Cloud Computing Les bases de données NoSQL Année académique 2014/15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cloud Computing Les bases de données NoSQL Année académique 2014/15"

Transcription

1 Cloud Computing Les bases de données NoSQL Année académique 2014/15 Bases de données Aperçu historique Préhistoire : Bases de données hiérarchiques ou orientées réseau 1980 Montée des bases de données relationnelles 1990 Bases de données orientées-objet Dominance des bases de données relationnelles Apparition des bases de données NoSQL 2

2 Bases de données SQL Rappel : Avantages des bases de données SQL Stockage de données persistant La base de données stocke un grand nombre de données sur disque. Les applications prennent les morceaux dont elles ont besoin à travers des requêtes. Intégration d'applications Souvent les applications ont besoin de partager de l'information. En les faisant utiliser la même base de données, nous assurons que les applications ont des données cohérentes et mises à jour. Plutôt standardisé Gestion des accès concurrents Plusieurs utilisateurs accèdent simultanément à la même information. La gestion des accès concurrents est difficile à programmer, c'est pourquoi les bases de données offrent des transactions pour aider à assurer une interaction cohérente. Reporting Le modèle de données SQL est simple et la standardisation a fait de lui la base d'un grand nombre d'outils de reporting. Le modèle relationnel est largement utilisé et compris. L'interaction avec la base de données se fait à travers SQL, un langage standardisé (principalement). 3 (C) 2012 Bases de données SQL Rappel : Modélisation relationnelle Exemple de données et schéma Customer Id Name 1 Anne Order Id CustomerID 99 1 Shipping AddressId 77 Customer name 1 * 1 Order Bob 3 Claire Product Id Name 27 Garden chair 28 Cushion 29 Umbrella BillingAddress Id CustomerID AddressId * Billing Address * 1 * * Order Payment cardnumber transactionid * Order Item price * OrderItem Address 1 Id OrderID ProductId Price Id City 1 Product London Nice Address name Id OrderID OrderPayment CardNumber Billing AddressId Milano TransactionId 45fjhs63h8 street city state post code 1 shipping Address fjh hbj53sk845 4

3 Bases de données SQL Problèmes des bases de données SQL Désadaptation d'impédance 6 Chapter 1 Why NoSQL? ID: 1001 orders customer: Ann line items: $48 $96 customers $39 $ $51 $51 order lines payment details: Card: Amex CC Number: expiry: 04/2001 credit cards Figure 1.1 An order, which looks like a single aggregate structure in the UI, is split into many rows from many tables in a relational database 5 ptg a lot of grunt work, but can become a problem of their own when people try too hard to ignore the database and query performance suffers. Relational databases continued to dominate the enterprise computing world in the 2000s, but during that decade cracks began to open in their dominance. HEIG-VD 1.3 Application TIC Technologies de l Information and et de Integration la Communication Databases The exact reasons why relational databases triumphed over OO databases are Bases still the subject de données of an occasional orientées-objet pub debate for developers of a certain age. But L'échec in our view, des bases the primary de données factor orientées-objet was the role of SQL as an integration mechanism between applications. In this scenario, the database acts as an integration database with Inventées au milieu multiple des années applications, 1990, usually les developed by separate teams, storing bases their de données data in a orientées-objet common database. promettaient This improves communication because all de the résoudre applications le problème are operating de la désadaptation a consistent set of persistent data. d'impédance. There are downsides to shared database integration. A structure Facturation that s designed to Mais integrate contrairement many applications à ce que ends l'on attendait, up being more complex indeed, often dramatically elles ne connurent more complex than pas beaucoup any single de succès. application needs. Furthermore, should an application want to make changes to its data storage, it needs to coordinate with Les bases all the de other données applications SQL restèrent using the database. Different applications have dominantes. different structural and performance needs, so an index required by one Raison majeure : leur utilisation comme bases de données d'intégration entre applications différentes Base de données d'intégration From Inventaire the Library of Marcel Graf 6

4 ACM Transactions on Computer Systems, Vol. 26, No. 2, Article 4,Pub.date:June2008. Bases de données SQL Aujourd'hui la dominance de SQL est en train de craquer Les bases de données relationnelles sont conçues pour tourner sur une seule machine. Pour étendre la capacité de la base de données on doit acheter une machine plus puissante. Il est moins cher et on peut étendre la capacité de stockage davantage en achetant beaucoup de machines : un cluster 7 Individuellement les machines ne sont pas fiables, mais le cluster continue de fonctionner si une machine meurt le cluster en total est fiable. Mais les bases de données relationnelles ne sont pas adaptés à des clusters. (C) 2012 Une nouvelle approche pour les bases de données 4 Google et Amazon furent les premiers à utiliser des grands clusters, et évitèrent les bases de données relationnelles Google : Bigtable Amazon : Dynamo Leurs efforts ont été une grande inspiration pour la communauté NoSQL Bigtable: A Distributed Storage System for Structured Data FAY CHANG, JEFFREY DEAN, SANJAY GHEMAWAT, WILSON C. HSIEH, DEBORAH A. WALLACH, MIKE BURROWS, TUSHAR CHANDRA, ANDREW FIKES, and ROBERT E. GRUBER Google, Inc. Bigtable is a distributed storage system for managing structured data that is designed to scale to a very large size: petabytes of data across thousands of commodity servers. Many projects at Google store data in Bigtable, including web indexing, Google Earth, and Google Finance. These applications place very different demands on Bigtable, both intermsofdatasize(fromurlsto web pages to satellite imagery) and latency requirements (from backend bulk processing to realtime data serving). Despite these varied demands, Bigtable has successfully provided a flexible, high-performance solution for all of these Google products. Inthisarticle,wedescribethesimple data model provided by Bigtable, which gives clients dynamiccontroloverdatalayoutandformat, and we describe the design and implementation of Bigtable. Categories and Subject Descriptors: C.2.4 [Computer Communication Networks]: Distributed Systems distributed databases General Terms: Design Additional Key Words and Phrases: Large-Scale Distributed Storage ACM Reference Format: Chang, F., Dean, J., Ghemawat, S., Hsieh, W. C., Wallach, D. A., Burrows, M., Chandra, T., Fikes, A., and Gruber, R. E Bigtable: A distributed storage system for structured data. ACM Trans. Comput. Syst. 26, 2, Article 4 (June 2008), 26 pages. DOI = / This article was originally published as an award paper in the Proceedings of the 7 th Symposium on Operating Systems Design and Implementation [Chang et al. 2006]. It is being republished here with minor modifications and clarifications. Authors address: Google Inc., 1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View, CA 94043; {fay, jeff, sanjay, wilsonh, kerr, m3b, tushar, fikes, Permission to make digital or hard copies of part or all of this workforpersonalorclassroom use is granted without fee provided that copies are not made or distributedforprofitordirect commercial advantage and that copies show this notice on the first page or initial screen of a display along with the full citation. Copyrights for components of this work owned by others than ACM must be honored. Abstracting with credits is permitted. To copy otherwise, to republish, to post on servers, to redistribute to lists, or to use any component of this work in other works requires prior specific permission and/or a fee. Permissions may be requested from the Publications Dept., ACM, Inc., 2 Penn Plaza, Suite 701, New York, NY USA, fax +1 (212) , or c 2008 ACM /2008/06-ART4 $5.00 DOI: / / Dynamo: Amazon s Highly Available Key-value Store Giuseppe DeCandia, Deniz Hastorun, Madan Jampani, Gunavardhan Kakulapati, Avinash Lakshman, Alex Pilchin, Swaminathan Sivasubramanian, Peter Vosshall and Werner Vogels Amazon.com One of the lessons our organization has learned from operating ABSTRACT Amazon s platform is that the reliability and scalability of a Reliability at massive scale is one of the biggest challenges we system is dependent on how its application state is managed. face at Amazon.com, one of the largest e-commerce operations in Amazon uses a highly decentralized, loosely coupled, service the world; even the slightest outage has significant financial oriented architecture consisting of hundreds of services. In this consequences and impacts customer trust. The Amazon.com environment there is a particular need for storage technologies platform, which provides services for many web sites worldwide, that are always available. For example, customers should be able is implemented on top of an infrastructure of tens of thousands of to view and add items to their shopping cart even if disks are servers and network components located in many datacenters failing, network routes are flapping, or data centers are being around the world. At this scale, small and large components fail destroyed by tornados. Therefore, the service responsible for continuously and the way persistent state is managed in the face managing shopping carts requires that it can always write to and of these failures drives the reliability and scalability of the read from its data store, and that its data needs to be available software systems. across multiple data centers. This paper presents the design and implementation of Dynamo, a Dealing with failures in an infrastructure comprised of millions of highly available key-value storage system that some of Amazon s components is our standard mode of operation; there are always a core services use to provide an always-on experience. To small but significant number of server and network components achieve this level of availability, Dynamo sacrifices consistency that are failing at any given time. As such Amazon s software under certain failure scenarios. It makes extensive use of object systems need to be constructed in a manner that treats failure versioning and application-assisted conflict resolution in a manner handling as the normal case without impacting availability or that provides a novel interface for developers to use. performance. Categories and Subject Descriptors To meet the reliability and scaling needs, Amazon has developed D.4.2 [Operating Systems]: Storage Management; D.4.5 a number of storage technologies, of which the Amazon Simple [Operating Systems]: Reliability; D.4.2 [Operating Systems]: Storage Service (also available outside of Amazon and known as Performance; Amazon S3), is probably the best known. This paper presents the design and implementation of Dynamo, another highly available General Terms and scalable distributed data store built for Amazon s platform. Algorithms, Management, Measurement, Performance, Design, Dynamo is used to manage the state of services that have very Reliability. high reliability requirements and need tight control over the tradeoffs between availability, consistency, cost-effectiveness and 1. INTRODUCTION performance. Amazon s platform has a very diverse set of Amazon runs a world-wide e-commerce platform that serves tens applications with different storage requirements. A select set of of millions customers at peak times using tens of thousands of applications requires a storage technology that is flexible enough servers located in many data centers around the world. There are to let application designers configure their data store appropriately strict operational requirements on Amazon s platform in terms of based on these tradeoffs to achieve high availability and performance, reliability and efficiency, and to support continuous guaranteed performance in the most cost effective manner. growth the platform needs to be highly scalable. Reliability is one of the most important requirements because even the slightest There are many services on Amazon s platform that only need outage has significant financial consequences and impacts primary-key access to a data store. For many services, such as customer trust. In addition, to support continuous growth, the those that provide best seller lists, shopping carts, customer platform needs to be highly scalable. preferences, session management, sales rank, and product catalog, the common pattern of using a relational database would lead to inefficiencies and limit scale and availability. Dynamo provides a simple primary-key only interface to meet the requirements of these applications. Permission to make digital or hard copies of all or part of this work for personal or classroom use is granted without fee provided that copies are Dynamo uses a synthesis of well known techniques to achieve not made or distributed for profit or commercial advantage and that scalability and availability: Data is partitioned and replicated copies bear this notice and the full citation on the first page. To copy using consistent hashing [10], and consistency is facilitated by otherwise, or republish, to post on servers or to redistribute to lists, object versioning [12]. The consistency among replicas during requires prior specific permission and/or a fee. updates is maintained by a quorum-like technique and a SOSP 07, October 14 17, 2007, Stevenson, Washington, USA. Copyright 2007 ACM /07/ $5.00. decentralized replica synchronization protocol. Dynamo employs

5 Définition Il n'y a pas de définition précise du terme NoSQL Utilisé la première fois en 2009 pour nommer un workshop de développeurs de nouvelles bases de données. Mais il y a un nombre de caractéristiques communes aux bases de données NoSQL Elles sont issues des sites web du 21ème siècle. Elles n'utilisent pas le modèle de données relationnel, et n'utilisent donc pas le langage SQL. Elles sont conçues pour tourner sur un cluster. Elles sont souvent Open Source. Elles n'ont pas un schéma fixe, ce qui permet de stocker n'importe quel type de données dans un enregistrement. 9 Pourquoi les bases de données relationnelles vont continuer à exister Il y a des bonnes raisons pour la survie des bases de données relationnelles : Le modèle relationnel est toujours pertinent S'adapte à beaucoup de types de données, spécialement quand il faut décortiquer les données et les reconstituer de manière différente pour des usages différents. Transactions ACID Pour pouvoir tourner sur un cluster, la majorité des bases de données NoSQL ont des capacités transactionnelles limitées. C'est souvent suffisant... mas pas toujours. Outils La longue dominance de SQL signifie que grand nombre d'outils ont été créés pour fonctionner avec des BD relationnelles. Familiarité Les systèmes NoSQL sont encore nouveaux, et les développeurs ne les connaissent pas encore bien. 10 (C) 2012

6 Modèle de données Document Famille de colonnes Graphe Clé-valeur 11 Modèle de données clé-valeur La base de données permet de stocker des objets quelconques (un nombre, une image, un document,...) et de les retrouver grâce à une clé C'est le principe d'un hashmap, mais stocké de manière persistante sur un disque

7 Modèle de données orienté document La base de données permet de stocker des documents, où chaque document est une structure de données complexe. Structure hiérarchique (comme un document XML) Structure souvent représentée en JSON Le développeur peut faire des requêtes dans la structure de données pour en extraire des parties ou mettre à jour des parties {""id":"1001, """customer_id":"7231, """line8items":"[ """"{""product_id":"4555,""quantity":"8"}, """"{""product_id":"7655,""quantity":"4"}, ""], """discount8code":"y } {""id":"1002, """customer_id":"9831, """line8items":"[ """"{""product_id":"4555,""quantity":"3"}, """"{""product_id":"2155,""quantity":"4"}, """"{""product_id":"6384,""quantity":"1"}, ""], } 13 Modèle de données famille de colonnes Clé colonne Valeur colonne Clé ligne (row key) Une clé unique par ligne. Famille de colonnes name "Martin" Une ligne contient plusieurs familles de colonnes. Accessibles par le biais de la clé. Famille de colonnes (column family)... Clé ligne profile billingaddress payment données... données... Une combination de colonnes qui vont ensemble. Porte un nom OR1001 données... Contient plusieurs paires clé colonne / valeur colonne. Clé colonne / valeur colonne (column key / column value)... orders OR1002 OR1003 données... données... Paire clé-valeur qui contient les données. OR1004 données... 14

8 Modèle de données orienté graphe Structure d'un graphe composé de sommets et arcs. Peut être orienté ou non. Très avantageux pour suivre des relations entre objets. Les bases de données relationnelles ne sont pas très bonnes pour cela. Il faut faire des joins qui peuvent devenir très complexes. Le terme "relationnel" vient de la théorie des ensembles. Langage d'interrogation adapté à la structure de graphe. est ami(e) avec est ami(e) avec est la fille de Yann est marié avec est ami(e) avec Marie Anne 15 Modèle de données orienté graphe Langage d'interrogation Exemple : Langage Cypher de Neo4j BigCo employee of employee of Anna Carol friend of friend of Barbara friend of Elizabeth START%barbara%=%node:nodeIndex(name%=%"Barbara") MATCH%(barbara)9[:FRIEND]9>(friend_node) RETURN%friend_node.name,friend_node.location 16

9 Comment les utiliser? Exemple d'une plateforme e-commerce Traditionnellement elle utilise une base de données relationnelle pour tout ses besoins de stockage. Les bases de données NoSQL offrent un nombre de modèles de données différents. La plateforme e-commerce peut utiliser pour chaque composante la base de données la mieux adaptée à ses besoins. Plateforme e-commerce Plateforme e-commerce Données session Business intelligence Data warehouse Données session Caddie électronique Graphe social clients Caddie électronique Commandes Commandes Inventaire Prix Base de données relationnelle BD clé-valeur BD documents BD relationnelle BD graphe 17 (C) 2012 Utilisations recommandées Modèle clé-valeur Stockage d'information de session web Profils et préférences d'utilisateurs Données du caddie électronique Modèle orienté document Logging d'événements Gestion électronique des documents, plateformes de blog Collecte de données pour analytique web Applications e-commerce : données de produits et de commandes Modèle famille de colonnes Logging d'événements Gestion électronique des documents, plateformes de blog Compteurs Modèle orienté graphe Réseaux sociaux Applications de routage et expédition basées sur la géolocalisation Moteurs de recommandations 18 (C) 2012

10 Principes de distribution Sharding et réplication Sharding : L'espace de stockage est subdivisé en plusieurs zones. Chaque zone est affectée à une machine. Réplication : Pour un objet on crée plusieurs copies. Chaque copie est stockée sur une machine différente. René Iris Louis René Iris Louis 19 Sharding : Découpage de la base de données Au lieu de traiter la base de données comme un éspace monolithique, les données sont découpées en zones (shards = éclats de verre) qui sont assignées à des machines. Supposons que les données soient du type clé-valeur, p.ex. des photos d'utilisateurs identifiés par leurs noms. <clé> <valeur> La question est comment découper l'espace des clés entre les machines pour équilibrer la charge. René au lieu d'un grand espace de stockage une multitude de machines <photo de > <photo de > Iris Louis élasticité : ajout de nouvelles machines René Iris Louis ou enlèvement de machines 20

11 Placement équilibré d'objets Les requêtes des utilisateurs pour stocker ou récupérer les objets sont reçues par des distributeurs. Ils déterminent les machines qui sont responsables du stockage des objets. Les distributeurs doivent prendre une décision très rapidement. Ils ne peuvent pas communiquer entre eux, cela prendrait trop de temps. stocker objet avec clé distributeur 1 distributeur 2 assigner l'objet à quelle machine? machines A B C D récupérer objet avec clé récupérer l'objet de quelle machine? 21 Placement équilibré d'objets Le hachage traditionnel Une table de hachage distribue les objets a stocker dans un tableau grâce à une fonction de hachage calculée sur la clé. Une bonne fonction de hachage distribue les objets plus ou moins uniformément pour minimiser les collisions. table de hachage avec 4 positions position = hash(clé) mod 4 22

12 Placement équilibré d'objets Le hachage traditionnel Le même principe peut s'appliquer au placement des objets sur les machines. Seul problème : Quand on rajoute une machine, les positions de presque tous les objets changent. Cela causerait un trafic de migration inacceptable! hash( ) hash( ) hash( ) hash( ) position = hash(clé) mod A B C D A B C D A B C D A B C D A B C A B C D E A B C D E A B C D E A B C D 23 Placement équilibré d'objets Le hachage cohérent Le hachage cohérent (consistent hashing) évite les déplacements des objets en cas d'addition ou d'enlèvement de machines. Les clés son mappées par la même fonction de hachage, mais la valeur de hachage est mappée dans un cercle. Les machines sont mappées de la même manière dans le cercle en utilisant leur nom comme clé. On établit la convention suivante : Un objet est assigné á la machine qui le suit dans le cercle (sens des aiguilles d'une montre). B A B C D hash( ) hash( ) A hash( ) D hash( ) hash( ) C hash( ) hash( ) hash( ) B A D C 24

13 Placement équilibré d'objets Le hachage cohérent Situation initiale L'ajout d'une machine affecte seulement les objets entre la nouvelle machine et la machine qui la précède. L'enlèvement d'une machine affecte seulement les objets entre la machine enlevée et la machine qui la précède. A A A objets qui vont sortir de D B D B D B C E C E C objets qui vont entrer dans E 25 Cohérence en présence d'un conflit logique Problème Utilisateur A Navigateur Serveur d'application Base de données Utilisateur B GET GET Utilisateurs A et B accèdent aux mêmes données POST Utilisateur A modifie les données Conflit write-write POST Utilisateur B modifie les données 26

14 Cohérence en présence d'un conflit logique Problème Première solution Utilisateur A Navigateur Serveur d'application Base de données Utilisateur B GET POST GET POST Première solution : envelopper la lecture et l'écriture des données dans une transaction. La base de données va détecter le conflit, exécuter une des deux transactions avec succès et faire un rollback pour l'autre. Probléme : Maintenir une transaction aussi longtemps va dégrader la performance. 27 Cohérence en présence d'un conflit logique Problème Deuxième solution Utilisateur A Navigateur Serveur d'application Base de données Utilisateur B GET POST GET Deuxième solution : envelopper seulement l'écriture dans une transaction. Cela va assurer que l'écriture est faite complètement ou pas du tout (pas d'écriture moitié faite). Conflit write-write POST Mais ni la base de données ni l'application se vont rendre compte qu'il y a un conflit entre les utilisateurs. 28

15 Cohérence en présence d'un conflit logique Problème Deuxième solution Suite Utilisateur A Navigateur Serveur d'application Base de données Utilisateur B v. 101 GET v. 101 GET v. 101 Un mécanisme extérieur résout le problème : L'application ajoute un champ de version aux données. La version sera incrémentée par l'application chaque fois que les données sont modifiées. v. 101 POST v. 101? v. 102 v. 101? POST v. 101 La version est aussi retournée par le GET et passée avec le POST. Avant de modifier les données dans la base de données, l'application vérifie qu'elles sont bien à la bonne version. Ainsi l'application va détecter qu'il y a un problème avec l'écriture de l'utilisateur B. 29 Cohérence en présence de réplication La réplication des données en plusieurs copies introduit des nouveaux problèmes de cohérence. Tant que les replicas sont connectées, tout va bien. Quand elles sont déconnectées (network partition) il peut y avoir problème. Il y a différentes approches dans ce cas. Refuser la modification des données pour garantir la cohérence des replicas : bases de données relationnelles Permettre la modification des données et accepter une incohérence des replicas : bases de données NoSQL Réplicas connectées Réplicas déconnectées 30

16 Cohérence en présence de réplication Bases de données avec commit en deux étapes Connected Application Transaction monitor Replica A Replica B La base de données garantit un état cohérent des replicas. write x = 2 prepare x = 2 prepare OK x = 1 x = 1 prepare x = 2 prepare OK OK commit commit OK commit commit OK x = 2 x = 2 31 (C) 2012 Cohérence en présence de réplication Bases de données avec commit en deux étapes Partitioned (disconnected) Application write x = 2 Transaction monitor prepare x = 2 prepare OK Replica A Replica B x = 1 x = 1 La base de données fait un rollback (elle refuse de faire l'opération) et garantit un état cohérent des replicas. prepare x = 2 write error timeout cancel cancel OK partition 32 (C) 2012

17 Cohérence en présence de réplication Bases de données sans garanties de cohérence Connected write x = 2 OK Replica A Replica B x = 1 x = 1 x = 2 La base de données accepte l'opération pour une replica sans se soucier de l'état de l'autre réplica. Si les replicas sont connectées elles auront finalement un état cohérent sync x = 2 x = 2 33 (C) 2012 Cohérence en présence de réplication Bases de données sans garanties de cohérence Partitioned (disconnected) Application Application write x = 2 Replica A OK x = 2 Replica B x = 1 x = 1 Aussi longtemps que les replicas restent déconnectées elles auront un état incohérent. partition sync x = 2 34 (C) 2012

18 Réplication Modèles de distribution Avec la réplication des données on utilise généralement un de deux modèles Réplication master-slave Réplication peer-to-peer write write read Master replication read Peer replication Slave Peer Slave Peer Slave Peer 35 (C) 2012

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA SUPINFO Academic Dept. Resit Project Academic Project 2012-2013 Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA Conditions d utilisations : SUPINFO International University vous

Plus en détail

Plan. Department of Informatics

Plan. Department of Informatics Plan 1. Application Servers 2. Servlets, JSP, JDBC 3. J2EE: Vue d ensemble 4. Distributed Programming 5. Enterprise JavaBeans 6. Enterprise JavaBeans: Special Topics 7. Prise de recul critique Enterprise

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 MapReduce Malo Jaffré, Pablo Rauzy ENS 16 avril 2010 Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 Qu est ce que c est? Conceptuellement Données MapReduce est un framework de calcul distribué

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

BI dans les nuages. Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS

BI dans les nuages. Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS BI dans les nuages Olivier Bendavid, UM2 Prof. A. April, ÉTS Table des matières Introduction Description du problème Les solutions Le projet Conclusions Questions? Introduction Quelles sont les défis actuels

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4

VTP. LAN Switching and Wireless Chapitre 4 VTP LAN Switching and Wireless Chapitre 4 ITE I Chapter 6 2006 Cisco Systems, Inc. All rights reserved. Cisco Public 1 Pourquoi VTP? Le défi de la gestion VLAN La complexité de gestion des VLANs et des

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

Introduction aux bases de données NoSQL

Introduction aux bases de données NoSQL Introduction aux bases de données NoSQL Khaled Tannir ets@khaledtannir.net Montréal - 23 Juillet 2015 Qui suis-je? Khaled TANNIR Big Data Architect Lead 20 ans d expérience ets@khaledtannir.net @khaled_tannir

Plus en détail

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303-4900 USA 650 960-1300 Fax 650 969-9131 Part No. 806-3729-10 March 2000, Revision

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder

APPENDIX 2. Provisions to be included in the contract between the Provider and the. Holder Page 1 APPENDIX 2 Provisions to be included in the contract between the Provider and the Obligations and rights of the Applicant / Holder Holder 1. The Applicant or Licensee acknowledges that it has read

Plus en détail

Cedric Dumoulin (C) The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/

Cedric Dumoulin (C) The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/ Cedric Dumoulin (C) The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/ Webographie The Java EE 7 Tutorial http://docs.oracle.com/javaee/7/tutorial/doc/ Les slides de cette présentation

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015

SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics. Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 SAP Runs SAP Reporting Opérationnel & BI avec HANA et SAP Analytics Pierre Combe, Enterprise Analytics Juin, 2015 Agenda SAP Enterprise Analytics qui sommes-nous? Acteur clé de l innovation à SAP Présentation

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE SHOPDECORATION MODULE PRESTASHOP CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 Installation automatique... 2 Installation manuelle... 2 Résolution des

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données BD4 SB, FC, & N G d R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Janvier 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Introduction aux bases de données 1/10

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF ==> Download: MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF - Are you searching for Manuel Marketing Et Survie Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials Plateforme Technologique Innovante Innovation Center for equipment& materials Le Besoin Centre indépendant d évaluation des nouveaux produits, procédés et services liés à la fabrication des Micro-Nanotechnologies

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

BIG Data et R: opportunités et perspectives

BIG Data et R: opportunités et perspectives BIG Data et R: opportunités et perspectives Guati Rizlane 1 & Hicham Hajji 2 1 Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca, Maroc, rguati@gmail.com 2 Ecole des Sciences Géomatiques, IAV Rabat,

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies

Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies Concevoir et commercialiser des logiciels d infrastructure Designing and selling infrastructure software CORPORATE «La capacité de MediaContact

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010

NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010 NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010 Sur pied des nouveaux articles 365, paragraphe 4 (NCTS) et 455bis, paragraphe 4 (NCTS-TIR) du Code Communautaire d'application 1, le principal obligé doit

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

DB2 10.5 BLU Acceleration Francis Arnaudiès f.arnaudies@fr.ibm.com

DB2 10.5 BLU Acceleration Francis Arnaudiès f.arnaudies@fr.ibm.com DB2 10.5 BLU Acceleration Francis Arnaudiès f.arnaudies@fr.ibm.com #solconnect13 SOLUTIONS ADAPTEES AUX BESOINS CLIENTS Mobile/Cloud Data Serving and Transaction Processing Mobile Storefront JSON Database

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Package Contents. System Requirements. Before You Begin

Package Contents. System Requirements. Before You Begin Package Contents DWA-125 Wireless 150 USB Adapter CD-ROM (contains software, drivers, and manual) Cradle If any of the above items are missing, please contact your reseller. System Requirements A computer

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Notice Technique / Technical Manual

Notice Technique / Technical Manual Contrôle d accès Access control Encodeur USB Mifare ENCOD-USB-AI Notice Technique / Technical Manual SOMMAIRE p.2/10 Sommaire Remerciements... 3 Informations et recommandations... 4 Caractéristiques techniques...

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011

Algorithmes de recommandation, Cours Master 2, février 2011 , Cours Master 2, février 2011 Michel Habib habib@liafa.jussieu.fr http://www.liafa.jussieu.fr/~habib février 2011 Plan 1. Recommander un nouvel ami (ex : Facebook) 2. Recommander une nouvelle relation

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Practice Direction. Class Proceedings

Practice Direction. Class Proceedings Effective Date: 2010/07/01 Number: PD - 5 Title: Practice Direction Class Proceedings Summary: This Practice Direction describes the procedure for requesting the assignment of a judge in a proceeding under

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Introduction à MapReduce/Hadoop et Spark

Introduction à MapReduce/Hadoop et Spark 1 / 36 Introduction à MapReduce/Hadoop et Spark Certificat Big Data Ludovic Denoyer et Sylvain Lamprier UPMC Plan 2 / 36 Contexte 3 / 36 Contexte 4 / 36 Data driven science: le 4e paradigme (Jim Gray -

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4

INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007. Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 Technical Service Bulletin FILE CONTROL CREATED DATE MODIFIED DATE FOLDER INDUSTRIAL PC 13/11/2007 19/11/2007 662-02-27011B Nouveau PC Industriel sur Imprimantes RIP4 English version follows. Objet du

Plus en détail

3615 SELFIE. http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION

3615 SELFIE. http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION 3615 SELFIE http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION Hardware : Minitel Computer DIN FM545 45 connector (http://www.gotronic.fr/art-fiche-din-fm545-4747.htm) Cable Arduino compatible

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing Tunis, le 12 Décembre 2012 Jamal Belhachemi BDM South EMEA 2010 VMware, Inc. Tous droits réservés. 2010 #1 dans les priorités des Directeurs Informatiques

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

Installation et compilation de gnurbs sous Windows

Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation de l environnement de développement Code::Blocks (Environnement de développement) 1. Télécharger l installateur de Code::Blocks (version

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0

DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 DOCUMENTATION MODULE BLOCKCATEGORIESCUSTOM Module crée par Prestacrea - Version : 2.0 INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 1. INSTALLATION... 2 2. CONFIGURATION... 2 3. LICENCE ET COPYRIGHT... 3 4. MISES

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

Solstice Backup 6.1. Update Guide. Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303 U.S.A. 650-960-1300

Solstice Backup 6.1. Update Guide. Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303 U.S.A. 650-960-1300 Solstice Backup 6.1 Update Guide Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303 U.S.A. 650-960-1300 Part No. 816-3286-10 November 2001, Revision A Send comments about this document to:

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION 1 12 rue Denis Papin 37300 JOUE LES TOURS Tel: 02.47.68.34.00 Fax: 02.47.68.35.48 www.herve consultants.net contacts@herve consultants.net TABLE DES MATIERES A Objet...1 B Les équipements et pré-requis...2

Plus en détail

Monitor LRD. Table des matières

Monitor LRD. Table des matières Folio :1/6 Table des matières 1.Installation du logiciel... 3 2.Utilisation du logiciel... 3 2.1.Description de la fenêtre de commande... 3 2.1.1.Réglage des paramètres de communication... 4 2.1.2.Boutons

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Fiche produit ifinance v4

Fiche produit ifinance v4 Fiche produit ifinance v4 2005-2015, Synium Software GmbH Traduction française 2003-2015, SARL Mac V.F. Philippe Bonnaure http://www.macvf.fr support@macvf.fr Version 4 du 25/06/2015 Identification du

Plus en détail

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF ==> Download: CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF - Are you searching for Cette Fois Cest Different Books? Now, you will be happy that at this time

Plus en détail

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam.

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Loic Guézo, Senior Managing Consultant, IBM ISS. agenda 1 Le partenariat IBM Crossbeam

Plus en détail