) I' d'abidjan...;.,::,... Liste desspécialités sur'lesquelles porte le doctorat- d'unlversité (lett're's) podr i u-ni_ ,SOMIHAIRE'

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ") I' d'abidjan...;.,::,... Liste desspécialités sur'lesquelles porte le doctorat- d'unlversité (lett're's) podr i u-ni_ ,SOMIHAIRE'"

Transcription

1 ' PREÀAÈRE'. ANNEE NUMÊRO 4 MERCRED.:2 t. OCTOERE tgsç1 DE ta AEONNEMENTs UN A{ Ffaûqe et Etats de la Communautê e00' P.ar avion France Etats exâo.f r.700 Etats ex4.8.f... " ;" Aulres Etats Q O4$lnaire Etranger " Pùx a" rumé"o1... ' Pri* du numéro des années antérieures.. Par la Poste majoratriod de.../... slx Mots 500 t.400 " " '..; :. 45 " BtrENSUEL PARAESAÙ le p. er 3. ilercred de thagt.e trtols poun ins ABONNEMENTS ET LES ANNoNcES _ Sadresser ali pirecteui du J.o. Minirltère de la.tustice et de la Législation de ta jù:àétiouis. n ^ Lds annonces doivênt être remises âu plus târd ù JOUS avadt ta pârution du journal el elles sont payâbles à 'avance. Toirte demande. de changentent d'adresso devfa étrê accompagnée de t somme de l0 francs ANNçt{r s EÎ.AVrg Dt\ÆRs.' La ligne (hfwêur 8 poin cnaque angqyrco répétêe ts... ; fnanse moitiê prti ([ n'est jamài$.comptô molné de So ftancr. pour tes annoncos. Les abon.n.einents et tes annimceg.. sonl pauables d'duance Comptecùèque postal 'n. stzt à galbt Louls rw l' l5 septembre fsseptemnre..... : 20 aott. tb septembre... 15septembre.." septembre.r.... 2L \'. l0 septcmbre... SOMHARE' PARTE OFFCELLE Aetes de la Gommunaut6. 1 Décis^ion flxant 'organisation du.greffe de ta uour arbitrale de la Commuiauté... Décisron fixant le sièse de a Cour arbitrale de la Communauté".. Décision appelant un membre du Gouvernement de la République franeaise â sleger au Conseil exécutifde la Communauté....;...'... Décjsion appelant un melnbre du Gou. ve.rnement de la Républiqup ftançaise à sièger Conseil exécutiflfe la Crimmu_ nauté;...;...l:.. Décision pg$ant nomidation du président ou uo.mite des ahâires économiques et financières. Arrê.tés portant_nomination de charsés de mi$sion au' Secnétarfat général'ïe la Communauté...1 ;;;;..'...1 lllnlstnse. des Affaincs oommunoa il septepbre t959. Arrêtê 'rcrc ûrant [xau[ 'o.ryanibalion l.organlsalion adtnlnlstrative adtnlnistlative {lr^9q!q. d'enseigneme"t ;upôri;u; d'abidjan...;.::... Liste desspécialités sur'lesquelles porte le doctorat d'unlversité (lett're's podr i uni_ versité de Dakal... Régime nr. Jr".rîr.i;; ;;;';; ;;; {g la licerce en droir qani jtt;icîitës 9'ensê:rg_nement organisés sur ls' territoire d'etats.de la domnunaurc...ll.. 3q B.M ôud Aotes du Gouvenneinent de la B3pubtique islamlque de taurltanlc ' a' DÉcners ÂnnÊrÉs DÉcrsrorts ET CrRcuLArnEs Premier Ministre : 25 août { Décret..no b909? fixant les modalités de foncticnnement et les attribuaions dn.. qonseil d'admliirtiaiiôo d; rôihë dë : posteserrerecôànlintcrïùijâëieëil' btiqûe islamique de Mauritrnie j".sof 23 septembre... 23septembre seplembre... 28septembro... 2l septembrê... t lsr octobre. Décret no 590g7 portant création d'un post_q cte contrôle administratif dans ta subrljvision d'aïourielatrouss cerciô du HodhOccidentâl. Décret no portant création d'un po_stg qe contrôle administràtif dans la. s_ubd_i visio n i d'.atou nelatrouss. cetcle. du'hodhoccidental...;..;..l.s6e Dégl_qt.n" 59i00 modiûant liarlicte B dela detlderatioe.no 168 du g awit lgbg dë 'Assemblée territoriale.. Dé_c_ret no 59.t06 nornmant M. Sanouer Noé chef rlu Service des Ataires ecônô. mlques Ôô 30b 22 septemhrq.... Déore t^n o ^l 0_ l} bts cab.s. o. M. cha rgea n t û{. Cheikhna ' 0utd }fobamed'.t acdari minisllc de la Justicé et de la Lésislaj ti.rn de l'intërir7p du niinlstredoelrivaux pubtics '..; j...: ; Décret no r0140 cat v. qidi lrohained oi;'ii;i;uf Tf i flf1lj d e f ' E ns e g n e r[ ç n! c t' intë r tni : dtt i û7riitre de ta Fouctiqn pubïque....."' W 800 No J 0.{37. Arrêté modlflant 'arr}ôtg no 387 M F.q.T.s drà l4décembre 167 er concernâoi le ctesicmduc'àëttôiài:. "'.i cnotl daas l.es z.ones de;lalaifos.... geb. ji

2 r:l B ept mbrp B septembre..... "r&t P septembre.l'. ' ' sqplembre......j' e septemnre.. '. '. lf septembre... i... ll'septembre... 2t septembce t septembrè' l septenbre.". 2l scptembre... ' 2t septembre. '... Ninistète des Finances : Ê9aoûtt959.''.* N" 1423 M.FD.P. Décision portant affec tition d'un fonctionnaire. ' 3 septembre.. ". No t447 D(.F.D.P. Dôcisioir poltant dési' ^' dr"ti.;" do Cner oe cabinef du Minislre ôes Finances.... il rrytemhre fl60' t No 10"485 cab.dp' sur 'Décisionplaçant sa demande en position de dêt8cne pour une période tle cinq'ans M.' sotnna CheikhTidiane.'..'i. N" 10'486 cab..a..'d.p. Décision accprdant un congé desixsemainesa M'ulop Seiignp ma{on auxiliaire à Nouakchott' gr 'OURNAL OFFCEL DE LÂ NCt0487 càl.'a.1.'p.d. Décision portant *affectation c'un fonc[ionnait'e'' No t0499 cab.p.d. Décision portatrt ' aféeiaiion d'un lbnctionnaire' ' N" {462 cab.d. P. Décision portanl annu lation d'un contrat. 'i'r"""" No lù502 cab.a.d.p. Décisioncontrmant dans son enrploi M. Camara ltalog n ;ri;i"ve Ailureù 0ec1slonnairo' " "' N" '{0507 cab.d:p. Déclsion p9rtaqt atrectation d'un.fottstionnaite. " r r " " N't0527 càbd.p. Déeision accordant un congé admiuistratif de deux ulgls. a il. Èid;'ie Lâuient administlateur adjoint. iu" échelon â Nouakchott Décision nom No " cab.àt.d.p; màni lt. Sanquer Noël adnrinistrateur [illhrton dô a France d'outremer' âitàjféoï dôs Afiaires intericures et Ëôïs.itiô. tschûiquç par imùirim' " ' " ' N" t0529 CÀB.D.P. Décisioo portant affectation d'un fonctionûalre ' No l0531c48.4..d.p. Décision pl3ça.nt '' setoice détaché M. Mohame'd Mabmoud Ould Abderrahmane' monlteur "o auxiliaire de français. N" ttl:t38 GAB.D.P. Décision portant afrectation d'un fonctionnaire" llinistère de la Fonction publique ct d'u Tranail : l8 eeptembro1959. No 1500!dFr.D.P.. Décision porrtant afec' tition d'un fonctionnaire ".. tbseptembre...: No 150{ M.F.P.. Décision autorisant la " soiietô. iittènctor.o.f. D (Etablisserneut da PortEtienne à assurer elte 1' ilémï te ter"ice des prestations afrérent s iirî".ôio* et à 'iridemnité journalière en rnatière d'accident du tl'avall et oe nraladie professionnelle' "''' :"""'.sl.totrtembre..... N" t54l M.F.Pr. Décisionportanf engagshffi!f.'$i'i'&.$ft'j'à'oî''"'i.''lëi ôn Travail de Màurlfanie No Sg NrctM. Arêté pol'tàllt o.tlverture tl'uri+ enquêtn de commod'o èl ltlcotnlffi t r. r. r r r. t?. t. " t ' '? ' ' ' i ' t ' i * w ffq 3t0 "w T 3r0 {: 310 r 3t0 310 r*fi 310 l; 310'l i 3ll ' l{ rpærnbrt rsro' N;t^Tff'"uîîir 3{îî'fîJi"ii:'ti:Ëii æl " ducîmï"ië'rtet'tudusttiebldol.mlnfç *L r1 3{t ç 31t 31t MAURTÀNE No t5t M.GrM. Décision txant la compo' sition des Commissious des prir d'ale$ et de Boghé (corele du Brakua:r... pll p ethn.'i. ' ' '.. ":lf:i i;:'l'i;3i3liài"d[lîh]i:"f;h (ôôiôts ou trarzay....'.i.....!. 3l{ Uini*tère de a Justice et de la Légistation+ '? rsp'îpnbre'* "ïltiii+"ihffii$qiil{ïllth PaËttË.ô (Adrar. i... 3{2.... :" offlcielle. 312 ' r AGTES Û: [N GOMMUf*ÀUT; DÉcrsroN du 15 scptembre fiôg ltrurrrr Torgmnisatlan dtt greffe de a Cour grbittale de la Comnùuemr{d '. LB PnÉslprNl DE rl CoMlrluwLqtÉ.. 1lv; l;c;stitjion et notamment iiqn" titni 'l ;^. ù; i'*tiétj ti de 'ordonnan'ce'tr' 5E1256 du 19 décembre l$fctilftoi oiganiqùe sur la Cour arbitrale de la GoinmuoûÛq ' : ' Srcrrox l. ' fuseh promier. Dri ltfçfre sl fc de la Cour arbitrale de la Comuirunaûté st ouvert Le Ëux jours et heures fixés Par la Coûr. Pegdant les vacationi une permanence est a's'surée au grefre.. "ÎûPPe: ".r1 ' Art. 2 J'l esttenu sous la respousabi$té dq"greffier' les registres énumêrés ciaprès : : :.un registrèes req{ôteq et agtes de.procédure; Un'ra$Stre des'.ùçtn*udesifavlà';' :'::"*rir' '""' '' _1. registre der pfocèsverbaux; ': un registre des délibérations qb fê$istre des consignations' Chacun d" registres est paràphé''par le président de a Cour arbitrale. "es Art.3. Les reguêtes soupjses.à la Cout.sont incrttes 'su" lj i registre des'requêtes'et âctes.dè pfocédure >.dans 'ordre de'leur présentâtion. l est aussi fait mention sur.èe registre de tous les actes de orocédure ainsi que des mémoirés et pièces déposés à l'aoiui de chacune ôe ces requêtes. S'y tiouve également poité" la désignation du jugeiapporteur et éventuellement ât ubtt.lo"atëur techniqire"choi^si pour asqister ce derniçr dans ses recherches ' Lo ntméto attribué à chaquo requête lors de sonenre' gtrtismcot estmentiotln çur tquteî'lcs piècel du dossier {u!.'y tt1fortenh l :.i1

3 2l octpb:e : JotnftNer. oftciel DE iâ RÉprBLieùE s.atrireue DE MÂuRTANE ffi' i Art. 4. ' Le regiéke des demandes d'avis estdestiné à reeevoir mention Aê.gemandes d'avis dont le Pfésident de a Communaut:é.;seigi! lar Cotir. liest attr[bué à chacune d'entre elles un nuàtrlifo.*'ot66 'qui eqt reproduit éventuél ement sur toute* tres pièees rctâtirres & ôes dernandes. y."figurent figureni figurenl è*.âement..h gelernent.la âésienatlon?iésignatlon du.i+fie.iude reonôrteur rapporteur et le cas échéant du collâbôrateur teelinique ôhoisi pour assister ce dernier dans.ses recheftcheg. Art. 5. Les notes de séances sont {rirûi'ôlites sur"lo registre des r procèsverbaux l.. Châqræ procèsvérbal de séance est signé par le président d le grêf$er. _ Art 6. ;ii".legi.st1e dçs "4élibgrellgns contient toutes délibérations relatives au servic intérieur de ln Cour arbitrcle. _... ;.; l r.; Art..7t *;Le*es lti$i*tgùâttome esi destiné à recevoir mentioh.defl ons Yetsées p4r les parties en exécution d'un arrôt ôe 9_u:.9.. inscrigtioirs *ùltê. vy &ré{gt prôcède aux qu pàr'ic ôàisse. publi que où a été efreçtuée la ' :.' l est également fait mention rffinu ee registre des.dépenses s'imputant sur chaque consignution. :' Art. 8. Conformément au règlement de procédure le greffier.transmet' an' secrétariat généial dô ki présidence de la Communauté les arrêts en vue de.leur publication au. Jorna ofrciel de la Commùnauté. il âssuie leur notifi.'cation. '^ En' outre_.les' parties qn cause et le Président'de.a Çommunapté peuv_ent à tout moment obtenir sur leur demânde des expéditions'des arrêts dê la Cour. SEcroN. Du grefier ' /.: A"t. 12. Les modalités d'application de la présente déeision seront fii6es.pardrélibéia'tioos de. la Coui. 1 t...' d Art L.u lreder Fait à Paris le lf'sèptembrp lg5g. de la Cour est placé sous lautorité f.""hiif :#rlielâ"1"ià'â:?tâlf ;tlëïqme'rsdirectionet Art. l0;:. Encas d'absence ou d'empêchernent du greffier il peut. être suppléé dans les actes 'de sa fonction pa5.unagent du grefreâésigné par delibération de ta Cour arbitrale. Cet agent prête serment devant la Cour. Art. 11. Le pouvoir disciplinalre à l'égard du srelfier et du personnel du gre{ïe est éxerc6 par laicour ar.ëitrale. C..pn GAULLE. DÉcrsiox'tâa't$'qpptr^brg O59 fræant tc'jiilge ate a Cpur arbitrale de lq Communautë ''i.' Lu PnÉSrnxnf DE LA CoutruNlurÉr.. " V.u la Constitution et notamment soû titre X ; _V^u Tarticle 17 de 'ordonnance'nt 5g125d ao'fs décembre p5{nortaut.lsi prganique sur la Cour naué. arbitraledeé. eôil;g:. ' ''r::[ ' : r? r &t{ti ];.DÉcmn: Article unique. Le siège de la Cour arbitrale de la Communauté est fixé à PariÉ au Palais Royat. Fait à Paris lel5 septembre C. le GAULLE. DÉclslox appelant un merhbre du Gouuernement "de ta à siè.q r au Conseil eæécutif de a Çammunauté. Lr PnÉsnrNT DE rà RÉpuslrour PnÉsrnENT DE rl Corrluu 1r.*urÉ Vu la Constitution et notamment son titre X ; Vu 'ordonnance no du 1g décembre 1g58 portant loi organigue sur le Conseil exécutif de la Comnunauté'et notamment sen article 3 DÉsrcxp: M. Lecourt ministre d'etat du Gouvernement de la Rénublique française pour'participer à 'examen ded.affai'res dodt.connaîtra le.conseil exécutif à sa léunion du mois de septembre 195B.. Fait à Paris' le 20 aott 1959' c. on GAULLE. DÉclsrox appelant un membre du Gouuernement de la *épublique.française à sièger au Conseil exécufif ilela ' Communq.uté. Ln PnÉsmnNT DE u RÉpunr.roun PnÉsroENT DE r.1 Couuur T.AUTÉ..Vu la Constitution et rotamment son titre X ; Vu!'ordonnance no b8l2b4 du 1g décembre 1g5g portant loi organique sur le Conseil exécutif de la Communaute'et nôtam_ bent son article 3 DÉsrcxn i _ M.:.{goqoinot ministre d'etat du Gouvernement de la t(epubtique française pour participer à lexamen des alïai 1es {o1t connaîtrahe Conseil exécu:tif à sa réunion du mois de sëptembre tr'alt a Paris le 8 septembre lgbg. : ' C. on GAULLE. 'a.oa DÉcrsror.r port:tnt nominatio.n du ptésident du Comité des a aûes economtques et.financières Ln PnÉsmnNT DE re CoxlluulurÉ ''' Vo l" Coustitution et notamrnent scn tibe X ; Vu 'ordoùnance no b812b4 du 1g décembre 1g5g portant loi organigue sur le Conseil exécutif de a. Communautd ; vu la décision du g février 1g5g portant création de comités spécialisés et uotamment son article^ B;.. Sur proposition du ministre chargé pour la Communauté.'d.o la monnaie et de la politique économique et ûnancière col' eileg

4 JoURNAL offrcrel DE LA nêrunrrgue SLÀMQUE DE.MÀtlRrsaNrE 21 octobre 1959 Nouue M. Pierre Calvet président du Co.mité des Affaires'éônomiques et financières. Fait à Paris. le '15 septetnbre : C. Ps GAULLE' 'AnnÊrÈs porlant nomination fls chargës de mission au Secrëtariat.: général de a 'Communauté 'Ln Pn*srdENT DE re. RÉpuslrQur PnÉsroENT DE r.l Couuu. NAUTÉ Vu la Constitution et notamment son titre X ; ' Vu lfordonnânce no du 19 décembre 1958 portant loi organique sur le Conseil exécutif et notamment son article 9 AnnÊtn: Article nrernier. '''': M. Aristide ssembe est nommé chargé a"mit"iôfi au'secrétariat général de la Communauté'. 'Art. '2. =:. Le Secrétaire général de la. Communauté 'est chargé de l'ôxécution du.présent arrêté".'' Fait à Paris le 15 septembre 1959' ' C. Ds GAULLE. Ô Lr PnÉslnrNT DE r.0 RÉpuslrQun PnÉsmENT DE f'l Coumu NAUtÉ ' Vu.la ionstitutlon et notammen! 99n' titre X ; Vu 'ordonnance n" ssi2fa du 19 décembre 1958 portgt lo^i ;;; ie Conseil exé1utif et notamment son article 9' "";""iq"" AnnÊtn : Article prêmier. M. Bâ Mamadou est nommé chargé de çnisiiôn a'u Secrétariat général de la Communauté' j Art. 2. Le Secrétaire général de la Commuhauté est chargé de 'exécution du présent arrêté' Fait à Paris le 15 septembre 1959' C. ne GAULE. MTSTRES DES AFFARËS. GONMUilES i AnnbtÉ du 11 iptembte 1959 fiæant l'org.anisati:''':y!' nisttatiue d.u C entt e d' Ens eignement supérieur d' A Dra'lan' r ; Le ministre chargé de l'enseignement.supérieur Vu la Constitution et notamment son titre X i Vu l'ordonnance n' du 19 décembre 1958 portant loi orgàiq"u t"r le Conseil exécutif de la Communauté ; Vuladécisiondu24avrillg5grelativeàlorganisationde 'Enseignement supérieun dans la Communauté ; ' Vula'décisiond'u24''avril1959.relative'aurégimedel'Enselgnement supérieur dans la Communauté ; 'Vuladécisiondu31.juillet1959'portantcréationd'uncentre :.. AnnÊtn.' Article premier. = e Centre d'enseigncment supérieur 'd'abidjanà pour mission i. : a d'assuret des enseignements suiuant læ rëglements en^vigueur dans les universités ; b de préparer aux titrel uqiversltailes correspondant aux ensergnements orgamses t c/ : de déliwer des 'titres prop.res âu.centre. l Art. 2. Le Centre d'enseignement supérieur d'abi{jan comdrend une école de droit une école des sciences et une ésolê.dês :_:.: lettres. i.'j... D'autres écoles pourront être créés par arrêté du Ministre charsé de 'EnseiËnement supérieur àprès avis flg Conseil de lénseignemeni supérieuret sur prôposition du Conseil d'administratiou du Ceptre.. Ai."t. 3. Le Cedtre d'enseignement supérieur d'abidian.. est placé sous le p'atronage sàientifique iie 'Université de Paris. Le résime des études les programmes et les conditions d'attribùtion des tlitres universitaires sont ceux qui sont en vigueul da:rs les universités de _la Rgpubfigue frdnçaise. Lc'fégiûle des études lgs programnies et lesconditions d'ettribiition 'des titres Propies au centre sont fixés par ariêté du Ministre chafgé de 'Enseignemerlt sûpéfieur après. avis du Conseil de 'Enseignement supérieur. La liste de 'ensemble des titres auxquels prépare le Centre d'ensèignement supérieur d'abidian est flxée par arrêté du Miriistre chargê de 'Enseignêment supérieur avis drr Conseil del'enseignement supérieur. "p::: Art. 4: Le Centre d'enseignement supérleur d'abi{iau est dirieé Dar un Drofe'sseur de faculté assuraût un enseiqrremen"t ôui prent.le titre de Directeur du Centre. et q{ ést assisté d'ûn C<inseil' d'adminristration. l est nommé Dour une période de trois a1rs par arrêté du Ministre charg6 ^ttélténseiënement.supérieur âprès avis du Conseil ffadministrationetdu Conseil de 'Enseignement supérieur; Chaque école est dirisée par un professeur'de'feaulté assurairt un enseig$emeit qiri prend le titrede;qirbcteur de l'école et qui es1 nommé dans les mêpes conditions que le Directeut ôu Centre.. ' '. $ ert. t. "Le Dïrecteurlâu centie a'è"ieiëieirënaqdft' rieur prerrd toutes les mesures utilesieuvué il'àrbséreiitr fonctiônnement de l'établissement. l établit le proiet de budget. l élabore le règlement iritérieur du Centre qu'il souiret à l'approbation iiu Conseil d'administration Art. 6. Le Conseil d'administratibn comprend sous la présidence du représentant du Minis'tre chargé de 'Ensei' gnement supérieur : le recteur de l'académie de Paris ou son représentant t les dovens des facultés de droit et des sôiences économiques des" sciences et des ldttres êt sciences humaines de l'uriiversitédeparisouleurs.rdprésentants; û'snseignement supérieur à Abidjan ; le Qirecteur.du Centre et les Directeursd.es.ésoles du Vp. t'âvis du Conseil de 'Enseignément supérieur' Centre ;

5 21 octobre 1959 JOTRNAL OFFCEL DE A RÉPUBLQUE SLAMQUE DE MAURîANE.: 3Ô5 trois personnalités désienées par e Gouvernement de ta République de Côte d'voiie. ' Art. 7. Le Conseil d'administration donne son avis sur tou:es les questions relatives au fonctionnement et arr développem*tt g.q Centre {Enseignement supérieur à la rqcherche scientifique en Côte dilvoire et généralement Suf toutes les oueitions qui ltri sont soumises par son président. délibère sur le budget et arrêté le règlement intérieur du Centre. Le Consell d'administration se réunit au moins deux fois par an sur convocation de son président. _ A1t. 8. Le personnel.enseignant du Centre d'enseigne :F9nt superreur comprend.: ' 1" Un personnel nommé au Centre et dont le statut sera déterminé ultéqieuremerit ; 2" Un personnel détaché des cadres de 'Enseisnement supérieur de la Républiquç française ou en mission" tempolarre d'elselgnement ; 3' Des chargés de cours de conférences ou de travaux pjatique.s désignés sur titres et nomrirés par le Ministre c_!g_gé dl 'Enseignement supérieur après âvis du Conseil d'administratqion. La nomination de ce personnel est valable pour une allqe scolaire. Elle peut être^renouvelée dans es memes condtttons. '' Art. 9. Pour 'admission aux titres universitaires et pour le régime.scolaire et disciplinaire es étudiants soni *ou*t:. aux.memes règlements que les étudiants de a fiepublrque française.. Les examens sont organisés par les facultés de 'univer_ sité de Paris. 3Tt. 10._ Le présent arrêté sera publié ^ aa ;ournal olliciel de la Comrnunauté. Fait à Paris le 11 septembre 19bg. "': ;tr;iste des.spéc.ia.lités.sur ÀndréBourr.ocur. lesquelles porte le doctorat d'uniuersité (leitres poui llniuersité de Dakar ' Par arrêté du 21 août 19b9 le Ministre de 'Education rrationale Ministre chargé poui la Cor"Àu""uiea"l;Ë"ïài_ gnernent supérieur a fixéta liste des spécialités sur les_ quelles pote le doctorat d.unil.erslté Gdttres po.r" tu"i ' Yersité de Dakar ainsi qu'il suit : ;..littérature j: française philologie française langue et littérature anglaises. langïe et litïératu"" brpu'g"oiô3 graphie régionale histoiie moderne Seà: socrorogre. '<? Régime d.es ëtudes et des eramens en Due d.e la licence en droit dans les Centres annsàtqààmentoigaàiié" """" le territoire d'etats de la Comm"unquté. _Par décret ^{1 1O septembre lgbg les dispositions du décret n' du 12 mars 19b8 relatif âd eei;; a" études et des examens en vue de la licence ;;dr;ifà;;"i;; Centres d'enseigrlement de la France a'outrà_meiï î; t'éllanger moditié par le d.écret n. bg_910 du 1"" septembre 958 ont été étendues_.aui Centres a'enseignem;ii';ë;: nisés sur le territqire d'etats de la Communaure. ACTES DU G0UYERllElrlEllT DE ta REpUBtTgUE l$tatrll0ue lle lrlalfrltahle DÉcRETs ARRÊTÉS DÉGtstoNs Premier Ministre : N' DÉcnrr fixant les modalités de fonctionnement et les attributions du Conseil d'administration de l.'9lfr"".des Postes et Télécommunica{ions de lat"tifàpublique islamique de illauritanie. ': Ln PnsMrrn MrNrsrnn Membtes : Le Ministre de la Fonction sentant ; er ctroulatreg Sur le. rap.port du Ministre des Travaux publics qrânqporip Postes ' et Télécommunications ; Vu la Constitution du 22 mars lgbg de la Réprlblique islamique de Mauritanie. Vu le décret n"59006 du. 1"'avril lgbg relatif auxattributions des Ministres. Vu le décret n" du 4_ iuillet 1959 portant création et organisation de l'office des Poites et Téléêommunications de la République islamique de Mauritanie;.. '. Le Conseil des Ministres entendu.. DÉcnÈrn Article premier. Le Conseil d'administration. Générqlitës. L'Office des Postes et Télécdmmunications"de la Réoùblique islamique de Mauritanie a son siège à SaiirtLoûis en attendant que soient réunies les conditions.matérielles de son installâtion à Nouackchott. l est admini#trénrr un Consqil d'administration présidé par le Minis.tre ôes 1'ravaux publics des Transpofts et de5 postes et Téléccimmunications ou par le VicePrésident. Le Conseil d'administration fait ou 4utorise.tqugt" les actes et opérations relatifs à 'obiet de l'office qui ne sont pas dans 1es pouvoirs du Nlinistie des Postes ei Tétécortmunications ou du Ministre des Finances et gui. ne&trent pas dans le cadre des attributions réservées à' la 'Comrnunauté. Le Ministre des Postes et Télécommunications peut opposer son veto aux décisions du Conseil dadrniilistrafion. Art. 2. Le Conseil d'administration. Aomposition. Le Conseil d'administration comprend en dehors de son Président. "i' Le l. ::r...jl.1.1:c1tddl Ministre des Finances VicePrésident. 't * ;.!e. 1..t; publique ou son iêpré Le Ministre chargé du Plan ou son r"pté.qot'";i'g D.elégue^ du Haut Commissaire représenta.nt.tre Président de Ja Communauté i.: Le TrésorierPayeur ou son représentânt; r:' "..; i. Lê. bontrôleur Financier ou son représentaht.; personne déqignée p?r premier lg Ministre én fonction de sa compétence parliculièrè ; Le Président de a Chambre de Commerce ou sen représentant ; \1

6 t.s06 JOURNAL OrriiinL OE LA RÉPUBLQUE SLAMQUE DE MAÛniteurn t :" tft représentant des usagers désigné par le Premier Ministre. Un représentant du Personnel (élu' Le Président de la Chambre de Comm:199'1":.:"Pi*é; senjants des usagers du personnel et la personne deslgnee énlànctiott de îa particuliêre' assistent aux séances avec voix consultative. "opêt"to" te ilirecteur et l'agent comptable assistent de droit airx "eu"ioî.â":cot uqlïd'administration avec voix consultaii.'*. tt. peuvent *" iaitj accompagner du directeuradjoint et des cëefs de groupe. Le Conseil peut.appeler en séance à titre consultatif' toute personne qualrlree. A1t. 3.. Le Cpnseit d'ad'ministration' Fonctionnement' Le Conseil d'administration se réunit sur la convocation dor son' Préqiderrt ;;lï'à l'étiative de celuici' soit à la àà*i"a" aâ't" moitié au moins de ses membres'. tt.tn*l au minimum deus fois par arr'^ erlass"'5"lte9 o"âi""itë'; Ït a""*ié*e réunion prévue en fin il'année est spécialement consacrée à 'exanien du projet de budget annuel de l'office. Le Conseil ne peut valablemenl fl{liférêr que si la moitié au moins de ses ;;mt;;;;ttiii" a la séafce' l fixe son règlement ihtérieur; Les décisions sont prises à la majorité simple des membres préseqts. ' En cus de partage'des vqix le Président a voix prépondérante. ^'Les'décisionsduConseildtadntinistrationsontconstatées puiï"ëptïàc.*t1."îâà séànce signés par le Président. Ëi'r" S"ËrJt"ir" aé.êà""". ls sont" tran^smis à tous les membres {u Conseil d'adrninistration' ' Le'seerétariat"ilu Conseil d'administration:est'conlq 1u Of"n'.;tiï làîif tbm"e q"i' assur" ' organisation matérielle des séances et la tenue de ses. arcnrves' Les décisions du Conseil d'administration sont immé' d#;j;tèxécutoires hormis les cas or1 les lois et dispo: ;itiil" géglementaires en disposent autrement'.les me{nbrçs du Conseil dladministraliqn et les person ".iiitâppôrelt "t consultation' lorsqu'ellgs 19 sont pas fonctionnair"r r"çoio"nt les indemnités de déplacement dans les conditiorii É;ad;; pour les fonctionnaiies du nràîoô l. Cesindemnites ne pèuve:tt toutefois se cumuler B"ËJ"à"rr".ïli;g;;Ëttt p"t{o"t du fait de 'accomplissement d'un mandai etectïf. Leuts!rq!s {e transport. sont éi"iëtï""tîupportés par le budget de 'office des Postes et TZécommunications. ntèrdlction est faite aux membres du Conseil d'administ""tïàil î" pi""àt" ou de conserver un intérêt direct ou iridirect dafis un marché passé avec l'office ou pour so' comnte ou dans dans laquelle 'Officeaurait ;#";;t:ttui;;ti";^'fi ""Ëî"it"Ëtise à moins' d'une autorisation Jpe"fâË â"'frdïi.t* ";;ië;. des poiles et Télécommunications. Art. 4. Atttibutig4 du: Conseil Q'ad.ministrqtion' En tn addlrrcatlon qes (llsposrlrollli uë' r 4r rrure ^ re vv^rvv ' applrication des disposition.s ae tlartig]g :tj " ôfr;idi.i;;;;; les pouvoirs énumérés ^9ÎltÎll ciaprès : ""olui""nt r tlr 21 octoliré'9ss 1" l approuve les projets d'organisation générale de 'Office qrii tui sont soumis par le directeur dans le cadre à".pri"iipes généraux d'or$anisation des Postes et Télé ;;*fr;"i"àtioris. t crée clàsse ou supprime les établissements postaux et les centres de télécommunicatlons' 2" l donne son avis sur les statuts du personnel titulaire des Postes et Télécommunications ainsi que surles modalités de recrutement de rémunération et de gestron ' du personnel non titulaire. l d onne son avis sur les tablêaux des emplois et effectifs maxima. l fixe les principes de répartition deb primes de rendement'et indeinnitéi diverses allouées au personnel conrormément aux dispositions statutaires de leurs cadres' ll A;;ïà;;" i;oct."i àu..""oot. au personnel de 'oflice et des subventions aux associations eierçant leur activité dans Ëd'd;; de la profession dans là limite des préqisions budgétaires / l décide des moyens à mettre en æuvre pour la forma' tion professionnellti et technique du personnel'. 3" l vote sous réserve de 'approbation du Ministre des Finances le budget annuel et ses rectificatifs' 4" l arrête : les programmes généraux d'exploitation ; lbs programmes concernant l'actiorr sociale et le logement du personnel ; ' les prévisions de dépenses sur les comptes hors budget ; ' les comptes d?exploitatign le lgmptq 9"t Plotll :t pertes les corirptes desïivers fonds 'inventaire et le b:lan' l approuve es barèmes d'amortissement et décide du màntahi minimum de 'annuité de renouvellemenf' l se prononce sur les programmes de renouvellement et d'équipement. \ S"larrêtelestarlifsdanslesconditionsprévuesàl'article 7 du décret organique. 6' l 'arrête le montant de la garantie d'équilibre à demander aux divers budgets intéressés dans le cas' otl les à"l'om"" ne përmettent pas de couvrir. lntégr1 ;;;;;t"* i;;""t tât aep"ttt"s et c'onformémeirt aux dispositions'de 'article 8 du décret organique. 7' Lqs marchés passés. par l'o{ïce 1ont to"ai:^l: ctausesl et conditionis.générites applicables; aux''marchés ffiîz; p." i" passés par la nepunu"que R ue islamitlile islamiôire.de de Mauritanie ; le l.e Ôonseil ôonseil â'administration nerrt peut foutefois introduire modi'.toutefois lntrodulre les mo{lh n"utiott. qu'il i ugerait' indispensables en fonction des ;;;t;;;."1".'l'fi."lières contingences pâriiculières aie de 'omce l'office sous sot réserve de laccor"cl préaldble du Ministre des Finances' Les procèsverbaux d'adiudication ayant donné lieu à réclamàtion lui sont communl(lues. l donne un avis sur les demandes de remises de pénalité.s orése_ntées à 'occasion des irrarchés lorsqu'elles sont supeii"ot"r à..l00:qr00 ftlggtcr {rd iir.i!i1...:}.r.{ i: (.;;{r+e!i ' Les pyoçèsverbaux de condammaticvn de'ma1&iel porlairt sun urig'somine'supefieurci$'l0 millions de francs C'F'A; *o"tto"*isàsonàpprobation' : ir ' "'..;rr!

7 t 'l 21.ôôtôbr.êJlg5g JoûnNnr offrcrel DE.LA nêeunlrqur nrerurque DE MAURTTANTE 30? a 8" l consent ou accepte dans la limite des inscriptions baux ou. locations avec budgétaires cède ou résilie tous promesse de vente. l autorise toutes acqu'isitions et tous échanges de et droits immobiliers âihsi que a cession dà ceux juge inutiles. ' l autorise toutes acquisitions tous retraits transferts aliénatioh de rentes valeurs créances brevets ou licences de brevets d'inventlion et droits mobiliers quelconques. 9' En matière financière et comptable il exerce les pouvoirs_gui lui sont dévolus pâr 'arfèté conjoint du Ministre des Finances et du MiniStre des Postes" et Télécommunications. ' l contraote tous emprunts dans les conditions prévues à 'article 11 du décret^organique. l sollicite les avances. du Trésor.. l_ accepte les dons et legs.. prend. toute concession tout affermage toute participation directe ou indirecte dans toutes" les opéra'tions quelconques se rattachant à l'établissement et à 'exploitation des liaisons installations ou ser'.râces de la posfe et de télécommunications ou présentant un intérêt direct et certain pour les Postes et Télécomrnuqications. l autorise tous traités compromis et transactions aegyigsc.gpents.désisternents ainsi que toutes obligations antériorités et subrogations avec ou Sans garantie ef toutes mains levées d'inscriptiqn de saisle dàpposition avant ou..après ppierhent.lôrsque le litige est 'sùpérleur à un million de francs C.F.A. 10 Le Conseil d'administration peut déléguer tout ou partie de.ses attributions à son président ou"au Directeur de 'Office...: Art. 5. Attributions du prësident du Conseil dadministration. En dehors des pouvoirs qu'il détient en sa qualité de Ministre des Postes et Téléôommunications soit' au titre des dispositions législatives "t réàiàmentaires sénérales notam_ment du décret n" 5900G du1"" avril lgbgi Soit au titre du décret organique le Président.du Conseil àadmi_ nistration exerce les attributions particulières suivantes. 1" l contrôle 'exécution des décisions du Conseil d'adminiôtration. e convoque garantit et fait resoecter a légalité des débats du Cbnseii authenfie les pïocèsverbaux de séance et signe tous les actes établis où auto_ Ïsés par le Conseil poui lesquels le directeur n'a. p;. ;;;; délégâtion. 2' l nomme: le directeuradjoint sur proposition du directeur ; les chefs de groupe sur proposition du directeur. r l a_pprouve.sur a proposition du directeur a désiena_ tion d'un _remplaçant chargé d'assurer tempoiaire"rri iu direction de 'Oflice en cas d'absence ou d'erirpêchement de courte durée du directeur et du directeuradjoint. 3" l prend l'initiative de laffichage et dës inserlions _ égales notamment en cas de modificalions de tarifs. biens qu'il 5" l décide des programme d'ém;isslon des timbrr postes. : 6' En cas d'ulgence il autorise le directeur à prendr toutes mesures indispensables au fonctionnement c 'O1fice à charge d'en informer les membres du Conse d'administration à leur prochaine réunion. 7' l se'fait conrmuniquer périod!quement la situatio des recettes et des dépendes dji 'Officô. Art. 6. Attrobutions du Directeur de l'office. Sous l'autolité du Minislrc des Postes et Télécommun cations et du Conseil d'administration; le Directeur e.r chargé de la direction technique adminjstratiye et finar cière de 'Office qu'il représente dans les actes de la vj civile notammentà l'égard des tiers et des usagers. Le directeur a en particulier les pouvoirs ciaprès : 1' l assure la bonne exploitation du service public de Postes et Télécommunicatrôns. l fait respecter fes monr poles potal télégraphique et téléphoniquè étabtis par le textes en vigueur et fait effectuer les règlements de valeun effets ou virernenis postaux échangés hors du ressort d looflice dans les cgndit;ons prériues par les textes e rjgueur. lappliquela législatioir et la réglementalion relr tives aux Postes et Télécomrnunicaiions àinsi gue les déc. s ons_ conventions règlements et arrangements de 'Unio Postale Universelle de l'unien nternâtionale des Télt cornmunications et de la Cbmmunauté. l règle torganl sation détaillée de 'Ofice et fixe la structure îes résëau postaux et de télécommunications..l propose a créatior le classement ou la suppression des établijsements postau. et des centres de télécommunicati.ons. l règle les prôblèrne piopres à 'instruction générale sur le Sero'ice àès'p;j; ; Télécommunications. 2" l a autorité sur tout le personnel. pronose ar N{inistre qrli les prononce toutes âffectations ou'rit"tion* ll.note.epersonnel suivant les règles propres à chaqu categone. tl soumet avec son.avis à a déciiion du Miriis tre es demandes de congé de toute nature auxquels personnel peut prétendre. Le recqute_ment et le licencie ment du. personnel non titulaire ferorit 'objet dune déci sion ultérieure. délibératioris du Conseil d'admlnis tlation. 3.: l nrépare.es et en exécute les décisions ainsi que celles qu'i reçoit dir.eqtement de son président. ii prè;â ;;;; ëtr; toutes initiatiîes et dans la limite de^ses attrit;fio;; toutes décisions nécessaires. ^ J.1en{ cornpte au Conseil dadministration et à sor Presiatent de son action. 4" l est ordonnateur délégué du budget de 'Office. l établit les difféients programmes buàgets et nrévisions de dépe_+ses es soumet àu *Conseil d'adm"inistraliàn ;ta; assure 'exécution. l lui présente les différents l'inventatrre ei le bilan. "ogrptuj En matière financière et comptable i exerce les pouvoirs qui lui sont.dévolus.parl'arrêté conjoint au miniltrâ âes Finances et du Ministre des postes "t teteco**ii"l"âfion*i :'4s Surjproposition."du direeteur i signe es actes de gdët"{rutt}tiê_ 6ute natlr re. cgncernarft rdncernârftr le ld'fonctibnrremèuide f onctionn menyl.de ;l' J'Omôebou" Cffi.".." tresquels le directeur n'aura.pas reçu délégation. r i.! l : ^ l propose.stlivant le c.4s àl'svis.;ou.à.llapprobation du Conseil es différents tarifs ; i assure f'appliôâtion d;lous les tarifs.

8 30& JOURNAL OFFTCTEL DE LA RÉpUBLrgUE TSTAMQUE DE MAURîANE.. 2l octobr l engage les dépenses passe les marchés 'de fournitures i de tiaiaux puëlics lorigue les engagenrents sont rnféieur à cinq mill'ons de Îrancs C. F. A. ; ainsi 9 e. le.s snirats de tlransport lorsque la dépense annuelle est inféieure à la même somme. l anprouve les proiets techniques et fait procèder à exécution de tous ies iravaux et â la réalisation de toute gls commandes. l consent ou aecepte cède ou résilie tous baux ou locaions sans prqmesse de vente. l contracte ou résilie toute assurance dont la prime est nférieure à un million de franc C.F.A' 5'l représente 'Office dans toutes les opérations ommercial'es il établit et signe toutes conventions relai"es a des prestations de serv'ice avec les organimes civils t militaireë les communes les collec{'vités et les particuiers en ce cui concerne notamment le fonctionnement des noit"l"t ;;;;*r la création ou l'extension de certains Ërvices i'itttetêi local la protection des aéronefs les éfeôo**ottications météorolôgiques les transmissions et i""*ôit. tttilitui."t la radiôdiffusion 'entretien des igned de télécommunications la Caisse d'epargne' ll autorise tous traités' compromis et transactions Cquiàiâ"ments désistements ainsi que toutes obligations' inferiorites et iubrogafiions avec ou Sans garantie et toutes nainlevées d'inscriftlon de saisie d'oppositign avar1tou rprès paiement lorjque le litige est inférieur à un mrllron i'"ii.'""r c. F. A. afrès accorâ du Ministre des Finances' 6' Après autorisation du Consqil 'd'administration' le lirecteiiàe 'Office ou tout autre agent habilité par..lui 'enrésente 'Office devant les tribunaux suit toute actron ;àl;takt devant toutes juridictions tant en demandant r"t;déf";dant fait exéôuter tous jugements et arrêtés' lai prôcéa"r à toutes saisies et mesuies d'exécution' 7" l prend toutes mesures conservatoires nécessaires.tanr Ët'* à'ttg"nce qui nécessitent un dépassement de :es attributiorr* ro"àulë;; il pi";d 'accord ^du Président l'nsi qué le précise 'arlicle 6 cidessus' Le Directeur de 'Office peut avec l'autorisation du presiaent du Conseil d'admlnistration.déléguer tout ou p.âr.i" de ses pouvoirs au Directeuradjoint à ses chefs de qroupes en ce qur concerne en particulier les engagements Ë e di penses 'afuprobations de certai ns PtPi "t' oll: t""11! narcliés ou conimandes la gestion et la disclplrne.du personnel 'exploitation des Qrfférentesrbranches du servrce' l peut également sous sa responsabilité déléguer sa sienaiure pour certaines questions y compris celles. rnteressfnt les fratières linancières ei comptable au Dlrecleur â.fài;ia"n ou plusieurs chefs. 49 SJo!tp"ou {er section ptë.i"ïrà*é"t agiéées par le Présideùt'du Conse.il d'administration..art; 7. Le \'{inistre des Travaux publics. Transp.orts et dês Postes et Télécommunications est chargé.de 'exécution du présent décret qui est immédiatement exécutoire et. qur p"ltie aa Jou'tnul officiel de la République islamique "eii de Mzruritanie: Nouakchott' le *tii'r:i"emi"" '25 Mirrisrre absent : Le Ministre chatgé de 'intérim Bâ Mamadou Seuse'.. ' Le Ministte des Trauaur publics Transpotts et des Postes et T'élécommunications '.'.' Amadou Diadie Samba Drou' Par décret n" du Article premier. l cl'aïounelatrouss cercle de Contrôle administratif Touil. a 23 septembre 1959 : est créé dans la Subdivision du Hodh Ocqidental' un Poste dont le chef 'lieu est établi à Art. 2. Uri arrêté ultérieur précisera sur la propositiàn du Commandant de cercle la ione d'influence et en tant' que de besoin les limites géographiques de ce poste de Contrôle adminis tratif. Par décret n' du 23 septembre 1959 : Article premier. l est créé dans la subdrivision d'aîounellatrouss cercle du HodhOccidental un postg. de Contrôle administratif dont le chef lieu est çl+llli Arakhane. Art. 2. Un arrêté ultérieur précisera sur la proposition du Commandant de cercle a zone d'influence et en tant que de besoin les limites géographiques de ce poste de Cohtrôle administratif. N" DÉcnnr modiliant 'article 3 de la délibëtq: tion n' 168 du 8 aoril 1ti58 de 'Assemblée territoiriale ( agrément des entteprises d'assurances. Le Pnnulpn Mxlstnn. Sur le rapport du Ministre de la Fonction publique et du Travail ; Vu la Constitution du 22 mars 1959 de la République islamique de Mauritanie ; Vu le décret n' du 1"r avril 1959 relatif aux attribrh Vu la délibération no 168 du 8 avril 1958 de l'âssemblée terdir' toriale i. ; Vu le'décret n" cen./s.c.u. ; : Le Conseil des Ministres entendu DÉcnÈTr: Article premrer. de la délibération qu'il sqit : Le premier paragraphe de 'article 3 n" 168 du avril 1958 est modifié ainsi Au lieu de : Toute entreprise d'assurances remplissant les conditions visées à 'artiôle 1"" de la présente aélibératiôn doit fairë 'objet d'une décision d'âgrément prise en Conseil dc Gouvernement. Ltue : Toute entpeprise d'assurances remplissant les con{ition3' visées à l'artiôle 1"" de la présence aélibération doit'faire l'objet d'un arrêté d'agrémèùt du Ministre de la Fonction publique et du Travail.

9 2X octobre 1959 JOURNAL OFFTCTEL DE LA nénunrrgue TSLAMTQUË DE MAURîANE t.f:800 l J ^ Art. 2. Le l{_inig!re de la Fonction publique et du Travail est chargé dc l'éxécution du présentîdécre^i. aui sera publié au Jourial olliciel de la Réirublique islamiclue dc Mauritanie. Nouakchott le 23 seirtembre 1gbg. Le premier Ministne. MoKraR Ourn DADDAH. Par le Premier Ministre : Le Ministre.de a Fonction publique : et d.u T.rauail. i. j Sid Ahmed Lpnnrn. Par décret n' du'.28 septembre 1'eSS : ^ Aiticle premier. M. Sanquer Noël;"idministrateur 2; échelon de la F.O:l\{. rprésidence précéhemme;i'""ës;r;i;;"i; du Conseil esf 'nommé Chef du S"r"i""aâ* Affairesléconorqiques en reinplacenr"rfâ; ù. ilîï;; R;;; _ Art 2. ne traiiement de M. Sanquer est imputable au budgdt de 'Etat. Pg" 1959 : décret n" ôjs cm./s.c.m. du 21 septembre _êlli"h premier. M..Cheikhn_a Oqld Mohamed Lahdaf nlnrsrre de ta Justice et de la Législation est chargé dé 'intérim du Ministre des Travau* pinti". p""au"ii;i;i;;; de M. Arnadou Diadie Sambq Dioin. Le present décret prendra effet pour compter' du A^" septembre tgbg. a<> Par décret n" cas./s.c.rrl. du 1" octobre lgbg :. Altic1_9_premier. M. Sidi lr{ohamed dit Devine. minis_ rreder'rjnsergnement est c!argé de 'intérim âu Ministre ûe ra.fonctron nubtique pendant labsence de M. Sidi Amed Lehbib. Art. 2. Le présent décret prendra uff"t pour compter du 1"" octobre 195g. Par arrêté n" 10.lBZ du 22 septembre 1g5g : Alf"lg'premier. _L'article 2 ile larrêté n. Jg7 M.F.p.r.s. du 14 décembre 19bZ susvise ;*t;odifié "i".;ilï ;;i;'; au deuxième paragraphe. e l'..zone > il est.< ajouté Centre urbain de Nouàkchott. r Par décision no l0.48b ctn/o.n. dù 2 septembre l$g: ^1^1tjîlg".plgTi".. ' ù. So_khna 'Cheikh Tidiane ouvrier adjqtnt.r"'.échelon _du cadle des Travaux publics dôs cres 'lechniques Mines. indu_s_lrielles et du Génierural de ta blique islanîique nepuj de Mauritani" rë""ù" "" à Rossà sur Ërt"ri"'; sa demande en posilionde_.service détachépourt;;; période {e cinq ans er i. ê la disposiii"" àu Ë"eËiâi"tîu Consqil de Gouvernement de la Ré'pu[iiqu"au ffi;;;i. " Par décision n' can/x./n.v. du 2 septembre lgbg Article premier. Un congé de.6 semaines à sold entière de présence est accordé flour compter du 1"'septem bre 1959 à N. Diop Seliene màçon auxiliaire en seriice Nouakchot! ei_quicoinpiera r à là date précitée 24 mois d présence effective. Art.2. M. Diop Serigne'est aùtori$é à se rendre r Dagana..l ' Dans:cette éventualitêil voyagera à ses frais tânt e t:ârc gu'au.retour. Art. 3. M. 'Diop Seiigne qut demêure àtrecté i Nouakchott devra reprieldre s"on seïvice p""" àa1q[1ilai lendernain de 'expirâtion de son eongé. ôr e\ ;v: Par décisio{r n' ctn./a.1./o.y. du.2 septembre lgbg. Article.prgryigr. M. Roucolle'Maurice attaehéli J" classe 4" échelon du cadre général titulairé d'un àonj. administratif _de 2 mois arrivéâ expiiation tozg aottibrïi est mis à la disposifign du l{inistrè des Finance. a ts"iot Louis. Art. 2. Le traitement de M. Roucolle esi imputahle au budget de.la République islamique de M;urii;fË î.nrii rre.t9 arucle.d_pour compter du 22 aott. lgbg date de sôn arrlvee a sarntlouis. par'décisionn6 io.499 can;/n.e. agg jçèt.l"b;e Article prerqier. M. Ménétrey Roger agent contractrlel nouvelement. agréé arrivé à Saint_Lôuis é 1" septembre 1959 est mis à là disposition du Ministre d; la Ju;ii";;iî; la Législation. e5vv'vv v! r'v. r. 4.t. 2.Le traiterrrent gç Vf. Ménétrey est implrtahle au budge t de a Rénubt ique. islamique. a" tfâ"rilîri'ië li;;i: tre t et t2 (Seriices iudiciair;r'; t. Par décision n crn/o.v. du g septernbre lgsg : ^_l.rti"j" prepigr. Est considéré "ommu nul et non avenu re contrat consentï le r0 mars rgbg àiii. iu.";; 9.yi:l'e :l_ q Tl 1lé d'a gent contraciuàl tes rrrvux p"tïë. qur na pas encore.reçu un commencement déxécriti;n. À.r1".2.. M. Barres tftulaire dun congé ae nn'ne i{âi jl ji*!ïàjxïû:i:î jërdrm**liïi.yi*l;e* t ciera de 'indemnité de. licenciemé"i p"evu t lëï"r"'2ï de la crinvention colrecllye reàer"iedu Èâti*àiiïîdË; Travaux. publics du 6 jglltet 1qb6 p;;ies services.accorr_ plis du 1î. septembre igtr+ " i+ i'"in'tbfg. l a.urq droit également à un mois de traitement à titre de préavis. *êrl..z. ;r.lâ dépepse esr.iàputablu "u"iuaset ie Répubtiquéislamiqrieâ"nràu"ilan'i;Ë;pil*5Ëitlia".r;i ' '"' ' la. ù i ' t

10 ' çrl Par d$cision n" 10.qg? cty'/u'/o'y' :flu 11 septembre 1959 : 'Arlicle premier. M 'Gamara Saloum empjoyi. de.pu' 'reau décisionnaire pfecédemmen! en service à a L'rrectlon des Finances et qriï.rlént'td'être mis à la disposition.du Corhmandant de'celcle de 'Assaba suivant decls:on i; to.esz cln/p.p. à" zt aott 1959 est pou'r compter du 1"' septembre 1959 cgnnjlne Alns son emplor' Art. 2. Pour compter du 1"" septembre 1959 M' Camara S"iàu* estciassé è1' la cinquièmecatégorie d"l?ltfll.n" 888 M.F.T:s. du. 14 décembre 1957 (employes dansles exploitations agricoles autrés que les exploitation agncores'/ soit tt.o5o fraécs par mois pour 44 heures de travarr par' : semaine. i La dépense est' iinputable au budget du lg République isfamiq"ë àe Mauîitairie chapitre 9 ârticle 5' Art.3. M. Camara Saloum est régi p?r 19 Cgde.du Travail ses règlements d'application et la Confentron colleative fédérale du Commerce' Par décision n' ctt/o.v du 11 septembre 19[9 : Article premier. Le vétéqinaire asnirant Voipchet Yvesplacé hors caa"e piir.i;d; {n trlauiitanie' et.atrivé â S;il :L;"is te sîdiriigrs est inis à la disposition du ' Ministre de l'economie rurale' ' lart. '2. Ce vétérinaire est prls 94 c!r11se ql "". STi tolà" pai t" budget dè la R.épublique islamiqte àë:fvfu"tltunic "o"ïët"î.u chàpitre 29article 1" pour èompter gu 1"'août Art. 3. A titre excqrtfonnel. 'intéressé Percevra 8' gld sotaô uttu"ttée à t'inàice Àotto à 'exclusionâe l'inde'm; iriîeaii" â etoignemënï porrr les déplacements M' voinchet Yies est classé.au groupe.! Art. 4. ; Les. frais de transport 'intéressé Dakar de.i3ai11i1sqis'alteret'rêiour sont àila charge du budget de la imauqitanié; b}iàpitre' 47 article 1"" Par décision n" ctn'/o*" du 21 septembre 1959 : Article'premier.' Vn con$é administratif de deux mois'l aeiuij a" ïoute compris pogî en jouir à Paris' 38' ayenue ffi;?!ë (ïrxt t"o';i;r"i dju 5 odtobre 1e5e est accd'idé à M. Pierre faut"nf uôminitirateur adjoint 1"' éclelon en ;;rriiët Nou"r.ctôtt' aïii"e en Mauritanie le 13 ianv[er Art.' 2. M.'Lauiént'Piérie voyage seul'. e"t. 3. l tpi qqra délivré u1e réquisiliol..de P4lsry: "..it" ii Ë"i"t itlùi*iiôttottmétropole et ûne feuille de route ' lour rejoindre.q91. pomicile de conge '; O{O ' udicë métropotiiàin 300 groupe ' budget Etat 3441'' '.t='1:x=....ournàl OFFCEL OE LE NÉqUBOUE $LAMOU. p" désisidù; F; ctn/*t]o'p" du 21 septembre 1959 : 'Àrticle Premier M' Sanquer Noël'' administrateur 2" Ë;r;i;" lïî Ë.O.U. fitrriuitd d'un consé Broportionnel de 129 jours arrivéî';;pil'io" aen"tqué"à. Satni o.uis f9 5ô ""tf 1g5g est oo**e'directeur desafiâires intérieures.;; ô;il"iië;. Ë;hn;ô;p"' i"tetiq rernplaceû'ent de 'îi. ;;;;;r administrat6ur en chef "n de classe exoeption u" instence de départ en congé' rart.2letraitement4"mrsalqu.erestimputableau "eif" buagài'ae lletat ftançais chapitre 3'141' ' _. Par décipion n" ctn./o.e. du 21 septe4brç 1Q59 : ArLicle pie;nicr. M. Wane Hady commis cie 2" cleisc 3' échelondes Services administratifs financiers et comptables nrécédemment en serviqe au Cabinet mil:lalre du Pt"i*. Ministre à Nouakéhqli tst mis à la dispos'iicn du Chef des Services de Police ft ta République islamique de Mauritanie à SaintLou1is. Art. 2. Le tràitertren{ de M. Wane est imputable au budeet de la Républigue islamique de Mauritanie chapitre Ï3 arïicle 1"'' poui compter du 15 septembi'c Par décision n" cas./n.n. du 21 septembie 1959 : Article premier. M. Mohamed Mahmoud Ould Abderrahmane'monitèur auxlliaire de françqis précédemment en service à'l'école de campement de Daber est pour compter du 1"" octobre 1959 pldcé.en service détaché en qualité de secrétair:e de 'Emir du Tggant én remplacement du monitèur auxiliaire de françals 1V. llohaped Ould Abderrahmane élu député à l'assèrpblée nationale. Art. 2. Le traitement de l'intéressé est imputable au budget de la République islamique de Mauritanie chapitre 9 article 6. # Par décision n" cln./o.n. du 21 septembre 1959 : Article premier M. Didi Ould Slrdy Aly' cornmis de 3"'èlasse 3'" échelon du ca'dre de 'administratiôn générale orécédêrnment pn service à Néma est mis à la disposition 'rlu l\ifinistre de'a'justice et' de*la" Législation Ministère des F.inanceg : Par décision no 1423 M.F.7D.P. du 29 aott 1959 : Article premier. M' Amblartl'Rambqrt Andié inspecteur arl ioint 2"'êchelon clu cadre supérieurdês Douanes nouve' leàent alrivê en Mauritanie' est mls poul' compter du 19 aorl[ t959 à la disposition du Dit'ecteur des Douanes à Saint Louis eri qualitê dà chef des bureaux de la Direction tles Douanes. t 2.': Àrt. rrl. Ambland:Rambert André aura droitâ 'indemntià'aeioncbion prévue par:llarrêt6 généial na B26t s.r'r. du 2gjuillet t951. Art. 3. Le.traiteurent de M' AmblardRambert Antlré est imputable aubudget d9l'etat français chapitre 4t95. :.Paf dôeision no'1447 nr.f n'r. du 3 septembre 1959 : ï*ti;f" premier. too M. Fall"Doudou Sambanor commis de t'jclasse à" échelon du cadre de 'Administration générale en ieroioïâla iubtlivision dê'nouakcliott est désign.ê pour sàrvir en qualité de chef de Cabinet du Ministre des Finances à SainliLouis. \ Art. 2.. ra:prise de fonctions de M. Fall Doudou Sambanor esisubordonnèe au retour.decongé'de M' le Ministre des fiornàilt qui convoquera 'intéressé en lepps voulu'..son ûiiîôitelit'ulors.sera impulé.sur le budge.t {e la Rêpublique iàtautique demauritanie chapitre 15 article?' M. Fall Doudou Sambanor continuera jnsqu'à cette convocatiou à.assuper ôon service à Nouakchott. '; +=8.=#

11 fi'4. Fr:i i t l{iëll' ': 'l;' '\":l':'':l:. * lulinistèro de la Fonction publique.et'du Travail "1 1l TÈ..i:;. :.. LA RÉPUBLQUE.'': 'Par décieioir 'no rboolur.bé.lt.n;lauras.;pt.héïë isss i " Articlc premier. : M.. Hamada:."Oul Zein cornmis de 8' clasco 4" richelon du cadre de 'Administration gériérale précédemment on..soryic.o à.néhra+$t^ mis à la ilispolition du Ministre du Cornmers6r de 'ndustrie et des Miries à Saint Ltluis.... '. r.îli ";:riti: Alt. ';'^Éi...r" 2. Je traitement de M. Hamada Ould Zein est te arl b.udget de la République islamique de lgputat Mauritanie chapitre 31 article? lour èompter du jour de ce sa rnlse en route. Par tlésiéion no l50l ol.p.p.*. du t8 septembre lgbg : Àrticle premier. La Société anonyme << ENERGE A.OF; > s*. autorisée à assurer ellêmêmê leservice des preslationa qffôfe.ûte$.aux soins et à 'indemnité jorrrnalière'en niatière d'accidênt du travail et de malaclib pr.ofessi6irnriile tel que dôfini dans sa lettro en date du 6 juillet lgb9 pour gomplerl du lo' septembro 1959 pour. sorr établissement de loi'telienne. _ A!'t:'Z. Les soins geront donnés et 'itdemnité versée par 'entreprise dans lqs corrditions prévues au.décrei.ihlodiûé 'lu 24 février 1957 et aux texteà pris pour. àdri ànnlicatio l'r rrtrepl"ebeur: ètant substitué ^purement et simpietrtent à i"ir'ganisme assureur. ' "..'l':* " ear dscisibn i' 164'1" i{.b:è:i. U 3 *eif l.cmbrq tgbg :. MM. Tandia Aipha et Thiam Sériâne. erti*tn rriemier. qbnt engafôô pbur l'èxécution d'un iontrat à durée'déërrhjir.ée en qualité de commis dactylographes pour. servir à ''lhpecliori du 'ravail et des Lois ùciàlcs àu service de d6pense est imputable au chapitre 43 Naind'æuv1e. _La artiqle? du Budget local. Art?..Le contrat. de. travail de MM. Tandia Alpha et Tlrirur : rrgne prend e'tl'et du 18'sèptembre lgbg et se tet:niir ra le 3l décembro i959. '' :. ' Lss irrtéressés qui n'auront pas à la firr.le leur contrat 'année de présence ouvralrb droit à jouissance tles conqés paygs bcnéficieront d'une : rrli'rnnité compensaùrice égaldau salaire.de cinq jours de trevair. " uàun ilrbavis ne doit être versé à MM. Tandia Alrrha et Thiam Senigne à la fin de leur sngagement leur cbntrat étanù à jur'ée déterminée Art. 3. : lm. Tandia Alpha et ih:am Serigne en sorvice à.saintlouis sont classés à la 4" catagorie de la Convention Collective Fédérale du Commerce. ' En ce qui concerne leurs conditions générales d'emploi les iutéressés sont régis par le Code du Travail et ses résléments d'application ainsi que par les dispositions de la Convention Collectiye Fédérale du Commerce. #*.. tulinistère du Gommerce de'ltlndustnlô et:dei lullnes : P..?r arrêté n'209 rucru. du 2t septèmlqg te60 : Artir.le premier. Une enquête de commodo et lncornqnodo sera ouverte pendant 15 jours dans les bureaux du Ôômruanôant de cerc'le d'akjoujù suri la d.emande'foræulée.par M. Pagnon Albert en vue.cl'être autorisé à exploiter une rlalle cinématograpbigue (étaolissemont de?. ctassb tlluee a ASoult. ' " 1 : ib par décisio n ti" i aod' u. cru.o". tâùtl i' jëiiàirtre QF9 : Afjiqls pieidipr. i'!i: Hamadâ "tiriiâ Zoid cbrhi ia" sb Cla'Àsô a; échêion Culcaare ae reaàiniqt*riqiisfëëài: es[ nonrmé chef du Cabiner du Mini'stfrb au'ciiniriéi"é;;a; lltndustrieetdèsminesàsaintlouis'.]t.j.. Arb. 2.. Le trgitement de M. 'Hâmada Ouidl:Zein est i mp urabre 4p B*q sq ge afi ép ubiiqù'illa;riq"îaeïâ"iij ranrs cqêptlfg.l{;al!l9$j.pour compter du jôur de sa mise en rou.re qur sera notinée au tr[inistère des tr'inances et à la urrecfion du Personrsl trrar les soiqs du Commandant dô oercle du Hodh. " "...:."r'%.i. Par décision n""\ntl McrM. dulgoeptet4rbt 19b9:1: Àrticle premier. Les Commission aeit'prix pour'le eercle du Brakna sonleomposéps commesuït: '.rve"v ll;^ :'ateà.i ' 1 Prësrdènt' : Le Chef de le Su'bdivision centrale ou son repyssentant.. Membres: tù. Êf $gh3p"^aqg_cjré direoeur décotà; Abdallahi O. Kebd chef de la tribu rpp4$sgn.tantp'des consommateulg. : MM. Nagi O^. At p_e.a O. Abeidi commerçanb; " Naha O. Tajidine r.eprésentants du commerce. Prësadent'': Le Chef de la Snbdivision ou son représentânt. traembres: Mil. De Bièlsa;. ".;.... lamat Diâbira représentants des consommateurs. MM. Yahya Diallo; Youba O. Sid Ahbed reprèsentants du corymerce. pa.r décision n"!b1zmcrm. Au Z odùolr" igfg *.. {...i. : r; c" #"Th#iî Lîi. À plî n S :i#àï""19 d i r ri*' a s : R o : lo 'Présaderû.:' Le Chef.deta pup.dhlqion de Rosso ou son iliembres: "ild"êr;;i;;l :..: :; MM. Samba Sow chef d'oscale:!' '.r"'.diop Cheikh fonctidnnair.é ; représentants des consommateurs..i jil MM. Moutpye O. Gharaby commercant:.el Hâ4i Amadou Fall M'Bengu'e com 'tr dagdgemollq;i repreientâi"tiàïààm."rce. rnerçqnt'.'r: ".."'.bib.. :

12 3{2: JOURNAL OFFGEL DE illntstèjè'de la.justice et de la Législation:. Pur arrêté no 206 l{. J. L. du 12 septembre 1959: Àrticle nremier. Sont nommés assesseurs près le trib.unal hîë;id;àlgiô'.t l; riibunai courumier dela subdivision Ë ËËfiàhrdnlcercte de'l'àdrar pour 'année t959: : 'vlbunat du Prenxter dëgrë z fll Hadj Oultl Mohamerl Hama Oultl Kaam; 'Hgrma.; Abdoullah Ould Mohamed Edda Outd EY Salem Malick;. lci lfamyould Aghai Abdelwahab Ould Mohamed Horma Ouelad.Ould Ahmed Soueidi $uld Rachra ilanano Ould Mohamod ; "Mohamed Cbadli ; Àhmedou Cheriff;^ Àhmeil Salem Ould Filali. Trtbunat couturnder népuslrque SLAMQUE DE MÀuRrraNrE 2l octobrc 1959 L'Ailmlnlsfiatton n'eùtenil nullement étre rcsponsable de la tenear des annonces ou auis publtés sous cette rubrtque par les patticullerc' E VENTE A L'ilPRlflERE OFFGELLE Comptêchèque n' 8121 à SaintLouis r.." Journal 0fliciel de la République slanique de Mauritanie El Memy Oultt Aghai ; Àbdellahi Ould Choumad; ftof".ëa:lemin"e ouia uon Taham ould Khairi ; bamea Horma; HamaOuld Kaam' Brahim Salem Outd El Bah ; '::" Par dêcision n' 214 M.J. r. du 23 septembre 1Q59 : Àrticlepremier._Lebénéficed.el.a.libérationcondition. au oommo Abdella\ ould Brahim ogld siià"ç'iotà*t ""ië'î*'t"i;""àà rssaî ôàrcle'te lr."u"" 'hchiri' 4e tqq Ëiàîiil ôoràs"tà.t àt ae Aicha condamné re 5 juin t95e ;;;"i; r'.îùunal ïorrectionngl d'àtar la prison ^détenu à 5iiïiarÂi.jôùJî aàp"i* re 22 avril teâ8 er ribérable le 5 octobre 't! Partie noh officielle AV S ET Coill!trUlrlcATloNS BMENSUEL parassant LE 1"' rt Ln 3" MERcRED DE chaoue Mots ABONNEMENTS rrn\ail France et Ëtats de la Commuirauté...i > Par avion Frauce. : OO > Par avion Etats exà.o.f.... r... floo > Par avion Etats exa.e.f ttOO > Par avion autres Etats > Ordinaire Et'ranger..OOO Prix du numéro Prix du numéro des années antérieures Par la Poste majoration de. ' T.EXTF$ PUBÉS A TRE D'lllFORlillTl0[ Pour les abonnernents et les annonces stadresser au Directeur du x J.O.R..M. Ministère de la îustice et de a Législation de la R..M. SaintLouis. slx xolt 50O t 1.4fi1 r 9OO r 1.8OO t 1'.rt0o r 6OO 20>. etr. lfr CONSERVATON DES DROTS FONqERS AVTS DE DEMANDE DE CONSTATATON. DES DROTS FONCURS Suivantrequêtedu5mait959inscriteaunegistrespécial roîi'o;r lt. ilôta*ed ali o uld chaba n e prolpriétair.e à a tar i6ï.lf"i"ârj mif neuf ce'tvingt cinr1.a déclaré qu'il exerce en vertu des coutumàs tocatesiur uri'immeuble ùrbain no.n iati ddoristant en u! terrain d''une contenance totalegpryoxinaiine ïe quatre cenidir'sept mètres carrés(417'm2.sis i"iffi ;ir ù;î dir rjntdr Terilhat des drols dbnt 'origine etiïîitu"e l'ôtendue sont précisês ciaprès : Orisine : suocession de Mohameil Oultl Chabane ; Natiil j droit individuel i iits;iud : ilroit de dispositig.qr. ct;;;o;éiuè;;;tdët"and6 â M' e commandant de cercle ;; l'rdil;;i;étabtir après accomplissement des formalités iîga'iels [ôi sdocu m en ti co n s tatan t s e s d ro its' L'enquête prescrite pa4l'artic.le 3 du décret du l0 juillet 1956 r eu litiu le i4 mai t959' Les annonces doiuent être remises au plus tard hait ioart auant la parution ila iour'nal et elles sont pagables ù 'auolnée. Toute demande de changement d'adresse devra être accsmplu:* u" l; ll*. u" 10 francs. ANNONqES ET AVS DMRS La ligne (hauteur 8 Points Cbaque annonce répétée..;.. '.'.. (l n'est iamais compté moins de 250 Les abonnemerts et les annonces Moitié pri:r francs pour les annonces sont pagableg d'antancë unrur.nrr ofrrrcg'.rn DED RÉpuBLreuh DV SÉNteA& Dépôt légal no t333.

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens.

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. Publication au JORF du 24 septembre 1959 Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959 le Premier ministre, Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. version consolidée au 27 décembre

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du fonds national de développement de l apprentissage et de

Plus en détail

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor 2 STATUTS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE TITRE II ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FONDATION Article 6- Organes Les organes de la Fondation sont : - le Conseil de Fondation ; - l Administration général.

Plus en détail

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège Décret exécutif n 10-227 du 21 Chaoual 1431 correspondant au 30 septembre 2010 portant création, organisation et fonctionnement du centre algérien de développement du cinéma. Le Premier ministre, Sur le

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

STATUTS DU FONDS DE DOTATION DU MUSEE DU LOUVRE

STATUTS DU FONDS DE DOTATION DU MUSEE DU LOUVRE STATUTS DU FONDS DE DOTATION DU MUSEE DU LOUVRE (modifiés par la délibération du 9 avril 2010) - TITRE I - CONSTITUTION Article 1. Objet du Fonds Il est constitué par l Etablissement public du Musée du

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L. 1431-9

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES ASSEMBLEE NATIONALE.. SECRETARIAT GENERAL. SECRETARIAT GENERAL ADJOINT DIRECTION DES AFFAIRES LEGISLATIVES DE LA COOPERATION INERPARLEMENTAIRE ET DES RELATIONS INTERNATIONALES REPUBLIQUE DU CONGO Unit

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES Création d'un Fonds de Garantie des Assurés Loi n 2000-98 du 31 décembre 2000 portant loi de finances pour l année 2001 (1). Article 35 Est crée un fonds intitulé

Plus en détail

ORCHESTRE NATIONAL D ILE DE FRANCE, ci-après dénommée «l Orchestre» Le siège social est fixé au 19, rue des écoles, 94140 Alfortville.

ORCHESTRE NATIONAL D ILE DE FRANCE, ci-après dénommée «l Orchestre» Le siège social est fixé au 19, rue des écoles, 94140 Alfortville. Association déclarée le 31 juillet 1973 sous le numéro 1258 à la Sous-Préfecture de Palaiseau régie par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS I - But et composition de l Association Article 1er - Forme Il

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur

Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur Vu la Loi N 005/PR/2003 du 02 mai 2003, portant protection du Droit d Auteur,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE

CONVENTION CONSTITUTIVE DIRECTION REGIONALE DE LA PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE ILE DE FRANCE CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT D INTÉRÊT T PUBLIC DERPAD DRPJJ 14, rue Froment 75011 PARIS Téléphone : 01 49 29 28 60

Plus en détail

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile.

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile. JOURNAL OFFICIEL N 21 DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE Du 7 avril 2004 Décret exécutif n 04-103 Du 15 Safar 1425 Correspondant au 5 avril 2004 Portant création et fixant les statuts du Fonds de Garantie Automobile.

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

Article 57. Article 58

Article 57. Article 58 Article 57 Ilestcréé, sous la dénomination de «Agence nationale de l'assurance maladie», un établissement public doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière. Article 58 L'Agence nationale

Plus en détail

FONDATION UNIVERSITAIRE

FONDATION UNIVERSITAIRE FONDATION UNIVERSITAIRE Fondation Paris-Sud Université Le meilleur pour tous Statuts Préambule Vu le code de l éducation, et notamment son article L.719-12: «les établissements publics à caractère scientifique,

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013)

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) STATUTS Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) Les FONDATEURS soussignés : MAAF Assurances Société d'assurance mutuelle à cotisations

Plus en détail

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX Tél. +33 (0)5 56 84 68 00 Fax +33 (0) 5 56 84 68 10 http://www.msha.fr STATUTS Modifiés

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA Association déclarée conformément à la loi du 1 er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, portant règlement d Administration publique pour exécution de la loi du 1 er

Plus en détail

PROJET DE LOI. (Texte définitif.)

PROJET DE LOI. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 24 juin 1991 N 131 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1990-1991 PROJET DE LOI modifiant le code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre et relatif à l'

Plus en détail

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE

STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE STATUTS DE L'AGENCE DEPARTEMENTALE DE L ORNE CHAPITRE I - CREATION ET DISSOLUTION DE L'AGENCE - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : CREATION DE L AGENCE En application de l'article 32 de la loi n 82-213

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR - adopté lors de sa séance du 1 er juillet 2015 - ARTICLE 1 ER : Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser,

Plus en détail

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 Entre les adhérents aux présents statuts est constituée une association qui

Plus en détail

CHAPITRE I DES DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I DES DISPOSITIONS GENERALES Décret n 96/237/PM du 10 avril 1996 fixant les modalités de fonctionnement des Fonds Spéciaux prévus par la loi n 94/01 du 20 janvier 1994 portant régime des forets, de la faune et de la pêche Le Premier

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ASSOCIATION DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS DE COTE D'IVOIRE

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ASSOCIATION DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS DE COTE D'IVOIRE REGLEMENT INTERIEUR DE L'ASSOCIATION DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS DE COTE D'IVOIRE ASSOCIATION DE DEFENSE DES DROITS ET DE PROTECTION DES INTERETS DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992

Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992 Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992 Décret portant organisation de la bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et relatif aux services de la documentation

Plus en détail

L Administration De L ESM

L Administration De L ESM L Administration De L ESM 1. L Organisation de l Ecole Sur le plan organisationnel, l'ecole est dirigée par un directeur général, assisté par un directeur de la formation de base, un directeur de la formation

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Décret n 2-77-738 du 13 chaoual 1397 (27 septembre 1977) portant statut particulier du personnel communal (B.O n 3387 du 28 septembre 1977).

Décret n 2-77-738 du 13 chaoual 1397 (27 septembre 1977) portant statut particulier du personnel communal (B.O n 3387 du 28 septembre 1977). 587 Décret n 2-77-738 du 13 chaoual 1397 (27 septembre 1977) portant statut particulier du personnel communal (B.O n 3387 du 28 septembre 1977). Le Premier Ministre, Vu le dahir n 1-58-008 du 4 chaabane

Plus en détail

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM)

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) L assemblée des délégués de l Association des Communes de Crans-Montana arrête : Vu la Loi

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES Les modifications de ces statuts, établies par le Conseil d'administration de l'association, ont été votées et acceptées à l'assemblée Générale Ordinaire du

Plus en détail

instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION

instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION DECRET N 2004-319 du 09 mars 2004 instituant le régime des régies d'avances et des régies de recettes des organismes publics CHAPITRE PREMIER DEFINITION Article premier. La régie d'avances est un mécanisme

Plus en détail

Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901

Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901 Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901 Statuts TITRE PREMIER ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie

Plus en détail

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy Article 1 er Dénomination Durée Siège Objet Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488072 I. Il est constitué, une Association régie par la

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Statuts de l'association CenAsso Association des élèves et anciens élèves du Cenatho

Statuts de l'association CenAsso Association des élèves et anciens élèves du Cenatho Statuts de l'association CenAsso Association des élèves et anciens élèves du Cenatho ARTICLE 1 Titre de l association Il est fondé, le 13 novembre 2013, entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS -

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L.1431-9

Plus en détail

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE»

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE» STATUTS CONSTITUTIFS Fonds de dotation MECENAT-MSE 1 L an DEUX MILLE ONZE Le 21 avril A Marseille, STATUTS CONSTITUTIFS du fonds de dotation MECENAT-MSE Le Conseil d administration de l association MODERNISER

Plus en détail

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS T'N DANSE association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Décret n 07-151 [NB - Décret n 07-151 de 2007 fixant certaines modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux

Plus en détail

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD Page : 1 sur 5 ARTICLE 1 CREATION & COMPETENCE GEOGRAPHIQUE En vertu des dispositions de l article R 441.9 du Code de la Construction et de l Habitation, il a été créé et validé par le Conseil d Administration

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les)

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES LOI ORGANIQUE DU BUDGET 2004 LOI ORGANIQUE N 2004-42 DU 13 MAI 2004 PORTANT MODIFICATION ET COMPLETANT LA LOI ORGANIQUE DU BUDGET N 67-53 DU 8 DECEMBRE 1967

Plus en détail

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement adopté lors de la réunion du CHSCT du 16 février 2015,

Plus en détail

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 STATUTS de l'institut UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE LE MANS adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 1 Table des

Plus en détail

Modification des Statuts de l association Nouveaux Espaces Latino-américains (Espaces latinos) 1 er Juin 2012

Modification des Statuts de l association Nouveaux Espaces Latino-américains (Espaces latinos) 1 er Juin 2012 Modification des Statuts de l association Nouveaux Espaces Latino-américains (Espaces latinos) 1 er Juin 2012 TITRE I TITRE II TITRE III TITRE IV TITRE V TITRE VI DENOMINATION, SIEGE, OBJET. COMPOSITION

Plus en détail

DECRETE DISPOSITIONS GENERALES

DECRETE DISPOSITIONS GENERALES DECRET N 2005-112 DU 24 FEVRIER 2005 PORTANT CREATION, ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D'UN ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE ADMINISTRATIF (EPA) DENOMME «OFFICE IVOIRIEN DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE»

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les conditions de fonctionnement du Comité Technique Paritaire fonctionnant auprès du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS Charte du Parc naturel régional du Marais poitevin STATUTS 2014 / 2026 PREAMBULE Au regard du classement du Marais poitevin en Parc naturel régional, les régions Poitou-Charentes et Pays de la Loire, les

Plus en détail

Statuts du Lycée français Victor Hugo de Sofia

Statuts du Lycée français Victor Hugo de Sofia Chapitre I: Dénomination, Forme juridique et Durée Art. 1. La dénomination de l'école est Lycée français Victor Hugo de Sofia (l'école). Art. 2. L'École est un établissement d'enseignement français qui

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les clubs scolaires sont des entités à part entière regroupant principalement des titulaires d une licence scolaire.

REGLEMENT INTERIEUR. Les clubs scolaires sont des entités à part entière regroupant principalement des titulaires d une licence scolaire. REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Le Comité Le Comité Régional du Val de Seine fait partie d une Ligue, organisme décentralisé de la Fédération Française de Bridge, dont il est la seule composante. A ce

Plus en détail

Titre I Des fautes de Gestion

Titre I Des fautes de Gestion Base de données Loi n 85-74 du 20 Juillet 1985 relative à la définition et à la sanction des fautes de gestion commises à l égard de l Etat, des établissements publics administratifs, des collectivités

Plus en détail

STATUTS. L Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 12, place du Panthéon 75 231 Paris Cedex 05

STATUTS. L Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 12, place du Panthéon 75 231 Paris Cedex 05 STATUTS Article 1 DENOMINATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour dénomination : l Association

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

- 55 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 55 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 55 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à interdire ou à réglementer le cumul des fonctions et des rémunérations de dirigeant d'une entreprise du secteur public et d'une entreprise du secteur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-651 du 2 juin 2006 relatif à la formation pharmaceutique continue et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

UNEA. Union Nationale des Entreprises Adaptées 16 rue Martel F 75010 PARIS STATUTS. Modification des statuts le 16 Juin 2010 1/10

UNEA. Union Nationale des Entreprises Adaptées 16 rue Martel F 75010 PARIS STATUTS. Modification des statuts le 16 Juin 2010 1/10 UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées 16 rue Martel F 75010 PARIS STATUTS Modification des statuts le 16 Juin 2010 1/10 Article 1 1- Forme Il est constitué, conformément aux dispositions de la

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole.

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed

Plus en détail

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées.

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées. Association loi 1901- Statuts type avec objet plus large ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901,

Plus en détail

REGLEMENT APPLICABLE AUX MARCHES ET ACCORDS CADRES DU GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE

REGLEMENT APPLICABLE AUX MARCHES ET ACCORDS CADRES DU GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Proj (sont précisés en écriture de couleur bleue les aménagements modifications proposés) REGLEMENT APPLICABLE AUX MARCHES ET ACCORDS CADRES DU GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE 1. PREAMBULE Vu l'article

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

STATUTS Association PALLIADOL 47

STATUTS Association PALLIADOL 47 Association Palliadol 47 Statuts de l association 2 ARTICLE 1 er : FORMATION ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER Page 1 sur 6 PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : ORGANISATION COMPTABLE... 3 L Assemblée Générale... 3 Le Comité directeur... 3 Le bureau... 3 Le Président... 3

Plus en détail

DECRET Décret n 2006-963 du 1 août 2006 portant organisation et fonctionnement de l'agence nationale de la recherche.

DECRET Décret n 2006-963 du 1 août 2006 portant organisation et fonctionnement de l'agence nationale de la recherche. DECRET Décret n 2006-963 du 1 août 2006 portant organisation et fonctionnement de l'agence nationale de la recherche. NOR: MENX0600086D Version consolidée au 26 mars 2014 Le Président de la République,

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L INFORMATIQUE JURIDIQUE ( A. D. I. J. ) ASSOCIATION DE LA LOI DE 1901 S T A T U T S

ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L INFORMATIQUE JURIDIQUE ( A. D. I. J. ) ASSOCIATION DE LA LOI DE 1901 S T A T U T S ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L INFORMATIQUE JURIDIQUE ( A. D. I. J. ) ASSOCIATION DE LA LOI DE 1901 S T A T U T S NOVEMBRE 1990 2 ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L INFORMATIQUE JURIDIQUE (

Plus en détail

STATUTS AFCB Association Française de la Chèvre Boer

STATUTS AFCB Association Française de la Chèvre Boer STATUTS AFCB Association Française de la Chèvre Boer ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901,

Plus en détail

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE)

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) Décret n 97-393 du 9 juillet 1997 portant création et organisation d un établissement public à caractère administratif dénomme Agence Nationale

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-652 du 2 juin 2006 relatif à la formation continue odontologique et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

Code du Travail Partie Législative

Code du Travail Partie Législative Code du Travail Partie Législative Livre VII Dispositions particulières à certaines professions Titre VI Journalistes, artistes, mannequins Chapitre Ier Journalistes professionnels Section 1 Dispositions

Plus en détail

Dahir portant loi n 1-93-51 (22 rebia I 1414) Instituant les agences urbaines (B.O. 15 septembre 1993).

Dahir portant loi n 1-93-51 (22 rebia I 1414) Instituant les agences urbaines (B.O. 15 septembre 1993). Dahir portant loi n 1-93-51 (22 rebia I 1414) Instituant les agences urbaines (B.O. 15 septembre 1993). Vu la Constitution, notamment son article 101 ; Après examen par le conseil des ministres réuni le

Plus en détail

Comité des Fêtes d Oulins

Comité des Fêtes d Oulins Comité des Fêtes d Oulins Association loi 1901- Statuts du COMITE DES FETES D OULINS ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par

Plus en détail

Projet de statuts. Association de préfiguration du Centre des Congrès

Projet de statuts. Association de préfiguration du Centre des Congrès Projet de statuts Association de préfiguration du Centre des Congrès Préambule : La réalisation d un nouveau Centre des Congrès sur le territoire communautaire représente un enjeu majeur pour le développement

Plus en détail

Administration des collectivités territoriales

Administration des collectivités territoriales S O M M A I R E Administration des collectivités territoriales Page 1 Dispositions générales page 1 I De l administration et des finances page 2 II Du domaine des collectivités page 3 V De la responsabilité

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP).

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP). MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3361 Convention collective nationale IDCC : 2770. ÉDITION PHONOGRAPHIQUE ACCORD

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs

STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs 1 STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs ARTICLE 1 : Titre de l association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901, ayant pour

Plus en détail

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune

Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune Règlement intérieur du conseil communautaire de Plaine Commune En application des dispositions du code général des collectivités territoriales, le conseil communautaire doit adopter un règlement intérieur

Plus en détail

STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE

STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE Article 1 1.1 Entre toutes les personnes physiques désignées dans les conditions prévues aux articles 6 et 7 des présents statuts il

Plus en détail

Statuts de l association Electrolab

Statuts de l association Electrolab Statuts de l association Electrolab Mardi 16 Novembre 2010 Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 juillet 1901 relative au contrat

Plus en détail

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148 Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt RCS NANTERRE B 391 504 693 S T A T U T S Mis à jour en date du 19 mai 2015

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts Association Régie de Quartier de Blois Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Statuts Statuts arrêtés par le Conseil d Administration du 8 Juillet 2004 Adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

LES REGLES BUDGETAIRES ET COMPTABLES DU GCS

LES REGLES BUDGETAIRES ET COMPTABLES DU GCS Fiche technique 5 LES REGLES BUDGETAIRES ET COMPTABLES DU GCS Références : Articles L. 6133-1 et suivants du code de la santé publique (CSP) ; Articles R. 6133-1 et suivants du CSP. La détermination des

Plus en détail

Conforme à l original

Conforme à l original REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Copie certifiée ------------- Conforme à l original DECISION N 022/2015/ANRMP/CRS DU 06 AOUT 2015 SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE GROUPEMENT INFORMATIQUE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Décret n o 2015-832 du 7 juillet 2015 pris pour l application de la loi du 31 juillet 2014 sur l économie sociale et solidaire et

Plus en détail

Association du Centre Claude Bernard de Paris

Association du Centre Claude Bernard de Paris Association du Centre Claude Bernard de Paris STATUTS du 14 juin 2011 Article 1 er L Association dénommée Association du Centre Claude Bernard de Paris est régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION ELECTRICITE DE STRASBOURG Société Anonyme au capital de 71 090 040 Siège social : 26, Boulevard du Président Wilson 67000 STRASBOURG 558 501 912 R.C.S STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

Plus en détail