I o (E)T. Technologies et protocoles de communication. Internet Of (every)things. CRESITT Industrie J.Y. CADOREL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I o (E)T. Technologies et protocoles de communication. Internet Of (every)things. CRESITT Industrie J.Y. CADOREL"

Transcription

1 I o (E)T Internet Of (every)things Technologies et protocoles de communication J.Y. CADOREL 2014

2 En 2006 déjà...

3 Aujourd'hui, IOE : TOUT est connecté M2M Machine M2P & P2M Machine Person Animal CLOUD & BIG DATA P2P Person/ animal

4 Technologies émergentes : cycle de Hype 2013 Updated july 2014 On the Rise : Connected Home At the Peak : Autonomous Vehicles Internet of Things Wearable User Interfaces Consumer 3D Printing Sliding Into the Trough Big Data Machine-to-Machine Communication Services Mobile Health Monitoring Cloud Computing NFC Source : GARTNER /39

5 Enjeu économique M2M : machine to machine M2P & P2M : machine to person... P2P : person to person Source : Prévisions du trafic de données Cisco (IBSG),2013 5/39

6 Quels objets? NXP IOE (Internet Of EveryThing) NXP 6/39

7 Quels objets? Exemple : ARCHOS SMART HOME WEATHER TAG Température Humidité MOTION BALL Détecteur de mouvement et de présence SMART PLUG commande ON/OFF + consommation électrique MOVEMENT TAG Détecteur d'ouverture MINI CAM 7/39

8 IoE TOUT est SMART (...ou pas!) SMART CITY ENVIRONMENTAL MANAGMENT WASTE MANAGMENT Connected BODY (not smart whith glasshole?) SMART Hospital SMART Factory SMART LIGHTING SMART HOME SMART BUILDING SMART METERING SMART TRANSPORT SMART (electrical) CAR SMART GRID SMART Point Of Sale 8/39

9 Chaîne de valeurs des services IoT Source : intel 9/39

10 Les points clés Les propriétés importantes pour les technologies de l'iot : Autonomie Sécurité Prix Interoperabilité 10/39

11 Technologies et Protocoles émergents ETSI M2M sensor 2G/3G/4G, SIGFOX, ONDEO, LORA... BROKER 6LOWPAN KNX sensor GATEWAY Node.js sensor IEEE ZigBee SE DECT ULE Enocean Zwave Lonworks BACnet Modbus Plugged Devices Bluetooth / ANT BLE Portable Wifi Devices NFC Local networking MQTT XMPP AMQP CoAP HTTP CLOUD & BIG DATA 3G global networking 11/39

12 Cloud : les acteurs du marché SaaS : software as a service IaaS : infrastructure as a service PaaS : platform as a service => marché non mature à consolider 12/39

13 Big Data : en deux mots => RDV 4 Décembre POLYTECH TOURS 13/39

14 Quelques acteurs du Big Data 14/39

15 Un «petit problème» à régler... Les réseaux de communications ne sont pas «IoT ready» : Les fournisseurs d'accès Internet proposent des liens asymétriques : le lien descendant (téléchargements) à un débit bien plus important que le lien montant. Les serveurs dans les datacenters ne sont pas configurés pour recevoir en temps réel des données de millions de capteurs : les technologies de streaming sont utilisées pour transférer des données du serveur vers de multiples clients...pas le contraire! => Nécessité de repenser les échanges de données et de «messages» => Utilisation d'un «broker» 15/39

16 Le broker Le broker est conçu pour supporter une charge «upload» très importante. Il redistribue l'information «publiée» par des capteurs» à tous les «abonnés» à cette donnée. Source : iotworld.com 16/39

17 Des messages IoT pour faire quoi? Pour résoudre les problèmes liés à la disparité des échanges M2M et M2P : Échanges locaux => «Inter Devices communications (ie : WSN on a LAN)» Avec le broker => temps réel Sur le Cloud => «Device to Cloud communication (device to datacenter)» => Ces différents niveaux n'ont pas les mêmes contraintes. 17/39

18 Des messages IoT pour faire quoi? Source : 18/39

19 Les Technologies d' «IoT Messaging» DDS : Data Distribution Service for Real-Time Systems AMQP : OASIS Advanced Message Queuing Protocol MQTT : MQ Telemetry Transport JMS : Java Message Service REST : Representational State Transfer CoAP : Constrained Application Protocol 19/39

20 IOT Messaging Deux types de technologies : Data Centric : On s intéresse aux données utilsateur et à ce quelles représentent. Les objets interagisssent avec un modèle des données mais pas entre eux (par exemple en iterrogeant une base) Cela permet une grande abstration (orientation objet) Une meilleure interoperabilité Mais il est difficile d'ajouter de nouveaux modèles ( «profile») car il faut passer par un processus de standardisation. Message Centric : On s'interesse au bon accheminement des messages independament de leurs signification Abstraction moins poussée ( «transport layer» pour les messages) Le contenu est définit par chaque utilisateur : peut explicite pour les autres destinataires... 20/39

21 DDS Issu du secteur de la défence Data centric ( profils standarduisés) Technologie de type «Publish and suscribe» Temps réel Facilement déployable à grande échelle Indépendant du langage et de Os Pas de broker, interconnexion «bus» 21/39

22 AMQP Issu du secteur financier! À pour objectifs des échanges rapides et fiables «Message centric» codé en binaire QoS pour l'acheminement du Message Suppose une couche TRANSPORT FIABLE (TCP) Authentication et chryptage (SASL/ TLS) Nécessite un broker JP Morgan l'utilise pour échanger un milliard de transactions par jour.. 22/39

23 XMPP (ex JABBER) Mis en avant par Cisco Utilisé par Google Talk, Google Plus, Approprié pour le M2P Développé initialement pour l' «instant messaging» (chat..) 23/39

24 JMS Message centric À pour objectif des echanges rapides et fiables Deux modes : Point à point et «Publish and subcribe» Suppose que TCP/IP est la couche transport QoS sur la fourniture du Message Pas interopérable 24/39

25 Representational state transfert REST Distributed software architecture style with same design principles and properties as HTTP. Assumes TCP/IP underlying transport layer Client/server style (request/reply) Uniform interfaces for exchanging a representation of a ressource between client and server. Representation = sequence of bytes + metadata (describe de structure) Representation centric, not object oriented Small set of verbs used for all cases : CRUD CREATE, READ, UPDATE, DELETE 25/39

26 REST : HTTP GET : for reading a repesentation of a ressource PUT : create or replace (update) ressource DELETE : delete a ressource 26/39

27 CoAP Poussé par Cisco Même modèle que HTTP mais avec des paquets plus petits Modèle Client serveur Architecture Restful Utilise UDP Decrit la struture des données par URI Supporte l' IP multicast 27/39

28 MQTT Mis en avant par IBM Utilisé par Facebook Messenger «Message centric» Style «Publish and subcribe» QoS sur la fourniture du Message Nécessite un Broker Suppose un couche transport fiable (TCP/IP) Très simple de mise en oeuvre Authentification/cryptage (SASL/ TLS) 28/39

29 MQTT PUB/SUB exemple 29/39

30 Page HTML5 PUB/SUB <head> <script src="vendor/mqttws31.js" type="text/javascript"></script>... broker = "broker.mqttdashboard.com" port = 8000//webSocket support is a must client_uniq = "" + parseint(math.random() * 100, 10) var client = new Messaging.Client(broker, port,client_uniq); client.onmessagearrived = function (message) { var uri = message.destinationname;//sender of the message var m = message.payloadstring;//content of the message switch(uri) {//which data type have changed? case "showroom/data/capt_temp" :. case "showroom/data/stat_miro"... <body> function addonclick() { var x = document.getelementbyid("monslider"); var message = new Messaging.Message(x.value); message.destinationname = 'showroom/commandes/capt_lumi'; message.qos = 2; client.send(message); } </script> </body> } function init() { // Connect to MQTT broker var options = {client.subscribe('/showroom/data/#', {qos: 2});//subscribe to every data} client.connect(options); } </script> </head> 30/39

31 IOT Couches Physiques LR sensor 2G/3G/4G, SIGFOX, ONDEO, LORA... BROKER sensor SR IEEE ZigBee SE DECT ULE Enocean Zwave GATEWAY Lonworks BACnet Modbus CLOUD & BIG DATA Plugged Devices VIP Bluetooth / ANT BLE Portable Wifi Devices 3G/4G NFC Local networking XDSL Fibre xg global networking 31/39

32 Les dangers de l'iot J;ATTALI «L'article 20 de la nouvelle loi de programmation militaire vient de donner à l administration tout pouvoir de traiter tout citoyen soupçonné d un délit quelconque comme un terroriste, c est-à-dire de pénétrer dans sa vie privée sans contrôle a priori d un juge». L'article 20 de la loi sera appliqué en 2015 «La tyrannie de la transparence, dont j'annonce le danger depuis longtemps, vient, pour la première fois, de trouver sa traduction dans une loi. Une loi française» Loi de programmation militaire: la Cnil déplore l'accès possible aux contenus La Commission déplore qu'en autorisant l'accès aux données de contenu, la loi risque d'entraîner une atteinte disproportionnée au respect de la vie privée. Frédéric Bergé 01net. le 20/12/13 à 12h5 32/39

33 Notions essentielles de sécurité Les principales notions de sécurité dans le cadre des IOT : Identification Authentification Intégrité Confidentialité La protection des données personnelles (PRIVACY)

34 Sécurité => Identification / authentification Identification : Qui êtes vous? Login : QUEEN MOTHER Authentification : Prouvez-le! Password : id IOT Tel : Bonjour François, Barack speaking (identification) réponse : Ha oui? Utilise le téléphone rouge! (demande d'authentification) ( mais je n'ai qu'un iphone 6 => fatal error! Vous êtes un imposteur : le tel rouge c'est un blackberry ) Dans l'internet des objets l'utilisateur doit s authentifier mais l'objet aussi

35 Sécurité => Autorisation L'autorisation est la preuve que vous avez le droit de faire quelque chose : Vous avez + 18 ans => vous pouvez aller en boite. (vous n'avez pas à vous identifier) un moyen prouvant votre age suffit. Vous avez acheté un ticket anonyme => vous pouvez prendre le tram, peu importe qui vous êtes.

36 Sécurité => intégrité De manière générale, l'intégrité des données désigne l'état de données qui, lors de leur traitement, de leur conservation ou de leur transmission, ne subissent aucune altération ou destruction volontaire ou accidentelle, et conservent un format permettant leur utilisation. (source : wikipedia) Les messages doivent être authentifiés La corruption des données doit être détectée 36/39

37 Sécurité => confidentialité La confidentialité est le fait de rendre secret des données qui ne seront lisibles que pour ceux qui ont à en connaître. => nécessité de crypter les communications et la représentation des données (pb stockage) 37/39

38 Sécurité => données personnelles La protection de la vie privée impose : De ne pas être pisté De ne pas être localisé D'assurer l'anonymat des transactions De pouvoir détruire certaines données personnelles De ne pas pouvoir déterminer des habitudes ou des comportements par fusion de données (consommation électricité, badgage dans les transports, passage en caisse, achats sur internet, etc..) => c'est un des dangers du «BIG (brother) DATA» 38/39

39 Sommes nous parano? Les experts en sécurité (!!!) sont unanimes : avec IOT c'est pire qu'avant! Source : HP /39

Internet Of (every)things

Internet Of (every)things www.3zaintech.com Anticipation - Agility - Advance Fournisseur d'infrastructures, équipements, objets connectés et applications d'anticipation, contrôle, traçabilité, hygiène, confort, sécurité IOT as

Plus en détail

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets Arago Systems L Internet des Objets Caractéristiques des Smart Objects Protocoles

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS *Réussir la transformation. Ensemble. RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS Mardi 7 juillet 2015 Delivering Transformation. Together. QUEL EST LE CONTEXTE IOT POUR LES GRANDS GROUPES? L Internet

Plus en détail

Symposium Systèmes IBM

Symposium Systèmes IBM Yves Holvoet Tech Sales Bluemix France Yves.holvoet@fr.ibm.com Symposium Systèmes IBM Surveillance Camera with a Raspberry PI Agenda Bluemix, the IBM PAAS Internet Of Things Demonstration IOT Foundation

Plus en détail

Internet of Things Part 1

Internet of Things Part 1 Internet of Things Part 1 2015 Sylvain Cherrier Première partie : Introduction à l'internet des Objets Quels besoins, quelle utilité? Quelles approches, quelles architectures? Introduction IoT : Késako?

Plus en détail

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics La «maison intelligente» Un lieu de vie Stephane Henry - ST Microelectronics La domotique La domotique est aujourd hui utilisée pour : Objectif attendu La gestion du chauffage Reduire le cout Les systèmes

Plus en détail

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 1 Introduction Présentation de Rest Serveur Java JAX-RS Démonstration 2 Introduction Présentation de Rest

Plus en détail

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012 Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6 Sébastien Dawans 06/06/2012 Le CETIC en quelques mots Software & Services Technologies Helping industry to exploit faster distributed,

Plus en détail

Architectures Java pour applications mobiles

Architectures Java pour applications mobiles Architectures Java pour applications mobiles L application mobile en phase de devenir incontournable. Début 2010, 200 000 applications mobiles. Fin 2011, le cap du million est franchi. Derrière cette croissance

Plus en détail

Smart Cities with Orange

Smart Cities with Orange Smart Cities with Orange Le citoyen dans la Ville Intelligente Marseille 6 Décembre 2011 Franck Lavagna Directeur Collectivités Locales Alpes Maritimes 1 Smart Cities : Une ville est un ecosysteme composé

Plus en détail

Plateforme IoT flexible et configurable:

Plateforme IoT flexible et configurable: Plateforme IoT flexible et configurable: Vers une intégration automatisée de dispositifs communicants Journée Capteurs connectés 2015 Prof. Nabil Ouerhani, HE-Arc Yverdon-les-Bains, 19.11.2014 Plan de

Plus en détail

L Internet des Objets pour le bâtiment

L Internet des Objets pour le bâtiment L Internet des Objets pour le bâtiment Laurent Toutain Alexander Pelov nom.prénom@télécom-bretagne.eu Plan Qu est ce que l Internet des Objets? Pourquoi les objets sont différents? Les Objets Connectés

Plus en détail

4. SERVICES WEB REST 46

4. SERVICES WEB REST 46 4. SERVICES WEB REST 46 REST REST acronyme de REpresentational State Transfert Concept introduit en 2000 dans la thèse de Roy FIELDING Est un style d architecture inspiré de l architecture WEB En 2010,

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ

BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ Laboratoire LaTICE Univ. de Tunis INRIA LYON Avalon Team Laboratoire d Informatique de Paris Nord (LIPN) BONJOURGRID : VERSION ORIENTÉE DONNÉE & MAPREDUCE SÉCURISÉ Heithem Abbes Heithem Abbes Rencontres

Plus en détail

Cloud computing 2012-13

Cloud computing 2012-13 Cloud computing 2012-13 Laurent Wargon laurent@wargon.org de Marne-la-Vallée 1/48 Laurent Wargon Objectifs du cours Évaluer la pertinence du Cloud computing pour les organisations et savoir conduire un

Plus en détail

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Interopérabilité dans l embarqué Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Plan La problématique de l interopérabilité dans l embarqué Les

Plus en détail

Le point sur la messagerie instantanée Jabber/XMPP

Le point sur la messagerie instantanée Jabber/XMPP Le point sur la messagerie instantanée Jabber/XMPP Mickaël Rémond XMPP Standards Foundation Board Member 1 Plan Chat et Messagerie Instantanée, une longue histoire Jabber

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Approche Hybride de la Diffusion OTT. Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive

Approche Hybride de la Diffusion OTT. Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive Approche Hybride de la Diffusion OTT Julien Privé / Senior Solutions Engineer / @jprive Challenges OTT Audience 2015 : 3 Milliards d internautes 2020 : 5 Milliards Contenu Streaming 4K par Netflix (11

Plus en détail

Philippe MABILLEAU ing. PhD Professeur au département de génie électrique et de génie informatique Université de Sherbrooke

Philippe MABILLEAU ing. PhD Professeur au département de génie électrique et de génie informatique Université de Sherbrooke Philippe MABILLEAU ing. PhD Professeur au département de génie électrique et de génie informatique Université de Sherbrooke Survol de la domotique Réseaux domotiques Architecture et communication Limitation

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Administration, Sécurité : Quelques mots...

Administration, Sécurité : Quelques mots... Chapitre 9 1 Administration, Sécurité : Quelques mots... La sécurité dans les Réseaux 2 Risques et Menaces : vulnérabilité : degré d exposition à des dangers sensibilité : caractère stratégique d un élément

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

AGORA : contexte et objectifs

AGORA : contexte et objectifs 1 AGORA : contexte et objectifs Le réseau domiciliaire Besoin de connecter divers types de senseurs et d actionneurs pour fournir des solutions et des services Aujourd hui c est un ensemble de silos indépendants

Plus en détail

Pour un Bâtiment Ready2Services, le protocole est-il clé?

Pour un Bâtiment Ready2Services, le protocole est-il clé? Pour un Bâtiment Ready2Services, le protocole est-il clé? Rencontres autour du Bâtiment Intelligent INRIA - MEITO Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Rennes 21 Mai 2015 La 3 ème révolution

Plus en détail

Wireless Application Protocol Principes et Architecture

Wireless Application Protocol Principes et Architecture Wireless Application Protocol Principes et Architecture EFORT http://www.efort.com 1 Introduction L accès aux applications Internet par un terminal mobile requiert une attention particulière car il existe

Plus en détail

Systèmes distribués Introduction

Systèmes distribués Introduction Systèmes distribués Introduction Nabil Abdennadher nabil.abdennadher@hesge.ch http://lsds.hesge.ch/distributed-systems/ 2015/2016 Semestre d Automne 1 Aujourd hui les réseaux et les SDI sont partout! Réseaux

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Langages et technologies du Web 1

Langages et technologies du Web 1 Langages et technologies du Web 1 Manuel ATENCIA manuel.atencia-arcas@upmf-grenoble.fr Objectifs Comprendre le fonctionnement du World Wide Web Produire des documents web statiques et dynamiques 1 2 vocabulaire

Plus en détail

IN20 Informatique. Séance 8 Comment Internet fonctionne-t-il?

IN20 Informatique. Séance 8 Comment Internet fonctionne-t-il? IN20 Informatique Séance 8 Comment Internet fonctionne-t-il? Sébastien Combéfis, Quentin Lurkin lundi 23 novembre 2015 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons

Plus en détail

SOA : le futur des bâtiments intelligents?

SOA : le futur des bâtiments intelligents? SOA : le futur des bâtiments intelligents? Philippe Nappey Schneider Electric Strategy & Innovation IN Tech 20 janvier 2011 Contexte Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents Ils intègrent

Plus en détail

Présentation de Jabber. par Kedare (Mathieu Poussin)

Présentation de Jabber. par Kedare (Mathieu Poussin) Présentation de Jabber par Kedare (Mathieu Poussin) Jabber : Kezako? Jabber est un système standard et ouvert de messagerie instantanée pouvant être sécurisée, de notification de présence, de collaboration

Plus en détail

Introduction à la table ronde Agrion Les perspectives du Smart Building

Introduction à la table ronde Agrion Les perspectives du Smart Building Introduction à la table ronde Agrion Les perspectives du Smart Building Cédrik Pelherbe 12 septembre 2013 CGI Business Consulting Dans "Smart Building", il y a "Smart". Comme dans "Smart Grid" ERDF et

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

IoT Les Objets connectés Web 3.0 Le protocole MQTT

IoT Les Objets connectés Web 3.0 Le protocole MQTT IoT Les Objets connectés Web 3.0 Le protocole MQTT 18 mars 2015 Lycée professionnel de Sorgues Guy SINNIG 1 De quoi s agit-il? On parle d objets connectés pour définir des types d objets dont la vocation

Plus en détail

Téléphonie. sur IP. 2 e édition

Téléphonie. sur IP. 2 e édition Téléphonie sur IP 2 e édition SIP, H.323, MGCP, QoS et sécurité, Asterisk, VoWiFi, offre multiplay des FAI, Skype et autres softphones, architecture IMS Laurent Ouakil Guy Pujolle Table des matières Avant-propos................................................

Plus en détail

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA?

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Jean-Marc Pierson pierson@irit.fr IRIT, Université de Toulouse Agenda! Le Cloud! Le SOA! Quelle différence!?! Cloud et SOA! Mise en

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

Appli et Services WEB: Architecture REST

Appli et Services WEB: Architecture REST Appli et : Erick Stattner LAMIA Laboratory University of the French West Indies and Guiana, France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe, 2013 Erick Stattner Appli et : 1 / 78 Description du cours Objectif:

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Serveur mail sécurisé

Serveur mail sécurisé Serveur mail sécurisé CROUVEZIER - FOLTZ - HENRIOT - VOISINET IUT Charlemagne Nancy Sommaire Introduction Serveur mail Chiffrement Mise en place Solutions alternatives Conclusion 2 Sécuriser ses mails?

Plus en détail

Introduction. 1.1. Les deux premières révolutions

Introduction. 1.1. Les deux premières révolutions 1 Introduction Les réseaux en sont à leur troisième révolution. La première a été le passage du mode circuit au mode paquet et la deuxième du mode terrestre au mode hertzien. La troisième révolution que

Plus en détail

Travaux pratiques 2.6.2 : Utilisation de Wireshark pour afficher des unités de données de protocole

Travaux pratiques 2.6.2 : Utilisation de Wireshark pour afficher des unités de données de protocole pour afficher des unités de données de protocole Objectifs pédagogiques Expliquer l objectif d un analyseur de protocoles (Wireshark) Exécuter une capture de base des unités de données de protocole (PDU)

Plus en détail

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre

HTTPS. Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre HTTPS Sommaire : Définition A quoi sert-il? Son but Différences HTTP/HTTPS SSL Fonctionnement Le cryptage Avantage/Inconcénient Mise en oeuvre Définition HTTPS (HyperText Transfer Protocol Secure) C'est

Plus en détail

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) 1 Définition d'un VPN Un VPN est un réseau privé qui utilise un réseau publique comme backbone Seuls les utilisateurs ou les groupes qui sont enregistrés dans ce vpn peuvent

Plus en détail

état et perspectives

état et perspectives La Normalisation de l informatique en Nuage «Cloud Computing» état et perspectives Séminaire Aristote: L'interopérabilit rabilité dans le Cloud Ecole Polytechnique 23/03/2011 Jamil CHAWKI Orange Labs Networks

Plus en détail

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86 Plan du travail Chapitre 1: Internet et le Web Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

Les futures architectures d automatisme

Les futures architectures d automatisme France Les futures architectures d automatisme Vers l Industrial Etthernet of Things En partenariat avec Standards Certification Education & Training Jean-Pierre Hauet ISA-France Publishing Conferences

Plus en détail

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi

Xposé logiciel, système et réseau. Le tunneling. Xposé système et réseau Yannick Lambruschi Xposé logiciel, système et réseau Le tunneling _ 2 Le tunneling est un outil de plus en plus sollicité Solutions réseau Solutions logiciel Sécurité Insécurité _ 3 Les choses que nous allons aborder Le

Plus en détail

OPTIONS SSSR. Réplication et cohérence de données 1

OPTIONS SSSR. Réplication et cohérence de données 1 OPTIONS SSSR Réplication et cohérence de données 1 Options SSSR Mixtes "Recherche" et "Professionnel" Big Data Réplication de données Malware Systèmes dynamiques Systèmes communicant contraints Plutôt

Plus en détail

Protocoles «Application»

Protocoles «Application» Protocoles «Application» Introduction POP3 FTP 07/04/2006 Applications TCP/IP 1 Architecture client/serveur Client WEB (http) TCP IP 2 1 2052 Exemples : Internet Explorer, Mozilla, 80 Serveur WEB (http)

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Les 24èmes journées de l UR-SETIT 22 Février 2015 Cette oeuvre, création, site ou texte est sous licence Creative Commons Attribution - Pas d Utilisation

Plus en détail

Leçon 0 : Introduction au développement web

Leçon 0 : Introduction au développement web Module : Atelier programmation n- tiers Atelier de TP : N 0 Durée : 6h Groupes : M31- M32 Leçon 0 : Introduction au développement web NB : Ce document est un support de cours (notes de cours) : ce n'est

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies»

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies» CAS IT-Interceptor Formation «Certificate of Advanced Studies» Description détaillée des contenus de la formation. Structure, objectifs et contenu de la formation La formation est structurée en 3 modules

Plus en détail

Routeur VPN Cisco RV180

Routeur VPN Cisco RV180 Fiche technique Routeur VPN Cisco RV180 Une connectivité sécurisée et hautement performante à un prix abordable. Donnée 1. Routeur VPN Cisco RV180 (vue avant) Principales caractéristiques Des ports Gigabit

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Comment marche le Web?

Comment marche le Web? Comment marche le Web? Sara Alouf Chargée de Recherche, INRIA 6 décembre 2012 Lycée Henri Matisse, Vence Comment marche le Web? Introduction du Web et de l Internet Aperçu historique Comment marche le

Plus en détail

Journée Professionnelle Bâtiment Intelligent 21 Mai 2015

Journée Professionnelle Bâtiment Intelligent 21 Mai 2015 Journée Professionnelle Bâtiment Intelligent 21 Mai 2015 www.meito.com Programme Bâtiment Intelligent de la MEITO Cartographier les compétences numériques bretonnes au service du marché du bâtiment Faire

Plus en détail

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction...

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction... Table des matières Introduction 1 Structure du livre 2 Nouveautés par rapport à la 3 e édition 2 Conventions typographiques 3 1 Vue d ensemble des réseaux 5 Qu est-ce qu un réseau? 6 Pourquoi créer un

Plus en détail

Réseaux virtuels Applications possibles :

Réseaux virtuels Applications possibles : Réseaux virtuels La mise en place d'un réseau privé virtuel permet de connecter de façon sécurisée des ordinateurs distants au travers d'une liaison non fiable (Internet), comme s'ils étaient sur le même

Plus en détail

4) La communication dans les réseaux LAN. 4.1) La commutation de paquets : Réseaux indus 20/02/2013

4) La communication dans les réseaux LAN. 4.1) La commutation de paquets : Réseaux indus 20/02/2013 4) La communication dans les réseaux LAN Ils existent différents types de communication dans les réseaux. Dans les réseaux LAN, du type ETHERNET TCP- IP cette communication se fait par commutation de paquet.

Plus en détail

La neutralité des réseaux

La neutralité des réseaux 7 ème séminaire de FRATEL Tunis 27-28 avril 2010 La neutralité des réseaux & la gestion de trafic Sihem Trabelsi Chef de Service Unité de dégroupage de la boucle locale Instance Nationale des Télécommunications

Plus en détail

RFID: Middleware et intégration avec le système d'information Olivier Liechti

RFID: Middleware et intégration avec le système d'information Olivier Liechti RFID: Middleware et intégration avec le système d'information Olivier Liechti Sun Microsystems, Inc. Agenda Introduction > Vision et architecture Le rôle du middleware RFID > Gestion des données > Administration

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

Au cœur des innovations Réseaux et Télécoms INTÉGRATION, OPTIMISATION, EXPLOITATION ET SÉCURISATION DES RÉSEAUX LAN & WAN

Au cœur des innovations Réseaux et Télécoms INTÉGRATION, OPTIMISATION, EXPLOITATION ET SÉCURISATION DES RÉSEAUX LAN & WAN Au cœur des innovations Réseaux et Télécoms INTÉGRATION, OPTIMISATION, EXPLOITATION ET SÉCURISATION DES RÉSEAUX LAN & WAN Tendance Réseaux : Sécurité et débit Source ZDNET.fr - enquête réalisée par le

Plus en détail

Intégration de systèmes

Intégration de systèmes Intégration de systèmes Préparé par: Marc Barassi, Michel Fraser, Louis Martin, Martin Simoneau Collaboration spéciale: François Boucher et Richard Boutin 3/18/14 Intégration de systèmes «L ensemble des

Plus en détail

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing Virtualisation et Cloud Computing Chapitre 4: Introduction au Cloud computing L'évolution d'internet Virt. & Cloud 12/13 2 Définition Le cloud computing est une technologie permettant de délocaliser les

Plus en détail

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes Annexe 2 : sécurisation des échanges Page 2 / 7 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. PRINCIPES...3 3. SÉCURISATION DES DÉPÔTS DE FICHIERS SUR LES

Plus en détail

Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain

Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain Yves Rodriguez Sales Development Manager 1 2 LES TENDANCES 14% WLAN Access Points 20% IP Video Surveillance Cams 20%

Plus en détail

Informatique en nuage Cloud Computing. G. Urvoy-Keller

Informatique en nuage Cloud Computing. G. Urvoy-Keller Informatique en nuage Cloud Computing G. Urvoy-Keller Sources de ce documents Next Stop, the cloud Objectifs de l'étude : Comprendre la popularité des déploiements de services basés sur des clouds Focus

Plus en détail

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15 Concepts de base Année académique 2014/15 Qu'est que le? online 2 Qu'est que le? Cela s'est-il produit auparavant? Innovation Produit Service 3 Qu'est que le? Considérons-le comme-ça... Crée ta propre

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

Les objets connectés Systèmes mobiles et réseaux de capteurs

Les objets connectés Systèmes mobiles et réseaux de capteurs Systèmes mobiles et réseaux de capteurs /Openwide 2 Octobre 2014 fcamps@laas.fr 1 Qu est ce qu un objet connecté? Un objet connecté, c est un : - un objet utile (si possible), - un objet qui communique,

Plus en détail

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation Plan Programmation Internet Cours 3 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 2.1 Principes des réseaux 2.2 TCP/IP 2.3 Adresses, routage, DNS 30 septembre 2013 1

Plus en détail

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet Cahier des clauses techniques Livraison de contenus pour Internet 1 Sommaire Article 1 - Objet du marché... 3 Article 2 Besoins du pouvoir adjudicateur... 3 Article 3 - Composition des lots... 4 Article

Plus en détail

Les matinales du Smart Home

Les matinales du Smart Home Les matinales du Smart Home 28/11/2013 1 NanoSense 10 ingénieurs et techniciens / située à Boulogne Billancourt Fournisseur de produits et de solutions (hardware et software) Spécialisé Intelligence du

Plus en détail

Conseils avancés. Configuration du réseau privé virtuel (VPN) SSL (Secure Sockets Layer) Pour les PME. Présentation. Principales caractéristiques

Conseils avancés. Configuration du réseau privé virtuel (VPN) SSL (Secure Sockets Layer) Pour les PME. Présentation. Principales caractéristiques Conseils avancés Configuration du réseau privé virtuel (VPN) SSL (Secure Sockets Layer) Présentation Un réseau privé virtuel Secure Sockets Layer (VPN SSL) fournit une connexion sécurisée aux ressources

Plus en détail

BSD/BSD Plus. NOTE D'APPLICATION Comment personnaliser ses pages web

BSD/BSD Plus. NOTE D'APPLICATION Comment personnaliser ses pages web BSD/BSD Plus NOTE D'APPLICATION Comment personnaliser ses pages web CRE Technology estime que les informations contenues dans ce document sont justes et fiables et se réserve le droit de modifications

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

Nomadisme sécurisé pour la communauté enseignement supérieur-recherche. C. Claveleira Comité Réseau des Universités. Séminaire Aristote 11 juin 2009

Nomadisme sécurisé pour la communauté enseignement supérieur-recherche. C. Claveleira Comité Réseau des Universités. Séminaire Aristote 11 juin 2009 Nomadisme sécurisé pour la communauté enseignement supérieur-recherche C. Claveleira Comité Réseau des Universités Séminaire Aristote 11 juin 2009 Comité Réseau des Universités Petite structure universitaire

Plus en détail

Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST)

Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST) Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST) Sylvain MARET Principal Consultant / MARET Consulting OpenID Switzerland & OWASP Switzerland Application Security Forum - 2012 Western Switzerland

Plus en détail

Applications Réparties. Département Sciences Informatiques SI 4 ème année

Applications Réparties. Département Sciences Informatiques SI 4 ème année Applications Réparties Département Sciences Informatiques SI 4 ème année 1 Applications Réparties? Ensemble de processus (objets, agents, acteurs) qui: Communiquent entre eux via un réseau Evoluent de

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

DEPANNER SANS VOYAGER

DEPANNER SANS VOYAGER Télémaintenance de machines DEPANNER SANS VOYAGER WiFi RAS & 4G Ethernet Télémaintenance sécurisé par Internet, 4G ou WiFi La solution M2Me s adresse aux constructeurs de machines. Elle permet de réaliser,

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

- A - B - La documentation en ligne > Glossaire internet. Vous trouverez ici un glossaire des termes les plus souvent utilisés sur Internet.

- A - B - La documentation en ligne > Glossaire internet. Vous trouverez ici un glossaire des termes les plus souvent utilisés sur Internet. La documentation en ligne > Glossaire internet Vous trouverez ici un glossaire des termes les plus souvent utilisés sur Internet. @ FTP PAQUET ASCII HOTE PING BACKBONE HTML PPP BANDE PASSANTE HTTP PROVIDER

Plus en détail

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux

Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux Partie Réseaux TD 1 : Théorie des réseaux 1 Les réseaux 1.1 Qu est-ce qu un réseau? Un réseau est un ensemble d ordinateurs pouvant communiquer entre eux. 1.1.1 Types de réseaux Il y a deux types de réseaux

Plus en détail

Un exemple de cloud au LUPM : Stratuslab

Un exemple de cloud au LUPM : Stratuslab Un exemple de cloud au LUPM : Stratuslab Plan de la présentation Le cloud : une idée nouvelle? La boîte à outils du cloud Les différents types de cloud (Iaas, Paas, Saas) Présentation de Stratuslab Démonstration

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

Culture numérique Cloud computing

Culture numérique Cloud computing Culture numérique Cloud computing Hervé Le Crosnier Université de Caen Basse-Normandie herve.lecrosnier@unicaen.fr Processus John McCarthy «computation may someday be organized as a public utility.» Transformations

Plus en détail

Les Content Delivery Network (CDN)

Les Content Delivery Network (CDN) Les Content Delivery Network (CDN) Paris Californie : + 45 ms Paris Sidney : + 85 ms Amazon : 100 ms de temps de chargement supplémentaires 1% de ventes en moins Poids moyen des pages d'accueil : 2000

Plus en détail

Installation et configuration de ZeroShell

Installation et configuration de ZeroShell Master 2 Réseaux et Systèmes informatiques Sécurité Réseaux Installation et configuration de ZeroShell Présenté par: Mor Niang Prof.: Ahmed Youssef PLAN 1. Présentation 2. Fonctionnalités 3. Architecture

Plus en détail