LE BOURGEOIS GENTILHOMME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE BOURGEOIS GENTILHOMME"

Transcription

1 Jean Baptiste Lully Molière LE BOURGEOIS GENTILHOMME 1670 Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

2 Édition réalisée par Nicos Sceaux (et LilyPond) Boraux, 9 mars 014 partir s sources suivantes : [Partition manuscrite] Le Bourgois Gentil-homme, Comédie-Ballet. Lully, Jean-Baptiste (16-167), compositeur. Molière (16-167), librettiste. Copiste : Philidor, André (165?-170), Bibliothèque nationale France, département Centre technique du livre, RES-F-57 [Texte imprimé] Le bourgeois gentilhomme, comédie-let faite Chambort, pour le divertissement du Roy, par J.-B. P. Molière. Paris : P. Le Monnier, Bibliothèque nationale France, Rés. p-yf-56 Le texte comédie restitué ns cette édition est celui du [Texte imprimé]. Le matériel d orchestre est constitué s parties séparées suivantes : ssus, hautes-contre, il, quintes, sses, sse continue. Disponible sur J.B. Lully Phaéton Atys M.A. Charpentier Messe minuit H.9 Antiennes O l Avent Noëls pour instruments Magnificat H.7 David et Jonathas J.P. Rameau Les Ins Gantes (version 175) Daphnis et Eglé (175) Hippolyte et Aricie (version 1757) Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

3 TABLE DES MATIÈRES Acteurs Acte Premier Ouverture Scene I L eleve du Maistre musique : Je nguis nuit et jour. Scene II Musicienne channte : Je nguis nuit et jour Dialogue en musique 1-4 Ritournelle Une musicienne : Un cœur ns l amoureux Empire Ritournelle Un musicien : Il n est rien si doux que tendres arurs Ritournelle Deuxiesme musicien : Il seroit doux d entrer sous l amoureuse Loy La musiciennes et ux musiciens : Aimable arur. Premier Interme 1-11 Air Canarie Acte II Premier air s garçons illeur Second Interme - Deuxième air Acte III Acte IV Premiere chanson a boire Secon chanson a boire Quatriéme Interme 4- Marche pour Ceremonie s Turcs [prière] Le Mufti : Seti sabir Le Mufti, Turcs : Dice mi Turque Le Mufti, Turcs : Como chiamara Le Mufti : Mahamet per Giourdina Le Mufti, Turcs : Sr bon turca, Giourdina Deuxieme air Prière Le Mufti, Turcs : Ti non sr Fur Troisieme air Le Mufti, Turcs : Ti sr nobilé é non sr fabbo Quatrieme air Le Mufti, Turcs : Dara stonnara Troisième air Le Mufti, Turcs : Non tener hon Deuxieme air Le Mufti, Turcs : Sr bon turca, Giourdina Acte V Ballet s Nations Première Entree 5-14 Une Musicienne : 5-1 Le Donneur livre Dialogue gens qui en musique mannt s Livres. Secon Entree 5- Entrée trois Importuns Troisiesme Entree 5-4 Ritournelle s Espagnols Premier air s Espagnols Espagnol channt : El dolor solici Deuxieme air s Espagnols Deux Espagnols : Dulce muerte es el amor Deuxieme air s Espagnols Un Espagnol : Alegrese Enamorado Les trois Espagnols : Vaya fiess Premier air s Espagnols Quatriesme Entree 5-1 Ritournelle ilienne Ilienne Di rigori arma il seno Ritournelle ilienne La Musicienne Ilienne : Ma si caro e'l mio tormento L Entrée s Scaramouches, Trivelins et Arlequin Chaconne s Scaramouches, Trivelins et Arlequin Le Musicien Ilien : Bel tempo che vo Chaconne s Scaramouches, Trivelins et Arlequin.... Cinquiesme Entree 5-1 Premier Menuet Deux Musiciens Poitevins : Ah qu il fait beau ns ces Boccages Second Menuet pour haubois en Poitevins Les ux Musiciens Poitevins : Voy ma Climene Sixiesme Entree 5-5 Quels Specc charmants, quels pisirs goûtons-nous Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

4 4 ACTEURS MONSIEUR JOURDAIN, Bourgeois. MADAME JOURDAIN, sa femme. LUCILE, Fille NICOLE, Servante. CLEONTE, Amoureux Lucile. COVIELLE, Valet DORANTE, Compte, Amant Dorimene. DORIMENE, Marquise. MAISTRE DE MUSIQUE. ELEVE DU MAISTRE DE MUSIQUE. MAISTRE A DANSER. MAISTRE D ARMES. MAISTRE DE PHILOSOPHIE. MAISTRE TAILLEUR. GARCON TAILLEUR. DEUX LAQUAIS. Plusieurs musiciens, musiciennes, joueurs d instruments, nseurs, cuisiniers, garcons illeurs, et autres personnages s Intermes & du Ballet. La Scene est Paris. Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

5 5 LE BOURGEOIS GENTILHOMME COMEDIE-BALLET L Ouverture se fait par un grand assembge ; d instrumens ns & le milieu du Theatre, on voit un Eléve du Maistre Musique, qui compose sur une Table, un Air que le Bourgeois a mandé pour une Serena. 1-1 Ouverture Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

6 6 LE BOURGEOIS GENTILHOMME Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

7 ACTE PREMIER Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

8 LE BOURGEOIS GENTILHOMME ACTE PREMIER SCENE PREMIERE Maistre musique, maistre a nser, trois musiciens, ux violons, quatre nceurs. 1- L eleve du Maistre musique : Je nguis nuit et jour ris, ay ri qui me, L ÉLÈVE DU MAÎTRE DE MUSIQUE m ont vous he ay s ou ou soumis me, que pouriez- vous fe ez- vous faire a he s vos en ou Je n guis et mon mal est vos beaux yeux Si vous traittez ain ex tre me m ont soumis si, belle I ou ris, ne mis ra fe ou ou ra je n ou ou guis nuit et ou ain he ou si, y s jour ou me belle I qui vous que pou ou ou Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License ne

9 57 mis y ACTE PREMIER, SCENE PREMIERE. 9 Si vous traittez ain si belle I ris qui vous ay me 65 ou ou ou ou he s he s que pouriez- vous fai re que pou riez he 7 s que pouriez- vous faire vos en nemis vos en ne mis Maistre musique parnt ses Musiciens. Venez, entrez ns cette Salle, & vous reposez l, en attennt qu il vienne. maistre a ncer parnt aux Danceurs. Et vous aussi, ce costé. Est-ce fait? Oüy. Voyons Voi qui est bien. Maistre musique l Eléve. L élève. Maistre musique. Maistre a ncer. Est-ce quelque chose nouveau? Maistre musique. Oüy, c est un Air pour une Serena, que je luy ay fait composer icy, en attennt que nostre Homme fut éveillé. Peut-on voir ce que c est? Maistre a ncer. Maistre musique. Vous l allez entendre, avec le Dialogue, quand il viendra. Il ne rra guére. Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License Nos occupations, vous, maintenant. Maistre a ncer. & moi, ne sont pas petites Maistre musique. Il est vray. Nous avons trouvé icy un Homme comme il nous le faut tous ux. Ce nous est une douce rente que ce Monsieur Jourin, avec visions Nobse & Ganterie qu il est allé se mettre en teste. Et vostre Dance, & ma Musique, auroient souhaiter que tout le Mon luy ressembst. Maistre a ncer. Non pas entierement ; & je voudrois pour luy, qu il se connust mieux qu il ne fait aux choses que nous luy donnons. Maistre musique. Il est vray qu il connoist mal, mais il paye bien ; & c est quoy maintenant nos Arts ont plus besoin, que toute autre chose. Maistre a ncer. Pour moy, je vous l avouë, je me repais un peu gloire. Les appudissemens me touchent ; & je tiens que ns tous beaux Arts, c est un suplice assez fâcheux, que se produire s Sots ; que d essuyer sur s Compositions, rrie d un Stupi. Il y a pisir, ne m en parlez point, travailler pour s Personnes qui soient capab sentir délicatesses d un Art ; qui sçachent faire un doux accueil aux beautez d un Ouvrage ; & par chatoüilntes aprotions, vous régaler vostre travail. Oüy, récompense plus agreable qu on puisse recevoir s choses que l on fait, c est voir connuës ; voir caressées d un apudissement qui vous honore. Il n y a rien, mon avis, qui nous paye mieux que ce toutes nos fatigues ; & ce sont s douceurs exquises, que s loüanges écirées.

10 10 LE BOURGEOIS GENTILHOMME Maistre musique. J en meure d accord, & je goûte comme vous. Il n y a rien assurément qui chatoüille vange que apudissements que vous dites ; mais cet Encens ne fait pas vivre. Des loüanges toutes pures, ne mettent point un Homme son aise : Il y faut mesler du soli ; & meilleure façon loüer, c est loüer avec mains. C est un Homme vérité dont lumieres sont petites, qui parle tort & travers toutes choses, & n apudit qu contre-sens ; mais son argent redresse jugemens son Esprit. Il a du discernement ns sa bourse. Ses loüanges sont monnoyées ; & ce Bourgeois ignorant, nous vaut mieux, comme vous voyez, que le grand Seigneur éciré qui nous a introduits icy. Maistre a ncer. Il y a quelque chose vray ns ce que vous dites ; mais je trouve que vous appuyez un peu trop sur l argent ; & l interest est quelque chose si s, qu il ne faut jamais qu un honneste Homme montre pour luy l atchement. Maistre musique. Vous recevez fort bien pournt l argent que nostre Homme vous donne. Maistre a ncer. Assurément ; mais je n en fais pas tout mon bonheur, & je voudrois qu avec son bien, il eust encore quelque bon goust s choses. Maistre musique. Je le voudrois aussi, & c est quoy nous travaillons tous ux aunt que nous pouvons. Mais en tout cas il nous donne moyen nous faire connoistre ns le Mon ; & il payera pour autres, ce que autres loüeront pour luy. Le voi qui vient. Maistre a ncer. SCENE II Monsieur Jourin, ux quais, Maistre musique, maistre a ncer, violons, music. & nceurs. Hé bien, Messieurs? Qu est-ce? Me ferez-vous voir vostre petite drôlerie? Maistre a ncer. Comment? Quelle petite drôlerie? Eh Comment appellez-vous ce? Vostre Prologue, ou Dialogue Chansons & nse. Ah, ah. Vous nous y voyez préparez. Maistre a ncer. Maistre musique. Je vous ay fait un peu attendre, mais c est que je me fais habiller aujourd huy comme Gens Qualité ; & mon Tailleur m a envoyé s Bas soye que j ay pensé ne mettre jamais. Maistre musique. Nous ne sommes icy que pour attendre vostre loisir. Je vous prie tous ux ne vous point en aller, qu on ne m ait apporté mon Habit, afin que vous me puissiez voir. Tout ce qu il vous pira. Maistre a ncer. Vous me verrez équipé comme il faut, puis pieds jusqu teste. Nous n en doutons point. Maistre musique. Je me suis fait faire cette Indienne-cy. Elle est fort belle. Maistre a ncer. Mon Tailleur m a dit que Gens Qualité estoient comme ce le matin. Ce vous sied merveille. Maistre musique. Laquais, ho, mes ux Laquais. Que voulez-vous, Monsieur? Premier quais. Rien. C est pour voir si vous m entenz bien. (Aux ux Maistres.) Que dites-vous mes Livrées? El sont magnifiques. Maistre a ncer. (Il entr ouvre sa Robe, & fait voir un Haut--chausses étroit velours rouge, & une Camisole velours vert, dont il est vestu.) Voicy encore un petit Des-habillé pour faire le matin mes Exercices. Il est gant. Laquais. Maistre musique. Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

11 ACTE PREMIER, SCENE II. 11 Premier quais. Maistre musique. Monsieur. L autre Laquais. Monsieur. Second quais. Tenez ma Robe. Me trouvez-vous bien comme ce? Maistre a ncer. Fort bien. On ne peut pas mieux. Voyons un peu vostre Affaire. 1- Musicienne channte : Je nguis nuit et jour 16 gueurs s he MUSICIENNE channte Je n guis vos beaux yeux m ont soûmis, me, He s! s que nuit et jour, mis. faire vos en ne he s! Je voudrois bien auparavant vous faire entendre un Air qu il vient composer pour Serena que vous m avez mandée. C est un mes Ecoliers, qui a pour ces sortes choses un lent admirable. Oüy ; mais il ne falloit pas faire faire ce par un Ecolier ; & vous n estiez pas trop bon vous-mesme pour cette besogne-l. Maistre musique. Il ne faut pas, Monsieur, que le nom d Ecolier vous abuse. Ces sortes d Ecoliers en sçavent aunt que plus grands Maistres, & l Air est aussi beau qu il s en puisse faire. Ecoutez seulement. Donnez-moy ma Robe pour mieux entendre Attenz, je croy que je seray mieux sans Robe Non, redonnez--moy, ce ira mieux. et mon mal est ex Si vous trait tez ain si, mis Si tré I belle vous traittez ain vos en 1. ne mis me, ris, si, Depuis qu vos ri qui belle vous I ris, Si ai 4. ai pouriez- vous que pouriez- vous faire me, He qui vous - mis? Cette Chanson me semble un peu lugubre, elle endort, & je voudrois que vous pûssiez un peu ragailrdir par-cy, par-l. Maistre musique. Il faut, Monsieur, que l Air soit accommodé aux Paro. On m en aprit un tout--fait joly il y a quelque temps. Attenz La Comment est-ce qu il dit? Par ma foy, Je ne sçay. Il y a du Mouton ns. Du Mouton? Oüy. Ah. Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License Maistre a ncer. Maistre a ncer.

12 1 LE BOURGEOIS GENTILHOMME 1 ton : He Je croyois Janne MONSIEUR JOURDAIN chante s! he ton Aussi dou ce que bel le ; Je croyois Janne s! Elle est cent fois, mille fois plus cru el le, ton Plus douce qu un mou que n est le Tygre aux Bois. N est-il pas joly? Le plus joly du mon. Et vous le chantez bien. Maistre musique. Maistre a ncer. C est sans avoir appris Musique. Maistre musique. Vous vriez l aprendre, Monsieur, comme vous faites Dance. Ce sont ux Arts qui ont une étroite liaison ensemble. Maistre a ncer. Et qui ouvrent l esprit d un Homme aux bel choses. Est-ce que Gens Qualité aprennent aussi Musique? Oüy, Monsieur. Maistre musique. Je l pprendray donc. Mais je ne sçay quel temps je pouray prendre ; car, outre le Maistre d Armes qui me montre, j ay arresté encore un Maistre Philosophie qui doit commencer ce matin. Maistre musique. La Philosophie est quelque chose ; mais Musique, Monsieur, Musique Maistre a ncer. La Musique & Dance La Musique & Dance, c est l tout ce qu il faut. Maistre musique. Il n y a rien qui soit si utile ns un Et, que Musique. Maistre a ncer. Il n y a rien qui soit si necessaire aux Hommes, que Dance. Maistre musique. Sans Musique, un Et ne peut subsister. Maistre a ncer. Sans Dance, un Homme ne sçauroit rien faire. Maistre musique. Tous sordres, toutes guerres qu on voit ns le Mon, n arrivent que pour n aprendre pas Musique. Maistre a ncer. Tous malheurs s Hommes, tous revers funestes dont Histoires sont remplies, béveuës s Politiques, & manquements s grands Capiines, tout ce n est venu que faute sçavoir ncer. Comment ce? Maistre musique. La Guerre ne vient-elle pas d un manque d union entre Hommes? Ce est vray. Maistre musique. Et si tous Hommes aprenoient Musique, ne seroit-ce pas le moyen s accorr ensemble, & voir ns le Mon Paix universelle? Vous avez raison. Maistre a ncer. Lorsqu un Homme a commis un Manquement ns sa conduite, soit aux Affaires sa Famille, ou au Gouvernement d un Et, ou au Commanment d une Armée, ne dit-on pas toûjours, un Tel a fait un mauvais pas ns une telle Affaire? Oüy, on dit ce. Maistre a ncer. Et faire un mauvais pas, peut-il procer d autre chose que ne sçavoir pas ncer? Ce est vray, vous avez raison tous ux. Maistre a ncer. C est pour vous faire voir l excellence & l utilité Danse & Musique. Je comprens ce cette heure. Maistre musique. Voulez-vous voir nos ux Affaires? Oüy. Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

13 ACTE PREMIER, DIALOGUE EN MUSIQUE. 1 Maistre musique. Je vous l ay déja dit, c est un petit essay que j ay fait autrefois s diverses passions que peut exprimer Musique. Fort-bien. Maistre musique. Allons, avancez. Il faut vous figurer qu ils sont habillez en Bergers. Maistre a ncer. Lors qu on a s Personnes faire parler en Musique, il faut bien que pour vray-sembnce, on donne ns Bergerie. Le Chant a esté tout temps affecté aux Bergers ; & il n est guére naturel en Dialogue, que s Princes, ou s Bourgeois, chantent leurs passions. Passe, passe. Voyons. Pourquoy toûjours s Bergers? On ne voit que ce par tout. DIALOGUE EN MUSIQUE 1-4 Ritournelle 1-5 Une musicienne : Un cœur ns l amoureux Empire 7 14 jours 7 re ; a 6 gi UNE MUSICIENNE Un cœur 1.. té : Mais quoy 5 Un qu on 6 - té : puis se 6 ns On di l a re, mou dit reux 7 qu a 5 6 vec Em pi Il n est rien 7 5 pi sir re, Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License si on n 5 doux guit, que nos on De mil tre le soins soû pi 6 4 li 4 ber té. est 6 toû Mais

14 14 LE BOURGEOIS GENTILHOMME puis 1. quoy qu on se di re, Il n est rien 6 5 si doux que nos 7 tre li 7 4 ber 1. té. On - té. 1-6 Ritournelle Un musicien : Il n est rien si doux que tendres arurs 7 14 cœurs Dans u ne sirs ; UN MUSICIEN Il n est rien si doux que ten mesme envi Os tez l amour vi 1.. e : e, Vous en os - e : tez On ne peut dres ar urs Qui font estre heu reux pisirs. Vous en os tez vi vre sans amoureux pi sirs. ux Ostez l a Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

15 ACTE PREMIER, DIALOGUE EN MUSIQUE. 15 sirs. pi tez 1. sirs. - ne On vi 1. mour Vous os en Vous e, tez os en 1- Ritournelle Deuxiesme : musicien Il seroit doux d entrer sous l amoureuse Loy Il en mour l A d en se doux roit DEUXIÈME MUSICIEN l a sous reu mou trer Si voit trou l on Loy, se re ge Ber l fi voit ne On point point voit le, ne On Mais, : foy 4 Ber el le, ri ô cru gueur cer non re fai mais ja pour re l re l A fi ge Sexe ce con in 7 Et ; le jour, du Doit trop snt, gne di in trop gne di in con in snt, re fai jour, du Doit ja mais 11 pour mour. l A Sexe ce Et cer non re mour. Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

16 16 LE BOURGEOIS GENTILHOMME 1-10 La musiciennes et ux : musiciens Aimable arur tu m es trom! peur Que ar ci pré Ai mable Fran reu chise heu! ur se xe! se xe, Se Que! reur tu me tu d hor fais pré ci! se m es Que tu Que! se pis tu 14 eu eu Que mon! cœur Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

17 1 pis mon cœur! ACTE PREMIER, DIALOGUE EN MUSIQUE. 17 Que tu me fais d hor reur! Ah! quit te pour ai mer, cette hai ne mor On peut on peut te montrer Un e ber ge re fi l le. On peut te montrer Un e ber tel le! 6 ge re fi l le. He s! où ren contrer? He Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License s! où rencon trer? Pour

18 1 LE BOURGEOIS GENTILHOMME 4 fen dre nos tre gloi re, Je te veux don ner mon cœur. Je te veux don ner mon cœur. Mais, Ber 49 ge re, com ment croi re se Qu il ne ra point trom peur? Voy ons par ex pe ri en ce Qui s 55 ux ai me ra mieux. Qui man que ra cons n ce, Qui man que ra cons Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License n ce, Le

19 ACTE PREMIER, DIALOGUE EN MUSIQUE. 19 mer, mer, flâ flâ Lais Lais sons- sons- nous nous en en Lais Lais flâ flâ nous sons- sons- nous en en dre per Dieux. 61 se puis si si urs urs bel bel A ar ar A s s ; mer ; mer doux est ux Quand Ah!! Ah mer, d ai qu il est cœurs ux sont 6 Quand! qu il l fi Ah! doux cœurs l! Quand Quand Ah! doux sont fi mer, mer, d ai d ai Quand fi est ux cœurs cœurs ux ux sont qu il sont fi l! mer, d ai 75 cœurs l doux doux cœurs est ux est qu il Quand qu il! Quand ux ux Quand Ah! Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

20 0 LE BOURGEOIS GENTILHOMME Quand Ah!! mer, d ai! qu il sont qu il ux Ah! Ah! cœurs cœurs sont sont qu il cœurs l fi l doux fi est Quand d ai qu il ux est mer, doux est 1 qu il! est est fi doux doux l qu il d ai Ah! est d ai Ah! doux mer, doux doux est est doux Ah! doux doux est est est qu il qu il qu il Quand Quand d ai mer, mer, mer, d ai d ai Quand ux doux cœurs cœurs est ux qu il Quand doux mer, cœurs ux ux Ah! Ah!!! qu il qu il sont sont l fi d ai fi mer, l Quand! Quand! Ah! mer, sont qu il sont fi est fi cœurs cœurs ux ux sont sont qu il cœurs cœurs d ai fi est l l doux fi d ai d ai est est doux doux doux est 95 d ai! Ah!! l doux l qu il qu il qu il! Ah qu il Ah! doux est! Ah Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

21 ACTE PREMIER, DIALOGUE EN MUSIQUE. 1 fi fi fi l l l sont sont sont!!! mer, mer, mer, ux ux ux cœurs cœurs cœurs Quand Quand Quand 10 flâ flâ en en Lais nous nous A A sons- sons- s s 111 si si urs urs ar ar Lais bel bel d ai Ah! ; mer ; mer flâ flâ mer, qu il doux est cœurs sont fi ux 11 nous nous sons- sons- en en Quand mer, mer, Lais Lais Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

22 LE BOURGEOIS GENTILHOMME cœurs doux Quand qu il est ux Ah! Quand fi est ux doux doux ux est l est qu il Quand qu il d ai d ai sont fi mer, mer, l 15 cœurs sont qu il! Ah! ux ux! Quand Quand cœurs cœurs Ah! Ah! cœurs ux sont qu il qu il mer,!! d ai Quand Ah! Ah! Ah! d ai est est l doux doux fi est! qu il sont d ai fi l! mer, 11 cœurs l doux fi est qu il sont sont fi doux l l Ah!! Quand Quand ux ux cœurs cœurs est est Ah! qu il qu il mer, l l fi d ai fi Ah!!! doux doux est est est qu il qu il qu il doux mer, Ah! d ai est qu il d ai Quand 1 qu il mer, doux doux cœurs cœurs est ux ux sont sont doux mer, cœurs est ux qu il Quand Quand Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

23 ACTE PREMIER, DIALOGUE EN MUSIQUE.! cœurs cœurs d ai d ai! mer, Quand Quand ux ux Ah! doux doux doux fi d ai l doux l est fi Ah! Quand Quand Ah! ux sont qu il sont ux cœurs cœurs 145 doux l l est fi fi d ai mer, mer, mer, qu il sont sont d ai d ai d ai mer, mer, mer, sont fi fi fi ux ux ux cœurs cœurs Quand Quand Quand sont sont cœurs l l l 15 est est qu il qu il qu il est doux doux doux qu il Ah!!! Ah! est doux Ah!!!! 159 Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

24 4 LE BOURGEOIS GENTILHOMME Est-ce? tout Maistre musique. Oüy. Je trouve ce bien troussé, il & y a l-ns petits dictons assez jolis. Maistre a ncer. Voicy pour mon affaire, un petit essay s plus beaux mouvemens, s & plus bel atitus dont une Dance puisse estre variée. Sont-ce encore s? Bergers Maistre a ncer. C est ce qu il vous pira. Allons. PREMIER INTERMEDE Quatre nceurs executent tous mouvemens diferens, toutes & fortes pas que le Maistre ncer leur : comman Et cette Dance fait le premier Interme Air Deux fois cet air une fois le commancement et une fois reprise gravement 7 Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

25 PREMIER INTERMEDE 5 gravement 1. [Saran] 1 [Bourrée] 1. [Gailr] 4 Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

26 6 LE BOURGEOIS GENTILHOMME Canarie 17 Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

27 7 ACTE II SCENE PREMIERE Monsieur Jourin, Maistre musique, Maistre a ncer, Laquais. Voil qui n est point sot, & ces Gens-l se trémoussent bien. Maistre musique. Lors que Dance sera meslée avec Musique, ce fera plus d effet encore, & vous verrez quelque chose gant ns le petit Ballet que nous avons ajusté pour vous. C est pour ntost au moins ; & Personne pour qui j ay fait faire tout ce, me doit faire l honneur venir disner ceans. Tout est prest. Maistre a ncer. Maistre musique. Au reste, Monsieur, ce n est pas assez, il faut qu une Personne comme vous, qui estes magnifique, & qui avez l inclination pour bel choses, ait un Concert Musique chez soy tous Mercredis, ou tous Jeudis. Est-ce que Gens Qualité en ont? Ouy, Monsieur. Maistre musique. J en auray donc. Ce sera-t-il beau? Maistre musique. Sans doute. Il vous faudra trois Voix, un Dessus, une Haute-Contre, & une Basse, qui seront accompagnées d une Basse Viole, d un Theorbe, & d un Cvessin pour Basses continuës, avec ux Dessus Violon pour joüer Ritornel. Il y faudra mettre aussi une Trompette Marine. La Trompette Marine est un Instrument qui me pist, & qui est harmonieux. Maistre musique. Laissez-nous gouverner choses. Au moins, n oubliez pas ntost m envoyer s Musiciens, pour chanter Table. Maistre musique. Vous aurez tout ce qu il vous faut. Mais sur tout, que le Ballet soit beau. Maistre musique. Vous en serez content, & entr autres choses cerins Menüets que vous y verrez. Ah Menüets sont ma Dance, & je veux que vous me voyez ncer. Allons, mon Maistre. Maistre a ncer. Un Chapeau, Monsieur, s il vous pist.,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, 1,,,,,. En ca n ce, s il vous pist. La,,,. La jambe droi te. La,,. 5 Ne re muez point nt é pau. La,,,,,,,,,. Vos ux bras sont estro piez. 7 La,,,,. Haussez tes te. Tournez pointe du pied en Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License hors. La,,. Dressez vostre corps.

28 LE BOURGEOIS GENTILHOMME Euh? Maistre musique. Euh? Maistre musique. Voi qui est le mieux du mon. A propos. Aprenez-moy comme il faut faire une Reverence pour saluer une Marquise ; j en auray besoin ntost. Maistre a ncer. Une Reverence pour saluer une Marquise? Oüy. Une Marquise qui s apelle Dorimene. Donnez-moy main. Maistre a ncer. Non. Vous n avez qu faire, je le retiendray bien. Maistre a ncer. Si vous voulez saluer avec beaucoup respect, il faut faire d abord une Reverence en arriere, puis marcher vers elle avec trois Reverences en avant, & rniere vous isser jusqu ses genoux. Faites un peu? Bon. Premier quais. Monsieur, voil votre Maistre d Armes qui est l? Dy-luy qu il entre icy pour me donner Leçon. Je veux que vous me voyez faire. SCENE II Maistre d armes, Maistre musique, Maistre a ncer, Monsieur Jourin, ux quais. Maistre d armes apres luy avoir mis le Fleuret main. Allons, Monsieur, reverence. Vostre corps droit. Un peu panché sur cuisse gauche. Les jambes point nt écartées. Vos pieds sur une mesme ligne. Vostre poignet l oposite vostre hanche. La pointe vostre Epée vis--vis vostre épaule. Le bras pas tout--fait si étendu. La main gauche hauteur l oeil. L épaule gauche plus quartée. La teste droite. Le regard assuré. Avancez. Le corps ferme. Touchez-moy l Epée quarte, & achevez mesme. Une, Deux. Remettez-vous. Redoublez pied ferme. Un saut en arriere. Quand vous portez Botte, Monsieur, il faut que l Epée parte premiere, & que le corps soit bien effacé. Une, Deux. Allons, touchez-moy l Epée tierce, & achevez mesme. Avancez. Le corps ferme. Avancez. Partez l. Une, Deux. Remettez-vous. Redoublez. Un saut en arriere. En gar, Monsieur, en gar. Le Maistre d Armes luy pousse ux ou trois Bottes, en luy disant : "En gar." Vous faites s merveil. Maistre d armes. Je vous l ay déja dit ; tout le secret s Armes ne consiste qu en ux choses, donner, & ne point recevoir : Et comme je vous fis voir l autre jour par raison démonstrative, il est impossible que vous receviez, si vous sçavez détourner l Epée vostre ennemy ligne vostre corps ; ce qui ne dépend seulement que d un petit mouvement du poignet ou en ns, ou en hors. De cette façon donc un Homme, sans avoir du coeur, est seur tuer son Homme, & n estre point tué. Maistre d armes. Sans doute. N en vistes-vous pas démonstration? Oüy. Maistre d armes. Et c est en quoy l on voit quelle consiration nous autres nous vons estre ns un Et, & combien Science s Armes l emporte hautement sur toutes autres Sciences inuti, comme Dance, Musique,... Maistre a ncer. Tout beau, Monsieur le Tireur d Armes. Ne parlez Dance qu avec respect. Maistre musique. Aprenez, je vous prie, mieux traitter l excellence Musique. Maistre d armes. Vous estes pisantes Gens, vouloir comparer vos Sciences mienne! Maistre musique. Voyez un peu l Homme d impornce! Maistre a ncer. Voil un pisant Animal, avec son Pstron! Maistre d armes. Mon petit Maistre Dancer, je vous ferois ncer comme il faut. Et vous, mon petit Musicien, je vous ferois chanter belle maniere. Maistre a ncer. Monsieur le Batteur Fer, je vous aprendray vostre Mestier. Monsieur Jourin au Maistre Dancer. Estes-vous fou l aller quereller, luy qui entend tierce & quarte, & qui sçait tuer un Homme par raison démonstrative? Copyright Nicos Sceaux Licensed unr the Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 License

Dorante est personnage d intrigue, le complice du piège organisé par Covielle et Cléonte. Il manipule les autres.

Dorante est personnage d intrigue, le complice du piège organisé par Covielle et Cléonte. Il manipule les autres. FICHE 8 STATUE DE PERSONNAGE Vous trouverez, ci-dessous, le résumé de l intrigue de la pièce Le Bourgeois Gentilhomme de Molière. Avant d aborder l exercice de Statue de personnage, il serait bon de connaître

Plus en détail

Mars 2001 LE BOURGEOIS GENTILHOMME

Mars 2001 LE BOURGEOIS GENTILHOMME Mars 2001 LE BOURGEOIS GENTILHOMME MOLIÈRE Acteurs Monsieur Jourdain, bourgeois. Madame Jourdain, sa femme. Lucile, fille de M. Jourdain. Nicole, servante. Clèonte, amoureux de Lucile. Covielle, valet

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

L École des filles ou La Philosophie des dames É D I T I O N S A L L I A

L École des filles ou La Philosophie des dames É D I T I O N S A L L I A L École des filles ANONYME L École des filles ou La Philosophie des dames É D I T I O N S A L L I A 16, R U E C H A R L E M AG N E, PA R I S I V e 2010 PREMIER DIALOGUE Notification des 2 volumes en un

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC. Transcription partielle du reportage de J.E. diffusé le 7 novembre, 1997

CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC. Transcription partielle du reportage de J.E. diffusé le 7 novembre, 1997 CONSEIL CANADIEN DES NORMES DE LA RADIOTÉLÉVISION CONSEIL RÉGIONAL DU QUÉBEC Annexe A CFTM-TV (TVA) au sujet de J.E. (Croisade pour un presbytère) (CBSC Decision 97/98-0555) Transcription partielle du

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Présentation de texte adaptée

Présentation de texte adaptée Présentation de texte adaptée pour éviter les «inventions» dues à une lecture globale mal utilisée Titre : Approche adaptée d un texte pour un enfant qui ne fait appel qu à la méthode globale pour lire

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner.

Chapitre un. J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. Chapitre un 15 janvier Objet :Résiliation J aimerais résilier mon abonnement. Puis-je m y prendre ainsi? Cordialement, E. Rothner. 18 jours plus tard Objet :Résiliation Je veux résilier mon abonnement.

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976)

La véritable histoire de la Belle au bois dormant. (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La véritable histoire de la Belle au bois dormant (D après la version des Frères Grimm traduite par Marthe Robert édition Gallimard, 1976) La classe de 6 ème 1 du collège Paul Froment vous présente : La

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com.

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence, avant son exploitation, vous devez obtenir

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Quatre semaines - Quatre mots clés

Quatre semaines - Quatre mots clés Quatre semaines - Quatre mots clés Première semaine RÉVEILLEZ-VOUS! Si vous voulez créer du neuf, si vous voulez accueillir, si vous voulez rencontrer le Seigneur, alors il est grand temps! Allez! Réveillez-vous!

Plus en détail

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2

Couleur Mékong. Recueil de poèmes, de chansons et de partitions. Volume 2 Couleur Mékong Recueil de poèmes, de chansons et de partitions Volume 2 1 INDEX CHANSONS & PARTITIONS Chanson Partition Aime-moi sans mentir...................................... 75....... 218 Amours cosmiques........................................

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

Apprenez à communiquer avec votre corps

Apprenez à communiquer avec votre corps Cheikhouna Mbacke Apprenez à communiquer avec votre corps Pour devenir votre propre voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Découvrir le chemin de l intimité grâce au bon Samaritain Catéchèse 1 1 Pourquoi et comment se faire proche des autres et de soi-même comme Jésus? Accueil et chant mimé En paraboles de Mannick et Gaëtan

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT

ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT Un rêve aventureux du détective Paul X UNE PIÈCE DE THÉÂTRE POUR LA JEUNESSE DE JEAN-PIERRE DURU PRÉSENTATION DE LA PIÈCE «ENQUÊTE AU ROYAUME DE LA NUIT» Le détective privé

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

BB BRUNES, Lalalove you (3 00)

BB BRUNES, Lalalove you (3 00) (3 00) PAROLES Mes peurs se sont toutes endormies Mes vacarmes 1 sonores N ont pas ouvert l œil de la nuit Blotti 2 contre ton corps Je me sens comme dans un lit De volutes 3 et d'or Mes vents du Nord

Plus en détail

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques Séquence 18 - Sketch 1/5 Les points d interrogation, points, sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle,

Plus en détail

Nur. Arnaud Rykner. Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com

Nur. Arnaud Rykner. Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com Arnaud Rykner Nur Couverture : Frank Secka Photo : Emmanuelle Barbaras/editingserver.com Éditions du Rouergue, 2007 Parc Saint-Joseph BP 3522 12035 Rodez cedex 9 Tél. : 0565777370 Fax : 0565777371 info@lerouergue.com

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder La Longévité réussie En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder le 03.10.2007. L ami Milan L ami Milan, L ami béni, L ami de mille ans.

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.»

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.» Compréhension de lecture Andrée Otte Le choix d un nouveau roi des animaux Fénelon Le lion étant mort, tous les animaux accoururent dans son antre pour consoler la lionne sa veuve, qui faisait retentir

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas!

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas! 1 DIVORCE (L'homme et la femme entrent en se tenant par le bras, habillés comme des mariés "en négatif": elle en robe de mariée noire, lui en habit blanc, chemise noire, noeud papillon blanc. Tous deux

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant

Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant 1 F.A.O. Dr. H. Azérad 06/05/06 George Walkden, Alastair Shaw, & Natasha Mann Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant Lady Bracknell. [Elle s assit.] Veuillez vous asseoir, M. Worthing.

Plus en détail

Incivilites aux téléphone

Incivilites aux téléphone VOD 28 Clips 1 à 7 Incivilites aux téléphone Distribué par asb publishing Distribué par www.formavision.com 1 F28.01 Incivilités au téléphone erreur La conseillère laisse ses émotions prendre le contrôle

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

HENRY JAMES. Washington Square

HENRY JAMES. Washington Square HENRY JAMES Washington Square roman traduit de l anglais par camille dutourd LE LIVRE DE POCHE 1 Il y avait à New York vers le milieu du siècle dernier un médecin du nom de Sloper qui avait su se faire

Plus en détail

Voir l homélie de ce dimanche. 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015

Voir l homélie de ce dimanche. 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015 Voir l homélie de ce dimanche 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015 Thème : faire advenir le royaume Président :Bruno Demers; Chantre : Claude-Marie; Organiste : Sylvain (Les textes :

Plus en détail

au s s i on t un e âm e

au s s i on t un e âm e Frère Marie-Angel Les canailles au s s i on t un e âm e Itinéraire spirituel d un enfant SDF éditions des Béatitudes Préface Je m appelle Angel. Mon second prénom chrétien est Gabriel et c est par ce dernier

Plus en détail

Le temps d un après-midi, Dominique,

Le temps d un après-midi, Dominique, La fête des voisins Côté rue, E.M.S la Terrassière Le temps d un après-midi, Dominique, Nina et moi-même, avons décidé d installer à l entrée de la Terrassière quelques tables et chaises. Avec l aide et

Plus en détail

LES GOUTS ET LES DOULEURS

LES GOUTS ET LES DOULEURS Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr Peines de Vies 4 LES GOUTS ET LES

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la PALAIS DU ROI C est à la claire fontaine et auprès du palais du roi Il y a de jolies filles qui s y baignent auprès de moi Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la La plus jeune c

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris Proposition de pilote de série de Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode : JF partage appartement. APPARTEMENT DE - SALON - INT - JOUR Sophie est

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Les naufragés du parking

Les naufragés du parking Les naufragés du parking Synopsis Quatre personnes se rendent au parking pour récupérer leur véhicule après une soirée qui s'est prolongée. Malheureusement, le parking est fermé. Ces personnes qui ne se

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Utilisation des Psaumes

Utilisation des Psaumes Utilisation des Psaumes (Michèle GALLAND Yves LESSENS) Mosaïques Guide d enseignement (6/8 ) De Boeck Éducation/Lumen Vitae, 2014 Définition pour l enseignant Les psaumes peuvent être lus comme des cris

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Besoins, désirs et priorités

Besoins, désirs et priorités module 4 Besoins, désirs et priorités Aperçu les élèves devront : examiner leurs achats récents; déterminer s il s agit de besoins ou de désirs; discuter de l influence qu a la définition des besoins et

Plus en détail

Le Dialogue en solitude

Le Dialogue en solitude Bismillah Al-Rahman Al-Rahim Le Dialogue en solitude Mohammad Reza Zaeri C est Moi, qui t a créé, Je connais tout ce qui se passe dans ton for intérieur ; Je connais tes secrets et Je ne les révèlerai

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur!

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur! LE PLAN DE MILI Mili lance un message comme on lance une bouteille à la mer. Elle s adresse à nous tous, mais plus particulièrement à ceux Des îles de la Polynésie Française Vous pouvez l aider en envoyant

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen.

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen. Madagascar Musique malgache Proclamation de la grâce (poète Jean Joseph Rabearivelo) Ne faites pas de bruit, ne parlez pas! Vont explorer une forêt : les yeux, le cœur, L esprit, les songes Forêt secrète,

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr. PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.st Nous vous présentons ici à peu près la moitié de la pièce. Si vous êtes

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman

En voiture Simone. Luc Tartar Editions Lansman Simone Luc Tartar Editions Lansman Entre le père, avec un cadeau. PAPA Le père : Simone? Tu es là? Evidemment que tu es là. On m a dit que tu avais roulé sous une voiture. Simone. Que s est-il passé? Temps

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail