Architectures en couches pour applications web Rappel : Architecture en couches

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architectures en couches pour applications web Rappel : Architecture en couches"

Transcription

1 Rappel : Architecture en couches Une architecture en couches aide à gérer la complexité : 7 Application 6 Presentation 5 Session Application Les couches hautes dépendent des couches basses 4 Transport Transport TCP Les couches basses ne dépendent pas des couches au-dessus 3 Network Internetwork IP Exemple Les couches de protocole du réseau 2 Data Link 1 Physical Link Ethernet Couches OSI Couches TCP/IP Exemples 49 Couches générales La couche présentation Gère les interaction entre l'utilisateur et le logiciel Est une interface HTML (+ JavaScript / AJAX) La couche logique domaine ou logique Fait des calculs, des validations et de la gestion Peut encapsuler la source de, mais normalement ce n'est pas le cas La couche source de Communique avec d'autres systèmes pour recevoir et envoyer des Généralement inclut un système de gestion de bases de pour stocker les persistantes 50

2 Exemple Exemple d'une application LAMP (Linux Apache MySQL PHP) Couche Implémentée en langage PHP PHP est implémenté comme module au sein du serveur web Apache Serveur 1 Apache Serveur 2 Navigateur mod_php MySQL client/server protocol MySQL Couche Également implémentée en PHP, mais séparée de la couche présentation Couche Essentiellement implémentée par la base de MySQL 51 Couches générales Les dépendances sont importantes : les couches et source de ne devraient rient savoir sur la couche présentation En maintenant cette séparation nous pouvons échanger notre interface web pour une nouvelle quand nous voulons, sans changer la logique ou le modèle de En termes de distribution physique des couches : Toutes les couches tournent généralement sur le côté serveur Avec Ajax et technologies associées une partie de la couche présentation peut s'exécuter sur le côte client. dépend de dépend de 52

3 Répartition sur les serveurs Parfois on utilise le terme tier (anglais) au lieu du terme couche Le terme tier implique généralement une séparation physique, tandis qu'une couche est seulement logique Serveur 1 Serveur 2 Répartition sur 2 tiers Serveur 1 Serveur 2 Serveur 3 Répartition sur 3 tiers : Architecture 3 tiers 53 Modules sans état (stateless) Introduction Le protocole est un exemple d'un protocole sans état (stateless) Cette notion s'applique aussi aux modules qui composent une application web Définition Un module d'une application web est sans état (stateless) si le traitement d'une requête venant du client est indépendant des requêtes précédentes. Le module ne doit pas gérer une notion de session ou conversation. Un module qui gère un état est appelé stateful. Avantages Simplicité (scalability) Permet d'utiliser le caching En pratique Beaucoup d'applications simples ne nécessitent pas d'état Toutes les applications qui demandent à l'utilisateur de faire un login le nécessitent Parfois on peut rendre un module stateless en stockant l'état à l'aide du client Dans des cookies Dans des paramètres du URI Dans des champs cachés d'un formulaire Ne fonctionne pas bien pour des grandes quantités de. 54

4 Traitement parallèle (scale-out) Il est très facile de rendre un module qui est stateless évolutif (scalable) Augmentation du nombre de serveurs Traitement en parallèle Distribution de la charge Exemple : Scale-out de la couche présentation Équilibreur de charge statless stateful stateful 55 Équilibreur de charge (load balancer) Un équilibreur de charge (load balancer) pour applications web Agit comme un proxy : Pour le client il parait comme un serveur qui répond aux requêtes En réalité il relaie une requête vers un des serveurs (et les réponses en sens inverse) Les requêtes suivantes sont envoyées à d'autres serveurs à tour de rôle L'équilibreur de charge doit avoir une idée de la charge et de la santé de chaque serveur : monitoring Monitoring des connexions pour estimer la charge Pings réguliers pour détecter les failles La politique de distribution des requêtes (scheduling policy) est généralement configurable. Exemples: Moindre charge Sticky sessions (voir plus loin) Il faut éviter que l'équilibreur de charge luimême devienne un single point of failure. Scale-out de l'équilibreur de charge sur plusieurs serveurs DNS round-robin 56

5 Équilibreur de charge (load balancer) Si le traitement des requêtes par l'application web est stateless l'équilibreur de charge est libre dans sa politique de scheduling Généralement on choisit une politique de moindre charge Vrai aussi pour les application web stateful avec synchronisation (p. ex. par une base de commune, un système de fichiers distribué commun) Les applications stateful sans synchronisation (avec gestion de session) nécessitent la coopération de l'équilibreur de charge pour éviter qu'une paire clientserveur soit déchirée au milieu d'une session Politique sticky sessions Les requêtes d'un même client seront envoyées vers le même serveur Durant un certain temps qui correspond au temps de session Mécanismes utilisés par l'équilibreur de charge Cookies URI rewrite 57 Équilibreur de charge en tant que service AWS offre un équilibreur de charge en tant que service : Elastic Load Balancing (ELB) Un ELB permet de distribuer des requêtes client entre plusieurs instances EC2 Les clients envoient leur requêtes vers le nom de domaine du ELB Le ELB relaie les requêtes vers les instances EC2 Le nombre d'instances peut augmenter et diminuer dynamiquement : élasticité (elasticity) 58

1. L'environnement. de travail. 420-283 Programmation. d'un serveur

1. L'environnement. de travail. 420-283 Programmation. d'un serveur 420-283 Programmation d'un serveur 1. L'environnement de travail L'objectif de ce cours est de développer des applications clients-serveur utilisant des bases de données. Le modèle selon lequel fonctionne

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

Cloud computing 2014-15

Cloud computing 2014-15 Cloud computing 2014-15 laurent@wargon.org 1/74 Architectures pour le Cloud 2/74 Architectures pour le Cloud Introduction Les traitements Les stockages de données Les caches Des exemples 3/74 Introduction

Plus en détail

Programmation Web. Introduction

Programmation Web. Introduction Programmation Web Introduction 1 Introduction 10 séances 1 h cours + 1h TD Notes : contrôle continu DS 1 TP : note de groupe : rapport + code source + démo TD : note personnelle (=0 si 2 absences non justifiées)

Plus en détail

Leçon 0 : Introduction au développement web

Leçon 0 : Introduction au développement web Module : Atelier programmation n- tiers Atelier de TP : N 0 Durée : 6h Groupes : M31- M32 Leçon 0 : Introduction au développement web NB : Ce document est un support de cours (notes de cours) : ce n'est

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Programmation d applications pour le Web

Programmation d applications pour le Web Programmation d applications pour le Web Cours 2 ème année ING ISI-Tunis Elaboré par: Hela LIMAM Chapitre 1 Architectures et applications du Web Année universitaire 2011/2012 Semestre 2 1 Plan Internet,

Plus en détail

Cloud computing 2012-13

Cloud computing 2012-13 Cloud computing 2012-13 laurent@wargon.org 1/54 Architectures pour le Cloud 2/54 Architectures pour le Cloud Introduction Les traitements Les stockages de données Les caches Des exemples 3/54 Introduction

Plus en détail

Mise en œuvre d'un cas d'u/lisa/on de l'élas/cité au travers de la plate- forme OpenCloudware

Mise en œuvre d'un cas d'u/lisa/on de l'élas/cité au travers de la plate- forme OpenCloudware Mise en œuvre d'un cas d'u/lisa/on de l'élas/cité au travers de la plate- forme OpenCloudware Introduction L'objectif de ce document est de décrire le mode opératoire auquel doit se conformer un utilisateur

Plus en détail

«Clustering» et «Load balancing» avec Zope et ZEO

«Clustering» et «Load balancing» avec Zope et ZEO «Clustering» et «Load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 1 Python : généralités 1989 : Guido Van Rossum, le «Python Benevolent Dictator for Life» Orienté objet, interprété, écrit en C Mêle

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source Jérôme Petit, Serge Petit & Serli Informatique, ITMatic Jérôme Petit, Serge Petit & SERLI & ITMatic Serli : SSII

Plus en détail

Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix

Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix 15 novembre 2007 Auteurs: Mahmoud EL GHOMARI E-mail: mahmoud.elghomari@eu.citrix.com Stéphane CAUNES E-mail: stephane.caunes@eu.citrix.com Riad

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

Zend Framework 2 Industrialisez vos développements PHP

Zend Framework 2 Industrialisez vos développements PHP Avant-propos 1. Lectorat 15 2. Contenu du livre 15 3. Pré-requis 17 Introduction 1. Un peu d histoire 19 1.1 Petite histoire de l informatique 19 1.2 Petite histoire des langages informatiques 20 1.3 Petite

Plus en détail

Architecture client - serveur

Architecture client - serveur Le modèle client-serveur De nombreuses applications fonctionnent selon un environnement client-serveur, cela signifie que des machines clientes contactent un serveur, une machine généralement très puissante

Plus en détail

Choisir la solution d hébergement et de support faite pour vous

Choisir la solution d hébergement et de support faite pour vous acquia.com/fr Acquia Cloud: la fondation de votre succès La plate-forme open-cloud d Acquia offre évolutivité, sécurité et haute performance aux sites Drupal, quelque soit leur importance. Acquia Cloud

Plus en détail

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23

Sommaire. 1 Introduction 19. 2 Présentation du logiciel de commerce électronique 23 1 Introduction 19 1.1 À qui s adresse cet ouvrage?... 21 1.2 Comment est organisé cet ouvrage?... 22 1.3 À propos de l auteur... 22 1.4 Le site Web... 22 2 Présentation du logiciel de commerce électronique

Plus en détail

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER Contenu de la formation CN01a CITRIX NETSCALER Page 1 sur 6 I. Généralités 1. Objectifs de cours Installation, configuration et administration des appliances réseaux NetScaler

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

420-283 Programmation d'un serveur Session H-2008

420-283 Programmation d'un serveur Session H-2008 420-283 Programmation d'un serveur Session H-2008 1. Une station cliente Client HTTP Encodage SSL Client FTP Client SMTP Client POP Client NNTP HyperText Transfer Protocol Le client HTTP permet la réception

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Que désigne l'url donnée au navigateur?

Que désigne l'url donnée au navigateur? Que désigne l'url donnée au navigateur? http://www-poleia.lip6.fr/~jfp/istm/tp6/index.html Le protocole : pourquoi? Parce que la manière d'indiquer une adresse dépend du service postal utilisé... Le serveur

Plus en détail

Activité - Serveur sous Linux Suse

Activité - Serveur sous Linux Suse Activité - Serveur sous Linux Suse Configuration de services réseaux Problématique : Configurer les services réseaux (DHCP, SAMBA, APACHE2) sur un serveur afin de répondre au besoin des postes clients

Plus en détail

Architecture Constellio

Architecture Constellio Architecture Constellio Date : 12 novembre 2013 Version 3.0 Contact : Nicolas Bélisle nicolas.belisle@doculibre.com 5146555185 1 Table des matières Table des matières... 2 Présentation générale... 4 Couche

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Tests de montée en charge & Haute disponibilité

Tests de montée en charge & Haute disponibilité V1.7 Tests de montée en charge & Haute disponibilité Appliqués à l ENT de Paris Descartes ESUP-Days 13 8 Fév 2012 Sommaire Contexte et enjeux à Paris Descartes Une architecture Apache/Tomcat en «load balancing»

Plus en détail

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010

CNAM 2010-2011. Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 CNAM 2010-2011 Déploiement d une application avec EC2 ( Cloud Amazon ) Auteur : Thierry Kauffmann Paris, Décembre 2010 Déploiement d une application dans le cloud. 1. Cloud Computing en 2010 2. Offre EC2

Plus en détail

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP Contenu de la formation CN01B CITRIX NETSCALER IMPLEMENT. POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP/XENAPP Page 1 sur 7 I.

Plus en détail

Création et publication d un Intranet

Création et publication d un Intranet Création et publication d un Intranet Mise en place d un Intranet basé sur une solution Php-Mysql intégrée à un réseau hétérogène TCP/IP Michel Galka-Cortes I - Présentation de l activité - Compétences

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition

SECURIDAY 2012 Pro Edition SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition [LOAD BALANCING] Chef Atelier : Asma JERBI (rt5) Hajer MEHRZI(rt3) Rania FLISS (rt3) Ibtissem OMAR (rt3) Asma Tounsi (rt3la)

Plus en détail

Cahier de charges Projet 24

Cahier de charges Projet 24 Cahier de charges Projet 24 Répartition automatique de surcharge sur serveur web virtualisé Etudiants : KAOUACHI Youssef ELFELLAH Amine Encadré par : M. HAYEL Yezekael Année universitaire : 2008/2009 I-

Plus en détail

LINUX FIREWALL. Le firewall opèrera en fonction de règles de filtrage, appelées des ACL (Access Control Lists).

LINUX FIREWALL. Le firewall opèrera en fonction de règles de filtrage, appelées des ACL (Access Control Lists). 1 LINUX FIREWALL Introduction Un firewall ou pare-feu est un des composants essentiel à la sécurité informatique d un réseau. Il va permettre d isoler une ou plusieurs machines ou réorienter les requêtes

Plus en détail

PHP/MYSQL. Web Dynamique

PHP/MYSQL. Web Dynamique PHP/MYSQL Web Dynamique ENSG Juin 2008 Qui suis-je? Guillaume Gautreau Responsable projets Systèmes d information à l ENPC guillaume@ghusse.com http://www.ghusse.com Ces 6 jours de formation Jour 1 : présentations,

Plus en détail

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet.

Ces cartes sont aussi appelées : NIC (Network Interface Card). Les cartes réseaux les plus courantes sont de type Ethernet. 1. Introduction La connexion entre ordinateurs nécessite une carte réseau implantée dans chaque ordinateur (PC ou autre) et éléments de réseau (commutateur, routeurs,...). Ces cartes sont aussi appelées

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Maxpho Web Services. Maxpho Cloud Services. Date: 20 Septembre 2013 Version: 1.2 Auteur: Maxpho Ltd

Maxpho Web Services. Maxpho Cloud Services. Date: 20 Septembre 2013 Version: 1.2 Auteur: Maxpho Ltd Maxpho Web Services Maxpho Cloud Services Date: 20 Septembre 2013 Version: 1.2 Auteur: Maxpho Ltd Sommaire général 1 - Introduction... 3 2 - Service Cloud Base... 4 2.1 - Comment ça marche... 4 2.2 - Sécurité...

Plus en détail

Outils d Accès aux Données d un PLC Automate Web Access (AWA)

Outils d Accès aux Données d un PLC Automate Web Access (AWA) AB-Note- 2004-020(CO) 20/01/2004 Outils d Accès aux Données d un PLC Automate Web Access (AWA) Auteurs : Julien Palluel, Raymond Brun Keywords : Automate, Dialoge, SCHNEIDER, SIEMENS, PHP, Web, Modbus,

Plus en détail

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 «clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO Professeur : M. Mignot Etudiants : Boureliou Sylvain et Meyer Pierre Sommaire Introduction...3 1. Présentation générale de ZEO...4

Plus en détail

CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE. Système STANTOR-DOMODULOR

CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE. Système STANTOR-DOMODULOR CONCEPT de MICRO-DOMOTIQUE Système STANTOR-DOMODULOR Sommaire 1 Introduction...1 2 Le concept de services WEB en micro-domotique dans le logiciel STANTOR- DOMODULOR...3 2.1 Composition et services fournis...3

Plus en détail

Répartition des charges avec HaProxy CONTEXTE MFC JULIEN HUBERT

Répartition des charges avec HaProxy CONTEXTE MFC JULIEN HUBERT 2015 Répartition des charges avec HaProxy CONTEXTE MFC JULIEN HUBERT Développée par le français Willy Tarreau en 2002, HAProxy est une solution libre, fiable et très performante de répartition de charge

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

Les architectures N-tiers

Les architectures N-tiers Les architectures N-tiers 1 SOMMAIRE DU COURS XML ET LES ARCHITECTURES N-TIER Introduction aux architectures N-tier Serveurs d applications Déploiement d applications J2EE Tiers applicatif : servlets Tiers

Plus en détail

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage Technologies du Web Créer et héberger un site Web Page 1 / 26 Plan Planification Choisir une solution d hébergement Administration Développement du site Page 2 / 26 Cahier des charges Objectifs du site

Plus en détail

Roman Mkrtchian SI5-2012/2013 François Chapuis. Rapport de projet de WASP. Réalisation d'un site web sécurisé

Roman Mkrtchian SI5-2012/2013 François Chapuis. Rapport de projet de WASP. Réalisation d'un site web sécurisé Roman Mkrtchian SI5-2012/2013 François Chapuis Rapport de projet de WASP Réalisation d'un site web sécurisé Introduction Nous avons choisi de coder un blog sécurisé. Nous avons notamment codé nous-mêmes

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

Description générale de STANTOR v07

Description générale de STANTOR v07 Description générale de STANTOR v07 indice de révision du document "Z". Sommaire Objectif Architecture Schéma général Électronique Progiciels et Langages Fonctions principales Divers. 1 Objectif STANTOR

Plus en détail

Programmation WEB dynamique PHP

Programmation WEB dynamique PHP Programmation WEB dynamique PHP G. Maurey Master 1-2010 Les présentations Gilles MAUFFREY Bureau 5 Batiment W2 T : 72 61 k : maurey@hec.fr www.hec.fr/maurey PHP Plan de la séance 1 Présentation du cours

Plus en détail

Comment se fait la requête http?

Comment se fait la requête http? INTRODUCTION : LE WEB Le WEB repose sur une interconnexion entre des ordinateurs (clients) et un serveur capable de répondre à des requêtes envoyés par les clients. La communication entre un client web

Plus en détail

Evolutions du Web et des langages

Evolutions du Web et des langages Evolutions du Web Evolutions du Web et des langages WEB statique Ces pages sont écrites en HTML Les pages demandées sont identiques quelque soit La personne qui les demande L heure de la demande Etc. WEB

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE PRESENTATION GENERALE Contexte Dans le cadre du partenariat entre l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) via son Bureau Caraïbe et l Université d Etat d Haïti (UEH), une série de quatre formations

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

Configuration de plusieurs serveurs en Load Balancing

Configuration de plusieurs serveurs en Load Balancing Le serveur de communication IceWarp Configuration de plusieurs serveurs en Load Balancing Version 10.4 27 février 2013 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Configuration de plusieurs serveurs

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Safe Borders Sensibilisation aux défis et aux dangers de l Internet

Safe Borders Sensibilisation aux défis et aux dangers de l Internet Safe Borders Sensibilisation aux défis et aux dangers de l Internet Le bon usage du navigateur ou comment configurer son browser pour se protéger au mieux des attaquants et espions du Net David HAGEN Président

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif Master d'informatique Réseaux Proxies et filtrage applicatif Bureau S3-354 mailto:jean.saquet@info.unicaen.fr http://www.info.unicaen.fr/~jean/radis Proxy applicatif Un proxy, ou serveur mandataire, relaie

Plus en détail

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle

Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Technique Bachelier en Informatique et systèmes Finalité Informatique industrielle HELHa Charleroi 185 Grand'Rue 6000 CHARLEROI

Plus en détail

Applications Réparties. Département Sciences Informatiques SI 4 ème année

Applications Réparties. Département Sciences Informatiques SI 4 ème année Applications Réparties Département Sciences Informatiques SI 4 ème année 1 Applications Réparties? Ensemble de processus (objets, agents, acteurs) qui: Communiquent entre eux via un réseau Evoluent de

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

FICHE n 1 : Configuration des paramètres IP sous Linux SUSE 11.2

FICHE n 1 : Configuration des paramètres IP sous Linux SUSE 11.2 FICHE n 1 : Configuration des paramètres IP sous Linux SUSE 11.2 Cliquer sur «Ordinateur» puis «Yast», pour ouvrir le centre de contrôle YaST du serveur. Cliquer sur «Périphérique réseau» puis «Paramètres

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Modèle de communication (Couche Session) entre applications au dessus du protocole de transport Le client envoie des requêtes, reçoit les réponses, les affiche, Le serveur reçoit

Plus en détail

Langages et technologies du Web 1

Langages et technologies du Web 1 Langages et technologies du Web 1 Manuel ATENCIA manuel.atencia-arcas@upmf-grenoble.fr Objectifs Comprendre le fonctionnement du World Wide Web Produire des documents web statiques et dynamiques 1 2 vocabulaire

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur

Services réseau. 6.1 Clients, serveurs et leur interaction. 6.1.1 Relation client-serveur Page 1 sur 35 Services réseau 6.1 Clients, serveurs et leur interaction 6.1.1 Relation client-serveur Tous les jours, nous utilisons les services disponibles sur les réseaux et sur Internet pour communiquer

Plus en détail

Devenez un véritable développeur web en 3 mois!

Devenez un véritable développeur web en 3 mois! Devenez un véritable développeur web en 3 mois! L objectif de la 3W Academy est de former des petits groupes d élèves au développement de sites web dynamiques ainsi qu à la création d applications web

Plus en détail

Le cloud computing au service des applications cartographiques à haute disponibilité

Le cloud computing au service des applications cartographiques à haute disponibilité Le cloud computing au service des applications cartographiques à haute disponibilité Claude Philipona Les Rencontres de SIG-la-Lettre, Mai 2010 camptocamp SA / www.camptocamp.com / info@camptocamp.com

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

Base de données Mysql

Base de données Mysql Base de données Mysql Installation d un serveur Linux puis mise en place et administration du SGBD Mysql dans le cadre d un Intranet Michel Galka-Cortes I - Présentation de l activité - Compétences nécessaires

Plus en détail

Rôles de la couche Application

Rôles de la couche Application Couche Application Concepts communs M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Application Concepts communs M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 Rôles de la couche Application Couche Application = source et destination

Plus en détail

Réseaux informatiques --- Généralités sur les services réseaux

Réseaux informatiques --- Généralités sur les services réseaux Réseaux informatiques --- Généralités sur les services réseaux Auteur : Christophe VARDON Date : révision du 15/11/2004 TABLE DES MATIERES Un réseau : pour faire quoi?... Quels services sur le réseau?...

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONTEXTE INFORMATIQUE ET MISE EN PLACE DU CONTEXTE

DESCRIPTION DU CONTEXTE INFORMATIQUE ET MISE EN PLACE DU CONTEXTE DESCRIPTION DU CONTEXTE INFORMATIQUE ET MISE EN PLACE DU CONTEXTE Sommaire Description du réseau GSB... 2 Réseau GSB original... 2 Réseau GSB utilisé en PPE... 2 Liste des s de l'infrastructure... 3 Implémentation

Plus en détail

Protection contre les menaces Prévention

Protection contre les menaces Prévention Protection contre les menaces Prévention Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Prévention Routeurs Pare-feu Systèmes de prévention d intrusion Conclusions Jean-Marc

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

XSS Easy Exploitation Kernel Framework d exploitation pour pentesters

XSS Easy Exploitation Kernel Framework d exploitation pour pentesters XSS Easy Exploitation Kernel Framework d exploitation pour pentesters Emilien Girault (Trance) trance@ghostsinthestack.org / e.girault@sysdream.com Twitter : @emiliengirault www.segmentationfault.fr /

Plus en détail

Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web

Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web UMIN406 : thèmes abordés Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 LIRMM Clementine.nebut@lirmm.fr 1 Distribution d objets Java RMI,.net

Plus en détail

THEGREENBOW FIREWALL DISTRIBUE TGB::BOB! Pro. Spécifications techniques

THEGREENBOW FIREWALL DISTRIBUE TGB::BOB! Pro. Spécifications techniques THEGREENBOW FIREWALL DISTRIBUE TGB::! Pro Spécifications techniques SISTECH SA THEGREENBOW 28 rue de Caumartin 75009 Paris Tel.: 01.43.12.39.37 Fax.:01.43.12.55.44 E-mail: info@thegreenbow.fr Web: www.thegreenbow.fr

Plus en détail

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2 Serveur FTP 20 décembre 2012 Dans ce document vous trouverez une explication détaillé étapes par étapes de l installation du serveur FTP sous Windows Server 2008R2, cette présentation peut être utilisée

Plus en détail

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew Les clients légers Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008 Pierre Verron CFAI Sommaire Définitions Objectifs Historique Les architectures Inventaire des avantages et des inconvénients

Plus en détail

6.3.2.9 Travaux pratiques Configuration d une carte réseau pour qu elle utilise DHCP dans Windows XP

6.3.2.9 Travaux pratiques Configuration d une carte réseau pour qu elle utilise DHCP dans Windows XP 5.0 6.3.2.9 Travaux pratiques Configuration d une carte réseau pour qu elle utilise DHCP dans Windows XP Introduction Imprimez et faites ces travaux pratiques. Au cours de ce TP, vous allez configurer

Plus en détail

Server. Mac OS X. l Admin. Cahiers. Jacques Foucry. Collection dirigée par Nat Makarévitch. Avec la contribution de Martine Chalmond

Server. Mac OS X. l Admin. Cahiers. Jacques Foucry. Collection dirigée par Nat Makarévitch. Avec la contribution de Martine Chalmond Jacques Foucry Cahiers de l Admin Mac OS X Server Collection dirigée par Nat Makarévitch Avec la contribution de Martine Chalmond, ISBN : 2-212-11282-3 Étude de cas 1 Mac OS X Licences Intégration Facilité

Plus en détail

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Théorie des réseaux (EC3a) Séance 7 Pourquoi DNS? Internet est une structure hiérarchique et arborescente de réseaux et

Plus en détail

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage :

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : TUNNEL IPSEC OBJECTIF Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : AH : Authentification Header, protocole sans chiffrement de données ESP : Encapsulation

Plus en détail

Partie 2.2: Servlet et Tomcat

Partie 2.2: Servlet et Tomcat Partie 2.2: Servlet et Tomcat 1 Plan du cours Servlets Présentation Exemple 2 Plan du cours Tomcat Des servlets à Tomcat: pourquoi Tomcat? Architecture Tomcat Installation et configuration de Tomcat Configuration

Plus en détail

Chapitre 3. XWindow : l'environnement Graphique d'unix. Olivier Dalle. Utilisation du Système Unix

Chapitre 3. XWindow : l'environnement Graphique d'unix. Olivier Dalle. Utilisation du Système Unix 1 Chapitre 3 XWindow : l'environnement Graphique d'unix 2 Window résumé Système de fenêtrage (windowing( windowing) Pour périphérique d'affichage bitmap Utilisé sur Unix, Unix-like et OpenVMS Disponible

Plus en détail

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand Centrale Réseaux

Formation Webase 5. Formation Webase 5. Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web. Adrien Grand <jpountz@via.ecp.fr> Centrale Réseaux Formation Webase 5 Ses secrets, de l architecture MVC à l application Web Adrien Grand Centrale Réseaux Sommaire 1 Obtenir des informations sur Webase 5 2 Composants de Webase 5 Un

Plus en détail

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique : Éléments de Module III : Sécurité des réseaux informatiques José M. Fernandez D-6428 340-4711 poste 5433 Où sommes-nous? Semaine 1 Intro Semaines 2, 3 et 4 Cryptographie Semaine 6, 7 Sécurité dans les

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

Web (Persistance) Andrea G. B. Tettamanzi. Université de Nice Sophia Antipolis Département Informatique andrea.tettamanzi@unice.fr

Web (Persistance) Andrea G. B. Tettamanzi. Université de Nice Sophia Antipolis Département Informatique andrea.tettamanzi@unice.fr Web (Persistance) Andrea G. B. Tettamanzi Université de Nice Sophia Antipolis Département Informatique andrea.tettamanzi@unice.fr Andrea G. B. Tettamanzi, 2014 1 CM - Séance 8 Organisation logicielle d'une

Plus en détail

Cloud Computing Maîtrisez la plate-forme AWS - Amazon Web Services

Cloud Computing Maîtrisez la plate-forme AWS - Amazon Web Services Avant-propos 1. Amazon Web Services 11 2. Public concerné et pré-requis 13 3. Périmètre de l'ouvrage 14 4. Objectifs à atteindre 15 Le cloud computing 1. Présentation 17 1.1 Définition 17 1.2 Points forts

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

Cahier de Charge. Master I Informatique parcours Ingénierie Logiciels. E-Service Système d information web «Gestion des services ensignants

Cahier de Charge. Master I Informatique parcours Ingénierie Logiciels. E-Service Système d information web «Gestion des services ensignants Master I Informatique parcours Ingénierie Logiciels Projet : E-Service Gestions des Enseignements Groupe 06 Cahier de Charge E-Service Système d information web «Gestion des services ensignants 2011-2012

Plus en détail

AC PRO SEN TR Services TCP/IP : SSH

AC PRO SEN TR Services TCP/IP : SSH B AC PRO SEN TR Services TCP/IP : SSH Installation et configuration du service SSH Nom : Appréciation : Note : Prénom : Classe : Date : Objectifs : durée : 2h - S'informer sur les protocoles et paramètres

Plus en détail