Load Balancing MASSAOUDI MOHAMED CHAHINEZ HACHAICHI AMENI DHAWEFI ERIJ MAIJED EMNA BOUGHANMI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Load Balancing MASSAOUDI MOHAMED CHAHINEZ HACHAICHI AMENI DHAWEFI ERIJ MAIJED EMNA BOUGHANMI"

Transcription

1 Load Balancing MASSAOUDI MOHAMED CHAHINEZ HACHAICHI AMENI DHAWEFI ERIJ MAIJED EMNA BOUGHANMI

2 Table des matières I. Présentation de l atelier Équilibrage de charge Haute disponibilité... 2 II. Présentation des outils utilisés Répartition de charge... 3 a) DNS... 3 b) HaProxy... 3 c) LVS... 3 d) Apache - mod_proxy_balancer... 3 e) Pen Haute Disponibilité... 4 a) Drbd... 4 b) Heartbeat... 5 c) Ultramonkey Choix des outils utilisés... 6 a) Le DNS round-robin, le load-balancer du pauvre... 6 b) Load-balancer hardware/software... 6 III. Topologie du réseau... 7 IV. Configuration des outils... 8 V. Un scénario de test... 9 VI. Conclusion

3 I. Présentation de l atelier Load Balancing SECURILIGHT Équilibrage de charge L'équilibrage de charge est un élément important lors de la mise en place de services amenés à croître. Il faut s'assurer que la capacité à monter en charge soit la plus optimale possible afin d'éviter toute dégradation que ce soit en terme de performances ou de fiabilité lors d'affluences importantes. Le principe de base de l'équilibrage de charge (load balancing en anglais) consiste à effectuer une distribution des tâches à des machines de façon intelligente. Les gains sont non négligeables : amélioration des temps de réponse des services, capacité à pallier la défaillance d'une ou de plusieurs machines, ajout de nouveaux serveurs sans interruption de service. L'équilibrage de charge utilise essentiellement 2 techniques qui sont le DNS et le reverseproxy. 2. Haute disponibilité La haute disponibilité est l'ensemble des moyens mis en œuvre dans le but de garantir la disponibilité d'un service de part son bon fonctionnement. Ces dispositions sont effectuées dans le but de prévenir toutes les pannes informatiques qui peuvent, en fonction de leur gravité, provoquer une perte de productivité et par conséquent une perte d'argent. 2

4 3 Load Balancing SECURILIGHT 2013 II. Présentation des outils utilisés 1. Répartition de charge a) DNS Dans cette solution le répartiteur de charge est le serveur DNS. Basé sur la configuration de Bind(démon le plus utilisé sous Linux pour le DNS), le serveur DNS permet de résoudre les noms d'hôtes de manière différente à chaque requête. Un nom de domaine est associé à plusieurs adresses IP correspondant à chaque serveur du cluster. Bind, utilise alors un algorithme round-robin pour choisir le serveur destinataire de la requète. L'avantage de ce système est sa grande simplicité, il sufft d'ajouter quelques lignes à la configuration de bind sur le serveur DNS. Par contre il ne permet pas de prendre en compte les performances d'un serveur, ou bien son taux d'occupation, puisque qu'il n'utilise qu'un algorithme round-robin. b) HaProxy HAProxy permet de répartir les connexions reçues d'un protocole sur plusieurs serveurs. Il permet aussi de détecter l'indisponibilité d'un des serveurs. Il peut être utilisé pour les applications utilisant TCP. HAProxy sait gérer plusieurs proxy à la fois. C'est un Reverse- Proxy, surtout utilisé pour les sites Web. Avantages : Il peut tenir des charges très importantes comme plusieurs milliers de connexions par seconde, ressources matérielles nécessaires très faibles, aucune vulnérabilité depuis plus de 6 ans. Inconvénients : reconfiguration à chaud impossible, pas d'interface Web de configuration, pas de centralisation des configurations. c) LVS Linux Virtual Server est une solution de répartition de charge pour GNU/Linux. L'objectif principal est de construire un serveur de haute performance pour Linux utilisant la technologie du clustering. LVS est un logiciel basé sur les couches 3 et 4 de la représentation OSI. Il fait des redirections sur les adresses IP ainsi que différents ports TCP. d) Apache - mod_proxy_balancer À partir de apache 2.1, en utilisant le module mod_proxy_balancer, il est possible de faire de l'équilibrage de charge pour les protocoles HTTP, FTP et AJP13 (Apache JServ Protocol utilisé principalement avec Tomcat pour rediriger les sessions vers le bon serveur et pour faire du monitoring simple). Il intègre trois algorithmes d'ordonnancement : Request Counting, Weighted Trafic Counting et Pending Request Counting. Le module mod_status permet de rajouter des possibilités de gestion dynamique des pondérations de chaque serveur.

5 Avantages : facilité de mise en oeuvre bien maintenu portabilité (toute architecture supportant apache) Inconvénients : protocoles HTTP, FTP et AJP13 uniquement. e) Pen Pen est un load balancer pour les protocoles basés sur TCP. Il permet de distribuer les requêtes de clients sur différents serveurs en gardant une trace de ceux-ci pour renvoyer chaque client vers le serveur qui lui avait été affecté précédemment. Il intègre également un dispositif simple de haute disponibilité qui, si un serveur est hors service, envoie la requête vers un autre. Il est possible de faire de la redondance sur pen lui-même en le déployant sur plusieurs serveurs et en utilisant le protocole VRRP3 pour décider lequel est actif. Alors que le monitorage de pen se limite à la couche transport, il est possible de faire du monitorage au niveau applicatif en utilisant penbw. Avantages : tous les protocoles basés sur TCP (y compris HTTPS), possibilité d'utiliser VRRP, Récapitulatif des fonctionnalités 2. Haute Disponibilité La haute disponibilité permet d'obtenir un temps d'indisponibilité minimal grâce à des principes simples tels que la redondance de l'ensemble du matériel et des services afin de limiter les SPOF (Single Point of Failure). Il est ainsi systématique dans ce type de configuration de pratiquer de la réplication de données ainsi que de mettre en place des technologies telles que le RAID afin d'éviter les pertes de données. a) Drbd DRBD (Distributed Replicated Block Device) est un mécanisme de réplication de données localisées sur deux serveurs distincts par voie réseau. 4

6 Quand une écriture a lieu sur le disque du serveur maître, l'écriture est simultanément réalisée sur le serveur esclave. La synchronisation est faite au niveau de la partition. Le mécanisme DRBD fournit une approche du périphérique partagé, mais ne nécessite aucun matériel spécifique. En effet, il utilise simplement le protocole IP pour le transport des données, ce qui s'avère moins coûteux en matériels que les périphériques de stockage réseau (NAS, SAN). Avantages : maintenance des serveurs sans coupure de services, indépendant du type de système de fichiers utilisé sur le serveur. b) Heartbeat Heartbeat est un système de gestion de la haute disponibilité. Heartbeat met en place un système de clustering en haute disponibilité basé sur le principe des battements de coeur. Il exécute des scripts d'initialisations lorsque une machine «tombe» (plus d'entente du battement de coeur) ou est à nouveau disponible (battement de coeur retrouvé). Il permet aussi de changer d'adresse IP entre plusieurs machines à l'aide de mécanismes ARP avancés. Heartbeat fonctionne à partir de deux machines et peut être mis en place pour des architectures réseaux plus complexes. c) Ultramonkey Ultramonkey fait partie des solutions tout-en-un permettant de mettre en oeuvre rapidement un équilibrage de charge. Ultramonkey regroupe plusieurs solutions logicielles permettant de mettre en place un système assurant l'équilibrage de charge mais aussi la haute disponibilité des services/données. Celui-ci est basé sur LVS pour l'équilibrage, heartbeat pour la disponibilité et ldirectord pour la supervision des différentes machines. Ultramonkey convient aussi bien pour la mise en place sur de petits clusters que sur de grands systèmes. Avantages : travaille sur la couche transport du modèle OSI avec LVS, facilement extensible pour un grand nombre d'ip basées sur des services virtuels, haute disponibilité offerte par le protocole de Heartbeat, monitoring des services via ldirectord, offre une documentation assez complète sur le déploiement de solutions de haute disponibilité et/ou d'équilibrage de charge, open source, Inconvénients : n'est plus maintenu. 5

7 Récapitulatif des fonctionnalités 3. Choix des outils utilisés Pour l'élaboration d'une architecture de load balancing, nous avons choisi de tester le DNS round-robin et un load-balancer hardware/software. a) Le DNS round-robin, le load-balancer du pauvre Le principe est simple, on a un enregistrement DNS qui pointe vers plusieurs adresses IP. Chaque IP peut avoir un poid différent. A chaque fois qu'un nouveau client fait une requête DNS on lui retourne une IP différente du pool de serveurs. ; exemple de format d un fichier zone ftp IN A IN A IN A www IN A IN A L'inconvénient majeur de cette solution est le cache DNS côté client que l'on ne maîtrise pas. En effet, chaque système d'exploitation, chaque librairie DNS, chaque fournisseur d'accès peut mettre en cache à sa manière les requêtes DNS. Le deuxième problème important est que chaque serveur de notre pool devra avoir une adresse IP publique. Et donc il faut penser en terme de sécurité les conséquences (firewall...). L'utilisation de DNS ne permet malheureusement pas de prendre en compte les capacités ou disponibilités des machines, ainsi une autre solution utilisée est celle du load balancing. b) Load-balancer hardware/software Le concept est hyper connu, on place une machine devant un pool de serveurs et on distribue le trafic entre les différentes machines. 6

8 On peut utiliser du matériel vendu par les géants des réseaux (Cisco ou whatever), ça marche bien, c'est performant et fiable. Mais ça coûte très cher. Sinon, on peut se faire un load-balancer soit-même avec un serveur sous Linux et des logiciels comme HAProxy ou autre. Ces logiciels sont optimisés à mort et fonctionnent bien. Ces deux solutions permettent de détecter si une machine de votre pool est tombée (healthcheck) et d'arrêter de lui envoyer du trafic le temps de résoudre le problème. SE : Serveur Linux CentOS Serveurs/services : Apache2, PHP, Mysql-server installé et configuré à l'identique sur deux serveurs, HAProxy Clients : Windows ou autre système III. Topologie du réseau Une configuration relativement simple va nous permettre de mettre en œuvre la répartition de charge sur deux serveurs Web préalablement installés. La demande de connexion est adressée au serveur HAProxy d'adresse IP qui détermine, selon l'algorithme configuré, le serveur auquel il va affecter la connexion, parmi les serveurs disponibles. Une fois la connexion TCP établie, l équipement de répartition de charge devient pratiquement transparent : dans son rôle de base, il transfère les paquets IP du client vers le serveur sélectionné et vice versa jusqu à fermeture de la connexion. 7

9 IV. Configuration des outils Load Balancing SECURILIGHT 2013 HAProxy peut être utilisé comme un load-balancer, un proxy filtrant, ou les deux. Configuration de HAProxy: théorie La configuration se partage en plusieurs parties: global default frontend backend Options du service. Options par défaut. Elles s'appliqueront partout, sauf si elle sont reprises. Défini la partie publique de HAProxy. Les connexions arriveront donc ici. La partie "privée". Apparaîtront ici le ou les serveurs web qu'haproxy devra protéger. Dans ce cas précis, nous paramétrons différents timeout. Le but de tout cela est de limiter au maximum les effets d'une attaque: timeout client timeout server timeout queue Le temps durant lequel nous attendrons le client Le temps durant lequel nous attendrons le serveur web (backend) Si le backend n'est pas disponible, HAProxy va conserver les requètes en file d'attente. Au bout d'un certain temps, celles-ci seront détruites. timeout http-request Très intéressant pour contrer slowloris: si la requète HTTP n'est pas complètement envoyée en moins 5 secondes, la connexion est fermée car jugée invalide. Si vous avez plus d'un serveur web à protéger, il vous suffit de rajouter une ligne dans la partie backend. HAProxy se comportera alors également en load-balancer, avec tout un tas d'options supplémentaires qu'il vous faudra découvrir et maîtriser. 8

10 Configuration de HAProxy: protection anti-ddos Dans le cas d'une protection contre une attaque DDOS, la configuration peut ressembler à : /etc/haproxy/haproxy.cfg global daemon user haproxy group haproxy maxconn 5000 defaults mode http maxconn 4950 retries 2 timeout client 60s # Client and server timeout must match the longest timeout server 60s # time we may wait for a response from the server. timeout queue 60s # Don't queue requests too long if saturated. timeout connect 4s # There's no reason to change this one. timeout http-request 5s # A complete request may never take that long. option httpclose option abortonclose balance roundrobin option forwardfor # set the client's IP in X-Forwarded-For. retries 2 frontend public bind :80 default_backend webfarm backend webfarm cookie JSESSIONID prefix option httpchk HEAD /check.txt HTTP/1.0 server web :80 cookie W1 check server web :80 cookie W2 check V. Un scénario de test Pour vérifier que la syntaxe du fichier est correcte : haproxy -c pour -c -f /etc/haproxy/haproxy.cfg vérifier (check) le fichier -f pour spécifier le fichier de configuration haproxy -c -f /etc/haproxy/haproxy.cfg Configuration file is valid 9

11 Pour vérifier que le service fonctionne bien et écoute sur le port 80 avec la commande netstat, en n'affichant que la ligne correspondante à «haproxy» : netstat -tpnl grep haproxy tcp : :* LISTEN 8877/haproxy haproxy est bien lancé et attend des requêtes sur le port 80. Pour vérifier que le service a bien le comportement attendu, il suffit de se connecter à deux reprises à partir d'un navigateur. 10

12 Puis, on stoppe par exemple le serveur 1 : on aura toujours «server 2» qui répond. VI. Conclusion Comme nous l'avons démontré tout au long de ce rapport, nous pouvons maintenant affirmer que la haute disponibilité permet un gain de confort pour les utilisateurs finaux tout comme pour les administrateurs des systèmes. Quant à l'administration, nous avons vu que la solution HAProxy s'avère très efficace, permettant un déploiement rapide et flexible. De plus, c est un relais TCP/HTTP (il fonctionne donc aux niveau 4 et 7) offrant des facilités d'intégration en environnement hautement disponible. En outre, il requiert peu de ressources et son architecture événementielle mono-processus lui permet de gérer facilement plusieurs milliers de connexions simultanées sur plusieurs relais sans effondrer le système. La répartition de charge permet de résoudre des problématiques de gestion des ressources, de performances et de tolérance aux pannes. Pour garantir une disponibilité maximale, il est nécessaire d'implémenter des mécanismes permettant de synchroniser ou de centraliser les données et les sessions entre les différents serveurs réels et de mettre en place une réplication des bases de données. Pour finir, la répartition de charge à elle seule ne permet pas d'accomplir des miracles et de combler les carences d'une application mal écrite (lente, coûteuse en ressource) ou d'une architecture mal pensée qui générera invariablement des problèmes dans les flux réseaux. 11

Load Balancing. Table des matières. Gatien, Julien, Rémi, Vincent. 2 mars 2009. 1 Le projet 2. 2 L'équilibrage de charge 2.

Load Balancing. Table des matières. Gatien, Julien, Rémi, Vincent. 2 mars 2009. 1 Le projet 2. 2 L'équilibrage de charge 2. Load Balancing Gatien, Julien, Rémi, Vincent 2 mars 2009 Table des matières 1 Le projet 2 2 L'équilibrage de charge 2 3 Algorithmes 2 4 État de l'art 3 4.1 LVS..........................................

Plus en détail

Cosnefroy Thibaut Mars 2015 BTS 2 SIO Répartition de charge serveur web (debian wheezy) Version 1.0 (03/03/2015)

Cosnefroy Thibaut Mars 2015 BTS 2 SIO Répartition de charge serveur web (debian wheezy) Version 1.0 (03/03/2015) Conditions requises: Avoir deux machines déja configurés et prêtes pour faire de la répartition de charge entre machines. La première machine à pour adresse 10.0.0.2 et aura juste apache 2 d'installé.

Plus en détail

Synthèse sur la protection informatique

Synthèse sur la protection informatique Synthèse sur la protection informatique I. Problématique de la sécurité... 2 II.Introduction à la sûreté de fonctionnement... 6 Notion de haute disponibilité... 6 Évaluation des risques... 7 Tolérance

Plus en détail

Répartition des charges avec HaProxy CONTEXTE MFC JULIEN HUBERT

Répartition des charges avec HaProxy CONTEXTE MFC JULIEN HUBERT 2015 Répartition des charges avec HaProxy CONTEXTE MFC JULIEN HUBERT Développée par le français Willy Tarreau en 2002, HAProxy est une solution libre, fiable et très performante de répartition de charge

Plus en détail

ALOHA LOAD BALANCER MISE EN ŒUVRE DU SSL BACKEND & FRONTEND

ALOHA LOAD BALANCER MISE EN ŒUVRE DU SSL BACKEND & FRONTEND ALOHA LOAD BALANCER MISE EN ŒUVRE DU SSL BACKEND & FRONTEND «APPNOTES» #0023 MISE EN ŒUVRE SSL BACKEND ET FRONTEND Cette note applicative a pour vocation de vous aider à implémenter la gestion du SSL sur

Plus en détail

Solution Haute Disponibilité pour Linux

Solution Haute Disponibilité pour Linux Solution Haute Disponibilité pour Linux Nicolas Schmitz Ecole Centrale de Nantes Nicolas.Schmitz@ec-nantes.fr Introduction La haute disponibilité c'est notamment : Doubler au maximum le matériel Mettre

Plus en détail

«Clustering» et «Load balancing» avec Zope et ZEO

«Clustering» et «Load balancing» avec Zope et ZEO «Clustering» et «Load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 1 Python : généralités 1989 : Guido Van Rossum, le «Python Benevolent Dictator for Life» Orienté objet, interprété, écrit en C Mêle

Plus en détail

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 «clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO Professeur : M. Mignot Etudiants : Boureliou Sylvain et Meyer Pierre Sommaire Introduction...3 1. Présentation générale de ZEO...4

Plus en détail

ALOHA LOAD BALANCER MISE EN ŒUVRE DU SSL FRONTEND

ALOHA LOAD BALANCER MISE EN ŒUVRE DU SSL FRONTEND ALOHA LOAD BALANCER MISE EN ŒUVRE DU SSL FRONTEND «APPNOTES» #0021 MISE EN ŒUVRE DU SSL FRONTEND Cette note applicative a pour vocation de vous aider à implémenter la gestion du SSL sur le frontend (connexion

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition

SECURIDAY 2012 Pro Edition SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition [LOAD BALANCING] Chef Atelier : Asma JERBI (rt5) Hajer MEHRZI(rt3) Rania FLISS (rt3) Ibtissem OMAR (rt3) Asma Tounsi (rt3la)

Plus en détail

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft

Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source JShaft Augmenter la disponibilité des applications JEE grâce au clustering : Le projet open source Jérôme Petit, Serge Petit & Serli Informatique, ITMatic Jérôme Petit, Serge Petit & SERLI & ITMatic Serli : SSII

Plus en détail

Cluster. Une introduction aux architectures systèmes distribuées. Université de Haute Alsace Octobre 2003

Cluster. Une introduction aux architectures systèmes distribuées. Université de Haute Alsace Octobre 2003 Cluster Une introduction aux architectures systèmes distribuées Université de Haute Alsace Octobre 2003 Plan Généralisation Technique Introduction Applications $$$ Définition Questions? Idées Plan Plan

Plus en détail

Cahier de charges Projet 24

Cahier de charges Projet 24 Cahier de charges Projet 24 Répartition automatique de surcharge sur serveur web virtualisé Etudiants : KAOUACHI Youssef ELFELLAH Amine Encadré par : M. HAYEL Yezekael Année universitaire : 2008/2009 I-

Plus en détail

Architectures en couches pour applications web Rappel : Architecture en couches

Architectures en couches pour applications web Rappel : Architecture en couches Rappel : Architecture en couches Une architecture en couches aide à gérer la complexité : 7 Application 6 Presentation 5 Session Application Les couches hautes dépendent des couches basses 4 Transport

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000.

Systèmes de fichiers distribués : comparaison de GlusterFS, MooseFS et Ceph avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. : comparaison de, et avec déploiement sur la grille de calcul Grid 5000. JF. Garcia, F. Lévigne, M. Douheret, V. Claudel 30 mars 2011 1/34 Table des Matières 1 2 3 4 5 6 7 1/34 Présentation du sujet Présentation

Plus en détail

SECURIDAY 2012 Pro Edition [Architecture réseau : conception et mapping]

SECURIDAY 2012 Pro Edition [Architecture réseau : conception et mapping] SECURINETS CLUB DE LA SECURITE INFORMATIQUE INSAT SECURIDAY 2012 Pro Edition [Architecture réseau : conception et mapping] Chef Atelier : Elyes SOULAIMA (RT5) Naoures KHAIRALLAH (RT5) Hager MAKINA (RT3)

Plus en détail

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2 Serveur FTP 20 décembre 2012 Dans ce document vous trouverez une explication détaillé étapes par étapes de l installation du serveur FTP sous Windows Server 2008R2, cette présentation peut être utilisée

Plus en détail

Le filtrage de niveau IP

Le filtrage de niveau IP 2ème année 2008-2009 Le filtrage de niveau IP Novembre 2008 Objectifs Filtrage : Le filtrage permet de choisir un comportement à adopter vis à vis des différents paquets émis ou reçus par une station.

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

ALOHA LOAD BALANCER METHODE DE CONTROLE DE VITALITE

ALOHA LOAD BALANCER METHODE DE CONTROLE DE VITALITE ALOHA LOAD BALANCER METHODE DE CONTROLE DE VITALITE «APP NOTES» #0013 LISTE DES CHECKS DANS L ALOHA Ce document a pour vocation de lister les principaux checks disponibles dans la solution ALOHA pour s

Plus en détail

Fonctionnement et mise en place d un reverse proxy sécurisé avec Apache. Dimitri ségard 8 mai 2011

Fonctionnement et mise en place d un reverse proxy sécurisé avec Apache. Dimitri ségard 8 mai 2011 Fonctionnement et mise en place d un reverse proxy sécurisé avec Apache. Dimitri ségard 8 mai 2011 Sommaire 1 Un peu de théorie 3 1.1 Qu est-ce qu un reverse proxy?................. 3 1.1.1 Généralités........................

Plus en détail

Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix

Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix Bénéfices de Citrix NetScaler pour les architectures Citrix 15 novembre 2007 Auteurs: Mahmoud EL GHOMARI E-mail: mahmoud.elghomari@eu.citrix.com Stéphane CAUNES E-mail: stephane.caunes@eu.citrix.com Riad

Plus en détail

Qu est ce que le RAID?

Qu est ce que le RAID? LES SYSTEMES RAID PLAN Introduction : Qu est ce que le RAID? Quels sont les différents niveaux de RAID? Comment installer une solution RAID? Conclusion : Quelle solution RAID doit-on choisir? Qu est ce

Plus en détail

Équilibrage de charge

Équilibrage de charge Équilibrage de charge Linux virtual server Un directeur réparti les requêtes Les serveurs ne le savent pas forcément Agit comme un répartiteur de couche 4 Cluster beowulf La charge est répatie de façon

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet L3 ASR Projet 1: DNS Rapport de Projet Table des matières I. Maquette de travail...1 II. Configuration des machines...2 III. Type de zone...3 IV. Délégation de zone...3 V. Suffixes DNS...4 VI. Mise en

Plus en détail

Jouez les précurseurs: avec le Managed Server de Hostpoint

Jouez les précurseurs: avec le Managed Server de Hostpoint RôleLeader. Jouez les précurseurs: avec le Managed Server de Hostpoint Un site web qui fonctionne toujours au mieux, constamment mis à jour est aujourd hui indispensable si vous souhaitez jouer les précurseurs

Plus en détail

La répartition de charge (Cluster NLB)

La répartition de charge (Cluster NLB) La répartition de charge (Cluster NLB) La répartition de charge devient indispensable quand un seul serveur ne suffit plus pour tenir la charge ou maintenir un temps de réponse acceptable. Si le besoin

Plus en détail

ADF 2009. Reverse Proxy. Thierry DOSTES tdostes@ifr88.cnrs-mrs.fr

ADF 2009. Reverse Proxy. Thierry DOSTES tdostes@ifr88.cnrs-mrs.fr ADF 2009 Reverse Proxy Thierry DOSTES tdostes@ifr88.cnrs-mrs.fr 1 Définition d un serveur mandataire Un proxy (ou serveur mandataire) : agit comme une passerelle et un filtre pour accéder à l Internet.

Plus en détail

FICHE n 1 : Configuration des paramètres IP sous Linux SUSE 11.2

FICHE n 1 : Configuration des paramètres IP sous Linux SUSE 11.2 FICHE n 1 : Configuration des paramètres IP sous Linux SUSE 11.2 Cliquer sur «Ordinateur» puis «Yast», pour ouvrir le centre de contrôle YaST du serveur. Cliquer sur «Périphérique réseau» puis «Paramètres

Plus en détail

Exchange Server 2013 Configuration et gestion de votre environnement de messagerie

Exchange Server 2013 Configuration et gestion de votre environnement de messagerie Introduction à Exchange 1. Présentation d'exchange 17 1.1 La messagerie au sein de l entreprise 17 1.2 L évolution des plateformes Exchange 18 2. Introduction à Exchange 2O13 23 2.1 Contribution aux métiers

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PROTOCOLE DE SECURITE VRRP (REDONDANCE) OU GLBP (H A) SUR LE ROUTEUR DE LA M2L

MISE EN PLACE DU PROTOCOLE DE SECURITE VRRP (REDONDANCE) OU GLBP (H A) SUR LE ROUTEUR DE LA M2L ALEXANDRINE Daniel 2015 BTS SIO MISE EN PLACE DU PROTOCOLE DE SECURITE VRRP (REDONDANCE) OU GLBP (H A) SUR LE ROUTEUR DE LA M2L [Sous titre du document] Table des matières Contexte... 2 Présentation du

Plus en détail

Proxy et reverse proxy. Serveurs mandataires et relais inverses

Proxy et reverse proxy. Serveurs mandataires et relais inverses Serveurs mandataires et relais inverses Qu'est-ce qu'un proxy? Proxy = mandataire (traduction) Un proxy est un service mandataire pour une application donnée. C'est à dire qu'il sert d'intermédiaire dans

Plus en détail

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité Retour d expérience sur le déploiement de logiciels libres pour la sécurité des systèmes d information cedric.blancher@eads.net -- http://sid.rstack.org/ Centre Commun de Recherche EADS FRANCE Journée

Plus en détail

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP

FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP FORMATION CN01b CITRIX NETSCALER - IMPLÉMENTATION POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP OU XENAPP Contenu de la formation CN01B CITRIX NETSCALER IMPLEMENT. POUR LES SOLUTIONS XENDESKTOP/XENAPP Page 1 sur 7 I.

Plus en détail

Architecture Constellio

Architecture Constellio Architecture Constellio Date : 12 novembre 2013 Version 3.0 Contact : Nicolas Bélisle nicolas.belisle@doculibre.com 5146555185 1 Table des matières Table des matières... 2 Présentation générale... 4 Couche

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif SOMMAIRE

PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif SOMMAIRE PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif Objectifs du projet et du service à réaliser Dans le but de mettre en place un réseau interne

Plus en détail

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau.

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau. Firewall I- Définition Un firewall ou mur pare-feu est un équipement spécialisé dans la sécurité réseau. Il filtre les entrées et sorties d'un nœud réseau. Cet équipement travaille habituellement aux niveaux

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Livre blanc Haute disponibilité sous Linux

Livre blanc Haute disponibilité sous Linux Livre blanc Haute disponibilité sous Linux Nicolas Ferre 29 septembre 2000 Résumé Ce livre blanc décrit une solution informatique à haute disponibilité. Les technologies mises

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux Avant-propos 1. À qui s adresse ce livre? 11 2. Les pré-requis 12 Préambule 1. Rappel sur les architectures Internet/Intranet/Extranet 13 1.1 Le protocole HTTP 14 1.1.1 Les méthodes HTTP 16 1.1.2 Les codes

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

FACILITER LES COMMUNICATIONS. Le gestionnaire de réseau VPN global de Saima Sistemas

FACILITER LES COMMUNICATIONS. Le gestionnaire de réseau VPN global de Saima Sistemas FACILITER LES COMMUNICATIONS Le gestionnaire de réseau global de Saima Sistemas Afin d'améliorer le service proposé à ses clients, SAIMA SISTEMAS met à leur disposition le SAIWALL, gestionnaire de réseau

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

LIVRE BLANC PRODUIT. Evidian SafeKit. Logiciel de haute disponibilité pour le clustering d application

LIVRE BLANC PRODUIT. Evidian SafeKit. Logiciel de haute disponibilité pour le clustering d application Evidian SafeKit Logiciel de haute disponibilité pour le clustering d application Le produit idéal pour un éditeur logiciel «SafeKit est le logiciel de clustering d application idéal pour un éditeur logiciel

Plus en détail

Services RDS de Windows Server 2012 R2 Remote Desktop Services : Installation et administration

Services RDS de Windows Server 2012 R2 Remote Desktop Services : Installation et administration À propos de ce manuel 1. Avant-propos 13 1.1 À propos du livre 13 1.2 À propos de l auteur 14 2. Conditions requises 14 2.1 Niveau/Connaissances 14 2.2 Objectifs 15 Services Bureau à distance 1. Présentation

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Squid Intégrez un proxy à votre réseau d'entreprise

Squid Intégrez un proxy à votre réseau d'entreprise Avant-propos 1. Introduction 7 2. À qui s'adresse ce livre? 8 3. Structure du livre 8 Les principes de base d un serveur cache 1. Pourquoi un serveur mandataire? 11 2. Le principe d'un serveur mandataire-cache

Plus en détail

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Formation A2IMP Acquisition d information sur les autres Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Idée : corréler des informations via d autres Informations de base Connaître l horodatage (date, heure) des

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Mise en place d un reverse proxy

Mise en place d un reverse proxy Mise en place d un reverse proxy Certaines adresses IP ont été effacées dans ce document pour des raisons évidentes de sécurité. 1 Table des matières Utilisation des noms DNS pour atteindre les applications

Plus en détail

Administrateur Système et Réseau

Administrateur Système et Réseau Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau II (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 28/01/09, J.O. n 32 du 07/02/09) (53 semaines) page 1/7 Unité 1 : Gestion du poste de travail 4 semaines Module 1

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

Cluster High Availability. Holger Hennig, HA-Cluster Specialist

Cluster High Availability. Holger Hennig, HA-Cluster Specialist Cluster High Availability Holger Hennig, HA-Cluster Specialist TABLE DES MATIÈRES 1. RÉSUMÉ...3 2. INTRODUCTION...4 2.1 GÉNÉRALITÉS...4 2.2 LE CONCEPT DES CLUSTERS HA...4 2.3 AVANTAGES D UNE SOLUTION DE

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ)

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Objectifs Se connecter au périphérique multi-fonction et afficher les paramètres de sécurité

Plus en détail

Redondance du routeur ZyXel

Redondance du routeur ZyXel Redondance du routeur ZyXel Table des matières I) Introduction... 3 II) Pratique... 4 1) Configuration routeur «Master»... 4 2) Configuration routeur «backup»... 6 3) Mise en place de la synchronisation

Plus en détail

TP CLUSTER-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER

TP CLUSTER-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER A. Les objectifs Installer configurer un serveur de fichier hautement disponible Mise en œuvre d un cluster failover B. Les besoins Machines hôte Windows 8 avec le logiciel de virtualisation Hyper-V opérationnelles

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

Filtrage Internet complet pour réseaux de tout type et de toute taille

Filtrage Internet complet pour réseaux de tout type et de toute taille Filtrage Internet complet pour réseaux de tout type et de toute taille FILTRAGE INTERNET COMPLET UserGate Web Filter est une solution de passerelle permettant de contrôler l'utilisation d'internet sur

Plus en détail

Bind, le serveur de noms sous Linux

Bind, le serveur de noms sous Linux Bind, le serveur de noms sous Linux 1. Principes de fonctionnement d'un serveur de noms La résolution des noms d'hôtes sur les réseaux tcp/ip est fondée sur le principe d'une répartition de la base des

Plus en détail

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Cluster de stockage NAS sur SYRHANO TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de stockage SYRANO Plan Contexte utilisateur bref historique besoins exprimés Cluster de stockage ISILON

Plus en détail

Tests de montée en charge & Haute disponibilité

Tests de montée en charge & Haute disponibilité V1.7 Tests de montée en charge & Haute disponibilité Appliqués à l ENT de Paris Descartes ESUP-Days 13 8 Fév 2012 Sommaire Contexte et enjeux à Paris Descartes Une architecture Apache/Tomcat en «load balancing»

Plus en détail

[WEB4ALL PRESENTATION ET TARIFS VPS INFOGERES]

[WEB4ALL PRESENTATION ET TARIFS VPS INFOGERES] 04.01.2015 [Association Web4all] Siret : 508070679 00032 NAF : 8559B TVA : FR 27508070679 PONCINI Aurélien contact@web4all.fr www.web4all.fr [WEB4ALL PRESENTATION ET TARIFS VPS INFOGERES] [Association

Plus en détail

Programmation d applications pour le Web

Programmation d applications pour le Web Programmation d applications pour le Web Cours 2 ème année ING ISI-Tunis Elaboré par: Hela LIMAM Chapitre 1 Architectures et applications du Web Année universitaire 2011/2012 Semestre 2 1 Plan Internet,

Plus en détail

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif

Master d'informatique. Réseaux. Proxies et filtrage applicatif Master d'informatique Réseaux Proxies et filtrage applicatif Bureau S3-354 mailto:jean.saquet@info.unicaen.fr http://www.info.unicaen.fr/~jean/radis Proxy applicatif Un proxy, ou serveur mandataire, relaie

Plus en détail

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor

Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Présentation de l outil d administration de réseau NetVisor Très chers, Vous trouverez dans les pages suivantes une explication détaillée du fonctionnement de l outil de supervision de réseau NetVisor.

Plus en détail

Exchange Server 2013 Préparation à la certification MCSE Messaging - Examen 70-341

Exchange Server 2013 Préparation à la certification MCSE Messaging - Examen 70-341 Chapitre 1 Introduction à Exchange A. Présentation d'exchange 16 1. Public visé 16 2. La messagerie au sein de l entreprise 16 3. L évolution des plateformes Exchange 17 B. Introduction à Exchange 2O13

Plus en détail

Rapport du projet Qualité de Service

Rapport du projet Qualité de Service Tim Autin Master 2 TI Rapport du projet Qualité de Service UE Réseaux Haut Débit et Qualité de Service Enseignant : Congduc Pham Sommaire Introduction... 3 Scénario... 3 Présentation... 3 Problématique...

Plus en détail

THEGREENBOW FIREWALL DISTRIBUE TGB::BOB! Pro. Spécifications techniques

THEGREENBOW FIREWALL DISTRIBUE TGB::BOB! Pro. Spécifications techniques THEGREENBOW FIREWALL DISTRIBUE TGB::! Pro Spécifications techniques SISTECH SA THEGREENBOW 28 rue de Caumartin 75009 Paris Tel.: 01.43.12.39.37 Fax.:01.43.12.55.44 E-mail: info@thegreenbow.fr Web: www.thegreenbow.fr

Plus en détail

Retour d expérience sur la mise en place d une solution de répartition de charge entièrement libre.

Retour d expérience sur la mise en place d une solution de répartition de charge entièrement libre. Retour d expérience sur la mise en place d une solution de répartition de charge entièrement libre. Ingénieur Systèmes et Réseaux Responsable Infrastructure Système de l Académie de Lille. gauthier.catteau@ac-lille.fr

Plus en détail

CheckPoint R76 Security Engineering niveau 2 (Cours officiel)

CheckPoint R76 Security Engineering niveau 2 (Cours officiel) CheckPoint R76 Security Engineering niveau 2 (Cours officiel) Objectif : Check Point Security Engineering est un cours avancé de 3 jours qui vous explique comment construire, modifier, déployer et diagnostiquer

Plus en détail

Guide des solutions 2X

Guide des solutions 2X Guide des solutions 2X Page 1/22 Sommaire Les solutions d infrastructures d accès 2X... 3 2X Application Server/LoadBalancer... 4 Solution pour un seul Terminal Server... 4 Solution pour deux Terminal

Plus en détail

HAPROXY 1- CREATION DES DEUX SERVEUR WEB

HAPROXY 1- CREATION DES DEUX SERVEUR WEB HAPROXY 1- CREATION DES DEUX SERVEUR WEB Tout d abord je me connecte à VM Ware afin d utiliser la machine virtuelle Linux qui faisant office de serveur web et ayant pour adresse IP : 192.168.3.10 Sur cette

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

1) Répartition de charge par DNS

1) Répartition de charge par DNS Comment gérer la répartition de charge et la tolérance aux erreurs lors de l invocation d un service web? Nous allons étudier le problème et proposer une solution élégante, s appuyant sur la création d

Plus en détail

Exemple de configuration de mise en cache transparente avec le module de commutation de contenu

Exemple de configuration de mise en cache transparente avec le module de commutation de contenu Exemple de configuration de mise en cache transparente avec le module de commutation de contenu Contenu Introduction Avant de commencer Conditions requises Composants utilisés Conventions Configurez Diagramme

Plus en détail

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER

FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER FORMATION CN01a CITRIX NETSCALER Contenu de la formation CN01a CITRIX NETSCALER Page 1 sur 6 I. Généralités 1. Objectifs de cours Installation, configuration et administration des appliances réseaux NetScaler

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall RTE Technologies RTE Geoloc Configuration avec Proxy ou Firewall 2 Septembre 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation de RTE Geoloc... 3 Configuration des paramètres de sécurité... 3 Configuration

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : ESRI France Version de la documentation : 1.2.0.0 Date de dernière

Plus en détail

Positionnement produit

Positionnement produit DNS-323-2TB Boîtier de stockage réseau à 2 baies avec 2 disques durs 1 téraoctet (2 x 1 To) Cas de figure d'utilisation Garantie 2 ans Sauvegarde du système permettant la récupération en cas de panne grave

Plus en détail

La continuité de service

La continuité de service La continuité de service I INTRODUCTION Si la performance est un élément important de satisfaction de l'utilisateur de réseau, la permanence de la disponibilité des ressources l'est encore davantage. Ici

Plus en détail

Contrôleur de domaine serveur d applications

Contrôleur de domaine serveur d applications Contrôleur de domaine serveur d applications Optimisation du serveur existant et installation d un serveur de secours Michel Galka-Cortes I - Présentation de l activité - Compétences nécessaires C21 Installer

Plus en détail

XenApp Fundamentals (Access Essential)

XenApp Fundamentals (Access Essential) XenApp Fundamentals (Access Essential) 1 Installation de CITRIX XenAppFundamentals Pour centraliser et publier Sage 100 pour SQL 2 Note : CITRIX XenAppFundamentals Fonctionnalités CITRIX XenAppFundamentals

Plus en détail

MOBILITE. Datasheet version 3.0

MOBILITE. Datasheet version 3.0 DU PC PORTABLE AU PDA COMMUNICANT MOBILITE Datasheet version 3.0 IBELEM, SA au Capital de 147 815 Filiale d ITS Group - 3, boulevard des bouvets 92741 Nanterre Cedex Tèl : 01.55.17.45.75 Fax : 01.73.72.34.08

Plus en détail

Note d Application. Supervision de l ALOHA via SNMP. Version du document : v1.0 Dernière mise à jour : 8 novembre 2013

Note d Application. Supervision de l ALOHA via SNMP. Version du document : v1.0 Dernière mise à jour : 8 novembre 2013 Note d Application Version du document : v1.0 Dernière mise à jour : 8 novembre 2013 Objectif Cette note applicative décrit comment configurer l ALOHA Load-Balancer pour la supervision via SNMP. Difficulté

Plus en détail

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only). TP DNS OBJECTIFS Mettre en place un serveur DNS principal. MATÉRIELS ET LOGICIELS NÉCESSAIRES Chaque étudiant démarre son serveur Windows2003 virtuel. Les deux machines sont sur le même réseau (en host-only).

Plus en détail

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN Table des matières 1 Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble....13 1.1 Terminologie et concepts...13 1.2 Bénéfices....15 1.3 Technologies et solutions de virtualisation...16

Plus en détail