Rapport PPE 3.2 Création d un nouveau VLAN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport PPE 3.2 Création d un nouveau VLAN"

Transcription

1 Rapport PPE 3.2 Création d un nouveau VLAN Johanna KASSAMALY Rapport PPE 2 Page 1 / 18

2 Table des Matières 1. PRESENTATION DE L ENTREPRISE Description du laboratoire GSB Le secteur d activité L entreprise Réorganisation Description du Système Informatique Le système informatique La gestion informatique L équipement Organisation du réseau Répartition des services Segmentation Salle serveur et connexion internet CAHIER DES CHARGES Définition du besoin Annexes Annexe 1 : Liste des utilisateurs à créer Annexe 2 : Script Powershell retrouvé par hasard Annexe 3 : Article trouvé sur le net au sujet des serveurs DHCP Contraintes DOCUMENTATION Diagramme de Gantt de l organisation du projet Plan du réseau Fichiers de configuration des matériels Fichier de configuration du Routeur A Fichier de configuration du Commutateur A Configurations du Serveur DHCP Serveur DHCP Configuration de l étendue «Qualite» pour le VLAN 81 sur le serveur DHCP Configurations sur IPcop Configuration des cartes réseaux de l IPcop Interface Verte Interface Rouge Configurations du DNS et de la Paserelle Routage sur IPCop Jeu d essai Mots de passe FIN Rapport PPE 2 Page 2 / 18

3 1. Présentation de l entreprise 1.1. Description du laboratoire GSB Le secteur d activité L industrie pharmaceutique est un secteur très lucratif dans lequel le mouvement de fusion acquisition est très fort. Les regroupements de laboratoires ces dernières années ont donné naissance à des entités gigantesques au sein desquelles le travail est longtemps resté organisé selon les anciennes structures. Des déboires divers récents autour de médicaments ou molécules ayant entraîné des complications médicales ont fait s'élever des voix contre une partie de l'activité des laboratoires : la visite médicale, réputée être le lieu d'arrangements entre l'industrie et les praticiens, et tout du moins un terrain d'influence opaque L entreprise Le laboratoire Galaxy Swiss Bourdin (GSB) est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy (spécialisé dans le secteur des maladies virales dont le SIDA et les hépatites) et le conglomérat européen Swiss Bourdin (travaillant sur des médicaments plus conventionnels), lui même déjà union de trois petits laboratoires. En 2009, les deux géants pharmaceutiques ont uni leurs forces pour créer un leader de ce secteur industriel. L'entité Galaxy Swiss Bourdin Europe a établi son siège administratif à Paris. Le siège social de la multinationale est situé à Philadelphie, Pennsylvanie, aux Etats-Unis. La France a été choisie comme témoin pour l'amélioration du suivi de l'activité de visite Réorganisation Une conséquence de cette fusion, est la recherche d'une optimisation de l activité du groupe ainsi constitué en réalisant des économies d échelle dans la production et la distribution des médicaments (en passant par une nécessaire restructuration et vague de licenciement), tout en prenant le meilleur des deux laboratoires sur les produits concurrents. L'entreprise compte 480 visiteurs médicaux en France métropolitaine (Corse comprise), et 60 dans les départements et territoires d'outre-mer. Les territoires sont répartis en 6 secteurs géographiques (Paris-Centre, Sud, Nord, Ouest, Est, DTOM Caraïbes-Amériques, DTOM Asie-Afrique). Une vision partielle de cette organisation est présentée ci-dessous. NORD PARIS CENTRE OUEST EST SUD Rapport PPE 2 Page 3 / 18

4 1.2. Description du Système Informatique Le système informatique Sur le site parisien, toutes les fonctions administratives (gestion des ressources humaines, comptabilité, direction, commerciale, etc.) sont présentes. On trouve en outre un service labo-recherche, le service juridique et le service communication. La salle serveur occupe le 6ème étage du bâtiment et les accès y sont restreints (étage accessible par ascenseur à l'aide d'une clé sécurisée, portes d'accès par escalier munies d'un lecteur de badge, sas d'entrée avec gardien présent 24h/24). Les serveurs assurent les fonctions de base du réseau (DHCP, DNS, Annuaire et gestion centralisée des environnements) et les fonctions de communication (Intranet, Messagerie, Agenda partagé, etc.). On trouve aussi de nombreuses applications métier (base d'information pharmaceutique, serveurs dédiés à la recherche, base de données des produits du laboratoire, base de données des licences d'exploitation pharmaceutique, etc.) et les fonctions plus génériques de toute entreprise (Progiciel de Gestion Intégré avec ses modules RH, GRC, etc.). Un nombre croissant de serveurs est virtualisé. Constitué autour de VLAN, le réseau segmente les services de manière à fluidifier le trafic. Les données de l'entreprises sont considérées comme stratégiques et ne peuvent tolérer ni fuite, ni destruction. L'ensemble des informations est répliqué quotidiennement aux Etats-Unis par un lien dédié. Toutes les fonctions de redondances (RAID, alimentation, lien réseau redondant, Spanning-tree, clustering, etc.) sont mises en œuvre pour assurer une tolérance aux pannes maximale La gestion informatique La DSI (Direction des Services Informatiques) est une entité importante de la structure Europe qui participe aux choix stratégiques. Pour Swiss-Bourdin, qui occupait le siège parisien avant la fusion, l'outil informatique et l'utilisation d'outils décisionnels pour améliorer la vision et la planification de l'activité ont toujours fait partie de la politique maison, en particulier pour ce qui concerne la partie recherche, production, communication et juridique L équipement L'informatique est fortement répandue sur le site. Chaque employé est équipé d'un poste fixe relié au système central. On dénombre ainsi plus de 350 équipements terminaux et un nombre de serveurs physiques conséquent (45 en 2012) sur lesquels tournent plus de 100 serveurs virtuels. On trouve aussi des stations de travail plus puissantes dans la partie labo-recherche, et une multitude d'ordinateurs portables (personnels de direction, service informatique, services commerciaux, etc). Les visiteurs médicaux reçoivent une indemnité bisannuelle pour s'équiper en informatique (politique Swiss-Bourdin) ou une dotation en équipement (politique Galaxy). Il n'y a pas à l'heure actuelle d'uniformisation des machines ni du mode de fonctionnement Chaque employé de l'entreprise a une adresse de messagerie de la forme Les anciennes adresses de chaque laboratoire ont été définitivement fermées au 1er janvier Rapport PPE 2 Page 4 / 18

5 1.3. Organisation du réseau Répartition des services Chaque étage dispose d'une baie de brassage qui le relie par une fibre à la baie centrale de la salle serveurs. Toutes les salles de réunion sont équipées d'un point d'accès Wifi positionné par défaut dans le VLAN "Visiteurs" qui autorise uniquement un accès Internet. Les portables connectés en wifi à ce point d'accès reçoivent ainsi une adresse IP et n'ont, par conséquent accès qu'aux services DHCP et DNS. Le point d accès peut être configuré à la demande pour être raccordé à un VLAN présent au niveau de l'étage. Chaque salle de réunion dispose d'un vidéoprojecteur, d'enceintes et d'un tableau numérique interactif. La salle "Démonstration" est destinée à l'accueil des organismes de santé (AFSSAPS notamment) et des partenaires scientifiques. Elle dispose de paillasses et d'équipements de laboratoire, en plus d'une salle de réunion Segmentation L'organisation des VLAN et de l'adressage IP est la suivante : N VLAN Service(s) Adressage IP 10 Réseau & Système /24 20 Direction / DSI /24 30 RH / Compta / Juridique / /24 Secrétariat Administratif 40 Communication / /24 Rédaction 50 Développement /24 60 Commercial /24 70 Labo-Recherche / Accueil / Visiteurs / Démonstration /24 XXX Serveurs 172.x.x.0/ Sortie x.0/30 Les règles actuelles concernant les vlans sont les suivantes : chaque vlan (sauf le vlan visiteur) peut uniquement accéder (quel que soit le protocole) aux vlans "Serveurs" et "Sortie"; le vlan "Visiteurs" peut uniquement interroger les serveurs DNS et DHCP et sortir sur internet. Rapport PPE 2 Page 5 / 18

6 1.4. Salle serveur et connexion internet L'organisation des serveurs est la suivante. Il n est pas précisé si les serveurs sont virtualisés ou non. Seuls les serveurs principaux sont présentés, les redondances n'apparaissent pas. Les bases de données des serveurs BDMED et BDPHARMA sont achetées périodiquement auprès d'organismes extérieurs et tenues à jour par les employés entre deux achats. Le commutateur MUTLAB assure un fonctionnement de niveau 3. À ce titre, il réalise un routage inter-vlan en limitant les communications grâce à des listes de contrôles d'accès (ACL). Le serveur de messagerie et l'intranet sont limités à un usage interne au site parisien. Des services externalisés (relai de messagerie auprès de l'opérateur et recopie d'une partie du serveur intranet sur le serveur Web hébergé chez un prestataire) permettent aux visiteurs médicaux d'utiliser la messagerie de l'entreprise et d'avoir accès aux principales informations de l'intranet (Comité d'entreprise, circulaires importantes, stratégie de l'entreprise, comptes rendus de CA, etc.). La messagerie est hébergée aux États-Unis. Rapport PPE 2 Page 6 / 18

7 2. Cahier des charges 2.1. Définition du besoin Suite à la fusion et pour harmoniser les pratiques, un service qualité est créé. Sa première mission sera de mettre en place un manuel des procédures, permettant une intégration plus rapide des nouveaux arrivants, un meilleur respect des normes en vigueur, une qualité améliorée des produits, des documentations et des services associés. Ce service Qualité est donc organisé en cinq équipes : équipe procédures, équipe normes, équipe qualité des produits, équipe qualité des services et équipe qualité de la documentation. Physiquement ce nouveau service qualité est implanté au troisième étage du site parisien. Les postes informatiques sont intégrés dans le VLAN 81. Votre mission est de mettre en place ce VLAN 81 au sein de l'infrastructure de GSB. Les postes informatiques seront adressés en dynamique et pourront accéder à l'internet et au Vlan serveurs. Les utilisateurs posséderont tous un compte sur l'active Directory (domaine gsb.local) du site parisien. Ces comptes seront crées dans l'ou Qualité. Chaque personne possèdera un répertoire personnel. Chaque équipe aura un répertoire de partage où les fichiers et répertoires ne pourront être supprimés que par leurs propriétaires. Chaque équipe aura un accès en lecture au répertoire partagé des autres équipes. Ces répertoires réseau seront automatiquement connectés à l'ouverture de session des utilisateurs Annexes Annexe 1 : Liste des utilisateurs à créer NOM Prénom Equipe BARRATIN Ludovic Procédures BAUDINOT Florian Procédures BESSILOT Vincent Procédures BROPOUT Nicolas Procédures COQUILLETTE Maxime Procédures DAGIBUS Maxime Normes DURANOU Benjamin Normes FERRITINE Henri Normes GAUDUCHE Kévin Normes GRECOT Mickaël Normes HENVILAT Kilian Normes KISSAMAREK Thibault Produits KOWAMALY Johanna Produits LECAMERA Michel Produits LERAYONSOL Gaël Produits LEGRAND Joseph Produits LECELIB Simon Produits MACRAME Julien Produits Rapport PPE 2 Page 7 / 18

8 MARINGOT Thomas Services MASSUS Steve Services MAUSSIVUR Teddy Services MIKADO Mathias Services PERRENE Mylène Services PRESTATION Jérémy Services SAKAVIN Patrick Documentation SIMOREG Joris Documentation SURRATOUT Estelle Documentation TADOUSSAC Jordan Documentation TIRAUFLAN Florian Documentation TISSEROND Bertrand Documentation Annexe 2 : Script Powershell retrouvé par hasard # lecture des utilisateurs $rep = Read-Host "Saisissez le nom du répertoire" # définir la connexion $connexion = [ADSI]"LDAP://OU=Artistes,OU=Departements,DC=delamare,DC=local" if (Test-Path $rep) { # le répertoire existe bien $nomfichier = Read-Host "Donnez le nom du fichier contenant les comptes utilisateurs à créer" # former le nom complet du fichier $nomcomplet = $rep + "\" + $nomfichier $listeutilisateurs = Get-Content $nomcomplet ForEach ($utilisateur in $listeutilisateurs) { $donneesutilisateur = $utilisateur.split(";") $compte = $donneesutilisateur[1].substring(0,1) + $donneesutilisateur[0] $nomentier = $donneesutilisateur[0] + " " + $donneesutilisateur[1] $cn = "CN=" + $nomentier $objectutilisateur = $connexion.create('user',$cn) $objectutilisateur.put('givenname',$donneesutilisateur[1]) $objectutilisateur.put('sn',$donneesutilisateur[0]) $objectutilisateur.put('displayname',$nomentier) $objectutilisateur.put('telephonenumber',$donneesutilisateur[2]) $objectutilisateur.put('userprincipalname',$compte) $objectutilisateur.setinfo() $objectutilisateur.psbase.invokeset('accountdisabled',$false) $objectutilisateur.setinfo() } } else { Write-Host "Le répertoire" $rep "n'existe pas " } Exemple de ligne du fichier des utilisateurs : toto;titi; ;1; Rapport PPE 2 Page 8 / 18

9 Annexe 3 : Article trouvé sur le net au sujet des serveurs DHCP Extrait wikipédia Client et serveur sur des segments différents Lorsque le serveur DHCP et le client ne figurent pas sur le même segment ethernet, les diffusions émises par ce dernier ne parviennent pas au serveur parce que les routeurs ne transmettent pas les diffusions générales (broadcast). Dans ce cas, on utilise un agent de relais DHCP. Cet hôte particulier est configuré avec une adresse IP statique, et connaît l adresse d un serveur DHCP auquel il transmet les découvertes DHCP qui lui parviennent sur le port 67 (écouté par le programme agent de relais). Il diffuse sur son segment (qui est aussi celui du client) les réponses qu il reçoit du serveur DHCP. Configuration du serveur DHCP Pour qu un serveur DHCP puisse servir des adresses IP, il est nécessaire de lui donner un «réservoir» d adresses dans lequel il pourra puiser : c est la plage d adresses (address range). Il est possible de définir plusieurs plages, disjointes ou contiguës. Les adresses du segment qui ne figurent dans aucune plage mise à la disposition du serveur DHCP ne seront en aucun cas distribuées, et peuvent faire l objet d affectations statiques (couramment : pour les serveurs nécessitant une adresse IP fixe, les routeurs, les imprimantes réseau ). Il est également possible d exclure pour un usage en adressage statique par exemple, des adresses ou blocs d adresses compris dans une plage. Enfin, on peut effectuer des réservations d adresses en limitant la possibilité d octroi de cette adresse au client possédant une adresse physique donnée. Lors de l utilisation sur un même segment de plusieurs serveurs DHCP, l intersection des plages d adresses des différents serveurs doit être vide, sous peine d ambiguïté dans les affectations et les renouvellements. En effet, les serveurs DHCP n échangent aucune information relative aux baux qu ils octroient Contraintes D'un point de vue matériel, l équipe utilisera son IPCOP, un commutateur CISCO 2960 et un routeur CISCO L'Active directory et le serveur DHCP seront installés sur la même machine virtuelle (Windows 2008 R2) hébergée dans notre ferme de serveur. Le numéro du VLAN serveur sera donc adapté à notre environnement et le nom du domaine à chaque équipe (équipe A gsba.local, équipe B gsbb.local, équipe C gsbc.local, équipe D gsbd.local, équipe E gsbe.local).. Le Vlan 81 sera représenté par un poste SEVEN physique du labo SISR. Ce numéro de Vlan sera adapté pour chaque équipe de la manière suivante équipe A vlan /24, équipe B vlan /24, équipe C vlan /24, équipe D vlan /24, équipe E vlan /24). Un inter-réseau entre IPCOP et le routeur 2901 sera crée et adressé conformément au plan général du réseau GSB fourni dans la description du contexte (on changera l'adresse pour chaque groupe de la manière suivante équipe A /30, équipe B /30, équipe C /30, équipe D /30, équipe E /30). La carte internet de l'ipcop sera brassée sur le commutateur 2960RG2 VLAN 402 (ports 18 à 22). On n'implante pas les ACL. Rapport PPE 2 Page 9 / 18

10 3.Documentation 3.1. Diagramme de Gantt de l organisation du projet Rapport PPE 2 Page 10 / 18

11 3.2. Plan du réseau Rapport PPE 2 Page 11 / 18

12 3.3. Fichiers de configuration des matériels Fichier de configuration du Routeur A1 version 15.1 service timestamps debug datetime msec service timestamps log datetime msec no service password-encryption hostname RouteurA1 boot-start-marker boot-end-marker logging buffered warnings enable password cisco no aaa new-model no ipv6 cef ip source-route ip cef ip domain name yourdomain.com multilink bundle-name authenticated crypto pki token default removal timeout 0 crypto pki trustpoint TP-self-signed enrollment selfsigned subject-name cn=ios-self-signed-certificate revocation-check none rsakeypair TP-self-signed crypto pki certificate chain TP-self-signed certificate self-signed B A D0609 2A F70D F30 2D F532D 53656C66 2D E65642D D E 170D A17 0D A F302D F532D53 656C662D E 65642D D F 300D0609 2A F70D D DF5B 01DC BABA4D C624D88C 1CCAFB82 32D2702B DB3838F C26D98DE F1 C5F05DD5 ECA4D489 E744D B 21AB88DF 0CD7616A 880B03F8 626DDF3A D2812CA4 FAE7C33C 9781D0B4 2AC413E7 A977A65A EB88C6DE D C65CDB0F 611CCA4D B50FB6EE 582F1E4D 8E44C D848E 00E0B9DD C6B A F D FF FF 301F D E118B EC59A562 6FCA88E4 9DB6CD39 09B82C D D0E E118BEC 59A5626F CA88E49D B6CD3909 B82C D0609 2A F70D B3FDB337 93DF835A 29AB9B25 9A79F750 C9A1BB F7E6 D4A756D2 9E90175A 7598AE97 D70686E0 10DB127B 1BAC1B0E 97D4C0D6 DBD1B1FB FC1D93DA 6E2A5880 F6CAD4DA A6BF0B75 39B670E1 98CACB5F Rapport PPE 2 Page 12 / 18

13 A7E96C42 CD28BCAC C D66245FE D1 C9DFED54 9D0962B0 796CE00D 1057CD F quit license udi pid CISCO2901/K9 sn FCZ G username etudiant privilege 15 secret 4 4J2zr7qYyr8Yc3uqOFRIXHmEztHJENsT6qDie7rysRo interface Embedded-Service-Engine0/0 no ip address shutdown interface GigabitEthernet0/0 description $ETH-LAN$$ETH-SW-LAUNCH$$INTF-INFO-GE 0/0$ ip address duplex auto speed auto interface GigabitEthernet0/1 no ip address duplex auto speed auto interface GigabitEthernet0/1.1 encapsulation dot1q 431 ip address interface GigabitEthernet0/1.2 encapsulation dot1q 81 ip address ip helper-address interface Serial0/0/0 no ip address shutdown clock rate interface Serial0/0/1 no ip address shutdown clock rate ip forward-protocol nd ip http server ip http access-class 23 ip http authentication local ip http secure-server ip http timeout-policy idle 60 life requests access-list 23 permit Rapport PPE 2 Page 13 / 18

14 control-plane line con 0 login local line aux 0 line 2 no activation-character no exec transport preferred none transport input all transport output pad telnet rlogin lapb-ta mop udptn v120 ssh stopbits 1 line vty 0 4 access-class 23 in privilege level 15 login local transport input ssh line vty 5 15 access-class 23 in privilege level 15 login local transport input ssh scheduler allocate end Fichier de configuration du Commutateur A1 version 12.2 no service pad service timestamps debug datetime msec service timestamps log datetime msec no service password-encryption hostname CommutateurA1 boot-start-marker boot-end-marker enable secret 5 $1$UZZ7$L9yC5zQE3Q0kGGLfpb7my. username etudiant privilege 15 secret 5 $1$GUZo$.fRRlKJVRbyoE5qXhKIjl0 no aaa new-model system mtu routing 1500 ip subnet-zero ip domain-name btssio crypto pki trustpoint TP-self-signed enrollment selfsigned subject-name cn=ios-self-signed-certificate revocation-check none rsakeypair TP-self-signed Rapport PPE 2 Page 14 / 18

15 crypto pki certificate chain TP-self-signed certificate self-signed A B3 A D0609 2A F70D E30 2C F532D 53656C66 2D E65642D D E17 0D A170D A E302C F 532D5365 6C662D E65 642D D F300D 06092A F70D D BC6E998 BBA23BC D4 E97BC1F3 E80F0830 C2D11CD8 7B0ED6A5 5A3B14BE 1D63C906 E5221EC E4 AD059AF0 07A D85 2FB0DCFA 3EB080B9 FBCB9A C72C D C61 1CD73801 ACA51D9D F98EFF A6CA 025F4CBF 561EBD D219 9F41A49C D6DC6360 BA D645BE A F D FF FF301F D F6D6D E F30 1F D AAC ED4298E6 6A C5 249AED46 301D D0E AACED 4298E66A C524 9AED4630 0D06092A F7 0D AED B3D9F AE 6195B768 BB ADB6AF 3AB81E B725 C1C8AE0E A9CE87E9 7472D6C BEF 4F59B7A7 A9AAFB76 E01D5196 0C0F5180 9F40941C 1351A6C4 61D11FB0 9D73A55C B C828F272 D470673E AD3C5414 B8C8F06D D79EC0A7 984FADBE 7DE C2E05 1CD8E FB884 FE18C2FB 6371 quit spanning-tree mode pvst no spanning-tree optimize bpdu transmission spanning-tree extend system-id vlan internal allocation policy ascending interface FastEthernet0/1 switchport access vlan 404 switchport mode access interface FastEthernet0/2 switchport mode access interface FastEthernet0/3 interface FastEthernet0/4 interface FastEthernet0/5 interface FastEthernet0/6 interface FastEthernet0/7 interface FastEthernet0/8 interface FastEthernet0/9 interface FastEthernet0/10 Rapport PPE 2 Page 15 / 18

16 interface FastEthernet0/11 interface FastEthernet0/12 interface FastEthernet0/13 interface FastEthernet0/14 interface FastEthernet0/15 interface FastEthernet0/16 interface FastEthernet0/17 interface FastEthernet0/18 interface FastEthernet0/19 interface FastEthernet0/20 interface FastEthernet0/21 interface FastEthernet0/22 interface FastEthernet0/23 switchport access vlan 81 switchport mode access interface FastEthernet0/24 interface GigabitEthernet0/1 switchport mode trunk interface GigabitEthernet0/2 switchport mode trunk interface Vlan1 no ip address no ip route-cache interface Vlan404 ip address no ip route-cache ip default-gateway ip http server ip http secure-server ip access-list standard Unrestricted snmp-server community public RO Unrestricted control-plane line con 0 line vty 0 4 login local transport input telnet line vty 5 15 login local Rapport PPE 2 Page 16 / 18

17 transport input telnet End Configurations du Serveur DHCP Serveur DHCP Adresse IP : Masque : Passerelle : VLAN Configuration de l étendue «Qualite» pour le VLAN 81 sur le serveur DHCP Nom de l étendu : Qualite Etendu début : fin : Masque de sous-réseau : Configurations sur IPcop Configuration des cartes réseaux de l IPcop Interface Verte Adresse IP : Masque de sous-réseau : Interface Rouge Adresse IP : Masque de sous-réseau : Configurations du DNS et de la Paserelle DNS Primaire : DNS Secondaire : (Wanadoo) Passerelle par défaut (IPcop Lycée) : Routage sur IPCop Dans le fichier : vi /etc/rc.d/rc.local de l IPCOP Route add net gw eth0 Route add net gw eth0 -net Gw Eth Adresse Réseau Masque Passerelle Interface (par défaut) (IPcop connait car une de ses cartes réseau) (IPcop le connait car une de ses cartes réseau) (A ajouter dans IPCOP) (A ajouter dans IPCOP) Rapport PPE 2 Page 17 / 18

18 3.4. Jeu d essai Vlan 81 et Vlan 431 se ping : OUI Vlan 81 ping sa passerelle : OUI Vlan 431 ping sa passerelle : OUI Vlan 81 ping le proxy : OUI Vlan 431 ping le proxy : OUI Proxy ping Internet : OUI Vlan 81 ping Internet : OUI Vlan 431 ping Internet : OUI 3.5. Mots de passe PPE3 2groupeA.gsba.local Identifiant :Administrateur Mdp : Password1 RouteurA1 Identifiant : etudiant Mdp : Password1 CommutateurA1 Identifiant : etudiant Mdp : Password1 4.FIN Rapport PPE 2 Page 18 / 18

Rapport PPE 2 Création d un nouveau VLAN

Rapport PPE 2 Création d un nouveau VLAN Rapport PPE 2 Création d un nouveau VLAN Teddy MAUSSION Kilian HENRY - Johanna KASSAMALY Rapport PPE 2 Page 1 / 15 Table des Matières 1. PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 3 1.1. Description du laboratoire

Plus en détail

Cahier des charges Galaxy Swiss Bourdin

Cahier des charges Galaxy Swiss Bourdin Cahier des charges Galaxy Swiss Bourdin Table des matières : I/Description du laboratoire GSB II/Description du Système Informatique III/Organisation du réseau IV/Salle serveur et connexion internet V/Description

Plus en détail

Les réseaux 10.0.0.0/24 et 172.16.x0.0/29 sont considérés comme publics

Les réseaux 10.0.0.0/24 et 172.16.x0.0/29 sont considérés comme publics Objectif Mise en route d un Firewall dans une configuration standard, c est à dire : o à l interface entre les domaines privé et public, o avec des clients internes qui veulent utiliser l Internet, o avec

Plus en détail

Mission 2 : Prise de contrôle à distance sur les éléments d'infrastructures, les serveurs (Contrôleur de domaine et DHCP) et les clients

Mission 2 : Prise de contrôle à distance sur les éléments d'infrastructures, les serveurs (Contrôleur de domaine et DHCP) et les clients Mission 2 : Prise de contrôle à distance sur les éléments d'infrastructures, les serveurs (Contrôleur de domaine et DHCP) et les clients Infrastructure final : Infrastructure salle 4009 Deux salles appartiennent

Plus en détail

Travaux pratiques - Configuration d une adresse de gestion de commutateur

Travaux pratiques - Configuration d une adresse de gestion de commutateur Travaux pratiques - Configuration d une adresse de gestion de commutateur Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut Objectifs S1 VLAN 1 192.168.1.2

Plus en détail

comment paramétrer une connexion ADSL sur un modemrouteur

comment paramétrer une connexion ADSL sur un modemrouteur comment paramétrer une connexion ADSL sur un modemrouteur CISCO 837 Sommaire Introduction 1 Connexion au routeur Cisco 1.1 Attribution d'un mot de passe par CRWS 1.2 Connexion avec Teraterm pro web 1.3

Plus en détail

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs.

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs. PRODUCTION ASSOCIEE Contexte : Le contexte de la Maison des Ligues de Lorraine (La M2L) a été retenu au sein de notre centre de formation dans le cadre des PPE. La M2L, établissement du Conseil Régional

Plus en détail

www.supinfo-projects.com Les logos et marques cités dans ce document sont la propriété de leurs auteurs respectifs

www.supinfo-projects.com Les logos et marques cités dans ce document sont la propriété de leurs auteurs respectifs Les logos et marques cités dans ce document sont la propriété de leurs auteurs respectifs Copyright: Ce tutorial est mis à disposition gratuitement au format HTML lisible en ligne par son auteur sur le

Plus en détail

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs.

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs. PRODUCTION ASSOCIEE Contexte : Le contexte de la Maison des Ligues de Lorraine (La M2L) a été retenu au sein de notre centre de formation dans le cadre des PPE. La M2L, établissement du Conseil Régional

Plus en détail

Activité professionnelle N

Activité professionnelle N BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2015 Loïc BONNIN Activité professionnelle N NATURE DE L'ACTIVITE Contexte Objectifs Lieu de réalisation Création Spanning- Tree réseau

Plus en détail

Table des matières Nouveau Plan d adressage... 3

Table des matières Nouveau Plan d adressage... 3 Table des matières Nouveau Plan d adressage... 3 Phase 1 : CONFIGURATION DES MATERIELS ACTIFS D INTERCONNEXION... 5 ROUTAGE INTER-VLAN... 5 MISE EN PLACE DU VTP... 6 CONFIGURATION DES PROTOCOLES SSH/TELNET...

Plus en détail

PPE 2.1 - GSB Vincent LAINE Eliott DELAUNEY 13/03/2014

PPE 2.1 - GSB Vincent LAINE Eliott DELAUNEY 13/03/2014 PPE 2.1 - GSB Vincent LAINE Eliott DELAUNEY 13/03/2014 TABLE DES MATIERES CHOIX DE LA SOLUTION TEHCNIQUE 3 L'AVANT-PROPOS : 3 LES COMMUTATEURS (SWITCH) 4 LE ROUTEUR 4 LE DHCP 5 UN DERNIER MOT? 5 LISTE

Plus en détail

Installation de technologies Sur switch cisco 2950

Installation de technologies Sur switch cisco 2950 Installation de technologies Sur switch cisco 2950 Tanji slimane le 02/12/2005 Page 1 sur 26 Sommaire INTRODUCTION... 3 OBJECTIFS... 3 MATERIEL... 4 IOS... 4 CONFIGURATION DE LA CONNEXION HYPER TERMINAL...

Plus en détail

Cahier d exploitation

Cahier d exploitation Cahier d exploitation Présentation du contexte L'entreprise Le laboratoire Galaxy Swiss Bourdin (GSB) est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy (spécialisé dans le secteur des maladies virales

Plus en détail

Description de l entreprise DG

Description de l entreprise DG DG Description de l entreprise DG DG est une entreprise d envergure nationale implantée dans le domaine de la domotique. Créée en 1988 par William Portes, elle compte aujourd'hui une centaine d'employés.

Plus en détail

Les Routeurs CISCO V2

Les Routeurs CISCO V2 Les Routeurs CISCO V2 1. Introduction Schématiquement, les composants internes qui nous intéressent principalement sont les différentes mémoires utilisées : RAM : C est la mémoire principale de travail

Plus en détail

Contenu. Cocher : Network Policy and Access Services > Next > Next. Cocher : Network Policy Server > Next > Install

Contenu. Cocher : Network Policy and Access Services > Next > Next. Cocher : Network Policy Server > Next > Install Albéric ALEXANDRE 1 Contenu 1. Introduction... 2 2. Prérequis... 2 3. Configuration du serveur... 2 a. Installation de Network Policy Server... 2 b. Configuration de Network Policy Server... 2 4. Configuration

Plus en détail

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION

EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION EXAMEN BLANC CCNA CORRECTION BLOG : WWW.REUSSIRSONCCNA.FR CONTACT : REUSSIRSONCCNA@GMAIL.COM CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGEZ LE TEST BLANC QUESTION 1 C est le protocole TCP Transport Control Protocol qui

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 11 01 Juste après qu un routeur ait terminé sa séquence d amorçage, l administrateur réseau veut vérifier sa configuration.

Plus en détail

Premiers pas chez Cisco

Premiers pas chez Cisco Premiers pas chez Cisco 1 Exercice Le but de ce TP est de se familiariser avec un matériel de réseau en utilisant quelques commandes de configuration basiques. La sécurité du matériel et du réseau n est

Plus en détail

Projet de sécurité d un SI Groupe défense

Projet de sécurité d un SI Groupe défense ABOUZEID Fouad - BOSCARI David - BRAUD Florian NEGRE Florent PY Jérémy ROFES Julien 1 SOMMAIRE I. PRESENTATION DU SUJET... 3 II. L EQUIPE DEFENSE... 4 A. LES DIFFERENTS MEMBRES... 4 1. Chef de projet...

Plus en détail

Travaux pratiques : dépannage de la configuration et du placement des listes de contrôle d'accès Topologie

Travaux pratiques : dépannage de la configuration et du placement des listes de contrôle d'accès Topologie Travaux pratiques : dépannage de la configuration et du placement des listes de contrôle d'accès Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page

Plus en détail

Zemma Mery BTS SIO SISR. Session 2015. Projets Personnels Encadrés

Zemma Mery BTS SIO SISR. Session 2015. Projets Personnels Encadrés Zemma Mery BTS SIO SISR Session 2015 Projets Personnels Encadrés Fiche de présentation d une situation professionnelle BTS Services informatiques aux organisations Session 2015 E4 Conception et maintenance

Plus en détail

Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels

Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels Travaux pratiques: configuration du routage entre Réseaux locaux virtuels Périphérique Routeur A FastEthernet 0/0 FastEthernet 0/1 Adresse IP Passerelle par défaut Mot de passe secret actif Mots de passe

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE ET RÉSEAUX PLANIFICATION D UN RÉSEAU D ENTREPRISE

Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE ET RÉSEAUX PLANIFICATION D UN RÉSEAU D ENTREPRISE ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DÉPARTEMENT DE GÉNIE DE LA PRODUCTION AUTOMATISÉE GPA-785 Automne 2009 Professeur : Mohamed Chériet Chargé de Laboratoire : Ludovic Felten Laboratoire #2 TÉLÉINFORMATIQUE

Plus en détail

«enable» ou «ena» ou «en» pour passer en mode administrateur sur l'équipement réseau.

«enable» ou «ena» ou «en» pour passer en mode administrateur sur l'équipement réseau. Les commandes CISCO «enable» ou «ena» ou «en» pour passer en mode administrateur sur l'équipement réseau. Toutes les commandes indiquées ci-dessous sont à effectuer en mode administrateur. Pour obtenir

Plus en détail

Travaux pratiques Gestion des fichiers de configuration de périphérique via TFTP, Flash et USB

Travaux pratiques Gestion des fichiers de configuration de périphérique via TFTP, Flash et USB Travaux pratiques Gestion des fichiers de configuration de périphérique via TFTP, Flash et USB Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau Passerelle par défaut

Plus en détail

Travaux pratiques - Utilisation de la CLI pour recueillir des informations sur les périphériques réseau

Travaux pratiques - Utilisation de la CLI pour recueillir des informations sur les périphériques réseau Travaux pratiques - Utilisation de la CLI pour recueillir des informations sur les périphériques réseau Topologie Table d'adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau Passerelle par

Plus en détail

TP 11.2.3c Fonctions des listes de contrôle d'accès multiples (TP avancé)

TP 11.2.3c Fonctions des listes de contrôle d'accès multiples (TP avancé) TP 11.2.3c Fonctions des listes de contrôle d'accès multiples (TP avancé) Nom du routeur Type de routeur Adresse FA0 Adresse FA1 Adresse S0 Adresse S1 Masque de sousréseau Routage Mot de passe enable Mot

Plus en détail

PROJET D INTERCONNEXION

PROJET D INTERCONNEXION Christophe BOUTHIER PROJET D INTERCONNEXION Clément LE ROUX Anthony LEBARBANCHON Alexis MONNIER Antoine PROUTEAU Switchs, VLAN, WiFi, Routeur, ACL, Service IIS, FTP, Antivirus et Firewall Contenu Planning...

Plus en détail

SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1

SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1 METIER 39 Administrateur Systèmes et Réseaux Informatiques SUJET DES FINALES NATIONALES Sujet jour 1 version 1 Planning de la journée : 8h00 8h15 : Lecture du sujet 8h15 8h30 : Questions / Réponses 8h30

Plus en détail

Configuration du matériel Cisco. Florian Duraffourg

Configuration du matériel Cisco. Florian Duraffourg Configuration du matériel Cisco Florian Duraffourg Généralités CLI - Utile Autocomplétion avec tab Comandes partielles valides si non ambigues ex: wr me write memory conf t configure terminal Aide

Plus en détail

Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels

Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels Exercice Packet Tracer 3.5.1 : Configuration de base des réseaux locaux virtuels Schéma de topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau Passerelle par défaut S1 VLAN

Plus en détail

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VII. Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP

TR2 : Technologies de l'internet. Chapitre VII. Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP TR2 : Technologies de l'internet Chapitre VII Serveur DHCP Bootp Protocole, Bail Relais DHCP 1 Serveur DHCP Dynamic Host Configuration Protocol La configuration d un serveur DHCP permet : d assurer la

Plus en détail

Introduction aux VLAN L3 Réseaux

Introduction aux VLAN L3 Réseaux Introduction aux VLAN L3 Réseaux Ludovic Moncla Ce sujet est constitué de 6 page(s). Préliminaires L objectif de ce TP est de mettre en place des VLAN. Ce document comporte deux parties : 1. Mode opératoire

Plus en détail

Installer le PGI OpenERP. Florence GUIET, Quentin ESLAN, Victor LEPINAY et Matéo BREVET

Installer le PGI OpenERP. Florence GUIET, Quentin ESLAN, Victor LEPINAY et Matéo BREVET Installer le PGI OpenERP Florence GUIET, Quentin ESLAN, Victor LEPINAY et Matéo BREVET 1 Sommaire I. Le Contexte... 3 A. Cadre du PPE... 3 B. Besoin du client... 4 C. Descriptif du PGI... 4 II. Le réseau...

Plus en détail

Mise en service d un routeur cisco

Mise en service d un routeur cisco Mise en service d un routeur cisco Table des matières Mise en service d un routeur cisco...1 I. Connexion du PC au routeur pour en faire la configuration...2 II. Configuration du routeur...2 III. Voir

Plus en détail

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN.

TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 1 But TP réseau Les réseaux virtuels (VLAN) Le but de se TP est de segmenter le réseau d'une petite entreprise dont le câblage est figé à l'aide de VLAN. 2 Les VLAN 2.1 Définition Un VLAN (Virtual Local

Plus en détail

PORTFOLIO PROFESSIONNEL. DEBOSCHERE Pascal. 98, Sentier de la taillette 7340 COLFONTAINE / Tél : +32 493/52.66.62

PORTFOLIO PROFESSIONNEL. DEBOSCHERE Pascal. 98, Sentier de la taillette 7340 COLFONTAINE / Tél : +32 493/52.66.62 PORTFOLIO PROFESSIONNEL DEBOSCHERE Pascal 98, Sentier de la taillette 7340 COLFONTAINE / Tél : +32 493/52.66.62 CURRICULUM VITAE DEBOSCHERE Pascal 98, Sentier de la taillette - 7340 Colfontaine Marié,

Plus en détail

Travaux pratiques IPv6

Travaux pratiques IPv6 Travaux pratiques IPv6 1 Agenda Lab 1 : Addressage IPv6 Lab 2 : Routage IPv6 Lab 3 : Déployment IPv6 Lab 4 : SécuritéIPv6 2 Diagramme réseau Topologie des groupes Réseau A Réseau B H1 em0 fa0/0 fa0/0 fa1/0

Plus en détail

Examen blanc CCENT Correction

Examen blanc CCENT Correction Examen blanc CCENT Correction Quiz Settings Value Type Graded Total Questions 53 Total Points 510 Passing Score 80% Questions to display Shuffle questions from the selected groups Question 1. Message de

Plus en détail

Fonctionnement du protocole DHCP. Protocole DHCP (S4/C7)

Fonctionnement du protocole DHCP. Protocole DHCP (S4/C7) Protocole DHCP (S4/C7) Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) Le service DHCP permet à un hôte d obtenir automatiquement une adresse IP lorsqu il se connecte au réseau. Le serveur DHCP

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 6 01 Regardez le schéma d adressage IP illustré. Quel préfixe réseau y est adapté? /24 /16 /20 /27 /25 /28 02 Parmi

Plus en détail

Principes de DHCP. Le mécanisme de délivrance d'une adresse IP à un client DHCP s'effectue en 4 étapes : COMMUTATEUR 1. DHCP DISCOVER 2.

Principes de DHCP. Le mécanisme de délivrance d'une adresse IP à un client DHCP s'effectue en 4 étapes : COMMUTATEUR 1. DHCP DISCOVER 2. DHCP ET TOPOLOGIES Principes de DHCP Présentation du protocole Sur un réseau TCP/IP, DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) permet d'attribuer automatiquement une adresse IP aux éléments qui en font

Plus en détail

MAUREY Simon PICARD Fabien LP SARI. TP 5 : Routage IP Statique et Dynamique

MAUREY Simon PICARD Fabien LP SARI. TP 5 : Routage IP Statique et Dynamique MAUREY Simon PICARD Fabien LP SARI TP 5 : Routage IP Statique et Dynamique SOMMAIRE Matériels requis... 3 1. Routage statique Objectifs... 3 Architecture physique du réseau à mettre en oeuvre... 3 Configuration

Plus en détail

Rapport de la mission

Rapport de la mission Rapport de la mission 22/03/2015 B2SIO1 - SISR Page 1 sur 17 22/03/2015 B2SIO1 - SISR Page 2 sur 17 22/03/2015 B2SIO1 - SISR Page 3 sur 17 0) Etat du commutateur/routeur et du poste d administration (VLAN

Plus en détail

Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie

Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie Travaux pratiques : configuration et vérification des listes de contrôle d'accès IPv6 Topologie 2014 Cisco et/ou ses filiales. Tous droits réservés. Ceci est un document public de Cisco. Page 1 / 10 Table

Plus en détail

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Description de concours / Niveau postsecondaire 4 au 7 juin 2014 - Toronto 1. L'importance des compétences essentielles dans les métiers et les technologies

Plus en détail

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Firewall et sécurité d un réseau d entreprise» Par. Sylvain Lecomte

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Firewall et sécurité d un réseau d entreprise» Par. Sylvain Lecomte IUT d Angers License Sari Module FTA3 Compte Rendu «Firewall et sécurité d un réseau d entreprise» Par Sylvain Lecomte Le 07/01/2008 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Matériels requis... 3 3. Mise en place

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels CAHIER DES CHARGES -Solution applicatives de gestion de ressources humaines -Site intranet de notation de repas et d hôtels Sommaire Contexte... 4 Maitrise d ouvrage... 4 Maitre d œuvre... 4 Présentation...

Plus en détail

TP 3 : Configuration et Administration d un switch Matière: RESEAUX LOCAUX

TP 3 : Configuration et Administration d un switch Matière: RESEAUX LOCAUX TP 3 : Configuration et Administration d un switch Matière: RESEAUX LOCAUX Enseignant: Ramzi BELLAZREG Les niveaux d accés Par mesure de sécurité, l'ios sépare les sessions d'exécution en trois niveaux

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

1. Introduction... 3 1.1. Les objectifs... 3 1.2. Matériels requis... 3

1. Introduction... 3 1.1. Les objectifs... 3 1.2. Matériels requis... 3 Licence Professionnelle Systèmes Automatisés et Réseaux Industriels. MPLS VPN TP pour la spécialité Administration de Réseaux Guillaume BRETON, Sylvain LECOMTE & Jonathan GAUDIN Le 4 février 2008 TP N

Plus en détail

1. Présentation du TP

1. Présentation du TP LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR THÈME : CONTROLEUR PRINCIPAL DE TP N 1 DOMAINE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS OBJECTIFS : INSTALLER ACTIVE DIRECTORY CONFIGURER ACTIVE DIRECTORY : - CREER DES

Plus en détail

BTS SIO SISR4 PPE3. Ce projet sera constitué de plusieurs parties qui seront ajoutées en cours d année. Seule la première est à traiter maintenant.

BTS SIO SISR4 PPE3. Ce projet sera constitué de plusieurs parties qui seront ajoutées en cours d année. Seule la première est à traiter maintenant. BTS SIO SISR4 PPE3 Projet 1 : mise en œuvre d une nouvelle architecture réseau Ce projet sera constitué de plusieurs parties qui seront ajoutées en cours d année. Seule la première est à traiter maintenant.

Plus en détail

Réseaux Locaux Virtuels

Réseaux Locaux Virtuels IUT1-Dpt. Réseaux et télécommunications Licence professionnelle RSFS 2007/2008 Réseaux Locaux Virtuels I - Objectifs Dans ce TP vous allez utiliser des commutateurs pour réaliser des réseaux locaux virtuels,

Plus en détail

Nouvellement recruté au sein de l entreprise STEpuzzle, Vous êtes stagiaire administrateur réseau et système.

Nouvellement recruté au sein de l entreprise STEpuzzle, Vous êtes stagiaire administrateur réseau et système. PRESENTATION GENERALE CONTEXTE PROFESSIONNEL Nouvellement recruté au sein de l entreprise STEpuzzle, Vous êtes stagiaire administrateur réseau et système. SITUATION PROFESSIONNELLE Voir cahier des charges

Plus en détail

BAC PRO MRIM cisco-vlan.doc 15/04/2015. VLANs CISCO

BAC PRO MRIM cisco-vlan.doc 15/04/2015. VLANs CISCO VLANs CISCO A/ RAPPEL SUR LES VLANS ET LE VTP Un VLAN peut être assimilé à un domaine de broadcast. Typiquement, dans une configuration de VLAN, chaque VLAN comprend son propre sous-réseau. Sans équipement

Plus en détail

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage.

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. TD réseau - Réseau : interconnexion de réseau Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. Un réseau de grande importance ne peut pas seulement reposer sur du matériel

Plus en détail

1. Configuration des VLANs Pour l'exemple, les VLANs statiques seront utilisés. Chaque port de chaque commutateur va donc être attribué à

1. Configuration des VLANs Pour l'exemple, les VLANs statiques seront utilisés. Chaque port de chaque commutateur va donc être attribué à Article de Résumé : VLAN : Matthieu Vernerie : Configuration d'un routage inter-vlan Introduction et rappels Cet article a pour but d'expliquer et d'établir une configuration de routage inter-vlan. Bref

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Configuration d un PIX

Configuration d un PIX Configuration d un PIX Le PIX de Cisco est équipement de niveau IP qui peut faire à la fois du NAT, NATP et du routage (RIP, OSPF,..). Notre PIX possède deux interfaces réseaux : une connectée sur le réseau

Plus en détail

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Durée 280h PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Dates prévisionnelles 2 mars 2015 au 26 juin 2015 ou 28 août au 18 décembre 2015 (calendriers en annexe) Lieu de formation

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO

MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO Table des matières MISE EN SERVICE D UN SWITCH CISCO...1 I. Réinitialisation du commutateur :...2 II. Principales opérations :...2 A. Ouverture/fermeture de session :...2

Plus en détail

Réseaux Haut Débits TP3: VLAN. M1 Réseaux Informatique et Applications

Réseaux Haut Débits TP3: VLAN. M1 Réseaux Informatique et Applications M1 Réseaux Informatique et Applications Réseaux Haut Débits Date: 01/05/07 Auteurs: Jean-Charles Aman, Gaël Cuenot Professeurs: Philippe Pegon Table des matières 1Présentation...3 2Préparation des équipements...3

Plus en détail

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4)

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) IPv6 Lab 6: Déploiement Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) v.1a E. Berera 1 Communication sites IPv6 par Internet (IPv4) Wi-Fi SSID:groupe1

Plus en détail

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Routage IP statique et dynamique» Par. Sylvain Lecomte

IUT d Angers License Sari Module FTA3. Compte Rendu. «Routage IP statique et dynamique» Par. Sylvain Lecomte IUT d Angers License Sari Module FTA3 Compte Rendu «Routage IP statique et dynamique» Par Sylvain Lecomte Le 17/12/2007 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Matériels requis... 3 3. Routage statique... 4 3.1

Plus en détail

Firewall et Nat. Démarrez ces machines et vérifiez leur fonctionnement. Faites attention à l'ordre de démarrage.

Firewall et Nat. Démarrez ces machines et vérifiez leur fonctionnement. Faites attention à l'ordre de démarrage. BTS S.I.O. 2 nd Année Option SISR Firewall et Nat TP 10 Firewall & Nat Notes : remplacer unserveur.sio.lms.local par le nom d'un serveur sur le réseau sio. Trouver les adresses du cœurs de réseau du lycée

Plus en détail

Exercice 7.4.1 : configuration de base de DHCP et NAT

Exercice 7.4.1 : configuration de base de DHCP et NAT Exercice 7.4.1 : configuration de base de DHCP et NAT Diagramme de topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sous-réseau S0/0/0 10.1.1.1 255.255.255.252 R1 Fa0/0 192.168.10.1

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE DES TECHNIQUES INFORMATIQUES ACTIVITE N 2. Thème de l activité : Service DHCP dans un réseau routé

EPREUVE PRATIQUE DES TECHNIQUES INFORMATIQUES ACTIVITE N 2. Thème de l activité : Service DHCP dans un réseau routé B.T.S Informatique de Gestion Option Administrateur de Réseaux Locaux d Entreprise Session 2004/2005 EPREUVE PRATIQUE DES TECHNIQUES INFORMATIQUES Nom et prénom du candidat : TAGLIAFERRI Eric ACTIVITE

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking Academy diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

N 39 Administration des Systèmes et des Réseaux Informatiques SUJET

N 39 Administration des Systèmes et des Réseaux Informatiques SUJET Administration des Systèmes et des Réseaux Informatiques SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3 B. Matériaux et consommables... 9 D. Barème de correction... 10 E. Annexes...

Plus en détail

Jeudi 27 Janvier Thomas Petazzoni

Jeudi 27 Janvier Thomas Petazzoni Réseau sous GNU/Linux «Connectez vos passions» Jeudi 27 Janvier Thomas Petazzoni Unité de transmission En réseau, l'unité de transmission est le paquet. 0x0000: 00e0 4cec 59d7 00e0 4cec 323b 0800 4500..L.Y...L.2;..E.

Plus en détail

Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau

Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau 1 Vue d'ensemble du module Installation et configuration d'un serveur NPS Configuration de clients et de serveurs RADIUS Méthodes d'authentification NPS

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX)

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX) DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 39 INFORMATIQUE (GESTION DE RÉSEAUX) 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve La compétition permet aux étudiants 1 de mettre à l épreuve leurs connaissances

Plus en détail

Ce document est la propriété exclusive de Cisco Systems, Inc. La permission d imprimer et de copier ce document est accordée pour une distribution

Ce document est la propriété exclusive de Cisco Systems, Inc. La permission d imprimer et de copier ce document est accordée pour une distribution Ce document est la propriété exclusive de Cisco Systems, Inc. La permission d imprimer et de copier ce document est accordée pour une distribution non commerciale et exclusivement pour les formateurs du

Plus en détail

Ce document est la propriété exclusive de Cisco Systems, Inc. L autorisation d imprimer et de copier ce document n est accordée que pour une

Ce document est la propriété exclusive de Cisco Systems, Inc. L autorisation d imprimer et de copier ce document n est accordée que pour une Ce document est la propriété exclusive de Cisco Systems, Inc. L autorisation d imprimer et de copier ce document n est accordée que pour une distribution non commerciale et l utilisation de ce document

Plus en détail

Description de l implantation dans le centre d examen (nom du service ou de l outil et caractéristiques techniques)

Description de l implantation dans le centre d examen (nom du service ou de l outil et caractéristiques techniques) ANNEXE VII-1 : modèle d attestation de respect du cahier des charges pour l épreuve E4 (parcours SISR) BTS SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Session 2014 CONTRÔLE DE L ENVIRONNEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau

Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau Travaux pratiques - Configurer les adresses IPv6 sur des périphériques réseau Topologie Table d adressage Périphérique Interface Adresse IPv6 Longueur du préfixe Passerelle par défaut Objectifs R1 G0/0

Plus en détail

Les possibilités de paramétrage réseau des logiciels de virtualisation sont les suivantes quant à la connexion réseau :

Les possibilités de paramétrage réseau des logiciels de virtualisation sont les suivantes quant à la connexion réseau : DHCP TP Le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) est un standard TCP/IP conçu pour simplifier la gestion de la configuration d'ip hôte. DHCP permet d'utiliser des serveurs pour affecter

Plus en détail

Projet PacketTracer en Labo, et Authentification Wi-Fi Serveur RADUIS (NPS)

Projet PacketTracer en Labo, et Authentification Wi-Fi Serveur RADUIS (NPS) Projet PacketTracer en Labo, et Authentification Wi-Fi Serveur RADUIS (NPS) 23 novembre Dans ce document nous allons utiliser le Labo Cisco qui est à notre disposition, ce texte peut servir de support

Plus en détail

Windows Server 2012 R2

Windows Server 2012 R2 Installation et Configuration Dans le premier chapitre, après une présentation des technologies de virtualisation, l auteur détaille l implémentation d Hyper-V : pré-requis, machine virtuelle, mémoire

Plus en détail

Gestion et supervision des réseaux Éléments de base de la configuration des équipements Cisco

Gestion et supervision des réseaux Éléments de base de la configuration des équipements Cisco Gestion et supervision des réseaux Éléments de base de la configuration des équipements Cisco These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Activité - Serveur sous Linux Suse

Activité - Serveur sous Linux Suse Activité - Serveur sous Linux Suse Configuration de services réseaux Problématique : Configurer les services réseaux (DHCP, SAMBA, APACHE2) sur un serveur afin de répondre au besoin des postes clients

Plus en détail

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com Politique d Horodatage achatpublic.com Version 1.0 1 Préambule 2 1.1 Glossaire et bibliographie 2 1.2 Objet du présent document 2 1.3 Les services d achatpublic.com achatpublic.com 2 1.4 Les marchés publics

Plus en détail

Manuel d installation UCOPIA Advance

Manuel d installation UCOPIA Advance Manuel d installation UCOPIA Advance La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Version 4.3 Table des matières 1. Introduction... 8 2. Installation... 9 3. Connexion à l outil d administration

Plus en détail

Sommaire. III : Mise en place :... 7

Sommaire. III : Mise en place :... 7 Sommaire INTRODUCTION SUR LES BESOINS DE M2L:... 2 SOLUTION WIFI PUBLIC:... 2 SOLUTION WIFI PRIVE:... 2 MISE EN PLACE SOLUTION WIFI PUBLIC:... 3 I : Pourquoi WPA2 PSK?... 3 II: Choix du matériel et compatibilité....

Plus en détail

Installation d un serveur DHCP sous Gnu/Linux

Installation d un serveur DHCP sous Gnu/Linux ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Installation d un serveur DHCP sous Gnu/Linux DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Installation

Plus en détail

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5 L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5. Préparation à l installation de MS Proxy server Ce logiciel

Plus en détail

E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS TRACE ÉLÉMENTS DE CORRECTION

E4R : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS TRACE ÉLÉMENTS DE CORRECTION BTS INFORMATIQUE DE GESTION - ISE4R SESSION 2012 E4R : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS TRACE ÉLÉMENTS DE CORRECTION Barème Dossier 1 : extension du réseau du siège Dossier 2 : ouverture

Plus en détail

P R O J E T P E R S O N N A L I S E E N C A D R E

P R O J E T P E R S O N N A L I S E E N C A D R E P R O J E T P E R S O N N A L I S E E N C A D R E INSTALLATION D UN SERVEUR DHCP DATE 30/10/2014 DESCRIPTION DU PPE AUTEUR Projet de création d un serveur DHCP dans le cadre d une petite entreprise (

Plus en détail

TP : STATION BLANI 2000 SIMULATION DU RESEAU INFORMATIQUE

TP : STATION BLANI 2000 SIMULATION DU RESEAU INFORMATIQUE SIN STI2D - Système d'information et Numérique TD TP Cours Synthèse Devoir Evaluation Projet Document ressource TP : STATION BLANI 2000 SIMULATION DU RESEAU INFORMATIQUE 1 MISE EN SITUATION Le plan réseau

Plus en détail

Les ACL Cisco. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Les ACL Cisco. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les ACL Cisco Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les ACL Cisco Présentation Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Les ACL Cisco? Les ACL (Access Control Lists) permettent de filtrer des packets

Plus en détail

Internet Protocol. «La couche IP du réseau Internet»

Internet Protocol. «La couche IP du réseau Internet» Internet Protocol «La couche IP du réseau Internet» Rôle de la couche IP Emission d un paquet sur le réseau Réception d un paquet depuis le réseau Configuration IP par l administrateur Noyau IP Performance

Plus en détail

La qualité de service (QoS)

La qualité de service (QoS) La qualité de service (QoS) Le domaine de prédilection de la QoS est la voix sur IP (VoIP). Afin de nous familiariser avec les principales commandes, nous allons monter l architecture de test suivante

Plus en détail

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.)

Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Lisez l exposé. Quelles affirmations décrivent la conception du réseau représenté dans le schéma? (Choisissez trois réponses.) Cette conception n évoluera pas facilement. Le nombre maximal de VLAN pouvant

Plus en détail

TP 4 Réseaux privés virtuels

TP 4 Réseaux privés virtuels TP 4 Réseaux privés virtuels Réseaux et Télécoms IUT d'auxerre Université de Bourgogne Exercice 1 : site-à-site avec GRE Nous considérons le schéma réseau d'une entreprise avec deux sites reliés par un

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail