Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase energie.ch

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch"

Transcription

1 Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase,

2 UNE HISTOIRE ORDINAIRE

3 Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa familiale 2 étages 240 m2 4 personnes Frais de chauffage annuels < CHF/an facesud énergie 1968 Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase,

4 En 2013 La maison a 43 ans Seuls quelques travaux cosmébques réalisés (peinture extérieure, nouvelle porte d entrée, nouvelle cuisine, nouvelle salle de bain) Le mazout a augmenté Frais de chauffage annuels >5 000 CHF/an facesud énergie 1968 Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase,

5 Le propriétaire A entendu parler des défis énergébque à venir, des problèmes d environnement et de réchauffement climabque Il se demande que faire?

6 Fausse bonne idée 1 Installer du solaire thermique pour faire de l eau chaude Inves1ssement CHF Économie d énergie % % 37 Coût ct/kwh è le solaire c est très bien, mais avec le même argent on aurait pu faire mieux

7 Fausse bonne idée 2 Changer toutes les fenêtres Inves1ssement CHF Économie d énergie % % 39 Coût ct/kwh è augmente le confort, mais avec le même argent on aurait pu faire mieux

8 Une vraie bonne idée? Faire isoler le plafond du sous- sol Inves1ssement CHF Économie d énergie % % 9 Coût ct/kwh è avec cece mesure, économiser de l énergie coûte 4 fois moins cher que les idées précédentes

9 Puis un jour obligabon d assainissement de la chaudière QUE FAIRE?

10 Que faire? Deux exemples Nouvelle chaudière à mazout Nouvelle chaudière à mazout et isolabon du bâbment

11 Nouvelle chaudière à mazout Nouvelle chaudière de 20kW CHF (avec tubage de la cheminée)

12 IsolaBon de la maison RénovaBon «classique», légèrement meilleure que la norme, mais pas très poussée (épaisseurs d isolabon modestes, pas de venblabon double- flux)

13 IsolaBon de la maison RénovaBon «classique», légèrement meilleure que la norme, mais pas très poussée (épaisseurs d isolabon modestes, pas de venblabon double- flux) Mesure Plafond des caves (+14 cm d isolabon) Plancher du galetas (+16 cm d isolabon) Façades (+18 cm d isolabon) Nouvelles fenêtres doubles vitrages isolants SubvenBon Total Coût CHF RéducBon de la consommabon d énergie de 74% (4 fois moins) La puissance nécessaire diminue et le coût d une nouvelle chaudière aussi

14 Comparaison Coût cumulé Émissions CO2 CHF en 15 ans 150' '000 50' ' ' aucun nlle chaudière changement mazout 116' mazout et isolabon 118'900 9 PAC et isolabon 126'200 5 Pellets et isolabon 129' solaire + bois et isolabon 159' solaire + bois et isolabon top tonnes de CO 2 en 15 ans

15 Changer ma chaudière et isoler ma maison ne me coûte rien!

16 Pour CHF par an, je peux réduire mes émissions de CO 2 d un facteur 1000.

17 PETITE REVUE DES SYSTÈMES DE CHAUFFAGE COURANTS

18 Mazout

19 Mazout Avantages Densité énergébque élevée (stockage raisonnable) InstallaBon relabvement bon marché Inconvénients Énergie non renouvelable Émissions de CO 2 élevées Frais de foncbonnement élevés Encombrement (chaudière, citernes) Risque d odeurs (citernes/au remplissage) IncerBtude sur l évolubon des prix (épuisement des ressources, instabilités polibques)

20 Gaz

21 Gaz Avantages InstallaBon bon marché Peu encombrant Faible entreben Inconvénients Pas de raccordement partout Énergie non renouvelable Émissions de CO 2 élevées IncerBtude sur l évolubon des prix (épuisement des ressources, instabilités polibques)

22 Bois (pellets/bûches) facesud énergie 1968 Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase,

23 Bois - bûches Avantages Neutre en CO 2 Ressource locale Prix stable Stockage à l extérieur possible Inconvénients Recharge manuelle InvesBssement inibal élevé Maison bien isolée pour diminuer la manutenbon 1970 non rénové: 30 stères /an Avec rénovabon «basique»: 8 stères/an RénovaBon TOP : 4 stères/an

24 Bois - pellets Avantages Neutre en CO 2 Ressource locale Prix stable Tout automabque Inconvénients Place de stockage importante InvesBssement inibal élevé Maison bien isolée pour diminuer la place de stockage 1970 non rénové: 17 m 3 Avec rénovabon «basique»: 5 m 3 RénovaBon TOP : 2 m 3

25 Chauffage électrique

26 Chauffage électrique Avantages InvesBssement inibal très faible Inconvénients Interdit en nouvelle construcbon Gaspillage d une énergie noble et difficile à produire, dont la pénurie est annoncée Frais de foncbonnement élevés Frais élevés en cas de changement de type de chauffage (créabon d une distribubon hydraulique)

27 Pompe à chaleur Air- Eau Géothermique (incontournable en albtude ou avec des radiateurs) facesud énergie 1968 Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase,

28 Pompe à chaleur Avantages Le seul chauffage électrique vraiment performant Frais de foncbonnement faibles Faible encombrement Inconvénients Evtl. bruit (PAC air- eau) Moins efficace lorsqu il fait froid (PAC air- eau) Dépendant du marché de l électricité InvesBssement inibal assez élevé

29 Solaire PV facesud énergie 1968 Mase Thermique Quel chauffage pour ma maison? Mase,

30 Solaire photovoltaïque Avantages 100% renouvelable Énergie gratuite InjecBon dans le réseau électrique (pas d énergie perdue) Faible entreben Inconvénients Faible efficacité Ne permet de couvrir les besoins en chauffage que pour une maison bien isolée et en combinaison avec une PAC

31 Solaire thermique (eau chaude et chauffage) Avantages 100% renouvelable Énergie gratuite Inconvénients Peu de soleil en hiver mais grands besoins Nécessite une maison très bien isolée Grand volume de stockage (env litres) GesBon de la surchauffe en été (énergie perdue)

32 Poêles de salon Poêle convenbonnel Poêle hydraulique

33 Poêles de salon Avantages Ressource locale Neutre en CO 2 En version hydraulique, idéal en complément à une installabon solaire thermique Inconvénients Chargement manuel (bûches) Faible autonomie (pellets en sacs) Possible uniquement pour une maison très bien isolée ou un confort modeste

34 Autres Chauffage à distance Couplage chaleur- force Architecture (valoriser le soleil qui entre par les fenêtres)

35 SUBVENTIONS

36 Programmes de subvenbons au niveau fédéral (isolabon) au niveau cantonal hcp://www.vs.ch/energie au niveau communal dépend des communes

37 Programmes de subvenbons Quelques exemples Remplacement des chauffages électriques (au max CHF Remplacement des chauffages fossiles (dès 5 appartements) ProlongaBon du délai d assainissement des chaudières (entre 3 et 5 ans) Solaire thermique

38 Conclusions Isoler sa maison peut être rentable, cela peut même enbèrement payer une rénovabon qui augmente la valeur de la maison. Le plus tôt est le mieux arrêter de brûler son argent dans la cheminée profiter des programmes de promobon actuels remecre sa maison en état augmenter le confort diminuer son empreinte énergébque Le système de chauffage idéal dépend de chaque maison et de chaque propriétaire.

39 FACESUD ÉNERGIE

40 Notre objecbf Vous aider à faire le point sur votre maison analyse énergé1que, thermographie Vous apporter des réponses et vous aider à faire les bons choix op1misa1on en cas de rénova1on ou de nouvelle construc1on Vous aider avec les démarches administrabves permis de construire, subven1ons Vous seconder lors de la réalisabon

41 QUESTIONS?

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Quel chauffage pour quel immeuble?

Quel chauffage pour quel immeuble? Quel chauffage pour quel immeuble? Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch 18 décembre 2008 Montana 1 Préambule : CO 2 18 décembre 2008 Montana 2 Préambule : CO 2 18 décembre 2008 Montana 3 Préambule : La

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de

De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de C.I.02 Niv.2 ACTIVITÉ N 7 Choix de solution technique Chauffer son logement Quel solution de chauffage choisir? De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de l homme. En plus d être une façon

Plus en détail

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale M. Jacques Spicher Maîtrise fédérale Administrateur Chammartin & Spicher SA Grangeneuve 27 mai 2014 1 Assainissement de chaudière Tolérances:

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions ULC Artikel März 2015 A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions 1. Modification règlementaires À partir du 1 janvier 2015 les nouvelles constructions se rapprocheront

Plus en détail

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES -Etat initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et ECS électriques

Plus en détail

Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance)

Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance) Remplacement des chauffages électriques (chauffages électriques fixes à résistance) Exemple de remplacement réussi d'un chauffage électrique dans le cadre d'un assainissement globale, considéré également

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Une rénovation rentable.

Une rénovation rentable. OBJET DE RÉFÉRENCE UFHUSEN Une rénovation rentable. MAISON INDIVIDUELLE RÉNOVATION D UN ANCIEN CHAUFFAGE À MAZOUT POMPE À CHALEUR AIR EAU WPL 25 I-2, RÉSERVOIRS SBP 700 E ET SBB 401 WP SOL, MODULE PHOTOVOLTAÏQUE

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Assainissement énergétique Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Confort thermique 3 Aspects d un assainissement Dans une maison ancienne non assainie, environ 85

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable.

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable. Les enquêtes de noel d EDD Education au Développement Durable Le chauffage Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n

Plus en détail

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Direction de l économie et de l emploi Volkswirtschaftsdirektion Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Conférence de presse du 29 août 2012 Maison de l économie, Fribourg Beat Vonlanthen,

Plus en détail

Rénovation MINERGIE d un petit immeuble collectif des années 50 (Travaux en 2005-2007)

Rénovation MINERGIE d un petit immeuble collectif des années 50 (Travaux en 2005-2007) Rénovation MINERGIE d un petit immeuble collectif des années 50 (Travaux en 2005-2007) par Jean-Luc Juvet Ingénieur dipl. Ecole Polytechnique Fédérale Chef du service de l énergie du Canton de Neuchâtel

Plus en détail

Vous construisez transformez rénovez

Vous construisez transformez rénovez Vous construisez transformez rénovez En accord avec l environnement et votre budget L avenir appartient aux énergies renouvelables! L amenuisement des ressources énergétiques et la problématique du réchauffement

Plus en détail

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique Journées USAM, Champéry, 28/29 juin 2010 PME et politique énergétique Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann Contenu Etat des lieux - Consommations d énergie

Plus en détail

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Contenu Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Actualités dans le domaine de l énergie et des bâtiments Le programme Ecobuilding Comment entreprendre les rénovations Les check-up

Plus en détail

Coûts de chauffage réduits confort accru. Économisez jusqu à 35% d énergie de chauffage avec le NIQ.

Coûts de chauffage réduits confort accru. Économisez jusqu à 35% d énergie de chauffage avec le NIQ. Coûts de chauffage réduits confort accru Économisez jusqu à 35% d énergie de chauffage avec le NIQ. NIQ met votre chauffage au goût du jour 35% autodidacte - prédictif - adaptatif La majorité des chauffages

Plus en détail

Point n 6 de l ordre du jour. Coûts des énergies

Point n 6 de l ordre du jour. Coûts des énergies Point n 6 de l ordre du jour Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 211 000.- pour le changement du système de chauffage du collège d Auvernier Monsieur le

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire?

(*) SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? 3/10/2014 U R E. POURQUOI se poser la question? Que faire? SE PASSER DE SON CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE? Soirée d information 23 septembre 2014 Guides Énergie Neupré U R E UTILISATION RATIONNELLE (*) DES ÉNERGIES 1 * Démarche qui consiste à consommer moins d énergie

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

10_ Fiche de synthèse

10_ Fiche de synthèse LUDWIGSWINKEL - ETUDE DES VARIANTES -État initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et

Plus en détail

Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois. P.Rochat Marin

Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois. P.Rochat Marin Transformation Chauffage Mazout en Solaire + Bois P.Rochat Marin Installation d origine (1986): / P.Rochat 2 Données consommation 1986-2006 : Energie consommée 1986 à2006 : environ 18 000 23 000 KWh /

Plus en détail

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Chauffage électrique - parlons en Après la crise pétrolière

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

On n a pas de pétrole, mais des sapins

On n a pas de pétrole, mais des sapins On n a pas de pétrole, mais des sapins Echange d expérience du 25 février 2010 à Valpellets SA UTO-Uvrier Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) 14h15 Accueil Actualités

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels Promotion des énergies renouvelables Les formulaires incomplets seront retournés au requérant! Requérant (propriétaires) : N de dossier : Nom

Plus en détail

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage No 3 Février 2013 Quand Chauffage rime avec Calfeutrage Le chauffage est le poste le plus gourmand en énergie de la maison. Quelques trucs simples pour économiser l énergie de chauffage, et faire du bien

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques NOUVEAU Panneaux solaires thermiques Une solution chauffage 100 % fiable pour économiser l énergie. Ne choisissez plus entre confort et performance énergétique. Avec les solutions de capteurs solaires

Plus en détail

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Vivadens CHAUDIÈRE MURALE GAZ

Plus en détail

Les systèmes de chauffage domestique

Les systèmes de chauffage domestique Les systèmes de chauffage domestique Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre chauffage autonome et chauffage central, Pouvoir identifier les différents types de systèmes de distribution

Plus en détail

PRIME MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent.

PRIME MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent. BANNISSEZ LES COMBUSTIBLES FOSSILES. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. DEMANDEZ VOTRE PRIME DE TRANSITION Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent. MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

Les phases du projet pas à pas... La bonne manière de placer une PAC...?! Case study. Etapes suivies par l'installateur...

Les phases du projet pas à pas... La bonne manière de placer une PAC...?! Case study. Etapes suivies par l'installateur... Etude de cas - résultats de la rénovation d'une habitation existante avec intégration d'une pompe à chaleur air/eau dans une installation de chauffage existante : dimensionnement et conception de l'installation

Plus en détail

Chauffage à distance Le Landeron

Chauffage à distance Le Landeron Chauffage à distance Le Landeron Séance d information 20 avril 2015 Contren SA, Quai Max-Petitpierre 4, 2001 Neuchâtel, www.contren.ch 1 Déroulement de la soirée 1. Introduction/présentations 2. Pourquoi

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE Séances d information aux communes et aux professionnels Novembre 2014 1 1. LA CONFÉDÉRATION: UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE AMBITIEUSE STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Aides financières étatiques 2013 2016. www.myenergy.lu

Aides financières étatiques 2013 2016. www.myenergy.lu Aides financières étatiques 2013 2016 www.myenergy.lu myenergy infopoint Hotline 8002 11 90 Le ministère du Développement Durable et des Infrastructures soutient les particuliers, les a.s.b.l., les sociétés

Plus en détail

Chauffage à distance de la commune de L Isle

Chauffage à distance de la commune de L Isle Chauffage à distance de la commune de L Isle Présentation aux Conseil Communal mars 2013 Programme Situation des bâtiments raccordés à ce jour Zones d extension possibles Situation par zone Répercutions

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Fabrice DERNY La géothermie MATRIciel SA Objectif(s) de la présentation Cerner les objectifs et les domaines d application de la géothermie

Plus en détail

AIDES FINANCIERES 8002-1190 THINK CLIMATE, ACT CLEVER! LIGNE DIRECTE GRATUITE

AIDES FINANCIERES 8002-1190 THINK CLIMATE, ACT CLEVER! LIGNE DIRECTE GRATUITE Pour une nouvelle qualité de vie 8002-1190 LIGNE DIRECTE GRATUITE AIDES FINANCIERES POUR LES ECONOMIES D ENERGIE ET L UTILISATION DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE DOMAINE DU LOGEMENT THINK CLIMATE, ACT

Plus en détail

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose 1.Présentation du sujet 2.Etat des lieux 3.Les solutions de remplacement retenues I Présenta9on du sujet d étude

Plus en détail

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Pour participer à l opération merci de remplir le questionnaire ci-dessous de la façon la plus complète

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : La PEB en 2015 : Comment l appliquer? Bruxelles Environnement Exemple 1 : Habitation individuelle Thomas LECLERCQ - Manuel da CONCEIÇÃO NUNES MATRIciel Objectif de la présentation

Plus en détail

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée

CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée CI Pro Cheminée Chaque maison sa cheminée Choix libre du système de chauffage Indépendance Une chose judicieuse Membres Les associations suivantes sont membres de la Communauté d intérêt «CI Pro Cheminée»:

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Sommaire Rénovation optimale Rénovation optimale Gaz naturel/biogaz Choisir le système de chauffage approprié Chaudière à condensation Chaudière à

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : pas de référence Construction :

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Exploitation énergétique efficiente agissons MAINTENANT! Changement climatique La consommation d énergie globale et par conséquent l émission

Plus en détail

Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) 2 Division énergie

Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) 2 Division énergie Service de l environnement et de l énergie () 1 Ch. des Boveresses 155 1066 Epalinges Les questions les plus posées Foire aux questions www.vaud.ch T 41 21 316 43 60 F 41 21 316 43 95 info.seven@vd.ch

Plus en détail

Système de chauffage central DDG

Système de chauffage central DDG Système de chauffage central DDG Geberit VOTRE FOYER OU VOTRE POÊLE RACCORDÉ AU CHAUFFAGE CENTRAL http://www.ddg.be Pourquoi le DDG? Nous rêvons tous de l ambiance intime et agréable, et de la douce chaleur

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi?

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi? Optez pour le solaire Cette brochure a été réalisée par Jonas Braichet, Olivier Flückiger et Michael Paratte, trois étudiants du Centre Professionnel Artisanal et Industriel du Jura Bernois en troisième

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance.

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance. 82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Le fait est, qu'en Suisse, les bâtiments consomment aujourd'hui 50% de l'énergie fossile. Avec les émissions de

Plus en détail

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant?

Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Les pompes à chaleur et l isolation : le duo gagnant? Alain LEMAÎTRE de GOGRAPHIC Philippe DELCON de REVAMP IBGE, 21 septembre 2010 Rappel technique / technologie Rappel technique / technologie Rappel

Plus en détail

Consommation d'eau chaude

Consommation d'eau chaude TIPPS Des tuyaux pour les professionnels Domotec SA Aarburg Édition 16.21 06/2008 Consommation d'eau chaude L eau chaude, c est plaisir, joie de vivre et bien-être Chaque jour, dans notre vie quotidienne,

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment Rencontres énergivie Colmar 4.3.05 Standard et pénétration du marché du bâtiment Charly Cornu Ingénieur mécanicien EPFL SIA BatSynergie société coopérative CH 36 Bussy-Chardonney Minergie Stratégie Marché

Plus en détail

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET)

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) Conception directrice de l énergie www.csd.ch Juin 2014 GAPAL 17 juin 2014 Ordre du jour GAPAL du 17 juin Introduction par M. M. Hirtzlin (SID)

Plus en détail

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser PLAN Séquence 1 : comprendre les mots et concepts Séquence 2 : appréhender les enjeux Séquence 3 : maîtriser sa consommation SEQUENCE 1 : où on définit les

Plus en détail

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Wingo CHAUDIÈRE FIOUL À CONDENSATION

Plus en détail

10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon

10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon Données Une villa de 140 m2, moyennement isolée 10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon Ma maison 100 m2 est de 1966. Montée sur vide sanitaire, le plancher

Plus en détail

Installation d un système de chauffage en géothermie

Installation d un système de chauffage en géothermie Département de la SOMME Arrondissement d ABBEVILLE Canton de CRECY-EN-PONTHIEU Commune de Brailly-Cornehotte Tél : 03 22 29 23 81 Joël DEBACKER Maire de Brailly-Cornehotte C O M M U N E D E B R A I L L

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Energie naturelle efficace. Les pompes à chaleur : un chauffage d avenir

Energie naturelle efficace. Les pompes à chaleur : un chauffage d avenir Pompes à chaleur Energie naturelle efficace. Les pompes à chaleur : un chauffage d avenir Des exemples de solutions domestiques 10 2012 Pompes à chaleur : le système de chauffage du futur. Découvrez des

Plus en détail

Solneo solution combinée condensation gaz et solaire

Solneo solution combinée condensation gaz et solaire solai re bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Solneo solution combinée condensation gaz et solaire EASYLIFE Combiner les énergies en toute simplicité >> Une solution gain de place >> 50% d'ecs

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail