I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I) Evolution de la demande d emploi mensuelle"

Transcription

1 Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres d emploi II) Données non-mensuelles (pages 3 et 4) - Taux de chômage - Intérim - Emploi salarié - Données particulières sur les travailleurs handicapés I) Evolution de la demande d emploi mensuelle En catégorie A Fin mars, le département de la Haute-Loire compte Demandeurs d Emploi en catégorie A, soit une stabilité totale par rapport au mois précédent (qui lui avait été marqué par une augmentation de +1,1 %). Cela représente 2 demandeurs d emploi de moins. L évolution sur un an est similaire au mois dernier avec +3,2 % contre + 3,3%. Au niveau régional, l augmentation du nombre de demandeurs d emploi est supérieure à celle de la Haute-Loire sur un mois avec +0,5%. L Allier demeure stable, le Cantal et le Puy-de-Dôme connaissent des augmentations de 1,2 % et 0,9 %. Sur un an, le Puy de Dôme connait comme au mois de février la plus forte hausse annuelle, encore en augmentation avec +7,8 %, suivi de l Allier avec +5,8 %, puis de la Haute Loire avec +3,2% et enfin du Cantal avec +2,2%. L Auvergne se situe à +6 % sur un an. En France, la demande d emploi sur un mois augmente à nouveau de +0,4% et de +4,9% sur un an. Typologie des demandeurs d emploi de catégorie A La répartition de la demande d emploi par sexe reste quasiment stable avec 52,7% représentée par la demande masculine (en légère augmentation). Les jeunes représentent 15,8% de la DEFM. Les plus de 50 ans représentent quant à eux 29,3% de la DEFM. La représentation de ces deux catégories se situe dans la même tendance que les mois précédents. A noter l augmentation sur un mois de +4,7 % du nombre de demandeurs d emploi masculins de moins de 25 ans. Les jeunes subissent en générale les plus fortes augmentations mensuelles. 1

2 En évolution annuelle, ce sont les hommes entre 25 et 49 ans qui connaissent l augmentation la plus marquée de +6 %. Les femmes entre 25 et 49 ans enregistrent quant à elles la plus forte diminution avec une évolution annuelle de -0,1%. Mais toutes les catégories sont en augmentation sur un an. Les BRSA inscrits à Pôle Emploi représentent ce mois-ci environ 18 % de la DEFM en catégorie A, soit en proportion égale au mois de février. En catégorie A, B, C Pour le département, le nombre de demandeurs d emploi inscrits en catégorie A, B, C s établit à Il connait une petite hausse par rapport au mois de février, sur un mois de+0,2%, de même que sur un an avec +4,5 %. En France, la demande d emploi est en légère hausse sur un mois de +0,5%. Le nombre de demandeurs d emploi connait une augmentation plus forte sur un an pour atteindre + 6,7%. En Auvergne, le nombre de demandeurs d emploi progresse encore de +0,0 % sur un mois et de +6,7% sur un an. Typologie des demandeurs d emploi de catégorie A, B, C En Haute-Loire, la demande d emploi masculine représente 47,5% de la demande d emploi globale. Sur un mois, les variations sont modérées pour l ensemble des catégories puisque la plus forte hausse est de +1,7%, enregistrée par les femmes de moins de 25 ans suivie de celle des hommes de moins de 25 ans +1,3%. La plus forte hausse annuelle est subie par les hommes de plus de 50 ans (+ 7,2 %) suivie de celle des hommes entre 25 et 49 ans (+5,5%). Une minuscule régression concerne sur un moins les publics entre 25 et 49 ans (-0,4 % en moyenne). En ce qui concerne la durée d inscription, la demande d emploi de moins d un an augmente de +0,3% sur un mois et sur un an de +4,3 %. Les demandeurs d emploi de plus d un an, qui représentent 46 % de la demande d emploi globale, sont en très légère augmentation de +0,1% sur un mois et de +4,9% sur un an. Entrées et sorties de Pôle Emploi Le nombre d entrées à Pôle emploi connait une très faible hausse, à peine quantifiable sur un mois et de +8% sur un an. Le nombre des sorties augmente lui aussi sur un an de +6,6% et de + 7,8% sur un mois. Offres d emploi : A fin mars, les offres d emploi durables (206 offres d emploi de 6 mois ou plus) représentent presque la moitié des offres collectées par Pôle Emploi. 2

3 Les offres non durables sont au nombre de 218, soit 44 de moins qu au mois précédent. Au total, sur les offres durables et non durables, Pôle Emploi enregistre 25 offres de moins qu au mois dernier. II) Données non-mensuelles Taux de chômage 1 Au 4 ème trimestre 2014, le taux de chômage en Haute-Loire est de 8,3 %, soit une hausse de +0,3% sur un mois et sur un an de +4,5 points. Il est de 8,7 % au niveau régional (en hausse de 0,1 %) et de 9,7 % au niveau national, soit un niveau équivalent à celui du trimestre précédent. Les autres départements auvergnats se situent à 6,4% pour le Cantal, 8,5% pour le Puy de Dôme et 10,3 % pour l Allier. Intérim (chiffres janvier 2015) : En janvier 2015, l emploi intérimaire en Haute-Loire est en retrait de 4,9% sur un mois et de -5,6% sur un an (une centaine de postes en moins). Cette régression est confirmée au niveau régional dans une moindre mesure (-3,1% sur un mois et -1,2 % sur un an). Cela dit, l intérim est resté très stable en 2014 en Haute-Loire, le nombre d ETP ne descendant jamais au-dessous de 1600 ni ne montant au-dessus de 1800, et restant à mois sur 12. Sur un an, tous les secteurs d activité connaissent une baisse. La plus notable est subie par le secteur de la construction avec -20%. Le tertiaire et l industrie connaissent quant à eux une diminution de -5,4% et -7,4% sur un an. Emploi salarié au 4 ème trimestre : Les établissements privés de Haute-Loire emploient salariés au 4 ème trimestre 2014, soit un recul de -0,3% qui était de -0,2% au trimestre précédent. Les effectifs sont toutefois stables sur un an. L emploi du secteur tertiaire (hors intérim) diminue à nouveau de - 0,3% ce trimestre, sous l effet de pertes importantes dans le commerce (- 1,4% après - 0,9% au 3e trimestre) et d une stabilité dans les autres services (- 0,1%). L emploi intérimaire diminue de manière conséquente : - 8,2% au cours du trimestre et - 4,5% sur un an (- 80 postes). Les emplois dans l industrie augmentent de + 0,4% au 4 e trimestre, après - 0,1% au 3e trimestre, et de + 0,5% sur un an (+ 70 postes). Même si les effectifs augmentent de + 0,5% dans la construction au 4e trimestre, sur un an ils diminuent de - 0,8%. Données spécifiques sur les travailleurs handicapés à fin décembre 2014: Plus de demandeurs d emploi handicapés en catégorie A sont inscrits en Auvergne, soit une hausse de +6,1% en un an. 1 Source DIRECCTE Auvergne Pôle Emploi Auvergne 2 Source données URSSAF Stat UR 3

4 En Haute-Loire, demandeurs d emploi handicapés sont inscrits en catégorie A, soit environ 18 % des demandeurs d emploi. Leur chiffre a augmenté de +1,5 % en un an. 4

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

ORS Centre, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Picardie, Provence-Alpes-Côte d'azur. La santé au travail. les régions de France

ORS Centre, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Picardie, Provence-Alpes-Côte d'azur. La santé au travail. les régions de France Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé ORS Centre, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Picardie, Provence-Alpes-Côte d'azur La santé au travail dans les régions de France Collection

Plus en détail

Enquête 2013 auprès de la Génération 2010 Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplôme

Enquête 2013 auprès de la Génération 2010 Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplôme Bref ducéreq n 319 mars 201 Enquête 2013 auprès de la Génération 2010 Face à la crise, le fossé se creuse entre niveaux de diplôme En 2013, trois ans après leur sortie du système éducatif, 22 % des jeunes

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 Dares Analyses OCTObre 2012 N 068 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 En 2011, sur 22,3 millions de

Plus en détail

Burkina Faso Profil pays EPT 2014

Burkina Faso Profil pays EPT 2014 Burkina Faso Profil pays EPT 14 Contexte général Situé au cœur de l Afrique occidentale, dans la boucle du Niger, le Burkina Faso est l un pays des pays les plus peuplés de la sous-région Ouest-africaine

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de Non-syndiqués assujettis à une convention collective Ernest B. Akyeampong En 1999, on dénombrait 3,6 millions de travailleurs syndiqués au Canada. On comptait en outre plus d un quart de million d employés

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2014 Table des matières Le rapport 2014... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

Direction Études, Statistiques et Prévisions. Le champ social et médico-social :

Direction Études, Statistiques et Prévisions. Le champ social et médico-social : Mai 2012 n o 44 Direction Études, Statistiques et Prévisions Repères & Analyses Études Le champ social et médico-social a connu, depuis le début des années quatre-vingt, d importantes transformations,

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

Formations et emploi. Édition 2013

Formations et emploi. Édition 2013 Formations et emploi Édition 2013 Coordination Daniel Martinelli Contribution Insee : Sébastien Gossiaux, Daniel Martinelli Centre d études et de recherches sur les qualifications (Céreq) : Renaud Descamps,

Plus en détail

Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus

Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus 2002-2011 Le document Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus 2002-2011 a été préparé

Plus en détail

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012 Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 01 Novembre 2012 Emploi et chômage des personnes handicapées Nadia Amrous Meriam Barhoumi Numéro 01 - novembre 2012

Plus en détail

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR RAPPORT SUR L ÉTAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET LES RÉMUNÉRATIONS

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR RAPPORT SUR L ÉTAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET LES RÉMUNÉRATIONS R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2015 RAPPORT SUR L ÉTAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET LES RÉMUNÉRATIONS Le présent rapport, remis au Parlement en application

Plus en détail

LE CONTRAT NOUVELLES EMBAUCHES UN AN APRÈS

LE CONTRAT NOUVELLES EMBAUCHES UN AN APRÈS Mars 2007 - N 09.1 LE CONTRAT NOUVELLES EMBAUCHES UN AN APRÈS Parmi les salariés embauchés en contrat embauches (CNE) au mois d octobre 2005, sept sur dix travaillaient encore dans la même entreprise au

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

QUI SONT LES ALLOCATAIRES DE L ASSURANCE CHÔMAGE?

QUI SONT LES ALLOCATAIRES DE L ASSURANCE CHÔMAGE? QUI SONT LES ALLOCATAIRES DE L ASSURANCE CHÔMAGE? Une étude de l Unédic - Avril 2013 Le profil des allocataires de l Assurance chômage traduit l importance des contrats courts sur le marché du travail.

Plus en détail

La Fonction publique : vers plus de diversité?

La Fonction publique : vers plus de diversité? La Fonction publique : vers plus de diversité? Julien Pouget (*) Les structures des qualifications dans le public et le privé sont différentes : la Fonction publique emploie davantage de cadres, de professions

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes dans la fonction publique : sous le prisme des inégalités de genre

Écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes dans la fonction publique : sous le prisme des inégalités de genre MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE études, recherche et débats Mars 2015 Écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes dans la fonction publique : sous le prisme des inégalités

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE EUROPEENNE POUR LA JEUNESSE

PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE EUROPEENNE POUR LA JEUNESSE P R E M I E R M I N I S T R E PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE EUROPEENNE POUR LA JEUNESSE REPONSE DES AUTORITES FRANCAISES 20 DECEMBRE 2013 SOMMAIRE Introduction 1. Quel est l état des lieux

Plus en détail

Bilan électrique 2014

Bilan électrique 2014 Bilan électrique 214 Edition du 29/1/215 215 RTE Réseau de transport d électricité RTE Réseau de transport d électricité se réserve le droit de revendiquer les droits attachés à sa qualité d auteur et

Plus en détail

Au début des années 1990, les emplois

Au début des années 1990, les emplois L écart salarial entre employés temporaires et permanents Diane Galarneau Au début des années 1990, les emplois atypiques travail temporaire, à temps partiel ou autonome semblaient entamer une montée inquiétante.

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

Part des salaires dans la valeur ajoutée

Part des salaires dans la valeur ajoutée NOTE CGT SUR LES SALAIRES ET LE POUVOIR D ACHAT Augmenter les salaires pour renouer avec la croissance Montreuil, le 18 juin 2013 On ne peut pas parler salaires sans parler coût du capital. Dans une économie

Plus en détail