Haute disponibilité d'un serveur FTP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Haute disponibilité d'un serveur FTP"

Transcription

1 Haute disponibilité d'un serveur FTP Propriétés Type de publication Intitulé court Intitulé long Module Côté Labo Date de publication Septembre 2013 Date de modification Septembre 2013 Version V1.0 Description Haute disponibilité d'un serveur FTP (File Transfert Protocol) Haute disponibilité d'un serveur FTP avec synchronisation des données via DRBD BTS SIO2 SISR3 Exploitation des services Transversalité SI7 : Justifier le choix d une solution de mise en production d un service Stratégies et techniques associées à la continuité de service Stratégies et techniques de sauvegarde et de restauration de données Stratégies et techniques de répartition et de réplication Présentation Activités Pré-requis Savoir-faire principaux SISR4 : Justifier le choix d une solution de gestion de la disponibilité d un serveur Installer et configurer une solution de disponibilité de serveurs Disponibilité des systèmes, méthodes, technologies, techniques, normes et standards associés L'objectif de ce Côté Labo (mis en œuvre en module) est de poursuivre la mise en haute disponibilité des services (Coté Labo «Haute disponibilité du service Web avec réplication de la base de données correspondante») en intégrant le serveur FTP. D1.3 - Mise en production d'un service A1.3.2 Définition des éléments nécessaires à la continuité d'un service D2.1 - Exploitation des services A2.1.2 Évaluation et maintien de la qualité de service D3.2 - Installation d une solution d infrastructure D3.3 - Administration et supervision d'une infrastructure A3.3.1 Administration sur site ou à distance des éléments d'un réseau, de serveurs, de services et d'équipements terminaux Avoir quelques notions sur l'installation, la configuration et l'administration d'un serveur Linux (ou Ubuntu). Avoir réalisé le Coté Labo «Haute disponibilité du service Web». Rôle et principaux concepts du service FTP. Rôle et principaux concepts d'un système de gestion de fichiers. En SISR3 : Caractériser les éléments nécessaires à la qualité, à la continuité et à la sécurité d'un service Installer et configurer les éléments nécessaires à la qualité et à la continuité du service Valider et documenter la qualité, la continuité et la sécurité d'un service CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 1/17

2 Prolongements En SI7 : Rédiger, mettre en place et tester un Plan de Continuité D'Activité (PCA) En SISR3 : Affiner la configuration de DRBD Assurer la haute disponibilité d'autres services aux utilisateurs Intégrer un autre nœud dans le Cluster Intégrer la répartition de charges Authentification LDAP pour le service FTP En SISR4 : Assurer la haute disponibilité des services système comme l'authentification En SISR5 : Assurer la haute disponibilité des services réseau (DNS, DHCP, etc) Assurer la haute disponibilité du matériel d'interconnexion Superviser le Cluster Outils SE : Serveur Linux Debian Wheezy (stable actuelle) ou ultérieur Serveurs/services : proftpd installé et configuré à l'identique sur deux serveurs, Hearbeat et Pacemaker. Clients : client FTP sur STA Linux, Windows ou autre système. Contexte : organisation/gsb-organisation.doc. Documentation : organisation/outils/gsb-documenttechnique.doc Site officiel de Pacemaker : Documentation en ligne : Site officiel de DRBD : /www.drbd.org/ et plus particulièrement Mots-clés Durée Auteur(es) Disponibilité, HA, HD, Heartbeat, Pacemaker, synchronisation, FTP, DRBD 8 heures Apollonie Raffalli avec la relecture attentive de Rogez Sanchez et Gaëlle Castel La haute-disponibilité d'un serveur de fichiers Dans le précédent Côté Labo, nous avons installé un solution de haute disponibilité du service Web pour l'application de gestion de frais avec failback automatique (retour automatique vers le serveur primaire). Nous proposons ici de compléter les services aux utilisateurs mis en haute disponibilité avec un serveur FTP qui mettra à disposition (en lecture et écriture) certains répertoires du disque. Comme pour un serveur Web dynamique, la haute disponibilité d'un serveur de fichier nécessite une solution qui va permettre de répliquer les données de manière à ce que si le serveur de secours venait à prendre le relais, il dispose des données actuelles. De même pour le retour vers le serveur d'origine. Comme pour le service Web avec un système de gestion de bases de données, plusieurs architectures sont possibles. CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 2/17

3 Les données sont stockées sur un serveur «à part» (un serveur NAS par exemple) : Les fichiers sont accessibles par chaque serveur. Les disques sont éventuellement en RAID. Serveur maître hearbeat+pacemaker +service FTP Lien HA Serveur esclave hearbeat+pacemaker +service FTP IP virtuelle Tout ce qui est écrit sera retrouvé par l'autre machine, mais nous introduisons ici un point de faiblesse car en cas de défaillance du serveur de fichiers lui-même (et pas seulement d'un disque), les données ne sont plus disponibles. Il faut donc assurer aussi la haute disponibilité du serveur de fichier en synchronisant en temps réel les fichiers sur une autre machine. La solution la plus simple pour créer ce type de serveur est d'utiliser DRBD (Distributed Replicated Block Device en anglais, ou périphérique en mode bloc répliqué et distribué) qui est un outil qui synchronise (par réplication) des périphériques de stockage (partition, volume logique, etc.) entre deux nœuds via le réseau (une sorte de RAID 1 réseau). Pour utiliser DRBD et synchroniser des données, il n'est pas nécessaire d'utiliser un serveur «à part», il suffit d'isoler les données à synchroniser sur une partition ou un volume logique : c'est l'architecture que nous allons utiliser. Les données sont stockées dans une partition sur chaque serveur : Serveur maître IP : Serveur esclave IP : Partition 1 : syst + appli Partition 2 : données Partition 1 : syst + appli Partition 2 : données IP virtuelle Le fonctionnement résumé de DRBD est le suivant : Une ou plusieurs partitions (déclarée(s) dans un fichier de configuration) contenant les données à répliquer est identique sur chaque serveur ; Dans la plupart des cas, un seul serveur (celui qui est actif) est habilité à recevoir des données (sauf à utiliser un système de fichier comme OCFS -Oracle Cluster File System- qui permet la synchronisation de deux partitions montées en lecture et écriture) ; La synchronisation est réalisée en temps réel car elle se fait à la volée, pendant que les données sont modifiées : lorsqu'une opération en écriture a lieu sur cette partition, DRBD l'intercepte et envoie les blocs du disque dur qui ont été modifiés vers l'autre serveur ; l'utilisation est transparente : les applications (comme dans notre cas, le service FTP), qui enregistrent leurs données sur le périphérique de stockage répliqué, le font sans même savoir qu'il s'agit d'une unité de stockage spéciale. CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 3/17

4 Contexte Le laboratoire pharmaceutique Galaxy-Swiss Bourdin (GSB) met à disposition des visiteurs médicaux une application Web sécurisée de gestion des frais de remboursement (Cô té Labo «Service Web sécurisé»). La haute disponibilité de cette application est assurée via un serveur de secours (Cté Labo «haute disponibilité du service Web»). GSB dispose ainsi : d'un serveur maître intralab ; d'un serveur de secours hdintralab. La mise en œuvre de la haute disponibilité a été simulée sur des machines virtuelles présentes dans la ferme des serveurs et le cluster est accessible par son adresse IP virtuelle correspondant au nom DNS «servintralabxx.gsb.coop» où XX représente les initiales de vos prénoms et noms. Il a été décidé de mettre à disposition sur le serveur intralab un service FTP (le paquetage proftpd) utile aux développeurs de GSB pour transférer leurs fichiers. Ce service sera intégré à la solution de haute disponibilité. Nous supposerons ici que chaque nœud dispose de trois partitions : /dev/sda1 : une partition primaire sur laquelle on trouve le système et les applications ; /dev/sda5 : une partition logique destinée à accueillir les données des utilisateurs (le répertoire /home) ; /dev/sda6 : la partition swap. Proftpd sera installé sur la première partition du disque dur. Chaque utilisateur du système (dont les développeurs) aura accès, après authentification, en lecture et écriture à son propre FTP dans son répertoire personnel. À terme, l'ensemble des répertoires personnels seront donc déportés sur /dev/sda5. Par mesure de simplification, l'authentification sera une authentification «classique» via les fichiers système (/etc/passwd, /etc/shadow, /etc/group). C'est le comportement par défaut de proftpd ; ainsi, après l'installation, aucune modification n'est à opérer sur le fichier de configuration. Le client FTP utilisé sur les STA peut être en ligne de commande et/ou graphique (comme filezilla disponible sur Windows et Linux). Vous trouverez : dans la documentation technique de GSB (organisation/outils/gsb-documenttechnique.doc) l'installation et la configuration du serveur proftpd (fiche 5) ; en annexe 1, un mode opératoire concernant l'installation et la configuration de DRBD ; en annexe 2, la configuration d'une ressource en mode actif/actif en annexe 3, un récapitulatif des commandes Sur chacun des deux serveurs, la partition /dev/sda5 est celle que DRBD duplique. Comme nous faisons le choix (arbitraire) d'enregistrer les méta-données sur cette partition, elle ne doit pas être formatée (ou si elle l'est, elle devrait être remise à zéro). Il est possible (et conseillé en production) d'utiliser une autre partition (non formatée ou remise à zéro) pour les méta-données. CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 4/17

5 Déroulement de la séquence Préalable : Créez sur chaque serveur la ou les partitions en ext3 ou ext4 nécessaires. Installez, configurez et testez sur chaque serveur le service FTP. 1. Installation et configuration de DRBD (aide en annexe 1) L'installation et la configuration de DRBD se fera dans un premier temps isolément des problématiques d'heartbeat et de Pacemaker. Activez le module DRBD et installez les outils de gestion. Procédez à la configuration de DRBD sur chacun des serveurs. Proposez et réalisez des tests permettant de vérifier que la solution est opérationnelle dans un tableau à 4 colonnes (actions à effectuer, résultats attendus, résultats obtenus, statut). 2. Intégration du service FTP dans le Cluster (aide en annexe 2) Configuration des ressources DRBD et FileSystem Sur les deux nœuds, arrêtez le service DRBD et supprimez ce service du démarrage. Créez les ressources nécessaires. Proposez et réalisez des tests permettant de vérifier que la solution est opérationnelle dans un tableau à 4 colonnes (actions à effectuer, résultats attendus, résultats obtenus, statut). Configuration de la ressource FTP Sur les deux nœuds, arrêtez le service FTP et supprimez ce service du démarrage. Créez la ressource «serviceftp» et procédez aux ajustements nécessaires. Proposez et réalisez des tests permettant de vérifier que la solution est opérationnelle dans un tableau à 4 colonnes (actions à effectuer, résultats attendus, résultats obtenus, statut). 3. Sauvegarde de la configuration Sauvegardez votre configuration Testez une restauration (ou mise à jour) Lors des différents tests, s'ils portent sur l arrêt d'une ressource mise en erreur : ne pas oublier de supprimer toutes les erreurs via la commande : crm resource cleanup <id_resource> ; vérifier l ensemble des ressources par la commande : crm_resource -P CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 5/17

6 Annexes Annexe 1 : installation et configuration de DRBD Le module DRBD (Distributed Replicated Block Device) est donc un autre composant du High-Availability Linux Project qui a pour rôle de synchroniser les données entre deux postes. DRBD offre une excellente garantie de réplication des données en fonctionnant en RAID-1 par IP : les données sont copiées simultanément sur deux postes via le réseau. DRBD est constitué d'un module du noyau (le cœur du système), qui se comporte comme un driver de système de fichiers, et d'outils de gestion regroupés dans le paquetage drbd8-utils. Le noyau installé avec debian Wheezy (version stable) dispose théoriquement du module DRBD dans sa version Sur chaque serveur, il est possible de le charger (modprobe drbd) mais il n'est pas nécessaire de gérer le module soi-même car DRBD va le charger et le décharger automatiquement via le service (script /etc/init.d/drbd). Pour vérifier qu'il soit bien chargé : lsmod grep drbd Pour obtenir des informations sur le module installé : modinfo drbd filename: /lib/modules/ amd64/kernel/drivers/block/drbd/drbd.ko alias: block-major-147-* license: GPL version: description: drbd - Distributed Replicated Block Device v author: Philipp Reisner Lars Ellenberg srcversion: F937DCB2E5D83C6CCE4A6C9. Et la commande cat /proc/drbd doit renvoyer (avant configuration) : version: (api:88/proto:86-96) srcversion: F937DCB2E5D83C6CCE4A6C9 Il est nécessaire ensuite d'installer les outils de gestion drbd8-utils. Étape 1 : les fichiers de configuration La configuration s'articule autour des fichiers suivants qui doivent être identiques sur les deux serveurs. /etc/drbd.conf : fichier général qui inclut les autres (nous ne le modifierons pas). /etc/drbd.d/global_common.conf : pour les paramètres généraux et communs à toutes les ressources. /etc/drbd.d/nom_ress.res : théoriquement, un fichier pour chaque ressource (une ressource correspond à UNE partition (block device) sur laquelle DRBD va agir). L'exemple de configuration qui suit est basé sur la configuration suivante : intralab : serveur maître IP réelle : > c'est celle qui est dans /etc/network/interfaces IP virtuelle : /dev/sda5 est la partition que DRBD va répliquer. Toutes les données de cette partition seront perdues si les méta-données sont enregistrées sur cette partition. hdintralab : serveur esclave IP réelle : > c'est celle qui est dans /etc/network/interfaces IP virtuelle : CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 6/17

7 /dev/sda5 est la partition que DRBD va répliquer. Toutes les données de cette partition seront perdues si les méta-données sont enregistrées sur cette partition. /etc/drbd.d/global_common.conf : ce fichier contient les directives communes à toutes les ressources. Ces directives peuvent être surchargées lors de la déclaration des ressources. Ce qui suit est la configuration minimale : Directives et valeurs usage-count yes; protocol C; syncer { rate 650M; } Explications Statistiques sur l usage des versions collectées par le projet DRBD. Un serveur web est contacté à chaque fois qu une nouvelle version de DRBD est installée sur un serveur. C'est le protocole le plus sécurisé : les opérations d'écriture en local sur le nœud principal sont considérées comme achevées lorsque que les écritures sur les 2 partitions ont été confirmées. Débit entre les différends nœuds (650M est le maximum). Si le réseau n'est pas dédié, le projet DRBD recommande de mettre le débit à 1/3 de la bande passante 1. Le déclaration des ressources : fichier /etc/drbd.d/ftp.res (à créer sur chaque serveur) Directives et valeurs resource resftp { device /dev/drbd0*; disk /dev/sda5; meta-disk internal**; on intralabar { address :7789; } on hdintralabar { address :7789; } } Explications Définition de la ressource «resftp» DRBD va créer un disque virtuel... Qui sera monté sur le disque physique /dev/sda5 Gestion des méta-données (ici, enregistrés sur le même disque)* Déclaration du premier nœud (adresse IP et port) Déclaration du deuxième nœud (adresse IP et port) * le block device est conventionnellement nommée /dev/drbdx, ou X est le numéro de périphérique mineur. Si une autre ressource (correspondante à une autre partition) est créé, le «device» sera /dev/drbd1. ** : une autre configuration possible (recommandée par DRBD) est d'externaliser les méta-données sur une autre partition ; il faut préciser dans ce cas la partition et l'emplacement des données dans la partition, par exemple meta-disk /dev/sda6[0). Dans ce cas, la partition qui contient les données peut être formatée normalement ou laissé e telle quelle si elle contient déjà les données utiles. Étape 2 : initialisation des méta-données sur la partition qui va contenir les données Initialisation des méta-données sur chaque nœud : drbdadm create-md resftp Plusieurs cas peuvent se présenter : Cas N 1 La partition vient d'être créée et n'est pas formatée. La commande devrait fonctionner sans problème et renvoyer le résultat suivant : Writing meta data... initializing activity log NOT initialized bitmap 1 Il est recommandé d'utiliser une connexion dédié pour DRBD mais, par mesure de simplification, nous n'allons pas le faire dans ce Coté Labo. CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 7/17

8 New drbd meta data block successfully created. success Cas N 2 La partition a déjà été formatée (éventuellement des données sont écrites). Dans ce cas, vous devriez avoir le message d'erreur ci-dessous : you are the 1012th user to install this version md_offset al_offset bm_offset Found ext3 filesystem kb data area apparently used kb left usable by current configuration Device size would be truncated, which would corrupt data and result in 'access beyond end of device' errors. You need to either * use external meta data (recommended) * shrink that filesystem first * zero out the device (destroy the filesystem) Operation refused. Command 'drbdmeta 0 v08 /dev/sda2 internal create-md' terminated with exit code 40 drbdadm create-md r0: exited with code 40 Il est nécessaire de détruire le système de fichier. Pour cela : Sur le nœud maître : sauvegarder (dans /root par exemple), droits sur les objets compris, le contenu de la partition s'il s'agit de la partition qui contient les données (et que des données utiles sont déjà dessus). démonter la partition : umount /dev/sda2 ; détruire le système de fichier : shred -zvf -n 1 /dev/sda2 ; exécuter la commande drbdadm create-md resftp qui doit maintenant fonctionner. Sur le nœud esclave, même s'il s'agit d'une partition qui contient les données, il n'est pas besoin d'une quelconque sauvegarde puisque les données vont être répliquées à partir du maître ; il suffit de : Démonter la partition : umount /dev/sda2. Détruire le système de fichier : shred -zvf -n 1 /dev/sda2 Exécuter la commande drbdadm create-md resftp Étape 3 : première synchronisation Il faut activer la ressource avec la commande drbdadm up resftp qui regroupe les trois commandes suivantes : drbdadm attach resftp (associe la ressource DRBD à son périphérique) ; drbdadm syncer resftp (ajuste les paramètres de synchronisation pour cette ressource) ; drbdadm connect resftp (connecte la ressource) ; Le statut de DRBD : cat /proc/drbd affiche alors : version: (api:88/proto:86-96) srcversion: F937DCB2E5D83C6CCE4A6C9 0: cs:connected ro:secondary/secondary ds:inconsistent/inconsistent C r----- ns:0 nr:0 dw:0 dr:0 al:0 bm:0 lo:0 pe:0 ua:0 ap:0 ep:1 wo:f oos: La ressource, «0» pour drbd0, est connectée (cs:connected) et les 2 nœuds ont été trouvés. Aucun des nœuds n'est maître (ro :Secondary/Secondary : le premier Secondary représente le nœud sur lequel la commande est exécutée). ds:inconsistent/inconsistent indique le statut des disques et est l'état normal à ce stade (aucune synchronisation n'a encore été réalisée). CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 8/17

9 Sur le nœud maître, il faut lancer la première synchronisation : drbdadm -- --overwrite-data-of-peer primary resftp Le statut a changé : cat /proc/drbd... 0: cs:syncsource ro:primary/secondary ds:uptodate/inconsistent C r----- ns: nr:0 dw:0 dr: al:0 bm:12 lo:1 pe:5 ua:64 ap:0 ep:1 wo:f oos: [>...] sync'ed: 9.3% ( / )K finish: 0:00:30 speed: 67,200 (67,200) K/sec La ressource est en train de se synchroniser (cs:syncsource) à partir du nœud sur lequel a été lancé la commande qui est en «Primary». Le statut du disque du nœud secondaire «Inconsistent» est normal tant que la synchronisation n'est pas terminée. Remarque : les chiffres indiqués ne sont pas très représentatifs de ce que l'on peut obtenir avec des disques réels (tous ces tests sont fait à partir d une machine virtuelle). Une fois la synchronisation terminée, le statut de DRBD doit être le suivant : cat /proc/drbd... 0: cs:connected ro:primary/secondary ds:uptodate/uptodate C r----- ns: nr:0 dw:0 dr: al:0 bm:138 lo:0 pe:0 ua:0 ap:0 ep:1 wo:f oos:0 La commande /etc/init.d/drbd status (ou service drbd status) affiche en plus le point de montage et le système de fichier (ici, le disque virtuel n'a pas encore été formaté) drbd driver loaded OK; device status:... m:res cs ro ds p mounted fstype 0:resftp Connected Primary/Secondary UpToDate/UpToDate C Étape 4 : formatage et montage de la partition sur le nœud primaire Sur le nœud primaire, il est nécessaire de formater le disque virtuel. Le disque à formater n'est pas /dev/sda5 mais /dev/drbd0 : mkfs.ext4 /dev/drbd0 mke2fs (29-Jul-2012) Étiquette de système de fichiers= Type de système d'exploitation : Linux Taille de bloc=4096 (log=2) Taille de fragment=4096 (log=2)... Écriture des tables d'i-noeuds : complété Création du journal (16384 blocs) : complété Écriture des superblocs et de l'information de comptabilité du système de fichiers : complété Il est nécessaire ensuite de monter la partition (le but ici est de synchroniser les «/home») : Le montage se fera donc sous /home et doit utiliser /dev/drbd0 mount /dev/drbd0 /home/ «/home» est peut-être déjà monté automatiquement au démarrage via une ligne dans le fichier /etc/fstab, auquel cas il faut supprimer (ou commenter) cette ligne. La commande /etc/init.d/drbd status affiche maintenant : drbd driver loaded OK; device status:... m:res cs ro ds p mounted fstype 0:resftp Connected Primary/Secondary UpToDate/UpToDate C /home ext4 CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 9/17

10 Il ne reste plus qu'à restaurer les données préalablement sauvegardées et le serveur FTP devrait être de nouveau opérationnel. Tester la synchronisation Par défaut, DRBD fonctionne en mode Primary/Secondary. Ceci signifie que l'un des disques supporte les lectures et écritures (sur le nœud primaire), mais que le second n'accepte que les opérations en lecture. Pour pouvoir tester la synchronisation, il est nécessaire sur le nœud primaire de : démonter la partition : umount /dev/drdb0 ; changer le statut de la ressource pour «secondaire» : drbdadm secondary resftp ; Et sur le nœud secondaire : changer le statut de la ressource pour «primaire» : drbdadm primary resftp ; monter la partition : mount /dev/drdb0 /home Vous devriez retrouvez les données restaurées dans /home... et vous pouvez y créer un fichier pour vérifer qu'après l'opération inverse, celui-ci se retrouve bien sur le nœud primaire. Il est possible d'obtenir des disques répliqués en mode primary/primary. Cela signifie que les 2 disques supportent les écritures en simultanée. Mais il faut pour cela un système de fichiers qui le supporte comme OCFS2 ou GFS. Le split brain Un split brain se produit lorsque deux parties d'un cluster d'ordinateurs sont déconnectées, chaque partie croyant que l'autre ne fonctionne plus. Le terme est une analogie médicale du syndrome splitbrain (littéralement «dédoublement du cerveau») (source : Chaque nœud va alors démarrer les services (les deux nœuds se déclarent primary), ce qui va éventuellement provoquer une incohérence des données quand les différents nœuds montent et écrivent sur un système de fichiers de façon concurrente. DRBD va détecter les deux primary au moment où la connectivité entre les deux nœuds est rétablie : le démon stoppe alors la connexion et arrête la réplication, ce qui est visible dans les logs : Split-Brain detected, dropping connection! Il est possible de configurer DRBD pour reprendre la main automatiquement et décider quelles données garder (instructions after-sb-*pri dans la section net) mais il est préférable d'intervenir manuellement afin d'estimer les «dégâts» et décider quel est le nœud dont les données sont les plus actuelles et quel est le nœud dont les données doivent être discréditées. Comment éviter le split brain Assurer au maximum la liaison entre les éléments du cluster : on peut utiliser deux liens réseau différents ou faire du bonding agrégation de liens. S assurer que l autre nœud est inactif : le Stonith : «Shoot The Other Node In The Head» est une méthode d isolation d un nœud qui ne répond plus. Le nœud jugé hors service sera donc, en général, arrêté électriquement (via IPMI Interface de Gestion Intelligente du Matériel par exemple). Nous ne le mettrons pas en œuvre dans ce Coté Labo mais ceci est indispensable en production. Comment résoudre le split brain? Il faut supprimer les données sur le nœud le moins actif et resynchroniser. En règle générale les commandes suivantes suffisent : Sur les deux nœuds : umount /dev/drbd0 et drbdadm disconnect resftp Sur le nœud le moins actif : drbdadm secondary resftp et drbdadm -- --discard-my-data connect resftp Sur le nœud à partir duquel on réplique les données : drbdadm connect resftp À la fin de la synchronisation on monte DRBD : mount /dev/drbd0 /home CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 10/17

11 CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 11/17

12 Annexe 2 : intégration du service FTP dans le cluster L'intégration du service FTP revient de facto à intégrer aussi le service DRBD. Les principes de l intégration sont sont les suivants : Une ressource pour chacun de ces services doit être créée. Ces services doivent être démarrés par Pacemaker ==> il faut les sortir du démarrage du système. Le service DRBD doit démarrer sur les deux nœuds mais avec un rôle différent (primary/secondary voir Rappel ci-dessous) avec une préférence en tant que primaire pour le nœud «intralab». Lorsque le service DRBD démarre sur le nœud qui joue le rôle de maître, ce dernier doit être en primary et monter le disque virtuel sur /home ==> il faut déclarer une nouvelle ressource de type «système de fichier» (ocf:heartbeat:filesystem). Le service DRDB doit démarrer avant celui de FTP. La ressource DRBD doit donc être configurée en mode actif/actif avec la fonction clone qui, rappelons-le, admet 3 types : Le clone «anonymous» (clone par défaut) : les ressources sont configurées de manière identique sur chaque nœud. Si un nœud est indisponible, il n y a pas de bascule de cette ressource puisqu elle est déjà fonctionnelle et identique sur l autre nœud. Le clone «globally-unique=true» : contrairement au cas précédent, les ressources ne sont pas identiques d un nœud à l autre. Elles peuvent par exemple, avoir des données différentes. Le «multi-state» : c est une ressource qui peut être dans 2 états différents : «master» ou «slave». C'est ce type de clone que nous allons utiliser. Création et configuration des ressources DRBD et Système de fichiers Il est préférable que les commandes qui suivent soient validées/activées en même temps car elles sont étroitement liées. On travaille donc en mode «live» crm configure On crée tout d'abord une ressource appelée drbd0 qui démarrera sur le maître et, sur l'esclave, la ressource resftp (définie dans le fichier /etc/drbd.d/ftp.res) : crm(live)configure# primitive drbd0 ocf:heartbeat:drbd params drbd_resource=resftp op monitor role=master interval=60s timeout=30s op monitor role=slave interval=60s timeout=30s La primitive ressource nommée drbd0 est intégrée ici dans un objet plus complexe "ms" (pour masterslave) nommé ms-drbd0 : crm(live)configure# ms ms-drbd0 drbd0 meta clone-max=2 clone-node-max=1 master-max=1 masternode-max=1 globally-unique=false notify=true Explication : clone-max=2 : il ne peut y avoir que 2 ressources démarrées en même temps (= nombre de nœuds) ; clone-node-max=1 : une ressource par nœud au maximum ; master-max=1 : une seule ressource peut être activée en tant que maître ; master-node-max=1 : une seule ressource sur le même nœud ; globally-unique=false : les ressources sont identiques d'un nœud à l'autre ; notify=true : le cluster informe les nœuds du changement d état de chacune des ressources. On configure ensuite une ressource fs0 qui permet de monter le système de fichiers qui contiendra les données partagées : crm(live)configure# primitive fs0 ocf:heartbeat:filesystem params fstype=ext4 directory=/home device=/dev/drbd0 CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 12/17

13 Il est nécessaire maintenant de gérer l'exécution des ressources (préférence d'exécution, ordre dans lequel les ressources seront exécutées, etc). En effet, comme nous l'avons déjà observé, si les ressources ne sont pas groupées, elles vont être activées sur des nœuds différents de manière à optimiser le cluster. Une alternative à la commande group (vue dans le précédent Côté Labo) est l'utilisation les contraintes colocation et order : le principe est le même, on va lier des ressources entre elles et créer un ordre de démarrage mais ces deux commandes permettent une gestion beaucoup plus fine des contraintes. Trois types de contraintes sont disponibles : contrainte locative avec la commande location : définit une préférence ou une obligation d exécution d une ressource sur un nœud (c'est ce type de contrainte qui est écrite automatiquement lorsque l'on migre une ressource sur un nœud voir précédent Côté Labo) ; contrainte colocative avec la commande colocation : oblige une ressource à fonctionner (ou pas) sur le même nœud qu'une autre ressource (l obligation peut être une interdiction suivant la valeur de la pondération voir ci-après) ; contrainte d ordre avec la commande order : ordonnance le démarrage et arrêt des ressources. La syntaxe générale des commandes est la suivante : location <id_contrainte> <id_ressource> [rule role=rôle] <score>: #uname eq <noeud> colocation <id_contrainte> <score> : <id_ressource_dependante[ :rôle]> <id_ressource_necessaire[:rôle]> order <id_contrainte> <score> : <id_ressource1 :action1> <id_ressource2 :action2> Avec Rôle : started, slave ou master action : start, stop, promote, demote (l'action1 est à réaliser sur la ressource 1 avant de réaliser l'action2 sur la ressource2) Le cluster prend en compte les préférences d exécution sur un nœud ou l autre suivant un mécanisme de pondération des ressources (score). Le score peut avoir une valeur positive ou négative : + l'infini (ou mandatory) : avec location, obligation d exécution de la ressource sur le nœud (valeur notée «inf» dans les commandes) et avec colocation, obligation d'exécution des ressources ensemble. Valeur comprise entre 0 et + l infini : préférence d exécution de la ressource Valeur comprise entre - l infini et 0 : préférence de non-exécution de la ressource Valeur = 0 correspond au mot clé advisory - l'infinie : avec location, interdiction d exécution de la ressource sur le nœud (valeur notée «- inf» dans les commandes) Il est possible de connaître la syntaxe d'une commande via la commande : crm configure help nom_commande (par exemple crm configure help order) On déclare que ms-drbd0 sera exécutée préférentiellement en tant que maître sur intralabar (avec un score égal à 100) : crm(live)configure# location ms-drbd0-master-on-intralabar ms-drbd0 rule role=master 100: #uname eq intralabar Dans un cluster à deux nœuds une valeur de pondération (score) comprise entre 0 et + l infini (ici «100» choisi arbitrairement) est équivalente à la valeur «inf». La donne change à partir de 3 nœuds car on pourra préférer créer un ordre priorité pour chacun de nœuds (par exemple par rapport aux capacités physiques des serveurs). CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 13/17

14 Le système de fichiers doit être monté sur le nœud où la ressource ms-drbd0 est lancé en tant que maître, et seulement après que drbd0 ait été promu maître : crm(live)configure# colocation fs0-on-ms-drbd0 inf: fs0 ms-drbd0:master La commande colocation permet donc de forcer deux (ou plus) ressources à cohabiter sur le même nœud : ici, fs0 et ms-drbd0 quand il est lancé en maître. Contrairement à la commande group, cette dernière contrainte ne définit pas d ordre de démarrage (et d arrêt) des ressources. Il faut lui adjoindre la commande order. Le système de fichiers doit être monté après que ms-drbd0 ait été promu maître : crm(live)configure# order ms-drbd0-before-fs0 mandatory: ms-drbd0:promote fs0:start La commande order permet donc de définir un ordre dans les ressources. Ici, fs0 n'est démarré qu'une fois que la ressource ms-drbd0 est promue maître. Les commandes colocation et order peuvent encore être affinées avec l'usage des parenthèses pour les ressources qui n'ont pas de liens entre elles. Par exemple : colocation id inf:(a B) C Les ressources A et B sont indépendantes. L'arrêt de la ressource A ou celle de la ressource B n impactera pas la ressource C Pour que le ressource C s'arrête et migre avec A et/ou B, il est nécessaire que les ressources A et B s'arrêtent simultanément. Par contre, si la ressource C s'arrête, les ressources A et B seront coupées. order id inf:(a B) C Les ressources A et B peuvent démarrer en parallèle et C démarrera après le démarrage d'une des deux ressources. Si aucune ligne n'a renvoyé d'erreurs, on peut valider : crm(live)configure# commit crm_mon : ============ Last updated: Mon Aug 9 14:07: Last change: Mon Aug 9 14:07: via crmd on intralabar Stack: Heartbeat Current DC: hdintralabar (d990204c-2de3-40c5-8f8d-4469d01aafb3) - partition with quorum Version: ee0730e13d124c3d58f00016c3376a1de5323cff 2 Nodes configured, unknown expected votes 7 Resources configured. ============ Online: [ intralabar hdintralabar ] Resource Group: servintralab IPFailover (ocf::heartbeat:ipaddr2): Started intralabar serviceweb (ocf::heartbeat:apache): Started intralabar Clone Set: cservicemysql [servicemysql] Started: [ hdintralabar intralabar ] Master/Slave Set: ms-drbd0 [drbd0] Masters: [ intralabar ] Slaves: [ hdintralabar ] fs0 (ocf::heartbeat:filesystem): Started intralabar CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 14/17

15 Création de la ressource relative au service FTP La création de la ressource relative au service FTP ne devrait pas poser de problèmes si l'on prête attention au fait que : le chemin par défaut prévu dans le script ocf vers le fichier de configuration n'est pas correct (crm ra info ocf:heartbeat:proftpd) ; Il est préférable de rallonger les timeout à 40 s de démarrage et d'arrêt qui sont, par défaut, courts (20 s) (si on laisse le fichier de configuration par défaut, le démarrage de FTP prend plus de 20 secondes : en laissant le timeout par défaut, le système se met en erreur car il considérera que FTP ne peut être démarré sur aucun des nœuds) La ressource FTP ne devra être activée que sur le nœud sur lequel DRBD est lancé en tant que maître et après que le système de fichier ne soit monté. CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 15/17

16 Annexe 3 : récapitulatif des commandes courantes Vérifier que Heartbeat est lancé : /etc/init.d/heartbeat status Vérifier que Heartbeat est actif : cl_status hbstatus Voir la liste des noeuds : cl_status listnodes Voir l'état d un noeud : cl_status nodestatus nom_node Accéder à l'interface de configuration du cluster : crm crm(live)# help This is the CRM command line interface program. Available commands: cib resource node options configure ra status quit,bye,exit help end,cd,up manage shadow CIBs resources management nodes management user preferences CRM cluster configuration resource agents information center show cluster status exit the program show help go back one level Si on saisit crm(live)# nom_commande help, on a les différentes possibilités d'arguments après la commande et ainsi de suite... Éditer/Modifier une configuration crm configure edit cela vous placera dans une instance de «vim» pour effectuer une modification qui sera appliquée à la sauvegarde. Éditer/Modifier directement une ressource crm configure edit <id_ressource> cela vous placera dans une instance de «vim» pour effectuer une modification qui sera appliquée à la sauvegarde. Modifier la configuration du cluster en entrant directement dans le mode de configuration : crm configure Voir la configuration crm(config)configure# show Équivalent de crm configure show Vérifier sa configuration crm(config)configure# verify Équivalent de crm configure verify CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 16/17

17 Stopper une ressource crm resource stop <id_ressource> Démarrer une ressource crm resource start <id_ressource> Supprimer une ressource crm configure delete <id_ressource> Si la ressource est en cours d'utilisation, il vaut mieux la stopper avant de la supprimer. Déplacer une ressource crm resource move <id_ressource> <noeud> Annuler le déplacement crm resource unmove <id_ressource> Préférence du noeud crm configure location <nouvel_id_ressource> <id_ressource> <score>: <nœud> La ressource <id_ressource> préférera tourner sur le nœud <nœud>. Liste des ressources OCF crm ra list ocf heartbeat Connaître la liste complète des paramètres d une primitive, crm ra info ocf:heartbeat:nom_primitive. Vous obtenez la liste des timeout par défaut, des paramètres et de leurs valeurs par défaut, les paramètres obligatoires et facultatifs. Mettre un poste en maintenance crm node standby [<noeud>] Sortir un poste de maintenance crm node online [<noeud>] Effacer les erreurs sur une ressource crm resource cleanup <id_resource> Cloner une ressource (de type «anonymous») crm configure clone <nom_clone> <id_resource> Sauvegarder une configuration crm configure save /root/sauveha.conf crm configure save xml /root/sauveha.conf.xml # Version XML Restaurer une configuration (et remplacer la configuration actuelle) crm configure load replace /root/sauveha.conf Mettre à jour une configuration crm configure load update /root/sauveha.conf CERTA - septembre 2013 v1.0 Page 17/17

Installation Manuelle DRBD et GFS2

Installation Manuelle DRBD et GFS2 Installation Manuelle DRBD et GFS2 DRBD est un système de réplication de disque au travers d'un réseau. Il permet de "recopier" le contenu d'un disque vers un serveur distant. Ceci est particulièrement

Plus en détail

SERVEUR WEB HAUTE DISPONIBILITÉ

SERVEUR WEB HAUTE DISPONIBILITÉ SERVEUR WEB HAUTE DISPONIBILITÉ Page 1 Table des matières I. Sujet... 3 II. Caractéristiques du projet... 2 A. Contexte... 2 B. Configuration... 2 C. Étapes et gestion du projet et travail en groupe...

Plus en détail

TARDITI Richard Mise en place d une Haute Disponibilité

TARDITI Richard Mise en place d une Haute Disponibilité TARDITI Richard Mise en place d une Haute Disponibilité Dans le cadre du projet GSB j ai mis en place un cluster de deux machines virtuelles Apache sous Linux, avec une haute disponibilité produite grâce

Plus en détail

Solution Haute Disponibilité pour Linux

Solution Haute Disponibilité pour Linux Solution Haute Disponibilité pour Linux Nicolas Schmitz Ecole Centrale de Nantes Nicolas.Schmitz@ec-nantes.fr Introduction La haute disponibilité c'est notamment : Doubler au maximum le matériel Mettre

Plus en détail

Configuration matériel. Tâche 2 : Installation proprement dite de l application sur un serveur de test virtualisé sous VmWare Workstation.

Configuration matériel. Tâche 2 : Installation proprement dite de l application sur un serveur de test virtualisé sous VmWare Workstation. PPE 1 MISSION 1 Tâche 1 : Se renseigner sur les exigences logicielles et matérielles de l utilisation de MRBS sur une distribution Linux (Debian). Proposer une configuration matérielle suffisante pour

Plus en détail

GOUTEYRON ALEXIS. SIO2 N candidat: 0110692972. UEpreuve E4. USituation professionnelle 2. serveurs de fichiers. Uen haute disponibilité

GOUTEYRON ALEXIS. SIO2 N candidat: 0110692972. UEpreuve E4. USituation professionnelle 2. serveurs de fichiers. Uen haute disponibilité GOUTEYRON ALEXIS SIO2 N candidat: 0110692972 UEpreuve E4 USituation professionnelle 2 serveurs de fichiers Uen haute disponibilité Session 2014 2015 I- Présentation a) Utilité Aujourd hui, dans le monde

Plus en détail

PPE. Haute disponibilité Étude des solutions de clustering. cluster actif/passif Évolution en actif/actif avec équilibrage de charges

PPE. Haute disponibilité Étude des solutions de clustering. cluster actif/passif Évolution en actif/actif avec équilibrage de charges PPE Haute disponibilité Étude des solutions de clustering cluster actif/passif Évolution en actif/actif avec équilibrage de charges Présentation des solutions et documentation technique Ce document traite

Plus en détail

Service WEB, BDD MySQL, PHP et réplication Heartbeat. Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox

Service WEB, BDD MySQL, PHP et réplication Heartbeat. Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox Version utilisée pour la Debian : 7.7 Conditions requises : Dans ce TP, il est nécessaire d'avoir une machine Debian sous ProxMox Caractéristiques de bases : Un service web (ou service de la toile) est

Plus en détail

Fonctionnalités d Acronis :

Fonctionnalités d Acronis : Sommaire Introduction... 2 Fonctionnalités d Acronis :... 2 Concepts de base d'acronis True Image Home... 3 Version d Acronis... 4 Configuration requise pour Acronis True Image Home 2015... 4 Systèmes

Plus en détail

Fichier de configuration du projet N 2 Synchronisation des données de 2 serveurs Web

Fichier de configuration du projet N 2 Synchronisation des données de 2 serveurs Web Fichier de configuration du projet N 2 Synchronisation des données de 2 serveurs Web Page 1 Sommaire Description de la situation professionnelle Page 3 Contexte de la situation professionnelle Principales

Plus en détail

Exploitation de l Active Directory

Exploitation de l Active Directory Exploitation de l Active Directory Mise à jour Date Version Auteur Diffusion Description 30/11/2013 1.0 VALAYER - JUGE 02/12/2013 Installation, réplication sauvegarde, restauration, de l AD. Ajout d utilisateurs

Plus en détail

Côté labo : Initiation aux scripts PowerShell

Côté labo : Initiation aux scripts PowerShell Côté labo : Initiation aux scripts PowerShell Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Description Initiation à la rédaction de scripts dans le langage

Plus en détail

Installation d'un cluster ejabberd

Installation d'un cluster ejabberd Installation d'un cluster ejabberd Sommaire 1. Avant-propos 2. Configuration DNS 3. Installation 1. Installation sur le premier noeud 2. Configuration du noeud 1. Configuration de base 2. Configuration

Plus en détail

SISR3- Mise à disposition d une application web sécurisée

SISR3- Mise à disposition d une application web sécurisée Contexte : Le laboratoire pharmaceutique Galaxy-Swiss Bourdin (GSB) désire mettre à disposition des visiteurs médicaux une application Web de gestion des frais de remboursement. Il souhaite disposer d'une

Plus en détail

TP CLUSTER-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER

TP CLUSTER-MISE EN ŒUVRE D UNE SOLUTION DE HAUTE DISPONIBILITE POUR UN SERVEUR DE FICHIER A. Les objectifs Installer configurer un serveur de fichier hautement disponible Mise en œuvre d un cluster failover B. Les besoins Machines hôte Windows 8 avec le logiciel de virtualisation Hyper-V opérationnelles

Plus en détail

La Haute disponibilité des modules EOLE

La Haute disponibilité des modules EOLE La Haute disponibilité des modules EOLE EOLE 2.3 révisé : Janvier 2014 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE (http ://eole.orion.education.fr) V e r s i o n d u d o c u m e n t r

Plus en détail

Heartbeat DRBD. Application aux vservers. 29 mai 2008. JT-SIARS Marseille - 29 mai 2008 - F Lichnowski 1

Heartbeat DRBD. Application aux vservers. 29 mai 2008. JT-SIARS Marseille - 29 mai 2008 - F Lichnowski 1 Heartbeat DRBD Application aux vservers 29 mai 2008 JT-SIARS Marseille - 29 mai 2008 - F Lichnowski 1 Pourquoi vserver? Isoler les différents services Optimiser la mutualisation Utilise peu de ressources

Plus en détail

WebSphere MQ & Haute Disponibilité

WebSphere MQ & Haute Disponibilité L objectif de cet article est d identifier les problèmes pouvant se poser lors de la mise en place d un système de secours dans une configuration WebSphere MQ, et de proposer des pistes pour régler ces

Plus en détail

SISR3 : Cluster de basculement de serveurs de fichiers

SISR3 : Cluster de basculement de serveurs de fichiers SISR3 : Cluster de basculement de serveurs de fichiers Objectif : Mettre en place un cluster de basculement de deux serveurs de fichiers. Il est nécessaire pour ce TP de disposer d'un Active Directory,

Plus en détail

PPE Installation d un serveur FTP

PPE Installation d un serveur FTP Introduction : Tout au long de ce tutorial nous allons créer un serveur FTP, commençons tout d abord à voir ce qu est un serveur FTP. File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP,

Plus en détail

Configurer Apache STORM. Version 1.0. avec plusieurs nœuds esclaves

Configurer Apache STORM. Version 1.0. avec plusieurs nœuds esclaves Configurer Apache STORM avec plusieurs nœuds esclaves Version 1.0 Rédacteur : Philippe Lacomme (placomme@isima.fr) Date : 24 aout 2015 Liste des modifications / Installation réalisée sur : Ubuntu 15.04

Plus en détail

1 Démarrage de Marionnet

1 Démarrage de Marionnet Institut Galilée Administration Système Année 2011-2012 INFO 2ème année Master Info 1 Master Image & Réseau 1 T.P. 1 Administration Système Le logiciel Marionnet (www.marionnet.org) offre la possibilité

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

Installation du Serveur - Windows Server 2003

Installation du Serveur - Windows Server 2003 Installation du Serveur - Windows Server 2003 Nous allons commencer par l installation du serveur afin de remplir les conditions nécessaires et préparer celui-ci à l installation des services : Active

Plus en détail

Desktop Manager 2.8 Guide de mise à jour. Janvier 2014

Desktop Manager 2.8 Guide de mise à jour. Janvier 2014 Desktop Manager 2.8 Guide de mise à jour Janvier 2014 Ce document d'aide présente une méthodologie pour migrer d'une ancienne version de Desktop Manager vers la nouvelle version 2.8. Elle comporte deux

Plus en détail

PROJET Côté labo : Multiboot avec disques virtuels (vhd)

PROJET Côté labo : Multiboot avec disques virtuels (vhd) PROJET Côté labo : Multiboot avec disques virtuels (vhd) Description du thème Propriétés Description Intitulé long Mise en place d un multiboot avec des disques virtuels de Windows 7 Entreprise et Windows

Plus en détail

Projet Storebox. Livre blanc Swisscom (Suisse) SA

Projet Storebox. Livre blanc Swisscom (Suisse) SA Projet Storebox Livre blanc Swisscom (Suisse) SA Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 Différence entre synchronisation et sauvegarde... 3 Quelle méthode utiliser?... 3 Situation initiale... 4 Enjeux...

Plus en détail

Raid logiciel sous Linux

Raid logiciel sous Linux ISET KAIROUAN 2014-2015 TP Raid logiciel sous Linux Installation et configuration du RAID logiciel sous LINUX Auteur Version - Date Nom du fichier N.GRASSA & J.AMMAR Mars 2015 tp-raid A. Sommaire A. SOMMAIRE...

Plus en détail

Un petit aperçu. Saïd El Mamouni - LMJL UMR Mathrice Lyon

Un petit aperçu. Saïd El Mamouni - LMJL UMR Mathrice Lyon Un petit aperçu 1 Définition Wikipedia (http://fr.wikipedia.org) DRBD (Distributed Replicated Block Device en anglais, ou périphérique en mode bloc répliqué et distribué en français) est une architecture

Plus en détail

Stage SambaÉdu Module B. Jour 10 Utiliser le module TFTP de Se3 : maintenance, sauvegarde et clonage des clients

Stage SambaÉdu Module B. Jour 10 Utiliser le module TFTP de Se3 : maintenance, sauvegarde et clonage des clients Stage SambaÉdu Module B Jour 10 Utiliser le module TFTP de Se3 : maintenance, sauvegarde et clonage des clients SOMMAIRE Le boot PXE La sauvegarde / restauration d'ordinateurs clients via le boot PXE Le

Plus en détail

Haute disponibilité avec Heartbeat

Haute disponibilité avec Heartbeat Haute disponibilité avec Heartbeat Consignes : Ce TP peut être réalisé seul ou en binôme à l aide de machines virtuelles Debian GNU/Linux. Un serveur DNS opérationnel est recommandé pour finaliser le TP.

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

LOT 3 : Logiciel de backup

LOT 3 : Logiciel de backup LOT 3 : Logiciel de backup http://redobackup.org/ Tous vos documents et paramètres seront restaurés à l état exact où ils étaient lors de la dernière sauvegarde prise. Redo Backup and Recovery est un CD,

Plus en détail

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement)

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4 Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) Que contient ce tutoriel? Quick Access Control est une application qui s'exécute indépendamment

Plus en détail

Le serveur X2Go. Procédure

Le serveur X2Go. Procédure Le serveur X2Go Les sessions X2Go sont destinées à permettre à l utilisateur d avoir son propre environnement dérivé d une plateforme commune sans cesse maintenue et renouvelée. Présentation : Lorsque

Plus en détail

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows)

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Documentation pour tout utilisateur mise à jour le 20.06.2007, a été réalisée par Kurt Tornare Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Attention : la réexportation de ce logiciel cryptographique est

Plus en détail

Principe. Technologies utilisées. 1. Linux et LVM. Les snapshots (instantannés) sous Linux et FreeBSD. Présentation de LVM. Organisation de LVM

Principe. Technologies utilisées. 1. Linux et LVM. Les snapshots (instantannés) sous Linux et FreeBSD. Présentation de LVM. Organisation de LVM Les snapshots (instantannés) sous Linux et FreeBSD Principe Un instantanné permet de pouvoir figer l'état du système de fichier à un instant t pour des besoins de sauvegarde. Une sauvegarde peux parfois

Plus en détail

G. Méthodes de déploiement alternatives

G. Méthodes de déploiement alternatives Page 32 Chapitre 1 - Le fichier MigUser.xml permet de configurer le comportement d'usmt lors de la migration des comptes et profils utilisateurs (capture et restauration). - Le fichier config.xml permet

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner

Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner Manuel d installation et d utilisation du logiciel GigaRunner Manuel Version : V1.6 du 12 juillet 2011 Pour plus d informations, vous pouvez consulter notre site web : www.gigarunner.com Table des matières

Plus en détail

Le meilleur de l'open source dans votre cyber cafe

Le meilleur de l'open source dans votre cyber cafe Le meilleur de l'open source dans votre cyber cafe Sommaire PRESENTATION...1 Fonctionnalités...2 Les comptes...3 Le système d'extensions...4 Les apparences...5 UTILISATION...6 Maelys Admin...6 Le panneau

Plus en détail

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG GUIDE UTILISATION POINT DE VENTE INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE 1 Créer une tâche de sauvegarde... 4 1.1 Paramètres de la tâche... 4 1.1.1 Nommer la tâche... 4 1.1.2 Emplacement

Plus en détail

La haute disponibilité dans la vraie vie

La haute disponibilité dans la vraie vie La haute disponibilité dans la vraie vie Arnaud Gomes-do-Vale Le 2 août 2010 Arnaud Gomes-do-Vale () La haute disponibilité dans la vraie vie Le 2 août 2010 1 / 37 Sommaire 1 Généralités 2 Problématique

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Jeremy Briffaut,??? 8 septembre 2014 1 Objectifs Ce projet vous permettra de mettre en pratique vos connaissances acquises dans

Plus en détail

Citer quelques exemples de serveur de fichiers? Et les caractériser?

Citer quelques exemples de serveur de fichiers? Et les caractériser? Yachou Zouhir 1 TSIOC Que veut dire l'acronyme FTP? File Transfer Protocol Citer quelques applications des serveurs FTP? FileZilla, GetFTP Dans le cadre du protocole FTP, quels sont les numéros de port

Plus en détail

DOMAIN NAME SYSTEM. CAILLET Mélanie. Tutoriel sur le DNS. Session 2012-2014 Option SISR

DOMAIN NAME SYSTEM. CAILLET Mélanie. Tutoriel sur le DNS. Session 2012-2014 Option SISR DOMAIN NAME SYSTEM Tutoriel sur le DNS CAILLET Mélanie Session 2012-2014 Option SISR Table des matières DOMAIN NAME SYSTEM 2013 I. DNS Statique sous Linux (Ubuntu 12.04 LTS)... 3 A. DNS Principal... 3

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

BTS SIO. Solution de sauvegarde ISCSI Target avec avec Openfiler. Années : 2012-2014. Situation professionnelle numéro 7. Description : Mots-clés :

BTS SIO. Solution de sauvegarde ISCSI Target avec avec Openfiler. Années : 2012-2014. Situation professionnelle numéro 7. Description : Mots-clés : Années : 2012-2014 BTS SIO Situation professionnelle numéro 7 Solution de sauvegarde ISCSI Target avec avec Openfiler GretaViva5 Es2com Description : Le protocole ISCSI est un protocole de stockage en

Plus en détail

BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise

BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise BTS INFORMATIQUE DE GESTION Administrateur des réseaux locaux d entreprise EPREUVE E5 : PRATIQUE DES TECHNIQUES INFORMATIQUES Identité du candidat : PAPIN Perrine N d inscription : M326070463 ACTIVITE

Plus en détail

Utiliser un classeur partagé pour collaborer

Utiliser un classeur partagé pour collaborer Page 1 sur 9 France (modifier) Tous les sites Microsoft Se connecter à Mon site Office Online (Qu'est-ce que c'est?) Se connecter Accueil Produits Aide et procédures Téléchargements Images clipart Modèles

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

Mission HAUTDISPO-WEB

Mission HAUTDISPO-WEB Mission HAUTDISPO-WEB Intitulé Propriétés Présentation Rapide Durée estimée en heures Savoir-faire SI mobilisés en priorité Documents joints Modalités de réception Serveur Web hautement disponible Description

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

progecad NLM Guide de l'utilisateur

progecad NLM Guide de l'utilisateur progecad NLM Guide de l'utilisateur Rev. 11.1 Table des matières Table des matières...2 Introduction...3 Comment démarrer...3 Installation de progecad NLM server...3 Enregistrement de progecad NLM server...3

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

Cours 420-KEG-LG, Gestion de réseaux et support technique. Atelier No2 :

Cours 420-KEG-LG, Gestion de réseaux et support technique. Atelier No2 : Atelier No2 : Installation d Active Directory Installation du service DNS Installation du Service WINS Création d'un compte d'ordinateur Jonction d'un ordinateur à un domaine Création d usagers. Étape

Plus en détail

Activité 1 : Création et Clonage d'une première machine virtuelle Linux OpenSuSE.

Activité 1 : Création et Clonage d'une première machine virtuelle Linux OpenSuSE. Activité 1 : Création et Clonage d'une première machine virtuelle Linux OpenSuSE. Lors de la première utilisation de Virtual Box, l'utilisateur devra remplir le formulaire d'inscription Virtual Box. Création

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

Nuage Cloud notions, utilisation

Nuage Cloud notions, utilisation Page:1 Cours pour utilisation simple du Cloud Table des matières 1-Généralités...2 1.1-Les principales fonctionnalités...2 2-Les solutions proposées...4 2.1-Choix du fournisseur...4 2.2-Installation de

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP 05 Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP 05 Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 info S1 Année 2008-2009 Administration de Parc Informatique TP 05 Installation de Linux Debian 1 Une machine virtuelle Sur les machines du Sercal, nous ne pouvons pas manipuler les

Plus en détail

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès

La sécurité. Chapitre 6. 1. Introduction. 2. La sécurité des accès 259 Chapitre 6 La sécurité 1. Introduction La sécurité La sécurité des données est un enjeu capital. Une base de données peut être amenée à stocker des données très sensibles, confidentielles. L'implémentation

Plus en détail

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES Le rôle Hyper-V fournit une infrastructure logicielle et des outils de gestion de base qui vous permettent de créer et de gérer un environnement informatique de serveur virtualisé. Hyper V Installation

Plus en détail

Online Help StruxureWare Data Center Expert

Online Help StruxureWare Data Center Expert Online Help StruxureWare Data Center Expert Version 7.2.7 Système virtuel StruxureWare Data Center Expert Le serveur StruxureWare Data Center Expert 7.2 est disponible comme système virtuel pris en charge

Plus en détail

http://manageengine.adventnet.com/products/opmanager/download.html?free

http://manageengine.adventnet.com/products/opmanager/download.html?free Introduction Opmanager est un outil de supervision des équipements réseau. Il supporte SNMP, WMI et des scripts ssh ou Telnet pour récupérer des informations sur les machines. Toutefois les machines doivent

Plus en détail

OpenMediaVault installation

OpenMediaVault installation OpenMediaVault installation 2013-01-13/YM: version initiale 1 Introduction L'installation de OpenMediaVault, basé sur Debian, présente quelques difficultés pour l'utilisateur de Windows. Cette procédure

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8 Version du produit : 4 Date du document : mai 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

Cluster High Availability. Holger Hennig, HA-Cluster Specialist

Cluster High Availability. Holger Hennig, HA-Cluster Specialist Cluster High Availability Holger Hennig, HA-Cluster Specialist TABLE DES MATIÈRES 1. RÉSUMÉ...3 2. INTRODUCTION...4 2.1 GÉNÉRALITÉS...4 2.2 LE CONCEPT DES CLUSTERS HA...4 2.3 AVANTAGES D UNE SOLUTION DE

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server Machine virtuelle Machine virtuelle Machine virtuelle VMware ESX 3 Network Shutdown Module Network

Plus en détail

Les modules SI5 et PPE2

Les modules SI5 et PPE2 Les modules SI5 et PPE2 Description de la ressource Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Les modules SI5 et PPE2 BTS SIO SI5 PPE2 Description Ce document présente une approche

Plus en détail

Agenda. Bienvenue. Agenda

Agenda. Bienvenue. Agenda Bienvenue Présentateur : Armel Kermorvant armelk@fedoraprojectorg Fonction FedoraProject : Ambassadeur / Mentor Fonction Fedora-frorg : Vice-Président chkconfig Portable off Haute Disponibilité Fonctionnement

Plus en détail

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows)

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Documentation pour tout utilisateur mise à jour le 17.03.2008, a été réalisée par Kurt Tornare Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Attention : la réexportation de ce logiciel cryptographique est

Plus en détail

Installation de Bâtiment en version réseau

Installation de Bâtiment en version réseau Installation de Bâtiment en version réseau 1. CONFIGURATION LOGICIEL ET MATERIELS Version du logiciel : Systèmes validés : Protocoles validés : Bâtiment 2009 V10.0.0 et supérieure Sur le serveur : Windows

Plus en détail

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5 Le service FTP 1) Présentation du protocole FTP Le File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l échange informatique de fichiers sur

Plus en détail

Proposition de contexte pour le BTS SIO

Proposition de contexte pour le BTS SIO Description de la ressource Proposition de contexte pour le BTS SIO Propriétés Intitulé long Contexte «Laboratoire GSB» Description Formation concernée Matière Présentation BTS SIO MTI, PPE et EDM Cette

Plus en détail

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne.

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Sync-A-BOX et Duplicati est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Les usages : Espace de stockage externe, accessible depuis n importe où. Utilisable comme lecteur logique avec

Plus en détail

ALOHA Load Balancer Guide de démarrage

ALOHA Load Balancer Guide de démarrage ALOHA Load Balancer Sommaire 1 Contenu de l emballage... 3 2 Phase préparatoire... 3 3 Branchement du boitier... 3 3.1 Méthodologie... 3 3.2 Vue du modèle ALB BOX... 4 3.3 Vue du modèle ALB 2K... 5 3.4

Plus en détail

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows)

Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Documentation pour tout utilisateur mise à jour le 14.09.2010, a été réalisée par Kurt Tornare Installation du client Cisco VPN 5 (Windows) Attention : la réexportation de ce logiciel cryptographique est

Plus en détail

Cloner un disque dur

Cloner un disque dur Cloner un disque dur Préambule: J'ai testé beaucoup d'outils disponibles sur le Web, pour cloner des disques dur et/ou des partitions, dans de nombreux cas et sur de nombreuses machines, et avec de nombreux

Plus en détail

installation et configuration de systèmes TR ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS

installation et configuration de systèmes TR ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR THÈME : CONFIGURATION D UN SERVEUR TP N 4 LINUX A DISTANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOM : CI 11 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DE SYSTEMES TR OBJECTIFS

Plus en détail

Tutoriel compte-rendu Mission 2: Gestion des utilisateurs

Tutoriel compte-rendu Mission 2: Gestion des utilisateurs Équipe Informatique BTS SIO 2 2012/2013 ACKCHOUR Ramdane MUNIER Julien OUDART Luc Tutoriel compte-rendu Mission 2: Gestion des utilisateurs Sommaire I Pré-requis A) Installation de la machine virtuelle

Plus en détail

TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7

TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7 TP2a : Windows 2008 Server et Active Directory + station windows 7 Description de la configuration et des objectifs du TP : Installer un serveur Windows 2008 contrôleur de domaine en machine virtuelle

Plus en détail

Installation de Virtual Box & VM ware

Installation de Virtual Box & VM ware SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO Installation de Virtual Box & VM ware Description : Ce projet a pour but de définir la virtualisation, de comparer deux solution (Virtual Box & VMware), de les installer

Plus en détail

GastroTime TOC. Nouveau!

GastroTime TOC. Nouveau! Nouveau! Une timbreuse badgeuse GastroTime à un prix particulièrement intéressant! Fabrication suisse 4 langues (F/D/E/I) Dimensions : 21 x 14.5 x 3.5 cm 1 an de garantie Robuste Transfert à l aide d une

Plus en détail

Installation FollowMe Q server

Installation FollowMe Q server Installation FollowMe Q server FollowMe Rev 1.00 30 nov 2007 Pré requis FollowMe v5 est un service de Windows et s'installe sur tout poste fonctionnant sous XP Pro, 2000 server, 2003 server. Il utilise

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11

Acronis Backup & Recovery 11 Acronis Backup & Recovery 11 Guide de démarrage rapide S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Virtual Edition Advanced Server SBS Edition Advanced Workstation Serveur pour Linux Serveur pour

Plus en détail

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere 15/11/2013 Par Aymeric BLERREAU Dans le cadre de l obtention du BTS SIO SISR Services Informatiques aux Organisation option Solution d Infrastructure,

Plus en détail

FAQ. 1. Installation de l'image Windows PE pré-construite et fournie. 1.1. Pré-SE Windows PE pour les systèmes Windows (Partition virtuelle)

FAQ. 1. Installation de l'image Windows PE pré-construite et fournie. 1.1. Pré-SE Windows PE pour les systèmes Windows (Partition virtuelle) Référence Doc. : DT-ENG-016-FR FAQ Produit: NovaScale BLADE Series Date : septembre 2009 Objet: Résumé : Création de l environnement de démarrage pour le déploiement avec la Console RDS. Cette note explique

Plus en détail

WINDOWS SERVER 2003-R2

WINDOWS SERVER 2003-R2 WINDOWS SERVER 2003-R2 Nous allons aborder la création d'un serveur de partage de fichiers sous "VMWARE" et "Windows Server 2003-R2". Objectifs : Solution de sauvegarde de fichiers pour la société "STE

Plus en détail

Configuration de Telnet dans Linux

Configuration de Telnet dans Linux Configuration de Telnet dans Linux Durée prévue: 25 minutes Objectif Équipement Scénario Procédures Dans ce TP, l'étudiant va apprendre à configurer les services Telnet sur un système de manière à ce que

Plus en détail

Mise en place d un cluster. De basculement. Et DHCP Failover. Installation. Préparation. Vérification

Mise en place d un cluster. De basculement. Et DHCP Failover. Installation. Préparation. Vérification Mise en place d un cluster De basculement Et DHCP Failover Valentin Banse Thomas Haën-Boucher Thomas Bichon Présentation Installation Préparation B T S S I O 2 2 / 0 4 / 2 0 1 4 Configuration Vérification

Plus en détail

Guide rapide EOLE EOLE 2.4

Guide rapide EOLE EOLE 2.4 EOLE 2.4 Documentation sous licence Creative Commons by-nc-sa - EOLE 2.4 Date : Editeur : Rédacteurs : Copyright : Licence : Pôle national de compétence EOLE Équipe EOLE Cette documentation, rédigée par

Plus en détail

OUAPI Guide d installation Outil d administration de parc informatique. Documentation d installation et de paramétrage

OUAPI Guide d installation Outil d administration de parc informatique. Documentation d installation et de paramétrage Outil d administration de parc informatique Documentation d installation et de paramétrage Nicolas BIDET Ouapi.org 29/07/2012 Sommaire Installation de Wampserver... 3 1.1. Téléchargement de WampServer...

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles

Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Le Ro le Hyper V Troisie me Partie Haute disponibilite des machines virtuelles Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les principales

Plus en détail

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM Solutions informatiques Procédure Sur Comment installer et configurer Filezila FTP Server Solutions informatiques Historique du document Revision Date Modification Autor 3 2013-04-29 Creation Daniel Roy

Plus en détail

User Documentation. Documentation utilisateur. version 0.2b 04-2009

User Documentation. Documentation utilisateur. version 0.2b 04-2009 User Documentation Documentation utilisateur version 0.2b 04-2009 Table des matières 3 French Version....4 English Version.22 Table des matières 4 Table des matières TABLE DES MATIERES 3 A PROPOS DE CE

Plus en détail

Le module Clonage des stations

Le module Clonage des stations Le module Clonage des stations Présentation Le module clonage des stations s'appuie sur l'outil libre udpcast ainsi que sur la possibilité pour les machines modernes de "booter" sur la carte réseau. On

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) Remarques 1. L'installation de STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) s'effectue en deux temps

Plus en détail