Difficile de s'y retrouver

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Difficile de s'y retrouver"

Transcription

1 MARCHE MARKETING - ACHAT Dossier rédige par Marianne lourmer TUBES ET RACCORDS SANITAIRES EN RÉSIDENTIEL Difficile de s'y retrouver sur un marche qui mêle les tonnes (de cuivre et de PVC) et les kilometres (de PER et de multicouche) et surtout, le chauffage et lr sanitaire \oirp I as saimssement et I évacuation (PVC) Pour realiser une alimentation ça mtaire que ce soit dans le neuf ou la renovation lhabitat collectif ou individuel I installateur dis pose du cuivre, du FFR et du mul ticouche S il s'est vendu en 2011 a peu pres 1 "53 DOO km de tubes dont environ 60000km de cuivre (soit tonnes) 75 DOO Ion de PPR (hors plancher chauffant) et 18000km de multicoucbe im possible de discerner quelles parts concernent le sanitaire et le chauf fage (radiateurs) étant donne que les diamètres et les épaisseurs mis en oeuvre sont identiques Ce que I on sait 7 Neuf fois sur dix, le PER (hydrorâble) va dans le neuf, ou il représenterait au moins une ms tallation sur deux voire pres des deux tiers d entre elles Le tiers res tant appartiendrait au cuivre dans des maisons individuelles plutôt moyen haut de gamme Le mul ticouche qui, a l'instar du cuivre peut tout «faire» i este pour l'instant essentiellement utilise en sanitaire ou en Irvdrocable par des entreprises de plus de dix salaries en quête de rentabilité Maîs il faut savoir que s'il ne repre sente que lf) DOO km en volume en valeur il a dépasse le PER et ses km Quant au PVC, qui concerne les évacuations sam taires exclusivement, le marche est on ne peut plus mature fluctuant essentiellement en fonction du nombre de logements construits Sur les tonnes écoulées en 2010, dont tonnes de mc cords 36% seraient ailes dans le bâtiment VOS CLIENTS i LA LOUPE METHODOLOGIE L'ensemble des graphiques est issu de I interrogation par notre partenaire Cohesium d un panel d entreprises sur leur activite globale et la pose de tubes et raccords sanitaires en part euller Sur 100 questionnaires aboutis (N-100) repartis a part egale sur les cinq grandes regions françaises 85 % ont moins de 10 salaries A ce jour, vous diriez que votre carnet de commandes est de... N=ioo Plus de 6 mois Entre 2 et 3 mois 1 mois O Le Cabinet de la Filière Bâtiment Au cours des six prochains mois, diriez-vous que la situation de votre entreprise S'améliorera nettement S'améliorera légèrement Restera stable Se détériorera légèrement Se détériorera nettement Ne sait pas N=IOO Quelle proportion dè tubes et raccords pour l'alimentation et l'évacuation de l'eau sanitaire posez-vous pour chacun des marchés suivants? 11-1 o I Résidentiel renovation Résidentiel neuf ÉRIC MANT1ONE, president de Cochebot syndicat des fabricants ae composants et de systemes intègres de chauffage rafraîchissement et sanitaire «Le sertissage va faire émerger autres matériaux» Les materiaux de synthèse dont les paris de marche ont progresse avec I augmentation des pnx du cuivre - et avec eux le nombre de vols sur les chantiers -, ont permis I émergence du sertissage dans I univers de la plomberie et du chauffage Cette technique de raccordement simple fiable et rapide, est disponible aupurd hui pour tous les materiaux le PER, le multicouche le cuivre, mas aussi I inox et I acier galvanise Une fois qu elle sera devenue la norme, ces materiaux deviendront beaucoup plus accessibles a tous les professionnels Ainsi, paradoxalement, les matenaux de synthèse, via le sertissage, pourraient favoriser le retour des canalisations en tubes métalliques, en particulier I inox, propose par plusieurs fabricants et destine aux alimentations sanitaires, ainsi que I acier galvanise qui, lu, est reserve au chauffage Non-résidentiel renovation Non-résidentiel neuf Réglementation LES INSTALLATIONS DE DISTRIBUTIONS SANITAIRES, QUEL QUE SOIT LE MATERIAU MIS EN ŒUVRE, SONT ENCADREES PAR LES DTU SUIVANTS 60 1 (Plomberie sanitaire pour bâtiments a usage d habitation) (Regles de calcul des installations de plomberie sanitaire) (Canalisations d eau chaude ou froide sous pression et canalisations d évacuation des eaux usees des eaux pluv ales a I interieur des batiments - regles generales de mise en œuvre) (Evacuation d'eaux usees et d'eaux vannes) LES TUBES MULTICOUCHES SONT SOUMIS A ATEC, lesquels concernent les trois composants tube raccords et outillage (mâchoires) LES TUBES D'EVACUATION EN PVC doivent repondre a la norme NF E (resistance et emboîtement) et NF ME (securite feu) Page 1/5

2 Page 2/5 STRATEGIES INDUSTRIELLES Le multicouche prêt à décoller Côté évacuations, c'est le calme (presque) plat. Côté alimentations, le cuivre continue de céder du terrain, libérant un énorme marché aux matériaux de synthèse. Les fabricants sont en ordre de marche. Les fabricants de tubes en ma teriaux dp synthèse destines a I alimentation sanitaire le proddment tel un seul homme le cui\ re est un tres tres bon mate riau Maîs de préciser aussitôt façon baiser de Judas qui s en tartre et se rorrode route rhei doit être brase est difficile a tia\ aillei demande des competences de plus en plus raies exige du temps pour sa mise on œuvre requiert un permis feu En revanche le tube multicouche qu ils oni en catalogue presente tous les avan tages du cuivre les incom ements en moins leger et rigide il se tra \aillpparpillement est inerte ne craint pas la coriosiun s'installe enencaslie et en apparent s av ere plus qualitatif que le PER (ou PEX a I anglo saxonne) permet de ga gner du temps se met en œuvre sans risque ni consommable et ultime argument coûte moins SELECTION PRODUITS cher Car le cours du cuivre même s il est lom des sommets atteints en 2011 demeure ele\ e aux alen tours de la tonne contre 3000 en 2005 Le cuivre mate riau historique symbole du sa \ oir faire du plombier serait il en train de décrocher? A\ec I Irvdro cable le PER lui a déjà rail tout un pan de I alimentation sanitaire (et du chauffage) et le multicouche émerge in et la affichant dcs pro gressions a deux chiffres depuis pres, de dix ans Certes ce dernier ne représente en France que 13% des métrages de tubes installes en plomberie et en chauffage conta 43 % en Italie et 27 % en mo) enne en Europe (source fabricants) Maîs Olivier Tissot directeur du Centre europeen du cuivre a beau mettre en garde (Quel recul avons nous sur les materiaux de syn these 9 1 e PPR était hier la panacée el aujourd hui ce serait le multi LES PRINCIPAUX ACTEURS EVACUATIONS PVC Wavm (tubes et raccords) Nicoll (raccords) Girpi (raccords) Pipelife (tubes et raccords) Valsir (tubes et raccords) TUBE PER Acome Comap Rehau PB Tub Valsir Giacommi TUBE MULTICOUCHE Uponor Nicoll Oventrop Comap Gebent Giacommi PB Tub Viega Tece Henco Valsir couche 7 ) une fois qu il a goûte au multicouche le professionnel ne revient pas en arrière Autrement dit même si le prix du cuivre de \ait retrouver des rm eaux accep tables il ne rallumerait pas son chalumeau tant il est vrai que ce produit composite constitue une belle alternative au cuivre Le PER, un matériau solidement implante Pourtant aussi séduisant soit il le multicouche ne détrônera pas le FFR qui règne sur I alimentation sanitaire horizontale (et le chauf lage) dans le résidentiel neuf Qu a t il de si extraordinaire ce PER? Outre un prix imbattable il presente deux avantages du point de vue de I installateur D une part sa mise en œuvre ne neees site aucune qualification contrai rcment a celle du amro D autre part le tube étant insère dans une game (fourreau) il pst amovible et relevé dp la gaiantie biennale pas de la décennale G est pourquoi malgre des défauts certains - il se dilate beaucoup est bleu ou rouge (maîs parfois blanc) a une image médiocre de plastique - son a\ enir est assure du moins dans le neuf et sur les petits diamètres Son avenir maîs pas celui des in dustriels qui le fabriquent (tiois sites de production dans I Hexa gene) Car le PER est un produit banalise voire bas de gamme en France qui I a cantonne a la serie "5 (épaisseur minimale) De plus il n e\ allie plus (rien de neuf dep uis la barriere anti oxygène et plus récemment le tube pre isole) et se Tube multicouche en polyethylene réticule avec ame en aluminium Pour la réalisation de reseaux d eau potable jusqu a +70 C de chauffage jusqu a +95"C Tl t l l H V nr W3HKi ou d alr comprime lin ^Hfc jusqu a +40 C * * * l^t (air sec exempt d'huile) Décline en sept diamètres de 16 a 63 mm Propose en barre de 5 rn droite ou coudée a 45 ou 90, en rouleau de 50 rn avec ou sans isolant en mousse de polyethylene, etc Mise en œuvre avec raccords et robmettenes du fabricant Nom: Tube Sanipex MT Fabricant: Georg Fischer Raccord avec bague a memoire de tension en acier carbone et concept a outil intègre (Tool mside) Bague exerçant une pression constante de 2 tonnes Equipée d un témoin visuel de connexion et d'un indicateur sonore Disponible en diamètre de 16 au 32 en PPSU et laiton avec code couleur de repérage facilitant le raccordement Installation en neuf et renovation Nom RTM Fabricant Uponor Systeme complet de tubes étudies pour I évacuation silencieuse des EU EV et EP dans le logement collectif et social, I hotellene, le secteur hospitalier ou les ERP Réalises en PVC et C PVC double couche entierement recyclable par filière organisée classes au feu Ml, anticorrosion et antitartre atténuant les bruits aériens Coude a grand rayon de courbure manchon double et collier de supportage antivibratile en metal ou en PVC en complement de gamme Permet la desolidansation de I installation pour limiter les bruits solidiens Disponible dans une gamme élargie de 5 a 20 cm de diamètre Pour chantier neuf ou en renovation Nom. Fnaphon Fabricant: Girpi

3 CE QU'ILS EN PENSENT.., PHILIPPE BARBRY, chef de marche sanita re de Nico» jmh^ C C Selon nous, le multicauche va continuer r B sa forte progression sur toutes les applications, 'W y compris en plancher chauffant parce qu'il "JE facilite la pose sur les plaques sans plots, qui ^ ^^ se développent De plus, adapte comme le cuivre ^f f ^ a toutes les applications, il va devenir le matériau unique du professionnel, simplifiant ses achats (tubes, raccords, outillage) et lui permettant de valoriser ses chutes de tubes, en salle de bams notamment BERTRAND FOUGEROUSE, responsable marketing Eau chaude/ Eau froide de Wavin CC Specialiste de l'évacuation sanitaire en PVC, Wavm s'est positionne sur l'alimentation eau chaude/eau froide, via l'hydrodistribution. Nous proposons du multicouche depuis quatre ans et du PER depuis l'automne D'autres lancements importants sont prévus cette annee. Notre objectif est d'être un acteur majeur du transport de l'eau dans la construction et un interlocuteur capable d'accompagner la distribution sur un large périmètre, ll ARA SHAHNAZARYAN, marketing manager dè Gebent C t Nous misons sur une complémentarité entre les différents materiaux. C'est pourquoi, en plus du tube multicouche, nous proposons trois variantes de metal l'acier carbone, l'inox et le cuivre qui, compte tenu de leurs propretés respectives, sont destines a des applications différentes par exemple l'acier en colonne et en sortie chaudière, le multicouche en etage, etc. C'est notre strategie de différenciation, ll vend non pas au kilometre maîs à Id tonne via des appels d offres lanc.es par les grands acheteurs en début d annee ' Dans ce contexte seuls comptent le prix et les performances logistiques Rien qui permette d arrondir los marges dos industriels Page 3/5 Le multicouche, nouvel eldorado? Beaucoup plus qualitatif le multi couche se positionne pile entre le cuivre désormais trop coûteux et le PER trop bas de gamme ouvrant de nouveaux marches aux indus triels Ainsi Uponor en proposant du diamètre HO peut concurron cer le metal sur les colonnes mon tailles et, apres a\ oir renforce ses capacites de stockage sur son site de Samt-Quentm-Falla\ier il affiche I assurance d un leader Maîs il est lom d etre le seul Tous les fa bricants sont on ordre dc marche et si le marche qui se dessine est énorme la bataille s annonce rude D une pari parce que le nombre dp prétendants déjà ( onspqiieiits continue d enfler (même si 20% d entre eux réalisent déjà 80 "o des lentes] D autre part les capacites de production sont (trop) impor tantes dans I Europe en crise d au lourd fam Dc plus ai ec I aval du CSTB depuis 2010 les avis tech niques s ouvrent aux outillages tiers (sous la responsabilite de leurs fabiicanls) pemietlant aux installateurs voire aux distributeurs de glisser plus facilement d un four nisseur a I autre en utilisant une seule machine a sertir quel que soit le systeme de tube (en revanche, contrairement a ce qui se passe a\ oc le PER le couple tube laccord reste inséparable) Enfin l'écart de prix actuel entre le multicouche et le PER dempurp important filant de phénomènes qui pourraient faire de cette bataille une veritable guerre et tirer le marche vers le bas (de gamme) Evacuations: l'acoustique à petits pas Concernant I évacuation e est sur l'acoustique que les fabricant de PVC misenl aujourd hui Des fabrn anis en petit nombre et dont les positions varient peu Si les produits acoustiques sont dispo niblcs la problématique no mo bihse guère en dehors du sec leur cle I hôtellerie et du e ollec tif haut de gamme ou labeille HQE, v ou e de la renovation dont on sait qu pile ne doit pas dégrader I existant Maîs les industriels attendent leur heure qui ne pourra venir que d une evolution de la reglementation qui avance a petits pas Ainsi depuis Ic début de I annee Ic Ic gislateur exige du maître d ouvrage uno attestation de prise en compte de la reglementdlion acoustique a différentes etapes du chantier C est un début Tube en cuivre pre-isole par game en mousse polyurethane de 7 a 27,5 inm d'épaisseur suivant les diamètres, revêtue d'un film protecteur en PVC gns, pour le transport de I eau chaude dans les reseaux sanitaires et de chauffage y compris les installations solaires Résiste a des températures jusqu'à +150 C Fonction de fourreau assuree par la game, évitant le surgamage avant la pose, encastrée ou engravee, permettant la libre dilatation du tube Contribue a I isolation phonique dans les canalisations Propose en deux versions couronne de tube en cuivre recuit de 12 a 18 mm de diamètre ou barre de tube en cuivre ecroui de 22 a 54 mm de diamètre Accessoires et raccords isoles par coque en PVC ou en mousse polyethylene Nom: Wicu Eco Fabricant: KMH Tubes Batiment Trefimetaux DEMQNTABLi Systeme de tuyauterie hygiénique en polypropylene a raccorder par polyfusion, adapté aux installations d eau sanitaire et reseau de chauffage et de climatisation, dans le logement, le tertiaire ou I industrie Fibre de verre intégrée permettant une dilatation minimale (Faser) Matériau stable et recyclabe, aux propnetes d'isolation thermique et phonique Existe en différentes gammes, tube pre-isole (ISO), renforce et etanche a I oxygène (OT) Disponible en diamètre exterieur de 16 a 63 mm Nom: Fusiotherm Fabricant: Raccord a emboîtement pour systeme de canalisation multicouche de 16 a 63 mm de diamètre, en ECS, chauffage haute ou basse température et eau glacée Compose de trois elements compacts et d un joint en PPSU (polyphenylsulfone) et laiton pour les pieces filetées permettant une connexion etanche a la mam sans outillage y compns pour les gros diamètres Fenêtre témoin assurant le controle de l'emboîture Systeme démontable et réutilisable Pour le neuf ou la renovation dans le secteur résidentiel, tertiaire ou industriel Nom: Tecelogo Diam 63 Fabricant: Tece

4 TENDANCES Vers un marché multimatériaux Le début de la fin du cuivre' Evidemment non Même si seb parts de maiche s erodent le cuivre conserve I excellente image d un matériau noble resistant bac tericide et nécessitant un \ rai sav orr faire Tous les. artisans vous IP di rent' Une image que les industriels du cuivre cherchent d ailleurs a pro mouvoir auprès des consommateurs européens Leur slogan Ma maison mente du cui vi e > frappe juste fare a des materiaux concurrents dont I aspect plastique rebute souvent Le cuivre peut ll dev entr le matenaii chic et haut de gamme de la salle de bains ' fl est déjà le plus cher de tous ironisent certains Maîs il est surtout en affinité avec le plombier chauf fagiite du moins, celui qui côtoie le consommateur et s attache au prix paye au comptoir plus qu au coût du temps passe Le temps passe au dire des fabricants de tube mul ticouche si I installateur a I mstai de I entreprise de plus de drx sala ries calculait ce que lui coûte le rac cord a souder en terme de temps il se convertirait immédiatement au multicouche Vraiment ' Ne prefet e rait il pas commencer par sortir le cuivre 7 Oui repond Viega fabricant de raccords cuivre a sertu qui es time a \^% la part des installateurs qui les utilisent en france G est tres peu si I on compare av ec I Al lemagne ou ils sont 75% et e est dire si au delà de la question du cout il reste du chemm a parcourir pour I installateur maîs aussi pour le consommateur Car moins do temps passe sur le chantier e est moins d heures de main d oeuvre sur le devis Ce qui suppose pour I artisan de valoriser son savoir faire différera ment et pour le consommateur d ac cepter de payer autre e bose que de la mam d œuvre Pas e\ ident Multimatenau et multitechnique Cela étant une fois le rarrord a sertir entre dans les mœurs tous les materiaux seront a egalite en terme d usage et tous trouveront une place sur le marche que la segmentation se fasse en fonction dcs couts (PER en neuf d entree et de mov, enne gamme cuivre en renovation et en maison mdrvi duelle neuve haut de gamme mul ticouche en neuf et on reno) du profils des entreprises (cuivre pour les artisans et petites entreprises et multirouohe et FFR pour les plus grandes) ou du type d applications (cuivre et multicouche en renova bon sanitaire PER et multicouche en construction neuve) Maîs il iie faut pas perdre de vue que d autres materiaux sont en bce notamment I inox et I acier galv anise (chauf Quel(s) type(s) de tubes COHeSILim J.*J. 1.'S et raccords sanitaires posez-vous? N=IOO Tubes et raccords en cuivre Tubes et raccords en polyetdylene (PE) Tubes et raccords en acier galvanise Tubes el raccords en PVC Tubes et raccords multicouche Autres Le Cabinet de la Filiere Bâtiment Technique Jusqu en 2010 chaque industriel préconisait dans le cadre de I Atec sa propre sertisseuse (qu il ne fabriquait pas) Line strategie qui permettait peut etre d eviter les malfaçons maîs qui surtout ficelait le distributeur et I installateur empêches d aller voir ail eurs Sous I impuls on des nouveaux entrants sur le marche les Atec se sont ouverts aux outillages tiers S es fabricants de multicouche continuent de certifier un systeme complet les fabricants d out liage peuvent désormais recommander leur propre sertisseuse sous leur responsabilite de maniere a eviter qu en cas de litige chacun ne se renvoie la balle En réalité plus que la sertisseuse e est la mâchoire qui est importante La macho re et I etat de I outil fage) ainsi qu une autie famille de raccords les PushFit sortes do raccords instantanés qui se pas sent d outillage Certes ces der mers ronsideies comme iles di cessoiros de bricoleurs ne font pas recette auprès des professionnels Malgre tout les industriels les ont tous intègres a leur catalogue tant ils sont persuades que leur sim phcite d usage saura les imposer ne serait ce que pour effectuer des raccordements dans les lieux inaccessibles Page 4/5 lé La marque du produit est-elle importante lors Qui décide du type de tubes COH6SIU m de l'achat de vos tubes et raccords sanitaires? et raccords sanitaires à poser? L, carnet d. i, FH,ere Batiment N-ICO N=100 Tres importante Plutôt importante I Vous meme Ni importante ni pas Importante Plutôt pas importante D I Architecte, bureau d'études (maitre d œuvre) Client particulier Maitre d ouvrage Pas du tout importante O O

5 DISTRIBUTION Convertir les installateurs Curieusement, les avis sont tres partages sur le taux de pénétration du multicouche dans le reseau de distribu riou sanitaire-chauffage entre les industriels qui estiment que 95% des points de \ente stockent le produit et ceux assurant qu'ils ne sont guère plus d un sur deux Ou se si tue la réalité? Tl est probable que certains points de vente satellites ne stockent pas laissant ce rôle a leui agenrp principale et que certains distributeurs ont encore une strategie opportuniste stockant le produit «a la demande» lorsque les chantiers rentrent Un investissement humain et financier II est vrai qu un stock de bon niveau suppose un investissement compris entre 10 DOO et 15 DOO Un investis sèment a la fois important et nécessaire En effet, le tube multicouclie et sa cohorte de references don, snt être slockes pour etre vendus Toutefois si le stock est nécessaire, il n est pas suffisant pour qu il tourne il doit alimenter quèlques gros chantiers en general réalises par des entreprises de plus de dix salaries amsi qu lin certain nombre de petits par I intermédiaire d un solide reseau de petits installateurs Or les artisans et les entreprises de moins de Dans quelle mesure êtes-vous satisfait par l'offre chez vos fournisseurs... Les conseils techniques/ l'accompagnement Les innovations proposées L information a propos des innovations dix salaries n utilisent pas encore le tube multicouclie Ce sont donc eux qu il faut aujourd'hui convaincre et convertir Pour \ parvenir il est ne cessaire que distributeur et industriel réunissent leurs forces (de vente) pour mieux labourer le leriain, et le rôle du chef d agence est primordial s il ne s invpslil pas dans la paille le marche ne se développe pas suffi samment vite sur la zone de chakn dise, le stock ne tourne pas et tout le monde}'laisse des plumes Quant N = 100 aux fabricants ils leur faut jouer leur partition complète démonstrations, journees techniques prets de serus sensés formations des ATG et des installateurs Chez Gebent par exemple le multicouche représente im tiers des formations Pan e que le tube multicouche implique un linéaire a la fois volumineux complexe et bien approvisionne un seul fabricant est généralement reference chez le distributeur rarement deux Une trentaine de marques dispose cohesium. O Le Cabinet cle la Filière Bâtiment Brouta lait satisfait i Plutôt satisfait Ni satisfait/ Ni mfatjsfait Igf Plutôt insatisfait Hl! Pas du tout satisfait JK Ne sait pas aujourd rmi d un Atec «Systeme de ranalisalions multitouche» propo sant des tubes et raccords différents et en aucun cas interchangeables d'une marque a I autre Maîs s agissant des sertisseuses la tendance est a I ouverture (v oir encadre Tech nique) Une tendance qui simplifie la vie des professionnels maîs per met également aux distributeurs de reprendre leur liberte et de «re nouer» avec leurs fournisseurs d outillage Page 5/5 Auprès de quels types de distributeurs vous approvisionnez-vous en tubes et raccords sanitaires? N=100 Négoce specialiste 68% Parmi ces critères quels COHpc lum o, sont les trois prioritaires COHesium..«...,.» Le Cabinet de la F de sélection des tubes et liere Batiment raccords sanitaires? N= i no 11' choix 2" choix I 3" choix TOTAL Negoce généraliste multispecialiste 63% 58% Chez le fabricant 47% 33% Grandes surfaces liu, de bricolage 1 20% Autres (cooperatives) 13% 7%

Système multicouche raccords à sertir et tubes

Système multicouche raccords à sertir et tubes Système multicouche raccords à sertir et tubes 4BONNES RAISONS DE CHOISIR LES SOLUTIONS 4GAMMES COMPLÉMENTAIRES 1 L EFFICACITÉ : pour répondre à toutes les configurations Avec les solutions multiconnect,

Plus en détail

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec pour les applications plomberie - sanitaire chauffage - eau glacée 10 ans Systèmes tubes + raccords GARANTIE Certificat CSTBat Certificat CSTBat Certificat CSTBat

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure!

Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure! Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure! Eau Solaire Gaz Pascal P. Plombier (Lyon) RAPIDITÉ Réalisez vos installations en toute sécurité et dans un temps record! Le sertissage est jusqu

Plus en détail

Sertissage Aciers COMAP,

Sertissage Aciers COMAP, Sertissage Aciers COMAP, passez à la vitesse supérieure! Jean Vasseur Communication - Photo : Domino Pascal P. Plombier (Lyon) XPress aciers Carbone XPress aciers Inox RAPIDITÉ Réalisez vos installations

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

Tubes multicouches PEX/AL/PE PEXFIT FOSTA. VIEGA Ennesterweg 9 D-57428 Attendorn Tél : 49 2722 610 Fax : 49 2722 611206

Tubes multicouches PEX/AL/PE PEXFIT FOSTA. VIEGA Ennesterweg 9 D-57428 Attendorn Tél : 49 2722 610 Fax : 49 2722 611206 Avis Technique 14/06-1056 Tubes multicouches PEX/AL/PE Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à jour est

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1827*V1

Avis Technique 14/13-1827*V1 Avis Technique 14/13-1827*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1827 Tubes multicouche en PE-Xc/Al/PE Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

Société HENCO INDUSTRIES NV Toekomstlaan 27 B-2200 Herentals Belgique Usine : Herentals. Vu pour enregistrement le 6 février 2006

Société HENCO INDUSTRIES NV Toekomstlaan 27 B-2200 Herentals Belgique Usine : Herentals. Vu pour enregistrement le 6 février 2006 Avis Technique 14/05-987 Révision de l Avis Technique 14/01-636 Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohresystem HENCO PEXc/AL/PEXc Titulaire : Société HENCO INDUSTRIES

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE Système de canalisation pré-isolée Uponor 9 Quelques mots sur L histoire L aventure prometteuse des canalisations en plastique remonte à une trentaine d années environ. A la

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Multitrapress. Système pour tube multicouche Avis technique : ATEC 14/10-1554*01 TRA

Multitrapress. Système pour tube multicouche Avis technique : ATEC 14/10-1554*01 TRA Multitrapress Système pour tube multicouche Avis technique : ATEC 14/10-1554*01 1 TRA TRA Le groupe, dont la création remonte à 1990, est implanté dans plusieurs pays Européens. Le groupe réalise un chiffre

Plus en détail

Le chauffage, épisode 2 : plomberie

Le chauffage, épisode 2 : plomberie Le chauffage, épisode 2 : plomberie tomtom, le 19 mars 2010 à 14:47 Si vous avez bien tout suivi l'article précédent, nous voilà donc partis dans la conception et la réalisation d'un chauffage central.

Plus en détail

Catalogue tarif professionnel 2015.1 CHAUFFAGE & RAFRAICHISSEMENT PLOMBERIE

Catalogue tarif professionnel 2015.1 CHAUFFAGE & RAFRAICHISSEMENT PLOMBERIE Catalogue tarif professionnel 2015.1 CHAUFFAGE & RAFRAICHISSEMENT PLOMBERIE UN GROUPE DE DIMENSION INTERNATIONALE UPONOR, industriel d envergure internationale, développe des solutions pour la plomberie,

Plus en détail

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage

SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage SolutionS packs Bi-tEMpÉRatuRE une gestion unique de différents circuits de chauffage *Des solutions polymères à l infi ni www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie Solution pack BI-TEMPÉRATURE chauffage

Plus en détail

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER- INSERT - POÊLE - CHAUDIÈRE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

33 QUESTIONS 33 RÉPONSES

33 QUESTIONS 33 RÉPONSES 33 QUESTIONS 33 RÉPONSES Le Centre du Cuivre reçoit chaque jour un grand nombre de questions de la part des installateurs de plomberie et de chauffage sur des sujets les plus variés. La réglementation

Plus en détail

Efficacité supérieure, temps de montage plus court faible poids de la construction à sec pour les parois et le sol

Efficacité supérieure, temps de montage plus court faible poids de la construction à sec pour les parois et le sol C H A U F F A G E / R E F R O I D I S S E M E N T S Y S T E M E D E C O N S T R U C T I O N A S E C S I C C U S Efficacité supérieure, temps de montage plus court faible poids de la construction à sec

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie plancher chauffant basse température Solution plancher sec : L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation La solution plancher sec REHAU est dotée de toutes les caractéristiques du plancher

Plus en détail

Avis Technique 14/04-912 MULTYRAMA

Avis Technique 14/04-912 MULTYRAMA Avis Technique 14/04-912 Révision de l Avis Technique 14/01-621 Système de canalisations multicouches Multilayer piping system Verbundrohre Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

le design intégré et modulable

le design intégré et modulable le design intégré et modulable LE SELF ENCASTRABLE Plot central menuisé composé d une cuve statique HOD de capacité 3GN1/1 et d une vitrine ventilée traversante de forme carrée. 2 Les modules encastrables

Plus en détail

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation THERMACOME Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide Présentation Plancher chauffant et rafraîchissant De nombreux avantages pour l utilisateur Le système

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE COMBINEZ VOTRE STATION INDIVIDUELLE Le module thermique d appartement TacoTherm Dual Piko s adapte parfaitement à toutes les configurations

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

SYSTEM O. Un système unique pour des réseaux distincts Eau froide sanitaire Eau chaude sanitaire

SYSTEM O. Un système unique pour des réseaux distincts Eau froide sanitaire Eau chaude sanitaire SYSTEM O Un système unique pour des réseaux distincts Eau froide sanitaire Eau chaude sanitaire CONCEPTION, CHOIX DES MATÉRIAUX ET MAINTENANCE : La sécurité des réseaux passe par une bonne conception,

Plus en détail

Simplement mieux. S y s t è m e d e p lo m b e r i e Q u i c k & E a s y. Uponor France 35, rue du Mollaret 38070 Saint-Quentin-Fallavier France

Simplement mieux. S y s t è m e d e p lo m b e r i e Q u i c k & E a s y. Uponor France 35, rue du Mollaret 38070 Saint-Quentin-Fallavier France S y s t è m e d e p lo m b e r i e Q u i c k & E a s y Crédits photos : Shutterstock, Fotolia - Conception graphique : p.relave@free.fr Uponor France 35, rue du Mollaret 38070 Saint-Quentin-Fallavier France

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Canalisations et raccords gaz

Canalisations et raccords gaz S O M M A I R E Canalisations & Raccords gaz Tubes PE p. 6 Raccords électrosoudables p. 7 Prises de branchement p. 12 Prises en charge p. 13 Raccords réseau p. 14 Vannes PE p. 15 Protection réseaux p.

Plus en détail

Ballons. et bouteilles. ballons

Ballons. et bouteilles. ballons Ballons Bouteilles de mélange / Ballons tampon... 26 à 27 Ballons : - Stockeurs chauffage... 28 - Stockeurs & échangeur E.C.S.... 29 à 30 - Stockeurs E.C.S... 3 Résistances et réchauffeurs... 32 Bouteilles

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX SÉCURITÉ DES RÉSEAUX SANITAIRES Sécurité... 10 Groupes de Vases d'expansion sanitaire Mitigeurs...16 Domestiques Collectifs Équilibrage des boucles Réducteurs de pression...149 Accessoires sanitaires...15

Plus en détail

Alimenter les appareils sanitaires

Alimenter les appareils sanitaires 75108 PARIS CEDEX 2 01 40 13 30 30 Des réseaux hydrocâblés «tout plastique» Page 1/5 Audelà des tubes, les collecteurs et raccords peuvent également être fabriqués en matériaux de synthèse. La mise en

Plus en détail

Séminaire Rénovation des toitures plate

Séminaire Rénovation des toitures plate Séminaire Rénovation des toitures plate CCBC 5 décembre 2013 Rénovation et isolation des toitures plates en béton Stéphanie DEMEULEMEESTER FACILITATEUR BATIMENT DURABLE Spécialiste ENVIRONNEMENT 1. Introduction

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009.

GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009. GULFSTREAM RC Nantes B 389 788 993 - Crédits Photos : P. Kyriasis, Getty Images - Schémas : Cabinet Martinez - Octobre 2009. Ajoutez un isolant réflecteur ou et gagnez : 15% d économie sur votre facture

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT www.rehau.com Construction Automobile Industrie DÉCOUVREZ LE CONFORT Votre maison est un refuge où vous pouvez relaxer, bâtir des souvenirs

Plus en détail

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux.

systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. systèmes d étagères Ergonomique, flexible, sûr. Le système modulaire pour pharmacies hospitalières et services d hôpitaux. Système d étagères FAMA : une flexibilité optimale pour un rendement maximal.

Plus en détail

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL Robinetterie de sécurité Sécurité et économies d eau COMAP offre une gamme d équipements de sécurité et de protection de la distribution

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60

OUTILS DE PLOMBIER. Code Capacité Cond. Prés. Prix 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC Coupe démultipliée. 7350950 42 mm 6 V 24,00 7350951 42 mm 6 SC 24,60 PINCE COUPE TUBE PVC PRO Corps Zamack, retour de la lame par bouton poussoir. 7350955 42 mm 1 B 25,00 MINI COUPE

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Fiche technique de l USM TK 005

Fiche technique de l USM TK 005 1 Fiche technique de l USM TK 005 Percements de membranes de toits Union Suisse du Métal Association professionnelle construction métallique, Seestrasse 105, Case postale, 8027 Zurich Tél. 044 285 77 77,

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

33.1 Raccords push fit HENCO Vision 47

33.1 Raccords push fit HENCO Vision 47 HENCO VISION. Raccords push fit HENCO Vision. Collecteurs HENCO Vision . Raccords push fit HENCO Vision Composition La structure du raccord push fit prouve que HENCO Vision est le résultat d un développement

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Référentiel Professionnel

Référentiel Professionnel Référentiel Professionnel INSTALLATEUR EN SANITAIRE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES 1/26 SOMMAIRE 1. INTITULE DE L'EMPLOI-TYPE...3 1.1 Fiche(s) ROME de rattachement... 3 1.2 Autres(s) appellation(s) de l emploi-type...

Plus en détail

Le chauffe eau à accumulation électrique

Le chauffe eau à accumulation électrique Le chauffe eau à accumulation électrique I) Composition d un chauffe eau électrique Leurs constitutions sont sensiblement les mêmes entre chaque fabriquant : Habillage Départ eau chaude Isolant Cuve Anode

Plus en détail

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Thierry Gallauziaux - David Fedullo La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Groupe Eyrolles, 2011, IS 978-2-212-13206-9 EYROLLES La plomberie en PER, PVC et multicouche Sommaire Les plastiques... 6...

Plus en détail

NOMA Parkett. Sécurité grâce à la technologie. www.nmc.eu/twitter. www.nmc.eu/youtube. www.nmc.eu/facebook

NOMA Parkett. Sécurité grâce à la technologie. www.nmc.eu/twitter. www.nmc.eu/youtube. www.nmc.eu/facebook NOMA Parkett EXPERT www.nmc.eu/twitter Sécurité grâce à la technologie www.nmc.eu/youtube www.nmc.eu/facebook 2-3 NOMA PARKETT EXPERT Pour une meilleure qualité de l'habitat Depuis un demi-siècle, NMC

Plus en détail

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique.

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. ROTEX Sanicube : combinaison de l accumulateur et du chauffe-eau instantané. ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. Le Chauffage! Autant d eau chaude sanitaire que vous voulez.

Plus en détail

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Tarif indicatif HT, Applicable à partir du 01.01.13 Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Les Systèmes Eco-énergétiques et Sanitaire Roth Distribution > > Systèmes de Planchers Chauffants Rafraîchissants

Plus en détail

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur

Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Eurotoit, le panneau haute performance pour l isolation thermique des toitures par l extérieur Adapté au marché du neuf et de la rénovation en climat de plaine et de montagne. isolation thermique par l

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM

RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM RELEVAGE DES EAUX - STATIONS DE POMPAGE SPM Nos Nos stations Nos stations Nos stations TOP TOP TOP répondent répondent aux aux aux différents aux différents besoins besoins besoins de de collecte, de de

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet

Pourquoi avoir choisi un ravalement isolant par l extérieur? Lancement de l avant projet Dossier Travaux d efficacité énergétique Projet d Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Ravalement Isolant maison individuelle (Le retour d expérience de Mr et Mme Parenti) 11 Date d emménagement au

Plus en détail

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium

Etanchéité. Edition 10/2012. Rivnet. Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Etanchéité Rivnet Systèmes de bande de rive et de rehausse d acrotère en aluminium Edition 10/2012 La philosophie de notre entreprise s exprime par la formule : idées + aluminium = dani alu idées : Recherche

Plus en détail

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY

PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT CHAUFFAGE PRODUCTION ECS POMPES À CHALEUR HAUTE TEMPÉRATURE PRODUCTION EAU CHAUDE SANITAIRE PROFESSIONNEL AN AIRWELL GROUP COMPANY PAC HT/ECS Pompes à Chaleur Haute Température et production d Eau

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

Carisma. Climatisation Ventilo-convecteur CRC ECM Carisma CRT ECM CRS ECM. www.eurovent-certification.com www.certiflash.com

Carisma. Climatisation Ventilo-convecteur CRC ECM Carisma CRT ECM CRS ECM. www.eurovent-certification.com www.certiflash.com Carisma Climatisation Ventilo-convecteur ECM Carisma CRT ECM CRS ECM Systèmes de management de la qualité ISO 900 Cert. n 04/4 www.eurovent-certification.com www.certiflash.com Les ventilo-convecteurs

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations :

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations : NOTICE DE MONTAGE Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux 15-60 27% - 173% Cette notice concerne 4 types d installations : T A C O TUILES ARDOISES TUILES PLATES CHASSIS TOITS

Plus en détail

Systèmes de supportage. Systèmes coupe-feu. Hilti. Performance. Fiabilité.

Systèmes de supportage. Systèmes coupe-feu. Hilti. Performance. Fiabilité. Systèmes de supportage Systèmes coupe-feu Hilti. Performance. Fiabilité. Mastics coupe-feu Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL page 252 Mastic coupe-feu acrylique CFS-S ACR page 253 Mastic coupe-feu intumescent

Plus en détail

Recommandations pour la surveillance de la température de l eau chaude sanitaire

Recommandations pour la surveillance de la température de l eau chaude sanitaire Délégation territoriale du Val-d Oise Recommandations pour la surveillance de la température de l eau chaude sanitaire Maîtriser la température de l eau chaude sanitaire L exploitant d un réseau d eau

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

ECOFIL Voûte d éclairement à ossature aluminium. Éclairement zénithal naturel. Idéal. pour l apport de lumiere naturelle dans vos locaux

ECOFIL Voûte d éclairement à ossature aluminium. Éclairement zénithal naturel. Idéal. pour l apport de lumiere naturelle dans vos locaux Éclairement zénithal naturel Idéal pour l apport de lumiere naturelle dans vos locaux Augmente considérablement l apport en lumière naturelle. Réduit la consommation en énergie globale du bâtiment. Contribue

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail