Mariotti Christian. La virtualisation en entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mariotti Christian. La virtualisation en entreprise"

Transcription

1 Mariotti Christian La virtualisation en entreprise 2011

2 Table des matières INTRODUCTION I ACTIVITES... 3 II IMPLANTATION... 4 III LE SERVICE INFORMATIQUE INTERNE... 5 IV OBJECTIFS... 5 V FORMALISATION DU CONTEXTE... 6 VI ETAT DES LIEUX DU SYSTEME... 7 VII ETAT DES LIEUX DES LOGICIELS VIII ANALYSE D UNE SOLUTION DE VIRTUALISATION IVX COMMENT VIRTUALISER? X Présentation de la solution VMware Vsphere Installation de l hyperviseur ESXi Installation des Machines virtuelles V13-webserv, V13-missio, V13-sql, V13-mysql, V13-bdc-b V13-webserv Création de la VM : V13-webserv Création de la VM : V13-sql Création de la VM : V13-mysql Création de la VM : V13-bdc-b Création du serveur V13-dsp Présentation de VMware Vcenter serveur Cloner une machine virtuelle Installer une Appliance VMware XI Plan de reprise d activité XII Les conséquences économiques Conclusion Annexe Annexe Annexe Annexe Page 1

3 Remerciements Je remercie Monsieur Oscar Logger, responsable du cours TSGERI, d avoir bien voulu être notre Guide d'études tout au long de l'année Je remercie tous les membres de l administration de l Afpa d avoir mis à notre disposition les moyens nécessaires pour réaliser ce travail. Je remercie tous les représentants du CETE, dans le cadre de mon étude, de leur collaboration permettant l élaboration du rapport de stage. Je remercie ma compagne, pour m'avoir soutenue durant cette période. Page 2

4 INTRODUCTION Le CETE Méditerranée, Centre d'etudes Techniques de l Equipement est un service déconcentré du ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) un bureau public d études et d ingénierie un spécialiste des territoires de l interrégional. Méditerranéenne Présent depuis 1968 dans la région méditerranéenne, le CETE Méditerranée est un outil d'étude et de conseil offrant un capital unique d'expertise et de savoirfaire : 410 agents (effectifs "temps pleins") dont 120 ingénieurs ou experts Plus de 2500 études par an et une production annuelle de 35,5 M Euros I ACTIVITES Des domaines d'interventions multiples : la ville et l'aménagement du territoire, les transports urbains et Page 3

5 interurbains, la conception, l'entretien et la réparation d'infrastructures et d'ouvrages d'art, l'environnement, la gestion des risques naturels, la sécurité routière, la gestion du patrimoine routier et l'informatique. II IMPLANTATION Le Cete méditerranée, appartient au réseau scientifique et technique du développement durable Cinq sites permettent d'intervenir dans cette zone d'action : Aix-en-Provence (Siège), Marseille (CRICR, Centre Régional d Information et de Coordination Routière), Montpellier (agence Languedoc-Roussillon et antenne du Laboratoire Régional d'aix), Nice (Laboratoire), Toulon (antenne du Laboratoire Régional d'aix). Chaque département est divisé en services. Par exemple, le département des services généraux se divise en : service des Ressources Humaines, service administratif et financier, service Patrimoine et moyens généraux, service informatique interne, service communication, service documentation unité de gestion. Le SII dépend lui-même d'autres départements informatiques: Le HFD : Le haut fonctionnaire d'état qui a le rôle de superviseur. Le PNE (Pôles Nationaux d'expertises).ce sont des partenaires privilégiés, dans le sens où ils apportent une expertise technique dans chaque domaine des projets informatiques. D'ailleurs la cellule PNEinfrastructure, à amorcer un début de réflexion sur la virtualisation : ueil Page 4

6 III LE SERVICE INFORMATIQUE INTERNE Chaque agent du CETE possède un poste de travail et utilise différentes applications ainsi qu'une boite mail. Le Service Informatique Interne est là pour s assurer du bon fonctionnement de l'infrastructure informatique, des différents sites composants le CETE Méditerranée. Il est composé de 7 agents : M. Gil Romand : chef du service, Mme Catherine Baglin : qui gère le suivi des logiciels techniques (AutoCad, MapInfo et Matlab) et des imprimantes, M. Francis Dos Santos : qui s'occupe de l'assistance de second niveau et de la gestion du parc informatique, M. Michel Gomez : administrateur du réseau local du CETE, il assure également le suivi des systèmes de sauvegardes et du câblage, M. Jean-Michel Ranchoux : développeur d'applications locales, M. Jean-Philippe Tenaud : développeur d'applications locales, il s'occupe également de l'assistance à l'administration du réseau et de la gestion de l'intranet, M. stephane Zucatti : développeur d'applications locales. IV OBJECTIFS J'ai été reçu par Monsieur Gil Romand, le chef du service informatique interne, et après un entretien, nous avons défini dans les grandes lignes une mission que je devrais mener à bien. Page 5

7 L'intérêt que porte le C E T E pour la virtualisation est lié au nombre croissant de serveurs dédiés aux applications métiers, le but étant de bénéficier des avantages qu'offre la virtualisation : Economiques: mutualisation du matériel, coûts de possession. Environnements de tests: développement, pré-production. Portabilité des VM: mis en place d'un plan de reprise activité Sécurité: les machines virtuelles sont isolées du réseau physique. Optimisation des ressources, et exploitation équilibrée des serveurs Définition du périmètre d'action à entreprendre : Audit de l'architecture serveur Préparation vers la virtualisation de quelques serveurs cibles Mise en œuvre de tests Passage en production sur un échantillon cible V FORMALISATION DU CONTEXTE Au Cete ma première action a été de faire une collecte sur le rôle des serveurs. La démarche a été de faire une description des rôles des serveurs physiques au sein du Si, et ainsi préparer le terrain pour la future solution de virtualisation. Suite à une première réunion, nous avons fait un inventaire des serveurs disponibles, et nous avons étudié les serveurs, qu'il serait le plus intéressant de virtualiser. Page 6

8 Infrastructure matérielle : Les serveurs physiques sont nommés "CT13" qui est la contraction de C E T E + le numéro du département(en annexe2 le rôle des serveurs). Le parc des serveurs du C E T E est constitué d'un parc de serveurs hétérogènes : Dell PowerEdge, Ibm X series, HP, avec un contrat de maintenance sur site de 3 ans. (La configuration des serveurs Dell les plus récents se trouve dans l annexe1). VI ETAT DES LIEUX DU SYSTEME Aujourd hui le système d'information du CETE convient parfaitement aux besoins des utilisateurs, je le qualifierai de très traditionnel, il est très simple à exploiter. Dans les années post-2000, NT4.0 serveur, était le produit phare chez Microsoft, pour administrer les ressources informatiques, et les comptes utilisateurs. Un contrôleur de domaine principal (ou PDC : Primary Domain Controller) qui est chargé de la gestion des comptes. Plusieurs contrôleurs secondaires de domaine ou BDC : Backup Domain Controller, qui contiennent une réplication de la base de données SAM du PDC. Des serveurs sur lesquels sont installées des applications spécifiques et des serveurs de base de données. Page 7

9 Un serveur pour la gestion du temps, sur lequel sont installés les outils de gestion du temps au CETE : temps de travail des agents, gestion des congés, des heures de récupération. Un serveur Intranet. Un proxy. Afin de faciliter l'administration des serveurs et permettre leur gestion à distance, le logiciel "TightVNC", est installé sur chacun d'eux, sur les serveurs Windows 2000/2003/2008 la prise à main à distance se fait à l'aide du "bureau à distance". Les données enregistrées sur les serveurs, notamment les données des répertoires sont sauvegardées par des robots de sauvegardes, mais également par des lecteurs de bandes DAT (Digital Audio Tape) pour certains serveurs. Des robots HP DLT (Digital Linear Tape) ou LTO (Linear Tape Open) avec des bandes de capacités différentes : 40 Go ou 80 Go compressés pour les DLT et 100 Go ou 200 Go compressés pour les LTO. Quatre robots LTO sont installés sur le site d'aix-en-provence. La programmation, le lancement des sauvegardes et la restauration des données sont gérés par le logiciel "Backup Exe». Les sauvegardes sont différentielles la semaine, et totale le week-end, sachant que les serveurs et les sauvegardes sont dans deux bâtiments différents, ce qui double la sécurité en cas de sinistre. Michel et Francis sont les responsables à appeler en cas de sinistre. Page 8

10 Gestion des comptes utilisateurs Les comptes utilisateurs sont rassemblés dans différents groupes afin de simplifier la gestion des droits pour le partage des répertoires. Le CETE est divisé en départements qui sont eux-mêmes divisés en services. On retrouve ce découpage au niveau des groupes d'utilisateurs. Il existe un groupe par département et un par service. Chaque utilisateur appartient donc au minimum à deux groupes différents. Organisation des ressources et gestion des droits En ce qui concerne le partage des dossiers, on retrouve l'arborescence du CETE (division du CETE en département, division des départements en services et dans les services se trouvent les agents). Page 9

11 Le script sg-scf.bat : echo off echo echo SCRIPT SG/SAF echo REM======================================================== REM appel du script commun à tous les départements REM======================================================== if %OS%AA==Windows_NTAA call \\CT13-AIX\netlogon\commun.bat if not %OS%AA==Windows_NTAA call z:\commun.bat echo Désinstall net use J: /delete net use K: /delete net use L: /delete echo Lecteurs réseaux echo Connexion au lecteur (J:) contenant les répertoires perso. net use J: \\CT13-PERSO\%USERNAME% echo Connexion au lecteur (K:) contenant Les données communes SG-SAF net use K: \\CT13-DSP\SG_SCF$ echo Connexion au lecteur (L:) contenant Les données communes SG net use L: \\CT13-DSP\collectif_SG$ Exit Page 10

12 L'administrateur du domaine possède le contrôle total sur tous les répertoires. Les autres utilisateurs n'ont aucun accès s'ils ne sont pas concernés par les dossiers. Le schéma du réseau actuel du CETE : Sur le site d'aix-en-provence, le réseau est divisé en plusieurs VLAN en fonction du bâtiment ou du service. Le schéma ci-dessous représente une partie du segment réseau du service SII (service informatique interne), Tous les serveurs ne sont pas représentés, je n'ai gardé que les serveurs à virtualiser, pour en simplifier la lecture. Page 11

13 VII ETAT DES LIEUX DES LOGICIELS Comme vu précédemment, les serveurs sont de technologie "assez récente", et fonctionnent sous Microsoft Windows NT4/2000/2003/2008.Ce sont des serveurs réservés au partage de fichiers, serveurs d'applications, contrôleurs de domaine en PDC/BDC pour les Nt4. En ce qui concerne les serveurs web, par exemple CT13-missio, ce sont des serveurs Open-source, à base de LAMP un peu ancien (php4), avec des applications Web développées sur mesures pour les besoins du CETE. Il est à noter que ct13-missio est un cas particulier, l'environnement est une version Linux Mandrake V10, je pense, choisie à une époque où cette distribution étais encore maintenue par une société française. Les contrôleurs de domaines n'ont pas reçus de mis à jour vers le service pack 6 l'os n'étant plus supporté par Microsoft, il en va de même pour certains serveurs d'applications sous Windows 2000 serveur. Ceci s'expliquant, à long terme, par la volonté du ministère de basculer vers des systèmes Opensource tel que Debian ou Ubuntu, il en va de même pour les stations de travails. La suite bureautique OpenOffice étant déjà implémentée. L appropriation du système Linux doit minimiser l'effort nécessaire au basculement vers l'architecture définitive basée sur l'annuaire LDAP (Lightweight Directory Access Protocol : protocole de gestion d'annuaires de réseau) qui est en projet avec le serveur CT13-ECDL, et viendra remplacer le PDC actuel. Actuellement le service dispose d'une licence ministérielle Windows 2000 réutilisable à volonté, ce qui n'est pas le cas pour les licences Windows 2008 standard.de ce fait, on peut aisément comprendre le choix du libre, quand on Page 12

14 connait les dépenses que peuvent représenter les achats de licences auprès de Microsoft. Cependant "libre" ne veut pas forcément dire "Gratuit", il faut bien le garder à l'esprit. Le câblage et équipements d'interconnexion locaux sont récents, les salles serveurs disposent d'onduleurs. Le réseau, et notamment la connexion externe ne souffre d'aucune latence. Pour la sécurité des données, des cellules spécialisées du ministère, expertes en sécurité informatique, pilotent et veillent à assurer une disponibilité maximale du système d'information. Le service SII, a une double casquette, veiller au bon fonctionnement du SI, mais aussi d'apporter une aide de proximité aux utilisateurs. Les intéressés ne s'en plaignent pas, au contraire. Finalement cette organisation: humaine, moyens, tourne tout à fait bien. Page 13

15 VIII ANALYSE D UNE SOLUTION DE VIRTUALISATION Rappel : Virtualisation complète Cette technique consiste à installer un logiciel permettant la virtualisation sur un système d exploitation (Windows, Linux ). Ce logiciel de virtualisation crée une couche d abstraction du matériel de la machine physique et permet la création de plusieurs machines virtuelles. Hyperviseur Cette technologie n utilise plus un système hôte classique comme précédemment mais un système d exploitation dédié à la virtualisation. Ce système est beaucoup plus léger qu un système d exploitation classique et est optimisé pour la virtualisation. Il ne peut être utilisé pour une autre activité, seules des machines virtuelles peuvent être installées dessus. Page 14

16 Lors de mon arrivé au CETE, j'ai eu une petite discussion avec Monsieur Romand le chef de service, il m'a fait un Schéma sur une démarche à suivre : Quels sont les éléments à virtualisés, la façon de les virtualisés, les conséquences économiques. Ci-dessous un schéma qui résume les propos : Le principe choisi, est de partir des données utilisateurs (clients) qui sont considérées comme absolument vitales, et les placées comme élément central de la réflexion. Les serveurs sont alors considérés uniquement comme un moyen d'accès ou de transformation de ces données. Les chemins doivent être nombreux, pour prévenir les pannes et accéder rapidement aux informations. Ajouter ou remplacer un chemin, en clair, ajouter ou remplacer un serveur, doit être simple et rapide. Que ce soit physiquement ou de façon virtuelle. Page 15

17 Par rapport au principe, cité précédemment, je pense que la solution qu'a choisie le Cete, est l'approche "faire simple", Pour cela, l'option choisie est de séparer tous les services entre eux, pour n'avoir plus qu'un seul service par serveur. La fiabilité des services va s'obtenir en déployant plusieurs serveurs ayant la même fonction. Je pense surtout aux serveurs de fichiers largement déployés au Cete d Aix. En tenant compte de ces volontés, se pose alors le problème de la forte augmentation prévisible du nombre de serveurs, et inévitablement des coûts induits. Comment éviter la multiplication du matériel/des services? Toute la question est là. Je vais m efforcer d apporter quelques éléments de réponses. Page 16

18 IVX COMMENT VIRTUALISER? Le stockage : Dans un premier, temps pour centraliser et sécuriser les données, il faudrait que le Cete s'équipe d'un SAN (Storage Area Network). Je m'explique: Un des plus grands défis de la virtualisation reste le stockage. Dans les faits, c est le plus souvent le stockage qui fait exploser les coûts, et crée des engorgements et des pertes de performances. L infrastructure, en l'occurrence le stockage, s il est mal dimensionné, ralentit les applications. Le NAS (Network Attached Storage) est effectivement un élément de stockage attaché directement au réseau local d'une entreprise. Il se configure par le biais d'une application web (typiquement, par votre navigateur, comme vous le feriez pour paramétrer votre box. Le NAS est spécialisé dans la gestion des fichiers, et offre donc d'excellentes performances. Pour une entreprise, il est donc préférable à un "simple" serveur de fichier. Il permet d'accéder aux fichiers stockés dessus à partir de n'importe quel point du réseau local. En revanche, comme il est rattaché au réseau, il risque de le surcharger. Le SAN (Storage area network) : Il s'agit d'un réseau à part entière, composé de switch, des baies de disques durs et d'un câblage ultra-rapide. Ce câblage, en fibre de verre, permet des débits jusqu'à 10 Gbits/s: c'est ce qu'on appelle le Fibre Channel (FC). Il y a en général beaucoup plus de switch que nécessaire: cela permet donc de multiplier les chemins d'accès possibles vers les baies de stockage. Le SAN est donc très orienté sécurité : le Fibre Channel Page 17

19 assure une transmission rapide et sécurisée, la multiplicité des switch et le maillage en FC permet de contourner la défaillance d'un switch, les disques durs sont souvent intégrés à des montages RAID (RAID 1, RAID 5 ou, plus généralement, RAID 5/1). L architecture matérielle, pour le stockage devrais être est la suivante : LES SOLUTIONS DE VIRTUALISATION : Pour répondre à ce besoin, le ministère (MEEDDAT) a décidé de créer un projet dédié à la virtualisation de son parc dans le but premier d en améliorer l administration et la fiabilité. Page 18

20 La première étape de cette migration vers un système virtualisé correspond à la mise en œuvre d une étude visant à préciser quels sont les solutions existantes, les éléments matériels à virtualiser, et comment s organisera la migration vers la nouvelle architecture définie. Je cite : «De nombreux outils sont disponibles sur le marché afin d'assurer la virtualisation de serveurs. Un tableau comparatif des différentes solutions sera présentés (avantages / inconvénients). On se limitera aux solutions les plus courantes du marché et/ou celles déjà implantées au Ministère (VMware ESX ESXi, KVM, XEN). Des solutions alternatives pourront être étudiées dans la mesure où elles apportent un intérêt certain (coût, technologie efficace, etc.).tous les outils Microsoft sont à exclure du champ d'investigation.» Il me semble que le Ministère n a pas vraiment entériné des choix définitifs quand une solution de virtualisation idéale, mais plutôt de profiter de toutes les solutions existantes, et de les adapter selon leurs besoins. Dans le cas du Service Informatique Interne les compétences humaines internes n étant pas spécialisées sur les technologies de virtualisation, choisir une solution Open Source serais un pari risqué, économiquement parlant. En cas de problèmes, on ne pourra compter que sur les compétences internes pour les solutionner. Il sera donc judicieusement de se pencher sur une problématique essentielle liée à la virtualisation, le rapport «risque/bénéfice». Pour ma part, j ai eu l occasion de voir des infrastructures virtualiser (CCMI de Marseille), la plupart du temps, la solution de virtualisation retenue est à l unanimité la suite de produits VMware. Ce choix unanime de cet éditeur n est pas dû au hasard, car il existe aussi comme nous l avons vu des solutions open source. En règle générale, VMware convainc les entreprises car ces solutions sont connues des entreprises, et ont fait leurs preuves. De plus, un support de qualité est également disponible en cas de problèmes. Page 19

21 X Présentation de la solution VMware Vsphere L hyperviseur VMware vsphere représente le moyen le plus facile de se familiariser à la virtualisation, gratuitement qui plus est. Cet hyperviseur entièrement fonctionnel vous permet de virtualiser vos serveurs et d exécuter vos applications dans des machines virtuelles en quelques minutes. L hyperviseur VMware vsphere repose sur VMware ESXi, l architecture d hyperviseur dont la fiabilité, les performances et la compatibilité avec un grand nombre de platesformes constituent une norme de fait sur le marché. Ci-dessous un schéma, pour avoir une vision d ensemble de la suite des logiciels VMware : Dans cette partie de mon rapport de stage je vous présente VMware Vsphere comme plateforme de virtualisation des serveurs : Windows 2000, Ubuntu, les Page 20

22 systèmes d exploitation étant assez récents, et le système de fichiers supportés par l outil de conversion «VMware Converter Standalone». Prérequis Logiciels : Disposer de VMware : ESXi 5.0 installable (cd iso) VMware vcenter server 5 et modules VMware vsphere 5.0 client VMware Converter Standalone VMware Vcenter Orchestrator Configuration Du guide d installation en français : Guide VMware Prérequis Matériel : Un serveur Validé par la HCL de VMware Un minimum de 4Go Ram, CPU quatre Cœur minimum. Idéalement un SAN, NAS, sinon un maximum d espace disque sur le serveur (raid5). Je précise qu à ce state de l étude, les outils VMware sont librement téléchargeables et la License ESXi gratuite. Par contre l outil de gestion centralisé VMware Vcenter 5.0 nécessite une licence payante Installation de l hyperviseur ESXi Page 21

23 Il suffit de booter sur le cd ESXi 5.0 installable : La suite de l installation se déroule ainsi : Accepter Eula, sélection du disque dur, sélection de la langue du clavier, sélection du mot de passe root, processus d installation sur le disque. La capture d écran suivante montre l IHM de VMware ESXi une fois l installation finie. Page 22

24 Dans le cadre du Cete j ai installé deux hôtes ESXi : V13 et V132. Ceci me permettant de créer un cluster, dans le logiciel VMware Vcenter serveur dans la suite du projet Installation des Machines virtuelles V13-webserv, V13-missio, V13-sql, V13-mysql, V13-bdc-b Ci-dessous un schéma global de l échantillon cible à virtualiser : Page 23

25 10.3 V13-webserv La première machine virtuelle sert à recréer le serveur physique ct13-webserv. Ce serveur sert de Web services sur une application 3 tiers (IHM, Web services, data), en corrélation avec le serveur ct13-sql qui héberge une base de données MS-sql7.L environnement de V13-webserv est un Os Windows 2000 ministère sp4 avec un Apache2.2 + Ms-SQL 7client + php Page 24

26 10.4Création de la VM : V13-webserv Le client VMware permet de se connecter aux hôtes Esxi : Login : root, MDP : *********. V13-webserv : Par convention, le Login : administrateur, MDP : ****, pour toutes les VMs Windows. La machine virtuelle a été créé avec deux disques durs, C:\10Go pour le system, E:\20 Go pour hébergés tous webservices du Cete. Sur le serveur virtuel, il tourne une instance d apache2+php5, le client ODBC est configuré pour accéder à V13-sql Création de la VM : V13-sql Comme vue précédemment V13-sql héberge la base de données de V13-weberv, il a fallu faire une sauvegarde de ct13-sql vers V13-sql. L environnement de V13- webserv est un Os Windows 2000 ministère sp4 + un Ms-SQL 7 serveur. Page 25

27 La machine virtuelle a été créé avec deux disques durs, C:\8Go pour le system, E:\40Go pour la base de données MS-SQL serveur Création de la VM : V13-mysql Pour cette VM j ai utilisé Le logiciel VMware converter standalone, cela permets de faire du P2V (physique vers virtuels), donc de créer un clone parfait d un système existant sous tension. Il est à noter que cette procédure permet un gain de temps fort appréciable dans un environnement de production. Présentation de VMware converter standalone : Vous ne pouvez installer les composants du Converter Standalone que sur les systèmes d'exploitation Windows. Converter Standalone prend en charge les systèmes d'exploitation Windows et Linux comme sources pour les conversions de machines sous tension, et les conversions de machines virtuelles. Page 26

28 Page 27

29 Le temps pour cloner ct13-mysql a duré 11 minutes Création de la VM : V13-bdc-b Le serveur V13-bdc-b a été recréé à partir de Windows NT4.0 Sp1. Parmi les difficultés rencontrées : La carte réseau n est pas reconnue tant que les VMware Tools ne sont pas installés. Pour installer les VMware Tools il faut installer le service pack 6a. Pour joindre un BDC au domaine il faut le logiciel «UPROMOTE» avec une license payante. Actuellement le serveur V13-bdc-b n est pas membre du domaine CETE-AIX. J attends l aval de l administrateur réseau pour essayer de passer le serveur en BDC à l aide d UPROMOTE. Page 28

30 10.8 Création du serveur V13-dsp Ce serveur est dédié aux partages de fichiers (voir schéma organisation des ressources).le but étant de recréer un serveur virtuelle ayant les mêmes caractéristiques que le serveur physique : ISO fonctionnalités = répertoires partagés + script de connexions aux partages. A : Pré-requis Disposer d un Windows 2008 serveur Std D une infrastructure VMware VSphère Après avoir installé le système W2k2008STD il faut connecter le serveur au domaine cete-aix à l aide du script suivant : netdom join V13-dsp /domain:cete-aix /Userd:administrateur /Passwordd:******** Note : Joindre un domaine NT4.0 avec la méthode traditionnelle ne marche pas. B : Création des partages sur V13-dsp Page 29

31 C : Assigner les permissions aux groupes d utilisateurs D : Modifier le script de connexion aux partages Le script de connexion aux partages vers CT13-dsp se localise sur le PDC. Page 30

32 J ai modifié le script d origine Sg-sii.bat en Sg-siitest.bat de connexion aux partages de CT13-dsp vers V13-dsp. echo off echo echo SCRIPT SG/SII echo REM ================================================== REM appel du script commun à tous les départements REM ================================================== if %OS%AA==Windows_NTAA call \\CT13-AIX\netlogon\commun.bat if not %OS%AA==Windows_NTAA call z:\commun.bat Page 31

33 REM ======== Mise à jour automatique pour Windows / Serveur CETE ========== if %OS%AA==Windows_NTAA call %WINDIR%\regedit.exe /s \\CT13- AIX\netlogon\update_wsus.reg echo Désinstall net use J: /delete net use K: /delete net use L: /delete echo Lecteurs réseaux REM echo Connexion au lecteur (J:) contenant les répertoires perso. REM net use J: \\CT13-perso\%USERNAME% echo Connexion au lecteur (K:) contenant Les données communes SG-SII net use K: \\V13-DSP\SG_SII$ echo Connexion au lecteur (L:) contenant Les données communes SG net use L: \\V13-DSP\collectif_SG$ echo Mise à jour de la Charte Graphique du CETE if exist "c:\program Files\OpenOffice.org 2.0\share\template\fr\divers\update.001" goto fin_maj_ooo_modeles "\\Ct13- echanges\projets_cete\ooo\package_ministere_2.0.2\charte_graphique_cete\ Aix-Hors-Laboratoire\InstallCharteOOO.exe" :fin_maj_ooo_modeles :FIN Exit E : Renseigner le profil de l utilisateur sur le PDC Page 32

34 Le script de connexion sg-siitest.bat fait maintenant pointer les lecteurs réseaux vers le serveur virtuel V13-dsp. F : Test de connexion à partir d un Windows XP sp3 et du compte utilisateur christian.mariotti/cete-aix A la connexion du compte utilisateur christian.mariotti, les lecteurs réseaux seront mappés sur les partages du serveur V13-dsp. Pour l utilisateur christian.mariotti du CETE, le «fait» de virtualiser le serveur CT13-dsp ne change rien à ses habitudes pour lui c est Page 33

35 complétement transparent Du point de vue de l exploitation, cela change tout : pas d achat de serveurs, pas de brassage, pas d aller et venue, pas de maintenance Présentation de VMware Vcenter serveur Le logiciel de gestion de cluster est l'outil de base de la gestion centralisée, c'est lui qui indique aux membres du cluster comment interagir en gardant une cohésion sur l'ensemble. Point central de la gestion d'un cluster VMware ESX/ESXi, ce logiciel doit être installé sur un Windows Server afin de gérer l'ensemble du cluster, ce qui offre malheureusement un point de défaillance car si ce serveur cesse de fonctionner, tout le cluster perd sa cohésion. Il faudra donc choisir une configuration hardware serveur très fiable. Dans le cadre du projet de stage j ai créé un Datacenter, puis un cluster. Sur le cluster sont regroupés deux hôtes Esxi. Ci-dessous une capture d écran de VMware Vcenter : Lors de l installation de Vcenter il est possible d installer les modules additionnels Vmotion et High Avaibility si l on possède une licence. VMotion est un service qui permet de transférer une machine virtuelle lancée d un serveur ESXi vers un autre. Page 34

36 Cette manipulation est possible si la machine virtuelle se trouve sur un espace de stockage partagé et que les serveurs se trouvent dans le même cluster. Les serveurs source et cible peuvent ainsi accéder simultanément à la machine virtuelle. Lors du passage de la machine virtuelle d un serveur à l autre, seule la RAM est transférée. Sur la capture d écran suivante le Datastore est effectivement partagé, mais le service Vmotion n est pas activé : il manque la licence Cloner une machine virtuelle A partir de VMware Vcenter serveur pour cloner une machine virtuelle, il suffira de choisir le cluster, l hôte ESXi, puis sur quel data store, stocker la VM dupliquée. Dans la capture d écran ci-dessous, j ai choisie de cloner une image de XP pro : mon poste de travail au Cete \\ Page 35

37 10.11 Installer une Appliance VMware Définition : Se dit d une solution conjuguant hard et soft pour fournir une solution immédiatement opérationnelle. En général, il s agit d un serveur, tournant le plus souvent sous Linux, chargé d une application directement utilisable. On trouve sous forme d Appliance, des serveurs , des solutions de stockage NAS ou des boîtiers de sécurité réseau ou Internet. Le site TURNKEY fournit des Appliance sous forme de package OVF (Open virtualisation Format).Ceci permets d installer des environnements, et applications spécifique, par exemple Zimbra collaboration suite. Installation : Pour installer une Appliance il suffit de sélectionner le fichier «*.ovf» du package téléchargé puis de l importer à l aide de VMware ESXi : Page 36

38 Le serveur «File Server Appliance» a été créé en quelques minutes, il ainsi possible de créer tous types d environnements selon les besoins. Le package de VMware Vsphere fournis le serveur Vcenter serveur sous forme d Appliance : VMware-vcenter-Appliance*.data Vmware-vcenter-Appliance*.vmdk VMware-vcenter-Appliance*.ovf Ce serveur Vcenter Linux peut être installé directement comme VM, et peut remplacer le serveur Physique Vcenter sur un Windows 2008 R2 Std. Page 37

39 XI Plan de reprise d activité La solution de virtualisation VMware dispose de nombreux mécanismes de sécurités intégrés. Je ne pourrais pas en faire la démonstration, les modules de sécurités nécessitant l achat de licences pour les modules additionnelles. Parmi ces services : VMware Vmotion VMware DRS VMware HA VMotion est un service qui permet de transférer une machine virtuelle lancée d un serveur ESX vers un autre. Cette manipulation est possible si la machine virtuelle se trouve sur un espace de stockage partagé et que les serveurs se trouvent dans le même cluster. Les serveurs source et cible peuvent ainsi accéder simultanément à la machine virtuelle. Lors du passage de la machine virtuelle d un serveur à l autre, seule la RAM est transférée. VMware DRS découle directement de VMotion et permet un basculement automatique des machines virtuelles entre les serveurs physiques pour optimiser la charge. Un tel système est très efficace pour avoir de la haute disponibilité, il est moins coûteux et moins complexe à mettre en œuvre qu une solution classique. En effet jusque-là, pour assurer de la haute disponibilité il fallait mettre en place un serveur redondant pour chaque élément critique du système d information avec un mécanisme d écoute afin de prendre le relais si le serveur principal n est plus disponible. XII Les conséquences économiques Les conséquences économiques sont directement liées au bilan technique et humain : coûts de maintenance, coûts humains, coût du service régulier. Techniquement la solution VMware n est pas très complexe à mettre en œuvre, mais elle requière du matériel/logiciel récent : serveurs supportant la virtualisation, stockage préalablement bien dimensionné pour accueillir les VMs+ Données, les systèmes d exploitations doivent être récents, et l éditeur s appuie sur des annuaires propriétaires : Active Directory, Sun java system Directory Server. Page 38

40 L avantage de ce produit clé en main, c est ça flexibilité : on peut faire des snapshot des serveurs virtuelles, des migrations à chaud d un hôte ESXi à un autre, faire du P2v (physique vers virtuel), surtout mettre en place des mécanismes de sécurité tel que le basculement de VMs (Vmotion), Drs (Ditributed Ressources Sheduler) et redondant avec HA (Hight Avaibility). Bien sur ces mécanismes ont un coût, mais pour faire de la haute disponibilité sur une infrastructure classique, et ainsi assurer une «qualité de service», la virtualisation est reconnue pour être la moins chère. Au niveau matériel, Il est clair que des économies sont générées, puisque moins de matériel est nécessaire, et celui-ci est utilisé judicieusement. Le coût humain peut être vu comme un investissement de départ pour récupérer le retour sur investissement par la suite. En effet, afin de maîtriser le système d information virtualisé, il y a une phase importante d apprentissage qui peut prendre du temps et induire un certain coût. Pour compenser ce manque, il y a plusieurs solutions : Former les ressources disponibles aux nouvelles technologies utilisées. Travailler beaucoup plus pour s améliorer. Au final les entreprises candidates à la virtualisation, ont toutes les mêmes besoins : Maximiser l utilisation du matériel Simplifier l administration (installation, upgrades, ) Simplifier le bas niveau système (montage, brassage, déploiement OS) Premier pas vers un plan de reprise d activité (PRA) Le projet de virtualisation doit être considéré d abord comme un investissement sur moyen ou long terme, dû à l importance de son coût et aux impacts importants qui peuvent se produire dans le système d information. Chiffrage en euros : MATERIELS 3 Serveurs. ( 2 hôtes Esxi+1hôte Vcenter) 2463 Page 39

41 LOGICIELS TOTAL 1 Baie SAN HP x To sata 2 Switchs Hp ProCurve VMware vcenter Server Standard for vsphere 5 (Per Instance) + Production (24x7 for Severity 1 issues) 1 Year Support VMware vsphere Essentials Plus Kit for 3 hosts (Max 2 processors per host) and 192 GB vram entitlement + Production (24x7 for Severity 1 issues) 1 Year Support Windows 2008 R2 server STD euros Page 40

42 Conclusion A l'heure, la crise impose de plus en plus aux entreprises de réduire leurs dépenses, y compris dans le domaine informatique, cette préoccupation à l'égard des coûts devrait normalement stimuler davantage l'adoption de la virtualisation dans le but de réaliser des économies. De plus, les technologies actuelles dans les entreprises étant de plus en plus complexes et les clients/utilisateurs étant toujours exigeants, les sociétés peuvent également adopter celle-ci pour améliorer le service informatique et l activité de l entreprise. Page 41

43 Annexe 1 Dell PowerEdge 2900 / SN : CR5803J CPU RAM HDD 1 ou 2 Xeon 5110 / Freq:1,6 GHz 2Go DDR2 ECC 1066Mhz Disques SAS Hot-plug 10 x 3.5 (10 K et 15 K) ou disques SATA 10 x 7,2 K Lecteur NIC DVD-rom Carte d interface réseau double Broadcom NetXtreme II 5708 Gigabit2 Ethernet intégrée, Contrôleurs raid intégrés PERC 5/I Alimentation 930 W, alimentation redondante Hot-plug Vidéo Contrôleur graphique ATI ES1000 intégré avec 16 Mo de mémoire Prix TTC : 1411,28 Euros Page 42

44 Annexe 2 Serveurs Rôles des serveurs OS serveurs Virtualisable Alarmes Application Web Windows 2000 ministère + Sp4 Non, appli web maintenue par cegelec CT13-DSP Partages de données Windows 2008 standard Oui, partage de données uniquement CT13-Mysql BDD Ubuntu 8.10 intrépide Oui, mais environnement à reproduire à l'identique. CT13-SQL BDD MS 7 Windows 200 ministère + sp4 Oui CT13-Webapp Application web Debian Oui, mais environnement à reproduire à l'identique CT13-Webserv Application web Windows 2000 ministère + sp4 Oui CT13-APPLI Applications métiers autocar, mon info. Windows 2000 ministère + sp4 Oui CT13-FTP Partage de données externes Bantu 8.10 Oui CT13-Missio Application Web Mandale 10.1 Oui, mais environnement reproduit à l'identique CT13-Robot-ABC Sauvegardes Windows2008 Non Page 43

45 Backupexec standard CT13-UPDATER Mis à jour Windows 2000 ministère + sp4 Oui CT13-KAK8 BDD Windows sp4 Oui CT13-W2000 Pour des tests Windows sp4 Non, bac à sable. CT13-VM-001 Pour des tests Ubuntu 9.10 Non, bac à sable CT13-AIX PDC Windows NT4.0 Service pack1 Oui, mais à terme sera remplacé par une solution open source. CT13-APPL2 Application métier autocad Windows 2008 standard Oui CT13-APPLI-2 Application métier "map info" NT4.0 service pack1 Oui CT13-COMPTA Application Windows 2000 ministère + sp4 Oui CT13-DATA1 Partages de données Win 2000 ministère + sp4 Oui CT13-ECDL PDC domaine en cours de construction Ubuntu/? Non, à terme remplacera PDC NT CT13-ECHANGES Partages de données Windows 2008 standard Oui CT13-ECW Partages de données Windows 2008 standard Non, juste hébergé CT13-EQU1 Application web Ocs inventory+ BDD Equilinux Oui, mais environnement reproduit à l'identique. CT13-GEOPOL Application Linux? Non, juste hébergé web CT13-IMP Serveur d'impression Windows 2000? Oui CT13-intranet Application web Windows NT 4 Non, bac à sable jean Philippe service pack1 CT13-NAS-AIX Sauvegarde Windows 2000 standard Oui Page 44

46 CT13-Outils Partages de données Windows 2000? Oui CT13-Perso Partages de données Linux version? OUI CT13-Swing Application compta Windows 2000 standard Non CT13-TPT2-PROD Application Temptation Windows 2003 standard Edition R2 Non, application dédiée Temps de travail CT13-TPT2-PRODO Application Temptation Windows 2003 standard Edition R2 Non, application dédiée Temps de travail Page 45

47 Annexe 3 Je présente à l équipe du Cete une autre solution que j'ai expérimentée : KVM + Ubuntu LTS. Je pense que c'est une autre solution de virtualisation, moins aboutie qu ESXi, mais promis à un brillant avenir. C est un environnement qu'ils connaissent bien, l'utilisation de distributions linux tel qu Ubuntu 8.04 pour les Applications Web, le principal avantage permettant de recréer plusieurs machines virtuelles se rapprochant le plus possible de l'environnement existant au Cete : matériels et logiciels. Les prérequis : Récupérer une image ISO de ubuntu Lucid LTS Récupérer une image ISO d ETCH DEBIAN(système invité). Installer le système Hôte Lucid Disposer d'une architecture CPU supportant la virtualisation D'un accès internet L'architecture CPU doit supporter la virtualisation, kvm étant une solution de virtualisation hyperviseur. Pour le savoir il faut passer une commande linux : kvm-ok (cet utilitaire est issu du package apt-get install cpu-checker) Page 46

48 sudo modprobe kvm-intel (pour activer le module kvm) Note : Parfois il est nécessaire d'activer la virtualisation dans le bios. Installation de kvm : sudo apt-get install kvm libvirt-bin sudo adduser $USER libvirtd (pour ajouter l'utilisateur Christian au groupe libvirtd). A partir de cet instant il est possible d'installer une machine virtuelle. Cependant il faut configurer le réseau de l'hôte qui va accueillir les machines virtuelles. Configurer le réseau de l'hôte (CT13) : sudo apt-get install bridge-utils Nous allons utiliser un bridge sur une interface réseau eth0, pour permettre aux Vms d'avoir un accès extérieur. Editer le fichier /etc/network/interfaces : auto lo iface lo inet loopback auto br0 iface br0 inet static Page 47

49 address netmask gateway network broadcast bridge_ports eth0 bridge_hello 2 bridge_maxage 12 bridge_stp off sudo /etc/init.d/networking restart Créer des machines virtuelles : Installation en ligne de commande : sudo apt-get install virtinst (pour installer l'utilitaire d'installation de Machines virtuelles) Une fois l'utilitaire installé il est possible de créer des machines virtuelles en ligne de commande, il faut aussi copier L'image ISO de Etch(Debian) dans un répertoire de votre choix... par exemple dans /home/$user/bureau/iso : #!/bin/sh (si l'on souhaite scripté la commande) sudo virt-install -n ct13-missio -r 1024 \ --disk path=/var/lib/libvirt/images/ct13-missio.img,size=70 \ -c /home/christian/bureau/iso/etch.iso --accelerate \ --connect=qemu:///system --vnc --noautoconsole -v Page 48

50 -n = le nom de l'image. -r = la mémoire en Mo allouée à la VM. --disk path = le chemin où sont stockées les images. -s = la taille en Go allouée au disque virtuelle. -c = chemin de 'ISO. --accelerate = active la technologie d'accélération matérielle. --vnc = exporte ou non la VM dans une console vnc. --noautoconsole = pas de connexion automatique de la vm à la console. -v = créer un invité virtualisé. À ce stade de l'installation, nous avons juste créé la machine virtuelle, il reste encore à installer le système invité. Pour cela je recommande d'installer un bureau graphique tel que gnome (si, ce n'est déjà fait). Pour la suite de l'installation nous allons utiliser un outil graphique. Installation en mode graphique : sudo apt-get install virt-manager sudo apt-get install openssh-server Avec Virt-manager il est possible de créer les machines virtuelles : Page 49

51 Annexe 4 Architecture VMware type conseil général : Architecture VMware type mairie : Page 50

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDTM Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Pourquoi la virtualisation? Choix de la solution Mise en œuvre Avantages, inconvénients, perspectives Pour aller plus loin 26/03/2013 AG CATI

Plus en détail

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP.

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP. MIGRATION ANNEXE SAINT YVES 1 : L existant 2 : Le projet Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP Schéma et adressage IP 3: Mise en œuvre A- Esxi What that? a. Wmware Converter + vsphere B- Serveur

Plus en détail

Table des matières. A - Introduction 13. B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13

Table des matières. A - Introduction 13. B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13 Table des matières Chapitre 1 : Virtualisation de serveurs A - Introduction 13 B - Qu'est-ce que la virtualisation? 13 C - Pourquoi virtualiser? 15 1 - Multiplicité du nombre de serveurs 15 2 - Les évolutions

Plus en détail

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs

Table des matières 1. Introduction. 1. Avant-propos...17 2. Remerciements...19. Chapitre 1 Virtualisation de serveurs Table des matières 1 Introduction 1. Avant-propos...17 2. Remerciements....19 Chapitre 1 Virtualisation de serveurs 1. Introduction....21 2. Qu'est-ce que la virtualisation?...22 3. Pourquoi virtualiser?...23

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

En ce moment (24/01/2014), Super bon plan: Micro Serveur HP Proliant G7 N54L à 159 ttc Plus d'informations sur dealabs.com

En ce moment (24/01/2014), Super bon plan: Micro Serveur HP Proliant G7 N54L à 159 ttc Plus d'informations sur dealabs.com Installer VMware vsphere ESXi 5.1 sur serveur HP ProLiant N54L et créer une VM Synology (DSM 4.2 et 4.3) avec XPenology En ce moment (24/01/2014), Super bon plan: Micro Serveur HP Proliant G7 N54L à 159

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

Mars 2008 Retour d expérience Vmware. Nicolas REILLE - BULL

Mars 2008 Retour d expérience Vmware. Nicolas REILLE - BULL Mars 2008 Retour d expérience Vmware Nicolas REILLE - BULL Agenda Introduction Une étude faite à la Ville de GRENOBLE en Avril 2007 Un projet de déploiement Vmware ESX 2.5 aux HCL entre octobre 2005 et

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique. Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique

Institut National de la Recherche Agronomique. Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique Institut National de la Recherche Agronomique Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité et

Plus en détail

VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION

VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION 1 VMWARE VSPHERE ESXI INSTALLATION Présentation Résumé des fonctionnalités L hyperviseur vsphere, souvent appelé «VMware ESXi», du nom de l architecture d hyperviseur sous-jacente, est un hyperviseur bare-metal

Plus en détail

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur :

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur : Installation 1. Serveur ESX4 L installation d un serveur ESX ne présente aucune difficulté et est beaucoup plus simple et rapide (10 à 15 minutes) que l installation d un serveur Windows ou Linux. Dans

Plus en détail

Exploitation de la ferme de serveurs Esxi

Exploitation de la ferme de serveurs Esxi BTS SIO SISR4 Page 1 Exploitation de la ferme de serveurs Esxi Table des matières 1. Objectif... 2 2. Paramètres préalables... 2 3. Création d un cluster... 2 4. Augmenter la taille des LUN... 2 4.1. Sur

Plus en détail

Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D.

Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D. 2013 Virtualisation CITRIX, MICROSOFT, VMWARE OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction (Historique / définition)... 3 2 But de la virtualisation... 4 3 Théorie : bases et typologie des solutions techniques...

Plus en détail

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing.

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing. vsphere 4 1. Présentation de vsphere 4 C est le nouveau nom de la plate forme de virtualisation de VMware. La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les

Plus en détail

VMware vsphere 5 Maîtrisez l'exploitation de votre infrastructure virtuelle

VMware vsphere 5 Maîtrisez l'exploitation de votre infrastructure virtuelle Introduction à la virtualisation 1. La virtualisation et ses domaines d application 13 1.1 La virtualisation des serveurs 13 1.2 La virtualisation du stockage 19 1.3 La virtualisation des applications

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

A Les différentes générations VMware

A Les différentes générations VMware Architecture de VMware vsphere 4 A Les différentes générations VMware VMware est né en 1998 avec l'invention du premier hyperviseur en environnement x86 et il en est aujourd'hui à la 4ème génération. Voyons

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Alexandre MIREK CRI Université Lumière Lyon 2 INTRODUCTION La virtualisation serveur : Pourquoi? Augmentation du nombre de

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

VMware ESX/ESXi. 1. Les composants d ESX. VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4.

VMware ESX/ESXi. 1. Les composants d ESX. VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4. VMware ESX/ESXi 1. Les composants d ESX VMware ESX4 est le cœur de l infrastructure vsphere 4. C est un hyperviseur, c est à dire une couche de virtualisation qui permet de faire tourner plusieurs systèmes

Plus en détail

FORMATION VMw01 LA VIRTUALISATION AVEC VMWARE VSPHERE 5

FORMATION VMw01 LA VIRTUALISATION AVEC VMWARE VSPHERE 5 FORMATION VMw01 LA VIRTUALISATION AVEC VMWARE VSPHERE 5 Contenu de la formation VMw01 La virtualisation avec VMware Vsphere 5- Mettre en œuvre des sites orientés GED Page 1 sur 5 I. Généralités 1. Objectifs

Plus en détail

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation 2011 Retrospect, Inc. Certaines parties 1989-2010 EMC Corporation. Tous droits réservés. Guide d utilisation d Retrospect 7.7, première édition. L utilisation

Plus en détail

Présentation de Citrix XenServer

Présentation de Citrix XenServer Présentation de Citrix XenServer Indexes Introduction... 2 Les prérequis et support de Xenserver 6 :... 2 Les exigences du système XenCenter... 3 Avantages de l'utilisation XenServer... 4 Administration

Plus en détail

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience

La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience La virtualisation de serveurs avec VMWare Infrastructure - Retour d expérience Rodérick Petetin CRI INSA Rennes Virtualisation VMWare Contexte INSA Utilisateurs 1600 étudiants 450 personnels Parc serveur

Plus en détail

Table des matières STE PUZZLE ... 15

Table des matières STE PUZZLE ... 15 Table des matières... 1 I - Présentation de la STE Puzzle... 3 A - Présentation de l entreprise... 3 1- Activité... 3 2- Données économiques et juridiques... 3 3- Situation et répartition géographique...

Plus en détail

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510 Introduction A. Au sujet du livre 10 B. Au sujet de l'examen 10 Chapitre 1 Les nouveautés de vsphere A. Présentation 14 B. En quoi vsphere 5 diffère de vsphere 4? 14 1. Un Service Console abandonné 14

Plus en détail

A Libre Ouvert. Médiathèque Jacques Ellul. le 12-03-2010

A Libre Ouvert. Médiathèque Jacques Ellul. le 12-03-2010 A Libre Ouvert Médiathèque Jacques Ellul le 12-03-2010 à PESSAC avec l'abul La Virtualisation (avec VirtualBox) C'est quoi, la 'virtualisation'? A quoi ça peut me servir à la maison? Et dans mon travail,

Plus en détail

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION 2/03/2015 Le présent

Plus en détail

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1

MACHINE VIRTUELLE VSPHERE. Projet Personnalisé Encadré 1 MACHINE VIRTUELLE VSPHERE Projet Personnalisé Encadré 1 Aymeric Blerreau 15/11/2013 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Description... 2 3 Contexte... 3 3.1 Contexte... 3 3.2 Objectifs... 3 3.3 Solution envisageable...

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité pour les Centres de Recherche de Paris & Nancy Objet de la consultation

Plus en détail

INSTALLATION DEBIAN 7 (NETINSTALL) SUR VM

INSTALLATION DEBIAN 7 (NETINSTALL) SUR VM INSTALLATION DEBIAN 7 (NETINSTALL) SUR VM PREREQUIS - Environnement de virtualisation : dans notre exemple nous utiliserons Virtual Box (4.2.18) - Une connexion internet sur la machine hôte Récupérer l

Plus en détail

PROCEDURE ESX & DHCP LINUX

PROCEDURE ESX & DHCP LINUX PROCEDURE ESX & DHCP LINUX ETAPE 1 : Installation du serveur ESX 5.1 Après avoir fait monter l ISO, pour installer VMware ESX 5.1, taper sur entrée puis passer à l étape suivante. A ce stade, taper sur

Plus en détail

Installation de Virtual Box & VM ware

Installation de Virtual Box & VM ware SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO Installation de Virtual Box & VM ware Description : Ce projet a pour but de définir la virtualisation, de comparer deux solution (Virtual Box & VMware), de les installer

Plus en détail

Virtualisation du poste de travail. Denis CASANOVA UFR Sciences & Technologies CUME - 29 Mars 2012

Virtualisation du poste de travail. Denis CASANOVA UFR Sciences & Technologies CUME - 29 Mars 2012 Virtualisation du poste de travail Denis CASANOVA UFR Sciences & Technologies CUME - 29 Mars 2012 29/03/2012 UFR Sciences & Technologies 2 / 45 Plan Virtualisation du poste de travail 1. Approches de la

Plus en détail

VMware sur le campus CNRS d Orléans «VMware dans la vraie vie du CNRS sous entendu quand on est pas très riche»

VMware sur le campus CNRS d Orléans «VMware dans la vraie vie du CNRS sous entendu quand on est pas très riche» VMware sur le campus CNRS d Orléans «VMware dans la vraie vie du CNRS sous entendu quand on est pas très riche» Journées Josy «virtualisation» Strasbourg 2011 Plan de la présentation Présentation du contexte

Plus en détail

Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz

Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz Introduction Contexte Objectifs Mise en œuvre Présentation Exploitation Conclusion IGBMC: Institut de génétique et de Biologie Moléculaire

Plus en détail

OSSIR Septembre 2007. Retour d expérience sur un déploiement VMWARE à grande échelle après 18 mois d utilisation

OSSIR Septembre 2007. Retour d expérience sur un déploiement VMWARE à grande échelle après 18 mois d utilisation OSSIR Septembre 2007 Retour d expérience sur un déploiement VMWARE à grande échelle après 18 mois d utilisation PLAN Présentation de CLS Introduction Principes Principales versions de VMWARE L architecture

Plus en détail

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015

Marché Public. Serveurs et Sauvegarde 2015 Marché Public Serveurs et Sauvegarde 2015 Remise des Offres avant le lundi 22 juin 2015 à 16h 1 P a g e Table des matières 1. OBJET DE LA CONSULTATION... 4 1.1. Description de la consultation... 4 1.2.

Plus en détail

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere

Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Architecture complète de protection du stockage et des données pour VMware vsphere Synthèse Les économies de coûts et les avantages en termes de flexibilité de la virtualisation des serveurs ont fait leurs

Plus en détail

PRESENSTATION VMWARE ESXi NOTION DE MACHINE VIRTUELLE

PRESENSTATION VMWARE ESXi NOTION DE MACHINE VIRTUELLE PRESENSTATION VMWARE ESXi C est un logiciel qui permet de : 1. Virtualiser les postes informatiques 2. Virtualiser les serveurs d un réseau ESXi est la plate-forme de virtualisation sur laquelle vous créez

Plus en détail

Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?...

Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?... Sommaire Introduction : Les problèmes rencontrés dans une architecture d un réseau «classique»... 1 I Qu est ce que la virtualisation?... 3 a) Définition... 3 b) Les deux méthodes de virtualisation couramment

Plus en détail

Projet serveur OwnCloud

Projet serveur OwnCloud Projet serveur OwnCloud 1. Présentation 1. Environnement vsphere 2. Environnement Linux Ubuntu 3. Owncloud 5.0 2. Plan de travail 1. Matériel 2. Schéma physique 3. Installation ESXi sur serveur lame 4.

Plus en détail

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012

vsphere 5 TP2 La virtualisation avec VMware CNFETP F. GANGNEUX technologie GANGNEUX F. 17/12/2012 vsphere 5 La virtualisation avec VMware GANGNEUX F. 17/12/2012 CNFETP F. GANGNEUX technologie 1. Introduction... 3 2. Installation du contrôleur de domaine... 3 3. Installation du vcenter... 4 3.1. Installation

Plus en détail

DOCUMENTATION TECHNIQUE

DOCUMENTATION TECHNIQUE DOCUMENTATION TECHNIQUE Installation et configuration d un serveur OCS Inventory et GLPI Active Directory et DHCP Benjamin Dupuy BTS Services Informatiques aux Organisations Option : Solutions d infrastructures,

Plus en détail

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS

PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS PRESENTATION DE LA VIRTUALISATION DE SERVEURS SOMMAIRE QU EST-CE QUE LA VIRTUALISATION? POURQUOI VIRTUALISER? LES AVANTAGES DE LA VIRTUALISATION NOTION DE CONSOLIDATION, RATIONALISATION ET CONCENTRATION

Plus en détail

Cinq principes fondamentaux

Cinq principes fondamentaux Cinq principes fondamentaux de la protection moderne des données David Davis vexpert Veeam Backup & Replication 6.5 Encore plus IMPRESSIONNANT! Veeam permet une protection des données puissante, facile

Plus en détail

Projet de semestre 2011. Etude du stockage des Machines Virtuelles VMware sur un système FreeNAS au sein d une architecture SAN

Projet de semestre 2011. Etude du stockage des Machines Virtuelles VMware sur un système FreeNAS au sein d une architecture SAN 11.04.2011 Projet de Semestre 2011 Benoît Chalut Projet de semestre 2011 Etude du stockage des Machines Virtuelles VMware sur un système FreeNAS au sein d une architecture SAN Professeur Responsable :

Plus en détail

Symantec Backup Exec.cloud

Symantec Backup Exec.cloud Protection automatique, continue et sécurisée qui sauvegarde les données vers le cloud ou via une approche hybride combinant la sauvegarde sur site et dans le cloud. Fiche technique : Symantec.cloud Seulement

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973!

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La Virtualisation 1 Le groupe CSS La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La société SASI est la filiale technologique

Plus en détail

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere

Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere Mise en place d une machine virtuelle avec vsphere 15/11/2013 Par Aymeric BLERREAU Dans le cadre de l obtention du BTS SIO SISR Services Informatiques aux Organisation option Solution d Infrastructure,

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

Roland MERGOIL L UTĔS Service Général TICE UPMC Paris Universitas

Roland MERGOIL L UTĔS Service Général TICE UPMC Paris Universitas Roland MERGOIL L UTĔS Service Général TICE UPMC Paris Universitas 1.Contexte(s) et Problématique(s) 2.Tests, Dimensionnement et Développements 3.Production et retour d expérience 4.Futur CICRP (Centre

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité Les composants de vsphere. Edito. Cahier Technique Amosdec Q2 2010 Numéro 5

Sensibilisation à la sécurité Les composants de vsphere. Edito. Cahier Technique Amosdec Q2 2010 Numéro 5 Q2 2010 Numéro 5 Les composants de vsphere Edito 2010 marque une nouvelle étape dans l évolution du marché de la virtualisation : Virtualisation globale des serveurs et des infrastructures Virtualisation

Plus en détail

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010 Une présentation de HP et de MicroAge 21 septembre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Virtualisation et stockage optimisé à prix abordable

Plus en détail

A. Présentation. B. Introduction. Chapitre 11

A. Présentation. B. Introduction. Chapitre 11 Chapitre 11 A. Présentation 1. Pré-requis matériel et configuration de l'environnement Pour effectuer toutes les mises en pratique de ce chapitre, vous devez disposer et configurer les machines virtuelles

Plus en détail

VMware. Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités. Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix

VMware. Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités. Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix VMware Pourquoi Virtualiser? Une partie de l offre VMware Fonctionnalités Clusters, pools de ressources, Vmotion ; DRS ; HA Virtual Infrastructure 3.0 (déclinaisons) VMware : Prix Pourquoi Virtualiser?

Plus en détail

Administration système

Administration système Administration système TP2 : installations d OS. L3 Pro R&S - L3I. Guillaume RENIER - 2013 http://depinfo.u-cergy.fr/adminsystem[l3i L3RS] guillaume.renier@u-cergy.fr 1 Installation en mode bloc de Windows.

Plus en détail

Yphise. Le SAN. Architectures SAN

Yphise. Le SAN. Architectures SAN Architectures SAN Mardi 28 mars 2000 Laurent Ruyssen - 53 Bd de Sébastopol - T 1 45 08 86 70 F 1 45 08 05 51 yphise@yphise.com - http://yphise.fr ABS0003-1 Nous accompagnons les Directions Informatiques

Plus en détail

Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1

Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Guide de prise en main Symantec Protection Center 2.1 Le logiciel décrit dans cet ouvrage est fourni dans le cadre d'un contrat de licence et seule

Plus en détail

1. Présentation du TP

1. Présentation du TP LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR THÈME : CONTROLEUR PRINCIPAL DE TP N 1 DOMAINE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS OBJECTIFS : INSTALLER ACTIVE DIRECTORY CONFIGURER ACTIVE DIRECTORY : - CREER DES

Plus en détail

Plan de la conférence. Virtualization. Définition. Historique. Technique. Abstraction matérielle

Plan de la conférence. Virtualization. Définition. Historique. Technique. Abstraction matérielle Plan de la conférence Virtualization Microclub 7 mars 2008 Yves Masur - quelques définitions - technique utilisée - exemples d'émulations - la virtualisation x86 - VMWare - mise en oeuvre - conclusion

Plus en détail

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications

Citrix XenApp 6.5 Concepts et mise en oeuvre de la virtualisation d'applications Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble 15 1.1 Terminologie et concepts 16 1.2 Bénéfices 17 1.3 Technologies et solutions de virtualisation 19 1.3.1 Virtualisation de serveurs

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux. RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao

Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux. RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao Intervenant : Olivier Parcollet olivier.parcollet@semtao.fr Architecte Systèmes & Réseaux RETOUR D EXPERIENCE Virtualisation à lasetao REX SETAO / VmWare AGENDA Présentation de l activité informatique

Plus en détail

Contexte InfoRéseau50. Charles SAINT-LÔ SIO2 Lycée Notre Dame de la Providence Année 2014-2015

Contexte InfoRéseau50. Charles SAINT-LÔ SIO2 Lycée Notre Dame de la Providence Année 2014-2015 Contexte InfoRéseau50 Charles SAINT-LÔ SIO2 Lycée Notre Dame de la Providence Année 2014-2015 1 Présentation du contexte : Je travaille chez InfoRéseau50, qui est une société spécialisée dans la gestion

Plus en détail

Conserver des systèmes informatiques opérationnels : Guide de la continuité des activités pour les PME

Conserver des systèmes informatiques opérationnels : Guide de la continuité des activités pour les PME Conserver des systèmes informatiques opérationnels : Guide de la continuité des activités pour les PME Des applications disponibles en permanence de la gestion quotidienne des systèmes à la reprise des

Plus en détail

PROXMOX VE 3.1. Solution de virtualisation «bare metal» open source

PROXMOX VE 3.1. Solution de virtualisation «bare metal» open source PROXMOX VE 3.1 1 Solution de virtualisation «bare metal» open source La virtualisation - Rappels 2 Les différentes solutions de virtualisation: Les machines virtuelles (Vmware, VirtualBox, ) Les hyperviseurs

Plus en détail

Mise en œuvre d un poste virtuel

Mise en œuvre d un poste virtuel 129 Chapitre 5 Mise en œuvre d un poste virtuel 1. Installation et personnalisation d une image de référence 1.1 Introduction Après la phase d'installation des serveurs d'infrastructure de l'environnement

Plus en détail

Table des matières 1. Avant-propos. Chapitre 1 Virtualisation du poste de travail

Table des matières 1. Avant-propos. Chapitre 1 Virtualisation du poste de travail Table des matières 1 Avant-propos Chapitre 1 Virtualisation du poste de travail 1. Définition et vue d'ensemble...13 1.1 Introduction...13 1.2 Cycle de vie du poste de travail....14 1.3 Terminologie....15

Plus en détail

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2

Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 186 Hyper-V et SC Virtual Machine Manager sous Windows Server 2008 R2 L'utilisation des fonctionnalités de haute disponibilité intégrées aux applications, L'ajout de solutions tierces. 1.1 Windows Server

Plus en détail

Plan de secours informatique à chaud, virtualisation, et autres recettes...

Plan de secours informatique à chaud, virtualisation, et autres recettes... Plan de secours informatique à chaud, virtualisation, et autres recettes... Groupe de travail OSSIR 12 mars 2007 http://bruno.kerouanton.net Contexte Vis-à-vis de l'activité de l'entreprise : Un plan de

Plus en détail

Par CADICI Grégory & FRITZ Rémy

Par CADICI Grégory & FRITZ Rémy Par & FRITZ Rémy Technicien supérieur de maintenance informatique en contrat de professionnalisation à l IGBMC Virtualisation : projet de fin d étude gregory.cadici@igbmc.fr Amélioration des prestations

Plus en détail

Installer VMware vsphere

Installer VMware vsphere Installer VMware vsphere Ce document contient des informations confidentielles et ne doit pas être communiqué à des tiers sans autorisation écrite d'acipia Référence dossier Installer VMware vsphere Auteur

Plus en détail

Architecture de la plateforme SBC

Architecture de la plateforme SBC Simple Business Connector Architecture de la plateforme SBC Titre Projet Description Architecture de la plateforme SBC Plateforme SBC Ce document reprend toutes les étapes de l'installation du serveur

Plus en détail

Exchange Server 2013 Préparation à la certification MCSE Messaging - Examen 70-341

Exchange Server 2013 Préparation à la certification MCSE Messaging - Examen 70-341 Chapitre 1 Introduction à Exchange A. Présentation d'exchange 16 1. Public visé 16 2. La messagerie au sein de l entreprise 16 3. L évolution des plateformes Exchange 17 B. Introduction à Exchange 2O13

Plus en détail

LES HYPERVISEURS. Introduction. CHARLES ARNAUD Les hyperviseurs

LES HYPERVISEURS. Introduction. CHARLES ARNAUD Les hyperviseurs 1 LES HYPERVISEURS Introduction Le but d un logiciel de virtualisation, ou appelé également hyperviseur est d émuler une machine dite virtuelle avec une configuration matérielle et logicielle. Les intérêts

Plus en détail

Suite VMware vcenter. VMware vsphere 4. vshield Zones VMsafe. VMotion Storage VMotion HA Fault Tolerance Data Recovery. VMware ESX VMware ESXi

Suite VMware vcenter. VMware vsphere 4. vshield Zones VMsafe. VMotion Storage VMotion HA Fault Tolerance Data Recovery. VMware ESX VMware ESXi CS VMware vsphere 4 AIDE-MÉMOIRE Qu est-ce que VMware vsphere 4? Premier système d exploitation pour le Cloud Computing, VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les

Plus en détail

Administration système

Administration système Administration système TD1 L3 Pro R&S - L3I. Guillaume RENIER - 2012 http://depinfo.u-cergy.fr/adminsystem[l3i L3RS] guillaume.renier@u-cergy.fr 1 Architecture du laboratoire. 1.1 Réseau. Nous travaillerons

Plus en détail

Cloud Management Open Source. Etudiant : Benoît Chalut Professeur responsable : Gérald Litzistorf Travail de Bachelor Juin 2012

Cloud Management Open Source. Etudiant : Benoît Chalut Professeur responsable : Gérald Litzistorf Travail de Bachelor Juin 2012 Cloud Management Open Source Etudiant : Benoît Chalut Professeur responsable : Gérald Litzistorf Travail de Bachelor Juin 2012 1 Plan Cahier des charges Déroulement du Travail Etude de la solution ovirt

Plus en détail

Symantec NetBackup 7.1 - Nouveautés et tableau comparatif des versions

Symantec NetBackup 7.1 - Nouveautés et tableau comparatif des versions Symantec 7.1 - Nouveautés et tableau comparatif des versions Symantec 7 permet aux clients de standardiser les opérations de sauvegarde et de restauration dans les environnements physiques et virtuels,

Plus en détail

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE

Plus en détail

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage La Virtualisation Windows chez CASINO Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage Sommaire Contexte Datacenters La virtualisation chez Casino Notre démarche Feuille de route Bilan

Plus en détail

Administration système

Administration système Administration système TP2 : premières installations. L3 Pro R&S - L3I. Guillaume RENIER - 2013 http://depinfo.u-cergy.fr/adminsystem[l3i L3RS] guillaume.renier@u-cergy.fr 1 Installation en mode bloc de

Plus en détail

Nicolas Dewaele nico@adminrezo.fr http://adminrezo.fr. Virtualisation. Virtualisation

Nicolas Dewaele nico@adminrezo.fr http://adminrezo.fr. Virtualisation. Virtualisation Virtualisation Table des matières Virtualisation1 I- Principes de la virtualisation.2 1- Introduction..2 2- Virtualisation totale (hyperviseur type 1)..3 3- Virtualisation assistée par matériel (Hyperviseur

Plus en détail

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie.

Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0. Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Intitulé : Présentation / Installation / Configuration d un serveur MS Windows NT 4.0 Cadre : Travail réalisé en cours et lors de séance en autonomie. Conditions de réalisation : Ce travail à été réalisé

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONTEXTE INFORMATIQUE ET MISE EN PLACE DU CONTEXTE

DESCRIPTION DU CONTEXTE INFORMATIQUE ET MISE EN PLACE DU CONTEXTE DESCRIPTION DU CONTEXTE INFORMATIQUE ET MISE EN PLACE DU CONTEXTE Sommaire Description du réseau GSB... 2 Réseau GSB original... 2 Réseau GSB utilisé en PPE... 2 Liste des s de l'infrastructure... 3 Implémentation

Plus en détail

Installation de Windows Serveur 2008

Installation de Windows Serveur 2008 Présentation Windows serveur 2008 et Vista ont une partie de code commun. Le noyau de serveur 2008 est une amélioration du noyau de Vista. Ce noyau propose nouvelles fonctionnalités au niveau réseau et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Objet du marché : Mise en place d une virtualisation de serveurs informatiques. Page 1. Page 1 sur 12

CAHIER DES CHARGES. Objet du marché : Mise en place d une virtualisation de serveurs informatiques. Page 1. Page 1 sur 12 Page 1 CAHIER DES CHARGES Objet du marché : Mise en place d une virtualisation de serveurs informatiques Page 1 sur 12 Page 2 PROJET DE VIRTUALISATION DE SERVEURS Article 1 Description Le centre hospitalier

Plus en détail

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN

Table des matières Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts Chapitre 2 Ligne de produit XEN Table des matières 1 Chapitre 1 Virtualisation, enjeux et concepts 1. Définition et vue d'ensemble....13 1.1 Terminologie et concepts...13 1.2 Bénéfices....15 1.3 Technologies et solutions de virtualisation...16

Plus en détail

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES

Hyper V. Installation et configuration d une machine virtuelle. Joryck LEYES Le rôle Hyper-V fournit une infrastructure logicielle et des outils de gestion de base qui vous permettent de créer et de gérer un environnement informatique de serveur virtualisé. Hyper V Installation

Plus en détail

Configurations maximales

Configurations maximales Rubrique Configurations maximales VMware vsphere 5.0 Lorsque vous sélectionnez et configurez votre équipement physique et virtuel, vous devez vous limiter aux maxima (ou en deçà) pris en charge par vsphere

Plus en détail

DOCUMENTATION TECHNIQUE

DOCUMENTATION TECHNIQUE DOCUMENTATION TECHNIQUE Installation et configuration d un serveur AD/DHCP sous Windows Serveur 2012 R2 Active Directory et DHCP Benjamin Dupuy BTS Service Informatique aux Organisations Option : Système

Plus en détail