Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur"

Transcription

1 Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

2 Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi : référentiels et montage d une séquence Après-midi : Restitution / Mutualisation

3 Première Partie : Le référentiel : 1/ comment et pourquoi utiliser un référentiel? Le référentiel constitue le cadre de référence des savoirs à transmettre. Il permet de bâtir une progression et situer de façon logique la période de la séquence dans l année. Il est l outil indispensable dans l élaboration de la séquence ( détermine les compétences /savoirs à transmettre et limites des connaissances).

4 2/ Les différents référentiels: Tertiaire commercial : filière vente BEP MRCU BCP ARCU BCP VENTE BCP COMMERCE Economie /Droit BAC Tertiaire CAP EVS A ou B CAP ECMS

5 Tertiaire administratif: filière secrétariat et comptabilité BEP MSA BCP secrétariat BCP comptabilité Economie/droit Bac tertiaire

6 3 / Les manuels De nombreux manuels sont à la disposition des enseignants, ils permettent d illustrer les séquences. En aucun cas leur sommaire ne peut être considéré comme une progression à suivre à la lettre.

7 4/Les spécificités d un public d adolescents. Origine en 2 nde professionnelle: Collège ( 3eme ou 3eme DP 6). Origine en 1 ere professionnelle: CAP ou 2 nde professionnelle. Profil : Public jeune souvent avec une image négative du système scolaire et d eux-même d où la nécessité d un accompagnement et d un encouragement. Nécessité de l apprentissage d une remise au travail progressive( devoirs maison /travaux à rendre ) et d autonomie.

8 Les règles de vie de classe doivent être clairement définies voire écrites ainsi que les exigences attendues par l enseignant en début d année scolaire et il est indispensable de s y tenir!

9 5/ Notions de PNL La Programmation Neuro Linguistique est une méthode née dans les années 1970 qui part du postulat que nos apprentissages, nos manières de penser, de sentir, de ressentir sont programmés et repose sur notre système nerveux. Notre langage structure et reflète la façon dont nous pensons. Il véhicule nos expériences, nos représentations du monde

10 En relation de face à face, l enseignant doit s adapter pour faciliter la communication et choisir des canaux de communication variés ( écrit/oral/audio visuel) adaptés à chacun. La PNL distingue 3 registres sensoriels principaux, c est les systèmes VAK : - Visuel / Auditif / Kinesthésique.

11 La PNL permet d améliorer sa communication en employant les mots, les formules du système sensoriel de son interlocuteur, en adaptant sa communication : supports écrits pour un visuel

12 Deuxième partie : Construire une séquence. Par quoi commencer? 1/Identifier le thème de la séquence dans le référentiel 2 /Fixer les objectifs 3/ Prévoir une progression : l escalier pédagogique. 4 / Choisir une méthode pédagogique 5 / Choisir des supports 6/ Trouver une accroche 7/ Prévoir l évaluation

13 1 / Identifier le thème A partir de la progression, identifier le thème de la séquence. Exemple : Référentiel BCP ARCU Tâche A2.1 La prise de contact téléphonique Compétence: C211.1 Maitriser les fonctionnalités du standard

14 Savoirs: S21.1 Les standards téléphoniques: La typologie, les fonctionnalités Les fonctionnalités: Il s agit de connaitre les différents types de standards du marche (PABX réseau filaire analogique ; IPBX autocommutateur téléphonique privé par internet) et d être attentif aux évolutions technologiques du domaine.

15 La typologie: Les principales fonctionnalités d un standard doivent être maitrisées (numéros d accueil, numéros abrèges, journal d appels, ligne sécurisée, restriction d appels, transferts, retour et renvoi d appel, mise en attente, présélection des appels, répondeur et la maintenance de premier niveau assimilée (vérification de la connectique).

16 2/ Fixer les objectifs Ils doivent être fixés de façon à ce que l enseignant puisse vérifier par la suite dans quelle mesure la séquence a permis de les atteindre. Il s agit de décrire avec le plus de précision possible les capacités, savoirs et savoirsfaire souhaités pour les élèves à la fin de la séquence.

17 Il faut tout d abord définir l objectif pédagogique final puis lister les objectifs intermédiaires nécessaires à l atteinte de l objectif final. Exemple : Les standards téléphoniques: Objectif final : maitrise des principales fonctionnalités d un standard ainsi que de la maintenance de premier niveau Objectifs intermédiaires : connaitre les différents types de standards et leurs fonctionnalités

18 3/ Choisir une méthode Méthode déductive : Pédagogie dite traditionnelle ou magistrale : le savoir est transmis de façon théorique : Dire et faire. Méthode inductive: cette méthode est basée essentiellement sur l action : Faire dire et Faire faire. L élève est au centre de l apprentissage et de ce fait plus motivé. Cette méthode utilise différents techniques : l exposé / le questionnement/la découverte/la démonstration.

19 4/ Choisir des supports Leur but est de faciliter la transmission. On distingue : - L analogie (accrocher des éléments nouveaux à des connaissances déjà existantes), par le biais d anecdotes, d exemples, d images Ex : Le circuit économique c est comme un moteur

20 - Les supports visuels : Ils permettent de varier et modifier le rythme de l apprentissage. Les transparents ( encore utilisés): attirent le regard de tous à un moment donné. Le texte doit se limiter à : 1idée par ligne / taille des lettres ne doit pas être inférieure à 0,5cm.

21 Leur utilisation doit se faire à un moment précis avec un objectif pédagogique précis : Visualiser un concept Récapituler des points clés Annoncer le plan de la séquence Faire corriger par un élève un exercice L enseignant lit le transparent à partir du rétroprojecteur et non de l écran afin de garder le contact visuel avec la classe.

22 Les articles de presse ( revues professionnelles / journaux / internet) : toujours en préciser et noter la source et la date. Choisir des articles récents, et ne portant pas à polémique. Eviter les textes trop longs.

23 Le diaporama : Power Point Il permet d inclure des images, des sons, c est un support très dynamique. Choisir une taille de police lisible dans une salle de classe.

24 Limiter le texte Couleur des lettres : Blanc de préférence ( moins fatigant) Limiter le nombre de diapositives.

25 Une vidéo : elle doit être suivie d un questionnement.

26 5 / Choisir une accroche C est un moyen en début de séquence d attirer l attention des élèves. Elle peut être une image :

27 Elle peut être un film / un objet / une histoire/une visite Le but est de faire participer les élèves et attirer leur attention.

28 6 / Concevoir des activités Varier les activités : alterner le travail en autonomie et en groupe. Proposer des activités en informatique ( recherches / applications) Alterner l oral et l écrit. Rédiger des consignes à l impératif Attention : Documents sont à consulter Annexes sont à compléter.

29

30 7 / L évaluation Evaluation formative permet de vérifier l acquisition des connaissances, elle peut prendre différentes formes : 1/La simulation ( accueillir un client ) 2/Le QCM ( qui ne reflète pas toujours la réalité des acquis) 3/ La reformulation 4 / Le contrôle écrit ( préciser le barème, proscrire les verbes dont les significations sont multiples,imprécises ou abstraites ).

31 Faire suivre le verbe d un indicateur de performance: Exemple: Expliquer à l aide d un exemple Identifier en coloriant

32 Ainsi on parle de taxonomie pour classer les niveaux de définition des objectifs. D après Bloom ( 1956 : docimologue américain père de la première classification hiérarchisée), on distingue 6 niveaux hiérarchisés: - 1 Connaissance - 2 Compréhension - 3 Application - 4 Analyse - 5 Synthèse - 6 Evaluation

33 Les verbes d action Les 6 catégories fondamentales: Connaître Comprendre Appliquer Analyser Synthétiser Evaluer Définir Illustrer Relier Classer Produire Argumenter Distinguer Expliquer Choisir Distinguer Créer Identifier Démontrer Utiliser Comparer Classer

34 Troisième partie: animer une leçon. En début de leçon: Situer la leçon dans la progression Contrôler les pré requis (ne pas hésiter à reprendre des notions mal ou non assimilées) Noter au tableau les objectifs de la leçon et son titre Susciter l'intérêt des élèves en partant d'un cas concret ou de leur vécu

35 Durant la leçon: Circuler dans la classe (ne pas rester figé), Solliciter la participation de tous les élèves en acceptant leurs réponses spontanées, Laisser aux élèves un temps de réflexion suffisant, Interroger nominativement, Exiger des élèves qu'ils demandent la parole avant de la prendre,

36 Eviter de répondre à la place des élèves, Exploiter toutes les réponses (même les réponses erronées), Reformuler ou faire reformuler les interventions mal exprimées (être, attentif à la maîtrise de la langue française, quelque soit la discipline), Valoriser toutes les interventions des élèves,

37 Ne pas ignorer les questions d'élèves et ne pas craindre d'apporter une réponse différée, Quelque soit la méthode, noter au fur et à mesure le plan du cours au tableau (ou découvrir progressivement les éléments de celui-ci avec un vidéoprojecteur) afin de fixer les repères, Faire une synthèse partielle à la fin de chacune des parties du cours,

38 Faire alterner phases actives individuelles ou collectives et phases d'écoute en fonction de la méthode choisie lors de la préparation de la leçon, Ne pas hésiter à faire des ruptures de rythme (l'attention maximale des élèves ne dépasse pas dix minutes consécutives), Utiliser le vocabulaire spécifique de la matière enseignée,

39 Définir et orthographier au tableau les termes nouveaux et ceux qu'on sait généralement poser un problème orthographique, Savoir ralentir le débit de la parole et répéter une phrase pour faciliter la prise de notes Suivre au mieux le découpage horaire prévu,

40 En fin de leçon: Synthétiser avec les élèves l'ensemble des acquis de la leçon (reformulation des éléments clés) Distribuer les travaux relatifs à la leçon en prévoyant un délai raisonnable pour leur réalisation Indiquer aux élèves sous quelle forme et à quel moment leurs acquis seront contrôlés

41 Après la leçon: Mettre à jour le cahier de texte de la classe (nature de la leçon, directives de travail, échéance pour le travail à réaliser, date du contrôle éventuel, matériel à prévoir pour la prochaine leçon ) Laisser la salle de classe dans l'état où l'on aime la trouver en arrivant (ranger les tables, effacer le tableau, ramasser les papiers )

42 Réaliser le plus vite possible l'autodiagnostic du déroulement de la leçon afin de l'améliorer ou le modifier et prendre en note les conclusions sur la préparation ou le polycopié afin d'être en mesure d'en tenir compte lors d'une réutilisation éventuelle.

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS Formation générale et professionnelle par alternance 38300 BOURGOIN JALLIEU 04.74.93.14.38 04.74.28.64.32 E-mail : mfr.mozas@mfr.asso.fr REFLEXION SUR LE PROJET PROFESSIONNEL

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

1- Gérer le poste central de sécurité en situation de crise (SSIAP 2)

1- Gérer le poste central de sécurité en situation de crise (SSIAP 2) 1- Gérer le poste central de sécurité en situation de crise (SSIAP 2) ANALYSE REFERENTIEL REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSSIONNELLES ACTIVITE PRINCIPALES TACHES Principaux outils techniques et moyens

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Certification t intermédiaire

Certification t intermédiaire Certification t intermédiaire BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers Bac Pro Commerce Bac Pro Services Bac Pro Vente LES ÉPREUVES DU BEP MRCU : 5 ÉPREUVES 4épreuvessur5sontenCCF Les épreuves

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Formuler des objectifs pédagogiques opérationnels

Formuler des objectifs pédagogiques opérationnels direction générale Présenté par Frantz CHOUT SEMINAIRE DCS - UAF- DACs- AFIS Mardi «Mise en œuvre de la formation AFIS» Formuler des objectifs pédagogiques opérationnels - 2 - Plan I. De quoi s agit-il?

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Ce bilan a été réalisé { partir de 11 fiches d évaluation concernant le prêt d un DMI ebeam en collège. Les professeurs ayant pu utiliser

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

Nouveaux programmes de la filière STI2D : ingénierie didactique - former et se former en produisant

Nouveaux programmes de la filière STI2D : ingénierie didactique - former et se former en produisant Mise en place de la formation Ce diaporama est conçu à l attention des professeurs de Sciences et Techniques Industrielles, qu ils soient formateurs ou qu ils soient formés Son objectif est de contribuer,

Plus en détail

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE L'AFRIQUE

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE L'AFRIQUE 159 INTRODUCTION À L ÉTUDE DE L AFRIQUE (classe de 5 ème / à partir du site de la FAO) Objectifs 1. Exploiter une banque de données en ligne, puis construire une carte de synthèse du continent africain.

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr

Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Poitiers, le mercredi 23 septembre 2009 Les cours du primaire disponibles gratuitement sur le site www.academie-en-ligne.fr Lancée le 19 juin dernier par le ministre de l Éducation nationale, l Académie

Plus en détail

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS Catalogue des SERVICES & FORMATIONS 06.14.22.42.80 - carolegaugain@orange.fr Site web: www.coach-perso-pro.fr «Pour savoir précisément où on en est... Avant de décider...» (s ) EVALUER BILAN D EVALUATION

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage Cette note s adresse aux professeurs responsables des évaluations en CCF relatives aux

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Le monde scolaire et le monde professionnel ont tout à gagner à se rapprocher, à collaborer

Le monde scolaire et le monde professionnel ont tout à gagner à se rapprocher, à collaborer INTRODUCTION -Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) vous propose de vous accompagner dans la préparation de la visite en entreprise dans le cadre de la «Journée Découverte». La préparation est une étape importante

Plus en détail

Identifier les besoins en formation

Identifier les besoins en formation Identifier les besoins en formation Le dossier consacré à l'élaboration des plans de formation a mis en évidence que l'étape de récolte des besoins en formation était très importante pour permettre d'identifier

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : L ADN, molécule support de l information génétique classe : 2 nde durée : 60 minutes Capacités Connaissances

Plus en détail

AMELIORER L ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL GRACE AU FENG SHUI

AMELIORER L ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL GRACE AU FENG SHUI agir pour une santé durable Sarah GIET 0033(0)683238721 sarahgiet@calmeva.com ACTION DE FORMATION AMELIORER L ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL GRACE AU FENG SHUI Numéro d organisme de formation 82.69.09008.69

Plus en détail

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice Les étapes d une séance de cours Introduire le sujet Dégager la problématique Traiter

Plus en détail

Les nouveaux concours de recrutement de professeurs

Les nouveaux concours de recrutement de professeurs Les nouveaux concours de recrutement de professeurs Afin de mieux répondre aux besoins du ministère de l Education Nationale, le processus de recrutement des enseignants est réformé, dans le premier degré

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015

Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015 Journée d information sur la rénovation du SST Année 2014/2015 DEROULE DE LA JOURNEE - Accueil et présentation - Appropriation des documents du formateur SST : présentation et explicitation des nouveautés

Plus en détail

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire

L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2007 Thème 2 L efficacité de PowerPoint dans les cours de grammaire Seïtaro YAMAKAWA Université d Economie d Osaka bpr5000?saturn.dti.ne.jp De nos jours, dans beaucoup

Plus en détail

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U4 1. Finalités et objectifs Les objectifs visés par l épreuve sont d apprécier la capacité du candidat à : - analyser

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Concevez et animez vos actions de formation. Formation de formateur Concevez et animez vos actions de formation

Concevez et animez vos actions de formation. Formation de formateur Concevez et animez vos actions de formation Concevez et animez vos actions de formation Formation de formateur Concevez et animez vos actions de formation Destiné à : Durée : 4 jours Durée Directeurs commerciaux, chefs produits et production La

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion :

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Pascal ROOS Professeur d Économie Gestion Lycée Edmond Rostand, Saint Ouen l Aumône (95) Face

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire

Auxiliaire de Vie Scolaire Auxiliaire de Vie Scolaire Livret d accueil et d information Circonscription Bobigny II ASH Pôle ressource de Seine Saint Denis Académie de Créteil 2 Sommaire Les fonctions : généralités Les fonctions

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement»

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement» Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Suivre efficacement un télé enseignement 1. Tableau descriptif de synthèse COMPETENCES DEVELOPPEES Extraire et organiser

Plus en détail

Le concept inédit de formation sur-mesure

Le concept inédit de formation sur-mesure Le concept inédit de formation sur-mesure Les formations innovantes Allor permettent aux cadres, managers et dirigeants d optimiser leur efficacité professionnelle (Organisation, communication, etc.) et

Plus en détail

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège

Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Guide Enseignant - Comment préparer une intervention d'un professionnel dans une classe de collège Le professionnel qui va témoigner dans votre classe peut aussi bien être un chef d entreprise, un mécanicien,

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA SESSION HIVER 2015 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: Impôt sur le revenu No du cours: 410-609-BA Préalable: aucun Pondération: 2-2-2 Code de compétence(s):

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS

CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS CRÉER DES NUAGES DE MOTS CLÉS EN SMS Depuis quelques mois, on peut voir apparaître dans divers périodiques ou sur différents sites des nuages de mots clés (voir site du GRISMS) permettant d être dirigé

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés)

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) Préambule Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) s'impose de plus en plus comme un acteur

Plus en détail

Activités extra-scolaires

Activités extra-scolaires Activités extra-scolaires en anglais Contactez-nous 01 45 27 37 56 est tout d abord une école maternelle et primaire qui accueille les enfants à partir de 2 ans ½ et les accompagne jusqu à la fin du primaire.

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES

LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES Académie d Aix-Marseille Année scolaire LIVRET DE SUIVI DE SCOLARITE EN SEGPA RELEVE DE COMPETENCES NOM : Prénom : Livret de suivi de scolarité en SEGPA Préambule à l attention des enseignants L objectif

Plus en détail

SEQUENCE DE LANGAGE EN PS PROPOSITION DU GROUPE MATERNEL 63

SEQUENCE DE LANGAGE EN PS PROPOSITION DU GROUPE MATERNEL 63 SEQUENCE DE LANGAGE EN PS PROPOSITION DU GROUPE MATERNEL 63 Progresser vers la maîtrise de la langue française. Compétence visée : Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent CHAMP LEXICAL

Plus en détail

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer?

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Abandonner la notation ce n'est pas l'abandon de l'évaluation au contraire

Plus en détail

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes du collège - Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Idées clés et sens Harmoniser l offre de formation au profit des usagers Construire

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne Fiche méthode n 3 Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences 1. Définition d un projet GPEC Une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est par définition,

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 L Entretien Professionnel Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 Contexte de la demande L ATELIER pour L Entreprise du Groupe SIADEP Formation est bien au fait de ce sujet d importance pour les entreprises. Notre

Plus en détail

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU classe :3ème durée : 1h 30 la situation-problème. Mickaël vient d apprendre que son cousin de 28 ans, avec qui, il s entend si bien, a un caryotype

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Définir les objectifs de formation

Définir les objectifs de formation Définir les objectifs de formation La définition des objectifs de formation est une étape préalable à l'évaluation des formations, qui doit avoir lieu avant de définir le contenu de la formation. Pourtant,

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Valeurs ajoutées et résultats de la formation en mode coaching :

Valeurs ajoutées et résultats de la formation en mode coaching : Le coaching est-il soluble dans la formation? Par Anne-Catherine BOUSQUEL Réunir ces 2 formes d accompagnement peut sembler paradoxal tant elles diffèrent. Le coaching vise à l autonomie sans apport de

Plus en détail

SECRETARIAT : ATELIER DE PROJET PROFESSIONNEL

SECRETARIAT : ATELIER DE PROJET PROFESSIONNEL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SECRETARIAT

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé

Activité collaborative en ligne. Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Activité collaborative en ligne Isabelle GRAND, IAE/IUP Santé Objectifs et contexte Construire un cours de management d'équipe et communication MASTER 1 Management du Social et de la Santé Dispositif à

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

Remarques et conseils à propos du stage long 2

Remarques et conseils à propos du stage long 2 Remarques et conseils à propos du stage long 2 Zentrum für schulpraktische Studien: Stand April 2012 INSTITUT DE FORMATION DES MAÎTRES DE FRIBOURG Département pour la formation professionnelle scolaire

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Outlook avancé pour la gestion de projet

Outlook avancé pour la gestion de projet Pour simplifier la gestion et l exécution de multiples projets Introduction De plus en plus de gens ont à gérer des projets dans l exercice normal de leurs fonctions. Pour tenir compte de cette nouvelle

Plus en détail

Brevet Professionnel BOULANGER

Brevet Professionnel BOULANGER Brevet Professionnel BOULANGER SESSION 2014 Epreuve de gestion appliquée E4 Epreuves ponctuelles Sous épreuve E41 Environnement économique et juridique et gestion de l entreprise Sous épreuve dossier E42

Plus en détail

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION

PRESENTATION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES BTS Assistant de manager Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES Formation 1. FINALITES ET APS Les enseignements de finalités permettent d acquérir un ensemble de compétences professionnelles,

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE SOMMAIRE Qu'est-ce qu'apprendre par projet? Pourquoi apprendre par projet? Comment prévoir des apprentissages autour d'un projet? Quelles spécificités pour mener un

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

Contact Center / Call Center. Qu est ce qu un Centre de Contacts?

Contact Center / Call Center. Qu est ce qu un Centre de Contacts? Qu est ce qu un Centre de Aujourd hui, les entreprises et les administrations proposent à leurs clients, prospects, usagers et partenaires de multiples façons d entrer en contact avec elles (le Guichet,

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec l'aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

Construction d un Parcours Pédagogique Global

Construction d un Parcours Pédagogique Global Construction d un Parcours Pédagogique Global Complémentarité «entreprise et organisme de formation» Sommaire La démarche adoptée; Le Parcours Pédagogique pour le scolaire : L organisation pédagogique

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail