FIREROCK PERFORMANCES THERMIQUE PERFORMANCES INCENDIE NOTES ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FIREROCK PERFORMANCES THERMIQUE PERFORMANCES INCENDIE NOTES ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES"

Transcription

1 ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES FIREROCK FIREROCK est un panneau de laine de roche rigide utilisé pour l isolation du mur d adossement, de la hotte et du contrecœur dans le cadre de la réalisation d une cheminée à foyer fermé selon DTU PERFORMANCES THERMIQUE Épaisseur (mm) Résistance thermique R (m 2.K/W) à 50 C 0,75 1,00 Résistance thermique R (m 2.K/W) à 200 C 0,45 0,60 PERFORMANCES INCENDIE Réaction au feu FIREROCK est incombustible ; il ne contribue donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1). Selon le PV CSTB n RA disponible sur Tenue en température Essai CTICM n 01-F-230 du 14 Juin 2001 : Les panneaux FIREROCK supportent un régime constant à 250 C pendant 10 h sans se décoller, après avoir été mis en œuvre avec colle et adhésif spéciaux hautes températures ROCKWOOL et conformément à la technique d isolation traditionnelle d une cheminée. Conditions stipulées dans le DTU 24-2 Travaux d atrerie : R 0,70 m 2.K/W à 50 C ou 0,40 m 2.K/W à 200 C Classé A1. NOTES Arrêté du 31 octobre 2005 relatif aux dispositions techniques pour le choix et le remplacement de l énergie des maisons individuelles «Les maisons individuelles dont la demande d autorisation de construire ou une déclaration préalable a été déposée à compter du 1er septembre 2006, chauffées à l électricité doivent être équipées, hors de leur construction, d un système d évacuation des fumées vertical compatible avec le raccordement d une installation de chauffage à combustible gazeux, liquide ou solide et d un foyer fermé à bois ou à biomasse. Une réservation dans les planchers des niveaux intermédiaires doit être réalisée pour le passage du conduit. En l absence de raccordement, le système d évacuation sera obturé de façon étanche. Arrêté du 22 octobre 1969 relatif aux conduits de fumée desservant des logements. Arrêté du 23 février 2009 relatif à la prévention des intoxications par le monoxyde de carbone dans les locaux à usage d habitation. Arrêté du 9 juin 2009 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans le cadre de la réglementation thermique NF DTU 24-1 : Travaux de fumisterie. NF DTU 24-2 : Travaux d âtrerie. Cahier CSTB n 3590 : Abaques de dimensionnement 1

2 ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES FIREROCK Panneau rigide mono densité revêtu d une feuille d aluminium. le + produit : protection des murs d adossement, résistance à la température et sécurisation de la cheminée. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances Réaction au feu (Euroclasse) A1 Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 80 RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT PALETTES VENDUES PAR MULTIPLE DE 2 Référence Dimensions L x l x e (mm) de panneaux/ colis de m 2 / colis de colis/ palette de m 2 / palette Camion tautliner m 2 /chargement (52 palettes) Code EAN x 600 x , , x 600 x , , CONDITIONNEMENT ACCESSOIRES FIREROCK 1 Colle haute température prête à l emploi Pour le collage des panneaux isolants FIREROCK Résistance au feu à température constante de 250 C jusqu à 10 heures (R.E. n 01-F-230) Référence Conditionnement de seaux/ palette de kg/ palette Code EAN Quantité minimum Seau de 10 kg seau 1 2 Adhésif aluminium haute température Pour le jointoiement des panneaux isolants FIREROCK Résistance au feu à température constante de 250 C jusqu à 10 heures (R.E. n 01-F-230) Référence Conditionnement Dimensions de rouleaux/ carton Code EAN Quantité minimum Rouleau 50 mm x 15 ml carton 2 2

3 ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES MISE EN ŒUVRE DES HOTTES DE CHEMINÉES Mise en garde : Les travaux de fumisterie sont des ouvrages à risque en terme de sécurité incendie. Ils doivent être réalisés par des professionnels qualifiés et assurés pour ce type de travaux (par exemple, par une qualification QUALIBAT : 5211, 5212, 5213). Toute malfaçon ou défaut de mise en œuvre peut porter atteinte à l intégralité du bâtiment et à la sécurité des personnes s y trouvant.. Les produits en laine de roche ROCKWOOL nus ou revêtus aluminium sont incombustibles (Euroclasse A1). Toutefois, seuls les panneaux FIREROCK sont conseillés pour les applications de fumisterie pour leur résistance accrue aux hautes températures. Les produits revêtus kraft doivent être exclus de tout montage situé à proximité d un ouvrage de fumisterie. Veiller à toujours disposer de notices et fiche produit à jour et conformes aux dispositions en vigueur. Les équipements de chauffage, de conduit et tous les accessoires nécessaires aux montages des ouvrages de fumisterie doivent être mis en œuvre selon les prescriptions des DTU 24-1 et 24-2 et les instructions de chaque fabricant. Les panneaux isolant n ont qu un rôle de protection complémentaire aux précautions habituelles (écart feu, lame d air, ). Protection des boisseaux et conduits : Les boisseaux existent en version pré-isolés par le fabricant ou peuvent être isolés sur leur face extérieure en panneaux FIREROCK en respectant les consignes des DTU cités avant. Les distances de sécurité à respecter sont celles définies par le fabricant du conduit en fonction de sa classe de température et de son coefficient Ru (résistance thermique utile) à 200 C.. A défaut le DTU 24-1 fixe les distances minimales des différents types de conduits. En cas de doute, la distance minimale doit être de 10 cm. Important : le terme écart au feu a été remplacé par le terme distance de sécurité. Attention : l écart au feu était mesuré par rapport à la paroi intérieure du conduit. La distance de sécurité est mesurée par rapport à la paroi extérieure du conduit. Les conduits métallique simple paroi de classe T 200 sont interdits en situation intérieure. En fonctionnement normal, la température superficielle externe en tout point de la paroi du conduit de fumée seul, à simple paroi ou multi-parois, isolé ou non, ne doit pas excéder 50 C dans les parties habitables ou occupées et 80 C dans les parties non habitables ou non occupées. Dans le cas contraire, le conduit de fumée doit être, soit protégé par un habillage isolant, soit dissimulé dans un coffrage ou une gaine, afin de garantir du côté du local une température superficielle de la paroi (dudit habillage ou coffrage ou de la dite gaine) inférieure ou égale à 50 C dans les parties habitables ou occupées ou inférieure et égale à 80 C dans les parties non habitables ou non occupées. Les panneaux FIREROCK incombustible (Euroclasse A1) permettent de réaliser l habillage du coffrage ou de la gaine. Traversée de plancher ou plafond de comble, faux plafonds, plafond légers : La conception de la traversée de plafonds légers, fauxplafonds ou planchers en matériaux combustibles doit prendre en compte : - la stabilité du conduit 3

4 ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES - les distances de sécurité de tout élément combustible - les apports thermiques dans le faux-plafond - la libre dilatation du conduit - l absence de pièges à calories et ponts thermiques. La pose d un conduit ne doit pas réduire les performances de résistance au feu du plafond si celui-ci revendique un degré coupe-feu. Dans le cas de la traversée de planchers en matériaux incombustibles (béton, entrevous,...), la continuité du conduit doit être assurée au droit de chaque plancher traversé sans réduction d épaisseur. Il convient de ne pas isoler la partie non combustible faisant la liaison entre le conduit et le matériau combustible (bois par exemple), aussi bien en traversée de plancher qu en charpente. L entourage du conduit doit être réalisé en maçonnerie ou en plâtre (exemple : chevêtre rempli d une dalle de béton). Dans le cas où une isolation est prévue entre l enveloppe externe et le conduit intérieur, cette isolation ne doit jamais, en aucun point, être en contact avec les fumées et les condensats éventuels. En cas de création d une cheminée ou foyer fermé sur un plancher maçonné, il faut s assurer de la composition du plancher et de la présence ou non d un isolant sous chape. La masse totale des composants mis en œuvre doit être compatible avec le niveau de compressibilité de l isolant. Protection des parois dans l emprise de la cheminée (murs, plancher, plafond) : - Foyers ouverts ou inserts : En l absence de prescriptions du fabricant, les parois doivent être protégées par l interposition de panneaux FIREROCK 30 ou 40 mm. La distance minimum à respecter entre la face aluminium des panneaux de FIREROCK et les ailettes de l insert doit être de 10 mm et de 30 mm avec toutes les autres parties de l insert. Les sections des entrées d air de convection sont définies par le fabricant de l appareil. Tous les matériaux combustibles ou dégradables sous l action de la chaleur (papier peint, doublage, plaque de plâtre cartonnée,...) sur les parois ou à l intérieur de celles-ci (sols, murs et plafonds) à l emplacement de la cheminée si celle-ci est en contact avec ces parois doivent être enlevés. Certains foyers, de par leur conception, ne provoquent pas d élévation de température supérieure à 30 C (+ ambiance) et ne nécessitent donc pas l enlèvement des matériaux combustibles des parois d adossement. Dans ce cas, suivre les instructions du fabricant de l appareil. - Atres : Les parois incombustibles doivent être protégées par l interposition de panneaux de FIREROCK. De plus, une lame d air d épaisseur minimale continue de 10 mm doit être ménagée entre l isolant et le cœur de l âtre. Protection des éléments d habillage de la cheminée : - Hotte : La hotte doit être réalisée en matériaux classés Euroclasse A1. Les matériaux se dégradant au-dessus de 90 C sont autorisés, sous réserve d exécuter une isolation thermique des surfaces soumises à un échauffement susceptible de les porter à plus de 90 C conformément aux principes de protection des parois ci-dessus. La réaction au feu incombustible (Euroclasse A1) du FIREROCK répond aux plus hautes exigences des DTU Fumisterie. La présence de tout matériau combustible à l intérieur de la hotte est interdite. - Grille de hotte : Les grilles doivent être facilement démontables de façon à permettre leur nettoyage régulier. 4

5 ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES - Linteau et poutres : Lorsque le linteau est en matériau combustible, bois par exemple, la protection de la poutre est réalisée selon les prescriptions du fabricant de l appareil. L utilisation de plâtre n est pas autorisée en tant que protection thermique. Les panneaux de FIREROCK répondent aux exigences du DTU 24-2 pour la protection des poutres. - Faux-plafond : Il n est pas nécessaire de réaliser un faux plafond faisant office de déflecteur dans une hotte : - si l insert et le conduit de raccordement sont pourvus d une isolation telle que le fabricant de l insert assure que la sécurité n est pas remise en cause. - si les trois conditions suivantes sont réunies (le plafond haut est en matériaux incombustibles classés A1 et d épaisseur 16 cm minimum, la hauteur sous plafond dans la pièce où est installé l insert est inférieure à 3 m, la paroi incombustible est correctement protégée). Lorsqu il existe un faux plafond faisant office de déflecteur dans la hotte, il est nécessaire : - de ventiler le vide entre le faux plafond de la hotte et le plafond du local par tout système suffisamment efficace. Deux orifices de ventilation de 20 cm² minimum de section libre ou un seul orifice de 20 cm² associé à l aération de l espace annulaire d un conduit de tubage permet de répondre à ces objectifs. - d isoler le plafond du local dans le volume de la hotte avec des panneaux FIREROCK, - d isoler le faux plafond de hotte ou le réaliser avec des panneaux FIREROCK. L intérieur de la hotte doit être visible afin de permettre le contrôle du conduit de raccordement ou de l éventuel isolant qui l entoure. Pose de l isolant : Les panneaux FIREROCK doivent être collés avec une colle haute température ou insérés entre des ossatures métalliques. La face aluminium doit toujours être orientée vers la source de chaleur. Pour la réalisation des coffrages de boisseaux, les panneaux FIREROCK doivent être placés entre les montants d ossature fournis par le fabricant du coffrage. Pour la réalisation de l habillage de la hotte de cheminée, les panneaux FIREROCK doivent être placés entre les cornières ou ossatures de fixations des parements de la hotte en orientant toujours la face aluminium vers l insert ou le foyer. Pour la protection des linteaux et poutres, les panneaux de FIREROCK doivent être collés sur la poutre avec une colle haute température appliquée sur la face laine de roche. Pour la protection des murs d adossement, sous face de plafond et des planchers, les panneaux de FIREROCK en simple couche doivent être collés sur l ouvrage avec une colle haute température appliquée sur la face laine de roche. La face aluminium doit être coté insert ou foyer. Les joints entre panneaux de FIREROCK doivent être traités avec une bande adhésive spéciale haute température en aluminium. ATTENTION: L extracteur de la hotte de cuisine ne doit pas se situer dans la pièce où se situe l insert au risque de provoquer une inversion de tirage. Fin de chantier : Les chutes d isolants nus ou revêtus aluminium et les emballages devront être rapportés chez un distributeur assurant la collecte des déchets non dangereux inertes (pour l isolant) et non dangereux non inertes (pour les emballages), en déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets issus du bâtiment. 5

6 ISOLER LES HOTTES DE CHEMINÉES IMPORTANT : Cas de la récupération d air chaud : Le raccordement d un système de chauffage à un réseau de distribution d air chaud est soumis à des règles de mise en œuvre rigoureuses (risque incendie avéré). Il est impératif de faire appel à un professionnel qualifié et assuré qui choisira un système sous avis technique. NOTES CONSEIL D UTILISATION ET D ENTRETIEN : L utilisation en permanence à allure réduite est interdite. Il est conseillé d utiliser du bois certifié marque NF, le plus sec possible. L utilisation d allumes-feux, de déchets, bois récupérés ou transformés (peints, vernis, traités, aggloméré, contreplaqué,...), plastiques, cartons, ou même charbon est à proscrire. Un décendrage quotidien est conseillé. Un nettoyage des grilles fréquent permet d assurer une bonne circulation d air. Un ramonage 2 fois par an est obligatoire (par un professionnel qualifié avec remise d un certificat de ramonage). La vérification du système de régulation doit avoir lieu une fois par an. La vérification du tubage et chemisage doit avoir lieu tous les 3 ans. 6

7 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ LAINE DE ROCHE À SOUFFLER La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. PERFORMANCES THERMIQUES Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.K/W) Épaisseur après tassement (mm) Épaisseur minimale installée (mm) Taux de remplissage minimal (kg/m 2 ) Taux minimal d utilisation des sacs (sacs pour 100 m 2 ) 2, , , , , , , , , , , , , ,90 25 PERFORMANCES INCENDIES Réaction au feu La LAINE DE ROCHE à SOUFFLER est incombustible ; elle ne contribue donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1). CONSEIL ROCKWOOL RT 2012 : LAINE DE ROCHE À SOUFFLER ép. 275 mm minimum conseillée, se référer à la doc RT 2012 PERFORMANCES ACOUSTIQUES Essai avec une couverture en tuiles terre cuite, un plenum de 1,20 m et une plaque de plâtre 12,5 mm. 5, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,75 49 Laine de roche soufflée Épaisseur (mm) R isolant (m 2.K/W) Fermettes bois : entraxe de 0,9 m et entrait de 95 x 35 mm de section. de suspentes : 1,5/m 2. Pose selon l avis technique CSTB : n 20/ Up (W/m 2.K) 225 5,00 0, ,00 0, ,00 0, ,00 0,12 Rw (C;Ctr) en db Répond à l essentiel des exigences de la réglementation acoustique Répond à toutes les exigences de la réglementation acoustique Tuile terre cuite Plénum ép mm Comble isolé en laine de roche à souffler ép. 200 mm + BA 13 Tuile terre cuite Plénum ép mm Comble isolé en laine de roche à souffler ép. 360 mm + BA 13 Tuile terre cuite Plénum ép mm Comble isolé en laine de roche à souffler ép. 405 mm + BA 13 R A R A,tr 55 (-3 ; -9) /CTBA-IBC e1 58 (-3 ; -8) /CTBA-IBC e2 59 (-3 ; -8) /CTBA-IBC e3 Tenue au vent dans les combles ventilés Des essais effectués au CSTB Nantes montrent que l intégrité de l isolation en laine de roche soufflée est globalement conservée, pour les vitesses de vent caractéristiques en maison individuelle (sans effets aérodynamiques aggravants tels que reliefs particuliers ou hauteur élevée de la construction) avec temps de retour de 50 ans, sur les zones de vent correspondant à la France européenne. 1

8 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ JETROCK Laine de roche à souffler. le + produit : performance à l épreuve du temps, ajustable au gré des réglementations. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Réaction au feu (Euroclasse) A1 Conductivité thermique (W/m.K) 0,045 Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 21 à 25 Classe de tassement S1 Absorption d eau à court terme par immersion partielle WS Transmission de vapeur d eau MU1 Etiquetage sanitaire A+ DIPLÔMES ACERMI 01/D/15/665 KEYMARK 008-SDG5-D665 AVIS TECHNIQUE DoP 20/ CPR-DoP-FR-001 RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT Référence Conditionnement de sacs/ palette de kg/ palette Camion tautliner Kg / chargement (18 palettes) Code EAN Sac plastique de 20 Kg KIT DE CONSOMMABLES JETROCK Référence Emballage comprenant Minimum de commande (cartons) de Kits / carton Dimensions du carton Code EAN Kit complet * x 380 x 300 mm Etiquettes et pochettes JETROCK 1 25 x x 305 x 30 mm Piges JETROCK x 505 x 40 mm Etiquettes de repère de boîtier électrique x 305 x 30 mm Ecrans de trappes x 360 x 100 mm * Comprenant 1 pochette, 2 piges, 25 fiches contôle chantier et leurs pochettes, 5 étiquettes de repères de boitiers électriques et 4 écrans de trappe. 2

9 ACCESSOIRES JETROCK CONDITIONNEMENT, ACCESSOIRES ET MACHINES 2 ROCKSPEED Référence Machine Accessoires Code EAN Dimensions : 70 x 70 x 90 cm Poids : 60 kg Débit Air : 2000 m3 / h Puissance : 2,2 kw Alimentation : 230 V Mono 10 A Débit matière : 220 kg / h Palles et volute : inox Alimentation trémie : manuelle Niveau sonore : 77 db Tuyau livré Dimensions : 20 m Diamètre : 100 mm Dénivellation maxi : 15 m Remarques : en cas d utilisation d un groupe électrogène, une puissance de 6 KVA de restitution est nécessaire. Pas de co-chargement possible avec les produits ROCKWOOL (livrés par le fabricant). La machine à souffler ROCKSPEED est déstinée à un usage intensif et professionnel. 3 ROCKSTER II Référence Machine Accessoires Code EAN Dimensions : 82 x 70 x 92 cm Poids : 68 kg Débit Air : 1200 m3 / h Puissance : 1,5 kw Alimentation : 230 V Mono Débit matière : 220 kg / h Palles et volute : inox Alimentation : manuelle Niveau sonore : 68 dba (+-3%) Tuyau livré Dimensions : 25 m (à découper en 5 m et 20 m) Diamètre : 125 mm Longueur maxi refoulement : 30 m Longueur maxi aspiration : 10 m Remarques : en cas d utilisation d un groupe électrogène, une puissance de 4,5 KVA de restitution est nécessaire. Encombrement = 1 palette au sol. La machine à souffler ROCKSTER est destinée à un usage occasionnel. 4 PANIER ROCKSTER Référence Code EAN Panier supplémentaire pour machines ROCKSTER TUYAU POUR MACHINE A SOUFFLER ROCKSTER Référence Code EAN Tuyau 25 m pour ROCKSTER

10 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ MISE EN ŒUVRE D UNE ISOLATION DE COMBLE PERDU PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ Étape 1 : Préparation du chantier Les sacs d isolants ne doivent pas être montés dans le comble et restent près de la machine de soufflage (soit dans le véhicule spécialisé soit sur la zone de travail prévue au sol). Il est demandé de repérer le niveau d isolation souhaité : - soit en utilisant le kit de chantier soufflage prévu à cet effet, - soit en traçant le niveau à obtenir sur les fermettes et murs pignons. Un cadre autour de la trappe de visite doit être réalisé : - soit en utilisant le kit carton prévu à cet effet, - soit en construisant un cadre en bois permettant de retenir la laine de roche lors de l ouverture de la trappe. La hauteur du cadre doit être supérieure à l épaisseur d isolant totale. Le tuyau de soufflage doit être déployé en évitant les coudes. Le tuyau peut passer par une fenêtre ou par le toit dans la mesure du respect des règles de sécurité essentielles et si le modèle de la machine est assez puissant pour cette trajectoire verticale. Cette technique nécessite 2 personnes. La première alimente la machine et surveille le bon déroulement des opérations, elle assure également la sécurité du chantier en ayant la possibilité d éteindre la machine à tout moment. La seconde est dans le comble et assure le soufflage de la laine. Recommandations : La personne située dans le comble doit porter une combinaison avec cagoule de préférence, des lunettes et un masque standard (type P1). L utilisation de talkiewalkie ou d une autre technique permettant aux 2 personnes de communiquer entre elles à distance est conseillée pour faciliter le déroulement des opérations. L éclairage du comble est conseillé et la pose d un chemin de circulation cloué sur les fermettes est demandée pour un déplacement sûr et facile dans le comble. Cas d une forte isolation : Si le niveau d isolation risque d être en contact avec la couverture. Il est obligatoire de conserver une ventilation suffisante de 2 cm entre l isolant et le support de couverture (liteaux, voliges ou écran souple). Une planche ou tout autre dispositif peut être cloué sous les chevrons ou entre les fermettes de manière à assurer cette lame d air. A défaut, il est conseillé pour les chantiers neuf ou de rénovation avec démontage du plafond de descendre celui-ci à une distance suffisante pour placer une première couche continue sur l ossature de plafond et sous les fermettes. La masse surfacique de l épaisseur totale d isolant ne doit pas dépasser la charge admissible par le plafond. Étape 2 : Pose de l isolant La personne située dans le comble se positionne au fond du comble pour débuter le soufflage dans la partie la plus distante de l entrée. Elle procède sur une zone facile d accès (partie centrale du comble contre le pignon par exemple) à un test du réglage de la machine conformément aux prescriptions de l avis technique du produit. Ce test consiste à vérifier la densité d application du produit qui doit être comprise entre 21 et 25 kg/m 3. Pour ce faire, il est possible de repérer une zone de 1 m² et de souffler sur 25 cm environ ¼ de sac (à peu près 5 kg). Ensuite, le soufflage doit être réalisé en commençant par les endroits les moins accessibles (en général les sous pente ou égout) et en continuant sur toute la surface du comble de façon régulière jusqu à atteindre le niveau d isolation souhaité. 4

11 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ La personne située à l extérieur alimente la trémie de la machine ou le panier de façon régulière et continue. Elle vérifie par ailleurs que la machine souffle correctement. En cas de bourrage dans le tuyau ou en sortie de la machine, arrêter et débrancher la machine avant toute intervention. Cas particulier de la pose d un plancher dans le comble perdu pour y stocker des objets ou faciliter les déplacements éventuels : Lorsqu une surface de répartition partielle ou totale (plancher sur solives, panneaux de particules, chemin de circulation,...) est placée au-dessus de l isolation, il y a risque de condensation, en particulier en sous-face de cette surface si sa perméance est faible vis-à-vis des perméances des couches inférieures constituées par le plancher avant isolation (plafond de l étage inférieur) et l isolation. Une feuille pare-vapeur doit être posée sur le plafond avant la mise en œuvre de l isolation et une ventilation de 2 cm doit être respectée entre l isolant et la sous-face du plancher. Étape 3 : Vérification du soufflage Il est conseillé de vérifier l épaisseur de laine soufflée en utilisant la jauge d épaisseur fournie dans le kit de chantier et de remplir la fiche de chantier. Ce document attaché à l ouvrage devra permettre à tout intervenant ou maitre d ouvrage successif de connaître le niveau d isolation et ses conditions de mise en œuvre même plusieurs années plus tard. Les informations les plus utiles sont la date des travaux, le nombre de sacs soufflés, la surface, la performance obtenue, les coordonnées du poseur, L agrafage de toutes les étiquettes des sacs d isolant permet de garantir sans équivoque la quantité de laine soufflée. Isolation de la trappe d accès : La trappe d accès au comble perdu doit être isolée en insérant un panneau d isolant découpé selon la forme de la trappe. La périphérie de la trappe (type ROCKMUR ép. 200 mm) d accès doit être munie d un joint en caoutchouc ou équivalent pour assurer l étanchéité à l air. La résistance thermique de l isolant mis en œuvre sur la trappe doit être égale à celle du reste du comble si elle est située au-dessus d une pièce chauffée. Étape 4 : Fin du chantier. Cette technique ne génère aucune chute d isolant. Seuls les emballages devront être rapportés chez un distributeur assurant la collecte des déchets non dangereux non inertes en déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets issus du bâtiment. Cas particulier du plafond en plaque de plâtre BA13, entraxe de fourrures 500 ou 600 mm Les calculs et les essais réalisés montrent que la stabilité de l ouvrage n est pas compromise pour tous les niveaux de résistance thermique R déclarée du certificat ACERMI en vigueur. 5

12 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ La sécurité à tous points de vue Une nouvelle version du DTU plus précise et sécuritaire sur les surcharges La nouvelle version du DTU détaille de nouveaux cas de montage sur un plafond en plaques de plâtre, en fonction des surcharges admissibles. Ce que dit le DTU Pour le cas courant en construction neuve : entraxe fourrures 500 mm une surcharge de 10 kg/m² (effet moyen dû au vent) + un isolant de masse surfacique 10 kg/m². Pour le cas le plus courant dans les constructions anciennes : entraxe fourrures 600 mm une surcharge de 10 kg/m² (effet moyen dû au vent) + un isolant de masse surfacique 6 kg/m² Dans ce cas de l entraxe fourrures de 600 mm, une surcharge d isolant supérieure à 6 kg/m² requiert des justifications par le calcul ou par essais, conformément au DTU. Le CSTB a réalisé ces essais pour le compte de ROCKWOOL* entraxe fourrures 600 mm une surcharge de 10 kg/m² (effet moyen dû au vent) + 10 kg/m² de laine de roche (R = 10 m 2 K/W). Une application de laine de roche soufflée pour R = 10 m 2.K/W (correspondant à 10 kg/m²) sur un plafond en plaques de plâtre d entraxe fourrures 600 mm est toujours conforme aux critères du DTU. Vent dans les combles perdus de maisons individuelles Concernant l isolation en laine de roche, des essais de comportement au vent dans les combles perdus d une maison individuelle ont été réalisés au CSTB **. Ces essais ont montré que l intégrité de l isolation est conservée même en l absence de déflecteur*** pour des vitesses de vent caractéristiques en maison individuelle, sans effets aérodynamiques aggravants tels que reliefs particuliers ou hauteur élevée de la construction, avec temps de retour de 50 ans, sur les zones de vent correspondant à la France européenne. Il s agit d une spécificité de la laine de roche soufflée ROCKWOOL. Vrai / Faux Puis-je souffler jusqu à R = 10 m 2 K/W en laine de roche sur un entraxe de 600 mm? OUI - les essais du CSTB ont montré qu une application jusqu à 10 kg/m² (R=10 m².k/w)) de laine de roche est toujours conforme aux critères du DTU Peut-on souffler de la Jetrock dans l idée d obtenir les crédits d impôts? OUI - les crédits d impôts exigent un R = 7 m 2 K/W. Jetrock est bien conforme. La laine de roche soufflée garantit-elle un comportement au vent sûr? OUI - des essais réalisés au CSTB dans les combles d une maison individuelle en l absence de déflecteur*** ont montré que la laine de roche ROCKWOOL est stable et conserve l intégrité de l isolation jusqu à des vitesses équivalentes à celles des tempêtes. * DTU : Rapport d essais N EEM Concernant des essais de chargement réparti sur un plafond de plaques de plâtre ** Essai au vent du CTSB N EN CAPE C-VO du 7 juillet 2005 Observation du comportement au vent de la laine soufflée *** L utilisation de déflecteur est définie par les avis techniques en cours de validité. 6

13 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR ÉPANDAGE MANUEL LE FLOCON 2 NOUVEAU LE FLOCON 2 est une laine de roche en flocons, utilisée pour l isolation des combles perdus par épandage manuel au rateau. PERFORMANCES THERMIQUES PERFORMANCES INCENDIES Réaction au feu LE FLOCON 2 est incombustible ; il ne contribue donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1). Rapport de classement LNE-L disponible sur Résistance thermique R souhaitée (m 2.K/W) Épaisseur à épandre (mm) Pouvoir couvrant (kg/m 2 ) de m 2 couvert par sac de sacs pour 100 m 2 2, ,70 6,80 14,7 2, ,60 5,40 18,4 3, ,60 4,50 22,0 3, ,50 3,90 25,7 4, ,40 3,40 29,4 4, ,30 3,00 33,0 5, ,20 2,70 36,7 5, ,10 2,50 40,4 6, ,10 2,30 44,0 6, ,00 2,10 47,7 7, ,90 1,90 51,4 7, ,80 1,80 55,1 CONSEIL ROCKWOOL RT 2012 : R 6.00 m 2.K/W ép. 225 mm RT-Existant : R 4,50 m 2.K/W LE FLOCON 2 ép. 170 mm minimum conseillée Ce produit n est pas éligible aux aides financières (CEE et crédits d impôts). 1

14 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR ÉPANDAGE MANUEL LE FLOCON 2 NOUVEAU Laine de roche à épandre. le + produit : réduction des ponts thermiques CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Réaction au feu (Euroclasse) Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 50 A1 Etiquetage sanitaire A RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT PALETTES VENDUES PAR MULTIPLE DE 2 Référence Conditionnement de sacs/ palette de kg/ palette Camion tautliner Kg / chargement (36 palettes) Code EAN Sac plastique de 25 kg

15 ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR ÉPANDAGE MANUEL MISE EN ŒUVRE D UNE ISOLATION DE COMBLE PERDU PAR ÉPANDAGE MANUEL Étape 1 : Préparation du chantier Il est conseillé de repérer le niveau d isolation souhaité en traçant le niveau à obtenir sur les fermettes et murs pignons. Les sacs doivent être montés dans le comble au fur et à mesure et placés sur un support rigide et résistant (exemple : dalle de plancher clouée sur les fermettes). En aucun cas, les sacs ne doivent être posés sur un plafond léger. Les sacs doivent être ouverts sur cette zone de travail. Il est nécessaire de vérifier l état du plancher et son aptitude à supporter le poids de l isolation (en particuliers pour les plafonds non porteur, plaque de plâtre,...) Cette technique ne nécessite qu une seule personne dans la mesure où elle peut porter les sacs de 25 kg. Étape 2 : Pose de l isolant L isolant doit être placé entre les fermettes ou sur le sol plan à la pelle puis nivelé au râteau afin d atteindre l épaisseur souhaitée. L isolant ne doit pas être comprimé. Sa densité d application correspond à la densité naturelle de mise en œuvre par cette technique. Dans le cas d un plafond léger, veiller à ne pas créer de surcharge sur le plafond. Le produit LE FLOCON 2 ne doit en aucun cas être soufflé à la machine sous peine de détériorer celleci et de ne pas obtenir l isolation souhaitée. Isolation de la trappe d accès : La trappe d accès au comble perdu doit être isolée en insérant un panneau d isolant découpé selon la forme de la trappe (type ROCKMUR). La périphérie de la trappe d accès doit être munie d un joint en caoutchouc ou équivalent pour assurer l étanchéité à l air. La résistance thermique de l isolant mis en œuvre sur la trappe doit être égale à celle du reste du comble si elle est située au-dessus d une pièce chauffée. Cas particulier de la pose d un plancher dans le comble perdu pour y stocker des objets ou faciliter les déplacements éventuels : Lorsqu une surface de répartition partielle ou totale (plancher sur solives, panneaux de particules, chemin de circulation,...) est placée au-dessus de l isolation, il y a risque de condensation, en particulier en sous-face de cette surface si sa perméance est faible vis-à-vis des perméances des couches inférieures constituées par le plancher avant isolation (plafond de l étage inférieur) et l isolation. Une feuille pare-vapeur doit être posée sur le plafond avant la mise en œuvre de l isolation et une ventilation de 2 cm doit être respectée entre l isolant et la sous-face du plancher. Étape 3 : Fin du chantier Cette technique ne génère aucune chute d isolant. Seuls les emballages devront être rapportés chez un distributeur assurant la collecte des déchets non dangereux non inertes en déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets issus du bâtiment. 3

16 ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE CLOISON SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE ROCKMUR KRAFT, ROCKPLUS KRAFT & ULTRAROCK KRAFT ROCKMUR Kraft, ULTRAROCK Kraft et ROCKPLUS Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d un pare-vapeur kraft polyéthylène destinés à l isolation de tous types de parois verticales entre ossature et tous types de contre-cloisons maçonnées. PERFORMANCES ACOUSTIQUES Essai contre-cloison plaque de plâtre standard 12,5 mm sur mur parpaings creux 200 mm enduit 15 mm. Rw (C;Ctr) en db PERFORMANCES INCENDIES Répond à toutes les exigences de la réglementation acoustique Mur parpaings creux 200 mm enduit non isolé Mur parpaings creux 200 mm enduit et isolé avec ROCKMUR KRAFT ép. 100 mm + BA 13 R A R A,tr 55 (-1 ; -3) (-2 ; -9) /1 Réaction au feu Performance non déterminée. Emploi autorisé en E.R.P (Etablissement recevant du public) dans le cadre de l article AM8 de l arrêté du 6 octobre 2004 et de l additif du 4 juillet «Lorsque des produits combustibles, connexes aux isolants incorporés aux parois, sont associés en usine ou sur chantier aux isolants précités, l ensemble composite obtenu est réputé répondre aux objectifs de sécurité du présent article et du guide d emploi des isolants combustibles dans les établissements recevant du public à condition que les produits combustibles rapportés ne soient pas en contact avec l air ambiant.» CONSEIL ROCKWOOL RT 2012 : ROCKMUR KRAFT ép. 120 mm conseillée. RT-Existant : R 2,00 m 2.K/W ROCKMUR kraft ép. 75 mm conseillée. Le critère d essai de réaction au feu des produits isolants soumis à un marquage CE stipule de réaliser l essai sur la face la plus défavorable du produit testé ce qui, pour les isolants revêtus kraft, conduirait à une inflammation quasi immédiate du papier et l obtention d un classement non déterminé même si l isolant à l arrière est INCOMBUSTIBLE. C est pourquoi les produits ROCKWOOL revêtus kraft mentionnent la phrase «Performance non déterminée». 1

17 ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE CLOISON SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE PERFORMANCES THERMIQUES ROCKMUR Epaisseurs R isolant (m 2.K/W) 1,20 1,35 1,45 1,60 1,75 1,85 2,00 2,15 2,25 2,40 2,55 2,70 2,80 2,95 3,10 3,20 3,35 3,50 Up (W/m 2.K) Parpaing (1) 0,55 0,51 0,48 0,45 0,42 0,40 0,38 0,36 0,35 0,33 0,31 0,30 0,29 0,28 0,27 0,26 0,25 0,24 Béton (2) 0,59 0,54 0,52 0,48 0,45 0,43 0,40 0,38 0,36 0,35 0,33 0,31 0,30 0,29 0,28 0,27 0,26 0,25 Cellulaire (3) 0,23 0,22 0,22 0,21 0,21 0,20 0,20 0,19 0,19 0,18 0,18 0,17 0,17 0,17 0,16 0,16 0,15 0,1 5 Brique (4) 0,34 0,33 0,32 0,30 0,29 0,28 0,27 0,26 0,25 0,24 0,23 0,23 0,22 0,21 0,21 0,20 0,20 0,19 ROCKMUR Epaisseurs R isolant (m 2.K/W) 3,60 3,75 3,90 4,05 4,15 4,30 4,45 4,55 4,70 4,85 5,00 5,10 5,25 5,40 5,50 5,65 5,80 5,90 Up (W/m 2.K) Parpaing (1) 0,24 0,23 0,22 0,21 0,21 0,20 0,20 0,19 0,19 0,18 0,18 0,17 0,17 0,17 0,16 0,16 0,16 0,15 Béton (2) 0,24 0,24 0,23 0,22 0,22 0,21 0,20 0,20 0,19 0,19 0,18 0,18 0,17 0,17 0,17 0,16 0,16 0,16 Cellulaire (3) 0,15 0,15 0,14 0,14 0,14 0,13 0,13 0,13 0,13 0,13 0,12 0,12 0,12 0,12 0,12 0,11 0,11 0,11 Brique (4) 0,19 0,18 0,18 0,17 0,17 0,17 0,16 0,16 0,16 0,15 0,15 0,15 0,14 0,14 0,14 0,14 0,13 0,13 Doublage de mur avec cloison traditionnelle Hypothèses de calcul : 1 - Mur en parpaing creux : R=0,23 m 2.K/W + cloison en carreaux de plâtre : R=0,22 m 2.K/W 2 - Mur en béton: R=0,09 m 2.K/W + cloison en carreaux de plâtre : R=0,22 m 2.K/W 3 - Mur support en béton cellulaire THERMOPIERRE de 25 cm ou similaire : R=2,71 m 2.K/W + cloison en carreaux de plâtre : R=0,22 m 2.K/W 4 - Mur en briques de type OPTIBRIC ou similaire : R=1,32 m 2.K/W + cloison en carreaux de plâtre : R=0,22 m 2.K/W 2

18 ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE CLOISON SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE ROCKMUR KRAFT Panneau semi-rigide, revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène. le + produit : masse volumique de 28 à 36 kg/m 3, épaisseurs disponibles de 45 à 220 mm. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES ACERMI KEYMARK 02/015/ SDG5-025 DoP CPR-DoP-FR-028 Réaction au feu (Euroclasse) Performance non déterminée Conductivité thermique (W/m.K) 0,037 Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 28 à 36 Critère de semi-rigidité Certifié ACERMI Longueur (mm) 1350 Largeur (mm) 600 Tolérance épaisseur T3 Stabilité dimensionnelle DS(70,90) Absorption d eau à court terme WS Etiquetage sanitaire A+ RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT Référence Dimensions L x l x e (mm) Résistance thermique (m².k/w) de m²/ colis d unités/ colis de pièces/ palette de m²/ palette Camion tautliner m²/ chargement (22 palettes) Quantité minimum Codes EAN x 600 x 45 1,20 11, , , x 600 x 60 1,60 11, , , x 600 x 75 2,00 8, , , x 600 x 100 2,70 6, , , x 600 x 120 3,20 4, , , x 600 x 140 3,75 4, , , x 600 x 160 4,30 4, , , x 600 x 180 4,85 3, ,88 855,36 22 palettes x 600 x 200 5,40 3, ,88 855, x 600 x 225 6,05 2, ,16 641,

19 ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE CLOISON SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE MISE EN ŒUVRE D UNE ISOLATION DE PAROIS VERTICALES EN CONTRE-CLOISON, SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE Produits pouvant être utilisés : ROCKMUR KRAFT - ROCKMUR NU - ROCKPLUS NU - ROCKMUR ALU - ROCKPLUS KRAFT - ULTRAROCK KRAFT Étape 1 : Approvisionnement du chantier Dans le cas d une isolation par contre-cloison sur ossature ou maçonnée, les colis d isolants, les parements intérieurs, les ossatures et accessoires doivent être stockés conformément aux préconisations de chaque fabricant. Pour l isolant, un stockage extérieur est possible dans la mesure du bon état de l emballage de la palette. Les colis individuels doivent être stockés à l intérieur du bâtiment. La pose de l isolation en panneaux ne nécessite aucun outil particulier. Étape 2 : Préparation du chantier Dans tous les cas, les murs doivent être propres et sains, exempt de toute trace d humidité. L étanchéité à l eau doit être réalisée par l enduit extérieur ou intérieur même en cas d isolation par l extérieure sous bardage ou sous enduit. Dans le cas d une contre-cloison sur ossature, le positionnement de celle-ci sera fonction du choix du mode constructif et de l épaisseur d isolant souhaitée. Le DTU préconise les dimensionnements des contrecloisons avec ou sans fixation intermédiaire au support. Étape 3 : Choix du mode constructif - Cas n 1 : Contre-cloisons constituées de montants simples ou doubles sans fixation intermédiaire au support Les montants doivent être dimensionnés en fonction de la hauteur de la contre-cloison et de leur mode de pose (simple ou double). Pour une contre-cloison de 2 m 50 de hauteur maximum, les montants doivent être insérés dans les rails bas et haut tous les 60 cm soit en pose simple si montants M70/35 soit en pose double si montants M48/50. La réalisation de contre-cloison sans fixation intermédiaire permet d améliorer les performances acoustique et thermique. Montant Isolant (mm) Mini - Maxi Hauteur maximale (m) Montant simple Entraxe 60 cm Montant double M36/ ,75 2,10 M48/35 2,00 2,40 30 à 50 M48/50 2,15 2,55 M70/35 2,50 3,00 30 à 70 M70/50 2,70 3,20 M90/35 2,90 3,45 30 à 85 M90/50 3,10 3,70 M100/50 30 à 100 3,30 3,90 - Cas n 2 : Contre-cloisons constituées de montants simples ou doubles avec fixation intermédiaire au support Pour une contre-cloison de 6 m de hauteur maximum, les montants M48/35 minimum doivent être posés tous les 60 cm et fixés au mur support par des appuis métalliques distants verticalement de 1 m 50 maximum. Les appuis métalliques doivent être fixés en utilisant des fixations adaptées au type de mur. Pour ces 2 cas : L isolant est inséré en simple couche entre les montants ou bien en double couche, l une derrière les montants, l autre entre les montants. 4

20 ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE CLOISON SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE - Cas n 3 : Contre-cloisons constituées de fourrures avec appuis intermédiaires clipsés Ce cas se limite pour la réalisation de contre-cloisons de 2 m 70 de hauteur maximum en locaux résidentiels. Les fourrures doivent être clipsées dans des appuis intermédiaires constitués en général de deux ou trois pièces indissociables, (une entretoise à insérer dans une fourrure horizontale fixée sur le mur support ou une entretoise à fixer directement dans le mur, et un cavalier à insérer dans une fourrure verticale côté chaud, et fixé sur cette entretoise). Fixation des lisses hautes et basses : Fixer les lisses basses et hautes sur le gros œuvre sol et plafond à une distance du mur à doubler supérieure ou égale à l épaisseur de l isolant mis en œuvre majorée de la lame d air éventuelle selon le type mur. Les lisses doivent être alignées avec le plan des fourrures, du parement et de la tapée intérieure des menuiseries. Fixation des appuis intermédiaires : Après implantation d une fourrure horizontale à mi-hauteur du mur et à 1 m 35 du sol maximum, les entretoises doivent être insérées tous les 60 cm maximum dans le sens horizontal, en tenant compte des points singuliers de la paroi. Fixation des fourrures verticales : Avant ou après la pose de l isolant, clipser les fourrures verticales dans les entretoises. - Cas n 4 : Contre-cloisons maçonnées Selon le type de murs, un dispositif de maintien d une lame d air suffisante doit être fixé sur le mur à doubler. Pour tous les autres cas, la contre-cloison doit être montée à une distance égale à l épaisseur d isolant. La cloison ne doit pas être liée au mur à doubler et doit être au contact de l isolant. La mise en œuvre est dictée par le DTU et les instructions du fabricant du parement intérieur. Pour ces 2 cas : L isolant est posé en simple couche en épaisseur égale à la distance entre le mur support et la face intérieure du parement. Étape 4 : Choix de l isolant Cas n 1 et 2 Cas n 3 et 4 Étape 5 : Pose de l isolant Dans le cas d une contre-cloison sur ossature : Système conseillé Simple ou double couche Simple couche - Si l ossature est adossée contre le mur, les panneaux d isolants doivent être insérés verticalement entre les montants d ossatures, l épaisseur d isolant en une ou plusieurs couches doit être inférieure ou égale à la profondeur des montants. De par leur format, 1350 mm, la superposition de 2 panneaux ROCKWOOL suffisent pour atteindre les hauteurs sous plafond standard 2700 mm. - Si l ossature est montée à distance du mur par l une des 3 techniques présentées dans l étape 3, cette distance sera déterminée pour que l épaisseur d isolant placée entre le mur et les montants plus l épaisseur d isolant insérée entre les montants permette d atteindre la résistance thermique souhaitée. Les résistances thermiques des couches isolantes s additionnent. Les panneaux de la première couche isolante doivent être insérés verticalement à l arrière des montants et seront maintenus par ces derniers (cas n 1) ou saignés localement et embrochés dans les appuis ponctuels (cas n 2 et 3). Les panneaux de la seconde couche isolante doivent être insérés verticalement entre les montants. De par leur rigidité, les panneaux ROCKWOOL ne nécessitent aucune fixation. Certains types de murs nécessitent une lame d air entre le mur et l isolant, la rigidité des panneaux ROCKWOOL 5

21 ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE CLOISON SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE garantit le non foisonnement de l isolant dans la lame d air. Un dispositif de cale peut toutefois être mis en œuvre sur le mur support. L entraxe standard entre montants est de 600 mm, il correspond à la largeur des panneaux isolants. Dans le cas d entraxes de 400 mm, les découpes doivent être réalisées proprement à la scie sur toute l épaisseur du panneau, les chutes de 200 mm doivent être conservées pour reconstituer une largeur de 400 mm. Isolant revêtu d un pare-vapeur posé selon les cas n 3 et 4 directement contre le mur support ROCKMUR KRAFT ULTRAROCK KRAFT ROCKPLUS KRAFT Ép. isolant R (m 2.K/W) 1,20 1,60 2,00 2,70 3,20 2,10 2,85 1,20 1,50 1,80 2,25 2,55 3,00 3,15 3,60 3,75 3,90 4,20 4,80 6,05 Isolant revêtu d un pare-vapeur posé selon les cas n 1 et 2 entre les montants d ossature ROCKMUR KRAFT ULTRAROCK KRAFT ROCKPLUS KRAFT Type montant M48 M70 M90 M100 M90 M100 M48 M70 M70 M90 M90 M100 Ép. isolant Solution simple couche Solution double couche ROCKMUR NU * R (m 2.K/W) 1,20 1,60 2,00 2,70 2,10 2,85 1,20 1,50 1,80 2,25 2,40 3, ,40 2,80 3,20 3,90 3,30 4,05 2,40 2,70 3,00 3,45 3,60 3,75 4, ,80 3,20 3,60 4,30 3,70 4,45 2,80 3,10 3,40 3,85 4,00 4,15 4, ,20 3,60 4,00 4,70 4,10 4,85 3,20 3,50 3,80 4,25 4,40 4,55 5, ,90 4,30 4,70 5,40 4,80 5,55 3,90 4,20 4,50 4,95 5,10 5,25 5,70 * Isolant nu posé contre le mur support à l arrière des montants CONSEIL ROCKWOOL Positionnement du pare-vapeur : en cas de simple couche, l isolant peut être choisi revêtu d un pare-vapeur ou bien non revêtu et complété par un pare-vapeur indépendant ou frein-vapeur type INTELLO ROCKFOL. Le frein-vapeur doit être intégré ou disposé sur la dernière couche intérieure ou bien sur la première dans la mesure du respect de la règle des 2 /3-1 /3 voir la fiche technique page 115. Lorsque le mur périphérique donnant sur l extérieur doit assurer la double fonction d isolation thermique et d isolation acoustique (absorption acoustique) pour la correction interne, il y a lieu de respecter la règle suivante : L isolant absorbant acoustique mis en place derrière le parement perforé côté ambiance intérieure est posé devant le pare-vapeur intégré aux panneaux, ou indépendant et continu. L isolant thermique posé derrière le pare-vapeur ou intégrant celui-ci doit être tel que sa résistance thermique soit 3 fois supérieure à celle de l isolant absorbant. 6

22 ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE CLOISON SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE Dans le cas de contre-cloison maçonnée, les panneaux d isolants peuvent être placés à l avancement du montage de la contre-cloison intérieure ou bien au préalable en les fixant sur le mur support si celui-ci autorise une pose sans lame d air. La fixation préalable peut être réalisée par chevillage à raison de 2 chevilles avec rondelle par panneau ou par collage au mortier adhésif à raison de 3 à 4 plots de 10 cm de diamètre par panneau. Le maintien définitif des panneaux sera assuré par la contre cloison. La rigidité intrinsèque des panneaux participe aussi à cette tenue et garantit qu aucun tassement ni festonnage ne réduira les performances de l isolant dans le temps. Si une lame d air est revendiquée par le type de mur, alors il est préférable de changer pour une technique de contre-cloison sur ossature ou bien de fixer sur le mur des cales ou tasseaux permettant d assurer la lame d air de 2 cm conformément aux préconisations du DTU Un scotch sera posé de manière horizontale sur les joints entre panneaux afin d avoir un pare-vapeur continu. Étape 6 : Exécution des finitions et revêtements intérieurs Dans le cas des contre-cloisons sur ossature ou maçonnée, les finitions possibles sont celles définies par le fabricant du parement intérieur (brique, carreau de plâtre, plaque de plâtre, lambris, panneau bois ou dérivés du bois, ). Étape 7 : Fin de chantier Les chutes d isolants nus ou revêtus et les emballages devront être rapportés chez un distributeur assurant la collecte des déchets non dangereux inertes (pour l isolant) et non dangereux non inertes (pour les emballages et les matériaux à base de plâtre), en déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets issus du bâtiment. Cas particulier des revêtements muraux en bois massif à l intérieur d un ERP (Etablissement Recevant du Public) : Par dérogation aux dispositions de l article AM3 du réglement de sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les ERP (arrêté du 25 juin 1980 modifié), les lambris en bois naturel sans traitement, s ils sont en matériaux de catégorie M3, peuvent être posés sur tasseaux. Le vide créé entre ce lambris et le mur support doit être isolé par exemple en laine de roche. Conseil ROCKWOOL : Panneaux rigides nus d épaisseur inférieure ou égale à l épaisseur des tasseaux support du lambris. DB ROCK, ROCKCALM, ALPHAROCK. Revêtements Référentiels Peinture DTU 59-1 Papiers peints DTU 59-4 Carreaux céramiques Cahier CSTB n 3265 Revêtements PVC Avis technique du fabricant Les revêtements muraux doivent être posés conformément aux prescriptions de chaque fabricant et DTU ou cahiers CSTB respectifs. 7

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2. laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs performances incendies Réaction au feu La Laine de roche

Plus en détail

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.

La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. Niveau de résistance thermique déclarée (m 2. laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs performances incendies Réaction au feu La Laine de roche

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

laine de roche à souffler

laine de roche à souffler Isoler les combles perdus par soufflage mécanisé laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs Niveau

Plus en détail

laine de roche à souffler

laine de roche à souffler laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.K/W) Épaisseur

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKMUR KRAFT Panneau semi-rigide, revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène. Le + produit : Large gamme d'épaisseurs, disponibles de 45 à 225 mm. Caractéristiques techniques DIPLÔMES acermi KEYMARK 02/015/025

Plus en détail

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés.

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. combles aménagés double couche NOUVEAU 4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. Système EXPERT DELTAROCK + ROCKPLUS Pour isoler tous les écarts entre chevrons

Plus en détail

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20

épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260 Résistance thermique R (m 2.K/W) Up W/m 2.K 0,23 0,20 ROCKCIEL ROCKCIEL est un panneau de laine de roche double densité à poser sur un platelage bois continu. Il recevra un support de couverture fixé sur les chevrons avec des tire-fonds à double filet. performances

Plus en détail

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR

ROCKCIEL DIPLÔMES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT. www.rockwool.fr ISOLER LES COMBLES PAR L EXTÉRIEUR ROCKCIEL Panneau rigide double densité quadrillé sur la face surdensifiée. double densité le + produit : excellente diffusivité calculée selon règles Th-U : 12 cm 2 /h. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette FIREROCK Panneau rigide mono densité revêtu d une feuille d aluminium. le + produit : protection des murs d adossement, résistance à la température et sécurisation de la cheminée. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE www.voscctp.fr 1/12 1. ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE... 1 1.1 ISOLATION THERMIQUES EN PLAFOND DE LOCAUX NON CHAUFFES SS LOCAUX CHAUFFES...2 1.1.1 Installations électriques et/ou autres existantes en plafond...2

Plus en détail

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus

Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus Comblissimo La solution laine à souffler pour les combles perdus DESCRIPTION DU PRODUIT Comblissimo est une laine minérale en flocons de couleur blanche. Elle est livrée compressée en sacs et doit être

Plus en détail

! DTU 21 : exécution des travaux en bois. ! DTU 24-2 : cheminées. 3.1 Distribution. BATIPLUM TOITURE. Elle s appuie sur un réseau de distributeurs

! DTU 21 : exécution des travaux en bois. ! DTU 24-2 : cheminées. 3.1 Distribution. BATIPLUM TOITURE. Elle s appuie sur un réseau de distributeurs ! Sur chaîne de fabrication en continu : pourcentage des composants, aspect, épaisseur, poids par rouleau.! Un rouleau est prélevé pour contrôle épaisseur, largeur, longueur et masse volumique à chaque

Plus en détail

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée rocksol expert ROCKSOL EXPERT est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l isolation thermique et acoustique des chapes flottantes de planchers bas. performances THERMIQUE Épaisseur

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKsol pro Panneau rigide mono densité non revêtu. Echelle de densité + le + produit : performance acoustique optimum, réservation réduite 20 mm. Idéal pour l isolation sous chape flottante de locaux

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE NOUVEAU LANGUETTE DEBORDANTE Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE ISOLANT MINCE TRISO-LAINE MAX Un isolant mince unique Isolant à base

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

JETROCK DIPLÔMES AVANTAGES ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE

JETROCK DIPLÔMES AVANTAGES ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE JETROCK Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus, ajustable au gré des réglementations. AVANTAGES Thermique Isolation optimale des combles perdus :

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

Document Technique d'application. Rockair

Document Technique d'application. Rockair Document Technique d'application Référence Avis Technique 20/15-353 Annule et remplace l Avis Technique 20/08-137 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles perdus Isolation thermique

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE vous permet de bénéficier et faire bénéficier vos clients de la prime dédiée aux travaux de rénovation Produits d isolation CERTIFIES ISOLATION BBC RT 2012 : PAR OU S

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE AVEC SOL&AIR

ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ EN LAINE DE ROCHE AVEC SOL&AIR En partenariat avec: JETROCK Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus, ajustable au gré des réglementations. AVANTAGES Thermique Isolation optimale

Plus en détail

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette

Nombre de m 2 / colis. Nombre de colis/ palette easyrock Rouleau revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène utilisé en rénovation. Echelle de densité + le + produit : la performance et la simplicité, avec un R = 5,10 m 2.K/W en 200 mm mono couche. le

Plus en détail

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard Panneau sandwich en laine de roche mono densité et plaques de plâtre standard ou hydrofugé. le + produit : des performances acoustiques testées en laboratoire. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

LABELROCK DIPLÔMES LA GAMME CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ Complexe isolant composé d un panneau rigide de laine de roche mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou hydrofugé à bords amincis. double densité DIPLÔMES ACERMI 02/015/035 et 02/015/055

Plus en détail

Contre-cloisons CARREAUX PF3

Contre-cloisons CARREAUX PF3 Doublages isolants Prescription Doublages isolants thermiques PRÉGYSTYRÈNE Th38 78 PRÉGYRÉTHANE 3 8 Doublage isolant thermique et acoustique PRÉGYMAX 3 80 Quantitatifs DOUBLAGES PRÉGY ------------------------------------------------------------

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

laine de roche à souffler

laine de roche à souffler laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUE Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.K/W) Épaisseur

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

Document Technique d Application 20/11-240 JETROCK

Document Technique d Application 20/11-240 JETROCK Document Technique d Application 20/11-240 Annule et remplace l Avis Technique 20/05-88 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal insulation Wärmedämmung

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus.

Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus. Laine de roche à souffler. le + produit : la meilleure solution pour isoler les combles perdus. AVANTAGES Thermique Isolation optimale des combles perdus : suppression des ponts thermiques. Protège efficacement

Plus en détail

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Le présent descriptif concerne la mise en œuvre d une isolation thermique cellulosique par soufflage ouvert sur un plancher, ainsi

Plus en détail

Guide Pratique. Construction d une cheminée. 2 e ÉDITION. Âtres, appareils à foyer ouvert et inserts Conduits maçonnés et métalliques

Guide Pratique. Construction d une cheminée. 2 e ÉDITION. Âtres, appareils à foyer ouvert et inserts Conduits maçonnés et métalliques Guide Pratique Construction d une cheminée Âtres, appareils à foyer ouvert et inserts Conduits maçonnés et métalliques En application des normes NF DTU 24.1 et 24.2 2 e ÉDITION SOMMAIRE Définition de l

Plus en détail

Thermique des bâtiments Généralités

Thermique des bâtiments Généralités Thermique des bâtiments Généralités Si initialement, l étude du bilan thermique des bâtiments est effectuée afin d économiser les combustibles de chauffage (fuel, gaz, charbon ou électricité), elle est

Plus en détail

du TRISO-SUPER 9 max et de la laine minérale 0 Résistance thermique Nombre de films réflecteurs : 6 Épaisseur : env. 22 mm

du TRISO-SUPER 9 max et de la laine minérale 0 Résistance thermique Nombre de films réflecteurs : 6 Épaisseur : env. 22 mm Édition 2010 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS TRISO-SUPER 9 Fiche Technique TOITURES COMBLES MURS PLANCHERS PLAFONDS P R O C É D U R E D A G R É M E N T T E C H N I Q U E E U R O P É E N E N C O

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/15-356 Annule et remplace le Document Technique d Application 20/12-266 Procédé d isolation thermique pour comble perdu ou aménagé Thermal insulation

Plus en détail

11.- Fiche «menuisier d extérieur»

11.- Fiche «menuisier d extérieur» .- Fiche «menuisier d extérieur»..- Préambule L isolation acoustique d une façade vis-à-vis du bruit de circulation routière, ferroviaire ou aérienne (avions) dépend des performances de tous les éléments

Plus en détail

1 = 3. plafond - isolation - support de couverture. Panneaux de Toiture. Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich. Fabrication Française

1 = 3. plafond - isolation - support de couverture. Panneaux de Toiture. Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich. Fabrication Française Panneaux de Toiture 1 = 3 produit prestations plafond - isolation - support de couverture Caissons chevronnés et Panneaux Sandwich Documentation extraite du catalogue 2014 Fabrication Française PANNEAUX

Plus en détail

tarif public au 2 janvier 2013 Tarif public Des bâtiments bien isolés en toute sécurité

tarif public au 2 janvier 2013 Tarif public Des bâtiments bien isolés en toute sécurité tarif public au 2 janvier 2013 Tarif public 2013 Des bâtiments bien isolés en toute sécurité Sommaire Tableau des performances s 4 La qualité de service ROCKWOOL 6 Conditions générales de vente 44 Isoler

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application 20/13-292 Isolation thermique de planchers de combles perdus Thermal insulation Heat insulation of floors of lost roof Wärmeschutz von Böden verlorenen daches Ne peuvent

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

POSER UN ISOLANT MINCE SUR TOITURE

POSER UN ISOLANT MINCE SUR TOITURE POSE TOITURE SUR CHEVRONS : Prévoir un vide d air d au moins 20 mm entre les voliges et l isolant. Prévoir aussi une bonne ventilation de la lame d air avec chatière, closoir et ouverture en bas de pente.

Plus en détail

Guide de l isolation 03/2007 Isolation des murs

Guide de l isolation 03/2007 Isolation des murs Isolation des murs Guide de l isolation 03/007 Isolez, économisez : maisons individuelles Maison en 960, non isolée Maison en 98 Excellent Economie d énergie Classique Consoation annuelle pour le chauffage

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances SOCOTEC Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances David RETIERE / david.retiere@socotec.fr 31/05/2012 Sommaire

Plus en détail

Construction d une cheminée. Guide Pratique. Foyers ouverts et fermés Conduits maçonnés et métalliques. En application des DTU 24.2.1 et 24.2.

Construction d une cheminée. Guide Pratique. Foyers ouverts et fermés Conduits maçonnés et métalliques. En application des DTU 24.2.1 et 24.2. Guide Pratique Construction d une cheminée Foyers ouverts et fermés Conduits maçonnés et métalliques En application des DTU 24.2.1 et 24.2.2 SOMMAIRE Définition de l installation..................................

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SYLVACTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. En conformité avec la norme EN 13171

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SYLVACTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. En conformité avec la norme EN 13171 En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SYLVACTIS PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION PERFORMANTE QUI S INSPIRE

Plus en détail

laine de roche à souffler

laine de roche à souffler laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.K/W) Épaisseur

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion.

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion. REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE TITRE II LOCAUX D HABITATION ET ASSIMILES CHAPITRE III AMENAGEMENT DES LOCAUX D HABITATION Section 5 INSTALLATIONS D ELECTRICITE ET DE GAZ, DE PRODUCTION

Plus en détail

Édition 2012 SYLVACTIS ISOBAG. murs planchers

Édition 2012 SYLVACTIS ISOBAG. murs planchers Édition 2012 Isolants EN fibres de bois SYLVACTIS ISOBAG Brochure technique Combles murs planchers plafonds UNE ISOLATION PERFORMANTE QUI S INSPIRE DE LA NATURE Depuis 30 ans, la vocation d ACTIS est de

Plus en détail

PLATRERIE / PLATRE & PREFABRIQUES. 8 feuilles. Présentation, perspective, photos DAl/8. Plans kadastral,de situation, de masse, façades D A 2 18

PLATRERIE / PLATRE & PREFABRIQUES. 8 feuilles. Présentation, perspective, photos DAl/8. Plans kadastral,de situation, de masse, façades D A 2 18 PLATRERE / PLATRE & PREFABRQUES DOSSER ARCHTECTE 8 feuilles Présentation, perspective, photos DAl/8 Plans kadastral,de situation, de masse, façades D A 2 18 Plan du rez-de-chaussée T 3 DA318 Plan du rez-de-chaussée

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

APOLLO PELLETS APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS TUBAGE FLEXIBLE RACCORDEMENT SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE

APOLLO PELLETS APOLLO PELLETS CONDUIT CONCENTRIQUE SORTIE APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS TUBAGE FLEXIBLE RACCORDEMENT SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE Appareils granulés de bois (pellets) CONDUIT CONCENTRIQUE 54 APPAREILS À GRANULÉS DE BOIS SORTIE CYLINDRIQUE MURALE CARRÉE 56 TUBAGE FLEXIBLE 58 RACCORDEMENT 59 SIMPLE PAROI INSTALLATION TYPE 61 LES SOLUTIONS

Plus en détail

Charpentes & Couvertures

Charpentes & Couvertures Charpentes & Couvertures Henri Renaud Deuxième édition 2010 Groupe Eyrolles, 2002, 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12756-0 Sommaire Charpentes traditionnelles en bois... 1 1. Rôles principaux...

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

SYSTEME PLAQUES DE PLATRE MANUEL TECHNIQUE

SYSTEME PLAQUES DE PLATRE MANUEL TECHNIQUE SYSTEME PLAQUES DE PLATRE MANUEL TECHNIQUE MANUEL GYPSOTECH Le système de construction à sec GYPSOTECH constitue un véritable système de construction complet capable de répondre aux exigences de la construction

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Système de plancher rayonnant électrique Câble auto-régulant Solution mince avec revêtement de sol stratifié flottant Guide de mise en œuvre BRBT 02/2007 302 Fr 991169 1/22 SOMMAIRE Composition du pack

Plus en détail

ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre

ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre Janvier 2015 La performance énerg nergétique La règlementation thermique 2012 impose en France de nouvelles performances énergétiques des bâtiments afin

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

STEICO France SAS Technique - JKN Page 1 STEICOzell Soufflage 08/2009

STEICO France SAS Technique - JKN Page 1 STEICOzell Soufflage 08/2009 Technique - JKN Page 1 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Procédé d isolation thermique de planchers de combles perdus non aménagés ou difficilement accessibles par soufflage de fibres de

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines.

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. Introduction L étanchéité à l air d une paroi à ossature bois ou d une toiture isolée en pente est une notion primordiale

Plus en détail

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICO zell isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibre de bois

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICO zell isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibre de bois Prescriptions de mise en œuvre STEICO zell Isolants naturels écologiques à base de fibre de bois technique & détails Sommaire sommaire Produit p. 2 Mise en oeuvre par soufflage p. 54 Mise en oeuvre par

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE

FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE Description Produit d isolation thermique pour mur et toiture à base de chanvre à 43% en poids, de fibres de jute à 42% et de 15% de polyester thermofusible. Les fibres

Plus en détail

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0 Page 2 Pour faciliter la rédaction de vos CCTP, Spurgin met à votre disposition des extraits de CCTP liés spécifiquement aux solutions de l ISOPRE 2.0. Au-delà du gain de temps, ces éléments facilitent

Plus en détail

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air 1 Nouvelles exigences 2 Nouvelles exigences 50 KWh/an/m² BEPOS (Bat Energie positive) Bâtiment passif RT 2012 (ex niveau BBC) RT 2005 Moyenne

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants

Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants C01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil sur montants Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

Plaque de plâtre plombée. Protection contre les rayons X

Plaque de plâtre plombée. Protection contre les rayons X Plaque de plâtre plombée Protection contre les rayons X PAGE 2 : PLAQUE DE PLÂTRE PLOMBÉE PLAQUE DE PLÂTRE PLOMBÉE CONÇUE POUR LA PROTECTION DE LOCAUX CONTRE LES RAYONS X Les locaux équipés d appareils

Plus en détail

Lot n 2 Charpente bois, couverture et zinguerie.

Lot n 2 Charpente bois, couverture et zinguerie. 1 Lot n 2 Charpente bois, couverture et zinguerie. Documents de références. 1 D.T.U applicables au présent lot. D.T.U n 31.1 pour les charpentes bois (NF P 21.203). D.T.U N 40.21 pour les couvertures en

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Instructions de montage Color plaque Acrovyn 4000

Instructions de montage Color plaque Acrovyn 4000 STOCKAGE Dès réception : déballer et stocker les plaques à plat dans un local ventilé et tempéré (+18 C). Une journée avant la pose, l ensemble des matériaux doit être entreposé dans les locaux à équiper

Plus en détail

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds 1392 S F Service public fédéral Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Conseil supérieur de la sécurité contre l'incendie et l'explosion Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux

Plus en détail

laine de roche à souffler

laine de roche à souffler laine de roche à souffler La laine de roche nodulée est utilisée pour l isolation des combles perdus par soufflage mécanisé. performances THERMIQUEs Niveau de résistance thermique déclarée (m 2.K/W) Épaisseur

Plus en détail

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation intérieure Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux Plaques FOAMGLAS avec colle à froid PC 56 Coupe système Système 3.3.5 1 2 3 4 1 Dalle en béton 2

Plus en détail

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Construction à Ossature Bois Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Développer et produire en France, c est défendre nos valeurs... moins de GFD, UN EXPERT AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

STEICO solutions constructives

STEICO solutions constructives STEICO solutions constructives Charpente support des éléments de couverture par l intermédiaire de contrelattes avec une fixation adaptée Grand choix de couvertures possibles Isolation pour charpente apparente

Plus en détail

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock IBR 16 rue du Président Kennedy 28110 LUCE Tél. : 02 37 91 29 70 - Fax : 02 37 91 29 89 LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock COMBLES ET PLAFONDS Isoconfort 35 ACERMI N 03/018/340 Panneau semi-rigide à

Plus en détail

Façades Fiches d Application

Façades Fiches d Application Fiches d Application Ventilées - Système de Ventilées - Viroclin Ventilées - Virocnail Ventilées - Système Mixte Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur

Plus en détail

DISTRIBUTION D AIR CHAUD

DISTRIBUTION D AIR CHAUD GROUPE DE DISTRIBUTION 9 Groupe 400 et 600 m /h Variateur et thermostat GAINES FLEXIBLES Gaine semi-rigide Flexor 94 Gaine flexible isolée phonique Sonovac Gaine semi-rigide isolée phonique Isovac Accessoires

Plus en détail

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012 Le Grenelle de l environnement a prévu la mise en œuvre d un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments, avec deux objectifs majeurs: la généralisation des bâtiments basse consommation

Plus en détail