Chapitre 14 Le plan de financement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 14 Le plan de financement"

Transcription

1 Chapitre 14 Le plan de financement Entraînement Exercice 14.7 *** Besoin en fonds de roulement prévisionnel plan de financement La société Printania prévoit un développement de ses activités en N+1. Elle doit réaliser et financer un programme d'investissement. Vous êtes chargé d'étudier l'incidence de ce projet sur l'équilibre financier de la société. Travail à faire 1. Calculer le besoin en fonds de roulement d'exploitation au 31/12/N. 2. Reconstituer la durée d'écoulement de chaque élément du BFRE en N. Arrondir les jours à la première décimale. 3. Reconstituer le coefficient de structure de chaque élément du BFRE en N. Arrondir les pourcentages à la deuxième décimale. 4. En utilisant les résultats des questions précédentes, calculer le BFRE normatif pour 1 de chiffre d'affaires en N. 5. Vérifier le montant du BFRE trouvé à la question 1. Recenser les causes de la différence constatée. 6. Calculer le BFRE normatif pour 1 de chiffre d'affaires prévu pour N En déduire l'accroissement du BFRE en N Calculer la capacité d'autofinancement prévue en N Établir le plan de financement pour N+1. Annexe 1 - Charges d'exploitation de l'exercice N classées par fonction (en ) Charges Total Approvisionnement Distribution et Production administration Achats stockés - Matières premières Achats non stockés Services extérieurs (soumis à la TVA) Services extérieurs (exonérés de la TVA) Charges de personnel Dotations aux amortissements Totaux Annexe 2 - Bilan au 31 décembre N (en ) ACTIF Montants PASSIF Montants Immobilisations corporelles Capital Immobilisations financières (a) Réserves Stocks de matières premières Résultat de l'exercice Stocks de produits finis Provisions pour investissements En-cours de production Dettes financières (b) Créances clients Dettes fournisseurs Créances diverses Dettes fiscales (TVA) Disponibilités 242 Dettes sociales Dettes diverses Total Total (a) dont prêt à moins d'un an (b) dont obligations à moins d'un an Page 1

2 Annexe 3 - Renseignements complémentaires sur l'exercice N Chiffre d'affaires... Effets escomptés non échus au 31/12/N TVA Le taux normal de la TVA s'applique aux ventes, aux achats, et à ceux des services extérieurs concernés par cette taxe. L'échéance de la TVA est le 20 de chaque mois. Charges de personnel Les salaires nets sont payés le dernier jour du mois. Les cotisations sont payées le 15 du mois suivant. Production La production annuelle est de unités. En-cours de production Il existe en permanence un en-cours de production de unités. Les matières premières sont incorporées dans les en-cours dès le début de la fabrication. Pour le reste des opérations, le taux d'achèvement est en moyenne de 50 %. Divers La production, les achats, les ventes et les salaires sont uniformément répartis sur tout l'exercice. Il n'y a donc pas de variations des stocks. Les achats sont payés à crédit tandis que les services extérieurs sont payés au comptant. Annexe 4 - Prévisions pour l'exercice N+1 Chiffre d'affaires Bénéfice Produits finis Le stock sera renouvelé 36 fois dans l'année. Crédit des fournisseurs de matières premières et de fournitures non stockées La durée du crédit sera diminuée de 5 jours. Crédit clients La durée du crédit sera augmentée de 10 jours. Investissements et dotations aux amortissements Élément Acquisition et mise en service Coût HT en Amortissement annuel prévu Terrains 1.07.N Constructions 1.07.N Matériel industriel N (a) (a) dont le tiers financé par location-financement Cessions (début N+1) - Terrain acheté il y a 22 ans pour , cédé pour Outillage acheté fin N-8 pour , amorti de , cédé pour Matériel acheté le 1.07.N-5 pour , amorti de , cédé pour L'annuité d'amortissement des immobilisations non cédées sera de Augmentation de capital Émission de actions de numéraire de nominal 100, entièrement libérées, émises à 125 en janvier N+1. Emprunt obligataire Émission, le 1.03.N+1, de obligations de % - au prix de 990. Page 2

3 Provisions réglementées Une dotation de est prévue. Dividendes Les dirigeants désirent distribuer le dividende maximal compatible avec le financement du projet. Corrigé de l exercice BFRE au 31/12/N Stocks de matières premières Dettes fournisseurs Stocks de produits finis Dettes fiscales (TVA) En-cours de production Dettes sociales Créances clients BFRE Effets escomptés non échus Total Durées d'écoulement Postes Détail des calculs Durées d'écoulement en jours Stocks de matières premières Stocks de produits finis Stocks d'en-cours Crédit-clients ,196 Crédit-fournisseurs ,196 ( ) TVA déductible et TVA collectée Salaires nets 30 2 Cotisations sociales jours 16 jours 3 jours 44,62 jours 89,25 jours 35 jours 15 jours 30 jours Page 3

4 3. Coefficient de structure Postes Détail des calculs Coefficients de structure Stocks de matières premières ,15 % Stocks de produits finis Coût de production hors amortissements = ( ) = Ce coût est égal au coût de articles puisque l'encours 58,32 % final est exactement compensé par l'en-cours initial Stocks d'en-cours Coût des en-cours : % ( ) = ,74 % Crédit-clients 119,60 % 119,60 % Crédit-fournisseurs uniquement sur les achats ,196 22,425 % TVA déductible ( ) 0,196 6,125 % TVA collectée 19,60 % 19,60 % Salaires nets au bilan : dettes sociales = cotisations sociales = = 35 % des charges ,58 % de personnel salaires nets = 65 % 0, coefficient = Cotisations sociales 0, ,08 % 4. BFR normatif Postes du BFRE Durées d'écoulement Coefficients de structure BFRE pour 1 de CAHT Actif Stocks de matières premières 24 0,1915 4,60 Stocks de produits finis 16 0,5832 9,33 Stocks d'en-cours 3 0,3874 1,16 Crédit-client 44,62 1,196 53,37 TVA déductible 35 0, ,14 Total actif 70,60 Passif Crédit-fournisseurs 89,25 0, ,01 TVA collectée 35 0,196 6,86 Salaires nets 15 0,2058 3,09 Cotisations sociales 30 0,1108 3,32 Total passif 33,29 BFRE pour 1 de CAHT 37,31 Page 4

5 5. Vérification du BFRE BFRE = 37,31 = La différence est donc de : = Cette différence s'explique par les faits suivants : Le BFRE normatif n'incorpore pas les amortissements dans le coût de production, car le besoin de financement est indépendant des amortissements ; Produits finis : 16 = En-cours : = Total = Le BFRE normatif tient compte d'une dette moyenne sur salaires alors que dans le bilan, en fin de mois, cette dette est nulle ; 360 3,09 = Il y a un mois de TVA à décaisser au passif du bilan alors que le BFRE normatif applique une durée d'écoulement moyenne de 35 jours ; TVA collectée TVA déductible = 0,196( ) (35 30) La différence totale s'élève donc à Le reste s'explique par l'arrondissement des calculs. 6. BFRE normatif pour N+1 Postes du BFRE Durées découlement Coefficients de structure BFRE pour 1 de CAHT Actif Stocks de matières premières 24 0,1915 4,60 Stocks de produits finis 10 0,5832 5,83 Stocks d'en-cours 3 0,3874 1,16 Crédit-client 54,62 1,196 65,33 TVA déductible 35 0, ,14 Total actif 79,06 Passif Crédit-fournisseurs 84,25 0, ,89 TVA collectée 35 0,196 6,86 Salaires nets 15 0,2058 3,09 Cotisations sociales 30 0,1108 3,32 Total passif 32,16 BFRE pour 1 de CAHT 46,90 Page 5

6 7. Accroissement du BFRE en N BFRE normatif prévisionnel = 46,90 = BFRE normatif actuel = Accroissement = Capacité d'autofinancement Bénéfice Dotations aux amortissements anciens nouvelle construction nouveau matériel Dotation de la provision réglementée Moins-value de cession du terrain ( ) à déduire Plus-value de cession de l'outillage ( ) Plus-value de cession du matériel ( ) Total Plan de financement Ressources Capacité d'autofinancement Cessions ( ) Augmentation de capital ( ) Remboursement de prêt Emprunt obligataire ( ) Total des ressources Emplois Augmentation du BFRE Acquisitions d'immobilisations ( ) Remboursement d'emprunt Dividendes (par différence) Total des emplois Exercice 14.8 *** Plan de financement Taux de rentabilité économique et financière Le marché des vérandas étant en développement, des investisseurs décident de créer la société Pévélor. Elle sera spécialisée dans la fabrication de châssis en PVC et elle distribuera ses produits à des installateurs locaux. Les prévisions de financement et d'activité pour les premiers exercices vous sont fournies en annexes. Travail à faire 1. Présenter le plan de financement des cinq premières années d'activité, ainsi que le bilan à l'expiration de ce délai. 2. En limitant l'horizon de la prévision à 5 ans, déterminer pour le projet : 2.1 le taux de rentabilité économique ; 2.2 le taux de rentabilité financière. Page 6

7 Annexe 1 - Plan de financement initial Ressources Capital Emprunt Total des ressources Emplois Immobilisations Augmentation du BFRE Total des emplois L'emprunt de a été obtenu au taux de 10 % et sera remboursé sur 5 ans par amortissements constants, la première annuité dans un an. Le besoin en fonds de roulement d'exploitation est estimé à 72 jours de chiffre d'affaires hors taxe. Annexe 2 - Informations complémentaires Les conditions normales d'activité laissent espérer un taux de marge sur coûts variables de 20 % du chiffre d'affaires hors taxe. Les charges fixes d'exploitation annuelles décaissables seront d'environ HT. L'ensemble des immobilisations sera amorti linéairement sur 5 ans. La valeur vénale de ces immobilisations peut être estimée ainsi : Période initiale Valeur vénale Pour les exercices suivants, on prévoit une augmentation du volume des ventes de 15 % par an et on anticipe un taux d'inflation de 2 % par an. L'entreprise est soumise à l'is au taux de 33 1/3 %. Implantée dans une zone prioritaire d'aménagement du territoire, elle remplit les conditions pour être exonérée de cet impôt à 100 % pendant les deux premiers exercices et à 75 %, 50 %, 25 % chacun des exercices suivants. Pour éviter l'application du précompte, l'entreprise n'envisage pas de distribuer de dividendes durant les cinq premières années. Corrigé de l exercice Plan de financement et bilan prévisionnel 1.1 Plan de financement Tableau de calcul de la CAF Chiffre d'affaires (1) Marge sur coût variable (2) Charges fixes décaissables (3) Dotations aux amortissements (4) Charges financières (5) Résultat avant impôt IS à 36 2/3 % (6) Résultat après IS Dotations aux amortissements CAF (1) Chiffre d'affaires année 1 : BFRE = 72 jours de CAHT = 72 CA soit CA = années 2 et suivantes : CA de l'année précédente 1,15 1,02 Page 7

8 (2) Marge sur coût variable CA de l'année 20 % (3) Charges fixes décaissables année 1 = années 2 et suivantes : Charges fixes décaissables de l'année précédente 1,02 (4) Dotations aux amortissements /5 = (5) Charges financières (6) IS Capital restant dû Amortissement Intérêt Taux normal d'is 33 1/3 % 33 1/3 % 33 1/3 % 33 1/3 % 33 1/3 % Taux exonération 100,00% 100,00% 75,00% 50,00% 25,00% Taux réel d'imposition 0,00% 0,00% 8,1/3% 16 2/3% 25% Plan de financement RESSOURCES CAF Capital Emprunt Total des ressources EMPLOIS Immobilisations Augmentation du BFRE (1) Remboursement de l'emprunt Total des emplois Ressources emplois Cumuls (1) Augmentation du BFRE Chiffre d'affaires BFRE Variation du BFRE La variation du BFRE est positionnée dans le plan de financement en début d'année. Page 8

9 1.2 Bilan prévisionnel au terme des cinq premières années Présentons les bilans successifs Immobilisations brutes moins amortissements Immobilisations nettes BFRE Trésorerie actif Total de l'actif Capital Réserves Résultat Emprunt Total du passif (1) Trésorerie actif La trésorerie actif est obtenue par différence. (2) Réserves Les réserves cumulent les résultats antérieurs. (3) Résultat Il s'agit du résultat après IS généré chaque année. 2. Taux de rentabilité économique et financière On détermine la rentabilité du projet d'investissement sur un horizon de 5 ans avec, au terme des cinq années, la récupération du BFRE et de la valeur vénale des immobilisations non totalement amorties. 2.1 Taux de rentabilité économique Il s'agit de déterminer le taux interne de rentabilité (TIR) du projet. Tableau de calcul de la CAF d'exploitation Marge sur coût variable Charges fixes décaissables Dotations aux amortissements Résultat avant IS IS Résultat après IS CAF d'exploitation Investissement Valeur vénale de l'investissement CAF d'exploitation Variation du BFRE Récupération du BFRE Flux de trésorerie d'exploitation Le taux interne de rentabilité économique t est solution de l'équation suivante : = (1+t) (1+t) (1+t) (1+t) (1+t) 5 t = 24,10 % 2.2 Taux de rentabilité financière Le taux de rentabilité financière est le taux de rentabilité des capitaux propres. Il est fonction du total des flux d'exploitation et des flux de financement par emprunt. Page 9

10 Flux de trésorerie d'exploitation Flux liés au cycle de financement Emprunt Amortissement de l'emprunt Intérêt de l'emprunt Économie d'impôt sur intérêt Flux nets de trésorerie Le taux interne de rentabilité financière t' est solution de l'équation suivante : = (1+t' ) (1+t' ) (1+t' ) (1+t' ') (1+t' ) 5 t' = 32,19 % Exercice 14.9 *** Plan de financement La société anonyme Martin est spécialisée dans la fabrication et la distribution de petits matériels électriques. Confrontés à une forte concurrence et à la stagnation du marché français, ses dirigeants ont adopté un programme d'investissement devant permettre à la société d'accroître fortement son chiffre d'affaires à l'exportation. À la fin de l'année N, un plan de financement a été élaboré. Travail à faire Présenter le plan de financement de la société pour les années N+1, N+2 et N+3. Conclure. Annexe 1 - Bilan résumé au 31/12/N (en milliers ) Montants nets Montants Actif immobilisé Capitaux propres Actif circulant Capital (2) Stocks (1) Réserves Créances (1) Dettes Valeurs disponibles 150 Emprunt (3) Dettes non financières Total Total (1) Les dépréciations des stocks et des créances s'élèvent à 400 milliers. (2) Le capital est composé de actions. (3) Cet emprunt est remboursable par amortissement annuel constant. Le taux d'intérêt est de 12 %. La prochaine annuité est payable le 1/10/N+1. Il reste quatre amortissements à pratiquer. Remarque : le montant des valeurs disponibles est jugé incompressible. Annexe 2 - Données relatives aux ventes Le chiffre d'affaires réalisé en N s'est élevé à milliers, dont 30 % à l'exportation. Les taux annuels de progression des ventes figurent dans le tableau ci-dessous. Années Taux annuel de croissance du CA total N % N % N % N % N % La progression des ventes est essentiellement due aux exportations. Page 10

11 Annexe 3 - Données d'exploitation CHARGES VARIABLES (en % du chiffre d'affaires hors taxes) Charges de production Charges de distribution Total Consommation de matières et de fournitures 33 % 2 % 35 % Main-d'oeuvre directe (1) 15 % 3 % 18 % Frais variables divers 5 % 2 % 7 % Total 53 % 7 % 60 % (1) Les cotisations salariales représentent 15 % du salaire brut. Les charges sociales patronales sont estimées à 42 % du salaire brut. CHARGES FIXES (hors projet d'investissement) Les chiffres ci-dessous (en milliers concernent l'exercice N. Charges Charges de production Charges de distribution administratives et financières Total Dotations aux amortissements Frais fixes décaissables (1) Total (1) Y compris les charges d'intérêt sur l'emprunt figurant au bilan au 31/12/N. Annexe 4 - Projet d'investissement INVESTISSEMENTS DE CROISSANCE Les investissements en immobilisations, d'un montant estimé à 3,5 millions, seraient réalisés au début de l'année N+1. Ils sont amortissables dans le système linéaire au taux de 15 %. Le projet entraînerait une progression des frais fixes décaissables de 600 milliers en N+1. INVESTISSEMENTS DE RENOUVELLEMENT Leur montant est estimé à 1 million par an. On considérera que ces investissements ne modifient pas le montant des dotations aux amortissements. BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT PREVISIONNEL N N+1 N+2 N+3 N+4 BFRE en milliers AUGMENTATION DE CAPITAL Annexe 5 - Données relatives au financement Une double augmentation de capital serait réalisée début N+1: par apports nouveaux en numéraire (2 000 actions nouvelles de nominal 500 seraient émises à 600 l'une) ; les actions seraient entièrement libérées à la souscription ; par incorporation de réserves (3 000 actions gratuites de nominal 500 seront émises). On négligera les frais d'augmentation de capital. SUBVENTION D'INVESTISSEMENT Une subvention d'équipement d'un montant de serait consentie à la société, début N+1. Elle sera réintégrée au résultat proportionnellement aux amortissements pratiqués. EMPRUNT À MOYEN OU LONG TERME La société doit contracter, début N+1, un emprunt à moyen terme sur les bases suivantes : montant de l'emprunt : 3,7 millions ; date de l'emprunt : début N+1 ; Page 11

12 remboursement par 5 annuités constantes de fin de période, avec possibilité d'obtenir un différé d'amortissement de 2 ans ; taux d'intérêt : 10 % DIVIDENDES Les dividendes versés s'élèveraient à 100 par action et par an. Ce montant est celui qui sera proposé à l'assemblée générale des actionnaires réunie en juin N+1. Corrigé de l exercice Calculs préalables Le BFRE prévisionnel est un élément du plan de financement. N N+1 N+2 N+3 N+4 BFRE en milliers Variation du BFRE (1) (1) La variation du BFRE est obtenue par différences successives Calcul de la CAF prévisionnelle N+1 N+2 N+3 CA total Marge sur coût variable (1) Charges fixes décaissables (2) Dotations aux amortissements (3) Quote-part de subvention (4) Charges d'intérêt sur l'emprunt nouveau (5) Résultat avant IS IS à 33 1/3 % Résultat après IS Dotations aux amortissements Quote-part de subvention CAF (1) Marge sur coût variable = 40 % du CA total (2) Charges fixes décaissables Les frais fixes comprennent les charges d'intérêt. Au bilan, figure en emprunt Comme il reste 4 remboursements R à faire : = 4 R + intérêts courus du 1/10 au 31/ = 4 R + (4R 0,12 3/12) R = Les charges fixes décaissables diminuent chaque année de ,12 = 120. (3) Dotation aux amortissements = % = (4) Quote-part de subvention = % = 75 (5) Charges d'intérêt L'emprunt nouveau peut comporter un différé d'amortissement de 2 ans. Intérêts des années N+1, N+2 et N+3 = ,10 = 370 ( ) 0,10 1 1,10 Annuité de l'emprunt : = a Amortissement = 976, = 606,05 2. Plan de financement 5 a = 976,05 Page 12

13 Plan de financement N+1 N+2 N+3 RESSOURCES CAF Subvention 500 Augmentation de capital Emprunt Total des ressources EMPLOIS Immobilisations de croissance Immobilisations renouvellement Variation du BFRE Remboursement ancien emprunt Remboursement nouvel emprunt 606 Dividendes (2) Total des emplois Ressources emplois Cumuls (1) Dividendes distribués en N+1 = = Dividendes distribués à partir de N+2 = ( ) 100 = Le plan de financement est équilibré. La société Martin peut envisager de réaliser son projet d'investissement assurant le développement de ses ventes à l'exportation. Page 13

GESTION BUDGETAIRE DES INVESTISSEMENTS LE PLAN DE FINANCEMENT

GESTION BUDGETAIRE DES INVESTISSEMENTS LE PLAN DE FINANCEMENT GESTION BUDGETAIRE DES INVESTISSEMENTS LE PLAN DE FINANCEMENT 1- Présentation. Le budget des investissements est concerné par deux catégories de projets : Les projets importants dont les effets financiers

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

D.E.S.C.F - UV 1 - Module 8 Consolidation dans les groupes de sociétés. Corrigé - Cas IG/IP/MEE

D.E.S.C.F - UV 1 - Module 8 Consolidation dans les groupes de sociétés. Corrigé - Cas IG/IP/MEE D.E.S.C.F UV 1 Module 8 Cas IG/IP/MEE Corrigé D.E.S.C.F UV 1 Module 8 Consolidation dans les groupes de sociétés Corrigé Cas IG/IP/MEE HYPOTHESE N 1 : FILIALE EN INTEGRATION GLOBALE 6 étapes sont à distinguer

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

ANNEXE C. ÉLÉMENTS D'ANALYSE FINANCIÈRE

ANNEXE C. ÉLÉMENTS D'ANALYSE FINANCIÈRE Annexe C. Éléments d'analyse financière 143 ANNEXE C. ÉLÉMENTS D'ANALYSE FINANCIÈRE Résumé Cette annexe présente quelques éléments comptables qui peuvent servir à l'analyse financière des entreprises.

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement)...

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

PREPARATION DES COMPTES ANNUELS. Contrôler et justifier le solde des comptes suivants :

PREPARATION DES COMPTES ANNUELS. Contrôler et justifier le solde des comptes suivants : 1 http://www.boutique.afnor.org/livre/la-comptabilite-en-pratique-des-ecritures-comptables-a-l-interpretation-des-comptes-annuels/article/674901/fa092236 PREPARATION DES COMPTES ANNUELS Contrôler et justifier

Plus en détail

Les corrigés des examens DPECF - DECF

Les corrigés des examens DPECF - DECF 48h après l examen sur www.comptalia.com 1 ère Ecole en ligne des professions comptables Spécialiste des préparations à l'expertise Comptable et des formations en compta-gestion via Internet Les corrigés

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES Informations relatives au passage aux normes IFRS pour l'établissement des états financiers Introduction

Plus en détail

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT.

11 e édition. 2011-2012 À jour des nouveautés du Plan comptable et des textes fiscaux. Béatrice et Francis GRANDGUILLOT. Principes de la modélisation comptable Analyse comptable des opérations courantes Analyse comptable des opérations de fin d'exercice Analyse financière des tableaux de synthèse 11 e édition 2011-2012 À

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : o Conséquences comptables des opérations de cessions, o Aspects fiscaux. Pré-requis : o Maîtrise des amortissements et provisions,

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY Rapport financier semestriel 2013 Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY SOMMAIRE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE DU CONSEIL D AMINISTRATION

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée)

C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) C IV 3 Les documents de synthèse (présentation simplifiée) Voici les documents de synthèse conformes au Plan Comptable Général. Pour les rendre accessibles, nous n en avons reproduit que les lignes rencontrées

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe

Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe Documents comptables : bilan, compte de résultat et annexe La fin de l'année, pour les trésoriers, rime avec synthèse comptable. Trois documents doivent être produits. Les deux premiers (bilan et compte

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail

Bilan actif. Document fin d'exercice

Bilan actif. Document fin d'exercice Bilan actif Sage 100 Comptabilité i7 pour SQL Server 7.72 Date de tirage 21/10/14 à 19:15:40 Page : 1 Valeurs brutes Amortis. et provisions Immobilisations corporelles 4 267,36 Eu 3 046,29 Eu 1 221,07

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan Analyse Financière Module de 27h. Projets de groupe ( analyse financière de quelques entreprises du CAC40 ). CC : 40% Participation (20%), contrôle intermédiaire (40%), projet à rendre ( 40% ) CF : 60%

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS

LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS LES AMORTISSEMENTS : CALCULS ENREGISTREMENTS PRESENTATION DES MODES D AMORTISSEMENT Exemple 1 : CAS D UN AMORTISSEMENT VARIABLE On acquiert le 04/08/N une machine-outil pour une valeur HT de. Cette machine,

Plus en détail

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Réponses aux Questions et problèmes 1. Actif Passif Actif immobilisé Capitaux propres Machines 46 000 Capital social

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/ CLASSE 1. FONDS PROPRES, PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES ET DETTES A PLUS D'UN AN 10 CAPITAL 100 Capital souscrit ou capital personnel 1000 Capital non amorti 1001 Capital amorti 101 Capital non appelé

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

672ZA Auxiliaires d'assurances

672ZA Auxiliaires d'assurances STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 672ZA Auxiliaires d'assurances EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 88 62 Nombre d'entreprises 53 8 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE - 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE Objectif(s) : o Choix des investissements et rentabilité économique : Capacité d'autofinancement prévisionnelle ; Flux nets de trésorerie ; Evaluations.

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL

RAPPORT FINANCIER ANNUEL RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 Sommaire Attestation du dirigeant... 3 Comptes Sociaux... 4 Comptes Consolidés Groupe... 24 Rapports des Commissaires

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

ADVANS Cameroun SA. Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration

ADVANS Cameroun SA. Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration ADVANS Cameroun SA Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration Rapport présenté en application de l article 715 de l acte uniforme OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 OBJECTIF 01. La norme comptable NC 01 - "Norme comptable générale" définit

Plus en détail

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX Note 1. Informations générales et faits marquants La société Bricorama SA et ses filiales exploitent en France, au Benelux et en Espagne un réseau de grandes

Plus en détail

Plan comptable français www.lacompta.org

Plan comptable français www.lacompta.org Plan comptable français www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels CLASSE 1 : www.lacompta.org COMPTES DE CAPITAUX 10. Capital et réserves 101. Capital 1011. Capital souscrit - non

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS

Plus en détail

Dossier Financier 2015

Dossier Financier 2015 COMITE DEPARTEMENTAL HANDBALL YVELINES Dossier Financier 2015 La France, Une terre de handball Siège : 7 passage Paul Langevin, 78370 Plaisir Tél : 01 30 54 09 60 Fax : 01 34 81 19 52 Site internet : www.comite78-handball.org

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. BARÈME GLOBAL sur 140 points

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ. BARÈME GLOBAL sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

V I L L E D E T O U L O N DOSSIER DE CANDIDATURE LOCAUX COMMERCIAUX

V I L L E D E T O U L O N DOSSIER DE CANDIDATURE LOCAUX COMMERCIAUX République Française V I L L E D E T O U L O N Hôtel de Ville - Avenue de la République - CS 71407-83056 TOULON Cedex - 04 94 36 30 00 Service Développement Commercial Tél. 04 94 36 83 19 Fax. 04 83 16

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base Fait par Christophe Lemaigre. COMPTABILITE Principes de base Le bilan est une photographie du patrimoine de l'entreprise. Il est formé de l'actif et du passif. Actif : utilisations, emplois de l'entreprise.

Plus en détail

Pilotage Financier de de l entreprise

Pilotage Financier de de l entreprise 3 ième séance GFN GFN 106 106 Pilotage Financier de de l entreprise Compte de résultat, formation du profit et SIG Enseignant : Yosra BEJAR Maître de Conférences : TELECOM & Management SudParis Chercheur

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail

Il se décompose en deux catégories principales : l actif immobilisé et l actif circulant. immobilisations (incorporelles, corporelles et financières)

Il se décompose en deux catégories principales : l actif immobilisé et l actif circulant. immobilisations (incorporelles, corporelles et financières) Lexique des principaux termes comptables A ACTIF Un actif est un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité, c est-à-dire un élément générant une ressource que

Plus en détail

Comptes annuels clos au 31 décembre 2011

Comptes annuels clos au 31 décembre 2011 Comptes annuels clos au 31 décembre 2011 Comptes consolidés clos au 31 décembre 2011 COMPTES CONSOLIDES EUROGERM 31 DECEMBRE 2011 BILAN en milliers d'euros Note 31/12/2011 31/03/2011 ACTIF Ecarts d'acquisition

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Le compte administratif 2011

Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 de MIONS en quelques chiffres Budget principal. 16 590 970 de recettes réalisées, dont :. 13 003 158 en fonctionnement dont 165 000 de rattachements.

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Ratios sectoriels. Dossier exemple. Dossier exemple-caroline. Références du dossier : Date : 24/09/2012 Auteur : Caroline

Ratios sectoriels. Dossier exemple. Dossier exemple-caroline. Références du dossier : Date : 24/09/2012 Auteur : Caroline Ratios sectoriels Dossier exemple Références du dossier : Date : 24/09/2012 Auteur : Caroline Dossier exemple-caroline 1 P a g e SOMMAIRE LE BENCHMARKING SECTORIEL 5 RENTABILITE & PRODUCTIVITE 6 PRODUCTION

Plus en détail

La dépréciation d'un élément d'actif représente la différence entre sa valeur brute et sa valeur nette comptable.

La dépréciation d'un élément d'actif représente la différence entre sa valeur brute et sa valeur nette comptable. I - DÉFINITION ET RÔLE DE L'AMORTISSEMENT 1 - Définition de l'amortissement et du plan d'amortissement : L'amortissement est défini comme étant la constatation comptable de la perte subie par la valeur

Plus en détail

CPOM 2013-2018. Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France

CPOM 2013-2018. Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France CPOM 2013-2018 Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France FICHE D AIDE AU DIAGNOSTIC ET A LA NEGOCIATION Annexe 2 Moyens Volet 3

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012

ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012 ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012 INTRODUCTION Le premier exercice comptable de l'association Énergie Partagée a couru de la création de association,

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Démonstration 2014/0001. La Loupe Financière

Démonstration 2014/0001. La Loupe Financière Démonstration 214/1 La Loupe Financière Démonstration Publié en 214/1 décembre 214 par : Web La Téléphone Télécopie : 2 Loupe www.llf.fr rue 38437 du Vercors Claix Cedex - BP 9547 Touts Financière, droits

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN REGIONAL EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

CHAPITRE 2 : CONTENU ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES CONTENU ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES SECTION 1

CHAPITRE 2 : CONTENU ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES CONTENU ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES SECTION 1 Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 61 CHAPITRE 2 : SECTION 1 CLASSE 1 : COMPTES DE D RESSOURCES DURABLES Les comptes de la classe 1 enregistrent les ressources de financement mises à la disposition

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail