HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS 3 FAITS ET CHIFFRES 7

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS 3 FAITS ET CHIFFRES 7"

Transcription

1 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2006

2 Page HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS 3 FAITS ET CHIFFRES 7 RAPPORT DE GESTION DU GROUPE 17 GOUVERNEMENT D ENTREPRISE 47 RESSOURCES HUMAINES 83 RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE 93 DÉONTOLOGIE ET LUTTE ANTI-BLANCHIMENT 99 GESTION DES RISQUES ÉLÉMENTS FINANCIERS ÉLÉMENTS JURIDIQUES RESPONSABLE DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE TABLE DE CONCORDANCE 273 Abréviations courantes : Millions d euros : M EUR Milliards d euros : Md EUR

3 1 HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Historique 2 Page Présentation de la Société Générale 2 Le présent document de référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 9 mars 2006, conformément à l article du règlement général de l AMF. Il pourra être utilisé à l appui d une opération financière s il est complété par une note d information visée par l AMF. Ce document de référence est disponible sur le site GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 1

4 1 HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE HISTORIQUE La Société Générale a été créée en 1864 par appel public à l épargne en vue de développer une activité de financement des investissements industriels et des infrastructures. Durant la III e République, elle a créé un réseau de guichets sur l ensemble du territoire national (1 500 guichets en 1940, contre 32 en 1870). Après la guerre de 1870, les agences d Alsace-Moselle ont été apportées à une filiale de droit allemand, la Société Générale Alsacienne de Banque (Sogénal). Installé à Londres dès 1871, la Société Générale a développé rapidement son dispositif international grâce à l extension du Réseau de la Sogénal à des pays du centre de l Europe (Allemagne, Autriche, Suisse, Luxembourg), à son implantation en Afrique du Nord ( ) et, plus tard, aux États-Unis (1940). Nationalisée en 1945, la Société Générale a joué un rôle actif dans le financement de la reconstruction. Elle a contribué à la diffusion de nouvelles techniques de financement (crédit moyen terme mobilisables, engagements par signature, crédit-bail). Après la réforme du système bancaire de 1966, elle a diversifié ses interventions et rééquilibré son activité en direction de la clientèle de particuliers. La Société Générale est redevenue un groupe bancaire privé à la faveur de sa privatisation intervenue en juillet Depuis 1997, la Société Générale a accru fortement sa taille grâce à des acquisitions dans ses différents métiers. En 1997, l acquisition du Crédit du Nord a permis à la Société Générale d élargir son activité de détail en France, avec un réseau de banques régionales. En 2001, la Société Générale a absorbé la Sogénal. À l international, la Société Générale est maintenant présente dans 76 pays sur tous les continents. PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Société Générale, société anonyme, est la société mère du groupe Société Générale. Société Générale est un groupe européen de services financiers de premier plan, actif dans 76 pays et employant plus de salariés de 114 nationalités différentes. Le Groupe affiche une solidité financière élevée illustrée par son ratio de solvabilité Tier one de 7,6 % et par sa notation financière long terme : AA - avec perspective positive pour Standard & Poor s, Aa2 pour Moody s et AA - pour Fitch au 31 décembre Le groupe Société Générale est organisé en trois pôles : les Réseaux de Détail et Services Financiers, les Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs et la Banque de Financement et d Investissement. 2 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

5 2 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS Une stratégie de croissance rentable 4 Page Les métiers du Groupe 5 GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 3

6 2 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS UNE STRATÉGIE DE CROISSANCE RENTABLE La stratégie mise en place depuis la fin des années 1990 par le groupe Société Générale a permis de combiner une forte croissance avec une rentabilité élevée sur la période. La modification du portefeuille de métiers visant à optimiser le couple risque-rentabilité s est traduite par un accroissement de l exposition relative aux Réseaux de Détail et Services Financiers et aux Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs. Le Groupe entend poursuivre le développement de ses métiers dans le prolongement des équilibres affichés aujourd hui. Tous les métiers du Groupe intègrent dans leur stratégie de développement respective les évolutions de fond de l économie mondiale et de l industrie des Services financiers pour saisir au mieux les opportunités de croissance à long terme. Ils poursuivront leur développement rapide de manière organique par transfert d expertises, par partenariats ou par acquisitions si des opportunités conformes aux critères de création de valeur du Groupe se présentaient. Les Réseaux de Détail en France, Société Générale et Crédit du Nord, affichent de façon régulière une progression de leurs fonds de commerce, reflet de la qualité des produits et des services offerts, d une tarification attractive et adaptée à leurs cibles de clientèle et de la forte attractivité des marques du Groupe. Cette croissance se poursuivra en s appuyant sur un dispositif de banque multicanal moderne et efficace et en bénéficiant de la réorganisation en cours de leurs fonctions supports. Tous ces éléments permettent d accroître qualité de services, satisfaction clients et efficacité commerciale. La stratégie d expansion des Réseaux de Détail à l Étranger repose sur l adaptation à l étranger des meilleures pratiques de la Banque de détail en France. Conjuguant croissance interne et croissance externe, les Réseaux de Détail à l Étranger mettent en œuvre un concept de banque universelle ayant vocation à développer tous les produits et services à destination d une large base de clientèle, à la fois d entreprises et de particuliers. Le Groupe dispose ainsi de positions de premier plan en Europe centrale et orientale et dans le Bassin méditerranéen et ambitionne de poursuivre son développement sur ces zones mais aussi en Asie. PNB des métiers (en Md EUR) RNPG (en M EUR) ROE après impôt + 14,4 % /an % Banque de Financement et d Investissement ROE après impôt 16 % 24 % 15 % 16 % % 16 % 21 % Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs Réseaux Étranger Service Financiers Réseaux France Gestion Propre Années ,1 % 25,3 % 29,6 55,8 ROE Groupe après impôt Actif net par action (en EUR) 1999 : normes françaises 2005 : normes IFRS (y compris IAS et IFRS 4) 1999 : normes françaises 2005 : normes IFRS (y compris IAS et IFRS 4) 4 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

7 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS Une stratégie de croissance rentable 2 Les Services Financiers sont devenus en quelques années leaders en Europe dans les activités de financements et de services aux entreprises grâce à leurs plates-formes européennes (Société Générale Equipment Finance, ALD Automotive et ECS) qui disposent d une offre globale bénéficiant à la fois d économies d échelle et d une forte expertise produits-clients. Dans les activités de crédit à la consommation, le savoir-faire du Groupe en termes de scoring, de marketing et de système de recouvrement, capable de s adapter aux particularités des marchés locaux, développés ou émergents, permettra de poursuivre le développement de ce métier. Les Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs forts de leur taille critique se développent au niveau européen ou mondial en capitalisant sur une offre de produits et services complète et à forte valeur ajoutée, reconnue par les clients particuliers ou institutionnels. Ces métiers consolideront leurs positions en poursuivant une politique de croissance active tant au niveau commercial (renforcement des ventes croisées par le développement de partenariats de distribution) qu au niveau industriel, en saisissant notamment des opportunités d acquisitions ciblées. Enfin, la Banque de Financement et d Investissement est reconnue au niveau global sur les métiers Dérivés et Financements structurés et s est hissée parmi les tous premiers intervenants sur les Marchés de capitaux en euros. La stratégie de ce pôle est de poursuivre son développement organique en consolidant et en élargissant son fond de commerce d entreprises, d institutions financières et d investisseurs institutionnels, grâce à une expertise produits innovante et à la mise en œuvre d initiatives de développement. Parallèlement à ces initiatives de développement, l ensemble du Groupe restera attentif à la maîtrise des frais généraux. La politique du Groupe vise à poursuivre une politique d investissement ciblée, pour supporter la croissance organique des métiers, tout en identifiant et en mobilisant les gains de productivité résultant de réorganisations (fonctions supports du Réseau Société Générale par exemple) et de mutualisations intra-groupe (achat, informatique, immobilier). Enfin, l optimisation du couple risque-rentabilité, largement entamée grâce au rééquilibrage du portefeuille de métiers du Groupe entrepris depuis la fin des années 1990, sera affinée dans le cadre de la réforme Bâle II. LES MÉTIERS DU GROUPE Réseaux de Détail et Services Financiers Les Réseaux de Détail et Services Financiers regroupent les activités du groupe Société Générale à destination des particuliers, des professionnels et des entreprises, petites et moyennes. Cette branche offre un large éventail de produits et services bancaires à quelque 19 millions de particuliers et plusieurs centaines de milliers de clients entreprises dans le monde, au 31 décembre Réseaux de Détail en France Les réseaux Société Générale et Crédit du Nord (et ses six banques régionales) offrent à une clientèle de près de 9 millions de particuliers et plusieurs centaines de milliers de clients entreprises et professionnels une palette complète de produits et de services financiers en s appuyant sur un dispositif multicanal intégré performant. Ces deux réseaux, complémentaires en termes de clientèle, offrent une couverture géographique large grâce à un réseau de plus de agences localisées principalement dans les régions urbaines concentrant une part importante de la richesse nationale. Ce positionnement stratégique combiné au savoir-faire des collaborateurs du Groupe a conduit à des gains réguliers de parts de marché sur quasiment tous les segments de clientèle et de produits depuis 5 ans. Réseaux de Détail à l Étranger Les Réseaux de Détail à l Étranger enregistrent depuis 1998 un développement rapide de leur activité de banque universelle, notamment en Europe centrale et orientale et dans le Bassin Méditerranéen. Cette expansion, mêlant acquisitions ciblées et croissance organique forte, se traduit, au 31 décembre 2005, par une présence dans 27 pays, regroupant plus de agences et plus de collaborateurs au service de 5,8 millions de clients particuliers et de près de entreprises. Le groupe Société Générale détient ainsi des positions fortes en Roumanie, où sa filiale, la BRD, est le deuxième établissement bancaire du pays, ou en République Tchèque, où la Komercni Banka occupe la deuxième place. En 2005, le Groupe a poursuivi sa politique d acquisitions ciblées, avec des opérations en Russie (DeltaCredit Bank), au Monténégro GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 5

8 2 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS (Podgoricka Banka) et en Égypte, où l acquisition de MiBank par la NSGB a permis à cette filiale de devenir le premier groupe bancaire privé égyptien. Parallèlement, le Groupe a accéléré ses investissements de croissance organique, notamment en Roumanie, en Russie et en Serbie. Services Financiers Les Services Financiers regroupent les activités de financements et de services aux entreprises, de crédit à la consommation, d assurance et de gestion des moyens de paiements. En financements et services aux entreprises, le Groupe est présent dans 37 pays au niveau mondial et occupe des positions de leader en Europe : 1 er en financement des ventes et des biens d équipement (Société Générale Equipment Finance), 1 er en location et gestion de parcs informatiques (ECS) et 2 e en location longue durée et gestion de flottes de véhicules (ALD Automotive). Le développement de l activité de crédit à la consommation s est accéléré en 2005 avec des acquisitions en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Russie et en Hongrie. Société Générale Consumer Finance est aujourd hui présent dans 12 pays avec des positions de tout premier plan en France, en Italie et en Allemagne. En assurance, le groupe Sogécap permet d offrir à la clientèle des Réseaux de Détail en France et à l Étranger (Maroc, Égypte et République Tchèque) une large gamme de produits d assurance-vie. de personnes et gère 59 Md EUR d actifs au 31 décembre SG Private Banking a remporté le Prix de l Excellence 2005 pour son offre de gestion alternative *. Métier Titres Société Générale Securities Services couvre l ensemble des services sur titres et produits dérivés listés, traités au niveau mondial. Au 31 décembre 2005, les activités de conservation locale et globale, de dépositaire et de valorisation comptent Md EUR d actifs en conservation et près de fonds administrés. Sa filiale Fimat, l un des tout premiers courtiers internationaux, fournit un service compétitif d exécution et compensation aussi bien sur les marchés dérivés que sur les marchés «cash» pour une large gamme de produits financiers. Épargne en Ligne Boursorama est un acteur européen majeur de la distribution en ligne de produits d épargne financière, avec plus de clients et 7,5 Md EUR d encours au 31 décembre En France, Boursorama.com est le portail de référence en matière d information financière en ligne (près de 4 millions de visiteurs uniques par mois) et Boursorama Banque est le n 1 du courtage en ligne. Boursorama, sous ses différentes marques locales, figure parmi les leaders en Allemagne (Fimatex et Véritas), en Espagne (SelfTrade) et au Royaume-Uni (Selftrade et Squaregain). Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs Les Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs regroupent les métiers de Gestion d Actifs (gestion institutionnelle et collective), de Banque Privée, de conservation, de courtage et de compensation sur marchés organisés et d Épargne en Ligne. Gestion d Actifs Société Générale Asset Management est un des principaux acteurs bancaires de la zone euro sur cette activité avec 327 Md EUR d actifs gérés au 31 décembre Cette activité est organisée autour de quatre plates-formes de gestion basées en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Asie. Société Générale Asset Management offre un accès privilégié à toutes les classes d actifs, sur l ensemble des marchés financiers et pour tout type de clientèle : institutionnelle, entreprises et particuliers du monde entier. Banque Privée SG Private Banking offre des services de gestion de fortune axés sur l ingénierie patrimoniale et le conseil en investissement aux clients privés disposant de plus d 1 M EUR d actifs financiers. Cette ligne-métier est présente en Europe et en Asie tant en banque privée «on-shore» qu «off-shore». Elle emploie près Banque de Financement et d Investissement Société Générale Corporate & Investment Banking regroupe l ensemble des activités de marchés de capitaux et de financement destinées aux entreprises, aux institutions financières et aux investisseurs institutionnels en Europe, dans la zone Amériques et en Asie-Pacifique. Associant innovation et qualité d exécution, Société Générale Corporate & Investment Banking développe des solutions financières intégrées à forte valeur ajoutée en s appuyant sur trois domaines d excellence : dérivés, marchés de capitaux en euros et financements structurés. Société Générale Corporate & Investment Banking est présent dans 45 pays à travers le monde avec près de collaborateurs. Plus de la moitié de son produit net bancaire clients est réalisée en Europe, avec une part croissante en dehors de France illustrant les développements entrepris au cours des dernières années pour renforcer la couverture et la pénétration des clients entreprises et institutionnels en Espagne, en Allemagne et en Italie notamment. Société Générale Corporate & Investment Banking est la troisième banque de financement et d investissement de la zone euro en termes de revenus (5,7 Md EUR en 2005), en croissance de 20 % à périmètre et change constants par rapport à 2004, soit l une des plus forte de l industrie, et affiche, de façon régulière depuis 6 ans, une des rentabilités les plus élevées parmi ses concurrents européens (ROE après impôt de 44,4 % en 2005). * Décerné par le magazine Private Banker International Securities Services. 6 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

9 3 FAITS ET CHIFFRES Chiffres clés Page L action Société Générale 10 GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 7

10 3 FAITS ET CHIFFRES CHIFFRES CLÉS 2005 DONNÉES CONSOLIDÉES DU GROUPE Résultats (en M EUR) Produit Net Bancaire (1) Résultat d exploitation Résultat net Résultat net part du Groupe (2) Réseaux de Détail et Services Financiers (3) Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs (3) Banque de Financement et d Investissement Gestion propre et autres 213 (133) (227) (626) 106 Activité (en Md EUR) Total du bilan (4) 848,4 601,4 539,4 501,4 512,5 Crédits clientèle (4) 227,2 208,2 177,5 174,2 166,3 Dépôts clientèle 222,5 213,4 160,2 152,8 150,5 Actifs gérés ,7 Fonds propres (en Md EUR) Capitaux propres part du Groupe 23,5 18,4 16,9 15,7 15,8 Capitaux propres de l ensemble consolidé 27,7 20,5 21,3 19,5 19,9 Effectifs moyens (5) : Normes françaises : Normes IFRS (hors IAS et IFRS 4) et après reclassement de la réserve de capitalisation Sogécap : Normes IFRS ( y compris IAS et IFRS 4). (1) Chiffres 2001 et 2002 retraités de frais généraux auparavant comptabilisés en déduction du Produit Net Bancaire, en conformité avec (2) Chiffres 2002 et 2003 retraités en raison de transfert interne d activités. (3) Chiffres 2001 et 2002 retraités des modifications internes de périmètre effectuées en (4) Chiffres 2001 et 2002 retraités par rapport à la présentation adoptée dans les rapports annuels 2001 et (5) Y compris le personnel intérimaire. Très bonnes performances provenant de l ensemble des métiers 4,4 Md EUR de résultat net part du Groupe : + 35,5 % CONTRIBUTION DES MÉTIERS AU RÉSULTAT NET PART DU GROUPE En M EUR Métiers Banque de Financement et d Investissement (ROE : 44,4 % après impôt) (ROE : 30,4 % après impôt) Gestion propre Groupe (ROE : 25,3 % après impôt) 6,6 Md EUR de résultat d exploitation : + 37,9 % Gestions d Actifs et Services aux Investisseurs Réseaux de Détail et Services Financiers) (ROE : 21,4 % après impôt) Services Financiers 451 Réseaux Étranger 386 Réseaux France Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

11 FAITS ET CHIFFRES Chiffres clés PRODUIT NET BANCAIRE En Md EUR 20 15, ,6 14,0 16,4 19,2 RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION En Md EUR ,3 5,1 5 7,0 Croissance des résultats sur le moyen terme Solidité des fondamentaux ,8 4,0 Bonne rentabilité du Groupe ROE : 25,3 % après impôt (2) RÉSULTAT NET PART DU GROUPE En Md EUR 5 4 3,3 3 2,5 2,2 4,4 CAPITAUX PROPRES En Md EUR ,9 15,8 15, ,4 23, : Normes françaises 2004 : Normes IFRS (hors IAS et IFRS 4) et après reclassement de la réserve de capitalisation Sogécap 2005 : Normes IFRS (y compris IAS et IFRS 4) , En % 30 ROE APRÈS IMPÔT RATIO INTERNATIONAL DE SOLVABILITÉ En % 12 11,1 11, , , , , (1) 25, (2) ,7 7,6 Tier one Tier one (1) ROE du Groupe calculé sur la base des capitaux propres moyens part du Groupe en normes françaises. (2) ROE du Groupe calculé sur la base des capitaux propres moyens part du Groupe en IFRS (y compris normes IAS et IFRS 4) en excluant les plus ou moins values latentes, les titres super subordonnés, et en déduisant les intérêts à verser aux porteurs de titres super subordonnés. GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 9

12 3 FAITS ET CHIFFRES L ACTION SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Parcours boursier En 2005, l action Société Générale s est appréciée de 39,6 % clôturant à 103,90 EUR. Cette performance se compare à une progression de l indice CAC 40 de 23,4 % et de l indice des banques de la zone euro EURO STOXX BANK de 26,5 %. Au 31 décembre 2005, la capitalisation boursière du groupe Société Générale s élevait à 45,1 Md EUR, ce qui la situait au 7 e rang des valeurs du CAC 40 (5 e valeur de marché de l indice en termes de «flottant») et au 5 e rang des banques de la zone euro. Sur l année 2005, le marché du titre est demeuré très liquide avec un volume moyen quotidien échangé de 148,5 M EUR, soit un taux journalier de rotation du capital de 0,39 % (contre 0,41 % en 2004). En valeur, le groupe Société Générale s est classé au 6 e rang des titres les plus traités du CAC 40. Indices boursiers L action Société Générale figure notamment dans les indices CAC 40, STOXX 50, EURO STOXX 50, MSCI Europe, FTSE Eurotop, FTSE4GOOD et Dow Jones Sustainability Index World. Rentabilité totale* pour l actionnaire Le tableau suivant indique, pour différentes durées de détention d une action Société Générale se terminant au 31 décembre 2005, la rentabilité totale de l investissement en cumulé, d une part, et en moyenne annualisée, d autre part. Ainsi, par exemple, un actionnaire ayant détenu un portefeuille d actions Société Générale du 31 décembre 2000 au 31 décembre 2005 (5 ans) aurait obtenu une rentabilité totale* cumulée de 99 % sur la période ou de 14,8 % par an en moyenne. Places de cotation L action Société Générale est cotée à la Bourse de Paris (service à règlement différé, groupe continu A, code ISIN FR ) et à la Bourse de Tokyo. Elle se négocie par ailleurs aux États- Unis sous forme de certificats d action (ADR). Durée de détention de l action Date Rentabilité totale* cumulée Rentabilité totale* moyenne annualisée Depuis la privatisation % 15,4 % Depuis 15 ans % 18,9 % Depuis 10 ans % 21,2 % Depuis 5 ans % 14,8 % Depuis 4 ans % 19,0 % Depuis 3 ans % 29,6 % Depuis 2 ans % 27,7 % Depuis 1 an % 45,3 % Source : Datastream. * Rentabilité totale = plus-value + dividende net réinvesti en actions. 10 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

13 FAITS ET CHIFFRES L action Société Générale 3 Évolution du dividende De 2000 à 2005, le dividende versé par le groupe Société Générale a progressé de 16,5 % par an en moyenne. L objectif du Groupe est d avoir un taux de distribution proche de 45 % Dividende net (en EUR) 4,50 (2) 3,30 2,50 (1) 2,10 (1) 2,10 (1) 2,10 (1) Taux de distribution (%) (3) 41,4 41,0 41,2 61,6 39,3 31,0 Rendement net (%) (4) 4,3 4,4 3,6 3,8 3,3 3, : normes IFRS (hors IAS et IFRS 4) ; 2005 : normes IFRS (y compris IAS et IFRS 4). (1) Les personnes physiques disposent en outre d un avoir fiscal à 50 %. (2) Proposé à l Assemblée générale. (3) Dividende net/bénéfice net par action. (4) Dividende net/dernier cours à fin décembre. Données boursières Capital social (en nombre de titres) Capitalisation boursière (Md EUR) 45,1 33,1 30,7 23,9 27,1 28,0 Bénéfice net par action (EUR) 10,88 8,04 6,07 3,41 5,35 6,78 Actif net par action valeur en fin d exercice (EUR) 55,8 45,5 41,0 38,4 38,6 34,4 Cours (EUR) plus haut 105,9 75,5 70,0 80,5 74,6 70,1 plus bas 74,7 65,0 42,9 38,1 45,9 48,2 dernier 103,9 74,5 70,0 55,5 62,9 66, : normes IFRS (hors IAS et IFRS 4) ; 2005 : normes IFRS (y compris IAS et IFRS 4). 120 ÉVOLUTION DU COURS Société Générale DJ Euro Stoxx Bank CAC déc.-03 jan.-04 fév.-04 mars-04 avril-04 mai-04 juin-04 juil.-04 août-04 sept.-04 oct.-04 nov.-04 déc.-04 jan.-05 fév.-05 mars-05 avril-05 mai-05 juin-05 juil.-05 août-05 sept.-05 oct.-05 nov.-05 déc.-05 Source : Bloomberg. GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 11

14 3 FAITS ET CHIFFRES ÉVOLUTION MENSUELLE DU COURS DE L ACTION Cours de clôture le plus haut du mois Moyenne mensuelle des cours de clôture Cours de clôture le plus bas du mois 105,9 102,2 102, , ,7 94,95 91, ,65 74,9 70,95 71,2 72, ,7 72,25 69,2 69,5 69,35 70,8 77,95 73,5 74,1 75,45 75,2 74,7 72,65 73,2 71, ,6 81,95 83,4 80,7 78,75 76,5 76,9 76,55 84, ,1 85,1 87, ,85 64,95 65,15 65,6 60 Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc Source : Bloomberg. VOLUMES ÉCHANGÉS (moyenne des volumes quotidiens échangés en millions de titres) 3,0 2,5 2,0 1,5 1,75 1,84 2,21 1,87 2,58 1,85 1,67 1,54 1,74 1,70 1,88 1,32 1,52 1,79 1,84 2,01 2,00 1,56 1,88 1,61 1,59 2,01 1,59 1,30 1,0 0,5 0,0 Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc Source : Bloomberg. 12 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

15 FAITS ET CHIFFRES L action Société Générale 3 Capital social Au 31 décembre 2005, le capital social était divisé en 434 millions d actions au nominal de 1,25 EUR. La diminution de 11 millions du nombre d actions sur l année 2005 correspond : à l émission de 5,7 millions d actions souscrites par les salariés du Groupe dans le cadre du Plan mondial d actionnariat salarié ; à l exercice d options de souscription d actions émises par l entreprise à hauteur de 1,6 million d actions ; aux annulations de 11 millions de titres réalisée le 9 février 2005 et de 7,1 millions réalisée le 22 novembre Rachats d actions Depuis le lancement de son programme de rachat d actions en septembre 1999, le Groupe a procédé à l acquisition de 80,4 millions de titres sur le marché pour un montant net global de 5,1 Md EUR. En 2002, le Groupe avait procédé à l annulation de 7,2 millions d actions pour un montant de 438 M EUR. Le Groupe a procédé en février 2005 à l annulation de 11 millions d actions pour un montant de 744,2 M EUR et en novembre 2005 à l annulation de 7,1 millions d actions pour un montant de 607,8 M EUR. Au total, au cours de l exercice 2005, le groupe Société Générale a racheté actions pour une valeur de ,96 EUR et vendu ou transféré actions pour une valeur globale de cession de ,00 EUR. Dans le cadre de son programme de rachat d actions (hors contrat de liquidité), le Groupe a acquis en 2005, titres pour un prix de revient global de ,16 EUR : de titres ont été affectés à l objectif d annulation et ont par ailleurs été annulés en novembre 2005 ; actions ont été affectées à la croissance externe et ont été transférées dans le cadre du règlement d opérations de croissance externe ; titres ont été affectés à l attribution aux salariés dans le cadre de la couverture des plans d options d achat et d actions gratuites. Par ailleurs, dans le cadre de son contrat de liquidité, le Groupe a acquis en 2005, titres pour une valeur de ,80 EUR et a cédé titres pour une valeur de ,75 EUR. La réalisation de ces opérations ainsi que la commission de gestion du contrat de liquidité ont engendré des frais de ,10 EUR. Du 1 er janvier 2005 au 31 décembre 2005 Achats Cessions / levées de stock options d achat Nombre Prix de revient Nombre Prix de revient Prix de vente Annulation , ,90 Croissance externe , , , ,83 76, ,50 Attribution aux salariés , , , ,01 56, ,75 Contrat de liquidité , , , ,23 86, ,75 TOTAL , , ,00 GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 13

16 3 FAITS ET CHIFFRES Autodétention et autocontrôle Au 31 décembre 2005, le groupe Société Générale détient actions d autodétention, représentant 4,14 % du capital, et actions d autocontrôle représentant 2,07 % du capital. Au total, le Groupe détient directement et indirectement actions représentant une valeur comptable de ,20 EUR et une valeur nominale de ,75 EUR. Sur cette base, actions correspondant à un prix de revient de ,40 EUR sont affectées à la couverture des options d achat et des actions gratuites attribuées aux salariés. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS AU Pourcentage de capital détenu de manière directe ou indirecte 6,21 % Nombre d actions annulées au cours des 24 derniers mois Nombre de titres détenus en portefeuille (détention directe) Valeur comptable du portefeuille (détention directe) Valeur de marché du portefeuille (détention directe) EUR EUR Au 31/12/2005 Nbre de titres (en milliers) Valeur nominale (en EUR) Valeur comptable (en EUR) Société Générale * Filiales Finareg Gene-act Vouric Total * Dont contrat de liquidité ( titres, valeur nominale : ,00 EUR, valeur comptable : ,80 EUR). Mouvements sur le capital Au cours de l année 2005, les fonds salariaux du groupe Société Générale sont passés de 7,42 % à 7,56 % du capital. 14 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

17 FAITS ET CHIFFRES 3 L action Société Générale RÉPARTITION DU CAPITAL ET DES DROITS DE VOTE (1) SUR 3 ANS Nombre d actions Situation au 31/12/2005 Situation au 31/12/2004 Situation au 31/12/2003 % du capital % des droits de vote Nombre d actions % du capital % des droits de vote Nombre d actions % du capital % des droits de vote Salariés et anciens salariés via le Plan d actionnariat mondial Groupe ,56 % 12,74 % ,42 % 13,57 % ,46 % 14,21 % Groupama ,05 % 5,61 % ,97 % 2,92 % ,02 % 2,89 % Meiji Yasuda Life Insurance Cy ,55 % 4,75 % ,49 % 4,73 % ,52 % 4,68 % CDC (2) ,87 % 2,96 % ,87 % 3,10 % ,97 % 3,14 % Fondazione CRT ,70 % 1,58 % ,66 % 1,63 % ,68 % 1,61 % Dexia ,48 % 1,38 % ,44 % 1,42 % ,31 % 1,26 % CNP ,24 % 1,49 % n.a. (3) (3) n.a. (3) (3) Aviva n.a. (3) (3) ,39 % 1,37 % ,37 % 1,33 % PSA n.a. (3) (3) n.a. (3) (3) ,80 % 1,38 % Public ,35% 69,49 % ,92 % 71,26 % ,01 % 69,50 % Autodétention ,14 % 0,00 % ,82 % 0,00 % ,81 % 0,00 % Autocontrôle ,07 % 0,00 % ,02 % 0,00 % ,05 % 0,00 % Total 100,00 % 100,00 % 100,00 % 100,00 % 100,00 % 100,00 % Base de référence À la connaissance de la Société Générale, aucun autre actionnaire, hors OPCVM, ne détient plus de 1 % du capital ou des droits de vote. (1) Y compris droit de vote double (article 14 des statuts de la Société Générale). Un droit de vote double est attribué aux actions inscrites au nominatif au nom du même actionnaire depuis deux ans au moins à compter du 1 er janvier (2) CDC (section générale seulement), hors CDC IXIS Capital Markets. (3) Actionnaires détenant moins de 1 % du capital ou des droits de vote. COMPOSITION DE L ACTIONNARIAT 7,56 % Plan d actionnariat Groupe 12,74 % Plan d actionnariat Groupe 74,35 % Autres En % du capital 11,89 % Actionnaires > 1 % 2,07 % Autocontrôle 4,14 % Autodétention 69,49 % Autres En % des droits de vote 17,77 % Actionnaires > 1 % GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 15

18 3 FAITS ET CHIFFRES 16 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

19 4 RAPPORT DE GESTION DU GROUPE Présentation des principales activités du Groupe 18 Page Activité et résultats du Groupe 20 Activité et résultats des métiers 22 Synthèse des résultats et de la rentabilité par métier 24 Politique financière 39 Nouveaux produits ou services importants lancés 40 Principaux investissements effectués 41 Évolutions récentes et perspectives 42 Événements postérieurs à la clôture 42 Analyse du bilan consolidé 44 Propriétés immobilières et équipements 46 GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - Document de référence 17

20 4 RAPPORT DE GESTION DU GROUPE PRÉSENTATION DES PRINCIPALES ACTIVITÉS DU GROUPE ORGANIGRAMME SIMPLIFIÉ AU 31 DÉCEMBRE 2005 Groupe Société Générale Banque de Détail Réseaux de Détail Services Financiers Gestion d Actifs France Société Générale* Groupe Crédit du Nord 80 % Compagnie Générale d Affacturage 100 % Sogéfinancement 100 % Sogelease FRANCE 100 % Sogébail 46 % Groupama Banque 40 % SG Capital Développement 100 % Sogéfimur 100 % Banque de Polynésie 72 % Société Générale Calédonienne de Banque 90 % Banque Française Commerciale «Océan Indien» 50 % SG de Banque aux Antilles 100 % Groupe Franfinance 100 % Groupe CGI 100 % Groupe ECS 100 % Sogécap 100 % Sogessur 65 % (2) Temsys 100 % Groupe SG Asset Management (SGAM) 100 % Banque de Réescompte et de Placement (BAREP) 100 % BAREP Asset Management 100 % Europe SKB Banka Slovénie 100 % BRD - Groupe SG Roumanie 58 % SG Express Bank Bulgarie 98 % Komerçni Banka A.S. (KB) République Tchèque 60 % General Bank of Greece Grèce 52 % Banque SG Vostok Russie 100 % SG Yugoslav Bank Serbie 100 % Podgoricka Banka Serbie & Monténégro 74 % Delta Credit Russie 100 % Groupe ALD International 100 % Groupe GEFA Allemagne 100 % Fiditalia Spa Italie 100 % Groupe SG Equipment Finance 100 % Eurobank Pologne 99 % Rusfinance Russie 100 % Hanseatic Bank Allemagne 75 % Groupe SG Consumer Finance 100 % SGAM Group Ltd Royaume-Uni 100 % SG Russell Asset Management Irlande 50 % Amérique TCW Group Inc États-Unis 74 % (2) SGAM Inc États-Unis 100 % Afrique, Moyen-Orient SG Marocaine de Banques 52 % SG de Banques en Côte-d Ivoire 68 % Union Internationale de Banque Tunisie 52 % SG de Banques au Cameroun 58 % SG de Banque au Liban 50 % National Société Générale Bank Égypte 78 % SG SSB Limited Ghana 51 % Sogelease Maroc 100 % BFV SG Madagascar 70 % SG de Banques au Sénégal 58 % SG Algérie 100 % MIBank Égypte 91 % Eqdom Maroc 54 % La Marocaine Vie 87 % Asie, Australie SGAM Japon 100 % SGAM Singapore 100 % IBK-SGAM Corée 50 % * Société mère. (1) Filiale de SGBT Luxembourg. (2) L application de la norme IAS 32, demandant de tenir compte, pour le calcul du taux de contrôle, de l obligation de racheter à terme la part des minoritaires, conduit à porter ce pourcentage à 100 %. 18 Document de référence - GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

Communiqué de Presse Information financière trimestrielle

Communiqué de Presse Information financière trimestrielle Communiqué de Presse Information financière trimestrielle 7 novembre 2007 Troisième 2007 : Bonne résistance des résultats Croissance des revenus : +1,2%* vs T3-06 Coefficient d exploitation: 62,8% Coût

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 25 février 2014 RESULTATS ET ACTIVITE 2013 DE LA BANQUE POSTALE Portée par ses activités de crédits, La Banque Postale poursuit son développement et enregistre des résultats

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 13 mai 2009 7h00 Résultat net de EUR 251 millions au 1 er trimestre 2009 Ratio Tier 1 de 10,7 % et core Tier 1 de 9,8 % Faits

Plus en détail

Montpellier. 24 mai 2011

Montpellier. 24 mai 2011 Montpellier 24 mai 2011 SOMMAIRE Le Groupe AXA Retour sur 2010, une année charnière Performance en 2010 et indicateurs d activité 2011 Priorités pour 2011 et après Christian RABEAU Directeur de la Gestion

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 Croissance des résultats opérationnels Produit Net Bancaire : 2 929 millions d euros (+ 2.9

Plus en détail

RÉSULTATS AU 30 JUIN 2014

RÉSULTATS AU 30 JUIN 2014 RÉSULTATS AU 30 JUIN 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 juillet 2014 CHARGES EXCEPTIONNELLES RELATIVES A L ACCORD GLOBAL AVEC LES AUTORITÉS DES ÉTATS-UNIS 5 950 M AU 2T14 DONT : - PÉNALITÉS* : 5 750

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable Paris, le 17 mars 2011 Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable * Crédit Agricole S.A : premier groupe bancaire français à publier un plan stratégique en environnement

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

ACTIVITE ET RESULTATS 2014

ACTIVITE ET RESULTATS 2014 ACTIVITE ET RESULTATS 2014 Paris, le 12 février 2015 2014 : BONNE PERFORMANCE DES METIERS, CONTRIBUTION EN HAUSSE DE +3,5% Produit net bancaire à 23,6 Md EUR, +5,0%* /2013 Produit net bancaire des métiers

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM d Aquitaine dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances Les marchés boursiers ont repris au cours de l année 2003. Par conséquent, les plus-values latentes sur actifs des sociétés d assurances augmentent. Les

Plus en détail

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013 GROUPAMA Résultats annuels 2012 Présentation presse & analystes 21 février 2013 Introduction 2 «Je serai attentif à faire vivre un mutualisme moderne : qui s appuie sur un modèle d engagement et de responsabilité

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités)

31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités) 31.12.2012 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (Comptes non audités) Sommaire Etats financiers consolidés Bilan consolidé 1 Compte de résultat consolidé 3 Etat du résultat net et gains et pertes comptabilisés

Plus en détail

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance.

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. alpha sélection alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. Instrument financier émis par Natixis (Moody

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 30 janvier 2009 8h55 Dexia met en œuvre son plan de transformation pour consolider son redressement et devrait enregistrer

Plus en détail

L activité financière des sociétes d assurances

L activité financière des sociétes d assurances L activité financière des sociétes d assurances L année 2002 est de nouveau marquée par une forte baisse des marchés financiers. Celle-ci entraîne une diminution des plus-values latentes et des produits

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

p s den Titres de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance(1).

p s den Titres de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance(1). p s den 1 / 12 Titres de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance(1). ériode de commercialisation : du 18 mai au 17 juillet 2015. La commercialisation

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Mercredi 16 mai 2012 Sommaire : Introduction > Un premier trimestre 2012 impacté par des éléments exceptionnels > Une dynamique commerciale

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance (1)

Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance (1) alpha privilège Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Durée d investissement conseillée : 5 ans (hors cas de remboursement automatique

Plus en détail

TARGET ACTION GDF SUEZ

TARGET ACTION GDF SUEZ TARGET ACTION GDF SUEZ NOVEMBRE 2014 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 1 Durée d investissement conseillée : 8 ans (hors cas de remboursement automatique

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

TARGET ACTION TOTAL MARS 2015

TARGET ACTION TOTAL MARS 2015 TARGET ACTION TOTAL MARS 2015 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 1 Durée d investissement conseillée : 8 ans (hors cas de remboursement automatique

Plus en détail

EPARGNE SELECT RENDEMENT

EPARGNE SELECT RENDEMENT EPARGNE SELECT RENDEMENT Instrument financier non garanti en capital 1 Durée d investissement conseillée : 6 ans (en l absence d activation automatique du mécanisme de remboursement anticipé) Ce produit

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902.

Transferts. Nombre de titres 33.599 Echéance maximale moyenne Cours moyen de la 86,38 transaction Prix d exercice moyen Montants 2.902. VICAT Société Anonyme au capital de 62.361.600 euros Siège social : Tour MANHATTAN 6 place de l Iris 92095 PARIS LA DEFENSE CEDEX 057 505 539 RCS Nanterre NOTE D INFORMATION RELATIVE A L AUTORISATION DEMANDEE

Plus en détail

Comptes Consolidés 2014

Comptes Consolidés 2014 Comptes Consolidés 2014 Page 1 4.2 Comptes consolidés 4.2.1 Compte de résultat consolidé... 3 4.2.2 Résultat global consolidé... 4 4.2.3 Situation financière consolidée... 5 4.2.4 Variation des capitaux

Plus en détail

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier

LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Conférence ATEL - 11 décembre 2012 LE CONTRAT DE CAPITALISATION Une opportunité de placement financier Marc-Antoine DOLFI, associé 1 PLAN DE PRESENTATION Le contrat de capitalisation 1. Description 2.

Plus en détail

Comment évaluer une banque?

Comment évaluer une banque? Comment évaluer une banque? L évaluation d une banque est basée sur les mêmes principes généraux que n importe quelle autre entreprise : une banque vaut les flux qu elle est susceptible de rapporter dans

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

G&R Europe Distribution 5

G&R Europe Distribution 5 G&R Europe Distribution 5 Instrument financier émis par Natixis, véhicule d émission de droit français, détenu et garanti par Natixis (Moody s : A2 ; Standard & Poor s : A au 6 mai 2014) dont l investisseur

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 février 2014 Résultats annuels 2013 Boursorama leader de la banque en ligne en France Impact des dépréciations exceptionnelles PNB 2013 : 207,8 millions

Plus en détail

31.12.2014 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités)

31.12.2014 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES. (Comptes non audités) 31.12.2014 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (Comptes non audités) Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Bilan consolidé 1 Compte de résultat consolidé 3 Etat du résultat net et gains et pertes comptabilisés

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS, 25 AOUT 2015 LANCEMENT DE L OPERATION D ACTIONNARIAT SALARIE 2015 (SHAREPLAN 2015) EMETTEUR AXA, ICB Classification sectorielle : Industrie : 8000, Sociétés financières

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Paris, le 31 juillet 2014

Paris, le 31 juillet 2014 Paris, le 31 juillet 2014 Groupe BPCE : 1 er semestre 2014 solide avec un résultat net part du groupe de 1,7 milliard d euros 1 en hausse de 10,4 % par rapport au 1 er semestre 2013 Bonne performance commerciale

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

Un holding d'investissement dans les PME

Un holding d'investissement dans les PME Un holding d'investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013 2014 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013 BANQUE DE DETAIL EN FRANCE - BANQUE DE DETAIL A L INTERNATIONAL, SERVICES FINANCIERS ET ASSURANCES - BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT, BANQUE

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

RÉSULTATS AU 31 MARS 2015

RÉSULTATS AU 31 MARS 2015 RÉSULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 avril 2015 FORTE PROGRESSION DES REVENUS DES PÔLES OPÉRATIONNELS - TRÈS BONNE PERFORMANCE DE CIB ET DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS - PROGRESSION DE

Plus en détail

relatif aux opérations d assurance réalisées dans le cadre d un «patrimoine d affectation»

relatif aux opérations d assurance réalisées dans le cadre d un «patrimoine d affectation» COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2004-11 du 23 novembre 2004 relatif aux opérations d assurance réalisées dans le cadre d un «patrimoine d affectation» Le Comité de la réglementation comptable,

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

RESEAUX DE DETAIL - BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT - SERVICES FINANCIERS SPECIALISES & ASSURANCES - GESTION D ACTIFS & SERVICES AUX

RESEAUX DE DETAIL - BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT - SERVICES FINANCIERS SPECIALISES & ASSURANCES - GESTION D ACTIFS & SERVICES AUX 2012 RESEAUX DE DETAIL - BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT - SERVICES FINANCIERS SPECIALISES & ASSURANCES - GESTION D ACTIFS & SERVICES AUX INVESTISSEURS DOCUMENT DE REFERENCE 2012 Le présent Document

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES

RENCONTRE PRESSE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, HISTOIRE, ENJEUX ET PERSPECTIVES Casablanca, le 29 mai 2013, Fière de ses racines marocaines, Forte de son appartenance à un grand groupe bancaire international. C est en 1913 que la

Plus en détail

RENDEMENT ACTION BOUYGUES JUILLET 2015

RENDEMENT ACTION BOUYGUES JUILLET 2015 RENDEMENT ACTION BOUYGUES JUILLET 2015 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 1 Durée d investissement conseillée : 8 ans (hors cas de remboursement

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

2 octobre 2006. Résultats semestriels 2006

2 octobre 2006. Résultats semestriels 2006 2 octobre 2006 Résultats semestriels 2006 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Un Groupe en mouvement Résultats semestriels 2006 du Groupe Caisse d Epargne La banque commerciale La banque d investissement Les Caisses

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes :

FIP Axe Croissance. FIP Axe Croissance investira dans des PME industrielles, commerciales ou de services présentant les caractéristiques suivantes : Souscription ouverte jusqu au 21 juin 2012 sous certaines conditions* (pour les parts A1) Souscription ouverte jusqu au 31 décembre 2012 (pour les parts A2) Diversifiez votre patrimoine financier avec

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale Banque de Détail à l International - BHFM Zoom sur la microfinance à la Société Générale JUIN 2007 LA SOCIETE GENERALE Un Groupe solide et performant Chiffres clés fin 2006 : Notations : 59 milliards EUR

Plus en détail

25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II

25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II 25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de la Société Générale.

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes

PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : INFORMATIONS CONCERNANT LES PLACEMENTS ET LA GESTION : OPCVM conforme aux normes européennes SG MONETAIRE EURO PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE : DENOMINATION : SG MONETAIRE EURO FORME JURIDIQUE : SICAV de droit français COMPARTIMENTS/NOURRICIER

Plus en détail

@ Credit_Agricole LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITE

@ Credit_Agricole LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITE @ Credit_Agricole LA UNIVERSELLE DE PROXIMITE CHIFFRES CLÉS 2014 PROFIL UN GROUPE BANCAIRE DE RÉFÉRENCE Le groupe Crédit Agricole est le premier financeur de l économie française et l un des tout premiers

Plus en détail

Annexes Financières. au 30 juin 2010

Annexes Financières. au 30 juin 2010 Annexes Financières au 30 juin 2010 Septembre 2007 Présentation du résultat : passage du résultat opérationnel au RBE La décomposition du résultat à partir d un RBE jusqu au résultat net publié permet

Plus en détail

l eri Communication à caractère promotionnel

l eri Communication à caractère promotionnel l eri Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. L investisseur supporte le risque de crédit de NATIXIS (Moody s : A2 / Fitch : A / Standard & Poor s :

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Rapport financier 2012

Rapport financier 2012 Rapport financier 2012 Rapport financier 2012 Groupe Caisse des Dépôts Notion de groupe 2 Comptes consolidés 3 Comptes annuels de la Section générale 109 Fonds d épargne centralisé à la Caisse des Dépôts

Plus en détail

Règles de consolidation des entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière

Règles de consolidation des entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 99-06 du 23 septembre 1999 Règles de consolidation des entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière L assemblée plénière du Conseil

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Etats financiers consolidés 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Sommaire

Plus en détail

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS, 25 FÉVRIER 2015 Résultats annuels 2014 Très bonne performance en ligne avec Ambition AXA Chiffre d affaires en hausse de 3% à 92 milliards d euros Résultat opérationnel

Plus en détail

Performance des résultats et solidité renforcée

Performance des résultats et solidité renforcée 4 mars 2015 Le groupe Crédit Mutuel en 2014 1 Performance des résultats et solidité renforcée Un résultat net de 3 027 M (soit + 11,4 %) permettant de renforcer la structure financière du Crédit Mutuel

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 1.253.160 Euros Siège Social : 57 rue Saint-Cyr 69009 LYON 402 002 687 R.C.S.Lyon

Société Anonyme au capital de 1.253.160 Euros Siège Social : 57 rue Saint-Cyr 69009 LYON 402 002 687 R.C.S.Lyon Société Anonyme au capital de 1.253.160 Euros Siège Social : 57 rue Saint-Cyr 69009 LYON 402 002 687 R.C.S.Lyon Note d'information établie à la suite de la décision du Conseil d Administration du 8 décembre

Plus en détail

Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale mixte des actionnaires du 29 avril 2009

Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale mixte des actionnaires du 29 avril 2009 Société Anonyme au capital de 47 800 000 Euros Siège Social : 4, square Edouard VII 75009 Paris 712 048 735 R.C.S. Paris Descriptif du programme de rachat d actions propres approuvé par l assemblée générale

Plus en détail