Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA"

Transcription

1 Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA 1 Mardi de l Urba-EA du 03/07/2012 Club Urba-EA DISIC - Cigref

2 Sommaire 2 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

3 Pourquoi ce Mardi de l Urba-EA? 3 Le Club Urba-EA et la DISIC mènent des travaux similaires sur le cadrage des activités d AE afin de : Faciliter la compréhension de l Architecture d entreprise (ou Urbanisme du SI) entre les professionnels du SI et aussi avec les Métiers, dans les entreprises et organismes publics, Promouvoir des pratiques efficientes apportant plus de valeur ajoutée aux entreprises et aux organismes publics, pour maîtriser le volet SI des programmes de transformation, Renforcer le rôle stratégique de l AE.

4 Pourquoi ce Mardi de l Urba-EA? 4 le Club Urba-EA et la DISIC, avec l appui du CIGREF, souhaitent : 1.Communiquer sur ces chantiers «In progress» Cadre commun d Urbanisation des SI de l Etat Cadre d AE du Club Urba-EA. 2.«Challenger», enrichir leur travaux auprès des professionnels des organismes publics et privés, 3.Faciliter «l accostage ou l inter-opérabilité» des cadres d activités d AE.

5 Sommaire 5 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

6 La Direction Interministérielle des Systèmes d Information et de Communication Cadre Commun d Urbanisation du SI de l Etat 3 juillet2012

7 Les SI sont omniprésents dans le fonctionnement de l Etat Développement des usages numériques D importants moyens mobilisés Plus de 10 millions de déclaration de revenus en ligne 3 millions de comptes créés sur mon-service-public.fr Plus de 9 millions de visites sur le site service-public.fr en décembre 2011 Dématérialisation de plus en plus forte (exemple : le système d immatriculation des véhicules) Une dépense annuelle supérieure à 3 milliards d euros Plus de agents travaillant dans le domaine des SIC Plus de 120 centres de production postes de travail Des milliers d applications Une dizaine de réseaux ministériels 7 Sur le périmètre de l administration de l Etat (administrations centrales + services déconcentrés et hors opérateurs)

8 La montée en puissance des SIC de l Etat s est déjà traduite par de nombreuses initiatives vers un Etat 2.0 Des innovations technologiques : portails, télé-déclaration, open data Des grands programmes interministériels tels que Chorus, l ONP, les SIRH ministériels qui confirment le passage progressif vers «l Etat numérique» de demain mais nécessite encore de progresser pour accompagner la transformation du SI de l Etat par : une gouvernance ministérielle et interministérielle renforcée des SIC une gestion active des compétences des agents SIC de l Etat un meilleur partage des bonnes pratiques SIC entre les acteurs une visibilité accrue sur les coûts et sur la qualité des services rendus une convergence des applications utilisés par les administrations et des infrastructures (réseaux, datacenters ) Une nécessaire appropriation des nouvelles technologies (réseaux sociaux, cloud computing, virtualisation, mobiquité ) 8

9 La création de la DISIC apporte des réponses interministérielles à ces enjeux de transformation Création de la Direction interministérielle des Systèmes d Information et de Communication dans les services du Premier ministre par décret du 21 février 2011 Pour : Construire une vision stratégique des SIC et mettre en place une gouvernance partagée Conduire des projets interministériels et maîtriser les risques Coordonner les travaux transversaux d'urbanisation des systèmes et Veiller à la cohérence des architectures fonctionnelles, techniques et de sécurité des SIC Définir des normes et des standards au service de la transformation des infrastructures Harmoniser les bonnes pratiques et développer les compétences SIC 9

10 Cadre stratégique objet du document 10

11 Cadre stratégique : une gouvernance, des normes et des projets fédérateurs 11

12 Elaboration du Cadre Commun d Urbanisation du SI de l Etat : un travail collectif En ateliers de travail avec la communauté des urbanistes SI des ministères environ 20 personnes, et 20 ateliers À partir des échanges sur les pratiques et les expériences des membres de cette communauté, compléter par les meilleurs pratiques du moment Club Urba-EA CIGREF TOGAF (Open Group) Cadre d «Architecture d Entreprise» de gouvernements USA, Australie, Nouvelle-Zélande, UK 12

13 Constat initial Des SI hétérogènes Des approches hétérogènes Des niveaux de maturités et de compétences différents Des vocabulaires et méthodes de travails non alignées Un besoin de partage et d entre aide important De connaissance sur le SI de l Etat : réglementations, métiers, applications, projets, composants, infrastructures, etc. De pratiques, de retours d expérience, de méthodes, d outils de cartographie Un besoin très fort d appui de la démarche d urbanisation Enjeux + Ambitions + Trajectoires Renforcer la visibilité de la démarche et la crédibilité en particulier auprès des directions métiers mais aussi des DSI Définir un cadre de coopération 13

14 La démarche d Urbanisation : un cadre Mission Programme Objectif PLF Vue Stratégie Missions & Objectifs Macro-Processus Processus Activité, Procédure Acteur, Organisation Zone, Quartier, Bloc Fonctionnalité Objet Métier Application Message Composant logiciel Socle Site Exécution Stockage Communication POS NRA NRI Vue MétierM Processus & Organisation Vue Fonctionnelle Système & information Vue Applicative Implémentation logicielle Vue Infrastructure Déploiement physique DONNEES TRANSFORMATION Approche par les processus Opportunités et Contraintes technologiques 14

15 Objectifs du Cadre commun d Urbanisation du SI de l Etat Urbanisation SI = Architecture d Entreprise Objectifs Faciliter le dialogue entre Métier et Technique (une intermédiation), assister la transformation des organisations (métier et DSI) Structurer l étude des demandes de transformations, par une action volontaire et opportuniste à l occasion des projets de construction et de mise en place de nouveaux services Appuyer l évolution stratégique du SI, aider à l étude et la définition de la programmation stratégique Animer la gouvernance des données Faciliter les évolutions du SI par une optimisation de l emploi des ressources (données, fonctionnalité, application, infrastructure ), faciliter la mutualisation et la simplification, durablement Partager et communiquer : la démarche, la connaissance du patrimoine, la cible et les perspectives Un cadre global de coopération pour la transformation du SI de l Etat Cibles visées MOA Stratégique, Directeur et Chef de projet MOA Urbaniste DSI, Adjoint DSI Architecte Directeur et Chef de projet MOE ANSSI, DGME, DB, SAE Le Le «cadre commun d urbanisation» est est défini et et s impose au au niveau interministériel et et ministériel ;; il il précise les les principes généraux de de construction des systèmes d information et et organise le le partage de de la la connaissance sur sur les les existants ministériels et et les les portefeuilles de de projet. Objectif n 7 du du Cadre Stratégique commun du du SI SI de de l Etat. 15

16 Organisation du document Pourquoi? Comment? Quoi? Métamodèle pivot Cadre commun d urbanisation du SI de l Etat 1. Synthèse 2. Objet du cadre 3. Démarche d urbanisation Première version 1. Les Principes Document évolutif par nature et 2. Les Activités nécessairement public 4. Mise en œuvre 1. Les acteurs de la démarche et leurs rôles 2. La communauté des urbanistes SI 3. L Articulation avec l ensemble du corpus réglementaire 4. Gestion de la connaissance et outillage 5. Déclinaison opérationnelle Plan d Occupation des Sols Annexes Vocabulaire Nomenclatures Suivi A B C indicateurs d urbanisation D Livrables Modèles de documents Vocabulaire commun par vues : Stratégie, Métier, Fonctionnelle, Applicative et Infrastructure POS NRA NRI Outil d autodiagnostic Indicateurs de maturité de la démarche Indicateurs d urbanisation du SI Exemples : Fiche processus Dossier d urbanisation d un projet Permis de construire d une application Permis de démanteler d une application 16

17 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Des principes pour : Acculturer, Sensibiliser, Imprégner, «Principes de coopérations et de gouvernance Casser» les silos, Inciter au travail G0 Principe de primauté collaboratif, Échanger, Partager G1 Tout projet de transformation du SI doit être conforme à la stratégie SI de l Etat et ministérielle, ainsi qu à la politique de sécurité des SI de l Etat (PSSIE) G2 Tout projet de transformation du SI doit être porté par un usage métier G3 Rechercher la solution qui maximise les bénéfices pour l ensemble de l Etat G4 Se conformer au droit et proposer des évolutions du droit G5 Rechercher systématiquement, au niveau ministériel et interministériel, un retour d expérience sur un besoin équivalent pour éclairer toute décision de transformation G6 Utiliser les services, applications, ou infrastructures, qualifiés de transverses ou construites pour l ensemble de l Etat G7 Maintenir la continuité des activités de l état Résilience du SI G8 Rechercher la progressivité dans la mise en place de solutions G9 Protéger la propriété intellectuelle Principes sur les données D1 Les données sont un bien, un actif du SI : elles doivent être gérées en conséquence D2 Les données doivent être standardisées et définies sur la base d un vocabulaire commun, contextualisées, et associables les unes aux autres D3 Les données doivent être partagées et facilement accessible à travers les frontières des administrations D4 Les donnée publiques doivent être accessible librement et ouvertement sur internet D5 Sécurité des données 17

18 La démarche d urbanisation : les principes Principes de conception (design) C1 Réutiliser, Mutualiser, voir Acheter (y/c vis-à-vis de l interministériel), plutôt que Construire C2 Interopérabilité C3 Simplicité et Modularité C4 Cohérence et subsidiarité C5 Réduire les adhérences (couplage lâche) C6 Contrôler la diversité technologique Principes de construction des services aux usagers / agents S1 Concevoir des services orientés résultats S2 Faciliter l utilisation et l accessibilité des services S3 Concevoir la relation à l utilisateur (usager et agent) de manière cohérente à travers l ensemble des canaux approche multicanal ou mixcanal S4 Définir et communiquer les niveaux d engagements et de qualité des services en cohérence avec les besoins et les usages Principes sur les applications A1 Définir et entretenir un répertoire unique des Applications A2 Valoriser le patrimoine applicatif et gérer son cycle de vie Principes sur l infrastructure I1 Banaliser les usages des éléments d infrastructures 18

19 La démarche d urbanisation : les principes Principes sur la gestion de la connaissance SIC : R1 Distribuer la collecte au plus près des sources d informations, et rechercher l ancrage des dispositifs de collecte dans les processus opérationnels courant (gestion de portefeuille projet, et gestion des changements) R2 Collecter uniquement des informations utiles et nécessaires, en recherchant leur maintenabilité et leur utilisabilité R3 Centraliser et standardiser le référentiel SI R4 Publier largement la connaissance SI et en faciliter l accès R5 Contrôler régulièrement l usage des informations publiées 19

20 La démarche d Urbanisation : le cadre des activités Plan d urbanisme Actions transverses Projets pilotage soutien opération Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de portefeuille projet Assurer la cohérence avec l infrastructure Veille métier et technologique Ancrage avec la gestion des changements Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances 20

21 La démarche d Urbanisation : Les activités Définir & réviser la trajectoire d évolution du SI pour l aligner sur le métier Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Collecter et analyser les évolutions métiers stratégiques Analyser l impact et étudier les opportunités technologiques Définir et Réviser la trajectoire d évolution du SI Eléments d analyse stratégique Trajectoire d évolution du SI (fonctions transverses) Plans d Occupation Propositions de des Sols révisions des Ministériels portefeuilles initiatives & projets Plans Plans d Occupation Plans des d Occupation Plans des d Occupation Trajectoires Sols Ministériels des d Occupation Sols Ministériels des Ministérielles Sols Ministériels Sols Ministériels d évolution du SI Métier Urbaniste Architecte technique Urbaniste DSI, DISIC Comités Stratégique (ministériels, interministériels) portée interministérielle portée ministérielle Chantiers DISIC liés Palier 2 : pour la déclinaison du Cadres stratégique commun Connaissance des coûts Maîtrise des risques : pour la gouvernance des projets (GPP) TCI : pour les projets concernant les infrastructures 21

22 La démarche d Urbanisation : Les activités Définir & réviser la trajectoire d évolution du SI pour l aligner sur le métier Exemple de trajectoire (applications et projets fictifs) TRAJECTOIRE : Vision de l Existant (exemple) Support Objectif : porter un jugement sur le patrimoine existant A1 A2 A3 A4 A7 A1 A5 A8 A9 A9 A10 A5 A11 A12 A10 A13 A15 A13 A14 A16 TRAJECTOIRE : Vision transitoire (exemple) Support Projet 7 Projet 8 TRAJECTOIRE : Vision de la Cible (exemple) Support Les étapes Projet 1 Projet 2 A1 A2 A3 A4 A9 A5 A11 A12 A7 A9 A10 A1 A5 A10 A13 A15 Projet 3 Projet 6 A14 A18 A16 A2 A11 A18 Absence de responsabilité A1 A9 Application en production Application en construction A1 A9 A10 A15 Projet 3 Projet 4 Projet Projet candidat Article 7 Application décommissionnée Avis de péril sur une application Application qualifiée de cible 22

23 La démarche d Urbanisation : Les activités Définir & réviser la trajectoire d évolution du SI pour l aligner sur le métier Exemple de trajectoire (applications et projets fictifs) Responsabiliser une autorité sur la transformation stratégique pour chaque zone du POS Projet 7 Projet 8 Support Support Projet 1 Projet 2 A1 A2 A3 A4 A7 A1 A5 A9 A9 A10 A5 A11 A12 A10 A13 A15 A14 A18 A Projet 3 Projet 6 Nombre d application totale Ratio du nombre d application avec avis de péril Montant total budget (k ) Part du budget lié au MCO Absence de responsabilité A1 Application en production A9 Application en construction Projet 3 Projet Application décommissionnée Projet 4 Projet candidat Article 7 Avis de péril sur une application Application qualifiée de cible 23

24 La démarche d urbanisation : gouvernance des données HM Government (UK) : Information Principles Pour quoi faire? Ces principes ont été repris et intégrés dans le Cadre Commun du SI de l Etat Français 24

25 Cycle de vie type d une donnée Le terme de «données» utilisé dans ce cadre est à comprendre dans son acception la plus large, il désigne aussi bien des données nonstructurées, semi-structurées ou structurées, brutes ou agrégées. Il peutêtre utile de distinguer dans des cas précis d architecture ou d administration par exemple, les notions de données, d informations et de connaissances, notamment en fonction du cycle de vie de ces objets et de leurs usages. Toutefois, dans ce cadre le terme «données» [1] a été retenu pour désigner indifféremment l ensemble de ces concepts. Extrait du CCU Mise à jour Objectifs sur ces sujets : clarifier la gouvernance et les règles de construction Standardiser (RGI) mettre à disposition et sous contrôle les référentiels / Pilotage (décisionnel) Création Données Stockage Archivage Intermédiaire Utilisation Utilisation & Echange Suppression physique Archivage définitif Elimination réglementaire (Suppression Logique) Publication (Open data) 25

26 La démarche d urbanisation : la gouvernance des données Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Définir et entretenir les principes de gouvernance des données Identifier les données de références Standardiser les services d accès aux données de références Principes de gouvernance des données Catalogue des référentiels de données et des services d accès Règles de construction des services d accès Dictionnaire Dictionnaire Dictionnaire des données des données des de données références de références de références portée interministérielle Métier Urbaniste Métier Urbaniste Projet Architecte portée ministérielle Chantiers DISIC liés RGI : sur les normes concernant l interopérabilité sémantique Chantier Archivage électronique Open Data 26

27 ANNEXES du Cadre Commun d Urbanisation du SI de l Etat Processus * * Secteur fonctionnel 1..* Plan d Occupation des Sols Nomenclature * Couvre fonctionnellement * * Application Est sous la responsabilité de 1 Est rattaché à 1 * Zone se décompose 1 * Quartier se décompose Domaine * 1 Bloc Acteur Est décrit par un Type de données Modèle Vue fonctionnelle est un ensemble de est un ensemble de est un ensemble de * Objet métier * 2 (information) * est caractérisé par est de type Attribut 1 * * La modélisation est ici simplifiée (on ne voit pas apparaître tous les concepts nécessaires à la modélisation : Rôles des associations, Généralisations, Classes d associations, Identifiants ) Association * 1 Est implémentée dans Base de données (composant applicatif) * {Cohérence} * manipule Activité processus fonctionnel * * * Contribue à la réalisation de Fonctionnalité Est implémentée dans * Est implémentée dans * Service applicatif Vue métier * 1 Type de est de type fonctionnalité Nomenclature Vue applicative Métamodèle Dictionnaire de données pour la gestion de la connaissance SI Nomenclature Plan d Occupation des Sols du SI de l Etat Nomenclature de référence Applicative Nomenclature de référence Infrastructure Indicateurs Indicateurs de maturité de la démarche d urbanisation Indicateurs du niveau d urbanisation du SI.odt Fiche Processus.odt Dossier d urbanisation.odt Permis de construire d une application 27.odt Avis de péril Documents types Templates Guides

28 Plan d Occupation des Sols du SI de l Etat Français 28

29 Sommaire 29 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

30 Cadre d Architecture d Entreprise du Club Urba-EA Présentation du nouveau cadre des activités d AE (V0) 30 Mardi de l Urba-EA du 3 juillet 2012 V1.0

31 Pg 31 Quelles perspectives et pratiques de l Architecture d Entreprise pour les années 2010? L enjeu pour l entreprise est de piloter, en permanence, les multiples transformations de ses métiers. L enjeu pour l Architecture d Entreprise est de faciliter la transformation permanente du SI.

32 Sommaire 32 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

33 33 Quelles perspectives et pratiques de l Architecture d Entreprise pour les années 2010? Renforcer la collaboration avec les métiers: > changer de «posture» Se mettre davantage au service des métiers Leur simplifier la compréhension des enjeux technologiques IT, et la vision du SI Positionner l AE comme un trait d union entre les métiers et le SI Développer les synergies de compétences Aller vers une double compétence (métier + SI) Renforcer les collaborations avec les architectes techniques et avec les autres acteurs du SI Renforcer les modes d action de l AE Développer le conseil auprès des métiers et des équipes IT Constituer une offre de services Bâtir de nouveaux leviers d influence (réseaux, sponsorship)

34 Sommaire 34 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

35 35 Contenu du cadre d Architecture d Entreprise

36 Quelles activités d AE pour les années 2010? 36 Des activités cœur de métier à faire évoluer Plans de transformation SI, schémas directeurs Définition d architecture de solution Définition de règles, normes et standard Accompagner les projets Gouvernance et pilotage de l évolution du SI Des activités à développer Architecture des Informations & Données Maitres Gestion du Patrimoine Applicatif Connaissance du SI et transmission de la connaissance

37 Sommaire 37 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

38 Le positionnement du «terrain de jeu» de l AE 38 Un cadre d activité d AE. et non plus un processus d urbanisation Une finalité plus large que celle du Process d Urba 2007 : > accompagner la transformation du SI Des activités agnostiques par rapport aux méthodes Des activités pouvant être déclinées par les différentes familles d architectes : IS & IT Un cadre d activité positionné par rapport aux référentiels de du SI : COBIT, TOGAF

39 39 Cadre des activités d AE (v0) Cadre des activités d Architecture d Entreprise Pilotage Entrants des activités d AE Cadre d'ae du SI: Plans d'ae, Modèles de référence, Règles, Projets de fondations partagées: Conduire ou participer aux projets Collaborations avec les projets métiers Livrables d AE Connaissance et Gestion du patrimoine SI Support aux activités d'ae Processus de transformation du SI

40 Cadre des activités d AE (version 0) : DETAIL 40 Cadre d architecture de référence du SI Projets de fondation du SI partagées Projets métier Pilotage Définir le cadre de fonctionnement de l AE Piloter les activités d AE Participer aux comités d arbitrage sur les évolutions stratégiques du SI et la gestion des portefeuilles de projet Définir les cibles et plans de transformation du SI en cohérence avec les stratégies métiers et SI Conduire ou participer aux projets de fondations «Informations / données maîtres» Participer aux comités d arbitrage des projets Définir et maintenir les règles et standards d architecture pour la construction du SI Définir et diffuser les modèles d architecture de référence (notamment d informations & données Gérer un catalogue de solutions référencées Conduire ou participer aux projets de fondations «d intégration applicative» Conduire ou participer aux projets de fondations «d infrastructure technique» Accompagner les projets métiers tout au long de leur cycle de vie Prendre en charge la gouvernance du patrimoine applicatif Maintenir et diffuser la connaissance du SI Support aux activités d AE Développer les compétences de l AE Veille / benchmark technologique et métier Communiquer sur l AE Définir et maintenir le cadre méthodologique de l AE

41 De nouvelles préoccupations mises en avant (1) Accompagner les métiers dans la transformation du SI 2. Renforcer la réactivité par la définition d architectures de référence et la gestion d un catalogue de solutions référencées 3. Renforcer l importance de l architecture des informations & données 4. Identifier et accompagner les opportunités technologiques de nature à modifier le métier ou créer des opportunités 5. Clarifier et renforcer la place de l AE dans les décisions d évolution du SI

42 De nouvelles préoccupations mises en avant (2) Se positionner de façon plus nette sur les projets de fondations du SI partagées 7. Intégrer la vision technique dans le cadre d activité 8. Donner au patrimoine applicatif la place qui lui revient 9. Etendre les activités de cartographie pour compte propre, à une offre de service de diffusion des connaissances sur le SI 10. Professionnaliser les métiers de l AE 11. Mieux communiquer sur l AE

43 Sommaire 43 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

44 44 Description des activités d AE Clarifier les apports de chaque activité d AE Activités Définir et diffuser les modèles d architecture de référence: -fonctionnelle -information et donnée -applicative -technique => en particulier Donnée et information Questions essentielles - Livrables résultants de l activité A quelles questions essentielles répond l'activité? -Réduire les coûts de possession du SI, -améliorer sa maintenabilité et son agilité en standardisant et en réutilisant au maximum des architectures standardisées Principaux livrables de l activité: -Modèles d'architectures métier, fonctionnelle, applicative ou technique standardisées -Modéle d'information d'entreprise (objets métiers clés) -Modèles d'architectures de données standardisées (dictionnaires métiers, modèles sémantiques, MCD,...) Positionner les activités vis-à-vis de COBIT V5: en Plan/ Build/Run/ Monitor / Govern Domaines COBIT 5 > Align, Plan and Organise Build, Acquire and Implement Deliver, Service and Support Monitor, Evaluate and Asssess Evaluate, Direct and Monitor Plan Build Run Monitor Govern

45 45 Mapping avec COBIT V5

46 Sommaire 46 Enjeux et orientations pour l AE Le nouveau cadre des activités d AE (V0) Contenu du cadre d Architecture d Entreprise Un terrain de jeu élargi Description et Positionnement vis-à-vis de COBIT V5 Road-map

47 47 Le calendrier de production du nouveau cadre

48 Sommaire 48 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

49 49 Quelques règles du jeu pour les débats Respect de la diversité des pratiques Primauté aux échanges Aller à l essentiel Respect du timing

50 Sommaire 50 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

51 Débat thématique n 1 Cadre d urbanisation Cadre d Architecture d Entreprise 51

52 Thème 1 : Cadre d Urba / d EA Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Assurer la cohérence avec l infrastructure Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de Ancrage avec la gestion des portefeuille projet changements Veille métier et technologique Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Définir et réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer et réviser le cadre d urbanisation Accompagner les métiers sur la maîtrise de leurs transformation Définir les cibles et plans de transformation du SI en cohérence avec les stratégies métiers et SI Définir et maintenir les règles et standard pour la construction du SI 52

53 Thème 1.1 : Cadre d Urbanisation SI / d Architecture d Entreprise Éléments du débat : En préalable de la définition du «quoi?» et du «comment?» Le Cadre commun d Urbanisation du SI de l Etat Définit et pose les principes intangibles et sous jacent à la démarche : le pourquoi? Les principes ne portent pas seulement sur des questions de conception (ex. modularité) du SI mais bien sur tous les facteurs impactant la transformation du SI Coopération, Gouvernance, Données, Conception, Services, Applications, Infrastructures A ce stade de maturité (version 1 du cadre de l Etat), les règles ne sont pas détaillées (ou éventuellement implicites) Des évolutions ultérieures du cadre pourront éventuellement définir / préciser ces règles, principalement sur des thèmes précis : données, échanges, GPA, etc. Le modèle du Club Urba-EA comporte une activité explicite «Définir et maintenir les règles et standards d architecture pour la construction du SI» 53

54 Débat Thème 1 : Cadre d Urba / d EA Comment les principes soutiennent-ils les activités d urbanisation / d architecture d entreprise et la gouvernance du SI? Comment faire pour qu ils soient utilisés et déclinés? 54

55 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Principes de coopérations et de gouvernance G0 Principe de primauté G1 Tout projet de transformation du SI doit être conforme à la stratégie SI de l Etat et ministérielle, ainsi qu à la politique de sécurité des SI de l Etat (PSSIE) G2 Tout projet de transformation du SI doit être porté par un usage métier G3 Rechercher la solution qui maximise les bénéfices pour l ensemble de l Etat G4 Se conformer au droit et proposer des évolutions du droit G5 Rechercher systématiquement, au niveau ministériel et interministériel, un retour d expérience sur un besoin équivalent pour éclairer toute décision de transformation G6 Utiliser les services, applications, ou infrastructures, qualifiés de transverses ou construites pour l ensemble de l Etat G7 Maintenir la continuité des activités de l état Résilience du SI G8 Rechercher la progressivité dans la mise en place de solutions G9 Protéger la propriété intellectuelle Principes sur les données D1 Les données sont un bien, un actif du SI : elles doivent être gérées en conséquence D2 Les données doivent être standardisées et définies sur la base d un vocabulaire commun, contextualisées, et associables les unes aux autres D3 Les données doivent être partagées et facilement accessible à travers les frontières des administrations D4 Les donnée publiques doivent être accessible librement et ouvertement sur internet D5 Sécurité des données 55

56 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Principes de conception (design) C1 Réutiliser, Mutualiser, voir Acheter (y/c vis-à-vis de l interministériel), plutôt que Construire C2 Interopérabilité C3 Simplicité et Modularité C4 Cohérence et subsidiarité C5 Réduire les adhérences (couplage lâche) C6 Contrôler la diversité technologique Principes de construction des services aux usagers / agents S1 Concevoir des services orientés résultats S2 Faciliter l utilisation et l accessibilité des services S3 Concevoir la relation à l utilisateur (usager et agent) de manière cohérente à travers l ensemble des canaux approche multicanal ou mixcanal S4 Définir et communiquer les niveaux d engagements et de qualité des services en cohérence avec les besoins et les usages Principes sur les applications A1 Définir et entretenir un répertoire unique des Applications A2 Valoriser le patrimoine applicatif et gérer son cycle de vie Principes sur l infrastructure I1 Banaliser les usages des éléments d infrastructures 56

57 La démarche d urbanisation : les principes un fil rouge, un cadre écrit mais pas un dogme Principes sur la gestion de la connaissance SIC : R1 Distribuer la collecte au plus près des sources d informations, et rechercher l ancrage des dispositifs de collecte dans les processus opérationnels courant (gestion de portefeuille projet, et gestion des changements) R2 Collecter uniquement des informations utiles et nécessaires, en recherchant leur maintenabilité et leur utilisabilité R3 Centraliser et standardiser le référentiel SI R4 Publier largement la connaissance SI et en faciliter l accès R5 Contrôler régulièrement l usage des informations publiées 57

58 Introduction au débat thèmatique 1-2 Accompagnement des métiers 58 Mardi de l Urba-EA du 03/07/2012 Club Urba-EA DISIC - Cigref

59 59 Thème 1 : Cadre d Urba / d EA Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Assurer la cohérence avec l infrastructure Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de Ancrage avec la gestion des portefeuille projet changements Veille métier et technologique Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Définir et réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer et réviser le cadre d urbanisation Accompagner les métiers sur la maîtrise de leurs transformation Définir les cibles et plans de transformation du SI en cohérence avec les stratégies métiers et SI Définir et maintenir les règles et standard pour la construction du SI

60 60 Accompagnement des métiers Une approche historique et fondamentale dans les démarches d urbanisation: Aligner le SI sur les stratégies et les besoins métiers Dans la définition des plans d urbanisme Dans le cadrage «en amont» des projets SI Avec aujourd hui de nouvelles perspectives: Co-construire les plans de transformation avec les métiers Challenger la «réponse SI» aux besoins métiers lors du cadrage des projets, en veillant à l équilibre coût/avantage pour le couple métier SI

61 61 Accompagnement des métiers De nouvelles voies apparaissent: Accompagner les métiers dans le pilotage par les processus, avec une approche service: Promouvoir le pilotage par les processus auprès des métiers, Accompagner, les métiers dans la modélisation des processus, voire dans la réingénierie des processus Aider les métiers à se transformer, sur le chemin de l entreprise numérique Aider les métiers à comprendre et intégrer les opportunités et menaces des NTIC, dans la création de nouveaux produits et services, à améliorer l efficacité et la performance Aider les métiers à exploiter les gisements de données de plus en plus riches Sortir de la relation traditionnelle métier - DSI Prendre un positionnement adapté selon le contexte partenaire, conseiller, expert, accompagnateur. se positionner en trait d union, et préserver la cohérence d ensemble du SI

62 62 Débat Thème 1.2 : Accompagnement des métiers Comment accompagner la transformation des métiers? Aligner le SI sur les stratégies de l entreprise et des métiers Accompagner les métiers dans le pilotage par les processus Aider les métiers à se transformer, sur le chemin de l entreprise numérique Autre?

63 Sommaire 63 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

64 Débat thématique 2 Sujets transverses & Fondations partagées du SI 64 Mardi de l Urba-EA du 03/07/2012 Club Urba-EA DISIC - Cigref

65 65 De quoi parle-t-on? Sujets transverses Fondations partagées du SI 6 CCU SI Etat version du 04/06/ Cadre des activités d AE (v0) Cadre des activités d Architecture d Entreprise Pilotage Entrants des activités d AE Cadre d'ae du SI: Plans d'ae, Modèles de référence, Règles, Projets de fondations partagées: Conduire ou participer aux projets Collaborations avec les projets métiers Livrables d AE Connaissance et Gestion du patrimoine SI Support aux activités d'ae Processus de transformation du SI

66 66 Fondations partagées FONDATIONS PARTAGÉES Des éléments partagés : qui rendent le SI plus agile, en facilitent l interfonctionnement, en réduisent la complexité et les coûts de construction, d exploitation. Des éléments au cœur de l architecture du SI TYPES DE FONDATIONS PARTAGÉES Fondations pour la construction du SI: Ex : modèles / pattern d arch./ catalogue de solutions, standards d échange/formats pivots Fondations pour le fonctionnement du SI: -Ressources partagées. Ex : Référentiels & Master Data Infrastructure technologiques -Intégration & interopérabilité: Ex : PTF d échange / DOMAINES DE FONDATION 1.Informations & données 2.Solutions applicatives réutilisables 3.Intégration applicative 4.Infrastructure technique

67 Les activités des cadres relevant des fondations : 67 Sujets transverses (CCU 0.8.6) Gouvernance des données et mettre sous contrôle les données de référence Standardiser et simplifier les échanges Assurer la cohérence avec l infrastructure Accompagner les métiers sur la maîtrise de leur transformation Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Fondations partagées du SI (Cadre des activités d AE V0) Conduire ou participer aux projets de fondation «informations-données Maîtres» Conduire ou participer aux projets de fondation «d intégration applicative» Conduire ou participer aux projets de fondation «d infrastructure technique» Définir et diffuser des modèles d architecture de référence (notamment d informations données) Gérer un catalogue de solutions référencées

68 68 Position de l urbaniste ou de l architecte du SI Type d activité Identification, définition... Promotion Projet de réalisation Exploitation Prescription Audit de l utilisation des fondations Gouvernance Axes d analyse Rôles pour l urbaniste Pilote (R) MOA (A) Réalisateur (R) Auditeur (R) Contributeur (C) Informé (I)

69 L objet du débat 69 Où sont les valeurs ajoutées les plus fortes de l Urbaniste ou Architecte de SI vis-à-vis des fondations partagées? Type d activité Rôles pour l urbaniste SELON LES DOMAINES DE FONDATION Rôle, VA de l urbaniste sur la cohérence des fondations entre les niveaux du SI: >des processus à l infrastructure technique

70 Sommaire 70 Introduction Présentation du Cadre Commun des SI de l Etat Présentation du nouveau Cadre d activités d AE du Club Débat 1 : Cadre d urbanisme / d AE du SI Débat 2 : Sujets transverses & Fondations partagées du SI Débat 3 : Accompagner les projets métiers Conclusion

71 Débat thématique n 3 Accompagner les projets métiers 71

72 Thème 3 : Accompagner les projets métiers Piloter l urbanisation du SI Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Définir & réviser la trajectoire d évolution SI pour l aligner sur le métier Elaborer & réviser le Cadre d Urbanisation (cadre et nomenclatures de référence) Accompagner les métiers sur la maitrise de leurs transformation Gouvernance des données & Mettre sous contrôle les données de références Standardiser et simplifier les échanges Mettre sous contrôle les évolutions du patrimoine applicatif (GPA) Assurer la cohérence avec l infrastructure Participer à la gestion des portefeuilles d initiatives & de projets Participer et Cadrer les études avant projets (études préalables) Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Outiller, Maintenir et Diffuser la connaissance du patrimoine SI (référentiel SI existant, cible, trajectoire) Ancrage avec la gestion de Ancrage avec la gestion des portefeuille projet changements Veille métier et technologique Promouvoir et Développer les compétences en «Urbanisation SI» Participer aux comités stratégiques et d arbitrage projets Participer à la gestion des porte-feuilles d initiatives et de projets Participer et Cadrer les études avant projets Suivre et accompagner les études / projets / maintenances Participer aux comités d arbitrage sur les évolutions stratégiques du SI et la gestion des portefeuilles de projets Participer aux comités d arbitrage des projets Accompagner les projets tout au long de leur cycle de vie 72

Rapport technique n 8 :

Rapport technique n 8 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 8 : L'appui des têtes de réseau interministérielles en matière de fonctions

Plus en détail

Modalités de déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun (élaboration des contrats de progrès) Mise à jour de Décembre 2013

Modalités de déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun (élaboration des contrats de progrès) Mise à jour de Décembre 2013 Modalités de déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun (élaboration des contrats de progrès) Mise à jour de Décembre 2013 La déclinaison opérationnelle du cadre stratégique commun du système

Plus en détail

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Pays marqué par la centralisation, la France dispose paradoxalement d une informatique en silo, chaque ministère étant doté de

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION

URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS URBANISME DES SYSTÈMES D INFORMATION De l Urbanisme à L Urbanisation des SI Urbanisme : Mise en œuvre des politiques urbaines

Plus en détail

Cadre Commun d Architecture des Référentiels de données

Cadre Commun d Architecture des Référentiels de données Direction interministérielle des systèmes d information et de communication Cadre Commun d Architecture des Référentiels de données Complément n 2 au Cadre Commun d Urbanisation du Système d Information

Plus en détail

ARCHITECTURE D ENTREPRISE

ARCHITECTURE D ENTREPRISE Sommaire ARCHITECTURE D ENTREPRISE... 1 Module 1 : Processus et systèmes d information / Durée : 2 jours... 1 Module 2 : La démarche d urbanisation des SI dans vos projets / Durée : 1 jour... 3 AUDIT ET

Plus en détail

Pôle Référentiels Métier (Master Data Management)

Pôle Référentiels Métier (Master Data Management) Pôle Référentiels Métier (Master Data Management) KHIPLUS et le MDM Khiplus et le MDM : une longue histoire Émergence de solutions de MDM génériques Ralliement de Khiplus au MAG (MDM Alliance Group) Intervention

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA

L Architecture d Entreprise au service de la Transformation. Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA L Architecture d Entreprise au service de la Transformation Ludovic Relandeau VP, Managing Director MEGA Introduction Nuage, Social Media, Mobiles Apps, changent notre monde 2 Introduction Quelque soit

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Le CIGREF, dans son livre blanc de 2002, précise que «l alignement stratégique de l organisation sur le métier est le fait de mettre en

Plus en détail

Cartographie des processus et urbanisation des SI

Cartographie des processus et urbanisation des SI Cartographie des processus et urbanisation des SI Définitions Exemples Accostages Référentiels Cycle Web conférence AMUE 2013 : La cartographie des processus et l urbanisation des SI jean-philippe.auzelle@univ-lorraine.fr

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance

L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance POINT DE VUE L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance Delivering Transformation. Together. Pascal SILVESTRE Directeur en charge de l offre Architecture d Entreprise au sein

Plus en détail

PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE

PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE Gouvernance du Système d Information Comment bien démarrer? Page 1 Soirée «Gouverner son informatique et sa sécurité : le défi des entreprises» CLUSIS / ISACA

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS?

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? 94 Rue de Provence - 75009 Paris - Tél : +33 (0)1 53 32 21 40 - Fax : +33 (0)1 53 16 35 85 - www.exl Group.com EXL GROUP - Tous droits réservés SOMMAIRE 1. Présentation

Plus en détail

Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers. Optimiser la création de valeur pour l entreprise

Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers. Optimiser la création de valeur pour l entreprise Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers Synthèse Dans un contexte de forte transformation de l entreprise, le Système d information (SI) prend une place de plus en plus stratégique dans

Plus en détail

Le projet Chorus a été conçu pour doter. Chorus : résultats et perspectives

Le projet Chorus a été conçu pour doter. Chorus : résultats et perspectives Danièle LAJOUMARD Inspecteur Général des Finances Chorus : résultats et perspectives Le projet Chorus destiné à permettre la mise en œuvre intégrale de la loi organique relative aux lois de finances (LOLF)

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION Professionnalisation de la gestion de projet 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale

Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale DIRECTION DELEGUEE DIRECTION FINANCIERE ET COMPTABLE YC/PR/MS Le 18 novembre 2011 Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale Le plan de maîtrise des risques de la Branche

Plus en détail

Schéma directeur académique des systèmes d information et du 2013-2017

Schéma directeur académique des systèmes d information et du 2013-2017 Schéma directeur académique des systèmes d information et du numérique (SDASIN) 2013-2017 Avril 2013 Table des matières Contenu Editorial «INTRODUCTION DU RECTEUR D ACADEMIE» 1 La feuille de route du Gouvernement

Plus en détail

Gestion des risques liés aux systèmes d'information, dispositif global de gestion des risques, audit. Quelles synergies?

Gestion des risques liés aux systèmes d'information, dispositif global de gestion des risques, audit. Quelles synergies? Gestion des risques liés aux systèmes d'information, dispositif global de gestion des risques, audit. Quelles synergies? gil.delille@forum-des-competences.org Agenda Les enjeux liés aux systèmes d information

Plus en détail

Comment réussir son projet de Master Data Management?

Comment réussir son projet de Master Data Management? Comment réussir son projet MDM? Table des matières Comment réussir son projet de Master Data Management?...... 2 Un marché en croissance..... 2 Les démarches qui réussissent... 2 A quels projets métiers

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre 2014. Quitter sommaire préc. suiv.

DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre 2014. Quitter sommaire préc. suiv. 1 Séquence 1 : La continuité dans nos démarches centrées sur nos clients L engagement du directeur général Historique des démarches Présentation du référentiel SMI Séquence 2 : Les outils du SMI Le référentiel

Plus en détail

Stratégie du système d information de l Etat

Stratégie du système d information de l Etat Direction interministérielle PREMIER MINISTRE des systèmes d information et de communication Stratégie du système d information de l Etat Synthèse des contrats de progrès ministériels 2013-2015 Décembre

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

Le grand livre du DSI

Le grand livre du DSI Jean-François Challande Jean-Louis Lequeux Le grand livre du DSI Mettre en œuvre la direction des sytèmes d information 2.0, 2009 ISBN : 978-2-212-54313-1 SOMMAIRE Liste des figures... 13 Liste des tableaux...

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Avant-propos... Introduction... Première partie Comprendre : les concepts. Chapitre 1 La gestion des données de référence... 3

Avant-propos... Introduction... Première partie Comprendre : les concepts. Chapitre 1 La gestion des données de référence... 3 Table des matières Avant-propos..................................................... Introduction...................................................... XI XV Première partie Comprendre : les concepts Chapitre

Plus en détail

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Le Groupe Khiplus SAS KHIPLUS Management Société holding animatrice du groupe SAS KHIPLUS Advance Conseil et ingénierie de Systèmes d Information

Plus en détail

Se former aux processus aujourd hui? Présentation de l offre de formation Salon DEVPRO Février 2013

Se former aux processus aujourd hui? Présentation de l offre de formation Salon DEVPRO Février 2013 Se former aux aujourd hui? Présentation de l offre de formation Salon DEVPRO Février 2013 Sommaire 1 Pourquoi s intéresser aux et à leur pilotage? 2 Etat des lieux 3 L offre de formation/certification

Plus en détail

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) -

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Logica Business Consulting Benoît LEBOUCHER

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 1 La dématérialisation des factures 2 2008 : La première étape

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014 Gouvernance & Influence des Systèmes d Information 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte Economique, Technologique & Sociétal Professionnalisation de la DSI Gouvernance des Systèmes d Information Influence

Plus en détail

Formation Méthode MDM. Architecture et procédés de modélisation des données de référence

Formation Méthode MDM. Architecture et procédés de modélisation des données de référence Architecture et procédés de modélisation des données de référence Objectifs de la session Les participants découvrent l architecture et les procédés de modélisation utilisés pour les projets de Master

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE

TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE TITRE DE LA PRÉSENTATION > TITRE DE LA PARTIE PROJET D ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET TECHNIQUE CIBLE 2 Projet organisation administrative et technique > Sommaire Sommaire PREAMBULE POURQUOI? Les objectifs

Plus en détail

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Programme SIMPHONIE Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Lundi 2 Février 2015 Version 0 Sommaire A. Contexte, objectif, enjeux B. Déclinaison

Plus en détail

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DE LA REFORME DE L'ETAT ET DE LA SIMPLIFICATION

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI

Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise. 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 1.1

Plus en détail

IT on demand & cloud professional services

IT on demand & cloud professional services IT on demand & cloud professional construisons ensemble l avenir de vos solutions informatiques les plus critiques IT on demand & cloud professional agréger un écosystème d applications et d infrastructures

Plus en détail

Titre : La BI vue par l intégrateur Orange

Titre : La BI vue par l intégrateur Orange Titre : La BI vue par l intégrateur Orange Résumé : L entité Orange IT&L@bs, partenaire privilégié des entreprises et des collectivités dans la conception et l implémentation de SI Décisionnels innovants,

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants.

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 4 5

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Association Loi 1901 créée à l initiative de Pascale Lang-Mouginot et Céline Faivre http://breizhsmallbusinessact.fr/-

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Urbanisation des systèmes d information

Urbanisation des systèmes d information Urbanisation des systèmes d information 29-08-2013 Université Lyon 1, 7 Novembre 2013 Présentation Julien VILLANTI (julien.villanti@worldline.net) Unité Public Santé Transport (département Contacts) Fonctions

Plus en détail

Qualité retour d expérience. Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr

Qualité retour d expérience. Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr Qualité retour d expérience Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr - - mercredi février 0 Genèse 00 : Nomination des correspondants qualité dans les Académies

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU CHAI GUIDE D AUDIT DES SYSTEMES D INFORMATION

GUIDE PRATIQUE DU CHAI GUIDE D AUDIT DES SYSTEMES D INFORMATION GUIDE PRATIQUE DU CHAI GUIDE D AUDIT DES SYSTEMES D INFORMATION JUIN 2014 Précaution concernant l utilisation du présent document Le présent guide a été élaboré par un groupe de travail interministériel,

Plus en détail

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique

BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique 2014 BOOK REFERENCES ERGONOMIQUES Gfi Informatique SECTEUR INDUSTRIE-SERVICE CHORUS 2 : Refonte du référentiel des process Groupe Refondre le réferentiel des process Groupe grâce à la réalisation d un

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées. 3 décembre 2009

AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées. 3 décembre 2009 AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées 3 décembre 2009 1 Architecture cible 2 Fonctionnalités 3 Illustration 4 Technologie Sommaire 2 1 Architecture Sommaire 3 Architecture Vue d ensemble d

Plus en détail

DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010

DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010 DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010 On fait quoi pour vous aujourd hui? 2 La transformation du SI (PMT 2010-2012) Séquoia 2009 2010 2011 2012 Mobilité

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information

Sécurité des Systèmes d Information Sécurité des Systèmes d Information Tableaux de bord SSI 29% Nicolas ABRIOUX / Consultant Sécurité / Intrinsec Nicolas.Abrioux@Intrinsec.com http://www.intrinsec.com Conférence du 23/03/2011 Tableau de

Plus en détail

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION 15 30 50 80 100 IDENTITÉ LES CHIFFRES CLÉS 2006 2008 2010 CHIFFRE D AFFAIRES EN M 2011 2012 42 % 22 % Banque Finance Assurance Retraite Spécialiste

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

Les audits de l infrastructure des SI

Les audits de l infrastructure des SI Les audits de l infrastructure des SI Réunion responsables de Catis 23 avril 2009 Vers un nouveau modèle pour l infrastructure (CDSI Avril et Juin 2008) En dix ans, les évolutions des SI ont eu un fort

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Deux ans d actions. Direction interministérielle des systèmes d information et de communication de l Etat. Premier ministre. modernisation.gouv.

Deux ans d actions. Direction interministérielle des systèmes d information et de communication de l Etat. Premier ministre. modernisation.gouv. Premier ministre SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR LA MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE Direction interministérielle des systèmes d information et de communication de l Etat Deux ans d actions modernisation.gouv.fr

Plus en détail

Déterminer les enjeux du Datacenter

Déterminer les enjeux du Datacenter Déterminer les enjeux du Datacenter OPEX 75% CAPEX 25% Nouvelle génération d infrastructure Systèmes intégrés Hybridation Capacity planning DCIM Réduction des risques Organisation opérationnelle IDC Visit

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE

CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE Épreuve de cas pratique dans la spécialité correspondant à l'option choisie par le candidat Option D Durée de préparation

Plus en détail

Maintenance/évolution d'un système d'information

Maintenance/évolution d'un système d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Procédure Qualité Maintenance/évolution d'un système d'information Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/maintenance-evolution/presentation/proc-maintenance

Plus en détail

Informatique en Transformation : Accompagnement et Compétences

Informatique en Transformation : Accompagnement et Compétences Informatique en Transformation : Accompagnement et Compétences Commission Paritaire de l Emploi et de la Formation 8 avril 2014 Synthèse L analyse des ressources humaines informatiques RC existantes a

Plus en détail

Le développement de l offre de services en ligne. Décembre 2010

Le développement de l offre de services en ligne. Décembre 2010 Le développement de l offre de services en ligne Décembre 2010 L administration électronique comme levier de la modernisation de l Etat L administration électronique fait désormais partie des leviers utilisés

Plus en détail

PLEXUS OI, UN INNOVANT

PLEXUS OI, UN INNOVANT PLEXUS OI, UN INNOVANT UN PROJET E-SANTE PLEXUS OI Genèse du projet L innovation au cœur du parcours de prise en charge LAGENÈSE DU PROJET Favoriser l émergence de territoires d excellence Des démarches

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Christophe Dubos Architecte Infrastructure et Datacenter Microsoft France chrisdu@microsoft.com

Christophe Dubos Architecte Infrastructure et Datacenter Microsoft France chrisdu@microsoft.com Christophe Dubos Architecte Infrastructure et Datacenter Microsoft France chrisdu@microsoft.com Microsoft et le Cloud Computing Quelle approche? Voyage au Cœur du Cloud Microsoft Self Service Client Délégation

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

Modèle Cobit www.ofppt.info

Modèle Cobit www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Modèle Cobit DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire 1. Introduction... 2 2. Chapitre

Plus en détail

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Améliorer les relations clients-fournisseurs d une externalisation informatique Livrable 2010-2011 du Groupe ADIRA-ITIL Lyon 27 juin 2011 Animateurs: Jean LAMBERT

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail