Résultats de l enquête EPCI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats de l enquête EPCI"

Transcription

1 Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002 Contact : Emmanuelle Tiberghien 35 Chemin du Vieux Chêne Meylan Tél. : Fax : Web : Octobre Enquête réalisée par Cotranet 1

2 Extrait de l analyse Introduction ETAT DES LIEUX Internet Intranet - extranet PERSPECTIVES L Administration française utilise de plus en plus les TIC, Technologies de l Information et de la Communication, pour améliorer le service rendu aux citoyens et leur mode de fonctionnement interne. Si la plupart des Ministères et des CCI ont déjà bien avancé, qu en est-il plus exactement des EPCI, Etablissements Publics de Coopération Intercommunale? Cotranet a mené un sondage auprès des EPCI disposant d un , afin de dresser un état des lieux des outils et services d ores et déjà utilisés au sein de ces communautés de communes et d agglomération, et de déterminer quelles sont leurs intentions à l avenir. Alors qu ils disposent déjà d un , l un des premiers résultats du sondage montre que plus de la moitié des EPCI n ont pas encore de site web, mais que 80% des EPCI non équipés prévoient d en créer un à terme. A noter que ce sont les principalement des EPCI de petite taille qui ne sont pas encore équipées : 84% d entre elles comptent moins de habitants pour moins de 10 communes. 15% des EPCI interrogés disposent d un intranet-extranet visant à améliorer le travail collaboratif entre les communes. A terme, plus de 90% des EPCI devraient disposer d un site web, et ce dans moins d un an pour la plupart. En matière d intranet-extranet, près de 50% des EPCI non équipés prévoient d en doter leur communauté. Les critères de choix principaux pour ce projet sont avant tout la simplicité d utilisation, la sécurité des données et le coût de la mise en œuvre. Viennent ensuite les fonctionnalités parmi lesquelles les plus recherchées sont la messagerie, les bases de données et bases documentaires et enfin l annuaire de personnes. BILAN Les résultats de cette enquête montrent au global un bénéfice perçu à l utilisation des TIC pour améliorer la communication et le fonctionnement des EPCI : gain de temps, rapidité des échanges, dynamisation des modes de travail en interne ; sensibilisation du citoyen et reconnaissance du rôle des EPCI, moyen de briser l isolement de certaines communautés rurales en externe. Cependant, les freins à leur déploiement existent et se trouvent parmi les suivants : manque de formation du personnel, infrastructures non adaptées, problème de l accès au haut débit pour les cantons ruraux, manque de volonté politique et problèmes juridiques liés à la dématérialisation des actes et à la signature électronique sont autant de barrières qu il reste à lever Les EPCI ont une volonté d accélérer l intégration des TIC, ainsi à terme : - 90% d entre eux possèderont un site web - les 2/3 auront un intranet-extranet AVERTISSEMENT La publication des résultats de ce sondage vise à donner une tendance limitée à la représentativité de l échantillon interrogé (768 EPCI disposant d un ) et du nombre de répondants (12,5%). Octobre 2002 Enquête réalisée par Cotranet 2

3 Les EPCI et Internet Plus de la moitié des EPCI n a pas de site web Bien que le développement des NTIC soit bien amorcé au vu du nombre d EPCI disposant d un (768 s recensés), le nombre d EPCI non équipés en site Internet reste tout de même significatif, puisqu il atteint 52%, soit plus de la moitié des établissements. Les raisons évoquées sont diverses : «un manque de formation aux nouvelles technologies, un manque d infrastructures adaptées notamment en milieu rural, des coûts encore élevés, la peur du changement, pas de volonté politique suffisamment forte», etc. Parmi les EPCI interrogés, 47% ont mis un site Internet à disposition de leurs citoyens, pour les informer et mieux communiquer sur les différents projets intercommunaux. Répartition des EPCI avec ou sans site web Sans site web 52% NC 1% Avec site web 47% Mais 90% des EPCI devraient posséder à terme un site Web. Internet est toutefois un moyen efficace de communiquer pour les EPCI, que ce soit entre communes ou pour le public. 80% des EPCI n ayant pas de site Web envisagent déjà d ici à un an, ou plus, de mettre en place leur propre site. Si vous n'avez pas de site Web, avez-vous le projet d'en créer un? OUI dans plus d'1 an OUI entre 6 mois et un an OUI entre 3 mois et 6 mois OUI dans les 3 prochains mois NON 8% 20% 20% 22% 30% Plus de 55% des EPCI ayant un site Internet prévoient de le faire évoluer à court terme (moins d un an). Quant aux plus réticentes vis à vis de l Internet, il s agit en grande partie de Communautés de Communes de moins de habitants, et regroupant moins de 10 communes. Octobre 2002 Enquête réalisée par Cotranet 3

4 Les EPCI et l Intranet-Extranet 1 EPCI sur 7 dispose d un système Intranet-Extranet 15% des EPCI interrogés possèdent un Intranet-Extranet communautaire, afin d améliorer le travail collaboratif entre les communes. Mais il faut cependant remarquer que 83% ne sont pas équipés. Répartition des EPCI avec ou sans site Intranet-Extranet NC 2% Avec Intranet- Extranet 15% Sans Intranet- Extranet 83% Parmi les EPCI ayant mis en place un tel outil, les mieux équipés sont des communautés regroupant une population démographique élevée, de plus de habitants. - Seulement 3% des EPCI de moins de 5000 habitants et 12% entre et habitants ont un site Intra-Extranet. - Tandis que 36% des communautés entre et habitants et 50% avec plus de habitants ont installé un Intra-Extranet. Seulement 8% des communautés ont à la fois un site Intranet et un site Internet. Certaines n ont qu un site Internet, et d autres n ont qu un site Intranet-Extranet. Des perspectives encourageantes Parmi les EPCI qui ne possèdent pas d Intranet-Extranet, presque la moitié ont toutefois le projet d en installer un au sein de leur communauté. Ceci peut traduire une certaine prise de conscience de l utilité des TIC dans le monde de l intercommunalité, où la communication et le travail collaboratif sont primordiaux. Si vous n'avez pas d'intranet-extranet, avez vous le projet d'en mettre un en place? OUI dans plus d'1 an OUI entre 6 mois et 1 an OUI entre 3 et 6 mois OUI dans les 3 prochains mois NON 4% 5% 15% 23% 53% Octobre 2002 Enquête réalisée par Cotranet 4

5 Un Intranet-Extranet adapté aux EPCI La simplicité d utilisation, critère principal requis par les EPCI Les EPCI ont majoritairement opté pour trois critères essentiels dans le choix d un tel outil, à savoir la simplicité d utilisation, la sécurité des données, et le coût de la mise en œuvre. Les fonctionnalités de l Intranet-Extranet (la gestion des connaissances, des compétences, de l information, ou le travail collaboratif) restent toutefois au second plan : les utilisateurs priment avant tout un outil adapté, et facile à utiliser par les élus et le personnel de la communauté, lesquels ne sont pas toujours formés à la pratique des nouvelles technologies. Classement des critères de choix d'un Intra-Extranet pour un EPCI, par ordre d'importance 1. Simplicité d'utilisation 2. Sécurité 3. Coût de mise en œuvre 4. Un outil de gestion de l'information, des connaissances et des compétences 5. Un outil collaboratif 6. Coût d'exploitation 7. Délai de mise en œuvre 8.Choix du logiciel libre 9. Les références du fournisseur Source: Etudes EPCI 2002 COTRANET Premier critère de choix calculé sur une base 100. Octobre 2002 Enquête réalisée par Cotranet 5

6 Un Intranet-Extranet adapté aux EPCI La messagerie et les bases de données : des fonctionnalités essentielles pour les EPCI Les fonctionnalités les plus importantes pour un Intranet-Extranet communautaire sont : La messagerie, laquelle assure des correspondances rapides et efficaces entre les communes, le personnel de l EPCI, et les partenaires. Les bases de données et bases documentaires, mettant à disposition les informations nécessaires au suivi de projets, et permettant une communication rapide sur les missions en cours (développant ainsi un mode de travail collaboratif). L annuaire de personnes est également un outil important au sein d un EPCI, référençant et permettant de trouver rapidement les nombreux acteurs, qu ils soient internes ou externes à l établissement communautaire. Classement des fonctionnalités d'un Intra-Extranet, par ordre d'importance pour un EPCI 1. Messagerie 2. Base de données 3. Base documentaire 4. Annuaire de personnes 5. Agenda 6. Portail 7. Annuaire de sites web 8. Forums 9. Workflow Source: Etudes EPCI 2002 COTRANET Degré d importance des fonctionnalités calculé sur une base 100. Remarque : l importance du workflow est en fin de compte peu marquée dans les petites structures. Cette fonction est significative pour 7% seulement des communautés en dessous de habitants, contre 30% des communautés de plus de habitants. Octobre 2002 Enquête réalisée par Cotranet 6

7 Bilan Un apport évident des TIC pour les EPCI Les Technologies de l Information et de la Communication apportent plusieurs avantages au bon fonctionnement des communautés. Les EPCI disposant d une site Internet ou Intra-Extranet témoignent de leur satisfaction, et énoncent les avantages observés suite à leur utilisation : Un gain de temps considérable et une accélération des échanges (transmission de données entre communes, principalement par la messagerie); Une meilleure communication entre les communes : dialogues entre le personnel de l EPCI, les maires des communes, les secrétaires de mairie et des membres des conseils municipaux en charge de différentes missions; Un travail plus collaboratif, et moins «pyramidal» : renforcement des liens entre les communes; Une sensibilisation auprès des citoyens, par le biais des sites Internet (reconnaissance des EPCI auprès d un public plus large); Une façon de briser l isolement de certaines communautés rurales; Une source d informations nombreuses, et un moyen efficace de faire des recherches; Une dynamisation des modes de travail. mais encore des freins à leur développement. Bien que pour certains EPCI, ces TIC sont qualifiées de «sous-exploitées», d autres communautés sont encore confrontées à des freins, qui rendent plus difficile l intégration des TIC dans le mode de travail et dans l organisation des EPCI. Ceux-ci ont été tout particulièrement mis en avant par les EPCI rencontrant des difficultés à aborder ce changement : Les utilisateurs (élus du Conseil de Communauté, maires, secrétaires de mairie, ) ne sont pas toujours prêts à utiliser ce type d outil, surtout dans les communes rurales, où les besoins en formation pour la pratique du matériel informatique restent importants et incontournables. De même, les infrastructures des réseaux (notamment l accès au haut débit) ne permettent pas toujours de développer des systèmes d informations reposant sur Internet, principalement dans les cantons ruraux. Bien que les élus prennent peu à peu conscience de l importance des TIC, les budgets alloués ne sont pas suffisants. L investissement dans un équipement informatique est coûteux et non négligeable pour les EPCI de petite tailles ou de taille moyenne, sans compter le coût de la mise en place d un Intranet-Extranet et les formations à effectuer. La volonté politique n est pas assez puissante et suffisante dans certaines communautés pour permettre de développer les TIC. Cela constitue parfois un blocage. Le problème de la dématérialisation des actes de la communauté, et de celui des pièces comptables et des marchés publics n est pas complètement résolu, de même que le problème de la signature électronique. Octobre 2002 Enquête réalisée par Cotranet 7

8 Méthodologie et échantillonnage Administration du sondage par auprès de 768 Établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI). Ce questionnaire s est circonscrit aux Communautés de Communes (90%), et aux Communautés d Agglomération (10%). Période de diffusion : Fin août 2002 Taux de réponse au questionnaire : 12,5% des EPCI interrogées. Plus exactement, 96 EPCI ont répondu au questionnaire et se sentent concernées par l usage des technologies de l information et des communications, et plus particulièrement par l utilisation d Internet et des Intranets-Extranets. Segmentation des réponses par nombre d'habitant 30% 4% 15% 51% Plus de hab. Entre et hab. Entre et hab. Moins de 5000 hab. Répartition des personnes ayant participé, selon leur fonction au sein de l EPCI: Répartition des participants par fonction Informaticien, Webmaster, Animateur Multimédia et chargé NTIC Direction Générale Chargé Communication / Tourisme Agent de développement Chargé de mission Autres NC 22,9% 28,1% 17,7% 8,3% 7,3% 6,3% 9,4% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% Remarque : le moyen de réponses utilisé par presque la totalité des participants est l (à 82,5%). Les limites de cette étude: - La taille de l échantillon; - Les fonctions des personnes interviewées au sein de l EPCI; - La méthode d administration du questionnaire (par ) ne touchant que 35,5% environ de population totale. Contact : Emmanuelle Tiberghien Octobre 2002 Enquête réalisée par Cotranet 8

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

Diagnostic Numérique du Territoire

Diagnostic Numérique du Territoire Diagnostic Numérique du Territoire 2014 Office de Tourisme Dieppe-Maritime Sommaire Introduction... 3 Contexte et état des lieux... 5 Pourquoi un diagnostic numérique du territoire... 9 Méthodologie...

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Objectifs et méthodologie: La Commission Emploi - Formation - Education de La Mêlée a pour vocation de connaître, entre

Plus en détail

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Ministère de la Culture et de la Communication Direction générale des médias et des industries culturelles Service du livre et de

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014

Digital Trends Morocco 2015. Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Moroccan Digital Summit 2014 #MDSGAM - Décembre 2014 Sommaire 04 Objectifs de la démarche 07 Méthodologie 05 Parties prenantes 09 Résultats de l étude 06 Objectifs de l étude 37 Conclusion 02 Contexte

Plus en détail

Logiciels libres: Des applications métiers mutualisées pour les collectivités. Les Rencontres LandesPublic

Logiciels libres: Des applications métiers mutualisées pour les collectivités. Les Rencontres LandesPublic Dossier de presse Logiciels libres: Des applications métiers mutualisées pour les collectivités Etat des lieux, intérêts et exemples concrets : contrôle de légalité, paie, gestion du courrier Les Rencontres

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre

Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires des EPCI à fiscalité propre Département Intercommunalité et territoires 18 mars 2014 Département Administration et gestion communale Modalités de calcul des indemnités des présidents, des vice-présidents et des conseillers communautaires

Plus en détail

Les Français et la carte bancaire

Les Français et la carte bancaire Les Français et la carte bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : PayPlug Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 9 juillet 2015 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

Bilan et attentes des PME françaises

Bilan et attentes des PME françaises Bilan et attentes des PME françaises Une étude pour Juin 2013 Présentation de l étude Cette étude fait le point sur : La perception qu ont les décideurs de leurs télécoms ; Le recours à la VoIP et les

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

Baromètre du paiement électronique Vague 2

Baromètre du paiement électronique Vague 2 pour Baromètre du paiement électronique Vague 2 Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d entreprise frederic.micheau@ifop.com Janvier 2012 Laurent Houitte Directeur Marketing

Plus en détail

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE L évolution des effectifs intercommunaux NOTE TECHNIQUE Juillet 2012 1. Une augmentation des effectifs dans les collectivités locales La fonction publique territoriale

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place?

Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place? Intranet, ENT, ENS, Systèmes d information Quelles définitions, quels usages, quelles mises en place? A l heure de la généralisation de l informatisation de notre société, notre école subit cette montée

Plus en détail

En collaboration avec LA GESTION DES RISQUES AU SEIN DU SECTEUR PUBLIC LOCAL EN 2013

En collaboration avec LA GESTION DES RISQUES AU SEIN DU SECTEUR PUBLIC LOCAL EN 2013 En collaboration avec LA GESTION DES RISQUES AU SEIN DU SECTEUR PUBLIC LOCAL EN 2013 MARS 2013 INTRODUCTION, METHODOLOGIE Primo France, association dédiée à la gouvernance et à la gestion du risque public,

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE 23 novembre 2010 GROUPAMA, 1 er assureur des communes, au Salon des Maires et des Collectivités Locales 2010 : une édition placée sous le signe de l innovation et de la prévention RELATIONS

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Chapitre trois : Etude Empirique CHAPITRE TROIS ETUDE EMPIRIQUE Section I : Méthodologie de l étude 100 Section II : Analyse des résultats de recherche.. 106 99 Chapitre trois : Etude Empirique 100 Après

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir),

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir), Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir), préalable à la mise en place d un système de gestion des identités et des rôles dans le SI Inra V1.0 5/10/2007

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Ifop pour Midi Libre, Centre Presse, La Dépêche du Midi et L Indépendant JF/EP N 113175 Contacts Ifop : Jérôme

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

Système d'information agile pour les collectivités Collectif

Système d'information agile pour les collectivités Collectif Système d'information agile pour les collectivités Collectif Vision Les collectivités évoluent dans un monde en mouvement : regroupements, changements de compétences, de périmètres, réforme territoriale,

Plus en détail

Les application Collaboratifs dans les entreprises

Les application Collaboratifs dans les entreprises Les application Collaboratifs dans les entreprises Atouts et outils Typologie Limites Pourquoi les outils de collaborations? Définition Introduction : définitions Quelques définitions du travail collaboratif

Plus en détail

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication

Enseignement secondaire technique. Technologies de l'information et de la communication Enseignement secondaire technique Régime technique Division de la formation administrative et commerciale Cycle supérieur Section communication et organisation Technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SITE WEB POUR LA RÉALISATION. Nom du commanditaire : Dossier suivi par : Date de réalisation : Date de mise à jour :

CAHIER DES CHARGES DU SITE WEB POUR LA RÉALISATION. Nom du commanditaire : Dossier suivi par : Date de réalisation : Date de mise à jour : CAHIER DES CHARGES POUR LA RÉALISATION DU SITE WEB Nom du commanditaire :... Dossier suivi par :......... Date de réalisation : Date de mise à jour : Référence du dossier :......... Ce document est distribué

Plus en détail

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des Nom de l organisme : AXE PRO FORMATION Intitulé de la formation : Savoir utiliser Internet Réf :MIIN Nbre d heures : 20 Nom du (des) intervenant(s) : BINOS Jean-Philippe Horaires proposés : 8h30/12h30

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 BOITE A OUTILS POUR L'ELABORATION DE L'AGENDA 21 RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 Etapes Recommandations du Comité 21 Outils et accompagnement

Plus en détail

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS

SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS SONDAGE SUR LA CULTURE FINANCIERE D UNE POPULATION D INTERNAUTES MAROCAINS Service Education des Epargnants &Habilitation des Intervenants Sondage sur la culture financière d une population d internautes

Plus en détail

Quels fondements, services fonctionnalités et limites de l intranet?

Quels fondements, services fonctionnalités et limites de l intranet? Quels fondements, services fonctionnalités et limites de l intranet? 1 L intranet est-il incontournable? - 29 septembre 19 Tél : 01 40 08 40 86 pguillaume@atelier.fr Louis-Pierre GUILLAUME Sommaire de

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux

Meilleurs SQL PGI BI PMI PME RD RH MGE vœux Meilleurs vœux Place à 014 Plus que jamais, dans ce monde en perpétuel mouvement, voire en ébullition, les entreprises de demain sont les entreprises mobiles, agiles, collaboratives, plaçant la satisfaction

Plus en détail

Les systèmes de gestion de contenu en ligne SPIP

Les systèmes de gestion de contenu en ligne SPIP Les systèmes de gestion de contenu en ligne SPIP Erasme Mission Technologies de l'information du Conseil Général du Rhône Expérimente et accompagne les usages du numérique dans le Rhône Coordination du

Plus en détail

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées

Evaluation Agi Son 2005. Agi son 2005. Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées Agi son Evaluation de la campagne de sensibilisation aux risques auditifs liés à l écoute de musiques amplifiées 1 Introduction p. 3 Méthode p.4 1. Le public p.5 A. Caractéristique des personnes interrogées

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH Baromètre BVA Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH en partenariat avec le Figaro avec le concours scientifique de la Chaire de Sciences Po Fiche technique Recueil

Plus en détail

Les entreprises et le big data

Les entreprises et le big data Les entreprises et le big data Méthodologie Interrogation réalisée du 9 au 24 avril 2015. Un échantillon de 500 dirigeants et managers d entreprises, membres du comité de direction, représentatif des entreprises

Plus en détail

Almanach numérique INTRANET. Pierre-Jean Benghozi, Novembre 2002

Almanach numérique INTRANET. Pierre-Jean Benghozi, Novembre 2002 Almanach numérique INTRANET Pierre-Jean Benghozi, Novembre 2002 Les intranets sont à la mode. Ils apparaissent en effet souples d usage et particulièrement adaptés à la grande variété des formes d organisations

Plus en détail

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré)

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré) Constat Les études actuelles montrent que la proportion d'informations non structurées représente aujourd'hui plus de 80% des informations qui circulent dans une organisation. Devis, Contrats, Factures,

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Les TPE et PME face aux technologies de l information. Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zone rurale

Les TPE et PME face aux technologies de l information. Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zone rurale Les entreprises Les TPE et PME face aux technologies de l information L équipement des entreprises traditionnelles de 5 à 250 salariés Le niveau d équipement Le taux d'équipement en PC portable (Base =

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

PPE 01 BTS SIO - SISR. Dossier d étude : KOS INFORMATIQUE : ENTITE M2L : INTRODUCTION CLOUD COMPUTING

PPE 01 BTS SIO - SISR. Dossier d étude : KOS INFORMATIQUE : ENTITE M2L : INTRODUCTION CLOUD COMPUTING PPE 01 BTS SIO - SISR Dossier d étude : KOS INFORMATIQUE : ENTITE M2L : INTRODUCTION CLOUD COMPUTING D.Le gall, R.Laurent, S.Masson, F.Le Sehan Octobre 2012 PPE 01 : Entreprises et structures I. Présentation

Plus en détail

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES «La réussite des directions

Plus en détail

Démonstration Google Apps. Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft

Démonstration Google Apps. Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft Démonstration Google Apps Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft Sommaire 0. Présentation E-Consulting 1. Le Cloud computing 2. Les Google Apps Communication et connexion Collaboration et publication

Plus en détail

Pôle Le Cabinet du Futur. L expert comptable intégré au cœur de l entreprise cliente

Pôle Le Cabinet du Futur. L expert comptable intégré au cœur de l entreprise cliente L expert comptable intégré Intervenants Agathe Corgié Treseler Expert comptable Régis Van Liefland Expert comptable, Rapporteur délégué du 65 ème congrès Norbert Rocourt Expert comptable Philippe Triponel

Plus en détail

Considérant l intérêt de disposer d un CHSCT compétent pour l ensemble des agents de la collectivité, du C.C.A.S. et de la Caisse des Ecoles ;

Considérant l intérêt de disposer d un CHSCT compétent pour l ensemble des agents de la collectivité, du C.C.A.S. et de la Caisse des Ecoles ; Fiche 1 DELIBERATION Création d un CHSCT entre la Commune de et le CCAS (+ caisse des écoles) Objet : Création d un Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) commun entre la commune

Plus en détail

Formation PME Etude de marché

Formation PME Etude de marché Formation PME Etude de marché Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business L étude de marché ou étude marketing

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Décembre 2005 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Analyse des

Plus en détail

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE La définition La méthode Le questionnaire Les biais La passation du questionnaire La validité des réponses Les échelles de mesure Les échelles d évaluation Les échelles

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique?

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? La chaîne d approvisionnement ne saurait plus fonctionner sans EDI. L enjeu est à présent d accélérer

Plus en détail

L impact des technologies du Web sur la Gestion des Ressources Humaines : Emergence de l e-rh

L impact des technologies du Web sur la Gestion des Ressources Humaines : Emergence de l e-rh L impact des technologies du Web sur la Gestion des Ressources Humaines : Emergence de l e-rh Professeur : Jacques Naymark Etudiante : CHEN Shengyuan PLAN 1. Introduction 2. L apport des Nouvelles Technologies

Plus en détail

Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs

Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs C O L L E C T I O N F O C U S Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs C O L L E C T I O N F O C U S Les services à la personne : nouveaux marchés pour de nouveaux entrepreneurs

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Automatisation et CRM

Automatisation et CRM Automatisation et CRM Adoption de la technologie des agents virtuels Etude VirtuOz 2010 Synopsis... 2 Les principales motivations de mise en place du canal Agent Virtuel... 2 Adoption des Agents Virtuels...

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores

Les Français et les nuisances sonores Les Français et les nuisances sonores Sondage Ifop pour le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Contact Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse.

Le résumé ci-après condense un certain nombre de résultats sélectionnés. Le rapport intégral peut être obtenu auprès de Pro Senectute Suisse. Résumé de l étude Les seniors et Internet Pro Senectute Suisse L utilisation des technologies de la communication et de l information (TIC) par les personnes de 65 ans et plus en Suisse en 2015 Institut

Plus en détail

Les TPE françaises et les nouvelles technologies. Conférence du 30 octobre 2012

Les TPE françaises et les nouvelles technologies. Conférence du 30 octobre 2012 Les TPE françaises et les nouvelles technologies Conférence du 30 octobre 2012 SYNTHESE Une forte conscience des enjeux des nouvelles technologies Aujourd hui, la quasi-totalité des dirigeants de TPE est

Plus en détail

Baromètre Inergie-Afci 2012 de la fonction Communication Interne

Baromètre Inergie-Afci 2012 de la fonction Communication Interne Baromètre Inergie-Afci 2012 de la fonction Communication Interne Contact Afci Aurélie Renard Déléguée Générale de l Afci arenard@afci.asso.fr Contacts Inergie Luc Vidal DGA Directeur associé pôle Opinion

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Projet de communication

Projet de communication PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / 2016 - TOME 6 - Projet de communication 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS... 5 Communication Interne... 6 FICHE N COM INT 01 A... 7 Communication

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU PROJET DE MISE EN PLACE DES BUREAUX DE PROXIMITE AVEC LES CITOYENS (BPC) DANS NEUF MUNICIPALITES TUNISIENNES

TERMES DE REFERENCE DU PROJET DE MISE EN PLACE DES BUREAUX DE PROXIMITE AVEC LES CITOYENS (BPC) DANS NEUF MUNICIPALITES TUNISIENNES TERMES DE REFERENCE DU PROJET DE MISE EN PLACE DES BUREAUX DE PROXIMITE AVEC LES CITOYENS (BPC) DANS NEUF MUNICIPALITES TUNISIENNES Composante : Communication 1- CONTEXTE GENERAL A travers son programme

Plus en détail

Guide DinkeyWeb. DinkeyWeb solutions d authentification et de contrôle d accès WEB

Guide DinkeyWeb. DinkeyWeb solutions d authentification et de contrôle d accès WEB Guide DinkeyWeb DinkeyWeb solutions d authentification et de contrôle d accès WEB Protégez les données et les revenus de vos portails Internet (Extranet, Intranet, Espace client) Etude de cas Contact commercial

Plus en détail

ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES WWW.CROSS-SYSTEMS.CH JÉRÔME BAILLY WWW.CROSS-SYSTEMS.

ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES WWW.CROSS-SYSTEMS.CH JÉRÔME BAILLY WWW.CROSS-SYSTEMS. ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES JÉRÔME BAILLY 10.10.2012 CONTACT JÉRÔME BAILLY CROSS AGENCY JBAILLY@CROSS-SYSTEMS.CH +41 78 878 78 26 SKYPE: JEROME.BAILLY

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

LES METIERS DU NUMERIQUE COMMUNICATION ET MARKETING

LES METIERS DU NUMERIQUE COMMUNICATION ET MARKETING COMMUNICATION ET MARKETING Chargé de communication web Mission : Le chargé de communication Web œuvre à la promotion et à la valorisation de l'organisation (entreprise, administration,...) et de son offre

Plus en détail

Le rôle sociétal du café en entreprise

Le rôle sociétal du café en entreprise Le rôle sociétal du café en entreprise Fort de son expertise café, Nespresso Business Solutions a conduit avec l organisme IFOP une étude sur la place et le rôle du café en entreprise, et en dévoile les

Plus en détail

Enquête Communes et Technologies de l'information et de la Communication

Enquête Communes et Technologies de l'information et de la Communication Enquête Communes et Technologies de l'information et de la Communication Enquête communes et TIC 2010 Pratiques et politiques TIC des communes de 0 à 100 000 habitants Synthèse de l'étude Anne CAUSSE Tél

Plus en détail