Janvier BIG DATA : Affaires privées, données publiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Janvier 2014 - BIG DATA : Affaires privées, données publiques"

Transcription

1 Janvier BIG DATA : Affaires privées, données publiques

2 METHODOLOGIE Etude qualitative Social Panel réalisée par Treize articles - Web Lab Une vingtaine de femmes très connectées issues de la communauté Terrafemina âgées de 18 à 60 ans Une étude réalisée online du 16 au 18 janvier 2014 Etude quantitative réalisée par Polling Vox Étude réalisée auprès d un échantillon de 1017 personnes, représentatif de la population internaute française âgée de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d agglomération et de région de résidence. Mode d interrogation: L échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Dates de terrain: les interviews ont été réalisées les 22 et 23 janvier 2014.

3 La perception d un monitoring permanent 3

4 La collecte de données via le téléphone mobile Pensez vous que vos messages sont enregistrés et stockés lorsque... () à un particulier? vous téléphonez avec un mobile 46% Oui : 64% Non :34% 30% 18% Oui certainement Oui probablement Non probablement pas 4% Non certainement pas 2% (NSP) 4

5 La collecte de données via les SMS Pensez vous que vos messages sont enregistrés et stockés lorsque... () à un particulier? vous envoyez un SMS... 52% Oui : 74% Non :24% 22% 20% 4% 2% Oui certainement Oui probablement Non probablement pas Non certainement pas (NSP) 5

6 La collecte de données via les mails Pensez vous que vos messages sont enregistrés et stockés lorsque... () à un particulier? vous envoyez un message par mail... 53% Oui : 80% Non :18% 27% 15% 3% 2% Oui certainement Oui probablement Non probablement pas Non certainement pas (NSP) 6

7 Une inquiétude réelle sur la collecte de ses données Diriez vous que cela... Inquiet : 71% 45% Pas Inquiet : 29% 26% 24% 5% Vous inquiète beaucoup Vous inquiète un peu Ne vous inquiète pas vraiment Ne vous inquiète pas du tout Sur la base des personnes interrogées ayant répondu que leurs messages sont enregistrés et stockés. 7

8 Une vraie résignation face à la collecte d informations personnelles Avec Internet, la fin de la vie privée «Le privé ne l'est plus vraiment. Nos infos personnelles, photos sont inscrites "pour toujours" et disponibles.» «J ai l'impression que l'on ne peut rien faire sur notre ordi sans que la planète soit au courant.» «Je pense que sur internet rien n'est plus secret surtout si on surf sur facebook ou twitter même avec des codes ou des mots de passe.» 8

9 Une vraie résignation face à la collecte d informations personnelles Donner ses informations via Internet, une quasi obligation de nos jours «Maintenant, tout est fait par internet, quelquefois on est obligé de faire des déclarations en ligne avec nos coordonnées» «C'est dans l'air du temps ca évolue avec notre temps et c'est quelque chose qui fait partie intégrante de nos vies puisque tout les jours nous sommes sur Internet même ne serait ce que 5 minutes.» «On sait qu'avec Internet, il y a des risques, mais de toute façon, c'est notre mode de communication.» 9

10 Quelles utilisations des données collectées? 10

11 Quel partage des datas? Lorsque vous utilisez internet pour des achats, pensez vous que ces informations généralement transmises... sont À des organismes officiels de surveillance 2% 41% 57% Oui Non (NSP) 11

12 Quel partage des datas? Lorsque vous utilisez internet pour des achats, pensez vous que ces informations généralement transmises... sont À des entreprises commerciales privées autres que celle par laquelle vous avez fait un achat 17% 2% 81% Oui Non (NSP) 12

13 Quelle protection? Ces derniers mois, vous est il arrivé de prendre des mesures pour éviter que des organismes publics ou prives aient accès à vos données personnelle sur internet? 1% 33% 66% Oui Non (NSP) 13

14 Une exploitation commerciale des données personnelles bien acceptée Le numérique apporte de la précision au ciblage! «J'ai tout à fait confiance car je n'ai rien à cacher concernant mes données. (j'aime donner mes données sur certains sites de vente en ligne ou de produits à consommer, car je sais que je vais recevoir de la pub et des promotions d'autres sites que je ne connais pas )» «J ai tout à fait confiance et de toute façon il ne faut pas se leurrer... les informations sont vendues ou données. Rien que le fait d'aimer une marque, les informations clients sont partagées et cela depuis longtemps!» 14

15 Des pratiques différentes selon les plateformes La revente des données clients «Cela dépend, certains sites revendent nos données alors que d'autres ne les divulguent pas.» «Certains sites sérieux les protègent, la majorité stockent les données et les revendent.» «Ils conservent nos données et les récupèrent pour les vendre à d'autres sites, j'en suis convaincue. Regarder le nombre de spams...» «Je pense que les sites conservent nos données pour les redonner à leur groupe, pour que l'on puisse nous envoyer des offres.» «Google, Facebook et les autres vendent nos informations personnelles, notre vie privée» 15

16 Une confiance à géométrie variable La confiance dans les sites connus incite peu à se protéger «J ai plutôt confiance, en faisant attention, surtout pour l achat en ligne.» «Tout dépend des sites.. Et des données! Je peux donner mon nom et prénom ou mon âge mais je fais attention en ce qui concerne mon adresse.» «J'essaie de voir le professionnalisme du site, mais je ne sais pas si nos infos ne sont pas vendues?» 16

17 Les organismes publics et les géants de l Internet protègent nos datas Une réelle confiance envers les professionnels «Ma confiance va aux sites gouvernementaux, banques, grandes marques françaises (La redoute...).» «Donc nos données sont super bien cryptées pour être protégées des pirates par Google, Facebook, LinkedIn et consorts.» «On a la CNIL. C'est un organisme français qui protège la vie privée et nous permet d'effacer les données indésirables.» 17

18 Un sentiment d insécurité nébuleux qui repose sur une part d ignorance 18

19 Une inquiétude aussi floue que forte Un danger mal identifié «Plus confiance du tout avec tous les piratages et les outils supers performants,...très inquiétants» «Aucune confiance car les entreprises revendent ou se font voler les listes de nos coordonnées.» «Même les domaines bancaires ultra sécurisés ont été piratés dans les pays étrangers.» «Je n'ai aucune confiance au traitement des données. N'importe qui peut s'en servir à mon insu et sans que je le sache.» «Chaque donnée étant enregistrée sur les serveurs, elles sont accessibles à presque n'importe qui.» «J ai très peu confiance. On ne sait jamais personne n'est a l'abri des méfaits d'internet.» «J ai peu confiance car rien ne nous prouve que les données ne seront pas revendues ou divulguées sur internet.» 19

20 Le Cloud : un exemple précis de connaissance floue Une grande méconnaissance du fonctionnement technique du numérique «Non je ne l'utilise pas car je ne comprends pas trop le concept et j'ai l'impression que c'est plus destiné aux entreprises qu'à nous.» «Non je n'aime pas trop j'utilise plutôt dropbox qui est très pratique» «Je ne l'utilise pas encore car je n'ai pas confiance, j'ai peur que les données s'effacent par accident et que je perde mes docs.» «Non je ne m'en sert pas car je ne veux pas justement que ma vie soit accessible» 20

21 Des réflexes de protection qui restent faibles Encore des réticences sur la publication de photos «Je mets le minimum d'information sur moi, pratiquement pas de photos.» «J'essaie de mettre le moins d'information sur moi ou mes proche et encore moins mes photos.» «Je ne mets aucune photo sur réseaux sociaux.» «Je ne mets pas de photos. Mais je n'ai rien à cacher.» Une gestion maîtrisée des mots de passe «Je change régulièrement mes mots de passe.» «Il est prudent comme expliqué à la télé de faire des mots de passe avec majuscules et minuscules mélangées de chiffres aussi.» Voire rien «En fait, je ne fais rien. Je devrais faire plus attention.» 21

22 Un conflit perçu entre protection des libertés individuelles et bénéfices collectifs de la surveillance 22

23 Une forte attente en matière de règlementation Pensez vous que les lois européennes concernant la confidentialité des échanges sur Internet sont... 81% 14% 3% 2% Trop restrictives Pas assez restrictives Comme il faut (NSP) 23

24 Une vision très publique de la protection des données Une règlementation puissante en France «Oui j'espère que le gouvernement œuvre pour la protection de la vie privée sur internet et la vie privée.» «Je pense que nos données sont mieux protéger en France parce que la règlementation est plus strict et sécurisant» confrontée à des limites technologiques «Tout dépend du Pays... Je pense qu'en France l'etat fait tout pour la protection des données, les règles sont plus strictes, mais je pense qu' ils sont impuissants face au phénomène... Je pense que ce doit être à peu près pareil dans les autres pays, mais en moins strict.» «La France est plus strict que certains pays surtout les pays de l'est mais cela n'empêche pas les piratages.» 24

25 Une conscience des limites technologiques Pensez vous plutôt que S'il y a une volonté politique forte, on peut protéger la confidentialité des échanges privés sur internet 52% Ou bien que les innovations technologiques empêchent désormais la confidentialité des échanges sur internet 46% (NSP) 2% 25

26 Un contrôle officiel justifié Au sujet de la surveillance par des organismes officiels des réseaux sociaux et des échanges personnels sur internet, vous diriez qu elle permet de lutter efficacement contre des organisations criminelles 45% Oui : 59% Non : 39% 31% 14% 8% 2% Oui tout à fait Oui plutôt Non plutôt pas Non pas du tout (NSP) 26

27 Tout en perdant une part de ses libertés individuelles Au sujet de la surveillance par des organismes officiels des réseaux sociaux et des échanges personnels sur internet, vous diriez qu elle met gravement en danger les libertés individuelles 45% Oui : 70% Non : 28% 25% 24% 4% Oui tout à fait Oui plutôt Non plutôt pas Non pas du tout 2% (NSP) 27

28 Finalement, une surveillance acceptée Au final, concernant la surveillance par des organismes officiels des réseaux sociaux et des échanges personnels sur internet, laquelle des deux opinions suivantes se rapproche le plus de ce que vous pensez? Elle est justifiée et permet de lutter efficacement contre des organisations criminelles 57% Elle n'est pas justifiée et met gravement en danger les libertés individuelles 41% (NSP) 2% 28

29 Une surveillance bienveillante pour une sécurité accrue NSA et article 13, une perception spontanément positive de la part des femmes interrogées «C'est très sécurisant si nos données sont utilisées pour élucider une affaire de crime, grand banditisme, écoute téléphonique quand on a rien à se reprocher, cela ne doit pas nous déranger» «Nous avons souvent vues des cas de joggeuses assassinées sauvagement elles auraient pu déclencher l'alerte» «Sur les affaires de la NSA, je pense qu'ils ne sont pas inquiétant tant qu'ils utilisent la surveillance contre la criminalité organisée» «La police peut ainsi retrouver plus facilement les personnes qu'elle recherche, c'est utile notamment dans les affaires de pédophilie» «Si les internautes n'ont rien à se reprocher je ne vois pas d inconvénient» 29

30 Un mal nécessaire accepté sous conditions NSA et article 13 s envisagent dans le cadre d un contrat de confiance «Je pense qu'il y a du bon et du mauvais car le fait de surveiller permet de pouvoir éviter des catastrophes en surveillant certaines personnes» «Il y a du bon et du mauvais, c'est sécurisant car ils sont sérieux mais cela leur donne accès à nos vies privées» «Il faudrait être certains que les données de tous ne sont pas consultées par n importe qui» «C'est gênant de ne plus avoir de vie privée, mais d'un autre côté cela peut empêcher des actes malveillants (comme le terrorisme).» «Cela est utile avec les criminels avérés. Mais dangereux pour la liberté individuelle.» «Le premier inconvénient est a mon avis la perte de liberté même si on a rien a se rapprocher, on est pas a l'abris d'une erreur judiciaire, être prise pour quelqu'un d' autre (même nom) se faire surveiller épier pour rien» 30

31 Une véritable atteinte aux libertés individuelles Les participantes les plus numériques restent attachées au respect de la vie privée «Le fait d'être surveillé peut-être dérangeant car il n'y a plus de vie privée» «Je ne cautionne pas le fait d'espionner les messages que j'envoie à mes proches. Où est la vie privée» «Je trouve cela plutôt inquiétant d être surveillé comme cela, a trop surveiller ou trop espionner on créer la psychose, on va finir par voir des terroristes de partout» 31

32 Conclusion 32

33 Vie privée numérique : un oxymore? La vie privée numérique n existe pas C est aux internautes de s adapter «En résumé il n y a pas de vie privée en ligne» «Je dirai que la vie privée en ligne ne l'est pas, et qu'il est important de le garder en tête afin de se protéger.» «En conclusion, internet nous facilite la vie mais il faut rester très vigilant à tous nos écrits et nos clics pour préserver notre vie privée» Vers une nouvelle morale collective sous la pression du numérique? «Ne fais rien dans ta vie, qui te fasse redouter que ton voisin en prenne connaissance.» Epicure 33

Les Français et le stockage de données numériques

Les Français et le stockage de données numériques Les Français et le stockage de données numériques Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com Mai 2015 1 La méthodologie opinionway La

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

Les Français et les délais de livraison

Les Français et les délais de livraison Les Français et les délais de livraison Mai 2015 Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie Echantillon

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d authentification lors des paiements en ligne

La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d authentification lors des paiements en ligne La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d authentification lors des paiements en ligne Harris Interactive 03/2011 1 Méthodologie d enquête Enquête réalisée en ligne du 15 au 25

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20%

Taille d entreprise Moins de 50 salariés 0% De 50 à 250 salariés 40% De 251 à 5 000 salariés 40% Plus de 5 000 salariés 20% Baromètre mené en juin 2014 auprès de 1 000 salariés d entreprises et 300 dirigeants/managers impliqués dans le pilotage des réseaux sociaux et du digital pour leurs entreprises de plus de 50 salariés.

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine, 24 ans, est informaticienne. Elle a grandi dans un monde de libertés informatiques. Elle survit dans notre société propriétaire en faisant du

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Pour : Arnaud de Bresson / Vanessa Mendez De : Jennifer Fuks / Charles-Henri d Auvigny chdauvigny@opinion-way.com Tél

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

Les internautes et le e-commerce aujourd hui. Mars 2011

Les internautes et le e-commerce aujourd hui. Mars 2011 Les internautes et le e-commerce aujourd hui Mars 2011 AMéthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1067 personnes, représentatif de la population des internautes français

Plus en détail

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH Baromètre BVA Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH en partenariat avec le Figaro avec le concours scientifique de la Chaire de Sciences Po Fiche technique Recueil

Plus en détail

4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur. Expression Ce que je dis. Audience Qui je connais

4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur. Expression Ce que je dis. Audience Qui je connais Maîtriser son identité numérique 1 1. Définition de l identité numérique 2. Je choisis ma photo et mon pseudo 3. Gérer son profil 4. Les traces que je laisse avec mon ordinateur Définition : 10 mn Photo

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX

GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX 17.07.2013 GUIDE DE PARTICIPATION DES JOURNALISTES AFP AUX RESEAUX SOCIAUX GENERALITES Les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien de milliards de personnes et l information, foisonnante, y

Plus en détail

Métamorphoser son image en ligne

Métamorphoser son image en ligne Jour 1 Métamorphoser son image en ligne Métamorphoser son image en ligne Comment gérer sa réputation sur les réseaux sociaux En parcourant les sites d actualité, qui n a pas lu ces jours-ci un article

Plus en détail

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances 1 Présentation du groupe Maximiles «Le leader européen de la fidélisation en ligne» Naissance 1999 Nationalité France, Angleterre,

Plus en détail

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE Septembre 2011 Arnaud ZEGIERMAN Amandine MESSINA www.institut-viavoice.com Viavoice Tel : +33(0)1 40 54 13 71 Mieux comprendre l opinion pour agir 9 rue Huysmans 75006 Paris +33

Plus en détail

Atelier Webmarketing. Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet. Présentation des outils de promotion d'un site internet

Atelier Webmarketing. Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet. Présentation des outils de promotion d'un site internet Atelier Webmarketing Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet Présentation des outils de promotion d'un site internet Sommaire 1/ Les liens sponsorisés/ Liens commerciaux/

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

Un guide LE CLOUD COMPUTING DÉMYSTIFIÉ 5 IDÉES REÇUES QUE TOUTES LES PETITES ENTREPRISES DEVRAIENT CONNAÎTRE SUR LE CLOUD COMPUTING

Un guide LE CLOUD COMPUTING DÉMYSTIFIÉ 5 IDÉES REÇUES QUE TOUTES LES PETITES ENTREPRISES DEVRAIENT CONNAÎTRE SUR LE CLOUD COMPUTING Un guide LE CLOUD COMPUTING DÉMYSTIFIÉ 5 IDÉES REÇUES QUE TOUTES LES PETITES ENTREPRISES DEVRAIENT CONNAÎTRE SUR LE CLOUD COMPUTING Les avantages considérables promis par le cloud computing aux petites

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Les Français et les moyens de paiement Etude de l Institut CSA pour le Ministère des Finances et des

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne

Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Corrigé : Enquête terrain : La communication interne Source : Entretien du XX/12/13 avec Mme D. de l entreprise EDF réalisé par Ludivine Moi : Bonjour Madame, j'aurais quelques questions à vous poser dans

Plus en détail

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION Parce qu Internet est un espace public où les données publiées non protégées sont accessibles à tous, voici des conseils pour gérer au mieux votre image sur Internet! IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus.

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net.

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net. Facebook Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de publier de l information dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes possédant

Plus en détail

Facebook : Attention aux images!

Facebook : Attention aux images! Facebook : Attention aux images! Petit guide pratique destiné aux parents Par Jacques Henno, spécialiste des nouvelles technologies * Bien utilisé, Facebook constitue un fabuleux outil de communication.

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

LE FUTUR DU COMMERCE par

LE FUTUR DU COMMERCE par LE FUTUR DU COMMERCE par Présentation de OpinionWay Quelles sont les attentes des consommateurs Français? Suivez le débat sur Twitter avec le hashtag #ebayfdc Méthodologie Étude réalisée auprès échantillon

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Contexte et Objectifs

Contexte et Objectifs Contexte et Objectifs Véritable phénomène de société, les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus importante dans la vie personnelle des français. Face à l engouement suscité par ce type de

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Réaliser des achats en ligne

Réaliser des achats en ligne 2 décembre 2013 p 1 Réaliser des achats en ligne La période de Noël approche. Vous avez peut-être envie d effectuer des achats sur internet, mais vous n osez pas, de peur qu on vous vole vos informations

Plus en détail

Un nouvel enjeu pour l emploi!

Un nouvel enjeu pour l emploi! Un nouvel enjeu pour l emploi! On estime que l humanité produit toutes les 2 heures autant de données qu elles en avait produit au total jusqu en 2003! (source : IDC) L univers numérique est en pleine

Plus en détail

Explications des items d'obii pour la validation du B2I

Explications des items d'obii pour la validation du B2I Explications des items d'obii pour la validation du B2I Rappel le socle commun compte sept compétences dont l'une d'entre elles porte sur : la maîtrise des techniques usuelles de l information et de la

Plus en détail

Usages Internet et perception de la sécurité en ligne : la contradiction permanente

Usages Internet et perception de la sécurité en ligne : la contradiction permanente N 37000 MÉDIA ET NUMERIQUE Contacts Média : Florence Gillier & Associés Sabine Grosdidier sabineg@fgcom.fr 01 41 18 85 55-06 07 61 65 75 Valérie Hackenheimer valerieh@fgcom.fr 01 41 18 85 63-06 12 80 35

Plus en détail

e-venement v2.6, par poste de fonctionnement

e-venement v2.6, par poste de fonctionnement À Quimper le 18 novembre 2013 e-venement v2.6, par poste de fonctionnement Précision : Certaines des fonctionnalités listées ne seront accessibles que pour les structures ayant fait explicitement la demande

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises

Rapport Lille. Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Sondage National de Satisfaction de la CNAV auprès des entreprises Rapport Sommaire Présentation de l'étude Satisfaction globale La réalisation des DADS salaires Les contacts avec la CARSAT, CGSS ou CNAV

Plus en détail

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet?

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Dans le cadre de sa campagne d éducation «Internet, les autres et moi», RSA a commandité une étude qui interroge et compare les perceptions

Plus en détail

Le baromètre de la Confiance - Vague 4. Présentation des résultats 22 septembre 2011

Le baromètre de la Confiance - Vague 4. Présentation des résultats 22 septembre 2011 Le baromètre de la Confiance - Vague 4 Présentation des résultats 22 septembre 2011 Sommaire Présentation de l étude 1 La confiance 1.1 L'état de la confiance 1.2 Les leviers de la confiance 1.3 La perception

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique c'est quoi au juste? CAID's Delémont - 2 mars 2009 Par Bruno Kerouanton http://bruno.kerouanton.net/blog Les pirates... au début Qui : adolescents isolés Moyens : légers. Motivation

Plus en détail

Conseils de sécurité pour les parents

Conseils de sécurité pour les parents Sécurité Internet pour les enfants et les familles Conseils de sécurité pour les parents Internet fait à présent partie intégrante de la vie quotidienne de la plupart des gens. En quelques années, cet

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Emails @ 2. 2-ENVOYER une PIECE JOINTE

Emails @ 2. 2-ENVOYER une PIECE JOINTE Emails @ 2 2-ENVOYER une PIECE JOINTE Une pièce jointe, c'est un document (texte, photo, diaporama, musique...) que l'on associe à son courrier (un peu comme un colis dans lequel vous mettez une lettre

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Les conditions de fiabilité des études online

Les conditions de fiabilité des études online Les conditions de fiabilité des études online Le Club Études et Internet Ambitions du «club études et internet»: Engager des programmes de «Research on Research» Diffuser et partager les résultats Identifier

Plus en détail

Assurance Vie en Ligne

Assurance Vie en Ligne Synthèse - Mars 2014 Benchmark concurrentiel de l expérience client en ligne e Assurance Vie en Ligne 6 sites d acteurs de référence de l Assurance Vie en Ligne plus de 7.000 internautes mobilisés www.observatoire-eperformance.com

Plus en détail

Réseaux sociaux virtuels

Réseaux sociaux virtuels Réseaux sociaux virtuels Conférence Rotary Club Fort Fleur d'epée 5/10/2012 par Joël Kockerols Introduction L'objectif est de démystifier les RSV, expliquer les rumeurs dans la presse autour des RSV et

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION. Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015.

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION. Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015. CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION Date de dernière mise à jour et d entrée en vigueur : 11 mai 2015. Les présentes CGU sont disponibles sur le site internet www.catchmysong.com ainsi que dans l application

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Les Français et la carte bancaire

Les Français et la carte bancaire Les Français et la carte bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : PayPlug Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

Les vols via les mobiles

Les vols via les mobiles 1 Les vols via les mobiles Android est le système d exploitation le plus populaire parmi les utilisateurs des appareils mobiles et malheureusement aussi parmi les cybercriminels puisque c est l OS le plus

Plus en détail

Etat des lieux du marketing digital

Etat des lieux du marketing digital Etat des lieux du marketing digital Décembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014 Le Cloud Computing Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où Mai 2014 SOMMAIRE - Qu est ce que le cloud computing? - Quelle utilisation? - Quelle utilité? - Les déclinaisons

Plus en détail

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 9 Richard Lough

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 9 Richard Lough LBE Ordinateurs et Internet - Programme 9 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction: Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Internet (voix off mécanique), expert

Plus en détail

Louer et utiliser un Hébergement Mutualisé OVH (Version 1.0)

Louer et utiliser un Hébergement Mutualisé OVH (Version 1.0) Louer et utiliser un Hébergement Mutualisé OVH (Version 1.0) Page 1/27 Table des matières 1.L'hébergement mutualisé c'est quoi?...3 2.Quel hébergeur choisir?...4 3.Louer un hébergement mutualisé chez OVH...4

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Nos enfants et Internet

Nos enfants et Internet Extrait du support de présentation orale Nos enfants et Internet Isabelle Le Roy Isabelle Gulphe-Lachaud Anne Gustin Eléonore Papeix Mars 2014 Avec le soutien de 1 Bon anniversaire! 2 Une bonne occasion

Plus en détail

«Quel Syndicalisme pour Demain?»

«Quel Syndicalisme pour Demain?» «Quel Syndicalisme pour Demain?» Février 2010 OpinionWay Mathieu Doiret - 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 00 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sécurité sur Facebook? Faut il avoir peur, et de quoi sur Facebook? ou sur d'autres réseaux? Quelques exemples de risques par ordre décroissant:

Plus en détail

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques

C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S. Des attitudes des Européens face aux risques C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Observatoire Ipsos-LogicaBusiness Consulting/Crédit Agricole Assurances Des attitudes des Européens face aux risques Fiche technique Ensemble : 7245 répondants

Plus en détail

Récupération de fichiers effacés avec Recuva 1/ 5

Récupération de fichiers effacés avec Recuva 1/ 5 Récupération de fichiers effacés avec Recuva 1/ 5 Beaucoup d'entre nous un jour avons supprimé par erreur soit des documents ou des photos et malheureusement nous les avons mis à la poubelle. Nous pensons

Plus en détail

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Avner Levin * * Professeur agrégé et directeur, Privacy and Cyber

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Règlement du jeu Concours Photo #cvchatel

Règlement du jeu Concours Photo #cvchatel Règlement du jeu Concours Photo #cvchatel Article 1 - Présentation de l organisateur La Mairie de châtelaillon-plage, située 20 Boulevard de la Libération 17340 Châtelaillon-Plage ciaprès dénommée «Organisateur»,

Plus en détail

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00

Février 2013. Sondage sur les français et leur pharmacie. Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Sondage sur les français et leur pharmacie Février 2013 Date : 05 mars 2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle doit impérativement

Plus en détail

Charte informatique du personnel

Charte informatique du personnel Charte informatique du personnel ARC-RES3-REF001 RVO Mise à jour : 19.04.2013 Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 1.1. But... 2 1.2. Objet... 2 2. COMPORTEMENTS INADEQUATS ET SANCTIONS... 2 3. DIRECTIVES...

Plus en détail