4 MENUISERIES EXTERIEURES / SERRURERIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4 MENUISERIES EXTERIEURES / SERRURERIE"

Transcription

1 4 MENUISERIES EXTERIEURES / SERRURERIE CHAPITRE 1 - GENERALITES 1.1 Objet du marché Le présent chapitre concerne la description des travaux du lot n 04 pour l ensemble des ouvrages de «Menuiseries extérieures / Bardage», nécessaires à l extension et au réaménagement du restaurant administratif de la délégation CNRS Aquitaine Limousin à Pessac. Le C.C.T.P. du présent lot ne peut être dissocié de celui des différents corps d état qui contribuent à la réalisation de l ensemble du projet. L entrepreneur se reportera donc à ces autres C.C.T.P. ainsi qu à l ensemble des documents qui définissent les prestations de chacun. S il le juge utile, l entrepreneur demandera au maître d ouvrage les documents complémentaires et renseignements qui lui paraissent indispensables à l établissement de son offre. Dans le cas où l entreprise du présent lot redistribuerait, à son initiative, la prestation entre plusieurs intervenants, elle assumera la responsabilité de l organisation logique des interventions et du parfait achèvement de la totalité des ouvrages Obligations de l entreprise Il est rappelé à l entreprise du présent lot qu elle devra prévoir à sa charge tous les travaux nécessaires à la parfaite exécution de l ensemble de ses prestations. Elle est tenue de vérifier si les détails décrits dans le CCTP et sur les plans sont complets, si les types de construction sont appropriés, s ils sont conformes à la réglementation, et s ils présentent les qualités requises à l utilisation pour laquelle ils sont prévus. Ceci s applique également à l analyse des interfaces avec le gros-œuvre, la charpente et la prise en compte de toutes les sollicitations auxquelles les ouvrages sont soumis. L entreprise du présent lot sera tenue de prendre connaissance de toutes les pièces du dossier de consultation, incluant tous les autres lots, ainsi que les rapports du bureau de contrôle et du coordonnateur SPS. Au vu de ces documents, l entreprise devra apprécier et tenir compte de toutes les sujétions et incidences que les ouvrages des autres corps d état pourraient avoir sur ses propres ouvrages. Elle devra également prendre en compte les remarques du coordonnateur concernant la sécurité, la méthodologie, l organisation du chantier. L entreprise s assurera avant la remise de son offre qu il n y a ni manque, ni double emploi dans les prestations fournies au titre du présent lot afin d assurer un achèvement complet des travaux dans les règles de l art. Toutefois, si l entreprise détectait des manques ou des redondances, ceux-ci ne pourraient valablement pris en compte que s ils sont identifiés, chiffrés et justifiés par une note lors de la remise de l offre. 1.3 Indications du soumissionnaire concernant l offre Le soumissionnaire pourra joindre à son offre les détails permettant d apprécier la construction proposée. Il s agit de coupes de principe suivantes : Mur rideau, Châssis vitrés. Il devra également indiquer la marque des profils qu il envisage d utiliser, et de joindre une documentation spécifique aux produits concernés. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 1/20

2 1.4 Etudes d exécution, coordination L entreprise devra se mettre en rapport avec tous les intervenants du chantier pour coordonner la conception de ses propres travaux dès que ces derniers sont en interface directe ou indirecte avec d autres ouvrages. Elle précisera notamment aux entreprises de gros œuvre et de charpente les efforts transmis par les façades ainsi que les réservations dont elle a besoin. Elle fournira toutes les pièces à incorporer. Elle devra pour ces dernières en contrôler la prise en compte dans les études du gros œuvre ou du charpentier, la bonne mise en œuvre et en vérifier l implantation. L entreprise inclura dans ses prix tous les frais d études (notes de calculs, dessins, tirages et diffusions à tous les acteurs concernés du chantier) correspondant aux réunions de mises au points techniques avec les autres entreprises, la maîtrise d œuvre, le bureau de contrôle, le coordonnateur SPS. 1.5 Moyens à mettre en œuvre sur le chantier L entreprise inclura dans ses prix tous les moyens nécessaires à la bonne exécution de ses travaux. Cela comprend notamment, sans que cette liste soit exhaustive : Les ancrages, réservations, inserts à fournir au gros œuvre avant coulage ou au charpentier pendant sa fabrication, Toutes les fixations, pattes, visseries nécessaires, Tous les raccords avec les autres corps d état (gros œuvre, charpente, toiture, bardage, faux plafond extérieur, VRD ) concernant : o L étanchéité à l eau et à l air (bavette, membranes, mastic d étanchéité, o L isolation thermique (continuité des isolants), o L isolation phonique (continuité des masses isolantes). Tous les frais liés à l installation et la mise en œuvre de réservation demandées par tous les autres corps d état. À titre d exemples, non exhaustifs : les usinages et la mise en œuvre : o De grilles de ventilation, o De pattes supports pour le faux plancher, le faux plafond, le serrurier Toutes les sujétions liées au stockage et à la protection des matériaux entreposés en phase provisoire sur le chantier, Toutes les pièces de raccordement avec les lots intérieures (carrelage, faux plancher, sol souple, plâtrerie, cloisons, faux plafonds) comprenant la fourniture et la mise en œuvre de tôlerie, isolants thermiques et phoniques, mastics d étanchéité, Tous les moyens nécessaires à la réception, avant de commencer ses propres travaux, des ouvrages supports (gros œuvre ou charpente). En l absence de réserves écrites, faites avant le commencement de ses travaux, l entreprise ne pourra se prévaloir d aucune sujétions dans l exécution de ses propres travaux. Tous les moyens d accès (échafaudages, nacelles ) rendus nécessaires liés au phasage du chantier pour respecter le planning général des travaux joint à l appel d offre, Tous les moyens de levage (grues, élévateurs, palans ) nécessaires pour approvisionner et mettre en œuvre ses propres ouvrages, Tous les moyens de protections individuelles ou collectifs nécessaires à la mise en œuvre des ouvrages du présent lot, Toutes les protections à mettre en œuvre pour protéger ses propres ouvrages jusqu à la réception des travaux, Tous les travaux de nettoyage des menuiseries et des vitrages en fin de chantier pour livrer ses ouvrages parfaitement propres. 1.6 DOE DIUO (certificats, PV) L entreprise devra fournir en fin de chantier tous les dossiers : Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 2/20

3 De recollement (dossier d ouvrages exécutés) (1 exemplaire reproductible, 4 exemplaires papier, 1 support informatique au format dxf), De recueils des PV des matériaux mis en œuvre (PV d essais AEV, avis techniques, label CEKAL, PV feu ), D intervention ultérieure pendant l utilisation de l ouvrage, Des principaux fournisseurs (nom et adresse des principaux fournisseurs). Les contenus de ces dossiers seront précisés en cours de chantier par la maîtrise d œuvre, le bureau de contrôle, le coordonnateur sécurité et la maîtrise d ouvrage. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 3/20

4 CHAPITRE 2 SPECIFICATIONS TECHNIQUES 2.1 Gestion des déchets par tri sélectif Les déchets de chantier feront l objet d un tri sélectif et d une gestion commune pour l ensemble du chantier. Le tri sélectif des déchets permet de séparer les différents matériaux composant le bâtiment en vue : D une valorisation pour les produits recyclables, D un traitement approprié pour les produits considérés comme déchets spéciaux ou déchets ultimes. Les matériaux seront classifiés selon la nomenclature des déchets actuellement en vigueur, nomenclature induite par la loi n du 15 Juillet 1975 et l avis relatif à la nomenclature déchets du JO du Novembre Les éléments non valorisables sont dirigés vers les sites appropriés suivant la classification suivante : Classe I : déchets industriels spéciaux, Classe II : déchets ménagers et assimilés, Classe III : déchets dits «inertes». L entreprise du lot gros œuvre aura à sa charge l ensemble de la gestion des déchets de l ensemble des corps d état et pendant toute la durée de l opération. On distinguera notamment : La mise en place des bennes et des installations spécifiques nécessaires, L évacuation et le transport des déchets, Le suivi (réception, recyclage, traitement, etc ) des déchets. Les frais relatifs à cette prestation seront affectés à chaque entreprise dans le cadre du compte prorata. Nota : cet article ne s applique pas aux travaux de déconstruction sélective. 2.2 Généralités selon les ouvrages Généralités selon les ouvrages Les ouvrages du présent lot seront exécutés selon l ensemble des normes et DTU en vigueur à la date de la remise de l offre, et notamment : Les normes européennes EN, Les normes françaises NF, Les recommandations du Ministère de l Education Nationale, Le Code de la Construction et de l habitation, Le Code l Urbanisme, Le Code du Travail, Le règlement de sécurité contre l incendie relatif aux recommandations aux établissements recevant du public, Le NRA (nouvelle réglementation acoustique), arrêtés du 28/10/1984), Tout autre Code, norme ou recommandations applicable au présent projet, Décret du 29/11/2000 «caractéristiques thermiques des constructions). Seuls, sont cités dans les chapitres suivants, les DTU et normes principaux auxquels l entrepreneur se doit de faire systématiquement référence. Cela n exclue pas que l ensemble des ouvrages devra être conforme à la réglementation européenne et française, même si le texte n est pas explicitement cité dans le présent document. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 4/20

5 Toutes les façades légères, menuiseries, portes, ensembles menuisés, verrières, serres, protections solaires, objet du présent lot doivent suivre les prescriptions des documents concernant les façades légères ci-après qui présentent une synthèse de la réglementation sur le sujet, renvoyant pour chacun des sujets traités aux normes en vigueur à respecter? Seuls sont mentionnés ci-après, pour information, les principaux renvois Façades légères Les ouvrages du présent lot seront exécutés selon l ensemble des normes et DTU en vigueur à la date de la remise de l offre, et notamment : la NFP façade légère / définition / classification / terminologie le XP (DTU 33.1) façades rideaux / façades semi-rideaux / façades panneaux / cahier des clauses techniques la XP (DTU 33.1) façades rideaux / façades semi-rideaux / façades panneaux, cahier des clauses spéciales. la XP (DTU 33.1) façades rideaux / façades semi-rideaux / façades panneaux / Annexe informative : entretien et maintenance. la XP (DTu 33.1) tolérance dimensionnelle du gros œuvre destiné recevoir des façades rideaux, semi-rideaux ou panneaux. la XP façades rideaux, semi-rideaux / façades panneaux. Performances de l ouvrage fini. - Performances de résistance mécanique et de sécurité ( 4), - Performances d habitabilité, - Performances de durabilité. Façades et châssis VEC (Verre Extérieur Collé) Les façades et châssis VEC ne constituent pas des ouvrages traditionnels et doivent donc, à ce titre, obligatoirement posséder un avis technique en cours de validité. Les textes de référence pour les façades et châssis VEC sont : - Le cahier n 3130 du CSTB Mai 1999 : VEC faisant l objet d un avis technique, conditions générales de conception, fabrication et mise en œuvre, - Le cahier n _3222 du CSTB guide d agrément technique européen. Système de vitrages extérieurs collés (VEC), - Le cahier n 2934 du CSTB Janvier Février 1997 : résistance au choc de sécurité intérieur d une façade VEC. Les façades en VEA (Verre Extérieur Attaché) Les façades en VEA ne constituent pas des ouvrages traditionnels et doivent donc, à ce titre, soit posséder un avis technique en cours de validité, soit satisfaire une procédure d ATEX (appréciation technique d expérimentation) à caractère favorable. Les textes de référence pour les façades VEA sont - Cahier n 3027 du CSTB Mars 1998 : vitrages extérieurs attachés (VEA). Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d avis technique, - Cahier n 2914 du CSTB d Octobre 1996 : vitrages extérieurs attachés faisant l objet d un avis technique. Conditions générales de conception, fabrication et mise en œuvre. Cas particulier des EdR (Elément de remplissage) Les EdR ne constituent pas des éléments traditionnels et devront à ce titre bénéficier d un avis technique en cours de validité. Les textes de référence pour les EdR sont : Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 5/20

6 - Le cahier n 3075 du CSTB d Octobre 1998 : élément de remplissage de façades légères faisant l objet d avis technique. Conditions générales de mise en œuvre. - Le cahier n 2101 du CSTB de Septembre 1986 : éléments de remplissage de façade légères famille CB-AC, famille CB-Tôle. Conditions générales de fabrication et caractéristiques des procédés faisant l objet d un avis technique. - Le cahier n 2102 du CSTB de Septembre 1986 : classement EdR des éléments de remplissage de façades légères, faisant l objet d un avis technique. - Le cahier n 2914 du CSTB d Octobre 1996 : vitrages extérieurs attachés faisant l objet d un avis technique. Conditions générales de conception, fabrication et mise en œuvre Menuiseries métalliques Les menuiseries métalliques mises en œuvre doivent suivre les prescriptions des documents suivants : la NF P Menuiseries métalliques / Terminologie la NF P Spécifications techniques des fenêtres, portes-fenêtres et châssis fixes métalliques. la NF P Performances dans le bâtiment, présentation des performances des fenêtres et porte fenêtres. la NF P Caractéristiques des fenêtres, NF P et le DTU 36.1/37.1 Mémento pour les maîtres d œuvre. la NF P (DTU 37.1) menuiseries métalliques / Cahier des Clauses Techniques la NF P (DTU 37.1) menuiseries métalliques / Cahier des Clauses Spéciales le DTU 36.1 / 37.1 Menuiseries bois / Menuiseries Métallique Annexes Communes. le Cahier 3131 du CSTB Fenêtres et porte faisant l objet d un avis technique / Caractéristiques thermiques Verrières Sans objet Miroiterie / Vitrerie NFP (référence DTU 39 CCT), NFP /A1 (amendement A1) et NFP /A2 (amendement 2), NFP marchés privés (référence DTU 39-CCS), Les prescriptions des normes NFP miroiterie vitrerie (référence DTU 39 CCT), NFP /A1 (amendement 1) et NFP /A2 (amendement 2), NFB verre étiré, généralités, NFB glace non colorée, généralités, NFB verres de sécurité pour vitrage de bâtiment, NFP verre étiré pour vitrage de bâtiment, NFP glace pour vitrage de bâtiment, NFP verre feuilleté pour vitrage de bâtiment, NFP verre trempé pour vitrage de bâtiment, NFP verre armé pour vitrage de bâtiment, NFP à 456 pour les vitrages isolants, Cahier de CSTB n 840 de Février 1969 : recommandations de mise en œuvre et classement EDRK, Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 6/20

7 Règles de calculs DTU «règles NV 65.67» et «règles Th 77», Les conditions générales d emploi et de mise en œuvre des vitrages isolants faisant l objet d un avis technique (CSTB Mai 1994). Les épaisseurs des vitrages sont à vérifier en fonction de leurs surfaces, leurs largeurs, et hauteurs, l exposition des baies et la pression du vent. Les épaisseurs définies ci-après ne sont données qu à titre indicatif, et n ont aucune valeur contractuelle, seul l entrepreneur étant responsable du choix de l épaisseur du vitrage. Les vitrages isolants sont obligatoirement posés en feuillure drainée vers l extérieur. Le chapitre 7 de la norme NFP (référence DTU 39-CCT) ainsi que les conditions générales d emploi et de mise en œuvre des vitrages isolants faisant l objet d un avis technique, apportent toutes les appréciations sur l utilisation des vitrages isolants dans le bâtiment. Vitrage feuilleté, pose en feuillure drainée. L emploi de mastic à l huile de lin en garniture d étanchéité est interdit. Dans le cas où le chant pourrant se trouver en contact avec une garniture d étanchéité ou un produit utilisé pour le collage des verres, la compatibilité de ceux-ci avec l intercalaire doit être justifié. Mise en œuvre suivant les prescriptions techniques du fabricant et les régles de l art Concernant les garde corps Le dimensionnement et la mise en œuvre de l ensemble des garde-corps doivent répondre aux normes suivantes : NFP de Juillet 1988 : règles de sécurité relatives aux dimensions des garde-corps et rampes d escalier, NFP d août 1988 : définit les essais dynamiques et statiques applicables aux garde-corps définis dans la norme NFP Hygiène, sécurité et conditions de travail Les régles d hygiène et sécurité des travailleurs seront conformes au Code du Travail, livre 2, titre 2, décret du 1/01/1965 modifié et complété. 2.4 Coordination sécurité Principales obligations de l entrepreneur, du travailleur indépendant ou du sous-traitant : Respecter et appliquer les principes généraux de prévention articles L230-2, L235-1, L235-18, Rédiger et tenir à jour les PPSPS les transmettre aux organismes officiels (IT, CRAM et OPPBTP) au coordonnateur ou au maître d ouvrage et les conserver pendant 5 ans à compter de la réception de l ouvrage, articles L235-7, R à R238-36, Participer et laisser participer les salariés au CISSCT articles L à L235-14, R à R238-56, Respecter les obligations résultant du plan général de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé (PGCSPS), article L235-1, L livre II et décrets non codifiés, Respecter les obligations issues du livre II du Code du Travail, notamment les grands décrets techniques (8/01/1965, etc), Viser le RJC et répondre aux observations ou notifications du coordonnateur, article R Indication au CCTP Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 7/20

8 Le soumissionnaire est tenu de vérifier si les détails de construction décrits au CCTP et en plans sont complets, si les types de construction sont appropriés et s ils présentent les qualités requises à l utilisation pour laquelle ils sont prévus. Ceci s applique également aux raccords, à la maçonnerie et aux sollicitations auxquelles ils sont soumis. Les modifications ou compléments jugés utiles ou nécessaires devront être joints à la soumission accompagnés des justifications correspondantes. 2.6 Choix des profilés le choix des profilés aura lieu selon l utilisation souhaitée d après le présent CCTP. En tant que profilés à rupture de pont thermique ne seront admis que ceux dont les parties intérieures et extérieures sont liées solidairement et sans jeu sur toute leur longueur par un intercalaire isolant. Les profilés devront supporter parfaitement les charges prescrites par la norme DIN Les efforts de cisaillement qui en résultent entre les parties intérieures et extérieures devront être transmises avec fiabilité par le profilé. Les profilés en aluminium devront être classés dans la catégorie prescrite par la norme DIN L aération ainsi que l évacuation des eaux du fond de feuillure et de la chambre extérieure devront permettre à l humidité de s échapper librement vers l extérieur. Si la liaison du profilé est située en fond de feuillure et dans la chambre extérieure, elle devra être étanche et résistante à l eau sans que pour cela un étanchement supplémentaire soit nécessaire. Pour les vitrages isolants, l aération en fond de feuillure devra être réalisée selon les instruction des fabricants de vitrages. Pour le fléchissement admissible des traverses et des montants, il sera observé les instructions des fabricants de vitrages isolants ainsi que la norme DIN Note : le principe de rupture de pont thermique devra être observé pour l ensemble de la construction. 2.7 Raccordement des profilés La section transversale des équerres devra correspondre aux contours intérieurs des profilés. Pour les assemblages en onglet, il sera veillé à un collage parfait des surfaces d onglet. Les raccordements en coupe droite devront être aussi suffisamment étanchés à l aide des pièces de remplissage et de matériaux d étanchéité à élasticité constante afin d empêcher l infiltration des eaux dans la construction. Pour les profilés à rupture de pont thermique, l effet calorifuge devra être également maintenu dans les zones recevant les équerres et les raccords en T. 2.8 Joints pour châssis ouvrants Tous les joints d étanchéité devront être appliqués de manière à ce qu ils puissent être changés et qu ils répondent en permanence aux exigences du groupe de sollicitation demandées pour les constructions de fenêtres. 2.9 Evacuation des eaux et aération de la construction Les eaux de pluie ou de condensation pouvant s infiltrer dans les feuillures et les rainures des profilés devront pouvoir s échapper librement vers l extérieur par l intermédiaire de fentes d évacuation ou de chambres vides protégées. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 8/20

9 2.10 Ferrures quincaillerie Les ferrures utilisées seront celles du fabricant de profil. Dans le cas où seraient prévues certaines ferrures n appartenant pas au système, elles devront être choisies en observant les normes DIN correspondantes. Elle portera le label SNFQ lorsque l article correspondant à fait l objet d un agrément. Si aucune prescription contrainte n est formulé dans le présent CCTP, toutes les ferrures, à l exception des poignées de commande et des paumelles sur ouvrants, devront être dissimulées. Les marques et références des articles de quincaillerie indiquées au cours du devis descriptif ont été retenues pour une destination précise à titre de référence. En principe, l entrepreneur devra répondre à ce choix. Il lui sera possible de proposer des matériaux de remplacement dans la mesure où ces matériaux ont des qualités techniques dans tous les domaines au moins égales à celles des matériaux de base. Toutefois, l acceptation de matériaux de remplacement ne sera pas tributaire de la seule justification des caractéristiques techniques, le maître d œuvre se réservant son choix définitif en fonction des caractéristiques d ordre esthétique. Dans l hypothèse où l entreprise désire proposer un matériel de remplacement, il devra fournir à l appui de sa proposition : Les marques et références du matériel de remplacement ainsi que les noms et adresses des fabricants, étant entendu que les marques indiquées en référence dans la description des ouvrages, constituent la qualité minimum requise et restent exigibles en cas de contestation. La justification des labels, Eventuellement, la limite des garanties accordées par le fabricant, cette garantie devant être également équivalente à celle accordée sur les matériaux de base. Qu il s agisse des quincailleries référencées au présent CCTP ou des quincailleries de remplacement, l ensemble devra faire l objet d une présentation de panoplie, comportant l ensemble des quincailleries prévues dans les différents ouvrages, serrures, crémones, pivots, paumelles, verrous, poignées de manœuvre, etc La fixation des ferrures aux profilés devra être solidaire et sans jeu. Les raccordements par vissage dans les parois de profilés seront effectués par rivets taraudés ou par pièces d accouplement arrières. La quincaillerie sera en aluminium protégé par une couche anodique, pour les accessoires, devant offrir un état de surface soigné et une esthétique soulignée. La quincaillerie sera en acier zingué, pour les accessoires subissant des efforts importants et généralement situés en feuillure. Elle sera parfaitement adaptée au type de menuiserie et selon les prescriptions des documents techniques de mise en œuvre du fournisseur. La visserie sera en acier inoxydable Finition Finition des constructions par couvre-joint en aluminium ou en PVC de différentes formes et sections adaptables sur les 4 côtés du châssis. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 9/20

10 2.12 Vitrage Les vitrages seront maintenus par parcloses aluminium à clippage par clips en plastique. Des joints en ETP sur une double périphérie réaliseront l étanchéité entre le cadre ouvrant et le vitrage ; Périphérie intérieure : par joint clé en EPT. Le positionnement de ce joint surviendra en dernière opération. Ce principe assurera une compression du joint extérieur sur le vitrage renforçant ainsi la ceinture d étanchéité. Les vitrages mis en œuvre répondront aux prescriptions du fabricant et aux spécifications éditées par TECMAVER, en fonction des ensembles menuisés et des exigences de sécurité. Les vitrages répondront également aux directives de l UEAtc : Directives communes pour l agrément des fenêtres, Directives communes pour l agrément des façades légères. Les vitrages devront permettre l attribution du label ACOTHERM pour les menuiseries avec suivi et marqué. La pose des vitrages sera effectuée suivant les recommandations du SNJF et conformément aux normes. Ils bénéficieront d un avis technique (GECO) Cotes de réservation Les côtes seront relevées sur le chantier par le mandataire. Si le maître d œuvre exige que les constructions soient prêtes au montage à une date ne permettant pas d effectuer préalablement le métré, les côtes de fabrication seront alors définies en accord avec le maître d œuvre en tenant compte des tolérances de construction prescrites par les normes Pose des éléments la pose sera facilitée par l intermédiaire d un précadre en acier galvanisé ou un tube en aluminium. La mise en place des menuiseries dans le gros-œuvre, les fixations, tolérances et calfeutrements sont définies par la norme NF P (référence DTU 37.1 CCT). La pose pourra être facilitée par l utilisation de cales de réglage assurant un positionnement précis du cadre aluminium. L ancrage à la maçonnerie des éléments en aluminium devra être réalisé de manière à ce que les mouvements du bâtiment et ceux des éléments en aluminium puissent être absorbés sans transmettre de contraintes aux constructions aluminium. Les éléments en aluminium devront être d aplomb et parfaitement alignés en fonction du tracé métrique réalisé à chaque niveau du bâtiment. Tous les matériels de fixation nécessaires à la pose devront être inclus dans les calculs des prix unitaires. Si pour certains raccordements sont prévus des pattes d ancrage, elles seront livrées franco sur le chantier et coulées dans les éléments du gros-œuvre. Dans ce cas, les plans de positionnement devront être remis à temps par le mandataire après passation de l ordre. Les matériels de fixation tels que les vis, les boulons, et pièces du même gendre devront être en acier inoxydable. Les autres éléments de fixation en acier seront galvanisés. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 10/20

11 Tous les raccordements à des éléments de construction contigus devront être considérés dans le calcul des prix unitaires. L entreprise prévoira toutes sujétions de scellements au sol sur dallage, d accrochage des cloisons de doublage et des possibilités de dilatation des parois au niveau de ses scellements Etanchement à la maçonnerie Il sera utilisé des joints d étanchéité en EPT dont la composition, les dimensions et l aspect correspondent à l utilisation prévue. Leurs caractéristiques élastiques devront satisfaire aux exigences pour les températures auxquelles ils sont susceptibles d être exposés. Pour le masticage devront être utilisés des matériaux à élasticité constante à base de silicone ou de thiokol. L adhérence du mastic aux éléments de construction devra rester parfaite, compte tenu des données constructives, des écarts, de température et des mouvements admissibles de dilatation des éléments de construction Anodisation Les propriétés caractéristiques de la couche d oxyde sont définies par la norme NF A traitement des surfaces des métaux Anodisation de l aluminium et de ses alliages Couches anodiques sur aluminium Spécifications générales. L oxydation anodique devra assurer une esthétique parfaite pour la décoration et une protection à la corrosion garantie par le label de qualité européen EWAA. La classe d épaisseur minimale de cette anodisation selon les ambiances et atmosphères sera conforme au tableau ci-après. I1 Locaux à faible hygrométrie I2 Locaux à hygrométrie moyenne Ambiances intérieures I3 I4 Locaux à forte Locaux à très forte hygrométrie hygrométrie I5 Ambiance agressive AA10 AA10 AA15 AA15 Etude spécifique Atmosphères extérieures directes ou protégées et ventilées Atmosphère rurale non polluée Atmosphère normale urbaine ou industrielle Atmosphère sévère urbaine ou industrielle Atmosphère marine entre 10 et 20 km du littoral Atmosphère marine entre 2 et 10 km du littoral Bord de mer Atmosphère mixte normale Atmosphère mixte sévère Atmosphère agressive E11 ou E21 E12 ou E22 E13 ou E23 E14 ou E24 E15 ou E25 E16 ou E26 E17 ou E27 E18 ou E28 E19 ou E29 AA15 AA15 AA15 AA15 AA15 AA15 AA20 AA20 Etude spécif L oxydation anodique des tôles et profilés d aluminium devra être réalisée selon la norme DIN Le traitement de surface sera satiné, brossé mécanique, poli. La teinte sera argent, champagne, or, bronze. La couleur des ferrures apparentes devra dans la mesure du possible correspondre à la teinte choisie. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 11/20

12 2.17 Laquage Le revêtement synthètique des tôles et profilés d aluminium devra être effectué à l aide de laques à base de polyester ou de époxy-polyester par poudre et devra présenter une épaisseur de couche de 60 microns au minimum. Pour les applications aux ouvrages en atmosphère extérieure, les revêtements obtenus à partir de peintures en poudre doivent répondre aux prescriptions de la norme PR EN (indice de classement T ). Les épaisseurs minimales moyennes du seuil de revêtement mesuré selon les ambiances et atmosphères seront conformes au tableau ci-après : I1 Locaux à faible hygrométrie POE 60 ou POL 60 I2 Locaux à hygrométrie moyenne POE 60 OU POL 60 Ambiances intérieures I3 I4 Locaux à forte Locaux à très forte hygrométrie hygrométrie POE 60 OU POL 60 POE 80 OOU POL 80 I5 Ambiance agressive Etude spécifique Atmosphères extérieures directes ou protégées et ventilées Atmosphère rurale non polluée Atmosphère normale urbaine ou industrielle Atmosphère sévère urbaine ou industrielle Atmosphère marine entre 10 et 20 km du littoral Atmosphère marine entre 2 et 10 km du littoral Bord de mer Atmosphère mixte normale Atmosphère mixte sévère Atmosphère agressive E11 ou E21 POL 60 E12 ou E22 E13 ou E23 E14 ou E24 E15 ou E25 E16 ou E26 POL 60 POL 80 POL 60 POL 60 POL 60 E17 ou E27 E18 ou E28 E19 ou E29 POL 60 POL 60 Etude spécif POE : thermolaque polyester époxy ; POL : thermolaque polyester ou acrylique. Le laquage permettra d obtenir le label QUALICOAT. Le maître d œuvre se réserve le droit de contrôle des traitements de surfaces des éléments fournis. Les spécifications et la technique des essais sont définies par les normes NF P et NFP Le choix des teintes portera sur toute la gamme de la palette RAL Protections et occultations L indication des profils portée sur les plans permet de préciser certains détails les sections de tous les éléments devront être vérifiées et adaptées aux sollicitations et aux dispositions constructives. Les réservations seront précisées en temps voulu aux entreprises concernées. L entrepreneur du présent lot devra vérifier si la position et la dimension des réservations sont conformes. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 12/20

13 Les matériaux non traditionnels devront avoir fait l objet d un avis technique du CSTB, valable à la date d exécution des travaux et d une décision d acceptation part la commission du service technique assurance construction (STAC). L entrepreneur étant seul responsable de ses ouvrages jusqu à la réception du bâtiment, devra en assurer la protection pendant toute la durée du chantier et le nettoyage soigné en fin de chantier ainsi que la vérification d aspect, de bonne tenue des ensembles, du bon fonctionnement des parties mobiles : graissages, etc La fermeture dans son ensemble devra être conforme aux directives communes de l UEAtc. Les essais au sac de sable exécutés conformément au document de l UEAtc ci-dessus pourront être demandés. Toutes les pièces métalliques auront une résistance à la corrosion au moins équivalente à une galvanisation à chaud de 60 microns minimum, la visserie apparente sera en acier inox 18/10. Tous les ouvrages en aluminium seront anodisés classe 20 EWAA. Les fermetures pour baies extérieures, équipées d une fenêtre seront conformes aux normes NF P , 352, 450 et 501, par particulier pour le critère de résistance mécanique à la flexion : classe exceptionnelle (les tabliers de volets roulants devront résister à des pressions 400 Pascals et des dépressions de 400 Pascals). Les fermetures pour baies libres seront conformes à la norme NF P , en particulier pour le comportement aux pressions, classe Ce et pour les fermetures motorisées en ce qui concerne les régles de sécurité Protection des surfaces pendant la durée du chantier Le mandataire devra, conformément à la norme DIN 18360, assurer la protection des ouvrages réalisés contre les endommagements et vols jusqu à réception des travaux Certificats et procès verbaux L entrepreneur sera tenu de présenter les certificats garantissant la qualité et l origine des matériaux mis en place. Il devra présenter les PV des portes coupe-feu et autres Etudes d exécution Avant tout commencement d exécution et avant la mise en fabrication, l entreprise devra présenter les dessins de menuiseries à l agrément de l architecte et du bureau de contrôle. Ces dessins seront établis à une grande échelle de façon à permettre un jugement précis et rapide Mise en fabrication La fabrication des ouvrages ne pourra être entreprise qu après accord donné par le Maître d œuvre et le Contrôleur technique, au sujet : Des prototypes, Des plans d exécution, Des plans d atelier et de chantier. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 13/20

14 CHAPITRE 3 - DESCRIPTION DES OUVRAGES «MENUISERIES EXTERIEURES», «SERRURERIE» 3.1 Généralités concernant tous les ouvrages Toutes les hypothèses concernant la définition, la fabrication et la mise en œuvre des ouvrages et notamment : Le dimensionnement des ossatures et des remplissages par rapport aux sollicitations (vent, neige, séisme, charge d exploitation), Les performances globales d étanchéité à l air, à l eau et au vent, La conservation des performances par rapport aux différents chocs et à la notion de garde-corps, Les performances acoustiques, Les performances thermiques. Sont définies dans les documents généraux du chapitre Spécifications Techniques précédent. Toutefois, dans le cas de dérogation, lorsqu une exigence plus légère ou plus dure serait demandée, celle-ci sera précisée dans les descriptions ouvrage par ouvrage, ci-dessous. La réglementation française et européenne n étant pas suffisamment précise ou explicite pour certains biens particuliers, les exigences spécifiques pour la présente opération pourront également être définies ci-après Exigences acoustiques Les ouvrages devront justifier par calcul d un isolement acoustique standardisé pondéré D nt,a,tr contre les bruits d une valeur R de 30 db(a), selon la norme NF en ISO Exigences thermiques Les ouvrages devront justifier par calcul, d un coefficient U global de 2,1 W / m 2.K. Pour obtenir ces performances, les vitrages devront présenter un coefficient U maximal de 1,6 W / m 2.K grâce à la présence d une couche faiblement émissive et/ou d une lame d air composée d un gaz rare. Les profilés utilisés présenteront une rupture de pont thermique Exigences d étanchéité Les ouvrages devront présenter un essai AEV correspondant aux exigences du DTU 36.1/37.1 Mémento pour les maîtres d œuvres et à la NF P , dans les dimensions du projet. Il est retenu pour le présent projet un classement : A3 E2 V Exigences esthétiques, natures, protections et finitions générales de l ossature L ossature est en aluminium. La finition est : aluminium laqué, la teinte sera définie dans la gamme RAL standard, non standard, ou dans une autre gamme, selon indications de l architecte La protection minimale contre la corrosion est définie par la norme NF P qui précise : Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 14/20

15 Pour l acier la préparation (métallisation, galvanisation, ) et les peintures possibles, Pour l inox, les nuances acceptables, Pour les alliages d aluminium et les qualités d anodisation et de thermolaquage à employer, En fonction de la définition des ambiances intérieures ou extérieures de l annexe A (NF p ). Pour le présent ouvrage, il est retenu la classification en : Ambiance intérieure Moyenne hygrométrie Ambiance extérieure Rurale Exigences concernant la stabilité des ouvrages L entreprise assurera la stabilité de ses ouvrages par un système de fixation, à présenter à l approbation du bureau de contrôle et les concepteurs, en pied et en tête de ces éléments vitrés avec possibilité de fixation sur les poteaux en béton armé de la structure. Ils comprendront notamment : La fixation et le montage sur pré)cadres en acier galvanisé ou aluminium avec réglage permettant d absorber les différences de niveaux possibles des planchers BA. Des ensembles de structure en acier galvanisé ou en aluminium, comprenant profils formant jambes de forces en raccordement avec les profils de menuiserie, et profils auto-portants scellés dans gros-œuvre formant ossature de maintien Exigences concernant l étanchéité à l air et l isolement thermique des volumes non visibles situés en plénum L entreprise assurera l étanchéité à l air et l isolement thermique des volumes non visibles situés en plénum (entre les parties vues et la sous-face des planchers ou poutres) par la mise en œuvre d élément de remplissage isolants, à présenter à l approbation du bureau de contrôle et des concepteurs Exigences concernant les labels de qualité complémentaires En complément des normes et règlements précisés précédemment au chapitre Spécifications Techniques, les labels suivants seront exigés pour tous les éléments d ouvrages : Pour les vitrages Tous les vitrages mis en ouvre présenteront un label CEKAL. Pour les menuiseries en aluminium anodisé Toues les profilés en aluminium anodisé présenteront un label QUALANOD Pour les menuiseries laquées Toutes les profilés en aluminium laqué présenteront un label QUALICOAT Pour les joints d étanchéité Tous les mastics auront un label SNJF 1 ère catégorie. Tous les joints seront réalisés selon les «règles professionnelles concernant l utilisation des mastics pour l étanchéité des joints» de septembre 1989 éditées par le Syndicat National des Joints de Façades. 3.2 Définition des remplissages pour l ensemble des ouvrages du chantier Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 15/20

16 Tous les remplissages seront conformes au DTU 39. Devront notamment être calculés et justifiés par l entreprise : Les épaisseurs selon l exposition, La composition (recuit, durci, trempé, feuilleté) en fonction des risques de casse thermiques, de la position par rapport aux lieux de passage et des aires d activité, de l aspect garde-corps (NF P ), Les températures maximales dans les doubles vitrages et les vitrages feuilletées, Dans le cas où les chants des vitrages resteront apparents,, chaque vitrage devra obligatoirement : Présenter au minimum des arêtes abattues intérieures et extérieures, Etre fabriqués avec un joint de scellement silicone, spécial VEC pour assurer la pérennité du double vitrage Parties courantes allège Vitrage clair feuilleté Parties courantes vision Vitrage clair feuilleté Parties courantes impostes Vitrage clair (sauf au-dessus des portes traité en feuilleté) Portes Vitrage clair feuilleté Châssis Vitrage clair Parties opaques en plénum Panneau opaque composé EDR (Elément De Remplissage) obligatoirement sous avis technique présentant : Un parement extérieur et intérieur composé : D une tôle acier galvanisé 75/100 couleur RAL (au choix de l architecte). Une isolation thermique en laine de roche, D un cadre périphérique en bois feuilluré traité, Un coefficient thermique maximal de 2,6 W/K.m Murs rideaux à serrage Principes généraux ossature Fourniture et pose des murs rideaux à rupture de pont thermique composés : de profils tubulaires de 500 mm de largeur, de serreurs capôts extérieurs plats, horizontaux, Tous les joints, mastics d étanchéité, pattes de fixation, visseries et éléments de finition intérieurs et extérieurs, Protection par thermolaquage polyester Remplissage Remplissage double vitrage clair isolant avec verre feuilleté deux faces dont 1 en Planitherm Futur sous label Cekal de la société Saint Gobain, ou équivalent. Pose des vitrages sur cales appropriées dans la feuillure Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 16/20

17 Vitrages maintenus par joint néoprène placé entre le vitrage et le serreur Jonctions extérieures La fourniture et pose des éléments suivants sont à prévoir dans le présent poste : Bavette basse en aluminium, même teinte que le mur rideau, Closoirs latéraux d étanchéité et de finition en aluminium, même teinte que le mur rideau, Pièces de jonction avec le faux plafond extérieur. 3.4 Ensembles menuisés Selon les plans, les ensembles menuisés sont composés de châssis isolés ou assemblés entre eux Ensembles menuisés Définition des ossatures Le choix architectural correspond à réaliser des ensembles menuisés à partir de profilés de menuiseries. La gamme retenue sera avec des dormants et des ouvrants traditionnels apparents. Châssis fixes Les châssis devront présenter un essai AEV correspondant aux exigences du DTU 36.1/37.1 Mémento pour les Maîtres d Œuvre et à la NF P , dans les dimensions du projet. Les profils aluminium mis en œuvre seront rupture de pont thermique. L entreprise prévoira la pose des grilles d entrée d air, selon les indications du lot ventilation. La définition et fourniture des grilles relèvent du lot ventilation. Dimensions des ouvrants : selon élévations. Châssis ouvrants à la française Les châssis devront présenter un essai AEV correspondant aux exigences du DTU 36.1/37.1 Mémento pour les Maîtres d Œuvre et à la NF P , dans les dimensions du projet. Les profils aluminium mis en œuvre seront rupture de pont thermique. Toutes les quincailleries apparentes devront être de la teinte de l ossature aluminium. Paumelles en inox adaptées au poids du châssis, laquées dans le cas de profilés laqués. L entreprise prévoira la pose des grilles d entrée d air, selon les indications du lot ventilation. La définition et fourniture des grilles relève du lot ventilation Portes vitrées Les organes de manœuvre des châssis seront en aluminium, de même finition anodisée ou laquée que les châssis et comporteront un compas de limitateur d ouverture Matériau Alu, avec finition dito menuiserie environnante. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 17/20

18 Type de porte Porte 1 et 2 vantaux. Sens d ouverture Vers l extérieur à l anglaise (issues de secours). Type de ferrage et de refermeture Porte sur pivot (pivot frein encastré dans la traverse linteau). Avec ferme porte à coulisse. Type de poignée extérieure et type de serrure Bâton de maréchal long, et serrure à rouleau sur porte d entrée principale. Matériau : aluminium anodisé. Type de poignée intérieure Bâton de maréchal long, et serrure à rouleau sur porte «entrée principale». Poignée de tirage 1/2lune sur porte d évacuation «salle de réception» Verrouillage depuis l extérieur Canon sur organigramme. L établissement de l organigramme est au lot menuiseries intérieures. Verrouillage depuis l intérieur Bouton moleté côté intérieur. Crémone pompier encastrée sur battant 1/2 fixe Passage libre requis 1 et 2 unités de passage. Accessoires Les portes seront pourvues des accessoires suivants : Seuil au niveau de la porte. Buttoir de seuil, corps en aluminium et buttée en élastomère Jonctions extérieures La fourniture et pose des éléments suivants sont à prévoir dans le présent poste : Tous châssis : Bavette basse en aluminium formant pièce d appui, même teinte que le châssis (tous châssis menuisés), Châssis en bande de l extension : Habillages latéraux et en sous face linteau du tableau, recouvrant l épaisseur de la maçonnerie et du revêtement de façade,même teinte que le châssis Stores intérieurs Fourniture et pose de stores mobiles verticaux intérieurs à enroulement, commande manuelle, type stores à coffre de la société ATES, ou équivalent : Hauteur 1,20m Support ossature façade aluminium, fixation invisible par vis inox Coffre en alu extrudé section 53x53 Guidage par câble acier gainé fixé au coffre en partie supérieure et par patte alu. En partie basse Barre de charge ronde en acier zinguée diam.21mm dans ourlet de la toile Toile de tamisage type SOLTIS 99 en fibre de verre ; poids 380g/m2, facteur solaire 30% env. Classement au feu M1 Homogénéité totale des d aspect entre les différents éléments constitutifs Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 18/20

19 3.4.5 Châssis de désenfumage Fourniture et pose de 3 châssis de désenfumage totalisant 3 m2, conforme à la norme en vigueur, asservissement mécanique. Châssis alu laqué, teinte assortie au châssis existant. Intégration dans la façade vitrée existante de la salle à manger. Compris rectification de la façade vitrée existante, et toutes sujétions. 3.5 Serrurerie Portes pleines Matériau Huisserie acier, joint s d étanchéité à l eau et à l air. Vantail double peau avec parement tôle d acier lisse deux faces et isolation laine de roche 45 mm Protection par métallisation à peindre. Type de poignées Béquille double avec poignée alu Verrouillage Verrouillage par cylindre double entrée intérieur / extérieur, Canon sur organigramme. L établissement de l organigramme est au lot menuiseries intérieures. Passage libre requis 1 unité de passage. Accessoires Les portes seront pourvues des accessoires suivants : Seuil au niveau de la porte. Ferme porte,, Buttoir de seuil, corps en aluminium et buttée en élastomère Grilles de protection En création : Fourniture et pose de grilles de protection fixes en acier galvanisé constituée d un cadre périphérique et d un remplissage par panneaux tubes pleins, écartement 11 cm, Protection à la corrosion par métallisation, Fixation au gros-œuvre par pattes de scellement chimiques. En rectification : Réduction des grilles de protection existantes, pour les adapter aux nouvelles dimensions des fenêtres, Protection corrosion des éléments sciés, Fixation au gros-œuvre par pattes de scellement chimiques Grilles de ventilation Fourniture et pose de grilles de ventilation extérieures en alu laqué, teinte au choix architecte. Dimension 400 x 300mm, nombre 2. Fourniture et pose de grilles de ventilation intérieures en alu laqué, teinte au choix architecte. Dimensions 1000 x 400mm, nombr e 3. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 19/20

20 3.6 Travaux sur extension neuve Fourniture et pose d un ensemble mur rideau en façade «Hall accueil» Réalisation de baies d'éclairement en aluminium thermolaqué en «salle de réception» : o Châssis aluminium laqué à rupture de pont thermique formant châssis et bandeaux vitrés, avec intégration de châssis ouvrants, tôles d habillages en tableau, Réalisation d une porte vitrée double vantaux x 210h, en liaison extension / bâtiment existant (accès Hall), Réalisation d un ensemble comprenant porte vitrée 93 x 210h, en liaison extension / bâtiment existant. (évacuation salle de réception), Fourniture et pose de stores intérieurs pour châssis vitrés filants «salle de réception» Grilles de ventilation extérieures, au droit des sanitaires «extension». 3.7 Travaux sur existant Fourniture et pose d un ensemble mur rideau en façade «cafeteria» Châssis vitrés fixe en aluminium laqué 100x210 h, en remplacement de la porte existante file 6/8 (cuisson), Châssis vitré ouvrant en modification façade Nord file 4/6 (pâtisserie), Châssis vitré ouvrant en modification façade Ouest file A/B (prépa froide), Châssis haut de désenfumage dans la salle à manger existante Grille de protection 100x210h pour le châssis vitré du local «cuisson», Grille de protection pour les 2 châssis des locaux «prépa froide, Pâtisserie», Porte pleine isolée métallique à créer en local «poubelle» avec ferme porte, Grille de ventilation intérieure, au droit des soffites créés dans la salle de restaurant existante Plans d exécution et de synthèse L entreprise du présent lot aura à sa charge tous les plans, toutes les études, les dessins d exécution et de détails conformément à ses propres méthodes d exécution. L entrepreneur établira et soumettra à l agrément du maître d œuvre et du bureau de contrôle tous les dessins et notes d études. Ces plans devront tenir compte de toutes les réservations, feuillures, etc de tous les corps d états et faire également l objet de vérification et visa par toutes les entreprises avant exécution. L entreprise devra également en coordination avec tous les lots pouvant avoir un lien avec ses prestations, un plan de synthèse des limites de prestations. 3.9 Dossier des ouvrages exécutés Fourniture d un dossier des ouvrages exécutés en quatre exemplaires plus un exemplaire sur CD (formats dwg pour les plans et pdf pour les notices techniques). Ce dossier sera présenté sur un classeur parfaitement répertorié. Affaire n 0617 Extension et réaménagement du Restaurant Administratif du C.N.R.S. PRO/DCE Mai 2007 Page 20/20

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE

MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE Référence : 11-14-00 MENUISERIES METALLIQUES - SERRURERIE Page 8-1 MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE MENUISERIE METALLIQUE-SERRURERIE 1 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES SERRURERIE 3 PRESTATIONS GÉNÉRALES À LA

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE

CENTRE NATIONAL DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE 25 CENTRE NATIONAL DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE Marché Public de Travaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 3 MENUISERIES EXTERIEURES -SERRURERIE COMMUNE DE : MAISON des SUDS 12 Esplanade

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

LOT N 4 - SERRURERIE. GNAT INGENIERIE BUREAU D'ETUDES 5, rue de l'hospice

LOT N 4 - SERRURERIE. GNAT INGENIERIE BUREAU D'ETUDES 5, rue de l'hospice GNAT INGENIERIE BUREAU D'ETUDES 5, rue de l'hospice 62300 LENS Tél. : 03 21 67 44 01 Fax. : 03 21 43 72 14 Dossier n 14-62-016M Salle 20x15 - NOYELLES-GODAULT Centre Léo Lagrange, rue Victor Hugo 62950

Plus en détail

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 05 - Menuiseries intérieures EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007

A.P.D. 06-17. C.C.T.P. Lot n 05 - Menuiseries intérieures EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION AVRIL 2007 EXTENSION ET REAMENAGEMENT DU RESTAURANT ADMINISTRATIF DE LA DELEGATION Allée de la Boétie 33400 TALENCE LOT : ARCHITECTE DOSSIER N PHASE DATE : 06-17 AVRIL 2007 A.P.D. C.C.T.P. Lot n 05 - Menuiseries

Plus en détail

Lot n 02 - MENUISERIES

Lot n 02 - MENUISERIES Ville de SAINT-AUNES RENOVATION DU MAZET FOBIS RUE LOUIS TRIBLE Dossier de Consultation des Entreprises CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Avril 2014 Lot n 02 - MENUISERIES MAITRE DʼOUVRAGE MAITRE

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex 02.37.52.15.28 - Fax. 02.37.52.85.50 E-mail : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr MARCHE

Plus en détail

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 1 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND LOT N 03 Menuiserie intérieure Faux plafond - Page 2 sur 6 LOT N 03 MENUISERIE INTERIEURE FAUX PLAFOND

Plus en détail

LOT N 5 SERRURERIE NOVEMBRE 2011

LOT N 5 SERRURERIE NOVEMBRE 2011 SELARL LEGENDRE Architecte dplg 23 rue du Docteur Michel Gibert 28000 CHARTRES legendre@joel-legendre-archi.com Tél. : 02.37.84.00.40 Fax. : 02.37.84.00.41 CREATION D'UN GITE DE GROUPE Dossier n 349 Adresse

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières SCI RUE DE LILLE - MONT SAINT MARTIN 102C rue Amelot 75011 PARIS 11 Construction d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de 100 lits et places Rue de Lille 54350 MONT SAINT MARTIN

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

PARC IMPERIAL RENOVATION DE LOCAUX

PARC IMPERIAL RENOVATION DE LOCAUX PARC IMPERIAL RENOVATION DE LOCAUX MAÎTRISE D 'OUVRAGE ETABLISSEMENT SCOLAIRE DU PARC IMPERIAL 2 Avenue Paul Arène 06 050 NICE cedex MAÎTRISE D'OEUVRE ARCHITECTE BET FLUIDES ELEC Eric SANSOË Architecte

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. ATELIERS COMMUNAUX EXTENSION ET REHABILITATION Rue des Brelles 56200 - LA GACILLY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LA GACILLY MAIRIE Rue de l Hôtel-de-Ville 56200 - LA GACILLY Tél. 02.99.08.10.18 - Fax 02.99.08.25.38 ATELIERS COMMUNAUX

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 07 : METALLERIE - SERRURERIE Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET OCT 2009 09.007.PRO.CCTP.24.04.2009 Métallerie - Serrurerie - 1 / 10 7 LOT 07 METALLERIE -

Plus en détail

LOT 8 MENUISERIE EXTERIEURE / SERRURERIE

LOT 8 MENUISERIE EXTERIEURE / SERRURERIE AMENAGEMENT DE L OFFICE DU TOURISME DE PUYLAURENS MAÎTRE D OUVRAGE : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE SOR ET AGOUT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 8 MENUISERIE EXTERIEURE / SERRURERIE Office du

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Programme des Nations Unies pour le Développement ANNEXE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : ESCALIER METALLIQUE DE SECOURS SUR LA FACADE POSTERIEURE DE L IMMEUBLE LOSONIA

Plus en détail

Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE

Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE Maître d Ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHAMBORD 41500 SAINT DYE SUR LOIRE Opération : REAMENAGEMENT DE LA MAISON DE LOIRE DU LOIR ET CHER A SAINT DYE SUR LOIRE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE DE SERVICES Achat de locaux modulaires Cahier des Clauses Techniques Particulières Désignation de la personne publique contractante : Commune Saint-Pathus 6 rue Saint-Antoine 77178 SAINT-PATHUS

Plus en détail

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES DEPARTEMENT DU NORD RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE L INSTITUTION NOTRE DAME DES ANGES VILLE DE SAINT AMAND LES EAUX Maitre d ouvrage : A.M.O. : Architecte : Bureau d études : Economiste : OGEC NOTRE DAME

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20.

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 13 villas Dossier de consultation des entreprises : DECEMBRE 2014 C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE 05.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 05.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 05.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 05.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 05.4.1 GENERALITES... 3 05.4.2 SERRURERIE...

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

C.C.T.P. (CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES)

C.C.T.P. (CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES) DEPARTEMENT DU GERS Maître d ouvrage : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE 60, Avenue Gambetta 32 500 FLEURANCE AMENAGEMENT DE L ECOLE DE MUSIQUE ZONE INDUSTRIELLE «LA COUTURE» 32 700 LECTOURE

Plus en détail

Variations autour de motifs entre barreaux

Variations autour de motifs entre barreaux Variations autour de motifs entre barreaux GARDE-CORPS ALUMINIUM 2 CORAL est un concept de garde-corps en aluminium composé de barreaux entre lesquels peuvent venir se glisser des motifs existants ou à

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

CHAPITRE I : GENERALITES

CHAPITRE I : GENERALITES CHAPITRE I : GENERALITES 1.01 - GÉNÉRALITÉS L'Entrepreneur du présent lot devra prévoir tous les travaux indispensables, nécessaires au complet et parfait achèvement des travaux, conformément aux règles

Plus en détail

Métropolines 2 / / 2

Métropolines 2 / / 2 Métropolines 2 / / 2 Systèmes intercontemporains, pragmatiques, clairs Métropolines 2 : un nouveau système de cloison multiple, fonctionnel et pragmatique qui permet de réaliser tous les scénarios et de

Plus en détail

LOT N 7 - MENUISERIE BOIS

LOT N 7 - MENUISERIE BOIS CCTP LOT N 7 MENUISERIE BOIS Page 1 / 1 LOT N 7 - MENUISERIE BOIS CCTP LOT N 7 MENUISERIE BOIS Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 7 - MENUISERIE BOIS...1 7.1 - PRESCRIPTIONS COMMUNES TCE...3 7.2 - DOCUMENTS DE

Plus en détail

APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE NEIGE MARCHE DE TRAVAUX CCTP - DPGF 16/03/2015

APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE NEIGE MARCHE DE TRAVAUX CCTP - DPGF 16/03/2015 MAÎTRE D OUVRAGE : MAIRIE DU MONÊTIER LES BAINS PLACE NOVALESE - 05 220 LE MONETIER LES BAINS Téléphone : 04 92 24 40 04 - Télécopie : 04 92 24 52 18 monetier@monetier.com APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

Les volets battants KANISSE

Les volets battants KANISSE Les volets battants KANISSE F a ç a d e s, f e n ê t r e s, p o r t e s, v é r a n d a s... e n a l u m i n i u m Volet battant plein cintre Volet battant version barres et écharpes Design & protection

Plus en détail

BATIMENT COLLECTIF CCTP LOT 16 : SERRURERIE

BATIMENT COLLECTIF CCTP LOT 16 : SERRURERIE 22 rue Jules Labat 64100 BAYONNE Résidence Louis Lejeunes 16 Rue Durin 33520 BRUGES BATIMENT COLLECTIF CCTP LOT 16 : SERRURERIE PHASE INDICE DATE MODIFICATION DCE A 14/02/2014 DCE B 07/03/2014 Modifications

Plus en détail

Toitures et charpentes

Toitures et charpentes Toitures et charpentes 1/7 Toiture-terrasse Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des toitures-terrasses, accessibles ou non. Les ouvrages considérés sont

Plus en détail

LOT N 07 - SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 07 - SERRURERIE SOMMAIRE LOT N 07 - SERRURERIE SOMMAIRE CHAPITRE I PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALITES 1.1 DEFINITION DES PRESTATIONS DU LOT 1.2 DOCUMENTS DE REFERENCES 1.3 PROVENANCE ET QUALITE DES MATERIAUX 1.4 SPECIFICATIONS

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Les portes intérieures

Les portes intérieures Les portes intérieures TECHNOLOGIE 2è DEGRE Wilmotte Bernard Institut Saint-Joseph de Saint Hubert Généralités 2 Description 2 Relevé des dimensions 3 Les genres de portes 3 Systèmes de suspension ou de

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

RC System - Elegance 52 Façades et verrières. Sapa Building System

RC System - Elegance 52 Façades et verrières. Sapa Building System RC System - Elegance 52 Façades et verrières Sapa Building System Elegance 52 Façades & verrières Elegance 52 est un mur-rideau aux multiples applications qui combine, d une part, technologie et modernité,

Plus en détail

> Siège et usine. > Show room. > Centre d usinage. > Assistance. > Découpe numérique

> Siège et usine. > Show room. > Centre d usinage. > Assistance. > Découpe numérique Présent sur le marché du bloc-porte métallique depuis 1994, AIR EQUIP, aujourd hui DOORTAL, s est rapidement développée grâce à l alliance réussie de la qualité et de l innovation. Dès l origine, la robustesse,

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120047 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE: TYPE

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

LOT 10 SERRURERIE - METALLERIE

LOT 10 SERRURERIE - METALLERIE CCTP PRO CONSTRUCTION DE DEUX GYMNASES KERRAOUL A PAIMPOL Page 1 A - GENERALITES 1 - DOCUMENTS TECHNIQUES DE REFERENCE Les ouvrages, matériaux, mise en oeuvre seront conformes aux règles de l'art, D.T.U.,

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

AMIENS Logis du Roy LOT N 2 : MENUISERIES METALLIQUES / Page 1/21 SERRURERIE SOMMAIRE 1 DEFINITION DES PRESTATIONS 3 1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX 3

AMIENS Logis du Roy LOT N 2 : MENUISERIES METALLIQUES / Page 1/21 SERRURERIE SOMMAIRE 1 DEFINITION DES PRESTATIONS 3 1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX 3 AMIENS Logis du Roy LOT N 2 : MENUISERIES METALLIQUES / Page 1/21 SOMMAIRE 1 DEFINITION DES PRESTATIONS 3 1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX 3 1.2 PRESTATIONS PREVUES AU PRESENT LOT 3 1.2.1 Travaux 3 1.2.2 Prototype

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 07

Plus en détail

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades protection incendie Ouvrant de façade : Orcades FTE 502 130 D Mai 2011 Orcades ouvrant de façade d amenée d air Avantages Esthétique soignée (grille Cyclades en façade intérieure en option). Bonne isolation

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

[LES portes de hall DECAYEUX ]

[LES portes de hall DECAYEUX ] [LES portes de hall DECAYEUX ] LE CONCEPT Global Hall 107 [Vision] LES EN TÔLE PLIÉE [ GLOBAL HALL ] Vision Quatre modèles dans cette série réalisés à partir d un bloc porte plié, usiné et traité. Cette

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

C.C.T.P Cahier Des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P Cahier Des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Cahier Des Clauses Techniques Particulières Lot 07 : MENUISERIES EXTERIEURES OCCULTATIONS CONSTRUCTIION DE LOGEMENTS ET DE LOCAUX PROFESSIIONNELS «LE CEDRE BLEU» MARCIILLOLES ((38)) Maître d Ouvrage

Plus en détail

Aide de calculation en construction métallique

Aide de calculation en construction métallique Index Aide de calculation en construction métallique Index 1 Balustrade CAN (chap. articles principaux) 1.1 Balustrade avec barreaudage 334 800, 612 500 1.2 Balustrade avec traverse 334 800 1.3 Balustrade

Plus en détail

LC HC LC+90 HC+ 90 LC+180 HC+110 LC+240 HC+115 HC+130 HC-50 HC-10 HC+580 3320

LC HC LC+90 HC+ 90 LC+180 HC+110 LC+240 HC+115 HC+130 HC-50 HC-10 HC+580 3320 2 3 4 5 6 7 de commande = nominales de la baie de baie maxi L H Hors tout huisserie et mécanisme (1) L H en largeur (2) Novoporte motorisé avec Novomatic Hauteur de manuel Hauteur de motorisé Novoporte

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

fire-line DE COENE Securité anti-incendie certifiée! De Coene Products Europalaan 135 BE-8560 Gullegem www.decoeneproducts.be

fire-line DE COENE Securité anti-incendie certifiée! De Coene Products Europalaan 135 BE-8560 Gullegem www.decoeneproducts.be DE COENE PRODUCTS Securité anti-incendie certifiée! fire-line L incendie de l Innovation à Bruxelles (1967) a entraîné une législation incendie innovante et extrêmement rigoureuse pour les bâtiments publiques

Plus en détail

Lot : Bât 06 Menuiserie - Serrurerie

Lot : Bât 06 Menuiserie - Serrurerie Dossier DCE Décembre 2011 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) DEPARTEMENT de SEINE SAINT DENIS SIRESCO Site de production 68, rue GALLIENI 93000 BOBIGNY Maître d Ouvrage : SIRESCO 15,

Plus en détail

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur

Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez. LOT N 16 : Ascenseur Ville de Guipavas Extension et rénovation de l école de Kerafloc h rue du Douvez LOT N 16 : Ascenseur Maître d ouvrage Ville de Guipavas Mairie de Guipavas place Saint Eloi 29490 Guipavas. Tél. : 02 98

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

5.1 5.2 MENUISERIE METALLIQUE 5_200 1

5.1 5.2 MENUISERIE METALLIQUE 5_200 1 code uts résumé 5.1 5.2 MENUISERIE METALLIQUE 5_200 1 U PORTE DE PASSAGE EN ACIER GALVANISÉ LAQUÉ D UN VANTAIL ET VINYLES DÉCORATIFS P.1.1.A (et "s", "*", "s*") 22 5_200 2 5_200 3 Fourniture et pose de

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 23700

Attestation d'utilisation AEAI n 23700 Attestation d'utilisation AEAI n 23700 Groupe 242 Requérant Portes coupe-feu avec vitrage Feuerschutzteam AG Fabricant Feuerschutzteam AG Description Porte à deux battants, avec/sans partie supérieure/imposte,

Plus en détail

Lot 04 MENUISERIES EXTERIEURES

Lot 04 MENUISERIES EXTERIEURES page : 1 Lot 04 MENUISERIES EXTERIEURES 04 SOMMAIRE Lot 04 MENUISERIES EXTERIEURES 1 04 SOMMAIRE 1 04_0 Prescriptions communes 1 04_1 Prescriptions techniques 2 04_1_1 RAPPEL DES NORMES 2 04_1_2 ETENDUE

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

menuiseries mixtes notice de pose et de réglages De l ouverture à l environnement

menuiseries mixtes notice de pose et de réglages De l ouverture à l environnement menuiseries mixtes notice de pose et de réglages De l ouverture à l environnement Cette notice destinée aux professionnels assurant la mise en œuvre de nos produits a pour objectif de fournir les informations

Plus en détail

NOTE PRELIMINAIRE. Le présent document a pour but de définir tous les travaux nécessaires à la réalisation de l'opération.

NOTE PRELIMINAIRE. Le présent document a pour but de définir tous les travaux nécessaires à la réalisation de l'opération. PREFECTURE DE L AISNE Relogement de l Agence Régionale de Santé de Picardie à la cité administrative de LAON DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES -DCE- CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Electroserrures à larder 282, 00

Electroserrures à larder 282, 00 Serrures électriques Serrure électrique à mortaiser Serrure à verrouillage automatique contrôlée en entrée. Une serrure à béquille contrôlée est une serrure dotée d un dispositif électromécanique interne

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

DPGF MARCHE LOT 120 - PEINTURE

DPGF MARCHE LOT 120 - PEINTURE GENERALITES Tous les ouvrages devront être principalement conformes aux exigences en vigueur : des textes législatifs et règlementaires, DTU, normes, règles techniques, traitant de la construction et tout

Plus en détail

REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES

REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES FS131170 MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS REHABILITATION DE LA PISCINE DES AVENIERES DCE - INDICE A Mai 2014 C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 3 Charpente

Plus en détail

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement APPLICATIONS Cinémas, théâtres, bureaux, salles de sport Des lieux publics à fort passage où la sécurité doit être assurée par des systèmes de protection. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE

FICHE TECHNIQUE POSTE METALLIQUE CEL FRANCE Sarl au capital de 40 000E RC Alès 97RM 300 SIRET 410 748 875 00011 TVA CEE FR56410748875 NAF 316D Tableaux HTA Transformateur HTA Postes de transformation TGBT Disjoncteur BT www.cel france.com

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Avis Technique 6/11-1959*01 Add

Avis Technique 6/11-1959*01 Add Avis Technique 6/11-1959*01 Add Additif à l Avis Technique 6/11-1959 Menuiserie PVC Fenêtre à la française oscillo-battante ou à soufflet Inward opening tilt and turn or hopper window Nach innen öffnendes

Plus en détail

Ou vrez notre collection de

Ou vrez notre collection de Ou vrez notre collection de BLOCS PORTES DE SERVICE Depuis 1872 LE SPÉCIALISTE EN FRANCE DU BLOC PORTE SUR MESURE ENTREZ DANS UN UNIVERS OÙ LA SÉCURITÉ CÔTOIE L ESTHÉTISME RAPPEL DE LA REGLEMENTATION FEU

Plus en détail

CCTP Lot n 09 - Serrurerie Page 1 / 6 DOMATS- Maison de Santé pluridisciplinaire D.C.E. JANVIER 2015 avec prise en compte remarques M. de lʼ O.

CCTP Lot n 09 - Serrurerie Page 1 / 6 DOMATS- Maison de Santé pluridisciplinaire D.C.E. JANVIER 2015 avec prise en compte remarques M. de lʼ O. CCTP Lot n 09 - Serrurerie Page 1 / 6 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (D.C.E.) LOT n 09 SERRURERIE SOMMAIRE CHAPITRE 0 - GENERALITES...1 Art. 0. 1 - Etendue des travaux... 1 CHAPITRE 1 PRESCRIPTIONS

Plus en détail

Menuiseries du bâtiment

Menuiseries du bâtiment D. Mugniery C. Pruvost Menuiseries du bâtiment Portes et fenêtres Volets Parquets Escaliers Revêtements muraux Agencement Graphisme de couverture : Maud Warg Maquette intérieure : Maud Warg Mise en pages

Plus en détail