SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE"

Transcription

1 SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE ATELIER CEREMA 21 MAI 2015 LYON DÉPARTEMENT MARKETING ET SERVICE / TER RA DIFFUSION LIMITÉE JEUDI 21 MAI 2015

2 SOMMAIRE 01. DÉFINITION DU SERVICE + CE SERVICE, POURQUOI ET POUR QUI? + DÉFINITION 02. LE PROCESS + DEVELOPPEMENT + MISE EN ŒUVRE OPÉRATIONNELLE 03. LE SERVICE AUJOURD'HUI + EN QUELQUES CHIFFRES + EN DÉTAILS 04. LES LEÇONS À TIRER + L ANALYSE DE POTENTIEL + L ACCOMPAGNEMENT + LES BONS ACTEURS AU BON MOMENT 2

3 LE RESEAU TER RHONE ALPES EN QUELQUES CHIFFRES voyages / jour 265 gares et points d arrêts 1200 trains quotidiens 520 cars quotidiens DIFFUSION LIMITÉE

4 01. DEFINITION DU SERVICE POURQUOI CE SERVICE? DEVELOPPER UNE OFFRE DE SERVICE FACILITATEUR DU QUOTIDIEN Parce qu aujourd hui, la gestion du temps est un vrai sujet dans le quotidien de nos clients, le passage en gare constitue pour eux un lieu optimum pour proposer de petits services du quotidien, limitant les déplacements inutiles et permettant d optimiser leur organisation familiale. SOUTENIR UNE AGRICULTURE RESPECTUEUSE DE L ENVIRONNEMENT Pour des motivations environnementales convergentes, le lien entre le transport collectif régional et la consommation locale respectueuse de l environnement prend forcément une dimension particulière. POUR QUI? DES CLIENTS URBAINS ET PERIURBAINS, UTILISATEURS QUOTIDIEN DU TRAIN Chaque semaine, à jour, lieu et heures fixes, près de 40% de nos clients savent qu ils pourront bénéficier d un paniers de fruits et légumes 4

5 01. DEFINITION DU SERVICE SES PRINCIPES FONDAMENTAUX Le circuit court Privilégier la vente direct ou réduire les intermédiaires pour permettre le contact entre consommateurs et producteurs La proximité Garantir des produits issus d exploitation locales ou régionales pour limiter les impacts liés au transport et garantir de l extra-frais Les méthodes d agriculture respectueuses de l environnement Sélectionner les partenaires sur leur méthode de production, bio, en conversion ou limitant l usage des pesticides Le format paniers Proposer exclusivement des paniers pour ne pas se mettre en situation de vente au déballage qui est régie par une réglementation spécifique très encadrée Une fréquence hebdomadaire ciblée sur les pointes de retour Etre là quand nos clients sont là, au plus près de leur parcours, et inscrire le service dans leurs habitudes quotidiennes Une gamme de produits large et variée Sélectionner des partenaires étant en mesure de garantir une diversité dans leur panier afin de les rendre attractifs et variés. UN CONCEPT CLAIR, LISIBLE ET SOUPLE 5

6 02. LA RECHERCHE DE PARTENARIATS METHODES DE DEVELOPPEMENT LA METHODE OPPORTUNISTE Les partenaires se manifestent spontanément afin d exprimer leur intérêt pour le service et proposer un partenariat sur un site précis. TER (et les chambres d agriculture) étudie(nt) alors le site ( fréquentation, contexte, offre existante, etc.) Si le potentiel est avéré, la mise en œuvre s enclenche. LA METHODE VOLONTARISTE Généralement avec le concours des chambres d agricultures départementales ( Savoie Mont Blanc et Isère), et après sélection de gares pour leur potentiel, des appels à candidatures sont diffusés par la presse spécialisée et le réseau d agriculteurs afin de trouver un partenaire répondant aux critères du service. Après instruction des candidatures par la chambre d agriculture et TER, le partenaire est retenu et la mise en œuvre s enclenche. Dans les 2 cas, le soutien des chambres d agriculture permet de consolider le choix du partenaire et accentue la dimension territoriale du service 6

7 03. LA MISE EN ŒUVRE OPERATIONNELLE Définition des modalités Jour / heure Mode de commande Besoins logistiques Gammes de produits Abonnement ou non? Mode de paiement Au cas par cas, pas de règles figées Visite de site pour définir l emplacement Représentant Gares Représentant TER Partenaire CA (selon secteur) Ville ( selon secteur) Si possible, privilégier un foncier SNCF Rédaction des conventions AOT Annuelle Redevance forfaitaire 300 HT Charte Paniers Fraicheur Rappel des obligations qualitatives Reporting mensuel Communication Dossier IGSI Si emplacement dans le BV 1 mois d instruction Possibilité de fusionner AOT et charte Communication Supports institutionnels Flyers Affiches Jupes de stand Cabas Kakémono Information aux collectivités Campagnes SMS Mail Prévoir 1 mois pour commander les supports Lancement Distribution de flyers Dégustation Animation Présentation de la gamme Formule découverte Démarche commerciale du partenaire Eventuellement accompagner le lancement d un point presse

8 4 - LE SERVICE EN QUELQUES CHIFFRES 11 gares proposant le service 30 paniers par semaine en moyenne par site + de 35% de clients quotidiens touchés 5 gares en projet pour cette saison départements couverts par un partenariat avec les chambres d agriculture (38, 73 et 74) 8

9 4 - LE SERVICE EN DETAILS 9

10 4 IDENTIFICATION DES POINTS IMPORTANTS + L ANALYSE DU POTENTIEL DU SITE Offre existante / marchés / point de vente directe Fréquentation de la gare et profil clients + LE CHOIX DE L EMPLACEMENT Privilégier le foncier SNCF pour garder la maitrise Couvrir le cheminement principal vers les poches de stationnements + LA DÉFINITION DE L OFFRE Proposition de plusieurs options pour répondre à des demandes variées fréquentation de la gare et profil clients + L ACCOMPAGNEMENT AU DEMARRAGE La communication L animation du stand avec dégustations / présentation de la gamme de produits La possibilité de tester sans engagement et d acheter spontanément + LES BONS ACTEURS AU BON MOMENT Le soutien des chambres d agriculture Des producteurs avec une sensibilité commerciale Les collectivités qui peuvent soutenir l initiative via leurs outils de com 10

11 5 - MEDIAS 11

12 MERCI.

CANCEROPOLE LYON AUVERGNE RHONE-ALPES PROGRAMME DE SOUTIEN AUX MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES. Programme de soutien aux manifestations scientifiques 1/9

CANCEROPOLE LYON AUVERGNE RHONE-ALPES PROGRAMME DE SOUTIEN AUX MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES. Programme de soutien aux manifestations scientifiques 1/9 PROGRAMME DE SOUTIEN AUX MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES Programme de soutien aux manifestations scientifiques 1/9 SOMMAIRE 1 PREAMBULE... 4 1.1 Contact...4 1.2 Modalités de soumission...4 1.3 Evaluation

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

CANAPE.Net QUALITE CREDIBILITE EXPERIENCE. «La meilleure publicité n est pas une publicité»

CANAPE.Net QUALITE CREDIBILITE EXPERIENCE. «La meilleure publicité n est pas une publicité» 1 CANAPE.Net L UNIQUE WEBZINE ET MEDIA VECTEUR D INFLUENCE AUTOUR DU CANAPE Les offres classiques de publicité peuvent être rejetées par les internautes, d où la difficulté à générer de l engagement. Nous

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : producteurs/transformateurs

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES

ATOUTS PREVENTION RHONE ALPES POINT 5.1 VERSION 1-04/03/2014 CAHIER DES CHARGES Création du site Internet du Groupement Atouts Prévention Rhône-Alpes Première partie : présentation du projet A- Les éléments de contexte B- Les objectifs

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES Groupe TMS (G - 3.1)------------------------------------------------------------- 2 «Créer un kit de sensibilisation aux TMS à destination des acteurs de prévention

Plus en détail

LANCEMENT DU PASS ALSACE

LANCEMENT DU PASS ALSACE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PASS ALSACE PHASE D EXPERIMENTATION 2014 Contacts presse ADT67 Catherine LEHMANN / 03 88 15 45 92 / catherine.lehmann@tourisme67.com Laure HERRMANN / 03 88 15 45 94 / laure.herrmann@tourisme67.com

Plus en détail

Appel à Projet Innovation Sociale - Cahier des charges. APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE. Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation

Appel à Projet Innovation Sociale - Cahier des charges. APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE. Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation E Collectivité Territoriale de Corse propose un modèle économique qui peut jouer un rôle de vecteur de omiques des dimensions

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Valorisez vos produits agroalimentaires avec la marque collective «So Goût» portée par le Réseau Gesat 1 Sommaire Pourquoi avoir créé la marque «So Goût»? Quels sont les

Plus en détail

Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur

Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur Partenaires 16 Tos 90 agences le SNAV Net Managers Juin 2007 Sommaire www.plaisirdepartir.com

Plus en détail

«Souvent imité, jamais égalé»

«Souvent imité, jamais égalé» «Souvent imité, jamais égalé» DOSSIER DE PRESSE Franchise Pizza Manhattan Devenez franchisé du 1 er concept de pizzas À déguster sur place ou emporter!!! 1 - PRÉSENTATION Pizza Manhattan est un jeune réseau

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : restaurateur

Plus en détail

PROPOSITION D INTERVENTION

PROPOSITION D INTERVENTION PROPOSITION D INTERVENTION PROJET D INTERVENTION MISSION DE RECRUTEMENT SOMMAIRE: 1. CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2. METHODOLOGIE 3. HONORAIRES 4. PLANNING D INTERVENTION CONDITIONS GENERALES D

Plus en détail

Observatoire régional des Circuits courts en PACA

Observatoire régional des Circuits courts en PACA Comité Régionale de l Alimentation 08 juillet 2015 Observatoire régional des Circuits courts en PACA Groupe «Restauration Hors Domicile de proximité» Historique Constats partagés autour de la thématique

Plus en détail

Le service d appels d offres

Le service d appels d offres Le service d appels d offres Réponses aux demandes de devis Le site Mon-immeuble.com vous propose un service d appels d offres accessible par le menu «Appels d offres». Ce service est réservé aux membres

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Déploiement des tenues multirisques SNCF Infra 2014

Déploiement des tenues multirisques SNCF Infra 2014 Nom de l entité déposante : Ex Nihilo Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Ex Nihilo pour SNCF Infra Déploiement des tenues multirisques SNCF Infra 2014 CATÉGORIE : Marketing opérationnel Résumé

Plus en détail

Rejoignez la franchise Interior

Rejoignez la franchise Interior Rejoignez la franchise Interior Vente - Location vide - Location meublée Une agence immobilière classique avec une spécificité : la location meublée Le réseau «Haut de Gamme» de l immobilier Transmission

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE En contrepartie de l ouverture de l Emplacement le dimanche, l Enseigne s engage à développer sur le long terme une politique d embauche qui

Plus en détail

1 er Baromètre Toute la Franchise sur les candidats à la Franchise

1 er Baromètre Toute la Franchise sur les candidats à la Franchise 1 er Baromètre Toute la Franchise sur les candidats à la Franchise 1 1 MÉTHODOLOGIE POINTS MÉTHODOLOGIQUES Recueil des données Cible Périmètre Etude quantitative Candidats à la franchise et personnes qui

Plus en détail

Marchés des Producteurs de Pays

Marchés des Producteurs de Pays Marchés des Producteurs de Pays Dossier de presse Saison 2011 Conférence de presse départementale Safran Panazol, le 08/06/2011 «Marchés des Producteurs de Pays» : Des marchés 100% producteurs Communiqué

Plus en détail

Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2006. Place de marché en ligne dédiée à la Reprise Transmission d entreprise INVESTISSEUR

Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2006. Place de marché en ligne dédiée à la Reprise Transmission d entreprise INVESTISSEUR Place de marché en ligne dédiée à la Reprise Transmission d entreprise DOSSIER DE PRESSE Dossier de Presse Janvier 2006 SOMMAIRE 1. LE CONCEPT FONDATEUR 2. FUSACQ AUJOURD HUI 3. FUSACQ EN 3 POINTS 4. A

Plus en détail

Le Conseil général de l Isère lance

Le Conseil général de l Isère lance Dossier de presse Le Conseil général de l Isère lance Une première en France Contact Presse : Loubna Bouhrizi Attachée de Presse Conseil général de l Isère Hôtel du Département - 7, rue Fantin Latour 38000

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Salon du Bien-Être, Bio & Thérapies 27, 28, 29 Nov. 2015

Salon du Bien-Être, Bio & Thérapies 27, 28, 29 Nov. 2015 Salon du Bien-Être, Bio & Thérapies 27, 28, 29 Nov. 2015 Espace du Lac Bordeaux Information : 06 86 53 97 60 Plusieurs Bonnes Raisons... d exposer au Salon du Bien Être, Bio & Thérapies de Bordeaux Rencontrer

Plus en détail

Présentation de la politique vélo du TER Rhône Alpes. Juin 2009

Présentation de la politique vélo du TER Rhône Alpes. Juin 2009 Présentation de la politique vélo du TER Rhône Alpes Juin 2009 La démarche Depuis quelques années, des changements de comportements où le vélo tend à occuper une place nouvelle sont observés dans les pratiques

Plus en détail

Le Développement Durable vu par les Français. Enquête exclusive lecteurs Mondadori

Le Développement Durable vu par les Français. Enquête exclusive lecteurs Mondadori Le Développement Durable vu par les Français Enquête exclusive lecteurs Mondadori L enquête exclusive lecteurs Mondadori Mondadori France a interrogé ses lecteurs sur leur façon de vivre le développement

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

La valorisation de l offre de tourisme durable par le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d Azur

La valorisation de l offre de tourisme durable par le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d Azur La valorisation de l offre de tourisme durable par le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d Azur Julien Auray Chargé de mission tourisme durable 1 ères Rencontres du tourisme durable des Alpilles

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises ECOLE CENTRALE DE LILLE Catalogue des prestations entreprises BUREAU DES ELEVES 2014-2015 Conférence Métier Intervention en amphithéâtre pour présenter votre entreprise et son secteur d activité Public:

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

Premiers éléments de bilan. Commission formation

Premiers éléments de bilan. Commission formation Premiers éléments de bilan Commission formation 1 Modalités d implication de la communauté universitaire 2 1ers jalons vers l offre de formation de la nouvelle université Sommaire 3 L affirmation en perspective

Plus en détail

Les circuits courts en restauration collective

Les circuits courts en restauration collective Les circuits courts en restauration collective Anne Gauthier, chargée des marchés publics à la Chambre d Agriculture du Doubs-Territoire de Belfort et l EIE. Rappel des seuils de procédure-marchés de fournitures

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Hôtel Hospitalier : Préparation à l expérimentation prévue par la loi de financement 2015 sur le territoire francilien

APPEL A CANDIDATURE. Hôtel Hospitalier : Préparation à l expérimentation prévue par la loi de financement 2015 sur le territoire francilien APPEL A CANDIDATURE Hôtel Hospitalier : Préparation à l expérimentation prévue par la loi de financement 2015 sur le territoire francilien LE MODELE THEORIQUE Sommaire APPEL A CANDIDATURE... 2 1- Contexte...2

Plus en détail

Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER. en Rhône-Alpes

Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER. en Rhône-Alpes Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER en Rhône-Alpes 1 2 La politique régionale des gares Etat avancement politique gare mars 2009 16 La politique régionale des gares comprend trois axes d interventions

Plus en détail

La Coopérative de l Eco-Habitat. Une Coopérative d Achats et de Services

La Coopérative de l Eco-Habitat. Une Coopérative d Achats et de Services La Coopérative de l Eco-Habitat Une Coopérative d Achats et de Services Les Principes de l Enseigne Le Concept de la Maison à Energie Positive Une approche GLOBALE de l Efficacité Energétique Offre diversifiée

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET I. Préambule 2 II. Localisation - Accessibilité 2 III. Organisation 2 Le bâtiment est conçu de la manière suivante

Plus en détail

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs

Action n 9. Lutter contre la précarité en interne et favoriser la mobilité interne. Constats. Contexte. Opportunités pour les acteurs en interne et favoriser la mobilité interne Constats Finalités du Développement Durable Lutte contre le changement climatique, protection de l atmosphère Préservation de la biodiversité, protection des

Plus en détail

P a g e 1 P a g e 2 P a g e 3 - - - - P a g e 4 P a g e 5 P a g e 6 P a g e 7 P a g e 8 P a g e 9 P a g e 10 - - - P a g e 11 - P a g e 12 P a g e 13 P a g e 14 P a g e 15 P a g e 16 P a g e 17 P a g e

Plus en détail

BILAN et PERSPECTIVE. Assemblée Générale Extraordinaire de COllines bio le 12 novembre 2015. Marie-Edith SANIAL (COllines bio)

BILAN et PERSPECTIVE. Assemblée Générale Extraordinaire de COllines bio le 12 novembre 2015. Marie-Edith SANIAL (COllines bio) BILAN et PERSPECTIVE Assemblée Générale Extraordinaire de COllines bio le 12 novembre 2015 Marie-Edith SANIAL (COllines bio) CHANGEMENT DANS LE FONCTIONNEMENT NOUVELLES BASES Transfert des livraisons du

Plus en détail

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI INTRODUCTION Publicité? Robert Leduc: «la publicité est l ensemble des moyens destinés à informer le public et à le convaincre d acheter un produit ou un service». Philip Kotler

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination

Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination Agence de Développement et de Réservation Touristiques de la Nièvre Dossier Presse Défi n 3 : Développer l attractivité de la destination En collaboration avec les Offices de Tourisme du bassin du Val

Plus en détail

Règlement du concours dans le cadre de l édition 2012 du «mois de l origine et de la qualité»

Règlement du concours dans le cadre de l édition 2012 du «mois de l origine et de la qualité» Règlement du concours dans le cadre de l édition 2012 du «mois de l origine et de la qualité» I. Le concours dans les enseignes de la distribution 1- Objectif global du concours L objectif du concours

Plus en détail

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude -

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 -.I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - 1.1 - La recherche ou phase exploratoire : Définir précisément

Plus en détail

L aventure Marchands des 4 saisons est intimement rattachée à l histoire de son fondateur, Marc Dorel.

L aventure Marchands des 4 saisons est intimement rattachée à l histoire de son fondateur, Marc Dorel. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Le fondateur Le concept Fonctionnement Notre philososphie Historique Les acteurs Les points de retrait Les tarifs Les produits Chiffres clés Magasin Titres reçus 1 2 3 4 5 6

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

Appel à exposition de produits éco-conçus

Appel à exposition de produits éco-conçus Appel à exposition de produits éco-conçus Colloque Eco-conception 2016 Les 2 et 3 mai 2016 à St-Etienne Co organisateurs : : Le présent document constitue le cahier des charges de l appel à projets «Exposition

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

Pourquoi une commune nouvelle?

Pourquoi une commune nouvelle? Création d une commune nouvelle sur les territoires de Bellentre, La Côte d Aime, Macot La Plagne et Valezan La Plagne Tarentaise Pourquoi une commune nouvelle? Le travail mené en commun a permis d aboutir

Plus en détail

LES CRECHES EN GARE. Un programme d envergure nationale

LES CRECHES EN GARE. Un programme d envergure nationale LES CRECHES EN GARE Un programme d envergure nationale GARES & CONNEXIONS EN QUELQUES CHIFFRES 3 029 GARES GÉRÉES PAR GARES & CONNEXIONS 2 milliards DE VOYAGEURS TRANSITANT DANS LES GARES CHAQUE ANNÉE

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

1- De l idée au concept 2- Notre offre 3- Nous rejoindre

1- De l idée au concept 2- Notre offre 3- Nous rejoindre Rejoignez le 1 er réseau de développement commercial pour les TPE/PME DOSSIER D INFORMATION 1- De l idée au concept 2- Notre offre 3- Nous rejoindre Forts de plusieurs constats Les difficultés des dirigeants

Plus en détail

Les circuits courts. Sont-il durables?

Les circuits courts. Sont-il durables? Les circuits courts Sont-il durables? Petit rappel instructif Par définition officielle, un circuit court est une modalité de vente qui comporte au maximum UN intermédiaire entre le producteur et le consommateur

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-4 : LA COMPETITIVITE DES PME L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC. Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-4 : L IMMOBILIER LOCATIF PUBLIC Version adoptée au CPR du 12/12/14 2 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3d : Soutien à la capacité des PME à participer

Plus en détail

2.Bien se commercialiser

2.Bien se commercialiser POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs 2.Bien se commercialiser Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Bien se commercialiser : les 5 C 1. Connaître son

Plus en détail

CLASSE EXPORT. Tarifs salons. www.classe-export.com

CLASSE EXPORT. Tarifs salons. www.classe-export.com CLASSE EXPORT 20 Tarifs salons 14 www.classe-export.com 2014 les dates à retenir PACA 11, 12 juin PLANETE PME 19 JUIN - PARIS LYON 18 + 19 Novembre PARIS 14 OCTOBRE WALLONIE 2 + 3 DECEMBRE Intégrez le

Plus en détail

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique A l attention des organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ayant recruté des volontaires avant le

Plus en détail

Brasserie Flo. Frédéric Berruet avait prévenu de son absence lors de la dernière réunion. Il est indisponible tout le mois.

Brasserie Flo. Frédéric Berruet avait prévenu de son absence lors de la dernière réunion. Il est indisponible tout le mois. Compte rendu Commission Communication du 15 septembre 2010 Personnes présentes - Gérard Simonin - Yves Boncour - Hubert Gigon - Lionel Valdan - Christine Herzog - Ingrid Rebert Brasserie Flo Frédéric Berruet

Plus en détail

Jeudi 20 septembre 2012 DOSSIER DE PRESSE

Jeudi 20 septembre 2012 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 20 septembre 2012 DOSSIER DE PRESSE Conseil Communautaire du 20 septembre 2012 1 DOSSIER DE PRESSE CONSEIL COMMUNAUTAIRE du jeudi 20 septembre 2012 1- Franchissement aérien des voies ferrées : Le

Plus en détail

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux Programme annuel de prévention académique pour l année civile 2013 RECTORAT Secrétariat Général Le programme annuel de prévention académique 2013 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques

Plus en détail

Prêts hypothécaires INFORMATIONS GÉNÉRALES RÉSUMÉ MÉTHODOLOGIQUE

Prêts hypothécaires INFORMATIONS GÉNÉRALES RÉSUMÉ MÉTHODOLOGIQUE Prêts hypothécaires INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété Ce fichier reprend les informations concernant les prêts hypothécaires accordés par la SWCS aux personnes

Plus en détail

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs Schéma directeur d accessibilité Ad AP Transports collectifs Présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages Le SDA Ad AP (dépôt- contenu) 3 Prorogation possible des

Plus en détail

Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique

Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique Lutter contre la vacance locative, un projet stratégique Présentation NEOTOA 16 000 logements répartis entre ville et campagne sur 231 communes, principalement en Ille et Vilaine 200 collaborateurs Une

Plus en détail

DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY

DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY DEVENEZ UN ENTREPRENEUR HAPPY DEVENEZ FRANCHISÉ UNE RÉUSSITE SIMPLE À METTRE EN ŒUVRE HAPPY assure un accompagnement complet de ses franchisés : Aide à la recherche d un emplacement. Nos partenaires (banques,

Plus en détail

Un concours conçu et organisé par la délégation FCE Grand Lille CONFIDENTIEL 1/12

Un concours conçu et organisé par la délégation FCE Grand Lille CONFIDENTIEL 1/12 CONFIDENTIEL 1/12 SOMMAIRE COMMENT REMPLIR CE DOSSIER DE CANDIDATURE?...3 LES INFORMATIONS RELATIVES A VOTRE SOCIETE...3 Identification de votre projet (une page maximum) :... 3 Identité des créateurs

Plus en détail

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données»

Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015. Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Restitution des tables rondes de la première journée du mardi 9 juin 2015 Table ronde n 3: «Systèmes d informations et de partage des données» Sommaire 1. Intérêt d un observatoire de l Océan Indien

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER

RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER RÈGLEMENT INTERNE DES CONSEILS DE QUARTIER - PRÉAMBULE - Pour permettre le fonctionnement de chaque Conseil de quartier, un règlement interne a été adopté en Conseil Municipal du 19 décembre 2008, fruit

Plus en détail

Année universitaire 2015-2016

Année universitaire 2015-2016 Année universitaire 2015-2016 MASTER Droit Economie Gestion Mention Management Parcours Technologies de l Information, Marketing et Management (TIMM) Formation en alternance (M1 et M2) Cadre règlementaire

Plus en détail

dossier de presse Dernier-né de l Information Voyageurs : Un outil pour les non-voyants Mardi 19 avril 2011

dossier de presse Dernier-né de l Information Voyageurs : Un outil pour les non-voyants Mardi 19 avril 2011 dossier de presse Dernier-né de l Information Voyageurs : Un outil pour les non-voyants Mardi 19 avril 2011 Contact Presse : Cécile Richel Tél. 04 26 68 57 38 / 06 71 73 57 72 richel@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

Salon du Chocolat. & de la Gastronomie. 19, 20 & 21 Fevrier 2016. Animations Conférences Tombola Restauration Parking Gratuit

Salon du Chocolat. & de la Gastronomie. 19, 20 & 21 Fevrier 2016. Animations Conférences Tombola Restauration Parking Gratuit Salon du Chocolat & de la Gastronomie 19, 20 & 21 Fevrier 2016 Centre Expo Congrès Mandelieu Animations Conférences Tombola Restauration Parking Gratuit www.salonchocolatetgastronomie.com Plusieurs Bonnes

Plus en détail

Vos ambitions sont les nôtres

Vos ambitions sont les nôtres 1 Vos ambitions sont les nôtres «Pour ce qui est de l avenir, il ne s agit pas de le prévoir mais de le rendre possible» Antoine de Saint-Exupéry 2 dynamiser vos ventes et votre image grâce à des actions

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

Etre membre du Comité 21, c est : le premier réseau d acteurs français du dév. durable. d outils pratiques, formations, services

Etre membre du Comité 21, c est : le premier réseau d acteurs français du dév. durable. d outils pratiques, formations, services Le Comité 21 en bref En quelques mots Association loi 1901 Créée en 1995 + de 470 adhérents Entreprises, Collectivité territoriales, Associations, Institutionnels, enseignement supérieur et médias. Etre

Plus en détail

Internationalisation des études doctorales

Internationalisation des études doctorales Internationalisation des études doctorales Appel à candidatures «mobilité» 2015 INTERNATIONALISATION DES ÉTUDES DOCTORALES APPEL À CANDIDATURES POUR DES MOBILITÉS INTERNATIONALES 2015 Objet de l appel

Plus en détail

offre flashcode présentation de l offre Orange Kiosque Juillet 2009

offre flashcode présentation de l offre Orange Kiosque Juillet 2009 offre flashcode présentation de l offre Orange Kiosque Juillet 2009 sommaire partie 1 les codes barres 2D partie 2 qu est-ce que flashcode? partie 3 l offre flashcode Orange 2 le code barre 2D : une technologie

Plus en détail

DONNEZ DE LA VALEUR A VOS PROJETS. diagnostic stratégique gestionde projet accompagnementwebmarketing formation des équipes

DONNEZ DE LA VALEUR A VOS PROJETS. diagnostic stratégique gestionde projet accompagnementwebmarketing formation des équipes DONNEZ DE LA VALEUR A VOS PROJETS diagnostic stratégique gestionde projet accompagnementwebmarketing formation des équipes UNE DEFINITION DU WEBMARKETING Au départ, la simple application du marketing sur

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS PAR LA CREATION D ACTIVITES ASSOCIATIFS. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS PAR LA CREATION D ACTIVITES ASSOCIATIFS. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS ASSOCIATIFS Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d'emplois pérennes

Plus en détail

AGE PHAS LON SAIMMO ING NN EPT NC -PLA O C RO RET &

AGE PHAS LON SAIMMO ING NN EPT NC -PLA O C RO RET & CONCEPT PHASAGE SALON IMMO RETRO-PLANNING CHIFFRES DU SALON DE L IMMOBILIER Coûts importants Taux de rentabilité diminué Moins de visiteurs Moins de contact qualifié PRÉAMBULE L objectif est de capter

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DES ESPACES AGRICOLES ET NATURELS PERIURBAINS DE VELAUX ADOPTE PAR DELIBERATION DU CONSEIL GENERAL EN DATE DU 20 MAI 2011

Plus en détail

Belambra & Meetic «une rencontre au sommet»

Belambra & Meetic «une rencontre au sommet» Belambra & Meetic «une rencontre au sommet» Sommaire 1. Présentation 2. Conception 3. Communication et mise en œuvre 4. Performance 1. Présentation Cette innovation s inscrit-elle dans une stratégie plus

Plus en détail

La méthode A.S.A.P.P. Actions socles pour des Achats Publics Performants. Michel Madar

La méthode A.S.A.P.P. Actions socles pour des Achats Publics Performants. Michel Madar La méthode A.S.A.P.P Actions socles pour des Achats Publics Performants Michel Madar Des problèmes persistent 1 Le manque de planification et prévision des achats fait qu une très grande partie des dossiers

Plus en détail

Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions

Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions Fédération Régionale de l Hôtellerie de Plein Air - Chambre Isère Isère Tourisme ******** Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions ******* Projet de collaboration 7 février

Plus en détail

Solution de. Co-registation. Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque

Solution de. Co-registation. Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Solution de Co-registation Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Qu est que la co-registration C est la mutualisation de la récolte d'adresses e-mail entre différents sites ou partenaires

Plus en détail

Événements équestres et développement durable. Guide CNTE FFE d aide à l organisation

Événements équestres et développement durable. Guide CNTE FFE d aide à l organisation Événements équestres et développement durable Guide CNTE FFE d aide à l organisation 2 Sommaire Préambule 3 Le site et l environnement 4 Les déplacements 5 Le secrétariat 6 L accueil et la sensibilisation

Plus en détail