Cartes des résultats du premier tour de l élection présidentielle en RDC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cartes des résultats du premier tour de l élection présidentielle en RDC"

Transcription

1 Cartes des résultats du premier tour de l élection présidentielle en RDC par Léon de SAINT MOULIN et Eléonore WOLFF Les résultats des élections qui ont eu lieu en RDC le 30 juillet 2006 ont été publiés sur le site de la Commission Electorale indépendante ( Les résultats principaux sont repris par province, ville et territoire en annexe. Ils concernent les 145 territoires, les 20 autres villes que Kinshasa et les 24 communes de la capitale. Léon de Saint Moulin, consultant de la CEI à Kinshasa, les a rassemblés en tableaux et Eléonore Wolff, chargée de cours en géographie à l Université Libre de Bruxelles les a mises en cartes avec lui. Au total, il y a eu inscrits pour ces élections, sur une population totale estimée à 59,1 millions en 2005, ce qui correspond assez bien à la proportion de personnes de 18 ans et plus dans une population en croissance rapide. Le taux de participation aux élections (Carte 1), de 70,4 des enrôlés pour l ensemble du pays, traduit un réel engouement, sauf dans les deux Kasai où il n a été que de l ordre de 40,. Aucun candidat n a atteint les 50 requis pour être élu au premier tour et ce déficit est essentiellement d ordre géographique. Aucun candidat n a une base suffisante pour avoir une majorité nationale. Carte 1 : taux de participation aux élections présidentielles du 30 juillet 2006 (source : Commission Electorale Indépendante, cartographie : Eléonore Wolff) 1

2 a) L électorat de Joseph Kabila (Carte 2) Le Président sortant, Joseph Kabila, a obtenu 44,8 des suffrages, avec une large majorité dans les provinces de l est : 70,3 en Province Orientale, 77,7 au Nord-Kivu, 78,0 au Katanga, 89,8 au Maniema et 94,6 au Sud-Kivu. Il a la majorité absolue dans toutes les circonscriptions du Maniema, du Nord et du Sud-Kivu, ainsi que dans 16 sur 25 en Province Orientale, 19 sur 25 au Katanga et dans 3 territoires du Kasai Oriental (où le taux de participation n est que de 39,2 ), à Kabinda, Lomela et Lodja. Il obtient en outre plus de 40 des voix dans les territoires de Kole et Katako-Kombe au Sankuru et 25,3 dans le pays Songye à Lubao. Cela lui assure un résultat global de 36,1 au Kasai Oriental. Il y a cependant moins de 10 à Mbuji-Mayi, dans tout le district de Tshilenge et dans les territoires de Ngandajika et de Kamiji. Plus à l ouest, il ne l emporte dans aucune circonscription et il ne recueille même que peu de voix : 14,7 à Kinshasa, 13,9 au Bas-Congo, 11,4 au Kasai Occidental, 2,6 au Bandundu et 1,8 en Equateur. Le fait de ne pas avoir appris le lingala et de ne jamais avoir établi la moindre continuité avec la Conférence Nationale Souveraine pour laquelle l ouest s était particulièrement engagé est sans doute à la base de cet échec cuisant. Carte 2 : pourcentages des votes par territoire pour Joseph Kabila aux élections présidentielles du 30 juillet 2006 (source : Commission Electorale Indépendante, cartographie : Eléonore Wolff) 2

3 b) L électorat de Jean-Pierre Bemba (Carte 3) Jean-Pierre Bemba a obtenu 20,0 des suffrages et la majorité en Equateur (63,7 ), mais il l a frôlée à Kinshasa (49,1 ). Au niveau des territoires et des villes, il a obtenu la majorité absolue dans 14 des 24 communes de Kinshasa, 16 des 27 circonscriptions de l Equateur, 2 des 12 circonscriptions du Bas-Congo (les villes de Matadi et de Boma), 2 aussi des 20 du Bandundu (les territoires d Inongo et de Kiri), 1 du Kasai Oriental (Kabeya- Kamwanga) et 2 du Kasai Occidental (Luebo et Luiza). En dehors de l Equateur et de Kinshasa, il a obtenu un tiers environ des voix au Bas-Congo (36,2 ) et au Kasai Occidental (31,9 ), où il a la majorité absolue dans les territoires de Luiza et de Luebo. Il en a encore 14,7 au Kasai Oriental grâce à la majorité à Kabeya-Kamwanga et à des scores de 14 à 42 dans l ouest du Sankuru et le sud du district de Kabinda. Il obtient 9,7 des suffrages au Bandundu, essentiellement dans les districts du Mai-Ndombe et des Plateaux. Mais son score est médiocre partout ailleurs : 5,2 en Province Orientale (avec un succès limité de 22 dans les territoires d Aketi et de Niangara), 3,4 au Katanga (avec 11,2 à Likasi et 9,5 à Lubumbashi, ainsi que 9,2 dans le territoire de Kaniama et 8,8 dans celui de Kipushi), 0,8 au Nord-Kivu, 0,4 au Maniema et 0,3 au Sud-Kivu. Partout cependant, sauf dans le territoire de Walungu, il obtient un certain nombre de voix. Carte 3 : pourcentages des votes par territoire pour Jean-Pierre Bemba aux élections présidentielles du 30 juillet 2006 (source : Commission Electorale Indépendante, cartographie : Eléonore Wolff) 3

4 c) L électorat d Antoine Gizenga (Carte 4) Antoine Gizenga a seulement obtenu 13,1 des suffrages à l échelle nationale, mais il a la majorité absolue, avec 80,1 des voix, dans la province du Bandundu, où il a la majorité dans 14 des 20 circonscriptions. Il triomphe également dans une commune de Kinshasa (Maluku), où il a pour l ensemble 22,0, et un territoire du Kasai Occidental (Ilebo). Au Kasai Occidental, il recueille encore 14,7 des voix. Mais il n atteint 2 nulle part ailleurs : 1,8 au Bas- Congo, 1,2 au Kasai Oriental, 0,9 en Province Orientale, 0,5 au Katanga, 0,4 au Nord-Kivu, 0,3 en Equateur, 0,2 au Maniema et au Sud-Kivu. Il n y a cependant aucun territoire où il n ait reçu aucune voix. Son échec au niveau national est certainement difficile à accepter par ses partisans de Kinshasa et du Bandundu, mais il met en lumière une grave limite de la vie politique antérieure en RDC et appelle à un niveau plus élevé de conscience nationale. Carte 4 : pourcentages des votes par territoire pour Antoine Gizenga aux élections présidentielles du 30 juillet 2006 (source : Commission Electorale Indépendante, cartographie : Eléonore Wolff) 4

5 d) L électorat des autres candidats à l élection présidentielle (Carte 5) Trente-trois candidats se sont engagés dans la course à la présidence, vingt-cinq n'ont même pas obtenu 1 des voix à l'échelle nationale. Sept autres candidats ont obtenu la majorité absolue dans 1 à 11 circonscriptions. Beaucoup mesuraient sans doute mal les limites de leur base électorale en s engageant dans la course pour la présidence. La population a été plus clairvoyante en ne dispersant pas trop ses voix et elle peut gagner beaucoup à la nouvelle prise de conscience que le second tour impose. La vie politique n a guère été durant les dernières années qu un partage du pouvoir et des privilèges auxquels il donne accès, sans véritable débat ni engagement qui s étende à l ensemble du territoire. Mobutu Nzanga, fils du Maréchal, et Oscar Kashala, un médecin revenu des Etats-Unis peu avant les élections, sont les candidats qui viennent ensuite avec 4,8 et 3,5. Azarias Ruberwa et Pierre Pay Pay, qui étaient considérés comme des candidats importants, suivent avec respectivement 1,7 et 1,6 des voix. En Equateur, Mobutu Nzanga est un rude concurrent de Bemba. Il y obtient 30,6 des voix et la majorité absolue dans 10 territoires. Dans la Province Orientale, il a également des scores respectables dans le territoire de Yahuma (30,3 ) et dans les Uele, où il obtient la majorité absolue dans le territoire de Bondo. Mais il n a reçu que 5,1 des voix pour l ensemble de la province. Et en dehors de deux petits succès au Bandundu (34,6 à Yumbi et 26,4 à Bolobo), qui lui donnent un peu plus de 1 dans cette province, il échoue à Kinshasa avec 0,22 et dans le reste du pays, avec un maximum de 0,7 au Bas-Congo. Dans la Province Orientale encore, le Général Likulia obyient la majorité dans le territoire de Basoko et 16,4 dans le territoire voisin de Yahuma. On peut seulement parler de dispersion des voix dans le Bas-Congo et dans les deux Kasai. Au Bas-Congo, seules deux circonscriptions sur 12 ont été gagnées par un candidat : les villes de Matadi et Boma par Bemba. Pour l ensemble de la province, Bemba obtient 36,2 des voix, suivi par Kabila avec 13,9, Justine Mpoyo Kasa- Vubu avec 6,6, Kashala avec 6,5, Matusila avec 6,2, Wivine Nlandu avec 4,5 et Lunda Bululu avec 4,1. Ces sept candidats ne réunissent ensemble que 78,0. D autres ont des scores respectables : Eugène Diomi a 11,9 à Kasangulu, Gizenga 13,9 à Kimvula, Lunda Bululu 15,0 à Tshela, Niemba 14,9 à Madimba. Dans le territoire très isolé de Kimvula, 20 des 33 candidats à l élection présidentielle ont obtenu au moins 1. L isolement, qui a aussi joué dans certains territoires du Katanga, n est cependant pas la seule explication de l émiettement des voix. Le Bas-Congo (et les deux Kasai) n ont manifestement pas eu de leader qui les mobilise. Les divers candidats qui auraient pu être leur leader ne se sont pas entendus et le mouvement fédéraliste, qui a une forte influence au Bas-Congo, n avait pas de tête de file, comme au Kasai où le leader attendu, Etienne Tshisekedi, n a pas participé à l élection. Les grands perdants du scrutin sont Azarias Ruberwa et Pierre Pay Pay. Les seuls résultats du premier qui atteignent 5 sont Djugu (37,3 ) et Irumu (21,2 ) en Province Orientale, Masisi (10,3 ), Rutshuru (7,6 ) et Goma (5,4 ) au Nord-Kivu, Uvira (8,1) et Fizi (5,0 ) au Sud-Kivu. Il n a pas réussi à se défaire de l image d allié du Rwanda pour l agression de 1998 qui lui avait alors été collée par une grande partie de la population. Pierre Pay Pay n a que des succès mitigés et ponctuels : il a la majorité absolue dans le territoire de Moba et il a au Bandundu, à Bolobo 22,5, à Kutu 13,8 et à Mushie 11,1, au Nord-Kivu, à Lubero 21,1, à Butembo 12,2 et au territoire de Beni 9,2, outre 6,0 dans le territoire de Luiza au Kasai Occidental. Parmi les autres candidats qui ont obtenu des succès locaux et qui inscrivent des valeurs relativement foncées sur la carte n 4, nous mentionnons au Kasai Roger Lumbala, Jonas Mukamba, ancien PDG de la Miba, et Olengankoy, au Bandundu Mboso N'Kodia, au Katanga, Lunda Bululu, ancien premier ministre, au Maniema Z'Ahidi Ngoma, et en Province Orientale, Mokonda Bonza, un autre ancien proche de Mobutu. 5

6 Carte 5 : pourcentages des votes par territoire pour les autres candidats aux élections présidentielles du 30 juillet 2006 (source : Commission Electorale Indépendante, cartographie : Eléonore Wolff) e) Conclusion On peut en conclure que la population a dans l ensemble fait preuve de maturité politique, plus que les politiciens. Elle n a en général pas dispersé ses voix sur des candidats qui n avaient pas de chances de l emporter. C est sans doute le fruit d un travail considérable d éducation civique réalisé dans la plupart des circonscriptions. On peut aussi espérer que la population sera la grande gagnante du second tour de l élection présidentielle, qui impose aux candidats de développer leur discours pour qu il soit capable de mobiliser dans un effort commun toutes les forces de la nation. Cela supposerait que les partis se démocratisent, que les discussions politiques à la base ne soient pas de simples relais des décisions prises par les dirigeants supérieurs, mais abordent déjà avec liberté les problèmes généraux et préparent l élaboration des stratégies qui seront adoptées par les cadres et les organes nationaux. 6

7 Annexes Principaux résultats par province Principaux résultats par territoire pour la province du Bas-Congo 7

8 Principaux résultats par territoire pour la province du Bandundu Principaux résultats par territoire pour la province de l Equateur 8

9 Principaux résultats par territoire pour la province Orientale Principaux résultats par territoire pour la province du Maniéma Principaux résultats par territoire pour la province du Nord-Kivu Territoires/villes Inscrits Votants Nuls Blancs Votes Valables Kabila Bemba Gizenga Autres GOMA Nyirangongo BENI ville Beni territoire BUTEMBO Lubero Masisi Walikale Rutshuru Pr. NORD-KIVU

10 Principaux résultats par territoire pour la province du Sud-Kivu Principaux résultats par territoire pour la province du Katanga 10

11 Principaux résultats par territoire pour la province du Kasai Oriental Principaux résultats par territoire pour la province du Kasai Occidental Territoires/villes Inscrits Votants Nuls Blancs Votes Valables Kabila Bemba Gizenga Autres TSHIKAPA Kamonia Dekese Mweka Ilebo Luebo KANANGA Demba Dibaya Dimbelenge Kazumba Luiza Pr.KAS.OCCIDENTAL

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO LOI PORTANT REPARTITION DES SIEGES PAR CIRCONSCRIPTION ELECTORALE POUR LES ELECTIONS LEGISLATIVES ET PROVINCIALES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO LOI PORTANT REPARTITION DES SIEGES PAR CIRCONSCRIPTION ELECTORALE POUR LES ELECTIONS LEGISLATIVES ET PROVINCIALES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO LOI PORTANT REPARTITION DES SIEGES PAR CIRCONSCRIPTION ELECTORALE POUR LES ELECTIONS LEGISLATIVES ET PROVINCIALES Kinshasa, août 2011 EXPOSE DES MOTIFS La loi n 11/003

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO UNION EUROPÉENNE MISSION D OBSERVATION ÉLECTORALE République démocratique du Congo 2011 RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO RAPPORT FINAL Élections présidentielle et législatives 28 novembre 2011 MISSION

Plus en détail

Décembre 10, 2011 Contact: Baya Kara, Kinshasa +243 81 240 7659, Deborah Hakes, Atlanta 1 404 420 5124

Décembre 10, 2011 Contact: Baya Kara, Kinshasa +243 81 240 7659, Deborah Hakes, Atlanta 1 404 420 5124 Décembre 10, 2011 Contact: Baya Kara, Kinshasa +243 81 240 7659, Deborah Hakes, Atlanta 1 404 420 5124 Mission d`observation internationale du Centre Carter en RDC Elections présidentielle et législatives

Plus en détail

Rapport 2, Juin 2015

Rapport 2, Juin 2015 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction Est de la République Démocratique du Congo Rapport 2, Juin 2015 () Par Patrick Vinck, Phuong Pham, Tino Kreutzer Contenu : p3. Large support pour les

Plus en détail

N COMPTE SOURCES DE PROVENANCE MONTANT Apport de l AM BLM ASS.NAT, (Deputés) Apport de mbres Fonds

N COMPTE SOURCES DE PROVENANCE MONTANT Apport de l AM BLM ASS.NAT, (Deputés) Apport de mbres Fonds Parti Politique enregistré par l Arrêté Ministériel n 151/010 du 03 Novembre 010 www.afdcrdc.com Le présent Rapport de Trésorerie de l Alliance des Forces Démocratique du Congo, AFDC en sigle, couvre l

Plus en détail

note n 28/13 RD Congo, analyse comparative des violences électorales (2006-2011) G é r a r d G e r o l d (novembre 2013)

note n 28/13 RD Congo, analyse comparative des violences électorales (2006-2011) G é r a r d G e r o l d (novembre 2013) note n 28/13 G é r a r d G e r o l d Chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique RD Congo, analyse comparative des violences électorales (2006-2011) (novembre 2013) Résumé La République

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2015/486

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2015/486 Nations Unies S/2015/486 Conseil de sécurité Distr. générale 26 juin 2015 Français Original : anglais Rapport du Secrétaire général sur la Mission de l Organisation des Nations Unies pour la stabilisation

Plus en détail

République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo 1 numéro 36 décembre 2010 République Démocratique du Congo Passé. Présent. Avenir? Plus des articles sur: le référendum au Soudan, le retour des femmes au Libéria, la Convention de Kampala, informations

Plus en détail

Constitution d une Commission d Appel d Offres

Constitution d une Commission d Appel d Offres Constitution d une Commission d Appel d Offres ATTENTION : * Pour les collectivités territoriales et les établissements publics locaux, sont constituées une ou plusieurs commissions d appel d offres à

Plus en détail

Sensibilisaton à la CPI en RDC : Sortir du «Profil Bas»

Sensibilisaton à la CPI en RDC : Sortir du «Profil Bas» OCCASIONAL PAPER SERIES Sensibilisaton à la CPI en RDC : Sortir du «Profil Bas» Ecrit par Franck Petit pour le Centre International pour la Justice Transitionnelle Mars 2007 A PROPOS DE L ICTJ Le Centre

Plus en détail

Les Energies Renouvelables en République Démocratique du Congo

Les Energies Renouvelables en République Démocratique du Congo Les Energies Renouvelables en République Démocratique du Congo Novembre 2011 http://www.unep.org/drcongo/ Cette étude constitue un document d information préparé en interne en complément de l Evaluation

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER DE REFLEXION DES BARREAUX SUR LEUR ROLE DANS L OFFRE DE SERVICES D AIDE LEGALE

RAPPORT DE L ATELIER DE REFLEXION DES BARREAUX SUR LEUR ROLE DANS L OFFRE DE SERVICES D AIDE LEGALE RAPPORT DE L ATELIER DE REFLEXION DES BARREAUX SUR LEUR ROLE DANS L OFFRE DE SERVICES D AIDE LEGALE Goma, 3 et 4 mars 2014 Rapport de l atelier d aide légale Page 1 Table des matières Introduction... 3

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

Plan Stratégique Multisectoriel d Elimination du Choléra en République Démocratique du Congo 2013-2017

Plan Stratégique Multisectoriel d Elimination du Choléra en République Démocratique du Congo 2013-2017 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL Plan Stratégique Multisectoriel d Elimination du Choléra en République Démocratique du Congo 2013-2017 Février 2013 SIGLES

Plus en détail

LOI ORGANIQUE N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DES FORCES ARMEES EXPOSE DES MOTIFS

LOI ORGANIQUE N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DES FORCES ARMEES EXPOSE DES MOTIFS 1 LOI ORGANIQUE N DU PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DES FORCES ARMEES EXPOSE DES MOTIFS Après la signature de l Accord Global et Inclusif, l adoption des Memoranda I et II sur l Armée et la Sécurité

Plus en détail

Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République

Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République PRÉSIDENTIELLE EN ITALIE 29 janvier 2015 Observatoire des Élections en Europe Après la Grèce, l Italie doit désigner son nouveau président de la République Corinne Deloy Analyse Résumé : Le président de

Plus en détail

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Secrétaire(s) de la séance: Laëtitia MICHON Ordre du jour: - Election du Maire - Détermination du nombre d'adjoint - Election du ou des adjoints Délibérations

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Journal Officiel - Numéro Spécial - 09 mai 2009

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Journal Officiel - Numéro Spécial - 09 mai 2009 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE - LOI N 09/002 DU 07 MAI 2009 PORTANT DELIMITATION DES ESPACES MARITIMES DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Plus en détail

DRC-IHP: Plans de communication, positionnement et de marquage LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LE PMA. Par Dr Colette LOSSO. PF Advisor PROSANI

DRC-IHP: Plans de communication, positionnement et de marquage LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LE PMA. Par Dr Colette LOSSO. PF Advisor PROSANI DRC-IHP: Plans de communication, positionnement et de marquage LA PLANIFICATION FAMILIALE DANS LE PMA Par Dr Colette LOSSO PF Advisor PROSANI 1 PLAN DE LA PRESENTATION 1. LE PROJET PROSANI ET LES DOMAINES

Plus en détail

global witness global witness

global witness global witness global witness global witness La Chine et le Congo : Des amis dans le besoin Un rapport de Global Witness sur la République démocratique du Congo, mars 2011 Global Witness enquête et fait campagne pour

Plus en détail

1. La formation à la BCDC :

1. La formation à la BCDC : 1. La formation à la BCDC : un atout majeur pour l émergence des talents Une nouveauté d envergure : la BCDC Banking Academy La BCDC a toujours porté une attention à la formation de ses collaborateurs.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

CHARTE ELECTORALE. Retrouvez-nous aussi sur Internet : www.radiookapi.net

CHARTE ELECTORALE. Retrouvez-nous aussi sur Internet : www.radiookapi.net CHARTE ELECTORALE Retrouvez-nous aussi sur Internet : www.radiookapi.net Schweizerische Eidgenssenschaft Conferedation suisse Confederazione Svizzera Condeferaziun svizera Direction du développement et

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de contrat: DCI-NSAPVD/2011/260-821

Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de contrat: DCI-NSAPVD/2011/260-821 Termes de Référence de l évaluation externe du projet: «Dialoguer et Participer l Interaction Institutionnalisée entre Acteurs étatiques et non-étatiques» Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité 1 / 22 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe des établissements d enseignement supérieur et de recherche et des

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

L Zaïre les populations bakongo, présentes de part et d autre

L Zaïre les populations bakongo, présentes de part et d autre 3.-P, PABANEL La question de la nationalité au Kivu I ES régions frontalières au Zaïre ont entretenu une certaine perméabilité. Au Shaba, les populations baluba, et au Bas- L Zaïre les populations bakongo,

Plus en détail

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS 1 République de Guinée Commission Electorale Nationale Indépendante GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS Election Présidentielle, octobre 2015 Conakry, Août 2015 1 2 Introduction Les organisations de

Plus en détail

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015 ÉLECTION FÉDÉRALE Le 19 octobre 2015 Aperçu de l élection fédérale L élection fédérale aura lieu le 19 octobre 2015. Élections Canada est l organisme non partisan chargé de conduire l élection et de s

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso

Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso Document mensuel No 1 : Quand un franc-maçon dit «Non» à Denis Sassou Nguesso Connu au Congo et ailleurs en Afrique, ainsi qu en France, comme étant l un des rares Francs-Maçons africains qui se dévoilent,

Plus en détail

La dynamique paysanne au Nord-Kivu

La dynamique paysanne au Nord-Kivu La dynamique paysanne au Nord-Kivu Mots clés : organisations paysannes, agriculture familiale, dynamique communautaire, agriculture congolaise État de lieux des organisations paysannes au Nord-Kivu. Auteur(s)

Plus en détail

PROVINCE DU BAS CONGO PROFIL RESUME PAUVRETE ET CONDITIONS DE VIE DES MENAGES RDC. Unité de lutte contre la pauvreté

PROVINCE DU BAS CONGO PROFIL RESUME PAUVRETE ET CONDITIONS DE VIE DES MENAGES RDC. Unité de lutte contre la pauvreté Programme des nations unies pour le développement Unité de lutte contre la pauvreté RDC PROVINCE DU BAS CONGO PROFIL RESUME PAUVRETE ET CONDITIONS DE VIE DES MENAGES Mars 2009 Sommaire PROVINCE DU BAS

Plus en détail

L argent mobile dans la République démocratique du Congo:

L argent mobile dans la République démocratique du Congo: L argent mobile dans la République démocratique du Congo: Étude de marché sur les besoins des clients et les opportunités dans le domaine des paiements et services financiers Juillet 2013 Sommaire 3 Synthèse

Plus en détail

27/01/12/ REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE VENDREDI (CongoForum)

27/01/12/ REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE VENDREDI (CongoForum) 27/01/12/ REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE VENDREDI (CongoForum) Le parti de M. Tshisekedi, l'union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), avait appelé mercredi les Congolais à se "mobiliser

Plus en détail

République Démocratique du Congo Enquête Démographique et de Santé 2013-2014

République Démocratique du Congo Enquête Démographique et de Santé 2013-2014 République Démocratique du Congo Enquête Démographique et de Santé 2013-2014 Rapport préliminaire Ministère du Plan et Suivi de la Mise en œuvre de la Révolution de la Modernité et Ministère de la Santé

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 61 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 25 octobre 2010 PROPOSITION DE LOI sur les sondages visant à mieux garantir la sincérité du débat politique et électoral,

Plus en détail

CADRE FINANCIER ET COMPTABLE Auditeur-Superviseur/Formateur, Expert Comptable Agréé, Consultant en Management des Organisations

CADRE FINANCIER ET COMPTABLE Auditeur-Superviseur/Formateur, Expert Comptable Agréé, Consultant en Management des Organisations CADRE FINANCIER ET COMPTABLE Auditeur-Superviseur/Formateur, Expert Comptable Agréé, Consultant en Management des Organisations Connaissance des Procédures du : PNUD - U.E - Fonds Mondial USAID-UNICEF

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

RÉSEAU CONGOLAIS DES PERSONNELS DES PARLEMENTS (RCPP)

RÉSEAU CONGOLAIS DES PERSONNELS DES PARLEMENTS (RCPP) 1 RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO RÉSEAU CONGOLAIS DES PERSONNELS DES PARLEMENTS (RCPP) SYNTHÈSE DES MODULES DES ATELIERS DÉVELOPPÉS LORS DE LA QUATRIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Matadi Aout 2014 2 I. LA CIRCULATION

Plus en détail

OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC

OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC «Consultant en suivi-évaluation et élaboration d outils de suivi-évaluation pour le programme PARJ-E «Uhaki Safi» Profil recherché: Objectif

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

FICHE-PAYS REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

FICHE-PAYS REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) Le Projet CRI (Country of Return Information- Information sur le Pays de Retour) fonctionne à travers un réseau d'ongs responsables de la collecte et du transfert d'informations spécifiques sur les possibilités

Plus en détail

A S T J ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS STATUTS TITRE I. Article 1 er

A S T J ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS STATUTS TITRE I. Article 1 er A S T J ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS STATUTS TITRE I DÉNOMINATION - SIÈGE - DURÉE - BUT Article 1 er Sous le nom d «ASSOCIATION SUISSE DES TRADUCTEURS-JURÉS», il a été constitué une association,

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 Pour le recrutement d un Consultant International

Plus en détail

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 er : L arrondissement, constituée sous le régime de la Loi du 1 er juillet 1901 et en conformité avec le Code de la Famille et de l Aide Sociale, groupe

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

1958-1962, une nouvelle république

1958-1962, une nouvelle république Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 5 Les Français et la République Question 1 La République, trois républiques Cours 3 1958-1962, une nouvelle république I La fin de la IV e République et l adoption

Plus en détail

STATUTS. de l association SOURIRE DE BON CŒUR AVEC SIEGE A FRIBOURG. Article 1 CONSTITUTION

STATUTS. de l association SOURIRE DE BON CŒUR AVEC SIEGE A FRIBOURG. Article 1 CONSTITUTION STATUTS de l association SOURIRE DE BON CŒUR AVEC SIEGE A FRIBOURG Article 1 CONSTITUTION 1. SOURIRE DE BON COEUR est une association à but non lucratif régie par les articles 60 et suivants du Code Civil

Plus en détail

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire.

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire. Chargé de Logistique RDC Closing date: 04 Sep 2015 I. ACTED ACTED ACTED est une association de solidarité internationale française qui a pour vocation de soutenir les populations vulnérables de par le

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Comment faire parler les chiffres

Comment faire parler les chiffres Sondages d opinions Comment faire parler les chiffres Sept règles d or à l usage des journalistes et des communicants pour utiliser les données d un sondage d opinions sans se tromper ni tromper son audience

Plus en détail

SIMULATION ELECTORALE

SIMULATION ELECTORALE SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 SIMULATION ELECTORALE PRÉSIDENTIELLE 2012 A l initiative de l Association des Diplômés, cette simulation du

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

L'ITURI OR, QUESTIONS FONCIÈRES ET ETHNICITÉ DANS LE NORD-EST DU CONGO

L'ITURI OR, QUESTIONS FONCIÈRES ET ETHNICITÉ DANS LE NORD-EST DU CONGO INSTITUT DE LA VALLÉE DU RIFT PROJET USALAMA COMPRENDRE LES GROUPES ARMÉS CONGOLAIS L'ITURI OR, QUESTIONS FONCIÈRES ET ETHNICITÉ DANS LE NORD-EST DU CONGO INSTITUT DE LA VALLÉE DU RIFT PROJET USALAMA L

Plus en détail

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS Article 1 CREATION Il est formé entre les personnes désignées à l article 4, vivant au Cameroun, et qui adhèrent

Plus en détail

Analyse approfondie de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité (CFSVA) R é p u b l i q u e Démocratique du Congo

Analyse approfondie de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité (CFSVA) R é p u b l i q u e Démocratique du Congo Analyse approfondie de la sécurité alimentaire et de la vulnérabilité (CFSVA) R é p u b l i q u e Démocratique du Congo Janvier 2014 Données collectées en 2011-2012 2 Comprehensive food security and nutrition

Plus en détail

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus»

DESCRIPTION DU POSTE. Coordinateur/coordinatrice des opérations. Grade 1A ou 1B, cadre de direction. Poste «National plus» DESCRIPTION DU POSTE Titre du poste Sous les ordres du Responsabilités opérationnelles Site Grade et niveau Salaire mensuel Durée du contrat Coordinateur/coordinatrice des opérations Directeur pays Encadrement

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO

STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO I BUTS, AFFILIATION, RESSSOURCES, SIEGE, DUREE I.1 Sous le nom de ASSOCIATION DES AMIS DE, ci-après «ASSOCIATION» est créée une association régie par

Plus en détail

Avancement de la REDD+ en RDC : processus participatif d auto-évaluation pour la soumission du R-Package au Comité des Participants du FCPF

Avancement de la REDD+ en RDC : processus participatif d auto-évaluation pour la soumission du R-Package au Comité des Participants du FCPF République Démocratique du Congo Avancement de la REDD+ en RDC : processus participatif d auto-évaluation pour la soumission du R-Package au Comité des Participants du FCPF Plan de consultation Kinshasa,

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement Publications SGP SGP - P904006 - P904074 Mensuel - Mensuel - Numero - Numéro Spécial Spécial - N 157 - N - Août 157 2009 - Août (Ne 2009 paraît (Ne pas paraît en juillet) pas en - Ed. juillet) resp. -

Plus en détail

CONFERENCE EN EUROPE SUR LA RDCONGO

CONFERENCE EN EUROPE SUR LA RDCONGO CONFERENCE EN EUROPE SUR LA RDCONGO Conférencier : Joseph M. Kyalangilwa Prés. Hon. de la Société Civile de la Province du Sud-Kivu (RDCongo) Président du Great Lakes Forum International (Suisse) Thème

Plus en détail

FONDEMENTS JURIDIQUES

FONDEMENTS JURIDIQUES PREFECTURE DE L ALLIER DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES TERRITORIALES Bureau du Conseil et du contrôle de légalité LA COMMISSION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC (CDSP) élection, constitution,

Plus en détail

Statuts et règlement intérieur du PS

Statuts et règlement intérieur du PS Statuts et règlement intérieur du PS Présentation du travail de codification statutaire Le Conseil national du 18 juillet 2012 a donné mandat à un groupe de travail, composé à la proportionnelle des sensibilités

Plus en détail

VADE MECUM DEPARTEMENTALES 2015

VADE MECUM DEPARTEMENTALES 2015 VADE MECUM DEPARTEMENTALES 2015 Les électeurs sont convoqués le 22 mars 2015. Le scrutin sera ouvert à 8 heures et clos à 18 heures (ces horaires pourront être élargis par arrêtés spéciaux pris par les

Plus en détail

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Statuts Psychomotricité Suisse 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Contenu 1 Généralités 2 2 Membres 2 3 Organisation 4 4 Finances 9 5

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

COMPTE RENDU ANALYTIQUE du Conseil de communauté du 10 avril 2008

COMPTE RENDU ANALYTIQUE du Conseil de communauté du 10 avril 2008 COMPTE RENDU ANALYTIQUE du Conseil de communauté du 10 avril 2008 ---------- MENTIONS PRESCRITES par la CIRCULAIRE de M. le PREFET de la MANCHE en date du 3 juin 1885 Nombre de conseillers en exercice...

Plus en détail

Editorial Les élections professionnelles

Editorial Les élections professionnelles Editorial Les élections Les élections sont une étape importante dans la vie d une entreprise. Elles permettent en effet la mise en place des organes en charge de représenter le personnel de l entreprise.

Plus en détail

OBJET : Sectionnement électoral et conséquences électorales de la création d une commune associée

OBJET : Sectionnement électoral et conséquences électorales de la création d une commune associée secrétariat général DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES POLITIQUES ET DE LA VIE ASSOCIATIVE BUREAU DES ELECTIONS ET DES ETUDES POLITIQUES Paris, le 17

Plus en détail

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Programme des Nations Unies pour le développement LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Les élections

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO. En partenariat avec

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO. En partenariat avec 1 RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO RÉSEAU CONGOLAIS DES PERSONNELS DES PARLEMENTS (RCPP) En partenariat avec WESTMINSTER FOUNDATION FOR DEMOCRACY (WFD) SÉMINAIRE RELATIF À LA CIRCULATION ET À L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr 1 TITRE I CONSTITUTION, OBJET, SIEGE SOCIAL, DUREE Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les personnes physiques ou morales qui adhérent ou adhéreront aux présents statuts, une association

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI NOTE : Le texte que vous consultez est une codification administrative des Règlements de l'uqar. La version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration. RÈGLEMENT

Plus en détail

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement 7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement Session 3 Thème : Mettre le contexte au centre de l action : opérationaliser une approche sensible à la fragilité Sous-thème : «Prise

Plus en détail

Fonds de Consolidation de la Paix en République Démocratique du Congo. Evaluation Externe de la Mise en Œuvre des Projets.

Fonds de Consolidation de la Paix en République Démocratique du Congo. Evaluation Externe de la Mise en Œuvre des Projets. Fonds de Consolidation de la Paix en République Démocratique du Congo Evaluation Externe de la Mise en Œuvre des Projets Septembre 2013 Fonds de Consolidation de la Paix en République Démocratique du Congo

Plus en détail

Statuts du Parti vert libéral vaudois

Statuts du Parti vert libéral vaudois Statuts du Parti vert libéral vaudois Modifiés par l Assemblée générale du 7 mai 2013 GENERALITES Article 1 Le Parti vert'libéral vaudois (ci-après «le Parti») est une Association régie par les présents

Plus en détail

Aspirations et valeurs

Aspirations et valeurs Communiquer avec les électeurs Un exposé consiste d'un énoncé de cinq à sept paragraphes qui offre une rationale complète et cohérente en faveur du candidat et qui établit un lien entre l'histoire personnelle

Plus en détail

Le Partenariat ECES-EFEAC dans le renforcement innovant des capacités électorales en Afrique. Plan de présentation

Le Partenariat ECES-EFEAC dans le renforcement innovant des capacités électorales en Afrique. Plan de présentation Le Partenariat ECES-EFEAC dans le renforcement innovant des capacités électorales en Afrique Programme de mise en place des dynamiques de renforcement institutionnel et de formation pour l ensemble des

Plus en détail

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1

ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 1 ANNEXE 2 ÉLECTION DU/DE LA. (Parlement ou assemblée concerné) 25 MAI 2014 FORMULAIRE DE DÉCLARATION : CANDIDATS INDIVIDUELS 1 - Loi du 4 juillet 1989 relative à la limitation et au contrôle des dépenses

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT TRAITE PORTANT CREATION DU PARLEMENT DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE PREAMBULE

Plus en détail

STATUTS-TYPE DES SOCIETES MUTUALISTES Décret du 18 février 1954 (14 djoumada II 1373) Sur les sociétés mutualistes

STATUTS-TYPE DES SOCIETES MUTUALISTES Décret du 18 février 1954 (14 djoumada II 1373) Sur les sociétés mutualistes Arrêté des Secrétaires d Etat au plan et aux Finances et à la santé Publique et aux Affaires Sociales du 26 Mai 1961 (12 doulhaja 1380), portant établissement des statuts type des sociétés mutualistes

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE DU SUD-KIVU ET FUTURES PISTES DE RECHERCHE

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE DU SUD-KIVU ET FUTURES PISTES DE RECHERCHE 259 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE DU SUD-KIVU ET FUTURES PISTES DE RECHERCHE par An Ansoms et Wim Marivoet 1 Abstract By using a recent and comprehensive household survey on the DRC, this article attempts to

Plus en détail

TABLE DES MATIERES EDITORIAL ANALYSES: POLITIQUE ET TRANSFORMATION SOCIALES

TABLE DES MATIERES EDITORIAL ANALYSES: POLITIQUE ET TRANSFORMATION SOCIALES TABLE DES MATIERES EDITORIAL Toussaint Kafarhire Murhula, S.J. ANALYSES: POLITIQUE ET TRANSFORMATION SOCIALES ARTICULER «DISCOURS» ET «ACTIONS» : UN IMPERATIF ETHIQUE POUR LA RECONSTRUCTION DE LA RD CONGO

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

Les bons réflexes pour garantir le processus

Les bons réflexes pour garantir le processus Les bons réflexes pour garantir le processus Définition du protocole Définition juridique : Pas de définition légale dans le code du travail Définition non juridique : Accord conclu entre l employeur et

Plus en détail

Statuts de «pr suisse»

Statuts de «pr suisse» Statuts de «pr suisse» Art. 1 L'Association Sous le nom «Association Suisse de Relations Publiques», «Schweizerischer Public Relations Verband», «Associazione Svizzera di Relazioni Pubbliche», «Swiss Public

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO LOI DE FINANCES POUR L EXERCICE 2015 Décembre 2014 2 i EXPOSE DES MOTIFS La Loi de finances du pouvoir central pour l exercice 2015 s élabore conformément à l article 175

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR. Approuvé par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 TITRE 2 - FORMATION ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE

RÉGLEMENT INTÉRIEUR. Approuvé par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 TITRE 2 - FORMATION ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE RÉGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 7 Décembre 2010 TITRE 1 - PRÉAMBULE ARTICLE 1 OBJET DU RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur, établi en vertu de l article 1 des statuts,

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE HAUT CONSEIL DE LA COMMUNICATION HCC CODE DE BONNE CONDUITE POUR LES ACTEURS POLITIQUES, SOCIAUX ET LES MEDIAS A L OCCASION DES ELECTIONS PRESIDENTIELLE ET LEGISLATIVES DE 2011 -*-*-*-*-*-*- Bangui, décembre

Plus en détail

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Mémoire déposé dans le cadre des consultations citoyennes sur le projet de réforme de la gouvernance du Renouveau Sherbrookois

Plus en détail