LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA"

Transcription

1 LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS- KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE - Sondage de l'institut CSA - N A Février 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : / , rue de Choiseul CS Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33) / 11 Fax. (33) SA au capital de RCS Paris B E TVA intracommunautaire FR

2 Sommaire Fiche technique du sondage... 3 I. Les intentions de vote... 4 II. La décision de Dominique Strauss-Kahn... 7 III. Le positionnement perçu de Dominique Strauss-Kahn IV. L anticipation du programme de Dominique Strauss-Kahn V. Les raisons de la défection des électeurs sarkozystes de MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

3 Fiche technique du sondage Sondage exclusif CSA / MARIANNE réalisé par téléphone les 14 et 15 février 2011 au domicile des personnes interviewées. Echantillon national représentatif de 1005 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage), après stratification par région et catégorie d agglomération. (Tous les sondages publiés par CSA sont disponibles sur le site : MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

4 I. Les intentions de vote MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

5 INTENTIONS DE VOTE AU PREMIER TOUR DE L ELECTION PRESIDENTIELLE 2012 (en ) Tableau récapitulatif Aux inscrits sur les listes électorales Hypothèse Dominique Strauss-Kahn Hypothèse Martine Aubry Hypothèse Ségolène Royal Hypothèse François Hollande - Nathalie Artaud Olivier Besancenot Jean-Luc Mélenchon Candidat socialiste Eva Joly François Bayrou Dominique de Villepin Nicolas Sarkozy Nicolas Dupont-Aignan Marine Le Pen Exprimés Avertissement : Les résultats des intentions de vote ne sont que la mesure actuelle des rapports de forces politiques. Ils ne sont en aucun cas prédictifs du résultat des prochaines élections. MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

6 INTENTIONS DE VOTE AU SECOND TOUR DE L ELECTION PRESIDENTIELLE 2012 (en ) Tableau récapitulatif Hypothèse Dominique Strauss-Kahn Hypothèse Martine Aubry Hypothèse Ségolène Royal Hypothèse François Hollande - Candidat socialiste Nicolas Sarkozy Exprimés Avertissement : Les résultats des intentions de vote ne sont que la mesure actuelle des rapports de forces politiques. Ils ne sont en aucun cas prédictifs du résultat des prochaines élections. MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

7 II. La décision de Dominique Strauss-Kahn MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

8 QUESTION Selon vous, le silence actuel de Dominique Strauss-Kahn sur sa candidature? Ensemble des Français Dont : Sympathisants du PS - renforce plutôt les chances de la gauche de remporter l élection présidentielle de diminue plutôt les chances de la gauche de remporter l élection présidentielle de Ne se prononcent pas TOTAL MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

9 QUESTION Selon vous, Dominique Strauss-Kahn doit-il annoncer s il est ou non candidat aux primaires organisées par le Parti socialiste pour désigner son candidat à l élection présidentielle de 2012? Ensemble des Français Dont : Sympathisants du PS - dès aujourd hui quitte à démissionner du Fonds Monétaire International... - en juin ou juillet prochain, au moment du dépôt officiel des candidatures aux primaires... - Ne se prononcent pas TOTAL MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

10 III. Le positionnement perçu de Dominique Strauss-Kahn MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

11 QUESTION Selon vous, Dominique Strauss-Kahn se situe-t-il? Ensemble des Français - Très à gauche A gauche ST Gauche : 57 - Au centre gauche Au centre ST Centre : 52 - Au centre droit A droite... 4 ST Droite : 14 - Très à droite Ni à gauche, ni à droite Ne se prononcent pas TOTAL Dont : Sympathisants du PS - Très à gauche A gauche ST Gauche : 71 - Au centre gauche Au centre... 7 ST Centre : 51 - Au centre droit A droite... 2 ST Droite : 11 - Très à droite Ni à gauche, ni à droite Ne se prononcent pas TOTAL MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

12 QUESTION La proximité de Dominique Strauss-Kahn avec les milieux économiques et financiers vous incite-t-elle à voter pour lui ou à ne pas voter pour lui? Ensemble des Français Dont : Sympathisants du PS - A voter pour lui A ne pas voter pour lui Ne se prononcent pas TOTAL MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

13 QUESTION Selon vous, s il était élu Président de la République, Dominique Strauss-Kahn mènerait-il une politique très proche, assez proche, assez éloignée ou très éloignée de celle que mène actuellement Nicolas Sarkozy? Ensemble des Français Dont : Sympathisants du PS Proche Très proche Assez proche Eloigné Assez éloignée Très éloignée Ne se prononcent pas TOTAL MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

14 IV. L anticipation du programme de Dominique Strauss-Kahn MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

15 LE MAINTIEN OU LE RETOUR SUR CERTAINES MESURES (1/2) A l ensemble des Français QUESTION Souhaiteriez-vous que le prochain Président de la République élu en 2012? Maintienne Revienne Ne se prononcent pas - La durée légale du travail fixée à 35 heures La réintégration de la France dans l OTAN Le recul de l âge légal de départ à la retraite Le principe de non-remplacement d un fonctionnaire sur deux partant à la retraite La présence des soldats français en Afghanistan QUESTION Si Dominique Strauss-Kahn était élu Président de la République en 2012, pensez-vous qu il? Maintiendrait Reviendrait Ne se prononcent pas - La durée légale du travail fixée à 35 heures La réintégration de la France dans l OTAN Le recul de l âge légal de départ à la retraite Le principe de non-remplacement d un fonctionnaire sur deux partant à la retraite La présence des soldats français en Afghanistan MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

16 LE MAINTIEN OU LE RETOUR SUR CERTAINES MESURES (2/2) Aux sympathisants du PS QUESTION Souhaiteriez-vous que le prochain Président de la République élu en 2012? Maintienne Revienne sur Ne se prononcent pas - La durée légale du travail fixée à 35 heures La réintégration de la France dans l OTAN Le recul de l âge légal de départ à la retraite La présence des soldats français en Afghanistan Le principe de non-remplacement d un fonctionnaire sur deux partant à la retraite QUESTION Si Dominique Strauss-Kahn était élu Président de la République en 2012, pensez-vous qu il? Maintiendrait Reviendrait sur Ne se prononcent pas - La durée légale du travail fixée à 35 heures La réintégration de la France dans l OTAN Le recul de l âge légal de départ à la retraite La présence des soldats français en Afghanistan Le principe de non-remplacement d un fonctionnaire sur deux partant à la retraite MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

17 LA PRISE DE CERTAINES MESURES (1/2) A l ensemble des Français QUESTION Souhaitez-vous que le prochain Président de la République élu en 2012? Oui Non Ne se prononcent pas - Relève les bas salaires Renationalise certaines banques Fixe un salaire maximum au-delà duquel on est imposé à 100 sur le revenu Interdise les licenciements boursiers QUESTION Si Dominique Strauss-Kahn était élu Président de la République en 2012, pensez-vous qu il? Oui Non Ne se prononcent pas - Relèverait les bas salaires Renationaliserait certaines banques Fixerait un salaire maximum au-delà duquel on est imposé à 100 sur le revenu Interdirait les licenciements boursiers MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

18 LA PRISE DE CERTAINES MESURES (2/2) Aux sympathisants du PS QUESTION Souhaitez-vous que le prochain Président de la République élu en 2012? Oui Non Ne se prononcent pas - Relève les bas salaires Renationalise certaines banques Fixe un salaire maximum au-delà duquel on est imposé à 100 sur le revenu Interdise les licenciements boursiers QUESTION Si Dominique Strauss-Kahn était élu Président de la République en 2012, pensez-vous qu il? Oui Non Ne se prononcent pas - Relèverait les bas salaires Renationaliserait certaines banques Fixerait un salaire maximum au-delà duquel on est imposé à 100 sur le revenu Interdirait les licenciements boursiers MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

19 V. Les raisons de la défection potentielle de certains électeurs sarkozystes de 2007 MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

20 QUESTION Pour quelles raisons envisagez-vous de voter pour Dominique Strauss-Kahn plutôt que pour Nicolas Sarkozy lors de l élection présidentielle de 2012? (Question ouverte) A ceux qui ont voté Nicolas Sarkozy en 2007 et qui ont l intention de voter pour Dominique Strauss-Kahn au second tour en 2012, soit 11 des inscrits (Question ouverte réponses spontanées) Par déception face à la politique gouvernementale / Nicolas Sarkozy Nicolas Sarkozy n'a pas tenu ses promesses / il parle beaucoup mais ce n'est pas toujours suivi d'effet Est déçu par Nicolas Sarkozy, ne l'apprécie plus / ne veut pas qu'il soit à nouveau président Est déçu par la politique du gouvernement, les réformes, les décisions prises par Nicolas Sarkozy / n'apprécie pas la politique du gouvernement, les réformes, A cause de la politique économique du gouvernement en défaveur des classes moyennes, des ouvriers / le fait de "prendre aux pauvres pour donner aux riches"... 8 A cause de la politique économique du gouvernement... 4 Suite à un mécontentement général / est déçu de la Droite... 2 Sentiment que Nicolas Sarkozy a menti aux Français... 2 A cause de l'euro... 1 Pour ses compétences et la manière dont il pourrait gouverner Pour ses compétences en matière d'économie / pour les solutions qu'il pourrait apporter dans le domaine économique, au sujet du chômage, du pouvoir d'achat... 9 Pour une politique plus sociale / pour son aspect social /il sera plus proche des classes moyennes, des ouvriers... 8 Apparaît comme compétent et à même de gouverner / semble plus compétent et à même de gouverner que Nicolas Sarkozy... 6 Pour son sérieux / il apparaît plus sensé, avec des idées claires et précises... 5 Il sera plus à l'écoute des Français que Nicolas Sarkozy / il sera moins autoritaire... 3 Pour l'action qu'il a menée au sein du FMI... 2 C est un homme d'expérience... 1 Pour sa stature internationale / sa compétence à l'international... 1 Car c'est l'homme du changement, du renouveau Pour le changement, dans l'espoir de changer les choses, pour un changement de politique / car il est capable de changer les choses Pour sa personnalité Il représentera mieux la France / a une personnalité qui correspond mieux à la fonction présidentielle... 7 Pour sa personnalité, son comportement / Il est plus posé, plus réfléchi... 4 Il inspire confiance / c'est un homme à qui on peut faire confiance... 3 A cause la personnalité, du comportement de Nicolas Sarkozy / il est trop agité, fait les choses de façon précipitée... 2 Car il est plus âgé que Nicolas Sarkozy... 1 Pour son postionnement politique... 6 Interviewé ayant une préférence pour les idées socialistes... 3 Car il est social démocrate, n'est pas à la gauche de la Gauche, apparaît plus libéral que la Gauche classique... 3 Choix pas encore arrêté... 6 Par défaut... 3 Cela dépendra de son programme / cela dépendra des candidats... 3 Généralités... 2 Je l'apprécie, il a l'air bien... 2 Autres Ne se prononcent pas... 4 Total... (1) (1) Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner plusieurs réponses MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE A Février

21 Les Français et la question de la candidature de Dominique Strauss-Kahn à l élection présidentielle Eléments d analyse complémentaire n A Février 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Politique Opinion // / 11 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO , rue de Choiseul CS Paris Cedex 02 Tél. : (33) Fax : (33) SA au capital de Siren RCS Paris : APE 7320 Z TVA intracommunautaire FR

22 Sommaire Fiche technique du sondage p3 I. Le vote au second tour de l élection présidentielle pour les 4 candidats du PS p4 II. Le vote au second tour des différentes catégories socioprofessionnelles p13 III. L anticipation du programme de DSK p15 IV. Rappels : Janvier 2011 p19 MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

23 Fiche technique du sondage Sondage exclusif CSA / MARIANNE réalisé par téléphone les 14 et 15 février 2011 au domicile des personnes interviewées. Echantillon national représentatif de 1005 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage), après stratification par région et catégorie d agglomération. MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

24 I. Le vote au second tour de l élection présidentielle pour les 4 candidats du PS 4

25 Hommes Femmes Base : MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

26 moins de 30 ans 30 à 49 ans 50 ans et plus MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

27 Cadre, profession libérale Profession intermédiaire MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

28 Employé Ouvrier MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

29 Salariés du public Salariés du privé Retraités MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

30 Sans diplôme / Primaire BAC+2 MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

31 Sympathisants de gauche Sympathisants du PS Sympathisants d extrême-gauche Sympathisants de droite MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

32 MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

33 II. Le vote au second tour des différentes catégories socioprofessionnelles 13

34 Artisans, commerçants, chefs d'entreprises CSP+ CSP Dominique Strauss-Kahn Martine Aubry Ségolène Royal François Hollande Ouvriers Cadres et professions libérales Employés Professions intermédiaires MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

35 III. L anticipation du programme de DSK 15

36 ZONE CRITIQUE ZONE DE CONFORT ZONE DE FRUSTRATION : Mesures populaires que DSK pourrait ne pas prendre ZONE DE PROMESSE : Mesures populaires que DSK pourrait prendre ZONE DE CRAINTE : Mesures impopulaires que DSK pourrait prendre ZONE DE TRANQUILITE : Mesures impopulaires que DSK pourrait ne pas prendre MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

37 Souhaits des Français 90 Relever les bas salaires ZONE DE FRUSTRATION Revenir sur la présence des soldats français en Afghanistan Revenir sur le principe de nonremplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ZONE DE PROMESSE 60 Revenir sur le recul de l'âge légal de départ à la retraite 50 Moyenne : 57 Fixer un salaire maximum audelà duquel on est imposé à 100 sur le revenu Renationaliser certaines banques Maintenir la durée légale du travail fixée à 35 heures 40 Interdire les licensiements boursiers 30 ZONE DE TRANQUILITE Revenir sur la réintégration de la France dans l'otan ZONE DE CRAINTE Moyenne : Pronostic sur l'action de Dominique Strauss-Kahn MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

38 Souhaits des Français ZONE DE PROMESSE Relever les bas salaires ZONE DE FRUSTRATION Revenir sur le recul de l'âge légal de départ à la retraite Revenir sur la présence des soldats français en Afghanistan Revenir sur le principe de nonremplacement d'un fonctionnaire sur deux Maintenir la durée légale du travail fixée à 35 heures 60 Moyenne : Fixer un salaire maximum audelà duquel on est imposé à 100 sur le revenu Renationaliser certaines banques 40 Interdir les licensiements boursiers Revenir sur la réintégration de la France dans l'otan ZONE DE TRANQUILITE ZONE DE CRAINTE Moyenne : 51 Pronostic sur l'action de Dominique Strauss-Kahn MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

39 IV. Rappels : Janvier

40 Sondage exclusif CSA / Marianne réalisé par téléphone les 7 et 8 janvier 2011 au domicile des personnes interviewées auprès d un échantillon national représentatif de 833 inscrits sur les listes électorales. 1 er tour Dominique STRAUSS-KAHN Martine AUBRY Nathalie ARTHAUD 1 1 Olivier BESANCENOT 7 6 Jean-Luc MELENCHON 5 6 Candidat socialiste Eva JOLY 4 4 François BAYROU 6 9 Dominique de VILLEPIN 3 6 Nicolas SARKOZY Nicolas DUPONT-AIGNAN 1 1 Marine LE PEN MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

41 Sondage exclusif CSA / BFM TV / RMC / 20 Minutes réalisé par téléphone les 17 et 18 janvier 2011 au domicile des personnes interviewées auprès d un échantillon national représentatif de 847 inscrits sur les listes électorales. 1 er tour Dominique STRAUSS-KAHN Martine AUBRY Ségolène ROYAL François HOLLANDE Nathalie ARTHAUD Olivier BESANCENOT Jean-Luc MELENCHON Candidat socialiste Eva JOLY François BAYROU Dominique de VILLEPIN Nicolas SARKOZY Nicolas DUPONT-AIGNAN Marine LE PEN MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

42 Sondage exclusif CSA / BFM TV / RMC / 20 Minutes réalisé par téléphone les 17 et 18 janvier 2011 au domicile des personnes interviewées auprès d un échantillon national représentatif de 847 inscrits sur les listes électorales. 2 ème tour Dominique STRAUSS-KAHN Martine AUBRY Ségolène ROYAL François HOLLANDE Candidat socialiste Nicolas SARKOZY MARIANNE LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN À L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ETUDE N A FÉVRIER

Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle

Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle Baromètre d intention de vote pour l élection présidentielle Une étude Ipsos - Logica Business Consulting pour France Télévisions, Radio France et Le Monde Jeudi mai 0- Vague Nobody s Unpredictable Ipsos

Plus en détail

Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 01 44 94 59 10 / 11

Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 01 44 94 59 10 / 11 La gauche peut-elle elle relever le pays? Septembre 0 n 033A Contact : Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Département Opinion - 0 44 94 59 0 / Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 05,

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Ifop pour Midi Libre, Centre Presse, La Dépêche du Midi et L Indépendant JF/EP N 113175 Contacts Ifop : Jérôme

Plus en détail

Les atouts de la France pour surmonter la crise

Les atouts de la France pour surmonter la crise Les atouts de la France pour surmonter la crise Institut CSA pour RTL Juin 01 Fiche technique Sondage exclusif CSA / RTL réalisé par Internet du 1 au mai 01. Echantillon national représentatif de 100 personnes

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

SIMULATION ELECTORALE

SIMULATION ELECTORALE SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 SIMULATION ELECTORALE PRÉSIDENTIELLE 2012 A l initiative de l Association des Diplômés, cette simulation du

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client IFOP pour Ordre des avocats de Paris FD/MCP N 112477 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la fin de vie Résultats détaillés Septembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les propositions de Nicolas Sarkozy

Les propositions de Nicolas Sarkozy Les propositions de Nicolas Sarkozy Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Mars 2015 Etude N 1500259B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1010

Plus en détail

Les Français et la fraude fiscale

Les Français et la fraude fiscale Les Français et la fraude fiscale Institut CSA pour Atlantico Mai 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 2013. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com pour Le climat électoral dans le 5ème arrondissement de Paris Résultats détaillés Le 4 mars

Plus en détail

REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION

REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION REGARDS CROISES ELITES / GRAND PUBLIC SUR LA FRANCE DANS LA MONDIALISATION Juillet 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

Baromètre Union des Maisons Françaises

Baromètre Union des Maisons Françaises Baromètre Union des Maisons Françaises Juillet 2010 vague 8 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Les défauts et «fautes impardonnables» des candidats à l élection présidentielle

Les défauts et «fautes impardonnables» des candidats à l élection présidentielle COMMUNIQUE DE PRESSE Les défauts et «fautes impardonnables» des candidats à l élection présidentielle Sondage Harris Interactive pour M6-MSN-RTL Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive

Plus en détail

Français, Si vous réinventiez la France?

Français, Si vous réinventiez la France? Français, Si vous réinventiez la France? Atelier CSA 204 @InstitutCSA #ateliercsa Méthodologie Interrogation Echantillon national représentatif de 2006 personnes âgées de 8 ans et plus Constitution de

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE ( LES FRANCAIS L EPARGNE RETRAITE & LA Génération responsable.com Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Enquête A la demande du Cercle des Epargnants, le Centre d'études et de connaissances

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Mai 2008 Le Baromètre de l économie BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Les indices de confiance BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Impact de la crise financière internationale sur l attitude

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES ASSOCIATIONS - Sondage de l'institut CSA - N 0701388 Novembre 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33)01 9 59 10 / 11

Plus en détail

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Institut CSA pour Visa Novembre 04 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 980 personnes

Plus en détail

Le Baromètre Politique Français (2006-2007)

Le Baromètre Politique Français (2006-2007) Le Baromètre Politique Français (2006-2007) 3 ème vague Hiver 2006 L IMAGE DES CANDIDATS EST-ELLE LA CLÉ DE L ÉLECTION? Daniel Boy & Jean Chiche Les données du BPF 2006-2007 ont été produites par le CEVIPOF

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE 201 LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre GAILLARD Président du Cercle des Epargnants Philippe CREVEL Secrétaire

Plus en détail

Baromètre de confiance dans l exécutif. Vague 21 Février 2014

Baromètre de confiance dans l exécutif. Vague 21 Février 2014 Baromètre de confiance dans l exécutif Vague 21 Février 2014 Sommaire Méthodologie de l enquête P.3 1. La confiance envers le couple exécutif P.4 2. Les raisons de la confiance ou du manque de confiance

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali A la demande du Cercle des Epargnants et de Generali, le Centre d Etudes et de Connaissances

Plus en détail

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude -

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email Tél : jgoarant@opinion-way.com 01.78.94.89.87 Juin 2013 Méthodologie Echantillon

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France

Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France Communiqué de presse Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France Les riches estiment être prêts à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de la France et de l économie française

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16 97 06 01 frederic.micheau@ifop.com

Plus en détail

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats

1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 1er Baromètre IP&C-ACFCI Les relations presse : l outil d avenir de la communication des PME/PMI? Présentation des résultats 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00

Plus en détail

Le Baromètre Politique Français (2006-2007) CEVIPOF - Ministère de l Intérieur

Le Baromètre Politique Français (2006-2007) CEVIPOF - Ministère de l Intérieur Le Baromètre Politique Français (2006-2007) CEVIPOF - Ministère de l Intérieur 1 ère vague Printemps 2006 Les électeurs français et l information télévisée Thierry Vedel Centre de Recherches Politiques

Plus en détail

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012

Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 NOTE DETAILLEE Les Français et leur perception de l école maternelle et élémentaire avant la rentrée 2012 Etude Harris Interactive pour le Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

La situation politique et économique après le référendum Grec

La situation politique et économique après le référendum Grec La situation politique et économique après le référendum Grec Sondage réalisé par pour Publié le mardi 7 juillet 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie?

Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie? Page 1 sur 9 Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie? 2894 avis exprimés Question 1 : D'après ce que vous savez, les mesures contenues dans le "paquet fiscal"

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle de 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle de 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle de 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à voter en 2012.

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et le stockage de données numériques

Les Français et le stockage de données numériques Les Français et le stockage de données numériques Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com Mai 2015 1 La méthodologie opinionway La

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92 Résultats d étude Janvier 2015 Sommaire 1 Rappel Méthodologique 4 2 Résultats de l étude 6 Emmanuel Rivière Emmanuel.Riviere@tns-sofres.com 01 40 92 46 30 Clément Nicola Clement.Nicola@tns-sofres.com 01

Plus en détail

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée?

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Contexte Empruntis intervient sur le crédit depuis 15 ans 370 000 ménages nous sollicitent chaque année pour leur besoin en crédit à la consommation

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Sondages en ligne : une méthodologie éprouvée

Sondages en ligne : une méthodologie éprouvée Sondages en ligne : une méthodologie éprouvée Les critiques à l encontre des sondages comme outils de connaissance et d analyse des ressorts de l opinion publique ne sont pas chose nouvelle. Toutefois,

Plus en détail

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Les Français et les moyens de paiement Etude de l Institut CSA pour le Ministère des Finances et des

Plus en détail

Baromètre Santé & Société - Europ Assistance / CSA 2013 : 7 ème vague du baromètre. 15 octobre 2013

Baromètre Santé & Société - Europ Assistance / CSA 2013 : 7 ème vague du baromètre. 15 octobre 2013 2013 : 7 ème vague du baromètre 15 octobre 2013 Contexte, objectifs et méthodologie 2 Objectifs de l étude En 2006, le Groupe Europ Assistance et le Cercle Santé Société lançaient, avec l institut CSA,

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

L achat de médicaments sur Internet

L achat de médicaments sur Internet L achat médicaments sur Intern Adéï ZULFIKARPASIC Directrice Détement Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 06 17 45 78 98 ai.zulfikaric@lh2.fr Vanessa GALISSI Directrice d étus Détement Opinion Institutionnel

Plus en détail

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005

Institut économique de Montréal. Rapport d un sondage omnibus. Juin 2005 Institut économique de Montréal Rapport d un sondage omnibus Juin 2005 Opinion des Québécois à l égard du jugement de la Cour suprême du Canada relatif à l interdiction aux citoyens de payer pour des soins

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique

Plus en détail

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 Sommaire p. 4 L'image du statut d'autoentrepreneur Présenta)on des résultats - Juin 2010

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour L emploi des jeunes Les résultats de l étude Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21 Email : lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Comment faire parler les chiffres

Comment faire parler les chiffres Sondages d opinions Comment faire parler les chiffres Sept règles d or à l usage des journalistes et des communicants pour utiliser les données d un sondage d opinions sans se tromper ni tromper son audience

Plus en détail

Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire Vague 2 Juin 2014

Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire Vague 2 Juin 2014 Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire - Vague 2 - JF/AM N 112299 - JUIN 2014 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes Gestion de comptes - Rapport d étude Auteur Pôle Banque Finance et Assurance N étude 1400127 Février 2014 1 Gestion de comptes Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 6 3. Annexes 12

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores

Les Français et les nuisances sonores Les Français et les nuisances sonores Sondage Ifop pour le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Contact Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers?

A PLUS FINANCE. 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? A PLUS FINANCE A Plus Finance 5 mois après les Présidentielles : la réforme fiscale 2007 «Paquet fiscal» : attractif ou non? Quel accueil par les particuliers? 2 octobre 2007 Niels COURT-PAYEN : 01.40.08.03.40

Plus en détail

Perception et valeur de l écrit dans les échanges

Perception et valeur de l écrit dans les échanges Perception et valeur de l écrit dans les échanges Synthèse Principaux enseignements 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au

Plus en détail

Les palmarès du bonheur professionnel

Les palmarès du bonheur professionnel Les palmarès du bonheur professionnel Viavoice Le Nouvel Observateur Octobre 2013 Viavoice Paris. Études Viavoice & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Mieux Paris. comprendre + 33 (0)1 40 l opinion 54 13 90

Plus en détail

USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS

USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS USAGE ET PERCEPTION DE L ADMINISTRATION ELECTRONIQUE EN LIGNE PAR LES PROFESSIONNELS - Sondage de l'institut CSA - N 0501353 Novembre 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements de l étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements de l étude... 4 FM N 111256 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les attentes

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH

Baromètre BVA Santé. Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH Baromètre BVA Vieillissement & Silver économie - Vague 1 - pour Orange Healthcare et MNH en partenariat avec le Figaro avec le concours scientifique de la Chaire de Sciences Po Fiche technique Recueil

Plus en détail

CALCUL D UN SCORE ( SCORING) Application de techniques de discrimination LES OBJECTIFS DU SCORING

CALCUL D UN SCORE ( SCORING) Application de techniques de discrimination LES OBJECTIFS DU SCORING CALCUL D UN SCORE ( SCORING) Application de techniques de discrimination LES OBJECTIFS DU SCORING SÉLECTION DES RISQUES PRÉVISION DES DÉFAUTS SUIVI ET CONTRÔLE Pierre-Louis GONZALEZ Différents types de

Plus en détail

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux

Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Les Français et le tabac sur les réseaux sociaux Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique Opinion Marine

Plus en détail

Financement du sport, crise économique et politique sportive

Financement du sport, crise économique et politique sportive Conférence SNEP: «Sport demain, enjeu citoyen», Créteil, 30-31 mars 2012 Financement du sport, crise économique et politique sportive Wladimir ANDREFF * * Professeur émérite à l Université de Paris 1 Panthéon

Plus en détail