la création d entreprise en nord-pas de calais

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "la création d entreprise en nord-pas de calais"

Transcription

1 Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en région comme en France (-2%). Cette tendance à la baisse ne doit cependant pas nous décourager. Longtemps en queue de peloton en matière d entrepreneuriat, le Nord- Pas de Calais a évolué et se retrouve en première place des régions pour la progression du nombre de créations sur les dix dernières années! La région a en effet connu, notamment du fait de l auto-entrepreneur, une hausse des créations de 169% contre 125% en moyenne nationale. Cette bonne performance doit évidemment être saluée par l ensemble des acteurs qui contribuent en région au développement de l entrepreneuriat. Ce satisfecit ne doit toutefois pas masquer le fait que le Nord-Pas de Calais garde encore sur ce point un potentiel de progrès important. Ainsi, il se crée en région près de 60 entreprises pour habitants quand la moyenne nationale est supérieure à 80. Cela représenterait chaque année près de créations potentielles qui s ajouteraient aux quelques existantes. Pour réduire cet écart et poursuivre le développement de l entrepreneuriat en Nord-Pas de Calais, il faut le diffuser vers l ensemble des publics. A titre d exemple, les femmes représentent près de la moitié des salariés mais ne pèsent que pour 21% des créations enregistrées par les CCI de 2009 à Au travers d ateliers d information, de formations, de suivi individualisé des créateurs les Chambres de commerce et d industrie ont la volonté de contribuer activement au développement de l entrepreneuriat en Nord-Pas de Calais. Laurent Degroote Président de la commission entreprendre CCI de région Nord de France

2 BILAN 2013 Le Nord-Pas de Calais en tête de l évolution des créations depuis 10 ans 2 Une tendance à la baisse des créations en 2013 L année 2013 s est achevée sur une baisse de 2% des créations en Nord-Pas de Calais comme en France, soit près de 600 créations en moins en région. Avec près de créations, le Nord-Pas de Calais, comme la France, signe ici sa performance la plus faible depuis l introduction du régime de l auto-entrepreneur en Au-delà de cette tendance générale, l évolution principale vient surtout du repli majeur des créations sous le régime de l auto-entrepreneur, partiellement compensé par les autres formes de créations. En Nord- Pas de Calais, la baisse des créations sous le régime de l auto-entrepreneur atteint ainsi 15%, contre 11% en France. Cette correction plus brutale peut s expliquer en partie par le poids relativement plus important de cette forme de créations en Nord-Pas de Calais. Ainsi, les auto-entrepreneurs représentaient 59% des créations en région en 2012 contre 56% en France. Cette part est passée respectivement à 52% et 51%. Cette évolution traduit donc l arrivée à maturité du régime de l autoentrepreneur plus qu un réel repli de l entrepreneuriat en région et en France Evolution des créations en Nord-Pas de Calais Une tendance de long terme très positive pour la région créations ( -2%) -15% Auto-entrepreneur Hors auto-entrepreneur Ensemble Au-delà de cette légère correction, le bilan de la région sur les dix dernières années reste largement positif. Pour preuve, les créations (intégrant les auto-entrepreneurs) ont progressé de 2003 à 2013 de 169% en région contre 125% en moyenne nationale. Le Nord-Pas de Calais se classe ainsi en tête de l évolution des créations sur la période La densité entrepreneuriale (qui rapporte le nombre de créations à la population) est de ce fait passée de 22 créations pour habitants en 2003 à en Malgré cette bonne performance la région connait toujours un retard important puisque la moyenne nationale se situe à 82 créations pour habitants positionnant ainsi la région au 18 ème rang des régions françaises. La répartition des densités entrepreneuriales des régions françaises révèle un net déséquilibre entre le littoral méditerranéen et le Sud-Ouest fortement entreprenants et un quart Nord-Ouest moins dynamique. Le Nord-Pas de Calais ressort cependant dans la moyenne des régions du quart Nord-Ouest. A l inverse, le taux de création (qui rapporte le nombre de créations au stock d entreprises et témoigne donc du renouvellement du tissu d entreprises) place le Nord-Pas de Calais à la troisième position des régions françaises avec un taux de 15,3%. Densité entrepreneuriale par région Provence-Alpes-Côte d'azur Corse 118 Île-de-France 115 Languedoc-Roussillon 112 Aquitaine 107 Rhône-Alpes 93 Midi-Pyrénées 88 Alsace 82 Poitou-Charentes 72 Franche-Comté 68 Auvergne 61 Pays de la Loire 61 Limousin 61 Centre 59 Bourgogne 59 Champagne-Ardenne Lorraine Nord-Pas de Calais Bretagne Basse-Normandie Picardie 56 Haute-Normandie Taux de création par région 140 Languedoc-Roussillon 16,2% Aquitaine 15,6% Nord-Pas de Calais 15,3% Île-de-France 15,0% Picardie 14,9% Provence-Alpes-Côte d'azur 14,8% Alsace 14,6% Rhône-Alpes 14, Lorraine 14,3% Midi-Pyrénées 14,1% Champagne-Ardenne 13,9% Franche-Comté 13,8% Poitou-Charentes 13,8% Haute-Normandie 13,7% Centre 13, Pays de la Loire 13, Corse 12,7% Limousin 12,6% Bretagne 12,5% Bourgogne 12, Basse-Normandie 12, Auvergne 12,3% 0% 2% Source 6% : INSEE 8% Traitement 10% : CCIR Nord 1 de France 16% 18%

3 Il manque entreprises en région pour atteindre la moyenne nationale Au 1er janvier 2013, le Nord-Pas de Calais compte d après l INSEE près de entreprises. Malgré un net rebond des créations au cours de la dernière décennie, le Nord-Pas de Calais figure en avant dernière position pour le nombre d entreprises rapporté à la population. La région compte ainsi 38 entreprises pour 1000 habitants contre 57 en moyenne pour la France métropolitaine. Il manquerait ainsi entreprises en région pour s établir au niveau de la moyenne nationale. Qui plus est, ce déficit d entreprises ne s explique pas par un retard particulier dans un secteur d activité donné mais concerne bien l ensemble des activités. Ce retard se retrouve également sur la quasi-totalité des tailles d entreprise à l exception de celles comptant plus de 2000 salariés. Peu d évolution des créations par secteurs d activité Répartition des créations en Nord-Pas de Calais par secteurs d activité en 2009 et 2013 Services aux entreprises 31% 33% Commerce de détail 22% 23% Services aux particuliers 19% 18% Construction Hôtels et restaurants 5% 5% Industrie Commerce de gros Transports et logistique 1% 1% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% La construction, le commerce de détail et les services aux entreprises sont particulièrement dynamiques en région Le Nord-Pas de Calais présente un taux de création d entreprises supérieur à la moyenne nationale pour l ensemble des secteurs d activité à l exception du transport et de la logistique. Le secteur de la construction apparait particulièrement dynamique avec un taux de création de 19% contre 16% en France. Il présente à la fois le plus fort taux de création mais aussi celui des défaillances (cf Bilan des défaillances 2013, Horizon-éco n 164) avec 49 défaillances pour 1000 entreprises contre 23 en moyenne. Le secteur est donc marqué par un important renouvellement de son tissu d entreprises. Le commerce de détail présente le même schéma mais dans des proportions toutefois moins prononcées. Taux de création par secteurs d activité en France et en région en 2013 Construction 16% 19% Commerce de détail 15% 18% Services aux entreprises 16% 17% Ensemble 1 15% Industrie Services aux particuliers Commerce de gros Hôtels et restaurants 10% 11% Transports et logistique 9% 0% 5% 10% 15% 20% France Nord-Pas de Calais Le taux de création dans la construction est particulièrement dynamique en région En complément des effets de volume, la structure des créations d entreprises apparait relativement stable dans le temps. Entre 2009 et 2013, la structure des créations par secteurs d activité en région n a quasiment pas évolué. Les services aux entreprises (notamment l ingénierie et l informatique) et le commerce de détail (en particulier dans le commerce ambulant) ont légèrement reculé au profit des services aux particuliers (santé, action sociale ) et de la construction. des créations (yc auto-entrepreneurs) se font sans salarié. avec un ou deux salariés et seulement 1% avec 95%plus de 2 salariés 3

4 panorama Une création sur cinq est réalisée par une femme D après l INSEE (enquête SINE 2010), 26,8% des créateurs (yc artisans, libéraux ) étaient des femmes en 2010 en Nord-Pas de Calais contre 28,6% en France laissant envisager un léger retard (-1,6) de la région sur ce point. De 2009 à 2013, sur les créations d entreprises enregistrées par les CCI (inscrites au registre du commerce et des sociétés), une sur cinq était accomplie par une femme. Cette proportion est légèrement supérieure à la part des femmes dirigeantes d entreprises dans les entreprises ressortissantes des CCI. Cela signifie que la part des femmes dirigeantes tendrait à progresser dans des proportions toutefois trop réduites pour signifier une profonde évolution. Qui plus est, sur cette période , la part des femmes dans les créations n a pas connu d évolution et est restée stable aux alentours de 21%. Part des femmes dans la création et l emploi salarié par secteurs d activité Services aux particuliers 46% 76% Hôtels et restaurants 27% 5 Commerce de détail 26% 55% Total 21% 47% Services aux entreprises 16% 51% Commerce de gros 15% 32% Industrie 20% Transports et logistique 11% 18% Construction 9% 9% 0% 20% 40% 60% 80% création (de 2009 à 2013) emploi salarié (2010) Source : CCIR CFE des CCI (RCS)/ INSEE - RRP La part des femmes dans la création d entreprises est variable selon les secteurs d activité. La hiérarchie en vigueur dans la création par les femmes correspond sans surprise à celle de l emploi salarié. Ainsi, le secteur des services aux particuliers (soins, beauté, aide à domicile ) apparait comme le secteur le plus féminisé puisque 76% des salariés sont des femmes et 46% des créateurs auprès des CCI sur la période Les femmes restent très peu présentes dans les secteurs de l industrie, du transport et particulièrement de la construction. Cependant, notons qu avec seulement 9% de femmes parmi les salariés et parmi les créateurs, la construction ressort comme le secteur le plus homogène entre le profil des salariés et des créateurs. A l inverse, le secteur des services aux entreprises ressort sous cet aspect comme le plus inégalitaire puisque 51% des salariés sont des femmes alors qu elles représentent seulement 16% des créateurs. Enfin, alors que le taux de pérennité des entreprises créées par les hommes est, d après l INSEE, quasiment identique entre la France et la région (taux de pérennité à 3 ans de 66,3% en France contre 66,6% en région, INSEE SINE 2009), les entreprises créées par les femmes en région sont plus fragiles qu en France (taux de pérennité à 3 ans de 65,2% en France contre 54, en région, soit 10 points de différence, INSEE SINE 2009). L âge moyen à la création est de 41 ans Entre 2009 et 2013, un tiers des créations enregistrées par les CCI ont été réalisées par des créateurs ayant entre 35 et 45 ans. Sur ces classes d âge, on compte 100 créations par an pour actifs occupés. Cependant, la classe d âge pour laquelle le rapport entre le nombre de créateurs et la population active occupée (salariés et non-salariés) est la plus élevée est celle des plus de 60 ans avec 155 créations pour actifs occupés contre 85 en moyenne. Les plus de 60 ans représentent au total 5% des créations sur la période 2009/2013. Le conseil se retrouve en tête des activités choisies par les créateurs de cette classe d âge. Au-delà de la volonté de mettre à profit leur expertise pour poursuivre leur carrière en indépendant, le taux de création élevé de cette classe d âge peut également s expliquer par des montages juridiques (scission d une société existante, holding ) visant à anticiper la fin d activité d un dirigeant préalablement en fonction. A l autre extrémité de la pyramide des âges, le taux de création va de 19 pour pour les moins de 20 ans jusque 64 pour la classe de 25 à 30 ans. Pour cette classe des ans, l écart reste relativement réduit par rapport à la moyenne (67) compte tenu des exigences liées à la création d entreprises (expérience, investissement ). Taux de création sur la population en emploi (salarié et non salarié) par tranches d âge (pour ) Moins de 20 ans 19 Entre 20 et 25 ans 43 Entre 25 et 30 ans 64 Entre 30 et 35 ans 78 Entre 35 et 40 ans 76 Entre 40 et 45 ans 78 Entre 45 et 50 ans 70 Entre 50 et 55 ans 54 Entre 55 et 60 ans 49 Plus de 60 ans Note : Le taux de création est ici égal à la moyenne annuelle des créations auprès des CCI de 2009 à 2013 divisée par le nombre d employés (salarié et non salarié) en 2010 Source : CCIR CFE des CCI (RCS)/ INSEE - RRP 155 4

5 L âge et le secteur activité du créateur entretiennent un lien important. Ainsi, le créateur de moins de 20 ans se portera dans plus de 70% des cas vers des activités dites résidentielles (c est-à-dire en prise directe avec le consommateur : commerce de détail, hôtellerie-restauration, services aux particuliers). Cette situation tend à s inverser au fil des ans et les plus de 60 se porteront à hauteur de 63% vers des activités dites productives (industrie, commerce de gros, transport, construction, services aux entreprises). côte d opale Répartition des créations de 2009 à 2013 par type d activités Moins de 20 ans Entre 20 et 25 ans Entre 25 et 30 ans Entre 30 et 35 ans Entre 35 et 40 ans Ensemble Les créations d entreprises ont baissé de en 2013 sur le territoire de la Côte d Opale, pour atteindre créations. Ce niveau de créations est le plus faible depuis le lancement du statut de l auto-entrepreneur en 2009 qui avait permis une hausse très forte des créations d entreprises les années suivantes. Parmi les 4 zones d emplois de la Côte d Opale, seul le Montreuillois voit ses créations d entreprises progresser (+2%) alors que tous les autres territoires enregistrent des baisses, parfois plus fortes que la moyenne régionale (-2%) comme le Calaisis (-6%) et le Dunkerquois (-6%). grand hainaut Entre 40 et 45 ans Entre 45 et 50 ans Entre 50 et 55 ans Entre 55 et 60 ans Plus de 60 ans 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Sphère résidentielle Des évolutions contrastées selon les territoires artois Sphère productive Source : CCIR CFE des CCI (RCS) En Grand Hainaut, après la forte progression des créations d entreprises en 2009 et 2010, dopée par la mise en place du statut de l auto-entrepreneur, le ralentissement de la dynamique entrepreneuriale observé depuis 2011 s est encore poursuivi en 2013, portant le total des créations pour le Grand Hainaut à sur l année, soit un recul de, soit 151 créations de moins par rapport à Par territoires, la tendance est restée quasiment stable dans le Cambrésis (-1% en 2013), en revanche, le Valenciennois et la Sambre- Avesnois enregistrent des reculs respectifs de 6% et expliquant chacun la moitié de la baisse en Grand Hainaut. grand lille Le territoire de l Artois a enregistré près de créations d entreprises en 2013, soit 19% des créations régionales. Les créations d entreprises ont baissé de 5% par rapport à 2012, un recul plus marqué qu en région ou en France (-2%). Les créations ont quasiment stagné dans la zone d emploi d Arras (-1%) mais elles sont en net recul sur les territoires de Béthune (-6%) et de Lens (-7%). En 2013, plus de créations ont été enregistrées sur le Grand Lille. Les créations ont augmenté sur le Douaisis (+3%) tandis qu elles sont restées stables sur la métropole et ont baissé sur la Flandre-Lys et l Audomarois 25 (-2% et -11%). % Au total, les créations sont stables sur le Grand Lille par rapport à 2012 alors qu elles baissent de 2% en région comme en France. Sans surprise, le territoire de Grand Lille ressort comme le territoire le plus entreprenant de la région avec 69 créations pour habitants (et jusqu à 80 sur la métropole lilloise) contre en moyenne régionale. 5

6 Chiffres clés de la création AGENCES Nb créations 2013 créations insee créations CCI (2009 à 2013) Evolution 2012/2013 Taux de création (Nb créa/stock) Densité entrepreneuriale (Nb créa/ hab.) Part des femmes Age moyen à la création Arras % 16,1% 56 21% 42 Béthune % 15,8% 49 23% 41 Lens % 17, 50 20% 41 CCIT Artois % 16,5% 52 21% 41 Boulogne-sur-Mer ,9% 50 25% 41 Calais 827-6% 15,0% Dunkerque % 13,2% 41 26% 40 Montreuil 604 2% 12,3% 26% 43 CCIT Côte d'opale , 48 25% 41 Avesnes-sur-Helpe % 14,6% 44 25% 39 Cambrai 860-1% 14,3% 53 30% 41 Valenciennes ,3% 50 25% 39 CCIT Grand Hainaut ,9% 49 25% 40 Flandre intérieure 913-2% 13, 51 18% 40 Douai % 16,1% 50 18% 40 Lille Métropole % 16,1% 80 18% 41 Saint-Omer - Saint-Pol % 12,1% 42 15% 41 CCIT Grand Lille % 15,6% 69 18% 40 Région Nord-Pas de Calais France métropolitaine % 15,3% 21% % 14, 82 NC. NC. HORIZON ÉCO : PUBLICATION ÉCONOMIQUE DE LA CCI DE RÉGION NORD DE FRANCE - 299, BD DE LEEDS - CS LILLE CEDEX - T DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : JB TIVOLLE - ISSN IMPRESSION DIRECTE CERTIFIÉE IMPRIM VERT EX - DÉPÔT LÉGAL SEPTEMBRE 2014 Note méthodologique : Les créations INSEE portent sur la totalité des créations d entreprises. Les créations CCI portent uniquement sur les entreprises enregistrées au Registre du Commerce et des Sociétés. Contact : Delphine Denoual Retrouvez toutes nos études sur CCI de région Nord de France 299 Bd de Leeds - CS LILLE cedex

la transmission d entreprise en nord-pas de calais

la transmission d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 192 avril 2015 la transmission d entreprise en nord-pas de calais étude prospective sur le potentiel d entreprises à transmettre à horizon de 5 ans 4 projets de transmission sur dix

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France

Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France NATIONAL - N 18 Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France Synthèse du «Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France» Altares, Février 2014 Objectifs o Eclairer

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes.

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes. F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

Les conséquences sur le tissu économique

Les conséquences sur le tissu économique Les conséquences sur le tissu économique Entreprises Entreprises L engouement pour les auto-entreprises se calme En Poitou-Charentes, 13 964 entreprises ont été créées en. Après une forte augmentation

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE Direction du Développement Économique, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l'innovation

Plus en détail

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec 2 e édition M A R S 2 0 0 9 Etude réalisée en partenariat avec En 2008, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites entreprises, innovait en créant le Baromètre Ciel de l Informatisation des

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 584 Novembre 214 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La puissance du parc éolien français s

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 644 Juin 215 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Premier trimestre 215 OBSERVATION ET STATISTIQUES énergie Le parc éolien français atteint une puissance

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION

ENQUÊTE SUR L OCCUPATION ENQUÊTE SUR L OCCUPATION DU PARC SOCIAL EN RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS 15 octobre 2015 Le cadre réglementaire Une enquête triennale rendue obligatoire en 1996 Les renseignements doivent être transmis pour

Plus en détail

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010

LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE. Situation 2010 LE TISSU ECONOMIQUE DE LA HAUTE-MARNE Situation 2010 Etablissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés 1 Mars 2011 1 Uniquement les établissements relevant du Centre de Formalités de la Chambre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus

Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus Evolution du nombre de bénéficiaires de l assurance-chômage âgés de 50 ans et plus Direction Statistiques et Publications Sommaire Introduction p. 4 1. Les bénéficiaires de l'assurance-chômage âgés de

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA.

Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Activité du 115 de Paris et évolution de la population des usagers du 115 et des EMA. Carole Lardoux 1 Introduction Les données saisies par les agents de téléphonie du 115 de Paris sont extraites chaque

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général La confiance des consommateurs à nouveau au rendez-vous. En France, au 2 ème trimestre 2015, le PIB, la confiance des ménages et le taux de chômage se stabilisent : - Le

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB 03/10/2014 FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT Direction des Affaires Economiques, Financières et Internationales Service des Etudes Economiques

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Évolution du marché du travail québécois :

Évolution du marché du travail québécois : ISSN 178-918 Volume 1, numéro 7 7 février Évolution du marché du travail québécois : De forts gains qui profitent aux jeunes et aux femmes Sommaire 1. Depuis 198, le marché du travail au a fait des progrès

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département des Hauts-de-Seine

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département des Hauts-de-Seine Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce

Panorama Economique CDC du Pays d Evran. Démographie / Activité économique globale / Commerce Panorama Economique CDC du Pays d Evran Démographie / Activité économique globale / Commerce 2013 Démographie : population recensement 2009 Population moyenne par EPCI en côtes d Armor : 14 600 / Nombre

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI)

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Août 2013 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Effectifs et masse salariale prévisionnels de l activité

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le FGIF soutien l entreprise au féminin SOMMAIRE 1. LE FGIF ET L EMPLOI Chiffres

Plus en détail

Les activités liées à la santé

Les activités liées à la santé Seine-et-Marne Développement Hôtel du Département 77010 MELUN Cedex - Tél : 01 64 14 19 06 Fax : 01 64 14 19 29 - Email : c.etedali@seine-et-marne-invest.com Agence certifié ISO 9002 Version 2000 Les activités

Plus en détail

Bilan d une décennie de cancers. Volet 1

Bilan d une décennie de cancers. Volet 1 Bilan d une décennie de cancers. Volet 1 Analyse de la mortalité 14 4 Gilles Poirier Rapport réalisé avec le soutien du Conseil Régional Nord Pas-de-Calais Bilan d une décennie de cancers. Volet 1 Analyse

Plus en détail

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Revenu fiscal des Ménages dans les métropolitains Les risques A RETENIR Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement

Plus en détail

Les Français et le coût de la banque

Les Français et le coût de la banque Les Français et le coût de la banque Septembre 2013 Contact Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@boomerang-rp.com Sommaire Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie Recueil

Plus en détail

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME Evolutions 2008-2014 OBSERVATOIRE A'rH de l'information financière ATH publie, dans le cadre de son Observatoire de l information financière, une

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique

L observatoire. des entreprises. Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique L observatoire des entreprises Dynamisme & risque Secteur Transports & logistique N 13 - Mars 2014 SOMMAIRE Méthodologie & définitions 2 Nomenclature d activité Ellisphere 3 Synthèse 4 Transports & logistique

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

L E N ORD- PAS DE C ALAIS P ICARDIE, CHAMPION D E L A R E L AT I O N C L I E N T À D I S TA N C E

L E N ORD- PAS DE C ALAIS P ICARDIE, CHAMPION D E L A R E L AT I O N C L I E N T À D I S TA N C E N 207 OCTOBRE 2015 LE N ORD-PAS DE C ALAIS PICARDIE, CHAMPION DE LA RELATION CLIENT À DISTANCE LES CENTRES DE CONTACTS, QU EST-CE QUE C EST? L E S C E N T R E S D E C O N TA C T S, A U S S I A P P E L

Plus en détail

L effort de recherche par région

L effort de recherche par région Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Encourager des formes de compétitivité pour une croissance durable L effort de recherche par région La recherche-développement

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

Les chirurgiensdentistes

Les chirurgiensdentistes E Les chirurgiensdentistes n France métropolitaine, on dénombre 40 648 chirurgiens-dentistes au 1 er janvier 2003. Le Nord Pas-de- Calais en compte à cette date 1 926 ; ce qui représente près de 5 % de

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Exportation wallonne et certification ISO

Exportation wallonne et certification ISO Exportation wallonne et certification ISO Janvier 2015 1 Contenu 1. Introduction... 3 2. Méthodologie d analyse... 3 3. Résultats chiffrés... 4 3.1. Au global... 4 3.2. Répartition par province... 4 3.3.

Plus en détail

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %)

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %) L Les infirmiers e Nord Pas-de-Calais compte, au 1 er janvier 2003, 20 347 infirmiers. Ils ne représentent que 4,9 % des effectifs nationaux alors que la population de la région équivaut à 7 % de celle

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES

23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel de L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Mercredi 6 avril 2011-1 La diffusion des crédits recule toujours

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

STATISTIQUES DES SITES CENTRE INFFO FEVRIER 2015

STATISTIQUES DES SITES CENTRE INFFO FEVRIER 2015 STATISTIQUES DES SITES CENTRE INFFO FEVRIER 2015 Tous les sites de Centre Inffo cumulent 56 160 visites et 175 352 pages vues pour le mois de Février 2015. Les chiffres sont en baisse. Cette diminution

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS

LES AUTO-ENTREPRENEURS NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LES AUTO-ENTREPRENEURS Depuis l instauration du statut en 2009, le secteur de la propreté attire les auto-entrepreneurs. Ils sont plus de 23 000

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Janvier 2015 Conjoncture de la filière Construction en France Quelques indicateurs clés sur une période d un an Logements

Plus en détail