Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France"

Transcription

1 Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes Réalisés avec

2 Des indicateurs globaux sur les volumes d arrivées 45,9 millions 5 de touristes français et internationaux à Paris Île-de- France en 2014 de 42% d 26,7 millions de touristes français 2,2 millions de touristes britanniques 1,8 million de touristes américains 2

3 Des indicateurs globaux sur les volumes de nuitées 170,8 millions de nuitées à Paris Île-de-France en % de nuitées françaises 5 de nuitées internationales 3,7 nuits de durée moyenne de séjour à Paris Île-de-France 3,0 nuits de durée moyenne de séjour pour les 4,7 nuits de durée moyenne de séjour pour les touristes internationaux 3

4 Des indicateurs globaux sur la consommation touristique 20,8 de consommation touristique générée par les touristes français et internationaux à Paris Île-de- France en 2014 milliards d euros 7,1 milliards d euros générés par les touristes français 1,7 milliard d euros générés par les touristes américains 1,0 milliard d euros générés par les touristes britanniques 4

5 Partie 1 : Profil des clientèles

6 Profil sociodémographique Sexe 54% 46% 56% Nord-Pas-de-Calais, Bourgogne, Centre 51% Inde, Pays-Bas, Belgique Moins de 26 ans 16% Âge ans ans 32% 37% 42 ans 43 ans Basse-Normandie, Limousin, Poitou-Charentes 40 ans Australie, Belgique, Etats-Unis 60 ans et plus 16% Taille groupe 2,1 personnes 1,9 personne 2,3 personnes Chine, Etats-Unis, Pays-Bas PCS PCS+* Employé Retraité Profession intermédiaire Etudiant Autre 22% 1 4% 44% 4 22% 16% 9% Midi-Pyrénées, Alsace, Auvergne Haute-Normandie Bourgogne, Lorraine Basse-Normandie Limousin, Centre 47% 2 9% 5% Brésil, Etats-Unis, Suisse Japon, Inde, Italie Australie, Pays-Bas, Etats-Unis * Agriculteurs exploitants, artisans, commerçants, chefs d entreprise, professions libérales, professeurs, professions scientifiques, cadres et autres professions intellectuelles supérieures 6

7 Origines des clientèles Europe 84,0% Amérique du Nord 5,5% Etats-Unis 3,9% Canada 1,1% France 58,1% Royaume-Uni 4,7% Italie 3, Espagne 3,0% Allemagne 2,9% Asie 4,7% Chine 1, Japon 1,1% 7% 4% Amérique du Sud 2,2% 1% Océanie 1,2% Australie 1,1% Brésil 1,1% 1% Afrique 2,5% Maghreb 1,5% 7

8 Origines des clientèles françaises 58,1% de 6, de 9 à 12% 6, de 6 à 9% 8,2% de 3 à 6% de 0 à 12,4% 9,5% 8

9 Habitudes de voyage Primovisiteurs 6% Auvergne, Franche-Comté, Picardie Primovisiteurs 21% Repeaters 94% Repeaters 79% 2 séjours 3 séjours 4 à 5 séjours 6 à 10 séjours Plus de 10 séjours 12% 12% 10% 36% Repeaters 5 Belgique, Suisse, Pays-Bas Primovisiteurs 42% Corée, Chine, Japon Base : répondants. 9

10 Accompagnants Seul(e) 36% 42% Aquitaine, Midi-Pyrénées, PACA 27% Inde En couple 26% 25% Basse-Normandie, Champagne, Bourgogne 2 Australie, Royaume-Uni, Canada En famille 2 22% Franche-Comté, Auvergne, Basse-Normandie 25% Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni Entre amis 5% Centre, Midi-Pyrénées, Bretagne 12% Chine, Corée, Japon En famille avec des amis 2% 1% 4% Autre groupe 4% 4% Auvergne 5% Allemagne, Chine Base : répondants. 10

11 Partie 2 : Déroulement du séjour

12 Information sur le mode d hébergement Par des sites Internet 47% Limousin, Basse-Normandie 42% 50% Franche-Comté Canada, Italie, Suisse Par une agence de voyage, un tour-opérateur 19% 12% Picardie, Basse-Normandie, Champagne 25% Espagne, Japon, Chine Directement auprès de l'hébergeur 17% 2 Basse-Normandie, Champagne, Picardie 12% Chine, Royaume-Uni, Pays-Bas Par mon entreprise 14% 21% Languedoc-Roussillon, Aquitaine, Lorraine Inde, Allemagne Par le bouche-à-oreille 9% 11% Basse-Normandie, Champagne, Picardie Etats-Unis, Canada, Australie Par des guides payants 4% 4% Picardie, Basse-Normandie, Champagne 4% Etats-Unis, Canada, Australie Par un OTSI, CDT ou CRT 5% Picardie, Basse-Normandie, Champagne 1% Je ne me suis pas informé 4% 6% Centre, Picardie, Bourgogne 2% Base : hébergement marchand. Plusieurs réponses possibles. 12

13 Réservation de l hébergement Par des sites Internet 45% Limousin, Franche-Comté, 39% 50% Nord-Pas-de-Calais Canada, Suisse, Australie Directement auprès de votre hébergeur 20% 26% Champagne, Bourgogne, Auvergne 14% Chine, Corée, Royaume-Uni Par une agence de voyage, un touropérateur 1 9% Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes 27% Espagne, Japon, Chine Par mon entreprise 14% 20% Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon 9% Inde, Allemagne Par un OTSI, CDT, CRT 1% 2% Picardie 1% Aucune réservation à l'avance 7% Haute-Normandie, Champagne, Basse-Normandie 1% Base : hébergement marchand. Plusieurs réponses possibles. 13

14 Motif du séjour Personnel 67% 62% Basse-Normandie, Limousin, Picardie 74% Australie, Canada, Mexique Professionnel et mixte 3 3 Aquitaine, Alsace, Rhône-Alpes 26% Inde, Chine Base : répondants. 14

15 Motif du séjour détaillé Vacances 49% 27% PACA, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées 77% Australie, Corée, Brésil Visites de la famille 31% 4 Franche-Comté, Basse-Normandie, Poitou-Charentes 9% Suisse, Belgique Visites à des amis 14% 19% Picardie, Centre Suisse, Belgique, Allemagne Autres personnels 11% 1 Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Limousin Pays-Bas, Allemagne Rendez-vous et contacts professionnels Séminaires et événements d'entreprise 16% 45% 4 1 Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais, Midi-Pyrénées Limousin, Lorraine, Auvergne 39% 12% I Inde, Pays-Bas, Belgique Australie, Belgique Etudes, stages et formations 14% 14% Franche-Comté, Picardie, Poitou-Charentes 14% Mexique, Chine, Etats-Unis Salons, foires et expositions 11% 10% Limousin, Alsace, Centre 1 Suisse, Australie, Japon Congrès, colloques, conventions 6% 6% Allemagne, Brésil, Canada Voyages de stimulation et incentive 1% 1% Chine, Corée, Brésil Autres professionnels 15% 15% Haute-Normandie, Champagne, Franche-Comté 15% Canada, Espagne, Australie Base : répondants. 15

16 Type de voyage Individuel non organisé 86% Basse-Normandie, Picardie, 90% 81% Champagne Suisse, Canada, Mexique Individuel organisé 9% 6% PACA, Rhône-Alpes 1 Espagne, Japon, Russie Au sein d'un groupe organisé 6% 5% Languedoc-Roussillon 7% Chine, Japon Base : répondants. 16

17 Circuits Paris Île-de-France uniquement 79% 8 Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes, Auvergne 74% Italie, Espagne, Suisse Circuits villes françaises 14% 14% Basse-Normandie, Champagne, Picardie 1 Canada, Chine, Japon Circuits villes européennes 9% 4% Basse-Normandie 15% Chine, Mexique, Brésil Base : répondants. 17

18 Modes d hébergement Ensemble Durée moyenne 3,0 nuits du séjour 3,7 nuits 4,7 nuits Inde, Mexique, Canada Hôtels 45% Nord-Pas-de-Calais, Rhône-Alpes, PACA 55% 70% Japon, Inde, Belgique Reste marchands 9% 6% Hébergements non marchands 34% 47% Basse-Normandie, Limousin, Franche-Comté 1 Australie, Corée, Canada Autres 2% 15% 2% Suisse, Canada Pays-Bas Base : répondants. 18

19 Catégories d hôtels Hôtels 1* 14% Nord-Pas-de-Calais, 19% Haute-Normandie, Champagne Japon, Chine, Belgique Hôtels 2* 2 36% Franche-Comté, Picardie, Basse-Normandie 22% Pays-Bas, Belgique, Italie Hôtels 3* 39% 3 Limousin, Aquitaine, Bretagne 45% Chine, Espagne, Russie Hôtels 4* et plus 19% 12% Basse-Normandie, Midi-Pyrénées, PACA 25% Etats-Unis, Corée, Royaume-Uni Base : répondants Séjours hôtels. 19

20 Hébergements non marchands Résidences principales de parents 16% 25% Basse-Normandie, Franche-Comté, Limousin 5% Suisse Résidences principales d'amis 12% 16% Auvergne, Picardie, Centre 7% Mexique Résidences secondaires de parents ou amis 4% 2% Résidences secondaires personnelles 2% 2% 1% Autres Etats-Unis Base : répondants. 20

21 Modes de transport sur place Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Alsace Métro, RER 64% 60% 70% Mexique, Brésil, Corée A pied 32% 29% Basse-Normandie, Champagne, Bretagne 34% Canada, Australie, Russie Voiture personnelle* 24% 36% Picardie, Basse-Normandie, Franche-Comté Belgique, Pays-Bas Suisse, Taxi 1 1 PACA, Aquitaine, Midi-Pyrénées 25% Inde, Brésil, Etats-Unis Bus 16% 15% Basse-Normandie, Bretagne, Pays de la Loire 17% Inde, Espagne, Corée Train 9% 9% Champagne, Picardie, Centre 9% Inde, Mexique, Etats-Unis Voiture de parents/amis 5% 7% Midi-Pyrénées Voiture de location/autolib' 4% Midi-Pyrénées 5% Pays-Bas, Espagne Autocar de tourisme 1% 6% Chine, Japon, Espagne Base : répondants. Plusieurs réponses possibles. * : uniquement pour le dispositif «route». 21

22 Activités pratiquées Visites de musées et monuments 74% 64% Picardie, Pays de la Loire, Centre 86% Corée, Mexique, Brésil Découverte des villes 61% 5 Champagne, Pays de la Loire, Haute-Normandie 70% Russie, Mexique, Etats-Unis Shopping 3 32% Centre, Champagne, Haute-Normandie 45% Chine, Japon, Australie Visites de parcs et jardins 27% 1 Champagne, Picardie, Centre 3 Brésil, Russie, Etats-Unis Gastronomie 22% 10% Centre, Picardie 37% Brésil, Russie, Mexique Base : «ont pratiqué au moins une activité». 22

23 Sites visités Franche-Comté, Centre, Tour Eiffel 42% 24% 65% Picardie Corée, Mexique, Inde Notre-Dame de Paris 35% 19% Picardie, Champagne, Basse-Normandie 56% Russie, Australie, Mexique Arc de Triomphe 31% 14% Alsace 52% Corée, Mexique, Brésil Musée du Louvre 29% 14% Centre, Basse-Normandie, Picardie 49% Chine, Corée, Mexique, Sacrée-Cœur de Montmartre 26% 16% Champagne, Auvergne, Pays de la Loire 39% Corée, Mexique, Russie Disneyland resort Paris 16% 1 Haute-Normandie, Centre, Champagne 19% Corée, Espagne, Chine Musée d'orsay 1 Midi-Pyrénées, Picardie, Champagne 20% Corée, Etats-Unis, Mexique Centre Pompidou 1 Basse-Normandie, Pays de la Loire 1 Corée, Pays-Bas, Italie Domaine de Versailles 9% 7% Centre, Franche-Comté, Basse-Normandie 11% Chine, Corée, Brésil Aucun 2 40% Aquitaine, PACA, Alsace 12% Suisse, Allemagne, Belgique Base : répondants. 23

24 Dépenses Ensemble Dépense totale par jour et par personne Haute-Normandie, Lorraine, Rhône-Alpes 153 Japon, Chine, Russie 9% Transports au sein de la région 9% 1 Loisirs, spectacles, musées Shopping 1 10% 15% Auvergne Centre, Limousin, Haute-Normandie 7% 19% Mexique Chine, Japon, Corée 24% Alimentation, restauration 27% Limousin 2 Belgique, Suisse, Pays-Bas 40% Hébergement 36% Nord-Pas-de-Calais, Rhône-Alpes, Alsace 4 Pays-Bas, Espagne, Etats-Unis Base : répondants. 24

25 Partie 3 : Satisfaction et intention de revisite

26 Satisfaction Détail selon les composantes du séjour Ensemble du séjour 9 92% 94% Etats-Unis, Inde Sorties et offres culturelles 94% 94% Bretagne 95% Etats-Unis, Canada Hébergement 92% 9 Limousin 91% Pays-Bas, Etats-Unis, Australie Accueil et information 87% 85% Haute-Normandie, Picardie, Franche-Comté 89% Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni Restauration 85% 86% Auvergne, Nord-Pas-de-Calais, Centre 84% Australie, Etats-Unis, Canada Accessibilité et transports 8 80% Limousin, Haute-Normandie 8 Pays-Bas, Australie, Etats-Unis Base : répondants. 26

27 Intention de retour D'ici 1 an 54% 67% Champagne, Haute-Normandie, Basse-Normandie 36% Belgique, Suisse, Pays-Bas D'ici 2 ans 10% 6% Auvergne 15% Inde, Brésil, Chine D'ici 3 à 4 ans 6% 2% 11% Corée, Australie, Mexique Dans 5 ans et plus 1% 6% Corée, Australie, Etats-Unis N'envisage pas de revenir 2% Canada, Australie Ne sait pas 25% 22% Alsace, Limousin, Nord-Pas-de-Calais 30% Japon, Espagne, Canada Base : répondants. 27

28 Partie 4 : Synthèse

29 Les 10 points clés Ensemble 45,9 millions de touristes, 170,8 millions de nuitées et 3,7 nuits de durée de séjour 26,7 millions de touristes, 80,4 millions de nuitées et 3,0 nuits de durée de séjour 19,2 millions de touristes, 90,4 millions de nuitées et 4,7 nuits de durée de séjour 54% d hommes et 42 ans d âge moyen 56% d hommes et 43 ans d âge moyen 51% d hommes et 40 ans d âge moyen 84% d Européens : France (5) Rhône-Alpes (12%), PACA (10%), Pays de la Loire (), Bretagne (7%) et Nord-Pas-de- Calais (7%) Royaume-Uni (11%), Etats-Unis (9%), Italie (), Espagne (7%) et Allemagne (7%) 79% sont déjà venus à Paris Île-de-France 94% sont déjà venus à Paris Île-de-France 5 sont déjà venus à Paris Île-de-France 67% pour motifs personnels : vacances (49%) 62% pour motifs personnels : visites de la famille (4) 74% pour motifs personnels : vacances (77%) 64% en hébergement marchand dont 55% à l hôtel 47% s informent et 45% réservent par des sites Internet 122 de dépense moyenne* 454 de budget moyen par séjour 21 milliards d euros de consommation touristique 51% en hébergement marchand dont 45% à l hôtel 42% s informent et 39% réservent par des sites Internet 89 de dépense moyenne* 267 de budget moyen par séjour 7 milliards d euros de consommation touristique 82% en hébergement marchand dont 70% à l hôtel 50% s informent et 50% réservent par des sites Internet 153 de dépense moyenne* 720 de budget moyen par séjour 14 milliards d euros de consommation touristique 9 sont satisfaits de leur séjour 92% sont satisfaits de leur séjour 94% sont satisfaits de leur séjour 64% souhaitent revenir à Paris Île-de-France d ici 1 à 2 ans 7 souhaitent revenir à Paris Île-de France d ici 1 à 2 ans 51% souhaitent revenir à Paris Île-de- France d ici 1 à 2 ans * : par jour et par personne 29

30 Le CRT Paris Ile-de-France remercie ses partenaires 30

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Édition 2013. «Les expatriés investissant en France : projets et attentes spécifiques»

Édition 2013. «Les expatriés investissant en France : projets et attentes spécifiques» Édition 2013 «Les expatriés investissant en France : projets et attentes spécifiques» 1 Introduction La 5ème édition de l Observatoire Investing & Living Abroad 2013 s articule autour de 3 études : 1/

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Mémento du tourisme. Édition 2013

Mémento du tourisme. Édition 2013 Mémento du tourisme Édition 2013 Date de parution : novembre 2013 Directeur de la publication : Pascal Faure Rédaction en chef : François Magnien Coordination : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis,

Plus en détail

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE

LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE LE MARCHE DES AGENCES DE COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE EN FRANCE Etude ANAé-Bedouk 2012 8 février 2012 Gérard Denis, Nicolas Dudkowski SOMMAIRE Périmètre de l étude 2010 : analyse des bilans" 2011 : le

Plus en détail

Un dispositif d appui aux très petites entreprises

Un dispositif d appui aux très petites entreprises Spectacle vivant Un dispositif d appui aux très petites entreprises DA TPE-SV Votre entreprise a besoin de se développer? Elle emploie moins de cinq salariés? Vous pouvez bénéficier d un accompagnement

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

LE MOCI. Offre Publicitaire multi-média. GPS BUSINESS à l international VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION.

LE MOCI. Offre Publicitaire multi-média. GPS BUSINESS à l international VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION. LE MOCI GPS BUSINESS à l international Offre Publicitaire multi-média (Print-Web-Vidéo-Evénements-Marketing Direct-Appli smartphones) VOUS AVEZ UN DOMAINE DE COMPÉTENCE? NOUS AVONS LA SOLUTION DE COMMUNICATION.

Plus en détail

Qu est-ce que Pays Basque Incoming?

Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Une association créée en 2008 regroupant 6 agences réceptives : Biarritz For Events Le Tourisme Basque Outdoor Travel Passion Côte Basque Sud Emotion Terres Basques

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique

Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique Panorama des formations post-baccalauréat en Transport et Logistique AFITL - 3 mai 2006 L objectif poursuivi Offrir aux membres de l AFITL (ou à quiconque se promène sur son site Internet) un recensement

Plus en détail

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013

La régie de la radio en ligne. Offre commerciale 2013 La régie de la radio en ligne Offre commerciale 2013 Audience des radios EN LIGNE en France Chaque jour, en moyenne 1.9OO.OOO d internautes ont visité au moins l un des sites de Radio 2.0 la semaine, contre

Plus en détail

Votre Conseiller ZECIBLE by NOTE BLEUE : Julie PERISSE julie@zecible.fr 05 61 91 30 40 BP 4 31370 RIEUMES www.zecible.fr

Votre Conseiller ZECIBLE by NOTE BLEUE : Julie PERISSE julie@zecible.fr 05 61 91 30 40 BP 4 31370 RIEUMES www.zecible.fr Zecible Location et Achat de Fichiers Décideurs, B2B & B2C Votre Conseiller ZECIBLE by NOTE BLEUE : Julie PERISSE julie@zecible.fr 05 61 91 30 40 BP 4 31370 RIEUMES www.zecible.fr VOTRE CONSEILLER ZECIBLE

Plus en détail

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : 06 82 93 35 09 E-mail : ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise

Plus en détail

Table des matières. Notes méthodologiques... 5

Table des matières. Notes méthodologiques... 5 Table des matières Notes méthodologiques.................... 5 Introduction.............................. 7 1. Présentation du pays..................... 8 1.1. Situation économique................ 9 1.2.

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS OPERATIONNELLES MARKETING 2ème TRIMESTRE 2011 En Tourisme de Loisirs comme en Affaires, de nombreux démarchages ont eu lieu, au cours du 2 ème trimestre, en France ainsi que sur les marchés

Plus en détail

L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE À L ISEG MARKETING & COMMUNICATION SCHOOL LES RAISONS D UNE RÉUSSITE

L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE À L ISEG MARKETING & COMMUNICATION SCHOOL LES RAISONS D UNE RÉUSSITE L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE À L ISEG MARKETING & COMMUNICATION SCHOOL LES RAISONS D UNE RÉUSSITE PARIS / BORDEAUX / LILLE / LYON / NANTES / STRASBOURG / TOULOUSE Cette année encore près de 83% des étudiants

Plus en détail

Accueil COMMISSION MARKETING/COMMUNICATION TOURISME D AFFAIRES AXES DE DÉVELOPPEMENT 2010

Accueil COMMISSION MARKETING/COMMUNICATION TOURISME D AFFAIRES AXES DE DÉVELOPPEMENT 2010 Accueil COMMISSION MARKETING/COMMUNICATION TOURISME D AFFAIRES AXES DE DÉVELOPPEMENT 2010 LE CONVENTION BUREAU : RAPPEL DES MISSIONS QUATRE PERSONNES DONT DEUX CHEFS DE MARCHÉS 1. Promouvoir La destination

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles

EXPÉRIENCE CLIENT. Baromètre des secteurs assurances et mutuelles EXPÉRIENCE CLIENT Saison 2 # Baromètre des secteurs assurances et mutuelles Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en mai 2014 sur un échantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

ÉTUDES - OBSERVATION MARS 2014 LES SYNTHÈSES DU COMITÉ RÉGIONAL DU TOURISME EN RÉSUMÉ. pro.visitparisregion.com CRT PARIS ILE-DE-FRANCE MSM

ÉTUDES - OBSERVATION MARS 2014 LES SYNTHÈSES DU COMITÉ RÉGIONAL DU TOURISME EN RÉSUMÉ. pro.visitparisregion.com CRT PARIS ILE-DE-FRANCE MSM LES SYNTHÈSES DU COMITÉ RÉGIONAL DU TOURISME ÉTUDES - OBSERVATION MARS 2014 PROFIL ET ATTENTES DES CLIENTÈLES D AFFAIRES (Clientèles française et européenne présentes à Paris Ile-de-France dans le cadre

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

Définition du tourisme d affaires

Définition du tourisme d affaires Décembre 2007 Définition du tourisme d affaires Activité économique générée par les congrès, séminaires, conventions, salons. Ces événements ne relèvent pas du tourisme mais contribuent puissamment à l

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2015?

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2015? www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2015? SEPTEMBRE 2015 sommaire PAGE 02 PAGE

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009

Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 Communiqué de Presse - 10 septembre 2009 L inauguration prochaine du nouveau Palais des Congrès (Square) repose la question de la diminution indispensable de la TVA dans l Horeca, particulièrement pour

Plus en détail

Projet de programme d actions 2014

Projet de programme d actions 2014 Plan marketing 2014 Projet de programme d actions 2014 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Trois objectifs prioritaires ont été proposés dans le cadre du Schéma 2009-2013 : 1- Développer l attractivité du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 POSITIONNEMENT Anglet se présente comme un «resort sport & nature» sur la Côte Basque. Caractéristiques : Valeurs : Symboles : Thématiques : grands espaces naturels,

Plus en détail

PORTRAIT DES TOURISTES à LYON :

PORTRAIT DES TOURISTES à LYON : PORTRAIT DES TOURISTES à LYON : Profils, pratiques et évolutions juin 2013 * Accro à Lyon Sommaire Edito... page 03 Caractéristiques des visiteurs... page 04 Voyage en groupe... page 06 Voyage individuel...

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013 M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes CRT Bretagne FNCRT 2013 Constats Importance indéniable et grandissante d Internet et supports mobiles d informations dans toutes

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d Oeuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2012 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

Résultats du sondage en ligne

Résultats du sondage en ligne Résultats du sondage en ligne Octobre 2012 Sondage SwissCommunity.org Avec 4 090 réponses sur un total de 13 000 membres, c est presque un tiers de l ensemble des membres de la plate-forme qui y ont répondu.

Plus en détail

56 rue Laffitte - 75320 PARIS CEDEX 09 Tél. : 01 55 07 85 85 Site internet : www.sett.org

56 rue Laffitte - 75320 PARIS CEDEX 09 Tél. : 01 55 07 85 85 Site internet : www.sett.org 56 rue Laffitte - 75320 PARIS CEDEX 09 Tél. : 01 55 07 85 85 Site internet : www.sett.org I II L emploi intérimaire s est contracté de 2,7% en 2003 L évolution de l emploi intérimaire est soumise aux fluctuations

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

FICHE CANDIDATURE. Ain de mieux vous connaître, nous vous remercions de compléter soigneusement toutes les rubriques de ce document.

FICHE CANDIDATURE. Ain de mieux vous connaître, nous vous remercions de compléter soigneusement toutes les rubriques de ce document. FICHE CANDIDATURE Ain mieux vous connaître, nous vous remercions compléter soigneusement toutes les rubriques ce document. Ce document dûment complété n engage en rien Planet Sushi ou le candidat. L intégralité

Plus en détail

Les enjeux du quotidien

Les enjeux du quotidien Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO

Plus en détail

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION *****

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION ***** BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du Vendredi 27 Novembre 2009 SUR PANORAMA DE L OFFRE DE FORMATION ***** SOMMAIRE 1.Offre de Formation Education Nationale 2.Offre de Formation par Apprentissage

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ME MEN TO À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ÉDITO Luc Doublet, Président Christine Batteux, Vice-Présidente du Conseil Régional, Chargée du Tourisme Avec 5,8 milliards

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010

Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010 Baromètre Ventes et cessions de commerces et d industries en France du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2010 Opportunités de croissance ou créations d entreprise, plus de 44 000 commerces ou industries

Plus en détail

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502

Edition février 2015. CEGEDIM CD, droits réservés : GDR_201502 1 Edition février 215 Chaque mois, CEGEDIM CD propose une vue de son référentiel ENTREPRISES, constitué à partir du répertoire SIRENE (source INSEE) valorisé (fiabilisation & enrichissement), pour vous

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

LES INSUFFISANCES EN MATIERE D EQUIPEMENTS D IMAGERIE MEDICALE EN FRANCE : ETUDE SUR LES DELAIS D ATTENTE POUR UN RENDEZ-VOUS IRM EN 2013

LES INSUFFISANCES EN MATIERE D EQUIPEMENTS D IMAGERIE MEDICALE EN FRANCE : ETUDE SUR LES DELAIS D ATTENTE POUR UN RENDEZ-VOUS IRM EN 2013 LES INSUFFISANCES EN MATIERE D EQUIPEMENTS D IMAGERIE MEDICALE EN FRANCE : ETUDE SUR LES DELAIS D ATTENTE POUR UN RENDEZ-VOUS IRM EN 2013 Étude réalisée pour Imagerie Santé Avenir 2013 CEMKA-E VAL 43,

Plus en détail

Assemblée Générale 2014

Assemblée Générale 2014 Assemblée Générale 2014 Approbation du Procès-verbal de l Assemblée Générale 2013 remis avec la convocation. Puis Rapport Moral de la Présidente Lydia Deturmeny Rapport financier Rapport de Monsieur Guillet,

Plus en détail

Profitez PLUS de vos vacances avec votre Gold MasterCard

Profitez PLUS de vos vacances avec votre Gold MasterCard Passez à la catégorie supérieure. Economisez jusqu à 10 % sur les meilleurs tarifs disponibles et profitez gratuitement d un véhicule de la catégorie supérieure. Jusqu à 10 % de réduction sur les meilleurs

Plus en détail

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale»

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Article 1 : Organisateur du concours L association France Energie Eolienne, située au 12 rue Vivienne, 75002 Paris, SIRET n 432 446

Plus en détail

Pays arabes du Moyen-Orient

Pays arabes du Moyen-Orient Le Marché Moyen Oriental Il s'agit d'un marché spécifique au sein de la zone Proche et Moyen Orient, qui exclut l'iran et Israël. Il inclut des pays arabes au potentiel très différent selon leur niveau

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 2014 Budgets de promotion et communication contraints Nécessité d optimiser nos priorités, plus de concentration sur l essentiel

Plus en détail

Etudes. Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction

Etudes. Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction Etudes Pérennité des entreprises Insertion des créateurs & Impact de l action de l Adie sur l insertion des créateurs et sur leur satisfaction Deux études Étude n 1!: Pérennité des entreprises Insertion

Plus en détail

Le Marché Touristique ALLEMAND

Le Marché Touristique ALLEMAND CRT Franche-Comté Juin 2014 Le Marché Touristique ALLEMAND 1 Photo : geo.fr Sommaire 1. L Allemagne en quelques chiffres 2. La consommation touristique allemande 3. La France vue par les allemands 4. Le

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

REGION HAUTE-NORMANDIE

REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la Région Haute-Normandie et de la Région Basse-Normandie REGION HAUTE-NORMANDIE Évaluation des effets d une fusion de la région Haute-Normandie et de la région Basse-Normandie

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2010 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma Nouvelle Classification Europerformance Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma ANCIENNE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE NOUVELLE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE Famille Trésorerie Tresorerie

Plus en détail

TARIFICATION BANCAIRE :

TARIFICATION BANCAIRE : TARIFICATION BANCAIRE : L ENQUETE ANNUELLE CLCV - Mieux Vivre Votre Argent 25 janvier 2013 Pour ce palmarès 2013, la CLCV et Mieux Vivre Votre Argent ont passé en revue les tarifs applicables au 1er février

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Le réseau de distribution : les voyages en groupe. David Lapointe. Tourisme Lanaudière. Types de voyage

Le réseau de distribution : les voyages en groupe. David Lapointe. Tourisme Lanaudière. Types de voyage Le réseau de distribution : les voyages en groupe David Lapointe Agrément Affaires Types de voyage Un voyage yg de groupe ou individuel dont le but est principalement la détente, le loisir, la découverte

Plus en détail

PROPOSITION RESPONSABILITE CIVILE AGENCES DE VOYAGES

PROPOSITION RESPONSABILITE CIVILE AGENCES DE VOYAGES PROPOSITION RESPONSABILITE CIVILE AGENCES DE VOYAGES N de client : date d émission : Affaire nouvelle : Si remplacement, n du contrat remplacé : DATE D EFFET : à heures ECHEANCE ANNIVERSAIRE : Code partenaire

Plus en détail