THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE"

Transcription

1 THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

2 Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi est composée la Terre? Observation du lac : matière minérale(inerte) géosphère et vivante : biosphère DONC : La Terre est une planète (surface inerte) qui abrite la vie. Or, La Terre est la seule planète de notre système solaire sur laquelle la vie est présente. Elle s'est formée il y a 4,5 Ga (milliards d'années) et la vie y est apparue il y a environ 3,8 Ga. Problème : Quelles sont les caractéristiques de la Terre par rapport aux autres planètes? et qu est-ce qui permet la vie sur Terre? hypothèses: présence d'une atmosphère et composition adaptée (dioxygène), présence d'eau (liquide?), température? I. La Terre, une planète du SS A. Les objets du SS : Activité 1 Trier et mettre en évidence les éléments du système solaire (mobiliser ses acquis, extraire et organiser des informations) 1- A partir du diaporama, retrouver les différents éléments qui constituent le système solaire et les définir. 2- Lister les planètes en fonction de leur éloignement au Soleil (de la plus proche à la plus lointaine) Au sein de notre galaxie la Voie Lactée, le système solaire comprend une étoile, le Soleil, sphère de gaz très chaud, au cœur de laquelle se produisent des réactions nucléaires formant une source de chaleur et de lumière, et différents astres qui gravitent autour sans produire d'énergie. Parmi ces astres, on distingue: - les planètes, qui sont en orbite autour du Soleil et peuvent posséder des satellites naturels (ex: la Lune). Notre système solaire comporte 8 planètes: Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune - les astéroïdes objets célestes formé de roches, plus petit qu une planète et de forme quelconque, gravitant normalement autour du soleil sur une orbite située entre celles de Mars et Jupiter (ceinture d astéroïdes) - les comètes, qui sont composées de glace et de poussières et traversent le système solaire sur une orbite très allongée, l amenant périodiquement à proximité du Soleil. Elle apparaît alors formée d une tête formée de glace et de poussières et d une queue représentant les matériaux arrachés à la tête par le vent solaire. Le Soleil est une énorme boule lumineuse de gaz (constitué d ) à très haute température. Sa masse représente 99.8% du système solaire. C est une étoile banale, mais c est la plus proche de nous. Il est âgé de 4,6 milliards d années. La distance moyenne terre-soleil est de 150 millions de kilomètres soit 1 UA (unité astronomique). Après le soleil, l étoile la plus proche de la terre est Alpha Proxima du Centaure à UA soit 4 année lumière (vitesse de la lumière Km/s) La Terre possède un énorme satellite naturel la Lune qui tourne à km de notre planète. Dès 1959, l engin russe Luna, puis les vaisseaux américains photographient de près ce satellite. L apothéose survient le 21 juillet 1969 lors de l alunissage d Apollo11 et des premiers pas sur la Lune des astronautes Neil Armstrong et Edwin Aldrin La plupart des planètes possèdent des satellites naturels, on en recense environ 60 dans le système solaire.

3 Rem : les planètes géantes possèdent des anneaux, ceux de Saturne sont les plus connus car ce sont les plus spectaculaires. Ils forment un disque de près de kilomètres de diamètre et d un peu moins d un kilomètre d épaisseur et sont constitués de milliards de blocs de toutes tailles satellisés autour de la planète. La frontière du système solaire est située au niveau d un nuage de comètes : le nuage d Oort. B. Comparaison de la Terre aux autres planètes Activité 2 : Mise en évidence de plusieurs types de planètes (communiquer par différents modes de représentation ; réaliser un graphique). Le tableau ci-dessous présente quelques données sur les planètes du système solaire: Mercure Venus Terre Mars Jupiter Saturne Uranus Neptune diamètre (en km) volumique (en g/cm 3 ) 5,4 5,2 5,5 4 1,3 0,7 1,2 1,6 composition (principaux éléments) 1. Réalisez un graphique de la masse volumique des planètes en fonction de leur diamètre. (les planètes de même composition seront indiquées par un point de même couleur). 2. Repérez deux groupes de planètes en fonction de leur position sur le graphique (justifiez votre réponse). densité Me T V Ma la densité des planètes en fonction de leur diamètre planète formée de et de fer planète formée d' N U S J diamètre (milliers de km)

4 Premier groupe de planètes : Me V - T - Mars - masse volumique >4g/cm3 - diamètre <20000km Deuxième groupe de planètes : J S U - N - masse volumique <2g/cm3 - diamètre > 50000km Composition chimique rocheuse (silicate) Planète proche du Soleil Planète ROCHEUSE (TELLURIQUE) ou Interne Composition chimique gazeuse (H et He) Planète éloignée du Soleil Planète GAZEUSE ou Externe ou Géante Pluton n a pas la même composition (glace), diamètre très faible, masse volumique intermédiaire II. Les singularités de la Terre A. L originalité de la Terre Activité 3 : Comparaison des planètes rocheuses et mise en évidence des singularités de la planète Terre (saisir des données à partir d un logiciel et les mettre en relation avec des données graphique) 1. A l aide du logiciel «planète 3D», compléter le tableau de comparaison concernant les planètes rocheuses. 2. Entourez les particularités de la Terre qui vous semblent liées à la présence de la vie. 3. Compléter le document «Diagramme de phase montrant l état de l eau sur les planètes rocheuses» en positionnant les conditions de pression et de température des planètes rocheuses. (Penser aux légendes). En déduire la particularité de la planète Terre ainsi que les facteurs qui déterminent l état de l eau sur une planète. Planète ou satellite Distance au Soleil Diamètre (km) volumique (g/cm 3 ) Mercure Vénus Terre (kg) Composition chimique globale Température Lune /- -20 Mars Pression atmosphérique Epaisseur de de surface l atmosphère (hpa) Composition de l atmophère 0 inexistante - Jupiter 778 Saturne 1434 Uranus 2873 Neptune Très élevée 1000 km Très élevée 1000 km H 2 (78%), He(20%), H 2 (88%), He(10%), Très élevée 6500 km H 2, He, CH km CH 4, N 2 Planète ou satellite Distance au Soleil Diamètre (km) volumique (g/cm 3 ) (kg) Compositio n Température Pression atmosphérique de surface (hpa) Epaisseur de l atmosphère Composition de l atmophère

5 Mercure Vénus Terre / / Lune / Mars Jupiter Saturne Uranus Neptune / Quasi inexistante km Très élevée Très élevée Très élevée 500 km He, Na,K, H, en traces CO 2 (96%), N 2 (3.5%) H 2 O vap N 2 (77%), O 2 (21 %), CO 2, H 2, Ar (2%) H 2 O vap 0 inexistante km 1000 km 1000 km CO 2 (95%), N 2 (3%), Ar (2%) H 2 (78%), He(20%), H 2 (88%), He(10%), 6500 km H 2, He, CH km CH 4, N 2 Diagramme indiquant dans quel état se trouve l eau pour différentes conditions de température (en degrés Celsius) et de pression atmosphérique (en pascals)

6 B. les facteurs contrôlant les caractéristiques d'une planète et la présence de la vie Activité 4 : recherche des facteurs contrôlant les caractéristiques d'une planète et la présence de la vie (saisir et mettre en relation des données) A partir du diaporama, établir un lien entre taille de la planète, distance au soleil, force de gravité, atmosphère, effet de serre, température de surface, pression, eau liquide et vie. BILAN La Terre qui fait partie des planètes rocheuses du système solaire (planète formée de silicate, proche du soleil de forte densité et de faible diamètre), se distingue des autres (Mercure Vénus et Mars) par différents points. Tout d abord, sa distance au soleil suffisante pour limiter l échauffement et sa masse suffisante pour retenir les molécules par gravité, lui permettent de posséder une atmosphère (contrairement à Mercure). Cette atmosphère est constituée principalement de diazote (N 2 ), de dioxygène (O 2 ) et en eau (H 2 O) et de peu de CO 2. Ces proportions originales pour la terre sont notamment liées à la photosynthèse des végétaux, qui consomment le CO 2 et rejettent l O 2. Cette distance au soleil et cette atmosphère (contenant une faible teneur en CO 2, qui lui permet d avoir un effet de serre naturel), sont à l origine d une température de surface d environ 15 C et d une pression moyenne de 10 5 Pa. Ces deux paramètres permettent la présence d eau sous ses trois états et notamment sous forme liquide. Ce qui n est pas le cas des autres planètes rocheuses. Tous ces facteurs PARTICULIERS ont permis un grand développement de la vie (qui dans l état actuel des connaissances n est présente que sur Terre et est un des points fondamentales de son originalité) La distance des planètes à une étoile va donc permettre de définir une zone d habitabilité autour des étoiles sans pour autant que la présence de vie y soit certaine.

7 Remarque : - Graphique de zone d habitabilité ne tient pas compte de la masse de la planète! - Ce n est pas parce que les conditions d habitabilités sont respectées que la vie est forcément présente

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre?

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? I- Les objets du système solaire Activité : Les objets du système solaire (Livre p12-13-14-15) Observations de photos et participation

Plus en détail

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes Octobre 2009 - Document réalisé par Olivier Huel en collaboration avec Mireille Chrétiennot. Le système solaire Objectifs : - Découvrir le système solaire. - Connaître la différence entre une planète et

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire... Chapitre 1 Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? SOMMAIRE 1- La Terre dans le système solaire...2 1-1- Le système solaire : localisation...2 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...2

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil Sujets tailles des planètes différences relatives

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde LE RAYONNEMENT SOLAIRE ET LES PLANÈTES EXTRAIT DU BO: La Terre est une planète du système solaire L'énergie solaire reçue par les planètes varie

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

Méthodes géophysiques et géochimiques

Méthodes géophysiques et géochimiques Méthodes géophysiques et géochimiques 1.3. TD Introduction Il y a 4.567 milliards d années (Ga), au moment où le nuage de gaz et de poussière qui va constituer le système solaire s effondre sur lui même,

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5 Le système Soleil Terre Lune p. 2 Le Soleil p. 2 La Terre p. 2 La Lune p. 2 Mouvements au sein du système Soleil Terre Lune p. 3 Les phases lunaires p. 3 Changements d apparence p. 3 Lune croissante et

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

Le système solaire à l échelle

Le système solaire à l échelle Le système solaire à l échelle Page -1- Ce document est destiné aux élèves de 6 e primaire, aux élèves de 1 e secondaire, mais aussi aux mouvements de jeunesse, aux astronomes amateurs, et à toute personne

Plus en détail

planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012

planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012 planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012 les planètes autour du soleil des planètes autour des autres soleils? fréquence des planètes? 3 des planètes autour de tous

Plus en détail

Animations de l AAV destinées à un public scolaire.

Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Les animations décrites ci-dessous ont été conçues pour être effectuées dans les établissements scolaires et s adressent aux classes primaires. Excepté

Plus en détail

Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610

Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610 Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610 16 satellites connus ; quatre familles Satellites demi grand axe.1e6 km dimension Ø révolution 4 petits très proches

Plus en détail

Chimie cinquième - 2015/2016 Chapitre chimie 5.2 : L eau

Chimie cinquième - 2015/2016 Chapitre chimie 5.2 : L eau Chapitre Chimie 5.2 : L eau 1. Quels sont les états physiques de la matière? 2. Sous quel état est l eau des nuages? 3. A quoi ressemble la vapeur d eau? 4. Avec quoi mesure-t-on la température? 5. Quelle

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la vie 2 Actuellement on note la présence de vie que sur Terre. Y- a-t-il de la

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE 1, 2, 3 Soleil!!! TITRE Rappels historiques - 1644 : Descartes imagine que le Soleil est une étoile comme les autres - Vers 1850, certains imaginent que le Soleil est constitué de charbon, mais sa durée

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE.

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Problème : Quelles sont les conditions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE le film passe en 3d Produit et réalisé en 2010 par le Planétarium de Saint-Étienne, le film Planètes, voyage dans le système solaire, sort en version

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Ton anniversaire sur une autre planète

Ton anniversaire sur une autre planète ACTIVITÉ DE CLASSE Ton anniversaire sur une autre planète Le livret à feuilleter du système solaire Informations générales Niveau scolaire : Primaire 2 e cycle Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle

Plus en détail

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre Un. 7 Gravitation universelle - eercices (Lorsque L homme eplique Le ciel et La terre) Savoir son cours QCM : Le poids d un homme sur la lune n est pas le même que sur la Terre car sur la Lune, il n y

Plus en détail

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente.

La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. LES PHASES DE LA LUNE - LES ÉCLIPSES La Lune, satellite naturel de la Terre, est une source secondaire de lumière. Selon sa position, l image que l on perçoit d elle est différente. La rotation de la Lune

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

La mesure des distances à l intérieur du système solaire

La mesure des distances à l intérieur du système solaire Document ANAP Serge Rochain La mesure des distances à l intérieur du système solaire La triangulation Lois de Kepler Détermination des temps orbitaux Détermination des distances orbitales Le Soleil, 8

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07

Question #1 : document réalisé par Isabelle Boulet, école St-Camille, Cookshire, c.s. Des Hauts-Cantons, mai 07 Guide d'introduction aux raccourcis clavier du logiciel Célestia Que connais-tu de notre planète? De l univers qui l entoure? Des astres qui lui tournent autour? Des planètes qui sont ses voisines? Des

Plus en détail

IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE

IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE THÈME : Planète Terre et son environnement Niveau : seconde IMAGE SATELLITALE ET BIOSPHÈRE EXTRAIT DU BO: Planète Terre et environnement global La structure et l'évolution des enveloppes externes de la

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Forces et mouvement. Suite: la dynamique

Forces et mouvement. Suite: la dynamique Les forces Forces et mouvement Tout ce qui se passe dans l Univers est provoqué par des forces. Une force est une poussée ou une traction qui provoque le déplacement ou la rotation des objets. Il faut

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

Les objets très lointains

Les objets très lointains Les objets très lointains Lorsque les étoiles sont proches il est possible de mesurer la distance qui nous en sépare par une méthode dite abusivement directe, la trigonométrie, qui permet de déduire les

Plus en détail

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION LA VITESSE DE LIBÉATION C EST TÈS Par Jean-Pierre MATIN jpmgauge@wanadoo wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTONOMIE VÉGA PLAISI 78370 1 LE CONCEPT DE VITESSE DE LIBÉATION EN ASTONOMIE Le concept de vitesse de

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter?

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? OBJECTIF : Exploiter la troisième loi de Kepler dans le cas d un mouvement circulaire Document

Plus en détail

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE Comment une étoile évolue-t-elle? Comment observe-t-on l'évolution des étoiles? Quelques chiffres (âges approximatifs) : Soleil : 5 milliards d'années Les Pléiades : environ 100 millions d'années FORMATION

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Sciences 8 les forces exercices

Sciences 8 les forces exercices Sciences 8 les forces exercices Exercice 1 Utilise les termes dans la boîte pour compléter les phrases. moléculaire poids volume magnétique newton élasticité équilibre poids force fusion masse tension

Plus en détail

Application Androïd pour le Bouche à Oreille

Application Androïd pour le Bouche à Oreille Application Androïd pour le Bouche à Oreille Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à notre application "Bouche à Oreille" pour les smartphones du type "Androïd". Cette application vous permet

Plus en détail

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière.

Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 L année-lumière ( a.l. ) est la distance parcourue en une année par la lumière. Exercice 1 1. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans l'air. L'écrire en notation scientifique. 2. Rappeler la valeur de la vitesse de la lumière dans le vide. L'écrire en notation scientifique.

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C2.2 : Analyser, vérifier une faisabilité Thème : S4 : Approche scientifique et technique des

Plus en détail

Le nouveau programme en quelques mots :

Le nouveau programme en quelques mots : Le nouveau programme en quelques mots : Généralités Le programme est constituéde trois thèmes qui doivent tous être traités. L ordre de traitement des trois thèmes est libre, tout en respectant une introduction

Plus en détail

CRÉER UN DIAPORAMA SOUS POWERPOINT 2007

CRÉER UN DIAPORAMA SOUS POWERPOINT 2007 Nous allons apprendre comment créer un diaporama simplement et l animer en 5 étapes : 1. L écran de PowerPoint 2. Créer une diapositive 3. Insérer des objets 4. Animer le diaporama 5. Tester le diaporama

Plus en détail

Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations

Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations Fiche méthode n 1 Révision des outils de mesure des proportions et des variations 1 Objectif de ce TD: - Mobiliser vos connaissances de l an dernier afin de réutiliser et de maîtriser ces outils statistiques

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

MOUVEMENTS ET FORCES

MOUVEMENTS ET FORCES 2 nd Cours sur les forces 1 MOUVEMENTS ET FORCES I - DESCRIPTION D'UN MOUVEMENT Pour étudier un mouvement, il faut commencer par préciser le système considéré, c'est-à-dire l'objet ou le point étudié.

Plus en détail

3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 3 ème COURS Mécanique Chapitre 1 LA GRAVITATION CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 115 1 Un système solaire est un ensemble d'astres constitué

Plus en détail

Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales

Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales Détection de planètes extrasolaires : méthode des vitesses radiales Cet exercice a été préparé à l origine par Roger Ferlet (Institut d astrophysique de Paris) et Michel et Suzanne Faye, qui l ont testé

Plus en détail

Puissances de 10 Exercices corrigés

Puissances de 10 Exercices corrigés Puissances de 10 Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : produit de deux puissances de : Exercice 2 : inverse d une puissance de : et Exercice 3 : quotient de deux puissances de

Plus en détail

Mécanique 2. Cours. Le poids. Troisièmes. Intro. Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification

Mécanique 2. Cours. Le poids. Troisièmes. Intro. Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification Mécanique 2 Le poids Qu est-ce que le poids? Mesurer un poids et donner sa signification Mécanique 2 Objectifs Interpréter la variation de pesanteur selon le lieu Utiliser la proportionnalité entre poids

Plus en détail

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Chapitre III Le système Soleil-Terre-Lune I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Questions 1) Quel est le mouvement de la Terre sur elle-même et autour du soleil? Que représente la Terre pour

Plus en détail

Quelques mesures dans l'univers

Quelques mesures dans l'univers Quelques mesures dans l'univers On propose ici une activité logicielle pour : observer la structure lacunaire de l'univers et manipuler les puissances de 10 observer la forme de notre galaxie, et la place

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

I Les différents états de l eau II Deux modes de vaporisation de l eau, III Echanges d énergie et changements d états

I Les différents états de l eau II Deux modes de vaporisation de l eau, III Echanges d énergie et changements d états I Les différents états de l eau II Deux modes de vaporisation de l eau, III Echanges d énergie et changements d états I Les différents états de l eau a- Les trois états de l eau. Quels sont les différents

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

INTRODUCTION DU CFD. La perte de pression (dp) par unité-longueur (dl) est déterminée par la formule :

INTRODUCTION DU CFD. La perte de pression (dp) par unité-longueur (dl) est déterminée par la formule : INTRODUCTION DU CFD Introduction A l inverse des calculs de force de construction, au moyen du software de Ansys ou Pro/E par exemple, les calculs de courant ne sont pas très connus. Ceci est une introduction

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

TABLE DES MATIERES - 2 -

TABLE DES MATIERES - 2 - REGLES DU JEU - 1 - Hormis le soleil, les premières étoiles accessibles à l homme furent Proxima, et l étoile double Alpha, dans la constellation du Centaure. La perspective de s y rendre était prometteuse,

Plus en détail

Quels sont nos besoins en énergie?

Quels sont nos besoins en énergie? Quels sont nos besoins en énergie? 1) Qu est-ce ce que l énergie? A quoi sert-elle? 2) Dessine plusieurs énergies utilisées dans la vie quotidienne en nommant chacune d entre elles. Pour bien comprendre...

Plus en détail

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil 1. Ombres et lumière L'ombre propre et L'ombre portée Dans la salle de classe obscure, plaçons un objet opaque entre une source ponctuelle

Plus en détail

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES?

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? Classe : 4 ème durée : 50 minutes la situation-problème Tu viens de découvrir les manifestations et les conséquences d un séisme, mais tu ne sais pas

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

Physique - Chimie. Décrire simplement les mouvements pour le système Soleil- Terre- Lune. Interpréter les phases de la Lune ainsi que les éclipses.

Physique - Chimie. Décrire simplement les mouvements pour le système Soleil- Terre- Lune. Interpréter les phases de la Lune ainsi que les éclipses. Niveau 5 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/6 LE SYSTEME SOLEIL TERRE LUNE Programme C- La lumière : sources et propagation rectiligne Contenus- notions Compétences Exemples d activités Le

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

VOYAGE AUX CONFINS DE L UNIVERSL

VOYAGE AUX CONFINS DE L UNIVERSL VOYAGE AUX CONFINS DE L UNIVERSL Fête de la Science 2005 Suzy Collin-Zahn LUTH, Observatoire de Paris-Meudon DECOUVRONS D ABORDD LES DISTANCES DANS L UNIVERS Quand on sort du systeme solaire, les distances

Plus en détail

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE Université Mohammed V Faculté des Sciences Département des Sciences de la Terre - Rabat - Professeurs : Moad MORARECH et Driss FADLI Année universitaire 2014/2015 Eléments de cours de Géologie : les illustrations

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher!

Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! 3ème Electricité Résolution De Problème : Un sèche-linge sachant sécher! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Déroulement Compétences évaluées Remarques Initier les élèves de collège à la

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Une calculatrice, une règle et du papier quadrillé sont nécessaires au bon fonctionnement

Plus en détail

Quel logiciel comptable choisir?

Quel logiciel comptable choisir? Quel logiciel comptable choisir? Il est important que chaque organisation établisse une distinction entre les qualités représentant des obligations incontournables ; et celles qui sont à considérer comme

Plus en détail

Partie chimie (10 points)

Partie chimie (10 points) NOM : CONTRÔLE COMMUN DE PHYSIQUE-CHIMIE seconde Calculatrice autorisée Partie chimie (10 points) Exercice n 1 : Détermination de la constitution d atomes et d ion. Compléter le tableau suivant : Symbole

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Volume 6, Numéro 2 Décembre 2009. Julie Payette p.6. Le Bangladesh p.7. Jeu questionnaire p.8

Volume 6, Numéro 2 Décembre 2009. Julie Payette p.6. Le Bangladesh p.7. Jeu questionnaire p.8 Volume 6, Numéro 2 Décembre 2009 L éditorial p.2 Les planètes p.3 Les comètes p.3 Le trou noir p.4 La Terre p.5 Julie Payette p.6 Le Bangladesh p.7 Jeu questionnaire p.8 ÉDITORIAL: Si vous ne le savez

Plus en détail

1ES Février 2013 Corrigé

1ES Février 2013 Corrigé 1ES Février 213 Corrigé Exercice 1 Le tableau ci-dessous renseigne sur les besoins en eau dans le monde : Population mondiale (Milliards d habitants) Volume moyen par habitant ( ) 195 2,5 4 1 197 3,6 5

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

CHAP I : Les climats passés de la Terre

CHAP I : Les climats passés de la Terre CHAP I : Les climats passés de la Terre Les variations climatiques sont étudiées à deux échelles de temps : - le dernier million d années où la continuité des enregistrements géologiques permet d observer

Plus en détail

Construction d une maquette du système solaire

Construction d une maquette du système solaire Construction d une maquette du système solaire E. Di Folco & N. Robichon (Formation des Maîtres de l Observatoire de Paris) Objectif : Représenter le système solaire avec une maquette et comprendre le

Plus en détail

FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE. Version bêta PHY-5043. DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2. Nom de l élève : Résultat : Devoir #1 PHY-5043

FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE. Version bêta PHY-5043. DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2. Nom de l élève : Résultat : Devoir #1 PHY-5043 FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE Version bêta PHY-5043 DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2 Nom de l élève : Résultat : Yves Robitaille Commission Scolaire de Sorel-Tracy septembre 2006 Devoir #1 PHY-5043 page

Plus en détail

Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation.

Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation. Noms : Prénoms : Classe : Sujet à rendre obligatoirement avec la copie Activité documentaire n 7 : Bilan carbone d une habitation. Barème S approprier Analyser Valider Questions Capacités attendues Compétence

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

A partir du module d assistance au changement de taux de TVA, appuyer sur le premier bouton «Création des comptes de TVA à 7 %»

A partir du module d assistance au changement de taux de TVA, appuyer sur le premier bouton «Création des comptes de TVA à 7 %» Le changement du taux de TVA de 5,50 % à 7 % Vu le nombre de clients équipés du logiciel ARLEQUIN et le peu de temps restant avant le passage au nouveau taux, nous vous demandons d effectuer au plus vite

Plus en détail

Chap1 La gravitation.

Chap1 La gravitation. I. Le système solaire. Chap1 La gravitation. Items Connaissances Acquis Présentation succincte du système solaire. Action exercée par le Soleil sur chaque planète. Action exercée par une planète sur un

Plus en détail

Problème 1 : masse volumique de la glace.

Problème 1 : masse volumique de la glace. Problème 1 : masse volumique de la glace. Quelques résolutions de problèmes en seconde. Schéma 1 Schéma 2 Schéma 3 n place de l'eau dans une éprouvette (schéma 1). n y plonge ensuite un glaçon (schéma

Plus en détail

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE

Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE Chapitre 11: L ATMOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que l atmosphère? L atmosphère c est l enveloppe gazeuse qui entoure la Terre. b) Quelles sont les 4 couches de l atmosphère? 1 ) La troposphère qui se situe de

Plus en détail