COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron"

Transcription

1 HAUTE ÉCOLE ALBERT JACQUARD Catégorie pédagogique Rue des Dames Blanches 3b 5OOO NAMUR COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron Vadémécum : réussir son TFE version

2 TABLE DES MATIÈRES COMMENT PROCÉDER... 1 INTRODUCTION...4 Objectfs du travail de fn d études CHOISIR SON SUJET COMMENT CHOISIR SON SUJET? NÉGOCIER UN CONTRAT AVEC DES LECTEURS / PROMOTEURS CONCEVOIR LA PARTIE THÉORIQUE : RECUEILLIR DES INFORMATIONS TRIER LES INFORMATIONS CONSTITUER UNE BIBLIOGRAPHIE LIRE, ANNOTER, RÉSUMER CONCEVOIR LA PARTIE PRATIQUE CONCEVOIR L EXPERIMENTATION DE MON DISPOSITIF PÉDAGOGIQUE, DE MON OUTIL DIDACTIQUE PLANIFIER LA RÉCOLTE DES DONNÉES ANALYSER LES DONNÉES ÉVALUER LES DONNÉES RÉDIGER LA PARTIE THÉORIQUE STRUCTURER GLOBALEMENT («L ARCHITECTE») STRUCTURER LOCALEMENT («LE MENUISIER») PRÉSENTER LE TEXTE...25 INTRODUCTION CHOISIR SON SUJET CONCEVOIR LA PARTIE THÉORIQUE : RECUEILLIR DES INFORMATIONS CONCEVOIR LA PARTIE PRATIQUE CONCEVOIR L EXPERIMENTATION DE MON DISPOSITIF PÉDAGOGIQUE, DE MON OUTIL DIDACTIQUE RÉDIGER LA PARTIE PRATIQUE SE RELIRE : CHECK-LISTS S ÉVALUER...30 Rappel des textes officiels : Décret 12/12/00 Art : «Le travail de fin d études est une production écrite personnelle et originale par laquelle l étudiant de troisième année utilise ses acquis dans le cadre particulier du sujet qu il a choisi de développer et de la recherche qu il mène à ce propos. Il donne lieu à une présentation orale.» Exposé des motifs, page 10 : «Le travail de fin d études est une production écrite personnelle. De l avis général des professeurs dans les départements pédagogiques, le TFE prend une ampleur démesurée compte tenu de l emploi du temps de la 3ème année et compte tenu des objectifs d un tel travail dans une formation professionnelle. En effet, l exercice, dans ce contexte, ne peut être une compilation théorique sans lien avec la pratique professionnelle. Il est en étroite liaison avec la pratique professionnelle. Il représente pour l étudiant l occasion d utiliser et de mettre en œuvre ses acquis de la formation, tant théoriques que pratiques et d en faire une synthèse. Ce travail s apparente davantage à la structure d un article scientifique et en aucun cas à une monographie 2. Il comporte au maximum 40 pages soit caractères, et son évaluation repose sur la rédaction et la présentation orale.» 1 Idem dans la circulaire du 7/6/01. 2 Défniton de «monographie» : étude d UN sujet bien précis qui se veut la plus complète possible.

3 Objectifs du travail de fin d études INTRODUCTION Le travail de fin d études (désormais désigné comme TFE dans ce texte) doit contribuer à vous apprendre : 1. à adopter une démarche de recherche, afin de vous préparer à la rencontre et à la résolution des problèmes pédagogiques et didactiques qui se poseront à vous dans le cadre de votre profession ; 2. à vous poser des questions sur votre pratique et à évaluer rigoureusement les résultats de vos interventions pédagogiques ; 3. à vous documenter correctement pour pouvoir résoudre les problèmes rencontrés : varier les sources (livres, articles scientifiques, enquêtes, émissions, sites Internet ), vous interroger sur leur pertinence, établir des liens entre elles, y sélectionner les informations 4. à vous approprier les documents consultés et à en rédiger une synthèse personnelle. 5. Il doit enfin vous amener à approfondir vos connaissances dans un domaine particulier à travers l étude d une problématique. CONCRÈTEMENT, il s agit d un travail qui doit vous permettre de démontrer à vos lecteurs : 1. que vous êtes capable d exposer la manière dont on aborde actuellement un problème psychologique et/ou pédagogique et/ou didactique donné (concernant le niveau d études où vous enseignerez). Cela implique que : a) vous choisissiez un sujet bien cerné ; b) que vous lisiez ce qui a été écrit à son propos en relevant les différentes hypothèses, les propositions pratiques éventuellement en présence ; c) que vous rédigiez un compte rendu critique de ces lectures. C est ce qu on appelle la partie théorique du travail. 2. Vous devrez aussi montrer que vous êtes capable : a. de recueillir sur le terrain des données qui permettront de confirmer ou d infirmer certaines des hypothèses ou propositions relevées lors de votre partie théorique ; ce recueil de données peut se faire - selon le sujet - par une enquête, par une expérimentation didactique, par des observations, etc. ; b. de pratiquer une analyse des données recueillies afin de juger de la validité de ce que vous avez obtenu et de formuler des conclusions provisoires que vous pouvez et voulez défendre. L exposé et l analyse des données constituent la partie pratique du travail. 3. Enfin (si on laisse de côté la défense orale), vous devrez montrer que vous êtes capable de rédiger ce travail en respectant non seulement les règles courantes du langage écrit et d une présentation soignée, mais aussi les conventions du genre. Vadémécum : réussir son TFE version

4 Un TFE doit être un objet communicable, facile à lire et à comprendre. Un TFE doit être un objet discutable : toute affirmation doit être étayée, toute proposition présentée en envisageant les objections possibles Notre ambition n est pas de vous proposer un exposé exhaustif quant à la manière de mener un travail de fin d études ceci n est pas une monographie. Nous pensons qu il est plus utile d insister avant tout sur ce qui risque de vous poser le plus de problèmes (si nous nous fions aux difficultés qu ont connues vos nombreux prédécesseurs!) Nous essaierons donc tout à la fois : a) de vous fournir des conseils pratiques ; b) de dégager des procédures d autocorrection - qui pourront aussi servir de critères de correction pour vos différents lecteurs. Ce document leur est donc aussi adressé. Il constitue un premier pas vers une évaluation critériée et standardisée. Ce document est évidemment provisoire. Toutes les remarques qui permettraient de l améliorer pour les générations futures sont les bienvenues, qu elles viennent des étudiants rédacteurs ou des professeurs lecteurs! 1 er CONSEIL : pour pouvoir bénéficier de la meilleure évaluation formative possible en cours d année, respectez scrupuleusement les différentes échéances qui vous seront données par la personne responsable de la coordination et par vos lecteurs. 2 ème CONSEIL : gardez toujours ce vadémécum («viens avec moi») sous la main et utilisez-le, relisez-le souvent Vadémécum : réussir son TFE version

5 1. CHOISIR SON SUJET Le choix du sujet est peut-être la partie la plus importante du travail! Les bons sujets font les bons TFE! Alors, ne négligez pas ce choix, consacrez-y du temps et de la réflexion. Pensez aussi que vous devrez vivre avec lui pendant plus d une année. Il vaut donc mieux qu il vous plaise. Sans cela, vous ne serez guère encouragé(e)s à y travailler, et vous produirez un travail médiocre. 1.1 COMMENT CHOISIR SON SUJET? Partez d une matière, d une question, d un problème psychologique, pédagogique ou didactique qui vous intrigue, qui vous intéresse, sur lequel vous souhaiteriez en savoir plus CERNEZ votre sujet. Il y a en effet 95 chances sur 100 pour que votre première idée soit beaucoup trop générale. Si vous pensez faire votre TFE sur l orthographe, le théâtre à l école, l enfant handicapé, la natation, la pollution, l apprentissage de la lecture dites-vous bien qu il s agit là de thèmes, beaucoup trop généraux pour constituer un sujet de TFE : il y a dans chacun d eux matière à 10, 20, 30 sujets différents! Heureusement, sans cela nous épuiserions tous les sujets possibles en un an ou deux! Il faudra donc cerner votre sujet. Pour cela, a) réfléchissez à ce que pourrait être la partie pratique de votre TFE (cf. chapitre quatre), avant de réfléchir à sa partie théorique et éliminez tout sujet qui - d une part, ne semble pas permettre la moindre expérimentation en classe, le moindre recueil de données en classe ou à l extérieur, la moindre analyse ; - d autre part, demande une expérimentation difficile à réaliser concrètement. Ex.: vous souhaitez observer la manière dont on peut intégrer des enfants handicapés dans une classe normale. D accord Mais connaissez-vous des cas que vous pourriez observer? Pourrez-vous accomplir votre stage dans une de ces classes? Pourrez-vous assurer un suivi de votre observation pendant toute l année? Etc. Si ce n est pas le cas, abandonnez ce sujet - vous courez au devant des pires difficultés. b) Vérifiez si votre sujet correspond bien à une QUESTION PRÉCISE. On ne voit pas très bien quelle question précise sous-tend un titre comme Le théâtre et l enfant. Par contre, La compréhension des conventions théâtrales chez les enfants du DM ou encore Les compétences développées grâce à la dramatisation au DI comportent des questions implicites relativement précises : les enfants du DM comprennent-ils les conventions du théâtre et puis-je les aider à les comprendre? Quelles sont les compétences? (Je n ai pas dit qu on ne pouvait pas trouver de meilleurs sujets!) Vadémécum : réussir son TFE version

6 c) Interrogez-vous sur l intérêt de votre projet. À quelles conditions un projet pédagogique, une activité didactique peuvent-ils servir de base à un TFE? - Tout d abord, si l activité, telle que vous la mènerez, présente des composantes originales précises qui peuvent concerner le sujet même de l activité, la méthode ou/et le matériel utilisés, le public visé ; votre partie théorique sera alors consacrée à expliquer en quoi ces composantes présentent une réelle nouveauté pédagogique par rapport aux pratiques courantes. - Ensuite, si vous prévoyez un dispositif permettant d évaluer les effets de votre nouvelle démarche, de votre matériel, etc Quand vous avez déjà déblayé le terrain de cette façon, allez voir le ou les professeur(s) qui vous semble(nt) susceptible(s) de vous aider à affiner encore davantage votre sujet. Par ailleurs, ils seront les plus aptes à juger si votre TFE présente des caractéristiques suffisamment originales pour qu il puisse être accepté. À retenir : ni un thème général (p. ex. «Le théâtre et l enfant») ni un projet mené dans une classe (p. ex. «La réalisation d une pièce de théâtre lors de mon stage») ne peuvent constituer des «sujets de T.F.E.» : pour être valide, le T.F.E. doit se baser sur une problématique/question précise (p.ex. La compréhension des conventions théâtrales chez les enfants du DM ). Par ailleurs, un projet de T.F.E. n implique pas nécessairement une action sur le terrain. Il existe d autres moyens à mettre en œuvre, comme une analyse réflexive personnelle, par exemple. Vadémécum : réussir son TFE version

7 2. NÉGOCIER UN CONTRAT AVEC DES LECTEURS / PROMOTEURS En premier lieu, remplissez un formulaire de NÉGOCIATION (modèle ci-joint) qui spécifiera : - le DOMAINE que vous avez déjà exploré (point du programme, activité, etc. dans le cadre d une discipline) lors du cours de RET. - la PROBLÉMATIQUE (la question) didactique, pédagogique qui fait l objet de votre TFE exprimée de la manière la plus précise possible. - les LECTURES que vous avez déjà faites sur la question. En deuxième lieu, contactez des professeurs (soit des personnes-ressources, soit des promoteurs potentiels) et négociez avec eux votre projet sur base du document ci-dessus. En fonction de leurs remarques, ajustez ou changez votre problématique! En troisième lieu, remplissez un premier jet du formulaire «ABSTRACT». Essayez déjà dans ce brouillon : - de donner une explication plus complète de votre problématique de recherche (que mettrez-vous dans votre partie théorique?). - d expliquer comment l expérimentation de votre dispositif pédagogique, de votre outil didactique sera menée. - de préciser le genre de données qui seront recueillies et comment elles seront analysées 3. En quatrième lieu, reprenez contact avec un ou deux «professeurs-conseil». Recherchez leur aide pour définir avec le plus de précision possible les trois points fondamentaux de ce projet : explication complète de votre problématique, du dispositif d expérimentation, de la manière dont vous allez pratiquer le recueil et l analyse de vos données. En cinquième lieu, rédigez la version définitive de votre «abstract» en distinguant bien les trois points fondamentaux et faites-la approuver par vos «professeurs-conseil». Rentrez-la auprès de la Coordination pour la date qui vous sera communiquée et réfléchissez au choix définitif de vos futurs promoteurs. Conseil sur le choix de vos promoteurs : Ne sollicitez pas des promoteurs simplement parce qu ils vous semblent sympathiques! Il faut surtout qu ils soient les plus compétents possibles dans la matière que vous aborderez! N attendez pas non plus de les rencontrer «par hasard» dans les couloirs! Informez-vous de leurs horaires, prenez note de leur adresse Internet, bref, montrez-vous actifs 3 Pour plus de renseignements à ce propos, consultez le chapitre 4 : «Concevoir la parte pratque». Vadémécum : réussir son TFE version

8 FORMULAIRE DE NÉGOCIATION (janvier) NOM, Prénom : Classe : Le domaine (par ex., point du programme, type d activité ) que j ai exploré jusqu à présent durant le cours de préparation au TFE. La question (didactique, pédagogique) que je souhaite approfondir dans mon TFE. Les lectures que j ai déjà faites sur la question. Nom et signature du/des professeur(s) qui a/ont consulté ce document (cette signature n engage en rien le(s) professeur(s) en tant que futur(s) promoteur(s)!) : Modifications à apporter à ce projet de TFE : Vadémécum : réussir son TFE version

9 FORMULAIRE «ABSTRACT» (mars-avril) Premier jet NOM, Prénom : Classe : Rappel de la question (didactique, pédagogique) que je souhaite approfondir dans mon TFE. Explication complète de ma problématique de recherche (ce qu on trouvera dans ma partie théorique). Ceci n est qu un modèle : vous ne devez pas vous sentir limité par l espace défini par les cadres Comment l expérimentation de mon dispositif pédagogique, de mon outil didactique sera-t-elle menée? Vadémécum : réussir son TFE version

10 Quelles sont les données qui seront recueillies? Comment seront-elles analysées? Noms du/des professeur(s) rencontré(s) et signature(s) 4 : Avis : favorable défavorable Modifications à apporter à ce projet de TFE : 4 La signature demandée sert à attester le passage de l étudiant auprès d un ou de plusieurs professeur(s). Elle ne «fixe» pas le projet de TFE de manière définitive. Vadémécum : réussir son TFE version

11 FORMULAIRE «ABSTRACT» (avril-mai) Deuxième jet (à remettre au secrétariat) NOM, Prénom : Classe : Rappel de la question (didactique, pédagogique) que je souhaite approfondir dans mon TFE. Explication complète de ma problématique de recherche (ce qu on trouvera dans ma partie théorique). Ceci n est qu un modèle : vous ne devez pas vous sentir limité par l espace défini par les cadres Comment l expérimentation de mon dispositif pédagogique, de mon outil didactique sera-t-elle menée? Quelles sont les données qui seront recueillies? Comment seront-elles analysées? Vadémécum : réussir son TFE version

12 Noms du/des professeur(s) rencontré(s) et signature(s) 5 : Avis : favorable défavorable Remarques éventuelles : 5 La signature demandée sert à attester le passage de l étudiant auprès d un ou de plusieurs professeur(s). Elle ne «fixe» pas le projet de TFE de manière définitive. Vadémécum : réussir son TFE version

13 3. CONCEVOIR LA PARTIE THÉORIQUE : RECUEILLIR DES INFORMATIONS 3.1 TRIER LES INFORMATIONS Attention : La partie théorique doit comprendre tout ce dont vous allez avoir besoin pour réaliser la partie pratique et non tout ce qui se dit sur le sujet! En bref, il s agira de définir (brièvement) les éléments essentiels de votre question / problématique, puis d apporter des éléments de théorie qui permettent déjà d y répondre partiellement. Evitez donc d alourdir votre partie théorique d éléments inutiles tels que : les définitions de quinze auteurs différents (qui n apportent rien au travail) et pour lesquelles vous ne vous prononcez pas, un historique ennuyeux qui n apporte aucune information justifiant la démarche adoptée dans la pratique du TFE, etc. 3.2 CONSTITUER UNE BIBLIOGRAPHIE Ce qu on vous demande dans la partie théorique, c est de faire une revue (éventuellement critique) de ce qui a déjà été écrit sur le sujet, sur la QUESTION PRÉCISE qui vous préoccupe Les étapes 1) Avant de prospecter vous-même, demandez des conseils et des références à vos lecteurs. 2) Classez vos documents selon leur qualité et utilisez surtout les meilleurs. - Plus un document est en étroite relation avec votre sujet, meilleur il est. - Plus la source est scientifique, meilleure elle est (préférez le texte d un chercheur, même s il est compliqué, à celui d un journaliste de Marie-Claire!). 3) Notez soigneusement les références précises des livres, articles, vidéos, CD-ROM, sites Internet que vous utiliserez peut-être (quand vous aurez rendu le document à la biblio/vidéothèque, il sera trop tard). Vous devez en effet, impérativement, a) toujours citer les références bibliographiques précises des oeuvres que vous utilisez aux endroits précis de votre texte où vous les utilisez. C est une question d honnêteté intellectuelle! Il n y a pas pire faute dans un tel travail que de recopier un passage d article écrit par quelqu un d autre sans citer cette personne. De plus, en le faisant, vous prouvez que vous avez soigneusement consulté des travaux sur le sujet. C est ce qu on vous demande. b) dresser en fin de travail une bibliographie des documents cités selon des conventions bien précises. Vous adopterez la norme internationale ISO 690. C est celle que la majorité des chercheurs en éducation utilisent désormais. Vadémécum : réussir son TFE version

14 3.2.2 Comment faire référence à un texte dans le corps de son propre texte? On a beaucoup simplifié les règles en la matière - mais cela ne veut pas dire qu elles sont moins rigoureuses! Il existe deux manières de faire référence au texte : a) Si vous RÉSUMEZ (en reformulant) le propos d un auteur, vous devez le signaler par une formule qui reprend son nom et la date de parution de son texte. Le numéro de la page peut être ajouté. Examinez bien les conventions suivantes, toutes valides : Exemples : Piaget (1975) nous dit que..., Piaget (1992a : 45) affirme que..., Par contre, Piaget (1880, p.25 et sq.) pense que..., D après Piaget (1956, pp.25-27)... Exemple : Selon Hébrard (1977), il est essentiel que l enfant qui apprend à lire ne perde jamais de vue qu il lit pour saisir des significations. Et c est tout! Pas de note de bas de page pour les citations. Si votre bibliographie est bien faite (nous verrons comment), ces renseignements (nom et date) suffisent au lecteur pour qu il retrouve les coordonnées précises. Si vous citez 2 textes différents écrits par le même auteur la même année, il faudra distinguer les textes par une lettre minuscule qui suivra la date. Exemple : (1992a). b) Si vous CITEZ un passage du livre de référence, le procédé est très proche. - Il faut d abord mettre le texte entre guillemets. Quand la citation est plus longue que trois ou quatre lignes, on l isole dans le texte, dans un paragraphe distinct, en retrait et avec une taille de caractère plus petite. - Il est ici impératif d indiquer la ou les pages où on peut trouver cette citation. Exemples : Comme le dit Hébrard (1977 : 75), il importe donc d installer l enfant, dès le début de son entrée dans le langage écrit, dans un rapport au texte tel qu il soit toujours en attente d une signification. Ou encore : Il faudrait donc installer l enfant [...] dans un rapport au texte tel qu il soit toujours en attente d une signification (HÉBRARD, 1977, p. 75). Remarques : 1. Vous pouvez mettre le nom en majuscules - mais alors vous devrez mettre tous les noms en majuscules! De même, vous pourriez citer le prénom de l auteur - mais alors il faudra toujours citer les prénoms de tous les auteurs. 2. Quand vous tronquez une citation, indiquez que vous sautez un passage par des crochets et trois petits points : [...] 3. Si le nom a une fonction grammaticale dans la phrase, seules les autres informations sont mises entre parenthèses. Vadémécum : réussir son TFE version

15 EN RÉSUMÉ : systèmes possibles - mais tenez-vous toujours à la même formule : Nom, NOM, Date (+lettre minusc. éventuelle) : N [-N ], p. N,pp. N -N,pp. N et sq Les conventions bibliographiques 1. Dans votre bibliographie, - les ouvrages seront classés par ordre alphabétique des NOMS des premiers auteurs ; - si vous citez plusieurs ouvrages d un même auteur, l ordre entre ces ouvrages est celui de la parution ; - si (répétons-le) vous citez plusieurs ouvrages d un même auteur qui sont parus la même année, vous distinguerez ces ouvrages par des minuscules : a, b, c, etc. 2. Comment écrire la référence d un texte? Il y a plusieurs systèmes de conventions possibles - mais il ne faut pas les mélanger! Aussi, pour vous faciliter la tâche, nous ne vous en développerons qu un seul. Dans les formules qui suivent, respectez bien les majuscules, signes de ponctuation. Le souligné peut être remplacé par l italique. a) POUR UN LIVRE NOM, P. (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions. OU NOM, P. (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions, collection. Exemple : BOREL-MAISONNY, S. (1970), Langage oral et langage écrit. Neuchâtel : Delachaux et Niestlé. Cas particuliers : - Si la date d édition manque, on écrira (s.d.). - S il y a plusieurs auteurs : NOM1, P., NOM2, P. (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions. OU NOM1, P., NOM2, P. (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions, coll. Exemple : BOURGUIGNON, J.-C., GROMER, B., STOECKLÉ, R. (1985), L album pour enfant. Pourquoi? Comment? Paris : Colin-Bourrelier, Pratique pédagogique. - Si un nom d auteur est mis en évidence sur la couverture : NOM, P. et coll. (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions. OU NOM, P. et coll. (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions, collection. Exemple : LENTIN, L. et coll. (1977), Du parler au lire. Paris : ESF. - Si le livre est constitué d articles recueillis par une ou plusieurs personnes : NOM, P., NOM, P. (Éds), (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions. OU NOM, P., NOM, P. (Éds), (date), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions, coll. Exemple : RIEBEN, L., PERFETTI, C. (Éds) (1989), L apprenti lecteur. Neuchâtel : Delachaux et Niestlé. N.B. : Éds (qui veut dire éditeurs ) devient Éd. (avec un point!) s il n y en a qu un! Vadémécum : réussir son TFE version

16 Pour un cours, des notes publiées au sein d une école ou d une université, on note en fin de référence Lieu : Nom de l institution, document ronéotypé. Pour un mémoire, une thèse, un TFE, on note Nom de l institution, le type de travail, inédit. Exemples : TERWAGNE, S. (1995), Compte rendu des didactiques d écriture en 2PP. Namur : Institut d Enseignement Supérieur Pédagogique de la Communauté française, document ronéotypé. MICHOTTE, C. (1995), L apprentissage de l abstraction et l enseignement des concepts grammaticaux à l école primaire. Institut Supérieur Pédagogique de la Communauté française de Namur, travail de fin d études, inédit. b) POUR UN ARTICLE DANS UNE REVUE NOM, P. (date), Titre de l article. Nom de la revue, numéro, page débutpage fin. Exemple : TERWAGNE, S. (1993), Apprentissage initial de la lecture : la question du son et du sens. Education-Formation, 230, On ne souligne donc pas le titre de l article, mais bien celui de la revue. c) POUR UN ARTICLE-CHAPITRE DANS UN LIVRE NOM, P. (date), Titre de l article. In P. NOM de(s) éditeurs (Éd(s.)), Titre du livre. Lieu : Maison d éditions, page début-page fin. Exemple : CAVALIÉ, R. (1990), La diversification? Au CM2, c est du théâtre. In B. SCHNEUWLY (Éd.), Diversifier l enseignement du français écrit. Neuchâtel : Delachaux et Niestlé, Constatons bien qu ici on indique le prénom de l éditeur avant le nom. Le In qui introduit la référence du livre n est pas obligatoire. Vadémécum : réussir son TFE version

17 Voici donc, si nous reprenons tous les titres auxquels il est fait référence cidessus, comment se présenterait la bibliographie. Notez bien l ordre alphabétique, ainsi que le retrait dès la deuxième ligne, qui rend le texte plus lisible. Ici, les titres n ont pas été soulignés mais mis en italique. BIBLIOGRAPHIE BOREL-MAISONNY, S. (1970), Langage oral et langage écrit. Neuchâtel : Delachaux et Niestlé. BOURGUIGNON, J.-C., GROMER, B., STOECKLÉ, R. (1985), L album pour enfant. Pourquoi? Comment? Paris : Colin-Bourrelier, Pratique pédagogique. CAVALIÉ, R. (1990), La diversification? Au CM2, c est du théâtre. B. SCHNEUWLY (Éd.), Diversifier l enseignement du français écrit. Neuchâtel : Delachaux et Niestlé, DELVAUX, F., PARTOUNE, C. (1999 nov.), Le tour du monde des peuples en péril. [En ligne]. Liège : Laboratoire de méthodologie des sciences géographiques. Disponible sur Internet < LENTIN, L. et coll. (1977), Du parler au lire. Paris : ESF. RIEBEN, L., PERFETTI, C. (Éds) (1989), L apprenti lecteur. Neuchâtel : Delachaux et Niestlé. TERWAGNE, S. (1993), Apprentissage initial de la lecture : la question du son et du sens. Education-Formation, 230, d) POUR LES RÉFÉRENCES DISCO-, CYBER-, VIDÉO-GRAPHIQUES Il faut s inspirer du système des références bibliographiques. 1) Pour tout ce qui n est pas support papier (livres, photocopies...), il vaut mieux tout d abord préciser APRÈS LE TITRE ET ENTRE CROCHETS [ ] de quel support il s agit. Exemples : (Les types de supports sont repris ici en gras, mais ce ne doit pas être le cas dans vos références, que vous pouvez titrer RESSOURCES MULTIMEDIA...) WARING, S. (s.d.), Les grenouilles. [33 tours]. Le chant du monde. LDX BEAUCARNE, J. (1993), Tours, temples et pagodes post-industriels. [CD]. Libellule. Compact DESROCHES NOBLECOURT, C. (1997), Toutankhamon. [Cédérom]. Syrinx. LAFONTAINE, A., TERWAGNE, S. (1999), Les cercles de lecture. 1. Discuter pour mieux comprendre les textes de fiction. [Vidéo VHS]. Bruxelles : AGERS. DELVAUX, F., PARTOUNE, C. (1999 nov.), Le tour du monde des peuples en péril. [En ligne]. Liège : Laboratoire de méthodologie des sciences géographiques. Disponible sur Internet < Vadémécum : réussir son TFE version

18 2) Notez la dernière référence d un texte sur Internet. On y a indiqué - le support : [En ligne] ; - pour ce type de support, il faut indiquer en fin de référence qu il est disponible sur Internet (il pourrait l être seulement sur un réseau interne), et indiquer l URL entre crochets obliques < >. On souligne également l URL et on la met en BLEU si on dispose de la couleur. - pour la date : vous indiquez la date d édition du site, de préférence celle de la dernière mise à jour, avec le mois. Si vous n en trouvez pas, vous indiquez la date de consultation. - remarquez que nous avons aussi indiqué l organisme qui héberge le site, comme s il s agissait de la maison d édition. 3) Pour une œuvre musicale particulière : on peut soit faire référence à une interprétation, soit à l œuvre musicale elle-même (sa partition). La différence? Voici un exemple : a) SOUCHON, A. (1993), C est déjà ça (A. Souchon/L. Voulzy - Ed. BMG). In A. Souchon, C est déjà ça. [CD] Virgin France b) ZAZIE, LE FORESTIER, M. (1997), C est déjà ça (A. Souchon/ L. Voulzy - Ed. BMG). In Sol En Si, vol. 3 [CD extra]. WEA 858. c) SOUCHON, A., VOULZY, L. (1993), C est déjà ça, Paris : Editions BMG. Explication : a) fait référence à l interprétation de Souchon de C est déjà ça sur son disque C est déjà ça ; b) fait référence à l interprétation de C est déjà ça de Zazie et Le Forestier sur le disque Sol En Si n 3. c) fait référence à la partition (Notez que les auteurs et la maison d édition étaient déjà reprises dans les références précédentes). Vadémécum : réussir son TFE version

19 3.3 LIRE, ANNOTER, RÉSUMER Si le livre consulté ne vous appartient pas, n y inscrivez jamais rien. Ce serait faire preuve d un sans-gêne impardonnable. Même les marques au crayon sont rarement effaçables sans laisser de traces! Faites donc une photocopie des textes qui sont susceptibles de vous servir. 1. Dans ces conditions, il est toujours intéressant de pratiquer une lecture annotée, de lire en cochant, soulignant, ou surlignant les passages qui retiennent votre attention. 2. Mais ce n est pas suffisant pour constituer une base pour votre propre écriture. Si vous vous bornez à ces seules traces, vous serez tenté(e) de vous contenter de COPIER les passages retenus et de les intégrer tels quels dans votre propre texte - ce qui, rappelons-le, constitue une faute grossière et une malhonnêteté. Il est donc conseillé, dès que vous avez terminé la lecture d un article, de faire un effort de rédaction (résumé et reformulation). ET METTEZ-Y LE TEMPS QU IL FAUDRA! RETENEZ LES RÈGLES ESSENTIELLES SUIVANTES : a) Vous ne pouvez faire que des citations réduites. N utilisez le procédé que si l expression de l auteur vous parait particulièrement heureuse et synthétique ou lorsque vous voulez analyser exactement ce qu il dit. Dans ce dernier cas, la citation peut être plus longue. b) Dans les autres cas, résumez en reformulant. On peut bien sûr résumer et insérer une ou deux petites citations dans son résumé. COMMENT RÉSUMER? Vérifiez d abord si l auteur lui-même ne vous fournit pas un résumé du passage qui vous intéresse (c est souvent le cas en début ou en fin de chapitre). Si c est bien le cas et si ce résumé ne dépasse pas deux ou trois lignes, envisagez une citation. Si ce résumé est plus long, envisagez une reformulation synthétique. Si vous ne trouvez pas de résumé tout fait, - demandez-vous d abord de quoi parle l auteur, quel est le sujet du passage. Il évoque généralement une situation puis pose un problème. - Voyez ensuite ce qu il en dit. Il envisage généralement des résolutions possibles et donne des informations détaillées. Vadémécum : réussir son TFE version

20 4. CONCEVOIR LA PARTIE PRATIQUE Le TFE doit présenter un caractère, une perspective, une orientation scientifique et non être une expérience scientifique : vous n avez ni la formation ni les moyens de réaliser une telle expérience pour qu elle soit valide d un point de vue scientifique. Ceci sous-entend tout de même de la rigueur dans la récolte des données et dans leur évaluation : j assume ce que je dis, je ne dis pas uniquement ce qui m arrange et qui n a pas été observé, je différencie observer (dresser un portrait objectif de la situation) et interpréter (proposer une explication, un commentaire). 4.1 CONCEVOIR L EXPERIMENTATION DE MON DISPOSITIF PÉDAGOGIQUE, DE MON OUTIL DIDACTIQUE Comme il a déjà été dit plus haut, si vous choisissez de réaliser une expérimentation sur le terrain, veillez à la faisabilité de votre expérimentation. 1. D abord, n avez-vous pas vu un peu «trop grand»? 2. N avez-vous pas choisi un sujet dont l application sera matériellement impossible? 3. Ensuite, votre sujet concorde-t-il avec la période choisie, est-ce le meilleur moment pour réaliser un tel travail? 4. Disposerez-vous de suffisamment de temps? (ATTENTION : en raison d évènements extérieurs, il est possible que vous ne puissiez pas disposer des classes autant que vous l auriez imaginé au départ : fêtes d école, visites médicales, excursions, etc.) 5. Et finalement, réaliser son TFE durant le dernier stage est-il un choix opportun, compte tenu du délai à votre disposition une fois ce stage terminé? N oubliez pas que cette expérimentation peut également prendre la forme d une enquête, ou être remplacée par une analyse réflexive, etc. 4.2 PLANIFIER LA RÉCOLTE DES DONNÉES Pour pouvoir concevoir correctement cette étape de votre travail, il est nécessaire de se poser une série de questions et de réfléchir à plusieurs éléments. - Vous devez pouvoir décrire quel type de données vous voulez recueillir (quoi?). Dans ce cadre, veillez à toujours bien préciser le contexte de recueil de données : a) les sujets (qui, leur nombre, leur âge, les critères de choix des individus si leur nombre est limité, etc.) ; b) le contexte (où, quand, à quelle fréquence). - Vous devez choisir un ou des outil(s) pour récolter ces données (Comment? Est-ce faisable?). Exemples : a) filmer une séquence. Qui filme? Dois-je tout filmer? Comment encoder ce que je vois? Dois-je tout encoder? b) observer le groupe classe. Qui observe? Quoi observer? Observe-t-on tout le monde en même temps? Que faire si on me dérange? - Au besoin, vous devez construire votre outil d observation, le plus tôt possible! Par conséquent, cet outil doit être présenté en même temps que la partie théorique!! Vadémécum : réussir son TFE version

COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron

COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron Vadémécum : réussir son TFE version 2013-2014 Page 1 sur 37 COMMENT PROCÉDER POUR RÉUSSIR SON TFE? Serge Terwagne, Anne-Sophie Gobin, Christophe Laduron INTRODUCTION... 2 1. CHOISIR SON SUJET... 4 1.1

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le nombre d exemplaires : 3 1 pour l entreprise, 1 pour l I.U.T., 1 pour vous même Le nombre de pages : 30 pages maximum (annexes non comprises) Le format : A4 Le rapport

Plus en détail

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement

Partie IV. Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Partie IV Responsabilité humaine En termes de santé et d environnement Forum santé et environnement 24/11 et 25/11 Pour chaque intervention, notez ce que vous avez retenu. Les addictions : Le don d organes

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes.

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes. Homophone Année et sujet: 6e année Domaine : Français Enseignant : Philippe Ledaga Attente : C4. publier ses textes. C5. intégrer ses connaissances des référents de la francophonie d ici et d ailleurs

Plus en détail

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE

Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE Consignes générales pour la remise d un travail ou d un TFE CORPS PROFESSORAL ISM Année scolaire 20..-20.. Présentation générale de cet outil L ensemble des professeurs de l ISM a décidé de vous donner

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Les étapes de la recherche documentaire

Les étapes de la recherche documentaire Les étapes de la recherche documentaire Étape 1 = définir les mots de mon sujet de recherche. Étape 2 = établir une liste de mots-clés. Je réponds à plusieurs questions (raisonnement quintilien) = Quoi?

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION

RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Comment réussir une demande de subvention» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments de base liés à la demande

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Rédiger un rapport technique

Rédiger un rapport technique Rédiger un rapport technique Prof. N. Fatemi Plan Introduction Présentation écrite Programmation du travail Rédaction Conseils génériques Références 2 Introduction Objectifs du cours Savoir étudier un

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation

Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation Grille de relecture et d évaluation d un mémoire de sciences de l éducation N.B. La présente grille peut être utilisée avant, pendant et après la rédaction du mémoire : - avant pour se donner une représentation

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif

Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Nom, prénom : Classe : Date : Exposés de S.V.T. 3 e : Carnet de bord interactif Qu est-ce que ce carnet de bord? - Une aide pour vous accompagner dans votre démarche documentaire, en le remplissant, vous

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi Saisie de manifestations pour le site internet de l été 2015 Mode d emploi 0/ Informations générales... 2 a, Les dates à retenir... 2 b, Le processus de validation... 2 1/ Créer un compte utilisateur...

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON

écriture RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON 1/8 écriture ECRIRE POUR ETRE LU RESPECTER LES PRINCIPES DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE MEDICALE PERMET D ECRIRE DE FACON RIGOUREUSE, CLAIRE, CONCISE Références: Hugier M and coll. La rédaction médicale

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom :

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom : 27. Projet d exposé Discours analytique : Des vampires aux Bermudes Français 20-2 Cahier de l élève Nom : Des vampires aux Bermudes DESCRIPTION DU PROJET Tu auras l occasion de faire un exposé où tu analyseras

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

LES RÈGLES D OR DE LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT

LES RÈGLES D OR DE LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT LES RÈGLES D OR DE LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT 1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 1. LES DIFFÉRENTS TYPES DE DOCUMENTS...3 2. LES 5 PRINCIPES POUR STRUCTURER VOS DOCUMENTS...3 2.1. Premier principe

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants

VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants VADE-MECUM Adapter un écrit pour le rendre accessible aux enfants Synthèse du document proposé par l Observatoire de l enfance et la jeunesse du ministère de la Communauté française de Belgique Introduction

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

REDIGER ET METTRE EN FORME SON RAPPORT DE STAGE DE CAP PETITE ENFANCE

REDIGER ET METTRE EN FORME SON RAPPORT DE STAGE DE CAP PETITE ENFANCE REDIGER ET METTRE EN FORME SON RAPPORT DE STAGE DE CAP PETITE ENFANCE MFR MATHA 3, avenue Paul Monmoine 17160 MATHA LA REDACTION Pour que votre rapport de stage soit harmonieux et donc agréable à lire,

Plus en détail

Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information. hec.unil.ch

Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information. hec.unil.ch Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information hec.unil.ch Les recommandations de l'isi! 2 Plan de cette présentation 1. Pratique et théorie 2. La question

Plus en détail

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement?

Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Cours Master 1-1er semestre 2012-2013 Institut des Hautes Études de l'amérique Latine Paris III Sorbonne-Nouvelle Suivi individualisé en Anthropologie Séance 3 Comment lire et ficher efficacement? Le compte-rendu

Plus en détail

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples

Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Guide de conception d une épreuve écrite sous la forme d un questionnaire à choix multiples Aspects pratiques Aspects pédagogiques Conseils de conception 1 Introduction Terminologie spécifique à l IEP

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010

Application du guide méthodologique 2010 avec Microsoft Word 2010 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous!

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous! LES OBJETS D ETUDE L épreuve de certification (CCF) en économie droit pour l obtention du Baccalauréat Professionnel Gestion Administration comporte une situation d évaluation qui prend appuie sur un dossier

Plus en détail

Consigne aux auteurs Rédactions aux normes APA

Consigne aux auteurs Rédactions aux normes APA Consigne aux auteurs Rédactions aux normes APA La rédaction du manuscrit doit se faire aux normes APA et être conforme aux consignes qui suivent. Tout article ne respectant pas ses normes se verra refusé.

Plus en détail

Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016

Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016 Programme du diplôme du Baccalauréat International Dossier d inscription année 2015-2016 Nom de l étudiant : Dossier à retourner complété au plus tard le 2 février 2015 TOUTES LES DEMANDES POUR LE DIPLÔME

Plus en détail

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement

Modèle du rapport. Stage Perfectionnement MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GÉNÉRALE DES ÉTUDES TECHNOLOGIQUES Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba Unité des stages Département Génie

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

Négociation et réflexion dans la formation d enseignant

Négociation et réflexion dans la formation d enseignant PESTALOZZI TRAINING RESOURCES L utilisation des médias sociaux pour la participation démocratique (SOCMED) Négociation et réflexion dans la formation d enseignant par Auteur : Andrea Fischer - Hongrie

Plus en détail

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web

@ ma portée. Guide du système de gestion des congés FAST. Voici le système de gestion des congés FAST! L avantage du Web @ ma portée Guide du système de gestion des congés FAST Voici le système de gestion des congés FAST! Lancement du nouveau système de gestion des congés Le Service des ressources humaines tient à offrir

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

Abteilung für schulische Evaluation

Abteilung für schulische Evaluation Questionnaire pour les parents type d enseignement de votre enfant/vos enfants: (si vous avez plusieurs enfants dans cette école, remplissez svp pour l enfant aîné) école fondamentale: école maternelle

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre

Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre Le strict suivi de ce manuel vous permettra de ne pas avoir à payer les frais de mise en page. Le but de ce manuel est de vous aider à préparer un livre

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

L École des Sciences Météo-Climatiques

L École des Sciences Météo-Climatiques Coller ici une photo L École des Sciences Météo-Climatiques Cadre Réservé à l Administration de l ENM N Enregistrement : Dossier reçu le : État du dossier : COMPLET / INCOMPLET Réponse : ADMIS ATTENTE

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Le Curriculum Vitæ (CV)

Le Curriculum Vitæ (CV) Le Curriculum Vitæ (CV) Définitions Le CV est : Un document informatif : il sert à vous faire connaître d un destinataire auprès duquel vous êtes en position de demande. Il se fait votre ambassadeur et

Plus en détail

Dossier de formation

Dossier de formation Dossier de formation Boulanger/ère-pâtissier/èreconfiseur/euse AFP Nom prénom: Orientation: Durée de la formation: page 1 Guide du dossier de formation dans la formation BPC: Informations pour apprenti(e)s

Plus en détail

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction

Questionnaire. Questionnaire. www.quint-essenz.ch Promotion Santé Suisse, Avenue de la Gare 52, CH-1001 Lausanne. Fonction Version: 2.0 / 14.10.2003 / 1 Fonction En général, pour les projets de prévention et de promotion de la santé, on utilise un questionnaire pour obtenir des informations et/ou des données sur des avis ou

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008

Application du guide méthodologique 2010 avec Word : Mac 2008 Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Septembre 2010 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité et les examens de maturité spécialisée 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure

Plus en détail

Application du guide méthodologique 2012 avec OpenOffice Writer

Application du guide méthodologique 2012 avec OpenOffice Writer Fanny Gravel Marie-Josée Tondreau Mai 2013 Table des matières Comment lire ce guide... 3 A. Sélectionner le papier.... 3 B. Modifier les marges.... 5 C. Sélectionner la police et la taille des caractères....

Plus en détail

5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35

5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35 5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35 Année 2015-2016 CONSIGNES A SUIVRE PENDANT LE STAGE Vous allez vivre quelques jours en entreprise : Soignez votre présentation. Respectez les horaires

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure du travail de certificat 4. Calendrier

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail