LES ACCORDS : APPLICATION A LA GUITARE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ACCORDS : APPLICATION A LA GUITARE"

Transcription

1 LES ACCORDS : APPLICATION A LA GUITARE Connaissance du manche I) Les notes Les accords sont principalement joués en partant de la 6ème ou 5ème corde (Mi et La), mais ceci n'exclut pas des positions d'accord à partir des autres cordes mais ce ne sera pas traité ici. Pour la suite il sera donc indispensable de connaître les notes sur le manche et plus spécialement celles sur la 6ème et 5ème corde. Notes du manche :

2 II) Les intervalles En demi-tons diminuée mineure juste majeure augmentée Seconde 0 1 X 2 3 Tierce 2 3 X 4 5 Quarte 4 X 5 X 6 Quinte 6 X 7 X 8 Sixte 7 8 X 9 10 Septième 9 10 X Octave 11 X 12 X 13 Au delà de l'octave on utilise les intervalles redoublés : La neuvième qui est l'intervalle redoublé de la seconde La dixième qui est l'intervalle redoublé de la tierce La onzième qui est l'intervalle redoublé de la quarte La douzième qui est l'intervalle redoublé de la quarte La treizième qui est l'intervalle redoublé de la quinte La quatorzième qui est l'intervalle redoublé de la quinte La quinzième encore appelée double Octave (octave + seconde) (octave + tierce) (octave + quarte) (octave + quinte) (octave + sixte) (octave + septième) (octave + octave) Renversements : seconde mineure septième majeure seconde majeure septième mineure seconde augmenté septième diminuée tierce mineure sixte majeure tierce majeure sixte mineure quarte diminuée quinte augmentée quarte juste quinte juste quarte augmentée quinte diminuée Exemple : Do Si : Septième majeure Si Do : Seconde mineure

3 Cordes à vide L'accordage standard de la guitare est Mi La Ré Sol Si Mi (E A D G B E). On peut constater les intervalles des cordes à vide suivants : - une quarte juste en chaque corde excepté entre G et B où c'est une tierce mineure. A partir d'une fondamentale quelconque notée F nous dressons le tableau représentant les intervalles sur le manche, chaque case du tableau représente une case de la guitare. Finir de compléter ces tableaux est un bon exercice. Pour les acharnés : faire de même pour les cordes et 1. Fondamentale en 6ème corde 3min 6min 3maj 6maj F 4 7min 2min 7maj 2maj 5 Oct 3min Fondamentale en 5ème corde 3min 6min 3maj 6maj F 4 7min 2min 7maj 2maj 5 Oct 3min

4 III) Les barrés Majeur/Mineur Les barrés sont la position de base des accords en guitare, voici les positions des accords majeurs et mineurs (X, Xm) : Fondamentale en 6ème corde Accord majeur(x) Accord mineur(xm) Exemple : pour un Sol majeur (G) Exemple : pour un La mineur (Am) Fondamentale en 5ème corde Accord majeur(x) Accord mineur(xm) Exemple : pour un Do majeur (C) Exemple : pour un Ré mineur (Dm)

5 Sept/Majeur-Sept/Mineur-Sept/Mineur-Majeur-Sept C'est à partir de ces positions de base que nous allons construire les accords 4 sons et ainsi établir les positions des accords X7 XM7 Xm7 XmM7 Notations : X7 : 3Maj,5juste,7min XM7 : 3Maj,5juste,7Maj Xm7 : 3min,5juste,7min XmM7 : 3min,5juste,7Maj Fondamentale en 6ème corde Accord sept(x7) Accord majeur sept(xm7) Exemple : pour un Sol sept (G7) Exemple : pour un La majeur sept (AM7) Accord mineur sept (Xm7) Accord mineur majeur sept (XmM7) Exemple : pour un Fa mineur sept (Fm7) Exemple : pour un Si mineur majeur sept (BmM7) en première case septième case

6 Fondamentale en 5ème corde Accord sept(x7) Accord majeur sept(xm7) Exemple : pour un Do sept (C7) Exemple : pour un Ré majeur sept (DM7) Accord mineur sept (Xm7) Accord mineur majeur sept (XmM7) Exemple : pour un Si mineur sept (Bm7) Exemple : pour un Mi mineur majeur sept (DmM7) en deuxième case septième case

7 IV) ACCORDS JAZZ (3 SONS) Analysons la structure d'un barré Prenons comme exemple un sol sept (G7) en utilisant la position du barré en sixième corde, Cet accord est composé des notes suivantes : -Sol 3ème case 1ère corde Fondamentale -Ré 3ème case 2ème corde Quinte -Si 4ème case 3ème corde Tierce majeure -Fa 3ème case 4ème corde Septième mineure -Ré 5ème case 5ème corde Quinte -Sol 3ème case 6eme corde Fondamentale Maintenant faisons de même avec un sol mineur majeur sept (GmM7). Cet accord est composé des notes suivantes : -Sol 3ème case 1ère corde Fondamentale -Ré 3ème case 2ème corde Quinte -Sib 3ème case 3ème corde Tierce mineure -Fa# 4ème case 4ème corde Septième majeure -Ré 5ème case 5ème corde Quinte -Sol 3ème case 6ème corde Fondamentale On peut constater que cette position d'accord nous fait redoubler la quinte et la fondamentale ce qui n'apporte rien à l'accord à part de la difficulté d exécution. On peut aussi remarquer que la quinte reste la même pour les quatre accords (G7,GM7,Gm7,GmM7). On va donc restreindre notre accord à une fondamentale plus les deux notes caractéristiques de l'accord soit la tierce et la septième. C'est à partir de cette réflexion que nous allons construire de nouvelles positions, plus simples, gardant uniquement les notes caractéristiques de l'accord, d où le nom d'accord «3 sons»

8 Nous allons commencer avec les accords en 5ème corde, nous verrons pourquoi juste après Fondamentale en 5ème corde Accord sept(x7) Accord majeur sept(xm7) Exemple : pour un Do sept (C7) Exemple : pour un Ré majeur sept (DM7) Accord mineur sept (Xm7) Accord mineur majeur sept (XmM7) Exemple : pour un Si mineur sept (Bm7) Exemple : pour un Mi mineur majeur sept (DmM7) en deuxième case septième case

9 Pourquoi faire une partie sur les accords en 6eme corde? En effet on pourrait penser que nous allons avoir les mêmes positions étant donné que l'intervalle entre les cordes et sont les mêmes. Les positions vues en 5ème corde sont bien sur valables en 6ème corde. Nous allons cependant chercher une autre position, en jouant dans la partie grave de votre instrument vous pouvez entendre que votre accord ne semble plus être aussi bien définit que dans les aigus, c'est notamment la tierce qui a du mal a se faire entendre. Nous allons résoudre ce problème en passant la tierce à l'octave supérieure. Quand vous aurez vu les positions qui vont suivre essayez de jouer l'accord en position 5ème corde et l'accord en position 6ème corde et notez la différence. Notez que rien ne vous interdit de jouer en position 5eme corde sur la 6eme corde cela peut même donner un certain effet à une composition. De façon générale adoptez les position respectives aux 5ème et 6ème corde car elles permettent de rajouter d'autres notes, d'enrichir votre accord plus facilement. Fondamentale en 6ème corde Accord sept(x7) Accord majeur sept(xm7) Exemple : pour un Sol sept (G7) Exemple : pour un La majeur sept (AM7) Accord mineur sept (Xm7) Accord mineur majeur sept (XmM7) Exemple : pour un Sol sept (G7) Exemple : pour un La majeur sept (AM7)

10 Exemples : Un VI II V I en Do : Am7/Dm7/G7/CM7 Jouez le et variez les rythmiques Extrait d' autumn leaves : Cm7/F7/BbM7/EbM7/Am7/D7/Gm7/G7 Jouez le et variez les rythmiques

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite.

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Introduction : Avant de commencer, il est nécessaire de prendre connaissance des trois types de

Plus en détail

Continuité d une fonction de plusieurs variables

Continuité d une fonction de plusieurs variables Chapitre 2 Continuité d une fonction de plusieurs variables Maintenant qu on a défini la notion de limite pour des suites dans R n, la notion de continuité s étend sans problème à des fonctions de plusieurs

Plus en détail

III- Raisonnement par récurrence

III- Raisonnement par récurrence III- Raisonnement par récurrence Les raisonnements en mathématiques se font en général par une suite de déductions, du style : si alors, ou mieux encore si c est possible, par une suite d équivalences,

Plus en détail

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations 1- Equation à une inconnue Une équation est une égalité contenant un nombre inconnu noté en général x et qui est appelé l inconnue. Résoudre l équation

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

1. Création d'un état... 2. 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3. 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4

1. Création d'un état... 2. 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3. 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4 1. Création d'un état... 2 2. Création d'un état Instantané Colonnes... 3 3. Création d'un état Instantané Tableau... 4 4. Création d'un état avec plusieurs tables... 9 5. Modifier la structure d'un état...11

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas

Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas Fiche PanaMaths Calculs avec les fonctions sous Xcas Cette fiche destinée aux élèves des classes de Terminale requiert un premier niveau de connaissance du logiciel Xcas. Définition d une fonction Fonctions

Plus en détail

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b I Définition d une fonction affine Faire l activité 1 «une nouvelle fonction» 1. définition générale a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe

Plus en détail

Partie 1. Fonctions plus complexes dans Excel. Fonctions Si(), Et(), Ou() et fonctions imbriquées. Opérateurs logiques. I.1.

Partie 1. Fonctions plus complexes dans Excel. Fonctions Si(), Et(), Ou() et fonctions imbriquées. Opérateurs logiques. I.1. Présentation Excel 7 Fonctions plus complexes dans Excel Partie 1 Sandra Michelet Département Informatique Pédagogique Université Stendhal, Grenoble III Fonctions Si(), Et(), Ou() et fonctions imbriquées

Plus en détail

1 Définition et premières propriétés des congruences

1 Définition et premières propriétés des congruences Université Paris 13, Institut Galilée Département de Mathématiques Licence 2ème année Informatique 2013-2014 Cours de Mathématiques pour l Informatique Des nombres aux structures Sylviane R. Schwer Leçon

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Par combien de zéros se termine N!?

Par combien de zéros se termine N!? La recherche à l'école page 79 Par combien de zéros se termine N!? par d es co llèg es An dré Do ucet de Nanterre et Victor Hugo de Noisy le Grand en seignants : Danielle Buteau, Martine Brunstein, Marie-Christine

Plus en détail

Traitement d un AVI avec Iris

Traitement d un AVI avec Iris Traitement d un AVI avec Iris 1. Définir le répertoire de travail Fichier > Réglages (Ctrl + R) Et on définit le chemin du répertoire de travail. C est là que les images vont être stockées. 2. Convertir

Plus en détail

Décomposition spectrale pour le son musical. Unité d ouverture Science et Musique. Laurent Mazliak. Université Paris VI - L2-2010/2011

Décomposition spectrale pour le son musical. Unité d ouverture Science et Musique. Laurent Mazliak. Université Paris VI - L2-2010/2011 Décomposition spectrale pour le son musical Unité d ouverture Science et Musique Université Paris VI - L - 1/11 Laurent Mazliak 15 février 11 Chapitre 1 Théorie de Fourier élémentaire Un des outils fondamentaux

Plus en détail

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables Leçon N 4 : Statistiques à deux variables En premier lieu, il te faut relire les cours de première sur les statistiques à une variable, il y a tout un langage à se remémorer : étude d un échantillon d

Plus en détail

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements 3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements Développer une expression consiste à transformer un produit en une somme Qu est-ce qu une somme? Qu est-ce qu un produit?

Plus en détail

TP 10.3.5a Notions de base sur le découpage en sous-réseaux

TP 10.3.5a Notions de base sur le découpage en sous-réseaux TP 10.3.5a Notions de base sur le découpage en sous-réseaux Objectif Identifier les raisons pour lesquelles utiliser un masque de sous-réseau. Faire la distinction entre un masque de sous-réseau par défaut

Plus en détail

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN Dans cette leçon nous définissons le modèle de plus court chemin, présentons des exemples d'application et proposons un algorithme de résolution dans le cas où les longueurs

Plus en détail

Comment mettre en page votre livre

Comment mettre en page votre livre GUIDE - ImprimermonLivre.com Comment mettre en page votre livre www.imprimermonlivre.com 1 V. 20131125 Conseils pour la mise en page de votre ouvrage L objectif de ce guide est de vous aider à réaliser

Plus en détail

Problèmes de dénombrement.

Problèmes de dénombrement. Problèmes de dénombrement. 1. On se déplace dans le tableau suivant, pour aller de la case D (départ) à la case (arrivée). Les déplacements utilisés sont exclusivement les suivants : ller d une case vers

Plus en détail

Petit guide des sous-réseaux IP

Petit guide des sous-réseaux IP Petit guide des sous-réseaux IP Robert Hart, hartr@interweft.com.au version française par Laurent Caillat-Vallet, caillat@univ-lyon1.fr v1.0, 31 Mars 1997 Ce document décrit pourquoi et comment découper

Plus en détail

Le son et les instruments de musique

Le son et les instruments de musique Le son et les instruments de musique Jacques Deferne Ce petit essai sur la nature du son et sur la façon dont les instruments de musique fonctionnent a l ambition de faire comprendre, en un langage simplifié,

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés.

Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Préparation au CAPES Strasbourg, octobre 2008 Construction d un cercle tangent à deux cercles donnés. Le problème posé : On se donne deux cercles C et C de centres O et O distincts et de rayons R et R

Plus en détail

VOS PREMIERS PAS AVEC TRACENPOCHE

VOS PREMIERS PAS AVEC TRACENPOCHE Vos premiers pas avec TracenPoche page 1/16 VOS PREMIERS PAS AVEC TRACENPOCHE Un coup d'oeil sur l'interface de TracenPoche : La zone de travail comporte un script, une figure, un énoncé, une zone d analyse,

Plus en détail

Marc HINDRY. Introduction et présentation. page 2. 1 Le langage mathématique page 4. 2 Ensembles et applications page 8

Marc HINDRY. Introduction et présentation. page 2. 1 Le langage mathématique page 4. 2 Ensembles et applications page 8 COURS DE MATHÉMATIQUES PREMIÈRE ANNÉE (L1) UNIVERSITÉ DENIS DIDEROT PARIS 7 Marc HINDRY Introduction et présentation. page 2 1 Le langage mathématique page 4 2 Ensembles et applications page 8 3 Groupes,

Plus en détail

Le match par quatre en

Le match par quatre en Jouer Le match par quatre en par MARC KERLERO Dans le premier numéro de l'as de Trèfle, Guy Lasserre vous donnait les clés indispensables pour réussir en tournoi par paires. Marc Kerlero, lui, expose aujourd'hui

Plus en détail

La notion de fonction en classe de seconde,

La notion de fonction en classe de seconde, IUFM Académie de Montpellier Site de Perpignan DURAN Arnaud La notion de fonction en classe de seconde, Enjeux et obstacles Discipline : Mathématiques Classe concernée : Seconde Etablissement : Lycée Déodat

Plus en détail

Androids as an Experimental Apparatus: Why Is There an Uncanny Valley and Can we Exploit It?

Androids as an Experimental Apparatus: Why Is There an Uncanny Valley and Can we Exploit It? Androids as an Experimental Apparatus: Why Is There an Uncanny Valley and Can we Exploit It? Karl F. MacDorman 1 The Uncanny Valley : Le terme d Uncanny Valley a été défini par Masahiro Mori, chercheur

Plus en détail