Stockage de l énergie électrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stockage de l énergie électrique"

Transcription

1 Lampadaire autonome Luméa Stockage de l énergie électrique Référence : 2-ACT4 CNTR D'NTÉRÊT Compétences visées Connaissances associées Prérequis C6 - Solutions constructives relatives à la chaîne d'énergie CO2.2 Justifier les solutions constructives d un système au regard des impacts environnementaux et économiques engendrés tout au long de son cycle de vie. CO4.4 - dentifier et caractériser des solutions techniques relatives aux matériaux, à la structure, à l'énergie et aux informations (acquisition, traitement, transmission) d'un système. 3.2 Constituants d'un système Stockage d'énergie Les grandeurs électriques de base : tension, courant, puissance, énergie. Conditions de réalisation Nature de l'activité Organisation de l'activité 2 heures TD Étude de cas TP Travail en binôme Ressources Poste informatique avec internet Fiches ressources C3-2 Stockage de l'énergie Cahier des charges Notice d utilisation du Luméa Documentations techniques de la batterie Documentation sur les batteries solaires. CHOX D UN ACCUULATUR Dans le Luméa, le stockage de l'énergie est obtenu au moyen d'un accumulateur étanche au plomb à recombinaison de gaz régulé par soupape (VRLA). l s'agit dans cette activité de se familiariser aux différentes technologies (les plus courantes) des accumulateurs, de s informer sur les caractéristiques essentielles de chacune d'elles (avantages/inconvénients), et enfin d'apprécier le ou les critères qui ont pu conduire au choix de l'accumulateur au plomb dans le contexte du Luméa. Q1. Retrouver dans la fiche technique de la batterie, les caractéristiques principales de l'accumulateur utilisé (capacité de stockage, tension nominale, tension et courant de charge maximum, courant de décharge maximum en pointe, durée de vie, poids). - capacité de stockage : 24 Ah - Tension nominale : 12 V - tension de charge maximum : 14,5 V - courant de charge maximum : 6 A - courant de décharge maximum en pointe : 500 A en 1 seconde - durée de vie : >10 ans - poids : 9 Kg Document élève / 2-ACT4 - corrigé Page 1/6 10/07/2012

2 Q2. Faire des recherches internet pour compléter sur le document réponse 1, les différentes cases vides identifiées par un cadre plus épais. Q3. Parmi les quatre technologies d accumulateurs, donner les critères qui justifient le choix de la batterie au plomb pour le Luméa. Commenter votre réponse. Les batteries au plomb sont robustes, facile à mettre en œuvre et sans effet mémoire. lles ont de plus un excellent rapport prix/durée de vie et elles ne polluent pas si le recyclage est bien fait. Leurs inconvénients principaux, le poids et l encombrement ne sont pas une contrainte pour le Luméa.. CARACTÉRSTQUS T CHOX D UN BATTR AU PLOB Q1. Comment est exprimée la quantité d énergie contenue dans une batterie? De quels paramètres dépend cette grandeur? Que signifie C20, C10? La quantité d énergie ou la capacité d'une batterie se mesure en ampères heure (Ah). lle représente le "débit" potentiel de la batterie. ais il faut ajouter à cela la vitesse de décharge de la batterie qui a un impact sur la capacité : plus la décharge est rapide, plus la capacité réelle de la batterie sera faible. Ainsi une batterie présentant la capacité de 24 Ah en C20 aura réellement une capacité de 24 Ah si la décharge prend 20 heures. La même batterie aura une capacité inférieure en C10 pour une décharge en 10 heures. Q2. Pour la batterie YUASA NPL24-12, Quel sont les courants de décharge pour les régimes C20 et C10? ntensité de décharge = capacité / temps = Q / T n C20 : = 24 / 20 = 1,2 A (noté 0,05C sur les caractéristiques de décharge) n C10 : = 21,12 / 10 = 2,11 A (0,1C) Q3. Commenter l évolution de la tension aux bornes de la batterie en fonction du temps pendant la décharge (comment évolue la tension au début, au milieu et en fin de décharge). Relever les tensions limites par éléments accumulateurs pour le régime C20. Ramener ces valeurs pour une batterie de 12 V. (Rappel : une batterie de 12 V est composée de 6 éléments de 2V). Sur les caractéristiques de décharge, la tension aux bornes de la batterie reste pratiquement constante et chute rapidement en fin de décharge. Tension max = 2,1 V par élément, 12,6 V pour 6 éléments Tension mini = 1,75 V par élément, 10,5 V pour 6 éléments Document élève / 2-ACT4 - corrigé Page 2/6 10/07/2012

3 Q4. Quels sont les risques encourus par la batterie à la charge? À la décharge? Afin d optimiser la durée de vie des batteries, il faut éviter toute surcharge à température élevée (risque d emballement thermique) ou sous-charge à basse température. l est conseillé de compenser la tension de charge en fonction de la température. A partir de 45 C, il est préférable de stopper la charge. Sur les caractéristiques de décharge, la ligne en pointillé indique la tension minimale recommandée en décharge. Pour éviter toute décharge profonde et dégradation des batteries par sulfatation des plaques, il ne faut pas descendre en dessous de cette tension d arrêt. Q5. La capacité des batteries évolue en fonction de la température. Donner les capacités corrigées pour des températures extrêmes de -10 C et 40 C. Qu en concluez-vous? Le coefficient de correction est de 0,73 pour une température de -10 C ce qui donne une capacité corrigée de : 24 x 0,73 = 17,5 Ah. Pour 40 C, Qcor = 24 x 1,09 = 26,16 Ah. Pendant l hiver, la capacité de la batterie diminue alors que les apports énergétiques sont plus faibles et que les besoins en éclairage sont plus importants. Q6. Les batteries NPL sont conçues pour fonctionner 10 ans dans des conditions de service normal. Quelles conditions de service peuvent affecter la durée de vie de la batterie? La durée de vie de la batterie est directement affectée par : - la température ambiante - Le nombre de décharge - la profondeur de décharge et le non respect de la tension d arrêt. - la mauvaise qualité du courant de charge Q7. Dans la gamme NP de YUASA, la série NPL est-elle le meilleur choix pour le Luméa? Pourquoi? Dans la gamme NP, les batteries NPL ont la durée de vie la plus longue ce qui est primordial pour le Luméa surtout pendant la saison d hiver. Q8. Vous allez maintenant utiliser le calculateur de batteries industrielles du fabricant YUASA en calcul direct pour choisir la référence exacte de la batterie série NPL. Allez à l adresse suivante et compléter le calculateur avec les données suivantes : - Valeur du courant de décharge batterie luméa allumé : bat = 0,58 A - Tension d arrêt : Uar = 10,5 V - Autonomie de fonctionnement préconisée sans recharge environ 30 Heures Document élève / 2-ACT4 - corrigé Page 3/6 10/07/2012

4 - Nombre de cellules batterie : 6 - Donner la référence batterie et l autonomie obtenue pour des températures extrêmes de -10 et 40 C. Conclure sur la conformité de la batterie montée sur le système Luméa. La référence de la batterie obtenue par le calculateur est la NPL24-12 et c est la même que celle utilisée sur le Luméa. L autonomie obtenue à -10 c est de 30H59mn L autonomie obtenue à 40 C est de 46H58mn Dans les deux cas l autonomie est supérieure au 30 Heures préconisées. La batterie est conforme au Cahier des charges.. RÔL D LA CART ÉLCTRONQU D GSTON Q1. Donner la fonction de la carte électronique de gestion dans le fonctionnement de la batterie. lle contrôle la recharge et de la décharge de la batterie, afin d optimiser sa durée de vie. Q2. Préciser pour la carte électronique de gestion, les valeurs des paramètres suivants : - Tension d arrêt : 10,5 V- Tension de clignotement : 11 V- Tension de ré-enclenchement : 12,2 V - Fréquence de clignotement : 1 s pour 4 secondes éteint. Q3. Compléter le chronogramme de l état des leds sur le document réponse 2. Vous tracerez au préalable les trois tensions de seuil avec trois couleurs différentes (rouge pour arrêt, bleu pour clignotement et vert pour ré-enclenchement). Prenez soin de bien les tracer parallèles à l axe des abscisses. Q4. Comment est réalisée la compensation de température afin d optimiser la durée de vie de la batterie? Sur quoi agit-elle? Cette compensation est réalisée via la carte électronique de gestion. Un capteur de température mesure en permanence la température. lle agit sur la tension de charge qui évolue alors suivant cette température et stoppe la charge à partir de 45 C. Document élève / 2-ACT4 - corrigé Page 4/6 10/07/2012

5 DOC RÉPONS 1 ACCUULATURS Technologie Plomb Nickel-Cadmium Lithium_ion Lithium-Polymère atériaux utilisés (principaux) Plomb Cadmium (Cd) Nickel (Ni) Lithium (beaucoup de variantes) Prix Bas oyen élevé Recyclage Ne pollue pas si bien recyclé Recyclage compliqué à cause du cadmium pas de polluant majeur U nominale (V) d'un élément Capacité de stockage en Ah (élevée? Faible?) Énergie massique (ou densité massique) 2,1V 1,2 V 3,6 V 3,7 V élevée faible large gamme 20 à 40 Wh/kg 40 à 50 Wh/kg 90 à 180 Wh/kg 100 à 130 Wh/kg Pointe de courant élevé faible Charge (principe, complexité? ) relativement simple relativement simple complexe Contrôle température, niveau de tension de chaque élément individuellement Nb de cycles de charge > 1000 (1500) (7 ans) (2 à 4ans) Rendement charge/décharge 50 à 60 % 70 à 90 % > 90 % > 90 % Autodécharge 3 à 5 %/mois 10 à 20 %/mois 1 à 10 %/mois 1 à 10 %/mois ffet mémoire NON OU NON NON Document élève / 2-ACT4 - corrigé Page 5/6 10/07/2012

6 Document élève / 2-ACT4 - corrigé Page 6/6 10/07/2012

PowerBrick 40Ah et 110Ah. BMS Interne

PowerBrick 40Ah et 110Ah. BMS Interne PowerBrick 40Ah et 110Ah BMS Interne Septembre 2013 V1.3 Présentation générale La gamme PowerBrick a été conçue pour les applications de moyenne puissance nécessitant un faible encombrement et une densité

Plus en détail

Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul

Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul Génération d une tension alternative par une centrale thermique Charbon-Uranium-Gaz-Fioul 5 élèves : 1 par centrale, 1 pour les questions généralistes - Expliquer de façon SIMPLE, à l aide du schéma suivant

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE S C Y N110D 1/8

NOTICE TECHNIQUE S C Y N110D 1/8 NOTICE TECHNIQUE S C Y N110D 1/8 1.- DESCRIPTION Les sources d énergie SCY sont des ensembles compacts destinés à fournir une énergie électrique de 24 Volts continu en absence secteur. Ces sources ont

Plus en détail

Nom : Classe : Prénom : Lampadaire autonome Luméa. Consommation et autonomie. CI6 - Solutions constructives relatives à la chaîne d'énergie

Nom : Classe : Prénom : Lampadaire autonome Luméa. Consommation et autonomie. CI6 - Solutions constructives relatives à la chaîne d'énergie Première ST2D Lampadaire autonome Luméa Consommation et autonomie Référence : 1ACT1 CNTR D'NTÉRÊTD Compétences visées Connaissances associées Prérequis C6 Solutions constructives relatives à la chaîne

Plus en détail

Détermination de l'état de charge des batteries d'un véhicule électrique. Fabrice Delfosse, 3 EME

Détermination de l'état de charge des batteries d'un véhicule électrique. Fabrice Delfosse, 3 EME Détermination de l'état de charge des batteries d'un véhicule électrique. Fabrice Delfosse, 3 EME 1 Plan de la présentation Les véhicules électriques (VE) et leurs batteries : problématique. Technologie

Plus en détail

Outils et lois de l électrocinétique

Outils et lois de l électrocinétique TOYOTA PRIUS (Source : Centrale Supélec 2005) Objectifs de l étude : Expliquer pourquoi les véhicules électriques ont des difficultés à se développer.. Déterminer les résistances des circuits de mise en

Plus en détail

Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques

Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques Centre de Développement des Energies Renouvelables Laboratoire Contrôle Qualité Direction de Développement et Planification Les Régulateurs de Contrôle de Charge pour Applications solaires Photovoltaïques

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Batteries. Choix judicieux, résultats performants

Batteries. Choix judicieux, résultats performants Batteries Choix judicieux, résultats performants Batteries pour tous les défi s, besoins et budgets Sans danger - pas de dégazement Sans entretien Facile à installer Puissance constante Mastervolt vous

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Véhicule Electrique Electrique 1/5

Véhicule Electrique Electrique 1/5 Véhicule Electrique Electrique 1/5 I Limite de l étude ElectricPowered Vehicle 1 2 3 4 Electrique 2/5 II Principe de fonctionnement Batteries Haute Tension Régulateur Variateur Convertisseur Onduleur Moteur

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006)

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006) TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 006) Objectifs de l étude : Déterminer la plage de variation du rapport cyclique α permettant d obtenir une tension U 1 constante quelle que soit la

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

Mesurage Générateur Photovoltaïque 25W. TP solaire. Equipement réel : Générateur 1.6 KW

Mesurage Générateur Photovoltaïque 25W. TP solaire. Equipement réel : Générateur 1.6 KW TP solaire Mise à jour JRS - 28/juin/2004 Cycle de vie : Classe 1 ère -Durée 3h30 Centre d intérêt : COMMANDE DE LA PUISSANCE Mesurage Générateur Photovoltaïque 25W Compétences : E43-Analyser le circuit

Plus en détail

Systèmes modulaires de stockage d énergie. PowerModule 40Ah et 110Ah. BMS Externe

Systèmes modulaires de stockage d énergie. PowerModule 40Ah et 110Ah. BMS Externe Systèmes modulaires de stockage d énergie PowerModule 40h et 110h BMS Externe Septembre 2013 V1.3 Présentation générale La gamme PowerModule répond aux besoins de forte puissance pour le stockage énergétique.

Plus en détail

Pas de dégagement de gaz ni de mauvaises odeurs ; pas de fuites. son de meilleure qualité

Pas de dégagement de gaz ni de mauvaises odeurs ; pas de fuites. son de meilleure qualité HIFI EMBARQUÉE tuning 4x4 NAUTISME CARAVANING OPTIMA YELLOWTOP À DÉCHARGE PROFONDE POUR LES APPLICATIONS EXTRÊMES Faible résistance interne = son de meilleure qualité Pas de dégagement de gaz ni de mauvaises

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon Analyse fonctionnelle de la voiture électrique sans permis I-] Les différents types de tractions et

Plus en détail

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque

Sommaire. www.elektor.fr/nrjsol. Introduction...1. 1. Production électrique photovoltaïque Sommaire Introduction...............................................1 1. Production électrique photovoltaïque 1.1 Structures de base de puissance inférieure à 5 kw...............4 Structure retenue pour

Plus en détail

ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE

ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE Guide d'utilisation 31889 Veuillez lire attentivement ce manuel avant l'utilisation de ce produit. Dans le cas contraire, cela pourrait

Plus en détail

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1

Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 Dossier technique «Eolienne et photovoltaïque». 1 SOMMAIRE CONSTITUANTS DE LA MAQUETTE 3 1 LE PRINCIPE : 3 1.1 LES POINTS A SAVOIR : 3 1.2 COMMENT CHOISIR LE MATERIEL ADAPTE A VOTRE BESOIN : 4 1.3 EXEMPLE

Plus en détail

Batteries SWL Manuel technique 767 W à 4266 W / 10 min. Batteries stationnaires étanches au plomb à recombinaison de gaz régulées par soupapes

Batteries SWL Manuel technique 767 W à 4266 W / 10 min. Batteries stationnaires étanches au plomb à recombinaison de gaz régulées par soupapes Batteries SWL Manuel technique 767 W à 4266 W / 10 min Batteries stationnaires étanches au plomb à recombinaison de gaz régulées par soupapes S ommaire Batteries gamme SWL 2 Spécifications 3 Plans d implantation

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC

Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC Série 01 Connaissances professionnelles écrites Pos. Bases technologiques Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC Nom, prénom N de candidat Date.........

Plus en détail

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie Page 1/6 Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Durée : 3 heures Impacts des matériaux et sources d énergie Objectif : Quantifier les impacts sur l environnement pour le choix

Plus en détail

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque I- Présentation Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque est une forme d énergie renouvelable. Elle permet de produire de l électricité par transformation d

Plus en détail

Tel.X Batterie nickel-cadmium haute énergie De réels avantages pour les réseaux télécoms modernes

Tel.X Batterie nickel-cadmium haute énergie De réels avantages pour les réseaux télécoms modernes Tel.X Batterie nickel-cadmium haute énergie De réels avantages pour les réseaux télécoms modernes La nouvelle génération de réseaux télécoms décentralisés demande une alimentation de secours capable de

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1,4 tonne. Sa vitesse maximale Vmax = 150 km/h. Autonomie : 250 km à 90 km/h. Batteries Lithium-ion. Les deux roues avant sont motrices. Le diamètre D d

Plus en détail

Exemple : La capacité de la batterie est de 5000 mah, et la capacité nominale est 3145 mah, un iphone4 (1420 mah) peut être chargé environ deux fois.

Exemple : La capacité de la batterie est de 5000 mah, et la capacité nominale est 3145 mah, un iphone4 (1420 mah) peut être chargé environ deux fois. 1. Quelles sont les différences entre les capacités réelles et nominales de la banque d'alimentation? A. Différences: La capacité réelle de la banque d'alimentation est la même que celle de sa batterie.

Plus en détail

Batterie Ni-Cd Tel.X. La solution compacte pour applications stationnaires

Batterie Ni-Cd Tel.X. La solution compacte pour applications stationnaires Batterie NiCd Tel.X La solution compacte pour applications stationnaires Tel.X, haute performance énergétique, compacité, sans maintenance Tel.X, la garantie d une alimentation électrique pour les sites

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Partie C DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Calcul de l énergie embarquée dans le rack batterie Choix de la technologie de batterie Etude économique Ce dossier est constitué de : - 7 pages numérotées de

Plus en détail

Batteries YFT Manuel Technique 75 Ah à 200 Ah. Batteries stationnaires étanches au plomb à recombinaison de gaz régulées par soupapes YFT

Batteries YFT Manuel Technique 75 Ah à 200 Ah. Batteries stationnaires étanches au plomb à recombinaison de gaz régulées par soupapes YFT s YFT Manuel Technique 75 Ah à 200 Ah s stationnaires étanches au plomb à recombinaison de gaz régulées par soupapes YFT s gamme YFT Yuasa vous propose une gamme de batteries stationnaires étanches au

Plus en détail

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier.

LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD. Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS ÉLECTROTECHNIQUE LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Choix d un tarif en vue de l implantation d une borne de recharge chez un particulier. BTS Electrotechnique Thème 8 : la gestion des coûts THEME 8 :

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 5 : ALIMENTER en énergie CHARIOT DE GOLF : Autonomie de la batterie Comment garantir une autonomie pour 1 parcours complet? COURS TP série 4 TD

Plus en détail

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles

En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles Intérêt de la simulation En recherche, simuler des expériences : Trop coûteuses Trop dangereuses Trop longues Impossibles En développement : Aide à la prise de décision Comparer des solutions Optimiser

Plus en détail

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants MESURES SUR DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES S01 CIRCUITS PARCOURUS PAR DU COURANT CONTINU GENERATEUR/RECEPTEUR

Plus en détail

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED

Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED K9 Un éclairage de sécurité sûr grâce aux LED La LED : une source lumineuse idéale pour l éclairage de sécurité. Compact La conception extrêmement compacte a été rendue possible grâce à l utilisation de

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

Architecture optimale des systèmes de stockage d'énergie complexes

Architecture optimale des systèmes de stockage d'énergie complexes RTE 7 Mai 2015 Architecture optimale des systèmes de stockage d'énergie complexes Orateurs Ali Sari, Christophe Savard, Pascal Venet 1 Thématique interdisciplinaire Objectifs scientifiques de la priorité

Plus en détail

GAMME BOOSTERS. Quiz pratique INVEST IN THE FUTURE

GAMME BOOSTERS. Quiz pratique INVEST IN THE FUTURE GAMME BOOSTERS Quiz pratique INVEST IN THE FUTURE Nos Boosters GYS conçoit et fabrique une gamme complète de Boosters qui couvre les besoins du particulier au plus exigeant des professionnels. Voici nos

Plus en détail

Infos pratiques pour la vente de L

Infos pratiques pour la vente de L Infos pratiques pour la vente de L La marque Eccity-Motocycles Page 1 Batterie Lithium-Ion Page 2 Moteur et BMS Page 3 Chargeurs et Contrôleur Page 4 Les avantages de l électrique Page 5 Comparatif Thermique

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels

IRS-WT-MF fenêtre plate. Applications. Robinetterie électronique Systèmes d irrigation Appareils industriels Mini-capteur externe pour une utilisation : lavabo Electrovannes Vannes de contrôle Vannes et systèmes spécifiques GmbH & Co. KG Dresdener Str. 162 D-40595 Düsseldorf/Allemagne Tel.: +49(0)211-7391-0 Fax:

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

Borne escamotable anti bélier

Borne escamotable anti bélier Site autonome de production d'électricité photovoltaïque TD 1 Système étudié : Borne escamotable anti bélier 1 Bac Pro ELEEC «Electrotechnique Energie Equipement Communicants» Fiche de travaux liés à des

Plus en détail

KIT PHOTOVOLTAIQUE SUNSTAR 50

KIT PHOTOVOLTAIQUE SUNSTAR 50 KIT PHOTOVOLTAIQUE SUNSTAR 50 1/7 1 Présentation du kit Le kit SUNSTAR50 a été conçu pour répondre aux besoins en électricité d un habitat de loisir isolé du réseau : cabanon, chalet, mobile home, abri

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2015 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

Manuel d instruction Lunettes Caméra

Manuel d instruction Lunettes Caméra Manuel d instruction Lunettes Caméra 1. Présentation Avec ces nouvelles lunettes caméra, vous pouvez prendre des vidéos en haute-définition, prendre des photos HD et enregistrer des sons tout en gardant

Plus en détail

Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie

Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD Spécialité Energie et Environnement Puissances, énergies : que paye t-on lors de la recharge d un véhicule électrique? Thème Energie Objectifs de formation. EE2 : Valider

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS Mr M.HELAL 1BTS CRSA MODULE M1 Energie 1 Premier semestre de première année de BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Période prévue pour le déroulement de ce TP : Titre du TP Installation d une

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1400kg Sa vitesse maximale Vmax=150km/h Autonomie de 250km à 90km/h Batterie Lithium-ion Les deux roues avant sont motrices Le diamètre D d un pneu sous

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Baccalauréat Sciences et Techniques de l Industrie et du Développement Durable

Baccalauréat Sciences et Techniques de l Industrie et du Développement Durable Baccalauréat Sciences et Techniques de l Industrie et du Développement Durable C7 Formes et caractéristiques de l énergie O8 Valider des solutions techniques AUTONOMIE ELECTRIQUE Problématique : A l issue

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Batterie Li-ion Evolion La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Saft : fournisseur d énergie de secours des installations télécoms d aujourd hui Saft propose une gamme

Plus en détail

Alimentation portable 10000 mah

Alimentation portable 10000 mah Alimentation portable 10000 mah Guide d'utilisation 31883 I. Introduction Ce produit est léger, de haute capacité, élégant et constitue une alimentation portable pratique pour la plupart des appareils

Plus en détail

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale Système ASC unitaire triphasé 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec Protection de première qualité est un système ASC triphasé de taille moyenne qui offre une protection électrique remarquable pour

Plus en détail

Sonnenschein Lithium Battery

Sonnenschein Lithium Battery Industrial Batteries Industrielles Batteries / Motive / Application Power Traction Battery Ses Points Forts > Recharge rapide en 1 heure > 4000 Cycles à 80 % de profondeur de décharge > Fourniture d un

Plus en détail

SOLUTION TECHNIQUE : les accumulateurs LiPo

SOLUTION TECHNIQUE : les accumulateurs LiPo 1. Présentation générale Les batteries LiPo demeurent des accumulateurs électrochimiques dont la réaction est basée sur le lithium non pas à l'état ionique (pour le Li-Ion) mais à l'état de polymère (l'électrolyte

Plus en détail

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 - Sujet G345-01 Page de garde BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 Le dossier-sujet

Plus en détail

DOSSIER SUJET 1. Maintenance préventive d une chaudière au sol gaz à air soufflé.

DOSSIER SUJET 1. Maintenance préventive d une chaudière au sol gaz à air soufflé. 1 Durée : 3 heures Coefficient : 2 Maintenance préventive d une chaudière au sol gaz à air soufflé. MISE EN SITUATION : En tant que technicien d une société spécialisée dans la maintenance des systèmes

Plus en détail

Le Guide du Mousquetaire

Le Guide du Mousquetaire Guide conçu par le Club pour Première partie Les batteries DIFFERENTS USAGES On peut demander à une batterie une grande quantité d énergie sur un temps très court (cas du démarrage d un moteur) ou une

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles»

Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles» Objectifs de l activité Activité pratique LAMPE SOLAIRE MONA «Simuler pour valider ou invalider des solutions existantes ou nouvelles» - Valider le choix du panneau Photovoltaïque de la lampe solaire Mona

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Kit solaire 24V - 1000W

Kit solaire 24V - 1000W Kit solaire 24V - 1000W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe de fonctionnement...

Plus en détail

Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement

Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement Stockage d électricité par batteries : Etat de l art et perspectives de développement Pierre Louis Taberna Chargé de recherche au CNRS CIRIMAT CIRIMAT CIRIMAT Centre Interuniversitaire de Recherche et

Plus en détail

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température

Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Pompe à chaleur Daikin Altherma bi-bloc basse température Construction neuve bien isolée Surface chauffée de 150m2 Distribution par chauffage au sol Déperditions de 7kW Rapport du simulateur Daikin Altherma

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Batteries Tout l art de stocker l énergie

Batteries Tout l art de stocker l énergie Laboratoire d Electrochimie Industrielle CNAM Paris Batteries Tout l art de stocker l énergie Jean-François Fauvarque, professeur émérite jean-francois.fauvarque@cnam.fr Présentation Constitution Comparaison

Plus en détail

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau 8 décembre 2003 1/5 Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau Guerrino BARP - Bon jour sourire asbl Calcul d un système solaire photovoltaïque avec

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS ENSEIIGNEMENT TRANSVERSAL Page 1/7 Classe : Nom :.. Prénom :. Binôme :..... BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche Date :... CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE NOTE

Plus en détail

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques Date : ACTIVITÉ : Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels Niveau de maîtrise des savoirs 1 2

Plus en détail

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE UN MAXIMUM DE PERFORMANCES DANS UN MINIMUM D ESPACE LES 6 POINTS CLÉS DE L INNOVATION

Plus en détail

Se recharge jusqu à 3 fois plus vite qu une batterie ordinaire. Plus de 15 fois plus résistante aux vibrations

Se recharge jusqu à 3 fois plus vite qu une batterie ordinaire. Plus de 15 fois plus résistante aux vibrations MACHINES AGRICOLES ENGINS DE TP GÉNÉRATEURS VÉHICULES DE SECOURS AUTO LAVEUSES OPTIMA YELLOWTOP BATTERIES DOUBLE UTILISATION (DÉMARRAGE, TRACTION ET ÉCLAIRAGE) Se recharge jusqu à 3 fois plus vite qu une

Plus en détail

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable VÉHICULE TAMIYA TT01 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP3 EE AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE

Plus en détail

ETUDE ET DIMENSIONNEMENT D UN SYSTÈME D ÉCLAIRAGE SOLAIRE PUBLIC À ADRAR

ETUDE ET DIMENSIONNEMENT D UN SYSTÈME D ÉCLAIRAGE SOLAIRE PUBLIC À ADRAR ETUDE ET DIMENSIONNEMENT D UN SYSTÈME D ÉCLAIRAGE SOLAIRE PUBLIC À ADRAR A.Benatiallah, A.Moulay ali, D.benatiallah, S.bentouba, S.Makhloufi Labo LEESI, Faculté des sciences et science d ingéniorat, Univ

Plus en détail

I C P COFFRETS D'ENERGIE N100D 1/9

I C P COFFRETS D'ENERGIE N100D 1/9 I C P COFFRETS D'ENERGIE N100D 1/9 NOTICE ICP 1 - DESCRIPTION Les sources d énergie ICP sont des ensembles compacts destinés à fournir une énergie électrique de 12, 24 ou 48 volts continu en présence et

Plus en détail

Nom : BAC PRO ELEEC. Date : Classe : SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE. Dimensionnement d un système photovoltaïque. Note et observations : / 20

Nom : BAC PRO ELEEC. Date : Classe : SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE. Dimensionnement d un système photovoltaïque. Note et observations : / 20 Nom : BAC PRO ELEEC Date : Classe : SYSTEME PHOTOVOLTAÏQUE Note et observations : / 20 Fonctions et tâches principales : F0 ETUDE T 01 RENSEIGNER LE DOSSIER DE REALISATION (INSTALLATION, EQUIPEMENTS )

Plus en détail

compact et autonome L enregistreur transmetteur de données

compact et autonome L enregistreur transmetteur de données L enregistreur transmetteur de données compact et autonome Acquisition performante des informations issues des capteurs ou des actionneurs. Jusqu à 1500 informations simultanées... Enregistrements horodatés

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Autonomie des systèmes

Autonomie des systèmes Autonomie des systèmes Bilan énergétique et optimisation Julien Werly, ingénieur R&D électronique Le CRT CRESITT est soutenu par Autonomie des systèmes Définition : Un module autonome en énergie et en

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température.

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Maison des années 80 moyennement isolée Surface chauffée de 150m2 Consommation 2700 litres/an Distribution par radiateurs

Plus en détail

Groupes de 3 à 4 élèves. une séance de 1H30

Groupes de 3 à 4 élèves. une séance de 1H30 Fiche pédagogique Les énergies SUPPORT PEDAGOGIQUE COMPETENCES ATTENDUES MAQUETTE D ASCENSEUR Identifier l énergie utilisée dans le fonctionnement de l objet technique Connaissance : Niveau d acquisition

Plus en détail

Chargeur de batterie

Chargeur de batterie Chargeur de batterie MULTI XS 25000, XS 25000 MULTI XT 14000, XT 14000 Pour batteries au plomb Mode d emploi et guide de charge professionnelle pour batteries de démarrage et à décharge poussée. FR INTRODUCTION

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

NIVEAU D ACQUISITION :

NIVEAU D ACQUISITION : CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que

Plus en détail

AEH. Centrales Hybrides

AEH. Centrales Hybrides AEH Centrales Hybrides Historique : de l'industrie à l'énergie Création de Sirea Conception des automates µpilot Lancement des projets énergie Industrialisation des gammes AEA/ALR Installations de centrales

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

GOL-MPPT- 24V-10A GOL-MPPT- 12V-15A

GOL-MPPT- 24V-10A GOL-MPPT- 12V-15A / En quelques mots Le régulateur de a pour fonction de réguler la de la batterie solaire afin d éviter son vieillissement prématuré. Nous proposons diverses gammes de régulateurs : Gamme standard 12V 24V

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

Kit solaire 12V - 55W/85W/150W

Kit solaire 12V - 55W/85W/150W Kit solaire 12V - 55W/85W/150W Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 30 min à 1h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Principe de fonctionnement...

Plus en détail