LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE"

Transcription

1 TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les semi-conducteurs : amplificateurs opérationnels. Principe du relais statique Utilisation d un oscilloscope à mémoire Objectifs : Régler la commande d un relais statique Vérifier les performances attendues du système Conditions de réalisation: Groupe de 2 élèves. Théorie: 45mn Pratique: 2h15mn Moyens mis en oeuvre : Boîtier du relais statique Résistance de charge Dossier technique Multivibrateur astable C.P.S. du poste Oscilloscope numérique + pince multifonction+sonde différentielle ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE L organisation d un traitement de surface industriel est la suivante : A la sortie du tunnel de traitement, les pièces sont séchées quelques minutes dans une étuve. Les déperditions thermiques par les ouvertures d'entrée et de sortie sont réduites au minimum par l'adjonction de rideaux d'air. Dans certains cas, l'eau de rinçage retenue dans certains angles ou dans les cavités des pièces rendent le séchage difficile, l'étuve est pour ce faire équipée d'un ventilateur à haute pression ce dernier permet de pulser l'air chaud à très grande vitesse au moyen de buses de soufflage orientables et réglables disposées de chaque côté de l'étuve et d'éliminer ainsi les rétentions d'eau. L'effet mécanique de la ventilation s'ajoute à l'effet thermique pour assurer une évaporation rapide de l'eau. Comme les différents tunnels, l'étuve de séchage est chauffée soit par l'intermédiaire d'échangeurs Tp relais statique Classe TET 1/8

2 alimentés en fuel, gaz, vapeur, soit par un équipement gaz à combustion totale contrôlés par le régulateur qui maintient la température moyenne dans l'étuve à 130/150. L étude portera sur l étuve : la commande de la résistance chauffante est gérée par un relais statique. Objectif : Découvrir le principe de commande du relais statique et vérifier les performances obtenues. A-Comparaison entre un contacteur et un relais statique : Un contacteur est composé de deux parties : un circuit de commande (la bobine) et un circuit de Puissance (les contacts principaux). On désire alimenter une ampoule sous 230 V à l aide du contacteur. Vous disposez sur le poste de : une ampoule 230 V, un contacteur, un bouton poussoir, une source de 230 V et une alimentation 12 V continue. 1. Donner le schéma de montage (doc réponse 1). 2. Après avoir fait vérifier le schéma, câbler le montage. 3. Mettre sous tension en présence de votre professeur. Le relais statique est un contacteur électronique mais il n a qu'un seul contact de puissance. Il est constitué d un circuit de commande et d un circuit de puissance. On désire réaliser le même montage que précédemment. Vous disposez sur le poste de : une ampoule 230 V, un relais statique, un bouton poussoir, une source de 230 V et d une alimentation de 12 V continue. 4. Donner le repérage des bornes du circuit de commande, du circuit de puissance (doc réponse 1) 5. Donner le schéma de montage (doc réponse 1). 6. Après avoir fait vérifier le schéma, câbler le montage et appeler le professeur pour la mise sous tension. Le relais statique a une particularité par rapport au contacteur, il ferme ou ouvre le circuit lorsque la tension est nulle (ondes entières) On va visualiser le courant de la charge et la tension de commande du relais statique avec un oscilloscope pour vérifier cette particularité. 7. Placer les appareils nécessaires à cette mesure et prérégler les calibres. 8. Après avoir appelé le professeur mettre sous tension. 9. Conclure sur les avantages d un relais statique par rapport à un contacteur (doc réponse 1). (Usure mécanique, usure électrique, durée de vie, parasites électromagnétiques). Tp relais statique Classe TET 2/8

3 La suite du TP utilisera la platine du Relais statique comportant : - Un sectionneur. - Un contacteur. - Un compteur d énergie. - Un relais statique. - Un radiateur. - Un BP marche. - Un BP arrêt. - Un bornier. B- ETUDE DE LA COMMANDE DU RELAIS STATIQUE 1. Réaliser le montage permettant de déterminer la tension et le courant de déclenchement minimal du circuit de commande du relais statique. Réseau 230 V - 50 Hz + ~ 0-30V + Protistor u charge - u com Relais statique - ~ 2. Appeler le professeur responsable afin de vérifier le montage puis procéder au relevé. On souhaite "laisser passer" une alternance entière dans la charge. Le signal de commande carré est fournit par un GBF avec un rapport cyclique α=0,5, tension sortie TTL 0 ou +10V DC. 3. Représenter l allure de la tension de commande Uc et de la tension dans la charge en fonction du temps (indiquer la période et les valeurs crêtes). 4. Indiquer la période puis la fréquence du signal à régler. Tp relais statique Classe TET 3/8

4 5. Proposer un schéma de montage pour visualiser l allure du signal dans le circuit de commande (Uc) et de puissance (Up) du relais statique, compléter le montage (doc réponse 2), avec les appareils de mesure et appeler le professeur responsable pour vérification 6. Régler le GBF pour obtenir une alternance entière dans la charge puis visualiser la tension du circuit de puissance. Imprimer les relevés 7. Ensuite visualiser l allure du signal dans le circuit de commande et de puissance du relais statique pour une fréquence de commande de 50 Hz. 8. Que constatez-vous? C) ETUDE DE LA PUISSANCE EN FONCTION DE LA FREQUENCE : On souhaite mesurer l énergie active en puissance moyenne dans le four en utilisant un compteur d énergie. Dans cette partie, on remplace le GBF par un boîtier de commande à fréquence et rapport cyclique variable. 1. Compléter le branchement du relais statique (DOCUMENT REPONSE N 3) Tp relais statique Classe TET 4/8

5 SCHEMA DE PRINCIPE : 230V~ Alimentation stabilisée +12V 0V -12V Circuit de commande à fréquence et rapport cyclique variables Relais statique FOUR Le rapport cyclique étant de 0,5, tension de commande 0 ou +10V DC : 2. Régler Uc=f(t) pour un rapport cyclique fixe de 0,5 3. Pour 5 valeurs de f, mesurer le temps mis par le disque pour effectuer 1 tour complet puis calculer l'énergie active W et la puissance moyenne P moyen. P représente la puissance moyenne du four. Pour avoir P, on mesurera l énergie active consommée W en Wh. Pour cela, on relèvera le temps écoulé (utilisation d un chronomètre ou d une montre) lorsque le disque effectue un tour complet. (à chaque tour du disque l énergie consommée est de 2,5 Wh, on rappelle W = P x t) Calculer la période pour les 5 essais et régler Uc =f(t) à l aide du potentiomètre période (placer l oscilloscope en mode refresh) f 0 Hz 12,5 Hz 25 Hz 40Hz 50Hz t (s) W (Wh) P moyen (W) 4. Aurait-on pu utiliser un contacteur pour cette application? Pourquoi? 5. Constatations et conclusion D ) ETUDE DE LA PUISSANCE EN FONCTION DU RAPPORT CYCLIQUE Le but de la manipulation est de permettre de tracer la courbe P = f (α) pour α = α min ; 0,25 ; 0,5 ; 0,75 et α max T=1s. 1. Régler la période du signal Uc à 1s 2. Varier le rapport cyclique à l aide du potentiomètre et tracer la courbe P = f (α) 3. Conclure sur les résultats obtenus. Tp relais statique Classe TET 5/8

6 Document réponse N 1 A V A1 A2 N KM A.5. Ph 12 V.. N Relais statique... Tp relais statique Classe TET 6/8

7 Document réponse N 2 230V~,50Hz N Ph F1 3(+) 4(-) Commande 3,5-28VDC KM1 Wh C=2,5Wh/tr Compteur Convecteur R F2 Contact VAC 40A 1 2 N Ph Tp relais statique Classe TET 7/8

8 Document réponse N 3 Tp relais statique Classe TET 8/8

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique LES RELAIS STATIQUES (SOLID STATE RELAY : SSR) Princ ipe électronique Les relais statiques sont des contacteurs qui se ferment électroniquement, par une simple commande en appliquant une tension continue

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER SERIE 4 MODULER - COMMUNIQUER Fonctions du programme abordées : COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER Objectifs : Réaliser le câblage d un modulateur d après le schéma de puissance et de commande,

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE?

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE? INVESTIGATION De nombreux appareils domestiques, convecteurs, chauffe-biberon, cafetière convertissent l énergie électrique en chaleur. Comment interviennent les grandeurs électriques, tension, intensité,

Plus en détail

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB Appareil de mesure de précision et système d'alarme en sécurité positive Module enfichable pour rail DIN TS35 Source d'alimentation pour accéléromètre à courant

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B 1 ) DESCRIPTION ET INITIALISATION D UN OSCILLOSCOPE Fiche Méthode PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE 1 METRIX OX 803B 9 15 4 7 6 2 14 5 8 17 3 12 11 10 16 13 Les boutons de 9 à 13 sont identiques

Plus en détail

Laboratoire d électricité

Laboratoire d électricité Laboratoire d électricité 6 Redresseur Labo 6 - Redresseur - v2.docx 1 / 7 BSR, MEE / 11.11.2014 1. Introduction Dans ce laboratoire vous allez vous familiariser avec la mesure de grandeurs électriques

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

Prise en main de l oscilloscope. TP1

Prise en main de l oscilloscope. TP1 1. UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE POUR LA MESURE D UNE TENSION CONTINUE. 1.1. Repérage des groupes de fonction. Zone ➊ : Assure la fonction MISE EN SERVICE Zone➋ : Assure la fonction ENTREE DES TENSIONS

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques Mode d emploi régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques 1 Conseils de sécurité 2 2 Principe de foncionnement 2 3 Affichage et commandes d operation 3 4 Préréglages 4 5 Réglage des paraètres

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statique CA Multi fonctions - 5 sélections de modes de fonctionnement: angle de phase, trains d ondes distribuées et

Plus en détail

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE ENREGISTREUR DE TEMPERATURE Jean-Pierre MANDON 2005 www.pictec.org Cet enregistreur de température a été réalisé dans le cadre de la construction d'un chauffe eau solaire. Il me permet d'enregistrer les

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Amplificateur et commande

Amplificateur et commande CAPTEURS Bibliographie : [1]. G.Asch Les capteurs en instrumentation industrielle [2]. R Duffait, JP Lievre Expériences d électronique (chap ) [3]. Collection Durandeau 1èreS option Sciences expérimentales

Plus en détail

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE

LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE LABORATOIRE 4 OSCILLOSCOPE ET CIRCUIT DE REDRESSEMENT INTRODUCTION À L OSCILLOSCOPE QU EST-CE QU UN OSCILLOSCOPE... Un oscilloscope est un appareil permettant d analyser avec une grande précision le comportement

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP1 EE ENERGIE THERMIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant

Plus en détail

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes

Alarme et sécurité. Sous Epreuve E12. Travaux pratiques scientifiques sur systèmes Alarme et sécurité Sous Epreuve E12 Travaux pratiques scientifiques sur systèmes 1 ACADEMIE DE REIMS Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques C.C.F. de Mathématiques et Sciences Physiques

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE

DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE Au service de l'eau F 57600 FORBACH Fax 03 87 88 18 59 E-Mail : contact@isma.fr DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE www.isma.fr SOMMAIRE Pages 1. GÉNÉRALITÉS...

Plus en détail

L'OSCILLOSCOPE. 60 MHz 1 GS/s. Zone des menus. Menu contextuel

L'OSCILLOSCOPE. 60 MHz 1 GS/s. Zone des menus. Menu contextuel L'OSCILLOSCOPE. FONCTION DE L'OSCILLOSCOPE. L'oscilloscope permet le tracé, sur le repère orthonormé d'un écran, de la courbe représentative d'une fonction v = f(t) - v est l'amplitude instantanée du signal

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE AQ300 Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE Page 1 Sommaire Description générale de l'aquatrol 300 Page 2 Installation du kit AQUATROL 300 Page

Plus en détail

Décision d approbation de modèle n 00.00.582.001.1 du 5 janvier 2000

Décision d approbation de modèle n 00.00.582.001.1 du 5 janvier 2000 Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Secrétariat d Etat à l Industrie Décision d approbation de modèle n 00.00.582.001.1 du 5 janvier 2000 Direction de l action régionale et de la petite

Plus en détail

H E L I O S - S T E N H Y

H E L I O S - S T E N H Y Générateurs Electriques Hybrides 100% prêts à l'emploi H E L I O S - S T E N H Y E C O - U P S - SI & H E L I O S - P A D - 2 5 0 - SC- 24 H E L I O S - S P V - 6 E T 9 Modèles présentés: HELIOS-STENHY-SI-3000-220-..+HELIOS-PAD-750-SR-48

Plus en détail

Relais d'arrêt d'urgence, protecteurs mobiles

Relais d'arrêt d'urgence, protecteurs mobiles PNOZ Relais jusqu'en d'arrêt 11 catégorie d'urgence, 4, EN 954-1 protecteurs mobiles Bloc logique de sécurité pour la surveillance de poussoirs d'arrêt d'urgence et de protecteurs mobiles Homologations

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore. Guide d installation et d utilisation MINOR 11 6151042 MINOR 11 DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.com Appareil conforme aux exigences des directives : 2004/108/CE (Compatibilité

Plus en détail

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Votre nom : Date : Nom de votre binôme : Objectifs : Réaliser l installation du guide d entrée. Etudier la montée en température. Modifier la base

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Page 1/4 PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Caractéristiques : Différentiel de commutation fermé Kit de fixation sur gaine inclus Avantages Point de commutation réglable facilement avec échelle

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1 APERÇU EDC 16 C p.1 p.2 SONDE DE TEMPÉRATURE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT Tâche: Le capteur de température du liquide de refroidissement mesure la température dans le boîtier du thermostat L ECU utilise

Plus en détail

Chapitre N 8. Copyright LGM DEPANNAGE ELECTRIQUE : 1- Procéder avec méthode pour tester un circuit : 2: Contrôle de la continuité:

Chapitre N 8. Copyright LGM DEPANNAGE ELECTRIQUE : 1- Procéder avec méthode pour tester un circuit : 2: Contrôle de la continuité: - Procéder avec méthode pour tester un circuit : DEPANNAE EECTRIQUE : : Contrôle de la continuité: : Contrôle sous tension: - Exercices : Chapitre N 8 5- Utilisation du grafcet, du gemma comme outils de

Plus en détail

Structure interne simplifiée d un oscilloscope

Structure interne simplifiée d un oscilloscope Structure interne simplifiée d un oscilloscope 1 Méthodologie d utilisation et mesure Avant de visualiser n importe quel signal { l oscilloscope il faut d abord : Faire apparaître les deux traces lumineuses

Plus en détail

Type 1749 et 1750 Type 3310. socle de raccordement pour montage dans tableau selon DIN 43880 (sur rail)

Type 1749 et 1750 Type 3310. socle de raccordement pour montage dans tableau selon DIN 43880 (sur rail) D174.2 tekmar Appareil indicateur de neige et de glace pour surfaces extérieures Patente DE 4032734 Regelsysteme Les appareils décrits ci-après ont pour but de détecter la formation de neige, de couche

Plus en détail

TP11/12 OSCILLOSCOPE

TP11/12 OSCILLOSCOPE TP11/12 OSCILLOSCOPE Pour tout T.P. d électricité : On commencera par réaliser le circuit et on n intègrera qu ensuite les appareils de mesure qui se placent en parallèle (type voltmètre et oscilloscope).

Plus en détail

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux

WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux WCL1 Régulateur universel Différence, cascade 2 canaux Régulation universel, différence ou cascade Sample time 25 ms Régulation additionnel 2 canaux de régulation séparés Timer avec fonction Start et Stop

Plus en détail

08/07/2015 www.crouzet.com

08/07/2015 www.crouzet.com 17,5mm - 1 Sortie statique 0,7A MUS2 Ref 88827004 Multifonction ou monofonction Multigamme (7 gammes commutables) Multitension Bornes à vis ou à ressort Visualisation des états par 1 led (version relais)

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique. Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation

Plus en détail

Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation

Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation Unité centrale 1803 L'unité centrale 1803 associée à un ou plusieurs régulateurs de charge constituent un ensemble de régulation universel

Plus en détail

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable

Module Relais de temporisation DC 24 110 V, programmable Caractéristiques techniques indicatives sous réserve de modifications 815006.00 Identification Type ZR6-5006.00 Version du produit Version du fiche technique 00 Application/ Domaine d'utilisation/caractéristiques

Plus en détail

4.4. Ventilateurs à filtre. Les atouts. Montage rapide. Polyvalence et fonctionnalité

4.4. Ventilateurs à filtre. Les atouts. Montage rapide. Polyvalence et fonctionnalité Les atouts L'utilisation de ventilateurs à filtre est une méthode extrêmement économique pour évacuer d'importantes quantités de chaleur en dehors des armoires électriques. Deux conditions fondamentales

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

Pionnier des innovations

Pionnier des innovations www.es-france.com Tél. 01 47 95 99 45 n o i t ta n e m u r t s e l In a r é n é G Oscilloscopes Enregistreurs Centrales d acquisitions Génerateurs Synthétiseurs Compteurs Multimètres Alimentations Caméras

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE

FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE EPA Environnement Peinture et Application ÉTUVES POUR SÉCHAGE CUISSON PEINTURE OU POUDRE AVEC ÉCHANGEUR FUEL / GAZ / ÉLECTRIQUE 200 C 95 C 0 à 95 C pour peinture liquide / colle 0 à 200 C pour peinture

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW

PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : PRISE EN MAIN ET MISE EN SERVICE DE L OSCILLOSCOPE MTX162UEW CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels

Plus en détail

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle MONTAGE BALLON SOLAR Connexions 1 entrée eau sanitaire 2 sortie eau chaude 3 entrée échangeur solaire 4 sortie échangeur solaire 5 recyclage 6 instrumentation 7 instrumentation 13 instrumentation 14 instrumentation

Plus en détail

Chap3 Puissance et énergie électrique.

Chap3 Puissance et énergie électrique. Chap3 Puissance et énergie électrique. Items Connaissances Acquis Puissance nominale d un appareil. Unité de puissance du Système international (SI). Ordres de grandeur de puissances électriques domestiques.

Plus en détail

Passion for KNX innovation

Passion for KNX innovation Passion for KNX innovation Touch-MyDesign 2 ZVI-TMDP4 ZN1AC-UPFRCR (122.7 x 90.2 x 12 mm.) Le Touch-MyDesign est un interrupteur capacitif KNX qui répond aux exigences de design de tous les projets grâce

Plus en détail

Sauter Components 7146205002 04

Sauter Components 7146205002 04 46.205/1 RDT 711: Régulateur ventilation/climatisation avec fonctionnalités étendues Votre avantage pour plus d efficacité énergétique Libre refroidissement par l extérieur avec des paramètres réglables.

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Gestion d'éclairage. Contrôle de chauffe. Contrôle de mouvement. Relais statiques GN+

Gestion d'éclairage. Contrôle de chauffe. Contrôle de mouvement. Relais statiques GN+ Gestion d'éclairage Contrôle de chauffe Contrôle de mouvement Relais statiques GN+ Découvrez les avantages du relais statique : une gamme complète de relais statiques pouvant commuter des charges jusqu

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Technique de surveillance

Technique de surveillance Technique de surveillance VARIMETER Relais de fréquence MK 9837N, MH 9837 0257639 Réglage de l appareil tension auxiliaire(uh) DEL verte: U H jaune/verte: fréquence d entrée DEL jaune: état d alarme commutateur

Plus en détail

Relais et Contacteurs Statiques. L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique

Relais et Contacteurs Statiques. L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique Relais et Contacteurs Statiques L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique À propos de Crydom Crydom est une société du groupe Custom Sensors & Technologies (CST) et également un expert mondial

Plus en détail

Smart Energy & Power Quality Solutions. Data logger ProData. Data logger et passerelle

Smart Energy & Power Quality Solutions. Data logger ProData. Data logger et passerelle Smart Energy & Power Quality Solutions Data logger ProData Data logger et passerelle Intelligent et compact : notre data logger le plus universel réduit les coûts énergétiques Connexion Ethernet Passerelle

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

Module de mesure de courant pour relais statiques serie HD Module de mesure de courant HD D0340I

Module de mesure de courant pour relais statiques serie HD Module de mesure de courant HD D0340I Plage de tension de commande: 4... 30 VDC Plage de courant de charge: 2 A... 40 A Controle permanent de courant Apprentissage du courant de consigne par bouton poussoir ou par entrée externe Seuil d'alarme

Plus en détail

Générateur d air chaud Série BW TE

Générateur d air chaud Série BW TE gønørateur_d_air_chaud.qxd 05/02/2004 10:53 Page 1 Générateur d air chaud Série BW TE gønørateur_d_air_chaud.qxd 05/02/2004 10:53 Page 2 gønørateur_d_air_chaud.qxd 05/02/2004 10:53 Page 3 SOMMAIRE Conformité

Plus en détail

Gestionnaires d énergie 1 à 2 zones pour chauffage électrique Fil Pilote

Gestionnaires d énergie 1 à 2 zones pour chauffage électrique Fil Pilote 1 à 2 zones pour chauffage électrique Fil Pilote CALYBOX 10/20/110/120/120 WT - Simples d'utilisation - Possibilité de verrouiller les programmes - Design 1 ou 2 zones de programmation journalière ou hebdomadaire

Plus en détail

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION

TECHNIQUES DE MESURE EN HAUTE TENSION ours de A. Tilmatine HAPITE IX TEHNIQES DE MESE EN HATE TENSION I) VOLTMETE ELETOSTATIQE Il fonctionne suivant le principe de la force d attraction électrique F e entre deux charges. G M B P Le disque

Plus en détail

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces)

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces) Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Complétez le tableau en indiquant quelle est la grandeur indiquée et son unité: indication grandeur unité 12 V 25W Pour cela je dois appliquer

Plus en détail

ACS-13A IP66 56 mm! 4 consignes Connexion USB de l affichage LCD Applications

ACS-13A IP66 56 mm! 4 consignes Connexion USB de l affichage LCD Applications Mini, smart, complet ACS-13A Protection IP66 Profondeur de 56 mm! 4 consignes, sélection externe Connexion USB pour configuration et suivi des mesures en ligne Contraste extrême des caractères à 11 segments

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

Acquisition de données et pilotage d instruments avec LABVIEW

Acquisition de données et pilotage d instruments avec LABVIEW W 2009 PROJET LABVIEW Acquisition de données et pilotage d instruments avec LABVIEW Projet Linel LABVIEW (70h) L Besoin logiciel et matériel : (par poste) 1 PC + le logiciel LABVIEW version (8.2) + le

Plus en détail

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m UF00 Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : x m Montage vertical Application L'UF00 crée une barrière d'air très efficace

Plus en détail

ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire

ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire Institut Montefiore Université de Liège ELEN0075-1 Electronique analogique Notes de laboratoire Benoît Vanderheyden Etienne Michel Août 2010 Ulg-Département Montefiore, Sart-Tilman, Bât.28, Parking B32,

Plus en détail

Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493

Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493 Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493 pour montage encastré (dimensions de la face avant 48 x 96 mm / 1.89 x 3.78 ) Application Régulateur compact à microprocesseur avec logiciel

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX 02-09 T500 DUAlTACH JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence JAQUET T500 DualTach Instrument multi canal de mesure et de surveillance pour applications

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 6003-0 Télécopieur : +49 661 6003-607 E-Mail : mail@jumo.net

Plus en détail