Fer et Titane. Rapport de développement durable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fer et Titane. Rapport de développement durable"

Transcription

1 Fer et Titane Rio Tinto, Fer et Titane, (RTFT) fait partie de Rio Tinto, un important groupe minier international dont le siège social est situé au Royaume-Uni, regroupant Rio Tinto plc, société inscrite aux Bourses de Londres et de New York, et Rio Tinto Limited, société inscrite à la Bourse d Australie. Rapport de développement durable 2009

2 Rio Tinto s occupe de prospection, d exploitation et de traitement de ressources minérales. Elle produit principalement de l aluminium, du cuivre, des diamants, de l énergie (charbon et uranium), de l or et des minéraux industriels (borax, dioxyde de titane, sel et talc) et du minerai de fer. Bien que ses activités soient d envergure mondiale, Rio Tinto est solidement implantée en Australie et en Amérique du Nord et possède d importantes entreprises en Amérique du Sud, en Asie, en Europe et en Afrique australe. CUIVRE MINERAI DE FER ALUMINIUM DIAMANTS ET MINÉRAUX ÉNERGIE DIAMANTS MINÉRAUX RIO TINTO IRON AND TITANIUM RICHARD BAY MINERALS (RBM) RIO TINTO, FER ET TITANE (RTFT)* QIT MADAGASCAR MINERALS (QMM) * Les entités légales demeurent QIT-Fer et Titane inc. et Les Poudres Métalliques du Québec Ltée. Rio Tinto, Fer et Titane, encore récemment connue sous le nom de QIT-Fer et Titane, est l un des principaux fabricants de matières premières pour l industrie du dioxyde de titane et un chef de file mondial dans la production de fonte, d acier et de poudres métalliques de haute qualité. Elle exploite un gisement d ilménite au Lac Tio, près de Havre-Saint-Pierre, ainsi qu un complexe métallurgique à Sorel-Tracy. Havre-Saint-Pierre Sorel-Tracy

3 Sommaire 01 Message de la direction Présentation du rapport Santé, sécurité et environnement Opérations, finances Croissance, innovation Clients, marchés, qualité Ressources humaines Communautés, gouvernements 40

4 01 Message de la direction Par Jean-François Turgeon, directeur général de Rio Tinto, Iron & Titanium (président RTFT, ) C est avec un regard sur les réalisations de l année 2009 et une vision de notre futur que nous vous présentons le rapport de développement durable. Structuré selon les six (6) axes stratégiques de Rio Tinto, nous vous invitons à consulter ce rapport afin de bien comprendre la démarche de notre organisation vers un développement durable. Les axes prennent tout leur sens dans un outil succinct que nous avons développé pour suivre l évolution de nos stratégies, soit notre «Coup d œil». Les résultats globaux de 2009 vous sont présentés ci-dessous : RTFT en un coup d œil Objectifs 2009 Résultats Sécurité Opérations Finances, contrôle des coûts Ressources humaines Marché, client, qualité Communauté, développement durable Réduction des fréquences des blessures Réduction des employés exposés à un bruit de 85 dba Zéro blessure sérieuse Élimination des risques élevés et critiques Scorie RTCS Projets d investissement en capitaux selon budget et échéancier Respect du carnet des ventes Génération des liquidités Réduction des charges d exploitation Approbation des projets d investissement en capital par étape Intégration du système de gestion de performance Tableau de bord visuel avec indicateurs mobilisateurs et mesurables Augmentation de l indice de mobilisation des employés Adoption d une structure par chaînes de valeurs Augmentation des parts de marché de matières premières pour l industrie du TiO 2 ISO 14001, ISO 9001 et ISO/Ts maintenues Expédition satisfaisant les spécifications internes et contractuelles à 100 % Participation au plan de développement régional Relations aves les communautés diversifiées 25 % de réduction des plaintes Intégration du «One Rio Tinto» Opération selon les normes en vigueur Atteint Partiellement atteint Non atteint 04 Message de la direction Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

5 Notre entreprise joue un rôle de premier plan dans le secteur des mines et de la métallurgie au Canada. La vision que nous partageons avec l ensemble de nos employés est : «Devenons un modèle d entreprise qui crée de la valeur en étant sécuritaires, mobilisés, performants et innovateurs afin d assurer notre croissance pour des décennies.» Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Message de la direction 05

6 C h a p i t r e 01 S adapter; c est ainsi que nous pourrions qualifier l année En effet, la crise économique nous aura forcés non seulement à revoir nos façons d opérer, mais à remettre en question nos processus de gestion. En 2009, Rio Tinto, Fer et Titane, aura démontré sa capacité à s adapter rapidement à une situation de crise majeure. Les changements, qu ils soient contextuels, circonstanciels ou structurels, exigent des entreprises et de leurs employés de prendre des décisions immédiates pour assurer leur pérennité. Voilà pourquoi nous avons fait des choix difficiles, mais combien nécessaires. La fermeture de RTFT durant huit (8) semaines fut l un d eux. Toutefois, grâce à l implication de l équipe de gestion et des experts, à la collaboration des syndicats et de tous les employés, cette fermeture a permis à l entreprise de réduire ses coûts pour passer au travers du moment fort de la crise. Cette décision a ainsi permis un retour complet à la production de tous les secteurs. Tout au long de l année, l accent a été mis sur la transparence et la communication. C est pourquoi la conception et la réalisation d un plan de communication furent essentielles afin d informer les principales parties prenantes de l évolution de la situation. Ces échanges ont permis de prendre en compte les préoccupations de nos employés et de nos communautés pour ainsi cibler nos efforts sur ces dernières. Le retour s est effectué sous le thème «un environnement sécuritaire et performant». Comme la sécurité des employés, des entrepreneurs et des communautés demeure notre priorité, la totalité des employés de Rio Tinto, Fer et Titane, ont été rencontrés pour discuter de la reprise sécuritaire des opérations. Nous avons pris d autres décisions majeures pour assurer l avenir de RTFT dont : la révision à la baisse des budgets de 15 %, suivie d une seconde réduction de 10 %; la mise en place du programme «Base zéro» pour nous permettre d optimiser la planification de notre main-d œuvre selon les objectifs de production; la réduction de 10 % de nos effectifs par : - la mise en place du programme incitatif à la retraite. - la restructuration organisationnelle. Outre la crise économique, RTFT a franchi un jalon important de son développement avec l arrivée du premier chargement de sables titanifères en provenance de QMM à Madagascar. Rappelons que ce projet stratégique a permis à RTFT de poursuivre la diversification de ses produits. L approvisionnement en minerai outre-mer s inscrit dans les efforts de l entreprise à se positionner sur un marché mondial où la compétition est de plus en plus féroce. Six axes stratégiques révisés de RTFT pour 2010 Santé, sécurité et environnement Opérations, finances Croissance, innovation Ressources humaines Communautés, gouvernement Clients, marchés, qualité 06 Message de la direction Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

7 L année 2010 Au-delà de la crise économique qui sévira certainement encore en 2010, l avenir nous réserve de grands défis, en commençant par la lutte mondiale aux changements climatiques. Nous savons aussi que nous devons minimiser notre empreinte écologique et maximiser les impacts positifs de nos activités en améliorant les procédés, en développant les filières de réutilisation de nos sous-produits, et en devenant de plus en plus efficaces du côté énergétique. Les projets d amélioration environnementale et de restauration de sites sont donc quelques-uns des buts fixés. Si le passé est garant de l avenir, je suis optimiste quant à la poursuite de l innovation à Rio Tinto, Fer et Titane. L entreprise saura faire face aux défis avec l ensemble des employés et du nouveau président à la tête de RTFT depuis mars dernier. En effet, Dominique Bouchard est un gestionnaire d expérience ayant une compréhension approfondie des grands sites de production tel que Rio Tinto, Fer et Titane. Sa nomination permet de poursuivre et d améliorer le travail de collaboration déjà amorcé entre les unités d affaires de Rio Tinto. Sa sensibilité aux enjeux des communautés d accueil, à la santé, à la sécurité, à l environnement, et ce, dans un contexte de développement économique, permettra certainement à RTFT de devenir un chef de file en développement durable dans les domaines minier et métallurgique. Premier bateau de minerai de Madagascar à Sorel-Tracy 11 juin 2009 Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Message de la direction 07

8 C h a p i t r e 01 Message de la direction Par Dominique Bouchard Après plus de 30 années passées dans l industrie de l aluminium, c est avec enthousiasme que je découvre un milieu tout aussi stimulant, chargé de nouveaux défis. Parmi ces défis, la santé-sécurité est fondamentale doit être une année d amélioration de la performance des installations de RTFT par rapport au groupe Rio Tinto. Notre objectif demeure zéro blessure. Tous nos employés doivent repartir à la maison en santé après leur journée de travail. Dominique Beaudry Directrice exécutive Santé, sécurité, environnement Gilles Bédard Directeur exécutif Finances Lorenzo Bonome Vice-président Technologie, RTIT/RTFT Directeur technique, QMM Marie-Pascale Gagnon Directrice exécutive Ressources humaines Francois Godin Directeur exécutif Enrichissement, mine, entreposage et expédition Yves Langlois Directeur exécutif Usine de réduction Dominique Bouchard Président Claudio Lazzari Directeur exécutif UGS Sylvain Paul-Hus Vice-président Division Poudres et Aciers 08 Message de la direction Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

9 La poursuite de notre croissance dans un marché de plus en plus compétitif sur l échiquier mondial est primordiale. Notre engagement envers le développement durable sous-tend le mode de fonctionnement que nous avons adopté pour dessiner la stratégie de notre entreprise illustrée dans le coup d œil. Par nos activités et à l intérieur de solides systèmes de gouvernance, nous pouvons faire une contribution importante aux principaux piliers du développement durable que sont la qualité de vie, la responsabilité environnementale et la prospérité économique. Afin de conserver notre permis d exploitation, nous devons maintenir notre réputation de façon tangible. Il va de soi qu il faut élargir notre leadership dans des secteurs du développement durable comme l engagement auprès des communautés et des gouvernements, la biodiversité ainsi que la gestion des sols, du carbone, de l eau et de l énergie. Pour ce faire, nous devrons attirer de nouveaux talents et, avec nos parties prenantes, faire de nos régions d accueil des milieux de vie sains et dynamiques. La décroissance démographique importante au Québec est certes un enjeu qu il ne faut pas négliger. À ce titre, il est important d établir des relations durables avec notamment les communautés d accueil, les gouvernements, nos employés, nos fournisseurs et nos clients. Il est essentiel que nous entretenions de bonnes relations avec eux afin d être un partenaire de choix. Dans cette optique, je crois fermement qu une entreprise est une entité faisant partie intégrante d une communauté, d une région, d une province et d un pays. C est dans le respect de ces entités que nous pourrons créer de la valeur, non seulement pour notre actionnaire, mais aussi pour nos collectivités. Finalement, plusieurs des lecteurs de ce rapport sont des membres de nos communautés. J aimerais profiter de cette tribune afin de vous inviter à nous faire part de vos suggestions et préoccupations. Soyez assurés que mes collègues du comité de direction ainsi que les différents spécialistes, me communiquent l ensemble de vos commentaires. Mon objectif sera d harmoniser votre réalité à la nôtre dans un esprit de concertation, d entraide et de solution gagnante-gagnante. Nos objectifs 5 ans du coup d œil 2010 Axes stratégiques Objectifs 5 ans Objectifs 2010 Santé, sécurité, environnement Opérations, finances Croissance, innovation Ressources humaines Communautés, gouvernements Clients, marchés, qualité 0 accident avec blessure; 0 maladie professionnelle; 0 incident environnemental Culture interdépendante implantée Employés aptes au travail Proactivité environnementale Positionnement dans le 1 er quartile des coûts des producteurs TiO 2 RAN > 20 % Optimisation de la valeur de nos produits / sous-produits Croissance à valeur ajoutée par la technologie Acquérir des capacités nécessaires pour s adapter aux transformations accompagnant les changements climatiques Être un employeur de choix Avoir une main-d œuvre engagée et alignée sur notre destination (vision) Conservation des permis d opération Diversification économique des régions d accueil Être un partenaire recherché Fournisseur de choix pour nos clients Diminution de la fréquence des blessures avec perte de temps à 0,55 Diminution de la fréquence des blessures totales à 0,8 Réduction des risques élevés et critiques Respect de notre carnet de vente Génération des liquidités Réduction des coûts d exploitation Projets d investissement en capitaux selon budget et échéancier Scorie RTCS Structure de gouvernance pour gestion de projets IPT-Lean (Amélioration collective de la performance) Intégration du système de gestion de performance Augmentation de l indice de mobilisation des employés Réduction des plaintes externes de 15 % Opération selon les normes en vigueur ISO 9001 et ISO/TS16949 maintenues Expédition 100 % conforme aux spécifications Calcul de la fréquence : (nombre de blessures avec pertes de temps + nombre de suivis médicaux) x / nombre d heures travaillées Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Message de la direction 09

10 02 Présentation du rapport Notre vision de développement durable en est une d intégration dans l ensemble de nos opérations. Dans cette optique, nous avons revu la structure de ce rapport en intégrant les cinq grandes orientations du développement durable aux axes stratégiques de planification de RTFT. Cette orientation permet de profiter des synergies entre les différents secteurs de l entreprise. Le schéma suivant représente notre logique de planification et la place du rapport de développement durable dans notre système de gouvernance. Rapport de développement durable et rétroaction Analyse interne et externe de l entreprise Optimisation des stratégies Discussion des résultats et ajustement Identification des relations entre les fonctions et les opérations des stratégies au comité exécutif Cycle stratégique Identification des enjeux opérationnels et stratégiques Intégration du développement durable Coup d œil de RTFT Tableau de bord visuel Coup d œil des vice-présidences et directions exécutives En continuité avec le rapport de 2008, nous nous sommes inspirés des lignes directrices du Global Reporting Initiative (GRI). Ce document présente une série d indicateurs qui représentent des impacts économiques, environnementaux et sociaux significatifs pour l ensemble des parties ainsi que différentes informations concernant notre organisation. 10 Présentation du rapport Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

11 Principes de détermination de la qualité d un rapport selon le GRI Équilibre Comparabilité Exactitude Périodicité Clarté Fiabilité Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Présentation du rapport 11

12 03 Santé, sécurité et environnement La vision de Rio Tinto en matière de performance en santé, en sécurité et en environnement (SSE) est d être reconnue comme chef de file. Une performance exceptionnelle contribue à la création de la valeur, comme en témoignent le cours de l action, la réputation de l entreprise, l accès aux ressources, la réduction du risque, la rentabilité ainsi que la protection et le développement des marchés. La création d un environnement de travail sain et sécuritaire pour les employés, les entrepreneurs et les communautés exige l engagement et la détermination à maintenir une culture d excellence ayant comme objectif ultime «zéro blessure», une valeur fondamentale pour RTFT. 12 Santé, sécurité et environnement Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

13 Nous savons que l excellence dans la gestion de la santé, de la sécurité et de l environnement est essentielle à la réussite à long terme. Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Santé, sécurité et environnement 13

14 C h a p i t r e 03 Sécurité En 2009, nous remarquons une légère amélioration de la performance en sécurité. Il y a eu un total de 22 accidents avec blessures nécessitant au moins un traitement médical, dont 14 accidents avec indemnisation. Au cours de l année, Rio Tinto, Fer et Titane, a poursuivi le programme d interaction en sécurité débuté en Les interactions en sécurité sont des moments privilégiés pour discuter de santé et de sécurité entre les employés et les gestionnaires. Beaucoup d efforts ont été déployés sur la sécurité des machines. Celle-ci consiste à réduire les risques attribuables à l accès à des pièces en mouvement, par exemple les convoyeurs, pouvant causer des lésions graves à des travailleurs pendant des activités de production, d entretien et de réparation. De plus, un outil de mesure de proactivité, appelé le baromètre de sécurité, a été développé en Cet outil permet de mesurer le niveau de conformité aux différentes normes de sécurité implantées pour minimiser les risques d incidents tels le verrouillage, le travail en hauteur, le travail en espaces clos. Des mesures rapides peuvent donc être mises en place lorsque des déviations sont observées afin d éviter que des incidents ne surviennent. Baromètre de sécurité RTFT - Global 2009 Secteurs Indices de proactivité (%) Protocoles et activités C1 Verrouillage C3 Véhicule et conduite C4 Travail en hauteur IDERS 5 Analyse de risques Thèmes mensuels Assistance Mesures correctives à la suite d enquêtes Total* HSP 74 OPP Réduction Aciérie Poudres UGS RTIT et autres Global RTFT *Le total représente la moyenne. Augmentation de la vigilance en usine Augmentation des activités de prévention en usine Réduction des risques d incidents liés à la sécurité opérationnelle Plusieurs incidents graves survenus dans l industrie ont conduit notre actionnaire à mettre davantage l accent sur la gestion de la sécurité opérationnelle. Un incident lié à la sécurité opérationnelle peut résulter en un effondrement, un incendie, une explosion, la libération de substances toxiques, inflammables, explosives ou de matériaux qui ont le potentiel d entraîner des accidents mortels et des impacts majeurs sur l environnement. Un programme pilote de maintien de l intégrité mécanique des infrastructures, un des éléments importants en gestion de la sécurité opérationnelle, a débuté à l usine UGS en Un programme complet sera déployé à l échelle du complexe métallurgique en Il comprendra, entre autres, les mesures de contrôle et de surveillance à mettre en place pour protéger les équipements critiques. 14 Santé, sécurité et environnement Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

15 Blessures avec perte de temps pour RTFT Indice de fréquence ,8 0,9 0,7 0,3 0,3 0,5 0,7 Blessures totales pour RTFT Indice de fréquence ,5 2,7 2,5 1,5 2,3 1,1 1,1 Calcul de la fréquence : (nombre de blessures avec pertes de temps + nombre de suivis médicaux) x / nombre d heures travaillées Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Santé, sécurité et environnement 15

16 C h a p i t r e 03 Santé au travail Les efforts constants pour assurer la surveillance médicale et le suivi des programmes de santé sont au cœur des objectifs et des activités des services de Santé et d Hygiène industrielle de Rio Tinto, Fer et Titane. La crise économique a interpellé plusieurs partenaires du Réseau intégré de services en santé mentale adulte afin de réfléchir à des moyens pour promouvoir les programmes et appuis pouvant venir en aide à la population. Un sous-comité appelé «Vigilance», auquel RTFT participe, a été mis sur pied afin d informer la population des ressources disponibles dans la région. Nous y avons partagé nos pratiques internes concernant le programme d aide aux employés (PAE) et avons assuré sa disponibilité au cours de la fermeture temporaire touchant nos employés et leur famille. Avec l arrivée du minerai d outre-mer, différentes initiatives ont été mises en place selon notre plan de gestion des matières radioactives naturelles (MRN) : Campagne d échantillonnage radiologique pour évaluer l exposition des travailleurs. Rencontres paritaires afin d identifier les méthodes d échantillonnage appropriées ainsi que les moyens de contrôle à mettre en place en ce qui a trait aux MRN, et ce, en collaboration avec la Direction de la Santé publique. Grippe A H1N1 L apparition soudaine d une nouvelle souche d influenza, la grippe A(H1N1), a forcé notre service de Santé à mettre en place des mesures afin de protéger les employés et d éviter toute propagation à l intérieur de l organisation. Pour ce faire, une stratégie de communication et de sensibilisation a été développée, des outils ont été rendus disponibles et une ligne d urgence a été mise à la disposition de nos employés. Un plan de continuité des opérations a été mis sur pied en comité multidisciplinaire afin de répondre aux dangers d une éventuelle pandémie. 16 Santé, sécurité et environnement Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

17 C h a p i t r e 03 Environnement Le respect de l environnement est un des aspects indissociables du développement durable. En ligne avec notre politique environnementale, nous avons développé plusieurs mesures et programmes afin de contrôler et de diminuer notre empreinte environnementale. Nos systèmes de gestion, dont ISO 14001, nous permettent de suivre les progrès à cet égard. Matières résiduelles L année 2009 est marquée tout d abord par une diminution des matières résiduelles générées en raison de la baisse des activités industrielles et de construction. De plus, le taux de recyclage a augmenté de plus de 10 % dû principalement à l amélioration du recyclage du béton Quantités générées Pourcentages valorisés (%) L usine des Poudres a reçu, par Recyc-Québec, l attestation de performance du programme «ICI on recycle» pour ses efforts dans la gestion des matières résiduelles. Elle a mérité cette distinction en recyclant plus de 80 % des matières résiduelles valorisables, en appliquant des mesures de réduction et de réemploi et en réalisant des activités de sensibilisation auprès de ses employés. Sur la photo : Ginette Bureau, pdg, RECYC-QUÉBEC Fariel Benameur, Conseillère en environnement, RTFT Sous-produits Les sous-produits générés sont des résidus découlant directement du procédé. En 2009, la diminution de la production a contribué à une baisse de ces derniers. La proportion des sousproduits recyclés et éliminés est demeurée la même. Les projets de recherche pour le recyclage des résidus miniers disposés au parc à résidus miniers se sont poursuivis en 2009 en partenariat avec des centres technologiques. Trois principales avenues sont étudiées soit, la concentration ou la purification des minéraux de fer et de titane pour la réutilisation à l interne, l utilisation comme matière première pour un tout autre procédé ou comme intrant dans un procédé de dépollution. 100 % Disposition externe 0 % Recyclage interne 5 % Disposition P % Recyclage externe 58 % Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Santé, sécurité et environnement 17

18 C h a p i t r e 03 Parc à résidus miniers P-84 Dans le cadre du plan Saint-Laurent Vision 2000, un important programme de traitement des eaux usées est amorcé en 1988 par Rio Tinto, Fer et Titane. Ce programme a permis, en 1994, la mise en opération de notre usine d assainissement des eaux. Aujourd hui, elle intercepte environ 99 % des matières en suspension (particules solides) présentes dans les eaux de procédé. À la suite d une vaste consultation menée auprès des citoyens de Sorel-Tracy en 1992, RTFT a aussi développé une solution pour la disposition de ces résidus en milieu terrestre. Ceux-ci sont transportés par wagons, du complexe métallurgique au site du P-84. RTFT a pris plusieurs engagements auprès de la municipalité, des citoyens et du ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs (MDDEP) pour s assurer que le parc à résidus ne crée aucune nuisance à la population et à l environnement. Dès le début, un comité de citoyens a été formé pour suivre ces engagements dans un contexte de dialogue et d ouverture. Le parc a depuis été reconnu comme un modèle de gestion environnementale par le MDDEP, la municipalité et les citoyens. RTFT s est engagée à remettre le site à la Ville de Sorel-Tracy à la fin de sa durée de vie utile et à le végétaliser progressivement. L endroit s additionnera au Parc de plein air Sorel-Tracy ainsi qu à la Colonie des Grèves afin d y aménager des infrastructures récréatives pour la communauté. Le parc servira aux générations actuelles et futures. Le programme de suivi environnemental au Parc à résidus miniers s est poursuivi durant l arrêt de production à l été Les mesures de bruit et de retombées de poussière dans la communauté durant cette période, où aucune activité n avait lieu, sont comparables à celles mesurées lors des opérations de déchargement des résidus. En 2009, cinq dépassements de la norme des retombées de poussières ont été mesurés à l extérieur du P-84. Quatre d entre eux correspondent à deux mois durant lesquels des épisodes de vents particulièrement violents se sont produits au Québec. Une campagne de végétalisation a été réalisée à l automne sur l un des flancs de l empilement. Les travaux effectués ont permis de recouvrir une surface de 0,6 hectare. D autres travaux vont voir le jour dans les années à venir. 18 Santé, sécurité et environnement Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

19 La photographie est une gracieuseté de la Coopérative de solidarité du Parc régional des Grèves Travaux de végétalisation effectués en octobre 2009 sur le versant sud Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Santé, sécurité et environnement 19

20 C h a p i t r e 03 Bruit Les enjeux relatifs au bruit concernent autant les employés travaillant sur notre site que nos communautés avoisinantes. En 2009, différentes modifications ont été apportées afin de réduire les impacts de nos activités sur notre entourage, notamment, les travaux effectués sur nos convoyeurs. Bruit (dba) Saint-Joseph-de-Sorel 56,5 54,9 53,3 54,2 54,5 54,4 Saint-Ignace-de-Loyola 52,0 51,2 50,9 53,5* 50,2 50,9 * Contribution du dépoussiéreur portatif de l ancienne tour portuaire. Ce dépoussièreur a été enlevé à l installation de la nouvelle tour. Émissions de poussière Nous continuons d accorder beaucoup d importance à la qualité de l air. À cet effet, nous poursuivons les efforts de réduction en maintenant de bonnes pratiques de contrôle des poussières comme l arrosage des routes et le recouvrement des empilements de scories. De plus, le nombre de points de mesure des retombées de poussière dans la communauté a été augmenté afin d améliorer le suivi de ces dernières. Deux épisodes de vents extrêmes, en mai et en octobre 2009, ont causé plusieurs dépassements, et ce, autant du côté de la qualité de l air ambiant que de celui des retombées de poussière. L ajout de trois (3) points de mesures dans la communauté explique également une partie de l augmentation du nombre de dépassements. Observation des écarts Qualité de l air ambiant (concentration de poussière) Retombées de poussière Santé, sécurité et environnement Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

21 Dioxyde de soufre Nos émissions de dioxyde de soufre (SO 2 ) ont légèrement diminué entre 2008 et 2009 passant de à tonnes. L arrêt de production pendant la période estivale est à l origine de cette diminution. Nous continuons de collaborer avec les gouvernements provincial et fédéral afin d établir des cibles de réduction des polluants atmosphériques pour De nouvelles technologies ont été évaluées et seront testées en La meilleure technologie sera par la suite sélectionnée et permettra de réduire significativement les émissions de SO 2 au cours des prochaines années. Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Santé, sécurité et environnement 21

22 C h a p i t r e 03 Énergie et changements climatiques L entreprise est consciente que les émissions de gaz à effet de serre (GES) résultant des activités humaines contribuent aux changements climatiques et que minimiser ces derniers est un objectif mondial de première importance. Rio Tinto reconnaît que le défi lié aux changements climatiques engendrera des coûts pour la réduction des émissions et nécessitera un changement dans nos façons de faire. Voici comment Rio Tinto, Fer et Titane, prend en compte les initiatives clés de l organisation : 1. Supporter les actions gouvernementales RTFT a pris des mesures concrètes afin de s aligner aux priorités des gouvernements provincial et fédéral en matière de changements climatiques. Une coalition des filiales de Rio Tinto au Canada travaille actuellement avec différents intervenants pour faciliter notre prise de position en ce qui concerne les changements climatiques dans une optique de développement durable. 2. Développer des initiatives à basses émissions pour nos produits Rio Tinto, Fer et Titane a mis sur pied une équipe de spécialistes en Énergie et Changements climatiques active dans le suivi des projets d efficacité énergétique. Nos installations de Sorel-Tracy comprennent également un des plus grands centres de recherche au Canada dans notre domaine. Plusieurs de nos chercheurs y travaillent afin de trouver de nouvelles façons de faire, moins énergivores et moins émettrices de GES. Notre prochain défi sera d évaluer les impacts potentiels des changements climatiques sur nos opérations afin de proposer des mesures d adaptation dans les années à venir. 3. Prendre une position proactive quant à la réduction des émissions de GES à nos opérations RTFT dispose d un programme 5 ans ( ) définissant les cibles annuelles de réduction énergétique et de réduction des émissions de GES prenant en compte la diversité de ses procédés. Comme on peut le constater sur les graphiques en page 23, l arrêt de la production requis pour faire face à la crise économique en 2009 a eu des impacts sur l intensité énergétique, mais a toutefois contribué à une amélioration de l intensité des émissions. 22 Santé, sécurité et environnement Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

23 Grâce à un certain nombre de mesures implantées au cours de l année 2009, les pertes de gaz de procédé du système à gaz sont passées de 10,9 % en 2008 à 5,9 % en L efficacité énergétique de nos procédés est au cœur de nos préoccupations. À ce titre, plusieurs actions ont été entreprises, dont un suivi trimestriel pour chaque usine ainsi que des études énergétiques, permettant d identifier des projets d amélioration d efficacité énergétique et de réduction de nos émissions de GES. Ces différents projets sont évalués dans la même structure de gouvernance présentée dans ce rapport. Intensité énergétique (GJ/t) Intensité des émissions de GES (tco 2 e/t) 13, , , , , , , , , , , ,6886 Les projections de RTFT sont calculées à partir des plans de production prévus pour les années 2010 à La consommation énergétique des installations de Sorel-Tracy pour l année % Électricité 47 % Gaz naturel 15 % Gaz CO réutilisé 23 % Combustibles fossiles 15 % Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Santé, sécurité et environnement 23

24 C h a p i t r e 03 Gestion des hydrocarbures à Havre-Saint-Pierre À la suite de la réception de notre certificat d autorisation délivré en mai 2009 par le ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs, nous avons procédé à l installation d un système d extraction et de traitement des hydrocarbures présents sur la nappe phréatique aux installations du Terminal à Havre-Saint-Pierre. Ce système, plus efficace que la récupération manuelle effectuée dans les années précédentes, a permis de recueillir plus de 1500 litres d eau huileuse à l intérieur de la tranchée d interception des hydrocarbures conçue à cet effet. Gestion des stériles et des effluents miniers à Havre-Saint-Pierre Le système de traitement intérimaire servant au traitement des effluents miniers a été opérationnel pendant toute l année Il a permis de respecter la norme de rejet à l environnement à l exception de 2 dépassements en nickel enregistrés en janvier et en novembre À la suite de ces évènements, des mesures ont été mises en place (achat d équipements de rechange, contrôle et traitement de l eau dans la fosse principale) afin d éviter des dépassements. Les travaux de recherche sur le comportement géochimique des stériles se sont poursuivis en 2009 et prendront fin en L étude entreprise en 2008 sur les sédiments du lac Petit Pas s est terminée en 2009 et a permis de conclure que les concentrations de métaux dans les sédiments du lac se retrouvent dans le premier centimètre et qu en majorité, les sédiments agissent comme puits et non comme charge de métaux dans le lac. Afin de permettre l implantation d un système de traitement permanent, une revue des technologies de traitement a identifié quelques avenues possibles et des essais pilotes devront confirmer leur performance. L année 2010 sera donc consacrée à l ingénierie sur les technologies retenues. L entreposage des stériles continue d être un enjeu majeur au site minier. Les scénarios étudiés tiennent compte, entre autres, de l empreinte sur le territoire, de la topographie et des bassins versants ainsi que des critères de qualité d eau à respecter. Consommation d eau En 2009, nos opérations, à Sorel-Tracy, ont nécessité un volume de 68,4 millions de mètres cubes d eau principalement pompée du fleuve Saint-Laurent. De cette quantité, plus de 80 % est retournée au fleuve après avoir été traitée. À noter que RTFT possède des systèmes de recirculation et de recyclage de l eau qui lui permettent de diminuer sa consommation. Sans ces systèmes, la consommation d eau serait environ 4 fois plus importante. Une diminution de la consommation d eau de 2 % est observée en Cette dernière est principalement due à l arrêt des opérations au cours de l été en considérant que certaines fonctions de l usine étaient toujours actives. Une nouvelle cible de réduction de 16 % par tonne produite pour l horizon est l objectif à atteindre. Des démarches sont entamées pour trouver des avenues afin d améliorer la réutilisation de l eau. 24 Santé, sécurité et environnement Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

25 Effluent industriel Nous sommes toujours soucieux de maintenir la performance de notre usine d assainissement des eaux. Malgré les mesures en place, 6 dépassements à notre autorisation environnementale sont survenus et ont été rapportés au MDDEP en Il y a eu 4 dépassements au niveau du ph et 2 dépassements de matières en suspension dans l effluent. De façon globale, nous avons amélioré la performance de l usine d assainissement des eaux avec une moyenne annuelle de concentration de matières en suspension de 48,7 mg/l, ce qui représente une réduction de 17 % par rapport à Les meilleures pratiques implantées depuis quelques années continuent de porter fruit. En effet, le nombre d évènements et la durée des surverses ont baissé significativement, passant de 80 heures en 2008 à 19,5 heures en Ces évènements sont en tout temps compilés et rapportés mensuellement au MDDEP. Incidents environnementaux Bien que notre système de gestion environnementale soit bien implanté, certaines circonstances font en sorte que des incidents surviennent. Au complexe métallurgique, 15 incidents, principalement des déversements de produits pétroliers ou chimiques, ont été rapportés aux différentes instances gouvernementales. Deux de ces incidents, des bris de réservoirs dans le secteur UGS, ont mené à des enquêtes poussées afin de déterminer leurs causes fondamentales. Des mesures temporaires ont été mises en place et les enquêtes, une fois terminées, permettront d identifier les mesures permanentes à apporter afin de corriger définitivement la situation. Au site minier de Havre-Saint-Pierre, il y a eu 13 incidents environnementaux dont la majorité est attribuable à des bris d équipements causant des déversements de produits pétroliers. Ligne environnementale Notre positionnement près de nos communautés nécessite une vigilance continue de notre part. Notre système de collecte des plaintes et commentaires est un outil indispensable à la gestion responsable de nos impacts. Au cours de l année, 229 appels ont été reçus comparativement à 262 l année précédente, soit une réduction de 13 %. Les retombées de poussière sont le principal objet des appels. Toute personne peut nous faire part de commentaires sur notre ligne environnementale au : ou sans frais : Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Santé, sécurité et environnement 25

26 04 Opérations, finances Les résultats financiers de l année 2009 ont été très affectés par la crise économique et notre rendement sur l actif net (RAN) s est terminé à 3,89 %. Comme pour la plupart des entreprises dans le monde, la crise a amené des préoccupations de profitabilité et de liquidité avec une baisse marquée des prix et de la demande de tous nos produits de plus de 35 %. Nous avons instauré plusieurs mesures de réduction de coûts afin de préserver les liquidités de l organisation. Le dépassement de nos objectifs de réduction démontre que nous avons pris les bonnes décisions au bon moment. Nous avons diminué la précarité de notre position financière en dépassant de 150 M$ l objectif initial de réduction. De plus, la fermeture temporaire, dès le début du deuxième trimestre, aura permis de réduire les frais fixes de 17 M$ et de réduire nos stocks de produits finis. Le redémarrage de la production à la suite de la fermeture a nécessité de la part de tous les employés un travail acharné où les imprévus furent nombreux. Par contre, la crise financière fut une occasion de revoir nos façons de faire. Nous avons démontré que nous sommes un chef de file flexible en produisant en fonction du marché. Il ne s agit plus seulement de produire des tonnes, mais de produire les bons produits à valeur ajoutée, au bon moment, avec une gestion optimale des inventaires et des ressources. Retour sur l actif net (RAN) ,9 4,01 5,1 7 9,8 15,5 12,6 11,8 13,8 14,8 Création de valeur atteinte Création de valeur non atteinte création de valeur : >12 % objectif de l actionnaire : 20 % Calcul du RAN (%) ( revenus dépenses ) actifs nets % RAN 26 Opérations, finances Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

27 Au cours de 2009, notre entreprise a dû s adapter aux réalités du contexte économique. Des changements majeurs se sont imposés. Dès le premier trimestre, nous avons réagi avec la collaboration de nos employés, de nos clients et de nos fournisseurs. Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Opérations, finances 27

28 05 Croissance, innovation La structure de gouvernance : un outil pour l alignement des efforts. 28 Croissance, innovation Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

29 Si 2009 a été une année de crise et de défis, 2010 doit annoncer un retour à la rentabilité. Pour ce faire, le travail d équipe et la collaboration de tous restent essentiels afin d améliorer notre position, autant financière que sur les marchés, et d atteindre nos objectifs en santé, en sécurité, en environnement et en développement durable. Pour ce faire, les axes de travail en 2010 appuieront : 1. La sécurité; 2. La santé financière pour assurer un retour à la profitabilité; 3. La gestion de la performance; 4. L optimisation de l utilisation de la main-d œuvre; 5. Un retour à une production optimale en réponse à la demande des marchés. La mise en place d une nouvelle structure de gouvernance permet dorénavant d identifier les projets porteurs de valeur pour faire face à ces défis organisationnels dans un contexte aux conditions changeantes. En plus du Comité exécutif, une équipe multidisciplinaire projets RTFT et des comités de secteur sont des ressources-clés de cette structure. Avec des membres expérimentés et provenant d horizons variés, l équipe multidisciplinaire s assure de l identification, de la priorisation et du suivi des projets stratégiques nécessaires à l atteinte de nos objectifs. Les comités de secteur ont, quant à eux, la responsabilité de traduire les projets stratégiques en projets sectoriels, d en assurer la réalisation et le maintien des gains. Structure de gouvernance External issues Operation issues Community Issues Health, Safety and Environment Issues Regulatory Issues Comité exécutif Analyse des enjeux et établissement du plan stratégique Avancement Équipe multidisciplinaire -Projets RTFT Priorisation et suivi des projets stratégiques Avancement Comités de secteur Mine Usine d enrichissement Usine de réduction UGS Aciérie Usine de poudres Fonctions et services Avancement Portfolio de projets Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Croissance, innovation 29

30 06 Clients, marchés, qualité Depuis la création de RTFT en 1950, l innovation demeure au cœur de la stratégie de développement de l entreprise, stratégie qui lui a permis de mettre au point un procédé unique au monde et de fabriquer sans cesse de nouveaux produits. Toujours soucieux de répondre aux divers besoins de nos clients et de s adapter au fil des ans aux marchés en perpétuel mouvement. RTFT, malgré le contexte difficile de 2009, a poursuivi le développement de nouveaux produits. Évolution des produits TiO 2 à RTFT 100 Dominance du marché au sulfate Apparition du procédé au chlore Dominance du marché au chlore 95 UGS MD Concentration de TiO 2 (%) SORELSLAG MD RTCS Évolution des produits ferreux à RTFT Billettes rondes (acier) Poudres d acier Billettes carrées (acier) Poudres de fer Fonte en gueuses Clients, marchés, qualité Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

31 Un nouveau site minier, de nouveaux produits! RTCS, le petit nouveau dans le porte-folio de RTFT! Au printemps 2009, notre partenaire minier QMM a livré à notre complexe métallurgique le premier bateau d ilménite à partir duquel il est possible de produire notre nouvelle scorie titanifère RTCS possédant un équivalent de TiO 2 de 90 %. De plus, un nouveau type de fonte sera également produit à partir de ce minerai, soit la QM300. Grâce à ses caractéristiques, cette fonte pourra être utilisée comme agent de scellement pour les cathodes utilisées dans la production d aluminium. Nos produits, à travers le monde! 100 % Asie Pacifique et Chine 8,4 % Amérique du Sud et Centrale 0,2 % Europe 37,2 % Vue aérienne de QMM au cours de la construction à Madagascar Japon 3,0 % Amérique du Nord 51,1 % Asie du Sud-Est 0,1 % Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Clients, marchés, qualité 31

32 C h a p i t r e 06 Des produits haut de gamme RTFT se distingue par ses produits haut de gamme conçus en fonction des besoins spécifiques des clients. Principal produit de RTFT, la scorie titanifère est vendue comme matière première aux producteurs de pigment de titane. Des marques réputées, SORELSLAG MD et UGS MD ainsi que RTCS répondent aux différents besoins du marché international. La scorie SORELSLAG MD classe RTFT parmi les principaux fournisseurs mondiaux de l industrie du pigment de titane utilisant le procédé au sulfate. Ce pigment est un agent de blanchiment et d opacité qui entre notamment dans la fabrication de la peinture, du papier, des plastiques et des tissus. La SCORIE UGS MD et la RTCS, scories très concentrées desservent un marché en croissance, celui des producteurs de pigment de titane qui utilisent le procédé au chlorure. La fonte SORELMETAL MD sert à produire différentes pièces de fonte de très haute qualité. Les billettes d acier SORELSTEEL MD sont utilisées, entre autres, dans la fabrication de fil machine pour des utilisations comme les ressorts, boulons, écrous ou encore la fabrication de tuyaux sans soudure. Le SORELFLUX MD sert à protéger le creuset des hauts fourneaux et à prolonger leur durée de vie. Les poudres de fer et d acier ATOMET MD entrent dans la fabrication de pièces mécaniques de précision surtout utilisées dans l industrie automobile. sorelslag md ugs md 100 % Ilménite 2,83 % sorelsteel md sorelmetal md Scorie 33,62 % UGS 21,34 % Fonte 12,85 % Acier 23,36 % Poudres d acier 4,20 % sorelflux md atomet md Poudres de fer 1,80 % 32 Clients, marchés, qualité Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

33 Rio Tinto, Fer et Titane : Nos produits, on s en occupe! Rio Tinto, Fer et Titane, reconnaît l importance d assurer socialement et d une manière éco-responsable la fabrication, l utilisation et la disposition, à la fin de leur vie utile, de ses produits. Cette responsabilisation supporte nos objectifs corporatifs de développement durable et de maintien des marchés. Cette approche est ce que nous appelons l intendance des produits. Dans cette optique, notre préparation en vue de la conformité à la nouvelle règlementation européenne REACH (Restriction, Evaluation & Authorization of Chemicals) a continué de progresser en 2009 et nous serons prêts pour l enregistrement obligatoire de nos produits destinés au marché de l Europe en novembre Nous avons également poursuivi l étude d envergure des impacts sur la santé et l environnement de nos principaux produits. Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Clients, marchés, qualité 33

34 Ilménite SORELFLUX MD Havre-Saint-Pierre Anthracite Usine d enrichissement Scorie TiO 2 SORELSLAG MD Usine de réduction Scorie QMM Usine UGS UGS TiO 2 UGS MD Scorie QMM RTCS 34 Clients, marchés, qualité Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

35 Ilménite QMM Madagascar Le procédé Fer et Titane Fer en fusion Fonte en gueuses SORELMETAL MD Aciérie Acier en fusion Usine des poudres métalliques Billettes d acier rondes Billettes d acier carrées Poudres de fer Poudres d acier Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Clients, marchés, qualité 35

36 07 Ressources humaines L humain étant au cœur des fonctions reliées à nos opérations et à nos différents services, l équipe des Ressources humaines se veut un partenaire stratégique pour supporter l organisation dans l atteinte des objectifs d affaires. À cet effet, elle déploie des programmes et des activités afin d être reconnue comme un employeur de choix. Avoir une main-d œuvre engagée et alignée sur les objectifs de l entreprise, telle est la vision promue par RTFT. Au cours de la dernière année et dans un contexte de crise économique, des décisions majeures ont été prises par l organisation. La communication interne, externe et les relations publiques ont joué un rôle de premier plan. À l interne, les gestionnaires ont été mis à contribution afin de cascader en priorité l information ponctuelle aux employés. Plusieurs rencontres ont d ailleurs été réalisées dans le cadre de la fermeture temporaire, autant avec nos employés, qu avec les médias et les parties prenantes. Un outil stratégique interne utilisé en 2009 pour traverser la crise économique et s adapter à la situation de fermeture fut le programme «Base zéro». Cet outil, développé et réalisé avec la collaboration de tous nos gestionnaires, aura permis d optimiser le nombre de ressources nécessaires pour effectuer le travail et planifier le recrutement. Ce programme a d ailleurs mis en évidence la nécessité de réduire les effectifs de 10 % en À cet effet, le service des Ressources humaines a mis en place, entre autres, un programme incitatif à la prise de retraite afin de minimiser l impact de la réduction de personnel sur les employés actifs. Ce programme a permis à 225 employés de quitter pour une retraite bien méritée à la fin du mois de juin, soit 201 retraités au complexe métallurgique de Sorel-Tracy et 24 retraités aux installations de Havre-Saint-Pierre. Pourcentage de l effectif total Moyenne d heures de formation 25 % 75 % % 77 Cadres Syndiqués Une simulation d urgence s est tenue au complexe métallurgique de Sorel-Tracy. Il s agissait d une simulation, en temps «réel», qui a permis aux équipes de gestion de crise d identifier les améliorations à apporter pour faire face à de possibles situations d urgence. 36 Ressources humaines Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

37 Nombre d employés par tranche d âge par site (décembre 2009) Havre-Saint-Pierre Sorel-Tracy 18 à 19 ans 2 18 à 19 ans à 24 ans à 44 ans à 64 ans à 24 ans à 44 ans à 64 ans ans et plus 0 65 ans et plus 0 Total des heures de formation par site (décembre 2009) Havre-Saint-Pierre Sorel-Tracy Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Ressources humaines 37

38 C h a p i t r e 07 À Havre-Saint-Pierre, pour surmonter les défis de recrutement régionaux, nous avons rapidement mis en place un plan d actions à court et moyen termes. D ailleurs, nous travaillons en étroite collaboration avec le Centre local d emploi et le Centre d éducation aux adultes de la Commission scolaire de la moyenne Côte-Nord afin de dresser un portrait actuel des besoins en main-d œuvre dans la région. Consciente que tous les changements et les évènements de 2009 ont affecté nos employés, l équipe RH a proposé et élaboré une démarche appelée «Relance». Celle-ci sert à favoriser le travail d équipe et les liens intersectoriels, à identifier les bons coups, mais aussi les irritants et les situations critiques. «Relance» symbolise le besoin de renouveler le climat et vient supporter le comité exécutif et tous les gestionnaires dans l intégration d une nouvelle culture d entreprise de responsabilisation et d engagement. Déployée vers la fin de l année, «Relance» monopolisera, sur une base ponctuelle, une partie importante des ressources en 2010 et Dans cette optique de responsabilisation et d harmonisation de nos pratiques avec celles de Rio Tinto, nous avons apporté des changements dans le programme de rémunération de nos cadres. Ces changements favoriseront la rétention de notre main-d œuvre à l intérieur du groupe et permettront le partage des meilleures pratiques. Notre approche de l entreprise est le code de conduite mondial de Rio Tinto. Sa dernière publication remontait à 2003 et l édition 2009 se voulait une mise à jour de l un des documents les plus importants du Groupe. Notre approche de l entreprise a été déployée afin de sensibiliser tous nos employés à l importance du respect de ce code de conduite. La façon dont chacun de nos employés se comporte contribue à notre réputation et à notre réussite. Quatre valeurs fondamentales en découlent et définissent notre identité : responsabilité, respect, travail d équipe et intégrité. Un rappel concernant l utilisation du service Exprimez-vous a également été fait à la fin de l année Toutefois, ce n est qu en janvier 2010 que tous les employés recevront la documentation par courrier. Ce service indépendant et confidentiel permet à tous les employés et entrepreneurs de Rio Tinto de porter à l attention de la direction une préoccupation ou un problème sérieux. Exprimez-VOUS Quelque chose ne va pas au travail? Appelez Exprimez-VOUS sans frais, au Tous les appels feront l objet d un suivi. Disponible dans 150 langues. 38 Ressources humaines Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

39 L équipe de formateurs a contribué au développement des ressources internes en donnant heures de formation, soit heures à Sorel-Tracy et heures à Havre-Saint-Pierre. Près de 30 % de ces heures ont été consacrées à la santé, à la sécurité et à l environnement. Ajoutons à cela heures de formation accordées à nos entrepreneurs. Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Ressources humaines 39

40 08 Communautés, gouvernements Le système de gestion des relations communautaires Nous désirons créer des relations durables avec notre entourage, des relations qui se caractérisent par le respect mutuel, le partenariat actif et l engagement à long terme. La bonne gestion des relations avec la communauté est aussi essentielle pour le succès de notre entreprise que la gestion de nos activités. Nous faisons des efforts pour nous adapter aux cultures, aux modes de vie, aux traditions et aux préférences de nos parties prenantes dans les communautés d accueil où nous sommes actifs. Nous visons à ce que notre travail environnemental et communautaire soit étroitement coordonné et tienne compte de la façon dont les effets et les conséquences de nos activités sont perçus. Diagnostics de relations communautaires Afin d établir le bilan en regard des normes corporatives de relations communautaires et de mieux cibler les actions à mettre en œuvre, nous avons organisé deux ateliers multidisciplinaires appelés diagnostics de relations communautaires dans nos sites de Havre-Saint-Pierre et Sorel-Tracy. Devant les défis croissants reliés aux attentes de nos employés, du gouvernement et des populations, le diagnostic nous indique que nous devrions : Havre-Saint-Pierre Avoir une meilleure connaissance et compréhension des enjeux de la communauté de Havre-Saint-Pierre. Développer une stratégie et un plan pluriannuel d engagement avec les communautés afin de mieux répondre à leurs attentes et à celles du gouvernement. L année 2009 fut bien chargée pour la région de la Minganie. Le projet hydroélectrique de la rivière Romaine a apporté un achalandage sans précédent dans cette région. Y étant un employeur important, Rio Tinto, Fer et Titane, a été préoccupée par cette situation et a amorcé une approche avec les acteurs locaux afin d intégrer ses propres plans de développement avec ceux du milieu. C est pourquoi, lorsque le Gouvernement du Québec a créé un Comité interministériel pour pallier la pression du projet hydroélectrique, nous avons approché la MRC de la Minganie afin de nous y intégrer. Nous vous tiendrons au courant des développements de cette concertation dans le rapport Sorel-Tracy Les enjeux environnementaux en raison de la proximité des communautés. Une certaine dépendance de la région à RTFT due à son faible niveau de diversification économique. La décroissance démographique dans un contexte de rareté grandissante en main- d œuvre qualifiée. Rio Tinto, Fer et Titane, est un partenaire actif de la démarche de développement durable de la région de Sorel-Tracy connue sous le nom d Agenda 21. Nous sommes également présents dans le groupe de travail qui a préparé la démarche de Fierté Régionale pilotée par le Centre Local de Développement Pierre-de-Saurel. 40 Communautés, gouvernements Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

41 Consciente de sa responsabilité envers ses communautés d accueil, l entreprise poursuivra, dans les prochaines années, le travail concerté avec les acteurs locaux afin de dynamiser le développement socio-économique. En 2010 un exercice d évaluation des relations communautaires de RTFT, appelé Évaluation Gérée sur Site (EGS), sera réalisé dans les communautés de Sorel-Tracy et de Havre-Saint-Pierre et permettra de bien identifier les points à améliorer dans nos relations avec ces dernières. Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Communautés, gouvernements 41

42 C h a p i t r e 08 Dons, commandites et partenariats Rio Tinto, Fer et Titane, contribue financièrement à plusieurs initiatives dans ses communautés d accueil. Près de $ ont été investis dans le milieu en 2009 malgré la crise financière, et ce, dans différentes sphères d activités. De plus, plusieurs employés contribuent personnellement à l amélioration de la qualité de vie de leurs collectivités en s impliquant bénévolement dans divers projets. Notre entreprise fournit également de l aide à des organismes locaux en impliquant ses experts, de différents domaines, dans des comités et des organismes du milieu. Par exemple, c est avec le support d un de nos experts en environnement que la Ville de Saint-Joseph-de-Sorel développe son projet d aménagement de descente de bateau. Contributions financières 2009 à la communauté (%) Éducation 40 Environnement 17 Loisirs 15 Lutte à la pauvreté 9 Culture Santé 8 8 Développement local 3 Infrastructures 0 Cette année, nous avons injecté plus de 255 M$ dans l économie au Québec dont près de 90 M$ dans l économie de nos deux régions d accueil, soit la MRC du Bas-Richelieu et MRC de la Minganie. Ces données excluent certains fournisseurs (ex. : électricité, impôts). 42 Communautés, gouvernements Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009

43 Le rapport de développement durable 2009 Toujours soucieuse de rendre compte de sa performance, Rio Tinto, Fer et Titane, publie un rapport de bilan social et environnemental depuis En 2006, ce rapport est devenu un rapport de développement durable. Des efforts sont déployés, année après année, afin d améliorer cet outil de communication avec nos parties prenantes. À la suite de la parution du présent rapport, les commentaires de nos parties prenantes seront recueillis afin de les intégrer dans le prochain rapport. Si vous avez des questions ou des commentaires concernant ce rapport, veuillez communiquer avec le Service des communications à : Afin de diminuer l empreinte écologique, le Rapport de développement durable est disponible seulement en format électronique, version française et anglaise, sur les sites Internet de l organisation à et Les lignes directrices de la GRI Pour une deuxième année, le Rapport de développement durable de Rio Tinto, Fer et Titane, s est inspiré des lignes directrices de la GRI (G3) qui se retrouvent en annexe du présent rapport. Glossaire Ilménite Minerai qui constitue la principale source industrielle du titane. Généralement, on le représente comme un titanate de fer TiO 2 FeO. Scorie Écume causée par l oxydation se formant à la surface d un métal en fusion. Contrairement à l industrie sidérurgique où la scorie est un sous-produit, cette écume est notre produit vedette, le dioxyde de titane. Fonte en gueuses Masse de métal ou d alliage, de forme simple et massive, généralement destinée à être transformée par refusion ou autre procédé. Anthracite Charbon de grande pureté. TiO 2 Dioxyde de titane. Stérile Roche en place ou extraite ne contenant pas de minéraux en quantité suffisante pour permettre une exploitation économiquement rentable. Surverse Débordement, trop plein. Rio Tinto, Fer et Titane Rapport de développement durable 2009 Communautés, gouvernements 43

44 Rio Tinto Fer et Titane Complexe métallurgique 1625, route Marie-Victorin Sorel-Tracy (Québec) J3R 1M6 T F Rio Tinto Fer et Titane Mine et Terminal 951, boulevard de l Escale Havre-Saint-Pierre (Québec) G0G 1P0 T F Conception et réalisation : Naïka Communications inc. Édition, rédaction et coordination : Rio Tinto, Fer et Titane Révision : Agence de traduction Passeport Photographes : Simon Ménard et Anthony Bannister

Fer et Titane. Rapport de développement durable. Bâtir l avenir

Fer et Titane. Rapport de développement durable. Bâtir l avenir Fer et Titane 2011 Rapport de développement durable Bâtir l avenir 2 Rio Tinto s occupe de prospection, d exploitation et de traitement de ressources minérales. Il produit principalement de l aluminium,

Plus en détail

RIGUEUR RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES

RIGUEUR RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES RIGUEUR ET RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES RIGUEUR ET RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES «... des choix plus rigoureux et responsables s imposent.» Rigueur et responsabilité dans

Plus en détail

Rio Tinto Simandou Rapport sur le développement durable 2009

Rio Tinto Simandou Rapport sur le développement durable 2009 Rapport sur le développement durable 2009 Un projet de classe mondiale qui a des retombées importantes sur les plans de la conservation de l environnement, du renforcement des capacités des communautés

Plus en détail

Phase VI (2014-2018) du Réseau européen des Villes-santé de l OMS : objectifs et conditions

Phase VI (2014-2018) du Réseau européen des Villes-santé de l OMS : objectifs et conditions Réseau européen des Villes-santé de l OMS Phase VI (2014-2018) du Réseau européen des Villes-santé de l OMS : objectifs et conditions RÉSEAU EUROPÉEN DES VILLES-SANTÉ DE L OMS Phase VI (2014-2018) du

Plus en détail

CAP vers la RSE. Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance. Pratique

CAP vers la RSE. Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance. Pratique CAP vers la RSE Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance Pratique Le MEDEF remercie les personnes qui ont contribué par leur expertise à la rédaction de ce guide :

Plus en détail

ENTREPRENDRE UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE EN ENTREPRISE

ENTREPRENDRE UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE EN ENTREPRISE ENTREPRENDRE UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE EN ENTREPRISE Conseil Patronal de l Environnement du Québec 640 rue Saint-Paul Ouest, bureau 206, Montréal (Québec) Canada H3C 1L9 Téléphone : 514 393-1122

Plus en détail

Différent Performant Présent. Rapport financier 2007

Différent Performant Présent. Rapport financier 2007 Différent Performant Présent Rapport financier 2007 DESJARDINS, LE PLUS GRAND GROUPE FINANCIER COOPÉRATIF AU CANADA Desjardins, c est plus qu une banque. C est le plus grand groupe financier intégré de

Plus en détail

Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du Nouveau-Brunswick

Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du Nouveau-Brunswick Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du Nouveau-Brunswick Société d habitation du Nouveau-Brunswick Ministère du développement social CNB7140 Un foyer, c est l espoir Stratégie de logement du

Plus en détail

Mars 2015. discours sur le budget 2015-2016. Prononcé à l Assemblée nationale par M. Carlos Leitão, ministre des Finances, le 26 mars 2015.

Mars 2015. discours sur le budget 2015-2016. Prononcé à l Assemblée nationale par M. Carlos Leitão, ministre des Finances, le 26 mars 2015. Mars 2015 discours sur le budget 2015-2016 Prononcé à l Assemblée nationale par M. Carlos Leitão, ministre des Finances, le 26 mars 2015. NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien

Plus en détail

Des politiques meilleures pour une vie meilleure. La mission de l OCDE depuis 50 ans

Des politiques meilleures pour une vie meilleure. La mission de l OCDE depuis 50 ans Des politiques meilleures pour une vie meilleure La mission de l OCDE depuis 50 ans Crédits graphiques : Page 24 OCDE (2011), Panorama des statistiques de l OCDE 2010 : Économie, environnement et société,

Plus en détail

Stratégie de Défense Le canada d abord

Stratégie de Défense Le canada d abord Stratégie de Défense Le canada d abord Message du Premier ministre Le présent gouvernement a pris le pouvoir avec l engagement ferme de défendre le Canada. Pour respecter cet engagement, nous devons assurer

Plus en détail

climatiques 2013-2020

climatiques 2013-2020 Stratégie gouvernementale d adaptation aux changements climatiques 2013-2020 Un effort collectif pour renforcer la résilience de la société québécoise Juin 2012 Dépôt Légal Bibliothèque et Archives nationales

Plus en détail

Un programme intégré de formation et de développement de l agriculture par les paysannes et les paysans

Un programme intégré de formation et de développement de l agriculture par les paysannes et les paysans DOCUMENT CONCEPTUEL Un programme intégré de formation et de développement de l agriculture par les paysannes et les paysans Janvier 2010 UPA Développement international Table des matières 1. Contexte...

Plus en détail

Création d une symbiose industrielle

Création d une symbiose industrielle Création d une symbiose industrielle Centre de transfert technologique en écologie industrielle Informations Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec le Centre de transfert technologique en

Plus en détail

VI. Pour une exemplarité environnementale

VI. Pour une exemplarité environnementale VI. Pour une exemplarité environnementale PROJET DE BUDGET PRIMITIF 2012 SOMMAIRE VI Pour une exemplarité environnementale Introduction générale... VI. 5 à VI.7 VI-1 - Agir pour modifier les pratiques

Plus en détail

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE SUIVI DE LA PERFORMANCE

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE SUIVI DE LA PERFORMANCE ROYAUME DU MAROC PROGRAMME DE RÉFORME DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DU SUIVI DE LA PERFORMANCE NOVEMBRE 2006 Préparé par : Gérald Collange, Pierre Demangel, Robert Poinsard SOMMAIRE

Plus en détail

Plan Santé au travail

Plan Santé au travail Plan Santé au travail 2005-2009 Plan Santé au travail 2005-2009 Le plan santé au travail est issu d un travail collectif. Il a été élaboré, sous l autorité du Ministre délégué aux relations du travail,

Plus en détail

UNE FONCTION PUBLIQUE HORIZONTALE, FLEXIBLE ET TOURNÉE VERS L AVENIR

UNE FONCTION PUBLIQUE HORIZONTALE, FLEXIBLE ET TOURNÉE VERS L AVENIR UNE FONCTION PUBLIQUE HORIZONTALE, FLEXIBLE ET TOURNÉE VERS L AVENIR MARS 2014 UNE INITIATIVE SOUTENUE PAR Wilson Foundation i Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif,

Plus en détail

Plan d action 2010-2011. déposé au Conseil d administration du FRSQ le 8 octobre 2010

Plan d action 2010-2011. déposé au Conseil d administration du FRSQ le 8 octobre 2010 Plan d action 2010-2011 déposé au Conseil d administration du FRSQ le 8 octobre 2010 TABLE DES MATIÈRES Le FRSQ... 2 Mise en contexte.. 5 1. Soutenir l excellence.. 6 Les enjeux de l excellence en recherche.

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE

GUIDE DE MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE GUIDE DE MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE 1 Recherche et rédaction : Isabelle Coulombe (FTQ) Martine Joyal (CISO) André Marcoux (AREQ) Marie-Noëlle Roy (CISO-CQCAM) Anne Sarrasin (CISO)

Plus en détail

Plan stratégique pour faciliter le don et la greffe d organe et de tissu au Canada

Plan stratégique pour faciliter le don et la greffe d organe et de tissu au Canada Plan stratégique pour faciliter le don et la greffe d organe et de tissu au Canada Collaboration entre la Société canadienne du sang et les intervenants dans le domaine du don et de la greffe d organe

Plus en détail

Stratégie d intervention à l intention des travailleuses et des travailleurs de 45 ans et plus. Pour que toutes et tous profitent du plein emploi

Stratégie d intervention à l intention des travailleuses et des travailleurs de 45 ans et plus. Pour que toutes et tous profitent du plein emploi Stratégie d intervention à l intention des travailleuses et des travailleurs de 45 ans et plus Pour que toutes et tous profitent du plein emploi MOT DE LA MINISTRE Si le vieillissement de la main-d œuvre

Plus en détail

N O T R E TOUT RESPONSABILITÉ PART SOCIALE D UNE 2014 IDÉE

N O T R E TOUT RESPONSABILITÉ PART SOCIALE D UNE 2014 IDÉE N O T R E TOUT RESPONSABILITÉ PART SOCIALE D UNE 2014 IDÉE Réalisons vos idées 1 Message du président 2 À propos de nous 4 Clients 10 Employés 14 Collectivité 20 Environnement 24 Gouvernance 26 Économie

Plus en détail

Résumé - Pays-Bas. Moteurs de la gouvernance. Cadre de la gouvernance publique

Résumé - Pays-Bas. Moteurs de la gouvernance. Cadre de la gouvernance publique RÉSUMÉ PAYS BAS 1 Résumé - Pays-Bas Moteurs de la gouvernance L évolution des performances de l économie néerlandaise au cours des trente dernières années s est accompagnée de politiques s attachant à

Plus en détail

1. CHAPTER LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE

1. CHAPTER LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE 1. CHAPTER 1 LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 4 2. UTILISATION DU GUIDE DE MISE EN OEUVRE 6 3. PPRINCIPES DE REPORTING 8 3.1 Principes de contenu

Plus en détail

Peut-on faire confiance à son prestataire? Application à la prestation logistique

Peut-on faire confiance à son prestataire? Application à la prestation logistique Peut-on faire confiance à son prestataire? Application à la prestation logistique Virginie LANGLET Consultante SAP, Unilog ITS, Diplômée ISLI 2006 virginie.langlet@unilog.fr Le marché de la prestation

Plus en détail

Plan détaillé pour assurer la viabilité

Plan détaillé pour assurer la viabilité icace Effi Sécuritaire Accessible A Efficace Eff écuritaire Accessible A Efficace Effi Sécuritaire icace Effi Sécuritaire Accessible A Efficace Eff écuritaire Accessible A Efficace Effi Sécuritaire icace

Plus en détail

Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux et de meilleure qualité en combinant fl exibilité et sécurité

Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux et de meilleure qualité en combinant fl exibilité et sécurité Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux et de meilleure qualité en combinant fl exibilité et sécurité Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux

Plus en détail

Guide : COMMENT ACHETER UNE PME

Guide : COMMENT ACHETER UNE PME Guide : COMMENT ACHETER UNE PME HEC Montréal et Desjardins vous autorisent à reproduire, distribuer et communiquer le présent guide pour des fins non commerciales à la condition de respecter l intégralité

Plus en détail

Les marchés du carbone expliqués CARING FOR CLIMATE SERIES

Les marchés du carbone expliqués CARING FOR CLIMATE SERIES Les marchés du carbone expliqués CARING FOR CLIMATE SERIES Anaïs Delbosc et Christian de Perthuis Anaïs Delbosc est chargée de recherche à la Mission Climat de la Caisse des Dépôts. Elle travaille sur

Plus en détail