Différent Performant Présent. Rapport financier 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Différent Performant Présent. Rapport financier 2007"

Transcription

1 Différent Performant Présent Rapport financier 2007

2 DESJARDINS, LE PLUS GRAND GROUPE FINANCIER COOPÉRATIF AU CANADA Desjardins, c est plus qu une banque. C est le plus grand groupe financier intégré de nature coopérative au Canada. Grâce à la complémentarité du réseau des caisses et de plus de vingt filiales, il offre à ses membres propriétaires et à ses clients des services financiers diversifiés, adaptés à leurs besoins, accessibles partout sur la planète, le jour comme la nuit, à des coûts compétitifs. Cette force du groupe, jumelée à une gestion rigoureuse du patrimoine collectif qui lui est confié, permet à Desjardins d afficher une performance financière enviable. Il n est donc pas étonnant que Desjardins, dont l actif est d environ 150 milliards de dollars, soit aussi la 1 re institution financière au Québec, la 6 e au Canada et l une des 100 plus importantes au monde. Desjardins est la plus accessible de toutes les institutions financières au Québec avec les caisses, les centres financiers aux entreprises, les réseaux de distribution des filiales et les multiples possibilités virtuelles, dont un site Internet financier qui est le plus visité au Québec. Grâce à ses composantes, Desjardins accroît sa présence et sa notoriété ailleurs au Canada, notamment en Ontario. Sa présence est aussi notable à l'étranger, où il est un chef de file et un modèle, entre autres en matière de coopération internationale. Fort de sa performance financière, de sa distinction coopérative, de l engagement de ses dirigeants élus et de la mobilisation des employés de toutes ses composantes, Desjardins reste fidèle à sa mission depuis 107 ans, soit mettre l argent au service de ses membres et clients. un actif de 144,1 G$. À l échelle canadienne, plus de 6 millions de membres dont 5,8 millions au Québec et en Ontario, incluant près de entreprises dirigeants élus et engagés et plus de employés dévoués, au Canada points de service au Québec et en Ontario, soit 536 caisses et 891 centres de services. 114 points de service au Manitoba et au Nouveau-Brunswick, soit 41 caisses affiliées et 73 centres de services. 49 centres financiers aux entreprises au Québec et 3 en Ontario. 28 points de service de Desjardins Credit Union en Ontario. une vingtaine de sociétés offrant toute la gamme des services financiers et, pour bon nombre d entre elles, actives dans plusieurs provinces canadiennes. 3 centres de services de la Desjardins Bank en Floride et une succursale de la Caisse centrale Desjardins aux États-Unis. un réseau virtuel guichets automatiques et Internet à la fine pointe de la technologie. Bilan de responsabilité sociale 2007 Toujours à l écoute de nos membres, clients et partenaires avec des employés compétents qui s engagent à bâtir un monde meilleur. Nous sommes fiers de vous présenter l édition 2007 de notre rapport de responsabilité sociale. Cette publication s articule autour des quatre grands thèmes suivants : l écoute de nos membres et clients, l importance de nos employés, l engagement communautaire et social et le respect de l environnement. La santé et la sécurité financière, nos domaines de prédilection, sont au cœur de chacun de ces grands thèmes. Pour constater combien la présence de Desjardins Sécurité financière profite à la société, il faut lire notre Bilan de responsabilité sociale Vous pouvez en obtenir une copie en communiquant avec Desjardins Sécurité financière (nos coordonnées figurent à la fin du présent document).

3 01 TABLE DES MATIÈRES Profil 02 L année 2007 en un coup d œil 03 Message de la direction 04 Hommage au président sortant du Mouvement Desjardins 06 Rapport de gestion 07 Responsabilité en matière d information financière Rapports des vérificateurs et de l actuaire désigné États financiers consolidés 31 État récapitulatif consolidé des cinq dernières années 57 Renseignements sur la compagnie 58 UN GROUPE FINANCIER INTÉGRÉ DE NATURE COOPÉRATIVE MEMBRES au Québec et en Ontario MEMBRES et CLIENTS DCU en Ontario MEMBRES au Nouveau-Brunswick et au Manitoba 536 CAISSES POPULAIRES ET CAISSES D ÉCONOMIE au Québec et en Ontario Desjardins Credit Union 40 CAISSES acadiennes et manitobaines Desjardins Cabinet de services financiers Fédération de l Ontario Fédérations de l Acadie et du Manitoba Gestion Valeurs mobilières Desjardins Services financiers Valeurs mobilières Desjardins Fiducie Desjardins Fonds de sécurité Desjardins Capital Desjardins Valeurs mobilières Desjardins Disnat Valeurs mobilières Desjardins international Valeurs mobilières Desjardins / Bodiam Market Perspectives Caisse centrale Desjardins Caisse centrale Desjardins U.S. Branch Desjardins Bank Desjardins Capital de risque S.E.C. et Fonds d investissement Desjardins régionaux Capital régional et coopératif Desjardins (1) La Personnelle, compagnie d assurances* La Personnelle, assurances générales* FÉDÉRATION DES CAISSES DESJARDINS DU QUÉBEC Desjardins Groupe d assurances générales Certas direct, compagnie d assurances* Desjardins, services d assurances générales* Desjardins Assurances générales* Certas, compagnie d assurances auto et habitation* Développement international Desjardins Desjardins Sécurité financière Desjardins Sécurité financière Investissements Sigma Assistel Fondation Desjardins Desjardins Gestion d actifs Desjardins Gestion internationale d actifs DGAM Holding Company Société historique Alphonse- Desjardins Fiera Capital* Desjardins Gestion immobilière (1) Fonds public en capital de risque dont la gestion a été confiée à Desjardins Capital de risque. Au 31 décembre 2007 Note : L organigramme ne traduit pas la structure légale de propriété. Lien de propriété Membres auxiliaires * Propriété partagée

4 02 Desjardins Sécurité financière Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie (Desjardins Sécurité financière ou la Compagnie) offre une gamme adaptée de produits et de services en assurance vie et santé, épargne et retraite répondant aux besoins évolutifs de sécurité financière des particuliers et des groupes et entreprises. Ces produits et services sont offerts par le biais d employés et de partenaires engagés à assurer la satisfaction des membres des caisses Desjardins ainsi que de ses clients. Desjardins Sécurité financière est une filiale du Mouvement des caisses Desjardins, le plus important groupe financier intégré de nature coopérative au Canada, qui gère plus de 144,1 milliards de dollars et qui compte plus de personnes à son service. Desjardins Sécurité financière sert également ses clientèles par le biais des institutions financières, dont les caisses Desjardins, les centres financiers aux entreprises Desjardins et les succursales de Desjardins Credit Union et possède notamment un réseau de 281 conseillers en sécurité financière dédié à la clientèle des caisses Desjardins. Elle entretient des liens d affaires avec de nombreux représentants en régimes collectifs, des firmes d actuaires-conseils ainsi que des courtiers et des agents généraux (MGA) répartis à la grandeur du Canada. Certains produits sont aussi accessibles en direct, soit par le commerce électronique ou par téléphone. Desjardins Sécurité financière possède deux filiales principales : Profil Desjardins Sécurité financière aide plus de cinq millions de Canadiens à se préparer à faire face aux imprévus de la vie et à planifier leur retraite en assurant leur sécurité financière. À cet effet, elle leur propose une combinaison adaptée de protections d assurance vie et d assurance santé qui leur permettent de se prémunir contre les conséquences financières d un accident, d une maladie ou d un décès. Elle leur offre aussi des solutions d épargne novatrices qui leur procurent aujourd hui la tranquillité d esprit et leur donneront, au moment de la retraite, les moyens de réaliser leurs projets et de vivre leurs rêves. Issue de la fusion d une vingtaine de portefeuilles et compagnies, dont l Assurance vie Desjardins-Laurentienne et L Impériale, compagnie d assurance-vie, et forte d une expérience plus que centenaire, Desjardins Sécurité financière, pionnière de la caissassurance au Canada, constitue une force active dans l industrie de l assurance de personnes et des services financiers au Canada. Elle occupe aujourd hui le quatrième rang des assureurs de personnes au Canada et le premier rang au Québec en ce qui a trait au volume de primes souscrites. 1 En plus de son siège social à Lévis, Desjardins Sécurité financière a des bureaux dans plusieurs villes canadiennes, dont Vancouver, Calgary, Winnipeg, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec, Halifax et St. John s. Pour répondre aux préférences de ses différentes clientèles, Desjardins Sécurité financière offre aux particuliers et aux groupes un accès diversifié à ses produits et services par le biais de ses bureaux de vente et de plusieurs autres modes de distribution, dont les centres financiers SFL Partenaire de Desjardins Sécurité financière et SFL Placements Cabinet de services financiers au Québec, ainsi que les centres financiers Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant et Desjardins Sécurité financière Investissements dans les autres provinces canadiennes. Ces centres financiers répondent aux besoins des particuliers et des propriétaires d entreprises. Desjardins Sécurité financière Investissements inc. est une filiale de courtage en fonds communs de placement et en assurance. Elle permet aux représentants partenaires, conseillers en sécurité financière et planificateurs financiers de nos centres financiers ainsi qu aux représentants en épargne-retraite collective d avoir accès aux produits de plus de 15 manufacturiers d assurance canadiens et de plus de 60 manufacturiers de fonds communs de placement. Sigma Assistel inc., autre filiale de Desjardins Sécurité financière, est en activité depuis le milieu des années Pionnière dans le domaine de l assistance téléphonique au Canada, elle offre la gamme la plus étendue de services dans son domaine d activité, y compris l assistance voyage et l assistance internationale, l assistance routière, l assistance convalescence et l assistance juridique de même que l assistance vol d identité et des programmes d aide aux employés (PAE). Elle compte aujourd hui une vaste clientèle d entreprises canadiennes et internationales, tels des compagnies d assurance, des institutions financières, des émetteurs de cartes de crédit et des associations. Plus de cinq millions de Canadiens ont accès 24 heures par jour, où qu ils se trouvent dans le monde, aux services d assistance de Sigma Assistel inc. 1 Les données sur le marché mentionnées dans le présent rapport sont fondées sur les plus récents renseignements publiés à partir des rapports du Bureau du surintendant des institutions financières et de l Autorité des marchés financiers, dont la plupart au 31 décembre 2006.

5 03 L ANNÉE 2007 EN UN COUP D œil Exercices clos le 31 décembre (en M$, sauf indication contraire) Variation (%) 2007/ Primes nettes 2 575, , ,3 5,6 Primes liées aux produits d assurance collective 1 937, , ,9 14,5 Groupes administrés (SAS)* 68,0 53,8 50,8 26,4 Primes liées aux produits d assurance individuelle 392,6 374,2 362,4 4,9 Vente de produits d épargne Produits collectifs 218,5 290,6 316,1-24,8 Produits individuels 255,8 254,9 236,6 0,4 Fonds communs de placement 636,3 516,9 461,7 23,1 Revenus nets de placement 514,3 674,1 672,0-23,7 Bénéfice net 216,7 151,3 159,7 43,2 Rendement de l avoir de l actionnaire 27,5 % 20,7 % 24,9 % 6,8 % Bilan Actif sous gestion - fonds général , , ,3 19,6 - fonds distincts 2 246, , ,3 6,4 Actif sous administration (fonds communs de 5 021, , ,2-0,1 placement) Total de l actif sous gestion et administration , , ,8 13,2 Provisions techniques , , ,0 18,2 Ressources humaines Nombre d employés permanents ,3 Nombre d employés temporaires ,9 Nombre de représentants et courtiers ,2 * SAS : Services administratifs seulement , Encours* (en G$ au 31 décembre) 131, * Assurance en vigueur 137, , , , Revenu de primes (en M$ au 31 décembre) 2 090, , , ,3 Principales réalisations Bénéfice net de 216,7M$, en hausse de 43,2 % par rapport à Croissance de 42,2 % du bénéfice d exploitation à 288,3 M$. Taux de rendement de l avoir des actionnaires de 27,5 %, un des meilleurs taux de l industrie des services financiers. Croissance de 13,1 % de l assurance en vigueur. Primes nettes de 2,6 G$, en croissance de 5,6 %. Très forte croissance des ventes d assurance à l extérieur du Québec : - Croissance de 174 % des ventes d assurance pour les groupes et entreprises au cours des deux dernières années ; - Croissance de 42,1 % des ventes d assurance vie individuelle en Croissance de 14,9 % des primes en assurance collective. Croissance de 9,7 % du volume de primes pour les produits commercialisés en direct. Augmentation de 11,9 % de l actif du fonds général par rapport au 1 er janvier Rentabilité de tous les secteurs d affaires. Atteinte du cap des contrats Vision 1 en vigueur. En épargne-retraite individuelle, lancement du contrat Helios, un des produits les plus innovateurs sur le marché. Signature de plusieurs contrats majeurs en assurance collective, particulièrement à l extérieur du Québec. Signature d une entente de distribution de produits d assurance directe avec un important endosseur pancanadien dans le domaine du commerce au détail. Signature, par Sigma Assistel, de plusieurs ententes de service, ce qui a permis de porter à 5 millions le nombre de Canadiens ayant accès à ses services d assistance. Acquisition du complexe Desjardins à Montréal ainsi que des immeubles de la Fédération des caisses Desjardins du Québec et de Desjardins Groupe d Assurances générales sur le campus de Lévis. 1 L environnement Vision consiste en une gamme complète de protections en cas de décès, d invalidité, d accident ou de problèmes de santé. L année 2007 en un coup d œil

6 04 Alban D Amours Président et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins Richard Fortier Président et chef de l exploitation de Desjardins Sécurité financière Message de la direction Des résultats qui réaffirment la vigueur de notre croissance À la veille d entreprendre la phase finale de notre plan stratégique , nous enregistrons des résultats qui illustrent la justesse de nos orientations et l efficacité des efforts déployés pour atteindre les objectifs que nous poursuivons. Ces résultats démontrent de façon éloquente la vigueur de notre croissance, notamment à l extérieur du Québec où nous nous positionnons de plus en plus comme une alternative de choix aux chefs de file en assurance de personnes. Sur le plan du développement des affaires, nous affichons pour la deuxième année de suite une progression appréciable des ventes d assurance et une augmentation de 12,8 % des primes. En assurance collective, nous avons connu une nouvelle année record en ce qui a trait à la croissance nette des affaires. Plus particulièrement dans le marché de l assurance pour les groupes et entreprises, nous enregistrons une croissance significative près de deux fois supérieure à la croissance moyenne de l industrie. Pour la première fois de notre histoire, les ventes dépassent le cap des 200 millions de dollars dans ce secteur d activité, se chiffrant à près de 240 millions de dollars. Le bénéfice net atteint également un niveau record, soit 216,7 millions de dollars, une hausse substantielle de 65,4 millions de dollars par rapport à La part du bénéfice net attribuable aux actionnaires ultimes, les caisses Desjardins, s établit à 211,1 millions de dollars. De plus, affichant un excellent rendement de l avoir de l actionnaire de 27,5 %, Desjardins Sécurité financière réalise un des meilleurs taux de l industrie. L atteinte de tels résultats nous permet d apporter une importante contribution à la rentabilité du Mouvement des caisses Desjardins et à son rayonnement à la grandeur du Canada. Stimulés par ces résultats, dont certains dépassent même nos attentes, nous entendons continuer sur notre lancée de façon à raffermir notre position au quatrième rang des assureurs de personnes au Canada et à accroître notre leadership au Québec. Nous accentuerons nos efforts visant la croissance organique de l ensemble de nos secteurs d activité et nous porterons une attention particulière au développement de notre offre de service intégrée dans le réseau des caisses Desjardins. Une relève à préparer Dans un contexte généralisé de vieillissement de la main d œuvre, les risques de manque de relève s accroîtront au cours des prochaines années. Le secteur de l assurance ne fera pas exception. Aussi, appuyés par nos gestionnaires, nous proposons diverses actions dans une démarche d ensemble qui vise principalement à accélérer le développement d habiletés de gestion, en particulier chez les professionnels et les chefs d équipe. En identifiant les postes-clés susceptibles de devenir vacants au cours des prochaines années et

7 05 en agissant de façon préventive et significative, nous entendons prévenir l impact qu un manque de relève pourrait avoir sur la réalisation de notre plan d affaires. De plus, afin d attirer et de retenir les ressources humaines requises, nous élaborerons un projet d aménagement des temps de travail visant un meilleur équilibre travail / vie personnelle. Chacun de nos gestionnaires sera appelé à contribuer à la réussite de ce projet d entreprise, tout en tenant compte des réalités inhérentes à son secteur d affaires. Un Conseil d administration actif Sous la présidence de M me Sylvie St-Pierre Babin, les treize membres du Conseil et de ses différents comités (exécutif, placements, vérification et déontologie) se sont réunis à 44 reprises en En plus d assurer le respect de la mission et des valeurs de l entreprise, les membres du Conseil ont assuré un suivi rigoureux de l état d avancement des grandes orientations stratégiques. Ils ont aussi procédé à l étude et à l approbation des budgets et des états financiers et se sont penchés sur plusieurs dossiers importants comme les règles de gouvernance, la gestion des risques, le programme de gestion de la relève pour l ensemble des cadres, le développement pancanadien ainsi que la planification de la main-d œuvre. Le Conseil a également eu à travailler sur des dossiers de synergies avec le Mouvement des caisses Desjardins et ses filiales. Enfin, il a adopté ou révisé plusieurs des politiques régissant les activités de la Compagnie, ses ressources humaines et sa conformité aux pratiques de gestion saine et prudente. Par ailleurs, dans un souci de perfectionnement de leurs connaissances, les membres du Conseil d administration ont reçu au cours de l année différentes formations sur des sujets et enjeux liés à l industrie des services financiers. Ils sont ainsi mieux outillés pour assumer leur responsabilité et contribuer à une gestion saine et prudente de l entreprise. Un succès collectif Nos employés, représentants et partenaires font preuve d un engagement qui ne se dément pas. Ensemble, ils mettent leurs compétences au service de nos clients et de notre mission d entreprise. Nous tenons à les en remercier chaleureusement. Aux membres de notre comité de direction, nous exprimons une reconnaissance particulière pour leur aptitude à susciter l adhésion de leurs équipes à notre mission, à nos valeurs et à nos orientations stratégiques et pour leur apport aux succès de Desjardins Sécurité financière. Nous remercions également les dirigeants du Mouvement des caisses Desjardins et les membres de notre Conseil d administration qui nous manifestent un appui solide et efficace. À M me Ursula Menke, qui a quitté notre Conseil en cours d année, nous exprimons notre reconnaissance pour sa participation active aux travaux du Conseil. Par ailleurs, nous souhaitons la bienvenue à un nouvel administrateur, M. Robert Guerriero, qui s est joint au Conseil d administration en cours d année. Enfin, nous tenons à remercier M. Denis Berthiaume et M me Constance Lemieux qui nous ont quittés en 2007, après avoir occupé chez Desjardins Sécurité financière des postes de gestion stratégiques pendant une dizaine d années. M me Lemieux demeure au sein du Mouvement des caisses Desjardins. Perspectives Fiers des résultats que nous présentons dans les pages qui suivent, nous poursuivrons avec rigueur, détermination et confiance l application de notre plan stratégique Nous accentuerons notre rythme de croissance dans l ensemble du marché. Pour ce faire, nous miserons sur nos avantages distinctifs, dont notre appartenance au Mouvement des caisses Desjardins, ainsi que sur l engagement de nos employés pour qui nous voulons être chaque jour un employeur de choix. Nos résultats de la prochaine année paveront la voie à un nouveau plan triennal qui, comme celui qui s achève, proposera des orientations et des objectifs fort stimulants. Nous pourrons ainsi continuer d assumer notre responsabilité à l égard des cinq millions de Canadiens qui comptent sur nous pour assurer leur sécurité financière et nous offrirons à nos actionnaires ultimes, les caisses Desjardins, un rendement à la hauteur de leurs attentes. Nous les remercions de leur confiance. Alban D Amours Chef de la direction Richard Fortier Président et chef de l exploitation Message de la direction

8 06 hommage au président sortant du mouvement Desjardins Avec toute notre gratitude, Monsieur D Amours Chef de la direction de Desjardins Sécurité financière depuis 2004, M. Alban D Amours a occupé le poste de président et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins durant deux mandats consécutifs, de mars 2000 à mars Il s est distingué pendant toute cette période par un grand sens de l écoute, une approche de concertation, une fidélité inébranlable à la mission du Mouvement et une grande rigueur dans la mise en œuvre des moyens de la réaliser. Sous le leadership de M. D Amours, Desjardins s est employé à conjuguer performance financière et performance coopérative. D excellents résultats financiers ont ainsi été obtenus en même temps que se poursuivait la recherche de réponses toujours adaptées aux besoins des membres et clients et de leurs collectivités. Le Mouvement Desjardins que nous lègue M. D Amours est aujourd hui fort de sa gouvernance coopérative et d une direction stratégique coordonnant l action de toutes les composantes du Mouvement. Il se caractérise également par une offre de services financiers diversifiée et de qualité, des pratiques commerciales et de gestion imprégnées des valeurs coopératives, une riche démocratie participative, un développement des affaires ouvert sur le Canada tout entier. Le Mouvement s appuie sur des employés qui bénéficient de milieux de travail leur offrant de multiples occasions d épanouissement personnel et professionnel. Tout cela ne peut que nous inspirer la plus grande confiance en l avenir. Alban D Amours Aussi, les membres du conseil d administration, du comité de direction de même que les employés de Desjardins Sécurité financière désirent-ils exprimer à M. D Amours leur plus profonde reconnaissance et le remercier à la fois pour ses réalisations et pour les qualités humaines manifestées dans l exercice de ses importantes responsabilités. Tous lui offrent leurs meilleurs vœux de réussite et de bonheur pour la nouvelle étape de sa vie qui s amorce maintenant.

9 07 Rapport de gestion Notre vision En nous appuyant sur l intégration et le partenariat avec le Mouvement des caisses Desjardins, nous voulons, au terme du cycle de planification financière : être reconnu à titre d acteur important de notre industrie au niveau canadien, ce qui signifie augmenter nos parts de marché pour assurer notre position sur le marché du Québec et doubler notre part de marché dans les marchés choisis des autres provinces ; être reconnu comme un manufacturier qui offre des avantages distinctifs et qui constitue une alternative de choix aux trois principales compagnies d assurance de personnes au Canada ; développer et offrir à nos clients, de façon proactive, des produits et des services qui se démarquent par le rapport qualité/prix ainsi que par la simplicité de l offre et la facilité transactionnelle ; optimiser notre relation privilégiée avec le réseau des caisses Desjardins et développer des liens plus étroits avec nos partenaires et clients ; développer nos deux secteurs d excellence : le développement et la gestion du produit, ainsi que le service aux clients et aux partenaires de distribution ; mettre l accent sur l efficacité opérationnelle et miser sur l engagement de notre personnel ; offrir un rendement à la hauteur des attentes de notre actionnaire. Mise en garde sur les énoncés prévisionnels Certains des énoncés contenus dans le présent rapport de gestion, notamment les énoncés relatifs aux stratégies ou aux résultats futurs des activités de Desjardins Sécurité financière ainsi que d autres énoncés dont la réalisation est tributaire de conditions ou d événements ultérieurs, sont des énoncés prévisionnels. Ils se caractérisent habituellement par l emploi de termes tels «pouvoir», «devoir», «soupçonner», «estimés», «prévoir», «croire» ou par l emploi du conditionnel. Ces énoncés ont pour objet, non pas de renseigner sur des faits passés, mais de faire état des attentes, des estimations et des prévisions de Desjardins Sécurité financière en ce qui touche les événements futurs. Les énoncés prévisionnels contenus dans le présent rapport de gestion ne constituent pas une garantie de résultat et mettent en cause des risques et des incertitudes dont la portée est difficile à prévoir. Les résultats futurs de Desjardins Sécurité financière pourraient différer de ceux qui sont présentés dans les énoncés prévisionnels contenus dans le présent rapport de gestion en raison, notamment, des facteurs traités sous la rubrique «Gestion des risques» du présent rapport. D autres facteurs, tels que des changements d ordre législatif ou réglementaire, l évolution de la conjoncture économique, les changements technologiques et l effet de la vive concurrence dans un marché fortement perméable à la mondialisation, peuvent aussi influer sur la justesse des énoncés prévisionnels contenus dans le présent rapport de gestion. Sauf si la loi applicable l exige, la Compagnie ne s engage nullement à mettre à jour ni à réviser ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux renseignements, d événements futurs, ni autrement. Rapport de gestion

10 08 Nos orientations stratégiques Nos orientations stratégiques , ainsi que nos principales réalisations de l année correspondant à ces orientations, sont énoncées dans le tableau qui suit. Orientations stratégiques Développer les marchés des membres des caisses Desjardins, de manière accélérée et de façon rentable, en bonifiant l offre des caisses par une valeur ajoutée d assurance de personnes, et ce, en partenariat avec le Mouvement des caisses Desjardins. 2. Dans les autres marchés au Québec, devenir chef de file en assurance collective et croître plus rapidement que le marché en épargne-retraite collective, en assurance individuelle ainsi qu en assurance directe. Développer le marché de l épargne individuelle en optimisant le potentiel de SFL Partenaire de Desjardins Sécurité financière, son principal réseau de distribution au Québec. Rapport de gestion 3. Dans les marchés choisis à l extérieur du Québec, doubler la part de marché globale, notamment en s appuyant sur des acquisitions. 4. Poursuivre l amélioration de l efficacité opérationnelle de tous les secteurs de la Compagnie pour produire des avantages concurrentiels. 5. Équilibrer l exploitation par la performance globale et durable : satisfaire les membres des caisses et les clients avec des employés motivés en répondant aux attentes de rendement de l actionnaire.

11 09 Principales réalisations 2007 Atteinte du cap des contrats Vision en vigueur depuis le lancement, en 2000, de l offre d assurance de personnes aux membres Desjardins par des conseillers en sécurité financière attitrés des caisses. Spécialisation de conseillers en sécurité financière visant le développement de clientèles spécialisées ainsi que le maintien et le développement de la clientèle actuelle provenant du réseau des caisses Desjardins. Offre de l assurance crédit sur les nouveaux produits de financement offerts par les caisses Desjardins et les centres financiers aux entreprises (CFE), dont Marge Atout à l intention des particuliers et Crédit rotatif destiné aux entreprises. Optimisation du processus de vente dans les CFE Desjardins. Mise en place de nouvelles façons de faire destinées à faciliter l offre d assurance crédit par les CFE Desjardins. Développement de solutions pour accroître la facilité d adhésion à l Assurance marge de crédit pour les particuliers. Attribution, dans le cadre du 6 e concours annuel Tous vos frais à nos frais, de prix totalisant près de $ parmi les membres Desjardins ayant adhéré à l Assurance prêt ou renouvelé leur adhésion. Poursuite des actions visant l intégration de la rente viagère à l offre de service des caisses Desjardins. Forte croissance des primes en assurance pour les groupes et entreprises (7,6 % en 2007, comparativement à une croissance moyenne de 4,2 % pour le marché). Lancement de TRACE Environnement Cycle de vie, une solution innovatrice destinée aux promoteurs de régimes d épargne-retraite collective. Nouvelle offre d Assurance solde de crédit et d Accirance, Assurance accident de personnes lors de l activation de la carte VISA Desjardins, incluant une gratuité de 3 jours d Assurance voyage. Campagne de promotion ciblée pour l Assurance voyage et l Assurance vie 50+ au Québec et en Ontario, dont la tenue d une campagne de type DRTV (direct response TV). Importante augmentation des ventes à la suite de l amélioration de l offre des produits d assurance directe sur Desjardins.com. Croissance de 10,5 % des primes en assurance directe. Forte croissance des ventes et des primes : - Croissance de 41,7 % des ventes d assurance vie individuelle à l extérieur du Québec ; - Croissance de 16,3 % des ventes en assurance collective. Conclusion d une première entente avec une Credit Union en Ontario en vue d offrir les produits d assurance crédit et d assurance directe à ses membres, ouvrant ainsi la voie au développement de ce marché au Canada. Signature d une entente avec un important endosseur pancanadien dans le domaine du commerce au détail pour la distribution de produits d assurance directe. Conclusion d un partenariat d assurance avec l Association des hôpitaux de l Ontario regroupant quelque travailleurs du réseau de la santé. Obtention des contrats d assurance collective des membres de l Association des enseignants de Terre-Neuve et de employés de Metro inc. et ses compagnies affiliées. En assurance individuelle, poursuite du développement du réseau de distribution Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant par l ouverture de quatre nouveaux centres financiers en Nouvelle-Écosse, en Ontario et en Colombie-Britannique. En épargne-retraite individuelle, introduction du contrat Helios qui offre des garanties à la carte sur une famille de fonds de placement garanti. Croissance des primes supérieure à celle des dépenses administratives. Diminution des coûts unitaires d assurance de 1,0 %. En assurance pour les particuliers, regroupement de certaines activités de centres d appel pour accroître la flexibilité et répondre à la croissance. Harmonisation des processus d affaires de gestion de fonds. Instauration d indicateurs de mesure pour les services à la clientèle permettant de quantifier les gains rapportés par les travaux d efficacité opérationnelle. Poursuite du projet Portrait client permettant de colliger toute l information relative à un client dans un même fichier, dans le respect de la vie privée de ce dernier. Plus de 2,6 millions de clients s y retrouvent et plus de 500 employés l utilisent. Certains secteurs affichent déjà des gains d efficacité et d amélioration de la qualité de service. Nouvel outil Web donnant rapidement accès aux procédures de travail à plus de employés des services à la clientèle entraînant des gains de productivité et l amélioration de la qualité de service. Poursuite des travaux d amélioration des systèmes administratifs. Sondages de satisfaction auprès des clients, des membres de caisses et des partenaires indiquant notamment : - Un taux de satisfaction très élevé et en croissance des membres de caisses et des CFE, notamment en ce qui a trait à la valeur ajoutée de l offre d assurance crédit ; - Un très haut taux de satisfaction des nouveaux assurés pour l ensemble des produits offerts en direct (Assurance voyage, Assurance-vie 50+, Assurance solde de crédit et Accirance, assurance accident de personnes), tant au plan des garanties offertes, qu à ceux du processus d achat et du service à la clientèle ; - Un excellent taux de satisfaction parmi les administrateurs et les preneurs de régimes d assurance collective à l égard des produits offerts, de la qualité de service et des divers processus d acquisition, d administration, de prestation et de renouvellement liés aux contrats. Rendement de l avoir de l actionnaire atteignant 27,5 %, parmi les meilleurs taux dans l industrie. Rapport de gestion

12 10 Analyse de la performance et des perspectives Industrie et tendances du marché Rapport de gestion Sur le plan démographique, vieillissement, immigration et nouvelles structures familiales influenceront l offre et la demande de produits et services financiers au cours des deux prochaines décennies. D une part, la croissance prévue de la population canadienne n atteindra que 0,7 % en moyenne par année entre 2006 et 2031, tandis que le segment des «65 ans et plus» croîtra de 3,1 %. Des répercussions se feront sentir sur les marchés de l accumulation, de la santé et du décaissement, alors que les principales cohortes de baby-boomers aborderont la retraite. D autre part, la population canadienne est non seulement concentrée dans certaines provinces, mais aussi dans certaines régions urbaines caractérisées par la croissance économique et par une forte immigration. Enfin, la structure familiale continue d évoluer : la proportion de couples sans enfant et de familles monoparentales va en augmentant. L offre de produits et services financiers devra s adapter à cette nouvelle réalité. Les attentes et les comportements des consommateurs évoluent à un rythme rapide, l Internet facilitant l accès à l information et aux échanges à tous les niveaux. Les consommateurs jouent un rôle de plus en plus actif dans la production de contenus d information et diffusent notamment leur évaluation des offres qui leur sont faites par les entreprises. En tant que consommateurs et clients, ils recherchent la convivialité et l efficacité dans toutes les étapes du cycle d achat. Cette évolution sans précédent de la relation client exige que l ensemble des partenaires de la chaîne de distribution et de service adaptent leurs façons de faire. Du côté des régimes d avantages sociaux, la tendance des entreprises à limiter leur implication financière se manifeste à bien des égards, notamment dans l offre de comptes de gestion de la santé aux travailleurs ainsi que dans l offre de régimes de retraite à cotisations déterminées pour remplacer les régimes à prestations déterminées. Les travailleurs seront amenés à participer plus activement à la planification et au financement des avantages sociaux. Par conséquent, l assureur doit se préoccuper de fournir à l employeur et à ses employés des outils et approches de communication et d éducation des participants sur le plan de la santé et de la retraite. En ce qui concerne le marché de l assurance crédit au Québec, 2007 s est avérée une bonne année pour le crédit hypothécaire. Cependant, le repli de l activité résidentielle prévu en 2008 affaiblira graduellement la demande d emprunt des particuliers. La demande de crédit à la consommation, qui a quelque peu fléchi cette année malgré la croissance des ventes au détail, devrait aussi connaître un ralentissement. Par ailleurs, le déplacement observé d une partie de plus en plus importante du crédit, des institutions financières vers les points de vente (concessionnaires automobiles, magasins d ameublement, etc.), représente un défi à l adaptation des produits d assurance crédit pour ces nouveaux réseaux de distribution. Dans le domaine de l épargne, on note que les plus âgés des baby-boomers entrent dans la «zone à risque pour la retraite», c est-à-dire dans les cinq à dix années de transition vers le décaissement des épargnes prévues pour la retraite. Un des défis que ces préretraités ou retraités ont à relever est de pallier le risque de survivre à leurs épargnes. Ils doivent trouver un juste équilibre entre l assurance de retirer un revenu et l obtention d une certaine plus-value sur le retour de leur investissement. Devant cette situation, l industrie des services financiers adapte son offre en offrant aux baby-boomers des solutions intégrées de gestion du revenu de retraite dont certaines éliminent le fardeau de veiller activement à la répartition des actifs de leurs portefeuilles ainsi qu un large éventail de possibilités touchant le revenu et l investissement. Dans le marché de l accumulation en épargneretraite collective, la première génération des fonds «cycles de vie», qui était essentiellement conçue en fonction de l horizon temporel de placement du participant, cède sa place à une deuxième génération qui tient aussi compte de la tolérance au risque de l investisseur. C est dans cette foulée que Desjardins Sécurité financière a lancé en 2007 un environnement «cycle de vie» qui établit une série de parcours vers la retraite associés à des portefeuilles prédéterminés de répartition de l actif correspondant à l âge et à la tolérance au risque du participant. Enfin, dans le marché de l assurance vie individuelle, le faible taux de relève dans la force de vente risque de s avérer insuffisant pour préserver la part de marché de l industrie de l assurance par rapport aux produits substituts, et ce, en dépit d une conjoncture favorable. Les baby-boomers vieillissants deviennent en effet de plus en plus sensibles à des besoins de sécurité financière tels que la garantie de revenu de retraite, la qualité de vie en cas de perte d autonomie, la planification successorale, etc. De plus, les jeunes familles ne sont pas adéquatement servies. Pour corriger le tir, l industrie de l assurance de personnes devra mettre en place de nouvelles stratégies, notamment pour attirer les nouvelles générations et faciliter leur intégration à la profession.

13 11 Analyse des états financiers Faits marquants 2007 Deux faits marquants de l année ont été enregistrés au chapitre de la rentabilité et de la croissance des affaires. Le troisième concerne un important projet de synergie immobilière au sein du Mouvement des caisses Desjardins. Enfin, le quatrième est lié à la situation difficile du crédit hypothécaire à hauts risques sur les marchés mondiaux. Sur le plan de la rentabilité, le bénéfice net franchit un niveau record en Celui-ci a en effet augmenté de plus de 43,2 % par rapport à 2006, atteignant 216,7 M$. Sur le plan de la croissance des affaires, nous avons poursuivi notre importante percée pancanadienne, notamment par la signature de contrats d assurance collective avec des groupes et entreprises de grande envergure. 8,8 % Provinces de l Ouest Ontario Québec Provinces de l Atlantique Extérieur du Canada Nous avons fait l acquisition du complexe Desjardins à Montréal et des immeubles occupés par la Fédération des caisses Desjardins du Québec et par Desjardins Groupe d Assurances générales sur le campus de Lévis. La crise de liquidités sur le marché du papier commercial adossé à des actifs (PCAA) non émis par des banques a affecté à la baisse le résultat net de l exercice de 17,8 M$. Répartition géographique des affaires 0,4 15,7 % 68,5 % 6,6 % 0,4 % 8,8 % Provinces de l Ouest Ontario Québec Provinces de l Atlantique Extérieur du Canada 15,7 % Rapport de gestion 68,5 % 6

14 12 Rapport de gestion SITUATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉE Desjardins Sécurité financière présente ses résultats d exploitation et les données comparatives sur une base consolidée. Ils incluent les résultats de ses filiales dont Sigma Assistel inc. et Desjardins Sécurité financière Investissements inc. Bénéfice net La rentabilité de Desjardins Sécurité financière s accroît, le bénéfice net franchissant le cap des 200 M$ pour la première fois de son histoire. En 2007, le bénéfice net atteint en effet 216,7 M$, en hausse de 43,2 % par rapport à Plusieurs facteurs ont contribué à l atteinte de ce résultat largement supérieur à celui de l an dernier. Parmi ceux-ci, mentionnons la croissance des ventes en assurance collective, une expérience favorable, une meilleure performance des placements et une amélioration des coûts unitaires Évolution du bénéfice net (en M$) 109, , , , ,7 La part du bénéfice net attribuable aux actionnaires ultimes, les caisses Desjardins, s élève à 211,1 M$, soit 65,3 M$ de plus qu en Avec un excellent rendement de l avoir de l actionnaire qui atteint les 27,5 % par rapport à 20,7 % l an dernier, Desjardins Sécurité financière réalise sans conteste un des meilleurs taux de rendement dans l industrie des services financiers. Grâce à ses performances répétées, la Compagnie continue de fournir un apport significatif à la rentabilité du Mouvement des caisses Desjardins qui, au terme de l exercice de 2007, a déclaré des excédents cumulés avant ristournes aux membres de 1 101,0 M$. Actif sous gestion et sous administration À la fin de l exercice financier 2007, l actif total sous gestion et sous administration de la Compagnie s élève à 22,6 G$, en hausse de plus de 8,5 % par rapport au 1 er janvier L introduction des nouvelles normes comptables, dont les effets sont détaillés dans la note 3 du rapport annuel, a exigé de constater les instruments financiers à leur juste valeur, augmentant ainsi l actif total au 1 er janvier 2007 de 874,0 M$. Croissance des ventes et des primes Le revenu de primes d assurance et de rentes enregistre une hausse de 5,6 % en 2007, s établissant à 2 575,3 M$ par rapport à 2 438,4 M$ en Les primes nettes d assurance affichent une croissance de 12,8 % par rapport à 2006, atteignant 2 329,7 M$. Au Québec, la croissance globale des primes pour tous les secteurs d affaires a été de 6,8 %. Dans les autres provinces canadiennes, la croissance de 29,5 % des primes a été significative tant en assurance individuelle qu en assurance collective. Les ventes d assurance ont poursuivi leur très forte croissance en 2007, atteignant 415,7 M$ par rapport à 364,8 M$ en 2006, une hausse de 14,0 %. Cette performance remarquable résulte principalement des ventes réalisées en assurance pour les groupes et entreprises. Du côté de l assurance individuelle, les nouvelles ventes affichent une croissance de 9,1 %. Le secteur de l épargne marque, au chapitre des ventes et des nouveaux dépôts, une croissance de 4,5 % en 2007, malgré une baisse des ventes en rentes individuelles, les ventes atteignant 1 110,6 M$. Du côté des fonds communs de placement, les ventes affichent une nette progression de 23,1 % par rapport à 2006, pour atteindre 636,3 M$. Les ventes de fonds de placement garantis Helios et Millenia s élèvent à 151,7 M$, soit une hausse marquée de 32,4 %. En épargne collective, les ventes de 218,5 M$ sont en baisse de 24,8 % par rapport à l année 2006, période au cours de laquelle d importants contrats de rentes servies avaient été conclus. Papier commercial adossé à des actifs (PCAA) non bancaires Le dernier semestre de 2007 a été marqué par des perturbations sur les marchés financiers internationaux, tout particulièrement par une détérioration du marché mondial du crédit. Cette situation a engendré une baisse de confiance à l égard de certains produits financiers, dont le papier commercial adossé à des actifs (PCAA) provenant de conduits non bancaires canadiens, entraînant une crise de liquidités sur le marché du PCAA. Dans un tel contexte, ces conduits non bancaires n ont pas pu émettre de nouveaux titres de PCAA ni utiliser leur encours de trésorerie pour honorer leurs obligations relativement au PCAA arrivant à échéance, touchant ainsi plusieurs investisseurs, dont Desjardins Sécurité financière. Dans le but de pallier les effets de l absence de liquidité dans le marché du PCAA non bancaire et de rétablir un climat de confiance, une entente a été conclue en août dernier entre plusieurs investisseurs et institutions financières dont le Mouvement des caisses Desjardins. L entente visait à favoriser l établissement d activités normales au sein du marché canadien du PCAA non bancaire. Cette entente a donné lieu à la création d un comité pancanadien formé d investisseurs. Les travaux du comité avaient pour but de formuler une proposition de restructuration juste et équitable pour tous les investisseurs. Cette proposition permettrait de convertir les titres de PCAA en obligations à long terme à taux variable et qui préserverait la valeur et la transparence sur le marché des actifs sous-jacents afin de promouvoir la liquidité et la confiance du marché à l égard des nouveaux billets émis. Le 23 décembre 2007, le comité a annoncé une entente de principe sur la restructuration globale du PCAA dont la mise en œuvre, sujette à un certain nombre de conditions (y compris divers consentements et approbations), devrait être complétée en mars Étant donné l absence de marché actif sur les titres de PCAA, la direction de Desjardins Sécurité financière a estimé leur juste valeur en utilisant une technique d évaluation basée sur un modèle financier traduisant les incertitudes quant au rendement, au risque de crédit des actifs sous-jacents, aux montants des encaissements et aux échéances. Le modèle financier reflète les particularités des ententes de restructuration annoncées à ce jour. Il tient compte des données de marchés disponibles et des hypothèses réalistes afin de fournir une juste valeur reflétant les conditions de marchés au 31 décembre.

15 13 La méthodologie adoptée par Desjardins Sécurité financière tient compte des probabilités de réussite de la restructuration (conversion des titres de PCAA en obligations à terme) et des probabilités de scénarios de liquidation des actifs des conduits non bancaires. En raison du respect des conditions contractuelles d origine ayant trait, entre autres, aux liquidités des titres de PCAA, une baisse de valeur totale de 34,2 M$ résultant de l évaluation des titres est constatée aux résultats de l exercice. La méthode d évaluation décrite ci-dessus peut produire une juste valeur qui peut ne pas être une indication de la valeur nette de réalisation ultime ou de la valeur marchande future. Bien que la direction croie que sa technique d évaluation est appropriée dans les circonstances, des modifications dans les hypothèses importantes, notamment celles relatives à la détermination des probabilités de réalisation des scénarios, du risque de crédit des actifs sous-jacents et de la qualité des actifs en collatéral des conduits non bancaires, pourraient changer de façon significative la valeur attribuée aux titres de PCAA au cours des prochains trimestres. Perspectives 2008 Desjardins Sécurité financière entreprend en 2008 la dernière phase de son plan d affaires triennal. À ce sujet, nous avons tenu en 2007 deux sessions de réflexion stratégique qui nous ont amenés à formuler à notre Conseil d administration certaines propositions visant à actualiser notre plan stratégique et à articuler nos stratégies autour de quatre grands axes. Le premier axe se définit comme suit : collaborer au développement du Mouvement Desjardins en contribuant à accroître la sécurité financière des membres des caisses et des centres financiers aux entreprises et en participant à la rentabilité de ce dernier. Nous accorderons la priorité au maintien et au développement de la clientèle actuelle et nous optimiserons le développement de nos marchés cibles. De plus, nous poursuivrons l adaptation de notre offre d assurance crédit aux nouveaux produits de crédit offerts par le réseau des caisses et des CFE Desjardins et nous ajusterons cette offre aux autres canaux de distribution en croissance. D autre part, nous accompagnerons la Fédération des caisses Desjardins du Québec dans le développement des offres et des stratégies de mises en marché visant à servir ses clientèles cibles. Le deuxième axe consiste à accélérer notre développement du marché pancanadien. C est dans cet esprit que nous poursuivrons notre percée dans des marchés choisis. En assurance collective, les investissements que nous avons réalisés dans nos systèmes d administration et de demandes de prestations permettront de faciliter les transactions en direct à nos clients, tant pour nos offres standards que flexibles. En épargne-retraite collective, nous poursuivrons nos efforts en vue de simplifier l administration et la gouvernance de nos régimes d accumulation, entre autres par la refonte des services électroniques offerts aux promoteurs de régimes. En assurance individuelle, nous accorderons la priorité à l expansion de nos réseaux de distribution dont celui de Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant où nous prévoyons ouvrir quatre nouveaux centres financiers et nous demeurerons à l affût d acquisitions rentables. En assurance crédit et en assurance directe, nous poursuivrons les efforts amorcés en 2007 afin de conclure de nouveaux partenariats pour l offre de ces produits dans les Credit Unions, principalement en appui au plan de déploiement du Mouvement des caisses Desjardins dans ce marché. Le troisième axe est de continuer d offrir une alternative aux trois principales compagnies d assurance de personnes au Canada en étant concurrentiels sur le plan des coûts et en exploitant nos avantages distinctifs. Dans nos relations avec le Mouvement Desjardins, nous cultiverons sans relâche notre avantage distinctif qui se situe au plan de l intégration de l offre, de la distribution, des systèmes et des processus. Dans les autres marchés, nous nous distinguerons par notre capacité d être à l écoute des clients, par la souplesse que nous manifesterons dans la réponse à leurs besoins et à ceux de nos partenaires et, enfin, par notre capacité de concevoir et de mettre en place avec ingéniosité et efficacité ce que les clients attendent par rapport à leur sécurité financière. Le quatrième axe se rapporte à nos employés. Considérant leur contribution à nos succès collectifs, nous voulons encourager leur pouvoir d agir dans leurs zones de responsabilités, de façon à rendre encore plus efficace la gestion et l exécution des projets. Nous soutiendrons également la conciliation travail / vie personnelle par la flexibilité de l aménagement du temps de travail. L actualisation de notre plan stratégique en cours d année nous a permis de recentrer nos grandes priorités et nous entreprenons l année 2008 avec enthousiasme. D autres défis nous attendent. Nous entendons les relever avec succès, comme nous l avons fait par le passé. Rapport de gestion

16 14 Analyse sectorielle ASSURANCE COLLECTIVE En 2006, Desjardins Sécurité financière s est maintenue en 4 e position en assurance vie collective au Canada, tout en haussant son volume de primes de 6,1 %. Elle a également conservé son 4 e rang en assurance santé, enregistrant une croissance de 10,7 % du volume de primes et une augmentation de 0,4 % de part de marché. Rapport de gestion Activités et produits offerts Le secteur de l assurance collective comprend deux domaines d activité : les régimes d assurance offerts aux groupes et aux entreprises et les régimes d assurance offerts par le biais des institutions financières, dont les caisses Desjardins. D une part, nous offrons aux groupes et aux entreprises des régimes collectifs d assurance vie, d assurance maladies graves, d assurance salaire de courte et de longue durée, d assurance accident-maladie, d assurance frais dentaires, d assurance soins de la vue et d assurance voyage. Tous nos régimes collectifs se distinguent par leur qualité, leur souplesse ainsi que par le service personnalisé offert à leurs titulaires de contrats, administrateurs et adhérents. Ces régimes sont disponibles partout au Canada par l entremise de conseillers en assurance collective et de firmes d actuaires-conseils. Nous maintenons en outre des bureaux de vente dans toutes les régions du pays afin d offrir l accessibilité la plus grande possible à nos produits et services. D autre part, nous offrons des régimes collectifs d assurance vie et invalidité associés à un prêt (assurance crédit) ainsi que d assurance vie liés à un dépôt (assurance vieépargne) par le biais d institutions financières, particulièrement les caisses Desjardins au Québec, les succursales de la Desjardins Credit Union en Ontario, ainsi que les caisses francophones et les autres Credit Unions au Canada. Au Québec, elle a conservé le 1 er rang en assurance vie collective, occupant 29,7 % du marché, par rapport à 18,0 % pour son plus proche concurrent. Tous les tableaux sur les parts de marché de Desjardins Sécurité financière en assurance collective, en assurance individuelle et en épargne publiés dans cette section et les sections suivantes sont tirés d une analyse des états annuels 2006 déposés auprès du Bureau du surintendant des institutions financières (Canada) et de l Autorité des marchés financiers (Québec). Les données pour l année 2007 ne seront disponibles qu au cours du 2 e semestre de Parts de marché de Desjardins Sécurité financière en assurance collective Rang Part de marché Primes souscrites % M$ Canada Vie collective , e 8,1 382, e 8,0 360,6 Santé collective , e 10, , e 9, ,4 Québec Vie collective , er 29,7 315, er 29,9 302,2

17 15 Résultats 2007 Le bénéfice net du secteur de l assurance collective qui inclut l Assurance prêt marque un bond de 58,6 %, atteignant 160,3 M$ par rapport à 101,1 M$ en Évolution du bénéfice net sectoriel en assurance collective (en M$) , , , , ,3 Croissance des ventes et des primes Pour la première fois en assurance pour les groupes et les entreprises, les ventes dépassent le cap des 200 M$ pour atteindre 237,3 M$ au terme de l exercice 2007, en hausse de 21,4 % par rapport à Au total, les primes en assurance collective, incluant les primes en assurance pour les groupes et les entreprises, celles liées aux régimes offerts par le biais des institutions financières, dont les caisses Desjardins, ainsi qu un équivalent de primes pour les groupes administrés (SAS), se chiffrent à 2 005,1 M$, comparativement à 1 745,3 M$ en Deux facteurs sont notamment à l origine de cette hausse substantielle de 14,9 % des primes en 2007 : les ventes importantes réalisées en assurance pour les groupes et les entreprises ainsi que la croissance en Assurance prêt. Le volume total de crédit assuré, tant en assurance prêt vie qu en assurance prêt invalidité, demeure en hausse. Faits saillants 2007 En assurance collective, Desjardins Sécurité financière a connu une année record en ce qui a trait à la croissance nette des affaires. Soulignons que dans le contexte de très vive concurrence du marché, principalement à Montréal et à Toronto, le haut taux de croissance annuel composé de l en vigueur de l assurance pour les groupes et les entreprises s est maintenu. L en vigueur, qui se chiffrait à 36,5 G$ en 2003 est passé à 61,1 G$ en Dans ce secteur d activité, nous occupons le 2 e rang des assureurs au Québec et le 4 e rang au Canada en ce qui a trait aux primes administrées* où notre part de marché est passée de 4,7 % à 5,1 % de 2003 à Au chapitre de l offre de service aux groupes et entreprises, nous nous sommes vu octroyer des contrats majeurs à l échelle pancanadienne en Mentionnons notamment la conclusion d un partenariat d assurance avec l Association des hôpitaux de l Ontario qui regroupe travailleurs du secteur de la santé, l obtention du régime d assurance des membres de l Association des enseignants de Terre- Neuve-et-Labrador et de celui de employés de Metro inc. et ses compagnies affiliées. Par ailleurs, nous développons les outils qui nous permettront d élargir notre offre en matière de régimes flexibles. Enfin, nous avons mis sur pied le programme À votre Évolution des primes d assurance collective par réseau de distribution (en M$) santé qui favorise la santé et le mieux-être des employés. Ce programme s intègre au mode de gestion du preneur du contrat d assurance collective pour augmenter sa compétitivité, hausser sa productivité et diminuer les coûts d exploitation de son entreprise. En ce qui concerne les produits distribués aux membres Desjardins par le réseau des caisses, la croissance soutenue du volume de primes s est poursuivie. En assurance crédit, nous avons étendu notre offre aux nouveaux produits de financement offerts par les caisses et les centres financiers aux entreprises, dont Marge Atout à l intention des particuliers et Crédit rotatif destiné aux entreprises. En outre, nous avons mis en place de nouvelles façons de faire pour faciliter l offre d assurance crédit par les centres financiers aux entreprises. Perspectives 2008 En assurance pour les groupes et entreprises, nous poursuivrons sur une base continue les actions entreprises en 2007 afin d améliorer notre offre en matière de régimes flexibles, d ajouter de nouvelles commodités électroniques à l intention des preneurs et de bonifier nos programmes visant la santé et le mieux-être des employés. En ce qui a trait à l assurance crédit, nous continuerons à ajuster nos produits aux nouveaux modes de financement des caisses Desjardins afin de les offrir de façon simple et efficace aux membres emprunteurs. Nous continuerons d accorder la priorité aux actions destinées à assurer la satisfaction des partenaires et de la clientèle afin de maintenir les plus hauts standards de qualité de service. Dans les marchés choisis à l extérieur du Québec, nous accentuerons nos efforts en vue de conclure de nouveaux partenariats avec les Credit Unions Distribuées aux membres du Mouvement des caisses Desjardins 507,5 481,6 452,3 424,6 398,9 Autres réseaux de distribution 1 429, , , ,4 917,5 Groupes administrés (SAS) 68,0 53,8 50,8 54,3 46,7 Total primes administrées 2 005, , , , ,1 Rapport de gestion * Source : Fraser Group : Group Universe Report 2006.

18 16 Rapport de gestion ASSURANCE INDIVIDUELLE Activités et produits offerts En assurance individuelle, Desjardins Sécurité financière répond aux besoins des particuliers et des travailleurs autonomes de même qu à ceux des employés des petites entreprises en matière de planification financière et de produits de sécurité financière. Les trois types usuels de produits sont offerts à ces clientèles : l assurance permanente, l assurance vie temporaire et l assurance vie universelle. En matière d assurance santé, nous fournissons également une gamme complète de protections, dont l assurance maladies graves et l assurance soins de longue durée. D autres protections, telles que l assurance soins de santé complémentaires, l assurance invalidité de courte ou de longue durée, l assurance accident, l assurance frais dentaires et l assurance soins de la vue sont aussi disponibles. Au Québec, ces produits et services sont notamment distribués par 281 conseillers en sécurité financière attitrés des caisses Desjardins ainsi que par plus de 500 représentants partenaires qui œuvrent au sein de 13 centres financiers du réseau SFL Partenaire de Desjardins Sécurité financière. Dans les autres provinces, notre offre de service est accessible grâce à près de 300 représentants répartis à travers 23 centres financiers de Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant, ainsi qu à près de courtiers et agents généraux à la grandeur du Canada. Enfin, certains de nos produits sont commercialisés par une approche de distribution directe avec ou sans l endossement de partenaires, comme l Assurance vie 50+, l Assurance voyage, l Assurance solde de crédit et Accirance, Assurance accident de personnes. Sur le marché canadien, Desjardins Sécurité financière a enregistré en 2006 une croissance de 4,0 % des primes d assurance vie et santé individuelle par rapport à Au Québec, où la croissance a été de 4,9 % en 2006, la Compagnie a augmenté sa part de marché de 0,1 %. Résultats ,1 Parts de marché en assurance individuelle Évolution du bénéfice net sectoriel en assurance individuelle (en M$) , , , Croissance des ventes et des primes 47, En 2007, les ventes d assurance individuelle affichent une augmentation de 3,5 M$ par rapport à 2006, atteignant 41,9 M$. La croissance provient en partie des ventes réalisées à l extérieur du Québec. Les ventes effectuées par les conseillers en sécurité financière attitrés des caisses Desjardins se chiffrent pour leur part à 16,5 M$, en hausse de 6,5 % par rapport à Rang Part de marché Primes souscrites % M$ Canada Vie et santé individuelle , e 3,4 445, e 3,5 427,9 Québec Vie et santé individuelle , e 10,0 320, e 9,9 305,4 Évolution des primes d assurance individuelle par réseau de distribution (en M$) , , , Distribuées aux membres du Mouvement Desjardins Autres réseaux de distribution 374,2 392,6 En assurance individuelle, le volume de primes est de 392,6 M$, en hausse de 18,4 M$ par rapport à Le volume de primes et le nombre de contrats en vigueur provenant de notre réseau de conseillers en sécurité financière attitrés des caisses Desjardins se sont respectivement accrus de 21,1 % et de 14,1 % par rapport à l année précédente. De plus, le volume de primes au chapitre des produits commercialisés par le mode de distribution directe affiche une croissance de 7,4 %, atteignant 56,3 M$. Faits saillants 2007 Au chapitre de l offre de produits et services d assurance de personnes offerts aux membres des caisses Desjardins par les conseillers en sécurité financière attitrés des caisses, nous avons atteint à l automne 2007 le cap des cent mille contrats Vision en vigueur. Rappelons que l environnement Vision consiste en une gamme complète de protections en cas de décès, d invalidité, d accident ou de problèmes de santé. Les conseillers en sécurité financière utilisent cet ensemble de protections pour proposer à la clientèle des caisses une assurance sur mesure qui répond à leurs besoins particuliers. En 2007, nous avons par ailleurs mis l accent sur la spécialisation de ces conseillers en sécurité financière de façon à rejoindre plus efficacement les marchés ciblés. Du côté de l offre de service aux particuliers par nos autres réseaux de distribution, nous avons lancé deux produits d assurance maladies graves de base, Quiétude 10 et 20 ans, qui sont maintenant intégrés au portefeuille de protections offertes par nos représentants du réseau SFL Partenaire de Desjardins Sécurité financière au Québec

19 17 et Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant dans les autres provinces. Nous avons également mis en place une approche simplifiée en rentes soins de longue durée ciblant particulièrement les personnes de 40 à 60 ans. Sur le plan de la distribution, nous avons harmonisé les processus d affaires de gestion des fonds. Enfin, nous avons poursuivi le développement pancanadien par l ajout de quatre nouveaux centres financiers affiliés au réseau Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant, en Nouvelle-Écosse, en Ontario et en Colombie-Britannique. Du côté des produits commercialisés par une approche de distribution directe, nous avons amélioré l information relative à nos produits disponibles sur le site Internet Desjardins.com afin de faciliter le processus d adhésion. Par ailleurs, nous avons conclu une entente de distribution de produits d assurance avec un important endosseur dans le domaine du commerce au détail. Perspectives 2008 En ce qui concerne l offre d assurance de personnes aux membres des caisses Desjardins par nos conseillers en sécurité financière, nous accorderons la priorité au maintien et au développement de l en vigueur et nous optimiserons le développement des marchés cibles identifiés en Nous accorderons une attention particulière au développement des compétences et au soutien à nos gestionnaires de ventes. Pour ce qui est de l offre d assurance de personnes par nos autres réseaux de distribution, nous poursuivrons le développement pancanadien en identifiant de nouvelles avenues de croissance et en ouvrant quatre nouveaux centres financiers affiliés au réseau Desjardins Sécurité financière Réseau indépendant, tout en ajustant et en optimisant certains éléments du modèle d affaires. Nous continuerons en outre d identifier des opportunités ciblées auprès des agents généraux qui désirent développer une relation d affaires avec nous. Pour soutenir notre offre de produits commercialisés en direct, nous rehausserons nos plate-formes technologiques, nous rechercherons de nouveaux partenaires et endosseurs, nous assurerons une présence publicitaire soutenue et ciblée et nous continuerons d exploiter les possibilités offertes par Internet. ÉPARGNE Activités et produits offerts Ce secteur d affaires couvre l offre d épargneretraite pour les particuliers, ainsi que pour les groupes et les entreprises. À l intention des particuliers et des travailleurs autonomes, nous proposons un vaste éventail de produits, y compris des placements à rendement garanti, des placements à stratégies multiples ainsi que des fonds de placement garanti et des rentes de retraite. Ces produits d épargne individuelle sont distribués par l entremise de notre réseau pancanadien de centres financiers. Dans les caisses Desjardins au Québec, nous offrons en outre des rentes de retraite ainsi que l accès au contrat Helios qui propose des garanties à la carte sur une famille de fonds de placement garanti. À l intention des groupes et entreprises, nous offrons une gamme complète de produits collectifs d épargne-retraite, y compris des régimes enregistrés d épargne-retraite collectifs, des régimes de retraite à cotisations déterminées, des régimes de retraite simplifiés et un choix d instruments d investissement spécialisés pour les caisses de retraite à prestations déterminées. Nous proposons également des régimes de participation différée aux bénéfices et des régimes de retraite individuels conçus spécialement pour les cadres supérieurs ou les actionnaires d une entreprise. Ces régimes peuvent aussi comporter des segments non enregistrés afin de répondre aux besoins des entreprises et de leurs employés. Nos produits d épargne-retraite collective sont distribués principalement par l entremise de firmes d actuaires-conseils et de courtiers spécialisés en avantages sociaux ou en régimes de retraite. Résultats 2007 En épargne, les ventes se chiffrent à 1 110,6 M$, une hausse de 48,2 M$ qui provient principalement des fonds communs de placement. Le secteur Épargne enregistre un bénéfice net de 9,3 M$, soit 1,1 M$ de plus qu en Ventes d épargne (en M$) Évolution du bénéfice net en épargne (en M$) , , , , ,3 En épargne individuelle, les ventes atteignent 255,8 M$, un niveau comparable à celui de Une baisse dans les ventes des produits de rente a été observée dans l ensemble de l industrie en 2007 alors qu inversement, les ventes de contrats de fonds de placement garanti ont affiché une hausse de 23,0 %. Chez Desjardins Sécurité financière, les ventes de fonds de placement garanti atteignent 151,7 M$, une forte croissance de 32,4 % par rapport à Ce résultat s explique par un contexte financier favorable et par les ajustements apportés à l offre de produits de Desjardins Sécurité financière au cours de l année En épargne-retraite collective, malgré une hausse de 12,6 M$ des ventes de produits d accumulation, les ventes marquent une baisse de 72,1 M$ par rapport à 2006, atteignant 218,5 M$. C est au Québec que les ventes de produits d accumulation ont connu la plus forte hausse, atteignant 70,5 M$, soit 15,9 M$ de plus qu en Du côté des rentes servies, les ventes enregistrent un écart négatif de 41,0 % par rapport à 2006, écart qui s explique notamment par l approche disciplinée adoptée par Desjardins Sécurité financière en 2007 au chapitre des soumissions pour conjuguer ses objectifs de croissance tout en maximisant ses marges de rentabilité Épargne-retraite collective 218,5 290,6 316,1 Épargne individuelle 255,8 254,9 236,6 Fonds communs de placement 636,3 516,9 461,7 Rapport de gestion Total 1 110, , ,4

20 18 Faits saillants 2007 Desjardins Sécurité financière a amorcé un virage à l automne 2007 en matière de solutions de planification de la retraite avec le lancement d Helios, son nouveau contrat de fonds de placement garanti. Ce contrat propose une approche à la carte permettant à l investisseur de personnaliser ses garanties selon les événements de sa vie et de bénéficier de mécanismes de protection du capital, dont l option de garantie de retrait minimum (GRM). L option GRM prévoit le remboursement du capital à raison de 7 % par année, soit le versement le plus élevé sur le marché pour un maximum de flexibilité. Le contrat offre également le remboursement d une portion des frais payés pour protéger les investissements. Avec ce nouveau contrat, Desjardins Sécurité financière fait partie des premières institutions financières au Canada à marier activement des stratégies d accumulation et de décaissement novatrices pour mieux répondre aux besoins des générations futures de retraités. En épargne individuelle, nous soutiendrons notre offre de rentes viagères dans le réseau des caisses Desjardins par l ajout de nouveaux outils technologiques ainsi que par un soutien accru à la vente. Le programme Vision retraite, assorti de l offre de rentes servies, demeurera un objectif prioritaire, ce qui nous amènera à poursuivre nos efforts de formation du personnel des caisses. De plus, nous prévoyons continuer d améliorer les options offertes à nos clients en période de décaissement et nous soutiendrons les caisses dans la distribution des fonds de placement garanti par mode de référencement. Enfin, nous poursuivrons nos efforts en vue d améliorer notre offre de certificats de placement garanti variables et nous prévoyons apporter certains changements à la garantie de retrait minimum offerte à l intérieur du contrat Helios. Rapport de gestion Sur le plan de l offre en épargne-retraite collective, nous avons poursuivi notre processus d intégration de l offre de rentes viagères au programme Vision retraite destiné aux membres des caisses Desjardins qui approchent l âge de la retraite ou qui l ont atteint. Par ailleurs, nous avons élargi notre gamme de services aux promoteurs de régimes de retraite en lançant TRACE Environnement Cycle de vie. TRACE offre un environnement dynamique conçu pour s adapter et évoluer en fonction des besoins de chaque participant. Il prend en compte le profil de risque et l âge des participants et leur fournit les outils nécessaires pour les guider et les accompagner tout au long de leur route vers la sécurité financière à la retraite. TRACE devient aussi un outil efficace pour les promoteurs de régime, leur permettant d effectuer une meilleure gestion de leur régime grâce à la vision globale qu ils possèdent du participant et de ses directives de placement. Perspectives 2008 En épargne-retraite collective, nous poursuivrons nos efforts en vue de simplifier l administration et la gouvernance des régimes d accumulation par promoteurs, notamment par le biais d une refonte complète de nos services électroniques. En ce qui concerne les participants, notre objectif est de leur offrir, grâce à TRACE Environnement Cycle de vie, des solutions de retraite personnalisées en fonction de leurs besoins. Nous continuerons sur cette voie.

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE.

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. NOTRE MISSION La mission du Centre financier aux entreprises Desjardins Est de l Ontario est de contribuer à la croissance des entreprises

Plus en détail

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 Québec, le 12 mai 2004 L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec Offre Exclusive Médecins Fédération des médecins résidents du Québec Volet transactionnel Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de la Fédération des médecins résidents

Plus en détail

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le 19 avril 2013 Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le comité d experts a été formé vers la fin de 2011, et on lui a donné le mandat de formuler des

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série REVENU GARANTI POUR LA VIE Série Série Un revenu garanti pour la vie, quelle que soit la conjoncture des marchés. SÉRIE ECOFLEXTRA vous procure un revenu à vie garanti de ne pas diminuer, sans égard au

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Allocution. de monsieur Louis Vachon. président et chef de la direction. de la Banque Nationale du Canada. Centre Mont-Royal

Allocution. de monsieur Louis Vachon. président et chef de la direction. de la Banque Nationale du Canada. Centre Mont-Royal Allocution de monsieur Louis Vachon président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Centre Mont-Royal Montréal, le 29 février 2008 (Seul le texte prononcé fait foi) Mesdames et messieurs,

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Japon. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Japon Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Un survol des marchés de valeurs de placement

Un survol des marchés de valeurs de placement 2 Chapitre2 Un survol des marchés de valeurs de placement D ans le présent chapitre, nous survolerons les principaux marchés offrant des produits d épargne et des valeurs de placement. Après avoir effectué

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Survol de l entreprise

Survol de l entreprise Survol de l entreprise Votre partenaire de confiance. www.inalco.com PAGE SUIVANTE L Industrielle Alliance en bref Valeurs de l entreprise Produits et services L entreprise en chiffres Outils d analyse

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN CONSEIL INDÉPENDANT COURTIER MULTIDISCIPLINAIRE GESTION DE PATRIMOINE UNIVERSITY IMAGINEZ VOTRE PARTENAIRE D AFFAIRES À VOTRE IMAGE Présent d

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION DU MOUVEMENT DES CAISSES DESJARDINS

RAPPORT DE GESTION DU MOUVEMENT DES CAISSES DESJARDINS 14 rapport annuel 2012 du mouvement desjardins rapport de gestion RAPPORT DE GESTION DU MOUVEMENT DES CAISSES DESJARDINS table des matières Note au lecteur 15 1.0 Le Mouvement des caisses Desjardins 18

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890 Votre Énoncé de politique de placement Date : 21/03/10 Préparé pour : Adresse : Province : Code postal : Jean Untel 123, rue Untel Ontario A1B 2C3 Téléphone : (123) 456-7890 Préparé par : Adresse : Province

Plus en détail

ING Canada continue d afficher de solides résultats

ING Canada continue d afficher de solides résultats Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 ING Canada continue d afficher de solides résultats ING Canada Inc. (TSX: IIC.LV) a déclaré aujourd hui un bénéfice net de 202,8

Plus en détail

Journal d inventaire de la succession

Journal d inventaire de la succession Journal d inventaire de la succession Introduction L une des principales responsabilités du liquidateur d une succession consiste à dresser la liste des biens et des dettes de la personne décédée. C est

Plus en détail

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Présentation aux investisseurs Mars 008 Bernard Dorval Chef de groupe, Services bancaires aux entreprises et assurance, et coprésident, TD Canada Trust Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs De

Plus en détail

Programme financier Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s de ces professions. On prend soin de vous

Programme financier Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s de ces professions. On prend soin de vous Programme financier Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s de ces professions On prend soin de vous 02 PROGRAMME FINANCIER Infirmier(ère)s, infirmier(ère)s auxiliaires et étudiant(e)s

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE SOUMISSION DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE AU CONSEIL CANADIEN DES RESPONSABLES DE LA RÉGLEMENTATION D ASSURANCE ET LES ORGANISMES DE RÉGLEMENTATION DES SERVICES D ASSURANCE AU CANADA (CISRO) COMITÉ

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Programme d épargne-retraite collectif. Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices

Programme d épargne-retraite collectif. Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices Programme d épargne-retraite collectif Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices Étape vers l avenir MD est une solution d épargneretraite collective novatrice,

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Avec vous, pour vous procurer une protection du revenu

Avec vous, pour vous procurer une protection du revenu Avec vous, pour vous procurer une protection du revenu Êtes-vous à la recherche d un placement qui peut offrir un revenu prévisible, durable et potentiellement croissant, la vie durant? Que vous soyez

Plus en détail

Guide de référence Mise à jour : novembre 2012

Guide de référence Mise à jour : novembre 2012 Guide de référence Mise à jour : novembre 2012 Table des matières Message aux membres 3 Soutien téléphonique 4 Heures d ouverture et services offerts - des Monts et Rivières 5-6-7 - de St-François-d Assise

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

D assurance-vie avec participation

D assurance-vie avec participation D assurance-vie avec participation Le Réalisateur Patrimoine et Le Réalisateur Succession Michel Poulin,Pl,fin. Expert-conseil Régional De Commercialisation Ordre du jour Aperçu de l assurance-vie avec

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : Partie prenante à la solution pour l industrie du capital de risque au Canada

Le Fonds de solidarité FTQ : Partie prenante à la solution pour l industrie du capital de risque au Canada Le Fonds de solidarité FTQ : Partie prenante à la solution pour l industrie du capital de risque au Canada Rôle clé dans la structuration de l industrie du CR Modèle de création d emplois de qualité et

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

Office of. Office of. the Chief Actuary. au de. Burea

Office of. Office of. the Chief Actuary. au de. Burea Bureau du surintendant des institutions financières Canada Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada Office of the Chief Actuary Burea au de l actuaire

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Voici un résumé du projet de loi n o 80 Loi sur les régimes volontaires

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

Laissez le REER travailler pour votre retraite

Laissez le REER travailler pour votre retraite Fonds de placement garanti RBC Laissez le REER travailler pour votre retraite Get an RRSP working for your retirement La retraite est une perspective agréable pour nombre d entre nous, mais il est difficile

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

Programme de prêts investissement

Programme de prêts investissement Brochure Programme de prêts investissement Réservé aux conseillers à titre d information Page 1 de 14 À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et de

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

Barème de frais des produits et services

Barème de frais des produits et services Barème de frais des produits et services Le 4 mai 2015 Barème de frais des produits et services Sommaire Comptes bancaires 4 Compte de chèques 4 Compte Mérite 6 Compte Élan 7 Compte Épargne Privilège 8

Plus en détail

Solutions d assurance pour les propriétaires de petite entreprise

Solutions d assurance pour les propriétaires de petite entreprise Solutions d assurance pour les propriétaires de petite entreprise Les petites entreprises échouent pour diverses raisons : manque de planification, gestion déficiente, financement inadéquat, ralentissement

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées

22 Solut!ons pour planifier vos finances. Des stratégies éprouvées 22 Solut!ons pour planifier vos finances Des stratégies éprouvées pour améliorer vos finances L avenir que vous bâtissez aujourd hui est celui dont vous profiterez demain Seriez-vous rassuré de savoir

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Numéro 110 Avez-vous bien planifié votre stratégie de sortie? Aide-mémoire à l'intention des dentistes qui se préparent à prendre leur retraite Après avoir travaillé sans relâche

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES PLACEMENTS

LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES PLACEMENTS LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES PLACEMENTS Novembre 2009 Table des matières Préambule...3 Introduction...4 Champ d application...5 Entrée en vigueur et processus de mise à jour...6 1. Gestion saine

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

1 Voir les mesures non définies par les PCGR

1 Voir les mesures non définies par les PCGR Yellow Média inc. dévoile ses résultats pour le quatrième trimestre et l exercice 2010 D importants investissements en 2010 accélèrent la transformation de l entreprise Chiffre record pour les produits

Plus en détail

Nous sommes fiers de vous présenter un

Nous sommes fiers de vous présenter un Régimes collectifs de retraite BILAN DE L ANNÉE 2013 Nous sommes fiers de vous présenter un résumé des étapes importantes et des réalisations qui ont marqué 2013 et qui en ont fait une année mémorable

Plus en détail

revue financière 2011 CRÉER

revue financière 2011 CRÉER revue financière 2011 CRÉER Créer les meilleures conditions de santé financière pour les individus et les entreprises C est en offrant une gamme adaptée de produits et de services en assurance vie, en

Plus en détail

Prêt quand vous l êtes, quelle que soit votre situation

Prêt quand vous l êtes, quelle que soit votre situation Prêt quand vous l êtes, quelle que soit votre situation Fonds distincts Idéal Signature 2.0 La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie www.manuvie.ca Table des matières 02 Faites d abord

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité.

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité. Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax Voie Réservée MC Le défi de la gestion de l invalidité Guide du preneur Table des matières INTRODUCTION L absentéisme au 21 e siècle...

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

C est par ce magnifique paysage abitibien, photographié par Hugo Lacroix, que nous avons choisi d illustrer notre slogan.

C est par ce magnifique paysage abitibien, photographié par Hugo Lacroix, que nous avons choisi d illustrer notre slogan. C est par ce magnifique paysage abitibien, photographié par Hugo Lacroix, que nous avons choisi d illustrer notre slogan. En plus de présenter une nature calme et sécurisante, cette image démontre toute

Plus en détail

revue financière NOUS SOMMES

revue financière NOUS SOMMES revue financière 2010 NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE QUE LA PERSONNE DOIT ÊTRE AU CŒUR DE NOS ACTIONS TABLE DES MATIÈRES Profil de Desjardins Sécurité financière 02 Message de la direction 04 Réalisations

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail