Sécurité des systèmes d'informations et communicants dans le médical

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sécurité des systèmes d'informations et communicants dans le médical"

Transcription

1 Sécurité des systèmes d'informations et communicants dans le médical Dr Alain MERLE Responsable Programme Sécurité et Défense CEA-LETI

2 Le Leti en quelques chiffres Institut du CEA, fondé en collaborateurs 162 thésards + 36 post Doc dont 38 % étudiants étrangers Budget : 250 M ~ 35 M CapEx brevets 286 déposés en % sous licence Directeur Dr. Laurent Malier 50 start-ups & 365 partenaires industriels emplois industriels directs créés

3 Cybersécurité au LETI On Physical devices with physical access from the attacker: Smarcards, e-passports, E-Id, RIFD TPM, Trusted computing Phones, smartphones Crypto boards, HSM Biometrics Characterization of the Threats Implementing attacks on device Evaluation of the Security Common Criteria, EMVCo Evaluations Improvement of the Security Technology, Architecture and software protections

4 Cyberattaques sur le monde réel 2007: Autodestruction d un générateur dans une centrale par une cyberattaque expérimentale 2008: Un adolescent polonais fait dérailler un TRAM suite à une prise de contrôle via internet. 2010: STUXNET Ver ciblant le programme nucléaire iranien 2010: Des capteurs sans fil utilisés pour le carjacking

5 Et dans le domaine médical 5

6 Les communications (et le reste) aussi! 26 février 2009(Source Le Monde) Tout ce que vous avez toujours voulu pirater sans jamais savoir comment procéder PREMIERE PARTIE : TOUT SE PIRATE Les réseaux domestiques piratés une fois de plus Les téléphones sans fil piratés (pour 23 euros!) Le réseau GSM piraté Les terminaux de paiement par carte bancaire piratés Les sites Internet sécurisés piratés Les machines à voter piratées Les passeports et permis de conduire piratés Les passde métro et les badges d accès piratés Les badges RFID et autres tags électroniques piratés Les appareils médicaux et les pacemakers piratés La mémoire des ordinateurs piratée Les portes de garage, les portières de voiture et les sas d accès piratés l iphone d Apple piraté Internet tout planté (troisième essai) Les comptes en banque piratés Votre ADN piraté 6

7 7

8 Securité: Définitions Confidentialité Integrité Objective Attack types Recent attacks Protection Ensuring that informations are secret Intrusion, Worms, hacking, AREVA, MASTERCARD, SONY, Cryptography, Smartcards, Dedicated Circuit (TPM) Objective Attack types Recent attacks Protection Ensuring that a system is not modified Worms, trojans Payment terminal in UK, Stuxnet Cryptography, Trusted computing Disponibilité Objective Attack types Recent attacks Protection Ensuring availability of a system Denial of service, Anonymous Estonia, Anonymous Very difficult! Some protection for web sites Authenticité Objective Attack types Recent attacks Protection Ensuring the user/component is the right/genuine one Cloning Pay TV, Counterfeiting Smartcards, Secured devices

9 Systèmes embarqués communicants sécurisés Objets physiques réels Hardware et logiciel embarqué Il existe un accès physique à l objet Lien «Telecom» Souvent connexion à l internet Utilisation de cryptographie Cryptographie embarquée 9

10 Cryptographie: est vraiment la solution? Tous les schémas crypto sont basés sur un secret L accès à ce secret fait tomber le système ATTENTION à la gestion des clefs La résistance théorique évolue rapidement Loi de Moore de la microélectronique DES, TDES, AES, RSA key length, Hash fns Techniques d attaques physiques L imagination comme seule limite? 10

11 Attaques physiques Physiques (Au niveau du Silicium) Mémoires Accès aux signaux internes Modifications du circuit Observation: Side Channel Analysis SPA, EMA, DPA, DEMA Perturbations: Générer des fautes IO errors (reading, writing) Program disruption Cryptographie (DFA) Attaques sur le logiciel embarqué Protocole, overflows, erreurs, 11

12 Evolution des techniques d attaques 1998: P. Kocher announces DPA 2001: Perturbations: Power gliches DFA EMA 2003: Laser perturbations Memory Dumps 2012: EM perturbations CEA. All Alain rights reserved MERLE

13 Evolution des techniques d attaques Light perturbation Source Riscure CEA. All Alain rights reserved MERLE

14 Evolution des techniques d attaques Un circuit (carte à puce) de 15 ans est un TP d étudiant CEA. All Alain rights reserved MERLE

15 Protection: la vision de la FDA 15

16 Amélioration de la sécurité: Idées de base Trustworthy computing (with software) cannot exist until we have trustworthy hardware to build it on (Dr. Dean Collins, Deputy Director, MTO, DARPA) Even analysed, validated, certified organization can be corrupted, integrity checking has to be an intrinsic feature of the products (DARPA, Trust in IC program) D abord la sécurité puis le fonctionnel Noyau de sécurité Hardware Cryptographie sécurisée partout

17 En complément Il n y a pas de solution miracle: «Nobody s perfect» Des vulnérabilités découvertes chaque jours Le hardware sécurisé est la meilleure solution mais elle n est pas parfaite La cryptographie a aussi ses limites Attention à la durée de vie des produits Toute erreur est un chemin d attaque Le critère de disponibilité est un réel challenge pour les systèmes communicants L évaluation/certification sécuritaire est un bon outil Tierce partie compétente Garantie nationale (ANSSI) 17

18 Un bon système devrait proposer «End to End security» Applications sûres sur infrastructure non sûre «Device» de confiance aux 2 bouts de la chaîne Gestion des clefs «adéquate» Des composants de sécurité «up to date» Noyau de confiance par circuit sécurisé certifié Composantes logicielles certifiées Safety & Security Noyau sûr en toute circonstance Disponibilité Une sécurité «multi-barrière» «Trusted Computing» Contrôle d intégrité / Audit Des capacités d évolution Réactions face à des publications et/ou l usure du temps Un mécanisme de «recovery» Je dois savoir me remettre dans un état sûr après une compromission C est la Sécurité qui doit définir l architecture du système 18

19

20 Merci de votre attention 20

Sécurité des systèmes d'information et communicants en environnement embarqué

Sécurité des systèmes d'information et communicants en environnement embarqué Sécurité des systèmes d'information et communicants en environnement embarqué Dr Alain MERLE Responsable Programme Sécurité et Défense Alain.merle@cea.fr Lionel RUDANT Responsable Programme Telecom Cyberattaques

Plus en détail

Evaluation, Certification Axes de R&D en protection

Evaluation, Certification Axes de R&D en protection 2009 Evaluation, Certification Axes de R&D en protection Dr CEA/LETI Alain.merle@cea.fr 1 Evaluation, Certification, Axes de R&D en protection Evaluation / Certification Le Schéma Français de Certification

Plus en détail

Certification Schemes

Certification Schemes 2011 Hardware Security Components: Vulnerabilities, Evaluation and Certification Dr CEA/LETI Alain.merle@cea.fr 1 Certification Schemes n Driven by National Authorities In France: ANSSI n License laboratories

Plus en détail

Évaluation Hardware et Software pour la confiance des cartes à puces

Évaluation Hardware et Software pour la confiance des cartes à puces Évaluation Hardware et Software pour la confiance des cartes à puces JTE : Confiance et Système CNAM, Paris, 20 Juin 2006 Van-Lam Nguyen Security Coordinator, Embedded Systems 20 juin 2006 Trusted Labs,

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages?

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? Swiss IT Business 22/04/15 #ECOM15 #SITB15 #SMARC15 @OodriveOfficiel #oodrive LA SÉCURITÉ DES SOLUTIONS DE PARTAGE QUELLES SOLUTIONS

Plus en détail

A N N E X E S A P P E N D I C E S

A N N E X E S A P P E N D I C E S OBLIGATIONS ALIMENTAIRES MAINTENANCE OBLIGATIONS Doc. prél. No 9 - annexes Prel. Doc. No 9 - appendices Juin / June 2004 A N N E X E S TRANSFERT DE FONDS ET UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Introduction à la sécurité des systèmes embarqués

Introduction à la sécurité des systèmes embarqués RMLL 2007 Introduction à la sécurité des systèmes embarqués email web : kadionik@enseirb.fr : http://www.enseirb.fr/~kadionik http://www.enseirb.fr/cosynux/ Patrice KADIONIK ENSEIRB - IMS pk/enseirb/2007-1-

Plus en détail

NOTE D APPLICATION EXIGENCES DE SECURITE POUR UN CHARGEMENT DE CODE EN PHASE D'UTILISATION

NOTE D APPLICATION EXIGENCES DE SECURITE POUR UN CHARGEMENT DE CODE EN PHASE D'UTILISATION P R E M I E R M I N I S T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 23 janvier 2015 N 260/ANSSI/SDE/PSS/CCN

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

Cisco Identity Services Engine

Cisco Identity Services Engine Cisco Identity Services Engine La gestion de vos accès BYOD en toute sécurité Agnès Blinière Security Sales Manager 08 Octobre 2014 J ai un cas d usage spécifique Mes utilisateurs veulent utiliser leurs

Plus en détail

Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services»

Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services» Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services» Odyssee Sécurité des systèmes de chiffrement à flot à haut débit de transmission dans les systèmes embarqués Coordinateur du projet : Blandine

Plus en détail

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière?

La cybersécurité. Que fait Siemens en la matière? Les actions et initiatives de Siemens Un sujet nouveau La cybersécurité Que fait Siemens en la matière? Page 1 Rétrospective 1998 Création du CERT Siemens pour la protection des infrastructures IT internes

Plus en détail

Gestion des données respectueuse de la vie privée

Gestion des données respectueuse de la vie privée Gestion des données respectueuse de la vie privée Maryline LAURENT Resp. Equipe R3S, CNRS SAMOVAR UMR5157 Cofondatrice de la chaire Valeurs et politiques des informations personnelles Institut Mines-Télécom

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 54 Audit et Sécurité Informatique Chap 1: Services, Mécanismes et attaques de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2

Plus en détail

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS

NOMENCLATURE. PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS NOMENCLATURE PARTIE 1 : PRODUITS, MATERIAUX et EQUIPEMENTS 0100 Equipements de production et de personnalisation 0101 Machines de fabrication, impression et finition de cartes 0102 Machines d emballage

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

HCE & Authentification de seconde génération

HCE & Authentification de seconde génération HCE & Authentification de seconde génération Catherine Lafitte et Olivier Thiriet Responsables d offre Unité Banque Finance Assurance 10/06/2014 2 Le Host Card Emulation En bref Secure Element Une Librairie

Plus en détail

PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS. Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable

PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS. Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable PASSEPORT DE CONSEILS AUX VOYAGEURS Partir à l étranger avec son téléphone, sa tablette ou son ordinateur portable Ce passeport de conseils aux voyageurs a été initialement réalisé par l Agence nationale

Plus en détail

Compromission de carte à puce via la couche protocolaire ISO 7816-3

Compromission de carte à puce via la couche protocolaire ISO 7816-3 Compromission de carte à puce via la couche protocolaire ISO 7816-3 Symposium sur la sécurité des technologies de l'information et des communications, 3 au 5 juin 2015 Guillaume VINET PLAN Sécurité des

Plus en détail

Sécurité des cartes de paiement

Sécurité des cartes de paiement Sécurité des cartes de paiement Université de Montréal mars 2011 Nicolas Guay Directeur de pratique, Monétique Groupe GFI Solutions Au menu Le paiement par carte, les risques et objectifs de sécurité Carte

Plus en détail

INTERNET GATEWAY QUICK START

INTERNET GATEWAY QUICK START INTERNET GATEWAY QUICK START Model CIGBU Thank you for purchasing a Chamberlain Internet Gateway enabled with MyQ technology. Once you have created your account and add your MyQ devices, you will be able

Plus en détail

AVOB sélectionné par Ovum

AVOB sélectionné par Ovum AVOB sélectionné par Ovum Sources : Ovum ovum.com «Selecting a PC Power Management Solution Vendor» L essentiel sur l étude Ovum AVOB sélectionné par Ovum 1 L entreprise britannique OVUM est un cabinet

Plus en détail

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés Cryptographie Cours 6/8 - Gestion de clés Plan du cours Importance de la gestion des clés Clés secrètes, clés publiques Certificats Infrastructure à clé publique (Public Key Infrastructure, PKI) Dans le

Plus en détail

Cyberguerre et cyberdéfense

Cyberguerre et cyberdéfense Cyberguerre et cyberdéfense 23.03.2015 LTC Réserve Citoyenne de Cyberdéfense DGGN gerard.peliks@noos.fr Expert Sécurité 1/ 47 Cyberguerre et cyberdéfense Les dangers du cyberespace Des attaques sur les

Plus en détail

Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes?

Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes? GS DAYS 2015 Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes? Dans un contexte de révolution digitale www.harmonie-technologie.com +331 73 75 08 47 info.ssi@harmonie-technologie.com

Plus en détail

Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité

Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité Les risques liés à la signature numérique Pascal Seeger Expert en cybercriminalité Présentation Pascal Seeger, expert en cybercriminalité Practeo SA, Lausanne Partenariat avec Swisscom SA, Zurich Kyos

Plus en détail

Sécurité informatique: introduction

Sécurité informatique: introduction Sécurité informatique: introduction Renaud Tabary: tabary@enseirb.fr 2008-2009 Plan 1 Généralités 2 3 Définition de la sécurité informatique Definition Information security is the protection of information

Plus en détail

Sécurité et mobilité

Sécurité et mobilité LEXSI > SÉMINAIRE ARISTOTE "SÉCURITÉ & MOBILITÉ" 1 Sécurité et mobilité QUELQUES ERREURS CLASSIQUES OU REX SUITE À AUDITS 07/02/2013 lgronier@lexsi.com/ fverges@lexsi.com Agenda 2 La mobilité et les audits

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

www.thales-esecurity.com COMMERCIAL IN CONFIDENCE

www.thales-esecurity.com COMMERCIAL IN CONFIDENCE www.thales-esecurity.com www.thales-esecurity.com PCI-DSS data protection : Impact sur l industrie de paiement Aurélien Narcisse 3 / Introduction PCI DSS? Signification? Conformité? 4 / Introduction au

Plus en détail

L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser

L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser Isabel Corporate Synchroniser Quel est votre niveau d efficience aujourd hui? Aujourd hui, les échanges

Plus en détail

+213 (0) 21 56 25 00. FAX:

+213 (0) 21 56 25 00. FAX: EMV Mme Nejla Belouizdad Directrice Organisation et Sécurité Monétique TEL: +213 (0) 21 56 25 00. FAX: +213 (0) 21 56 18 98. E-mail : nejla.belouizdad@satim-dz.com 46, Rue des fréres Bouadou (Ex Ravin

Plus en détail

Authentification par certificats X.509

Authentification par certificats X.509 INTERNET PROFESSIONNEL Avril 1999 Mise en œuvre: sécurité Authentification par certificats X.509 Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Patrick CHAMBET - 1 - L'objectif de cet article: Présenter la technique

Plus en détail

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 Sylvain Maret / CTO e-xpertsolutions S.A. Clusis,

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 Certified Ethical Hacker Penetration testing tified CHFI Ethical Hacker CHFI Management de la sécurité des SI ical Hacker Penetration t CISSP CISSP Ethical Hacker

Plus en détail

Informatique. Les réponses doivent être données en cochant les cases sur la dernière feuille du sujet, intitulée feuille de réponse

Informatique. Les réponses doivent être données en cochant les cases sur la dernière feuille du sujet, intitulée feuille de réponse Questions - Révision- - 1 er Semestre Informatique Durée de l examen : 1h pour 40 questions. Aucun document n est autorisé. L usage d appareils électroniques est interdit. Les questions faisant apparaître

Plus en détail

SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011

SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011 Certification de Sécurité de Premier Niveau Une réponse pragmatique aux besoins du marché civil SAR-SSI, La Rochelle 20/05/2011 Frédéric Rémi - frederic.remi@amossys.fr ACCREDITATION N 1-2190 PORTEE DISPONIBLE

Plus en détail

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance L authentification de confiance Digital DNA Server Serveur d authentification multifacteurs par ADN du Numérique Simplicité Rapidité Economie Liberté Evolutivité Fiabilité FR mar 205 www.loginpeople.com

Plus en détail

Online Backup & Recovery Service

Online Backup & Recovery Service Online Backup & Recovery Service EuroBackup Un service par lequel vous nous confiez la gestion et la responsabilité de la sauvegarde quotidienne de vos données informatiques. Son objectif est de réduire

Plus en détail

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014

EESTEL. Experts Européens en Systèmes de Transactions Electroniques. Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? EESTEL Livre Blanc. Le 29 octobre 2014 EESTEL Livre Blanc Le 29 octobre 2014 Apple iphone 6, Apple Pay, Quoi d autre? Le 9 septembre 2014, Apple a lancé trois produits majeurs : l iphone 6, l Apple Watch et Apple Pay. Le 17 septembre 2014,

Plus en détail

VOTE ELECTRONIQUE : ASPECTS TECHNIQUES DE LA SECURITÉ

VOTE ELECTRONIQUE : ASPECTS TECHNIQUES DE LA SECURITÉ VOTE ELECTRONIQUE : ASPECTS TECHNIQUES DE LA SECURITÉ MARCIN SKUBISZEWSKI Composants d une machine à voter Quelques problèmes potentiels où ces problèmes peuvent résider solutions possibles ORDINATEUR

Plus en détail

Projet de l UBS en cybersécurité

Projet de l UBS en cybersécurité Projet de l UBS en cybersécurité 22 janvier 2015 Guy GOGNIAT www.univ-ubs.fr Pôle de cybersécurité de l UBS Chaire cyberdéfense Plusieurs projets se nourrissent au sein d un même pôle 1 2 3 4 Des formations

Plus en détail

MODESTE. Modélisation pour la sécurité : test et raffinement en vue d un processus de certification IMAG. MODESTE p.1/12

MODESTE. Modélisation pour la sécurité : test et raffinement en vue d un processus de certification IMAG. MODESTE p.1/12 MODESTE p.1/12 MODESTE Modélisation pour la sécurité : test et raffinement en vue d un processus de certification Marie-Laure Potet (LSR) Marie-Laure.Potet@imag.fr Yassine Lakhnech (Verimag) Yassine.Lakhnech@imag.fr

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Master RCS Octobre 2014 Département Informatique 1 Master RCS 1 Sécurité informatique Organisation du cours Ce cours a pour but de présenter les fondements

Plus en détail

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Stéphane Vaugelade Les propos de cette présentation n engagent que leur auteur Forum 2011 1 Sommaire Rappel historique Exigences du régulateur Cahier des

Plus en détail

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION

Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Veille Web automatisée & Knowledge Sharing (KS) = Veille personnalisée MASS CUSTOMIZATION Sur la plateforme KS, les clients de la veille peuvent s abonner aux thématiques qu ils souhaitent. Ils peuvent

Plus en détail

COMMUNIQUER EN CONFIANCE

COMMUNIQUER EN CONFIANCE COMMUNIQUER EN CONFIANCE TheGreenBow est un éditeur français de logiciels spécialisés dans la sécurité des communications. Basé au cœur de Paris depuis 1998, TheGreenBow a développé un savoir-faire unique

Plus en détail

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Explosion des services sur le Web Absence d infrastructure Lecteur de carte à puce Déploiement

Plus en détail

Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications?

Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications? Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications? Stéphanie Delaune Chargée de recherche CNRS au LSV, INRIA projet SecSI & ENS Cachan 21 Mars 2014 S. Delaune (LSV Projet SecSI) Les

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Forum Sentry v8.1.641 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification

Plus en détail

Annuaire distribué sécurisé pour un réseau de VoIP Peer-to-Peer

Annuaire distribué sécurisé pour un réseau de VoIP Peer-to-Peer Annuaire distribué sécurisé pour un réseau de VoIP Peer-to-Peer François Lesueur, Ludovic Mé, Hervé Debar Supélec, équipe SSIR (EA4039) FT R&D, MAPS/NSS 30 novembre 2006 François Lesueur francois.lesueur@supelec.fr

Plus en détail

Sécurité. Le 27 mars 2013. Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com

Sécurité. Le 27 mars 2013. Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com Sécurité Le 27 mars 2013 Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com PAC 2013 Pierre Audoin Consultants (PAC) Pierre Audoin Consultants (PAC) est une société privée d étude et de conseil,

Plus en détail

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services 3 minutes pour tout savoir sur Orange Consulting le conseil par Orange Business Services la technologie digitale est partout et n a jamais été aussi riche en promesses Notre ambition dans notre plan stratégique

Plus en détail

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Peter Sylvester / Paul-André Pays EdelWeb http://www.edelweb.fr/ ps@edelweb.fr / pays@edelweb.fr

Plus en détail

PREMIER MINISTRE NOTE D APPLICATION

PREMIER MINISTRE NOTE D APPLICATION PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 15 mai 2006 N 1083/SGDN/DCSSI/SDR Référence : NOTE/06.1 NOTE D APPLICATION

Plus en détail

NetPlug200 Nano. www.lea-networks.com

NetPlug200 Nano. www.lea-networks.com www.lea-networks.com Adaptateur Ethernet HomePlug AV Le est un adaptateur CPL 200 Mbps discret et design doté de deux ports Ethernet. Compatible avec le standard HomePlug AV, il permet de véhiculer des

Plus en détail

Support matériel, logiciel et cryptographique pour

Support matériel, logiciel et cryptographique pour Support matériel, logiciel et cryptographique pour une exécution sécurisée de processus Guillaume Duc Thèse dirigée par Jacques Stern (Ens Ulm) et encadrée par Ronan Keryell (Enst Bretagne) Journées des

Plus en détail

NetSocket200 Nano. www.lea-networks.com

NetSocket200 Nano. www.lea-networks.com NetSocket200 Nano www.lea-networks.com NetSocket200 Nano Adaptateur Ethernet HomePlug AV Le NetSocket200 Nano est le plus petit adaptateur CPL 200 Mbps du marché doté d une prise filtrée et de deux ports

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

Club Utilisateurs 2 ème Réunion, 8 Octobre 2014 International RFID Congress, Marseille. Diffusion Restreinte

Club Utilisateurs 2 ème Réunion, 8 Octobre 2014 International RFID Congress, Marseille. Diffusion Restreinte Club Utilisateurs 2 ème Réunion, 8 Octobre 2014 International RFID Congress, Marseille 1 2 ème Réunion du Club Utilisateurs GINTAO AGENDA 9:00 Accueil 9:30 Présentation du projet GINTAO 10:00 Présentation

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

Systèmes distribués Introduction

Systèmes distribués Introduction Systèmes distribués Introduction Nabil Abdennadher nabil.abdennadher@hesge.ch http://lsds.hesge.ch/distributed-systems/ 2015/2016 Semestre d Automne 1 Aujourd hui les réseaux et les SDI sont partout! Réseaux

Plus en détail

SwissiVi Proof-of-Concept for a Novel E-Voting Platform

SwissiVi Proof-of-Concept for a Novel E-Voting Platform SwissiVi Proof-of-Concept for a Novel E-Voting Platform Défense de thèse de bachelor Andrea Pellegrini, Philémon von Bergen 25.06.2012 Table des matières Introduction Le problème de la plateforme sécurisée

Plus en détail

Christophe Pagezy Directeur Général christophe.pagezy@provenrun.com Mob: 06 2101 6218

Christophe Pagezy Directeur Général christophe.pagezy@provenrun.com Mob: 06 2101 6218 Christophe Pagezy Directeur Général christophe.pagezy@provenrun.com Mob: 06 2101 6218 77, avenue Niel, 75017 Paris, France Prove & Run - CONFIDENTIEL 1 La sécurité des objets connectés : problématiques

Plus en détail

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor )

Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) Comment protéger ses données? Xavier Debayle, Consultant Sécurité ( CISSP & ISO27001 Lead Implementor ) 1 27 Septembre 2013 OpenSphere // Sommaire La protection des données 1. De quoi parlons-nous? 2.

Plus en détail

Domain Name System Extensions Sécurité

Domain Name System Extensions Sécurité Domain Name System Extensions Sécurité 2 juin 2006 France Telecom R&D Daniel Migault, Bogdan Marinoiu mglt.biz@gmail.com, bogdan.marinoiu@polytechnique.org Introduction Extentions de Sécurité DNS Problématique

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» CSSS/10/136 AVIS N 10/27 DU 9 NOVEMBRE 2010 CONCERNANT LA DEMANDE DE LA MUTUALITÉ NATIONALE EUROMUT AFIN D OBTENIR UNE

Plus en détail

Cabinet d Expertise en Sécurité des Systèmes d Information

Cabinet d Expertise en Sécurité des Systèmes d Information Cabinet d Expertise en Sécurité des Systèmes d Information 2012 Introduction 21 ans d expérience professionnelle, dans l informatique puis dans les TIC. Plus précisément en matière de Sécurité des Réseaux

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 Trust is the foundation of any collaboration Collaboration always implies an underlying contract or even unwritten agreement Formal or not, agreement violations must be sanctioned by accountability

Plus en détail

Sim Pratique et Théorie des Couplages pour la sécurité de l information et des communications

Sim Pratique et Théorie des Couplages pour la sécurité de l information et des communications Sim Pratique et Théorie des Couplages pour la sécurité de l information et des communications Nadia El Mrabet LIASD Université Paris VIII Crypto Puce 2013 Porquerolles Jeudi 30 mai 2013 1 / 15 Courbes

Plus en détail

Utilisation de l analyse statique de code pour améliorer la sécurité des applications embarquées

Utilisation de l analyse statique de code pour améliorer la sécurité des applications embarquées Utilisation de l analyse statique de code pour améliorer la sécurité des applications embarquées Jérôme d ALDERETE Email : jdalderete@antycip.com Tél. : +33 6 08 95 79 64 Préambule Safety = sûreté (de

Plus en détail

TECHNOLOGIE INTERNET TRAVAUX PRATIQUE : NAPT Par ZHANG Tuo E-mail : tuo.zhang@iut-dijon.u-bourgogne.fr

TECHNOLOGIE INTERNET TRAVAUX PRATIQUE : NAPT Par ZHANG Tuo E-mail : tuo.zhang@iut-dijon.u-bourgogne.fr TECHNOLOGIE INTERNET TRAVAUX PRATIQUE : NAPT Par ZHANG Tuo E-mail : tuo.zhang@iut-dijon.u-bourgogne.fr 1. OBJECTIFS DU TP Réaliser et tester le NAT entre différents réseaux. Analyser le fonctionnement

Plus en détail

S.A. au capital de 364 200 3, Avenue Didier Daurat 31400 Toulouse. Générique Présentation du 1er octobre 2005 1

S.A. au capital de 364 200 3, Avenue Didier Daurat 31400 Toulouse. Générique Présentation du 1er octobre 2005 1 S.A. au capital de 364 200 3, Avenue Didier Daurat 31400 Toulouse Présentation du 1er octobre 2005 1 LexSafe Le plus visible dissimule le plus secret. Dissimule tes secrets en évidence afin qu on ne les

Plus en détail

Technologie Aperio. La connexion sans fil pour un contrôle des portes en temps réel. Avantages. Confort. Technologie ouverte. Sécurité.

Technologie Aperio. La connexion sans fil pour un contrôle des portes en temps réel. Avantages. Confort. Technologie ouverte. Sécurité. ASSA ABLOY is the global leader in door opening solutions, dedicated to satisfying end-users needs for security, safety and convenience. ASSA ABLOY est le leader mondial des solutions d accès destinées

Plus en détail

KEEPASS. Cible de Sécurité CSPN KEEPASS v2.10 portable

KEEPASS. Cible de Sécurité CSPN KEEPASS v2.10 portable Etablissement Division Solutions de Sécurité & Services Security Systems ORIGINE Emetteur T3S/CESTI THALES - CNES KEEPASS Cible de Sécurité CSPN KEEPASS v2.10 portable TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION...

Plus en détail

Un nouveau modèle d'identité NFC compatible avec l'écosystème mobile, et cas d'usage

Un nouveau modèle d'identité NFC compatible avec l'écosystème mobile, et cas d'usage Un nouveau modèle d'identité NFC compatible avec l'écosystème mobile, et cas d'usage Pascal Urien Télécom ParisTech Co-Fondateur de la société EtherTrust 1/28 Agenda L écosystème NFC Un système d identité

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Plates-forme informatique de confiance ou l identité par la machine

Plates-forme informatique de confiance ou l identité par la machine Plates-forme informatique de confiance ou l identité par la machine 1 Yann LE HEGARAT chargé de mission prospective technologique Commission Nationale Informatique et Libertés Sommaire 1. TCPA/TCG : consortia

Plus en détail

IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect. serge.richard@fr.ibm.

IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect. serge.richard@fr.ibm. IBM Security Systems Les nouveaux enjeux de la sécurité Serge Richard - CISSP - Senior Security Architect serge.richard@fr.ibm.com Agenda Le constat : évolution des menaces Notre Approche La sécurité autour

Plus en détail

DNSSEC. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr. 25 juin 2010 1 DNSSEC /

DNSSEC. Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr. 25 juin 2010 1 DNSSEC / 1 DNSSEC / DNSSEC Stéphane Bortzmeyer AFNIC bortzmeyer@nic.fr 25 juin 2010 2 DNSSEC / Nous allons tous mourir! (Exposé de Rod Beckstrom, directeur de l'icann, à la réunion de Nairobi en mars 2010.) The

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA HERÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA Gestion des risques SSI dans les projets Julien Levrard

Plus en détail

Sogeti & Havas Digital

Sogeti & Havas Digital Sogeti & Havas Digital Smartphones, Tablettes, Apps : Rendez-vous mobile! 23 Juin 2011 Les Digital Natives comme vecteurs Une utilisation partout et tout le temps, les changements à venir sont encore plus

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

Repenser les fichiers

Repenser les fichiers Repenser les fichiers Collaboration et partage en ligne 19 novembre 2013 Copyright 2013 EMC Corporation. All Rights Reserved. La façon dont on travaille change Accès Partage Envoi N importe N'importe quel

Plus en détail

projet SIMPATIC ANR INS 2012

projet SIMPATIC ANR INS 2012 projet SIMPATIC ANR INS 2012 SIMPATIC pour SIM and PAiring Theory for Information and Communications security appel INS 2012 (Ingénierie Numérique et Sécurité) durée : 36 mois labellisation par les pôles

Plus en détail

Symantec CyberV Assessment Service

Symantec CyberV Assessment Service Symantec CyberV Assessment Service Cyber-résilience : gagnez en visibilité Le cyber-espace, monde technologique hyperconnecté constamment en évolution, offre des opportunités inégalées de connectivité,

Plus en détail

Evolution stratégique du cloud computing

Evolution stratégique du cloud computing Evolution stratégique du cloud computing Etat des lieux et tendances 2010-2013 www.idc.com Bruno TEYTON Directeur Consulting IDC France Copyright 2010 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized.

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité

Sensibilisation à la sécurité Sensibilisation à la sécurité informatique Sébastien Delcroix Copyright CRI74 GNU Free Documentation License 1 Attentes de son système Disponibilité d'information Intégrité de ses données

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA Etienne Galerneau etienne_galerneau@fr.ibm.com Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA 13 Les acquisitions au cœur de la stratégie d IBM Software Group Annual meeting of stockholders

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ?

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? L a montée en puissance des fuites de données en tout genre et l explosion des volumes de données

Plus en détail

Sommaire. Agenda - Android. 1 Schéma général. 2 Accès à votre agenda par téléphone portable Android. 2.1 Prérequis. 2.2 Android - 2.3.

Sommaire. Agenda - Android. 1 Schéma général. 2 Accès à votre agenda par téléphone portable Android. 2.1 Prérequis. 2.2 Android - 2.3. Agenda - Android Sommaire 1 Schéma général 2 Accès à votre agenda par téléphone portable Android 2.1 Prérequis 2.2 Android - 2.3.x 2.3 Android - 4.0.x 1 Schéma général (accueil) Votre agenda académique

Plus en détail

SRS Day. Attaque BitLocker par analyse de dump mémoire

SRS Day. Attaque BitLocker par analyse de dump mémoire SRS Day Attaque BitLocker par analyse de dump mémoire Benjamin Noel Olivier Détour noel_b detour_o Sommaire Partie théorique Etude de cas Attaque BitLocker Contre-mesures Introduction Analyse forensique

Plus en détail

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée Marc-Antoine Mouilleron Loïc Ferreira Orange Labs CITC-EuraRFID, «Protéger sa marque : contrefaçon et RFID», 10/09/2013 1 RFID : identification

Plus en détail

Security of the IoT. Christine HENNEBERT Avril 2014 Laboratory Security of Connected Objects and Systems CEA GRENOBLE LETI/DSIS/STCS/LSOC

Security of the IoT. Christine HENNEBERT Avril 2014 Laboratory Security of Connected Objects and Systems CEA GRENOBLE LETI/DSIS/STCS/LSOC Security of the IoT Christine HENNEBERT Avril 2014 Laboratory Security of Connected Objects and Systems CEA GRENOBLE LETI/DSIS/STCS/LSOC Two modern definitions of the IoT L internet des objets est un réseau

Plus en détail