LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER"

Transcription

1 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 2.1. GÉNÉRALITÉS Bien que le procédé de métallisation soit moins contraignant que la galvanisation en ce qui concerne la conception des pièces à revêtir, certaines précautions doivent être respectées afin d assurer une protection anti-corrosion optimale. CHAPITRE Les principes de conception d une pièce destinée à être métallisée sont les suivants : - Toutes les surfaces doivent être facilement accessibles afin de permettre leur préparation, l évacuation des grenailles et l application complète et uniforme du zinc. - Les pièces doivent être conçues en veillant à éliminer les possibilités de formation d un foyer de corrosion à partir duquel elle pourrait s étendre. La prise en compte de ce facteur implique la simplification de la conception et l élimination des zones pouvant favoriser la rétention d humidité et l accumulation de saleté. - La conception de l ensemble doit prendre en compte les contraintes liées au contrôle, au nettoyage et à l entretien. - Les tôles minces doivent être évitées car les fortes pressions utilisées pour le grenaillage peuvent entraîner des déformations LES PRÉCAUTIONS DE CONCEPTION > L accessibilité des surfaces La métallisation étant un procédé de projection, toutes les surfaces doivent être accessibles. Les zones «écrans» gênant l accès à certaines surfaces lors des opérations de grenaillage ou de métallisation doivent être évitées par la conception de l ouvrage. La projection des matériaux lors des opérations de grenaillage et de métallisation se faisant essentiellement en ligne droite, la pièce doit être conçue pour faciliter l approche à 90 de la surface à traiter. L angle d attaque ne doit pas être inférieur à 45 par rapport à la surface (voir Figure 36).

2 92 MÉTALLISATION FIGURE 36 - ANGLE D ATTAQUE POUR LA MÉTALLISATION La souplesse d utilisation des outils nécessaires à la métallisation a certaines limites : les buses de grenaillage sont soumises à de hautes pressions et disposent d un tuyau d air relativement rigide, tandis que les pistolets sont conçus pour fonctionner à une distance de projection comprise entre 150 mm et 200 mm. Afin de garantir une bonne accessibilité, il convient donc que le dégagement devant toute surface à traiter soit au minimum de 300 mm (voir Figure 37). FIGURE 37 - DÉGAGEMENT NÉCESSAIRE À LA MÉTALLISATION Les ouvertures étroites, les fentes borgnes, les cavités profondes et les angles vifs internes doivent être évités. Non seulement, ils ne permettront pas d obtenir une bonne préparation de surface et une bonne métallisation mais ils peuvent être à l origine de zones d amorce de corrosion (voir Figure 38). FIGURE 38 - ACCESSIBILITÉ DES FENTES BORGNES En général, des sections courtes et droites d un diamètre supérieur à 100 mm peuvent être revêtues en utilisant des équipements spéciaux de grenaillage et de projection thermique. Les tubes courbes et les profils creux de petites dimensions ayant un diamètre inférieur à 100 mm sont extrêmement difficiles à traiter de façon satisfaisante. Il convient donc de ne pas les utiliser sans l accord du métallisateur.

3 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 93 FIGURE 39 - DIAMÈTRE MINIMUM DES SECTIONS POUVANT ÊTRE MÉTALLISÉES Les raidisseurs de petite section en «E» ou en «T» et des profils en «U» profonds et étroits sont susceptibles de créer des zones aveugles très difficiles à préparer et à revêtir. Ils sont donc à éviter et il convient d utiliser à la place des raidisseurs plats ou plats à boudin (voir Figure 40). FIGURE 40 - UTILISATION DE RAIDISSEURS PLATS Enfin, les grugeages doivent êtres suffisamment important pour faciliter l accès (voir Figure 41). FIGURE 41 - ACCESSIBILITÉ PAR LES GRUGEAGES > Les arêtes vives Il convient de privilégier les angles arrondis aux angles vifs. Les angles arrondis sont plus faciles à protéger car ils agrandissent la surface de projection et permettent l obtention de l épaisseur de revêtement voulue. Fort logiquement, il est difficile d obtenir une épaisseur de zinc déterminée sur les angles vifs. Le revêtement est également plus fragile sur les arêtes vives qui risquent de s endommager rapidement.

4 94 MÉTALLISATION > L évacuation des poussières Le grenaillage engendre un volume considérable de poussière qu il convient d évacuer de façon rapide et sûre pour garantir la propreté de la surface ainsi qu une bonne visibilité pendant l opération. La métallisation engendre, elle, des nuages de poussière métallique ainsi que de la chaleur. Il convient donc, dans le cas de pièces fermées (réservoir par exemple), de prévoir d une part des trous d hommes afin de permettre aux opérateurs d accéder aux surfaces internes et d autre part un autre orifice permettant l installation d une ventilation forcée. Un dispositif d évacuation des grenailles accumulées en grande quantité doit également être prévu par le métallisateur dans le cas de pièces fermées. > Les zones d amorce de la corrosion Dans le cas d un grenaillage à bille d acier, l accumulation de poussières peut être la cause d une zone d amorce de corrosion. Les fentes borgnes, les ouvertures étroites, les joints à recouvrement, les poches et les surfaces en U constituent des points potentiels d amorce de la corrosion en raison de leur capacité à retenir l humidité et la saleté (y compris les grenailles utilisées pour préparer la surface). Il convient donc de les éviter. Lorsque cela n est pas possible, il convient de prévoir un moyen d évaporation, d écoulement et d évacuation de l humidité par l intermédiaire d orifices dont la taille et l emplacement doivent être appropriés. Il convient de choisir des tôles pré-cambrées afin de faciliter l écoulement des liquides et d éviter les poches de retenu (voir Figure 43). FIGURE 43 - UTILISATION DE TÔLES PRÉ-CAMBRÉES Les fentes et les ouvertures étroites résultant de l accolage dos à dos de cornières ou de l assemblage de raidisseurs par petits cordons de soudure discontinus des deux côtés doivent être évitées. Les soudures doivent être continues. Il est possible également d utiliser des cornières de même section (voir Figure 44).

5 LA CONCEPTION DES PIÈCES À MÉTALLISER 95 FIGURE 44 - UTILISATION DES CORNIÈRES Les surfaces de contact à assembler par soudage doivent être hermétiquement fermées par des cordons de soudure afin d éviter que la grenaille ne s y trouve piégée et d éviter que l humidité ne pénètre dans des zones non traitées. Les assemblages bout à bout doivent être préférés aux joints à recouvrement, sauf si ces derniers sont rendus étanches par des soudures lisses et continues (voir Figure 45). FIGURE 45 - ETANCHÉITÉ DES ASSEMBLAGES À RECOUVREMENT

6 CHAPITRE PEINDRE LA MÉTALLISATION La particularité du revêtement par métallisation est d être poreux (la porosité dépendant principalement de la qualité du sablage et de l épaisseur du revêtement). Afin d éviter toute corrosion de l acier sous le revêtement de zinc, il est indispensable de réaliser l application de peinture dans un délai très court : idéalement dans les 12 heures suivant la métallisation et au maximum dans les 48 heures. Il est préférable que la métallisation et l application de peinture soient effectuées par le même prestataire et au même endroit afin de limiter les contraintes liées au délai d application. Une métallisation et une application effectuées sur deux sites différents occasionnent en effet des manipulations et des transports qui conduisent à modifier les soins de préparation de surface APPLICATION DE PEINTURE SUR LE MÊME SITE QUE LA MÉTALLISATION Si le délai de recouvrement est respecté, la préparation de surface consiste uniquement à passiver la métallisation afin d éviter que le zinc ne se ré-oxyde avant ou après l application de peinture. Dans le cas où le délai de recouvrement est dépassé, il est indispensable de nettoyer et de désoxyder la couche de métallisation par un dérochage chimique suivi d un rinçage. Il est ensuite nécessaire de passiver le revêtement de zinc comme dans le cas général APPLICATION DE PEINTURE SUR UN AUTRE SITE QUE LA MÉTALLISATION Du fait de l évolution de la couche de zinc en raison des transports et des manipulations, il est indispensable de retraiter la couche de métallisation avant d appliquer la ou les couches de peinture. Cette situation est identique à celle où le délai de recouvrement est dépassé. Il est donc nécessaire de désoxyder la couche de métallisation par un dérochage chimique puis d effectuer un rinçage avant de passiver le revêtement de zinc. Dans tous les cas, le revêtement et le type de peinture liquide ou poudre doivent être spécialement étudiés pour une application sur métallisation. Il est indispensable de respecter les instructions du fabriquant. Il convient de noter que l application de peinture sur un autre site que celui où la métallisation a eu lieu est déconseillée par l association AFTA Thermolacier.

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

SYSTÈME DE RÉFÉRENCE POUR LE CERTIFICAT PEINTRE INDUSTIEL" POUR DES TRAVAUX DE PEINTURE ANTICORROSION

SYSTÈME DE RÉFÉRENCE POUR LE CERTIFICAT PEINTRE INDUSTIEL POUR DES TRAVAUX DE PEINTURE ANTICORROSION Page 1 de 6 SYSTÈME DE RÉFÉRENCE POUR LE CERTIFICAT " POUR DES TRAVAUX DE PEINTURE ANTICORROSION Niveau 1 : Certification de peintres industriels Partie 2 : Certificat «Sableur» 1. DOMAINE D'APPLICATION

Plus en détail

Métallisation avec Tirant 3

Métallisation avec Tirant 3 Métallisation avec Tirant 3 La Technologie d avant-garde à votre service www.lainsa.com Métallisation avec Arc Spray Une solution aux problèmes d érosion corrosion! Qu est ce que la Cavitation? Comment

Plus en détail

01 CONCEPTS DE BASE e PRÉPARATION DES SURFACES (voir aussi chapitre Systèmes de Mise en peinture)

01 CONCEPTS DE BASE e PRÉPARATION DES SURFACES (voir aussi chapitre Systèmes de Mise en peinture) LA PEINTURE INDUSTRIELLE, QU EST-CE QUE C EST CONCEPTS DE BASE (voir aussi chapitre Systèmes de Mise en peinture) C est un facteur primordial préalable aux opérations de mise en peinture. Une mauvaise

Plus en détail

Systèmes de conduits de graisse non soudés Manuel d installation, d utilisation et d entretien

Systèmes de conduits de graisse non soudés Manuel d installation, d utilisation et d entretien Systèmes de conduits de graisse non soudés Manuel d installation, d utilisation et d entretien POUR VOTRE SÉCURITÉ LES DEUX PRINCIPALES CAUSES D'INCENDIES LIÉS AUX CONDUITS DE GRAISSE : (1) MANQUEMENT

Plus en détail

01 NORME ISO 12944 a CLASSIFICATION DES ENVIRONNEMENTS

01 NORME ISO 12944 a CLASSIFICATION DES ENVIRONNEMENTS a CLASSIFICATION DES ENVIRONNEMENTS La norme considere: Six catégories de corrosion pour environnements atmosphériques. Trois catégories pour structures immergées ou enterrées.. CATÉGORIE DE CORROSIVITÉ

Plus en détail

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud

SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud SOUDURE S.O.A. Alain Morissonnaud 2010 1 Définition La soudure peut être de deux natures : assemblage autogène ou assemblage hétérogène. L assemblage autogène est un procédé qui permet par fusion d assembler

Plus en détail

Notice de pose des films perforés pour vitrage LG Hausys de la série LM50000 / LM53000

Notice de pose des films perforés pour vitrage LG Hausys de la série LM50000 / LM53000 Page 1 Notice de pose des films perforés pour vitrage LG Hausys de la série LM50000 / LM53000 Introduction Les films perforés pour vitrage LG Hausys sont uniquement destinés à être posés sur des surfaces

Plus en détail

primaire bi composant époxydique polyamide

primaire bi composant époxydique polyamide 6 pages Révision de Septembre 2009 DEFINITION CARACTERISTIQUES PRINCIPALES TEINTES ET ASPECT Caractéristiques à 20 C Densité Extrait sec en volume COV (à la livraison) Epaisseur recommandée du film sec

Plus en détail

MODULE. Joints de base. Joints de base

MODULE. Joints de base. Joints de base 11 MODULE Joints de base Joints de base Les joints de base pour la fabrication d assemblages en soudage sont les assemblages bout à bout, en angle extérieur, en T, à recouvrement et sur chant, comme l

Plus en détail

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air Poutres climatiques 2012 2.9 Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air poutre climatique active standard Unité confort poutre climatique passive poutre climatique sur demande Modèle

Plus en détail

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION SKILLS LA CORROSION OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION Connaître le mécanisme de corrosion et ses facteurs Connaître les dispositifs de protection existants Comment adapter les protections et concevoir des

Plus en détail

Manuel d instructions et conditions de garantie

Manuel d instructions et conditions de garantie Manuel d instructions et conditions de garantie Rouleaux, guirlandes et supports 1. Description du produit... 3 2. Types de produits et spécifications techniques... 4 2.1 Rouleau lisse (RM_* *)... 4 2.2

Plus en détail

39HQ Centrale de traitement d air Airovision

39HQ Centrale de traitement d air Airovision 39HQ Centrale de traitement d air Airovision Instructions de montage TABLE DES MATIÈRES 1 - INSTRUCTIONS DE TRANSPORT ET DE MANUTENTION...3 1.1 - Généralités...3 1.2 - Transport et stockage...3 1.3 - Protection

Plus en détail

Rôle de la préparation de surface

Rôle de la préparation de surface Rôle de la préparation de surface Le but de la préparation de surface de l acier est de la rendre compatible avec l opération d émaillage Elimination des résidus contaminants présents à la surface de la

Plus en détail

V-Process Vertical LE PLUS COURT CHEMIN DE LA MATIERE A LA FONCTION. www.giroudfonderie.com

V-Process Vertical LE PLUS COURT CHEMIN DE LA MATIERE A LA FONCTION. www.giroudfonderie.com LE PLUS COURT CHEMIN DE LA MATIERE A LA FONCTION Présentation de l outillage (Plaque modèle) Un outillage est composé de 2 plaques modèles, comportant un ou plusieurs modèles, un bassin de coulée, une

Plus en détail

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES

LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES LE SOUDAGE ORBITAL DANS LA FABRICATION DES ECHANGEURS TUBULAIRES Le processus de fabrication des tubes de chaudières démarre par le raboutage des tubes avant cintrage. Les tours de soudage sont ainsi complémentaires

Plus en détail

Domaine d application du guide Types de garde-corps et principes Conception, dimensionnement et constitution des garde-corps Cas particuliers

Domaine d application du guide Types de garde-corps et principes Conception, dimensionnement et constitution des garde-corps Cas particuliers SOMMAIRE 7 Domaine d application du guide 9 Types de garde-corps et principes 9 1. Divers types de garde-corps 10 2. Les différentes parties des garde-corps 11 3. La réglementation et les usages 15 Conception,

Plus en détail

Cours MP-1a : MOULAGE

Cours MP-1a : MOULAGE Cours MP-1a : MOULAGE Ce chapitre vise à l'acquisition des savoir-faire : M O U L A G E Mettre en place des simulations d obtention de pièces brutes par fonderie et injection plastique (S4222) Choisir

Plus en détail

BACKSTOP NT MC - Texturé Pare-air et membrane de haute performance, résistante aux intempéries. Backstop NT - Texturé Instructions d application

BACKSTOP NT MC - Texturé Pare-air et membrane de haute performance, résistante aux intempéries. Backstop NT - Texturé Instructions d application BACKSTOP NT MC - Texturé Pare-air et membrane de haute performance, résistante aux intempéries Backstop NT - Texturé Instructions d application LISTE À VÉRIFIER AVANT L INSTALLATION DU BACKSTOP NT - TEXTURÉ

Plus en détail

Construction d un moteur pop-pop à membrane

Construction d un moteur pop-pop à membrane Construction d un moteur pop-pop à membrane Par Jean-Yves Ce qui suit n est qu un exemple de construction d un moteur pop-pop à membrane. Il y a mille et une façons de construire ce type de moteur, et

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien(ne) appareils chaudronnés sous pression (réalisation installation)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien(ne) appareils chaudronnés sous pression (réalisation installation) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien(ne) appareils chaudronnés sous

Plus en détail

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm.

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm. EN ALUMINIUM page 1 de 8 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Clauses générales.1 Les clauses générales de ce contrat font partie intégrante des travaux de la présente section. 1.2 Critères de calculs.1 Les panneaux d aluminium

Plus en détail

ACO PIPE Canalisations en inox

ACO PIPE Canalisations en inox Gamme Conformes aux normes EN 24- et EN 24-2 EN 2056 systèmes de drainage par gravité pour intérieurs de bâtiments. EN 752 systèmes de drainage et d'égouts à l'extérieur des bâtiments Descriptif / Aide

Plus en détail

Fiche n XVI-1 "Les ouvrages métalliques ou mixtes"

Fiche n XVI-1 Les ouvrages métalliques ou mixtes Fiche n XVI-1 "Les ouvrages métalliques ou mixtes" Les ouvrages entièrement métalliques sont peu courants. Ils sont utilisés lorsque que l on recherche un gain de poids mort (ouvrages de très grandes portées,

Plus en détail

Construction de bâtiments accessibles

Construction de bâtiments accessibles Carreaux pour le design architectural 01 01 Gamme d accessoires PRO ARCHITECTURA SINUS certifiés DIN pour les aménagements accessibles Système modulaire Système de composantes coordonnées pour réaliser

Plus en détail

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER

KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER KELATE MR6 TRAITEMENT DE SURFACE REACTIF POUR PASSIVATION DE ROUILLE RESIDUELLE SUR ACIER INFORMATION PRODUIT INTRODUCTION La durabilité d un système dépend tout autant de la préparation de la surface

Plus en détail

Rhéologie des Poudres. Mesure de l écoulement des poudres avec les rhéomètres MCR

Rhéologie des Poudres. Mesure de l écoulement des poudres avec les rhéomètres MCR Rhéologie des Poudres Mesure de l écoulement des poudres avec les rhéomètres MCR Les poudres sont partout et représentent un défi Travailler avec de la poudre peut s avérer difficile, particulièrement

Plus en détail

blocs de bois de bonnes dimensions pour éloigner le bois du sol et répartir également la charge.

blocs de bois de bonnes dimensions pour éloigner le bois du sol et répartir également la charge. INSTALLATION PRÉCAUTIONS D INSTALLATION VERSION IMPRIMABLE ENTREPOSAGE Le revêtement doit être protégé des intempéries. Utilisez la bâche fournie avec le revêtement pour sa protection. Si possible, remisez

Plus en détail

La prédalle de qualité avec armature integrée

La prédalle de qualité avec armature integrée I n s t r u c t i o n s d e p o s e La prédalle de qualité avec armature integrée Le plan de pose On établit pour chaque plafond un plan de pose (figure 1). Il contient toutes les indications importantes

Plus en détail

Techniques de traitement de surfaces pour grosses pièces. Grenaillage, application de peinture, séchage et manutention combinés

Techniques de traitement de surfaces pour grosses pièces. Grenaillage, application de peinture, séchage et manutention combinés Techniques de traitement de surfaces pour grosses pièces Grenaillage, application de peinture, séchage et manutention combinés Techniques de grenaillage Le bon choix technique et économique pour durer

Plus en détail

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance

CONSIGNES DE SÉCURITÉ Exploitation Transport Maintenance SOMMAIRE 1.0 Consignes de sécurité 1.1 Obligations de base 1.2 Protection de l environnement 1.3 Types de danger particuliers et équipements de protection individuels 2.0 Transport 2.1 Étendue de la livraison

Plus en détail

1, Esplanade François Mitterrand CS 20033 69269 LYON Cedex 02. Réfection des noues des verrières. LYCEE VICTOR HUGO à VALENCE (26)

1, Esplanade François Mitterrand CS 20033 69269 LYON Cedex 02. Réfection des noues des verrières. LYCEE VICTOR HUGO à VALENCE (26) 1, Esplanade François Mitterrand CS 20033 69269 LYON Cedex 02 Maîtrise d'œuvre 12, rue Nicolas Chaize 42100 SAINT-ETIENNE Réfection des noues des verrières LYCEE VICTOR HUGO à VALENCE (26) DESCRIPTIF QUANTITATIF

Plus en détail

Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne

Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne Fuite Pipeline Hydrocarbures Corrosion Pollution LES INSTALLATIONS CONCERNÉES Le site : La raffinerie de Rhénanie est un

Plus en détail

Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail

Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail 1 Identification des problèmes liés à l ergonomie des postes de travail Votre entreprise est elle aux prises avec un certain nombre de problèmes comme une fréquence élevée des lésions musculo squelettiques,

Plus en détail

3 Film pour projection arrière 4

3 Film pour projection arrière 4 3 Film pour projection arrière 4 Instructions d installation Contenus Introduction Merci d avoir choisi 3M Information Sécurité Utilisation Description produit Caractéristiques techniques Comment cela

Plus en détail

Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres?

Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres? Rénovation de vitrages Pourquoi changer nos fenêtres? Dans le cadre d'une rénovation, le vitrage est un point important à ne pas négliger pour améliorer l'isolation thermique d'une maison ou d'un appartement.

Plus en détail

Mousses acryliques double face haute performance 3M TM VHB TM

Mousses acryliques double face haute performance 3M TM VHB TM Mousses acryliques double face haute performance 3M TM VHB TM L alternative aux rivets, vis et soudures. Perfectionnez vos procédés d assemblage TM En quoi les rubans 3M si extraordinaires? TM VHB sont-ils

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chaudronnier(ère) polyvalent I OBJECTIF

Plus en détail

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique Plan du cours Objectifs généraux Etablir un processus expérimental

Plus en détail

noir, brun - coquille d'oeuf

noir, brun - coquille d'oeuf 5 pages Révision de Septembre 2005 DEFINITION CARACTERISTIQUES PRINCIPALES TEINTES ET ASPECT Caractéristiques à 20 C Densité Extrait sec en volume COV (à la livraison) Epaisseur recommandée du film sec

Plus en détail

A FLAMME LATENTE TYPE L LE PLUS SÛR COMBUSTION INTERNE VALVE DE SECURITE ALLUMAGE PIEZOELECTRIQUE PANNE SPECIALE LONGUE DUREE RACCORD TOURNANT

A FLAMME LATENTE TYPE L LE PLUS SÛR COMBUSTION INTERNE VALVE DE SECURITE ALLUMAGE PIEZOELECTRIQUE PANNE SPECIALE LONGUE DUREE RACCORD TOURNANT H I - T E C H LE PLUS SÛR COMBUSTION INTERNE VALVE DE SECURITE ALLUMAGE PIEZOELECTRIQUE PANNE SPECIALE LONGUE DUREE RACCORD TOURNANT F E R A S O U D E R A FLAMME LATENTE TYPE L A.F. di Marini Via S. Pertini,

Plus en détail

Vivak et Axpet Plaques compactes en polyester

Vivak et Axpet Plaques compactes en polyester 1. à froid Cintrage à froid Toutes les plaques peuvent être cintrées à froid avec un rayon de courbure minimum de 150 fois l épaisseur de la plaque. Rayon minimum = 150 x épaisseur de la plaque Le formage

Plus en détail

Remplissage d installations à sondes géothermiques

Remplissage d installations à sondes géothermiques Août 2014 ImmoClimat Suisse Remplissage d installations à sondes géothermiques 2 ImmoClimat Suisse Sommaire 1. Points importants pour le remplissage d installations à sondes géothermiques 1.1. Impuretés

Plus en détail

5. LIQUIDES, SPRAYS, PÂTES

5. LIQUIDES, SPRAYS, PÂTES 5.1 Liquides de refroidissement FREEZCOOL est un fluide caloporteur très élaboré, prêt à l'emploi. Il contient un algicide limitant les encrassements liés au développement d'algues dans les systèmes de

Plus en détail

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation

Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Emballages de stérilisation Rappel de la réglementation Monica Attinger Béatrice Tremp Eliane Chassot SSSH Morges 02.11.2010 2010 1 BPR novembre 2005 I Chapitre 10 conditionnement Les dispositifs médicaux

Plus en détail

Outil G Gabarit de planification de l apprentissage d une tâche et exemples

Outil G Gabarit de planification de l apprentissage d une tâche et exemples Outil G Gabarit de planification de l apprentissage d une tâche et exemples Dans le cadre de la compétence 2, Être capable d organiser et de planifier la mise en œuvre du plan, vous devez apprendre à planifier

Plus en détail

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main

Appareils de métrologie La haute précision à portée de main Appareils de métrologie La haute précision à portée de main - Thermomètre - Crayon thermique - Jauge vernier - Tachymètre - Pince ampèremétrique - Dynanomètre - Débimètre Contrôle de pièces Contrôle du

Plus en détail

Matériaux plastiques & composites

Matériaux plastiques & composites I ) Les plastiques Généralités Issu essentiellement des dérivés du pétrole et obtenu le plus souvent par synthèse chimique, les matières plastiques ont été le symbole du XX ème siècle et de la modernisation

Plus en détail

Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE

Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE Guide Utilisateur des Bonnes Pratiques RESSUAGE thématique R01 Généralités SOMMAIRE Principaux procédés de contrôle par ressuage thématique R02 Produits mis en œuvre pour les contrôles manuels Accessoires

Plus en détail

Prises de masse et positionneurs magnétiques avec contrôle de l aimant.

Prises de masse et positionneurs magnétiques avec contrôle de l aimant. Prises de masse et positionneurs magnétiques avec contrôle de l aimant. Changez votre façon de faire Changer votre façon de faire Même si les aimants sont utilisés longtemps dans les opérations de soudage

Plus en détail

Réussir votre soudure flamme

Réussir votre soudure flamme Réussir votre soudure flamme DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les différents types de soudure Le Brasage : Assemblage de deux pièces de métal par capillarité grâce à un métal d apport. C est-à-dire

Plus en détail

Coupage mécanisé. Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité. www.airliquide.ca

Coupage mécanisé. Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité. www.airliquide.ca Coupage mécanisé Des solutions en équipement, consommables et services pour maximiser votre productivité www.airliquide.ca Vous pouvez compter sur les connaissances et l expérience d Air Liquide pour optimiser

Plus en détail

ME 1.1. Licence Professionnelle Automatisme et Robotique. Session 2016 - Amiens. Fabio MORBIDI

ME 1.1. Licence Professionnelle Automatisme et Robotique. Session 2016 - Amiens. Fabio MORBIDI ME 1.1 Licence Professionnelle Automatisme et Robotique Session 2016 - Amiens Fabio MORBIDI Laboratoire MIS Équipe Perception et Robotique Université de Picardie Jules Verne E-mail: fabio.morbidi@u-picardie.fr

Plus en détail

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre

Descriptif/Quantitatif Gros-oe uvre SAS ECS IB2701 Descriptif/quantitatifs Chapitre 6 3. Les murs en béton banché (voiles) Identifier les ouvrages 3.1. Définition Les murs en béton banché sont des ouvrages verticaux, coulés dans des coffrages

Plus en détail

Instructions de montage

Instructions de montage Chevalet de réglage Lead Sled Plus Ref. BT-013 Mode d emploi Mis à jour le 10.09.2012 Table des matières Instructions de montage...2 Instructions pour l utilisation...5 Garantie...7 ROC Import 2012 1 Instructions

Plus en détail

Novocanto Acier Inoxydable

Novocanto Acier Inoxydable Novocanto Acier Inoxydable h: 6, 8, 10, 12, 15 mm. Longueur: 250 cm. Matériau: Acier Inox NOVOCANTO Profilé en acier inoxydable. Protège et décore tout en apportant la qualité, la résistance, la durabilité

Plus en détail

Contrôle des adhésifs

Contrôle des adhésifs Contrôle des adhésifs Masse volumique On utilise un pycnomètre de type Hubbard uniquement pour la mesure de la masse volumique des adhésifs liquides comportant des solvants volatils. - Nettoyer puis sécher

Plus en détail

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine Solution n 1 Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine En cuisine, tout le monde porte des chaussures antidérapantes de type SRC. Pourquoi porter des chaussures antidérapantes? Chaque

Plus en détail

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Protection contre la corrosion. Ir. MASSART Pascal Service Public de Wallonie Direction des Structures Métalliques. Protection contre la corrosion Prescriptions

Plus en détail

CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION. www.cetic.fr

CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION. www.cetic.fr CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION www.cetic.fr 02 www.cetic.fr SOMMAIRE PRESENTATION 4 TYPES DE COURONNES D ORIENTATION 4 Simple rangée de billes 4 Triple rangées de billes 4 Double rangées de

Plus en détail

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur.

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur. règle 1 = Toujours vérifier si il y a une amenée d air extérieure (idéale près du poêle) le diamètre doit être au minimum de 1/4 du diamètre du conduit du poêle soit pour un conduit de Diamètre 200mm au

Plus en détail

GALVANISATION À CHAUD DE STRUCTURES D'ACIER : PROCESSUS, TYPES DE REVÊTEMENTS ET NORMES À RESPECTER. Par Louis Lessard

GALVANISATION À CHAUD DE STRUCTURES D'ACIER : PROCESSUS, TYPES DE REVÊTEMENTS ET NORMES À RESPECTER. Par Louis Lessard GALVANISATION À CHAUD DE STRUCTURES D'ACIER : PROCESSUS, TYPES DE REVÊTEMENTS ET NORMES À RESPECTER Par Louis Lessard Décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES La galvanisation à chaud de structures d acier Procédé

Plus en détail

omécanicien de Maintenance Industrielle

omécanicien de Maintenance Industrielle AT1_SQ7_Fluides hydraulique Electromécani omécanicien cien(ne) de Maintenance Industrielle Notice Technique : Fluides hydraulique Centre de formation de : Foulayronnes Gagnez en compétences Version AFPA

Plus en détail

Les procédures HACCP ou les procédures de sécurité sont imposées par la Direction Européenne 93/94. 2. Hygiène personnelle

Les procédures HACCP ou les procédures de sécurité sont imposées par la Direction Européenne 93/94. 2. Hygiène personnelle Linum et Fermostock Les rayonnages: important pour l Haccp! HACCP, qu est-ce que c est? HACCP, Hazard Analysis Critical Control Points, est une procédure de travail visant à écarter, dans le processus

Plus en détail

ROULEAUX 5-6 Rouleau Métallique RM Rouleau Amortisseur RA Rouleau Décrasseur à Disques RLD Rouleau Décrasseur à manchon RLT Rouleau Décrasseur à manchons RLT Rouleau Décrasseur Hélicoïdal RLH Rouleau Guide

Plus en détail

Français GAMME DE PRODUITS LES SYSTEMES DE STOCKAGE EN RESINE REA. REA, creative solutions.

Français GAMME DE PRODUITS LES SYSTEMES DE STOCKAGE EN RESINE REA. REA, creative solutions. Français GAMME DE PRODUITS LES SYSTEMES DE STOCKAGE EN RESINE REA REA, creative solutions. 2 rayonnage Euro INTRODUCTION page 3-6 La solution Les systèmes de stockage en résine REA proposent des solutions

Plus en détail

www.alkorproof.com Détails

www.alkorproof.com Détails www.alkorproof.com Détails 35171/35271 Information Produit D 35171 Membrane homogène en chlorure de polyvinyle souple, non renforcée, destinée à l étanchéité des détails. Type 35171: gris clair/gris non-résistant

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES

RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES La conception d un forage est une étape essentielle si l on souhaite optimiser son outil de production d eau souterraine.

Plus en détail

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système Les profils

Plus en détail

"NP" & "RG" AIRFLO. Brûleur en veine d air

NP & RG AIRFLO. Brûleur en veine d air "NP" & "RG" AIRFLO Brûleur en veine d air Brûleurs en veine d air - NP & RG AIRFLO 4-21.5-1 Pour des applications de chauffage d air frais en direct Fonctionnement économique (100 % de rendement thermique)

Plus en détail

ALPHA DELTA SIERRA CONCEPTION DE LA TOITURE 2 PREPARATION CHRONOLOGIE POINTS SINGULIERS 6 7 8 SURTOITURE

ALPHA DELTA SIERRA CONCEPTION DE LA TOITURE 2 PREPARATION CHRONOLOGIE POINTS SINGULIERS 6 7 8 SURTOITURE ALPHA DELTA SIERRA A D S pages CONCEPTION DE LA TOITURE 2 PREPARATION 3 FIXATION 4 CHRONOLOGIE 5 POINTS SINGULIERS 6 7 8 SURTOITURE 9 SIERRA CHRONOLOGIE 10 SIERRA POINTS SINGULIERS 11 INFORMATIONS GENERALES

Plus en détail

INFORMATIONS TECHNIQUE QN 2013

INFORMATIONS TECHNIQUE QN 2013 INFORMATIONS TECHNIQUE QN 2013 Systèmes de refroidissement CALDYN Apparatebau GmbH PRINCIPE Les installations de refroidissement utilisent des appareils d atomisation pour générer de fines gouttelettes

Plus en détail

2.10 Mobilier urbain

2.10 Mobilier urbain 2.10 Mobilier urbain Les points 1.16. et 6.2 de la partie 3 du CSC, Voir 2.10.1 et 2.10.2, sont d applications. Ils sont complétés par ce qui suit : Le Qualiroute est complété comme suit : C.55. Mobilier

Plus en détail

Sécurité des outils industriels et sélection des cisailles

Sécurité des outils industriels et sélection des cisailles Sécurité des outils industriels et sélection des cisailles Les employeurs assument la responsabilité de maintenir en bon état et réparer tous les outils et tout l équipement fournis à leurs ouvriers. Pour

Plus en détail

Grille compacte KG / KG-R

Grille compacte KG / KG-R Grille compacte KG / KG-R Ferdinand Schad KG Steigstraße 25-27 D-78600 Kolbingen Téléphone +49 (0) 74 63-980 - 0 Téléfax +49 (0) 74 63-980 - 200 info@schako.de www.schako.de Contenu Description...3 Fabrication...

Plus en détail

www.chemdur.com Chemdur@chemdur.com

www.chemdur.com Chemdur@chemdur.com DESCRIPTION CHEMDUR RAMP est un système de revêtement protecteur contre la corrosion de l'armature et le désagrégement du béton de tabliers dans les stationnements étagés. CHEMDUR RAMP est appliqué sur

Plus en détail

SUNTUF 3700 Industriel

SUNTUF 3700 Industriel SUNTUF 3700 Industriel INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION Des plaques ondulées SUNTUF 3700 en Polycarbonate pour lucarnes de toits et de bardages de structures industrielles, commerciales et agricoles. A.

Plus en détail

LIVRET DE L UTILISATEUR PANNEAUX SOLAIRES POUR PISCINES

LIVRET DE L UTILISATEUR PANNEAUX SOLAIRES POUR PISCINES LIVRET DE L UTILISATEUR PANNEAUX SOLAIRES POUR PISCINES Les précautions de sécurité de base doivent toujours être observées. Les erreurs causées par le non-respect des instructions qui suivent peuvent

Plus en détail

Accessoires. Brossé anodisé peint p. polyester/ blanc RAL 9010 / 50 % brillant

Accessoires. Brossé anodisé peint p. polyester/ blanc RAL 9010 / 50 % brillant SLL Diffuseur linéaire Soufflage vertical (projection) ou horizontal (diffusion), fonctionnement en extraction possible Montage plafonnier ou mural, convient également pour les montages en bandeau Déflecteurs

Plus en détail

Toits plats et toits à forte pente. Vue d ensemble des soudeuses automatiques UNIROOF E 40 mm VARIMAT V2 TRIAC DRIVE AT BITUMAT B2 EXAMO

Toits plats et toits à forte pente. Vue d ensemble des soudeuses automatiques UNIROOF E 40 mm VARIMAT V2 TRIAC DRIVE AT BITUMAT B2 EXAMO Toits plats et toits à forte pente Vue d ensemble des soudeuses automatiques UNIROOF E 40 mm VARIMAT V2 TRIAC DRIVE AT BITUMAT B2 EXAMO 36 37 38 39 40 41 Toits à forte pente et toits plats Appareils manuels

Plus en détail

Techniques de pulvérisation. Phytofar 2012-2013

Techniques de pulvérisation. Phytofar 2012-2013 Techniques de pulvérisation Phytofar 2012-2013 Objectif de la pulvérisation Atteindre une (ou plusieurs) cible(s) avec un (ou plusieurs) produit(s) Insecte Adventice Plante ou partie de la plante cultivée

Plus en détail

Scotchcal IJ 40. Film pour l impression jet d encre piezo. Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes

Scotchcal IJ 40. Film pour l impression jet d encre piezo. Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes Bulletin produit IJ 40 Octobre 2009 Annule et remplace toutes versions précédentes Scotchcal IJ 40 Film pour l impression jet d encre piezo Description Produits concernés Produits Compatibles Durabilité

Plus en détail

Matériels pour la restauration

Matériels pour la restauration Matériels pour la restauration Table aspirante Petite table aspirante à poser. Construction en acier inoxydable, format 60 x 80 cm livrée avec tuyau de connexion. Nécessite l utilisation d un aspirateur

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-610-S06 / Modèle: CEVCUH610S06 MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-610-S06 / Modèle: CEVCUH610S06 MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-610-S06 / Modèle: CEVCUH610S06 MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le

Plus en détail

AFFAISSEMENT DU CHÂSSIS DES FENÊTRES À BATTANTS

AFFAISSEMENT DU CHÂSSIS DES FENÊTRES À BATTANTS NOTE TECHNIQUE N 3 AFFAISSEMENT DU CHÂSSIS DES FENÊTRES À BATTANTS L affaissement du châssis correspond à la descente du coin inférieur du côté du verrou par rapport au cadre. De nos jours, la question

Plus en détail

LES MOULES D INJECTION TP

LES MOULES D INJECTION TP Niveau : 2 nde et/ou 1 ère Baccalauréat Professionnel Plasturgie Date : 1 er trimestre 2008 Durée : Intitulé de la séquence: Condition : Salle : Ressources : Pré-requis : 6 heures Classe entière Salle

Plus en détail

Façades Fiches d Application

Façades Fiches d Application Fiches d Application Ventilées - Système de Ventilées - Viroclin Ventilées - Virocnail Ventilées - Système Mixte Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur

Plus en détail

Guide La conception de produits à galvaniser à chaud après fabrication

Guide La conception de produits à galvaniser à chaud après fabrication Guide La conception de produits à galvaniser à chaud après fabrication Table des matières Introduction Communication entre l ingénieur en esthétique industrielle, l atelier de première transformation

Plus en détail

COMPRESSEUR D AIR Série HAP NOTICE D UTILISATION MODELE : HAP-60/80/100/120

COMPRESSEUR D AIR Série HAP NOTICE D UTILISATION MODELE : HAP-60/80/100/120 COMPRESSEUR D AIR Série HAP NOTICE D UTILISATION MODELE : HAP-60/80/100/120 1 AVANT DE METTRE EN MARCHE CET APPAREIL, NOUS VOUS DEMANDONS DE LIRE CETE NOTICE D UTILISATION INTEGRALEMENT ET DE LA GARDER

Plus en détail

Aide et conseils d installation pour la piscine r o n d e

Aide et conseils d installation pour la piscine r o n d e Aide et conseils d installation pour la piscine r o n d e www.unipool.fr Notice de montage pour piscine RONDE Vous venez d acheter une piscine UNIPOOL: nous vous remercions de la confiance que vous avez

Plus en détail

La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud»

La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud» Janvier 2012 GROuPE d études techniques Par : L Ecole française de canyonisme La Commission médicale La mise en attente d un blessé en canyon La réalisation d un «point chaud» 1/5 Rappels physiologiques

Plus en détail

Minimax 3 m 3 / 4 m 3 / 5 m 3. Encombrement minimum. Mais il stocke le maximum.

Minimax 3 m 3 / 4 m 3 / 5 m 3. Encombrement minimum. Mais il stocke le maximum. Minimax 3 m 3 / 4 m 3 / 5 m 3 Encombrement minimum. Mais il stocke le maximum. MINIMAX : DESCRIPTIF TECHNIQUE Chaque système de conteneur enterré MINIMAX TM se compose des éléments suivants: d un cuvelage

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

BARRIÈRES DE SÉCURITÉ

BARRIÈRES DE SÉCURITÉ BARRIÈRES DE SÉCURITÉ NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE A lire attentivement et à conserver pour consultation ultérieure CONSEILS DE SECURITE ET D ENTRETIEN Il est recommandé de vérifier régulièrement

Plus en détail

ALUMINIUM. Un choix de 5. F abrication française depuis 45 ans. Manuportable. couleurs pour personnaliser votre chantier.

ALUMINIUM. Un choix de 5. F abrication française depuis 45 ans. Manuportable. couleurs pour personnaliser votre chantier. ALUMINIUM Un choix de 5 couleurs pour personnaliser votre chantier M o d u l a i r e Manuportable 65Kn/m 2-21Kg/m 2 F abrication française depuis ans Structure cadre Tableaux conseils 6 M 3 sans angle

Plus en détail

MODE D EMPLOI CADRE PHOTO NUMERIQUE TELEFUNKEN DPF 7900

MODE D EMPLOI CADRE PHOTO NUMERIQUE TELEFUNKEN DPF 7900 MODE D EMPLOI CADRE PHOTO NUMERIQUE TELEFUNKEN DPF 7900 I. Découvrez et installez votre cadre... 2 1. Contenu de la boîte... 2 2. Schémas du cadre... 2 3. Installation... 2 II. Utilisez votre cadre...

Plus en détail

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE INSTANTANÉ EPS2

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE INSTANTANÉ EPS2 CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE INSTANTANÉ EPS2 Ce produit ne doit pas être traité comme un déchet ordinaire. L appareil démonté doit être ramené à un point de recyclage approprié pour les déchets électriques et

Plus en détail

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Expliquer et respecter les procédures en Remplir correctement les rapports de travail et les listes vigueur dans l'entreprise de matériel Citer

Plus en détail

2 pièces de «L» mm de longueur 2 pièces de «H» mm de longueur 4 pièces de «L» mm de longueur 4 pièces de «H» mm de longueur

2 pièces de «L» mm de longueur 2 pièces de «H» mm de longueur 4 pièces de «L» mm de longueur 4 pièces de «H» mm de longueur 28 APPLICATION INDEX LUMI-2000 GRAPHIQUE Système PROFILÉ de tension sommaire pour DOUBLE enseignes en FACE, toile tendue BANDEROLE 260 MM 02 02 11 L 07 06 05 07 01 07 06 05 10 07 02 01 02 09 08 H 12 10

Plus en détail