RAPPORT SUR LE PROJET TUTEURÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT SUR LE PROJET TUTEURÉ"

Transcription

1 LP ASRALL IUT Charlemagne Nancy 2 RAPPORT SUR LE PROJET TUTEURÉ LES CLIENTS LÉGERS Alexandre Cédric Joël Benjamin 1 er avril 2009

2 Table des matières 1 Introduction Présentation de systèmes de clients légers Répartition des tâches Alexandre BAILLY Cédric MATHIEU Joël NOGRÉ Benjamin SECLIER Divers Réunions - moyen de communication Problèmes rencontrés Le matériel Le serveur Les clients légers Des PC en tant que clients légers Notre système de clients légers XDMCP Présentation Connexion Mise en place Activation manuelle Activation graphique Avantages / Inconvénients Avantages Inconvénients VNC Introduction Installation Installation du serveur Installation du client Encapsulation SSH Se connecter sur un serveur VNC avec GDM Problèmes rencontrés Avis Avantages Inconvénients

3 5 LTSP Présentation Présentation du projet Différences LTSP 4/LTSP Principales fonctionnalités de LTSP Configuration matérielle recommandée Principe de fonctionnement Démarrage du client Services requis et utiles Installation et configuration Installation Configuration du serveur Configuration des clients Configuration de LTSP Administration des clients Tests Consommation réseau pour un client léger : Charge du serveur : Efficacité des clients : Free NX Présentation Installation Sur le serveur Installation du serveur Configuration du serveur Sur le client Configuration du client Sécurité Performances, montée en charge Émulation application Windows Gestion des périphériques Impression Conclusion 38 8 Remerciements 40 9 Glossaire Sources 42 2

4 Table des figures 2.1 Vue interne d un client léger Vue avant et arrière du client léger Configuration du réseau Schéma simplifié du fonctionnement de XDMCP Capture d écran de réglage de XDMCP avec GDM Connexion VNC sécurisé par SSH Schéma du démarrage du client Schéma Export d affichage via le réseau Pare-feu Windows bloquant NX client Pare-feu Windows avec les services NX ajoutés dans la liste des services autorisés Configuration - introduction Configuration - introduction Configuration - introduction Configuration - introduction Boîte de dialogue de connexion Le bureau gnome affiché dans un client NX

5 Chapitre 1 Introduction 1.1 Présentation de systèmes de clients légers Tout d abord, qu est-ce qu un système de clients légers? C est un système informatique composé d une puissante machine (le serveur) et de plusieurs machines très légères (sans disque et avec un minimum de matériel) capablent de se connecter, via un réseau informatique, sur le serveur et d exécuter sur ce dernier des applications. Avantages d un système de clients légers : Les clients légers ne comportent qu un minimum de matériel et n ont pas d applicatifs (ou très peu) tournant sur eux d où un faible coùt de maintenance et pas de licence à rémunérer. Toutes les applications se trouvent sur le serveur donc, une seule licence par programme à payer. Encore une fois, des économies. Toutes les bases de données se trouvent sur le serveur, d où une grande facilité pour les sauvegardes. Les mises à jour ne se font que sur le serveur. Là encore, une économie de temps. Inconvénients d un système de clients légers : Le serveur doit être une machine puissante, voire très puissante en fonction du nombre de clients légers susceptibles de se connecter sur lui, d où un prix non négligeable. Le réseau doit être en haut débit pour supporter un grand nombre de connections simultanées. Là aussi, les finances s en ressentent! En cas de panne du serveur ou du réseau, c est tout un organisme qui est arrêté. Ceci peut être évité en mettant en place un système de haute disponibilité mais, là encore, celà a un coùt. Pour vous démontrer cela, nous allons mettre en place quatre solutions : 1. Free NX 2. XDMCP 3. LTSP 4. VNC 4

6 1.2 Répartition des tâches Alexandre BAILLY Alexandre s est chargé de la partie Free NX. Il a principalement travaillé chez lui. Il a passé une vingtaine d heures sur sa partie du projet Cédric MATHIEU Cédric a pris en charge les parties XDMCP et LTSP. Il a passé près de 30 heures en recherches, paramétrages et surtout en tests divers Joël NOGRÉ Joël, quand à lui, s est occupé des recherches générales, de la partie Client Léger du matériel, de la mise en forme et des corrections ortografic et grammaticales du rapport final. Il a passé une vingtaine d heures à faire ses recherches, embêter certains profs et étudiants pour commencer à se débrouiller avec LaTex, tanner ses camarades pour avoir leur documentation afin de terminer ce rapport en temps et en heure Benjamin SECLIER Passionné par tout ce qui est connexion à distance, Benji s est occupé de la partie VNC. Il a monté une toute première expérience avec ses ordinateurs personnels avant de la transposer sur la configuration locale choisie. Il a passé une vingtaine d heures en recherches diverses, montages de l expérience et tests. 1.3 Divers Réunions - moyen de communication Nous avons tenu trois réunions d avancement dont la première avec notre tuteur. Hors ces réunions, nous nous recontrions deux fois par semaine, à l occasion des travaux collaboratifs. Notre moyen de communication a été le wiki qu a créé Benjamin à l adresse : http ://www.generation-linux.fr/asrall Problèmes rencontrés La machine que nous avions choisie en tant que serveur est tombée en panne une première fois et a du être changée. Ensuite, la carte réseau additionelle a eu un problème au niveau du connecteur et a du, elle aussi, être changée. Notre serveur manquant de mémoire RAM, nous avons demandé à le passer à 1 Go. Nous ne pouvons que déplorer le manque cruel de prises électriques pour brancher tous nos équipements et l interdiction formelle qui nous a été faite d utiliser des rallonges et multiprises. 5

7 Chapitre 2 Le matériel 2.1 Le serveur C est une machine Dell. L ordinateur Processeur Intel(R) Pentium(R) 4 CPU 2.80GHz Memoire 1 Gbytes Système d exploitation Debian GNU/Linux 5.0 Multimedia Audio ICH4 - Intel ICH5 Périphériques d entrées Clavier PS2 Souris PS2 Disques IDE Disque WDC WD400BB-75FJA1 CD/DVD HL-DT-ST RW/DVD GCC-4481B Interfaces réseaux lo ( ) eth0 ( ) eth1 ( ) Partitionnement /dev/hda1 / ext3 defaults,errors=remount-ro (14 Go) /dev/hda3 /home ext3 defaults (22 Go) /dev/hda2 swap swap sw (2 Go) /dev/hdc /media/cdrom0 udf,iso9660 user,noauto Comme gestionnaire Xdm, nous avons choisi gdm. Les clients légers prêtés, offrant une possibilité de connection via telnet, nous avons installé le serveur du même nom, malgré son manque de sécurité. 6

8 Nous avons aussi installé : un serveur SSH, apache pour créer un Intranet, vino : le serveur VNC pour gnome, GIMP, xterm, ltsp-server V5, VNC-Server. 2.2 Les clients légers Ce sont des machines NEOWARE EON 400I prêtées par le LORIA. Première prise de contact avec celles-ci : Ce sont des boitiers d environ 29 X 25 X 3 cm avec à l intérieur : Processeur Geode (NCS) cadencé à 300 Mhz. Mémoire 64 Mbytes Système d exploitation NeoLinux (permettant juste d amorcer la machine) Fig. 2.1 Vue interne d un client léger 7

9 Nous trouvons sur la façade avant : Un bouton marche/arret. Un voyant Sous-Tension. Un voyant présence réseau. Et à l arrière les connecteurs suivants : Une prise d alimentation secteur. Deux Prises Vidéo VGA (une sur la carte mère, inopérante, l autre sur une carte d extension). Une prise clavier PS2. Une prise souris PS2. Une prise RJ45 pour connecter le réseau filaire. Une prise Entrée et Sortie son. Deux prises DB9 pour connection terminal série. 1 Une prise DB25 pour connection imprimante parallèle. 2 Deux ports USB. Fig. 2.2 Vue avant et arrière du client léger 1 Nous n avons pas pu tester cette sortie, n ayant pas trouvé de périphérique série à connecter. 2 Nous n avons pas pu tester cette sortie, n ayant pas trouvé d imprimante parallèle à connecter. 8

10 Aucune documentation ne nous a été fournie avec le matériel, heureusement, Google est notre ami et Internet regorge d informations sur cet appareil. Première chose à faire, réinitialiser le mot de passe root qui nous est inconnu. Nous avons trouvé une procédure qui permet de démarrer en mode single user, il est alors très simple de modifier le mot de passe root : mise sous tension avec shift droit enfoncé. un prompt lilo classique linux apparait. entrer au clavier la phrase suivante pour booter en single user (attention : clavier en mode qwerty à ce niveau de démarrage du NEOWARE) : «software single». Selon la version du logiciel dans le NEOWARE, ce n est peut-être pas le mot «software». Le prompt lilo indiquera le bon mot à taper. attendre quelques secondes puis faire Alt-F2 pour obtenir une console texte en single user. on obtient alors un prompt en single user. Il est alors possible de modifier le mot de passe du compte root par la simple commande passwd. Ceci nous montre une grosse lacune quand à la sécurité du système. Lacune qui nous est bénéfique et dont nous profitons. Nous apprenons par la même occasion que l on peut se connecter au client léger en mode telnet (et sur le compte root!). Nous ne nous priverons pas de cette possibilité pour reparamètrer les machines. Ensuite, nous réinitialisons le client. Pour cela, le redémarrer. 1. Réinitialisation du mot de passe. Choix Settings / Appliance Properties / Security puis Change Password. (Entrer 3 fois le mot de passe root) 2. Autoriser les connections à être créées ou modifiées. 3. Réinitialisation du server. Choix Settings / Appliance Properties / Factory Reset. 4. Après le redémarrage de la machine, il faudra, de nouveau, renseigner le mot de passe root. Création des connections 1. création d une connection Telnet vers le serveur. 2. création d une connection X Windows en mode Chooser. 3. création d une connection X Windows en mode Direct vers le serveur. 4. création d une connection X Windows en mode Indirect vers le serveur, cette dernière nous propose un choix de serveurs trouvés sur le réseau, mais ne nous permet pas de nous connecter au serveur! 5. Création d une connection Netscape permettant d entrer directement sur l intranet de notre réseau. 9

11 2.3 Des PC en tant que clients légers Nous utiliserons aussi des PC portables, en tant que client léger. Ceux-ci étant relativement récent (processeurs dual-core, plus de mémoire vive), nous remarquerons la différence de temps de réponse entre ces derniers et les clients légers prêtés par le LORIA. Cela est d autant plus visible lorsqu on regarde une vidéo. Sur les PC, l image est relativement fluide, sur les clients légers, on a l impression de visualiser un diaporama! 2.4 Notre système de clients légers Nous avons gardé une connexion sur le réseau ASRALL afin de pouvoir installer et faire les mises à jour des logiciels du serveur. Sur une seconde carte réseau, nous avons monté notre réseau clients léger. Il est composé de : Un routeur Linksys WRT54G monté en switch. Trois clients légers NEOWARE connectés en filaire. Quelques PC portables connectés en filaire (tests avec Wifi). Fig. 2.3 Configuration du réseau 10

12 Chapitre 3 XDMCP 3.1 Présentation La version 4 de X11 introduit X Display Manager Control Protocol (XDMCP) en décembre 1989 pour corriger les problèmes présents dans X Display Manager de la version 3 de X11, sortie en octobre Le serveur X est lancé par un gestionnaire d affichage X, comme xdm, gdm ou kdm. Le gestionnaire d affichage peut se connecter à un serveur X local ou distant en utilisant le protocole XDMCP. Il est spécifié dans X11 que la communication entre les programmes, le gestionnaire de fenêtre, le gestionnaire d affichage et le serveur d affichage doit se faire au travers de sockets réseau locales ou distantes. XDMCP utilise par défaut le port UDP Connexion Le serveur X (du client) envoi une requête Query au gestionnaire d affichage X (XDM). Si la connexion est autorisée, XDM répond par un paquet Willing. Le gestionnaire d affichage s authentifie lui même sur le serveur. Pour ce faire, le serveur X envoie un paquet Request au Display Manager, qui renvoie un paquet Accept. Si le paquet Accept est conforme à ce que le serveur X attend, le Display Manager est identifié. Le serveur X envoie alors un paquet Manage pour signaler au Display Manager qu il est bien identifié. Enfin, l écran de connexion apparaît. Pendant la session, le serveur X envoie des paquets KeepAlive au Display Manager. S il ne répond pas au bout d un certain temps, le serveur X arrête la connexion. 11

13 Fig. 3.1 Schéma simplifié du fonctionnement de XDMCP 12

14 3.3 Mise en place. Il existe deux méthodes d activation du serveur Activation manuelle Il est possible de l activer en réglant les options dans la partie XDMCP du fichier de configuration du display manager. Partie intéressante du fichier de configuration [xdmcp] Enable=true Activation graphique Fig. 3.2 Capture d écran de réglage de XDMCP avec GDM 13

15 3.4 Avantages / Inconvénients Avantages Déjà présent avec le serveur X depuis 1989, donc facile et rapide à mettre en place Inconvénients Non sécurisé (aucun chiffrement par défaut). Nécessite un serveur X sur le client, donc un support de stockage. Consomme beaucoup de ressources réseau. 14

16 Chapitre 4 VNC 4.1 Introduction Virtual Network Computing ou VNC est un logiciel utilisé pour se connecter à un ordinateur distant. Il permet de transmettre les saisies au clavier ainsi que les clics de souris d un ordinateur à l autre, à travers un réseau informatique, qu il soit local ou par le biais d Internet. VNC est indépendant de la plateforme, un client VNC installé sur n importe quel système d exploitation peut se connecter à un serveur VNC installé sur un autre système d exploitation. Plusieurs clients peuvent se connecter en même temps sur un même serveur VNC. L utilisation principale de ce logiciel est le support technique à distance. Il est aussi possible de visualiser des fichiers sur son ordinateur de travail à partir de son ordinateur personnel ou, pour un professeur, de contrôler ce que font ses élèves pendant le cours d informatique. Il existe deux types de serveur VNC. 1. Le premier, le seul que nous allons mettre en place, créé une session virtuelle accessible par le client. Le client exploite donc les ressources du serveur pour utiliser cette session virtuelle. 2. Le deuxième type de serveur VNC consiste à prendre le contrôle du poste distant, donc à contrôler sa session ainsi que sa souris et son clavier. 4.2 Installation Installation du serveur Pour installer le serveur, voici la commande : apt-get install vncserver (ou vnc4server sous Debian) Pour lancer le serveur, voici la commande : vncserver [:n], n étant le numéro de la session à démarrer. Par défaut, VNC utilise les ports 590n, n étant le numéro de session. Par exemple : vncserver :2 lancera un serveur VNC sur la session numéro 2 (soit le port 5902) 15

17 4.2.2 Installation du client Pour installer le client, voici la commande : apt-get install xvncwiewer (ou xvnc4viewer sous Debian) Pour lancer le client, voici la commande : vncviewer :1 (:1 si c est la première session, dans ce cas, port = 5901) Pour tuer une session (sur le serveur) : vncserver -kill :1 4.3 Encapsulation SSH VNC n est pas sécurisé. Les mots de passe circulent donc en clair sur le réseau. Pour remédier à ce problème, nous allons encapsuler VNC dans un tunnel SSH crypté. Pour passer par un cryptage ssh, il faut faire un transfert de port sur le pc du client : ssh -f -N -L 1337:localhost:5901 (f :background, N :pas de commande, -L 1337 :transfert du port 5901 non crypté vers le port 1337 encapsulé dans du SSH) Puis on accède sur le serveur via le tunnel sur la machine client : vncviewer localhost:1337\\ Fig. 4.1 Connexion VNC sécurisé par SSH 16

18 4.4 Se connecter sur un serveur VNC avec GDM En temps normal, pour se connecter sur une session vnc, il faut qu un utilisateur lance le serveur VNC. Le client se connectera donc avec l identité de l utilisateur qui a lancé le serveur. En clair, on se connecte avec l utilisateur eleve sur le serveur, on lance VNC, le client se connecte, il sera automatiquement connecté sur le serveur en tant que eleve. Pour changer cela, il est possible de se connecter sur un serveur VNC grâce à GDM (et donc un utilisateur au choix sur la machine). Pour cela il faut installer le paquet suivant : sudo apt-get install xinetd Puis définir un mot de passe : sudo vncpasswd /root/.vncpasswd Ensuite il faut créer le fichier suivant : /etc/xinetd.d/xvnc et le compléter de la sorte : service Xvnc { type = UNLISTED disable = no socket_type = stream protocol = tcp wait = yes user = root server = /usr/bin/xvnc server_args = -inetd :1 -query localhost -depth 16 -once -DisconnectClients=0 -NeverShared passwordfile=/root/.vncpasswd port = 5901 } Enfin, il suffit de redémarrer la machine et un compte sera automatiquement créé, disponible sur le port Problèmes rencontrés Il faut penser à lancer le bon Windows Manager dans le.vnc/xstartup. De plus, en cas d écran gris, j ai eu cette erreur : /etc/x11/xinit/xinitrc : permission denied Pour la résoudre j ai remplacé dans le xtartup exec /etc/x11/... par exec sh /etc/x11/... 17

19 4.6 Avis Avantages La mise en place est très rapide et assez simple, que ce soit sur le serveur ou sur le client Inconvénients Pour lancer plusieurs sessions différentes, il faut démarrer explicitement ces sessions. Par exemple, si l on veut 3 sessions différentes il faut lancer 3 commandes vncserver auparavant. Le protocole n est pas crypté, il faut mettre en place un tunnel SSH pour le faire passer. La protocole est assez gourmand en ressources système du fait qu il compresse les données avant de les envoyer. 18

20 Chapitre 5 LTSP 5.1 Présentation Présentation du projet Le projet Linux Terminal Server Project (LTSP) est un ensemble de programmes et scripts pour Linux qui permettent de connecter des clients légers à un serveur. Ce projet est publié sous la licence GNU/GPL, et la première version est sortie en août Son fondateur et mainteneur principal est Jim McQuillan. La dernière version, sortie en 2006 est LTSP Différences LTSP 4/LTSP 5 LTSP 4 fut publié en Cette version a permis l utilisation des périphériques locaux sur les clients (comme les lecteurs CD, imprimantes...). Elle utilisait ses propres binaires. LTSP 4 est encore utilisé actuellement pour sa légèreté. La version 5 (connue aussi sous le nom MueKow) est une nouvelle approche du projet, LTSP ne fournit plus de binaires mais un framework, de façon à utiliser les composants du système hôte. Ainsi les outils et mises à jour de la distribution sont utilisés et l équipe LTSP peut se concentrer sur l essentiel du projet. Cela permet aussi une meilleure intégration aux distributions et un plus grand nombre d architectures supportées. Tableau récapitulatif : Version LTSP 4 LTSP 5 (MueKow) Export GUI XDMCP ssh -X Serveur d authentification serveur XDMCP serveur SSH Connexion distante/ X display manager KDM/GDM LTSP Display Manager (LDM) Méthode de distribution sources LTSP distribution native 19

21 5.1.3 Principales fonctionnalités de LTSP 5. Environnement de connexions sécurisées par SSH (LDM). Utilisation possible de 3 imprimantes locales. Utilisation d un scanner local. Accès aux périphériques locaux et à la carte son du client Configuration matérielle recommandée. Ces recommandations proviennent principalement de la documentation de LTSP. Client CPU : Au moins 533 MHz. Il est possible d utiliser des processeurs de 233 à 533MHz, mais au détriment de certaines fonctions, comme le chiffrement. Mémoire RAM : Minimum 48MB, mais le client sera très lent. Il est recommandé 128MB pour une utilisation fluide et optimale. Carte Réseau : Si possible permettant un boot (g)pxe, sinon il faudra utiliser gpxe/etherboot sur un support. Carte Vidéo : Utilisant le bus PCI. Serveur Le dimensionnement du serveur dépend de l usage qui est fait des clients. Les recommandations sont faites pour une utilisation classique, c est à dire : bureautique et un peu de multimédia. CPU : 2GHz pour 20 clients. Le multi-coeur (ou même multi-processeurs) est recommandé, surtout dans le cas d un grand nombre de clients. Mémoire RAM : 256MB(Mémoire occupée par le serveur lui même) + 192MB/Client. Disque Dur : Dépend du nombre d applications installées. Le RAID est recommandé. Réseau Pour une utilisation bureautique l usage du réseau est de 0.5 à 2Mbit/s, mais peut monter à 70Mbits/s (voir plus) lors d un usage multimédia. Pour un usage plus orienté multimédia ou avec plus d une vingtaine de clients, il est recommandé d utiliser un réseau Gigabit. Caractéristiques de notre structure. Notre serveur (CPU Intel Pentium IV à 2,80GHz et 1024Mo de memoire RAM) et notre réseau (100 Mb/s), permet de connecter théoriquement 4 clients légers pour un usage bureautique et multimédia léger et jusqu à 6 clients pour des applications peu gourmandes en mémoire RAM. 20

22 5.2 Principe de fonctionnement Démarrage du client Le client démarre sur le réseau via le protocole PXE ou Etherboot et contacte le serveur DHCP qui va lui attribuer une configuration réseau et les informations nécessaires (chemin du fichier à télécharger sur le serveur via TFTP). Le noyau Linux est téléchargé par TFTP puis exécuté sur le client. Le noyau initialise les périphériques du client.quand le noyau est téléchargé, il télécharge aussi un initramfs qui contient des utilitaires et des scripts que le client a besoin pour démarrer. La boucle locale de l interface réseau est configurée. Un client DHCP (ipconfig) est lancé. Le système de fichier va être monté via NFS. Jusque là le système de fichier était un ramdisk. Maintenant le /init script va monter un nouveau système racine via NFS dans le dossier /root. Une fois le système monté, la racine est changée de / à /root. Enfin les dossiers nécessitant des droits en écritures, comme /tmp et /var sont montés en mémoire La système lance la configuration du client. Si le son est configuré le démon pulseaudio est lancé. Si le support des périphériques de stockage locaux est activé, le démon ltspfsd est démarré. Les sessions graphiques sont initialisées. Si LDM est utilisé le serveur X démarre un tunnel SSH. Si startx est utilisé, XDMCP est lancé. L utilisateur peut se connecter. Fig. 5.1 Schéma du démarrage du client. 21

23 5.2.2 Services requis et utiles Services nécessaires : Service Port(s) Protocole Remarques DHCP 67/68 udp configuration du réseau. TFTP 69 udp transfert de fichiers nécessaire au boot image du noyau. NFS 2049 udp/tcp montage à distance du système de fichier du client. SSH 22 tcp cryptage des données. Portmaper 111 udp/tcp Démon qui attribue à un logiciel donné le port correspondant. XFS (X Font Service) 7100 udp/tcp Service fournissant des fichiers de police à ses clients. X udp/tcp Interface utilisateur graphique. Services Optionnels : Service Port(s) Protocole Remarques CUPS 9100 tcp Systeme d impression. SANE 6566 tcp Gestion des scanners. Syslog 514 udp Gestion des logs. XDMCP 177 udp/tcp X Display Manager Control Protocol. 5.3 Installation et configuration Installation. Installation de ltsp : Sous Debian il existe 2 paquets : ltsp-server et ltsp-server-standalone. Ltspserver est juste le serveur ltsp, alors que ltsp-server-standalone inclus les paquets nécessaires au bon fonctionnement de LTSP sous forme de dépendance, comme dhcp3-serveur, tftp-hpa, etc... Nous avons decidé d installer ltsp-server-standalone, car nous utilisons un seul serveur pour tous les services. apt-get install ltsp-server-standalone Dependances : dchp3-server, openssh-server, ltsp-server, ltspfs, nfs-kenrel-server, nbd-server, libasound2-plugins, openbsd-inetd, squashfs-tools, tftpd-hpa, xauth. Construction du client : L installation du chroot client se fait grâce à l outil ltsp-build-client. Cet outil crée le chroot, l initialise et installe le système de base. Cet outil télécharge une Debian complète dans /opt/ltsp/i386 et installe ltsp-client et LDM (Ltsp Display Manager) : le gestionnaire de connexion. Il a pour options : dist permet de choisir une distribution Debian differente de celle du serveur. 22

24 arch permet de définir l architecture (i386, powerpc, ARM,...). base permet de modifier le répertoire d installation. Nous avons choisi de garder le dossier d origine et d utiliser une Debian Lenny (stable) pour les clients comme pour le serveur. Les clients et le serveur utilisent l architecture i386. Il est possible de créer le dossier du chroot manuellement, par exemple pour installer une distribution différente entre les clients et le serveur Configuration du serveur. Configuration de DHCP Ci-dessous, les parties concernant LTSP dans le fichier de configuration : /etc/dhcp3-server/dhcpd.conf #LTSP authoritative; subnet netmask { range ; # option domain-name "example.com"; option domain-name-servers ; option broadcast-address ; # option routers ; # next-server ; # get-lease-hostnames true; option subnet-mask ; option root-path "/opt/ltsp/i386"; if substring( option vendor-class-identifier, 0, 9 ) = "PXEClient" { filename "/ltsp/i386/pxelinux.0"; } else { filename "/ltsp/i386/nbi.img"; } } Répertoires exportés par NFS Le fichier /etc/exports défini les répertoires à exporter par NFS. Pour les clients légers il s agit du dossier où se trouve les systèmes clients, à savoir /opt/ltsp. Nous le montons en lecture seule (ro), autorisant le montage par root (no root squash),en permettant au serveur NFS de répondre aux requêtes avant que tous les changements soient effectués (améliore les performances, au risque de perdre des données en cas de redémarrage brutal d un serveur)(async) et en neutralisant la vérification des sous-répertoires(no subtree check). /opt/ltsp *(ro,no_root_squash,async,no_subtree_check) 23

25 Configuration de tftpd TFTP qui veut dire Trivial File Transfert Protocol est un protocole simplifié de transfert de fichiers. Il fonctionne en UDP sur le port 69, au contraire de FTP qui utilise TCP sur le port 21. L utilisation d UDP comme protocole implique que le client et le serveur doivent gérer eux-mêmes une éventuelle perte de paquets. On réserve plutôt l usage de TFTP à un réseau local, vu le manque de fiabilité du protocole UDP. Le serveur TFTP utilisé est tftp-hpa, il a été installé comme dépendance de ltsp-server-standalone. Il faut ajouter au fichier de configuration /etc/inetd.conf. tftp dgram udp wait root /usr/sbin/in.tftpd /usr/sbin/in.tftpd -s /var/lib/tftpboot Le dossier /var/lib/tftpboot contient les fichiers essentiels pour réaliser un boot réseau. Et mettre dans le fichier /etc/default/tftpd-hpa RUN_DAEMON="yes" afin de lancer tftpd comme démon au démarrage de la machine. Démarrer tftpd. Par défaut tftpd-hpa est démarré par inetd, il faut donc relancer inetd après avoir installé tftpd-hpa et mis à jour les fichiers de configuration. invoke-rc.d openbsd-inetd restart Configuration des clients. Pour que le client puisse se connecter au serveur LTSP il doit permettre le boot réseau ((g)pxe). La plupart des ordinateurs le permettent en activant cette fonction dans le bios. Si le bios du client ne le permet pas il faut alors utiliser Etherboot avec un périphérique de stockage (disquette, CDRom, clé USB,...) sur lequel le client pourra démarrer. Le client s initialisera sur le péripherique de stockage, puis continuera sur le réseau. Il est possible de modifier GRUB. Cette solution est utile dans le cas d un ordinateur avec un système d exploitation installé et pouvant, aussi, être utilisé comme client léger. Récupérer une image ROM sur le site http ://rom-o-matic.net/ (Projet Etherboot). La copier dans le dossier /boot sous le nom, par exemple, ltsp.zlilo. Ajouter au fichier /boot/grub/menu.lst les lignes suivantes : title LTSP # partition sur laquelle se trouve le répertoire /boot root (hd0,1) kernel /boot/ltsp.zlilo 24

Serveur de client léger LTSP v5

Serveur de client léger LTSP v5 Serveur de client léger LTSP v5 Emmanuel Le Normand DSI de l'université Pierre Mendès France 25/11/2011 JRES 2011 1 Sommaire Présentation générale Services utilisés Spécificités de LTSP v5 LTSP-Cluster

Plus en détail

CLIENTS LÉGERS SOUS LINUX DEBIAN

CLIENTS LÉGERS SOUS LINUX DEBIAN CLIENTS LÉGERS SOUS LINUX DEBIAN I MATÉRIELS ET LOGICIELS NECÉSSAIRES Ce TP s effectue par groupe de deux élèves. Il faut deux machines, un serveur Linux sous Knoppix et un poste client (micro-ordinateur

Plus en détail

François Ducrot, journées mathrice, Dijon 2011. Mise en place de clients légers sous LTSP 5 François Ducrot, Université d'angers

François Ducrot, journées mathrice, Dijon 2011. Mise en place de clients légers sous LTSP 5 François Ducrot, Université d'angers Mise en place de clients légers sous LTSP 5 François Ducrot, Université d'angers Plan 1. Présentation générale 2. Préparation du système de boot 3. Installation et paramétrage des fichiers exportés 4.

Plus en détail

Administration UNIX. Le réseau

Administration UNIX. Le réseau Administration UNIX Le réseau Plan Un peu de TCP/IP Configuration réseau sous linux DHCP Démarrage PXE TCP/IP Unix utilise comme modèle de communication TCP/IP Application Transport TCP - UDP Réseau IP

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2013 2014 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2012 2013 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

Itium XP. Guide Utilisateur

Itium XP. Guide Utilisateur Itium XP 06/2007 - Rev. 3 1 Sommaire 1 Sommaire... 2 2 Généralités... 3 3 ItiumSysLock... 4 3.1 Enregistrer l état actuel du système... 4 3.2 Désactiver ItiumSysLock... 5 3.3 Activer ItiumSysLock... 5

Plus en détail

Tutorial Terminal Server sous

Tutorial Terminal Server sous Tutorial Terminal Server sous réalisé par Olivier BOHER Adresse @mail : xenon33@free.fr Site Internet : http://xenon33.free.fr/ Tutorial version 1a Page 1 sur 1 Index 1. Installation des services Terminal

Plus en détail

2X ThinClientServer Guide d utilisation

2X ThinClientServer Guide d utilisation 2X ThinClientServer Guide d utilisation Page 1/23 Sommaire 2x Thin Client Server Boot PXE Edition... 3 Connections Manage... 3 Connections Manage Users... 3 Connections Manage Full Desktops... 4 Connections

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Prise en Main a Distance sur Ubuntu avec Nomachine NxServer depuis Windows Par : POMENTE Guillaume

Prise en Main a Distance sur Ubuntu avec Nomachine NxServer depuis Windows Par : POMENTE Guillaume Prise en Main a Distance sur Ubuntu avec Nomachine NxServer depuis Windows Par : POMENTE Guillaume Il est possible de prendre la main à distance via un tunnel SSH sur une machine linux, dans mon cas Ubuntu,

Plus en détail

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Configuration requise ForestPrep DomainPrep Installation interactive 5 Installation sans surveillance Module 5 : Installation d Exchange Server 2003

Plus en détail

Comment configurer Kubuntu

Comment configurer Kubuntu Comment configurer Kubuntu Configuration du réseau... 1 Configurer votre système Linux sur le réseau...1 Vérifier manuellement l adresse IP...5 Connecter un lecteur réseau distant Windows/Mac grâce au

Plus en détail

Fonera et DD-WRT. Sébastien Jean. IUT de Valence Département Informatique. v2.0, 5 février 2009

Fonera et DD-WRT. Sébastien Jean. IUT de Valence Département Informatique. v2.0, 5 février 2009 Fonera et DD-WRT Sébastien Jean IUT de Valence Département Informatique v2.0, 5 février 2009 Au programme 1 La Fonera en bref 2 Remplacement du firmware FON par DD-WRT 3 Configurations typiques Fonera/DD-WRT

Plus en détail

WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP

WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP Jirung Albert SHIH, Shih@math.Jussieu.fr Université Paris 7 JRES 2001 Introduction Nous allons dans ce document présenter une solution mise en œuvre sur le réseau

Plus en détail

1. Introduction 1.1 But du tutoriel

1. Introduction 1.1 But du tutoriel NAS4FREE Solution de stockage Ce document est un tutoriel. Il nécessite de l'adapter en fonction de vos besoins. 1. Introduction 1.1 But du tutoriel Le but du tutoriel est de créer un serveur NAS ou pour

Plus en détail

Rapport : installation d un OS Lycoris Deskstop/LX

Rapport : installation d un OS Lycoris Deskstop/LX Nicolas Guillon Groupe 111 Rapport : installation d un OS Lycoris Deskstop/LX Lycoris connu aussi sous le nom de Dekstop/LX est un système d exploitation d UNIX, faisant partie des systèmes dit Windowsiens.

Plus en détail

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur :

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur : Installation 1. Serveur ESX4 L installation d un serveur ESX ne présente aucune difficulté et est beaucoup plus simple et rapide (10 à 15 minutes) que l installation d un serveur Windows ou Linux. Dans

Plus en détail

SSH. Romain Vimont. 7 juin 2008. Ubuntu-Party

SSH. Romain Vimont. 7 juin 2008. Ubuntu-Party SSH Romain Vimont Ubuntu-Party 7 juin 2008 Romain Vimont Secure Shell 1 / 44 Plan 1 Les bases Présentation Authentification 2 Clients Limiter l accès 3 Vidéos distantes à la demande Lecteur audio distant

Plus en détail

Amiens 2007. Métier 39 : Gestion des réseaux informatiques. Jour 2, première partie. Durée : 3 heures

Amiens 2007. Métier 39 : Gestion des réseaux informatiques. Jour 2, première partie. Durée : 3 heures 39 èmes Olympiades des Métiers Amiens 2007 Métier 39 : Gestion des réseaux informatiques Jour 2, première partie Durée : 3 heures N ote : La correction de cette épreuve se déroulera tout au long de la

Plus en détail

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés.

Guest PC. pour Mac OS X. Guide utilisateur. Version 1.6. Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Guest PC pour Mac OS X Version 1.6 Guide utilisateur Copyright 1996-2005 Lismore Software Systems, Ltd. Tous droits réservés. Table des matières À propos de Guest PC... 1 À propos de votre machine virtuelle...

Plus en détail

But de cette présentation

But de cette présentation Réseaux poste à poste ou égal à égal (peer to peer) sous Windows But de cette présentation Vous permettre de configurer un petit réseau domestique (ou de tpe), sans serveur dédié, sous Windows (c est prévu

Plus en détail

Linux dans VirtualBox

Linux dans VirtualBox Linux dans VirtualBox Utilisation de Linux avec une machine virtuelle 1 VirtualBox? C'est un logiciel qui simule un autre ordinateur Architecture matérielle : CPU, CM, écran, disque... Système d'exploitation

Plus en détail

Enoncé du TP 8 Système

Enoncé du TP 8 Système Enoncé du TP 8 Système Installation d un systeme GNU/Linux virtualisé C. Pain-Barre INFO - IUT Aix-en-Provence version du 4/12/2013 i Démarrer les PC sous Linux. 1 Introduction à la virtualisation avec

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION Data Processing Commission Fast Advanced Software for Table soccer - v 1.0 Logiciel de gestion de tournoi de football de table MANUEL D INSTALLATION INSTALLATION INFORMATIQUE DE LA TABLE DE MARQUE & CONFIGURATION

Plus en détail

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014 Mise en place d un service FTP sous Linux Bouron Dimitri 20/04/2014 Ce document sert de démonstration concise pour l installation, la configuration, la sécurisation, d un serveur FTP sous Linux utilisant

Plus en détail

Commandes Linux. Gestion des fichiers et des répertoires. Gestion des droits. Gestion des imprimantes. Formation Use-IT

Commandes Linux. Gestion des fichiers et des répertoires. Gestion des droits. Gestion des imprimantes. Formation Use-IT Commandes Linux Gestion des fichiers et des répertoires Lister les fichiers Lister les fichiers cachés Lister les répertoires d un répertoire Lister les fichiers par date Les droits Types de fichier Supprimer

Plus en détail

Gestion de bureaux à distance avec Vino

Gestion de bureaux à distance avec Vino Accueil A propos Nuage de Tags Contribuer Who s who Récoltez l actu UNIX et cultivez vos connaissances de l Open Source 09 août 2008 Gestion de bureaux à distance avec Vino Catégorie : Utilitaires Tags

Plus en détail

Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit

Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit Guide d Utilisation Box Ultra Haut Débit www.monaco-telecom.mc Sommaire 1. Accès à l interface de gestion de la box UHD 3 2. L interface de la box UHD 3 2.1. Onglet Etat 4 Partie Logiciel 4 Partie Connexion

Plus en détail

Système de boot multiple hétérogène sur réseau

Système de boot multiple hétérogène sur réseau - Projet Master 2 Informatique - Système de boot multiple hétérogène sur réseau Tuteur : Groupe 2 : Mr Hayel MOIROUX Etienne JUANEDA Matthieu LAWISKY Rodolphe Présentation du projet Description Ce projet

Plus en détail

Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux

Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux 1. Pré-requis 1. Quelques connaissances sous Linux 2. Avoir à disposition un Serveur FTP pour héberger votre source 3. Un thème

Plus en détail

1. Préparation d un PC virtuel sous Windows XP pro

1. Préparation d un PC virtuel sous Windows XP pro LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING THÈME : PRISE EN MAIN DE VMWARE TP OBJECTIFS : PRENDRE EN MAIN LE LOGICIEL VMWARE Compétences : C1-1 ; C3-3 ; C3-4 ; C5-4 ; C5-7 BAC PRO SEN TR ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS

Plus en détail

OpenMediaVault installation

OpenMediaVault installation OpenMediaVault installation 2013-01-13/YM: version initiale 1 Introduction L'installation de OpenMediaVault, basé sur Debian, présente quelques difficultés pour l'utilisateur de Windows. Cette procédure

Plus en détail

Stage SambaÉdu Module B. Jour 10 Utiliser le module TFTP de Se3 : maintenance, sauvegarde et clonage des clients

Stage SambaÉdu Module B. Jour 10 Utiliser le module TFTP de Se3 : maintenance, sauvegarde et clonage des clients Stage SambaÉdu Module B Jour 10 Utiliser le module TFTP de Se3 : maintenance, sauvegarde et clonage des clients SOMMAIRE Le boot PXE La sauvegarde / restauration d'ordinateurs clients via le boot PXE Le

Plus en détail

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05

Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Guide de l administrateur DOC-OEMCS8-GA-FR-29/09/05 Les informations contenues dans le présent manuel de documentation ne sont pas contractuelles et peuvent faire l objet de modifications sans préavis.

Plus en détail

Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration

Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration Boot Camp Bêta 1.1.2 Guide d installation et de configuration 2 Table des matières 5 Présentation 6 Étape 1 : mise à jour du logiciel système et du programme interne de votre ordinateur 7 Étape 2 : utilisation

Plus en détail

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier Tout d abord TIC TC IUT Montpellier Nancy Rodriguez Destruel Dans la salle de cours (et partout ailleurs ) : Ponctualité et assiduité exigées Ne pas manger, ni boire, ni dormir, ni travailler à autre chose

Plus en détail

-1 - Postes de travail graphiques

-1 - Postes de travail graphiques Axel-VNCviewer 1-2 - 3-4 - Postes de travail graphiques L architecture VNC Pourquoi choisir VNC? Le terminal Axel-VNCviewer 14/12/2000-1 - Postes de travail graphiques Plan : 1.1 - Les utilisations principales

Plus en détail

Activité - Serveur sous Linux Suse

Activité - Serveur sous Linux Suse Activité - Serveur sous Linux Suse Configuration de services réseaux Problématique : Configurer les services réseaux (DHCP, SAMBA, APACHE2) sur un serveur afin de répondre au besoin des postes clients

Plus en détail

Installation classique de Windows XP. Phase texte de l installation :

Installation classique de Windows XP. Phase texte de l installation : Installation classique de Windows XP Voici les trois installations standard de Windows XP : A partir du CD-ROM de Windows XP : Ce type d installation nécessite que vous ayez un lecteur de CD-ROM sur votre

Plus en détail

MISSION 3 : SECURITE RESEAU & VLANS PARTIE 2. Mission 3 : Sécurité réseau & VLANs Partie 2... 1. Présentation du TP :... 1. Méthode :...

MISSION 3 : SECURITE RESEAU & VLANS PARTIE 2. Mission 3 : Sécurité réseau & VLANs Partie 2... 1. Présentation du TP :... 1. Méthode :... MISSION 3 : SECURITE RESEAU & VLANS PARTIE 2 SOMMAIRE Mission 3 : Sécurité réseau & VLANs Partie 2... 1 Présentation du TP :... 1 Méthode :... 2 I) Partie A : maintenance de la documentation... 2 1) Mise

Plus en détail

TP : installation de services

TP : installation de services TP : installation de services Ce TP a été rédigé rapidement. Il ne donne certainement pas toutes les explications nécessaires à la compréhension des manipulations. Assurez vous de bien comprendre ce que

Plus en détail

FreeNAS 0.7.1 Shere. Par THOREZ Nicolas

FreeNAS 0.7.1 Shere. Par THOREZ Nicolas FreeNAS 0.7.1 Shere Par THOREZ Nicolas I Introduction FreeNAS est un OS basé sur FreeBSD et destiné à mettre en œuvre un NAS, système de partage de stockage. Pour faire simple, un NAS est une zone de stockage

Plus en détail

Administration système

Administration système Administration système TP2 : premières installations. L3 Pro R&S - L3I. Guillaume RENIER - 2013 http://depinfo.u-cergy.fr/adminsystem[l3i L3RS] guillaume.renier@u-cergy.fr 1 Installation en mode bloc de

Plus en détail

Mise en œuvre d une solution de virtualisation

Mise en œuvre d une solution de virtualisation BTS INFORMATIQUE DE GESTION : Option Administrateur de réseaux locaux d entreprise Fiche n Nom et prénom : ***** Nature de l'activité Mise en œuvre d une solution de virtualisation Contexte : Le Lycée

Plus en détail

Si vous n avez pas lu la doc sur le serveur SSH veuillez la téléchargez

Si vous n avez pas lu la doc sur le serveur SSH veuillez la téléchargez Tunneling SSH et serveur VNC sur KNOPPIX STD Si vous n avez pas lu la doc sur le serveur SSH veuillez la téléchargez Bon nous allons voir comment utilisez un tunnel SSH pour faire passez une connexion

Plus en détail

LiveUSB clefisn. Meilland jean claude et Kbida Abdellatif. 16 septembre 2012

LiveUSB clefisn. Meilland jean claude et Kbida Abdellatif. 16 septembre 2012 LiveUSB clefisn Meilland jean claude et Kbida Abdellatif 16 septembre 2012 Table des matières 1 Présentation de la clefisn 2 1.1 liveusb......................................... 2 1.2 Le boot.........................................

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

Serveur de messagerie sous Debian 5.0

Serveur de messagerie sous Debian 5.0 Serveur de messagerie sous Debian 5.0 Avec Postfix et une connexion sécurisée GEORGET DAMIEN ET ANTHONY DIJOUX 06/10/2009 [Tutorial d installation d un serveur de messagerie POP et SMTP sous Debian, avec

Plus en détail

Stockage des machines virtuelles d un système ESXi jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch

Stockage des machines virtuelles d un système ESXi jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch Titre Stockage des machines virtuelles d un système ESXi Auteurs jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch Classification Document publique Date dernière modification 12 Mai 2009 Chemin\NomFichier

Plus en détail

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013 Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale WIN GSM en version hyper File en configuration Windows Terminal Serveur Version de novembre 2012, valable jusqu en avril

Plus en détail

Le gestionnaire des tâches

Le gestionnaire des tâches 43-45 rue CHARLOT 75003 PARIS. Benoît HAMET FRANCE : benoit.hamet@hametbenoit.fr.st Le gestionnaire des tâches......... Le gestionnaire des tâches Sommaire Sommaire...2 Introduction...3 Les onglets et

Plus en détail

Installer Windows Home Server 2011

Installer Windows Home Server 2011 Chapitre 4 Installer Windows Home Server 2011 Windows Home Server 2011 fonctionne uniquement sous l architecture 64 bits : cette contrainte rend impossible la mise à jour de l ancienne version de Windows

Plus en détail

DECOUVRIR VIRTUALBOX (Club du Libre Pontault Combault Avril 2008)

DECOUVRIR VIRTUALBOX (Club du Libre Pontault Combault Avril 2008) VirtualBox c'est quoi? DECOUVRIR VIRTUALBOX (Club du Libre Pontault Combault Avril 2008) VirtualBox est un logiciel de virtualisation pour processeur x386 dédié à l'entreprise mais aussi au particulier.

Plus en détail

Installation et paramétrage de Fedora dans VirtualBox.

Installation et paramétrage de Fedora dans VirtualBox. 1. Installation de Fedora: Installation et paramétrage de Fedora dans VirtualBox. Télécharger le fichier «Fedora 13.iso» sur votre Bureau. Ensuite ouvrez le logiciel VirtualBox et choisir la machine virtuelle

Plus en détail

TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement

TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement Département des Sciences Informatiques Licence Pro R&S 2009 2010 Administration Système T.T. Dang Ngoc dntt@u-cergy.fr TD 1 - Installation de système UNIX, partitionnement 1 Préambule Il existe de très

Plus en détail

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur Exigences système Edition & Imprimeries de labeur OneVision Software France Sommaire Asura 9.5, Asura Pro 9.5, Garda 5.0...2 PlugBALANCEin 6.5, PlugCROPin 6.5, PlugFITin 6.5, PlugRECOMPOSEin 6.5, PlugSPOTin

Plus en détail

Guide de l administrateur DOC-OEMCS85-GA-FR-29/12/08

Guide de l administrateur DOC-OEMCS85-GA-FR-29/12/08 Guide de l administrateur DOC-OEMCS85-GA-FR-29/12/08 Les informations contenues dans le présent manuel de documentation ne sont pas contractuelles et peuvent faire l objet de modifications sans préavis.

Plus en détail

Ordinateurs Une deuxième vie pour vos anciennes machines

Ordinateurs Une deuxième vie pour vos anciennes machines Cah.Tech. I.N.R.A., 2006 57, 47-55 Ordinateurs Une deuxième vie pour vos anciennes machines Georges Pfeiffer 1, Cédric Nouguier 2 Cette documentation propose une solution de recyclage d'anciennes machines

Plus en détail

ndv access point : Utilisation

ndv access point : Utilisation NAP10-MU-121207-fr ndv access point : Utilisation www.neocoretech.com ndv AP Plus qu un simple protocole de déport d affichage, ndv AP est une solution complète pour vos points d accès offrant l affichage

Plus en détail

ClariLog - Asset View Suite

ClariLog - Asset View Suite ClariLog - Asset View Suite Architecture et Prérequis v. 20140601 TABLE DES MATIERES 1 Architecture et principe de mise en place... 3 2 Serveur (stockage)... 4 2.1 Ressource réseau partagée... 4 2.2 Base

Plus en détail

Table des matières Préface... xix Installer et gérer des logiciels sur des systèmes à base de RPM...1

Table des matières Préface... xix Installer et gérer des logiciels sur des systèmes à base de RPM...1 Préface... xix 1. Installer et gérer des logiciels sur des systèmes à base de RPM...1 1.1 Introduction... 1 1.2 Installer des RPM... 2 1.3 Mettre à jour des RPM... 3 1.4 Supprimer des RPM... 4 1.5 Obtenir

Plus en détail

Manuel d utilisation de ndv 4

Manuel d utilisation de ndv 4 NDV40-MU-120423-fr Manuel d utilisation de ndv 4 www.neocoretech.com Contenu 1 Présentation... 4 1.1 Terminologie... 4 1.2 Vue de la console... 5 2 Les masters... 6 2.1 Les différents icones de master...

Plus en détail

Il est courant de souhaiter conserver à

Il est courant de souhaiter conserver à Il est courant de souhaiter conserver à la fois Linux et Windows sur un même ordinateur, en particulier pour découvrir Linux, pour garder un filet de sécurité, ou pour continuer à jouer à des jeux récents

Plus en détail

Serveur de sauvegarde à moindre coût

Serveur de sauvegarde à moindre coût 1/28 Serveur de sauvegarde à moindre coût Yann MORÈRE LASC http://www.lasc.univ-metz.fr/ I. Cahier des charges II. Solution III. Présentation des outils utilisés IV. Mise en œuvre 2/28 Cahier des charges

Plus en détail

Tutoriel RND2000. Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel

Tutoriel RND2000. Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel Page 1 Version 1.0 du 11/04/2009 : Première version du Tutoriel Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel Ce tutoriel a été réalisé sous environnement Windows

Plus en détail

TP U4 : Virtualbox, Vagrant, LTSP

TP U4 : Virtualbox, Vagrant, LTSP TP U4 : Virtualbox, Vagrant, LTSP Noms du binôme : Documentation VirtualBox : http://www.virtualbox.org/wiki/end-user_documentation. Première machine virtuelle Pour créer une machine virtuelle, il faut

Plus en détail

Passerelle pour Projecteur Acer

Passerelle pour Projecteur Acer 1 Passerelle pour Projecteur Acer Présentation La Passerelle pour Projecteur Acer (APG) est un système intégré intelligent permettant d améliorer les présentations en utilisant votre projecteur Acer. L

Plus en détail

Guide d installation de NewWayService 2

Guide d installation de NewWayService 2 Guide d installation de Copyright 2003 OroLogic Inc. http://www.orologic.com Table des matières I Table des matières Guide d installation de 2 Introduction 2 Installation de 2 Installation de sur un seul

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture IBM BladeCenter

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture IBM BladeCenter Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture IBM BladeCenter Network Shutdown Module V3 Extension pour architecture IBM BladeCenter - 34 022 272 XU / AA Table des matières

Plus en détail

Configuration Matérielle et Logicielle AGORA V2

Configuration Matérielle et Logicielle AGORA V2 Configuration Matérielle et Logicielle AGORA V2 Sommaire A- PREAMBULE 2 B - LE SERVEUR : 3 PLATES-FORMES SERVEURS DE DONNEES SUPPORTEES... 3 MOTEUR DE BASE DE DONNEES... 3 PROTOCOLES RESEAUX... 3 VERSION

Plus en détail

Encadreur : M. Youssef Etudiant Alioune Ndione ISR5150001

Encadreur : M. Youssef Etudiant Alioune Ndione ISR5150001 1 Encadreur : M. Youssef Etudiant Alioune Ndione ISR5150001 Dernière mise à jour mardi 24 mars 2015 2 III Rapport sur ZIMBRA : A. C est quoi? Zimbra est une solution Open Source d e-mail et de partage

Plus en détail

Démarrer et quitter... 13

Démarrer et quitter... 13 Démarrer et quitter... 13 Astuce 1 - Ouvrir, modifier, ajouter un élément dans le Registre... 14 Astuce 2 - Créer un point de restauration... 18 Astuce 3 - Rétablir un point de restauration... 21 Astuce

Plus en détail

Installation d'un TSE (Terminal Serveur Edition)

Installation d'un TSE (Terminal Serveur Edition) Installation d'un TSE (Terminal Serveur Edition) Par LoiselJP Le 01/05/2013 (R2) 1 Objectifs Le TSE, comprenez Terminal Server Edition est une application de type 'main-frame' de Microsoft qui réside dans

Plus en détail

Tropimed Guide d'installation

Tropimed Guide d'installation Tropimed Guide d'installation 1. A propos de ce guide... 2 2. Configurations matérielles et logicielles requises... 2 2.1 Configuration Windows... 2 2.2 Configuration MacOs... 2 2.3 Configuration requise

Plus en détail

Enregistreur 4 canaux

Enregistreur 4 canaux Enregistreur 4 canaux SOCAMSWJDR913 Manuel de l utilisateur : Sommaire : Introduction et mises en garde... 2 Panneau avant... 3 Panneau arrière... 4 Branchements de la façade arrière... 5 Branchement de

Plus en détail

Live Raizo I. INTERFACE GRAPHIQUE... 1 B. MISE EN PLACE... 2

Live Raizo I. INTERFACE GRAPHIQUE... 1 B. MISE EN PLACE... 2 Live Raizo I. INTERFACE GRAPHIQUE... 1 II. MISE EN PLACE... 2 A. OBJECTIF... 2 B. MISE EN PLACE... 2 C. DEMARRAGE... 3 III. CONFIGURATION RAPIDE... 3 A. CONFIGURATION RAPIDE DES IPS... 3 B. CONFIGURATION

Plus en détail

Manuel utilisateur (Manuel_utilisateur_version20110901.pdf) Manuel Reprise des données (Manuel_Reprise_donnees_version20111010.

Manuel utilisateur (Manuel_utilisateur_version20110901.pdf) Manuel Reprise des données (Manuel_Reprise_donnees_version20111010. Manuell d iinstallllatiion Date dernière révision : 10/10/2011 Documents de référence Les documents cités dans le présent document ou utiles à la compréhension de son contenu sont : Titre Manuel utilisateur

Plus en détail

NetCrunch 6. Superviser

NetCrunch 6. Superviser AdRem NetCrunch 6 Serveur de supervision réseau Avec NetCrunch, vous serez toujours informé de ce qui se passe avec vos applications, serveurs et équipements réseaux critiques. Documenter Découvrez la

Plus en détail

Livret 1 Poste de travail de l utilisateur :

Livret 1 Poste de travail de l utilisateur : Manuel Utilisateur Mise à jour 04 Juin 2015 Livret 1 Poste de travail de l utilisateur : - pré-requis techniques - mise en conformité - connexion - impressions.pdf Pour les utilisateurs des compléments

Plus en détail

Installation et prise en main d UBUNTU

Installation et prise en main d UBUNTU Installation et prise en main d UBUNTU Introduction Ubuntu est une distribution Linux adoptée par près de 25 millions d utilisateurs de par le monde. Contrairement aux systèmes d exploitation propriétaires

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION D UN PROXY

MANUEL D INSTALLATION D UN PROXY MANUEL D INSTALLATION D UN PROXY Squid, SquidGuard, Dansguardian Dans ce guide on va détailler l installation et la configuration d une solution proxy antivirale en utilisant les outils ; squid, dansguardian,

Plus en détail

Préparation TP Système et réseau : mise en oeuvre et exploitation

Préparation TP Système et réseau : mise en oeuvre et exploitation Préparation TP Système et réseau : mise en oeuvre et exploitation Procédure à réaliser avant chaque TP : Sous Windows : Démarrer/Panneau de configuration/connexion Réseau Propriétés/Onglet général Propriétés

Plus en détail

Introduction à NTRconnect

Introduction à NTRconnect Commencer à utiliser NTRconnect Table des matières: - Glossaire NTRconnect - Accès à distance - Fermer la connexion - Fonctions clés - Conseils de sécurité - FAQ - Conditions système requises A propos

Plus en détail

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur Exigences système Edition & Imprimeries de labeur OneVision Software France Sommaire 1 Asura 9.0, Asura Pro 9.0 Garda 5.0 Plug-ins: PlugBALANCEin 6.0 PlugCROPin 6.0 PlugFITin 6.0 PlugRECOMPOSEin 6.0 PlugSPOTin

Plus en détail

Web Kiosk. Architecture technique

Web Kiosk. Architecture technique Web Kiosk Parc de l Arboretum, imm. A1, 73 rue de Saint-Mandrier, Z.A. De la Millonne, 83140 Six-Fours-les-plages RCS Toulon - SIRET : 44993974300026 - Tél : 09 63 46 97 15 - Fax : 04 94 05 62 70 - www.aesis-conseil.com

Plus en détail

JetClouding Installation

JetClouding Installation JetClouding Installation Lancez le programme Setup JetClouding.exe et suivez les étapes d installation : Cliquez sur «J accepte le contrat de licence» puis sur continuer. Un message apparait and vous demande

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur 1 Laplink Software, Inc. Manuel de l utilisateur Service clientèle/support technique : Web : http://www.laplink.com/fr/support E-mail : CustomerService@laplink.fr Tel (USA) : +1 (425) 952-6001 Fax (USA)

Plus en détail

Atelier Le gestionnaire de fichier

Atelier Le gestionnaire de fichier Chapitre 12 Atelier Le gestionnaire de fichier I Présentation Nautilus est un gestionnaire de fichiers pour l environnement de bureau Gnome. Il offre toutes les fonctions de gestion de fichier en local

Plus en détail

Pré-requis techniques

Pré-requis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉ-REQUIS TÉLÉCOM... 4 Généralités... 4 Accès Télécom supporté... 4 Accès Internet... 5 Accès VPN... 5 Dimensionnement de vos accès... 6 3. PRÉ-REQUIS POUR LES POSTES DE

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant RÉSEAUX INFORMATIQUES RÉSEAUX INFORMATIQUES Page:1/13 Objectifs de l activité pratique : Réseau Ethernet : - câblage point à point, test d écho ; commandes «mii-tool» et «linkloop» Commutation Ethernet : - câblage d un commutateur

Plus en détail

Installation d un serveur mathématique SAGE

Installation d un serveur mathématique SAGE Installation d un serveur mathématique SAGE François Thirioux 24 septembre 2011 Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Utilité......................................... 2 1.2 Serveur web......................................

Plus en détail

Systèmes informatiques

Systèmes informatiques Systèmes informatiques Franck Guingne, sur la base du cours d Olivier Lecarme Cours Licence 1; Semestre 2 2009 2010 Troisième cours : Installation d une distribution GNU/Linux. 1 Les différentes distributions

Plus en détail

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008)

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008) Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale 3.0 non transposé. Le document est librement diffusable dans le contexte de

Plus en détail

Recommandations pour le raccordement d automates Saia PCD à l Internet

Recommandations pour le raccordement d automates Saia PCD à l Internet Recommandations pour le raccordement d automates Saia PCD à l Internet Historique du document Version Élaboration Publication Remarques FR01 06.05.2013 06.05.2013 FR04 14-02-2014 14-02-2014 Nouveau logo

Plus en détail

Logiciel de connexion sécurisée. M2Me_Secure. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01

Logiciel de connexion sécurisée. M2Me_Secure. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01 Logiciel de connexion sécurisée M2Me_Secure NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01 Le logiciel M2Me_Secure est édité par ETIC TELECOMMUNICATIONS 13 Chemin du vieux chêne 38240 MEYLAN FRANCE

Plus en détail

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur

Exigences système Edition & Imprimeries de labeur Exigences système Edition & Imprimeries de labeur OneVision Software France Sommaire Asura 9.6, Asura Pro 9.6, Garda 5.6...2 PlugBALANCEin 6.6, PlugCROPin 6.6, PlugFITin 6.6, PlugRECOMPOSEin 6.6, PlugSPOTin

Plus en détail

0.1 Réseau Windows / Linux : Samba

0.1 Réseau Windows / Linux : Samba 0.1 Réseau Windows / Linux : Samba 1 0.1 Réseau Windows / Linux : Samba Samba est une implémentation libre du protocole SMB (Server message Block) pour Unix. Le protocole SMB est le coeur de NetBIOS. Il

Plus en détail

Réinstallation de postes informatiques par le réseau : PXE et Partimage. BORGHESI Guilhem Mai 2006

Réinstallation de postes informatiques par le réseau : PXE et Partimage. BORGHESI Guilhem Mai 2006 Réinstallation de postes informatiques par le réseau : PXE et Partimage 1 Sommaire Le contexte Les solutions logicielles Le choix de PXE L'installation et la mise en oeuvre Conclusion 2 Le contexte Une

Plus en détail

Installation d'un serveur sftp avec connexion par login et clé rsa.

Installation d'un serveur sftp avec connexion par login et clé rsa. Installation d'un serveur sftp avec connexion par login et clé rsa. 1- Installation d'openssh-server 2 2- Installation de Vim pour modifier plus facilement les fichiers 2 3- Installation et configuration

Plus en détail