Fascicule 3DS Partie 1 : L interface graphique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fascicule 3DS Partie 1 : L interface graphique"

Transcription

1 Fascicule 3DS Partie 1 : L interface graphique Formation CIREVE

2 Coordonnées...3 La barre de menu Le menu «Edition» Le menu «Outils» Le menu «Groupe» Le menu «Vues» Le menu «Rendu»...10 La barre d outils de 3DS...12 Le panneau de commandes Descriptif du premier onglet, l onglet de création Les formes 2D, les lumières et caméras Les assistants Les outils systèmes L onglet «Hiérarchie» L onglet d affichage...23 Les vues

3 Coordonnées Nicolas Lefèvre Bureau SH 211 MRSH - Université de Caen Basse-Normandie Caen Cedex Tel Mail. Web. Liens (tutoriaux PDF) (tutoriaux français) (ressources et tutoriaux anglais) 3

4 Note sur les raccourcis : Si vous voulez optimiser votre rapidité sous 3DS, rien de tel qu apprendre quelques raccourcis. Le fichier flash «splash.swf», présent dans le répertoire d installation de 3DS, contient l ensemble des raccourcis de 3DS. Voici l interface graphique de 3DS Max. Ce document présentera la barre de menus, la barre d outils, le panneau de commandes et les vues. L interface graphique de 3DS Max. 1. Barre de menus 2. Panneaux de commandes 3. Catégories d objets 4. Panneau déroulant 5. Fenêtre active 6. Contrôles de navigation de fenêtre 7. Commandes jouer animation 8. Commande d'animation 9. Accrochages 10. Bascule de sélection par fenêtre/capture 11. Bascule de sélection des raccourcis clavier 12. Bascule des coordonnées relatives/absolues et affichage des coordonnées 13. Ligne d'invite et barre d'état 14. mini-récepteur MAXScript 15. Barre de piste 16. Glissière temps 17. Barre d outils principale 4

5 La barre de menu La barre de menu de 3DS nous donne accès à un bon nombre de commandes, certaines utiles, d autre beaucoup moins. Ce qui suit n expliquera pas comment utiliser les outils, mais vous dira où les trouver. Pour ce qui est de l explication d utilisation, elle se fera en cours. 1. Le menu «Fichier» Le menu «fichier». Le menu «Fichier» permet la gestion des fichiers max (Ouverture/fermeture, fusion, import/export, archivage, arrêt du logiciel). Il permet aussi l utilisation d objets/scènes «références externes». Ce sont des fichiers max qui contiennent d autres objets utilisables dans la scène courante. La différence entre la fusion de fichiers max et une référence externe se fait sur la possibilité de modifier l objet lors d une fusion, ce qui est impossible lors d une référence. 5

6 2. Le menu «Edition» Le menu «Edition». Le menu «Edition» contient les commandes permettant de sélectionner et de modifier les objets d une scène. 3. Le menu «Outils» Le menu «Outils». Le menu «Outils» comporte des commandes vous permettant de modifier et de gérer les objets (notamment les ensembles d objets) que comporte votre scène 3ds max. La saisie de transformation est très utile, et est disponible en faisant un clic droit de la souris sur un des bouton mouvement, rotation ou échelle. Le flotteur d affichage dispose des mêmes commandes que l onglet affichage du panneau de commandes. Cependant, ce flotteur reste affiché tout de temps. Le flotteur de sélection est disponible dans la barre d outils sous le nom «Sélectionner par nom». Il affiche une fenêtre permettant la sélection par nom, par type etc. Il reste aussi affiché tout le temps. 6

7 Le bouton liste de lumière ouvre une fenêtre permettant la gestion des paramètres principaux des éclairages. Il donne un accès très rapides aux différents éclairages ce qui n oblige pas la sélection dans la fenêtre de visualisation. La commande miroir permet de dupliquer la sélection suivant un axe de symétrie. Très utile. La commande réseau est une commande délicate mais extrêmement efficace. Elle permet la duplication, linéaire et circulaire paramétré très précisément. La commande «Aligner» permet tout type d alignement entre deux entités. L outil capture est assez spécifique et permet de produire une copie d un objet à un moment donné dans son animation. Extrêmement utile pour une duplication de l objet le long d une spline (Utile pour faire un réseau le long d une spline). Les commandes d alignement permettent l alignement entre une entité et un sous objet d une autre entité (Très peu utilisé voire jamais). La commande d isolation de la sélection permet en un seul clic de cacher les autres entités non sélectionnés et de cadrer la fenêtre courante sur cette sélection. La commande «renommer objet» permet de renommer facilement la sélection (Utile pour ceux qui ne nomme pas leurs objets et qui, à la fin de la modélisation, ne peuvent plus utiliser la sélection par nom.) 4. Le menu «Groupe» Le menu «groupe». Les groupes permettent de faire des mouvements/rotations/échelles sur un ensemble d objets, tout en gardant les distances qui les sépares (Evidement, si nous agrandissons un groupe à 110%, les distances entre objets augmentent à 110%...). Pour cela, un nouveau point de pivot est créé. Les groupes sont efficaces pour la gestion d une scène complexe. Attention, en aucun cas les groupes sont en rapport avec la hiérarchie d une scène. De même ils n ont rien à voir avec les jeux de sélection qui n ont pas d existence propre. 7

8 5. Le menu «Vues» Le menu «vues». Le menu «Vues» permet la configuration de la vue courante. Vous pouvez annuler/refaire un changement de point de vue (les deux raccourcis clavier sont MAJ+Z, MAJ+Y). Vous pouvez aussi enregistrer en mémoire un point de vue pour le ressortir par la suite. Les commandes de grilles sont assez complexes passé l affichage ou non de celles-ci. Vous pouvez afficher une image en fond de vue, ce qui peut vous permettre de faire un tracé assez simplement. Vient ensuite plusieurs commandes d affichages divers. L affichage du gizmo de transformation est très important (Le gizmo, c est, par exemple, le rectangle orange autour d un objet lorsque vous ajoutez un modificateur texture UVW, sans ce rectangle orange, il est très difficile de visualiser le modificateur). Les images dédoublées permettant l affichage d une ou plusieurs images fantôme en mode filaire lors de la lecture d une animation. Cela vous permet un contrôle très précis de vos objets animés. La commande «ombrer sélection» permet, d afficher en mode «lissage + reflets» la sélection, même si la vue est en mode filaire. La commande «afficher dépendances» fait basculer dans la fenêtre la mise en évidence des objets dépendants de la sélection pendant que vous utilisez le panneau Modifier. Quand cette fonction et le panneau «Modifier» sont actifs, tout objet dépendant de l objet actuellement sélectionné apparaît en magenta. Il s agit notamment des instances, des références et des modificateurs partagés. Cette option est désactivée par défaut. 8

9 Exemple de dépendances, les Gizmos sont affichés en jaune. La bascule «Dégradation adaptative» permet d afficher des boites englobantes au lieu des maillages complets lors d une modification du point de vue. Très utile pour les ordinateurs peu puissants ou les scènes très complexe. Les Menus «Créer» et «Modificateurs» ne seront pas vus dans cet exposé pour une simple raison, c est que l ensemble des commandes de ces menus sont disponibles dans le panneau de commandes que nous verrons plus tard. Les Menus «Personnages», et «Editeurs graphiques» ne seront pas étudiés. 9

10 6. Le menu «Rendu» Le menu «Rendu». Le menu «Rendu» permet la configuration de notre fichier de sortie, ainsi que de l éclairage, de la création d effets (Halo de lumières, lumière volumétrique, feu etc.), l utilisation ou non de l éclairage avancé (Dôme de lumière, radiosité). Vient ensuite deux boutons permettant la configuration du lanceur de rayon (moteur qui permet l affichage des textures d opacité, réflexion/réfraction ) il est assez important et permet de faire diminuer votre temps de rendu considérablement si vous le configurez bien L éditeur de matériau permet la création et l application de matériaux sur les objets. C est l un des outils les plus complexes et les plus utiles de 3DS. Le banc de montage est une sorte de petit logiciel de montage vidéo, mais ne remplace pas un véritable logiciel de montage. Si vous cherchez un moyen de comparer deux rendus, utilisez le lecteur de ram. L idée est la suivante : Il dispose de deux canaux dans lesquels vous pouvez charger deux images ou deux animations. Vous pouvez ensuite afficher, à l aide d un curseur par exemple 20% du canal A sur la gauche, et 80% du canal B sur la droite 10

11 Le lecteur de ram. Je ne m attarderais pas sur les autres menus. Le menu «Personnaliser» permet une personnalisation complète de l interface graphique ce qui est intéressant pour augmenter sa rapidité. Le menu «maxscript» permet la gestion, création, modification de vos scripts. Il faut savoir que l interface graphique est une sur couche de maxscript. On pourrait la comparer à l interface graphique de Windows 3 qui était une sur couche de DOS. Pour finir, le menu «Aide» que j aimerais que vous utilisiez le plus possible. Ce menu propose une aide très complète, ainsi que des tutoriaux. Vous pouvez trouver la solution à tous vos problèmes sous 3DS 11

12 La barre d outils de 3DS La barre d outils de 3DS. La barre d outils de 3DS donne accès aux fonctions principales de manipulation des objets. Si vous avez un écran de résolution inférieur à 1200px de large, vous ne verrez pas entièrement cette barre. Placez vous entre deux boutons, le curseur change alors en main, puis faites un glisser-déposer vers la gauche ou la droite. Les deux premiers boutons, annuler/refaire permettent de retourner un pas en arrière ou en avant lors de chacune de vos opérations (CTRL+Z/CTRL+Y). Deux boutons permettent de créer/détruire des liens hiérarchique entre les objets, qui permettent la modification d objets enfant lorsque vous modifier le parent. Pour créer une hiérarchie, sélectionnez l outil puis cliquez sur l objet qui sera l enfant puis avec un glisserdéposer, placez le curseur de la souris sur l objet parent. Si vous déplacez à présent votre objet parent, votre objet enfant suivra le mouvement. Le bouton «lier déformation» permet de lier une déformation à un objet, il fonctionne de la même manière que le lien «hiérarchique». Vient ensuite les boutons de sélection. Le premier, «mode sélection» ne sert qu a sélectionner les objets dans la fenêtre de visualisation, le second, «sélection par nom» vous ouvre une fenêtre dans laquelle vous pouvez sélectionnez vos objets par leur nom (Utilisez CTRL pour sélectionner plusieurs éléments dans la liste). Le troisième est utile lors d une sélection à la souris, vous permettant de sélectionner par un rectangle, un cercle un polygone ou à main levé. La liste «Filtre de sélection» vous permet, lors d une sélection à la souris, de sélectionner uniquement les objets 12

13 par type. Par exemple, si vous faites un rectangle englobant l ensemble de votre scène, et que le filtre est positionné sur «Forme 2D» vous ne sélectionnerez que les formes 2D. Le bouton de sélection par fenêtre ou capture permet la sélection des objets même si ceux-ci ne sont pas complètement dans votre zone de sélection (mode Capture). Au contraire le «mode Fenêtre», sélectionne un objet uniquement si votre zone l englobe complètement. Le bouton «Sélectionner et Manipuler» permet dans un bon nombre de cas d avoir accès aux paramètres chiffrés d un objet. Par exemple, le rayon d une sphère est manipulable soit dans le panneau de commande à l aide de la zone de saisie, soit par cet outil dans la fenêtre de visualisation (Idem pour les modificateurs). Les trois boutons mouvement/rotation/échelle permettent la sélection automatique, par un clic, de votre objet et sa manipulation dans l espace. Vous pouvez contraindre les manipulations par les axes XYZ. Un point précis doit être apporté au modificateur d échelle. Celui-ci offre la possibilité d agrandir linéairement, non linéairement ou d écraser. Pour sélectionner votre mode d échelle, laissez le bouton gauche de la souris appuyé sur ce bouton. La manipulation peut être précise soit en cliquant sur les boutons d accrochages associés soit en appuyant avec le bouton droit de la souris sur un de ces boutons mouvement/ rotation/échelle. Une fenêtre de saisie permet la manipulation chiffrée. Fenêtre de saisie chiffrée par des zones «Doubles flèches». Ces manipulations sont dépendantes du système de coordonnées. Nous utiliserons principalement le système de coordonnées Univers ou Local. La sélection du système de coordonnées se fait à l aide de la liste de choix (Sélection du système de coordonnées). Le bouton d utilisation du pivot permet d afficher le manipulateur de mouvement rotation ou échelle à divers endroit. Soit au milieu de la sélection, au milieu de la fenêtre de visualisation ou au milieu des points de pivots de la sélection. Vient ensuite les boutons d accrochages. Le premier permet l accrochage de mouvement, le second, l accrochage de rotation (Le plus utilisé des 4), le troisième l accrochage d échelle, et le dernier l accrochage double flèche, qui permet d appliquer un pas aux zones de saisie chiffrés (de 0.1 en 0.1, ou de 1 en 1 par exemple. Un exemple de zone double fleche : vous en avez pour la saisie de transformation déplacement, rotation ou échelle sur l image au dessus). De même vous pouvez appuyer avec le bouton droit de la souris dessus pour configurer ces accrochages. Le bouton «Jeux de sélection» affiche une fenêtre permettant la création/ modification/sélection d un ensemble d objets. Très utile pour de grande scène et plus souple que l utilisation de groupes. La liste de choix permet la sélection rapide de vos jeux. Le bouton «Miroir» est très important en architecture et permet de gagner un temps fou sur votre réalisation. Il permet de créer un symétrique suivant un ou 2 axes par l affichage de la fenêtre suivante : 13

14 Pour utiliser cet outil, sélectionnez de préférence un seul objet ou un groupe. Cliquez sur le bouton, puis sélectionnez votre axe de symétrie. Vous voyez dans la fenêtre de vue le résultat immédiatement, donc, si vous ne savez pas quel axe choisir, n hésitez pas à tout essayer. Vous pouvez créer une copie, instance, ou référence, ou bien faire la symétrie de votre sélection sans copie du tout. Le décalage est la distance créée entre les deux objets par rapports à leur point de pivots. L outil miroir. Le bouton d alignement permet, comme son nom l indique, l alignement, entre une sélection et une entité (Selon le bouton choisi). Cela ne devrait pas trop servir à moins qu à la suite de modifications que vous ne contrôlez plus, vous décidiez de remettre votre objet sur de «bons rails». Les deux boutons suivants, «vue schématique» et «éditeur de courbes», vous donne le contrôle d une part de votre hiérarchie par une fenêtre de visualisation, et d autre part à un éditeur d animation assez complexe mais très efficace lors de la création d animation. Le bouton d éditeur de matériau permet son affichage. Pour terminer, les boutons de rendus permettent la création de vos images. Le premier permet la configuration tandis que le second, le lancement du calcul de l image. La liste de choix permet le type de rendus. 14

15 Le panneau de commandes Le panneau de commandes est un ensemble d outils contenant quasiment toutes les possibilités en terme de Création/Modification que 3DS peut offrir. Au démarrage de 3DS Max, il se trouve par défaut sur la droite de l écran. Ce panneau de commandes se compose de 6 onglets, chacun d entre eux ont une utilité totalement différente. Le premier onglet est l onglet de Création, permettant de créer toutes les formes 2D/3D, lumières caméras, assistants, déformations et systèmes. Le second est l onglet de modification, c est ici qu est disponible l ensemble des modificateurs d objets. Le troisième onglet concerne la hiérarchie, on y trouve un outil permettant de modifier le point de pivot d un objet, ainsi que d autres commandes que nous n utiliserons pas, ou peu. Le quatrième onglet concerne l animation. Le cinquième onglet est assez important et concerne l affichage des entités à l écran. On y trouve un moyen de masquer/afficher des objets, d afficher les objets sous forme de boite, de geler une sélection etc. Il s agit d un onglet simple et utile. Le sixième onglet est l onglet outils. On y trouve un ensemble d outils totalement différents les un des autres. C est ici que les scripts peuvent être lancés. Nous utiliserons très peu cet onglet. Le panneau de commande. 15

16 1. Descriptif du premier onglet, l onglet de création. Tout d abord, voyons le bouton «Géométrie». Lorsque vous cliquez sur le bouton géométrie, vous avez une liste de choix vous permettant de selectionner votre type de géométrie. Commençons par la géométrie standard. Il s agit des corps primitif les plus simples de 3DS (Boite, Cône, Sphère Etc.). La création d un de ces objets est très simple. Cliquez sur le type d objet que vous voulez créer. Ensuite, placez le curseur dans une des vues de travail (Active ou non, cela n a pas d importance). Cliquez avec le bouton gauche de la souris pour commencer la création puis faite un glisser-déposer (déplacez la souris tout en laissant le bouton de la souris appuyé). Relâchez la souris pour terminer l enregistrement du premier paramètre. Les géométries de 3DS. Il se peut dans le cas d une sphère par exemple que cela suffise pour la création de l objet. Pour une boite, vous devrez encore bouger la souris vers le haut ou le bas pour créer la hauteur puis cliquez a nouveau pour terminer. Un glisser-déposer suffit pour la création de : Sphères Géosphères Théière Plan Cube (Type de boite spécifique) Un glisser-déposer suivit d un mouvement de la souris puis à nouveau un clic pour la création des autres primitives standards et nécessaire. Les primitives étendues sont identiques aux primitives standards à la différence qu elles comportes plus de paramètres, ce qui fait qu il vous faudra enchaîner le glisser-déposer suivi de 2,3 voire 4 «mouvement suivi d un clic» de souris. Vient ensuite les objets composés. Comme leur nom l indique il s agit de corps créés a partir de plusieurs autres. Je m attarderais uniquement sur deux types d objets composés. L élévation et le booléen. L élévation est une extrusion, à la différence que vous devez, en plus de spécifier la forme, spécifier un parcours, à l aide d une spline. 16

17 Voici le résultat d une élévation. En haut, deux splines, une ouverte qui est notre trajectoire d extrusion. En jaune et fermé, notre forme. En cliquant sur le bouton Elévation (après avoir sélectionné ma forme) je peux choisir ma trajectoire en cliquant sur le bouton apparu dans le panneau de commande. Le résultat est immédiat, à partir de deux splines 2D nous arrivons à un corps 3D. Notons que la forme doit être fermée, tandis que la trajectoire peut être ouverte ou fermée. Exemple d élévation à partir de 2 splines. Les opérations booléennes sont des opérations logiques appliquées à la 3D. Voici un exemple typique. Nous avons deux objets, une sphère et un cube placés aux mêmes endroits (sur l image en haut à gauche). La soustraction de la sphère sur le cube donne l image en haut à droite. La soustraction du cube sur la sphère donne l image en bas à gauche, tandis que l intersection du cube et de la sphère (autrement dit, les parties communes du cube et de la sphère) donne un dé à jouer en bas à droite. Opérations booléennes entre une sphère et un cube. Bien que très mal implémenté et totalement inutilisable pour de la modélisation digne de ce nom, vous devez connaître ces opérations booléennes, car dans d autres logiciels (Maya par exemple) ces opérations sont très bien implémenté et produise de «beaux» maillages. 17

18 Je passe sur les systèmes de particules que nous ne verrons pas pour aller directement sur les grilles surfaciques. Ces grilles sont des plans à la différence que les points composants ces plans sont des points de Béziers. L utilité principale de ces grilles en architecture reste la modélisation de tissus flottant tels que les rideaux, les voiles etc. En effet, la ou en maillage polygonale vous devrez positionner 20 points par exemple, ici seuls 4 points sont nécessaires (Naturellement 3DS vous offre la possibilité d en ajouter d autres). Exemple de modélisation en grilles surfaciques. 18

19 2. Les formes 2D, les lumières et caméras Ici, je vais présenter 3 onglets en un seul car nous n avons que très peu de choses à dire. Les formes 2D que nous utiliserons sont des splines. Les courbes Nurbs servent à créer des objets Nurbs que nous ne verrons pas. Les splines sont des entités 2D (2D car elles n ont pas de volume) composées de sommets ayant des coordonnées 3D (Ce qui est évident, un objet ayant uniquement 2 composantes de position peut avoir une infinité de position dans un univers 3D). Ces sommets sont reliés deux à deux par des segments. 3DS offre la possibilité de créer une ligne à la main (Bouton ligne) ou bien de partir de primitive géométrique 2D (Rectangle, cercle, arc et texte principalement). La case à cocher «Nouvelle Forme» permet la création d une nouvelle entité à chaque fois que le processus de création de l entité précédente s achève. Si cette case n est pas cochée, et si vous créer 2 rectangles par exemple, ceux-ci ne feront partie que d une seule et unique spline (Cela équivaut à la création indépendante de deux splines, puis de les attacher entre elles.) Cet onglet est très important pour la création et le report de nos plans. La création en elle-même est identique a la création d un objet 3D, avec un glisser-déposer. Les formes 2D de 3DS. Vient ensuite les lumières, avec plusieurs types, les projecteurs se comportes comme de vrais projecteurs, projetant des ombres non parallèles dans une direction données. Les lumières de type «Direction» sont comme les projecteurs à la différence que les ombres sont parallèles. Les lumières de types omnidirectionnelles projettent des rayons dans toutes les directions. Les ombres sont bien sur non parallèles. Le dernier type de lumière est le dôme de lumière permettant un éclairage doux et une sorte d illumination globale. La différence entre les lumières cible et libre est la possibilité de modifier la cible pour les lumières de type cible. Les lumières photométriques sont comme les lumières standard à la différence que leur configuration est une configuration réelle (Par exemple, on donne la puissance d une ampoule, le paramètre est 60Watts). Les cameras, caméra cible et libre, sont les deux seules caméras par défaut. Leur différence est la suivante : Pour une caméra cible, vous avez la possibilité de modifier la 19

20 position de la cible, ce qui est impossible avec la caméras libre, qui pour changer de point de vue nécessite une rotation (Le second type est très utile lors des mouvements de caméra). 3. Les assistants Les assistants ne sont pas des objets qui seront rendus lors du calcul d une image, ils sont la pour nous aider à différentes taches. Nous utiliserons principalement les assistants standard et surtout le mètre ruban qui nous servira pour tout type de mesures. Le rapporteur sert à mesurer les angles. Les autres types d assistants, tels que les appareils atmosphériques permettent la création de brouillard volumétrique, feu etc. (À utiliser conjointement avec la configuration de l environnement). Les manipulateurs servent à modifier des paramètres à l aide d une simple glissière. L assistant caméra match permet de faire des incrustations de vos modèles dans des photos. Les assistants de 3DS. Je passe sur l onglet déformations spatiales qui ne sera pas utilisé dans notre cours, pour passer directement sur l onglet système. 4. Les outils systèmes L onglet système n est pas utilisé lors de la modélisation. Je vous le présente ici pour un unique bouton qui est «lumière du jour». Ce bouton permet la création d éclairage en fonction de la position de votre objet. Vous lui donner une date et un type de ciel (Nuageux, peu nuageux et dégagé), une position sur la planète (Vous disposez d une liste de grandes villes) et l outil génère automatiquement l orientation du soleil par rapport à votre objet. Ultime pour les simulations solaires. Le rendu est beaucoup moins précis et esthétiques, mais largement suffisant lorsqu il s agit d une simulation. Les systèmes de 3DS. Nous en avons terminé avec l onglet de création. Passons tout de suite à l onglet «Modificateurs». 20

21 A moins que vous ne vouliez créer une boite, la modification d un objet est une étape obligatoire dans le processus de modélisation, comme dans celui de texturing. 3DS Max propose une pile de modificateurs. Cette pile fonctionne de la manière suivante. Nous partons d en bas avec notre maillage, puis nous empilons les modificateurs. Le premier modificateur n agit que sur le maillage tandis que le second agit sur le maillage et sur le premier modificateur. Ainsi de suite, le 3eme modificateur agit sur le maillage est sur les deux premiers modificateurs. Faites donc très attention à l empilement de vos modificateurs. Lorsque vous ajoutez un modificateur, vous voyez une nouvelle ligne s ajouter dans votre pile. En cliquant sur une ligne de cette pile vous sélectionnez le modificateurs et en dessous s affiche les paramètre de celui-ci. Faites bien attention, généralement, et pour quasiment tous les modificateurs les paramètres sont trop nombreux pour être affichés sur l écran. Un glisser-déposer entre deux paramètres vers le haut ou le bas affiche le reste de ceux-ci. Nous verrons, par la suite, comment nous servir des modificateurs et surtout lequel sélectionner dans cette liste immense pour un type d utilisation précise. Vous avez contrôle des modificateurs. Un clic sur l ampoule à coté du nom de celui-ci dans la liste pour ne pas afficher son résultat. Le petit «+» à coté du nom permet d avoir accès au niveau sous objet du modificateur. Pour supprimer un modificateur, sélectionnez le puis cliquez sur la petite corbeille juste en dessous de la liste. Vous pouvez définir un jeu de modificateurs, qui va créer un ensemble de boutons vous donnant un accès rapide aux modificateurs principaux sans toucher à la liste immense. 21

22 5. L onglet «Hiérarchie» L onglet hiérarchie vous donne la possibilité de jouer sur 3 paramètres : Le pivot, la CI (Cinématique inverse, qui est un type d animation hiérarchique où l enfant guide le parent) et les lien d héritage parent enfant. Nous utiliserons principalement le premier paramètre, qui est la modification de la position du point de pivot. Le point de pivot d un objet est un point qui sert pour le mouvement, la rotation et le changement d échelle. L onglet vous offre plusieurs possibilités, dont celle de modifier le point de pivot de l objet. Généralement, on se sert de ce bouton pour centrer le point de pivot au milieu de l objet, ou bien sur un des points de cet objet, cela permet de faire des rotation sur le point en lui-même (Nous verrons cela, c est plus simple en visuel). La modification du point de pivot permet de créer des duplications autour d un axe. Cet onglet nous offre encore quelques possibilités comme aligner le point de pivot sur l objet, sur les coordonnées de l univers (La scène), ou bien même de réinitialiser le point de pivot. Concernant le bouton «Info Lien», il vous donne la possibilité de modifier l héritage parent enfant. Par défaut, le mouvement sur un axe est suivi par l enfant, vous pouvez, ici, faire en sorte que le mouvement sur l axe X du parent ne soit pas suivi par l enfant, etc. (De même pour l échelle et la rotation) L onglet «hiérarchie». 22

23 6. L onglet d affichage Cet onglet agit uniquement sur la visualisation de vos objets dans les fenêtres de visualisation. Vous pouvez choisir d afficher vos objets de la couleur de vos matériaux ou de la couleur objets (C est un attribut des objets qui n est la que pour la visualisation). Vous pouvez, ici, masquer vos objets par type, par tous les types connus sous 3DS vous pouvez masquer aussi votre sélection, masquer par nom, ou bien afficher par nom, afficher tout. L action de geler l objet le rend totalement imperméable aux sélections. Ce qui fait qu un objet gelé ne peut être utilisé sans être dégelé. Les propriétés d affichage, vous donnent, par un ensemble de case à cocher, des possibilités d affichage et d optimisation assez intéressantes parmi lesquelles la possibilité d afficher sous forme de boite, afficher en transparence, afficher les sommets etc. L onglet outils ne sera pas utilisé, ou très peu. Sachez seulement qu il offre la possibilité d activer des outils très diverses. Nous utiliserons principalement le compteur de polygones. Vous pouvez aussi y lancer des scripts maxscripts. L onglet d affichage. 23

24 Les vues Les vues dans 3DS servent à concevoir et à rendre des images. Il existe 3 types de vue. Les vues de travail comme les vues de face, arrière, gauche, droite, dessous et dessus, elles sont appelées les vues orthographiques (l axe de profondeur est dans votre axe de vision, la vue se compose «visuellement» de deux axes seulement ce qui la rend particulièrement efficace en conception). Il existe deux vues un peu spéciales, la vue de perspective et la vue utilisateur. La vue utilisateur est une vue isométrique (Sans point de fuite, donc aucun effet de profondeur d objet), au contraire la vue de perspective est une vue très proche de la vision humaine, vous pouvez la considérer pour vos rendus, mais privilégiez tout de même une caméra, c est plus propre. La vue de caméra n est pas une vue de travail car difficilement maniable (Enfin plus difficilement que les autres vues). Le menu contextuel d une vue. En conclusion, utiliser les caméras et vues de perspective pour les rendus, la vue de perspective et les autres vues pour la conception. Vous avez le choix de représentation pour chacune de vos fenêtres de travail. Pour ce faire, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le nom de la fenêtre (En haut à gauche de chaque fenêtre). Voici les différents types de représentation. Lissage + reflets est la représentation la plus gourmande, mais vous donne le choix d y superposer la délimitations des faces, ce qui est, selon les cas, la meilleure visualisation. Vous pourrez aussi avoir besoin de représentation filaire, donc transparentes, qui vous permettent de sélectionner les objets ou sous objets à travers d autres objets. Lorsque votre scène devient complexe, vous pourrez opter pour la représentation en boite englobante très léger, peu utilisable mais votre microprocesseur vous remerciera. Comment manier ces vues? La fenêtre active se trouve toujours encadré en jaune. Cette activation modifie en temps réel l interface graphique en bas à droite. En effet, vous aurez à faire à ces 3 ensembles de boutons : Vue active : Caméra. Vue active : Utilisateur ou de travail. Vue active : Perspective. Mis à part la vue de camera, toutes les autres sont contrôlables avec la roulette de la souris : Bouton roulette = Déplacement latéral. Roulette haut = Zoom + Roulette bas = Zoom ALT+ bouton roulette = Rotation autour de la sélection. De plus, par défaut, le raccourcis ALT+X agrandit votre fenêtre courante au maximum. 24

20 Choix du plan de travail

20 Choix du plan de travail 20 Choix du plan de travail 20-1 Systèmes de coordonnées : Avant de commencer à dessiner il est nécessaire de faire apparaître les Systèmes de coordonnées Universelles ( SC universelles) et Utilisateur

Plus en détail

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli Partie 1 Camera raw Camera Raw est une partie de Photoshop qui permet de développer vos photos à la manière des chambres noires de l époque argentique, mais avec beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilité.

Plus en détail

Formation 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples. Fascicule 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples

Formation 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples. Fascicule 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples Fascicule 3DS Exercice 2 : Formation CIREVE 2007 1 Coordonnées...3 Introduction...4 Création des chemins à partir d une image sous Photoshop ou Illustrator...4 1. Création du profil de la base...5 2. Configuration

Plus en détail

DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010

DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010 CHAPITRE 1 DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010 Qu est-ce que PowerPoint?... 15 Lancer PowerPoint... 15 Découvrir l interface... 15 Recourir aux aides et aux info-bulles... 22 Modifier les principales options de

Plus en détail

Leçon 16. L'effet Mouvement > Caméra Multiplan

Leçon 16. L'effet Mouvement > Caméra Multiplan Leçon 16 Dans cette leçon, vous allez : Aborder principe et concept de la Caméra Multiplan. Apprendre à utiliser la Caméra Multiplan au travers de différents exemples. Le concept Le concept Une caméra

Plus en détail

Initiation à Powerpoint

Initiation à Powerpoint Initiation à Powerpoint Powerpoint est un logiciel de PréAO, c est à dire de Présentation Assistée par Ordinateur. Il vous permet de créer et de mettre en page des présentations susceptibles d être projetées

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks Page 1/9 Mecaplan pour SolidWorks Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL....2

Plus en détail

Google SketchUp. Google SketchUp

Google SketchUp. Google SketchUp Graphisme Google SketchUp Google SketchUp c est quoi? Destinée aux phases conceptuelles du dessin, SketchUp est un logiciel 3D à la fois puissant et facile à apprendre. Nous le considérons un peu comme

Plus en détail

Personnaliser son espace de travail

Personnaliser son espace de travail 7 Personnaliser son espace de travail L environnement de travail de Windows 7 est hautement configurable. Ce chapitre passe en revue les mille et une façons de faire de votre système d exploitation un

Plus en détail

L interface de Windows 7

L interface de Windows 7 L interface de Windows 7 Utiliser le menu Démarrer et la barre des tâches de Windows 7... 10 Profiter de l affichage Aero et de Windows Flip 3D... 19 Utiliser les thèmes... 23 Modifier la résolution d

Plus en détail

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur FENESTELA V.1.2005 Manuel Utilisateur 1 Lors de l installation de Fenestela un Profil Administrateur et un bureau type est fourni. Pour accéder à votre Fenestela, ouvrez votre navigateur Web (Internet

Plus en détail

CHAPITRE 1 : ENVIRONNEMENT GRAPHIQUE KDE

CHAPITRE 1 : ENVIRONNEMENT GRAPHIQUE KDE CHAPITRE 1 : ENVIRONNEMENT GRAPHIQUE KDE 1. Découvrir l environnement KDE (K Desktop Environment) Ce chapitre se veut une introduction à l environnement KDE et à son tableau de bord. Il traitera également

Plus en détail

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne.

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Cette armoire va vous permettre : De mieux classer vos documents De mieux les retrouver De mieux les partager Ce petit guide

Plus en détail

IUT d'aix-marseille Université Site d Arles 2014-2015 Département d Informatique 2 ème année. IN Connaissances complémentaires TP N 1

IUT d'aix-marseille Université Site d Arles 2014-2015 Département d Informatique 2 ème année. IN Connaissances complémentaires TP N 1 IUT d'aix-marseille Université Site d Arles 2014-2015 Département d Informatique 2 ème année IN Connaissances complémentaires TP N 1 Introduction 3D Studio Max est un logiciel de création et d animation

Plus en détail

Fiches Outil Acces Sommaire

Fiches Outil Acces Sommaire Fiches Outil Acces Sommaire Fiche Outil Access n 1 :... 2 Le vocabulaire d Access... 2 Fiche Outil Access n 2 :... 4 Créer une table dans la base... 4 Fiche Outil Access n 3 :... 6 Saisir et modifier des

Plus en détail

TUTORIEL ACTIVINSPIRE

TUTORIEL ACTIVINSPIRE TUTORIEL ACTIVINSPIRE Commission scolaire des Découvreurs Il s agit d un court tutoriel qui présente les principales fonctions d ActivInspire. Pour de plus amples détails, vous pouvez consulter la communauté

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» Découverte de l ordinateur sous Windows 8 (PARTIE 2) 1 L ARBORESCENCE DE WINDOWS Windows est bâti sur une arborescence de fichiers et

Plus en détail

III. Pendant la construction d une figure. I. Généralités. IV.Etapes de construction d une figure. II. Les différentes procédures.

III. Pendant la construction d une figure. I. Généralités. IV.Etapes de construction d une figure. II. Les différentes procédures. I. Généralités. 1. Présentation du logiciel - A quoi sert ce logiciel? - Accès au logiciel. 2. Présentation de l écran d accueil. - Le menu. - Les icônes. 3. Présentation de la barre d outils - Les icônes

Plus en détail

CAPTURE DES PROFESSIONNELS

CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 10 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 23 Compare et Sépare 25 Fichiers annexes 27 Le

Plus en détail

Prendre en main PowerPoint 2010

Prendre en main PowerPoint 2010 1 Prendre en main PowerPoint 2010 Dans ce chapitre, vous vous familiariserez avec les manipulations de base, préparatoires à la réalisation d une présentation. Vous étudierez les bases, comme l ouverture

Plus en détail

DESSIN VECTORIEL SIMPLE

DESSIN VECTORIEL SIMPLE 2nde AMA SÉQUENCE 1 L environnement d illustrator Les formes géométriques Les différents modes de sélections La déformation d objet 2 L environnement d illustrator 3 INTRODUCTION w Adobe Illustrator est

Plus en détail

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 11 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 15 Recherche des adresses mails 16 Importation d un fichier d adresses

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11657-8

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11657-8 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11657-8 Chapitre 6 Les façades Calques Commandes Ext-façade coul- 9 2D 3D POLYLIGNES 2D p. 22 ORTHO p. 27 COORDONNÉES p. 18 RECTANGLES p. 23 ACCROBJ p. 24 DÉPLACER p.

Plus en détail

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie

GCI 107 - Communication graphique en ingénierie GCI 107 - Communication graphique en ingénierie Démonstrations et exercices dirigés sur Catia V5 - Semaine #1 Version 1.0 Table des matières DÉMONSTRATION #1 : Solide extrudé... 2 DÉMONSTRATION #2 : Solide

Plus en détail

Dompter l affichage et l impression

Dompter l affichage et l impression 5 Dompter l affichage et l impression Chapitre 5 - Dompter l affichage et l impression Ce nouveau chapitre est consacré aux commandes qui permettent de parfaire l agencement général de vos documents ainsi

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Le système d exploitation : Premiers pas avec Windows 7

Découverte de l ordinateur. Le système d exploitation : Premiers pas avec Windows 7 Découverte de l ordinateur Le système d exploitation : Premiers pas avec Windows 7 SOMMAIRE I WINDOWS 7... 4 1-1 : GENERALITES... 4 1-2 : LANCEMENT - QUITTER... 4 1.2.1 : LANCEMENT... 4 1.2.2 : QUITTER...

Plus en détail

Atelier d initiation. Initiation au traitement de texte

Atelier d initiation. Initiation au traitement de texte Atelier d initiation Initiation au traitement de texte 1 Contenu de l atelier Qu est-ce qu un traitement de texte?... 1 Ouverture de Word... 1 Ouverture du traitement de texte... 1 Fermeture du traitement

Plus en détail

Cliquez sur les onglets Page, Temps, Objets et Guidage pour vérifier les autres paramètres. Vous pouvez laisser les valeurs par défaut.

Cliquez sur les onglets Page, Temps, Objets et Guidage pour vérifier les autres paramètres. Vous pouvez laisser les valeurs par défaut. Il est difficile de résister à la magie du montage non-linéaire une fois qu on y a goûté. Si vous n avez pas encore plongé, suivez-nous dans cette prise en main. Vous pourrez reproduire chez vous toutes

Plus en détail

Guide d utilisation. Configurateur d échafaudage

Guide d utilisation. Configurateur d échafaudage Guide d utilisation «www.mefranvision.fr» Configurateur d échafaudage Edition du 15/06/2015 www.mefranvision.fr Page 1 sur 29 Table des matières 1. Avant propos... 4 2. Introduction... 4 3. Réglages à

Plus en détail

1. Démarrage... 3. 1.1 Créer un nouveau terrain... 4. 1.2 Placer les éléments fixe... 7. 1.3 Les zones de texte... 8. 2.1 Les obstacles...

1. Démarrage... 3. 1.1 Créer un nouveau terrain... 4. 1.2 Placer les éléments fixe... 7. 1.3 Les zones de texte... 8. 2.1 Les obstacles... Manuel d utilisation Sommaire/ 1. Installation Page 2 1. Démarrage... 3 1.1 Créer un nouveau terrain... 4 1.2 Placer les éléments fixe... 7 1.3 Les zones de texte... 8 2. Tracer son parcours Page 9 2.1

Plus en détail

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression 1 IUT Nice-Côte d Azur TC-Nice 1 re année Informatique appliquée 2005 2006 TP N o 4 Tableur : affichage et impression I Options d affichage Les options concernant l affichage dans les feuilles de calcul

Plus en détail

Editions OEM (Groupe Eyrolles),2003, ISBN 2-7464-0476-1

Editions OEM (Groupe Eyrolles),2003, ISBN 2-7464-0476-1 Jean-Pierre Couwenbergh guide de référence 3ds max 5 Editions OEM (Groupe Eyrolles),2003, ISBN 2-7464-0476-1 Chapitre 7 Les caméras et les lumières Après avoir créé le contenu d une scène et habillé les

Plus en détail

Utiliser un modèle d état prédéfini

Utiliser un modèle d état prédéfini Chapitre 8 Etats rapides Certains boutons sont désactivés, en fonction du type de cellule sélectionné. 4 Répétez les étapes 2 et 3 pour chaque bordure à paramétrer. 5 Cliquez sur le bouton OK pour valider

Plus en détail

PRISE EN MAIN DU LOGICIEL GEOGEBRA

PRISE EN MAIN DU LOGICIEL GEOGEBRA PRISE EN MAIN DU LOGICIEL GEOGEBRA Sixième Tutoriels Interface Une fois le logiciel ouvert, on obtient la fenêtre de travail suivante : Menus Barre d icônes (ou d outils) Fenêtre «Algèbre» Fenêtre «Graphique»

Plus en détail

Réaliser un atlas cartographique

Réaliser un atlas cartographique Réaliser un atlas cartographique Salle de classe SIG 2011 Exercice : Création d un atlas cartographique Temps estimé: 30 minutes La mise en page des cartes est un élément essentiel des SIG, la version

Plus en détail

Programme d Accès Communautaire / Atelier 6 Microsoft PowerPoint PLAN DE COURS 4. DÉMARRAGE DE POWERPOINT 5 Exercice : Étape 1 5

Programme d Accès Communautaire / Atelier 6 Microsoft PowerPoint PLAN DE COURS 4. DÉMARRAGE DE POWERPOINT 5 Exercice : Étape 1 5 TABLE DES MATIÈRES PLAN DE COURS 4 DÉMARRAGE DE POWERPOINT 5 Exercice : Étape 1 5 INSÉRER UNE ZONE DE TEXTE 5 Exercice : Étape 2 6 MODIFIER LA POLICE D'ÉCRITURE DANS UNE ZONE DE TEXTE 6 Exercice : Étape

Plus en détail

APPRENDRE ET DEBUTER AVEC PHOTOSHOP // Tutorial Photoshop CS Difficulté : // Télécharger le tutorial au format PDF.

APPRENDRE ET DEBUTER AVEC PHOTOSHOP // Tutorial Photoshop CS Difficulté : // Télécharger le tutorial au format PDF. ACCUEIL CREDITS SERVICES FORUM LIENS ANNEXES NAVIGATION Crédits Services Portfolio Forum Articles Tutoriaux Partenariat Contact APPRENDRE ET DEBUTER AVEC PHOTOSHOP // Tutorial Photoshop CS Difficulté :

Plus en détail

Edupen PRO 2.2.5-06 / 2014. Manuel d utilisation

Edupen PRO 2.2.5-06 / 2014. Manuel d utilisation Edupen PRO 2.2.5-06 / 2014 Manuel d utilisation Sommaire 3 1. Prérequis système et installation 3 1.1 Logiciel multitouch 3 1.2 Prérequis système 4 1.3 Installer le Framework Microsoft.NET 4 1.4 Installer

Plus en détail

Pour commencer, ouvrir PowerPoint (PPT)

Pour commencer, ouvrir PowerPoint (PPT) Microsoft PowerPoint est un logiciel de présentation édité par Microsoft. Il est essentiellement destiné à préparer des conférences ou des exposés, à montrer des projets ou des bilans, ou encore à vendre

Plus en détail

Appareils photo numériques (APN)

Appareils photo numériques (APN) Faststone Appareils photo numériques (APN) Très courants aujourd hui, ces appareils demandent quelques manipulations des photos qu ils produisent. En effet, là où on prenait 4 ou 5 photos avec un appareil

Plus en détail

Exercices pour Windows XP

Exercices pour Windows XP Exercices pour Windows XP Ces premiers exercices ont pour but de vous aider à personnaliser l affichage de votre ordinateur et l utilisation de la souris, des boutons, fenêtres... Exercice n 1 Changez

Plus en détail

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli

Partie 1. Camera raw. 2013 Pearson France Les Ateliers de retouche Photoshop CS6 et CC Serge Ramelli Partie 1 Camera raw Camera Raw est une partie de Photoshop qui permet de développer vos photos à la manière des chambres noires de l époque argentique, mais avec beaucoup, mais alors beaucoup plus de facilité.

Plus en détail

Travailler à plusieurs

Travailler à plusieurs Chapitre 9 Travailler à plusieurs Il existe plusieurs façons d utiliser Word pour partager des informations avec d autres personnes. C est à vous de décider avec qui vous voulez partager les informations

Plus en détail

OUTILS DE MODIFICATION

OUTILS DE MODIFICATION SketchUp - Outils de modification- 1/8 OUTILS DE MODIFICATION OUTIL DÉPLACER/COPIER L outil Déplacer/Copier permet de déplacer ou de dupliquer les entités sélectionnées sur les trois axes. Raccourci clavier

Plus en détail

Les Appareils Photos Numériques (APN)

Les Appareils Photos Numériques (APN) Les Appareils Photos Numériques (APN) Très courants aujourd hui, ces appareils demandent quelques manipulations des photos qu ils produisent. En effet, là où on prenait 4 ou 5 photos avec un appareil argentique,

Plus en détail

Traitement de dossier

Traitement de dossier Traitement de dossier Le module Traitement de dossier permet de réaliser une impression groupée des documents constituants l étude. Ce module vous permet de générer vos impressions en fonction de vos besoins

Plus en détail

Une icône est la représentation graphique d un programme ou de façon générale d un élément sous Windows.

Une icône est la représentation graphique d un programme ou de façon générale d un élément sous Windows. INITIATION A WINDOWS VOUS ALLEZ APPRENDRE DANS CETTE LEÇON LES BASES DE WINDOWS (LE SYSTEME DE FENETRES, LES FICHIERS, LES DOSSIERS, L EXPLORATEUR) QU EST-CE QUE WINDOWS? Windows est un logiciel (c'est-à-dire

Plus en détail

L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015

L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015 L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015 DEBUTER AVEC WINDOWS 10 / Partie 2 (en 12 points) 1 L ARBORESCENCE DE WINDOWS et L EXPLORATEUR WINDOWS Windows est bâti sur une arborescence de fichiers et de dossiers.

Plus en détail

Manuel d exploitation du logiciel UCA-LOG

Manuel d exploitation du logiciel UCA-LOG Manuel d exploitation du logiciel UCA-LOG Sommaire Gestion des utilisateurs...2 Création des utilisateurs...2 Modification d un utilisateur...5 Listing des utilisateurs...10 Gestion des plages horaires...12

Plus en détail

Prise en main ProConcept ERP. Version 11.1 Web

Prise en main ProConcept ERP. Version 11.1 Web Prise en main ProConcept ERP Version 11.1 Web Version du 08.10.2015 Table des matières 1. Lancement de ProConcept Web ERP 11.1... 4 1.1. Définir la page ProConcept ERP comme page de démarrage... 5 1.2.

Plus en détail

SKETCHUP PRO (DAO 2D ET 3D)

SKETCHUP PRO (DAO 2D ET 3D) Organisme de formation professionnelle Formation Informatique Paca & Rhône-Alpes FORMANOSQUE 130 ch. du clos supérieur 04100 Manosque Tél. 04 92 77 10 58 contact@formanosque.fr Google formanosque PROGRAMME

Plus en détail

Création et utilisation de la boutique

Création et utilisation de la boutique Création et utilisation de la boutique Ce guide a pour but de présenter l organisation et le fonctionnement de l outil boutique de Sopixi, ainsi que les fonctions de base, nécessaire au bon fonctionnement

Plus en détail

Mise en scène d un modèle dans l espace 3D

Mise en scène d un modèle dans l espace 3D CHAPITRE 3 Mise en scène d un modèle dans l espace 3D Blender permet de construire des espaces à la manière d une scène de théâtre. Pour cela, il présente dès l ouverture tout ce dont on a besoin : un

Plus en détail

Table des matières. Interface utilisateur... 3. Menu Fichier... 4. Personnalisation de l interface utilisateur... 5. Recherche de commandes...

Table des matières. Interface utilisateur... 3. Menu Fichier... 4. Personnalisation de l interface utilisateur... 5. Recherche de commandes... CARTE DE REFERENCE Table des matières Interface utilisateur... 3 Menu Fichier... 4 Personnalisation de l interface utilisateur... 5 Recherche de commandes... 6 Sélection et commandes de la souris... 7

Plus en détail

«Réussir sa présentation avec PowerPoint»

«Réussir sa présentation avec PowerPoint» «Réussir sa présentation avec PowerPoint» Support de cours Version du 30/09/2007 Eric Giraudin http://sos-communication.weebly.com Page 1 sur 15 :: Règles de base en PreAO (le diaporama du cours est téléchargeable

Plus en détail

Windows XP. Microsoft. Sommaire :

Windows XP. Microsoft. Sommaire : Microsoft Windows XP Sommaire : OUVERTURE DE SESSION...2 LE BUREAU...3 CHANGER D ENVIRRONEMENT...4 NOUVEAU RACCOURCI...7 LE MENU DEMARRER...9 LES PROGRAMMES AU DEMARRAGE...11 LA GESTION DES FICHIERS...12

Plus en détail

Fiches d initiation au logiciel PowerPoint

Fiches d initiation au logiciel PowerPoint Fiches d initiation au logiciel PowerPoint Préparé par Claude Frenette, RÉCIT de l enseignement privé version XP Ce document vous présente les concepts de base du logiciel PowerPoint de Microsoft. Chaque

Plus en détail

Blender - découverte du logiciel

Blender - découverte du logiciel Blender - découverte du logiciel Présentation de l interface La vue 3D Présentation Naviguer dans la scène Les différents éditeurs Préférences utilisateur Ajouter un objet Manipulation d un objet dans

Plus en détail

Maîtriser les premières bases de la technologie informatique.

Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. 1 Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Rappel du texte de référence : Notions techniques liées aux items de ce domaine : L élève doit être capable: d utiliser à bon escient le

Plus en détail

Formation sur Photoshop. Photoshop

Formation sur Photoshop. Photoshop Photoshop Photoshop est un logiciel de retouche de photos et de dessins. Ce programme est le meilleur et le plus reconnu en ce qui a trait à la retouche de photos. Avec une connaissance de base du logiciel,

Plus en détail

Tutoriel Vidéopad (version 3.35)

Tutoriel Vidéopad (version 3.35) Aperçu global de l interface de Vidéopad : Fichiers images, sons, vidéos nécessaires au montage Vue du clip que vous aurez sélectionné dans la fenêtre de gauche Vue du film en cours de montage (se trouvant

Plus en détail

Créer un compte utilisateur

Créer un compte utilisateur Les comptes utilisateurs http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/initiation-a-linformatique/decouvertewindows/comptes-utilisateurs Créer et gérer un compte utilisateur Un ordinateur

Plus en détail

dessin vectoriel Les images bitmap (ou images matricielles) Les images vectorielles

dessin vectoriel Les images bitmap (ou images matricielles) Les images vectorielles dessin vectoriel Il y a deux catégories d images numériques : les images vectorielles et les images bitmap. image bitmap image vectorielle Les images bitmap (ou images matricielles) Elles sont composées

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

MAYA. - Interface: 2 Menu Déroulant. 1 Menu Principal. 7 View Cube. 3 Shelf Bar. 4 Tool Box 8 Channel Box / Layer Editor. 9 Attribute Editor

MAYA. - Interface: 2 Menu Déroulant. 1 Menu Principal. 7 View Cube. 3 Shelf Bar. 4 Tool Box 8 Channel Box / Layer Editor. 9 Attribute Editor MAYA - Interface: 2 Menu Déroulant 1 Menu Principal 3 Shelf Bar 7 View Cube 4 Tool Box 8 Channel Box / Layer Editor 9 Attribute Editor 10 Tool Setting 5 Composition de Vues 6 Espace de Création 1 Menu

Plus en détail

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation.

Choisissez l un des modèles et dans la zone Options dans le volet de droite indiquez où vous désirez voir apparaître la Barre de navigation. Publisher 2007 Créer une composition de type WEB Pour pouvoir publier votre site Web sur le Web, vous devez vous abonner à un service d'hébergement Web après d'un fournisseur de services Internet. Ce service

Plus en détail

Fiche n 1 Interface de Sketchup

Fiche n 1 Interface de Sketchup Fiche n 1 Inter de Sketchup Table des matières Fiche n 1 Inter de Sketchup 1-Fenêtre principale...1 2-Les barres d'outils :...1 2.1-Standard...2 2.2-Principaux...2 2.3-Dessin...3 2.4-Modification...3 2.5-Sections...4

Plus en détail

Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "?

Comment utiliser l outil  saison2011-2012 ? Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "? Etape 0 : Vous avez reçu un courriel de ma part avec plusieurs fichiers joints. Ne détruisez pas ce mail : il vous sera utile en cas de problème. Je vous expliquerai

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

Picasa Utilisation : 1 ère partie

Picasa Utilisation : 1 ère partie Picasa Utilisation : 1 ère partie Pour ouvrir Picasa, faîtes un double clic sur l icône présente sur le bureau. Vous pouvez également cliquer sur le menu Démarrer, Tous les programmes, Picasa 3. Lorsque

Plus en détail

Prise en mains de geogebra 5 - module 3D

Prise en mains de geogebra 5 - module 3D Prise en mains de geogebra 5 - module 3D Ce document vous est proposé par l équipe Planète Maths. Il présente une explication des principales fonctionnalités du logiciel, pour son module 3D, afin de permettre

Plus en détail

script sous photoshop, mode d emploi

script sous photoshop, mode d emploi script sous photoshop, mode d emploi sommaire préambule... 2 un grand classique... 3 on se lance... 3 les traitements... 5 la signature... 8 cadre et ombre... 9 utilisation... 15 aller plus loin... 16

Plus en détail

Scanner de documents portable

Scanner de documents portable FRA Scanner de documents portable Mode d emploi PX-2581-675 Scanner de documents portable 07/2011 - EX:CK//EX:CK//FZ FRA TABLE DES MATIÈRES Votre nouveau scanner de documents... 5 Contenu...5 Caractéristiques

Plus en détail

Web-Interactive Mai 2010. Interactive 2.0. Manuel d utilisation

Web-Interactive Mai 2010. Interactive 2.0. Manuel d utilisation Interactive 2.0 Manuel d utilisation 1 Contenu Chapitre 1 : L Arborescence... 3 Créer un menu.... 3 Ordonner les menus... 6 Destruction d un menu.... 6 Chapitre 2 : Les pages... 7 Titre de votre page....

Plus en détail

Confection d un pêle-mêle de photos pour une carte de fin d année

Confection d un pêle-mêle de photos pour une carte de fin d année 1) Création du fond de la carte a. Ouvrir le programme Photofiltre b. Cliquer sur la première icône de la barre des commandes (Ouvrir) Il faut que l image soit très grande pour permettre d accueillir les

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS 1. Navigation dans Lignes de temps Si vous avez téléchargé l installeur contenant Nosferatu de F.W. Murnau, le film est affiché par défaut. Vous pourrez visualiser

Plus en détail

Guide d utilisation de SPACECLAIM Version 1.2 du 12/09/2008 Pascal MORENTON pascal.morenton@ecp.fr http://cao.etudes.ecp.fr

Guide d utilisation de SPACECLAIM Version 1.2 du 12/09/2008 Pascal MORENTON pascal.morenton@ecp.fr http://cao.etudes.ecp.fr Guide d utilisation de SPACECLAIM Version 1.2 du 12/09/2008 Pascal MORENTON pascal.morenton@ecp.fr http://cao.etudes.ecp.fr Présentation du modeleur SPACECLAIM est un modeleur dit «explicite» ou «direct»

Plus en détail

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES 1 L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES Dans ce chapitre, nous allons automatiser le fonctionnement de la base de données. Jusqu à présent, nous avons créé différents objets, mais maintenant

Plus en détail

Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse

Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse Table des matières Chapitre 7 - Menu Graph : Module et Analyse... 7.1 Module... 7.2 Propriétés du module de graphique... 7.3 La fonction Propriétés du module

Plus en détail

Microsoft Word 2013. Résumé procédures. des

Microsoft Word 2013. Résumé procédures. des Microsoft Word 2013 Résumé procédures des Administration, commerce et informatique RÉSUMÉ DES Microsoft Word 2013 Rédaction : Diane Marcil Révision de contenu : Françoise Labelle, Nicole Daigneault (SOFAD)

Plus en détail

Produit par: Julie Robidoux. Demander autorisation avant d utiliser ce guide.

Produit par: Julie Robidoux. Demander autorisation avant d utiliser ce guide. Produit par: Julie Robidoux Demander autorisation avant d utiliser ce guide. Qui n a jamais rêvé de peindre des tableaux grandioses avec facilité? Dans ce guide, je vous présente une nouvelle forme d art.

Plus en détail

Témoin de présence carte SD

Témoin de présence carte SD de l appareil Voici une description de l utilisation générale de l appareil AUDIOSCHOOL 1. Présentation de l interface graphique Témoin de présence carte SD Témoin de charge Informations générales Titre

Plus en détail

Organiser vos documents Windows 7 - Vista

Organiser vos documents Windows 7 - Vista Organiser vos documents Windows 7 - Vista Dossier? Fichier? Qu'est ce que c'est? Un dossier (autrement appelé répertoire) est un élément dans lequel on peut mettre d'autres dossiers, ou des fichiers (ou

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2013

FORMATION EXCEL 2013 FORMATION EXCEL 2013 Livret 4 Initiation aux graphiques (I) THIERRY TILLIER Produit et diffusé par coursdinfo.fr Ce support de cours est réservé à un usage personnel. Toute utilisation et diffusion dans

Plus en détail

Les outils de la phototèque

Les outils de la phototèque Les outils de la phototèque http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/initiation-alinformatique/picasa/outils-phototeque Sur le haut de Picasa, et sur chaque entête d un album,

Plus en détail

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie 2 Préparation Le travail le plus important pour créer un album de photo c est la préparation. 2.1 Choisir les photos. Dans un premier temps

Plus en détail

CHUTT!!!!! NOUS ALLONS COMMENCER! UNE APPROCHE DE WINDOWS 7

CHUTT!!!!! NOUS ALLONS COMMENCER! UNE APPROCHE DE WINDOWS 7 CHUTT!!!!! NOUS ALLONS COMMENCER! UNE APPROCHE DE WINDOWS 7 Vous avez certainement déjà entendu parler de WINDOWS : c'est un SYSTEME D'EXPLOITATION qui permet à votre ordinateur de fonctionner, au même

Plus en détail

Le multimédia. 2012 Pearson France L'iPad Laurent Gatignol

Le multimédia. 2012 Pearson France L'iPad Laurent Gatignol 3 Le multimédia Avec son écran couleur lumineux de grande taille, sa capacité de stockage et son haut-parleur puissant, l ipad est forcément taillé pour le multimédia. Que ce soit pour la visualisation

Plus en détail

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1

Généralités 2 : Importer ses images. Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 Généralités 2 : Importer ses images Points abordés: L importation L interface Où sont mes fichiers LIGHTROOM GEN2 1 L importation Lightroom ne dispose pas d explorateur de fichiers. Il faut importer ses

Plus en détail

A PROPOS DE LA TRADUCTION. AVANT PROPOS ET TABLE DES MATIÈRES. DÉBUTER UN NOUVEAU PROJET.

A PROPOS DE LA TRADUCTION. AVANT PROPOS ET TABLE DES MATIÈRES. DÉBUTER UN NOUVEAU PROJET. PRISE EN MAIN DE FRITZING (1) CONSTRUIRE UNE MAQUETTE 2007-2010 University of Applied Sciences Potsdam Site Internet de Fritzing : http://fritzing.org/ Traduction française : Yves MERGY A PROPOS DE LA

Plus en détail

Cette fiche comporte une présentation rapide d Excel et un exercice d affichage des barres d outils.

Cette fiche comporte une présentation rapide d Excel et un exercice d affichage des barres d outils. Fiche 1 : 30 mn Cette fiche comporte une présentation rapide d Excel et un exercice d affichage des barres d outils. Présentation du tableur Excel Notions nouvelles : Terminologie d Excel : classeur, feuille,

Plus en détail

Création d un diaporama Power Point pas à pas.

Création d un diaporama Power Point pas à pas. Bureautique Création d un diaporama Power Point pas à pas. La création d un diaporama Power Point se déroule un peu comme la création d un film. Ainsi comme il faut des acteurs, des accessoires, des décors

Plus en détail

Guide de l utilisateur VNF. SIG Fédératif Interface Cartographique

Guide de l utilisateur VNF. SIG Fédératif Interface Cartographique VNF SIG Fédératif Interface Cartographique Table des matières 1 Organisation de l'écran... 6 1.1 L entête... 7 1.2 La carte... 7 1.3 Le panneau de gauche... 7 1.3.1 Catalogues de données... 8 1.3.2 Gestion

Plus en détail

«Personnaliser la barre outils» d'openoffice.org 2.0

«Personnaliser la barre outils» d'openoffice.org 2.0 Les logiciels libres «Personnaliser la barre outils» d'openoffice.org 2.0 Logiciel: Plateforme(s): Version: Licence: Site: < h ttp://fr.openoffice.org/>

Plus en détail

FICHIERS ET DOSSIERS

FICHIERS ET DOSSIERS La différence entre fichier et dossier FICHIERS ET DOSSIERS La première notion à acquérir est la différence entre un dossier et un fichier Un dossier est une sorte de classeur dans lequel on range divers

Plus en détail

Formation au microscope DMLM. et au logiciel Pixelinx Capture SE. LNN Université de Sherbrooke

Formation au microscope DMLM. et au logiciel Pixelinx Capture SE. LNN Université de Sherbrooke Formation au microscope DMLM et au logiciel Pixelinx Capture SE LNN Université de Sherbrooke Description Description générale Le microscope DMLM est un microscope optique à 5 objectifs (2.5X, 5X, 10X,

Plus en détail

Contenu de l atelier. Windows 10

Contenu de l atelier. Windows 10 Contenu de l atelier Qu est-ce que Windows?... 1 Démarrage d un ordinateur... 1 Bureau... 1 Icônes... 1 La corbeille... 2 Barre des tâches... 2 Menu Démarrer... 2 Lancement rapide... 3 Applications ouvertes...

Plus en détail

Le TNI en cours de SVT (Prométhéan et Activ Studio3)

Le TNI en cours de SVT (Prométhéan et Activ Studio3) Le TNI en cours de SVT (Prométhéan et Activ Studio3) 1 Avant le cours...2 I- Configuration du logiciel...2 II- Personnalisation de la boîte à outils...3 III- Enrichir sa bibliothèque :...3 III1- A partir

Plus en détail

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi

Aide à l utilisation du logiciel IziSpot.Mobi 1 Sommaire 1. Description logiciel (explication des menus)... 3 1.1. Description de la barre de menu... 3 2. Onglet configuration... 4 2.1. Gestion du logo... 4 2.1.1. Affichage du zoom... 4 2.1.2. Disposition

Plus en détail

Adobe Indesign. L art de la mise en page CHAPITRE 2

Adobe Indesign. L art de la mise en page CHAPITRE 2 M2 Caweb 2014-2015 Enseignant : Boris Epp Adobe Indesign L art de la mise en page CHAPITRE 2 Sommaire 1. Les blocs a. Types de blocs b. Manipuler les blocs c. Interactions entre les blocs d. Appliquer

Plus en détail