Chapitre 6 Les photographies, des vies mises en images

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 6 Les photographies, des vies mises en images"

Transcription

1 Chapitre 6 Les photographies, des vies mises en images Claire-Marie Leveque Cet article est tiré d une enquête sur les pratiques et représentations autour de la photographie. Reflets d une histoire personnelle et familiale, les photographies sont de fidèles miroirs de vie mais également, en tant que cadrages du réel, des révélateurs de représentations du monde et de comportements sociaux, ce qui leur confère un réel intérêt sociologique. Le travail de recherche sur ce sujet fut organisé autour de trois axes : à la source des pratiques de la photographie, on s intéresse à tout ce qui touche à la prise de photo (qu est-ce qui la déclenche, quelles sont les contraintes?), puis on cherche à identifi er et analyser ce que l on a appelé le «patrimoine photographique» (ensemble des photographies présentes chez une personne donnée) et enfin, on étudie les photographies sous l angle de leur mobilité (comment se fait la circulation, la transmission des photos etc.). Cette approche dynamique des photographies en mouvement met en lumière l existence d une véritable culture 295

2 matérielle de la mémoire et de la mythologie personnelle et familiale. Les techniques mises en œuvre dans cette étude ont été l observation, l entretien semi-directif (d une durée de deux heures environ, réalisés avec une dizaine de personnes), et la photographie. Les observations, doublées de photographies, ont porté entre autre sur la fabrication des albums, les modes de conservation et d exposition des photographies, ou leur place dans l univers domestique. Les manières de photographier : la production sociale de la photo La prise de photographie révélatrice du vécu d une situation Plusieurs éléments entrent en jeu dans cette pratique. Tout d abord, on peut mettre en évidence l existence d une correspondance entre le type de sujet photographié (au sens large), et le nombre de photos réalisées. En effet, certaines régularités ont été observées quant à la répartition du nombre de pellicules utilisées ; cette répartition semble tout à fait révélatrice de représenta- 296

3 tions sur le sens accordé par les acteurs à la pratique de la photographie dans leur vie quotidienne. En effet, bien qu incapables d évaluer le nombre de photographies prises sur une année par exemple, les personnes interrogées se repèrent en fonction de périodes, événements ou lieux bien précis tels que vacances, voyages, grandes fêtes, etc. Dans les cas rencontrés, les souvenirs de grandes vacances s étalent généralement sur deux pellicules, et pour chaque événement particulier tels qu un mariage, un anniversaire, une communion, un baptême, un voyage, un Noël en famille, une fête entre amis, on prévoit en moyenne une pellicule, rarement plus. Autrement dit, à chaque événement, est prévu le nombre de photographies qu il «mérite», il y a une véritable gestion de l utilisation de pellicules photos en fonction du sens à la fois symbolique et affectif touchant au vécu de l événement par l acteur. En outre, dans cette gestion du nombre de photos à consacrer à tel ou tel événement, on peut souligner également la manifestation d un souci d unité, une volonté d harmonisation («Je n aime pas avoir sur une même pellicule plusieurs petits sujets différents»). Un sujet doit autant que possible remplir une pellicule, sinon la moitié pour être «valable» 297

4 et digne d être mis en photos, d accéder au rang de souvenir à conserver. Par ailleurs, c est la plupart du temps l événement en lui-même et la façon dont l acteur projette de le vivre qui est à l origine de l achat de pellicule ; on achète une ou plusieurs pellicules parce que l on part en vacances, ou que l on se rend à un mariage. Mais l achat de pellicule peut se faire de façon moins directement liée à un événement «pour saisir les sourires au quotidien, les petits moments anodins mais sympathiques». Mais le rapport prise de photo-événement doit être approfondi : en effet, il faut aussi étudier ce qui suscite la décision de prendre une photo dans une situation donnée, une fois que l appareil est chargé «pour l occasion». Cela conduit à s intéresser aux types d objets ou sujets photographiés. Que photographie-t-on? Les objets de photos qui reviennent presque toujours sont les paysages, les portraits, les groupes. A l intérieur même de ces catégories, on peut souligner certaines caractéristiques : la beauté pour les paysages, encore une fois la beauté ou le comique pour les portraits, et 298

5 à nouveau le comique pour le groupe. Très subjective, la beauté d un paysage peut souvent être, de manière objective, associée à ce qu il y a de typique dans ce paysage ; autrement dit, si l on passe des vacances à la mer, un «beau paysage» sera par exemple un coucher de soleil sur la plage ou une étendue de dunes. Si l on fait un voyage à l étranger, la priorité sera souvent donnée à ce qu il y a de «typique». Soulignons à cet égard la capacité révélatrice et analytique de l étude des pratiques de prise de photographies quant aux manières de voir, de se représenter, aux regards portés sur l autre, à l interprétation du monde par les individus. Les photographies de personnes (par opposition aux photographies de paysages) ont un statut bien différent de par leur signifi cation sociale essentielle. Les portraits portent sur des personnes proches et que l on apprécie ; on photographie une personne pour immortaliser un bon moment passé avec elle, ou bien parce qu elle est belle ou drôle dans une situation, «après s être fait jeter toute habillée dans une piscine», «parce qu il fait une grimace», «parce qu elle s était fait belle pour sortir». 299

HDRinstant transforme les prises de vue en instants magiques avec le Lucky Imaging

HDRinstant transforme les prises de vue en instants magiques avec le Lucky Imaging HDRinstant transforme les prises de vue en instants magiques avec le Lucky Imaging Aujourd hui on peut prendre des photos et filmer avec la plupart des appareils de nouvelles technologies : smartphones,

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

Lancement de Histoire d Entreprise : Une nouvelle approche de la communication

Lancement de Histoire d Entreprise : Une nouvelle approche de la communication Dossier de Presse Lancement de Histoire d Entreprise : Une nouvelle approche de la communication Contact Presse : Christelle LELIÈVRE 01.56.36.05.17 christelle@histoiredentreprise.com 1 er septembre 2005

Plus en détail

MARRE. galerie binôme. pascaline. de famille. nos maisons. photographie contemporaine. exposition du 2 février au 3 mars 2012

MARRE. galerie binôme. pascaline. de famille. nos maisons. photographie contemporaine. exposition du 2 février au 3 mars 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE galerie binôme photographie contemporaine pascaline MARRE nos maisons de famille La GALERIE BINÔME ouvre la saison des expositions 2012 avec la photographe Pascaline MARRE à l occasion

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste Comment a été constituée l exposition «Sous l œil du cinéaste»? Quel(s) rôle(s) tient le réalisateur lors du tournage

Plus en détail

1 CULTURE D ENTREPRISE ET CULTURES NATIONALES

1 CULTURE D ENTREPRISE ET CULTURES NATIONALES 1 CULTURE D ENTREPRISE ET CULTURES NATIONALES Les premières analyses approfondies sur la culture d entreprise datent des années 1980. Ce chapitre présente les principaux résultats de ces recherches et

Plus en détail

Photographier les plus belles lumières

Photographier les plus belles lumières Photographier les plus belles lumières Frédéric Lefebvre Pearson France a apporté le plus grand soin à la réalisation de ce livre afin de vous fournir une information complète et fiable. Cependant, Pearson

Plus en détail

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES

LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES LES TRACES A L ECOLE MATERNELLE : POUR UN CAHIER DE VIE ET DE DECOUVERTES Raymond SCHEU,IEN Colmar 3 Pour le jeune enfant qui fréquente l école maternelle, produire des traces, des premiers gribouillis

Plus en détail

expo vir tuelle www.archivesdelavieprivee.ch

expo vir tuelle www.archivesdelavieprivee.ch Ballade gourmande expo vir tuelle INTRODUCTION Cela fait presque vingt ans que les Archives de la Vie Privée collectent la mémoire de gens qui n auraient jamais imaginé que leurs pensées, les documents

Plus en détail

Programme du module de formation photo. Réseau «Bienvenue à la ferme» 5 et 18 octobre 2010

Programme du module de formation photo. Réseau «Bienvenue à la ferme» 5 et 18 octobre 2010 Programme du module de formation photo Réseau «Bienvenue à la ferme» 5 et 18 octobre 2010 Proxi PYJ 7 rue de la cadoire 22 190 Plérin Téléphone : 06 98 83 34 91 pyjouyaux@free.fr 1 Utilisation d un appareil

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Les ateliers ont été construits de manière à

Les ateliers ont été construits de manière à Du 13 au 22 janvier, 22 enfants de Kappai village d Inde du Sud, ont appris les fondamentaux de la photographie, ont pris des photos à destination d enfants français de Stains, et ont réalisé une exposition

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

Guide photos. Parce qu en 2015, on mange aussi avec les yeux.

Guide photos. Parce qu en 2015, on mange aussi avec les yeux. Guide photos Parce qu en 2015, on mange aussi avec les yeux. 10 règles fondamentales Tu trouveras ici les 10 règles à respecter pour faire des photos qui donnent faim :) L idée est de te donner la possibilité

Plus en détail

dans le silence des lieux un travail photographique

dans le silence des lieux un travail photographique 156 le sujet dans la Cité dans le silence des lieux un travail photographique Léa Crespi Entretien avec Christine Delory-Momberger Léa Crespi est une jeune photographe indépendante 1. Elle est diplômée

Plus en détail

Les outils de représentations paysagères

Les outils de représentations paysagères Les outils de représentations paysagères Les outils de représentation paysagère sont dans un entre-deux : entre l observateur du paysagère qui, par l outil graphique, donne corps à sa compréhension subjective

Plus en détail

Objectif : Photo! Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés. 1. Vocabulaire thématique

Objectif : Photo! Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés. 1. Vocabulaire thématique Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés 1. Vocabulaire thématique La photographie comme distraction La photographie est une distraction appréciée de

Plus en détail

Tarifs non contractuels au 1er janvier 2016

Tarifs non contractuels au 1er janvier 2016 Tarifs pour les professionnels Séance photos / book Corporate/immobilier/entreprise Créations retouches Packshot Photographie culinaire Tarifs pour les Particuliers Reportage (mariage, baptème...) Shooting

Plus en détail

Objectif VERNON! Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Jeu-rallye 7-13 ans exposition

Objectif VERNON! Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Jeu-rallye 7-13 ans exposition Objectif VERNON! Jeu-rallye 7-13 ans exposition Autour de Paul Denis (1852-1921) - photographe et éditeur de cartes postales à Vernon - Musée de Vernon / 9 juin - 7 octobre 2007 Ce livret appartient à.

Plus en détail

Faire des photos de professionnel

Faire des photos de professionnel Faire des photos de professionnel Business Attitude Avertissement Ce document est destiné uniquement à un usage privé. Il ne peut être distribué, partagé ni revendu. Il ne peut être copié, même en partie.

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Projet semaine bleue 2015. «Créatifs et citoyens»

Projet semaine bleue 2015. «Créatifs et citoyens» Projet semaine bleue 2015 «Créatifs et citoyens» «Parlez-moi d amour» EHPAD de Villecante Mesdames Charrier/Fournial 1277 rue Roger Ollivier 45370 DRY 1 «Parlez-moi d amour» Introduction A la lecture du

Plus en détail

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)?

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)? Le cadrage et la composition (2 ème partie) Je pense que la façon de composer, et de créer votre image reste une affaire de goût personnel, dans ce domaine il est très difficile de donner des conseils

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

Séances photos studio & extérieures Un large choix

Séances photos studio & extérieures Un large choix Séances photos studio & extérieures Un large choix Studio professionnel totalement équipé. Salle de bain pour les préparatifs, le maquillage, la coiffure Sonorisation ambiance Plusieurs plateaux équipés

Plus en détail

ÉDITO DU PRÉSIDENT DEMANDES DE RÉCOMPENSES FÉDÉRALES

ÉDITO DU PRÉSIDENT DEMANDES DE RÉCOMPENSES FÉDÉRALES N 50 JUIN 2015 Page 1/5 Page 1/3 Bonnes vacances! ÉDITO DU PRÉSIDENT Un début juin ensoleillé qui pourrait préfigurer, sans certitude cependant, un été chaud. L activité «cyclotouriste» s'intensifie. Une

Plus en détail

Dossier de presse Une exposition franco-suédoise

Dossier de presse Une exposition franco-suédoise Dossier de presse Une exposition franco-suédoise n a t u r e l l e m e n t s é n a r t Le domaine de la Grange la Prévôté : une histoire en lien avec la Suède L histoire du château situé à 35km de Paris

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS «Accompagner les jeunes dans leur épanouissement, les aider à se construire pour les amener à leur future vie d adulte citoyen.» Service Enfance Jeunesse 3,

Plus en détail

«Artisan Photographe»

«Artisan Photographe» Marilyn Delgutte http://www.yline-photographe.be Reportage de mariage, Portrait de bébé ou grossesse à domicile, Confection d albums photos artisanaux ou numériques, Confection de bijoux, gants, aumônières,

Plus en détail

13/10/2010. La conception contemporaine de l adolescence en psychologie. Michel Claes 14 octobre 2010

13/10/2010. La conception contemporaine de l adolescence en psychologie. Michel Claes 14 octobre 2010 Michel Claes 14 octobre 2010 La conception contemporaine de l adolescence en psychologie La durée de l adolescence dans le cours de l existence humaine La notion de crise de l adolescence Les principales

Plus en détail

Les droits de l enfant ont 20 ans!

Les droits de l enfant ont 20 ans! DESSINE, sur papier 170 g, contrecollée sur ET A 1990. TOUTE E ANNÉE PARCOURS Les droits, c est pour les petits aussi! Un événement artistique autour de l enfance Collection «Couleur Carré», pour les 4-7

Plus en détail

Les comportements d aujourd hui en matière de photographie

Les comportements d aujourd hui en matière de photographie API/IPSOS; Édition 04. Nobody s Unpredictable Les comportements d aujourd hui en matière de photographie Rémy Oudghiri, Directeur du Département Tendances & Prospective, Ipsos Contacts Ipsos Observer :

Plus en détail

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Flore Berlingen Sciences Po, Conférence d Histoire Si son domaine de prédilection est l adolescence, ce n est

Plus en détail

Deux regards sur la société des individus

Deux regards sur la société des individus Deux regards sur la société des individus Véronique GUIENNE Dans leurs derniers ouvrages, Robert Castel et François Dubet s interrogent sur la recherche en sociologie et son utilité sociale et politique.

Plus en détail

Mémento. Nouveau magazine du réseau des IUT en version numérique

Mémento. Nouveau magazine du réseau des IUT en version numérique Mémento Nouveau magazine du réseau des IUT en version numérique Préambule Ce guide vous permettra de connaître les étapes à suivre et les principes à respecter pour diffuser vos articles sur le e magazine

Plus en détail

DE FRANÇAIS POUR ENFANTS

DE FRANÇAIS POUR ENFANTS COURS DE FRANÇAIS POUR 3, 2, 1... PARTEZ! ENFANTS 3, 2, 1... PARTEZ! COURS DE FRANÇAIS POUR ENFANTS Auteurs M. Russo, M. Vázquez Conseil pédagogique A. Garmendia, L. Herno Édition E. Lázaro Conception

Plus en détail

Les amitiés «virtuelles» dans la vie réelle : approches croisées

Les amitiés «virtuelles» dans la vie réelle : approches croisées Les amitiés «virtuelles» dans la vie réelle : approches croisées Virginie Lethiais, CREM, Telecom Bretagne, Marsouin Karine Roudaut, Telecom Bretagne, Marsouin 5 et 6 juin 2008, Guidel. Objectifs Ce qu

Plus en détail

- 1 - Conseil général de La Réunion. Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion

- 1 - Conseil général de La Réunion. Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion - 1 - Conseil général de La Réunion Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion Lundi 8 février 2010 - 2 - Monsieur l Ambassadeur de Chine en France, Monsieur le Consul, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 Problématique, plan et structure caveat : ce bref document ne présente ni des «recettes», ni la «meilleure manière» de procéder,

Plus en détail

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser Contenu Objectifs pédagogiques :... 3 Cycle d évaluation d une vidéo... 3... 3 Installer Ubersense... 4 Avant de démarrer... 4 Scénariser... 4 Préparer son matériel... 4 CrÉer la vidéo... 5 S installer...

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

haguenau s apprête à vivre une expérience inoubliable

haguenau s apprête à vivre une expérience inoubliable dossier de presse Une performance de WLDN / Joanne Leighton haguenau s apprête à vivre une expérience inoubliable www.haguenau2015.fr/veilleurs et sur lesveilleurs.haguenau 1 En 2015, Haguenau fêtera ses

Plus en détail

LES ZIDIOMATIKS DE MR. SYLVAIN. Exposition photographique ludique et interactive sur les expressions idiomatiques de la langue française

LES ZIDIOMATIKS DE MR. SYLVAIN. Exposition photographique ludique et interactive sur les expressions idiomatiques de la langue française (se comporter prudemment dans une affaire délicate) LES ZIDIOMATIKS DE MR. SYLVAIN Exposition photographique ludique et interactive sur les expressions idiomatiques de la langue française L exposition

Plus en détail

3/5 Management of collective vocal practices Tours, 18/22 Saint- Lô 23 October 2014

3/5 Management of collective vocal practices Tours, 18/22 Saint- Lô 23 October 2014 3/5 Management of collective vocal practices Tours, 18/22 SaintLô 23 October 2014 Pratiques vocales en prison : la situation in France par Mériam Khaldi Lois, dispositifs et obligations spécifiques en

Plus en détail

Activités pour les tout-petits 3 à 5 ans

Activités pour les tout-petits 3 à 5 ans Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire Activités pour les tout-petits 3 à 5 ans SENSAMERVEILLE 3 À 5 ANS PROGRAMMATION 2016 ACTIVITÉS CULTURELLES Édifice Claire-l'Heureux-Dubé -

Plus en détail

Club photos + 50 Dison. Quel mode de prise de vue choisir. P, S, A, M, auto : Nikon. P, TV, AV, M, auto : Canon. Paquo Patrick Page 1

Club photos + 50 Dison. Quel mode de prise de vue choisir. P, S, A, M, auto : Nikon. P, TV, AV, M, auto : Canon. Paquo Patrick Page 1 Quel mode de prise de vue choisir P, S, A, M, auto : P, TV, AV, M, auto : Nikon Canon Paquo Patrick Page 1 Les différences des modes AV-A, TV-S, M, Auto La plupart des boîtiers photo reflex (et hybrides)

Plus en détail

Visiter la Maison de George Sand, c est aller à la rencontre. d un écrivain hors du commun

Visiter la Maison de George Sand, c est aller à la rencontre. d un écrivain hors du commun Visiter la Maison de George Sand, c est aller à la rencontre d un écrivain hors du commun La maison de GS est un lieu particulièrement bien conservé ; le cadre de vie de l écrivain est très évocateur de

Plus en détail

Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages

Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages Site de Stéphane Larroque Réussir ses paysages La photo de paysage est sans doute avec la photo de famille, la photo la plus pratiquée. En effet, en vacances ou en balade, dès que l on rencontre un beau

Plus en détail

Enseignement du droit en école de commerce et conceptions du droit

Enseignement du droit en école de commerce et conceptions du droit Enseignement du droit en école de commerce et conceptions du droit Hugues BOUTHINON-DUMAS ESSEC, Centre Européen de Droit et d Economie 1 ères Assises de l enseignement et de la recherche en droit dans

Plus en détail

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES

NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES NEGOCIER L ORGANISATION DU TRAVAIL : INVENTER DES DEMARCHES SYNDICALES Récemment, dans un texte : - j ai identifié les souffrances et les modes défensifs que les travailleurs utilisent pour faire face

Plus en détail

Les autorisations concernant le droit à l image des personnes ou lieux photographiés sont sous la responsabilité

Les autorisations concernant le droit à l image des personnes ou lieux photographiés sont sous la responsabilité Photographe Photographie Devis gratuit : Les reportages sont toujours précédés d un devis établi en concertation avec le client afin de définir le plus justement possible le montant de la prestation. Les

Plus en détail

PROJET D ANIMATION. Résidence Albert AUBRY. Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79.

PROJET D ANIMATION. Résidence Albert AUBRY. Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79. PROJET D ANIMATION Résidence Albert AUBRY Château la Rigaudière 35 240 LE THEIL DE BRETAGNE Tél. 02.99.47.74.00 Fax. 02.99.47.79.44 Le projet d animation s inscrit dans la politique de la résidence, ainsi

Plus en détail

Pourquoi? Les professionnels de la petite enfance et la «refondation» de l école. Anne WISNIEWSKI

Pourquoi? Les professionnels de la petite enfance et la «refondation» de l école. Anne WISNIEWSKI Pourquoi? Les professionnels de la petite enfance et la «refondation» de l école Anne WISNIEWSKI Au début, on dit de l enfant qu il est dépendant des gens qui l entourent, que seuls ses sens le maintiennent

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Collecter des témoignages

Collecter des témoignages Collecter des témoignages 1 la méthode de la collecte Le témoignage oral = une source complémentaire de l écrit et de l image Méthode de l entretien bien établie dans les sciences sociales notamment en

Plus en détail

Les principes de base de la photographie

Les principes de base de la photographie Les principes de base de la photographie Nom de l'élève : École St-Pierre et Des Sentiers Caroline Cliche 1. L'EXPOSITION C'est la base même de la photographie. Pour qu'une photo soit bien exposée, il

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Photos de famille Regards d artistes contemporains

Photos de famille Regards d artistes contemporains Tacita Dean, Boys in snow, Coll. FRAC Haute-Normandie Dossier pédagogique Photos de famille Regards d artistes contemporains Musée de Louviers 5 nov. 2005-26 fév. 2006 14-18 h tous les jours sauf le mardi,

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

Un petit garçon qui fait du

Un petit garçon qui fait du PHOTOGRAPHIE LE PETIT THÉÂTRE DE SHOJI UEDA Le lecteur déambule dans le «plus beau livre photo de l année 2015» un peu comme dans un monastère bouddhiste. Il y trouve la même sensation de sérénité et d

Plus en détail

Journ Alisiers. Octobre / Novembre2015 JOURNAL DE LA RESIDENCE LE JARDIN DES ALISIERS ÉDITO. Chers résidents, familles et collaborateurs,

Journ Alisiers. Octobre / Novembre2015 JOURNAL DE LA RESIDENCE LE JARDIN DES ALISIERS ÉDITO. Chers résidents, familles et collaborateurs, Octobre / Novembre2015 JOURNAL DE LA RESIDENCE Journ Alisiers ÉDITO Sylvain FLEURY Directeur de la Résidence Le Jardin des Alisiers Chers résidents, familles et collaborateurs, par ces quelques mots, permettez-moi

Plus en détail

LES THEMES. L ART DANS LA RUE : Charline. Pays retracés par le thème : Allemagne, République Tchèque, Italie, Slovaquie.

LES THEMES. L ART DANS LA RUE : Charline. Pays retracés par le thème : Allemagne, République Tchèque, Italie, Slovaquie. LES THEMES L ART DANS LA RUE : Charline Allemagne, République Tchèque, Italie, Slovaquie. Composition de l exposition permanente : 1 panneau format A1 avec un système de boîtes à ouvrir. Une structure

Plus en détail

Le Château d Eau Service pédagogique > Ateliers du regard

Le Château d Eau Service pédagogique > Ateliers du regard Le Château d Eau Service pédagogique > Ateliers du regard Beth Yarnelle Le Château d'eau propose pour la première fois en France une grande rétrospective de la photographe américaine Beth Yarnelle Edwards.

Plus en détail

CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD. Nom... Prénom... Groupe...

CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD. Nom... Prénom... Groupe... CHOIX DU SUJET CEC ÉMILIE -GOURD 2014 Nom... Prénom... Groupe... TABLE DES MATIÈRES Introduction p. 4 Calendrier p. 5 Questionnement pour choisir un sujet p. 6 Recherche bibliographique p. 8 Démarche de

Plus en détail

«Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique»

«Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique» «Intégration des savoirs scientifiques dans la formation et dans la pratique» Le mémoire de recherche en I.F.C.S. : un processus de professionnalisation? (Le point de vue d un Cadre de Santé formateur

Plus en détail

Contactez dès demain des Professionnels qui ont besoin de Petits Mannequins

Contactez dès demain des Professionnels qui ont besoin de Petits Mannequins Contactez dès demain des Professionnels qui ont besoin de Petits Mannequins Christian Scherrer Introduction Vous suivez ce programme parce que vous souhaitez inscrire votre enfant dans une agence de mannequins.

Plus en détail

FEMMES ET PRODUITS CHIMIQUES

FEMMES ET PRODUITS CHIMIQUES L impact des produits chimiques dangereux sur les femmes Amorce de réflexion suite à un atelier d experts Synthèse du rapport paru le 8 mars 2016 Ce rapport a pour objet une revue de l information disponible

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

ACTIVITÉS ÉDUCATIVES 2015-2016

ACTIVITÉS ÉDUCATIVES 2015-2016 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E MÉTRO CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG visites-confe rences visites pre pare es et formations partenariats scolaires parcours croise s activite s hors temps scolaire ACTIVITÉS

Plus en détail

Projet pédagogique échange franco-allemand :

Projet pédagogique échange franco-allemand : Projet pédagogique échange franco-allemand : Ecole Elémentaire Saint Exupéry, Saint Memmie / Gebrüder Grimm Schule, Neuss. Thème du projet : Découvrir l Europe par l intermédiaire de l histoire des arts.

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 1 ère partie Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 Cahiers de vie collectif ou cahier de vie de la classe, cahier mémoire de la classe Cahier de vie individuel et personnalisé «Support pour les apprentissages, il

Plus en détail

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine Université du Hebei L enseignement supérieur chinois se transforme au rythme du développement économique depuis une vingtaine d années. D une façon

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Le concept de «littérature africaine» évoque généralement celui de «folklore», l un et l autre ayant été, dès leur apparition, l objet de nombreuses controverses au sujet de leurs

Plus en détail

La nouvelle gamme d appareils photo numériques FUJIFILM FinePix : «More than you imagined.»

La nouvelle gamme d appareils photo numériques FUJIFILM FinePix : «More than you imagined.» La nouvelle gamme d appareils photo numériques FUJIFILM FinePix : «More than you imagined.» PHOTOKINA 2010, COLOGNE le 21 Septembre 2010 FUJIFILM présente ses dernières nouveautés numériques FinePix à

Plus en détail

Camille Bonnefoi. camillebonnefoi.com photo@camillebonnefoi.com o6.23.84.91.1o

Camille Bonnefoi. camillebonnefoi.com photo@camillebonnefoi.com o6.23.84.91.1o Camille Bonnefoi camillebonnefoi.com photo@camillebonnefoi.com o6.23.84.91.1o Expositions Expositions personnelles 2oo7 Exposition avec François Tresvaux sur le thème de la mémoire, Bollène. 2oo6 Exposition

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso Jorgen Schytte/StillPictures 3 Collecte des données Questions traitées dans ce chapitre Quels outils utiliser pour recueillir des données sur l économie

Plus en détail

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités RÉALISATION DE PUBLICITÉ Activités 175 176 Étudier une commande de film publicitaire 1.2. Analyser la commande de l annonceur étudier l appel d offres ou brief proposé par le TV producer (pole de production

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Le Sud de l Aisne a un indice conjoncturel de fécondité (ICF) plus élevé qu en Picardie et

Plus en détail

Qu est-ce que le management de transition?

Qu est-ce que le management de transition? Qu est-ce que le management de transition? Selon : Grégoire Cabri-Wiltzer, Président de NIM Europe Président de la Fédération nationale du management de transition (FNMT) Pour faire simple : une entreprise

Plus en détail

MODE D EMPLOI COMMENT «LIRE» SON COMPTE? COMMENT APPROVISIONNER SON COMPTE? Le relevé de compte : à conserver. Gérez votre compte en banque à distance

MODE D EMPLOI COMMENT «LIRE» SON COMPTE? COMMENT APPROVISIONNER SON COMPTE? Le relevé de compte : à conserver. Gérez votre compte en banque à distance MODE D EMPLOI COMMENT «LIRE» SON COMPTE? Le relevé de compte permet de connaître en détail les entrées et les sorties d argent, ainsi que votre solde (c est-à-dire la somme d argent restant sur votre compte).

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

Comment évaluer la satisfaction des usagers?

Comment évaluer la satisfaction des usagers? Journée thématique FNARS Comment évaluer la satisfaction des usagers? 1 L évaluation de la satisfaction des usagers Une question éthique et une étape d évolution dans le secteur social et médico-social

Plus en détail

Année 2016 N 22. Marius Morard

Année 2016 N 22. Marius Morard Année 2016 N 22 Marius Morard En Chartreuse, rares sont ceux qui n ont pas au moins une photo Morard dans leurs archives familiales. Jusqu en 1961, penser photo c était, presque toujours penser Morard.

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Dossier de presse SORTIE DU CATALOGUE DES COLLECTIONS LANCEMENT DU SITE INTERNET

Dossier de presse SORTIE DU CATALOGUE DES COLLECTIONS LANCEMENT DU SITE INTERNET Dossier de presse SORTIE DU CATALOGUE DES COLLECTIONS LANCEMENT DU SITE INTERNET LA SORTIE DU CATALOGUE DES COLLECTIONS Le Musée Bigouden vient d achever la première phase de sa rénovation : le renouvellement

Plus en détail

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien Le cadre du «VESD» Les établissements scolaires sont producteurs de déchets, ils ont la possibilité d être accompagnés par CALITOM dans une optique de réduction et de meilleure gestion des déchets. Les

Plus en détail

Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés

Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés 1 Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés», exposition consacrée à l ancien président de la République à l occasion du 20 ème anniversaire de son élection

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS

BAFA BREVET D APTITUDE AUX FONCTIONS D ANIMATEUR EN ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS D LIVRET BAFA DE FORMATION N 12063*02 Vous êtes engagé dans une formation qui permet d obtenir le BAFA et d exercer les fonctions d animateur en accueils collectifs de mineurs. Vous trouverez ci-joints

Plus en détail

compte rendu de l action scolaire réalisée lors de la résidence d artiste lumière d encre J adopte un paysage

compte rendu de l action scolaire réalisée lors de la résidence d artiste lumière d encre J adopte un paysage LUMIÈRE D ENCRE 47, rue de la République 66400 CERET )/Fax: 04 68 87 29 19 Courriel: lumieredencre@free.fr compte rendu de l action scolaire réalisée lors de la résidence d artiste lumière d encre J adopte

Plus en détail

1: Représente l architecture de l école

1: Représente l architecture de l école Représenter l architecture : Idées de rendu j invente mon école du futur! École Jean Jaurès - Ermont 1: Représente l architecture de l école Promène toi dans l école et dessine les formes architecturales

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE SEPTEMBRE 2013 C.MADEC E.DEYDIER 1 PLAN INTRODUCTION Rappel :apporter documents sur analyse des articles et s installer par groupe au 2ème cours -Pourquoi ce cours : présentation

Plus en détail