ISOPHASES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ISOPHASES http://www.isophases.com"

Transcription

1 ISOPHASES LE PROCESSEUR D IMAGE STEREOPHONIQUE ISO-B12 par Claude Carpentier v :3.1 - Juin 2004 OFF ISOPHASE ON LEVEL BALANCE PHASE BALANCE ISO B-12 STEREOPHONIC SOUNDSTAGE PROCESSOR L ISO B-12 est un appareil de conception entièrement nouvelle destiné à régler avec précision l image stéréophonique en automobile. C est le premier processeur équipé d un égaliseur de phase stéréophonique. L égalisation de phase à l avantage sur l alignement temporel d améliorer l image stéréophonique simultanément pour le conducteur et le passager avant. Il est en outre équipé d une balance de niveau gauche/droite permettant de compenser la dissymétrie des habitacles pour chaque octave. L ISO-B12 permet d obtenir soit une image stéréophonique parfaite pour un seul auditeur soit une image largement améliorée pour le conducteur et le passager. I Le problème de la reproduction stéréophonique en automobile : Une reproduction stéréophonique correcte exige que des sons identiques émis simultanément par les haut-parleurs droits et gauches parviennent à l auditeur avec le même niveau et en phase. Mais en automobile, la différence de distance entre les haut-parleurs et les auditeurs ainsi que les réflexions sur les portes et les vitres provoquent des différences de niveau et des conflits de phase et entre les 2 canaux qui détériorent largement l image sonore stéréophonique.

2 La solution la plus couramment employée pour y remédier est l alignement temporel complété par un réajustement des niveaux relatifs des canaux gauche et droit au moyen de la balance. L avantage de cette solution est sa grande facilité de mise en œuvre. Mais elle a trois inconvénients : - d une part l alignement temporel ne vaut que pour une position d écoute. - d autre part il ne corrige que les conflits de phases induits par la différence de distance entre les haut-parleurs. - et enfin les différences de niveau entre les canaux ne sont pas les mêmes dans toutes les bandes de fréquences. D où la difficulté à obtenir avec cette méthode une reproduction stéréophonique correcte sur toute la bande spectrale même pour une seule position d écoute. II Le temps et la phase : La pratique de l alignement temporel ainsi qu une mauvaise interprétation de l effet de Haas tendent à faire croire que c est le temps qui est le principal paramètre dans la formation de l image stéréophonique. En réalité, le cerveau localise les sons dans l espace en fonction des différences de niveau et de phase des sons parvenant à nos deux oreilles. Le temps agit sur la phase qui agit sur l image et c est la phase et non le temps qui est le principal paramètre dans la formation de l image stéréophonique. Il est donc plus logique d agir directement sur la différence de phase entre les canaux. III Le mode corrélé et le mode non corrélé Supposons une scène sonore composée d un chanteur situé en son milieu, d une batterie à droite et d un piano à gauche. La voix du chanteur est reproduite par des signaux issus des canaux gauches et droits égaux en niveau et en phase. Ils sont dits «corrélés». Par contre l instrument de gauche est reproduit par des signaux situés uniquement sur le canal gauche et l instrument de droite par des signaux situés uniquement sur le canal droit. Les signaux reproduisant les instruments sont indépendants ils sont dits «non corrélés». Le signal stéréophonique est composé d un mélange de signaux corrélés et non corrélés. Pour que le centre de l image sonore soit reproduit correctement il faut que les signaux corrélés parviennent en phase aux oreilles des auditeurs. Ceci implique que la distorsion de phase stéréophonique soit la plus faible possible.

3 IV La distorsion de phase stéréophonique en automobile DISTORSION DE PHASE R21 CONDUCTEUR PASSAGER STRUCTURELLE Fig.1 Relevés de mesures de distorsions de phase dans un véhicule automobile Dans la figure 1, la courbe noire est la distorsion de phase théorique due à la différence de distance entre les haut-parleurs et les auditeurs dans une Renault 21. Elle est appelée aussi structurelle car elle dépend de la position des haut-parleurs. Les courbes bleues et rouges sont des relevés de mesure des différences de phase entre les haut-parleurs aux positions d écoute conducteur et passager dans ce même véhicule. Les différences entre la courbe noire et les courbes bleues et rouges sont dues aux réflexions sur les parois du véhicule. Les différences entre les courbes bleues et rouges sont dues aux dissymétries de l habitacle générées par l aménagement du poste de conduite. V La corrélation binaurale L image stéréophonique perçue par un auditeur n est pas le résultat direct de la différence de phase et de niveau entre les haut-parleurs à l endroit d écoute mais de la différence de phase et de niveau entre les signaux parvenant à chacune des deux oreilles de l auditeur. C est le coefficient de corrélation entre les pressions acoustiques à nos deux oreilles appelé «coefficient de corrélation binaurale» qui mesure la qualité de reproduction du mode corrélé. Lorsque les signaux parvenant aux deux oreilles sont égaux en niveau et en phase le coefficient de corrélation binaurale est égal à 1. Lorsque ces signaux ne sont pas corrélés ce coefficient est égal à zéro. Lorsque ces signaux sont égaux en niveau et sont de phases opposées ce coefficient vaut -1.

4 VI La correction de l image stéréophonique en automobile En HIFI domestique le coefficient de corrélation binaural est proche de 1 dans toutes les bandes de fréquence importantes pour la formation de l image sonore. En HIFI automobile ce coefficient est en moyenne plus proche de 1 que de 1 ce qui est une confirmation du caractère très dégradé de la reproduction du mode corrélé en stéréophonie automobile. Lorsque le coefficient de corrélation binaural est proche de 1 c est toujours que la distorsion de phase stéréophonique est proche de 180, et, dans ce cas, une inversion locale de la phase stéréophonique permet de revenir vers des valeurs proches de 1 et ceci pour les deux emplacements d écoute car l inversion de phase de 180 est symétrique. Dans notre document «Les technologies ISOPHASES», nous avons montré l existence d un filtre théorique permettant de corriger la distorsion structurelle de phase en automobile d une manière parfaitement symétrique pour les deux emplacements d écoute. Mais comme le montre la figure 1 la dissymétrie des habitacles rend préférable de pouvoir adapter la correction à chaque véhicule. VII Les phase shifters Les seuls outils actuellement commercialisés permettant d intervenir sur la phase stéréophonique sont les «phase shifters» Les «phase shifters» appelés aussi «delay» sont des circuits électroniques apportant un retard constant entre 0 Hz et leur fréquence d accord. Ce retard varie avec la fréquence d accord. Lorsqu on combine les actions de deux phase shifters, un sur le canal gauche et l autre sur le canal droit et l autre sur le canal gauche, il est possible d obtenir une différence de phase de 180 entre les deux canaux dans une bande de fréquence. Le problème est que cette bande est très large, que sa largeur n est pas réglable, ce qui entraîne des rotations de phase qui détériorent la reproduction des fréquences basses. VIII La cellule paramétrique de réglage de phase ISOPHASE Afin de permettre d intervenir de manière précise et facile sur la phase stéréophonique nous avons mis au point et breveté un circuit électronique permettant de modifier la différence de phase entre les canaux dans une bande de fréquence d une manière similaire à celle employée dans les égaliseurs de niveau.

5 Ce circuit est une cellule paramétrique d égalisation de phase dont on peut régler séparément la fréquence centrale, la largeur et le gain (le gain étant la différence de phase entre les canaux) CELLULE ISOPHASE Fig. 2 Différents réglages d une même cellule ISOPHASE La figure 2 représente différents réglages d une même cellule ISOPHASE. Les courbes du haut sont obtenues en faisant varier la largeur pour une même différence de phase entre les canaux ; et les courbes du bas en faisant varier la différence de phase pour une même largeur. En mettant plusieurs de ces cellules en série il est possible de réaliser des égaliseurs paramétriques de phase permettant d intervenir en plusieurs points du spectre. En fixant la largeur et en ajustant les fréquences centrales sur les fréquences normalisées on obtient un égaliseur de phase de type graphique c est à dire un appareil car de faire varier la différence de phase entre les canaux droits et gauches entre 180 et dans des bandes de fréquence normalisées. L ISO-B12 est équipé d un égaliseur de phase de type graphique permettant de corriger la phase stéréophonique sur 6 octaves entre 80 Hz et 2500 Hz. IX- Le processeur d image stéréophonique ISO-B12 L ISO-B12 est un appareil de conception entièrement nouvelle conçu pour régler de manière précise la scène stéréophonique en automobile. Une bonne scène stéréophonique est le résultat d'un bon équilibre droite/gauche en mode non corrélé et d'un bon positionnement du centre en mode corrélé dans toutes les bandes de fréquence. Pour y parvenir l ISO-B12 possède 12 commandes de réglage. 6 commandes permettent de régler l équilibre des niveaux en mode non corrélé et les six autres au

6 positionnement du centre de l image sonore et ceci pour les six octaves importants pour la reproduction de l image sonore. Ces réglages s effectuent à l oreille en utilisant les plages de bruit rose du disque de réglage. L ISO-B12 s installe avant l amplificateur de puissance correspondant à la bande des fréquences médiums. Il possède une paire d entrées et deux paires de sorties stéréophoniques. Les sorties A sont des sorties normales, les sorties B sont des sorties soit directes soit processées en fonction de la position du contacteur SP en face arrière. Lorsque le contacteur SP est poussé les sorties B sont processées. Les sorties B peuvent être utilisées pour alimenter des woofers. X Caractéristiques : Bande passante : 5 Hz Hz +- 1dB Niveaux d entrée et sortie maxi : 4 volts RMS Distorsion typique : < 0,1% Rapport Signal/bruit > 105 dba Dimensions : Largeur :165 mm Hauteur : 35 mm Profondeur : 110 mm Encastrable dans 30 mm x 160 mm Chassis en aluminium brossé noir. Face avant : sérigraphie blanche sur fond noir Prix : 450 Euros (version OEM disponible à 350 Euros port compris) Garantie minimum 2 ans. Distribué par : ISOPHASES 16 rue du Moulin des Bruyères COURBEVOIE tél. : FAX : mail :

SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL

SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL R SERIE PRO MANUEL UTILISATEUR POUR LA PS 19 BOITIER PORTABLE MONO CANAL CONTENU 1.0 DESCRIPTION GENERALE...3 2.0 DEBALLAGE...3 3.0 INSTALLATION...3 4.0 CONTROLES DE LA FACE AVANT...4 5.0 CONNECTEURS ARRIERE...5

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

07 Mesurage des appareils de correction auditive

07 Mesurage des appareils de correction auditive 07 Mesurage des appareils de correction auditive Sommaire 1. Introduction... 1 1.1. Evaluation subjective:... 1 1.2. Mesurage objectif:... 2 2. Pourquoi faire des mesurages objectifs?... 2 2.1. Fabricant...2

Plus en détail

Varino et Varino Grande

Varino et Varino Grande Varino et Varino Grande Chaudières gaz à condensation modulantes de 8 % à 100 % Très Bas NOx De 65 kw à 600 kw Varino et Varino Grande L excellence en matière de chauffage La VARINO, comme la VARINO GRANDE,

Plus en détail

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes)

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Séance de Spécialité n o 10 Isolation & filtrage Mots-clefs «instruments électroniques», «traitement du son» et «isolation phonique». 1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Un logement

Plus en détail

Réseau ou spectre? Plus besoin de choisir

Réseau ou spectre? Plus besoin de choisir Analyseur de réseau R&S ZVL Réseau ou spectre? Plus besoin de choisir Le R&S ZVL est l analyseur de réseau vectoriel le plus compact et le plus léger du marché auquel l utilisateur peut adjoindre en option

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A.

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A. Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé Partie A : Ondes ultrasonores. I. Mesure de la célérité des ultrasons dans l air. A. Première méthode : émetteur en mode «salves» 1. Détermination du retard τ avec

Plus en détail

Silencieux à baffles. Baffles pour silencieux. Type XSA200 et XSA300. Type XKA200 et XKA300 6/10/F/1

Silencieux à baffles. Baffles pour silencieux. Type XSA200 et XSA300. Type XKA200 et XKA300 6/10/F/1 6/10/F/1 Silencieux à baffles Type XSA200 et XSA Baffles pour silencieux Type XKA200 et XKA Baffles à faible consommation d énergie avec cadre aérodynamique DIN EN ISO TESTED DIN EN ISO TESTED DIN EN ISO

Plus en détail

Groupes d eau glacée Arcoa

Groupes d eau glacée Arcoa Groupes d eau glacée Arcoa groupes de production d eau glacée de 45 à 160 kw - Échangeurs côté eau : à plaques en inox avec isolation en mousse polyuréthane expansée à cellules fermées, équipés de pressostat

Plus en détail

Boîte mécanique 6 vitesses 02M

Boîte mécanique 6 vitesses 02M Service. Programme autodidactique 205 Boîte mécanique 6 vitesses 02M Conception et fonctionnement Afin de permettre aux automobiles modernes de satisfaire aux exigences croissantes en matière de confort

Plus en détail

Pladur Fonic. 3 db 50 % Solutions plaques de plâtre pour isolation acoustique. des pros. Gain de. bruit réduit de

Pladur Fonic. 3 db 50 % Solutions plaques de plâtre pour isolation acoustique. des pros. Gain de. bruit réduit de Pladur Fonic Solutions plaques de plâtre pour isolation acoustique Gain de 3 50 bruit réduit de Tout le talent des pros Les solutions phoniques Pladur La plaque Pladur Fonic permet de gagner 3 sur l indice

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 )

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Le taux de change donne le prix des monnaies entre elles. Comment se fixe ce prix? Pourquoi peut- il

Plus en détail

UH28C Appareil de contrôle en haute tension. Fiche technique

UH28C Appareil de contrôle en haute tension. Fiche technique Fiche technique UH28C Appareil de contrôle en haute tension ETL Prüftechnik GmbH Telefon: +49 711 83 99 39-0 E-Mail: info@etl-prueftechnik.de Lembergstraße-Straße 23 D-70825 Korntal-Münchingen Telefax:

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION P LAR BOX MANUEL D UTILISATION La nouvelle gamme de coffret de voyage THERMOSTEEL Polar Box offre le meilleur de la technologie électronique. Danfoss alimentateur fourni pour alimenter le réfrigérateur

Plus en détail

ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES

ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES GUIDE Application du décret n 98-1143 du 15 décembre 1998 document élaboré par : Préfecture

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

WR 108 DR /VXM286 TS WR 108 DR/ VXM 168 LTS +H12. Notice d utilisation - 1 -

WR 108 DR /VXM286 TS WR 108 DR/ VXM 168 LTS +H12. Notice d utilisation - 1 - WR 108 DR /VXM286 TS WR 108 DR/ VXM 168 LTS +H12 Notice d utilisation - 1 - RECEPTEUR WR 108 DR Caractéristiques générales : Les récepteurs WR 108 DR sont équipés de modules à commutation automatique (diversity).

Plus en détail

Transformée de Fourier Discrète Convolution Circulaire

Transformée de Fourier Discrète Convolution Circulaire BE Traitements Numériques des Signaux n 2 Filière SICOM 2A PHELMA-ENSE 3 Année 2015-2016 Pascal PERRIER Transformée de Fourier Discrète Convolution Circulaire 1. Analyse d un signal périodique Dans cette

Plus en détail

V01 - V04. Compresseurs à palettes. Intelligent Air Technology

V01 - V04. Compresseurs à palettes. Intelligent Air Technology V01 - V04 Compresseurs à palettes Intelligent Air Technology V01 - V04 Compresseurs à palettes Conçus pour offrir la meilleure solution pour des applications nécessitant une qualité d air comprimé élevée

Plus en détail

1- Son / Signal sonore

1- Son / Signal sonore SOMMAIRE 1. Son / Signal sonore 2. Critères d appréciations du son 3. Caractéristiques physiques du signal sonore 4. Représentations visuelles du signal sonore 5. Les différentes familles du son. 1- Son

Plus en détail

Spécifications DECH10T-G DECH15T-G DECH30T-G Puissance nominale 10 W 15 W 30 W

Spécifications DECH10T-G DECH15T-G DECH30T-G Puissance nominale 10 W 15 W 30 W DECH10T/15T/30T-G Chambre de compression 10/15/30 W 100 V Dans notre gamme de chambre de compression nous vous proposons ces trois modèles en 10, 15 et 30 W. L indice de protection IP56 les garantit pour

Plus en détail

Chapitre 1 : Capteurs

Chapitre 1 : Capteurs 1. Définition Un capteur est un transducteur qui permet de convertir une grandeur physique à mesurer ou mesurande (température, vitesse, humidité, pression, niveau, débit,...) en une autre grandeur physique

Plus en détail

APPAREILS DE MESURE. Grandeurs électriques

APPAREILS DE MESURE. Grandeurs électriques APPAREILS DE MESURE L objectif de cette manipulation est de prendre en main des appareils de mesure tels que des voltmètres ou oscilloscopes, mais aussi d évaluer leurs performances, leurs limites et surtout

Plus en détail

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1 - Sommaire 2 - INTRODUCTION 2-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ 2-3 Précautions lors de l installation d un caisson de basses 3-4 CONSEILS 3-4 Conseils de placement d un caisson de basses Général

Plus en détail

Comparabilité d enregistrements réalisés avec les systèmes de mesure d HEAD acoustics

Comparabilité d enregistrements réalisés avec les systèmes de mesure d HEAD acoustics Comparabilité d enregistrements réalisés avec les systèmes de mesure d HEAD acoustics 1. Comparabilité de mesures réalisées avec différentes têtes artificielles HMS III Les mesures réalisées à l aide de

Plus en détail

CATV Transmission analogique et numérique de signaux TV sur le système de câblage

CATV Transmission analogique et numérique de signaux TV sur le système de câblage CATV Transmission analogique et numérique de signaux TV sur le système de câblage Note d information et de conception de réseaux vidéo CATV sur les systèmes de câblage en paires torsadées. Août 2004 Auteur

Plus en détail

REGLEMENT DE CONCOURS POUR LA CATEGORIE OPEN SHOW (SPECTACLE EXTERIEUR) Réservé aux installations show car

REGLEMENT DE CONCOURS POUR LA CATEGORIE OPEN SHOW (SPECTACLE EXTERIEUR) Réservé aux installations show car REGLEMENT DE CONCOURS POUR LA CATEGORIE OPEN SHOW (SPECTACLE EXTERIEUR) Réservé aux installations show car Les procédures de jugement retenu pour cette discipline sont : Écoute avec jury, mesures RTA avec

Plus en détail

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio. Les ondes électromagnétiques pour communiquer Le téléphone portable fonctionne comme une radio. Lors d une communication, la voix est convertie

Plus en détail

Traduction du document original italien RAPPORT D ESSAI N.267162. Commettant : C&P COSTRUZIONI S.r.l. Via d Este 5/7 5/8 42028 POVIGLIO (RE) Italia

Traduction du document original italien RAPPORT D ESSAI N.267162. Commettant : C&P COSTRUZIONI S.r.l. Via d Este 5/7 5/8 42028 POVIGLIO (RE) Italia Traduction du document original italien RAPPORT D ESSAI N.267162 Lieu et date émission : Bellaria-Igea Marina Italie, 15/03/2010 Commettant : C&P COSTRUZIONI S.r.l. Via d Este 5/7 5/8 42028 POVIGLIO (RE)

Plus en détail

Schweizerischer Fachverband der Hörgeräteakustik. Association suisse des audioprothésistes SEKRETARIAT:

Schweizerischer Fachverband der Hörgeräteakustik. Association suisse des audioprothésistes SEKRETARIAT: Schweizerischer Fachverband der Hörgeräteakustik Association suisse des audioprothésistes SEKRETARIAT: AKUSTIKA Zugerstrasse 25 Postfach 25 6314 Unterägeri Tel. 041 750 90 00 Fax 041 750 90 03 info@akustika.ch

Plus en détail

Groupe de ventilation double flux unique et breveté

Groupe de ventilation double flux unique et breveté Groupe de ventilation double flux unique et breveté purify your joy... INdex Qui est la société Elek Trends Productions Avantages Veneco 4 Données techniques Logiciel Veneco Commandes sans fil et capteurs

Plus en détail

Pompe à fioul type BFP

Pompe à fioul type BFP Catalogue partiel OEM à fioul type BFP 1 Octobre 1997 Sommaire Applications... page 2 Codification des différents modèles... page 2 Conception... page 3 Fonction... page 4 Caractéristiques techniques...

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

Efficacité et flexibilité maximales.

Efficacité et flexibilité maximales. Powador 25000xi Powador 30000xi Powador 33000xi Park-Serie Efficacité et flexibilité maximales. La solution pour les centrales solaires depuis 25 kw jusqu à une plage de puissance de l ordre des mégawatts.

Plus en détail

M. Mario Ratté MULTI-CAISSES INC. 350, rue Fortin Québec (Québec) G1M 1B1

M. Mario Ratté MULTI-CAISSES INC. 350, rue Fortin Québec (Québec) G1M 1B1 Vérification d une cabine de traduction Dossier CRIQ 670-44255R1 Rapport technique M. Mario Ratté MULTI-CAISSES INC. 350, rue Fortin Québec (Québec) G1M 1B1 MARC ST-ARNAUD CONSEILLER INDUSTRIEL MONTRÉAL,

Plus en détail

Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler

Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler Chapitre 3 : (Cours) Ondes sonores : analyse spectrale et effet Doppler Les ondes sonores (sons musicaux, ondes sismiques, ) et les ondes électromagnétiques (lumière visible et invisible) ont pour propriété

Plus en détail

1) PREFACE 2) OBJECTIF

1) PREFACE 2) OBJECTIF 1) PREFACE Les premiers DSP sont apparus il y a maintenant plus de 15 ans, et leurs réglages sont globalement maitrisés par la majorité des utilisateurs. Le saut technologique des dernières générations

Plus en détail

Étapes Actions Fichier Logiciels 1 Schéma structurel Schéma du typon

Étapes Actions Fichier Logiciels 1 Schéma structurel Schéma du typon Du schéma à la gravure Auteur F.Cerf enseignant au Lycée Fresnel 1. Principe Présentation des 4 étapes pour arriver à graver un circuit imprimé avec la machine KOSY. Le circuit réalisé avec cette technique

Plus en détail

PVE 14 110/211 FD POMPES A PALETTES A CYLINDREE VARIABLE AVEC REGULATEUR DE PRESSION DIRECT SERIE 30 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PVE 14 110/211 FD POMPES A PALETTES A CYLINDREE VARIABLE AVEC REGULATEUR DE PRESSION DIRECT SERIE 30 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 14 110/211 FD PVE POMPES A PALETTES A CYLINDREE VARIABLE AVEC REGULATEUR DE PRESSION DIRECT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Les pompes PVE sont des pompes à palettes à cylindrée variable avec regulateur de

Plus en détail

RAPPORT D ÉTUDE ACOUSTIQUE N R120516-JG RAZ ÉNERGIE SAMEOLE

RAPPORT D ÉTUDE ACOUSTIQUE N R120516-JG RAZ ÉNERGIE SAMEOLE Ingénierie acoustique appliquée à l'industrie, l'environnement, le bâtiment et l'architecture - Mesures, diagnostics, études, conseils. Bonrepos sur Aussonnelle, le 16 mai 2012 RAPPORT D ÉTUDE ACOUSTIQUE

Plus en détail

Acoustique Etude des sons

Acoustique Etude des sons Etude des sons Français p 1 Version : 0109 1 Descriptif 1.1 Objectif L objectif du banc d essai 3 haut-parleurs est de mettre en évidence que chaque haut-parleur, selon ses caractéristiques physiques de

Plus en détail

Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Faux-plafonds Cloisons de doublages Sols

Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Faux-plafonds Cloisons de doublages Sols Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Faux-plafonds Cloisons de doublages Sols Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Systèmes de suspensions souples (faux-plafonds, cloisons de doublages,

Plus en détail

Formation au microscope DMLM. et au logiciel Pixelinx Capture SE. LNN Université de Sherbrooke

Formation au microscope DMLM. et au logiciel Pixelinx Capture SE. LNN Université de Sherbrooke Formation au microscope DMLM et au logiciel Pixelinx Capture SE LNN Université de Sherbrooke Description Description générale Le microscope DMLM est un microscope optique à 5 objectifs (2.5X, 5X, 10X,

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

Mesurage isolements acoustiques. cabine insonorisée. Paris 16 ème. Rapport de mesure. 05 mai 2010

Mesurage isolements acoustiques. cabine insonorisée. Paris 16 ème. Rapport de mesure. 05 mai 2010 Mesurage isolements acoustiques cabine insonorisée Paris 16 ème Rapport de mesure 05 mai 2010 Rapport établi par: AVEL ACOUSTIQUE 43 rue du moulin des prés 75013 PARIS Rapport établi pour: MAKSON A l attention

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable NAVETTE MARITIME ELECTRO-SOLAIRE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable NAVETTE MARITIME ELECTRO-SOLAIRE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé

Plus en détail

DIVAtop micro Chaudière murale gaz basse température 10 à 32 kw Chauffage et ECS micro-accumulée

DIVAtop micro Chaudière murale gaz basse température 10 à 32 kw Chauffage et ECS micro-accumulée CHAUDIÈRE BASSE température >> DIVAtop micro Chaudière murale gaz basse température 10 à 32 kw Chauffage et ECS micro-accumulée > Performance > Confort > Tranquilité in DIVAtop micro Chaudière murale gaz

Plus en détail

Silvercrest système de haut-parleurs PAC-10 54559

Silvercrest système de haut-parleurs PAC-10 54559 Silvercrest système de haut-parleurs PAC-10 54559 Mode d emploi et instructions de sécurité 1 SILVERCREST SYSTÈME DE HAUT-PARLEURS PAC-10 Sommaire 1. Eléments livrés......................................

Plus en détail

MACHINES POUR LE SERVICE 2011/2012

MACHINES POUR LE SERVICE 2011/2012 MACHINES POUR LE SERVICE 2011/2012 ETAPES DE SERVICE MONTANA 1 2 1 3 2 1 2 3 4 3 1 4 5 4 25 5 3 1 4 2 5 3 4 RÉPARATION DU REVÊTEMENT RÉPARATION DU SYSTÈME REVÊTEMENT DE PONÇAGE À MEULE RÉPARATION DU SYSTÈME

Plus en détail

Baccalauréat technologique annale zéro

Baccalauréat technologique annale zéro éduscol Baccalauréat technologique STI2D Enseignements technologiques transversaux Baccalauréat technologique annale zéro Annale zéro n 2 (Coefficient 8 Durée 4 heures) Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

DÉPANNAGE DES RÉCEPTEURS SUPER- HÉTÉRODYNES

DÉPANNAGE DES RÉCEPTEURS SUPER- HÉTÉRODYNES DÉPANNAGE DES RÉCEPTEURS SUPER- HÉTÉRODYNES Préparé par Eric Bélanger Ateliers de la SQCRA 14 novembre 2005 ATELIER SQCRA, 14 NOVEMBRE 2005 2005 Eric Belanger Page 1 TABLE DES MATIÈRES MÉTHODOLOGIE DE

Plus en détail

TP-cours n 7 : Câble coaxial

TP-cours n 7 : Câble coaxial TP-cours n 7 : Câble coaial Matériel disponible : Câble coaial enroulé de 100m, GBF Centrad, adaptateurs BNC-banane, boite à décade de résistances. I Équation de propagation dans le câble coaial I.1 Introduction

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence

3.2 Constituants d un système. Capteur à ultrasons Capteur de présence - Société & développement durable - Technologie - Communication 3.2.3 Acquisition et codage de l information 1 Introduction Anémomètre Capteur solaire Capteur à ultrasons Capteur de présence Capteur de

Plus en détail

Obtenir et exploiter des sons musicaux Terminale S

Obtenir et exploiter des sons musicaux Terminale S Obtenir et exploiter des sons musicaux Terminale S Dernière modification : le 10/01/2013. [Par Matthieu Brivet http://mbrivet.free.fr] Ce mode d emploi présente : - une (et pas «la») méthode pour obtenir

Plus en détail

Communication de l expert de l Organisation internationale des constructeurs d automobiles*

Communication de l expert de l Organisation internationale des constructeurs d automobiles* Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRB/2014/4 Distr. générale 18 juin 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007. 1 Complément sur la TFD, illustration sous Pure Data

Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007. 1 Complément sur la TFD, illustration sous Pure Data Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007 Marc Ferràs - Thomas Pellegrini LIMSI-CNRS Pour cette séance, vous devez rédiger un compte-rendu de TP à rendre à la fin de la séance. 1 Complément sur la

Plus en détail

Annexe 6 : Etude acoustique BEAUDET

Annexe 6 : Etude acoustique BEAUDET Annexe 6 : Etude acoustique BEAUDET RAPPORT D ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT Projet de renouvellement urbain Commune du Cheylard (07) Chantier de démolition d immeubles d habitations Établi

Plus en détail

Caractérisation aéraulique et acoustique du kit VMC KHEO 2S

Caractérisation aéraulique et acoustique du kit VMC KHEO 2S Villeurbanne, le Donneur d'ordres : Société NATHER / BILLON 26800 PORTES LES VALENCE Responsable des essais : Pierre-Jean VIALLE Collaborateur(s) : Michel HENNINOT Laurent FEUGIER Signatures : Rapport

Plus en détail

DPSI V-Match Mode d emploi Version 1.1

DPSI V-Match Mode d emploi Version 1.1 BeMmmng Page 2 de 16 Table des matières 1. Principe de fonctionnement... 4 2. Programmation... 6 2.1. Changement du sens de rotation... 7 2.2. Réglage du neutre... 8 2.3. Réglage des fins de courses...

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

AMPLIFICATEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE PDA 200/2 - PDA 500/2 PDA 1000/2 RECEPTEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE NOTICE D UTILISATION

AMPLIFICATEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE PDA 200/2 - PDA 500/2 PDA 1000/2 RECEPTEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE NOTICE D UTILISATION AMPLIFICATEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE PDA 200/2 - PDA 500/2 PDA 1000/2 RECEPTEUR DE BOUCLE MAGNETIQUE RXT 12 NOTICE D UTILISATION 1 AVIS RISQUE DE CHOCS ELECTRIQUES NE PAS OUVRIR -------------------------------

Plus en détail

Etude d un afficheur à cristaux liquides (LCD : Liquid Crystal Display)

Etude d un afficheur à cristaux liquides (LCD : Liquid Crystal Display) Etude d un afficheur à cristaux liquides (LCD : Liquid Crystal Display) La partie A décrit la structure et le fonctionnement d une cellule LCD. La partie B décrit le dispositif d étude et les observations

Plus en détail

Impression de documents avec Optymo

Impression de documents avec Optymo Impression de documents avec Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes en caractères

Plus en détail

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES Niveau : Débutant COURS PHOTOSHOP PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES INTRODUCTION Dans ce chapitre, après une introduction sur les histogrammes, nous apprendrons les méthodes les plus simples pour améliorer

Plus en détail

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION H7. Photovoltaïsme : énergie solaire I. INTRODUCTION Le soleil est une source d énergie pratiquement inépuisable. La plus grande partie de l énergie utilisée par l homme jusqu à présent a son origine dans

Plus en détail

James Dyson Inventeur

James Dyson Inventeur «Il nous a fallu sept ans pour y parvenir mais nous avons réussi à révolutionner la conception du moteur et à obtenir l un des plus petits moteurs de 1600 W entièrement intégrés au monde. Ce fut le point

Plus en détail

RECHERCHE DE FUITE. Fiche Produit : DeTEK 200 Domaine d application :Eaux usées MAJ : V1

RECHERCHE DE FUITE. Fiche Produit : DeTEK 200 Domaine d application :Eaux usées MAJ : V1 Manuel d utilisation Détecteur acoustique de fuites DeTEK 200 RECHERCHE DE FUITE 1 Table des matières Pages 1. Description 1.1. Généralités 3 2. A savoir 3 2.1. Caractéristiques techniques 3 2.2. Livraison

Plus en détail

Compensation d énergie réactive

Compensation d énergie réactive Compensation d énergie réactive Condensateurs et armoires de rephasage Panoramique de gamme Infos & conseils Aide au choix Compensation tarif jaune Gamme ENERCAPTJ Compensation tarif vert Gamme ENERPACK

Plus en détail

COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIAL

COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIAL COMPRENDRE LE CÂBLE COAXIIAL sans math est presque sans formules Pour partir sur une bonne base Afin que tout soit bien clair et afin de faciliter la compréhension de l exposé qui suit, je me permets de

Plus en détail

Poste téléphonique résistant aux intempéries Intercom

Poste téléphonique résistant aux intempéries Intercom Poste téléphonique résistant aux intempéries Intercom Mode d emploi FHF BA 5228-3 02/12 Mode d emploi - IntellyCom 3T Informations Avant d installer l appareil, veuillez lire ce mode d emploi en intégralité.

Plus en détail

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com ÉCOUTEZ LE SILENCE... procopi.com SEriE LA puissance industrielle DE procopi procopi, un des principaux fabricants

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine 3. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les différents type d appareil photo 2. Description d un appareil photo 3. Les différents

Plus en détail

Acoustique Bureaux et espaces associés Niveaux et critères de performances acoustiques par type d espace. Sommaire

Acoustique Bureaux et espaces associés Niveaux et critères de performances acoustiques par type d espace. Sommaire NF S 31-080 Janvier 2006 Indice de classement : S 31-080 Éditée et diffusée par l Association Française de Normalisation (AFNOR) 11, avenue Francis de Pressensé 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex Tél. :

Plus en détail

Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz

Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz Rapport de l ANFR sur les expérimentations concernant la compatibilité TNT/LTE autour de 790 MHz 1. Introduction Afin de compléter les études de compatibilité entre la bande numérique télévisuelle et la

Plus en détail

DÉDIÉ À LA PAROLE. Découvrez la simplicité avec SpeechLine Digital Wireless

DÉDIÉ À LA PAROLE. Découvrez la simplicité avec SpeechLine Digital Wireless DÉDIÉ À LA PAROLE Découvrez la simplicité avec SpeechLine Digital Wireless SIMPLE FIABLE D AVENIR SPEECHLINE DIGITAL WIRELESS Le premier microphone sans fil numérique exclusivement conçu pour la parole.

Plus en détail

Mesure du rythme cardiaque

Mesure du rythme cardiaque (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure du rythme cardiaque I - Étude du détecteur de flux sanguin 1. Étude de la source lumineuse Loi de la maille : U cc = R 1. I d + U f R 1 = (U cc -

Plus en détail

DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997. --------------- Opacimètre TECNOTEST modèle FLEX ---------------

DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997. --------------- Opacimètre TECNOTEST modèle FLEX --------------- Ministère de l Industrie, de la Poste et des Télécommunications SOUS-DIRECTION DE LA MÉTROLOGIE DA 13-1317 DECISION D'APPROBATION DE MODELE n 97.00.852.002.2 du 10 mars 1997 --------------- Opacimètre

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100%

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Page 1 Edition: Mars 2003 Modifié depuis: Juin 2002 Modification éventuelle des caractéristiques sans préavis

Plus en détail

Ventilation mécanique double flux ComfoD 200

Ventilation mécanique double flux ComfoD 200 Utilisation L'appareil de ventilation double flux a été développé pour des applications exigeantes résidentielles et collectives. Le système allie confort, des commandes conviviales, un haut rendement,

Plus en détail

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver

FHE VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver VMC Double flux avec déshumificateur d air, rafraîchissement en été et maintien de température en hiver Les VMC double flux à haute performance des séries sont destinés à ventiler, déshumidifier l'air,

Plus en détail

P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6

P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6 P i e r r e L a b b e Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6 Créer des dessins pixellisés En effet, qu il y ait un masque ou une sélection sur le calque ajouté, les corrections réalisées dans

Plus en détail

MAGTROL. Contrôleur de freins dynamométriques programmable à haute vitesse DSP 7000. DSP7000 Fiche technique. Caractéristiques

MAGTROL. Contrôleur de freins dynamométriques programmable à haute vitesse DSP 7000. DSP7000 Fiche technique. Caractéristiques Fiche technique Contrôleur de freins dynamométriques programmable à haute vitesse DSP 7000 DSP7001 - Mono-canal DSP7002 - Bi-canal Caractéristiques DSP7001 Mono-canal: solution avantageuse et d utilisation

Plus en détail

Comment positionner les enceintes d un système multicanaux

Comment positionner les enceintes d un système multicanaux Comment positionner les enceintes d un système multicanaux Les inventeurs du système multicanaux (les laboratoires Dolby) donnent des indications quand au placement des différentes enceintes constituant

Plus en détail

Analyse des bruits produits par l'impact d'un club de golf frappant la balle

Analyse des bruits produits par l'impact d'un club de golf frappant la balle Analyse des bruits produits par l'impact d'un club de golf frappant la balle L'impact d'un club de golf sur une balle produit des bruits qui, si la balle a été correctement frappée, font battre le cœur

Plus en détail

PROJET DE ZONE D ACTIVITÉS PRAT GOUZIEN PENMARC H (29) DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE

PROJET DE ZONE D ACTIVITÉS PRAT GOUZIEN PENMARC H (29) DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE 14 rue du Rouz 29900 Concarneau Tél : 02.98.90.48.15 - Fax : 01.43.14.29.03 Email : bzh@alhyange.com PROJET DE ZONE D ACTIVITÉS PRAT GOUZIEN PENMARC H (29) DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE ETAT SONORE INITIAL BE

Plus en détail

Impact sonore d aménagements urbains

Impact sonore d aménagements urbains Jeudi 5 janvier 2006 LCPC Nantes Impact sonore d aménagements urbains Michel BÉRENGIER Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes Division ESAR Section ARU BP 4129 44341 Bouguenais Cedex

Plus en détail

Animation. Principes et modélisation

Animation. Principes et modélisation Animation Principes et modélisation Les animations Une animation est obtenue par une succession rapide d'images (25 images par seconde en vidéo, 24 pour le cinéma). Pour une séquence donnée, chaque image

Plus en détail

Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes)

Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes) Travaux Pratiques de Physique vers. septembre 014 Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes) 1) Introduction Le mot "erreur" se réfère à quelque chose de juste ou de vrai. On parle d erreur sur

Plus en détail