Introduction à LINQ. Chapitre 1. Qu est-ce que LINQ?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction à LINQ. Chapitre 1. Qu est-ce que LINQ?"

Transcription

1 Chapitre 1 Introduction à LINQ En surfant sur le Web, vous trouverez différentes descriptions de LINQ (Language Integrated Query), et parmi elles : LINQ est un modèle de programmation uniforme de n importe quel type de données. LINQ vous permet de récupérer des données et de les manipuler à l aide d un modèle cohérent qui est indépendant des sources de données. LINQ est un autre outil d incorporation de requêtes SQL (Structured Query Language) dans du code. LINQ représente une couche d abstraction inédite des données. Toutes ces descriptions sont correctes jusqu à un certain point, car chacune se focalise uniquement sur un aspect particulier de LINQ. LINQ peut faire beaucoup plus qu incorporer des requêtes SQL. Il est beaucoup plus facile à utiliser qu un «modèle de programmation uniforme» et c est bien autre chose qu un simple ensemble de règles de modélisation de données. Qu est-ce que LINQ? LINQ est un modèle de programmation qui introduit des requêtes, comme concept principal, dans n importe quel langage Microsoft.NET. Cependant, le support complet de LINQ impose des extensions au langage que vous utilisez. Ces extensions augmentent la productivité du développeur en offrant une syntaxe plus compacte, plus significative et expressive pour manipuler des données. Plus d infos Des détails sur les extensions du langage se trouvent à l annexe B, C# 3.0 : nouvelles caractéristiques du langage et à l annexe C, Visual Basic 2008 : nouvelles caractéristiques du langage. LINQ fournit une méthodologie qui simplifie et unifie l implémentation de n importe quel type d accès aux données. Il ne vous oblige pas à utiliser une architecture spécifique ; il facilite l implémentation de plusieurs architectures existantes pour accéder aux données, par exemple : RAD/prototype Client/serveur N-tier Client intelligent LINQ a fait sa première apparition en septembre 2005 en présentation technique préléminaire. Depuis lors, il a évolué du statut d extension de Microsoft Visual Studio

2 4 Partie I Fondements de LINQ vers le statut de partie intégrante de.net Framework 3.5 et de Visual Studio 2008, tous deux sortis en novembre La première version de LINQ prend en charge directement plusieurs sources de données. Elle ne comporte pas LINQ to Entities, qui sortira avec ADO.NET Entity Framework en Dans ce livre, nous décrivons les implémentations de LINQ actuelles et à venir, utilisées pour accéder à différentes sources de données : LINQ to Objects LINQ to ADO.NET LINQ to SQL LINQ to DataSet LINQ to Entities (voir note ci-dessous) LINQ to XML Important Dans ce livre, nous décrivons LINQ to Entities en nous basant sur du code beta. Nous avons essayé de mettre à jour le contenu en tenant compte des spécifications finales. De plus, nous fournirons des informations, des corrections du livre et nous mettrons à jour les exemples de code à l adresse : Extensions de LINQ LINQ peut être étendu pour prendre en charge d autres sources de données. Les extensions possibles peuvent être LINQ to SharePoint, LINQ to Exchange et LINQ to LDAP, pour n en citer que quelques unes. En fait, certaines implémentations possibles sont déjà disponibles avec LINQ to Objects. Nous décrivons dans ce chapitre une possible requête LINQ to Reflection à la section LINQ to Objects. Des extensions plus avancées de LINQ sont exposées au chapitre 12, Extensions de LINQ. Certaines des implémentations de LINQ sont illustrées au chapitre 14, Autres implémentations de LINQ. LINQ est susceptible d avoir un impact sur la manière dont les applications sont codées. Il serait incorrect de penser que LINQ modifie l architecture des applications car son but est d offrir un ensemble d outils qui améliorent l implémentation du code en l adaptant à plusieurs architectures différentes. Cependant, nous espérons que LINQ affectera des parties critiques des couches d une solution multi niveaux. Par exemple, nous envisageons l utilisation de LINQ dans une procédure SQLCLR stockée, avec un transfert direct de l expression de la requête au moteur SQL au lieu d utiliser une instruction SQL. Plusieurs évolutions possibles pourraient émaner de LINQ, mais nous ne devons pas oublier que SQL est un standard largement accepté qui ne peut être remplacé facilement par un autre, juste pour des raisons de performances. Néanmoins, LINQ est une étape intéressante de l évolution des langages de programmation de pointe. La nature déclarative de sa syntaxe

3 Chapitre 1 Introduction à LINQ 5 peut être intéressante pour des utilisations autres que l accès aux données, telles que la programmation parallèle offerte par Parallel LINQ (PLINQ). D autres services peuvent être offerts par un environnement d exécution à un programme écrit utilisant un niveau supérieur d abstraction tel que celui offert par LINQ. Il est important aujourd hui, et peutêtre fondamental demain, d avoir une bonne compréhension de cette nouvelle technologie. Plus d infos Parallel LINQ (PLINQ) est traité au chapitre 13, Parallel LINQ. Pourquoi avons-nous besoin de LINQ? Aujourd hui, des données gérées par un programme peuvent provenir de différentes sources : un tableau, un graphe d objets, un document XML, une base de données, un fichier texte, une clé du registre, un message de courrier électronique, un contenu de message SOAP (Simple Object Access Protocol ), un fichier Excel de Microsoft Office. La liste est longue. Chaque source de données a son propre modèle d accès. Lorsque vous devez interroger une base de données, vous utilisez en général SQL. Vous naviguez dans les données XML à l aide du DOM (Document Object Model) ou de XPath/XQuery. Vous procédez par itérations dans un tableau et vous construisez des algorithmes pour naviguer dans un graphe d objets. Vous utilisez des interfaces spécifiques de programmation d applications (API) pour accéder à d autres sources de données, telles qu un fichier Excel, un message ou la base de registre de Windows. Enfin, vous utilisez différents modèles de programmation pour accéder à différentes sources de données. L unification des techniques d accès aux données dans un seul modèle d ensemble a été tentée de différentes manières. Par exemple, les fournisseurs ODBC (Open Database Connectivity) vous permettent d interroger un fichier Excel comme vous le feriez pour un dépôt WMI (Windows Management Instrumentation). Avec ODBC, vous utilisez un langage de type SQL pour accéder à des données représentées par l intermédiaire d un modèle relationnel. Cependant, parfois, des données sont représentées plus efficacement par un modèle hiérarchique ou par un modèle en réseau que par un modèle relationnel. De plus, si un modèle de données n est pas lié à un langage spécifique, vous devrez probablement gérer différents systèmes de types. Toutes ces différences créent un «défaut d adaptation d impédance» (comme disent les électriciens) entre les données et le code. LINQ corrige ces problèmes en offrant un moyen uniforme d accéder aux données et de les gérer sans forcer l adoption d un modèle unique «toutes tailles». LINQ fait usage de capacités communes dans les opérations de différents modèles de données au lieu d écraser les différentes structures sous-jacentes. En d autres termes, en utilisant LINQ vous conservez des structures de données existantes hétérogènes, telles que les classes ou les tables, mais vous obtenez une syntaxe uniforme pour effectuer les requêtes de tous les types de données,

4 6 Partie I Fondements de LINQ indépendamment de leur présentation physique. Pensez aux différences entre un graphe d objets en mémoire et des tables relationnelles avec des relations pertinentes. Avec LINQ, vous pouvez utiliser la même syntaxe de requête pour les deux modèles. Voici une simple requête LINQ concernant une solution logicielle qui retourne les noms de clients en Italie. (Ne vous préoccupez pas pour l instant de la syntaxe et des mots-clés tels que var.) select c.companyname; Le résultat de cette requête est une liste de chaînes. Vous pouvez énumérer ces valeurs à l aide d une boucle foreach en C# : foreach ( string name in query ) { Console.WriteLine( name ); } La définition de requête query et la boucle foreach sont toutes deux des instructions habituelles en C# 3.0 ; mais que représente l expression Customers? À ce stade, vous pourriez vous demander quel est l objet de la requête. Cette requête est-elle une nouvelle forme de Embedded SQL? Pas du tout. Vous pouvez appliquer la même requête (et la boucle foreach) à une base de données SQL, à un objet DataSet, à un tableau d objets en mémoire, à un service distant ou à de nombreuses autres variétés de données. Customers pourrait être une collection d objets, par exemple : Customer[] Customers; Customers pourrait être un DataTable dans un DataSet : DataSet ds = GetDataSet(); DataTable Customers = ds.tables["customers"]; Customers pourrait être aussi une classe d entités décrivant une table physique d une base de données relationnelle : DataContext db = new DataContext( ConnectionString ); Table<Customer> Customers = db.gettable<customer>(); Ou bien, Customers pourrait être une classe d entités, décrivant un modèle conceptuel, mappée à une base de données relationnelle : NorthwindModel datamodel = new NorthwindModel(); ObjectQuery<Customer> Customers = datamodel.customers; Fonctionnement de LINQ Comme vous l apprendrez au chapitre 2, Fondements de la syntaxe de LINQ, la syntaxe de type SQL utilisée dans LINQ est appelée expression de requête. Une requête de type SQL mélangée avec la syntaxe d un programme écrit dans un langage qui n est pas SQL est

5 Chapitre 1 Introduction à LINQ 7 généralement appelée Embedded SQL, mais les langages qui l implémentent, le font en utilisant une syntaxe simplifiée. Dans Embedded SQL, ces instructions ne sont pas intégrées dans la syntaxe native du langage et dans le système de types parce qu elles ont différentes syntaxes et plusieurs restrictions relatives à leur interaction. Par ailleurs, LINQ n est pas limité à l interrogation des bases de données, comme l est Embedded SQL. Il offre beaucoup plus que Embedded SQL une syntaxe de requête qui est intégrée dans un langage. Mais alors, comment fonctionne LINQ? Lorsque vous écrivez le code suivant en utilisant LINQ Customer[] Customers = GetCustomers(); select c; le compilateur génère ce code : Customer[] Customers = GetCustomers(); IEnumerable<Customer> query = Customers.Where( c => c.country == "Italy" ); Lorsque la requête devient plus complexe, comme vous pouvez le voir ici (à partir de maintenant, nous laisserons de côté la déclaration de Customers pour des impératifs de concision) : orderby c.name select new { c.name, c.city }; le code généré est également plus complexe : Customers.Where( c => c.country == "Italy" );.OrderBy( c => c.name ).Select( c => new { c.name, c.city } ); Comme vous le voyez, le code appelle apparemment des membres d instances sur l objet retourné depuis l appel précédent : Where est appelée sur Customers, OrderBy est appelée sur l objet retourné par Where et finalement Select est appelée sur l objet retourné par OrderBy. Vous verrez que ce comportement est régulé par ce qu on appelle des méthodes d extension dans le langage d accueil (C# dans ce cas). L implémentation des méthodes Where, OrderBy et Select appelées par la requête exemple dépendent du type de Customers et des espaces de noms spécifiés par les instructions using appropriées. Les méthodes d extension sont une caractéristique fondamentale de la syntaxe utilisée par LINQ pour pouvoir coopérer avec les différentes sources de données en utilisant une même syntaxe

Introduction à ADO.NET

Introduction à ADO.NET 1 Introduction à ADO.NET Introduction à ADO.NET Sommaire Introduction à ADO.NET... 1 1 Introduction... 2 1.1 Qu est ce que l ADO.NET?... 2 1.2 Les nouveautés d ADO.NET... 2 1.3 Les avantages d ADO.NET...

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C#

Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Amsellem Ari Pour le 01/06/11 Ohayon Alexandre Gueguen Tristan Sujet 17 : Exploitation de données financières de Google Finance en C# Introduction : Il convient tout d abord de signaler que le titre de

Plus en détail

Le.NET Compact Framework Windows Mobile

Le.NET Compact Framework Windows Mobile Le.NET Compact Framework Windows Mobile HEROGUEL Quentin 2 Le.NET Compact Framework Windows Mobile Sommaire 1 Le.NET Compact Framework... 3 1.1 Vue d ensemble rapide de l architecture du.net Compact Framework...

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Reporting Services et SharePoint

Reporting Services et SharePoint Reporting Services et SharePoint Utiliser SharePoint comme source de données Dans un précédent article, nous avons pu apprendre comment créer un rapport utilisant une source de données XML La question

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW Alexandre STANURSKI National Instruments France Quelles sont les possibilités? Publication de données Génération de rapports et de documents

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

Monter un site Intranet

Monter un site Intranet Monter un site Intranet S il n est pas difficile de créer un site Web basique grâce à IIS, ceux d entre vous qui ne sont pas initiés aux langages de développement Web auront du mal à satisfaire les besoins

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 UTILISATION DES OUTILS DE REQUÊTES... 2 1.1 Bases de données SQL Server... 2 1.2 Éditions de SQL Server... 3 1.3 Les outils de SQL Server... 4 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 UTILISATION

Plus en détail

Connexion à SQL server

Connexion à SQL server Micromedia International Etude technique Auteur : Pierre Chevrier Nombre de pages : 18 Société : Date : 12/09/2012 Réf. : ETT_20110624_000001.docx Connexion à SQL server Ce document précise les modalités

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Programmation

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Programmation ////////////////////// Programmation / INTRODUCTION Programmation La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

SLAM4 Gestion des cours et requêtage SQL Travaux pratiques

SLAM4 Gestion des cours et requêtage SQL Travaux pratiques 1. La base de données... 1 2. Création de l'application GestionCours... 2 2.1. Créer l'application «GestionCours» à l'aide de l'ide Visual Studio 2010... 2 2.2. Objectif : créer un formulaire permettant

Plus en détail

ADO.NET est un ensemble de classes qui. aux données. Ces classes permettent donc. applications permettant de se connecter à des

ADO.NET est un ensemble de classes qui. aux données. Ces classes permettent donc. applications permettant de se connecter à des ADO.net pour Activex Data Objects Définitions: ADO.NET est un ensemble de classes qui exposent des services standardisés d'accès aux données. Ces classes permettent donc aux programmeurs de concevoir des

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23

Table des Matières. Table des Figures 7. Introduction Générale 9. Chapitre 1 - Langages de description d architectures matérielles hybrides 23 Table des Figures 7 Introduction Générale 9 1. Outils et plate-formes de construction d application 9 2. Intégration de paradigmes de conception dans le cycle de vie 10 2.1. Equilibrage de charge et équilibrage

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Parseur XML et processeur XSLT 4 2.1 Le Parseur XML v2 4 2.1.1 Les API DOM et SAX 4 2.1.2 Le parseur

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation)

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) 1 Java: Rappel sur les threads Cycle de vie d un thread (1) Né -> prêt appel de la méthode start du thread Prêt Exécution Distribution

Plus en détail

Service Systèmes et Réseaux

Service Systèmes et Réseaux Service Systèmes et Réseaux Configuration de l accès ODBC dans les bases de données EBP Produits EBP : Comptabilité, Gestion Commerciale, Paye PRO v12 Automobile V10 Point de vente PRO v12 EBP Informatique

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Microsoft (.NET) Expert Développeur. (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada

Microsoft (.NET) Expert Développeur. (Dernière édition) Programme de formation. France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada Microsoft (.NET) Expert Développeur (Dernière édition) Programme de formation Microsoft Partner France, Belgique, Suisse, Roumanie - Canada WWW.SASGROUPE.COM Formez vos salariés pour optimiser la productivité

Plus en détail

RELEASE NOTES. Les nouveautés Desktop Manager 2.8

RELEASE NOTES. Les nouveautés Desktop Manager 2.8 RELEASE NOTES Les nouveautés Desktop Manager 2.8 Décembre 2013 Réf : FR-DTM-R28-RN-V1.00 Contenu Introduction...3 Synthèse des nouveautés...3 Interface administrateur revisitée...4 Intégration d un moteur

Plus en détail

Table des matières 1. Avant-propos. Chapitre 1 Introduction à l'alm pour Visual Studio 2010

Table des matières 1. Avant-propos. Chapitre 1 Introduction à l'alm pour Visual Studio 2010 Table des matières 1 Avant-propos Chapitre 1 Introduction à l'alm pour Visual Studio 2010 1. Introduction....15 2. Microsoft et l ALM....15 2.1 Introduction à l ALM...15 2.2 Offre et outils...18 3. La

Plus en détail

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Document: f1218test.fm 22/03/2012 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION APERÇU

Plus en détail

SPT2013 - Description du cours NORAMSOFT SPT2013. SharePoint 2013 pour développeurs

SPT2013 - Description du cours NORAMSOFT SPT2013. SharePoint 2013 pour développeurs - Description du cours SharePoint 2013 pour développeurs 1 SHAREPOINT 2013 POUR DÉVELOPPEURS NORAMSOFT 1. Description du cours Ce cours intensif de 3 jours explore les opportunités de développement avec

Plus en détail

TP3 : Ajout d'un modèle. Ajouter des Classes de modèle. 1- L approche Code First

TP3 : Ajout d'un modèle. Ajouter des Classes de modèle. 1- L approche Code First TP3 : Ajout d'un modèle 1- L approche Code First Dans cette section, vous ajouterez quelques classes pour gérer les films dans une base de données. Ces classes vont constituer la partie «modèle» de l'application

Plus en détail

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr Bases de données Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr 1 Système d information et bases de données Une formation sur 3 ans! Système d information Analyse, conception Bases de données structuration,

Plus en détail

INTERFACE. Supervision / Bases de Données

INTERFACE. Supervision / Bases de Données MASTER ASE SYSTEMES D INFORMATION POUR L INDUSTRIE INTERFACE Supervision / Bases de Données ODBC/ADO Pierre BONNET 2008-2009 Pierre BONNET - Supervision - Liaison ODBC 1 L INTERFACE ODBC Open DataBase

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008.

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008. 1 CONCEPT DE BASE 1.1 Visual Basic 6 1.1.1 Pour quoi faire? VB est un langage de type RAD : «Rapid Application Development». Il permet de créer des applications rapidement grâce à une conception simple

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines

Unité de formation 1 : Structurer une application. Durée : 3 semaines PROGRAMME «DEVELOPPEUR LOGICIEL» Titre professionnel : «Développeur Logiciel» Inscrit au RNCP de niveau III (Bac+2) (JO du 23 Octobre 2007) (32 semaines) Unité de formation 1 : Structurer une application

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC JDBC est l'acronyme de Java DataBase Connectivity et désigne une API définie par Sun pour permettre un accès aux bases de données avec Java Accès

Plus en détail

II. EXCEL/QUERY ET SQL

II. EXCEL/QUERY ET SQL I. AU TRAVAIL, SQL! 1. Qu est-ce que SQL?... 19 2. SQL est un indépendant... 19 3. Comment est structuré le SQL?... 20 4. Base, table et champ... 21 5. Quelle est la syntaxe générale des instructions SQL?...

Plus en détail

Utiliser Reporting Services pour des NewsLetter

Utiliser Reporting Services pour des NewsLetter Utiliser Reporting Services pour des NewsLetter SQL Server Reporting Services et les NewsLetters Le moteur de rapport inclus dans Microsoft SQL Server permet de créer de nombreux rapports classiques. Il

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/8 Titre professionnel : Inscrit au RNCP de Niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/13) 24 semaines + 8 semaines de stage (uniquement en formation continue) Développer une application orientée objet

Plus en détail

SQL Server Integration Services 2012 Mise en oeuvre d'un projet ETL avec SSIS

SQL Server Integration Services 2012 Mise en oeuvre d'un projet ETL avec SSIS Introduction à SSIS 1. Présentation de SSIS 13 1.1 Concepts de l ETL 13 1.2 Management Studio et SQL Server Data Tools 14 1.3 Architecture 14 2. SSIS 2012 17 2.1 Les nouveautés de la version 2012 17 2.2

Plus en détail

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE

clef primaire ; clef étrangère ; projection ; restriction ; jointure ; SQL ; SELECT ; FROM ; WHERE Cas Neptune hôtel Base de données et langage SQL Propriété Intitulé long Formation concernée Matière Notions Transversalité Présentation Description Neptune Hôtel. L interrogation d une base de données

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

SQL Server 2008 Report Builder 2.0

SQL Server 2008 Report Builder 2.0 SQL Server 2008 Report Builder 2.0 Installation et utilisation de Report Builder 2.0 Dans le cadre de la création de rapports pour SQL Server Reporting Services 2008, un outil est disponible, Report Builder

Plus en détail

INSTALLATION DE L'APPLICATION ITASTE DU DIRECTEUR SUR VOTRE POSTE SEVEN ACCÉDER À LA BASE DE DONNÉES ITASTE AVEC SQL SERVER MANAGEMENT STUDIO

INSTALLATION DE L'APPLICATION ITASTE DU DIRECTEUR SUR VOTRE POSTE SEVEN ACCÉDER À LA BASE DE DONNÉES ITASTE AVEC SQL SERVER MANAGEMENT STUDIO INSTALLATION DE L'APPLICATION ITASTE DU DIRECTEUR SUR VOTRE POSTE SEVEN ACCÉDER À LA BASE DE DONNÉES ITASTE AVEC SQL SERVER MANAGEMENT STUDIO Lancez SQL Server Management Studio Express, parcourez tous

Plus en détail

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012

Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 Rapport de Projet Vincent Sallé - Steven Thillier - Jeremy Torres Le deviseur Cs2icar Cs2i 9 avril 2012 VS - ST - JT Adresse électronique : jrmy.torres@gmail.com Cs2i Sommaire Étude préalable 2 Contexte

Plus en détail

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013»

Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» Résumé du document «Programmes des classes préparatoires aux Grandes Écoles ; Discipline : Informatique ; Première et seconde années - 2013» I Objectifs Niveau fondamental : «on se fixe pour objectif la

Plus en détail

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection Introduction Ce TP a pour but d analyser un outil d injection SQL, comprendre les vulnérabilités d une BD et de mettre en œuvre une attaque par injection SQL. Prise en main du logiciel SQLMap est un outil

Plus en détail

Internet Marketing Manager

Internet Marketing Manager L Internet Marketing Manager est un outil informatique facile à utiliser et moderne pour la conception et la gestion des processus marketing en-ligne et l optimisation de la présence sur Internet des entreprises.

Plus en détail

Intégration de données

Intégration de données Intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan Objectifs, principes, enjeux, applications Architectures d intégration de données Médiateurs et entrepôts Traitement

Plus en détail

Cours Microsoft. Cours en ligne Analyste programmeur Microsoft. Académie Libre info@academielibre.fr

Cours Microsoft. Cours en ligne Analyste programmeur Microsoft. Académie Libre info@academielibre.fr Cours Microsoft Cours en ligne Analyste programmeur Microsoft Académie Libre info@academielibre.fr Programme général du Cours Microsoft Module 1 Les bases de la programmation Unité 1 Introduction à la

Plus en détail

Business Intelligence avec Excel, Power BI et Office 365

Business Intelligence avec Excel, Power BI et Office 365 Avant-propos A. À qui s adresse ce livre? 9 1. Pourquoi à chaque manager? 9 2. Pourquoi à tout informaticien impliqué dans des projets «BI» 9 B. Obtention des données sources 10 C. Objectif du livre 10

Plus en détail

Thomas Petillon. les Cahiers du. Programmeur ASP.NET. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11210-6

Thomas Petillon. les Cahiers du. Programmeur ASP.NET. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11210-6 Thomas Petillon les Cahiers du Programmeur ASP.NET ISBN : 2-212-11210-6 Avant-propos Quel est l objectif de cet ouvrage? Les développeurs Web ont probablement tous entendu parler d ASP.NET. Néanmoins,

Plus en détail

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse A Spring IDE Bien que Spring mette à disposition d intéressants mécanismes afin d améliorer l architecture des applications Java EE en se fondant sur l injection de dépendances et la programmation orientée

Plus en détail

Visual Studio Ultimate 2013

Visual Studio Ultimate 2013 Ultimate 2013 Microsoft Ultimate 2013 Des outils sophistiqués pour transformer vos idées en applications performantes et de grande qualité. Microsoft Ultimate 2013 vous offre l environnement de développement

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement des applications client/serveur TDI2 2012/2013 Formateur:M.AZZI

Module 19: Développement et déploiement des applications client/serveur TDI2 2012/2013 Formateur:M.AZZI Module 19: Développement et déploiement des applications client/serveur TDI2 2012/2013 Formateur:M.AZZI Intégrer les accès aux données dans le client en mode connecté. ADO.NET ADO.NET est constitué d un

Plus en détail

Action de formation: SQL Server Business Intelligence & Data Warehouse

Action de formation: SQL Server Business Intelligence & Data Warehouse Action de formation: SQL Server Business Intelligence & Data Warehouse Contenu : Integration Services Présentation de Management Studio - Présenter les différentes tâches de SSMS - Structure des serveurs

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET Module SLAM4 Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais Table des matières 1 But... 3 2 Les bases :... 3 3 Utilisation d'une classe : Instanciation...3

Plus en détail

TD n 1 : Architecture 3 tiers

TD n 1 : Architecture 3 tiers 2008 TD n 1 : Architecture 3 tiers Franck.gil@free.fr 27/10/2008 1 TD n 1 : Architecture 3 tiers 1 INTRODUCTION Ce TD, se propose de vous accompagner durant l installation d un environnement de développement

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation Manuel d installation Copyright 1994-2012, Apsynet S.A. Tous droits réservés. Apsynet, Computer Inventory Manager, Cim Intranet Suite, Apsynet Visual Directory et CIM DataCenter sont des marques déposées

Plus en détail

Valentin Belinsky. Conseil, Assistance, Formation. 14, rue Fantin Latour 75016 Paris TEL : 01 46 47 77 92. Port: 06 62 04 77 92

Valentin Belinsky. Conseil, Assistance, Formation. 14, rue Fantin Latour 75016 Paris TEL : 01 46 47 77 92. Port: 06 62 04 77 92 Visual Basic Excel VBA, Access Valentin Belinsky Conseil, Assistance, Formation 14, rue Fantin Latour 75016 Paris TEL : 01 46 47 77 92 Port: 06 62 04 77 92 E-mail : vb@belinsky.fr ( http://www.belinsky.fr

Plus en détail

Questionnaire : POO.NET (C#) - 2009-2010

Questionnaire : POO.NET (C#) - 2009-2010 Questionnaire : POO.NET (C#) - 2009-2010 1. Expliquez l intérêt d utiliser simultanément les environnements de développement Visual Studio et Expression Blend pour créer une application «Silverlight».

Plus en détail

Application de gestion de tâche

Application de gestion de tâche Université de Montpellier 2 Rapport TER L3 Application de gestion de tâche Tuteur : M. Seriai Participant : Cyril BARCELO, Mohand MAMMA, Feng LIU 1 er Fevrier 2015 26 Avril 2015 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

FileMaker 12. Guide ODBC et JDBC

FileMaker 12. Guide ODBC et JDBC FileMaker 12 Guide ODBC et JDBC 2004-2012 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054 FileMaker et Bento sont des marques commerciales de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.1.0 du 31/01/2015 Table des matières Présentation d

Plus en détail

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes Portail du Consommateur Guide d utilisation Du dépôt de requêtes Sommaire 1. CONNEXION A L APPLICATION DE GESTION DES REQUETES :... 3 2. INSCRIPTION AU DEPOT DE REQUETE :... 4 3. DEPOT D UNE NOUVELLE REQUETE

Plus en détail

Module : Bases techniques pour l informatique

Module : Bases techniques pour l informatique Développeur Logiciel Module : Bases techniques pour l informatique Etre capable de naviguer dans le monde culturel de l'informaticien. Savoir utiliser les outils bureautiques et internet. Algèbre de Boole.

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Créer un rapport pour Reporting Services

Créer un rapport pour Reporting Services Créer un rapport pour Reporting Services Comment créer des rapports pour SSRS Maintenant que nous avons vu que la version de SQL Server 2005 Express Edition with Advanced Services intègre SQL Server Reporting

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

avec nos solutions spécialisées pour la microfinance et ses institutions coopératives Big Data

avec nos solutions spécialisées pour la microfinance et ses institutions coopératives Big Data avec nos solutions spécialisées pour la microfinance et ses institutions coopératives Big Data Historique de Big data Jusqu à l avènement d Internet et surtout du Web 2.0 il n y avait pas tant de données

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Microsoft TechNet - Les End Points ou points de terminaison

Microsoft TechNet - Les End Points ou points de terminaison Page 1 sur 5 Plan du site Accueil International Rechercher sur Microsoft France : Ok Accueil TechNet Produits & Technologies Solutions IT Sécurité Interoperabilité Déploiement des postes de travail Scripting

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

BAT 4 Polytech Nice. Cours Environnement Logiciel puis Internet, Services et Réseaux en BAT4. Vérification des effectifs, Appel Sur EDT

BAT 4 Polytech Nice. Cours Environnement Logiciel puis Internet, Services et Réseaux en BAT4. Vérification des effectifs, Appel Sur EDT BAT 4 Polytech Nice Cours Environnement Logiciel puis Internet, Services et Réseaux en BAT4 Vérification des effectifs, Appel Sur EDT Une consigne : prenez des notes pendant les cours! Les supports ne

Plus en détail

1 Introduction à l infrastructure Active Directory et réseau

1 Introduction à l infrastructure Active Directory et réseau 1 Introduction à l infrastructure Active Directory et réseau Objectifs d examen de ce chapitre Ce premier chapitre, qui donne un aperçu des technologies impliquées par la conception d une infrastructure

Plus en détail

Rocket AS v6.3. Les bénéfices de l optimisation

Rocket AS v6.3. Les bénéfices de l optimisation Rocket AS v6.3 Les bénéfices de l optimisation Qu est-ce que Rocket AS? Rocket AS pour IBM System z assure la visualisation de requêtes, de rapports, de données et le développement d applications rapides

Plus en détail

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION :

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION : TP1 : Microsoft Access INITITIATION A ACCESS ET CREATION DE TABLES INTRODUCTION Une base de données est un conteneur servant à stocker des données: des renseignements bruts tels que des chiffres, des dates

Plus en détail

Développement C# avec Visual Studio

Développement C# avec Visual Studio L institut de formation continue des professionnels du Web Développement C# avec Visual Studio Référence formation : Durée : Prix conseillé : Csharp5 5 jours (35 heures) 2 420 HT (hors promotion ou remise

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

Installer Joomla. 2013 Pearson France Joomla! Le guide officiel Jennifer Marriott, Elin Waring

Installer Joomla. 2013 Pearson France Joomla! Le guide officiel Jennifer Marriott, Elin Waring 3 Installer Joomla Dans ce chapitre, nous procéderons au téléchargement et à l installation manuelle de Joomla, et nous expliquerons la configuration de base. Les captures d écran et les instructions font

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR)

CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR) CORRECTION D UN BUG (INTERACTION DEVELOPPEUR/TESTEUR) 1 Correction d un bug (interaction développeur/testeur) Sommaire Avertissement...2 Aperçu...3 1. Résolution du problème...4 Triage et affectation de

Plus en détail