Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 A F D T E C H N O L O G I E S CONSULTING & MANAGED SOLUTIONS Principe et fonctionnement des systèmes de sauvegarde

2 Sommaire 1 Définition de la sauvegarde 2 Critères de choix 3 Stratégies de sauvegarde 3.1 Sauvegarde sur serveur 3.2 Sauvegarde sur système client 3.3 Sauvegarde sur Internet 4 Méthodes de sauvegarde les plus courantes 4.1 Mécanisme 4.2 Sauvegarde complète 4.3 Sauvegarde différentielle 4.4 Sauvegarde incrémentale 5 Sécurité et Archivage 5.1 Sécurité 5.2 Archivage 6 Solutions de sauvegarde 7 Liens utiles

3 1 Définition de la sauvegarde En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique. Les copies de sûreté sont utiles principalement à deux choses : Restaurer un système informatique dans un état de fonctionnement suite à un incident perte d'un support de stockage tel que disque dur, bande magnétique, etc., ou de tout ou partie des données qu'il contient. Faciliter la restauration d'une partie d'un système informatique (un fichier, un groupe de fichiers, etc.) suite à une suppression accidentelle ou à une modification non désirée. Sauvegarde: technique la plus fréquente est la recopie des données sur un support indépendant du système initial (ordinateur local, serveur, etc.). Restauration : opération inverse qui consiste à réutiliser les données sauvegardées. Stockage : données sauvegardées en attente d'une éventuelle restauration.

4 2 Critères de choix Le choix d'une technique de sauvegarde se fera en prenant en compte : la capacité de stockage du support (le volume d'information), la vitesse de sauvegarde, la fiabilité du support (notamment après une longue période de stockage), la simplicité de classement, la facilité à restaurer les données, et bien sûr le coût de l'ensemble. Intervient également la possibilité de sélectionner les données à sauvegarder. Pour les grands systèmes de sauvegarde, il faut tenir compte de critères physiques : volume physique des supports de stockage, poids, sensibilité à la température, à l'humidité, à la poussière, à la lumière.

5 Sommaire 3 Stratégies de sauvegarde 3.1 Sauvegarde sur serveur 3.2 Sauvegarde sur système client 3.3 Sauvegarde sur Internet

6 3 Stratégies de sauvegarde On distingue deux types de sauvegarde : la sauvegarde sur poste client, la sauvegarde sur serveur. même nature d'information (la donnée informatique) et ont le même objectif (protéger l'information), mais les méthodes de sauvegarde diffèrent pour plusieurs raisons.

7 3 Stratégies de sauvegarde Poste client : les données sur poste client sont réputées moins importantes que les données gérées sur des systèmes centraux, les utilisateurs sont moins sensibilisés au risque de perte de données que les professionnels de l'informatique, ils ont également moins de formations sur les techniques de sauvegarde, les moyens techniques sont moins développés sur poste client que sur serveur, même si des progrès importants ont été réalisés ces dernières années (chute du rapport coût/volume des supports de sauvegarde, simplification des interfaces de sauvegarde, sauvegarde sans intervention de l'utilisateur, etc.) "Backup" des postes clients reste marginal. Cependant les entreprises, en généralisent l'usage du partage des ressources en réseau.

8 3.1 Sauvegarde sur serveur La sauvegarde consiste à assurer la continuité d'activité d'un système informatique ou, en cas de défaillance, son redémarrage le plus vite possible. Cette démarche est souvent formalisée dans un document : "PRA" (plan de reprise d'activité) ou le "PS" (plan de secours), Ils font appel : À des automatismes (ex. donner l'alerte en cas de coupure de courant ou de perte d'accès à une unité de stockage) À des gestes manuels (ex. remplacer des bandes magnétiques défectueuses). Les serveurs ont depuis toujours requis des supports à grande capacité de stockage. la bande magnétique a longtemps été le principal vecteur, du fait de sa grande capacité, de son coût faible (par rapport aux autres supports), de sa capacité de réutilisation et de sa relative stabilité au temps et à l'usure. les cartouches numériques (bandes magnétiques intégrées dans un boîtier plastique type DAT, DLT, SDLT, LTO), les disques durs et plus récemment les médias optiques, réinscriptibles ou non, tels que les CD-R, DVD-R ou formats similaires.

9 3.2 Sauvegarde sur système client Évolution du support : Au cours des années , le "backup" était la copie sur disquettes. Aujourd hui, disques optiques (CD-ROM ou DVD), clés USB. Évolution logiciel : Les ordinateurs intègrent des fonctions de sauvegarde : outils intégrés au système d'exploitation "points de restauration" que l'on peut exécuter avant d'installer un nouveau logiciel et qui remettront le système en l'état d'avant l'installation si l'utilisateur le demande. logiciels capables de faire une image parfaite du système à un moment donné image appelée un "ghost", mot qui signifie "fantôme" en anglais, cette image sera stockée sur l'ordinateur lui-même ou sur un support externe.

10 3.3 Sauvegarde sur Internet 1/2 Les copies de sûreté dites "en ligne" deviennent populaires et, avec la banalisation des connexions Internet à large bande et à haut débit, de plus en plus d utilisateurs recourent à ce type de service de sauvegarde. Principe : consiste à se connecter à un site Internet, appelé "hébergeur", et transférer ses données. Les avantages sont multiples : minimiser le risque de perte puisque le site est géré par un professionnel qui fait lui-même des sauvegardes ; accéder à ses données à partir de n'importe quel ordinateur connecté à Internet ; souvent le coût de cette prestation est modique, parfois même gratuit pour les petites sauvegardes.

11 3.3 Sauvegarde sur Internet 2/2 Les inconvénients majeurs : laisser ses données à disposition d'un tiers qui peut à loisir les consulter, les modifier, les dupliquer, les publier ou en faire commerce, les rendre indisponibles (cas des faillites, rachats de sites par des concurrents, ou différend commercial avec l'hébergeur). Un autre inconvénient vient des limites imposées sur le stockage ou la récupération des données : pour maîtriser l'usage de ses disques et de sa bande passante, un hébergeur peut limiter contractuellement son client à un volume de stockage ou de données consultées au-delà duquel il bloque l'accès aux données. Solutions : Des dispositions contractuelles viennent réguler ces risques mais elles ne peuvent empêcher l'hébergeur d'agir techniquement de façon malveillante. Une des parades à la consultation abusive consiste à crypter les données.

12 Sommaire 4 Méthodes de sauvegarde les plus courantes 4.1 Mécanisme 4.2 Sauvegarde complète 4.3 Sauvegarde différentielle 4.4 Sauvegarde incrémentale

13 4 Méthodes de sauvegarde les plus courantes 1/2 Sauvegarde complète : La plus simple est la sauvegarde complète, totale (appelée aussi "full backup") ; consiste à copier toutes les données à sauvegarder que celles-ci soient récentes, anciennes, modifiées ou non. La synthétique (appelée aussi "synthetic backup") combine la dernière sauvegarde intégrale des données sélectionnées et toutes les sauvegardes incrémentales intérêt et multiple ; permet d économiser les ressources du client et de déplacer la fenêtre de sauvegarde la journée. Ces méthodes sont : les plus fiables, mais les plus longues, et très coûteuses en terme d'espace disque. Afin de gagner en rapidité et en temps de sauvegarde, il existe des méthodes qui procèdent à la sauvegarde des seules données modifiées et/ou ajoutées entre deux sauvegardes totales.

14 4 Méthodes de sauvegarde les plus courantes 2/2 Sauvegardes plus rapide : La sauvegarde différentielle La sauvegarde incrémentale Inconvénients : Restauration plus longue et plus fastidieuse Nécessite : restaurer la dernière sauvegarde complète. fichiers supprimés entretemps seront également restaurés.

15 4.1 Mécanisme Pour différencier ces différentes méthodes de sauvegarde/archivage (complète, incrémentale, différentielle) Mécanisme mis en place est l'utilisation d'un marqueur d'archivage. Chaque fichier possède ce marqueur d'archivage, qui est positionné à "vrai" lorsque l'on crée ou modifie un fichier. Exemple : "Je viens d'être modifié ou créé : je suis prêt à être archivé donc je positionne mon marqueur à vrai". Ce marqueur est appelé aussi : attribut d'archivage, bit d'archivage.

16 4.2 Sauvegarde complète 1/2 Sauvegarde complète : Bit d'archivage Remise à "0" de l'attribut du fichier. Pour mémoriser le fait que le fichier a été enregistré. Gestion de la date Mémorisation de la date de la dernière sauvegarde de façon à pouvoir différencier les fichiers qui ont été sauvegardés des autres (date de dernière modification). Lors d'une sauvegarde complète, tous les fichiers sont sauvegardés, indépendamment de la position du marqueur (vrai ou faux). Une fois le fichier archivé, celui-ci se voit attribuer la position de son marqueur (ou son bit) à "faux" (ou à "0").

17 4.2 Sauvegarde complète 2/2 Sauvegarde intégrale synthétique. permet d'accomplir une sauvegarde intégrale sur un nouveau support sans impliquer le client. Type «restauration vers sauvegarde» qui consolide les sauvegardes précédentes sur une nouvelle bande. Une sauvegarde synthétique ne collecte aucune donnée sur le client et ce n'est donc pas un substitut aux sauvegardes normalement planifiées. La restauration requiert la spécification d'un repère chronologique avant la synthèse complète et l'heure de la sauvegarde intégrale synthétique. Exemple : 1. Si on planifie une sauvegarde intégrale synthétique, 2. Immédiatement suivie par une sauvegarde intégrale normale sur un nouveau support, 3. Alors on peut isoler une copie complète sur un jeu de bande(s) pour export et stockage hors site (Anti Feu).

18 4.3 Sauvegarde différentielle 1/2 La sauvegarde différentielle : effectue une copie des fichiers créés ou modifiés depuis la dernière sauvegarde complète, quelles que soient les sauvegardes intermédiaires. La sauvegarde complète du jour J sert de référence pour : identifier les fichiers créés, modifiés ou ajoutés, et ainsi ne sauvegarder que ces derniers du jour J+1 au jour J+6. La restauration faite à partir de ce type de sauvegarde nécessite la recopie sur disque de la dernière sauvegarde complète et de la sauvegarde différentielle la plus récente.

19 4.3 Sauvegarde différentielle 2/2 Exemple : Si la restauration se porte sur un disque complet qui a été sauvegardé le jour J+2, On doit alors recopier sur disque la sauvegarde complète du jour J La sauvegarde différentielle du jour J+2 afin d'avoir la dernière version des données. Cependant lorsqu'il s'agit de la restauration d'un fichier ou d'un répertoire qui a été sauvegardé le jour J+2 seule la dernière sauvegarde, ici la différentielle, est utile. Détail technique : Lors d'une sauvegarde différentielle, tous les fichiers dont le marqueur est à "vrai" sont sauvegardés. Une fois le fichier archivé, celui-ci garde la position de son marqueur tel qu'il l'avait avant la sauvegarde.

20 4.4 Sauvegarde incrémentale 1/2 La sauvegarde incrémentale : Sauvegarde les fichiers créés ou modifiés depuis la dernière sauvegarde quel que soit son type (complète, différentielle ou incrémentale). Détail technique : Lors d'une sauvegarde incrémentale, tous les fichiers dont le marqueur est à "vrai" sont sauvegardés. Une fois le fichier archivé, celui-ci se voit attribué la position de son marqueur à "faux".

21 4.4 Sauvegarde incrémentale 2/2 Exemple : Une sauvegarde complète est réalisée le jour J. Le jour J+1, la sauvegarde incrémentale est réalisée par référence au jour J. Le jour J+2, la sauvegarde incrémentale est réalisée par référence au jour J+1. Et ainsi de suite. Si la restauration se porte sur un disque complet qui a été sauvegardé le jour J+4, On doit alors recopier sur disque la sauvegarde du jour J et les sauvegardes incrémentales des jours J+1, J+2, J+3 et J+4 afin d'obtenir la dernière version de la totalité des données. Cependant lorsqu'il s'agit de la restauration d'un fichier ou d'un répertoire qui a été sauvegardé le jour J+3, seule la dernière sauvegarde, ici l'incrémentale, est utile.

22 Sommaire 5 Sécurité et Archivage 5.1 Sécurité Sécurité des systèmes d'information Sécurité des données Sécurité de l information Politique de sécurité 5.2 Archivage

23 5 Sécurité et Archivage Sécurité : Tenter de sécuriser un système d'information revient à essayer de se protéger contre les risques liés à l'informatique pouvant avoir un impact sur la sécurité de celui-ci, ou des informations qu'il traite. Archivage électronique en France : L'archivage électronique de documents doit être envisagé sous plusieurs angles : conserver une trace d'opérations et de contrats effectués dans le passé. Il doit alors suivre certaines procédures, encadrées par la loi et les normes, afin que les archives puissent avoir valeur de preuve. capitaliser une expérience scientifique et technique, pour une réutilisation future de résultats. porter atteinte au respect de la vie privée s'il conserve trop longtemps des données à caractère personnel, surtout lorsque ces données sont mal protégées des intrusions extérieures. C'est à ce titre qu'intervient la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) et la loi informatique et libertés.

24 5.1.1 Rappel des concepts de sécurité de système d'information En sécurité de l'information plusieurs aspects, qui sont liés aux données : La confidentialité, L'intégrité, La disponibilité. La norme ISO mentionne également la «non-répudiation», l'authentification, et la gestion de la preuve (imputabilité) : L'authentification correspond à l'une des trois phases du contrôle d'accès, Dans le domaine de la confidentialité, notion d'authenticité qui n'est pas liée directement au contrôle d'accès : il s'agit pour celui qui consulte une donnée, de se convaincre de l'identité de l'émetteur ou du créateur de la donnée. La non-répudiation vise à empêcher que l'auteur d'une donnée puisse prétendre ensuite qu'il n'en est pas l'auteur impliquant l'intégrité. La gestion de la preuve (imputabilité) concerne tous les aspects de la sécurité des systèmes d'information.

25 5.1.2 Quelques aspects de la sécurité des données Une protection efficace du patrimoine informationnel nécessite avant tout une étude approfondie du cadre juridique. important de prendre conscience qu'il existe une hiérarchie dans la réglementation. Par exemple, dans l'union européenne, les directives européennes priment sur les lois des États membres (hiérarchie des normes). Croiser cette étude juridique avec : la définition des profils de personnes qui manipulent des documents électroniques sur un même ensemble de données avec un niveau commun de sécurité informatique (notamment la confidentialité), l'identification des données sensibles ("actifs"). Il est nécessaire de bien structurer à la fois les données et les communautés de pratique, qui ont en commun le domaine d'activité et le niveau de sécurité. C'est un aspect important de la gestion de contenu. On doit utiliser les métadonnées d'une façon normalisée avec un registre de métadonnées. On doit examiner comment intervient chaque élément dans la sécurité, ainsi que les raffinements associés, comme par exemple : identifiant et certificat électronique associé, nature du document, portée du document, droits, audience, etc.

26 5.1.3 Sécurité information 1/2 Le terme «système informatique» désigne : Tout système dont le fonctionnement fait appel, d'une façon ou d'une autre, à l'électricité et destiné à élaborer, traiter, stocker, acheminer ou présenter de l'information. Les systèmes d'information s'appuient en règle générale sur des systèmes informatiques pour leur mise en œuvre. Ils comprennent les données de télécommunications (voix analogique, voix sur IP ) et dans certains cas, les données sur papier. De tels systèmes se prêtent à des menaces de types divers : susceptibles d'altérer ou de détruire l'information (on parle d'«intégrité de l'information»), ou de la révéler à des tiers qui ne doivent pas en avoir connaissance (on parle de «confidentialité de l'information»), ou bien de porter atteinte à sa disponibilité (on parle alors de «disponibilité du système»). Depuis les années 1970, l'accès rapide aux informations, la rapidité et l'efficacité des traitements, les partages de données et l'interactivité ont augmenté de façon considérable.

27 5.1.3 Sécurité information 2/2 Certaines de ces menaces peuvent : Causer d'importants dommages financiers. plusieurs milliards de dollars US ver Code Red. vol de numéros de cartes de crédit. Bris de sécurité informatique tort à la vie privée d'une personne en diffusant des informations confidentielles sur elle. Nuire à l'image même du propriétaire du système d'information. Des techniques répandues de «defacing» (une refonte d'un site web) permettent à une personne mal intentionnée de mettre en évidence des failles de sécurité sur un serveur web. Ces personnes peuvent aussi profiter de ces vulnérabilités pour diffuser de fausses informations sur son propriétaire (on parle alors de désinformation).

28 5.1.4 Politique de sécurité La sécurité des systèmes d'information se cantonne : à garantir les droits d'accès aux données et ressources d'un système, en mettant en place des mécanismes d'authentification et de contrôle. Ces mécanismes permettent d'assurer que les utilisateurs des dites ressources possèdent uniquement les droits qui leurs ont été octroyés. La sécurité informatique doit toutefois être étudiée de telle manière : à ne pas empêcher les utilisateurs de développer les usages qui leur sont nécessaires, et de faire en sorte qu'ils puissent utiliser le système d'information en toute confiance. Dans un premier temps une politique de sécurité : élaborer des règles et des procédures, installer des outils techniques dans les différents services de l'organisation (autour de l'informatique) ; définir les actions à entreprendre et les personnes à contacter en cas de détection d'une intrusion ; sensibiliser les utilisateurs aux problèmes liés à la sécurité des systèmes d'informations. La politique de sécurité est l'ensemble des orientations suivies par une entité en terme de sécurité. À ce titre, elle se doit d'être élaborée au niveau de la direction de l'organisation concernée, car elle concerne tous les utilisateurs du système.

29 5 Archivage Fichiers d'archive en informatique : utilisé en informatique pour la réunion en un seul fichier de nombreux autres fichiers. se prête à la mise à jour, au stockage ou au transfert par réseau. L'archivage peut être : simple (format tar, par exemple), combiné avec du compactage (tar.gz, tar.bz2, zip, rar, ace etc.) Pour une archive informatique de longue durée : s'assurer autant que possible de l'indépendance de l'information par rapport à son format. par exemple pour des données archivées pour 20 ans Risque : Format natif pour lequel le programme associé risque de ne plus être disponible, Système d'exploitation ne sera plus opérationnel. Solution : Stocker l'information sous forme de texte.

30 6 Solutions de sauvegarde 6.1 Solutions commerciales 6.2 Gratuites et/ou libres 6.3 Exemple d architecture de sauvegarde

31 6.1 Solution commerciales Time Navigator constitue la plate-forme de protection de données multiniveaux. NetBackup assure une protection des données dans les environnements UNIX, Windows, Linux et NetWare. Backup Avenue Solution de sauvegarde et d'archivage de données via Internet basée sur la technologie IBM TSM pour l'entreprise. Kiwi Backup Solution de sauvegarde en ligne et serveur de sauvegarde. Technologie française de sauvegarde incrémentale octet. Steekup est une solution grand public de sauvegarde et restauration de fichiers. Beemo Technologie est une solution de sauvegarde en locale et à distance vers deux centres de stockage.

32 6.2 Gratuites et/ou libres Cobian Backup est une solution de sauvegarde très complète et gratuite UltraBackup est une solution gratuite de sauvegarde et restauration de fichiers. Un HowTo en français sur le logiciel libre de synchronisation et de sauvegarde Unisson Backuppc est un logiciel libre de sauvegardes informatiques publié sous licence GPL. AMANDA est un logiciel de sauvegarde et de récupération de données. Il permet de mettre en place un serveur pour la sauvegarde d'une ou de plusieurs machines, sur bandes ou sur disques. Bacula est un ensemble de programmes qui vous permet de gérer vos sauvegardes, restaurations ou vérifications de données d'un ordinateur sur un réseau hétérogène.

33 6.3 Exemple d architecture de sauvegarde Switch SAN

34 Logiciel de sauvegarde : TINA

35 Logiciel de sauvegarde : NetBackup

36 Liens utiles Legifrance : codes et lois. Site de l'afnor : résumé et sommaire des normes. Site de la direction des archives de France, pages sur les archives électroniques CNIL : La loi informatique et libertés

37 Conclusion La sauvegarde a longtemps été réservée aux serveurs mais aujourd hui avec l explosion des capacités des utilisateurs de PC, ils sont aussi demandeurs de sauvegarde. Ainsi le marché de la sauvegarde individuel est en complète évolution. Avec des offres logiciels et matériels dédiés

38 Questions / réponses Merci!

Architecture des ordinateurs. Environnement Windows : sauvegarde

Architecture des ordinateurs. Environnement Windows : sauvegarde Architecture des ordinateurs Environnement Windows : sauvegarde 1/14 Table des matières 1.Introduction...3 a)objectifs...3 b)critères de choix...3 c)stratégies de sauvegarde...3 2.La source...4 a)sauvegarde

Plus en détail

Date : 01/10/12 Cours SISR1 Greta Lycée La Tournelle La Garenne Colombes

Date : 01/10/12 Cours SISR1 Greta Lycée La Tournelle La Garenne Colombes SISR1 Maintenance des accès utilisateurs Backup & Restore En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans

Plus en détail

Solutions de Sauvegarde

Solutions de Sauvegarde Situations professionnelles n 2 Solutions de Sauvegarde Texte descriptif : Mise en place d'une solution de sauvegarde Fiche de sauvegarde Fiche de restauration Guide utilisateur sur les types de sauvegarde

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Cadre législatif et règlementaire Code du patrimoine Code général des collectivités territoriales Décret n 79-1037 du 3 décembre 1979 modifié relatif à la compétence des services d publics et à la coopération

Plus en détail

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sauvegarde Version 1.0 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sommaire I. Introduction... 3 II. Définition de la sauvegarde... 3 III. Stratégie de sauvegarde... 3 IV. Types de sauvegarde... 4 A. La sauvegarde

Plus en détail

LES COPIES DE SÛRETÉ SONT UTILES PRINCIPALEMENT À DEUX CHOSES : Le choix d'une technique de sauvegarde se fera en prenant en compte :

LES COPIES DE SÛRETÉ SONT UTILES PRINCIPALEMENT À DEUX CHOSES : Le choix d'une technique de sauvegarde se fera en prenant en compte : SAUVEGARDE - BACK UP En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique. Par extension et par emprunt

Plus en détail

Sauvegarde et archivage

Sauvegarde et archivage Les Fiches thématiques Jur@tic Sauvegarde et archivage de vos données informatiques Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi SAUVEGARDER SES DONNÉES? Quels que soient vos usages des outils informatiques,

Plus en détail

Fonctionnalités d Acronis :

Fonctionnalités d Acronis : Sommaire Introduction... 2 Fonctionnalités d Acronis :... 2 Concepts de base d'acronis True Image Home... 3 Version d Acronis... 4 Configuration requise pour Acronis True Image Home 2015... 4 Systèmes

Plus en détail

Sauvegarder Bcdi (réseau Novell / Gespere)

Sauvegarder Bcdi (réseau Novell / Gespere) Sauvegarder Bcdi (réseau Novell / Gespere) Remarque importante : dans l'académie, l'installation du logiciel Bcdi est faite sous Novell avec l'interface Gespere dont la dernière version en fin d'année

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

Fiche produit. Septembre 2010. Kiwi Pro en quelques mots

Fiche produit. Septembre 2010. Kiwi Pro en quelques mots Septembre 2010 Fiche produit La solution Kiwi Pro a été spécialement conçue pour répondre aux besoins les plus exigeants en terme de fiabilité et de performance, avec une capacité de traitement optimale

Plus en détail

Conservation des documents numériques

Conservation des documents numériques Conservation des documents numériques Qu'est ce qu'un document numérique? Matthieu GIOUX matthieu.gioux@bnf.fr Contexte de la préservation des documents numériques Une croissance en expansion Développement

Plus en détail

Chapitre 5 La sécurité des données

Chapitre 5 La sécurité des données 187 Chapitre 5 La sécurité des données 1. Les risques de perte des données La sécurité des données La sauvegarde des données est essentielle pour une entreprise, quelle que soit sa taille, à partir du

Plus en détail

Backup. Solution de sauvegarde en ligne pour les professionnels LE PARTENAIRE SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE!

Backup. Solution de sauvegarde en ligne pour les professionnels LE PARTENAIRE SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE! Backup Solution de sauvegarde en ligne pour les professionnels LE PARTENAIRE SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE! Qu est-ce-que la télésauvegarde Backup? La télésauvegarde Backup est un service automatique qui

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Atelier sauvegarde de données

Atelier sauvegarde de données Atelier sauvegarde de données Formation COCSSI 25 mars 2014 Introduction Pierre Vincens Des incidents... Des incidents multiples Dégâts dans l'environnement Vol ou perte de matériel Panne de matériel Erreurs

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2

1. Introduction... 2. 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2. Avantages... 2 Guide de démarrage rapide : moteur Zip Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avantages, fonctionnalités, limitations et configuration requise... 2 Avantages... 2 Fonctionnalités spécifiques au moteur Zip de

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE Définitions : Dernière version en date du 21 Avril 2011 Activation du Service : L activation du Service intervient à compter de la

Plus en détail

Sauvegarde des données au LAAS

Sauvegarde des données au LAAS Sauvegarde des données au LAAS Laurent Blain, LAAS-CNRS 1 Configuration Technique 1 Serveur de sauvegarde connecté à une bibliothèque de bandes 1 bibliothèque Qualstar 88132 3 lecteurs LTO-2 100 bandes

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

Installation de Bâtiment en version réseau

Installation de Bâtiment en version réseau Installation de Bâtiment en version réseau 1. CONFIGURATION LOGICIEL ET MATERIELS Version du logiciel : Systèmes validés : Protocoles validés : Bâtiment 2009 V10.0.0 et supérieure Sur le serveur : Windows

Plus en détail

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique Protection des Systèmes d Information: Aspects Juridiques Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Introduction La décentralisation des

Plus en détail

neobe Backup Tel. 0953 7000 30 service de télésauvegarde informatique LE PARTENAIRE SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE

neobe Backup Tel. 0953 7000 30 service de télésauvegarde informatique LE PARTENAIRE SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE neobe Backup service de télésauvegarde informatique LE PARTENAIRE SECURITE DE VOTRE ENTREPRISE Qu est-ce-que la télésauvegarde? Un service automatique qui sauvegarde vos fichiers informatiques dans 2 datacenters

Plus en détail

PROFIL TIC ET INFORMATIONNEL DES ÉLÈVES Techniques d intervention en loisir 0.1 UTILISER UN POSTE DE TRAVAIL

PROFIL TIC ET INFORMATIONNEL DES ÉLÈVES Techniques d intervention en loisir 0.1 UTILISER UN POSTE DE TRAVAIL Habileté 0 : Maîtriser l environnement de travail 0.1.1.1 Expliquer comment l'information est codée dans un ordinateur. 0.1.1.1.1 Utiliser les valeurs, les noms et les symboles des unités de mesure de

Plus en détail

Projet Storebox. Livre blanc Swisscom (Suisse) SA

Projet Storebox. Livre blanc Swisscom (Suisse) SA Projet Storebox Livre blanc Swisscom (Suisse) SA Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 Différence entre synchronisation et sauvegarde... 3 Quelle méthode utiliser?... 3 Situation initiale... 4 Enjeux...

Plus en détail

J'ai un patrimoine électronique à protéger

J'ai un patrimoine électronique à protéger J'ai un patrimoine électronique à protéger Je ne sais plus ou mettre mes fichiers «J'ai de grandes volumes des fichiers et je ne sais plus vraiment comment faire pour bien les conserver.» «Les produits

Plus en détail

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur Arsys Backup Online Guide de l utilisateur 1 Index 1. Instalation du Logiciel Client...3 Prérequis...3 Installation...3 Configuration de l accès...6 Emplacement du serveur de sécurité...6 Données utilisateur...6

Plus en détail

Sauvegardes sous Windows 2003 server. 2. Comment effectuer une sauvegarde?

Sauvegardes sous Windows 2003 server. 2. Comment effectuer une sauvegarde? Sauvegardes sous Windows 2003 server http://www.supinfo-projects.com/fr/2005/save%5f2003/2/ 2. Comment effectuer une sauvegarde? 2.1. En utilisant l'assistant sauvegarde (avancé) Cette partie du document

Plus en détail

4.Fichiers photos: acquisition et classement

4.Fichiers photos: acquisition et classement 4.Fichiers photos: acquisition et classement Moyens d acquisition: L APN peut être connecté par port USB au PC; les photos peuvent être transférées depuis la carte mémoire vers le disque dur de l ordinateur

Plus en détail

User Manual Version 3.6 Manuel de l Utilisateur Version 2.0.0.0

User Manual Version 3.6 Manuel de l Utilisateur Version 2.0.0.0 User Manual Version 3.6 Manuel de l Utilisateur Version 2.0.0.0 User Manuel Manual de l Utilisateur I EasyLock Manuel de l Utilisateur Table des Matières 1. Introduction... 1 2. Configuration Requise...

Plus en détail

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre La tendance actuelle vers une conception distribuée de l entreprise, avec des agences, des centres de

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail

Avantages de l'archivage des e-mails

Avantages de l'archivage des e-mails Avantages de l'archivage des e-mails En plus d'être l'un des plus importants moyens de communication actuels, l'e-mail est aussi l'une des sources d'information les plus complètes et précieuses. Or, les

Plus en détail

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5

Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Description du logiciel Acronis Backup & Recovery 11.5 Restauration rapide : Sans avoir à réinstaller le système d'exploitation, ni les applications. Vous souhaitez restaurer un fichier, un courrier électronique

Plus en détail

Préambule. Remerciements

Préambule. Remerciements Préambule Remerciements - Catherine Dejancourt (UREC) - L UREC - IAP - IN2P3 (retransmission vidéo) - Catherine, Gilles et Jean-Yves - Les intervenants Définir une politique de sauvegarde pour garantir

Plus en détail

Solution de sauvegarde externalisée

Solution de sauvegarde externalisée Solution de sauvegarde externalisée POURQUOI BACK NET «Le choix d une stratégie de sauvegarde performante présente pour les entreprises d aujourd hui, un véritable enjeu en termes de viabilité.» Elle doit

Plus en détail

Qu est ce que le RAID?

Qu est ce que le RAID? LES SYSTEMES RAID PLAN Introduction : Qu est ce que le RAID? Quels sont les différents niveaux de RAID? Comment installer une solution RAID? Conclusion : Quelle solution RAID doit-on choisir? Qu est ce

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 2 Sommaire F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 Sommaire Chapitre 1: Prise en main...3 1.1 Gestion des abonnements...4 1.2 Comment m'assurer que mon ordinateur est protégé...4

Plus en détail

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne.

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Sync-A-BOX et Duplicati est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Les usages : Espace de stockage externe, accessible depuis n importe où. Utilisable comme lecteur logique avec

Plus en détail

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Pour les Macs exécutant Mac OS X en réseau Version du produit : 8.0 Date du document : avril 2012 Table des matières 1 À propos de ce guide...3

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

Archivage, sauvegarde et restauration pour une virtualisation réussie Gestion des informations unifiée pour les environnements d'entreprise Windows

Archivage, sauvegarde et restauration pour une virtualisation réussie Gestion des informations unifiée pour les environnements d'entreprise Windows Archivage, sauvegarde et restauration pour une virtualisation réussie Gestion des informations unifiée pour les environnements d'entreprise Windows Croissance exponentielle des informations non structurées

Plus en détail

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Réunion du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numériques) La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Anne Jean Antoine 17 janvier 2002 Le stockage est crucial... Á Les entreprises ont

Plus en détail

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT -----------------------------------------------------------------------

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- Enseignement Informatique Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- MP4: Communication en situation professionnelle. -----------------------------------------------------------------------

Plus en détail

3. Guide Technique Type de l «utilisateur»

3. Guide Technique Type de l «utilisateur» 3. Guide Technique Type de l «utilisateur» Sommaire 1. Préambule.......................... page 25 2. Champ d application................... page 25 3. Procédures de sécurité................. page 25 3.1

Plus en détail

Active Directory Sommaire :

Active Directory Sommaire : Active Directory Sommaire : Définition Ce qu'il permet A quoi sert-il? Principe de fonctionnement Structure Hiérarchie Schéma Qu'est ce qu'un service d'annuaire? Qu'elle est son intérêt? L'installation

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

AdBackup Laptop. Solution de sauvegarde pour flotte nomade. Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com

AdBackup Laptop. Solution de sauvegarde pour flotte nomade. Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com AdBackup Laptop Solution de sauvegarde pour flotte nomade Société Oodrive www.adbackup-corporatesolutions.com Sommaire Présentation d Oodrive...3 Carte d identité...3 Références clients...3 Les enjeux...4

Plus en détail

Une protection antivirus pour des applications destinées aux dispositifs médicaux

Une protection antivirus pour des applications destinées aux dispositifs médicaux Une protection antivirus pour des applications destinées aux dispositifs médicaux ID de nexus est idéale pour les environnements cliniques où la qualité et la sécurité des patients sont essentielles. Les

Plus en détail

CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES

CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES CONTEXTE Les ordinateurs portables, à cause de leur nature mobile, sont plus exposés à des risques particuliers. Nous abordons les risques majeurs,

Plus en détail

9 Sécurité et architecture informatique

9 Sécurité et architecture informatique 9 Sécurité et architecture informatique 1) Nom(s) du (des) système(s) d exploitation impliqués dans le traitement* : Windows Server 2008 R2 et CentOS 5 et 6. 2) Le système informatique est constitué :*

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup

Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup 11 De Le 13/08/2014 Version 2.0 1/22 I. Introduction Type de sauvegarde : Complète : Sauvegarde de tous les fichiers et dossiers d'une partition ou d'un dossier

Plus en détail

Sauvegarde. de données. Nos conseils de prise en main

Sauvegarde. de données. Nos conseils de prise en main Sauvegarde de données de prise en main Pourquoi sauvegarder? L espace de stockage de nos ordinateurs continue sans cesse d augmenter. Le nombre de données que nous y enregistrons est de plus en plus important,

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

Protéger les données et le poste informatique

Protéger les données et le poste informatique Protéger les données et le poste informatique Sommaire 1.Introduction 2.Sauvegarde de fichiers et de dossiers 2.1. Sélectionner des fichiers, des dossiers et des lecteurs en vue d'une sauvegarde 2.2. Sélectionner

Plus en détail

Addenda du Guide de l administrateur

Addenda du Guide de l administrateur Addenda du Guide de l administrateur Cet Addenda contient les ajouts et les modifications apportées au texte du Guide de l'administrateur VERITAS Backup Exec for Windows Servers. Les informations contenues

Plus en détail

PRONOTE 2010 hébergement

PRONOTE 2010 hébergement PRONOTE 00 hébergement INDEX-EDUCATION.COM NOS LOGICIELS FONT AVANCER L ÉCOLE Table des matières Démarrage Première connexion... 4 Gestion du certificat... 5 Démarrer L hébergement... 7 Se connecter avec

Plus en détail

Sage Start Archivage de fichiers Instructions. A partir de la version 2015 09.10.2014

Sage Start Archivage de fichiers Instructions. A partir de la version 2015 09.10.2014 Sage Start Archivage de fichiers Instructions A partir de la version 2015 09.10.2014 Table des matières 1.0 Introduction 3 1.1 Modules avec archivage de fichiers 3 1.2 Informations générales 3 1.2.1 Suppression

Plus en détail

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup Ce document répond aux questions les plus fréquentes sur CA ARCserve Backup r12.5. Pour en savoir plus sur les nouveautés de

Plus en détail

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES

SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES SAUVEGARDER SES DONNEES PERSONNELLES Il est important de sauvegarder son environnement système Windows ainsi que ses données personnelles. Nous verrons dans ce tutorial comment créer un point de restauration

Plus en détail

Sécurisation des données

Sécurisation des données Sécurisation des données 1 Sommaire Introduction Les données informatiques et ce qu il faut savoir. Comment faire? Les solutions. Démo Présentation de deux logiciels Conclusion Pour conclure ce qu il faut

Plus en détail

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Présentation Au moyen de ce guide, un utilisateur peut effectuer une mise à jour du micrologiciel sur les SSD Crucial Client

Plus en détail

Le 20/01/2015 Du 19/01/2015 au 27/02/2015. Dossier de choix

Le 20/01/2015 Du 19/01/2015 au 27/02/2015. Dossier de choix Magne Nicolas Stagiaire Le 20/01/2015 Du 19/01/2015 au 27/02/2015 Dossier de choix 1 Sommaire Mise en situation et besoin... page 3 Acronis... page 3 à 9 Système de sauvegarde windows... page 10 à 11 Driveimage

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

Annuaire : Active Directory

Annuaire : Active Directory Annuaire : Active Directory Un annuaire est une structure hiérarchique qui stocke des informations sur les objets du réseau. Un service d'annuaire, tel qu'active Directory, fournit des méthodes de stockage

Plus en détail

CA Business Service Insight

CA Business Service Insight CA Business Service Insight Manuel de contenu prédéfini ISO 20000 8.2.5 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"),

Plus en détail

Le plan de Sauvegarde

Le plan de Sauvegarde ERVICE NFORMATIQUE & EVELOPPEMENT Audit Etudes et réalisations Gestion de Parc Formations 15 Rue Gabriel Péri - 69270 COUZON au MONT d OR Tél : 04 72 42 21 36 Fax : 04 78 22 75 16 http://www.s-id.fr V2.0

Plus en détail

Configuration de la protection antivirus du côté utilisateur pour l OS Linux. Protégez votre univers

Configuration de la protection antivirus du côté utilisateur pour l OS Linux. Protégez votre univers Configuration de la protection antivirus du côté utilisateur pour l OS Linux Protégez votre univers Déploiement de la protection antivirus. Malheureusement, le système d'exploitation Linux n'inclut aucun

Plus en détail

INSTALLATION DE WINDOWS

INSTALLATION DE WINDOWS Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

LOT 3 : Logiciel de backup

LOT 3 : Logiciel de backup LOT 3 : Logiciel de backup http://redobackup.org/ Tous vos documents et paramètres seront restaurés à l état exact où ils étaient lors de la dernière sauvegarde prise. Redo Backup and Recovery est un CD,

Plus en détail

Pla. Introduction n. Conclusion. I. Le logiciel Alfresco. 2. Installation. II. Exemples d utilisation d Alfresco. III. Alfresco vs TeamViewer

Pla. Introduction n. Conclusion. I. Le logiciel Alfresco. 2. Installation. II. Exemples d utilisation d Alfresco. III. Alfresco vs TeamViewer Houij Aida Achour Fahima Messadi Aida 1 Pla Introduction n I. Le logiciel Alfresco 1. Présentation 2. Installation 3.Fonctionnalités II. Exemples d utilisation d Alfresco III. Alfresco vs TeamViewer Avantages

Plus en détail

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007 Architecture de référence pour la protection des données Mercredi 21 Mars 2007 Intervenants Serge Richard CISSP /IBM France 2 Introduction Sécurité des données Cadres de référence Description d une méthodologie

Plus en détail

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo et les alternatives 15 mars 2006 1 Rappels sur le travail d archivage Des procédures définies par les organisations internationales Procédures identiques

Plus en détail

Restriction sur matériels d impression

Restriction sur matériels d impression Restriction sur matériels d impression Objectif : Restreindre l accès aux matériels multifonctions Description des matériels : Serveur d impression : SVAWAV01 (10.204.1.204) Ricoh Aficio MP C4501 o IP

Plus en détail

METTEZ VOS DONNEES SENSIBLES A L'ABRI AVEC BACKUP-MANAGER

METTEZ VOS DONNEES SENSIBLES A L'ABRI AVEC BACKUP-MANAGER Rapport de Stage 2007 METTEZ VOS DONNEES SENSIBLES A L'ABRI AVEC BACKUP-MANAGER Nicolas FUNKE PS2 ID : 45722 Ce document représente le rapport technique du stage que j'ai effectué durant 3 mois et demi

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

Définitions LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLIMINATION ET LA REDISTRIBUTION DU MATÉRIEL DE TECHNOLOGIE DE L INFORMATION

Définitions LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLIMINATION ET LA REDISTRIBUTION DU MATÉRIEL DE TECHNOLOGIE DE L INFORMATION OBJET Les présentes lignes directrices décrivent les facteurs liés à la protection de la vie privée, au droit d auteur et à l environnement que les conseils scolaires devraient aborder lorsqu ils redistribuent

Plus en détail

Fiche Produit. Serveur de sauvegarde dédié Kiwi Pro

Fiche Produit. Serveur de sauvegarde dédié Kiwi Pro Révision d avril 2012 Fiche Produit Serveur de sauvegarde dédié Kiwi Pro La solution Kiwi Pro a été spécialement conçue pour répondre aux besoins les plus exigeants en terme de fiabilité et de performance,

Plus en détail

Le module Clonage des stations

Le module Clonage des stations Le module Clonage des stations Présentation Le module clonage des stations s'appuie sur l'outil libre udpcast ainsi que sur la possibilité pour les machines modernes de "booter" sur la carte réseau. On

Plus en détail

Sommaire. 1. Installation... 2. 2. Configuration de la sauvegarde... 4. 3. Le Panneau de contrôle... 7. 4. L'interface en ligne...

Sommaire. 1. Installation... 2. 2. Configuration de la sauvegarde... 4. 3. Le Panneau de contrôle... 7. 4. L'interface en ligne... Sommaire 1. Installation... 2 2. Configuration de la sauvegarde... 4 3. Le Panneau de contrôle... 7 4. L'interface en ligne... 7 5. Rechercher un fichier... 8 6. Partager un fichier... 8 7. Statut de mon

Plus en détail

GSB/LOT 3 : Logiciel de backup

GSB/LOT 3 : Logiciel de backup SIO BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année GSB/LOT 3 : Logiciel de backup Objectifs : Les serveurs mis en place vont devoir assurer un service continu pour l ensemble des visiteurs du

Plus en détail

PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif SOMMAIRE

PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif SOMMAIRE PPE 4 : Mise en œuvre d un réseau interne sécurisé ainsi que des outils de contrôle et de travail collaboratif Objectifs du projet et du service à réaliser Dans le but de mettre en place un réseau interne

Plus en détail

Serveur de sauvegarde à moindre coût

Serveur de sauvegarde à moindre coût 1/28 Serveur de sauvegarde à moindre coût Yann MORÈRE LASC http://www.lasc.univ-metz.fr/ I. Cahier des charges II. Solution III. Présentation des outils utilisés IV. Mise en œuvre 2/28 Cahier des charges

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE

CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE CONDITIONS PARTICULIERES COMPTE INDIVIDUEL DE MESSAGERIE COLLABORATIVE Définitions : Dernière version en date du 13 Juin 2011 Activation du Service : L activation du Service intervient à compter de la

Plus en détail

Windows 2003 server. Active Directory. Rudolf Pareti. Version 1.0

Windows 2003 server. Active Directory. Rudolf Pareti. Version 1.0 Windows 2003 server Active Directory Rudolf Pareti Version 1.0 Domaine Windows Définitions Contrôleur de domaine Dans une forêt Active Directory, serveur contenant une copie inscriptible de la base de

Plus en détail

Mise en route. Nero BackItUp. Ahead Software AG

Mise en route. Nero BackItUp. Ahead Software AG Mise en route Nero BackItUp Ahead Software AG Informations relatives au copyright et aux marques Le manuel utilisateur Nero BackItUp et tout son contenu sont protégés par un copyright et sont la propriété

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE. Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself

CHARTE INFORMATIQUE. Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself CHARTE INFORMATIQUE Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself Ce texte, bien qu ayant un caractère réglementaire, est avant tout un code de bonne

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

CH9 Anticiper la résolution des incidents Mise en place de solutions de sauvegarde / de récupération

CH9 Anticiper la résolution des incidents Mise en place de solutions de sauvegarde / de récupération FAMEL Yoan 13/04/2015 SIO1 SISR1 CH9 Anticiper la résolution des incidents Mise en place de solutions de sauvegarde / de récupération Table des matières Introduction...2 Procédure...2 Importance de la

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

Serveur(s) / Serveur d'applications : Linux Debian

Serveur(s) / Serveur d'applications : Linux Debian (s) / d'applications : Linux Debian On appelle généralement un serveur la machine qui permet l'organisation et la gestion du parc informatique de l'entreprise. Le choix du serveur est important, c'est

Plus en détail

ManageEngine EventLog Analyzer. Les bonnes critiques et recommandations

ManageEngine EventLog Analyzer. Les bonnes critiques et recommandations ManageEngine EventLog Analyzer Les bonnes critiques et recommandations Pré requis Systèmes Pré requis CPU et RAM Les pré requis nécessaires pour La CPU (processeur et vitesse) et la taille de la RAM dépendent

Plus en détail

Objectifs et gestion de la sécurité

Objectifs et gestion de la sécurité INF4470 : Fiabilité et sécurité informatique Par Eric Gingras Hiver 2010 Objectifs et gestion de la sécurité Qu'est ce que la sécurité? «Situation où l'on a aucun danger à craindre.» (dictionnaire Larousse)

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Page 1 sur 27 Sommaire I. Avant-Propos... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Installation Monoposte... 5 IV. Installation Réseau Serveur... 7 1. Le serveur Contient l application

Plus en détail