Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D."

Transcription

1 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

2 Table des matières 1 Les architectures sécurisées La PKI : Autorité de certification Installation et déploiement d une PKI Ajout d un certificat côté client Coté serveur : dans la mmc autorité de certification Mise en œuvre de SSL Mise en œuvre d IPSec IPSec sur VPN D. Olivier 2

3 1 Les architectures sécurisées La forêt de ressources approuve la forêt de comptes Chaque forêt contient des entités de sécurité (utilisateur, ordinateur, groupe).chaque objet possède un ObjectSID Approbation : échange d identifiants de sécurité Domaine : relation de confiance des SID et Partage des ressources Lors d une approbation : Filtrage des SID : Activé : le filtrage empêche la migration du SID (mais permet d envoyer d autres infos). Désactivé : permet la migration des SID (attention à la sécurité) Authentification sélective (activé / non activé) : choix des ordinateurs sur lesquels on peut ouvrir des sessions (onglet sécurité de l objet ordi. > autorisé à authentifier) Outil de migration des objets d une forêt à l autre : ADMT (gratuit) Désactiver le filtrage des SID : Installer les support tools WS2003 / (domb ressources ; doma comptes) C:\> netdom trust domb /domain :doma /quarantine :no D. Olivier 3

4 1.1 Cas de la migration de SID Lors d une fusion d annuaire / upgrade de WS Première phase de migration de SID 1.2 Architecture de type d approbation Deuxième phase de migration de SID Méthode anciennement utilisée Si la DMZ est corrompue, il n y a aucun impact sur l annuaire de comptes Il faut protéger les comptes D. Olivier 4

5 Méthode plus actuelle 1.3 TP1 : Relation d approbation entre 2 domaines Créer une relation d approbation et tester un partage D. Olivier 5

6 2 La PKI : Autorité de certification PKI (public key infrastucture) : fournit des certificats mais n agit pas N utilise que la clé d autorité de certificat (qui signe tous les certificats délivrés par cette PKI) La PKI délivre les clés, peut les révoquer, mais ne les utilise pas! Buts : Confidentialité des données locales / en réseau Intégrité des données (assurer la non-modification des infos) Authentification émetteur / destinataire mais aussi des matériels (routeurs / ordinateurs) Non répudiation (ne pas pouvoir nier qu on a émis / reçu) des données État de santé du système : mécanismes NAP (Network Access Protection) 2.1 Mécanismes Cryptage symétrique But du cryptage symétrique : cryptage Le cryptage et le décryptage sont faits avec la même clé (ex : EFS, IPSec, SSL ) Obtention d une clé auprès de la PKI puis utilisation au sein de la forêt Mécanismes de cryptages : 3DES, AES, MD5 sur 64 bits, 128, 256, 512 Les cryptages sont soumis à contrôle auprès de la DCSSI Cryptage asymétrique But du cryptage asymétrique : intégrité 1 clé privée (qu on garde pour soi) 1 clé publique (qui est émise sur le réseau) Parfois, association de cryptage symétrique + cryptage asymétrique (ex : EFS) D. Olivier 6

7 2.1.3 Hachage irréversible But du hachage irréversible : intégrité Hachage + signature numérique But : intégrité + non répudiation Envoi du message et du condensé puis comparaison Les données sont hachées (intégrité) et signées (non répudiation) D. Olivier 7

8 2.2 Service de certificats (PKI) Service spécialisé dans la gestion des clés utilisées dans un environnement PKI (public key infrastucture) : fournit des certificats mais n agit pas N utilise que la clé d autorité de certificat (qui signe tous les certificats délivrés par cette PKI) Il n y a qu une PKI pour la forêt! Il peut y avoir plusieurs esclaves mais une seule fait autorité absolue! 2.3 Contenu d un certificat Numéro de série Algorithme de signature Émetteur Date de validité Clé publique Empreinte numérique (quel PKI a signé) Utilité du certificat (rôles) 2.4 Autorité de certification PKI d entreprise : un seul pour la forêt (% LDAP) PKI autonome : sur un serveur en Workgroup PKI commercial : téléchargé et reconnu mondialement (payant). Ex. : Verisign PKI locale : PKI du système d exploitation. Reconnu localement L autorité de certification sert à délivrer des certificats D. Olivier 8

9 3 Installation et déploiement d une PKI Cas n 1 : un seul PKI (racine) au sein d une forêt 1) installation de la racine 2) demandes de certificats Les utilisateurs, ordinateurs et applications peuvent demander et obtenir des certificats Cas n 2 : utilisation de PKI secondaires au sein d une forêt 1) installation de la racine 2) installation des PKI secondaires (subordonnés) 3) désactivation de la racine (arrêt du serveur) 4) demandes de certificats La PKI racine délègue son autorité puis est désactivée D. Olivier 9

10 3.2 TP2 : Autorité de Certificats d entreprise (p.538) Ajouter une autorité de certification ajout de fonctionnalité «certification» Ajouter un certificat à partir d un modèle existant mmc «autorité de certification» Faire une demande de certificat à partir d un client par le biais de la mmc Lire les propriétés du certificat obtenu 4 Ajout d un certificat côté client 4.1 Via la mmc certificats Sélectionner Ordinateur ou Utilisateur afin de sélectionner la portée du certificat à importer. 4.2 Via internet explorer Il faut qu IIS soit installé avant la PKI sur le serveur de PKI Se connecter sur 4.3 Via une application L application doit être en mesure de demander un certificat (ex. : Outlook, IIS) L application recherche dans AD afin de savoir si un serveur PKI est défini 4.4 Exporter / transférer un certificat obtenu Exportation : Les certificats exportables permettent d exporter la clé privée. Transfert : Il est aussi possible d utiliser USMT afin d exporter un profil et donc les certificats D. Olivier 10

11 5 Coté serveur : dans la mmc autorité de certification 5.1 Les modèles de certificats Ce sont les certificats que les clients (ordinateurs / utilisateurs) pourront demander auprès de la PKI Il faut cependant faire attention à qui peut demander un certificat Inscrire : peut demander l obtention de ce modèle de certificat Inscription automatique : Ex. GPO des utilisateurs authentifiés La MMC «autorité de certification» Dupliquer un modèle permet d en créer un nouveau, avec des propriétés différentes Les propriétés du modèle de certificat Extension : permet d attribuer d autres rôles à un modèle de certificat Autoriser l exportation de la clé privée : permet l exportation du certificat obtenu (sauvegarde / déplacement) Penser à ajouter le modèle créé dans les modèles certificats disponibles après! D. Olivier 11

12 5.2 Révoquer un certificat C est une opération qui se fait au cas par cas. Les certificats révoqués sont publiés dans la liste CRL (liste de révocation de certificats) sur chaque client. AD publie régulièrement la liste CRL qui est mise à jour sur les clients MMC > certificats > autorités intermédiaires > liste de révocation de certificats Seul l admin PKI peut révoquer un certificat de la PKI Sur le client on peut enlever le certificat du magasin de certificats pour le révoquer Sur un client PKI : Télécharger un certificat d une autre PKI permet de faire confiance à la forêt de la PKI 5.3 Renouvellement de certificat (certificat perdu) Lors de la création du modèle : onglet traitement de la demande > archiver la clé privée Définir un agent de récupération des clés (agent KRA) administrateur Pour cela, rendre disponible le modèle de certificat «agent de récupération des clés» Récupérer le numéro de série du certificat perdu (dans certificats délivrés) L agent KRA peut entrer les commandes suivantes : C:\> certutil getkey <numéro de série> <fichier1> Crée un fichier.pkcs7 C:\> certutil recoverkey <fichier1> <fichier2.pfx> Réinscrit le certificat à partir du fichier.pfx 6 Mise en œuvre de SSL Agit au niveau de la couche 5 Permet : authentification, intégrité, confidentialité Lors d une connexion HTTPS, c est le serveur qui s authentifie D. Olivier 12

13 Afin de demander au client de fournir un certificat, il faut activer le mappage des certificats clients Les certificats sont reconnus selon la PKI! (commercial, entreprise ) 6.1 TP 3 : Mise en place d un serveur SSL (P.552) Gestion de l ordinateur > IIS > page par défaut > propriétés Sécurité de répertoire : certificat de serveur demander un certificat SSL au serveur PKI (cas du bas de la page 7) afficher le certificat propriétés du certificat de serveur modifier passer en SSL : https:// (requérir un canal sécurisé SSL) Tester : le client reçoit bien la clé publique du certificat du serveur IIS D. Olivier 13

14 7 Mise en œuvre d IPSec Agit au niveau de la couche 3 Utilisé avec : VPN / messagerie / réseau privé Permet : authentification, anti-relecture, confidentialité, intégrité 7.1 Modes d utilisation Mode transport : IPSec du client jusqu au serveur (adresse IP non-cryptée) Mode tunnel : IPSec entre deux adresses IP virtuelles dédiées (adresses IP cryptées) 7.2 Protocoles AH et ESP : AH : anti-relecture + forte intégrité (utilise hachage MD5 / SHA1) et/ou ESP : cryptage + intégrité faible (utilise algorithme DES / 3DES / AES) Nota : les protocoles AH et ESP consomment beaucoup de ressources réseau! IKE (Internet Key Exchange) : Ensemble de protocoles servant à la négociation IPSec (AH/ESP) Si les stratégies IPSec des 2 postes ne peuvent pas négocier pas d IPSec Association de sécurité (SA) qui négocie avec les clients SA en mode principal : génère une clé PFS renouvelée périodiquement) SA en mode rapide : communication des ordis entre eux (SA http, SA RPC ) IKE gère deux protocoles : ISAKMP : utilisé pour les SA + taille des clés (Diffie-Hellman) OAKLEY : rare 7.3 Authentification IPSec Protocoles IPSec lors d un échange réseau Avec AD (protocole Kerberos) : seulement dans la forêt Active Directory Avec PKI (autorité de certification) : postes nomades (à installer quand on est dans la forêt, ou installer un certificat commercial Avec secret partagé : à réserver à des solutions ponctuelles 7.4 Type de trafic pris en IPSec On peut choisir le type (TCP, etc.) et le numéro de port concernés par IPSec D. Olivier 14

15 7.5 TP 4 : création d une stratégie IPSec personnalisée (P.547) Sur le serveur PKI : Créer un modèle de certificat IPSec (penser à la sécurité inscrire) Sur chaque client : Faire une demande de certificat IPSec auprès de la PKI (les 2 clients doivent avoir la même PKI) Démarrer le service Telnet (services.msc) Configurer la même stratégie de sécurité : o TCP 23 en sortie o authentification auprès de la PKI o Tester : Démarrer Telnet et capturer les trames avec WireShark Copie de la capture des trames Wireshark. On remarque les trames ISAKMP (SA principal et SA rapide), et ESP D. Olivier 15

16 8 IPSec sur VPN Le fonctionnement en WAN est différent du fonctionnement en LAN LAN : - IPSec (couche 3) : authentification : certificat, secret partagé / Cryptage : AH, ESP, ISAKMP WAN : - L2TP (couche 3) : authentification IPSec / Cryptage IPSec - PPTP (couche 2) : authentification CHAP, EAP / Cryptage MPPE 8.1 Configuration d un VPN Les étapes de la configuration d un VPN Solutions VPN «gratuites» : WS (256 connexions simultanées) / Linux / Win7 (1 connexion entrante) Solutions VPN payantes : CISCO PIX ASA / ISA D. Olivier 16

17 8.2 TP 5 : Le client VPN et le serveur VPN Infrastructure VPN obtenue 1. Configurer le DC et ajouter le compte ClientVpn 2. Ajouter la fonctionnalité PKI Entreprise (autorité de certification) et créer un modèle de certificat IPSec 3. Dans l onglet «appel distant» : autoriser la connexion à ClientVpn 4. Pendant que le client VPN est dans le LAN, ajouter le certificat ordinateur IPSec 5. Sortir le Client du LAN 6. Configurer le serveur VPN «Routage et Accès distant» 7. Sur le client VPN, ajouter une connexion VPN, et configurer IPSec pour la connexion 8. Se connecter avec ClientVpn D. Olivier 17

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 Installer une autorité de certification d entreprise : Dans notre cas de figure nous sommes dans un domaine qui s appelle «konoha.com». Une autorité de

Plus en détail

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D.

ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. 2013 ISA Serveur 2004 INTERNET SECURITY AND ACCELERATION SERVER OLIVIER D. Table des matières 1 Rôles... 3 2 Organisation... 3 3 TP1 : Configurer les règles de pare-feu... 6 4 Le proxy cache... 7 5 Demander

Plus en détail

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12 Exchange 2003 / SSL Page 1 sur 30 SOMMAIRE Chapitre 1 2 1.1 Mise en place sur le serveur 2 1.2 Test pour un poste en interne 6 1.3 Test pour un poste nomade 8 Chapitre 2 /SSL 12 2.1 Mise en place sur le

Plus en détail

La mise en place de la quarantaine réseau

La mise en place de la quarantaine réseau La mise en place de la quarantaine réseau La quarantaine réseau n est pas une véritable solution de sécurité, mais c est un élément dont l objectif est de maintenir en bonne santé les éléments présents

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2009-2010 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Polycopiés de cours autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1

Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 MODULE 2 : ATTAQUES COURANTES... 2-1 Table des matières AVANT-PROPOS... MODULE 1 : ENVIRONNEMENT... 1-1 Problématiques de la sécurité... 1-2 Domaines de la sécurité... 1-4 Buts de la sécurité informatique... 1-6 Niveaux de sécurité... 1-7

Plus en détail

BTS SIO2: module SISR5 TP VPN sous Windows server 2008 TP VPN

BTS SIO2: module SISR5 TP VPN sous Windows server 2008 TP VPN TP VPN Pré requis et Configuration initiale des machines Utilisation de quatre machines, un client (Windows 7 pour simuler le client VPN), un serveur (Windows Server 2008 => WS2008 pour le serveur VPN),

Plus en détail

Administration de systèmes

Administration de systèmes Administration de systèmes Windows NT.2000.XP.2003 Copyright IDEC 2002-2004. Reproduction interdite. Sommaire... 2 Eléments logiques et physiques du réseau... 5 Annuaire et domaine... 6 Les utilisateurs

Plus en détail

Tunnels. Plan. Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs ESIL INFO 2005/2006. Sophie Nicoud Sophie.Nicoud@urec.cnrs.

Tunnels. Plan. Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs ESIL INFO 2005/2006. Sophie Nicoud Sophie.Nicoud@urec.cnrs. Tunnels ESIL INFO 2005/2006 Sophie Nicoud Sophie.Nicoud@urec.cnrs.fr Plan Pourquoi? Comment? Qu est-ce? Quelles solutions? Tunnels applicatifs 2 Tunnels, pourquoi? Relier deux réseaux locaux à travers

Plus en détail

Protocoles et services

Protocoles et services Protocoles et services Introduction Présentation Principaux protocoles PPTP GRE L2TP IPSec MPLS SSL Comparatif Démonstration Conclusion Besoins d une entreprise Avoir accès a un réseau local de n importe

Plus en détail

Mappage de certificat client

Mappage de certificat client Mappage de certificat client Rédacteur : Eric Drezet Administrateur réseau CNRS-CRHEA 02/2005 Groupe Admin06 But du papier : Mettre en place l accès aux boîtes de courrier électronique à l aide d Outlook

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

Windows Server 2012 R2 Administration

Windows Server 2012 R2 Administration Généralités 1. Le gestionnaire de serveur 11 1.1 Création d un groupe de serveurs 19 1.2 Installation d un rôle à distance 21 1.3 Suppression d un groupe de serveurs 22 2. Serveur en mode installation

Plus en détail

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage :

Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : TUNNEL IPSEC OBJECTIF Relier deux sites distants par un tunnel sécurisé. Nous utiliserons les technologies de cryptage : AH : Authentification Header, protocole sans chiffrement de données ESP : Encapsulation

Plus en détail

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL VPN SSL : Présentation Master Informatique 1ère Année Année 2006-2007 2007 Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL Durée : 20 minutes Remarques Intervention : 15-20

Plus en détail

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat

SSL ET IPSEC. Licence Pro ATC Amel Guetat SSL ET IPSEC Licence Pro ATC Amel Guetat LES APPLICATIONS DU CHIFFREMENT Le protocole SSL (Secure Socket Layer) La sécurité réseau avec IPSec (IP Security Protocol) SSL - SECURE SOCKET LAYER Historique

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) 1 Définition d'un VPN Un VPN est un réseau privé qui utilise un réseau publique comme backbone Seuls les utilisateurs ou les groupes qui sont enregistrés dans ce vpn peuvent

Plus en détail

On peut implémenter IPSec sur des liaisons VPN Internet ou Intranet.

On peut implémenter IPSec sur des liaisons VPN Internet ou Intranet. IPSEC Le protocole est utilisé pour sécuriser et fiabiliser les liaisons des entreprises utilisant des protocoles Internet. On peut implémenter IPSec sur des liaisons VPN Internet ou Intranet. L objectif

Plus en détail

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Dans cette partie vous verrez comment configurer votre serveur en tant que serveur d accès distant. Dans un premier temps, les méthodes pour configurer

Plus en détail

Sécurité des réseaux sans fil

Sécurité des réseaux sans fil Sécurité des réseaux sans fil Francois.Morris@lmcp.jussieu.fr 13/10/04 Sécurité des réseaux sans fil 1 La sécurité selon les acteurs Responsable réseau, fournisseur d accès Identification, authentification

Plus en détail

Les VPN Fonctionnement, mise en oeuvre et maintenance des Réseaux Privés Virtuels [2ième édition] - 2 tomes

Les VPN Fonctionnement, mise en oeuvre et maintenance des Réseaux Privés Virtuels [2ième édition] - 2 tomes Introduction 1. Objectifs du livre 17 2. Public visé 18 3. Connaissances préalables recommandées 18 4. Changements effectués dans cette deuxième édition 19 5. Organisation de l'ouvrage 19 6. Réseaux, matériels

Plus en détail

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002 IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr JTO décembre 2002 Chiffrement asymétrique Confidentialité d un message : le chiffrer avec la clé publique du destinataire.

Plus en détail

TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET

TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET Étudions le cas de l entreprise MAROQ. L entreprise a décidé d ouvrir une partie de son SI (Système d information) à ses partenaires. Cette ouverture s effectue par

Plus en détail

Table des matières Page 1

Table des matières Page 1 Table des matières Page 1 Les éléments à télécharger sont disponibles à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr Saisissez la référence ENI de l'ouvrage CE12WINA dans la zone de recherche et validez.

Plus en détail

LAB : Schéma. Compagnie C 192.168.10.30 /24 192.168.10.10 /24 NETASQ

LAB : Schéma. Compagnie C 192.168.10.30 /24 192.168.10.10 /24 NETASQ LAB : Schéma Avertissement : l exemple de configuration ne constitue pas un cas réel et ne représente pas une architecture la plus sécurisée. Certains choix ne sont pas à prescrire dans un cas réel mais

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux Chapitre 7 Sécurité des réseaux Services, attaques et mécanismes cryptographiques Hdhili M.H Cours Administration et sécurité des réseaux 1 Partie 1: Introduction à la sécurité des réseaux Hdhili M.H Cours

Plus en détail

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008)

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008) Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale 3.0 non transposé. Le document est librement diffusable dans le contexte de

Plus en détail

Sécurisation du réseau

Sécurisation du réseau Sécurisation du réseau La sécurisation du réseau d entreprise est également une étape primordiale à la sécurisation générale de votre infrastructure. Cette partie a pour but de présenter les fonctionnalités

Plus en détail

Tunnels et VPN. 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86

Tunnels et VPN. 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86 Tunnels et VPN 22/01/2009 Formation Permanente Paris6 86 Sécurisation des communications Remplacement ou sécurisation de tous les protocoles ne chiffrant pas l authentification + éventuellement chiffrement

Plus en détail

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif C TLS Objectif Cette annexe présente les notions de cryptage asymétrique, de certificats et de signatures électroniques, et décrit brièvement les protocoles SSL (Secure Sockets Layer) et TLS (Transport

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique

Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique NOTE TECHNIQUE Sécurisation des accès au CRM avec un certificat client générique OBJETIF DE SECURITE Réduire les risques d usurpation d identité et de vols de données (exemple : keylogger, cheval de Troie

Plus en détail

Sécurité dans la couche Réseau. Daniel Wasserrab Andreas Wundsam

Sécurité dans la couche Réseau. Daniel Wasserrab <dwasserr@ens-lyon.fr> Andreas Wundsam <awundsam@ens-lyon.fr> Sécurité dans la couche Réseau Daniel Wasserrab Andreas Wundsam Articulation 1. Introduction a) Définition b) IPsec vs. protocoles de la couche application

Plus en détail

Dossier installation serveur RADIUS :

Dossier installation serveur RADIUS : Dossier installation serveur RADIUS : Etape 1 : Pré requis : Installer le serveur en tant que contrôleur de domaine : Installer les services de domaine Active Directory : Démarrer exécuter dcpromo Choisir

Plus en détail

Le protocole SSH (Secure Shell)

Le protocole SSH (Secure Shell) Solution transparente pour la constitution de réseaux privés virtuels (RPV) INEO.VPN Le protocole SSH (Secure Shell) Tous droits réservés à INEOVATION. INEOVATION est une marque protégée PLAN Introduction

Plus en détail

Cryptographie Échanges de données sécurisés

Cryptographie Échanges de données sécurisés Cryptographie Échanges de données sécurisés Différents niveaux d'intégration dans l'organisation du réseau TCP/IP Au niveau 3 (couche réseau chargée de l'envoi des datagrammes IP) : IPSec Au niveau 4 (couche

Plus en détail

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks)

Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) Les RPV (Réseaux Privés Virtuels) ou VPN (Virtual Private Networks) TODARO Cédric Table des matières 1 De quoi s agit-il? 3 1.1 Introduction........................................... 3 1.2 Avantages............................................

Plus en détail

L iphone en entreprise Présentation de la sécurité

L iphone en entreprise Présentation de la sécurité L iphone en entreprise Présentation de la sécurité Avec iphone vous pourrez accéder de façon totalement sécurisée aux services de l entreprise tout en protégeant les données de l appareil. Vous profiterez

Plus en détail

2013 Microsoft Exchange 2007 OLIVIER D.

2013 Microsoft Exchange 2007 OLIVIER D. 2013 Microsoft Exchange 2007 OLIVIER D. Table des matières 1 Présentation... 3 2 Installation d Exchange... 4 3 L administration : la console Exchange... 6 4 Les dossiers publics... 9 5 Configuration des

Plus en détail

Mise en route d'un Routeur/Pare-Feu

Mise en route d'un Routeur/Pare-Feu Mise en route d'un Routeur/Pare-Feu Auteur : Mohamed DAOUES Classification : T.P Numéro de Version : 1.0 Date de la création : 30.05.2011 2 Suivi des Versions Version : Date : Nature des modifications

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2

Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 Table des matières 1 Accès distant sur Windows 2008 Server...2 1.1 Introduction...2 1.2 Accès distant (dial-in)...2 1.3 VPN...3 1.4 Authentification...4 1.5 Configuration d un réseau privé virtuel (vpn)...6

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS

Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Certificats (électroniques) : Pourquoi? Comment? CA CNRS-Test et CNRS Nicole Dausque CNRS/UREC CNRS/UREC IN2P3 Cargèse 23-27/07/2001 http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/certificats.kezako.pdf http://www.urec.cnrs.fr/securite/articles/pc.cnrs.pdf

Plus en détail

Spécialiste Systèmes et Réseaux

Spécialiste Systèmes et Réseaux page 1/5 Titre professionnel : «Technicien(ne) Supérieur(e) en Réseaux Informatiques et Télécommunications» inscrit au RNCP de niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/2013) 24 semaines + 8 semaines de stage

Plus en détail

Installation d un certificat de serveur

Installation d un certificat de serveur Installation d un certificat de serveur Rédacteur : Eric Drezet Administrateur réseau CNRS-CRHEA 06/2004 But du papier : Installer un certificat de serveur en vue de sécuriser l accès au Web Mail avec

Plus en détail

1. Présentation de WPA et 802.1X

1. Présentation de WPA et 802.1X Lors de la mise en place d un réseau Wi-Fi (Wireless Fidelity), la sécurité est un élément essentiel qu il ne faut pas négliger. Effectivement, avec l émergence de l espionnage informatique et l apparition

Plus en détail

Déploiement d IPSec à l aide de stratégies et de règles de sécurité de connexion

Déploiement d IPSec à l aide de stratégies et de règles de sécurité de connexion Déploiement d IPSec à l aide de stratégies et de règles de sécurité de connexion Sommaire IPSec sous les réseaux Windows 2008... 2 Exercice 1 : Installation des services Telnet... 4 Exercice 2 : Création

Plus en détail

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Technologies de l Internet Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Cryptage avec clé secrète même clé I think it is good that books still exist, but they do make

Plus en détail

DISTANT ACESS. Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3)

DISTANT ACESS. Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3) DISTANT ACESS Emna TRABELSI (RT3) Chourouk CHAOUCH (RT3) Rabab AMMAR (RT3) Rania BEN MANSOUR (RT3) Mouafek BOUZIDI (RT3) TABLE DES MATIERES I. PRESENTATION DE L ATELIER...2 1. PRESENTATION GENERALE...2

Plus en détail

La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002

La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002 e-xpert Solutions SA 29, route de Pré-Marais CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 La citadelle électronique séminaire du 14 mars 2002 4 info@e-xpertsolutions.com www.e-xpertsolutions.com

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

Réseaux Privés Virtuels

Réseaux Privés Virtuels Réseaux Privés Virtuels Introduction Théorie Standards VPN basés sur des standards VPN non standards Nouvelles technologies, WiFi, MPLS Gestion d'un VPN, Gestion d'une PKI Introduction Organisation du

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

Installation VPN Windows 2003 serveur

Installation VPN Windows 2003 serveur Installation VPN Windows 2003 serveur 1. Utilité d'un VPN au sein de Tissea SARL 1.1. Présentation Un réseau privé virtuel (VPN) est un moyen pour se connecter à un réseau privé par le biais d'un réseau

Plus en détail

Sécurité WebSphere MQ V 5.3

Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Guide MQ du 21/03/2003 Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Luc-Michel Demey Demey Consulting lmd@demey demey-consulting.fr Plan Les besoins Les technologies Apports de la version 5.3 Mise en œuvre Cas pratiques

Plus en détail

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés Claude Gross CNRS/UREC 1 Confiance et Internet Comment établir une relation de confiance indispensable à la réalisation de transaction à distance entre

Plus en détail

[ Sécurisation des canaux de communication

[ Sécurisation des canaux de communication 2014 ISTA HAY RIAD FORMATRICE BENSAJJAY FATIHA OFPPT [ Sécurisation des canaux de communication Protocole IPsec] Table des matières 1. Utilisation du protocole IPsec... 2 2. Modes IPsec... 3 3. Stratégies

Plus en détail

Service de certificat

Service de certificat Service de certificat Table des matières 1 Introduction...2 2 Mise en place d une autorité de certification...3 2.1 Introduction...3 2.2 Installer le service de certificat...4 3 Sécuriser un site web avec

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11933-X Table des matières Introduction... V CHAPITRE 1 Introduction à SSL VPN... 1 Une histoire d Internet.............................................. 3 Le modèle

Plus en détail

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO

PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Durée 280h PARCOURS CERTIFIANT Administrateur Réseau MCITP Windows 2008 et CISCO Dates prévisionnelles 2 mars 2015 au 26 juin 2015 ou 28 août au 18 décembre 2015 (calendriers en annexe) Lieu de formation

Plus en détail

Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau

Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau 1 Vue d'ensemble du module Installation et configuration d'un serveur NPS Configuration de clients et de serveurs RADIUS Méthodes d'authentification NPS

Plus en détail

Fiche produit. Important: Disponible en mode SaaS et en mode dédié

Fiche produit. Important: Disponible en mode SaaS et en mode dédié Fiche produit Important: Disponible en mode SaaS et en mode dédié La plate-forme étant enrichie en permanence, la liste des fonctionnalités présentées n est pas exhaustive. Nous vous invitons donc à nous

Plus en détail

Configuration du routeur. Installer le service de certificats

Configuration du routeur. Installer le service de certificats Page 1 sur 21 Avec les paramètres par défaut, Outlook Web Access transmet tout le traffic en clair (y compris les noms d'utilisateur et les mots de passe) entre le serveur et le client. C'est pourquoi

Plus en détail

«ASSISTANT SECURITE RESEAU ET HELP DESK»

«ASSISTANT SECURITE RESEAU ET HELP DESK» «ASSISTANT SECURITE RESEAU ET HELP DESK» FORMATION CERTIFIANTE DE NIVEAU III CODE NSF : 326 R INSCRIT AU RNCP ARRETE DU 31/08/11 JO DU 07/09/11 - OBJECTIFS Installer, mettre en service et dépanner des

Plus en détail

INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE

INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE INSTALLATION D UN PORTAIL CAPTIF PERSONNALISE PFSENSE Aurelien.jaulent@educagri.fr TABLE DES MATIERES Contexte :... 2 Introduction :... 2 Prérequis réseau :... 2 Choix de configuration :... 2 Configuration

Plus en détail

Securicam. Smart Public Key Solution. Securicam L'Auto Certification 14/01/2005

Securicam. Smart Public Key Solution. Securicam L'Auto Certification 14/01/2005 1 Securicam Smart Public Key Solution 2 Plan de la présentation La carte Securicam La protection des accès La protection des données La protection des échanges Conclusions 3 La carte Securicam Un concept

Plus en détail

Comment déployer l'active Directory sur Windows Server 2008 R2

Comment déployer l'active Directory sur Windows Server 2008 R2 ENSAT 2014-2015 Le 29 septembre 2014 Administration Système : Active Directory Génie Informatique 2 ème année cycle ingénieur Comment déployer l'active Directory sur Windows Server 2008 R2 Département

Plus en détail

Auditer une infrastructure Microsoft

Auditer une infrastructure Microsoft Auditer une infrastructure Microsoft I. INTRODUCTION :... 3 A. OU TROUVER CE DOCUMENT :... 3 B. OBJECTIFS DU DOCUMENT :... 3 II. AUDIT DE L INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE :... 4 A. AUDIT DU RESEAU:... 4 B.

Plus en détail

Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ

Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ Fiche technique AppliDis Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ Fiche IS00198 Version document : 4.01 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN

Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN Solution à la mise en place d un vpn Configurer ma Livebox Pro pour utiliser un serveur VPN Introduction : Le VPN, de l'anglais Virtual Private Network, est une technologie de Réseau Privé Virtuel. Elle

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI

La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI La sécurité des Réseaux Partie 7 PKI Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références C. Cachat et D. Carella «PKI Open Source», éditions O REILLY Idealx,

Plus en détail

DFL-210, DFL-800, DFL-1600, DFL-2500 Comment configurer une connexion VPN IPSec site à site

DFL-210, DFL-800, DFL-1600, DFL-2500 Comment configurer une connexion VPN IPSec site à site DFL-210, DFL-800, DFL-1600, DFL-2500 Comment configurer une connexion VPN IPSec site à site Topologie réseau Internet Interface wan 209.219.109.92 Interface wan 209.219.109.93 Interface Lan 192.168.1.1

Plus en détail

Pare-feu VPN sans fil N Cisco RV120W

Pare-feu VPN sans fil N Cisco RV120W Pare-feu VPN sans fil N Cisco RV120W Élevez la connectivité de base à un rang supérieur Le pare-feu VPN sans fil N Cisco RV120W combine une connectivité hautement sécurisée (à Internet et depuis d'autres

Plus en détail

Mise en place d un VPN PPTP-EAP (v2)

Mise en place d un VPN PPTP-EAP (v2) Mise en place d un VPN PPTP-EAP (v2) Tutorial conçu et rédigé par Michel de CREVOISIER SOURCES Step by step deployement guide by Microsoft : http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc787328%28ws.10%29.aspx

Plus en détail

TECHNICAL NOTE. Configuration d un tunnel VPN entre un firewall NETASQ et le client VPN. Authentification par clé pré-partagée. Version 7.

TECHNICAL NOTE. Configuration d un tunnel VPN entre un firewall NETASQ et le client VPN. Authentification par clé pré-partagée. Version 7. TECHNICAL NOTE TECHNICAL NOTE Configuration d un tunnel VPN entre un firewall NETASQ et le client VPN. Authentification par clé pré-partagée Version 7.0 1 TECHNICAL NOTE : SOMMAIRE SOMMAIRE SOMMAIRE 2

Plus en détail

Un équipement (clé USB, disque dur, imprimante, etc.) est connecté au port USB.

Un équipement (clé USB, disque dur, imprimante, etc.) est connecté au port USB. 2 3 4 Power Ethernet USB Wireless Voice Broadband Internet Upgrade La box est sous tension et allumée. Un équipement (ordinateur, téléphone IP, etc.) est connecté à la box via un câble réseau Ethernet.

Plus en détail

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone est prêt pour une utilisation en entreprise. Il gère Microsoft Exchange ActiveSync, ainsi que des services de base standards, le

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

Sécurisez votre serveur Web Internet Information Services de Microsoft (MS IIS) avec un certificat numérique de thawte thawte thawte thawte thawte

Sécurisez votre serveur Web Internet Information Services de Microsoft (MS IIS) avec un certificat numérique de thawte thawte thawte thawte thawte Sécurisez votre serveur Web Internet Information Services de Microsoft (MS IIS) avec un certificat numérique de thawte UN GUIDE ÉTAPE PAR ÉTAPE, pour tester, acheter et utiliser un certificat numérique

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

Procédure d installation du certificat de la Faculté

Procédure d installation du certificat de la Faculté Procédure d installation du certificat de la Faculté Elena Fascilla, le 03/08/2007 Tous les sites "web" qui nécessitent la saisie d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe utilisent une connexion sécurisée.

Plus en détail

Introduction aux services de domaine Active Directory

Introduction aux services de domaine Active Directory Introduction aux services de domaine Active Directory Chapitre 1 A. Rôle du service d'annuaire dans l'entreprise....... 16 B. Positionnement et innovations de Windows Server 2008 R2 17 1. Version majeure

Plus en détail

TUTORIEL RADIUS. I. Qu est-ce que RADIUS? II. Création d un groupe et d utilisateur

TUTORIEL RADIUS. I. Qu est-ce que RADIUS? II. Création d un groupe et d utilisateur TUTORIEL RADIUS Dans ce tutoriel nous allons voir, comment mettre en place une borne wifi avec un protocole RADIUS. Pour cela, vous aurez besoin : - d un serveur Windows 2012 - d un Active Directory -

Plus en détail

Règles de Firewall. Exemple de configuration ZyXEL Série ZyWALL USG. Mars 2010 / SRU

Règles de Firewall. Exemple de configuration ZyXEL Série ZyWALL USG. Mars 2010 / SRU Règles de Firewall Exemple de configuration ZyXEL Série ZyWALL USG Mars 2010 / SRU DEFINIR ET CONFIGURER LES REGES DE FIREWALL Mode de fonctionnement Les règles de firewall sont traitées par le ZyWALL

Plus en détail

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2.

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2. DTIC@Alg 2012 16 et 17 mai 2012, CERIST, Alger, Algérie Aspects techniques et juridiques de la signature électronique et de la certification électronique Mohammed Ouamrane, Idir Rassoul Laboratoire de

Plus en détail

Windows Server 2012 Les bases indispensables pour administrer et configurer votre serveur

Windows Server 2012 Les bases indispensables pour administrer et configurer votre serveur Introduction 1. Organisation du livre 11 2. Généralités sur Windows Server 20 12 3. Présentation des nouveautés 12 3.1 Le rôle ADCS (Active Directory Certificate Services) 12 3.2 Le rôle ADDS (Active Directory

Plus en détail

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008

Serveur Web - IIS 7. IIS 7 sous Windows 2008 Serveur Web - IIS 7 Le livre de référence de ce chapitre est «Windows Server 2008 - Installation, configuration, gestion et dépannage» des éditions ENI, disponible sur egreta. Le site de référence pour

Plus en détail

Errata partie 2 Kit de formation 70-640 Configuration d une infrastructure Active Directory avec Windows Server 2008

Errata partie 2 Kit de formation 70-640 Configuration d une infrastructure Active Directory avec Windows Server 2008 Errata partie 2 Kit de formation 70-640 Configuration d une infrastructure Active Directory avec Windows Server 2008 Microsoft Press remercie Sylvie GREGOIRE, professeur pour la préparation à la certification

Plus en détail

Configuration de l'accès distant

Configuration de l'accès distant Configuration de l'accès distant L'accès distant permet aux utilisateurs de se connecter à votre réseau à partir d'un site distant. Les premières tâches à effectuer pour mettre en oeuvre un accès distant

Plus en détail

Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP

Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP Accès au SI de RTE par certificats logiciels sous Microsoft Windows XP Indice 4, 19/11/2010 Ce document est la propriété de RTE. Toute communication, reproduction, publication, même partielle, est interdite,

Plus en détail