République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique USTHB

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique USTHB"

Transcription

1 République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique جامعة ھواري بومدين للعلوم والتكنولوجیا USTHB 0

2 1

3 Editorial En cette année 2012, l USTHB fête le 38ème anniversaire de sa création. En cette année 2012, l Algérie fête les cinquante ans de son indépendance retrouvée, de sa souveraineté recouvrée. Dès le début de la décennie soixante dix, le pays engageait un effort particulier pour se doter d une Université nationale. L USTHB a apporté déjà une contribution notable au développement du pays. Quelques chiffres à titre d illustration : soixante mille diplômés dont vingt-huit mille ingénieurs d état, plus de trois mille cinq cents magisters et de mille doctorats soutenus. Les cadres formés par l USTHB sont dans tous les secteurs économiques, dans toutes les universités et tous les centres de recherche du pays. Il y a certainement des améliorations, il y a encore des difficultés. C est l effort de tous, enseignants, gestionnaires, étudiants qui a permis d obtenir ces résultats. C est l effort de tous qui permettra des améliorations «Rigueur, qualité» figurent dans la devise de l USTHB. Cette brochure pour ce 38ème anniversaire veut illustrer cette contribution de l USTHB aux cinquante ans d indépendance du pays. Bab-Ezzouar, avril 2012 Pr. Benali Benzaghou Recteur de l USTHB. 2

4 Historique «Bab- Ezzouar» ouvre ses portes en septembre 1974 Les 2509 bacheliers inscrits en septembre 1974 à l Université des Sciences et de la Technologie d Alger (U.S.T.A.), n oublieront jamais leur «rentrée universitaire» : un grand bâtiment (l actuel bloc A des classes) perdu dans un immense chantier, des bottes pour accéder aux classes et même des sandwiches à midi en attendant que le restaurant universitaire provisoire soit prêt. C était un pari fou : accueillir des étudiants sur un chantier, préparer les laboratoires, les travaux pratiques pour être prêts lorsque les étudiants passeront en deuxième année, puis en troisième année. Il s agissait en fait de prouver le mouvement en marchant. Les premiers enseignants, qui venaient de la Faculté des Sciences d Alger, les travailleurs des services administratifs et techniques, étaient mobilisés pour «créer» une université et la mettre sur rail. Depuis, plus de cent mille jeunes bacheliers sont passés sur les bancs de Bab-Ezzouar. On trouve des «anciens de Bab-Ezzouar» dans beaucoup d entreprises, d universités et de centres de recherche, d institutions du pays, et même à l étranger. Pour les seules formations de post-graduation, plus de trois mille cinq cents magisters et près d un millier de doctorats ont été délivrés par l USTHB. Une communauté de près de trente cinq mille personnes vit sur le campus, dont mille six cents enseignants permanents et autant de travailleurs dans les services administratifs et techniques. Une université est née. 3

5 - Inauguration de l USTA en septembre 1974 De gauche à droite, première rangée : Pr Benzaghou (recteur USTA)- le Président BoumedieneMohamed Seddik Benyahia (Ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique), Colonel Aouchiche (Directeur Général de la DNC- ANP, entreprise qui a réalisé l université), lieutenant Chalabi (responsable du projet USTA à la DNC-ANP). Le Président Boumediene inaugure l USTA (photo APS) Présentation de la maquette de l USTA au Président Houari Boumediene Au premier rang de gauche à droite : Colonel Aouchiche (Directeur Général de la DNC- ANP)Professeur Benali Benzaghou - Président Houari Boumediene - Mohammed- SeddiK Benyahia (Ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique). On notera que le plan de masse a subi des changements, comme la suppression de la tour administrative initialement prévue au centre et le déplacement de l auditorium, également prévu au centre. 4

6 Un peu d histoire : de la faculté des sciences à l USTA Au recouvrement de l indépendance, année universitaire , seule la faculté des sciences de l université d Alger recevait des étudiants pour les études scientifiques. Les effectifs d étudiants inscrits sont éloquents : 1962/ étudiants inscrits en 1ère année! se composant de : 29 étudiants en MGP 25 étudiants en MPC 11 étudiants en SPCN 41 étudiants à l ENPA (Polytechnique d El Harrach) Est-il utile de rappeler qu en la faculté des sciences avait inscrit 118 étudiants en MGP parmi lesquels seuls 13 étudiants étaient algériens. En , l Université des Sciences et de la Technologie d Alger (elle deviendra USTHB plus tard) inscrivait 2539 étudiants en 1ère année. La suite est connue Nouveaux bacheliers inscrits en 1ère année Faculté des Sciences Années Universitaires 62/63 Tronc Commun SET T.C. Biologie MGP MPC ENPA Bio Med CPEM Sc. Nat SPCN Total des étudiants en 1er année / / / / / / / / / / / USTA 74/ / /

7 UN PEU D HISTOIRE Créée officiellement par l ordonnance N du 25 Avril 1974, l Université des Sciences et de la Technologie d Alger (U.S.T.A., elle prendra la dénomination Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene - U.S.T.H.B. - en 1980), a été conçue pour être un pôle de formation et de recherche dans les Sciences et la Technologie. Dans cet esprit, elle prenait la succession de la Faculté des Sciences de l Université d Alger, «la fac centrale» dans le langage des étudiants. Elle englobait l Ecole Nationale Polytechnique qui en a fait partie pendant quelques années, pour redevenir autonome en 1983, avec cet objectif de développer la synergie entre les progrès des sciences et ceux de la technologie. L équipe initiale qui a pris en charge le devenir de ce projet et constituait le premier Conseil d Université était composée de : 1- Pr. Benzaghou Benali - Mathématicien - Recteur. 2- Pr. Berrah Abdelaziz - Physicien - Vice-Recteur chargé de la Scolarité 3- Pr. Amokrane Arezki - Physicien - Vice-Recteur chargé de la Recherche et des Relations Extérieures 4- Pr. Ladjouze Hamoud - Physicien - Directeur de l Institut de Physique Alger, le 20 septembre 1974 (photo - APS) «Le Président Houari Boumediene, a effectué aujourd hui une visite d inspection à l université des Sciences et de la Technologie d Alger qui ouvrira ses portes à 2200 étudiants mercredi. Le Chef d Etat visitant une partie de l université qui entrera en fonction à partir de mercredi». 6

8 5- Pr. Yousfi Youcef - Génie Chimiste - Directeur de l Institut de Chimie 6- Pr. Djedour Mohamed - Mathématicien - Directeur de l Institut de Mathématiques 7- Pr. Téfiani Mohamed -Géologue- Directeur de l Institut des Sciences de la Terre 8- Pr. Zidane Charef - Médecin - Directeur de l Institut de Biologie Dès 1974 (arrêté du 1er juillet 1974) l U.S.T.A. était constituée de onze (11) instituts : - Institut de Biologie - Institut de Chimie - Institut de Physique - Institut de Mathématiques - Institut des Sciences de la Terre - Institut d Electrotechnique - Institut de Génie Civil - Institut de Métallurgie - Institut d Hydraulique - Institut de Mécanique - Institut d Electronique Il est à noter que les instituts d Hydraulique, de Mécanique et d Electrotechnique étaient ceux qui étaient prévus restant sur le site de l Ecole Nationale Polytechnique d El-Harrach. Ce schéma directeur a évolué par la suite. Le bâtiment prévu pour l Institut de Métallurgie a été reconverti en Faculté de Génie Mécanique et Génie des Procédés, l E.N.P. d El-Harrach est redevenue autonome (1983) et a développé ses propres spécialités. Le département d Informatique de l Institut de Mathématiques est devenu un institut qui a évolué vers sa situation actuelle en une Faculté d Electronique et d Informatique. L université a été réorganisée en huit facultés en Inauguration de l USTA 7

9 UN PEU DE GEOGRAPHIE ET D ORGANISATION Située à 15 Km du centre d Alger et 5 Km de l aéroport international «Houari Boumediene», l USTHB est construite sur un site de 105 hectares selon les plans du célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Elle est accessible par l autoroute Nord, la rocade sud (vers l aéroport) et l ancienne route nationale «la moutonnière». Elle est desservie par une gare (ligne Alger-Thénia) et bientôt par le tramway, ainsi que les bus d Alger et de l ONOU. Au début des années soixante dix, le petit hameau «Retour de la Chasse» comportait quelques magasins et quelques maisons ; le chantier de l université était entouré de champs. C est aujourd hui la commune de Bab-Ezzouar de plus de cent mille habitants. Il était prévu dans le plan initial de l U.S.T.A. la construction d un CHU, jouxtant l U.S.T.H.B.. Ce projet a été abandonné. La conception initiale de l U.S.T.A., université ouverte physiquement sur son environnement immédiat, a évolué vers une conception plus classique d un campus protégé par une clôture. 8

10 LE CAMPUS DE L U.S.T.H.B Il comprend des structures de formation et de recherche (bâtiments des facultés et blocs pédagogiques ainsi que des bâtiments à vocations diverses, comme la bibliothèque universitaire, l auditorium, le centre de ressources informatiques, le village universitaire. Des résidences universitaires entourent le campus de l université et sont gérées par l Office National des Œuvres Universitaires. Le plan suivant présente les campus. Les numéros des bâtiments renvoient au descriptif qui suit. 9

11 10

12 LES INFRASTRUCTURES DE L UNIVERSITE - Le Rectorat Le bâtiment regroupe les services centraux de l université : Cabinet du Recteur et salle du Conseil Les Vice- Rectorats Le secrétariat général de l université (Secrétaire Général, administrations du personnel et des finances) Services centraux de la scolarité. - Les Facultés Le bâtiment de chaque faculté comprend les laboratoires de travaux pratiques (en général au rez-de-chaussée), les laboratoires de recherche (en général à l étage), l administration de la faculté (doyen, vice-doyens, secrétariat général de la faculté, chefs de département) et la bibliothèque de recherche de la faculté. Les facultés sont, dans l ordre, du parking des étudiants vers l auditorium sur le plan : 1- Faculté des Sciences Biologiques 2- Faculté de Chimie 3- Faculté de Physique 4- Faculté de Génie Civil 5- Faculté d Electronique et d Informatique. Un bâtiment séparé abrite le département d informatique (5/) construit ultérieurement 6- Faculté des Sciences de la Terre, Géographie et Aménagement du Territoire 7- Faculté de Génie Mécanique et Génie des Procédés avec un bâtiment séparé, le Hall de Technologie (7/) 8- Faculté de Mathématiques. Bâtiments nouveaux (bibliothèque et salle de conférences, administration, bloc des enseignants, bloc pédagogique, centre de mathématiques avancées). 11

13 - Le Bloc Pédagogique Est composé de : 9- Le bâtiment des classes A (salles 100 et 200) et le bâtiment des classes B (salles 300 et 400) 10- Les vingt-quatre amphithéâtres 11- Le bloc des travaux pratiques (côté gare) - La Bibliothèque Universitaire -12S étend sur 7200 m² ; elle est ouverte aux étudiants (salle de 1200 places), aux enseignants et étudiants de post-graduation (salle de 72 places). Elle comprend divers services : acquisition, traitement, orientation et autres services administratifs. Elle dispose également d un service de recherche bibliographique automatisée, et d un service d informatique qui prête aide et assistance aux usagers afin d accéder aux différentes bases de données bibliographiques. Un espace internet et un accès Wifi sont également mis à la disposition des étudiants. - Le Centre Audio- Visuel Mis en place en 1985, il a comme principale mission la réalisation des documents pédagogiques. Il gère : - Le service audio-visuel - L imprimerie - La salle polyvalente -13- L auditorium -14 En forme de trapèze, l auditorium recouvre une superficie de 3276 m² ; il comporte : - Une salle de conférences (1800 places) - Un hall d exposition Il est entouré de deux plans d eau. 12

14 L Auditorium constituait, pour son époque, une prouesse architecturale et technologique dans l œuvre de Niemeyer. - Le Centre des Systèmes et Réseaux d Informations et de Communication, de Téléenseignement et d Enseignement à distance (CRI) -15 Le CRI a été créé en décembre 2001 : il englobe désormais l ex centre de calcul et le service internet. Les principales missions de ce centre sont : La gestion du réseau internet et intranet de l Université La constitution d une logithèque centrale Le développement de l enseignement à distance à l USTHB. Le CRI abrite le Campus Numérique Francophone (C.N.F.) d Alger sur un espace de plus de 600 m2 mis à la disposition de l A.U.F. par l USTHB. Comme l a déclaré le Recteur de l USTHB lors de l inauguration du C.N.F. le 29 octobre 2006 : «Le C.N.F. d Alger se veut un outil de dialogue entre la communauté universitaire et les chercheurs algériens d une part, et l ensemble des réseaux de l A.U.F. d autre part». - Le Village Universitaire -16 Situé dans l enceinte de l Université, il regroupe, sur ses 1800 m², tous les services utiles à la vie estudiantine : Trois restaurants Une aire d exposition Une poste Une salle d internet (Mezzanine) Une salle Wifi Une salle polyvalente (Théâtre, cinéma 700 places) -13 Une place ouverte (Jardin) Une librairie (O.P.U.) - La salle omnisports, située près du village universitaire, permet certaines activités sportives en salle

15 - Espace Internet pour les étudiants entre le bâtiment d Informatique et le Hall de Technologie Maison de la Science -19- Espace pour les rencontres scientifiques et les Sociétés Savantes domiciliées à l USTHB. Projets en cours - Bloc des travaux pratiques n 2- en cours d achèvement, P1 - Bloc de travaux pratiques n 3 (en étude) et six amphithéâtres, dédiés aux masters, P2 - Centre médical (études achevées), P3 - Centre d enseignement intensif des langues (études achevées), P4 - Quatre blocs de laboratoires de recherche (80 laboratoires de 120 m² chacun) (en étude), P5 - Plateau technique d analyses physico-chimiques (études achevées, travaux en lancement), P6 Trois cités universitaires entourent l USTHB, (hébergement et restauration). Leur gestion relève de l Office National des Œuvres Universitaires (ONOU). 14

16 Les Recteurs depuis 1974 Pr Benali BENZAGHOU

17 I- Organisation de l USTHB L USTHB est constituée de huit facultés : - Faculté des Sciences Biologiques - Faculté de Chimie - Faculté de Physique - Faculté de Génie Civil - Faculté d Electronique et d Informatique - Faculté des Sciences de la Terre, Géographie et Aménagement du Territoire - Faculté de Génie Mécanique et Génie des Procédés - Faculté de Mathématiques Chaque faculté comporte trois à quatre départements. Les 61 laboratoires de recherche agrées sont rattachés aux facultés mais disposent d une autonomie de gestion de leur budget de fonctionnement (le directeur du laboratoire en est l ordonnateur). Les directeurs de laboratoire sont membres du Conseil de faculté et du Conseil scientifique de faculté. Les organes de l université sont : - Le Conseil d Administration de l Université (présidé par un représentant du Ministre) - Le Conseil Scientifique de l Université (présidé par le Recteur) - Le Conseil de Direction de l Université (Recteur, Vice-Recteurs, Doyens, Secrétaire Général) Les organes de chaque faculté sont : - Le Conseil Scientifique de la Faculté (avec un président élu) - Le Conseil de Faculté (présidé par le Doyen) - Le Comité Scientifique de chaque Département Les organes sont constitués par des membres es-qualité et par des représentants élus. La composition nominative des organes de l USTHB peut être consultée sur le site Le Recteur de l université est assisté de quatre vice-recteurs et du secrétaire général : - Vice-Recteur chargé de la formation supérieure de graduation, de la formation continue et des diplômes - Vice-Recteur chargé de la formation supérieure de post-graduation, de l habilitation universitaire et de la recherche scientifique 16

18 - Vice-Recteur chargé des relations extérieures, de la coopération, de l animation et de la communication et des manifestations scientifiques - Vice-Recteur chargé du développement, de la prospective et de l orientation - Le Secrétaire Général de l université coordonne les services communs et dirige l administration du rectorat. Un agent comptable est placé auprès de l université. Chaque faculté est dirigée par un Doyen, assisté de deux Vice-Doyens (Scolarité et Post-graduation - Recherche) et d un Secrétaire Général de la faculté. La faculté a une autonomie budgétaire (le doyen est ordonnateur par délégation) et dispose d une administration. Un agent comptable est placé auprès de chaque faculté. Les services communs sont : - La Bibliothèque universitaire. En plus, chaque faculté dispose d une bibliothèque de recherche. - Le Centre des systèmes et réseaux d informations et de communication, de téléenseignement et d enseignement à distance (chargé en particulier de gérer le réseau intranet et internet de l université). [Centre des Ressources Informatiques- CRI]. - Le Centre d enseignement intensif des langues - Le Service audio-visuel. 17

19 Le Conseil de Direction ( ) Recteur : Pr. Benali BENZAGHOU Vice- Recteur chargé des relations extérieures, de la coopération, de l animation et la communication et des manifestations scientifiques : Pr. Mahrez DRIR Vice- Recteur chargé de la formation supérieure de post-graduation, de l habilitation universitaire et de la recherche scientifique : Pr. Djamel Eddine AKRETCHE Vice- Recteur chargé de la formation supérieure de graduation, de la formation continue et des diplômes : Pr. Mohamed SAIDI Vice- Recteur chargé du développement, de la prospective et de l orientation : Pr. Malek BOUHADEF Doyenne de la faculté des sciences biologiques : Pr. Fatima LARABA-DJEBARI Doyen de la faculté de chimie : Pr. Mohamed CHATER Doyenne de la faculté de physique : Pr. Fawzia CHAFA-MEKIDECHE Doyen de la faculté de mathématiques : Pr. Kamel BOUKHETALA Doyen de la faculté de génie civil : Farid KAOUA, Maître de Conférences Doyenne de la faculté d électronique et d informatique : Pr. Zaia ALI MAZIGHI Doyen de la faculté des sciences de la terre, géographie et aménagement du territoire : Pr. Aziouz OUABADI Doyenne de la faculté de génie mécanique et génie des procédés : Pr. Rachida MAACHI Secrétaire Général : Mr Rabah SIAD Chef de Cabinet : Melle Baya FELLAG ARIOUAT 18

20 II- Organisation académique et scientifique La mise en place de la nouvelle architecture de la formation supérieure en trois cycles : - Premier cycle - Licence - Deuxième cycle - Master - Troisième cycle - Doctorat a débuté à l USTHB à la rentrée 2005/2006 et s est faite progressivement, parallèlement à l extinction de l ancien régime (DUEA- DES- Ingénieur). En , le premier cycle (licence) et le deuxième cycle (master) sont complètement mis en place. Il reste quelques centaines d étudiants dans les dernières années d ingéniorat de l ancien régime. En ce qui concerne le troisième cycle, il a été ouvert en et co-existe actuellement avec l ancien régime (magister - doctorat). A son ouverture en 1974, l USTHB a mis en place des licences d enseignement, des diplômes d études supérieures (DES) et des formations d ingénieurs, outre la première année préparatoire aux études médicales (CPEM). Les licences d enseignement ont été transférées à l Ecole Normale Supérieure de Kouba à la fin des années 70, le CPEM sera supprimé et la première année de médecine transférée à la faculté de médecine d Alger. Au début des années 80 sera ouvert le diplôme universitaire d études appliquées (DUEA) conçu pour les bacheliers qui arrivaient avec un bac technique. Avec la mise en place du LMD, les diplômes délivrés par l USTHB sont la licence (première promotion sortie en juillet 2008) et le master (première promotion sortie en juillet 2010). Le 3ème cycle (doctorat) en est à sa 2ème année seulement et l USTHB continue à délivrer des magisters, des doctorats (dans le cadre du décret de 1998) et des doctorats d état (en cours d extinction). Depuis son ouverture, l USTHB a délivré : diplômes d études supérieures (DES) diplômes d études universitaires appliquées (DUEA) et 2633 diplômes techniciens supérieurs diplômes d ingénieurs diplômes de licence (quatre promotions) diplômes de master (deux promotions) 19

21 Soit près de soixante mille diplômes de «graduation» (si on veut respecter la terminologie anglo-saxonne, il faut distinguer l «indergraduate», soit la licence, du «graduate», soit le master). C est donc un nombre significatif de diplômés formés par l USTHB, dont plus de vingt huit mille ingénieurs, qui travaillent actuellement dans tous les secteurs du pays. USTHB Trente huit ans au service du développement du pays : Soixante mille diplômés Trente mille ingénieurs d état et masters (5 ans) Dix mille diplômes d études supérieures (4 ans) Vingt mille licences et DUEA (trois ans) En ce qui concerne les formations doctorales, aucune promotion n est encore sortie du nouveau système, le D du LMD. Le bilan concerne les magisters et les différents doctorats. Depuis 1979 (où 8 magisters ont été soutenus) à 2011, plus de 3700 magisters ont été soutenus et depuis 1982 (où 3 doctorats ont été soutenus), c est un millier de doctorats qui ont été soutenus. C est la contribution importante de l USTHB à la formation de l encadrement du système universitaire algérien et du système de recherche. C est probablement un des résultats les plus significatifs de l apport de l USTHB, à savoir sa contribution à la construction de l université algérienne et du système de recherche national. Il est bien connu que l un des défis du développement du pays est sa capacité d encadrer le formidable effort de développement de l enseignement supérieur. On entend souvent des interrogations sur la contribution de la recherche au développement du pays. Les formations doctorales à l USTHB ont permis de fournir à toutes les universités et centres de recherche du pays une partie de leur encadrement dans les disciplines scientifiques. Pour l USTHB ellemême, plus de 80% de son corps enseignant de rang magistral ont soutenu leur doctorat à l USTHB ; il y a là, une capacité de ne plus être dépendant de l extérieur. Nous pouvons synthétiser la contribution de l USTHB au développement du pays par quelques chiffres : diplômés de graduation, dont ingénieurs d état magisters soutenus 1014 doctorats soutenus 20

22 La coopération internationale a connu un ralentissement dans la décennie quatre-vingt dix. Elle a connu un développement important pendant la dernière décennie, avec de nombreux accords avec des universités étrangères, des centaines de participation chaque année à des congrès internationaux, une dizaine de congrès organisée chaque année à l USTHB, des milliers de publications dans des revues internationales de renommée établie. Une étude récente de la direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (février 2012), basée sur les données du Web of Science, indique que les enseignants-chercheurs de l USTHB ont publié, depuis 1990, 3442 articles indexés, ce qui classe l USTHB en tête des universités algériennes. En examinant les neuf disciplines «émergentes», l USTHB est classée en tête dans huit disciplines. Pour les classements internationaux, l USTHB est handicapée par un déficit de visibilité sur le Net. Les efforts déployés ces derniers temps ont fait gagner en trois semestres plus de 3000 places dans ces classements. Ils seront poursuivis. L USTHB développe depuis une décennie son ouverture à l international ; elle développe également son partenariat avec le monde économique et les divers secteurs de l activité nationale. Construire l écoute réciproque, un partenariat durable, c est la ligne directrice qui se traduit par diverses initiatives. L évolution du système économique et des institutions du pays exige d inventer de nouvelles formes de la prospective, de la participation. L USTHB a été créée à une période de planification centralisée. Des études de prévisions en main-d œuvre qualifiée basées sur la planification des différentes branches économiques ont été menées au début des années soixante dix. Il y eut la «carte universitaire» dans laquelle s insérait l USTHB et l USTO, son équivalent à Oran. Aujourd hui, la démarche a totalement changé, d où l effort d écoute réciproque et de prospective. La nouvelle organisation pédagogique s appuie sur les offres de formation de chaque université. Pour l USTHB, il y a un effort de prospective à l échelle régionale en raison de son implantation mais également à l échelle nationale en raison de son potentiel de formation et de sa notoriété. C est ainsi que plusieurs masters ont été «construits» en partenariat avec le secteur économique. Nous pouvons citer : En 2010, les masters de physique médicale (avec les CHU) et de mathématiques financières (avec les banques et les assurances). En 2011, les masters en énergies renouvelables - option énergie solaire (avec Sonelgaz) et criminalistique (avec la gendarmerie et la police scientifique). 21

23 Les accords de partenariat avec les entreprises se sont multipliés, dans toutes les branches : télécommunication, énergie, ressources en eau, génie civil, agronomie, industries pharmaceutiques, etc. Plusieurs conventions avec les institutions chargées d aider la création de micro entreprises (ANSEJ, ANEM) ont mis en place un cadre de sensibilisation des étudiants à la perspective de créer leurs propres activités et de ne pas réfléchir uniquement en emploi salarié. Un forum USTHB-Entreprises est organisé régulièrement pour offrir une opportunité de contact et de dialogue. Un «Observatoire de l insertion des diplômés» a été mis en place, ainsi qu une «Cellule de valorisation de la recherche». Le «Club des Amis de l USTHB» est une structure informelle qui regroupe les entreprises en partenariat avec l USTHB. L Association des anciens étudiants de l USTHB est en cours de mise en place. Un effort de communication est fait par chaque laboratoire de recherche à travers sa page web. 22

24 Relation avec l'environnement (local, national, international, convention, partenariat) Conventions avec les entreprises, centres de recherche et autres institutions nationales Année de Signature Institution Académie Militaire Interarmes de Cherchell (AMIA) Société de Gestion des Participations Equipements Industriels et Agricoles (SGP EQUIPAG) Algerian Cement Company Groupe LAFARGE Association des Algériennes Managers et Entrepreneurs (AME) Société Algérienne de l Electricité et du Gaz (SONELGAZ) SPA CCS Santé et Environnement Entreprise Nationale des Services aux Puits (ENSP) Office National de l Assainissement (ONA) Technologie de la Santé Algérie (TSA) Institut National de Cartographie et de Télédétection (INCT) Société Nationale de Commercialisation et de Distribution de Produits Pétroliers (NAFTAL) Agence Nationale de la Géologie et du Contrôle Minier (ANGCM) BOMARE Companie Ltd Société des Eaux et de l Assainissement d Alger (SEAAL) Desarrollos Ecologicos Industriales S.A (DEISA) Société de Réalisation d Infrastructure INERGA de SONELGAZ COSIDER Ouvrages d Art Office National de Recherche Géologie Minière (ORGM) Commissariat à l Energie Atomique (COMENA) Parc National de l Ahaggar Parc National de Chrea Microsoft Corporation Institut National Supérieur des Peches et de l Aquaculture (INSPA) Institut National de la Recherche Agronomique d Algérie (INRAA) Agence Spatiale Algérienne (ASAL) Centre de Recherche et Développement de L Electricité et du Gaz (CREDEG) de SONELGAZ Entreprise de Promotion du Logement Familial (EPLF) Boumerdes Microsoft Algérie Centre de Recherche et Développement (CRD) du groupe SAIDAL Algérie Télécom (AT) Institut Algérienne du Pétrole (IAP) de SONATRACH Centre de Recherche d Analyses Physico-Chimiques (CRAPC) Institut Pasteur SONATRACH 23

25 Conventions internationales interuniversitaires avec USTHB Pays Université Date de signature Canada Université du Québec à Montréal (UQAM) 2011 France Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) 2011 Espagne Université de Vigo 2011 Japon Kyushu University 2010 Russie Don State Technical University 2010 Japon Université de Tsukuba 2010 Tunisie Université de Gafsa 2009 France Université du Havre 2008 France INSA de Lyon 2008 France Université de Limoge 2007 France Université de la Méditerranée (Aix-Marseille) 2007 France Université de Valenciennes et du Hainaut - Cambrésis 2007 Japon Université de Chiba 2007 Libye Higher Institute of Engineering Hoon 2007 France Université de Pierre Mendès France (Grenoble2) 2006 France Université Claude Bernard (Lyon I) 2006 Ukraine Université Nationale Technique d Ukraine 2006 Portugal Université de Porto 2006 Corée du Sud Information and Communication University 2006 Royaume Uni University of Coventry 2006 France Université Cergy Pantoise 2005 Italie Université Roma Tre 2003 Cameroun Université de Yaounde I 2003 France Université de Provence (Aix-Marseille) 2002 France Université Artois 2002 Afrique du Sud Technikon Pretoria 2002 Espagne Université des Iles Baléares 2000 Italie Université de Parme 1998 Pologne Ecole Polytechnique de Czestochowa 1998 AUF 2003 TETHYS

26 L organisation pédagogique actuelle de l USTHB peut être consultée sur le site En particulier, la brochure du 37ème anniversaire indique les différentes licences et les différents masters enseignés. La brochure peut être consultée à : Usthb.dz/présentation/brochure La brochure donne la liste des laboratoires de recherche et leurs adresses électroniques, la liste des accords avec des universités étrangères et la liste des conventions de partenariat avec les opérateurs économiques. On y trouve également la liste nominative des enseignants de rang magistral de chaque faculté. 25

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Campus Universitaire-2092-EL MANAR2 Tél: 71 872 600 Fax: 71 885 350 Site web: www.fst.rnu.tn Présentation

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

DEFINITION DES CRITERES DE LA GRILLE DES SCIENCES

DEFINITION DES CRITERES DE LA GRILLE DES SCIENCES DEFINITION DES CRITERES DE LA GRILLE DES SCIENCES Ce document présente la grille des critères de recevabilité des dossiers des candidats postulant à l académie algérienne des sciences et des technologies.

Plus en détail

PRESENTATION DE L UNIVERSITE M HAMED BOUGARA DE BOUMERDÈS

PRESENTATION DE L UNIVERSITE M HAMED BOUGARA DE BOUMERDÈS PRESENTATION DE L UNIVERSITE M HAMED BOUGARA DE BOUMERDÈS L Université M'Hamed BOUGARA de Boumerdès a été créée en 1998 par le décret exécutif n 98-189 du 02 juin 1998 sur la base du regroupement de six

Plus en détail

Présentation de la Société NAFTAL

Présentation de la Société NAFTAL SOCIETE NATIONALE DE COMMERCIALISATION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS Filiale de SONATRACH, spa au capital social de 15 650 000 000 DA Présentation de la Société NAFTAL Mai 2014 Historique &

Plus en détail

Forum International Tabac et Santé Sétif 29-30 Mars 2010 Auditorium Kacem Nait Belkacem Université Ferhat Abbes Sétif

Forum International Tabac et Santé Sétif 29-30 Mars 2010 Auditorium Kacem Nait Belkacem Université Ferhat Abbes Sétif SOUS LE PATRONAGE DU WALI DE LA WILAYA SETIF L Association EN NOUR Organise en collaboration avec LSES Journées Médicales de Sétif CHU de Sétif DSP Faculté médecine Université Sétif Forum International

Plus en détail

La Grande Ecole des Sciences de l Information

La Grande Ecole des Sciences de l Information Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Ecole des Sciences de l Information (ESI) Rabat La Grande Ecole des Sciences de l Information Secteur : Enseignement supérieur public relevant de la formation

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE OFFICE NATIONAL DES STATISTIQUES QUATRIEME RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT CODE DES DIPLOMES JUILLET 1998 Introduction: Le présent document

Plus en détail

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE

DATE DU CONCOURS: SAMEDI 18 OCTOBRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université des Sciences et de la Technologie d Oran BOUDIAF Vice-Rectorat chargé de

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 56

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 56 14 l établissement de la convention de gestion entre le Trésor et la Banque algérienne de développement ; la gestion et le contrôle des relations de la Banque algérienne de développement avec la Banque

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE

co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE co-développent LE 1 ER INSTITUT EURO-MÉDITERRANÉEN DE TECHNOLOGIE L INSA EURO-MÉDITERRANÉE Fès Maroc Bienvenido Bienvenue Willkommen Benvenuto Bem-vindo Welcome MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L

Plus en détail

A Madame et Messieurs les Présidents des Conférences Régionales des Universités Du Centre, de l'est et de l'ouest.

A Madame et Messieurs les Présidents des Conférences Régionales des Universités Du Centre, de l'est et de l'ouest. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ihff

Plus en détail

Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Centrale IAP - CU :

Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Centrale IAP - CU : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Centrale IAP - CU : DIRECTION DE L ECOLE D ARZEW : Un Chef de Département Pédagogique Gaz, Raffinage et Pétrochimie. DIRECTION ADMINISTRATION ET

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 5 5ème ANNEE Mercredi 7 Joumada El Oula 5 Correspondant au 9 mars 0 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

Chouarfia Abdallah. Enseignant-Chercheur MC-A Informatique USTOran. Concepteur du système SEES de gestion LMD

Chouarfia Abdallah. Enseignant-Chercheur MC-A Informatique USTOran. Concepteur du système SEES de gestion LMD Chouarfia Abdallah Enseignant-Chercheur MC-A Informatique USTOran Concepteur du système SEES de gestion LMD Les évolutions des sciences et des technologies, la mondialisation, l évolution et l adaptation

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE

ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE ÉCOLE SUPÉRIEURE D INGÉNIEURS DE LUMINY - MARSEILLE former des ingénieurs spécialistes des hautes technologies Créée en 1993, l École Supérieure d Ingénieurs de Luminy a pour vocation de former des professionnels

Plus en détail

Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l'enis & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax)

Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l'enis & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax) Responsables Pédagogiques du mastère professionnel SSI Chokri BEN AMAR, maître de conférences, directeur des études de l' & Anis FOURATI, expert en Sécurité Informatique (Société SDS à Sfax) MOTIVATION

Plus en détail

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Projet Tempus Go-Univ 544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Renforcement de la GOuvernance dans les UNIVersités marocaines à travers la mise en œuvre du Code Marocain de bonnes pratiques de gouvernance

Plus en détail

Guide de l étudiant 2014-2015

Guide de l étudiant 2014-2015 Guide de l étudiant 2014-2015 Université Hassan II Casablanca www.univcasa.ma Sommaire Offre de formation. Dates importantes. Modalités d inscription.. Cycle Licence : nouvelle approche. Cycle Licence

Plus en détail

Curriculum Vitae. Situation actuelle

Curriculum Vitae. Situation actuelle Curriculum Vitae Pr. Mounir Georges Abou Assali Situation actuelle Conseiller du Ministre de l'education et de l'enseignement Supérieur Conseil Suprême de l'education- Qatar Professeur retraité depuis

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION A L ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE: CAS DU CRESA FORET-BOIS

LA CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION A L ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE: CAS DU CRESA FORET-BOIS UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTE D AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES CENTRE REGIONAL D ENSEIGNEMENT SPECIALISE EN AGRICULTURE FORET-BOIS -------------------- LA CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION A L

Plus en détail

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 :

SOCIETE ALGERIENNE DE GEOPHYSIQUE NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Alger le 30 Juin 2012. NEWS04-2012 COMPTE RENDU DE LA JOURNEE THEMATIQUE 01 : Une journée thématique intitulée Techniques Géophysiques dans l Exploration Pétrolière s est tenue le 15 Mai 2012 au Palais

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Lieu d Exercice : Faculté des sciences Economique et Des Sciences de Gestion Université D Oran Es-Sénia Algérie

CURRICULUM VITAE. Lieu d Exercice : Faculté des sciences Economique et Des Sciences de Gestion Université D Oran Es-Sénia Algérie CURRICULUM VITAE Nom et Prénom : CHERCHEM. MOHAMED Date et lieu de Naissance 10 12 69 à ORAN Adresse Personnelle : 13 rue de MOSTAGANEM Oran 31000 Tél. 00213 41 56 00 33 portable 00213 770 40 57 57 E-mail

Plus en détail

Chokri BEN AMAR, Maître de conférences (Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax TUNISIE) & Mehdi ELLOUZE, Technologue (ISET de Sfax)

Chokri BEN AMAR, Maître de conférences (Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax TUNISIE) & Mehdi ELLOUZE, Technologue (ISET de Sfax) Les Responsables pédagogiques du mastère professionnel LL Chokri BEN AMAR, Maître de conférences (Ecole Nationale d'ingénieurs de Sfax TUNISIE) & Mehdi ELLOUZE, Technologue (ISET de Sfax) MOTIVATION ET

Plus en détail

N Nom et Prénom Etablissements Filières Pays d'accueil Statut Observation. Dossier incomplet

N Nom et Prénom Etablissements Filières Pays d'accueil Statut Observation. Dossier incomplet Résultats du contrôle de la conformité réglementaire des dossiers des enseignants proposés pour une formation à l étranger Dans le cadre du programme national exceptionnel P.N.E Année universitaire 2015-2016

Plus en détail

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008

DECRETS. Section 1 Recrutement et promotion. Section 2 Stage, titularisation et avancement. 12 Moharram 1429 20 janvier 2008 12 Moharram 1429 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 03 3 DECRETS Décret exécutif n 08-04 du 11 Moharram 1429 correspondant au 19 janvier 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Présentation de l'auf

Présentation de l'auf Présentation de l'auf Agence universitaire de la Francophonie : opérateur de la Francophonie Créée le 13 septembre 1961 (50 ans en 2011) AUPELF puis AUPELF-UREF et enfin AUF en 1998 Présente sur les 5

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : Décret du Modifiant le décret n 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION INSTITUT NATIONAL DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION المعهد الوطني للاتصالات و تكنولوجيات الا علام و الاتصال 1 PRESENTATION DE L INTTIC 1971 : Création de

Plus en détail

[Présentation] Juillet 2005

[Présentation] Juillet 2005 [Présentation] Juillet 2005 Présentation générale Histoire Création en 1765 Situation Étudiants Personnels 6 Composantes Au centre de la Corse En 2005 : 4111 Population de 260.000 personnes 230 enseignants

Plus en détail

METRO D ALGER : LIGNE 1

METRO D ALGER : LIGNE 1 INAUGURATION DE LA PREMIERE LIGNE DU METRO D ALGER Dossier de presse 31 octobre 2011 Sommaire 1/ RATP Dev met en service, via sa filiale RATP El Djazaïr, la première ligne du métro d Alger. 2/ Présentation

Plus en détail

La science en Algérie

La science en Algérie LA SCIENCE EN AFRIQUE A L'AUBE DU 21 ème SIECLE Sous la Direction de Roland Waast et Jacques Gaillard Aide N ERBIC 18 CT 98 9164 Commission Européenne, DG XII Subvention N 98 01 49 800 Ministère des Affaires

Plus en détail

ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS

ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS ACADEMIE DE PARIS UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l école de Médecine 75006 PARIS STATUTS DU CENTRE DE GESTION DU CENTRE UNIVERSITAIRE DES SAINTS PERES (CG-CUSP) VU le Code de l éducation VU le décret

Plus en détail

RAPPORT sur l état d avancement du projet de création d un portail dédié aux déficients visuels du Maroc www.nadhar.

RAPPORT sur l état d avancement du projet de création d un portail dédié aux déficients visuels du Maroc www.nadhar. Moroccan Internet Society (MISOC) Association Ribat Al Fath pour le développement Durable RAPPORT sur l état d avancement du projet de création d un portail dédié aux déficients visuels du Maroc www.nadhar.ma

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ÉCOLE LÉCOLE POLYTECHNIQUE

PRÉSENTATION DE L ÉCOLE LÉCOLE POLYTECHNIQUE PRÉSENTATION DE L ÉCOLE LÉCOLE POLYTECHNIQUE Pierre Baptiste, professeur et Directeur Mario Bourgault, professeur Département de mathématiques et génie industriel École Polytechnique Montréal 2012 2 L

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables.

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc... Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables. 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» L offre de formation Formation à distance Formation continue 1. Formation Que savez-vous sur le système «LMD» 1- Présentation du nouveau régime LMD : A

Plus en détail

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats CHIMIE CONDUITE DE PROJETS PHYSIQUE MATHÉMATIQUES SCIENCES EN QUESTIONS BIOLOGIE REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats Université Catholique de Lille 1 La FLST, au cœur du campus

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan FORMATIONS EAU & ASSAINISSEMENT ÉNERGIE & ELECTRICITÉ ENVIRONNEMENT & DÉVELOPPEMENT DURABLE GÉNIE CIVIL & MINES MANAGEMENT & ENTREPRENEURIAT

Plus en détail

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs

Les étudiants dans les écoles de management reconnues à diplôme visé en 2009-2010 Augmentation continue des effectifs note d 1.1 informationdécembre Enseignement supérieur & Recherche En 29-21, 87 8 étudiants suivent une formation dans l une des 84 écoles de management reconnues et habilitées à délivrer un diplôme visé,

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

GUIDE DE CONSTITUTION DE DOSSIER EN VUE DE LA RECONNAISSANCE ET/OU DE L EQUIVALENCE DES DIPLOMES, TITRES ET GRADES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org GUIDE

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006)

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) Présidence de la République - Société des Services Nationaux

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion du bureau permanent CIRUISEF

Compte Rendu de la réunion du bureau permanent CIRUISEF C IIRU IISEF Sc iiences et Francophon iie Conférence Internationale des Responsables des Universités et Institutions Scientifiques d Expression Française Les 13 et 14 Mars 2008 Fès - Maroc Compte Rendu

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

État des lieux de la formation et de la recherche au sein des Instituts /UFR de formation Jeunesse et Sports

État des lieux de la formation et de la recherche au sein des Instituts /UFR de formation Jeunesse et Sports Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie État des lieux de la formation et de la recherche au sein des Instituts /UFR de formation Jeunesse et Sports La programmation 2009-2012

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013

UFR Sciences Fondamentales et Appliquées Université de Poitiers. Se réorienter à l UFR Sciences Fondamentales et Appliquées en janvier 2013 Se réorienter à l UFR Sciences en janvier 2013 Communément appelée «Faculté des Sciences» l Unité de Formation et de Recherche Sciences (UFR SFA) est une des 14 composantes de l Passerelle PACES Faculté

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données : ASTMSEDL

Guide d utilisation de la base de données : ASTMSEDL partenaire du Guide d utilisation de la base de données : ASTMSEDL Adresse: Rue la flanelle, cité Ain ellah Dely brahim Tél: (021) 91 03 52, Mob: (0770) 87 66 38, Fax: (021) 91 03 51 E mail: cadoc@cadoc.dz

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY

FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE. UFR Sciences Orsay. Isabelle DEMACHY FORMATIONS STAGES INSERTION PROFESSIONNELLE UFR Sciences Orsay Isabelle DEMACHY Les étudiants à la faculté des Sciences 9000 étudiants (1/3 de l ensemble de l université) 800 enseignants-chercheurs, 800

Plus en détail

JMA Algérie 2013 Lauréats de la médaille de la FAO

JMA Algérie 2013 Lauréats de la médaille de la FAO JMA Algérie 2013 Lauréats de la médaille de la FAO M. MOUSSOUS RABAH Sur proposition du Ministère de l Agriculture et du Développement Rural Ex Directeur du Centre de Formation et Vulgarisation Agricole

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES BOURSES MASTERS RECHERCHES POLES D EXCELLENCE

TERMES DE REFERENCES BOURSES MASTERS RECHERCHES POLES D EXCELLENCE TERMES DE REFERENCES BOURSES MASTERS RECHERCHES POLES D EXCELLENCE 1 1. CONTEXTE Le Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale d Afrique Centrale a obtenu un don de la Banque Africaine

Plus en détail

INPED INFO. Bulletin bimestriel d information et de communication N 5 Mars 2010. (Short Version) Sommaire. Editorial A. MOUFEK S.

INPED INFO. Bulletin bimestriel d information et de communication N 5 Mars 2010. (Short Version) Sommaire. Editorial A. MOUFEK S. Sommaire (Short Version) Editorial A. MOUFEK A propos d INPED-INFO S. METREF Réunion du Conseil d Administration de l INPED Mission à Grenoble Ecole de Management (G.E.M) B. CHILI & S. METREF Conseil Pédagogique

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Loi n 99-05 du 18 Dhou El Hidja 1419 Correspondant au 4 avril 1999portant loi d orientation

Plus en détail

BULLETIN D ADHESION 2013

BULLETIN D ADHESION 2013 BULLETIN D ADHESION 2013 Remplir en lettres capitales PROFIL PERSONNEL INFORMATIONS PERSONNELLES Nom :... Nom de jeune fille :... Prénom :... Date de naissance :... Année d entrée au CELSA 1 :..Année de

Plus en détail

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE :

LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : LA REFORME LMD EN COTE D IVOIRE : Mise en œuvre et enjeux Pr Viviane KROU ADOHI Directeur Général de l Enseignement Supérieur Abidjan, février 2012 1 Définition LICENCE (bac +3) INTRODUCTION MASTER (bac+5)

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 42 11

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 42 11 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 42 11 Décret présidentiel n 14-196 du 8 Ramadhan 1435 correspondant au 6 juillet 2014 portant organisation et gestion de la formation et du perfectionnement

Plus en détail

SMU. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) BACHELOR EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (BAA 2+2)

SMU. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) BACHELOR EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (BAA 2+2) SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) BACHELOR EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES (BAA 2+2) Cheminement Vers une Carrière à l International Mot du Président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015

CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015 AU 18 AOUT 2015 REPUBLIQUE IENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE CENTRE DE DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES AVANCEES CET AVIS EST VALABLE DU 29 JUILLET 2015

Plus en détail

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement Distr.: Limitée CEA-AN/RABAT/GENDER/Inf. Décembre 2005 Original: FRANÇAIS NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau pour l Afrique du Nord/ Centre Africain pour le Genre et le Développement

Plus en détail

Programme du Salon National de l Emploi 2014 «SALEM 2014»

Programme du Salon National de l Emploi 2014 «SALEM 2014» www.salem2014.dz Programme du Salon National de l Emploi 2014 «SALEM 2014» Journée du mercredi 19 février 2014 14h00 : Accueil des invités 14h30 : Cérémonie d ouverture officielle du Salon par M. Mohamed

Plus en détail

Observatoire des discriminations Avril 2006. Olivier, Gérard et Mohammed ont-ils les mêmes chances de faire carrière?

Observatoire des discriminations Avril 2006. Olivier, Gérard et Mohammed ont-ils les mêmes chances de faire carrière? Observatoire des discriminations Avril 2006 Jean-François Amadieu En collaboration avec Sylvain Giry Olivier, Gérard et Mohammed ont-ils les mêmes chances de faire carrière? -Une analyse des enquêtes emploi

Plus en détail

DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS

DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS Prof Dr Pierre-Célestin KARANGWA EAC - Coordinateur Qualité, Université du Burundi, Burundi Colloque du G3 La qualité dans tous ses états ULB

Plus en détail

Sonatrach Une Compagnie

Sonatrach Une Compagnie Sonatrach, Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée 1 Sonatrach Une Compagnie Pétrolière & Gazière Intégrée Sonatrach, des Réalisations & des Engagements www.sonatrach.com Sommaire L'Amont P.4 Le Transport

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

Après un bac ES. Série Economique

Après un bac ES. Série Economique Après un bac ES Série Economique CIO «Nord» - Novembre 2011 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE 11 10 Doctorat Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 MASTER Professionnel 2 IUP 2 IUP

Plus en détail

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.132.3 Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance sur la formation menant au bachelor et au master de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation à l EPFL) du 14 juin 2004 (Etat le 1 er septembre 2015) La Direction

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

Colloque parrainé par le Ministère MIPMEPI et organisé le 23-24 Mai 2011 Hôtel EL-RIADH Sidi Fredj - Algérie

Colloque parrainé par le Ministère MIPMEPI et organisé le 23-24 Mai 2011 Hôtel EL-RIADH Sidi Fredj - Algérie De la Société des Savoirs à l Économie de l Intelligence : Les méthodes et les outils pour cerner, optimiser et relever les défis de la mondialisation et de la globalisation Colloque parrainé par le Ministère

Plus en détail

Offre de formation.2. Dates importantes.3. Modalités d inscription..3. Cycle Licence : nouvelle approche.4. Cycle Licence : Licence professionnelle..

Offre de formation.2. Dates importantes.3. Modalités d inscription..3. Cycle Licence : nouvelle approche.4. Cycle Licence : Licence professionnelle.. Sommaire Offre de formation.2 Dates importantes.3 Modalités d inscription..3 Cycle Licence : nouvelle approche.4 Cycle Licence : Licence professionnelle..5 Etudes médicales...6 Formations techniques et

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I,

D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I, Introduction D après le décret n 93/086 du 29 janvier 1993 n 1 p ortant organisation administrative et académique de l Université de Yaoundé I, L Université de Yaoundé I a pour missions : - d élaborer

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE DE TLEMCEN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE DE TLEMCEN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE DE TLEMCEN FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION ASSOCIATION NATIONALE DE FINANCES PUBLIQUES ANaFiP Sous le Haut Patronage de Monsieur

Plus en détail

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA)

Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Université Cheikh Anta Diop de Dakar Institut de Technologie Nucléaire Appliquée ( ITNA) Assemblée de l Université Cheikh Anta Diop de Dakar 8 Décembre 2009, Dakar Rapport d Activité: année 2008-2009 Pr

Plus en détail

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements

Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Métriques, classements et politique scientifique des Etablissements Michel Blanc Bayesté Leclaire Ecole polytechnique, Palaiseau Quelques références clés Rapport au Sénat sur le défi des classements dans

Plus en détail

DOSSIER ÉVÈNEMENTIEL. Semaine MBA ESSEC. 11 ème Promotion. du 19 au 21 novembre 2009. Consultant: Guy TIYON, Ingénieur Commercial

DOSSIER ÉVÈNEMENTIEL. Semaine MBA ESSEC. 11 ème Promotion. du 19 au 21 novembre 2009. Consultant: Guy TIYON, Ingénieur Commercial DOSSIER ÉVÈNEMENTIEL Semaine MBA ESSEC 11 ème Promotion du 19 au 21 novembre 2009 Consultant: Guy TIYON, Ingénieur Commercial Coordination: Comité MBA 11 ESSEC 1 1 Un mot sur l ESSEC Depuis sa création,

Plus en détail

culture de sécurité industrielle pour une

culture de sécurité industrielle pour une culture de sécurité industrielle pour une Répondre à un enjeu de société es bassins industriels se sont développés autour d un double mouvement d industrialisation et d urbanisation créant un lien direct

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 06 48ème ANNEE Dimanche 28 Moharram 1430 Correspondant au JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES, DECISIONS,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude Bernard Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Lyon 1 Claude

Plus en détail

Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances

Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances Extrait de la présentation de Monsieur Pr. H. Aourag (DG/DGRSDT) À l occasion de la réunion de CRUEst du 11/12/2013 http://www.nasr.dz/

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique fondamentale et appliquée de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

NOS FORMATIONS. www.univ-amu.fr

NOS FORMATIONS. www.univ-amu.fr NOS FORMATIONS www.univ-amu.fr L ÉCOLE P. 3 EN BREF P. 4 L OFFRE DE FORMATIONS P. 5 RECRUTEMENT DES ÉTUDIANTS P. 6 LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION P. 7 MASTER JOURNALISME P. 8 MASTER ECOM P. 9 MASTER

Plus en détail

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir

Les diplômes. Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. À savoir Les diplômes Les diplômes de l enseignement supérieur français bénéficient de la garantie de l État. GRADES Universités LE SYSTÈME L M D Les diplômes de l enseignement supérieur français sont structurés

Plus en détail

administratif commun des administrations publiques.

administratif commun des administrations publiques. Arrêté du ministre de l'industrie du 27 juillet 2012, portant ouverture d'un concours interne sur épreuves pour la promotion au grade de secrétaire dactylographe du corps administratif commun des administrations

Plus en détail

Pourquoi faire de la recherche?

Pourquoi faire de la recherche? Pourquoi faire de la recherche? Accès à l enseignement universitaire (MCU, PU) et Hospitalo- Universitaire (AHU, MCU- PH, PU- PH) Carrières industrielles Travail en équipe dans un laboratoire de recherche

Plus en détail