PLAN DE SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNE RURALE DE TOMINIAN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNE RURALE DE TOMINIAN"

Transcription

1 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA) Projet de Mobilisation des Initiatives en matière de Sécurité Alimentaire au Mali (PROMISAM) REGION DE SEGOU Cercle de Tominian Commune rurale de Tominian PLAN DE SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNE RURALE DE TOMINIAN Elaboré avec l appui technique et financier de l USAID-Mali à travers le projet d appui au CSA, le PROMISAM Mars 2007

2 I. Introduction Aux termes de la législation en vigueur, la commune est responsable du développement local en général et de l amélioration des conditions de vie des populations de la commune en particulier. Pour ce faire, il est donc important, qu elle dispose un outil de travail ou un document de planification de ses actions de développement. C est ainsi pour satisfaire les besoins alimentaires des populations, la commune a élaboré un plan de sécurité alimentaire (PSA) Ce PSA est le tableau de bord de la commune en matière de sécurité alimentaire. Il se présente aussi comme un outil de négociation et d évaluation du conseil communal dont son rôle est de promouvoir le développement local. Cet outil de travail a pour objectifs de : Gérer rationnellement le temps et les ressources disponibles et négociables ; Assurer une harmonisation, une mise en cohérence et une continuité des actions entreprises ; Minimiser les imprévus. Ce PSA est le fruit d une fructueuse collaboration avec tous les partenaires (services techniques déconcentrés de l état, société civile ). Il tire sa source des contraintes prioritaires de la commune en matière de sécurité alimentaire et comprend 5 parties : La présentation générale de la commune ; Les étapes d élaboration du PSA ; Les contraintes et les potentialités de la commune en matière de sécurité alimentaire ; Les activités programmées ; Les mesures d accompagnement ; Les difficultés rencontrées ; 2

3 II. Le cadre physique, humain et analyse de la situation 1) Situation géographique Située presque au centre du cercle, la commune de Tominian est limitée : A l Est les communes de Bénéna et Koula Au Sud par la commune de Yasso A l Ouest par la commune de Somo Au Nord par les communes de Fangasso et Téné 2) Population- Ethnies- Religions La population de la commune de Tominian est estimée à habitants (DRPSIAP 2007). Cette population est composée de Bwa, Dafings et Peuhls. Les Bobos demeurent l Ethnie majoritaire : 29 villages Bwa, 4 villages Dafings et 3 villages Peuhls. Les principales religions sont : Le christianisme, l Animisme et l Islam. 3) Les activités économiques L économie de la commune est basée sur l agriculture, l élevage, l artisanat, le commerce et l exploitation forestière. L agriculture : est axée sur les cultures de subsistance (mil, sorgho, maïs, fonio, et le riz en petite quantité) et les cultures de rente (sésame, arachide,..) L élevage : est pratiqué par les hommes aussi bien que les femmes. Les espèces élevées sont les bovins, les caprins, les équins, les ovins, la volaille et les porcins (surtout pratiqué par les femmes) L artisanat : il est basé sur la fabrication des chaises, des paniers, des cordes, de petits matériels agricoles, de filature traditionnelle etc.. La sculpture est peu développée. Le commerce : le commerce est basé sur la vente des produits agricoles, la cueillette, le bétail et les denrées alimentaires. L exploitation forestière est la cueillette et la vente des fruits de karité, de résinier, de baobab, de tamarinier etc. Cette exploitation constitue une source de revenu non moins importante pour les femmes. Malheureusement ces espèces sont entrain de disparaître à cause de la déforestation et des aléas climatiques. 3

4 4) Infrastructures et équipements existants : Education, santé, hydraulique. N Villages 1er cycle 1er cycle communa publique utaire Ecoles 2ème cycle Medersa Centre alpha CED CSCOM Forages fonction nels Puist à grad diamètre Fourrière s 1 Béna Boissoni Bolimasso Daga Dégué Dimikuy Gnimi Hanékuy Hasso Kagnan Kanséné Kiribara Kondala Kossedougou Marékuy Minso Monisso Paramadougou Parou Poroné Sadinian Safienso Sagara Sapegou Sara Séoulasso Sialo Sokoro Sokoura Sonina Souara Tayo Tion Tominian Yarani Zounfian Total ) Autres infrastructures : Il existe 2 caisses mutuelles d épargne et de crédit à Tominian et Sadinian 4

5 6) Organisation administrative : La commune est gérée par un conseil communal de 17 membres. Le bureau communal est composé du Maire et de trois adjoints. La tutelle est assurée par le Préfet de Tominian. Les services déconcentrés de l Etat au près de la commune sont localisés dans le chef lieu de préfecture. 7) Les partenaires au développement. N Partenaires intervenant dans la commune Domaine d intervention 1. World vision base de Tominian Education, Santé, décentralisation, micro-finance 2. Caritas Mali-Diocèse de San (ex Action Sociale du Diocèse de San) 3. P.A.D.L-T (Projet d Appui au Développement Local de Tominian) Développement rural, micro finance, GRN Développement rural, micro finance, GRN décentralisation 4. SODAC (Solidarité development Action Communautaire) Santé, 5. CCC Tominian (Centre de Conseil Communal); Décentralisation 6. PGP (Programme Gouvernance Partagé); Décentralisation 7. Ile de Paix Développement rural 8. MASEF Education 9. ANICT Ségou (Agence Nationale d Investissement des Collectivités territoriales) ; 10. Lux Development : Projet Décentralisation et Services Sociaux de base des cercles de Bla et Tominian Décentralisation Décentralisation Développement rural III. Les étapes d élaboration du PSA La formation pendant 72 heures à Tominian des acteurs locaux (les sous Préfets, les maires et leurs SG, les représentants des jeunes et des femmes, les représentants des ONG et Association) en élaboration et suivi des programmes de sécurité alimentaire. Cette formation a été organisée par le Commissariat à la Sécurité Alimentaire ; L organisation d un atelier de planification pendant un jour au chef lieu de la commune. Etaient invité à cet atelier, tous les conseillers communaux, les représentants des Chefs de village, les associations de femmes et de jeunes, les ONG et programme et les services techniques déconcentrés de l Etat. Au cour de cet atelier, les participants ont surtout discuté des problèmes / contraintes liés à la sécurité alimentaire dans la commune avant de faire des propositions de solutions qui permettent de contribuer à la sécurité alimentaire dans la commune. ; La délibération du conseil communal sur le pan de sécurité alimentaire élaboré au cour de l atelier de planification 5

6

7 IV. Programmation des activités de la sécurité alimentaire Piliers Contrainte Activités Objectifs spécifiques Résultats attendus Indicateurs Coûts en milliers de francs CFA Sources de finance Commune Etat Partenaires 2007 période Localisations Manque de mise en valeur de la plaine Aménagement de 900 ha de plaine - Augmenter la production rizicole - Assurer l autosuffisance alimentaire Existence de périmètre rizicole aménagé Nombre superficies aménagées pour la production rizicole x x x x x x Tion Disponibilité Dégâts causés par les insectes ravageurs Faible pouvoir d achat des populations Appui en produits chimiques et appareils de traitement phytosanitaire Aménager 2ha de périmètres maraîchers Lutter contre les ennemis des cultures - Promouvoir le maraîchage - Assurer l approvisionnement en produits maraîchers - Sécuriser les sources de revenu des producteurs La production agricole est sécurisée Existence de périmètres maraîchers aménagés Existence de stock de produits chimiques et d appareils de traitement Nombre superficies aménagées pour le maraîchage? x x x x x x x x x Tion Insuffisance de moyens de production Insuffisance de production agricole Appui en équipement agricole (charrettes et charrues) Créer une banque de semences - Faciliter l accès aux moyens de production des paysans - Satisfaire les besoins en semences pour la population - Faciliter l accès aux semences Tous les paysans disposent de moyens de production agricoles Disponibilité d une banque de semences améliorées Nombre de paysans fournis en matériels agricoles charrettes et charrues Existence d une banque de semences? x x x Tominian 7

8 Piliers Contrainte Activités Objectifs spécifiques Résultats attendus Indicateurs Coûts en milliers de francs CFA Sources de finance Commune Etat Partenaires 2007 période Localisations Accès Stabilité - Coût élevé des céréales pendant la période de soudure - Ruptures de stocks d approvisionn ement en céréales pour la population Dégradation de l environnement Insuffisance dans la gestion des catastrophes Créer une banque de céréales communale Elaborer un plan d aménagement et de gestion de 200 ha de forêts Elaborer une convention locale de Gestion des Ressources Naturelles Elaborer un plan de prévention et de gestion des catastrophes - Disposer de provision alimentaire à proximité - Eviter les ruptures de stocks - Constituer des stocks de sécurité alimentaires Assurer une bonne gestion des ressources naturelles - Assurer une bonne gestion des ressources naturelles - Réduire les conflits entre agriculteurs et éleveurs Prévenir et mieux gérer les catastrophes naturelles Existence d une banque de céréale communale régulièrement approvisionnée Un plan d aménagement et de gestion des ressources naturelles est élaboré Un plan de GRN est élaboré Un plan de prévention et de gestion est disponible Quantité de céréales disponible dans la banque de céréale Existence d un plan d aménagement Existence d un schéma de GRN est élaboré Existence d un plan de GRN x x x x Existence d un plan de prévention et de gestion des désastres 750 x Tominian x x x Béna, Séoulasso, Tion, Bolimasso, Tominian x Commune x Commune

9 V. Les mesures d accompagnement pour la mise en œuvre du plan de sécurité alimentaire Pour l atteinte des objectifs, les mesures d accompagnements suivantes sont nécessaires et indispensables : 1. L organisation chaque année d une rencontre de concertation avec les partenaires de la commune afin d enregistrer leurs intentions dans le financement des actions programmées pour l exercice budgétaire à venir. Cette rencontre aura lieu chaque année avant l adoption du budget communal ; 2. La restitution de l état d exécution du programme à la population et aux groupes organisés à la fin de chaque année (au mois de décembre) ; 3. La diffusion du programme auprès de tous les partenaires techniques et financiers de la commune ; 4. La mobilisation des ressources internes (humaines et financières) ; 5. Le développement des relations publiques par le bureau communal en général et par le maire en particulier avec tous les partenaires techniques et financiers de la commune. VI. Conclusion Au terme de ce processus d élaboration du PSA, le conseil communal tient à remercier très sincèrement : 1. Les chefs de service déconcentrés de l Etat et les partenaires pour leur appui technique ; 2. Le centre de conseil communal de Tominian pour son appui technique 3. La population de la commune pour leur participation au processus. 9

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009

PROMISAM - II. Formation en Suivi /Evaluation des Plans de Sécurité Alimentaire 2009 Présidence de la République Commissariat à la Sécurité Alimentaire APCAM/MSU/USAID Projet de Mobilisation des Initiatives en matière de Sécurité Alimentaire au Mali Phase II (PROMISAM - II) PROMISAM -

Plus en détail

PLAN LOCAL DE DEVELOPPEMENT de la Communauté Rurale de Ngayokhème

PLAN LOCAL DE DEVELOPPEMENT de la Communauté Rurale de Ngayokhème REPUBLIQUE DU SENEGAL REGION DE FATICK COMMUNAUTE RURALE DE NGAYOKHEME PLAN LOCAL DE DEVELOPPEMENT de la Communauté Rurale de Ngayokhème Approuvé en décembre 2003 par le Sous-Préfet de l Arrondissement

Plus en détail

SCHEMA REGIONAL D AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DE LA REGION DE KOULIKORO

SCHEMA REGIONAL D AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DE LA REGION DE KOULIKORO Rép. Mauritanie MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DES COLLECTIVITES LOCALES REPUBLIQUE DU MALI ---------------- REGION DE KOULIKORO ---------------- ASSEMBLEE REGIONALE BP : 30 Koulikoro Tél

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ RAPPORT SUR LES MECANISMES DE MISE EN ŒUVRE ET DE SUIVI DU DSRP -----------------

REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ RAPPORT SUR LES MECANISMES DE MISE EN ŒUVRE ET DE SUIVI DU DSRP ----------------- REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ RAPPORT SUR LES MECANISMES DE MISE EN ŒUVRE ET DE SUIVI DU DSRP ----------------- SOMMAIRE AVANT PROPOS... 3 LISTE DES SIGLES... 4 INTRODUCTION...

Plus en détail

PLAN SECTORIEL DE DEVELOPPEMENT DE LA COMMUNE VI DU DISTRICT DE BAMAKO BBBBAMAKO

PLAN SECTORIEL DE DEVELOPPEMENT DE LA COMMUNE VI DU DISTRICT DE BAMAKO BBBBAMAKO PLAN SECTORIEL DE DEVELOPPEMENT DE LA COMMUNE VI DU DISTRICT DE BAMAKO BBBBAMAKO JUIN 2007 1 SOMMAIRE 2 LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS AEP CSLP DP ISS MARP OMD ONG PLD PNAEP PSD : Alimentation en Eau

Plus en détail

Projet d Accord version 25 février 2015 à 19h30 ACCORD POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION AU MALI ISSU DU PROCESSUS D ALGER

Projet d Accord version 25 février 2015 à 19h30 ACCORD POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION AU MALI ISSU DU PROCESSUS D ALGER ACCORD POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION AU MALI ISSU DU PROCESSUS D ALGER 1 Préambule Nous, Gouvernement de la République du Mali et Mouvements signataires de la Feuille de route du 24 juillet 2014, ci-

Plus en détail

Rapport Final. GERAD-Lomé Quartier Hedzranawoé - BP 4930 Lomé TOGO Tel: 00 228 261 04 32 lome@gerad.org

Rapport Final. GERAD-Lomé Quartier Hedzranawoé - BP 4930 Lomé TOGO Tel: 00 228 261 04 32 lome@gerad.org Capitalisation des acquis de l expérience d accompagnement de la Communauté rurale de Kounkané dans la mise en œuvre du Programme National d Infrastructures Rurales Rapport Final GERAD (Groupe d Etude

Plus en détail

Une meilleure valorisation des ressources Des bas fonds du Sine Saloum par la gire

Une meilleure valorisation des ressources Des bas fonds du Sine Saloum par la gire Programme sénégalo-allemand d appui à la décentralisation et au développement local PRODDEL Une meilleure valorisation des ressources Des bas fonds du Sine Saloum par la gire Expérience du Programme de

Plus en détail

RESUME. Mme SIDIBE Aminata S. SIDIBE Agro-économiste ; Hamady DJOUARA Agro-économiste ; Dr Zana Jean Luc SANOGO Agronome.

RESUME. Mme SIDIBE Aminata S. SIDIBE Agro-économiste ; Hamady DJOUARA Agro-économiste ; Dr Zana Jean Luc SANOGO Agronome. Impact de la riziculture de bas-fonds sur la réduction de la pauvreté des femmes rurales de la région de Sikasso : cas des villages de Sola (Cercle de Bougouni) et de Ouatialy (Cercle de Kadiolo) Mme SIDIBE

Plus en détail

CRISE ALIMENTAIRE, GENRE ET RESILIENCE AU SAHEL

CRISE ALIMENTAIRE, GENRE ET RESILIENCE AU SAHEL RAPPORTS DE RECHERCHE OXFAM JUIN 2014 CRISE ALIMENTAIRE, GENRE ET RESILIENCE AU SAHEL ENSEIGNEMENTS TIRES DE LA CRISE DE 2012 AU BURKINA FASO, MALI ET NIGER Marthe Diarra Doka CENTRE DE RECHERCHE-ACTION

Plus en détail

Étude réalisée avec l appui du F3E pour Afdi. Rapport final et annexes 323Asev. Février 2012. Patrick Dugué et Guy Faure

Étude réalisée avec l appui du F3E pour Afdi. Rapport final et annexes 323Asev. Février 2012. Patrick Dugué et Guy Faure Étude réalisée avec l appui du F3E pour Afdi Rapport final et annexes 323Asev Appui à la mise en place d un dispositif de suivi - évaluation des effets et de l impact des démarches de Conseil à l Exploitation

Plus en détail

RECUEIL DES RAPPORTS NATIONAUX SUR LA MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME D ACTION DE BRUXELLES POUR LA DÉCENNIE 2001 2010

RECUEIL DES RAPPORTS NATIONAUX SUR LA MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME D ACTION DE BRUXELLES POUR LA DÉCENNIE 2001 2010 IV RECUEIL DES RAPPORTS NATIONAUX SUR LA MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME D ACTION DE BRUXELLES POUR LA DÉCENNIE 2001 2010 Bureau du Haut Représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement

Plus en détail

Relation entre la terre, l environnement, l emploi et les conflits au Burundi Mai 2006

Relation entre la terre, l environnement, l emploi et les conflits au Burundi Mai 2006 Relation entre la terre, l environnement, l emploi et les conflits au Burundi Mai 2006 Cette publication a été produite par Nathan Associates Inc. pour le compte de l'agence des Etats Unis pour le Développement

Plus en détail

More than three Lines Title Arial

More than three Lines Title Arial Initiative de communication pour le développement durable Document technique Communication pour le développement de la diffusion des technologies agricoles et forestières au Bas-Congo More than three Lines

Plus en détail

Texte final de la Convention. Note du secrétariat

Texte final de la Convention. Note du secrétariat NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GENERALE A/AC.241/27 12 septembre 1994 FRANCAIS Original: ANGLAIS COMITE INTERGOUVERNEMENTAL DE NEGOCIATION CHARGE D ELABORER UNE CONVENTION INTERNATIONALE SUR

Plus en détail

Un programme intégré de formation et de développement de l agriculture par les paysannes et les paysans

Un programme intégré de formation et de développement de l agriculture par les paysannes et les paysans DOCUMENT CONCEPTUEL Un programme intégré de formation et de développement de l agriculture par les paysannes et les paysans Janvier 2010 UPA Développement international Table des matières 1. Contexte...

Plus en détail

Les approches fondées sur les moyens d existence durables ont-elles un effet positif sur la pauvreté rurale? Revue et Analyse de douze études de cas

Les approches fondées sur les moyens d existence durables ont-elles un effet positif sur la pauvreté rurale? Revue et Analyse de douze études de cas LSP Document de travail 16 FR Sous-programme Apprentissage institutionnel Les approches fondées sur les moyens d existence durables ont-elles un effet positif sur la pauvreté rurale? Revue et Analyse de

Plus en détail

FILIERE MAÏS. Sommaire

FILIERE MAÏS. Sommaire Filières de l'agriculture, de l'elevage et de la Pêche, et Actions du Ministère de l'agriculture, de l'elevage et de la Pêche Page 1 DE 10 FILIERE MAÏS Sommaire FILIERE MAÏS 1 SOMMAIRE 1 FILIERE MAÏS 2

Plus en détail

CAPITALISATION GENRE : Projet Pilote de Sécurisation Foncière à l échelle du village de DAN SAGA, dans le département d AGUIE

CAPITALISATION GENRE : Projet Pilote de Sécurisation Foncière à l échelle du village de DAN SAGA, dans le département d AGUIE CAPITALISATION GENRE : Projet Pilote de Sécurisation Foncière à l échelle du village de DAN SAGA, dans le département d AGUIE Marthe Diarra SIGLES AGR ANPIP CALI COFOCOB COFOCOM COFODEP FAO FBSA FIDA FENU

Plus en détail

ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS (SE4ALL): MODÈLE DE PROGRAMME D ACTION NATIONAL. Mars 2014

ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS (SE4ALL): MODÈLE DE PROGRAMME D ACTION NATIONAL. Mars 2014 ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS (SE4ALL): MODÈLE DE PROGRAMME D ACTION NATIONAL Mars 2014 Le présent modèle est destiné à orienter les Gouvernements et les partenaires de l initiative énergie durable pour tous

Plus en détail

Accès des Genres aux Ressources des Bas-Fond PROBLEMATIQUE D ACCES DES GENRES AUX RES- SOURCES DES BAS-FONDS

Accès des Genres aux Ressources des Bas-Fond PROBLEMATIQUE D ACCES DES GENRES AUX RES- SOURCES DES BAS-FONDS Groupe 2 PROBLEMATIQUE D ACCES DES GENRES AUX RES- SOURCES DES BAS-FONDS Capitalisation d expérience «Eau, terre et communautés» Accès des Genres aux Ressources des Bas-Fond Schweizerische Eidgenossenschaft

Plus en détail

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores

Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté aux Comores La pauvreté rurale aux Comores Depuis leur indépendance en 1975, les Comoriens ont souffert de l instabilité politique

Plus en détail

VOLET INTERVENTION. Thiombiano, Roger, Mwangaza Action Ky, Sylvain, Mwangaza Action Cheetham, Nicole, Advocates for Youth

VOLET INTERVENTION. Thiombiano, Roger, Mwangaza Action Ky, Sylvain, Mwangaza Action Cheetham, Nicole, Advocates for Youth MWANGAZA ACTION Ressources pour les Communautés LES JEUNES SE PRENNENT EN CHARGE : SYNTHESE DU PROGRAMME DE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE POUR LA SANTE REPRODUCTIVE ET SEXUELLE DES JEUNES AU BURKINA FASO

Plus en détail

SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BURKINA FASO PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT UNDAF 2011 2015

SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BURKINA FASO PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT UNDAF 2011 2015 SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BURKINA FASO PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT UNDAF 2011 2015 26 Mars 2010 AVANT PROPOS Au cours de ces dernières décennies, le Burkina Faso a incontestablement

Plus en détail

STRATEGIE REVISEE DE MISE EN ŒUVRE DE L AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON-TEXTILE DANS L UEMOA

STRATEGIE REVISEE DE MISE EN ŒUVRE DE L AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON-TEXTILE DANS L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST-AFRICAINE STRATEGIE REVISEE DE MISE EN ŒUVRE DE L AGENDA POUR LA COMPETITIVITE DE LA FILIERE COTON-TEXTILE

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA FILIERE MAÏS EN CÔTE D IVOIRE

DIAGNOSTIC DE LA FILIERE MAÏS EN CÔTE D IVOIRE Novembre 2013 Avril 2014 DIAGNOSTIC DE LA FILIERE MAÏS EN CÔTE D IVOIRE Projet «Redynamiser les productions, l accès au marché et le conseil agricole pour les filières vivrières et commerciales du Nord

Plus en détail

Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl

Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl Transferts de fonds et DEVELOPPEMENT AU SENEGAl Atelier Dakar, 20-21 Mars 2014 Renforcer l impact du programme pays du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et mobiliser les transferts de

Plus en détail

BUREAU DE L USAID POUR LES SECOURS D URGENCE EN CAS DE CATASTROPHE À L ÉTRANGER (USAID/OFDA) LIGNES DIRECTRICES POUR LES PROPOSITIONS

BUREAU DE L USAID POUR LES SECOURS D URGENCE EN CAS DE CATASTROPHE À L ÉTRANGER (USAID/OFDA) LIGNES DIRECTRICES POUR LES PROPOSITIONS BUREAU DE L USAID POUR LES SECOURS D URGENCE EN CAS DE CATASTROPHE À L ÉTRANGER (USAID/OFDA) LIGNES DIRECTRICES POUR LES PROPOSITIONS OCTOBRE 2012 TABLE DES MATIÈRES REMARQUES... 5 INTRODUCTION... 6 A.

Plus en détail

kit de création d une amap

kit de création d une amap kit de création d une amap sommaire L éthique des amap 1. Le concept des AMAP. Définition. Origine du concept. Les objectifs des AMAP. Les valeurs des AMAP 2. Les motivations et les engagements des producteurs

Plus en détail

Réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement en Afrique

Réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement en Afrique Réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement en Afrique Recommandations du Groupe de pilotage pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement en Afrique Juin 2008 Pour

Plus en détail