Données techniques chauffage par le sol et chauffage mural

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Données techniques chauffage par le sol et chauffage mural"

Transcription

1 Données techniques chauffage par le sol et chauffage mural member of

2 INDEX Introduction 2 Chapitre 1: La tuyauterie pour le chauffage par le sol Le tube thermoplastique FF-therm FH Difustop PEXa Caractéristiques mécaniques du tube Difustop PEXa Le tube multicouche Alpex-duo Caractéristiques mécaniques de Alpex-duo 5 Chapitre 2: Modes de placement des tubes 6 2,1 Placement en forme de méandres Variante du placement en forme de méandres Placement bifilaire Variante du placement bifilaire 7 Chapitre 3: Systèmes de chauffage Begetube Vues schématiques des systèmes humides Systèmes humides Vues schématiques des systèmes de chauffage sec Système de chauffage sec 19 Chapitre 4: Le placement et les directives de montage 20 Chapitre 5: Mise en service du chauffage par le sol 22 Chapitre 6: Mise en service du CHAUFFAGE MURAL Le chauffage mural comme système humide Le chauffage mural comme système sec 24 Chapitre 7: Réglage des circuits 25 Chapitre 8: Systèmes de régulation Chauffage par le sol comme chauffage de base Le chauffage de plancher comme chauffage principal 30 Chapitre 9: Régulation pour le chauffage par le sol La régulation avec sonde extérieure Le microcenter Thermostat d ambiance Electrovannes 35 Chapitre 10: les spécifications techniques 36 Chapitre 11: GRAPHIQUES D émission 36 Données techniques chauffage par le sol et chauffage mural

3 Introduction Toute personne désirant bâtir, transformer ou rénover dans un avenir proche, doit pouvoir prendre, dans une période relativement courte, des décisions importantes. Parmi celles-ci, les décisions concernant le confort méritent certainement toute l attention. C est dans le but de vous permettre de faire le choix le plus opportun que nous désirons vous informer, de la manière la plus détaillée possible, sur le chauffage par le sol. Le chauffage par le sol existait déjà à l époque romaine, mais c est le professeur Kollmar qui, le premier, fit une étude approfondie du chauffage par le sol sous sa forme actuelle. Il a réalisé une étude comparative des profils de température des différents systèmes de chauffage connus. Le profil de température du chauffage par le sol montre clairement que la chaleur essentielle est émise là où elle est nécessaire. Des pieds à la tête, on obtient une répartition pratiquement uniforme de la température. Nous pouvons donc dire que la courbe du chauffage par le sol se rapproche le mieux du profil de température idéal. Vous trouverez ci-après les profils de température des différents systèmes de chauffage < 2,70 m < 1,70 m > > (1) (2) (3) (4) (5) (6) (1) Chauffage théoriquement idéal (4) Chauffage par radiateurs placés (2) Chauffage par le sol Begetube contre murs extérieurs (3) Chauffage par radiateurs placés (5) Chauffage par air pulsé contre murs intérieurs (6) Chauffage intégré au plafond Mais pourquoi le chauffage par le sol a-t-il de plus en plus de succès? Les nouvelles constructions sont de mieux en mieux isolées et il est possible, actuellement, de chauffer l habitation pratiquement entièrement par le sol; dès lors, des corps de chauffe supplémentaires (par ex des radiateurs) sont généralement superflus. Vous pouvez ainsi aménager, en toute liberté, l espace de votre habitation. Le sol tout entier sert de corps de chauffe et ceci avec une température de surface relativement basse. Comme le chauffage par le sol émet sa chaleur principalement par rayonnement, on obtient un très faible mouvement de l air et un dessèchement moindre de celui-ci. Ce qui augmente sensiblement le confort thermique et le bien-être. En résumé, on peut affirmer que le chauffage par le sol répond le mieux aux arguments d un chauffage idéal, à savoir: une ambiance agréable. le chauffage le plus hygiénique une répartition uniforme de la chaleur des corps de chauffe invisibles et non encombrants une consommation d énergie la plus faible possible un libre choix de l énergie [ 2 ]

4 Chapitre 1: La tuyauterie pour le chauffage par le sol Dans les installations de chauffage contemporaines, on utilise de plus en plus de la tuyauterie synthétique de haute qualité. Les plus utilisées sont: 1. Le polyéthylène réticulé Difustop (Difustop PEXa) 2. Le multicouche (Alpex-duo) Vu l importance de la qualité, de la durée de vie et de la sécurité des tubes qui seront utilisés comme matériaux de base pour le chauffage par le sol, BEGETUBE propose exclusivement des tubes thermoplastiques fabriqués par la «Fränkische Rohrwerke - Königsberg». Cette firme possède une longue expérience dans la fabrication des matières plastiques et se porte garante de livrer un produit d une excellente qualité. Les deux types de tubes de Fränkische Rohrwerke sont garantis par: L utilisation de matières premières de haute qualité. Des méthodes de production ultramodernes. Un contrôle électronique de la production de chaque centimètre de tube plastique et ce sur l épaisseur, le diamètre et l excentricité. Un contrôle externe périodique par différents instituts indépendants. Tous les tuyaux sont garantis par Fränkische pendant une période de 10 ans. Pendant la même période, BEGETUBE vous donne, en plus, une garantie sur l ensemble de son système. 1.1 Le tube thermoplastique FF-therm FH Difustop PEXa. La qualité des tuyaux est déterminante pour la qualité d un chauffage par le sol, aussi bien en ce qui concerne leur flexibilité qu en ce qui concerne la durée de vie. La qualité du PEXa Difustop satisfait entièrement à ces exigences. Sa longévité s élève à plus de 50 ans, avec un coefficient de sécurité de 2,5. Les tuyaux de chauffage FF-therm FH sont contrôlés régulièrement par le Süddeutsche Kunststoffzentrum Würzburg (SKZ A 140) et dans nos propres laboratoires afin de garantir constance et haute qualité. Les tubes FF-therm FH Difustop sont imperméables à l oxygène selon DIN 4726 et les tests ne révèlent aucune absorption d oxygène mesurable jusqu à 50 C. De ce fait, l installation ne nécessite aucun traitement ou protection anticorrosion en regard des quantités d oxygène absorbé par les tuyaux. Comme matériau de base, on utilise du polyéthylène de haute densité (HDPE avec un poids moléculaire > ). Sous l action de la pression et de la température et grâce au peroxyde comme moyen de réticulation, on change tellement la structure du matériau de base que les cha nes moléculaires sont pontées entre elles jusqu à former une sorte de macro- molécule. Par rapport au polyéthylène de faible densité (LDPE), le HDPE possède à divers endroits des cha nes moléculaires voisines et parallèles, très proches entre elles et formant à cet endroit des cristaux. Ceci lui procure de meilleures propriétés mécaniques que le LDPE, mais son module d élasticité augmente et le matériau est beaucoup plus rigide. Le matériau de base en polyéthylène est composé de cha nes moléculaires linéaires qui sont faiblement reliées les unes aux autres. Cette structure est comparable à un amas de spaghetti. Lors de la réticulation, on crée un désordre dans ces molécules et on les force à créer des ponts supplémentaires entre elles. Cette réticulation permet de garder toutes les qualités du HDPE et d en acquérir de nouvelles. Grâce à la réticulation, le matériau PEXa acquiert les excellentes propriétés suivantes: Très bonne tenue thermique Grande stabilité à basse température Grande résistance aux produits chimiques Haute résistance aux U.V. Diminution du module d élasticité de sorte que le PEXa est souple, flexible et facile à poser à froid. Haute résistance à la corrosion par tension (Microfissure) Excellente durabilité sous les charges physiques dues à la pression et à la température. [ 3 ]

5 En résumé, on peut dire que par la réticulation, le polyéthylène, matière thermoplastique fusible, se transforme en un élastomère plus ou moins cristallisé possédant d excellentes propriétés. La rigidité du réseau de cha nes détermine, en grande partie, les performances du matériau PE réticulé. Le tube de chauffage FF-therm FH PEXa est fabriqué suivant le procédé PAM et ce procédé lui confère cinq excellentes qualités: 1. Un degré constant de réticulation entre 80 et 85%. Ce degré est garanti par la production continue durant laquelle la réticulation à base de peroxyde s effectue dans un bain de sel soigneusement manipulé et contrôlé en permanence. De ce fait, les variations du degré de réticulation, comme pour certains autres procédés, sont ici exclues. 2. Haute résistance au vieillissement prématuré. Chaque matière thermoplastique doit être stabilisée pour éviter un vieillissement prématuré sous l action de la chaleur. Cette stabilisation est obtenue par l adjonction, à la matière de base d additifs spéciaux, ayant des propriétés thermo-stabilisantes. Le procédé PAM permet une stabilisation extrêmement élevée sans défavoriser le degré de réticulation. 3. Excellente flexibilité. La réticulation à chaud à base de peroxyde suivant PAM diminue le module d élasticité du HDPE d env N/mm 2 à env. 550 N/mm 2. Ceci donne aux tubes FF-therm FH une grande souplesse et permet une pose sans accessoire, même en saisons froides. 4. Une longue expérience. Les tubes PEXa suivant le procédé PAM sont utilisés pour des installations sanitaires et de chauffage sans problème depuis déjà plus de trente ans. L expérience pratique s élève actuellement à plus de heures. 5. Qualité. La qualité des produits de la firme Fränkische Rohrwerke est continuellement contrôlée par des laboratoires de l usine et par des organisations indépendantes. 1.2 Caractéristiques mécaniques du tube Difustop PEXa Caractéristique Valeur Unité Densité 0,93 g/cm 3 Effort de tension >18 N/mm² Résistance à la déchirure >25 N/mm² Elongation à la rupture % Limite de tension de flexion 20 N/mm² Le module d élasticité environ ca 550 N/mm² Résilience pas de rupture mj/mm² Degré de réticulation 80 à 85 % Conductibilité thermique 0,41 W/mK Le coefficient de dilatation 0,14 mm/mk [ 4 ]

6 1.3 Le tube multicouche Alpex-duo Le tube multicouche Alpex a été développé il y a une quinzaine d années. Ce tube est composé de trois couches qui sont reliées entre elles par des couches d adhérence: un tube central en aluminium soudé bord à bord sur toute sa longueur, une couche externe et une couche interne en polyéthylène réticulé. (PEX) Ce tube réunit à la fois les avantages d un tube en métal et d un tube en matière synthétique. L atout de ce tube est sa stabilité au formage et son faible coefficient de dilatation, de sorte qu il est très souvent utilisé pour les installations sanitaires et de chauffage traditionnelles. soudé bout à bout soudé par recouvrement Le tube Alpex Duo possède les caractéristiques suivantes: Stabilité au formage Résistant jusqu à 95 C en continu avec de brèves pointes jusqu à 110 C Pression de service maximum de 10 bars Coefficient de dilatation faible Résistant à l eau agressive Hygiénique 100% étanche à l oxygène 1.4 Caractéristiques mécaniques de Alpex-duo Caractéristique Valeur Unité Degré de réticulation maximum max 70 % Conductibilité thermique 0,45 W/mK Coefficient de dilatation 0,026 mm/mk Les deux tubes thermoplastiques sont soigneusement testés en continu et possèdent différentes attestations de conformité: ATG, DVGW, KIWA, KOMO, SKZ [ 5 ]

7 Chapitre 2: Modes de placement des tubes Pour le placement des tubes de chauffage par le sol, on a le choix entre différentes méthodes. Les différentes méthodes donnent pratiquement la même émission calorifique sur l ensemble de la surface. C est la distance entre les tubes qui est déterminante pour l émission calorifique. Le choix d une méthode peut être déterminé par le système de chauffage, la disposition du bâtiment ou la pose plus pratique. Dans les schémas ci-dessous, le placement en forme de méandres est caractérisé par des courbes de 180. En revanche, le bifilaire se caractérise, lui, par des courbes de 90 ; celui-ci sera donc plus facile à réaliser. 2.1 Placement en forme de méandres Par cette méthode de placement, on obtient au fur et à mesure de la progression du tuyau, une diminution de la température du sol. Le début de circuit permet la plus grande transmission de chaleur; c est pourquoi on le prévoit le long des parois froides (fenêtre). Exemple pratique Système sec Tous les systèmes humides Pose sur treillis Latte profilée Plaque profilée Feuille PE quadrillée Feuille à plots Isorol 2.2 Variante du placement en forme de méandres Cette variante permet de placer l un à côté de l autre un départ et un retour et donne ainsi une température de sol uniforme. Exemple pratique Système sec Tous les systèmes humides Pose sur treillis Latte profilée Plaque profilée Feuille PE quadrillée Feuille à plots Isorol [ 6 ]

8 2.3 Placement bifilaire Par cette méthode, on place l un à côté de l autre un départ et un retour et cela donne une température de sol extrêmement uniforme. Dans ce cas, on doit simplement cintrer les tuyaux à 90. Exemple pratique Tous les systèmes humides Pose sur treillis Latte profilée Plaque profilée Feuille PE quadrillée Feuille à plots Isorol 2.4 Variante du placement bifilaire Par cette méthode, la température du sol diminue au fur et à mesure qu on va vers le centre de la pièce. Cette méthode est particulièrement indiquée pour les pièces ayant plusieurs parois froides (fenêtres). Exemple pratique Tous les systèmes humides Pose sur treillis Latte profilée Plaque profilée Feuille PE quadrillée Feuille à plots Isorol [ 7 ]

9 Zones de renfort A proximité des murs extérieurs, de grandes fenêtres et de portes-fenêtres, il est conseillé de placer les tubes à plus faibles distances, afin d obtenir à cet endroit une émission calorifique plus importante (zone de bordure). La plus grande émission calorifique de ces zones de bordure augmente le confort thermique par compensation de la basse température superficielle des fenêtres. En général, on recommande une zone de bordure devant des fenêtres de plus de 3 m 2. L installation d une zone de bordure peut être réalisé comme circuit complètement séparé, ou intégré dans un autre circuit. Ci-dessous, des exemples de pose de zones de renfort intégrées. Remarque: A proximité des collecteurs de départ et de retour, il est souvent nécessaire de placer plusieurs tubes les uns à côté des autres. Il faut veiller, à cet endroit, à ne pas dépasser la température de sol et l émission calorifique admissible. On peut y remédier en plaçant une couche d isolant de 1 cm au-dessus ou en plaçant sur toutes les conduites d alimentation une gaine isolante. Mur extérieur (ME) Mur extérieur (ME) MI MI ME MI Mur intérieur (MI) > > > > Mur intérieur (MI) [ 8 ]

10 Plan de pose [ 9 ]

11 Chapitre 3: Systèmes de chauffage Begetube treillis galvanisé 3.1 Vues schématiques des systèmes humides treillis galvanisé joint élastique isolant de bordure joint élastique isolant de bordure revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) tube FF-therm FH Difustop revêtement (10 mm) attache FU chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) treillis galvanisé tube FF-therm FH Difustop feuille attache PE FU plaque treillis galvanisé d'isolation (2 x 20 mm) chape feuille d'égalisation PE lattes profilées plaque d'isolation (2 x 20 mm) chape d'égalisation lattes profilées joint élastique isolant de bordure joint élastique isolant de bordure plaque d'isolation profilée revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) tube FF-therm FH Difustop revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) lattes profilées tube FF-therm FH Difustop feuille PE plaque lattes profilées d'isolation (2 x 20 mm) chape d'égalisation feuille PE plaque d'isolation (2 x 20 mm) chape d'égalisation plaque d'isolation profilée joint élastique isolant de bordure joint élastique isolant de bordure revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) tube FF-therm FH Difustop [ 10 ] plaque d'isolation (37 ou 52 mm - plots inclus) tube FF-therm FH Difustop plaque d'isolation (optionnelle - 20 mm) chape d'égalisation plaque d'isolation (37 ou 52 mm - plots inclus) plaque d'isolation (optionnelle - 20 mm) chape d'égalisation Tous ces systèmes de pose sont aussi réalisable sur une couche d isolation de PUR projeté. Cette couche doit être suffisamment plane et si nécessaire la raboter ou l égaliser

12 feuille PE imprimée feuille PE imprimée isorol joint élastique isolant de bordure joint élastique isolant de bordure revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) revêtement (10 mm) agrafe attache métallique chape au-dessus des tubes (min. 45 mm) agrafe feuille PE imprimée attache plaque d'isolation métallique(2 x 20 mm) chape d'égalisation feuille PE imprimée plaque d'isolation (2 x 20 mm) chape d'égalisation isorol joint élastique isolant de bordure joint élastique isolant de bordure revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45mm) agrafe revêtement tube FF-therm (10 FH mm) Difustop chape isorol au-dessus des tubes (min. 45mm) agrafe plaque d'isolation (20 mm) tube FF-therm FH Difustop chape d'égalisation feuille à plots feuille à plots isorol plaque d'isolation (20 mm) chape d'égalisation joint élastique isolant de bordure joint élastique isolant de bordure revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45mm) tube alpex-duo ø16/2 revêtement (10 mm) chape au-dessus des tubes (min. 45mm) feuille à plots tube alpex-duo ø16/2 feuille à plots plaque d'isolation (2 x 20mm) chape d'égalisation plaque d'isolation (2 x 20mm) chape d'égalisation Tous ces systèmes de pose sont aussi réalisable sur une couche d isolation de PUR projeté. Cette couche doit être suffisamment plane et si nécessaire la raboter ou l égaliser [ 11 ]

13 3.2 Systèmes humides Placement sur treillis métalliques Dans ce système, le tube de chauffage par le sol est fixé aux treillis métalliques au moyen d attaches spéciales. Par ce procédé, le tube est entièrement noyé dans la chape; ceci permet un contact optimal entre le tube et la chape. Les attaches FU, prévues pour les diamètres de tubes de 16, 18 et 20 mm, sont placées aux croisillons des treillis, dans un sens ou dans l autre,de sorte que le tube est solidement fixé quelle que soit sa direction. ( 3 ) ( 4 ) ( 5 ) ( 1 ) ( 6 ) ( 2 ) Matériaux nécessaires: ( 1 ) Plaques d isolation ( 2 ) Feuilles en PE ( 3 ) Isolation de bordure ( 4 ) Attaches FU ( 5 ) Treillis galvanisé ( 6 ) Tubes FF-therm FH Difustop + Accouplement pour treillis + Additif de dispersion. + Douilles de protection + Courbes guides [ 12 ]

14 3.2.2 Placement au moyen de lattes profilées Ces lattes profilées permettent de clipser les tubes de diamètres 16 et 18 mm, tous les 5 cm. Ces lattes, fournies en longueurs de 1 m (facilité de transport), sont reliées entre elles au moyen de clips. Elles sont également pourvues d un autocollant permettant de les fixer plus solidement sur tout support. ( 3 ) ( 4 ) ( 5 ) ( 1 ) ( 2 ) Matériaux nécessaires: ( 1 ) Plaques d isolation ( 2 ) Feuilles en PE ( 3 ) Isolation de bordure ( 4 ) Lattes profilées ( 5 ) Tubes FF-therm FH Difustop + Agrafes + Additif de dispersion. + Douilles de protection + Courbes guides [ 13 ]

15 3.2.3 Placement sur plaques d isolation profilées Ces plaques sont fabriquées en Polystyrène Expansé difficilement inflammable et recouvertes d un film en polyéthylène qui en assure l étanchéité, de telle sorte qu une feuille plastique supplémentaire selon la DIN n est plus nécessaire. La liaison solide entre les différentes plaques est assurée par un système à tenon et mortaise, ce qui garantit une stabilité élevée, permet un placement rapide et évite la formation de ponts thermiques. Elle permettent l utilisation de tubes de 16 à 20 mm avec des écartements de: (en placement en diagonale) et et 300 mm (en placement orthogonal). Entre les plots de fixation, les tubes sont également entièrement noyés, ce qui donne une émission de chaleur optimale. ( 2 ) ( 3 ) ( 1 ) Matériaux nécessaires: ( 1 ) Plaques d isolation profilées ( 2 ) Isolation de bordure ( 3 ) Tubes FF-therm FH Difustop + Attaches métalliques + Additif de dispersion. + Douilles de protection + Courbes guides [ 14 ]

16 3.2.4 Placement sur plaque d isolation, feuille de PE imprimée et attaches métalliques ou agrafes plastiques Avec ce système, on place une isolation de 4 cm en PS 25, que l on recouvre d une feuille de PE imprimée (carré de 5 cm de côté). Ceci permet une totale liberté de placement. Les tubes sont fixés sur l isolant au moyen d attaches métalliques en forme d épingle. Il est également possible de fixer les tubes au moyen d agrafes en matière plastique en utilisant une agrafeuse; ce système permet une réalisation aisée et très rapide. ( 3 ) Matériaux nécessaires: ( 4 ) ( 5 ) ( 1 ) ( 2 ) ( 1 ) Plaques d isolation ( 2 ) Feuilles en PE quadrillées ( 3 ) Isolation de bordure ( 4 ) Attaches métalliques ou agrafes ( 5 ) Tubes FF-therm FH Difustop + Additif de dispersion. + Douilles de protection + Courbes guides [ 15 ]

17 3.2.5 Placement avec isolation en rouleaux Avec le système Isorol, vous placez l isolation et la feuille imprimée en une fois. L Isorol se compose d une isolation en PS de 3 cm d épaisseur recouverte d une robuste feuille imprimée métallisée. On déroule côte à côte les bandes de l isolation Isorol sur la chape d égalisation et on recouvre ensuite les joints au moyen d une bande adhésive. Les tubes peuvent être fixés directement sur l isolation au moyen d attaches métalliques ou d agrafes plastiques. ( 2 ) ( 3 ) ( 4 ) ( 1 ) Matériaux nécessaires: ( 1 ) Rouleau d isolation ISOROL ( 2 ) Isolation de bordure ( 3 ) Attaches métalliques ou agrafes plastiques ( 4 ) Le tube FF-therm FH Difustop + Additif de dispersion + Douilles de protection + Courbes de cintrage + Bande adhésive [ 16 ]

18 3.2.6 Pose avec les feuilles à plots Ce nouveau système de pose est constitué de feuilles à plots en PE. Chaque plaque (1 m²) s emboîte l une dans l autre grâce à un bord spécial. Ainsi, vous obtenez une grande surface équipée de plots. Ces plaques en PE peuvent être placées sur une isolation de sol existante. Le système convient particulièrement s il est placé au-dessus d une isolation en mousse de PUR projeté. La feuille à plots permet d effectuer tous les pas multiples de 5 cm. Il y a lieu de bien respecter le rayon de courbure minimum pour éviter de croquer le tube. Ces plaques sont prévues pour effectuer du chauffage par le sol uniquement avec notre tube Alpex-Duo de ø16/2. ( 3 ) ( 4 ) ( 1 ) ( 2 ) Matériaux nécessaires: ( 1 ) Plaques d isolation ( 2 ) Feuille à plots ( 3 ) Isolation de bordure ( 4 ) Tube Alpex-Duo ø16/2 + Additif de dispersion + Douilles de protection + Courbes de cintrage + Attaches métalliques [ 17 ]

19 3.3 Système de chauffage sec système sec: type 1 joint élastique isolant de bordure revêtement (10 mm) chape (40 mm) feuille PE (0.2 mm) plaque de recouvrement (1 mm) tube alpex-duo ø16/2 lamelle de diffusion (0.5 mm) isolation PS 30 plaque d'isolation (optionnelle - 20 mm) chape d'égalisation système sec: type 2 joint élastique isolant de bordure revêtement (10 mm) Fermacell ou Knauf (2 x 12.5 mm) plaque de recouvrement (1 mm) tube alpex-duo ø16/2 lamelle de diffusion (0.5 mm) plaque d'isolation PS 30 (30 mm) plaque d'isolation (optionnelle - 20 mm) chape d'égalisation [ 18 ]

20 3.4 Système de chauffage sec Lorsque l épaisseur du plancher disponible est trop réduite ou si la structure du bâtiment n admet pas une surcharge suffisante, le système de chauffage par le sol sec est, sans doute, le seul système possible. Dans ce système, les tubes de chauffage sont encastrés dans l isolation, de sorte que l épaisseur du plancher peut être réduit jusqu à 6 cm. Ce système est donc particulièrement adapté pour les projets de rénovation. La couche d isolation est constituée d une plaque de polystyrène préformée de 3cm d épaisseur. On place dans les rainures des profilés en acier galvanisé dans lesquels on insère un tube multicouche Alpex-duo de 16x1mm. Le tout est recouvert de plaques en acier galvanisé pour optimaliser la répartition de la chaleur. La chape ou les panneaux de chape à sec ne sont donc jamais directement en contact avec le tube de chauffage, d où la dénomination système sec. Les écartements sont de 12,5 et 25 cm. ( 3 ) ( 4 ) ( 5 ) ( 1 ) ( 6 ) ( 2 ) ( 1 ) Plaques d isolation préformées ( 2 ) Profilé en acier galvanisé ( 3 ) Isolation de bordure ( 4 ) Plaque de recouvrement en acier galvanisé ( 5 ) Feuilles en PE* ( 6 ) Tubes Alpex-duo Ø16x2 mm + Additif de dispersion* [ 19 ]

21 Chapitre 4: Le placement et les directives de montage Le chauffage par le sol exige toujours la réalisation d une chape ou d une couche de recouvrement flottante. Ce qui veut dire que la chape de finition et le recouvrement ne peuvent avoir, sur toute leur surface, aucune liaison rigide avec la dalle portante, les murs, les cloisons environnantes ou tout autre élément de construction. Ceci s obtient par la pose convenable d une isolation de bordure. Attention! Avant de placer l isolant de bordure, vérifier que le sol est bien propre et plat; si nécessaire, réaliser d abord une couche d égalisation. Lorsque la dalle portante est réalisée directement sur terreplein, ou lorsqu il y a des risques d humidité ascensionnelle, on doit prévoir une feuille en PE en dessous de l isolant. Ensuite, on place une isolation de bordure de 8 mm d épaisseur sur tout le pourtour de la pièce. Lorsque la superficie de la pièce est supérieure à 40 m 2, ou que le rapport entre la longueur et la largeur est plus grand que 2, ou que la structure du bâtiment l exige, des joints de dilatation supplémentaires seront nécessaires. (voir dessin page 38) Si on prévoit une chape à base d anhydrite, les règles de dilatation peuvent être différentes. Dans ce cas, il y a lieu de se renseigner auprès du fournisseur de ce matériau. On peut alors placer la couche d isolation, soit les plaques de polystyrène de 25 kg/m 3 de densité, soit les plaques profilées, soit les plaques préformées, soit du polyuréthane projeté. Directives pour les systèmes humides L épaisseur d isolation minimale recommandée au-dessus des pièces non chauffées est de 3 cm. Cette épaisseur d isolation peut être réduite à 1.5 cm au-dessus des pièces chauffées. Naturellement, on peut toujours augmenter ces épaisseurs minimales: cela ne fera que diminuer encore les déperditions calorifiques et permettra d économiser plus d énergie. Avant d entamer le placement des différentes boucles, on recouvre l isolation d une feuille en PE (Celle-ci n est pas nécessaire si vous avez opté pour le système de chauffage avec les plaques d isolation profilées). Cette feuille a une double fonction: empêcher que la chape ne coule dans les fentes entre les plaques d isolation et, d autre part, que l humidité du béton ne pénètre dans l isolation. La chape est soumise à des variations de température. Suite à ces variations, on augmente dans la chape les tensions de flexion et de traction. Pour cette raison, on utilise pour la mise en œuvre du chauffage par le sol une composition de chape légèrement modifiée. Grâce à l adjonction de l additif de dispersion, les caractéristiques thermiques et mécaniques sont sensiblement améliorées et la chape résiste mieux à l augmentation des contraintes. Néanmoins la meilleure garantie contre les fissures est obtenue en armant la chape au moyen d un fin treillis placé au-dessus des tubes de chauffage. Directives pour le placement du système sec Les plaques d isolation sont rainurées. Dans ces rainures, insérer d abord des profils en acier galvanisé, dérouler ensuite le tube Alpex-duo de 16 x 2 mm, en l encastrant dans ces profils métalliques. Vu la présence de ces rainures, la liberté de placement est plus limitée; il y a donc lieu de faire particulièrement attention à la direction de ces plaques lors de leur pose. En pratique, avant de poser l isolation, on doit bien déterminer où et dans quelle direction les différentes boucles seront placées. Pour vous aider à cette tâche, il vous est loisible de nous demander, gratuitement, un plan de pose (sur demande et uniquement lors de la commande). Vous pourrez ainsi commencer tout de suite par le placement de votre plancher chauffant. Après avoir placé les profils métalliques et le tube Alpex, les plaques d isolation du système sec seront recouvertes de plaques en acier galvanisé. Ces plaques protègent les tubes de chauffage par le sol et permettent une meilleure répartition de la chaleur. [ 20 ]

22 Au-dessus de ces plaques, on peut placer: 1. Soit des panneaux de chape à sec (Fermacell, Knauf...) Ces plaques permettent de réaliser tout de suite la pose de finition et d économiser ainsi un temps minimum de 3 semaines. En outre, ces plaques ont une épaisseur de 25 mm et l épaisseur totale de la construction est donc réduite à son strict minimum. 2. Soit une feuille en PE Sur cette feuille, on pourra couler une chape (min. 4 cm). Pour la chape, se référer aux directives des systèmes humides. Directives pour le placement de la tuyauterie 1. Les tubes ne peuvent pas être endommagés, tordus ou croqués. 2. Les tubes doivent être protégés contre huiles, graisses, peintures et solvants. 3. Les tubes ne peuvent pas être exposés trop longtemps au soleil direct ou au rayonnement ultraviolet. Avant la mise sous chape et particulièrement devant les fenêtres, ils seront protégés avec, par exemple, des cartons d emballage. 4. Les tubes seront fixés uniquement au moyen d attaches spécifiquement prévues à cet effet. 5. Dans les courbes, il y a lieu de respecter les rayons de courbure minimum. A savoir: da = diamètre extérieur du tube PEXa Difustop Alpex-Duo Sans cintreuse avec cintreuse Sans cintreuse avec cintreuse 10 x da 8 x da 5 x da 3 x da 6. La température d alimentation du système de chauffage par le sol ne pourra jamais dépasser 60 C. 7. Il faut éviter, autant que possible, de traverser un joint de dilatation. Lorsque le cas se présente, il y a lieu de protéger le tube en y plaçant une douille de protection. (voir dessin p.38) 8. Avant de couler la chape, les circuits seront testés en les mettant sous une pression de 6 bars pendant minimum 24 heures. 9. On maintiendra une pression de 2 bars pendant la mise sous chape. 10. Si l installation est mise sous eau, il y a lieu de la protéger contre les risques de gel. 11. Les tubes seront placés uniquement sous la responsabilité d un professionnel du chauffage. [ 21 ]

UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol. member of

UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol. member of UNIMIX un système de réglage compact et universel pour le chauffage par le sol member of UNIMIX UNIMIX EST UN SYSTÈME DE RÉGLAGE COMPACT ET UNIVERSEL POUR LE CHAUFFAGE PAR LE SOL QUI FONCTIONNE SUR LE

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec

Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec Systèmes multicouches Alpex-duo - Turatec pour les applications plomberie - sanitaire chauffage - eau glacée 10 ans Systèmes tubes + raccords GARANTIE Certificat CSTBat Certificat CSTBat Certificat CSTBat

Plus en détail

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE

TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE TACOTHERM DUAL PIKO MODULE THERMIQUE D APPARTEMENT MULTI CONFIGURABLE COMBINEZ VOTRE STATION INDIVIDUELLE Le module thermique d appartement TacoTherm Dual Piko s adapte parfaitement à toutes les configurations

Plus en détail

Efficacité supérieure, temps de montage plus court faible poids de la construction à sec pour les parois et le sol

Efficacité supérieure, temps de montage plus court faible poids de la construction à sec pour les parois et le sol C H A U F F A G E / R E F R O I D I S S E M E N T S Y S T E M E D E C O N S T R U C T I O N A S E C S I C C U S Efficacité supérieure, temps de montage plus court faible poids de la construction à sec

Plus en détail

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Principaux symboles d appareils thermiques utilisés pour différents schémas Page 1/11 I) Les radiateurs

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie plancher chauffant basse température Solution plancher sec : L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation La solution plancher sec REHAU est dotée de toutes les caractéristiques du plancher

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton

Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Dalle Activ Kerkstoel Activation du noyau de béton Basé sur l expérience, piloté par l innovation L activation du noyau de béton : un système bien conçu, économe et durable. Construire selon ce principe,

Plus en détail

Système multicouche raccords à sertir et tubes

Système multicouche raccords à sertir et tubes Système multicouche raccords à sertir et tubes 4BONNES RAISONS DE CHOISIR LES SOLUTIONS 4GAMMES COMPLÉMENTAIRES 1 L EFFICACITÉ : pour répondre à toutes les configurations Avec les solutions multiconnect,

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus»

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus» Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. Information technique Descriptif du cahier des charges: Robinet thermostatique Oventrop à préréglage pour conduites de circulation

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques

MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE. Fonction. Avertissements Gamme de produits Caractéristiques techniques 8/FR www.caleffi.com Groupes de transfert pour installations solaires Copyright Caleffi Séries 8 9 MANUEL D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE SOMMAIRE Fonction Avertissements Gamme de produits Caractéristiques

Plus en détail

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle MONTAGE BALLON SOLAR Connexions 1 entrée eau sanitaire 2 sortie eau chaude 3 entrée échangeur solaire 4 sortie échangeur solaire 5 recyclage 6 instrumentation 7 instrumentation 13 instrumentation 14 instrumentation

Plus en détail

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS

ISOLER LE SOL AU-DESSUS DES ESPACES NON CHAUFFÉS Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE SOL AU-DESSUS

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes

La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! -10% Multifit 035 -10% (épaisseurs : de 160 à 260 mm) Primes La laine de verre pour l isolation de toiture : Multifit, multi-gains! 09/2013 Multifit 032-15% Déduction fiscale de 30% (épaisseurs : 120, 140 et 160 mm) Pare-vapeur LDS et accessoires -10% Multifit 035-10%

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. WWW.ISOCELL.AT

UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. WWW.ISOCELL.AT UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. On attend des revêtements extérieurs qu ils jouent le même rôle qu un imperméable, en protégeant la maison de la pluie, de la neige

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

Drainage des toitures terrasses

Drainage des toitures terrasses Drainage des toitures terrasses 1 FÜR DIE ZUKUNFT GEDACHT. Système de produits alwitra Les éléments de drainage des toitures terrasses alwitra font partie des systèmes de produits alwitra éprouvés dans

Plus en détail

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation

THERMACOME. Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide. Présentation THERMACOME Système de plancher chauffant et rafraîchissant hydraulique Enrobage béton ou chape fluide Présentation Plancher chauffant et rafraîchissant De nombreux avantages pour l utilisateur Le système

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

Trucs & astuces. pour bien vivre votre régulation de chauffage. Robinets thermostatiques Robinet thermostatique programmable. Thermostats d'ambiance

Trucs & astuces. pour bien vivre votre régulation de chauffage. Robinets thermostatiques Robinet thermostatique programmable. Thermostats d'ambiance Trucs & astuces pour bien vivre votre régulation de chauffage Robinets thermostatiques Robinet thermostatique programmable Thermostats d'ambiance un guide signé Danfoss Vous trouverez dans ce manuel, de

Plus en détail

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu

sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu sarking Écran d isolation thermique pour toitures inclinées ISOLER EFFICACEMENT www.enertherm.eu (Post)isolation de toitures inclinées Une toiture mal isolée peut représenter jusqu à 30% de la déperdition

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

INSTALLATION SIMPLE. Solatube. 160 DS Ø 25 cm 290 DS Ø 35 cm. Instructions d installation pour :

INSTALLATION SIMPLE. Solatube. 160 DS Ø 25 cm 290 DS Ø 35 cm. Instructions d installation pour : INSTALLATION SIMPLE Solatube Instructions d installation pour : 160 DS Ø 25 cm 290 DS Ø 35 cm Installation en 6 étapes Étape 1 Placez le solin (plat & toit à tuiles) p. 5-6 Étape 2 Placez le tube supérieur

Plus en détail

Schlüter -DITRA-HEAT-E. Surface tempérée électrique pour revêtements carrelés au sol et au mur. Avec la technologie Schlüter -DITRA

Schlüter -DITRA-HEAT-E. Surface tempérée électrique pour revêtements carrelés au sol et au mur. Avec la technologie Schlüter -DITRA Schlüter -DITRA-HEAT-E Surface tempérée électrique pour revêtements carrelés au sol et au mur Avec la technologie Schlüter -DITRA Schlüter -DITRA-HEAT-E Depuis son lancement, Schlüter -DITRA-HEAT-E a conquis

Plus en détail

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT www.rehau.com Construction Automobile Industrie DÉCOUVREZ LE CONFORT Votre maison est un refuge où vous pouvez relaxer, bâtir des souvenirs

Plus en détail

Systèmes de ventilation double flux CWL

Systèmes de ventilation double flux CWL Economie d énergie et respect de l environnement de série Systèmes de ventilation double flux CWL CWL 180 : jusqu à 180 m 3 /h CWL 300 : jusqu à 300 m 3 /h avec ou sans bypass CWL 400 : jusqu à 400 m 3

Plus en détail

Ballons. et bouteilles. ballons

Ballons. et bouteilles. ballons Ballons Bouteilles de mélange / Ballons tampon... 26 à 27 Ballons : - Stockeurs chauffage... 28 - Stockeurs & échangeur E.C.S.... 29 à 30 - Stockeurs E.C.S... 3 Résistances et réchauffeurs... 32 Bouteilles

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O. Notice d emploi Chaudière gaz à condensation

GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O. Notice d emploi Chaudière gaz à condensation GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O Notice d emploi Chaudière gaz à condensation Modèles et brevets déposés Réf. : OSW Table des matières Table des matières Mesures de sécurité

Plus en détail

Tête thermostatique K avec sonde de contact ou sonde plongeuse

Tête thermostatique K avec sonde de contact ou sonde plongeuse Têtes thermostatiques M 30 x 1,5 Tête thermostatique K avec sonde de contact ou sonde plongeuse Maintien de pression & Qualité d eau Equilibrage & Régulation Régulation thermostatique ENGINEERING ADVANTAGE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

SYSTÈMES DE CHAUFFAGE PAR LE SOL DE SCHÜTZ.

SYSTÈMES DE CHAUFFAGE PAR LE SOL DE SCHÜTZ. SYSTÈMES DE CHAUFFAGE PAR LE SOL DE SCHÜTZ. Des solutions de systèmes pour aujourd hui et demain! Le chauffage par le sol moderne de SCHÜTZ une base sur laquelle il fait bon vivre. C est clair : la tendance

Plus en détail

Radiateur à eau avec accumulateur de Silicium BREVETÉ

Radiateur à eau avec accumulateur de Silicium BREVETÉ Radiateur à eau avec accumulateur de Silicium GARANTIE À VIE BREVETÉ POUR LE DUAL-KHERR Série H2O 2014-2015 Sommaire CHAPITRE PRODUITS PaGE Une finition pour chaque ambiance 3-5 Introduction La combinaison

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

SYSTÈMES DE CHAUFFAGE HYDRONIQUE PAR RAYONNEMENT

SYSTÈMES DE CHAUFFAGE HYDRONIQUE PAR RAYONNEMENT SYSTÈMES DE CHAUFFAGE HYDRONIQUE PAR RAYONNEMENT ROTH A CONÇU LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE HYDRONIQUE PAR RAYONNEMENT LE PLUS EFFICACE AU MONDE. Roth Industries, chef de file mondial dans le domaine des dispositifs

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour 99 Avaloirs pour parking couvert, siphons de terrasse/cour, avaloirs de toit -les avantages typiques

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Consignes de mise en uvre

Consignes de mise en uvre Consignes de mise en uvre Panneaux de sous-toiture isolants Celit 4D pour l extérieur: étanchéité à la pluie et perméabilité à la vapeur De quoi se compose le panneau de sous-toiture isolant Celit 4D?

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit SOUDA THERM ROOF

www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit SOUDA THERM ROOF www.soudal.com Infos produits & Méthode Le plus rapide des systèmes de collage de toit 1 Soudatherm Roof 330 Produits Mousse-colle pour matériaux d isolation de toiture Colle polyuréthane mono-composante

Plus en détail

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life

Silex. Silex. SEAR & Solid Wood Life SEAR & Solid Wood Life Silex Présentent les panneaux Silex Panneaux de bardage Panneaux frigorifique Panneaux de toiture Leader en fabrication de panneaux sandwich de haute technologie société qui regarde

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PMC-X CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION MICRO-ACCUMULÉE PROJECT L essentiel de la condensation >> Compacte et légère >> Installation rapide et simple

Plus en détail

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale

CHAUFFAGE. choisissez intelligemment votre confort POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale POURQUOI PAS DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE? CHAUFFAGE choisissez intelligemment votre confort Avec le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale AGENCE BRUXELLOISE DE L ÉNERGIE Le Centre Urbain asbl Chauffage

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Information technique

Information technique Das Qualitätsmanagementsystem von Oventrop ist gemäß DIN-EN- ISO 001 zertifiziert. Descriptif du cahier des charges: Robinet thermostatique Oventrop «Aquastrom T plus» à préréglage pour conduites de circulation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 6. 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 6. et 0.

Plus en détail

PLANCHER CHAUFFANT-RAFRAÎCHISSANT

PLANCHER CHAUFFANT-RAFRAÎCHISSANT MANUEL D INSTALLATION PLANCHER CHAUFFANT-RAFRAÎCHISSANT 001/004834 001/004835 Suelo radiante-refrescante integral Zoru bero/freskagarri emailea Underfloor heating and cooling Plancher chauffant basse température

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC)

L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) L offre DualSun pour l eau chaude et le chauffage (SSC) SSC signifie : Système Solaire Combiné. Une installation SSC, est une installation solaire qui est raccordée au circuit de chauffage de la maison,

Plus en détail

des combles aménageables

des combles aménageables MA.10 MATÉRIAUX J isole des combles aménageables AVEC LES CONSEILS 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir la solution

Plus en détail

fermacell Newsletter Des sols robustes et faciles à poser. 2/2015 I Fermacell Sàrl Suisse

fermacell Newsletter Des sols robustes et faciles à poser. 2/2015 I Fermacell Sàrl Suisse fermacell Newsletter 2/2015 I Fermacell Sàrl Suisse Des sols robustes et faciles à poser. Systèmes de sol fermacell adaptés à tous les supports p. 3 fermacell Therm38 Les tout derniers systèmes de chauffage

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

C 248-02. Nias Dual. Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire. chaleur à vivre. Nord Africa

C 248-02. Nias Dual. Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire. chaleur à vivre. Nord Africa C 248-02 made in Italy Nias Dual Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire chaleur à vivre FR Nord Africa Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur 16 pompes à chaleur de 7 à 36 Géothermie CIAT : Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient et caleo une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur Nouveau design Haute température pour la rénovation

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION MANUEL D INSTALLATION KIT PANNEAUX STANDARD Solar energy CHAUFFAGE SOLAIRE POUR PISCINE KIT DE CONSTRUCTION solar energy Tout d abord, toutes nos félicitations pour votre achat du système de chauffage

Plus en détail

Foyer 1100 Double ouverture

Foyer 1100 Double ouverture Foyer 1100 Double ouverture Référence 6811 44 LC 27/01/2010 page 1/6 580 949 1158 Foyer 1100 DO AD681144 Notice particulière d utilisation et d installation Consulter attentivement ce complément notice

Plus en détail

LE PLANCHER CHAUFFANT BASSE TEMPERATURE

LE PLANCHER CHAUFFANT BASSE TEMPERATURE L'énergie est notre avenir, économisons-la! LE PLANCHER CHAUFFANT BASSE TEMPERATURE L avis des Experts Economies d énergie : + Répartition homogène de la température et confort optimal. + Gain d espace

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR

Module de fonction. SM10 Module solaire pour EMS. Instructions de service 6 720 801 042 (2012/02) FR Module de fonction SM10 Module solaire pour EMS Instructions de service FR Sommaire 1 Sécurité.......................................3 1.1 Remarque...................................3 1.2 Utilisation conforme.............................3

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE Système de canalisation pré-isolée Uponor 9 Quelques mots sur L histoire L aventure prometteuse des canalisations en plastique remonte à une trentaine d années environ. A la

Plus en détail

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 2 Systèmes de chauffage au sol Le chauffage au sol est sans doute le type de chauffage le plus répandu de nos jours. Par rapport aux radiateurs,

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA

Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA HEAT PUMP Systems Pompes à chaleur pour la préparation d eau chaude sanitaire EUROPA Le champion du monde De l eau chaude à moindre coût à tout moment? C est désormais possible grâce aux solutions techniques

Plus en détail

cubefrance www.cubefrance.fr

cubefrance www.cubefrance.fr cubefrance www.cubefrance.fr Pourquoi investir dans un chauffe-eau solaire? Pour réduire son empreinte carbone sur la planète et contribuer à limiter les conséquences du changement climatique Pour se préparer

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail