TP 5-4 : Affolement de soupape

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP 5-4 : Affolement de soupape"

Transcription

1 Sciences Industrielles de l Ingénieur CPGE - Saint Stanislas - Nantes TP 5-4 : Affolement de soupape Description du mécanisme Ce TP a pour but d expliquer pourquoi la force du ressort de rappel d une soupape d un moteur thermique est importante (parfois plus de 1000 N), d étudier l usure de la came et de justifier des recherches faites par certains constructeurs pour développer des distributions pneumatiques. La commande de soupape d admission d un moteur à combustion interne 4 temps est dessinée ci-contre. La masse de l ensemble {E} = {2,3} formé des pièces en translation est m = 150 g. L action du ressort sur {E} est une force F R dont l intensité varie proportionnellement à la position de la soupape. La levée de soupape (course de la soupape) est de d = 9 mm. Le cycle de fonctionnement du mécanisme est le suivant: Position 1 Position 2 Position 3 Position 4 Position 5 Came à 0 Came à 15 Came à 60 Came à 105 Came à 120 Vilebrequin à -30 Vilebrequin à 0 Vilebrequin à 90 Vilebrequin à 180 Vilebrequin à 210 fermée (x = 0), sa vitesse est nulle. C est le début de l ouverture. ouverte au quart ( x = d/4 ), et elle a atteint sa vitesse maximale d ouverture ouverte au maximum (x = d) et sa vitesse est nulle. ouverte au quart ( x = d/4 ),, et elle a atteint sa vitesse maximale de fermeture fermée (x = 0), sa vitesse est nulle. C est la fin de la fermeture. d/4 d/4 d V Max V Max Affolement de soupape.docx page 1/3

2 Sciences Industrielles de l Ingénieur CPGE - Saint Stanislas - Nantes 1- Etude cinématique du mouvement de la soupape Le but de cette partie est de déterminer les accélérations subies par la soupape. Du fait de la forme de la came, le mouvement de cette soupape entre le début de son ouverture et la fin de sa fermeture peut se décomposer en quatre phases: 1 ière phase : entre les positions 1 et 2 : accélérée (accélération positive) par la came. 2 ième phase : entre les positions 2 et 3 : ralentie (accélération négative) par le ressort. 3 ième phase : entre les positions 3 et 4 : accélérée (accélération négative) par le ressort. 4 ième phase : entre les positions 4 et 5 : la soupape est ralentie (accélération positive) par la came. Hypothèse : Chacune des quatre phases d accélérations et de décélérations est un mouvement de translation uniformément varié. On en déduit le mouvement de la soupape d admission qui est défini par le diagramme des vitesses cidessous : diagramme des vitesses de la soupape en fonction de l angle θ que fait la came. Sachant que θ = 0 correspond au début de l ouverture de la soupape (Position 1). Vmax V θ -Vmax 1.1- Pour un moteur 4 temps la fréquence de rotation du moteur est le double de celle de l arbre à cames. On en déduit la période de rotation de l arbre à came à : tr/min T = 80 ms tr/min T = 37,5 ms tr/min T = 24 ms On en déduit à tr/min les temps T 1 et T 2 nécessaires pour que l arbre à came parcours 15 et 45. Ces durées T 1 et T 2 correspondant aux durées des phases 1 et 2 : T 1 = 1,5625 ms T 2 = 4,6875 ms. Calculer pour N m = tr/min, V Max la vitesse maximale atteinte par la soupape et les accélérations γ 1 et γ 2 de la soupape durant les phases 1 et 2. Affolement de soupape.docx page 2/3

3 Sciences Industrielles de l Ingénieur CPGE - Saint Stanislas - Nantes 1.2- Retrouver les résultats à l aide du logiciel «Méca3D». Pour cela on réalisera en s aidant du dossier technique les étapes suivantes : Copier le dossier «Came» situé dans le dossier de votre classe dans votre propre dossier. Puis ouvrir avec «Solidworks» le fichier «Affollement de soupape» Réaliser avec le logiciel «Méca3D» la modélisation cinématique du mécanisme (Liaisons à réaliser : Glissière, Pivot et Came). Voir procédures A, B, C et D du dossier technique Effectuer des calculs cinématiques pour un tour de la came. Voir procédure E. Puis visualiser la simulation Voir procédure M Imprimer la courbe de l accélération. Voir procédures F et G Comparer ces résultats avec ceux obtenus à la question 1.1. Conclure sur l hypothèse faite à la page précédente pour faire le calcul à la main. 2- Etude dynamique du mouvement de la soupape Le but de cette partie est de déterminer l effort minimal de contact entre la came et la soupape. Hypothèses : Les deux ressorts 5 et 6 sont équivalent à un seul ressort de rappel de la soupape dont la longueur à vide est de L 0 = 42,5 mm et la raideur de k = 16 N/mm. Le moteur tourne à tr/min donc la came à tr/min A l aide du logiciel «Méca3D». Tracer l effort de contact entre la came et la soupape en fonction de la position angulaire de la came. Pour cela vous suivrez la procédure ci-dessous. Libérer le contact Came Soupape. Voir procédure H Ajouter l effort du ressort. Voir procédure I Modifier la masse de la soupape. Voir procédure J Effectuer des calculs dynamique pour un tour de la came. Voir procédure K Imprimer la courbe de l effort de la came sur la soupape. Voir procédures L et G 2.2- A l aide du logiciel «Méca3D» faire deux autres études dynamiques pour des fréquences de rotation du moteur de et tr/min (vitesse de rotation de la came de 750 et tr/min). Imprimer les courbes d effort de la came sur la soupape. Puis conclure en disant où à lieu l usure de la came à bas et à haut régime Refaire une étude pour une fréquence de rotation du moteur de tr/min (vitesse de rotation de la came de tr/min) et un ressort moins puissant d une raideur de 4N/mm. Que se passe-t-il? Affolement de soupape.docx page 3/3

4 Procédures Méca 3D : 1/4 B- Suppression d une liaison 1 à 2 : Suppression d une liaison. C- Modification d une liaison : Sélection de la liaison. 4 à 5 : Choix du type de liaison. 6 à 8 : Choix des pièces de la liaison. 9 à 11 : Définition du centre et de l orientation de la liaison. Remarque : L orientation et le centre de la liaison peuvent d être définis par : Entrée des coordonnées au clavier ; Choix de contraintes d assemblages ; Où choix d entités géométriques. A- Modélisation automatique du mécanisme 1 : Affichage de l arbre de construction du modèle mécanique. 2 à 3 : Définition automatique des classes d équivalence et liaisons. Remarque :. La modélisation automatique se base sur les sous assemblages pour définir les classes d équivalence. Ici nous n en avons pas. Ayant trois pièces on a donc trois classes d équivalence. Pour les liaisons le logiciel les choisit en fonction des contraintes d assemblage du mécanisme. D- Création d une liaison 1 à 4 : Choix du type de liaison 5 à 9 : Choix des pièces de la liaison. 10 à 13 : Définition du centre et de l orientation de la liaison. Remarque : Pour définir une liaison de type came, il est important de sélectionner les pièces et les surfaces définissant le poussoir et le profil de la came dans l ordre suivant : En premier le poussoir (Soupape) et ensuite la came.

5 F- Définition d une courbe 1 à 3 : Ouverture de la boite de dialogue de définition d une courbe paramétrée 4 à 7 : Choix des valeurs en abscisse. 8 à 11 : Choix des valeurs en ordonnée. 12 : Sortie de la boîte de dialogue et ajout de la courbe dans l arbre de construction de Méca 3D. Remarque : Une fois la courbe ajoutée elle sera remise à jour à chaque calcul. Elle peut être renommée en cliquant deux fois dessus (lentement). Procédures Méca 3D : 2/4 E- Calculs de cinématique 1 à 3 : Ouverture des boîtes de dialogue du calcul et d analyse du mécanisme (hyperstatisme, mobilité) 5 à 6 : Pilotage des liaisons. (Il y a autant de pilotages qu il y a de mobilités) 7 : Choix du type d étude. 8 à 9 : Définition de la durée de l étude (Une période pour que la came fasse un tour) et du nombre de point de calcul 720 Points pour un point tous les 0,5. 10 à 11 : Calculs et sortie des calculs. G- Affichage et impression d une courbe définie. 1 à 2 : Affichage de la courbe. 3 à 7 : Modification de la courbe (Ici de l unité de l abscisse : position angulaire de la came en degrés) 8 à 10 : Impression de la courbe 11 : Sortie de la boite de dialogue de la courbe Remarque : À gauche apparaissent les valeurs des abscisses et ordonnées pour tous les points de calcul.

6 Procédures Méca 3D : 3/4 H- Libération du contact entre la came et la soupape 1 à 4 : Retour aux paramètres et propriétés de la liaison. 5 à 8 : Libération du contact Came/Soupape et entrée du coefficient de restitution et de la vitesse limite de rebond. 9 : Sortie de la boîte de dialoque Remarque : le coefficient de restitution est le rapport entre les vitesses avant et après un choc. I- Mise en place de l effort du ressort. 1 : Affichage en mode filaire 2 à 5 : Mise en place et choix du type d effort. 6 à 9 : Choix du nom et des pièces sur lesquelles est ancré le ressort. 10 à 13 : Définition des points d ancrage du ressort et de ses caractéristiques mécanique (k et L 0 ) 14 à 18 : Définition de l affichage du ressort. (Ceci est absolument sans influence sur le calcul). 19 à 21 : Sortie et retour à l affichage en mode ombré. J- Modification de la masse de la Soupape 1 à 2 : Ouverture de la boite de dialogue des caractéristiques de la pièce. 3 à 4 : Désactivation du calcul automatique des caractéristiques cinétique de la pièce. 5 à 7 : Entrée de la masse de la pièce. Remarque : Les caractéristiques cinétiques sont calculées automatiquement à partir de la masse volumique de la pièce définie dans «Solidworks».

7 Procédures Méca 3D : 4/4 K- Calculs de dynamique 1 à 3 : Accès aux caractéristiques de l étude. 4 : Modification du type d étude 5 à 6 : Calcul et sortie de la boîte de dialogue L- Définition d une courbe 1 à 3 : Ouverture de la boite de dialogue de définition d une courbe paramétrée 4 à 7 : Choix des valeurs en abscisse. 8 à 11 : Choix des valeurs en ordonnée. 12 : Sortie de la boîte de dialogue et ajout de la courbe dans l arbre de construction de Méca 3D. Remarque : Une fois la courbe ajoutée elle sera remise à jour à chaque calcul. Elle peut être renommée en cliquant deux fois dessus (lentement). M- Visualisation de la cinématique du mouvement 1 à 2 : Accès à la boite de dialogue de simulation 3 à 5 : Simulation et fermeture

Boy de volet Statique graphique et analytique TP 42

Boy de volet Statique graphique et analytique TP 42 Objectifs : Vérifier des caractéristiques mécaniques. Vérification des caractéristiques cinématiques. Dimensionner un moto-réducteur. Travail attendu : 1 ère partie : 2 ème partie : 3 ème partie : 4 ème

Plus en détail

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL MECA 3D Travailler avec Méca 3D Effectuer un calcul mécanique Simuler le mouvement d un mécanisme Afficher une courbe de résultats Ajouter un effort (force

Plus en détail

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine)

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine) Analyse de la charge transmise aux roulements de la roue dentée, notamment en rajoutant les efforts axiaux dus aux ressorts de l embrayage (via la cloche) (Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto,

Plus en détail

الصندوق الوطني للتوفير واالحتياط. Caisse Nationale d'epargne et de Prévoyance Banque. DGA/Système d information. Guide d Utilisation E-BANKING

الصندوق الوطني للتوفير واالحتياط. Caisse Nationale d'epargne et de Prévoyance Banque. DGA/Système d information. Guide d Utilisation E-BANKING الصندوق الوطني للتوفير واالحتياط Caisse Nationale d'epargne et de Prévoyance Banque DGA/Système d information Guide d Utilisation E-BANKING Cnep Banque DGA SI /DEAI juin 2015 1- Présentation du site Le

Plus en détail

Conseil au candidat :

Conseil au candidat : SESSION DE 2006 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Section : GENIE MECANIQUE Option : MAINTENANCE DES SYSTEMES MECANIQUES AUTOMATISES EPREUVE D ADMISSIBILITE ETUDE D UN SYSTEME ET / OU D UN PROCESSUS TECHNIQUE Durée

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

ACQUISITION DE COURBES DEPUIS UN OSCILLOSCOPE

ACQUISITION DE COURBES DEPUIS UN OSCILLOSCOPE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable SYNCHRONIE 6 STI2D CI8 : Mesures énergétiques Ressource EE ACQUISITION DE COURBES DEPUIS UN OSCILLOSCOPE 1. Lancement du logiciel Lancer

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

Série limitée Classe C 250 CDI BlueEFFICIENCY Prime Edition

Série limitée Classe C 250 CDI BlueEFFICIENCY Prime Edition Série limitée Classe C 250 CDI BlueEFFICIENCY Prime Edition Mercedes-Benz France amorce en octobre 2008 le début de la commercialisation de la Classe C 250 CDI, sous la forme d une série limitée baptisée

Plus en détail

PROFIS Installation. Module 4: Module 3D Design

PROFIS Installation. Module 4: Module 3D Design PROFIS Installation Module 4: Module 3D Design Ce module de formation est basé sur un cas réel construit en gamme MI. Ce cas permet de présenter toutes les fonctions du module 3D design. 1 Comment utiliser

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

KM2 W1 EVC1 M3~ Manuel AUTOMSIM API 24V. BP Dcy 1MINI 1MAXI. www.irai.com

KM2 W1 EVC1 M3~ Manuel AUTOMSIM API 24V. BP Dcy 1MINI 1MAXI. www.irai.com L1 L2 L3 F1 M1 KM2 0V U1 V1 M3~ W1 EVC1 Manuel AUTOMSIM 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 API 24V 0 1 2 C1MINI BP Dcy C1MAXI 1MAXI 1MINI EVC1 www.irai.com INTRODUCTION... 5 INSTALLATION... 6 PRISE EN

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES FERME-PORTE (ou «groom») Un «groom» est un système hydro-mécanique de fermeture automatique de porte. Description du fonctionnement La figure montre le dispositif

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR ÉPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un

Plus en détail

Chapitre 1 : création d un volume escalier 3D à partir d une esquisse 2D

Chapitre 1 : création d un volume escalier 3D à partir d une esquisse 2D Chapitre 1 : création d un volume escalier 3D à partir d une esquisse 2D Etapes, modules, fonctions Visualisation, détails et entrée des valeurs 1. Ouvrir le logiciel 2. Dans fichier pilote de projet fichier

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

Première mise en route des GPS

Première mise en route des GPS 1. Première mise en route page 2 2. Utilisation du GPS page 3 3. Récupérer un tracé page 5 4. Création d une route sur le GPS page 7 5. Création d une route sur PC et transfert sur GPS page 9 6. Naviguer

Plus en détail

Systèmes mécaniques et paramétrage dans catia V5

Systèmes mécaniques et paramétrage dans catia V5 Systèmes mécaniques et paramétrage dans catia V5 C. Bard, A. Bourdon, M. Guingand, L. Manin, D. Remond Plate-forme pédagogique CMAO Département Génie Mécanique et Développement INSA de Lyon 20/10/2005

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

véhicule hybride (première

véhicule hybride (première La motorisation d un véhicule hybride (première HERVÉ DISCOURS [1] La cherté et la raréfaction du pétrole ainsi que la sensibilisation du public à l impact de son exploitation sur l environnement conduisent

Plus en détail

Le réglage mécanique virtuel

Le réglage mécanique virtuel Le réglage mécanique virtuel Didier LE PAPE [1] Un réglage mécanique est une modification de la configuration d un mécanisme, sans changement de la définition des pièces, réalisée afin de satisfaire une

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels SYSTÈME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES ES 7600 NECTA-WITTENBORG.

Plus en détail

Intérêts et enjeux de la distribution variable

Intérêts et enjeux de la distribution variable UTILISATION RATIONNELLE DE L'ENERGIE DANS LES MOTEURS A COMBUSTION INTERNE ET ENVIRONNEMENT 8ème Cycle de conférences Intérêts et enjeu de la distribution variable 1 Intérêts et enjeu de la distribution

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Les hacheurs à liaison directe

Les hacheurs à liaison directe es hacheurs à liaison directe Exercice IX Un hacheur quatre quadrants alimente l induit d une machine à courant continu à aimants permanents. a charge mécanique accouplée sur l arbre de la machine n est

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

A commande pneumatique Pince angulaire à 2 doigts Pince angulaire pour petites pièces. Couple de serrage 0.014 Nm

A commande pneumatique Pince angulaire à 2 doigts Pince angulaire pour petites pièces. Couple de serrage 0.014 Nm Tailles RHL 0 Poids 0.0085 kg Couple de serrage 0.014 Nm Angle d ouverture par mors 10 Poids de pièce recommandé 0.018 kg Exemple d application Unité de transfert pour petites pièces dans la production

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

VOITURE DE COURSE Centre d intérêt N 4 Page 4

VOITURE DE COURSE Centre d intérêt N 4 Page 4 VOITURE DE COURSE A 4 Page 4 4 ème LA VOITURE DE COURSE TRAVAIL A FAIRE : Découpez les différentes vues de la voiture et positionnez les correctement par rapport à la vue de face (1). Remarque : pour faire

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0 Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive Sommaire - Le Robot M.I.M.I. (Multipode Intelligent à Mobilité Interactive) - Présentation du Système à Enseigner. - Composition

Plus en détail

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20 1. Présentation du système... 2 2. Cahier des charges fonctionnel... 3 2.1. Besoin associé au produit... 3 2.2. Fonctions de service du produit... 3 3. Décomposition chaîne d information / chaîne d énergie...

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

Définir la gestion de projets 11. Exploiter les techniques de gestion de projets 11. Planifier un projet 12. Lister les tâches et les jalons 13

Définir la gestion de projets 11. Exploiter les techniques de gestion de projets 11. Planifier un projet 12. Lister les tâches et les jalons 13 Généralités Définir la gestion de projets 11 Exploiter les techniques de gestion de projets 11 Planifier un projet 12 Lister les tâches et les jalons 13 Réfléchir aux liaisons entre les tâches 14 Estimer

Plus en détail

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE PRESENTATION DEFINITION DU BESOIN A SATISFAIRE Déplacer une masse de m = 36 Kg à une vitesse V = 0,33 m/s, hauteur déployée 1m. SOLUTION MECANIQUE

Plus en détail

TP complet de création d'une simulation de machine automatisée avec Virtual Universe Pro Dépileur (thème de BTS CRSA)

TP complet de création d'une simulation de machine automatisée avec Virtual Universe Pro Dépileur (thème de BTS CRSA) TP complet de création d'une simulation de machine automatisée avec Virtual Universe Pro Dépileur (thème de BTS CRSA) Avec l'aimable autorisation du Lycée VAUVENARGUES (Aix en Provence) 1 Remerciements

Plus en détail

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Votre nom : Date : Nom de votre binôme : Objectifs : Réaliser l installation du guide d entrée. Etudier la montée en température. Modifier la base

Plus en détail

SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060

SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060 SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060 DOCUMENT PROFESSEUR ( montage, mai 2003 ) SOMMAIRE : Ce document professeur, concerne uniquement le montage des différents éléments du système ainsi que leur câblage, une

Plus en détail

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement PowerPoint 2007 Note de formation Johanne Raymond Automne 2009 Table des matières Interface... 1 Éléments de l interface graphique... 2 Bouton

Plus en détail

1/28 CharlyGRAAL SOMMAIRE

1/28 CharlyGRAAL SOMMAIRE 1/28 SOMMAIRE CFAO Description du CharlyRobot 2 Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur 3 Procédure à suivre 4 CAO Dimension du plan 5 Dessin de la pièce Zone de travail 6 Rectangle 7 Polyligne

Plus en détail

«Guide de l accréditation»

«Guide de l accréditation» Fédération Française de Canoë-Kayak Service Animation Sportive Manifestations Internationales «Guide de l accréditation» FICHE n 1 : FICHE n 2 : FICHE n 3 : L aménagement de l espace... 3 Matériel et configuration

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

SOMMAIRE CAO FAO 1.COMMENCER UN NOUVEAU PROJET. Page 1/16 2. DESSINER UN OBJET. Page 2/16 3. SUPPRIMER OU MODIFIER UN OBJET.

SOMMAIRE CAO FAO 1.COMMENCER UN NOUVEAU PROJET. Page 1/16 2. DESSINER UN OBJET. Page 2/16 3. SUPPRIMER OU MODIFIER UN OBJET. SOMMAIRE CAO.COMMENCER UN NOUVEAU PROJET. DESSINER UN OBJET. SUPPRIMER OU MODIFIER UN OBJET 4. DESSINER UN CERCLE 5. COUPER DES OBJETS 6. ARRONDIR DES ANGLES D UN OBJET 7.DUPLIQUER UN OBJET 8. ZOOM ET

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD.

MODE OPÉRATOIRE. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD. VI) Le projet mené dans le cadre de la technologie. Le projet porte sur la réalisation d une horloge CD. 1 La réalisation se déroule en plusieurs phases : - analyse préalable du besoin : étude de l appel

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR16

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR16 Edition du 03/12/2003 Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR16 dfv Technologie Z.A. Ravennes-les-Francs 2 avenue Henri Poincaré 59910 BONDUES FRANCE Tel : 03.20.69.02.85 Fax : 03.20.69.02.86 Email :

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE TP E Page 1 sur 6 Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Service marketing Concevoir le produit Bureau d étude Définir le produit Préparer la fabrication Bureau des méthodes Fabriquer

Plus en détail

Mesures d antennes en TNT

Mesures d antennes en TNT Mesures d antennes en TNT Ce TP s intéresse aux techniques liées à l installation d un équipement de réception de télévision numérique terrestre. Pour les aspects théoriques, on pourra utilement se référer

Plus en détail

Sélection du contrôleur

Sélection du contrôleur Démo CoDeSys - 1 - 1. Configuration de l environnement de travail : Lancer le logiciel CoDeSys Fichier Nouveau Lors de la première utilisation, une boîte de dialogue apparaît permettant la sélection du

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE

TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE TUTORIAL 1 ETUDE D UN MODELE SIMPLIFIE DE PORTIQUE PLAN ARTICULE L'objectif de ce tutorial est de décrire les différentes étapes dans CASTOR Concept / FEM permettant d'effectuer l'analyse statique d'une

Plus en détail

ATRIKPEY Daniel DURMUS Ayla

ATRIKPEY Daniel DURMUS Ayla Créé par: ATRIKPEY Daniel DURMUS Ayla 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 1- ACCESSIBILITE VISUELLE...4 1.1- FONCTION DU CURSEUR RETICULAIRE.....4 1.2- CONTRASTE ELEVE.....7 1.3- FONCTION LOUPE DU TRACKPOINT....11

Plus en détail

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques Date : ACTIVITÉ : Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels Niveau de maîtrise des savoirs 1 2

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions

Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions Caractérisation et visualisation d un signal complexe en 3 Dimensions Introduction Le but de ce TP est de caractériser et de visualiser en 3 Dimensions des signaux simples et complexes sans recourir à

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B 1 ) DESCRIPTION ET INITIALISATION D UN OSCILLOSCOPE Fiche Méthode PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE 1 METRIX OX 803B 9 15 4 7 6 2 14 5 8 17 3 12 11 10 16 13 Les boutons de 9 à 13 sont identiques

Plus en détail

POSTES INTERNES D INTERPHONES

POSTES INTERNES D INTERPHONES SECTION 4A (REV.B) POSTES INTERNES D INTERPHONES Téléchargeable à partir du site www.urmetdomus.com à la section Manuels techniques. POSTE BIBUS BASIC Mod. ATLANTICO Réf. 1172/40 2 PERFORMANCES...2 STRUCTURE...2

Plus en détail

Press book. Cadreuse ACMA de rambardes d escalier

Press book. Cadreuse ACMA de rambardes d escalier Cadreuse ACMA de rambardes d escalier Vue d ensemble. Vue de détail de la machine avec ses taquets de positionnement des balustres pour assemblage par tourillons. Auto-centrage des 2 poutres de serrage

Plus en détail

NOTICE D' UTILISATION CAMWORKS FRAISAGE. Luc Vallée Lycée Blaise Pascal Segré

NOTICE D' UTILISATION CAMWORKS FRAISAGE. Luc Vallée Lycée Blaise Pascal Segré NOTICE D' UTILISATION Luc Vallée Lycée Blaise Pascal Segré FRAISAGE SOMMAIRE allée Sciences et techniques Fiche n 1 - Généralités principe....page 3 Fiche n 2 - Lancer une application fraisage...page 7

Plus en détail

Logiciel TriadJust2 FRANCAIS. Manuel de référence

Logiciel TriadJust2 FRANCAIS. Manuel de référence Logiciel TriadJust2 FRANCAIS Manuel de référence Application TriadJust2 2 Table des matières Introduction...5 Utilisation...29 1. But du manuel...7 2. Garantie, Responsabilité et Propriété...8 2.1 Garantie...

Plus en détail

Petit tutoriel pour Régressi

Petit tutoriel pour Régressi Petit tutoriel pour Régressi Récupération de données : Entrer les données au clavier Dans l onglet «fichier», choisir «Nouveau» puis «Clavier». Créer ensuite le nombre de colonnes correspondant aux nombre

Plus en détail

Thermosoudeuse Thermoprint TRAVAIL DEMANDE

Thermosoudeuse Thermoprint TRAVAIL DEMANDE 2de BAC PRO SEN janvier 2010 Thermosoudeuse Thermoprint OBJECTIFS Etudier la montée en température. Modifier la base de données d un ordinateur connecté à la thermoprint et transférer ces données. A disposition

Plus en détail

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases SINE QUA NON Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases Sine qua non est un logiciel «traceur de courbes planes» mais il possède aussi bien d autres fonctionnalités que nous verrons tout

Plus en détail

SUPPORT DE COURS ZWCAD+ 2014 NIVEAU 3D

SUPPORT DE COURS ZWCAD+ 2014 NIVEAU 3D ZWCAD+ NIVEAU 3D Copyright 2013 Tous droits réservés ZW France Page 1 SOMMAIRE 1. L INTERFACE RUBAN... 3 2. VISUALISER EN 3D... 4 3. VOIR et SE POSITIONNER EN 3D... 5 4. CREER LES OBJETS 3D DE BASE...

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Volant de badminton en perte d énergie?

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Volant de badminton en perte d énergie? FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 15 Type d'activité Activité expérimentale Notions et contenus du programme de 1 ère S Compétences attendues du programme de 1 ère S Énergie d un point matériel

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002

Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002 Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002 Frédéric ROGER http://www.margo.ssi.free.fr Page 1/6 1/ Description 4 5 2 3 1 1/ Réglages verticaux 1.1 Les molettes permettent de positionner

Plus en détail

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS SESSION 214 ETUDE DE PRODUITS INDUSTRIELS SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS Durée : 4 heures Aucun

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE L ESPACE PERSONNE PUBLIQUE

MANUEL D UTILISATION DE L ESPACE PERSONNE PUBLIQUE MANUEL D UTILISATION DE L ESPACE PERSONNE PUBLIQUE Vous allez utiliser le module de gestion de l espace personne publique achatpublic.com. Ce document vous montre étape par étape, et de manière illustrée,

Plus en détail

79140 CERIZAY. Collège G. CLEMENCEAU. Page 1 sur 18

79140 CERIZAY. Collège G. CLEMENCEAU. Page 1 sur 18 SEGPA 79140 CERIZAY Page 1 sur 18 SOMMAIRE 1. ASPECTS JURIDIQUES DU LOGICIEL SOLIDWORKS.. 2 2. OUVRIR LE LOGICIEL SOLIDWORKS.. 3 3. TRAVAILLER DANS L ESQUISSE (2D). 4 4. COMMENT DESSINER UN RECTANGLE..

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

Excel. Identification. Informations sur vos besoins et objectifs. Notions fondamentales. Fiche de validation des besoins en formation Bureautique

Excel. Identification. Informations sur vos besoins et objectifs. Notions fondamentales. Fiche de validation des besoins en formation Bureautique Fiche de validation des besoins en formation Bureautique Excel Identification Nom : Prénom : Société : Adresse : CP Ville : Adresse e-mail : Téléphone professionnel : Informations sur vos besoins et objectifs

Plus en détail

Programme Detaille. Intitulé de la formation. Suite bureautique du logiciel OFFICE 2007 / 2010

Programme Detaille. Intitulé de la formation. Suite bureautique du logiciel OFFICE 2007 / 2010 Programme Detaille Intitulé de la formation Suite bureautique du logiciel OFFICE 2007 / 2010 Les objectifs Prendre ses repères dans Office 2007 / 2010 S approprier et exploiter toutes les nouveautés Maitriser

Plus en détail

Sécurité Mise en place d un Keylogger

Sécurité Mise en place d un Keylogger SI1 SI2 TP 14 Sécurité Mise en place d un Keylogger Présentation L objectif de ce TP est de mettre en place un Keylogger logiciel. Un keylogger (enregistreur de frappe) est un dispositif matériel ou logiciel

Plus en détail

Initiation à Flash 5. Tiré de «Apprendre Flash 5 Visuel. Édition First Interactive, 2001, 308 p.»

Initiation à Flash 5. Tiré de «Apprendre Flash 5 Visuel. Édition First Interactive, 2001, 308 p.» Initiation à Flash 5 Tiré de «Apprendre Flash 5 Visuel. Édition First Interactive, 2001, 308 p.» Introduction à FLASH 2 Ouvrir, créer, enregistrer ou fermer un fichier FLASH («FLA») Exemple : 3 La fenêtre

Plus en détail

Programme d enseignement du Mastère Professionnel Finance- Assurance. SEMESTRE -1 (tronc commun)

Programme d enseignement du Mastère Professionnel Finance- Assurance. SEMESTRE -1 (tronc commun) Programme d enseignement du Mastère Professionnel Finance- Assurance SEMESTRE - (tronc commun) () Fondamentale Evaluation des actifs financiers Economie de l information et théorie des jeu Probabilité

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur

Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur Des résultats d essai montrent qu il est possible d obtenir des performances notablement plus élevées

Plus en détail

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible.

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible. 1 BUT DE LA SÉANCE. TRAVAUX PRATIQUES DE GÉNIE INFORMATIQUE Ces deuxième et troisième séances ont pour but de vous faire avancer dans la programmation sous Matlab. Vous y découvrez les fonctions, les sous-programmes

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

QUICK START RF Monitor 4.3-1

QUICK START RF Monitor 4.3-1 QUICK START RF Monitor 4.3-1 Propos: Guide d installation et d utilisation du logiciel RF-Monitor Gold de NEWSTEO, pour LOGGERS (LOG, LGS, LGR) en mode Surveillance (Monitoring) ou Live/Enregistrement

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Chaise élévatrice modèle HW 10

NOTICE D UTILISATION. Chaise élévatrice modèle HW 10 NOTICE D UTILISATION Chaise élévatrice modèle HW 10 Sommaire 1. Introduction 1.1 Description générale 1.2 Données techniques 1.3 Incidences sur l entourage 2. Mode d emploi 2.1 Instruments de mise en service

Plus en détail

avec la carte de référence rapide du système AgGPS Autopilot

avec la carte de référence rapide du système AgGPS Autopilot avec la carte de référence rapide du système AgGPS Autopilot BRANCHEMENT DU SYSTÈME Si le système AgGPS Autopilot a été installé de façon professionnelle, ajoutez la console FmX intégrée comme indiqué

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE

ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE ENERGIE MECANIQUE ET SECURITE ROUTIERE I- Energie cinétique d'un objet. 1- Rappel: Calcul de la vitesse d'un objet. La vitesse d'un objet en chute libre augmente avec la hauteur de la chute. (Existence

Plus en détail

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse.

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse. ACTIVITE ITEC TP2 Durée : 2H Centre d intérêt : COMPORTEMENT D UNE PIECE AUBE D UN MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * * Rendre compte de son travail par écrit.

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES instrumentation III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES Spectrophotomètres UV/visibles 2 à 4 Spectrophotomètres visibles 5 à 7 0100100100100100011100110100100100100100 110100100100100100 011100110100100100100100 00100100100100011100110100100100100100

Plus en détail

Nouvelle Classe C 63 AMG

Nouvelle Classe C 63 AMG Nouvelle Classe C 63 AMG Nouvelle Classe C 63 AMG I. Tarifs II. Équipements de série III. Équipements optionnels IV. Peintures et garnitures V. Données techniques et dimensions Tarifs Berline Break C 63

Plus en détail

Travail d évaluation personnelle UV valeur C : IRE. Planification de réseaux : Simulateur IT-GURU Academic Edition

Travail d évaluation personnelle UV valeur C : IRE. Planification de réseaux : Simulateur IT-GURU Academic Edition Travail d évaluation personnelle UV valeur C : IRE Planification de réseaux : Simulateur IT-GURU Academic Edition 25 mai 2005 Objectif de l exercice d évaluation personnelle : 1. Observer le partage de

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

T2- COMMENT PASSER DE LA VITESSE DES ROUES A CELLE DE LA VOITURE? L E T U N I N G

T2- COMMENT PASSER DE LA VITESSE DES ROUES A CELLE DE LA VOITURE? L E T U N I N G T2- COMMENT PASSER DE LA VITESSE DES ROUES A CELLE DE LA VOITURE? D É M A R C H E D I N V E S T I G A T I O N : L E T U N I N G Programme de seconde professionnelle Situation introductive problématique

Plus en détail