CAHIER DES CHARGES STRUCTURE ADOSSEE ENSAG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CHARGES STRUCTURE ADOSSEE ENSAG"

Transcription

1 CAHIER DES CHARGES STRUCTURE ADOSSEE ENSAG Présentation de l ENSAG L école nationale supérieure d architecture de Grenoble est un établissement public à caractère administratif sous tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication (voir texte en annexe 1). Elle est membre associé du PRES Université de Grenoble depuis octobre Elle est également membre de l AGERA. Elle délivre le diplôme d architecte diplômé d état (ADE) conférant grade de master. Elle délivre des Habilitation à exercer la Maîtrise d Œuvre en son nom propre (HMOnp) pour les ADE désirant établir une pratique professionnelle d architecte concepteur, signataire de permis de construire. Elle délivre également le doctorat en Architecture. Les compétences du corps enseignant de l ENSAG s inscrivent dans les champs de connaissances suivants : Théorie et Pratique de la Conception Architecturale et Urbaine (TPCAU). Ces enseignants sont architectes, ou architectes-ingénieur, et peuvent posséder une activité professionnelle parallèle (en libéral ou en société d architecture). Sciences et techniques pour l Architecture (STA). Ces enseignants sont ingénieurs, architectes-ingénieur, ou architectes et peuvent posséder une activité en bureau d étude. Ville et Territoire (VT). Ces enseignants sont architectes, ou architectes-urbaniste et peuvent posséder une activité professionnelle parallèle (en libéral ou en bureau d étude d urbanisme). Sciences Humaines et Sociales (SHS). Ces enseignants sont sociologue, ethnologue, philosophes, anthropologues spécialisés dans le domaine de la ville, de l habitat, et de la pratique de l espace et des territoires. Histoire et Culture Architecturale (HCA) Ces enseignants sont architectes-historien ou historiens de l art. Art et Technique de la Représentation (ATR) Ces enseignant sont spécialisés en arts plastiques, en multimédia. Aucun de ces enseignants ne dispose d un statut d enseignant-chercheur similaire à celui des enseignants de l enseignement supérieur. Depuis 1985 l ENSAG développe une recherche spécifique en architecture. D abord gérée par une association loi de 1901 (l AGRA) la recherche est désormais gérée par l école. Les ressources affectées de la recherche représentent actuellement 31% du budget de l école. Pour compenser les charges de recherche non prévues au statut initial des enseignants des écoles d architecture, l ENSAG a mis en place une politique de décharges d heures de cours (128h maximum) financées sur fonds propre de l école. Cette politique a permis le développement d équipes de recherche regroupant aujourd hui 71 chercheurs. L ENSAG compte quatre unités de recherche habilitées par le Bureau de la Recherche Architecturale et Urbaine et Paysagère (BRAUP) et évaluées par l AERES: L unité de Recherche Architecture, Environnement et Cultures Constructives regroupant les équipes CRAterre et Cultures Constructives. (AE&CC) est partenaire de l INSA de Lyon et de l IFFSTAR dans l IDEFI Atelier Matière à Construire (AMàCO) porté par les Grands Ateliers. Le Centre de Recherche sur l Espace Sonore (CRESSON) UMR CNRS n 1563, en association avec le CERMA de Nantes. Le laboratoire Les Métiers de l Histoire de l Architecture L équipe Architecture, Paysage, Montagne. ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 1

2 Contexte régional La région Rhône-Alpes compte trois écoles d architecture (ENSAG, ENSAL, ENSASE). Ces écoles, en partenariat avec les écoles d architecture de Montpellier, Clermont-Ferrand, et Paris-Malaquais, les écoles d art de Lyon, Grenoble et St Etienne ainsi que l ENTPE, l INSA de Lyon et le CSTB, ont créé le GIP des Grands Ateliers de l Isle d Abeau (GAIA) pour gérer une plateforme technologique d expérimentation à l échelle un. Cette plateforme permet la réalisation de prototypes d habitat et de dispositifs spatiaux ambiantaux en grandeur réelle. Ces expérimentations permettent de tester des systèmes constructifs, et d effectuer des essais sur les matériaux pour la construction dans le cadre de réalisations spécifiques. L ENSAG est un acteur majeur des activités des GAIA puisqu elle y conduit une part de ses enseignements de Licence et de Master, ainsi que ses formations post-master (DSA Terre). Selon les récentes évolutions de la politique d enseignement supérieur de la région faisant suite aux échecs des IDEX des PRES de Lyon et Grenoble, et dans le cadre d une politique plus générale de mutualisation, l hypothèse du regroupement des ENSA de Grenoble, Lyon et St Etienne sous le statut de «Grand Etablissement» (EPSCP dérogatoire) est envisagé par le MCC. Dans cette optique, le ministère de tutelle souhaite que la réflexion sur la constitution de ce Grand Etablissement puisse éventuellement intégrer les Grands Ateliers. Nécessité d une structure adossée : La croissance de la demande sociale autour des questions : des territoires (préservation des paysages, étalement urbain, réseaux de transport et infrastructures, viabilisation des terrains habitables, organisation de la chaine alimentaire), de la ville (morphologie urbaine, mixité sociale, proxémies de voisinage), de l habitat (dispositions, usages et ambiances, mode de financements, accessibilité), de la construction (matériaux et systèmes constructifs, organisation de la production et faisabilité économique), de l intégration des nouvelles technologies de maintien du confort et de l intelligence des réseaux (pilotage de systèmes, gestion énergétique, NTIC) amène les écoles d architecture à développer des partenariats interactifs entre des équipes pluridisciplinaires, des collectivités territoriales, des entreprises et des industriels du BTP pour conduire des programmes de R&D sur des objets communs relevant de la conception et l organisation des milieux de vie humains. Les perspectives du développement durable amorcées par le Grenelle de l environnement force ces synergies à s installer dans le paysage de la production du BTP français et, plus largement européen. L accélération de ces cinq dernières années est sensible. Elle se traduit par une évolution notable des mentalités et une augmentation significative des demandes dans le domaine de l architecture écologique et de la ville durable. L ENSAG éprouve donc aujourd hui le besoin de développer une structure adossée afin de gérer de manière simple et réactive les activités suivantes : 1. Gestion comptable et juridique de contrats de partenariats industriels et institutionnels dans le cadre d opération de recherche action dans les domaines de l habitat, de la ville, de l aménagement des territoires et des paysages. 2. Gestion de contrats d embauche de doctorants et de jeunes architectes diplômés d état (ADE) en stage professionnalisant participant à des contrats s inscrivant dans les domaines de recherche investigués par l ENSAG. 3. Gestion des achats de matériel et matériaux de construction pour la réalisation de prototypes, de démonstrateurs, ou de dispositifs spatiaux expérientiels, dans le cadre de contrats de R&D. ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 2

3 4. Gestion des achats de matériel et des équipements pour la conduite d expérimentations dans le cadre de contrats de R&D. 5. Gestion administrative et financière des prestations de services pour la réalisation de prototypes, de démonstrateurs, ou de dispositifs spatiaux expérientiels (travaux d entreprises, prestations intellectuelles...). 6. Gestion administrative et juridique de la propriété intellectuelle des innovations, inventions et brevets issus des travaux de recherche de l ENSAG. 7. Consultance des enseignants-chercheurs membres des équipes de recherche de l école. Volume d affaire envisagé : L ENSAG dispose de différentes sources de financement (voir annexe 2), toutes n étant pas «transférables» à une structure adossée, ce qui oblige l établissement à mieux maîtriser le volume financier minimum nécessaire à la mise en place d une telle structure. L ENSAG envisage une structure légère venant en support de l établissement. Sa croissance potentielle sera proportionnelle à la bonne gestion des contrats décrochés et à sa dynamique de démarchage et de sollicitation des partenariats. Définition de la commande L ENSAG souhaite passer commande d une mission de conseil pour la définition des options qui s offrent à elle quant au statut juridique et aux caractéristiques commerciales de la structure adossée qu elle envisage. Cette mission comprendra les éléments suivants : Benchmarking du projet ENSAG dans le contexte français et européen. Bilan juridique de la situation actuelle de l ENSAG dans son contexte régional : les impossibilités, les potentialités, les opportunités... les évolutions à proposer. Propositions de types possibles de structure adossée avec bilans respectifs des avantages et inconvénients, pour chacun d entre eux. Plan de structuration et ordre des opérations de montage à planifier. L étude se déroulera en deux phases : 1. Benchmarking et bilan juridique de la situation : rendu intermédiaire souhaité en avril Propositions et plan de structuration : rendu final souhaité en juin L ENSAG fournira les contacts des personnes compétentes dans le domaine juridique au niveau du ministère de tutelle. Elle s engage à communiquer les éléments en sa possession concernant ses statuts, les textes de référence qu elle utilise ainsi que les données financières relatives à la recherche concernée par la structure adossée. ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 3

4 Annexes Annexe 1 : Le 6 juillet 2012 DECRET Décret n du 8 mars 1978 fixant le régime administratif et financier des écoles nationales supérieures d architecture. Version consolidée au 6 juillet 2012 Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de la culture et de l environnement et du ministre délégué à l économie et aux finances, Vu la loi n 77-2 du 3 janvier 1977 sur l architecture ; Vu la loi de finances n du 23 février 1963, notamment son article 60 ; Vu le décret du 25 octobre 1935 instituant le contrôle financier des offices et établissements publics autonomes de l Etat ; Vu le décret n du 10 décembre 1953 relatif à la réglementation comptable applicable aux établissements publics nationaux à caractère administratif, ensemble le décret n du 29 décembre 1962 portant règlement général de la comptabilité publique ; Vu le décret n du 28 mai 1964 relatif aux régies de recettes et d avances des organismes publics, modifié par le décret n du 22 février 1971 ; Vu le décret n du 8 mars 1978, notamment son article 1er, fixant le régime des études conduisant aux diplômes d architecte diplômé par le Gouvernement ; Vu le décret n du 3 février 1977 portant création des directions régionales des affaires culturelles, modifié par le décret n du 27 décembre 1977 ; Vu l avis du conseil supérieur de l éducation nationale en date du 20 décembre 1977 ; Le Conseil d Etat (section de l intérieur) entendu, Titre Ier : Dispositions générales. Article 1 Modifié par Décret n du 18 juillet art. 1 Conformément à la mission de service public de l enseignement supérieur qui leur est confiée, les écoles nationales supérieures d architecture placées sous la tutelle du ministre chargé de l architecture ont notamment pour objet : 1. La formation initiale, à ses différents niveaux, des professionnels de l architecture ; 2. La recherche en architecture et la valorisation de celle-ci ; 3. La formation à la recherche et par la recherche ; 4. Les formations spécialisées en architecture et dans les domaines relatifs à l architecture ; 5. La formation continue diplômante des professionnels de l architecture dans le cadre de la promotion sociale ; 6. La formation permanente des professionnels de l architecture ; 7. La formation des personnels chargés de l enseignement de l architecture ; 8. La diffusion, notamment dans le cadre régional, de la culture architecturale, et la sensibilisation des jeunes à l architecture, notamment en milieu scolaire ; 9. L échange des savoirs et des pratiques au sein de la communauté scientifique et culturelle internationale, notamment par le développement de programmes de coopération avec des institutions étrangères. ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 4

5 Pour l accomplissement des missions définies ci-dessus, les écoles nationales supérieures d architecture peuvent s associer entre elles, avec d autres établissements d enseignement ou avec des organismes de recherche. Quand une école nationale supérieure d architecture assure également la formation de paysagistes diplômés par le Gouvernement, elle accomplit, en ce qui concerne le paysage, les mêmes missions que pour l architecture et se dénomme école nationale supérieure d architecture et de paysage. Article 2 Les écoles nationales supérieures d architecture ont le statut d établissement public national à caractère administratif doté de la personnalité civile et de l autonomie pédagogique et financière. Les établissements publics sont créés par décret et placés sous la tutelle du ministre chargé de la culture. La liste des écoles nationales supérieures d architecture est annexée au présent décret. Titre II : Organisation des écoles nationales supérieures d architecture Chapitre Ier : Organisation administrative. Article 3 Il est institué dans chaque école nationale supérieure d architecture un directeur et un conseil d administration. Chaque établissement est doté en outre d une commission de la pédagogie et de la recherche. Article 4 Le conseil d administration de chaque école nationale supérieure d architecture comprend : Le directeur ; En nombre égal des représentants élus des enseignants et des chercheurs, des représentants élus des étudiants, des personnalités extérieures à l établissement ; Des représentants élus du personnel administratif, technique et de service dont le nombre ne peut étre inférieur à deux. Le président, choisi parmi les membres du conseil d administration, est nommé par le ministre chargé de la culture pour une durée de trois ans renouvelable. Le membre du corps du contrôle général économique et financier et l agent comptable assistent avec voix consultative aux délibérations du conseil. Article 5 Le nombre des membres du conseil d administration est fixé par le ministre chargé de la culture sur proposition du directeur. Ce nombre ne peut être supérieur à vingt-quatre. Article 6 Les représentants des enseignants et des chercheurs sont élus tous les trois ans au scrutin secret majoritaire. Pour être électeurs et éligibles, les enseignants doivent assurer à l école un nombre d heures d enseignement au moins égal à 96 heures annuelles en équivalents travaux dirigés et les chercheurs au moins un service à mi-temps. Les représentants des étudiants sont élus tous les deux ans au scrutin secret de liste à un tour sans panachage ni vote préférentiel avec représentation proportionnelle au plus fort reste. Les représentants du personnel administratif, technique et de service sont élus tous les trois ans au scrutin secret majoritaire. Article 7 Modifié par Décret n du 18 juillet art. 1 Les personnalités extérieures sont nommées par le ministre chargé de la culture pour une durée de trois ans. Article 8 Le conseil d administration délibère sur : 1 Le règlement intérieur de l établissement qui est soumis par le directeur à l approbation du ministre chargé de la culture ; ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 5

6 2 Le programme d enseignement préparé par la commission de la pédagogie et de la recherche; 3 Le budget et le compte financier ; 4 Les catégories de contrats ou de conventions qui, en raison de leur nature ou de leur importance, lui sont soumises par le directeur de l établissement ; 5 Les questions qui sont de sa compétence en vertu des dispositions législatives et réglementaires en vigueur et notamment des décrets susvisés des 10 décembre 1953 et 29 décembre Le conseil d administration examine le rapport d activité établi chaque année par le directeur. Article 9 Le conseil d administration se réunit sur convocation de son président au moins trois fois par an. Il est réuni en session extraordinaire, à la demande de la moitié de ses membres, sur un ordre du jour notifié à l avance. Article 10 Le conseil d administration délibère valablement lorsque la moitié de ses membres sont présents. Si le quorum n est pas atteint, le conseil est convoqué à nouveau dans un délai de quinze jours et délibère alors valablement quel que soit le nombre des membres présents. Les délibérations sont adoptées à la majorité des membres présents. En cas de partage des voix, la voix du président est prépondérante. Les séances du conseil d administration ne sont pas publiques. Article 11 Les procès-verbaux des séances du conseil d administration signés par le président sont envoyés au ministre chargé de la culture dans les quinze jours qui suivent la réunion du conseil. Les délibérations de ce dernier sont exécutoires à l expiration du délai d un mois qui suit la date de réception des procèsverbaux, à moins que le ministre n en décide l application immédiate ou n ait fait connaître ce délai son refus d approuver ces délibérations ou sa décision de surseoir à leur application. Toutefois, les délibérations portant sur le budget et sous réserve des dispositions de l alinéa ci-après sur ses modifications ainsi que celles qui portent sur le compte financier, les emprunts, les acquisitions, échanges et aliénations d immeubles ne sont exécutoires qu après avoir été approuvées par arrêté du ministre chargé de la culture et du ministre de l économie et des finances. Parmi les décisions modificatives sont seules soumises au conseil d administration et à l approbation des autorités de tutelle celles qui comportent soit une augmentation du montant total des dépenses non gagée par un accroissement équivalent de recettes soit des virements de crédits entre la section de fonctionnement et la section des opérations en capital. Les autres décisions modificatives sont arrêtées par le directeur en accord avec le membre du corps du contrôle général économique et financier. Ces décisions sont exécutoires par provision et sont soumises à la ratification du conseil d administration à sa plus prochaine séance. Article 12 En cas de difficulté grave dans le fonctionnement du conseil d administration ou de défaut d exercice de ses responsabilités, le ministre chargé de la culture prend toute disposition nécessaire. Dans ce cas, le directeur de l établissement a qualité pour prendre toutes mesures conservatoires. Article 13 Le directeur est nommé par décret sur proposition du ministre chargé de la culture. Article 14 Modifié par Décret n du 18 juillet art. 1 Le directeur dirige l établissement et a autorité sur l ensemble des services et des personnels. A ce titre, il exerce notamment les compétences suivantes : 1. Il représente l établissement en justice et à l égard des tiers dans tous les actes de la vie civile ; 2. Il prépare et exécute les délibérations du conseil d administration : 3. Il nomme à toutes les fonctions pour lesquelles aucune autre autorité n a reçu pouvoir de nomination ; ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 6

7 4. Il est ordonnateur des dépenses et des recettes de l établissement ; 5. Il conclut les contrats et les conventions sous réserve de l application de l article 8 ci-dessus ; 6. Il s assure de l application conforme du programme d enseignement de l école nationale supérieure d architecture qu il transmet pour approbation au ministre chargé de la culture avant le début de chaque année universitaire ; 7. Sans préjudice des compétences dévolues au ministre chargé de l enseignement supérieur en matière de collation des grades universitaires, il exerce les compétences dévolues au ministre chargé de l architecture pour signer au nom de l Etat les diplômes nationaux d enseignement supérieur et au nom de l établissement les diplômes qui lui sont propres ainsi que les attestations provisoires concernant ces diplômes. 8. Il transmet annuellement pour publication au ministre chargé de l architecture les listes des titulaires du diplôme d Etat d architecte conférant le grade de master et de l habilitation de l architecte diplômé d Etat à exercer la maîtrise d œuvre en son nom propre ; 9. Il est responsable du bon fonctionnement de l établissement, du respect de l ordre et de la sécurité ; 10. Il rédige chaque année un rapport sur l activité de l établissement. Sauf en ce qui concerne les actes mentionnés au 7, le directeur peut déléguer sa signature au secrétaire général et aux responsables des services de l école dans les limites qu il détermine. Article 15 Le directeur peut, après consultation d une commission de discipline, prononcer une mesure disciplinaire contre tout étudiant coupable d avoir troublé l ordre ou enfreint les règles de fonctionnement de l établissement. La commission de discipline est composée des représentants des enseignants et des étudiants, membres du conseil d administration. Elle est présidée par l enseignant, membre de la commission, ayant la plus grande ancienneté dans l établissement. Article 16 La commission de la pédagogie et de la recherche est composée : Du directeur de l établissement ; De dix à vingt enseignants et chercheurs de l établissement désignés chaque année par le conseil d administration. Elle élit son président parmi les enseignants et les chercheurs. Article 17 La commission de la pédagogie et de la recherche prépare les décisions du conseil d administration en matière pédagogique et donne son avis sur toute question pouvant avoir une incidence en matière de recherche. Chapitre II : Organisation financière. Article 18 Les écoles nationales supérieures d architecture sont soumises au régime financier et comptable défini par les articles 14 et 25 du décret du 10 décembre 1953, des articles 151 à 189 du décret du 29 décembre 1962 et l article 60 de la loi de finances du 23 février 1963 relatif à la responsabilité des comptables publics. Article 19 Les écoles nationales supérieures d architecture sont soumises au contrôle financier prévu par le décret susvisé du 25 octobre Ce contrôle est assuré par un membre du corps du contrôle général économique et financier placé sous l autorité du ministre de l économie et des finances. Les modalités de ce contrôle sont en tant que de besoin fixées par arrêté conjoint du ministre de l économie et des finances et du ministre chargé de la culture. Article 20 L agent comptable de chaque école nationale supérieure d architecture est nommé par arrêté conjoint du ministre de l économie et des finances et du ministre chargé de la culture. Article 21 Les recettes des écoles nationales supérieures d architecture comprennent : Les subventions de l Etat, des collectivités publiques ou d organismes privés ; ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 7

8 Les versements et contributions des étudiants ; Les produits des conventions d enseignement ou de recherche conclues avec tous organismes publics ou privés ; Les produits de la vente des publications ; Les revenus des biens meubles et immeubles ; Les dons et legs, et d une manière générale toutes les recettes autorisées par les lois et règlements en vigueur. Article 22 Les dépenses des écoles nationales supérieures d architecture comprennent notamment les frais de personnel propres aux établissements, les frais de fonctionnement, d équipement et d une manière générale toutes les dépenses nécessaires à leur activité. Article 23 Des régies de recettes et d avances peuvent être instituées dans les conditions prévues par le décret susvisé du 28 mai 1964 modifié. Article 24 Les marchés sont passés et exécutés dans les formes et conditions prescrites pour les marchés de l Etat. Titre III : Dispositions particulières : L école nationale supérieure d architecture et de paysage de Bordeaux. Article 25 Au sein du conseil d administration de l Ecole nationale supérieure d architecture et de paysage de Bordeaux, les représentants des enseignants et des étudiants sont au nombre de sept, dont trois au moins représentant la formation des paysagistes. Un vice-président, choisi par les membres du conseil d administration représentant la formation des paysagistes, est nommé par le ministre chargé de la culture pour une durée de trois ans. Une commission de la pédagogie et de la recherche est constituée pour chacune des deux formations d architectes et de paysagistes. La composition et le rôle respectif de ces deux commissions sont fixés conformément aux dispositions des articles 16 et 17. Elles se réunissent ensemble, au moins une fois par an, à l initiative de l une d entre elles ou du conseil d administration. Article 26 Pour la mise en oeuvre des dispositions de l article 25, sont considérés comme enseignants de la formation des paysagistes ceux qui, déduction faite du temps de participation aux enseignements communs aux deux formations, effectuent la moitié de leur service dans la formation des paysagistes. Titre IV : Dispositions diverses. Article 27 Modifié par Décret n du 30 août art. 2 JORF 6 septembre 2005 Le décret n du 6 décembre 1968 ensemble le décret n du 1er août 1975 qui l a modifié sont abrogés. Article 28 Le ministre chargé de la culture et le ministre délégué à l économie et aux finances sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Annexes Annexe Article Annexe Liste des écoles nationales supérieures d architecture ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 8

9 Ecole nationale supérieure d architecture et de paysage de Bordeaux. Ecole nationale supérieure d architecture de Bretagne. Ecole nationale supérieure d architecture de Clermont-Ferrand. Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble. Ecole nationale supérieure d architecture et de paysage de Lille. Ecole nationale supérieure d architecture de Lyon. Ecole nationale supérieure d architecture de Marne-la-Vallée. Ecole nationale supérieure d architecture de Marseille. Ecole nationale supérieure d architecture de Montpellier. Ecole nationale supérieure d architecture de Nancy. Ecole nationale supérieure d architecture de Nantes. Ecole nationale supérieure d architecture de Normandie. Ecole nationale supérieure d architecture de Paris-Belleville. Ecole nationale supérieure d architecture de Paris-La Villette. Ecole nationale supérieure d architecture de Paris-Malaquais. Ecole nationale supérieure d architecture de Paris-Val de Seine. Ecole nationale supérieure d architecture de Saint-Etienne. Ecole nationale supérieure d architecture de Strasbourg. Ecole nationale supérieure d architecture de Toulouse. Ecole nationale supérieure d architecture de Versailles. Par le Premier ministre : RAYMOND BARRE. Le ministre de la culture et de l environnement, MICHEL D ORNANO. Le ministre délégué à l économie et aux finances, ROBERT BOULIN. ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 9

10 Annexe 2 : Apports financiers de l ENSAG en 2009, 2010, 2011 ANR secteur privé inscriptions taxe d'apprentissage Organismes internationaux autres ministères autres régions autres collectivités en région financements RRA (fonct+invest) subventions MCC sur projets bourses de thèse et erasmus investissements (Etat) soutien de programme dotation de base du ministère (fonct) keuros ENSAG- Cahier des Charges Etude «structure adossée» 10

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du

Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du Textes Juridiques Décret exécutif n 98-355 du 20 Rajab 1419 correspondant au 10 novembre 1998 portant création, organisation et fonctionnement du fonds national de développement de l apprentissage et de

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile.

Décret exécutif n 04-103. Du 15 Safar 1425. Correspondant au 5 avril 2004. Portant création et fixant les statuts du. Fonds de Garantie Automobile. JOURNAL OFFICIEL N 21 DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE Du 7 avril 2004 Décret exécutif n 04-103 Du 15 Safar 1425 Correspondant au 5 avril 2004 Portant création et fixant les statuts du Fonds de Garantie Automobile.

Plus en détail

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts Association Régie de Quartier de Blois Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Statuts Statuts arrêtés par le Conseil d Administration du 8 Juillet 2004 Adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

ASSOCIATION FRANÇAISE DE LA MALADIE DE BLACKFAN-DIAMOND A.F.M.B.D.

ASSOCIATION FRANÇAISE DE LA MALADIE DE BLACKFAN-DIAMOND A.F.M.B.D. ASSOCIATION FRANÇAISE DE LA MALADIE DE BLACKFAN-DIAMOND A.F.M.B.D. 1. But et composition de l association ARTICLE 1 : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association

Plus en détail

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège

Décrète : Chapitre I Dénomination - Objet - Siège Décret exécutif n 10-227 du 21 Chaoual 1431 correspondant au 30 septembre 2010 portant création, organisation et fonctionnement du centre algérien de développement du cinéma. Le Premier ministre, Sur le

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

Statut de l Association Cenabumix

Statut de l Association Cenabumix Statut de l Association Cenabumix Lange Sébastien 4 décembre 2005 Table des matières 1 ARTICLE 1 : Constitution et dénomination 2 2 ARTICLE 2 : Buts 2 3 ARTICLE 3 : Siège social 2 4 ARTICLE 4 : Durée de

Plus en détail

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29

JORF n 0095 du 21 avril 2012. Texte n 29 1 JORF n 0095 du 21 avril 2012 Texte n 29 DECRET Décret n 2012-528 du 19 avril 2012 relatif au fonds d assurance formation des chefs d entreprise exerçant une activité artisanale NOR: EFII1126169D Publics

Plus en détail

Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992

Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992 Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992 Décret portant organisation de la bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et relatif aux services de la documentation

Plus en détail

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3 PRÉAMBULE Il a été fondé le 30 Août 1985, une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre CENTRE D ART CONTEMPORAIN DÉNOMMÉE VILLA DU PARC. Cette association

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

L Administration De L ESM

L Administration De L ESM L Administration De L ESM 1. L Organisation de l Ecole Sur le plan organisationnel, l'ecole est dirigée par un directeur général, assisté par un directeur de la formation de base, un directeur de la formation

Plus en détail

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 STATUTS de l'institut UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE LE MANS adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 1 Table des

Plus en détail

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 Entre les adhérents aux présents statuts est constituée une association qui

Plus en détail

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION STATUTS ADOPTÉS EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE LE 6 JUILLET 2015 TITRE I BUT DE L ASSOCIATION ARTICLE 1: 1-1 Il est créé à HENDAYE une association d éducation populaire régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

Siège social : 12, rue Jacquemont 75017 Paris TITRE I. Dénomination, Objet, Siège

Siège social : 12, rue Jacquemont 75017 Paris TITRE I. Dénomination, Objet, Siège Statuts de l Association Françoise et Eugène MINKOWSKI pour la santé mentale des migrants Siège social : 12, rue Jacquemont 75017 Paris Article I Constitution, Dénomination TITRE I Dénomination, Objet,

Plus en détail

Administration des collectivités territoriales

Administration des collectivités territoriales S O M M A I R E Administration des collectivités territoriales Page 1 Dispositions générales page 1 I De l administration et des finances page 2 II Du domaine des collectivités page 3 V De la responsabilité

Plus en détail

Statuts de l École Centrale Marseille

Statuts de l École Centrale Marseille Groupe des Écoles Centrales Statuts de l École Centrale Marseille INGÉNIEUR CENTRALIEN Forte culture scientifique et technique, entrepreneur, expert, dirigeant d'entreprise, occupant toutes les fonctions

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 Vu le Code de l Education, et notamment ses articles L 713-1, L 713-3,

Plus en détail

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Décret n 07-151 [NB - Décret n 07-151 de 2007 fixant certaines modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux

Plus en détail

Statuts de l association Electrolab

Statuts de l association Electrolab Statuts de l association Electrolab Mardi 16 Novembre 2010 Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 juillet 1901 relative au contrat

Plus en détail

Titre 1 : Constitution / Objet / Siège social / Durée

Titre 1 : Constitution / Objet / Siège social / Durée Statuts de l association PREAUT Titre 1 : Constitution / Objet / Siège social / Durée Article 1er Dénomination Il est fondé entre les membres adhérant aux présents statuts une Association régie par la

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

RA 2014 Annexe Le décret de 1994

RA 2014 Annexe Le décret de 1994 DateDoc Bibli othèque nationale de France RA 2014 Annexe Le décret de 1994 29/05/2015 16:35:44 Bibliothèque nationale de France délégation à la Stratégie et à la Recherche version du 29 mai 2015 émetteur

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor 2 STATUTS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE TITRE II ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FONDATION Article 6- Organes Les organes de la Fondation sont : - le Conseil de Fondation ; - l Administration général.

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX Tél. +33 (0)5 56 84 68 00 Fax +33 (0) 5 56 84 68 10 http://www.msha.fr STATUTS Modifiés

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013)

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) STATUTS Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) Les FONDATEURS soussignés : MAAF Assurances Société d'assurance mutuelle à cotisations

Plus en détail

Statuts egov Innovation Center

Statuts egov Innovation Center Statuts egov Innovation Center (version 10.10.2013) Préambule L association «egov Innovation Center» est une association à but non lucratif s inscrivant dans une dimension d intérêt public. L association

Plus en détail

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP).

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP). MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3361 Convention collective nationale IDCC : 2770. ÉDITION PHONOGRAPHIQUE ACCORD

Plus en détail

Toute désignation de personne, de fonction ou de profession utilisée dans les présents statuts s applique indifféremment aux femmes et aux hommes.

Toute désignation de personne, de fonction ou de profession utilisée dans les présents statuts s applique indifféremment aux femmes et aux hommes. Projet de statuts de la Fondation du Théâtre Kléber-Méleau (version 1/Ecublens du 10.04.2015-4/Renens du 04.03.2015) Toute désignation de personne, de fonction ou de profession utilisée dans les présents

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L. 1431-9

Plus en détail

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy Article 1 er Dénomination Durée Siège Objet Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488072 I. Il est constitué, une Association régie par la

Plus en détail

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole.

Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. Dahir n 1-09-16 du 22 safar 1430 (18 février 2009) portant promulgation de la loi n 42-08 portant création de l'agence pour le développement agricole. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Mohammed

Plus en détail

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial. STATUTS ASASE ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE SŒUR EMMANUELLE 19, rue du Rhône 1204 Genève T: +41 (0)22 311 20 22 F: + 41 (0)22 310 21 93 info@asase.org www.asase.org VERSION 2011 A. Raison sociale, but,

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION Compos Sui

STATUTS ASSOCIATION Compos Sui STATUTS ASSOCIATION Compos Sui Titre I : Buts et Composition de l association Article 1 : Dénomination, Buts et Siège social Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie

Plus en détail

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA

ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA ASSOCIATION DES AMIS DU COMPA Association déclarée conformément à la loi du 1 er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901, portant règlement d Administration publique pour exécution de la loi du 1 er

Plus en détail

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE)

DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) DECRET DE CREATION DE AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT (ANDE) Décret n 97-393 du 9 juillet 1997 portant création et organisation d un établissement public à caractère administratif dénomme Agence Nationale

Plus en détail

DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED VI DES OULEMA AFRICAINS

DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED VI DES OULEMA AFRICAINS DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED VI DES OULEMA AFRICAINS 1 DAHIR N 1-15-75 DU 7 RAMADAN 1436 (24 JUIN 2015) PORTANT CREATION DE LA FONDATION MOHAMMED

Plus en détail

Association Internationale de Pédagogie Universitaire Section MAROC AIPU-MAROC

Association Internationale de Pédagogie Universitaire Section MAROC AIPU-MAROC Association Internationale de Pédagogie Universitaire Section MAROC AIPU-MAROC STATUT INTERNE TITRE I: INTITULE ET OBJECTIFS ARTICLE 1: Il est formé entre les personnes qui adhérent au présent Statut,

Plus en détail

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26 C.F.H.M. 10/26 Article 1 - Dénomination Il est formé entre les membres qui adhèrent aux présents statuts une fédération, régie par les dispositions du Livre IV du code du Travail, qui prend la dénomination

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE. de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes TITRE I OBJET

STATUTS DU SERVICE. de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes TITRE I OBJET STATUTS DU SERVICE de l'ufr des Sciences et des Techniques de l'université de Nantes «INSTITUT DE RECHERCHE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES (IREM) des PAYS DE LA LOIRE» TITRE I OBJET Article 1 : Création

Plus en détail

Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur

Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur Décret n 313 2005-05-30 PR/MCJS/05 du 30 mai 2005, portant organisation et fonctionnement du Bureau Tchadien du Droit d Auteur Vu la Loi N 005/PR/2003 du 02 mai 2003, portant protection du Droit d Auteur,

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014 Page 1 sur 15 Sommaire CHAPITRE I - Dispositions générales... 3 Article 1 er - Objet... 3 Article 2 Composition... 3

Plus en détail

Décret n. relatif au Fonds de financement des droits liés au compte personnel de prévention de la pénibilité

Décret n. relatif au Fonds de financement des droits liés au compte personnel de prévention de la pénibilité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales et de la santé Décret n du relatif au Fonds de financement des droits liés au compte personnel de prévention de la pénibilité NOR : [ ] Publics concernés

Plus en détail

«Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)»

«Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)» 1 «Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)» Statuts Article 1 Création Il est créé, une association dénommée «Maison des lycéens (MDL) du lycée (Nom du lycée)», conformément aux dispositions

Plus en détail

«Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)»

«Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)» «Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)» Statut-type Article 1 Création Il est créé, à compter du (Jour/Mois/Année), conformément aux dispositions de la loi du 1 er juillet 1901 relative

Plus en détail

Evaluation et Soutien de l Organisation de la Parole et du langage de l Enfant

Evaluation et Soutien de l Organisation de la Parole et du langage de l Enfant Statuts de l association Réseau «ESOPE» Evaluation et Soutien de l Organisation de la Parole et du langage de l Enfant ARTICLE 1 : Constitution Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire

Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire Article 1 : Constitution Dénomination Entre : - l Etat, - le Conseil régional Pays de Loire - le Conseil général de Loire-atlantique -

Plus en détail

Article 57. Article 58

Article 57. Article 58 Article 57 Ilestcréé, sous la dénomination de «Agence nationale de l'assurance maladie», un établissement public doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière. Article 58 L'Agence nationale

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

NOR: PMEA0420017D. Version consolidée au 5 août 2011. Sur le rapport du ministre d Etat, ministre de l économie, des finances et de l industrie,

NOR: PMEA0420017D. Version consolidée au 5 août 2011. Sur le rapport du ministre d Etat, ministre de l économie, des finances et de l industrie, Le 5 août 2011 DECRET Décret n 2004-1165 du 2 novembre 2004 relatif aux c onseils de la formation institués auprès des chambres de métiers et de l artisanat de région, des chambres régionales de métiers

Plus en détail

Statuts de l Association Sportive Lycée PÂRIS

Statuts de l Association Sportive Lycée PÂRIS Statuts de l Association Sportive Lycée PÂRIS A. Objet et composition de l association Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du

Plus en détail

CONVICTIONS. Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901. Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS

CONVICTIONS. Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901. Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS page 1/5 CONVICTIONS Association régie par la Loi du 1er Juillet 1901 Siège social : 21 Rue des Malmaisons - 75013 PARIS STATUTS ARTICLE 1 - TITRE Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D Le Premier ministre, Sur le rapport de la ministre de l enseignement supérieur et de la recherche,

Plus en détail

15 avril 2014. Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail

15 avril 2014. Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail CHAPITRE I - Dispositions générales Article 1er Objet La Communauté d'universités et Etablissements "Université de Lyon " de Lyon Saint-Etienne

Plus en détail

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées.

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées. Association loi 1901- Statuts type avec objet plus large ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901,

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

STATUTS. L Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 12, place du Panthéon 75 231 Paris Cedex 05

STATUTS. L Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 12, place du Panthéon 75 231 Paris Cedex 05 STATUTS Article 1 DENOMINATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour dénomination : l Association

Plus en détail

STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE

STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE STATUTS DU COMITE DIOCESAIN DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE VAUCLUSE Article 1 1.1 Entre toutes les personnes physiques désignées dans les conditions prévues aux articles 6 et 7 des présents statuts il

Plus en détail

SAINTES POKER CLUB - Statuts de l'association -

SAINTES POKER CLUB - Statuts de l'association - SAINTES POKER CLUB - Statuts de l'association - Titre I : OBJET DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V1.1 20 Mai 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V1.1 20 Mai 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V1.1 20 Mai 2014 Ce document est issu de la version 0 transmise le 15 avril 2014 au MESR. Il intègre les remarques du MESR parvenues

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE TITRE I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES PRÉAMBULE Le présent règlement intérieur est élaboré en application des articles 13 à 14-1 de la loi n 71-1130 du 31 décembre 1971, et du

Plus en détail

Association Confucius Clermont-Ferrand Auvergne

Association Confucius Clermont-Ferrand Auvergne S T A T U T S Association Confucius Clermont-Ferrand Auvergne Préambule Les relations entre la Chine, Clermont-Ferrand et l Auvergne se sont fortement développées depuis les cinq dernières années, celles-ci

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V2 3 juin 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V2 3 juin 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V2 3 juin 2014 Ce document est issu de la version 0 transmise le 15 avril 2014 au MESR. Il intègre les remarques du MESR et les échanges

Plus en détail

STATUTS AFCB Association Française de la Chèvre Boer

STATUTS AFCB Association Française de la Chèvre Boer STATUTS AFCB Association Française de la Chèvre Boer ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901,

Plus en détail

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information.

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information. S T A T U T S * * * ARTICLE 1 - DÉNOMINATION Sous la dénomination TV FRANCE INTERNATIONAL, il est formé entre les soussignés et toutes les autres personnes qui auront adhéré aux présents statuts, une Association

Plus en détail

DECRET NOR : ETLL1414320D

DECRET NOR : ETLL1414320D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires DECRET portant création du Conseil supérieur de la construction NOR : ETLL1414320D Publics concernés : professionnels de la construction.

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

STATUTS TYPES des BANQUES ALIMENTAIRES

STATUTS TYPES des BANQUES ALIMENTAIRES STATUTS TYPES des BANQUES ALIMENTAIRES 1 - DENOMINATION - OBJET Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, en accord avec la Fédération Française des Banques Alimentaires, une Association régie

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

FONDATION UNIVERSITAIRE

FONDATION UNIVERSITAIRE FONDATION UNIVERSITAIRE Fondation Paris-Sud Université Le meilleur pour tous Statuts Préambule Vu le code de l éducation, et notamment son article L.719-12: «les établissements publics à caractère scientifique,

Plus en détail

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens.

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. Publication au JORF du 24 septembre 1959 Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959 le Premier ministre, Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. version consolidée au 27 décembre

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5)

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) Fiche 5 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) o Code de l action sociale et des familles (CASF) : articles L. 123-4 à L. 123-9 articles R.123-1 à R.123-26

Plus en détail

Comité des Fêtes d Oulins

Comité des Fêtes d Oulins Comité des Fêtes d Oulins Association loi 1901- Statuts du COMITE DES FETES D OULINS ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par

Plus en détail

Statuts de l Association Impacts Environnement

Statuts de l Association Impacts Environnement Statuts de l Association Impacts Environnement Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901,

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS -

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L.1431-9

Plus en détail

Statuts de l association Médiation Culturelle Suisse

Statuts de l association Médiation Culturelle Suisse Statuts de l association Médiation Culturelle Suisse I. Nom, siège, but, financement Art. 1 Nom et siège 1 Sous le nom Médiation Culturelle Suisse, nommée ci-après l association, est constituée une association

Plus en détail

Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013

Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013 Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013 Statuts de l association Grenoble Isère Logiciel 1/5 ARTICLE 1 - Dénomination : Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR : ESRS0905375D

Plus en détail

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Tennis Club Municipal du Tampon STATUTS 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article premier L association dite Tennis Club Municipal du Tampon, fondée en 1962, a pour objet la pratique physique du

Plus en détail

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. )

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ARTICLE 1 : FORMATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er Juillet

Plus en détail

CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL. Contrat doctoral n

CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL. Contrat doctoral n CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL Contrat doctoral n Vu le code de la recherche, et notamment son article L. 412-2 ; Vu le décret n 84-431 du 6 juin 1984 modifié fixant les dispositions

Plus en détail

STATUTS DE L IEP DE LILLE

STATUTS DE L IEP DE LILLE STATUTS DE L IEP DE LILLE Mis à jour le 24 mai 2013 TITRE I: DISPOSITIONS GENERALES Article 1 L'Institut d'etudes Politiques de Lille, créé par le Décret n 91-562 du 13 juin 1991, publié au Journal Officiel

Plus en détail

Vu la loi n 01-00 portant organisation de l'enseignement supérieur promulguée par le dahir n 1-00-199 du 15 safar 1421 (19 mai 2000) ;

Vu la loi n 01-00 portant organisation de l'enseignement supérieur promulguée par le dahir n 1-00-199 du 15 safar 1421 (19 mai 2000) ; Décret n 2-08-65 du 25 joumada I 1430 (21 mai 2009) pris pour l'application de la loi n 13-06 relative au Groupe Institut supérieur de commerce et d'administration des entreprises. Le premier ministre,

Plus en détail

M O T S. Statuts de MOTS. Organisation. Médecin. Travail. Santé. Organisation du travail et santé du médecin

M O T S. Statuts de MOTS. Organisation. Médecin. Travail. Santé. Organisation du travail et santé du médecin Médecin Organisation Travail Santé M O T S Organisation du travail et santé du médecin Statuts de MOTS Association MOTS : 0608 282 589 http://www.association-mots.org/ Maison des professions de santé 9,

Plus en détail

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts Association Suisse pour l environnement et le développement durable Statuts 1 S T A T U T S suissegreen août2010 Constitution du 15.05.2010 Modifications des statuts I. DISPOSITIONS GENERALES Article premier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-652 du 2 juin 2006 relatif à la formation continue odontologique et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM)

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) L assemblée des délégués de l Association des Communes de Crans-Montana arrête : Vu la Loi

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail