Conditions générales d assurance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conditions générales d assurance"

Transcription

1 Conditions générales d assurance Pour l assurance collective accidents (Edition 2013) Assurance complémentaire à l assurance accidents selon la loi fédérale sur l assurance accidents (LAA) Table des matières Dispositions générales GENERALI Assurances 1. Personnes assurées 2 Avenue Perdtemps Changement dans l effectif du personnel Nyon 1 3. Système d assurance 2 Etendue de la couverture 4. Accidents assurés 2 5. Restriction de la couverture d assurance 2 6. Rechutes et séquelles tardives 2 7. Durée de validité de l assurance pour chaque assuré 3 8. Congé non payé 3 Prestations d assurance 9. Décès - Prestations sous forme de capital Décès - Prestations sous forme de rentes Invalidité - Prestations sous forme de capital Invalidité - Prestations sous forme de rentes Durée des rentes jusqu à l âge AVS Adaptation des rentes au renchérissement et rachat des rentes Indemnité journalière Indemnité journalière en cas d hospitalisation Frais de guérison et frais divers Couverture de la réduction ou du refus des prestations LAA Calcul des prestations dans l assurance selon le système des salaires 6 Droit aux prestations 20. Procédure pour l obtention des prestations Conséquences en cas de facteurs étrangers à l accident Imputation sur les prétentions en responsabilité civile Cession des droits aux prestations 7 Début, durée et fin de l assurance 24. Début de l assurance Durée du contrat et possibilité de résiliation Résiliation sur sinistre 8 Prime 27. Base de calcul de la prime Échéance de la prime, remboursement en cas d annulation, demeure Décompte de prime Modification du tarif des primes Participation aux excédents des primes 9 Dispositions diverses 32. Passage à l assurance individuelle Changement de l entreprise Communications For Droit applicable 9 Tel Fax Internet: Abréviations: LAA: Loi fédérale sur l assuranceaccidents LAMal: Loi fédérale sur l assurancemaladie LCA: Loi fédérale sur le contrat d assurance LAI: Loi fédérale sur l assuranceinvalidité LAM: Loi fédérale sur l assurancemilitaire AVS: Assurance-vieillesse et survivants CGA: Conditions générales d assurances Le genre masculin (par ex. l assuré) est toujours utilisé dans les CGA par souci de clarté. Le genre féminin (par ex. l assurée) y est toujours sousentendu. Edition /11

2 Dispositions générales 1. Personnes assurées 1.1. Sont assurées les personnes qui sont désignées dans la police et sont soumises à titre obligatoire à l assurance accidents selon la LAA. La désignation peut se faire avec ou sans indication des noms Sont assurés seulement s il y a convention particulière : a) Le preneur d assurance ; b) Les membres de la famille du chef de l entreprise, qui collaborent à celleci, au sens de la LAA, lorsque leur salaire n est pas soumis aux cotisations de l AVS en tant que dépendant Les personnes ci-dessus ne peuvent être assurées que si elles ont adhéré à titre facultatif à l assuranceaccidents selon la LAA. 2. Changement dans l effectif du personnel 2.1. En assurance avec indication des noms, les personnes autres que celles désignées dans la police ne sont assurées qu à partir du moment où leur couverture est stipulée En assurance sans indication des noms, mais avec décompte annuel de prime (selon art. 29), les changements relatifs aux personnes assurées ne doivent pas être annoncés, mais simplement pris en considération dans la déclaration pour le décompte définitif de prime. 3. Système d assurance 3.1. L assurance est conclue d après le système des salaires. Les sommes d assurance et les primes se calculent en fonction des salaires (salaires AVS et/ou salaires fixes). Edition /11

3 Etendue de la couverture 4. Accidents assurés 4.1. L assurance s étend aux accidents professionnels, aux accidents non professionnels et aux maladies professionnelles selon la LAA, qui surviennent (accidents professionnels et non professionnels), resp. sont causés (maladies professionnelles) pendant la validité de la présente assurance complémentaire Pour les travailleurs occupés à temps partiel, qui, en raison de leur durée de travail dans l entreprise assurée, ne sont couverts par l assurance-accidents obligatoire que pour les accidents professionnels et pour les maladies professionnelles, la couverture de la présente assurance complémentaire est également limitée aux accidents professionnels et aux maladies professionnelles. Pour ces personnes, les accidents qui se produisent sur le chemin du travail sont réputés accidents professionnels Contrairement aux dispositions de la LAA, les accidents qui se produisent au service militaire et pendant le service de protection civile en Suisse et en temps de paix ou lors d astreinte au travail pour les objecteurs de conscience sont également assurés. De tels accidents sont considérés comme accidents non professionnels Pour les maladies professionnelles, si l assureur LAA de l entreprise assurée par cette police a) ne verse lui-même que partiellement les prestations légales, la Compagnie paie les prestations de l assurance complémentaire en proportion de la part de ces prestations versées, par rapport à la totalité des prestations selon la LAA ; b) ne verse pas de prestations légales, il n existe aucun droit aux prestations de l assurance complémentaire. Au surplus, les maladies professionnelles sont assimilées à des accidents. 5. Restriction de la couverture d assurance 5.1. La Compagnie renonce à réduire ou à refuser des prestations lors d accidents causés par une négligence grave ou des entreprises téméraires. Toutefois, en cas d accident résultant de la conduite d un véhicule à moteur sous l influence de l alcool, les dispositions de la LAA et les taux de réduction pratiqués en LAA sont applicables. Sont toutefois exclus de l assurance : 5.2. les accidents pour lesquels aucune prestation selon la LAA n est versée ; 5.3. les accidents survenant à la suite d événements de guerre a) en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein b) à l étranger, sauf si l accident survient dans les 14 jours depuis le début de tels événements dans le pays où séjourne l assuré et que ce dernier a été surpris par la survenance de ces événements ; 5.4. les accidents survenant lors de troubles intérieurs (actes de violence contre des personnes ou des choses, à l occasion d attroupements, de bagarres ou d émeutes) et de mesures prises pour y remédier, à moins que l assuré ne rende vraisemblable qu il n a pas participé activement à ces troubles aux côtés des perturbateurs ou qu il ne les a pas fomentés ; 5.5. Les accidents survenus dans le cadre d un délit ou d un crime (notamment en cas de conduite sous l influence de médicaments, de drogues, de stupéfiants et de produits assimilés non ordonnés médicalement) et qui ne résulte pas de la conduite d un véhicule à moteur sous l influence de l alcool ; 5.6. les accidents survenant lors de tremblements de terre en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein ; 5.7. les atteintes à la santé provoquées par des radiations ionisantes (dommages nucléaires), lorsque le propriétaire d une installation nucléaire ou le titulaire d une autorisation de transport en la matière en répond sur la base de la législation sur la responsabilité nucléaire. 6. Rechutes et séquelles tardives 6.1. En cas de rechutes ou de séquelles tardives d accidents antérieurs qui n étaient pas assurés ou pour lesquels l ancienne assurance n a plus l obligation d allouer de prestations, la Compagnie paie, en cas Edition /11 d incapacité de travail de la personne assurée, des prestations en espèce équivalentes à celles dues par le preneur d assurance conformément à l art. 324a du Code des obligations (CO) pour autant qu une indemnité journalière au sens de l art. 15 cidessous soit assurée Aucune prestation n est toutefois allouée au titre d indemnité d invalidité ou de décès (art. 9 à 14), d indemnité journalière d hospitalisation (art. 16) ou de frais de guérison et frais divers (art. 17). 7. Durée de validité de l assurance pour chaque assuré 7.1. L assurance produit ses effets dès le jour où l assuré commence ou aurait dû commencer le travail en vertu de l engagement. Demeurent réservées les dispositions de l art L assurance s éteint à l expiration du jour qui précède l entrée chez un nouvel employeur ou dès le début du versement d allocation de l assurance chômage, mais au plus tard à la fin du 30 e jour qui suit celui où a pris fin le droit au demi-salaire au moins. Si des ressortissants étrangers résilient leur contrat de travail auprès du preneur d assurance et quittent la Suisse, l assurance prend fin au plus tard 48 heures après qu ils l aient quitté. Pour les travailleurs occupés à temps partiel, qui ne sont assurés que pour les accidents professionnels et les maladies professionnelles, l assurance s éteint le dernier jour de travail Les assurés qui enfreignent leur contrat de travail en ne se présentant pas au travail ou en l interrompant, ne sont pas couverts par l assurance jusqu à la prise ou à la reprise du travail. 8. Congé non payé 8.1. Si une couverture pour frais de guérison et frais divers (art. 17) est incluse dans le contrat, la Compagnie alloue à l assuré au bénéfice d un congé non payé les prestations prévues à l art. 17, pour autant que celuici soit au bénéfice d une assurance par convention au sens de la LAA et que son contrat de travail soit maintenu à l échéance dudit congé.

4 Prestations d assurance Pour le décès et l invalidité, il est assuré des prestations sous forme de capital et/ou sous forme de rentes. 9. Décès Prestations sous forme de capital 9.1. Si l assuré meurt des suites d un accident ou d une maladie professionnelle, la compagnie verse la somme assurée pour le cas de décès dans l ordre à l un des groupes de personnes mentionnés sous lettres a) à c), chaque groupe n étant bénéficiaire qu à défaut du précédent : a) au conjoint survivant et aux enfants, l indemnité étant partagée par moitié entre ces deux catégories d ayants droit ; si l un des enfants est prédécédé, la part qui lui est due sera versée à ses descendants. A défaut d enfants, le capital décès entier échoit au conjoint, et réciproquement. Le conjoint divorcé n a pas droit à un capital en cas de décès ; b) aux parents, à parts égales ; c) aux frères et sœurs, à parts égales. Si l un des frères ou sœurs est prédécédé, sa part sera versée à ses descendants Pendant toute sa durée, le partenariat enregistré est assimilé au mariage. Le partenaire enregistré survivant est assimilé à un veuf. La dissolution judiciaire du partenariat enregistré est assimilée au divorce Les enfants d un autre lit et les enfants recueillis sont assimilés aux enfants par le sang. On entend par enfants recueillis, les enfants qui, au moment de l accident, étaient recueillis gratuitement pour être élevés et entretenus de façon durable Si l assuré n a pas encore atteint l âge de 16 ans, le capital décès se monte au maximum à CHF 20' S il n existe aucun des survivants cités à l at. 9.1., la Compagnie ne prend à sa charge que les frais funéraires, dans la mesure où ils n ont pas été payés par un assureur ou par un tiers responsable, jusqu à concurrence de 10% de la somme prévue pour le cas de décès D éventuelles prestations en cas d invalidité, déjà payées pour les suites du même accident, sont déduites des prestations en cas de décès Couverture de la perte de salaire après un décès selon art. 338, al. 2 CO Si l assuré décède des suites d un accident assuré, la Compagnie prend en charge le salaire dû aux survivants par le preneur d assurance au sens de l article 338 alinéa 2 du Code des obligations (CO). Cette prestation est versée au preneur d assurance. Toutefois celle-ci est allouée uniquement si une couverture en cas de décès (art. 9 ou 10) et/ou d une indemnité journalière (art. 15) est incluse dans le contrat. 10. Décès Prestations sous forme de rentes Si l assuré meurt des suites d un accident ou d une maladie professionnelle, la Compagnie paie, conformément aux dispositions de la LAA, les rentes de survivants calculées sur la part du salaire excédentaire LAA. Le conjoint divorcé n a toutefois pas droit à une rente de survivants et les dispositions de la LAA concernant la rente complémentaire ne sont pas appliquées. 11. Invalidité Prestations sous forme de capital En cas d invalidité permanente et définitive, la Compagnie paie le capital invalidité qui est déterminé par le taux d invalidité, par la somme d assurance convenue et par la variante de prestations choisie. Il est sans importance qu il en résulte ou non une perte de gain effective. Détermination du taux d invalidité Le taux d invalidité est fixé selon les règles suivantes : Perte d une phalange du pouce ou d au moins deux phalanges d un autre doigt 5% Perte totale du pouce 20% Perte d une main 40% Perte d un bras au niveau du coude ou au-dessus 50% Perte d un gros orteil 5% Perte d un pied 30% Perte d une jambe au niveau du genou 40% Perte d une jambe au-dessus du genou 50% Perte du pavillon d une oreille 10% Edition /11 Perte du nez 30% Scalp 30% Très grave défiguration 50% Perte d un rein 20% Perte de la rate 10% Perte des organes génitaux ou de la capacité de reproduction 40% Perte de l odorat ou du goût 15% Perte de l ouïe d un côté 15% Perte de la vue d un côté 30% Surdité totale 85% Cécité totale 100% Luxation récidivante de l épaule 10% Grave atteinte à la capacité de mastiquer 25% Atteinte très grave et douloureuse au fonctionnement de la colonne vertébrale 50% Paraplégie 90% Tétraplégie 100% Atteinte très grave à la fonction pulmonaire 80% Atteinte très grave à la fonction rénale 80% Atteinte à des fonctions psychiques partielle comme la mémoire et la capacité 20% Epilepsie post-traumatique avec crises ou sous-médicamentation permanente sans crise 30% Très grave trouble organique de la parole, très grave syndrome moteur ou psychoorganique 80% Pour le surplus, les principes de la LAA en matière d indemnité pour atteinte à l intégrité sont applicables En cas de perte partielle ou de privation partielle de l usage de ces membres ou organes, le taux d invalidité est réduit proportionnellement ; toutefois aucune indemnité ne sera versée dans les cas où un taux inférieur à 5% serait appliqué Lorsque plusieurs membres ou organes sont atteints simultanément, le taux d invalidité s obtient par l addition des différents pourcentages sans que le total ne puisse excédent 100% Lorsque des parties du corps atteintes par l accident avaient déjà auparavant perdu partiellement leur

5 intégrité ou leur fonction, le degré d invalidité préexistant, calculé selon les principes ci-dessus, sera déduit de celui constaté après l accident Capital invalidité progressif Moyennant convention spéciale, l assurance peut être conclue avec un barème d invalidité progressif. Dans ce cas, suivant la variante de prestations choisie, le taux d une invalidité supérieure à 25% est augmenté comme suit : Degré d invalidité CAPITAL Variante A % B % C % Dommages esthétiques Si l accident provoque une défiguration grave et permanente (p. ex. cicatrices) pour laquelle aucun capital invalidité n est dû, la Compagnie alloue 10% de la somme d assurance pour invalidité, selon l art , en cas de défiguration du visage et 5% de la somme d assurance en cas de défiguration d autres parties du corps, mais au maximum CHF 20'000. par accident Frais de reconversion professionnelle Si, ensuite de l accident, une reconversion est nécessaire pour une personne assurée qui exerçait une activité professionnelle, la Compagnie prend en charge les coûts y relatifs, mais au maximum 10% de la somme d assurance selon art Les frais de reconversion professionnelle peuvent être cumulés avec le droit à un capital invalidité selon art. 11. Toutefois les frais sont remboursés dans la mesure où ils ne sont pas pris en charge par une assurance sociale Paiement en rente La Compagnie verse, à la place du capital invalidité, une rente viagère si, au moment de l accident, le bénéficiaire a atteint l âge de l AVS. La rente annuelle se monte à CHF 93. par CHF 1'000. de capital invalidité ; elle est payable d avance chaque trimestre. Edition / La prestation est exigible dès qu il n y a plus lieu d attendre de la continuation du traitement médical une sensible amélioration de l état de l assuré. La Compagnie est en droit de différer le paiement du capital jusqu au moment où l assureur LAA ou LAI a émis une décision relative au droit à une rente d invalidité ou à une indemnité pour atteinte à l intégrité. 12. Invalidité Prestations sous forme de rentes En cas d invalidité permanente et définitive, la Compagnie paie, conformément aux dispositions de la LAA, la rente convenue exprimée en pourcent et calculée sur la part du salaire excédentaire LAA. Les dispositions de la LAA concernant la rente complémentaire ne sont cependant pas applicables. 13. Durée des rentes jusqu à l âge AVS La prétention à la rente de veuve ou de veuf et à la rente d invalidité s éteint au plus tard le premier jour du mois qui suit celui où le bénéficiaire a atteint l âge AVS. 14. Adaptation des rentes au renchérissement et rachat des rentes Les rentes sont adaptées au renchérissement conformément aux dispositions déterminantes de l assurance obligatoire selon la LAA. Toutefois l adaptation est de 10% au plus par année ; les années où le taux de renchérissement est inférieur à 10% ne peuvent être compensées avec celles où le taux est supérieur à 10% Les dispositions de la LAA sont appliquées au rachat des rentes ; la Compagnie rachète toujours les rentes de survivants et d invalidité lorsque le montant mensuel est inférieur à CHF Indemnité journalière En cas d incapacité temporaire totale de travail, constatée par le médecin, la Compagnie verse pour chaque jour de l année l indemnité convenue, pour autant que l assuré ait droit à une indemnité journalière de la LAA, de la LAM ou de la LAI En cas d incapacité partielle de travail, l indemnité journalière est

6 fixée proportionnellement au degré de cette incapacité Le droit à cette indemnité s éteint lorsqu une invalidité peut être déterminée selon art Aucune prestation n est versée pour le jour de l accident. Si un délai d attente a été convenu, il court à partir du jour qui suit l accident. Pour le calcul du délai d attente, les jours d incapacité de travail totale ou partielle sont comptés comme jours entiers Si l assuré a également droit à des prestations de la LAM, de la LAI ou d institutions étrangères similaires, ou si un tiers responsable ou son assureur doit également verser un dédommagement pour l incapacité de gain, la Compagnie ne paie, s il s agit d une assurance d après le système des salaires, que la perte de salaire restante, mais au maximum les prestations assurées par le présent contrat. Si la Compagnie est appelée à répondre en lieu et place du responsable, l assuré est tenu de lui céder ses droits jusqu à concurrence du montant payé par elle Lorsque l indemnité journalière est garantie par plusieurs assurances conclues auprès d assureurs agréés, d après le système des salaires, la perte de salaire n est indemnisée qu une fois en totalité. La Compagnie n interviendra que dans la proportion existante entre les prestations assurées par elle et le montant total des prestations garanties par tous les assureurs. 16. Indemnité journalière en cas d hospitalisation Pendant la durée nécessaire de l hospitalisation ou de la cure ordonnée médicalement et suivie, avec l assentiment de la Compagnie, dans un établissement spécialisé, mais au maximum tant que sont payées des prestations à ce titre sur la base de la LAA ou de la LAM, la Compagnie verse l indemnité journalière d hospitalisation convenue. Dans le cadre de la présente assurance est considéré comme hôpital celui qui est admis comme tel par la LAA En cas de séjour ordonné médicalement après une hospitalisation dans un établissement de convalescence, la Compagnie verse également l indemnité journalière d hospitalisation convenue pendant 4 semaines au maximum En cas de soins à domicile et pour autant que la présence de personnel spécialisé mis à disposition par une organisation de soins et d aide à domicile admis par la LAMal écourte ou rend inutile un séjour à l hôpital, la Compagnie verse également l indemnité journalière d hospitalisation aussi longtemps qu existe un droit à l indemnité journalière selon la LAA, la LAM ou la LAI L indemnité journalière en cas d hospitalisation est doublée : a) pour les accidents qui surviennent à l étranger et qui nécessitent une hospitalisation sur place et/ou b) aussi longtemps que la personne assurée se trouve hospitalisée en même temps que son conjoint à la suite du même accident. Il est sans importance que le conjoint soit assuré ou non par la présente police. 17. Frais de guérison et frais divers Aussi longtemps que des prestations pour soins sont versées et des remboursements de frais effectués sur la base de la LAA ou de la LAM, la Compagnie prend à sa charge les frais suivants dans la mesure où ils dépassent les prestations prévues par la loi (assurance complémentaire) : a) Frais de traitements les frais nécessaires pour traitements médicaux appliqués ou ordonnés par du personnel médical au sens de la LAA ainsi que les frais d hôpital en chambre privée et les frais pour le traitement, le séjour et la pension lors de cures ordonnées médicalement et suivies, avec l assentiment de la Compagnie, dans un établissement spécialisé ; b) Soins à domicile pendant la durée des traitements mentionnés sous lettre a), les frais de personnel spécialisé mis à disposition par une organisation de soins et d aide à domicile admis par la LAMal pour les soins à l assuré, ainsi que les frais de location d appareils pour malades ; c) Aide au ménage en cas d incapacité de travail de 50% au moins et lorsque la personne assurée est, sur ordonnance médicale, tributaire d une aide de ménage pour l exécution des travaux quotidiens nécessaires à la tenue du ménage et à l entretien du jardin, la Compagnie règle les frais justifiés pour cette aide au ménage. Si cette aide au ménage Edition /11 est mise à disposition par une organisation reconnue par la LAMal ou la LAA, la Compagnie paie au maximum CHF 60. par jour et lorsque les services sont prodigués par une personne ne faisant pas partie d une organisation reconnue, la Compagnie paie au maximum CHF 30. par jour. L indemnisation du conjoint, ou des personnes vivant en ménage commun avec la personne accidentée est exclue. Cette prestation est limitée à CHF 3'000. par cas ; d) Moyens auxiliaires les frais d acquisitions de moyens auxiliaires, soit tous les frais provisoires de même que ceux relatifs à l acquisition de la première prothèse définitive, les frais de première acquisition de béquilles ou autres moyens auxiliaires orthopédiques, d appareils acoustiques, de lunettes en exécution normale ou de lentilles de contact ; sont également assurés les frais de réparation ou de remplacement de ceux-ci à la valeur à neuf en cas de dédommagement ou de destruction lors d un accident assuré ; e) Dommages matériels pour autant que la lésion corporelle nécessite un traitement médical, les frais de nettoyage, de réparation ou de remplacement à la valeur à neuf d habits ou d autres effets personnels lui appartenant, endommagés lors d un accident assuré, ainsi que le nettoyage de véhicule ou d autres choses appartenant à des personnes privées qui se sont occupées du sauvetage et du transport du blessé. Les prestations de la Compagnie sont limitées à CHF 5'000. par cas ; f) Médecine alternative les frais de thérapies alternatives effectuées par un praticien en thérapeutique naturelle reconnu par la Compagnie ou un médecin diplômé FMH suisse. La Compagnie paie au maximum CHF 70. par séance. Cette prestation est limitée à 20 séances par accident ; g) Frais privés d hospitalisation sur présentation des justificatifs, les frais privés facturés par l hôpital à l assuré (location téléviseur, téléphone privé etc.). Cette prestation est limitée à CHF 500. par accident ; h) Frais de transports les frais de transports de l assuré, nécessités par l accident, lorsqu ils sont en rapport avec le traitement médical (par exemple : jusqu au prochain médecin, hôpital, transport dans un autre hôpital, courses pour des

7 examens ou traitements prescrits). Les frais de transports aériens ne sont toutefois assurés que s ils sont inévitables pour des raisons médicales. Les frais de transports effectués avec des véhicules qui ne servent pas aux transports publics (p.ex. taxis, véhicules privés) ne sont remboursés que si l utilisation de transports publics (chemin de fer, tram, autobus, etc.) ne peut être exigée de l assuré ; i) Frais de recherche et sauvetage les frais pour : - La recherche et le sauvetage de l assuré - La récupération du corps lorsque le décès est la suite d un accident assuré ou d un épuisement Les prestations de la Compagnie sont limitées à CHF 50'000. par cas. De plus, la Compagnie rembourse la contribution de l assuré due sur la base de la LAA ou de la LAM pour les frais d entretien en cas de séjour dans un hôpital Si l assuré le désire, la Compagnie fournit une garantie de paiement. Celle-ci est délivrée dès que l obligation d intervention de la Compagnie est établie Dans la mesure où les frais de guérison ont été payés par un tiers responsable ou son assureur, ils ne sont pas remboursés sur la base de ce contrat. Si la Compagnie est appelée à répondre en lieu et place du responsable, l assuré est tenu de lui céder ses droits jusqu à concurrence du montant payé par elle Si, pour la part des frais de guérison qui dépasse les prestations légales, il existe plusieurs assurances auprès d assureurs agréés, cette part n est payée qu une seule fois en tout. La Compagnie n interviendra que dans la proportion existant entre les prestations assurées par elle et le montant total des prestations garanties par tous les assureurs Dans le cadre de la présente assurance sont considérés comme personnel médical et établissement hospitaliers admis, ceux qui sont aussi admis comme tels par la LAA. 18. Couverture de la réduction ou du refus des prestations LAA Si cette disposition est stipulée dans la police, la Compagnie prend en charge les réductions et refus de prestations prononcés par l assureur LAA lors d accident imputables à une négligence grave non constitutif d un crime ou d un délit, un danger extraordinaire ou une entreprise téméraire. Cette disposition n est pas applicable si l assuré a provoqué volontairement l accident Les accidents de la circulation résultant de la conduite sous l influence de l alcool au volant d un véhicule à moteur sont exceptionnellement pris en charge conformément à la précédente disposition jusqu à un taux d alcoolémie inférieur à 1,5 pour mille Dans le cas où des prestations en forme de rente sont dues, l assureur se réserve le droit de racheter celle-ci en tout temps, à leurs valeurs actuelles. Les droits de l assuré découlant de l accident sont alors entièrement éteints Pour les prestations de rentes, il n est pas versé d allocations de renchérissement. 19. Calcul des prestations dans l assurance selon le système des salaires Les sommes d assurance sont calculées sur la base du revenu soumis à l AVS et réalisé dans l entreprise assurée, ainsi que des allocations familiales versées au titre d allocations pour enfants ou d allocations de formation ou de ménage. Les salaires ou parts de salaires non soumis aux cotisations de l AVS à cause de l âge de l assuré sont également considérés comme revenu. Si dans la police un salaire fixe est mentionné pour des personnes déterminées, le montant y relatif est seul déterminant pour la fixation des prestations. Le salaire AVS annuel pris en considération pour chaque personne s élève à CHF 300'000. au maximum par personne Décès et invalidité Les prestations en cas de décès et d invalidité sont calculées sur la base du salaire que l assuré a reçu dans l entreprise déclarée durant l année qui a précédé l accident, y compris les éléments de salaire non encore perçus et auxquels il a droit. Si les rapports de travail ont duré moins d une année, le salaire reçu au cours de cette période est converti en gain annuel. Pour un assuré exerçant une activité saisonnière, la conversion se limite à la durée normale de cette activité. Si au cours de l année qui précède l accident, le salaire de l assuré a été réduit par suite de service militaire, de service dans la protection civile ou d astreinte au travail pour les objecteurs de conscience, ou par suite d accident, de maladie, de maternité, de chômage ou de chômage partiel, le gain assuré est celui que l assuré aurait reçu sans la survenance de ces éventualités Indemnités journalières en cas d incapacité de travail et d hospitalisation Les indemnités journalières en cas d incapacité de travail et d hospitalisation sont calculées sur la base du salaire que l assuré a reçu dans l entreprise déclarée avant l accident, y compris les éléments de salaire non encore perçus et auxquels il a droit. Ce salaire est converti en gain annuel et divisé par 365. Dans les cas spéciaux ci-dessous, le salaire déterminant pour l indemnité journalière est établi en fonction des dispositions suivantes : a) Si, par suite de service militaire, de service dans la protection civile ou d astreinte au travail pour les objecteurs de conscience, ou par suite d accident, de maladie, de maternité ou de chômage partiel, l assuré n a reçu aucun salaire ou n a touché qu un salaire réduit, le gain pris en considération est celui qu il aurait obtenu sans la survenance de ces événements ; b) Si l assuré n exerce pas d activité lucrative régulière ou reçoit un salaire soumis à de forte variation, il y a lieu de se fonder sur un salaire moyen équitable par jour ; c) la lettre a) ci-dessus est applicable à l assuré qui subit pendant son activité saisonnière une incapacité de travail consécutive à un accident ; si celui-ci survient pendant la période où il ne travaille pas, le salaire qu il a reçu au cours de l année précédente doit être divisé par 365. Edition /11

8 Droit aux prestations 20. Procédure pour l obtention des prestations Lorsqu un accident est survenu, la Compagnie doit en être informée immédiatement. Si l accident a causé le décès de l assuré, le Siège de la Compagnie doit en être avisé par téléphone ou par téléfax dans les vingt-quatre heures. Si cette communication n est pas faite à temps pour permettre, le cas échéant, l autopsie avant l inhumation, la Compagnie n est tenue à aucune indemnité. Il en va de même si les ayants droit s opposent à l autopsie de la victime. Un retard de l annonce d accident restera toutefois sans suite, lorsqu il peut être considéré comme inévitable d après les circonstances Après l accident, l assuré doit faire appel aussi rapidement que possible à un médecin ou, selon la nature de la lésion, à un dentiste et veiller à ce que les soins adéquats soient donnés. De plus, l assuré ou l ayant droit doit prendre toutes les mesures utiles pour éclaircir les circonstances de l accident et ses suites ; l assuré doit notamment délier les médecins qui l ont traité du secret professionnel à l égard de la Compagnie et autoriser les médecins mandatés par cette dernière à l examiner En cas de contravention à ces obligations, la Compagnie a le droit de réduire l indemnité jusqu à concurrence du montant qui aurait été dû en cas de comportement conforme aux conditions, à moins que le preneur d assurance ou l ayant droit ne prouve qu il a enfreint ses obligations sans sa faute, ou que l infraction n a exercé aucune influence sur le droit aux prestations ou sur les droits et obligations de la Compagnie. 21. Conséquences en cas de facteurs étrangers à l accident Si les conséquences de l accident ont été aggravées par une maladie, un état maladif ou une infirmité antérieurs à l accident, ou qui se sont déclarés par la suite indépendamment de celui-ci, les prestations de la Compagnie en cas de décès et d invalidité seront réduites dans la mesure correspondant, à dire d expert, à ces influences étrangères. Il n est fait par contre aucune réduction sur les frais de guérison et frais divers, de même que sur l indemnité journalière et l indemnité journalière en cas d hospitalisation. 22. Imputation sur les prétentions en responsabilité civile Les indemnités servies sur la base de cette assurance accidents sont imputées sur les prétentions en responsabilité civile de l assuré ou de ses survivants contre le preneur d assurance ou d autres collaborateurs de l entreprise. 23. Cession des droits aux prestations Sans l assentiment formel de la Compagnie, les droits aux prestations assurées ne peuvent être ni cédés ni constitués en gage avant leur fixation définitive. Edition /11

9 Début, durée et fin de l assurance 24. Début de l assurance L assurance prend effet dès la remise de la police contre paiement de la prime, à moins que la garantie n ait été accordée pour une date antérieure, que la police n ait été délivrée ou qu une date postérieure n ait été fixée dans la police pour l entrée en vigueur de l assurance. En cas de garantie accordée à titre provisoire, la Compagnie se réserve le droit de refuser l acceptation définitive de la proposition. Si elle fait usage de ce droit, l assurance prendra fin trois jours après la remise de la déclaration de refus au preneur d assurance. Ce dernier s engage à payer à la Compagnie la part de prime due jusqu à l expiration de la garantie. Si le preneur d assurance propose une extension de la garantie, les dispositions de l alinéa précédent s appliquent par analogie au nouveau risque. 25. Durée du contrat et possibilité de résiliation Lorsque le contrat est conclu pour une année ou davantage, il se renouvelle tacitement d année en année s il n est pas résilié par lettre recommandée au moins 3 mois avant son expiration. La résiliation est réputée valable si elle est parvenue à la Compagnie ou au preneur d assurance au plus tard le jour qui précède le début du délai de 3 mois. 26. Résiliation sur sinistre Après chaque sinistre pour lequel une prestation est due, la Compagnie et le preneur d assurance ont le droit de se départir du contrat, la Compagnie au plus tard lors du paiement de l indemnité et le preneur d assurance au plus tard 14 jours après qu il a eu connaissance de ce paiement Si la Compagnie résilie, le contrat expire 14 jours après que la notification est parvenue au preneur d assurance ; elle doit lui rembourser la prime non courue Si le preneur d assurance résilie le contrat, celui-ci expire 14 jours après que la notification est parvenue à la Compagnie. Les primes de l année d assurance en cours restent dues à la Compagnie si le preneur résilie le contrat durant l année qui suit sa conclusion Edition /11

10 Prime 27. Base de calcul de la prime Dans le système des salaires, le salaire versé aux personnes assurées selon art. 19, cependant sans les allocations familiales versées au titre d allocations pour enfants ou d allocation de formation ou de ménage, sert de base au calcul de la prime. 28. Échéance de la prime, remboursement en cas d annulation, demeure Les primes sont payables à l avance pour chaque période d assurance à l échéance fixée dans le contrat d assurance Lorsqu une prime a été payée à l avance pour une durée déterminée et que le contrat d assurance s éteint avant la fin de cette durée pour quelque raison que ce soit, la Compagnie restitue la prime qui n est pas due après un décompte de prime selon art. 29 et n exige plus de paiement éventuellement échu. L assureur conserve toutefois son droit à la prime pour la période d assurance en cours si le preneur résilie le contrat durant l année qui suit sa conclusion Si la prime n est pas réglée à l échéance, la Compagnie exigera du débiteur qu il paye la prime due dans un délai déterminé, tout en lui rappelant les conséquences de son retard. Si la prime n est pas payée dans le délai imparti, l obligation de la Compagnie d accorder des prestations est suspendue. 29. Décompte de prime Si le calcul de la prime repose sur des données variables (salaire AVS, nombre de personnes, etc.), le preneur d assurance devra s acquitter au commencement de chaque année d assurance de la prime provisoire anticipée qui lui aura été facturée. La prime définitive sera calculée, à la fin de l année ou lors de la cessation du contrat, sur la base du salaire annuel assuré au sens de l art Pour ce calcul, la Compagnie remettra au preneur d assurance le formulaire adéquat que celui-ci devra renvoyer, dûment rempli, dans les 30 jours à compter de la réception. Les suppléments ou ristournes de primes résultant du décompte sont exigibles dès sa remise au preneur d assurance. Les différences de moins de CHF 20. ne sont pas prises en considération Si le preneur d assurance néglige de renvoyer le formulaire, la Compagnie lui accorde un délai supplémentaire de 30 jours. Si ce formulaire n est pas parvenu à la Compagnie après ce délai supplémentaire, la couverture d assurance est suspendue jusqu à réception des indications exigées. La Compagnie se réserve le droit d effectuer un décompte de prime sur la base d une estimation. La suspension s éteint lorsque la prime estimée est payée La Compagnie peut en tout temps contrôler les indications fournies par le preneur d assurance, vérifier l exactitude de ses estimations et inspecter les livres et les autres documents de ce dernier. Si le preneur d assurance s y oppose ou fournit des renseignements délibérément inexacts, la Compagnie cesse alors d être liée par ce contrat d assurance. 30. Modification du tarif des primes Si les primes du tarif concernant une ou plusieurs prestations assurées (art. 9 à 18) sont modifiées, la Compagnie peut demander l adaptation du contrat pour la prochaine période d assurance. A cet effet, la Compagnie doit communiquer la nouvelle prime au preneur, au plus tard 25 jours avant l expiration de l année d assurance Le preneur d assurance a dès lors le droit de résilier le contrat, dans sa totalité ou seulement pour certaines prestations, pour la fin de la période d assurance en cours. Pour être valable, la résiliation doit parvenir à la Compagnie au plus tard le dernier jour de la période d assurance Le preneur d assurance qui ne résilie pas le contrat est réputé en accepter tacitement l adaptation. 31. Participation aux excédents des primes Si une participation aux excédents de primes a été convenue, le preneur d assurance a droit à une part de l excédent réalisé par son contrat d assurance. Le décompte interviendra à l expiration de la période convenue L excédent est déterminé en déduisant de la part des primes prise en compte et mentionnée dans la police le montant des prestations versées, pour les cas d assurance indemnisés au cours de la période de décompte. Le preneur d assurance participe à un excédent à raison du pourcentage fixé dans la police Le décompte est établi dès l instant où les primes de la période de décompte ont été encaissées et que les cas d assurance afférents sont liquidés. Une perte éventuelle n est pas reportée sur la période de décompte suivante Le droit de participer aux excédents s éteint lorsque le contrat d assurance est dissous avant la fin de la période de décompte. Edition /11

11 11402F M Dispositions diverses 32. Passage à l assurance individuelle En cas de cessation du contrat de travail avec le preneur d assurance ou si la police est annulée, les personnes domiciliées en Suisse, dans la Principauté du Liechtenstein ainsi que dans la zone frontière (rayon de 50 km de la frontière suisse à vol d oiseau), ont le droit de poursuivre leur couverture d assurance en qualité de membre individuel L assuré doit faire valoir son droit au libre passage dans un délai de 90 jours dès la sortie du contrat collectif, faute de quoi son droit s éteint La continuation de l assurance a lieu dans le cadre des conditions et tarifs de l assurance individuelle en vigueur au moment du passage à cette dernière. Sont déterminants l état de santé et l âge au moment de son entrée dans l assurance collective. 33. Changement de l entreprise Le fait que le preneur d assurance transfère le domicile de l entreprise ou en assure une autre à sa place demeure sans influence sur la continuation de l assurance. Cependant, le preneur d assurance est tenu d annoncer sans retard le changement à la Compagnie en vue d adapter l assurance à la nouvelle situation. 34. Communications Pour être légalement valables, les communications à la Compagnie doivent être adressées à la Direction à Nyon ou à l agence désignée dans la police Toutes les communications de la Compagnie sont légalement valables si elles sont adressées au dernier domicile suisse du preneur d assurance ou des ayants droit que connaît la Compagnie. 35. For Le preneur d assurance, l assuré ou l ayant droit ont le choix entre le for ordinaire ou celui de leur domicile en Suisse. 36. Droit applicable Pour tous les états de fait qui ne sont pas réglés par la Conditions générales d assurance, la loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) du 2 avril 1908 fait foi. Edition /11

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières Mémento de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents (LAA) GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières Base légale de l assurance Page Personnes assurées 1.

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire selon la LAA Helsana Business Accident

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire selon la LAA Helsana Business Accident Edition 2006 Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire selon la LAA Helsana Business Accident HEL-00051-fr-0808-02 Helsana Assurances SA est autorisée à entreprendre

Plus en détail

Capital Assurance de capital en cas d invalidité ou de décès suite à une maladie ou un accident

Capital Assurance de capital en cas d invalidité ou de décès suite à une maladie ou un accident Capital Assurance de capital en cas d invalidité ou de décès suite à une maladie ou un accident Conditions complémentaires (CC) pour les assurances complémentaires selon la Loi sur le contrat d assurance

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Assurance Base légale de l assurance La loi fédérale sur l assurance-accidents (LAA) du 20 mars 1981 ainsi que les ordonnances qui s y

Plus en détail

L assurance-accidentsselon la LAA Mémento

L assurance-accidentsselon la LAA Mémento L assurance-accidentsselon la LAA Edition 2016 Votre sécurité nous tient à cœur. 2 L assurance-accidents selon la LAA L assurance-accidents selon la LAA 3 Sommaire 1. Base légale de l assurance 2. Personnes

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal)

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B/BI/C/CI) selon la Loi sur l assurance-maladie (CCA/LAMal) Édition du 1.7.2005 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance indemnités

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2010 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance-accidents individuelle Edition 03.2011 8006139 03.11 WGR 742 Fr Table des matières Votre assurance-accidents individuelle en bref.... 3 D Comportement

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Assurance facultative d indemnités journalières Selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance facultative d indemnités journalières Selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Assurance facultative d indemnités journalières Selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de janvier 2009 (version 2013) Organisme d assurance:

Plus en détail

Conditions générales (CGA)

Conditions générales (CGA) Conditions générales (CGA) Assurance-accidents selon la Loi fédérale du 20.3.1981 (LAA) Edition 08.2006 8000611 10.09 WGR 067 F Table des matières Votre assurance-accidents selon la LAA en bref... 3 1

Plus en détail

Conditions générales d assurance

Conditions générales d assurance Conditions générales d assurance pour l assurance perte de gain en cas de maladie () GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières Objet et étendue de l assurance Page 1. Objet de l assurance

Plus en détail

ASSURANCE ACCIDENTS CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) TABLE DES MATIÈRES

ASSURANCE ACCIDENTS CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE ACCIDENTS CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS COMMUNES 3. ASSURANCE POUR ENFANTS ET JEUNES 2. ASSURANCE POUR ADULTES ET SENIORS 18002 F X.00 20000 GENERALI

Plus en détail

Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Sympany Sommaire 1

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES (CGA) POUR L ASSURANCE COLLECTIVE CONTRE LES ACCIDENTS ENTREPRISES, PERSONNES ET ACTIVITÉS NON SOUMISES À LA LAA

CONDITIONS GÉNÉRALES (CGA) POUR L ASSURANCE COLLECTIVE CONTRE LES ACCIDENTS ENTREPRISES, PERSONNES ET ACTIVITÉS NON SOUMISES À LA LAA CONDITIONS GÉNÉRALES (CGA) POUR L ASSURANCE COLLECTIVE CONTRE LES ACCIDENTS ENTREPRISES, PERSONNES ET ACTIVITÉS NON SOUMISES À LA LAA 11002 F XII.09 1000 GENERALI Assurances Générales SA Nyon 1987 TABLE

Plus en détail

Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires

Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2007 (version 2013) Table des

Plus en détail

Conditions particulières de l assurance accident Acrobat

Conditions particulières de l assurance accident Acrobat Conditions particulières de l assurance accident Acrobat AB ABGA02-F4 Edition 01.02.2004 Table des matières Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 Art. 5 Art. 6 Art. 7 Art. 8 Art. 9 But de l assurance Evénements

Plus en détail

Conditions particulières de l assurance accident Acrobat

Conditions particulières de l assurance accident Acrobat Conditions particulières de l assurance accident Acrobat AB ABGA02-F4 Edition 01.02.2004 Table des matières Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 Art. 5 Art. 6 Art. 7 Art. 8 Art. 9 But de l assurance Evénements

Plus en détail

Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires

Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2007 (version 2013) Table des matières But

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Conditions générales d assurance (CGA) Assurance-accidents complémentaire à la LAA (LAAC) pour le personnel Edition 07.2006 8001021 10.09 WGR 040 F Table des matières Assurance-accidents complémentaire

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Compact Basic Assurance obligatoire des soins (assurance de base) selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de décembre 2013 Organisme d assurance:

Plus en détail

Plan de prévoyance 170

Plan de prévoyance 170 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 170 Etat de Vaud Validité Ce plan de prévoyance est valable dès le 01.01.2015 pour les personnes assurées, selon convention d adhésion séparée, auprès

Plus en détail

Assurance maladie collective perte de salaire. Conditions générales (CGA)

Assurance maladie collective perte de salaire. Conditions générales (CGA) Assurance maladie collective perte de salaire Conditions générales (CGA) Édition 01.07.2005 ETENDUE DE L'ASSURANCE 1 Objet de l'assurance 2 Définitions 3 Limitations de couverture 4 Personnes assurées

Plus en détail

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013 Business One Assurance accidents selon la LAA Sommaire 1. Personnes assurées 3 2. Etendue de la garantie d assurance 3 3. Prestations de l assurance

Plus en détail

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) des prestations complémentaires d accidents OPTIMA selon la LCA. Edition 01. 10

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) des prestations complémentaires d accidents OPTIMA selon la LCA. Edition 01. 10 Conditions supplémentaires d assurance (CSA) des prestations complémentaires d accidents OPTIMA selon la LCA Edition 01. 10 Conditions supplémentaires d assurance Sommaire ::I. Généralités 3 Art. 1. Bases

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Conditions générales d assurance (CGA) Assurance-accidents collective Edition 12.2006 8000532 10.09 WGR 072 F Table des matières Votre assurance-accidents collective: vue d ensemble.....................

Plus en détail

Informations pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents obligatoire selon la LAA

Informations pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents obligatoire selon la LAA pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents obligatoire selon la LAA Prestations pour soins et remboursement de frais Indemnité journalière Rente d invalidité Indemnité pour atteinte à l intégrité

Plus en détail

Assurance collective accidents complémentaire LAA Conditions générales (CGA)

Assurance collective accidents complémentaire LAA Conditions générales (CGA) Assurance collective accidents complémentaire LAA Conditions générales (CGA) Edition 01.01.2005 ETENDUE DE L ASSURANCE 1 Personnes assurées 2 Changement dans l'effectif du personnel 3 Système d assurance

Plus en détail

RISK. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance de capital en cas de décès et d invalidité suite à un accident GALENOS

RISK. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance de capital en cas de décès et d invalidité suite à un accident GALENOS Conditions générales d assurance (CGA) RISK Assurance de capital en cas de décès et d invalidité suite à un accident Edition 2009 (en vigueur depuis le 1 er janvier 1995) Gestion de l assurance : GALENOS,

Plus en détail

CGA. Assurance-accidents collective pour les personnes non assujetties à la LAA

CGA. Assurance-accidents collective pour les personnes non assujetties à la LAA CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2009 Assurance-accidents collective pour les personnes non assujetties à la LAA Sommaire Page 3 3 4 7 8 9 1 Bases générales

Plus en détail

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat .7.8 Ordonnance du 6 septembre 00 sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 0 de la loi du 7 octobre

Plus en détail

Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal)

Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal) Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie (CGA/LAMal) Édition du 1.9.2015 www.egk.ch Conditions générales d assurance conformément à la loi sur l assurance-maladie

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

CGA. Assurance complémentaire LAA

CGA. Assurance complémentaire LAA CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2008 Assurance complémentaire LAA Sommaire Page 3 3 5 10 11 13 14 1 Bases générales du contrat 2 Début et fin de l assurance

Plus en détail

Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal)

Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de septembre 2006 (version 2013) Organisme

Plus en détail

CGA. Assurance-accidents pour écoliers

CGA. Assurance-accidents pour écoliers CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2009 Assurance-accidents pour écoliers Sommaire Page 3 3 4 8 9 10 1 Bases générales du contrat 2 Début et fin de l assurance

Plus en détail

Durée du contrat Durée de validité et résiliation du contrat 6

Durée du contrat Durée de validité et résiliation du contrat 6 Digne de confiance Édition 2007 Assurance-hospitalisation LIBERO Conditions complémentaires d assurance (CCA) Art. I. Généralités Objet de l assurance 1 Dispositions applicables 2 Possibilités d assurance

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA)

Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA) Conditions Complémentaires d Assurance indemnités journalières (B, BI, C, CI) selon la Loi sur le contrat d assurance (CCA/LCA) Édition du 1.7.2005 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance indemnités

Plus en détail

Assurance complémentaire individuelle

Assurance complémentaire individuelle Assurance complémentaire individuelle Conditions générales d assurance (CGA-I) Edition 2008 Table des matières I Généralités 2 Art. 1 Etendue de l assurance 2 Art. 2 Bases du contrat d assurance 2 Art.

Plus en détail

Conditions du contrat pour Assurance à la LAA

Conditions du contrat pour Assurance à la LAA Conditions du contrat pour Assurance à la LAA Edition 1/2007 Table des matières Assurance à la LAA 1. Personnes assurées 2 1.1 Assurance obligatoire 2 1.2 Assurance facultative 2 2. Etendue de la garantie

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance complémentaire LAA

Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance complémentaire LAA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance complémentaire LAA Edition 02.2008 Assurance Table des matières I Bases 2 Art. 1.1 Teneur du contrat 2 Art.1.2 Bases du contrat 2 Art.1.3 Personnes

Plus en détail

entre la Fondation SSO-Services et Helsana Assurances SA

entre la Fondation SSO-Services et Helsana Assurances SA Édition juin 2013 Notice Contrat-cadre Assurance indemnités journalières Helsana Business Salary entre la Fondation SSO-Services et Helsana Assurances SA HEL-00810-fr-0613-0003-21971 Fondations de la SSO

Plus en détail

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) de l assurance d hospitalisation CLINICA selon la LCA. Edition 01. 10

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) de l assurance d hospitalisation CLINICA selon la LCA. Edition 01. 10 (CSA) de l assurance d hospitalisation CLINICA selon la LCA Edition 01. 10 Sommaire :: I. Généralités 3 Art. 1. Bases juridiques 3 Art. 2. But 3 Art. 3. Offre d assurance 3 Art. 4. Conclusion d assurance

Plus en détail

Assurance accidents. Informations pour employeurs et collaborateurs

Assurance accidents. Informations pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents obligatoire selon la LAA Prestations pour soins et remboursement de frais Indemnité journalière Rente d invalidité Indemnité pour

Plus en détail

Groupe Mutuel santé. Groupe Mutuel entreprise. Groupe Mutuel vie. Association d assureurs

Groupe Mutuel santé. Groupe Mutuel entreprise. Groupe Mutuel vie. Association d assureurs Mémento LAA santé vie entreprise Association d assureurs Table des matières Bases légales de l assurance 1. Bases légales Personnes assurées 2. Personnes assurées obligatoirement 3. Personnes assurées

Plus en détail

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1)

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Conditions Générales RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Table des matières : I. Définitions et abréviations II. III. IV. Principes 1 Règles d application et tarifs 2 Création de la police

Plus en détail

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex Caisse de pensions ASMPP/SSPC (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT 2013 Première partie: plan de prévoyance BB-flex Le présent plan de prévoyance entre en vigueur au 1 er

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle (Branche d assurance A3.4 selon l annexe 1 de l ordonnance sur la surveillance, OS)

Plus en détail

Compact Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal)

Compact Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Compact Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de décembre 2013 Organisme d assurance:

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Conditions Complémentaires d Assurance Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Table des matières I. Preneur de prévoyance et personne assurée... 2 II. Bénéficiaires (OPP3, art. 2)...

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Conditions générales Edition 01.05.2009. Assurance maladie collective perte de salaire

Conditions générales Edition 01.05.2009. Assurance maladie collective perte de salaire Conditions générales Edition 01.05.2009 Assurance maladie collective perte de salaire 2 Conditions générales Vaudoise Sommaire Information au preneur d assurance 5 Etendue de l assurance 6 1 Objet de l

Plus en détail

ASSURANCE ACCIDENTS INDIVIDUELLE ET FAMILLE. Conditions générales

ASSURANCE ACCIDENTS INDIVIDUELLE ET FAMILLE. Conditions générales ASSURANCE ACCIDENTS INDIVIDUELLE ET FAMILLE Conditions générales Edition 01.12.2010 ASSURANCE ACCIDENTS INDIVIDUELLE ET FAMILLE Conditions générales (CGA) Edition 01.12.2010 pages Information au preneur

Plus en détail

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF)

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Ordonnance du 6 septembre 2010 Entrée en vigueur : 01.01.2011 relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012

Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer. Edition Avril 2012 Conditions générales (CGA) Helvetia Assurance Cautionnement de Loyer Edition Avril 2012 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire A Information aux clients 3 1 Partenaires

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

CGA. Assurance complémentaire LAA

CGA. Assurance complémentaire LAA CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2008 Assurance complémentaire LAA Sommaire Page 3 3 5 10 11 13 14 1 Bases générales du contrat 2 Début et fin de l assurance

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) régissant l assurance collective accidents POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES.

Conditions générales d assurance (CGA) régissant l assurance collective accidents POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. EDITION 2015 Conditions générales d assurance (CGA) régissant l assurance collective accidents POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. Table des matières Page Information destinée aux clients 4 Votre assurance-accidents

Plus en détail

ASSURANCE ACCIDENTS CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA)

ASSURANCE ACCIDENTS CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) Le complément idéal à l'assurance accidents obligatoire. ASSURANCE ACCIDENTS CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) 18002 F 06.09 10M GENERALI Assurances Générales SA Nyon 2009 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS

Plus en détail

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents

Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Mémento LAA Guide pratique de l assurance-accidents Vue d ensemble Bases légales de l assurance 1. Bases légales Personnes assurées 2. Personnes assurées obligatoirement 3. Personnes assurées à titre facultatif

Plus en détail

ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE ET SUPPLÉMENTAIRE LAA

ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE ET SUPPLÉMENTAIRE LAA ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE ET SUPPLÉMENTAIRE LAA CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) 01.2008 ÉTENDUE DE LA COUVERTURE D ASSURANCE 1 Objet de l assurance 2 2 Bases du contrat 2 3 Champ d application géographique

Plus en détail

MÉMENTO ASSURANCE-ACCIDENTS SELON LA LAA Valable dès 2016

MÉMENTO ASSURANCE-ACCIDENTS SELON LA LAA Valable dès 2016 Base légale de l assurance MÉMENTO ASSURANCE-ACCIDENTS SELON LA LAA Valable dès 2016 LAA/LPGA La LAA du 20 mars 1981 ainsi que les ordonnances qui s y rapportent forment la base de l assurance. Les points

Plus en détail

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA)/ L assurance-accidents obligatoire (LAA) assure employé et employeur contre

Plus en détail

Assurance complémentaire et supplémentaire à la LAA Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance complémentaire et supplémentaire à la LAA Conditions générales d assurance (CGA) Assureur: SOLIDA Assurances SA 8048 Zurich innova Versicherungen AG Case postale 3073 Gümligen Assurance complémentaire et supplémentaire à la LAA Conditions générales d assurance (CGA) Edition du 1 er

Plus en détail

Informations relatives à l assurance d indemnités journalières

Informations relatives à l assurance d indemnités journalières Personalamt des Kantons Bern Münstergasse 45 3011 Berne Téléphone 031 633 43 36 Téléfax 031 633 43 48 Office du personnel du canton de Berne Informations relatives à l assurance d indemnités journalières

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance indemnités journalières collective Helsana Business Salary selon la LAMal

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance indemnités journalières collective Helsana Business Salary selon la LAMal Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance indemnités journalières collective Helsana Business Salary selon la LAMal Table des matières Bases 1 Objet de l assurance 2 Bases du contrat 3 Définitions

Plus en détail

Assurances de personnes Accidents, obligatoire LAA, complémentaire LAA. Les risques du métier sont réels, vous pouvez anticiper

Assurances de personnes Accidents, obligatoire LAA, complémentaire LAA. Les risques du métier sont réels, vous pouvez anticiper Assurances de personnes Accidents, obligatoire, complémentaire Les risques du métier sont réels, vous pouvez anticiper Assurance de personnes Vaudoise Une meilleure couverture accidents pour de meilleures

Plus en détail

Cas d assurance Obligations Assurés redevables de l impôt à la source Résiliation à la suite d un cas d assurance

Cas d assurance Obligations Assurés redevables de l impôt à la source Résiliation à la suite d un cas d assurance 1 Conditions générales d assurances (CGA) pour l assurance collective d indemnités journalières en cas de maladie (assurance coordonnée à la LPP), Edition G 04 A A 1 A 2 A 3 A 4 A 5 A 6 A 7 A 8 Dispositions

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents RÈGLEMENT, 1 re partie Valable dès le 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009. Le présent plan de prévoyance

Plus en détail

NOUS SOMMES SANTÉ ET SÉCURITÉ. CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) RÉGISSANT L ASSURANCE COLLECTIVE ACCIDENTS

NOUS SOMMES SANTÉ ET SÉCURITÉ. CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) RÉGISSANT L ASSURANCE COLLECTIVE ACCIDENTS NOUS SOMMES CONDITIONS GÉNÉRALES D ASSURANCE (CGA) RÉGISSANT L ASSURANCE COLLECTIVE ACCIDENTS ÉDITION POUR LES DOMAINES NON SOUMIS À LA LAA Edition 2006 SANTÉ ET SÉCURITÉ. TABLE DES MATIÈRES Article I

Plus en détail

Assurance perte de salaire en cas de maladie selon la LCA

Assurance perte de salaire en cas de maladie selon la LCA Assurance perte de salaire en cas de maladie selon la LCA Information client selon la LCA et Conditions générales (CGA) Edition 1/2015 Table des matières Chiffre Page Chiffre Page Chiffre Page Information

Plus en détail

Assurance des auxiliaires

Assurance des auxiliaires Digne de confiance Assurance des auxiliaires Assurance-accidents pour le personnel auxiliaire des exploitations agricoles non soumis à la LAA Conditions générales d assurance (CGA) Information à la clientèle

Plus en détail

Information client et conditions générales

Information client et conditions générales Information client et conditions générales RiskFree Assurance vie risque en cas d incapacité de gain ou de décès Version juin 2011 Contenu INFORMATION CLIENT... 2 CONDITIONS GÉNÉRALES... 3 1. BASES DE

Plus en détail

HOTELA Assurances SA. Mémento

HOTELA Assurances SA. Mémento 01.2010 HOTELA Assurances SA Mémento Table des matières I. Bases légales de l'assurance 1 II. Personnes assurées 1 Personnes assurées obligatoirement 1 Personnes assurées à titre facultatif 1 III. Etendue

Plus en détail

EDITION 2010. PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES.

EDITION 2010. PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. EDITION 2010 PROVITA Conditions générales d assurance (CGA) de l assurance obligatoire des soins selon la LAMal POUR LA MEILLEURE DES MÉDECINES. Sommaire Page I Généralités Art. 1 Contenu 3 Art. 2 Base

Plus en détail

Information client selon LCA et Conditions du contrat pour Assurance perte de salaire en cas de maladie selon la LCA

Information client selon LCA et Conditions du contrat pour Assurance perte de salaire en cas de maladie selon la LCA Information client selon LCA et Conditions du contrat pour Assurance perte de salaire en cas de maladie selon la LCA Edition 1/2007 Table des matières Information client selon LCA Assurance perte de salaire

Plus en détail

CGA. Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA)

CGA. Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA) CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2015 Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA) Type de prestations

Plus en détail

Assurance individuelle d indemnités journalières selon la LCA

Assurance individuelle d indemnités journalières selon la LCA Assurance individuelle d indemnités journalières selon la LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 08.2010 Table des matières I Bases contractuelles 2 1 Objet de l assurance 2 2 Bases contractuelles

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance de garantie de loyer Edition 01.2014 8054253 09.14 WGR 759 Fr Table des matières Votre assurance en bref................. 3 Conditions générales d assurance...........

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Assurances complémentaires collectives selon la Loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de janvier 2005 (version 2007) Sanitas Assurances privées SA

Plus en détail

Assurance perte de salaire Assurance d une indemnité journalière selon la loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA)

Assurance perte de salaire Assurance d une indemnité journalière selon la loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) Assurance perte de salaire Assurance d une indemnité journalière selon la loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) Conditions générales de police (CGP) Édition: janvier 2014 (version juillet 2015)

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève R A M B Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève 2004 1 FONDATION POUR LA RETRAITE ANTICIPEE DE LA METALLURGIE DU BATIMENT (FONDATION RAMB) REGLEMENT En application des

Plus en détail

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal

Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Assurance facultative d indemnités journalières; LAMal Conditions générales d assurance (CGA) Edition 0. 00 Introduction La désignation KPT/ CPT sous-entend toujours la KPT/ CPT Caisse-maladie. I. Dispositions

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage Département fédéral de l'économie DFE EDITION 2009 716.201 f Complément d'information à l Info-Service Etre au chômage Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage

Plus en détail

Conditions générales de l assurance collective d une indemnité journalière selon la LAMal

Conditions générales de l assurance collective d une indemnité journalière selon la LAMal Sociétés d assurance membres du Groupe Mutuel, Association d assureurs: Avenir Assurance Maladie SA EasySana Assurance Maladie SA Mutuel Assurance Maladie SA Philos Assurance Maladie SA Conditions générales

Plus en détail

Assurance collective d indemnités journalières

Assurance collective d indemnités journalières Digne de confiance Assurance collective d indemnités journalières Conditions générales d assurance (CGA) Information à la clientèle selon la LCA Information à la clientèle La présente information à la

Plus en détail

CASH-LAMal. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance pour perte de gain GALENOS

CASH-LAMal. Conditions générales d assurance (CGA) Assurance pour perte de gain GALENOS Conditions générales d assurance (CGA) CASH-LAMal Assurance pour perte de gain (selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie du 18 mars 1994, LAMal) Edition 2009 (en vigueur depuis le 1 er janvier 2007)

Plus en détail

hdi.global Conditions générales (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire à la LAA (LAAC)

hdi.global Conditions générales (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire à la LAA (LAAC) hdi.global Conditions générales (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire à la LAA (LAAC) Edition 2014 Information client selon l art. 3 de la loi sur le contrat d assurance (LCA) La présente information

Plus en détail

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009 123456 Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation Règlement de prévoyance Valable à partir du 1.1.2009 TABLE DES MATIÈRES Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation...

Plus en détail

Assurance-accidents et chômage de A à Z

Assurance-accidents et chômage de A à Z Assurance-accidents et chômage de A à Z Les personnes sans emploi ayant droit à l indemnité de chômage bénéficient de la couverture accidents de la Suva. La Suva porte une attention toute particulière

Plus en détail

hdi.global Assurance-accidents collective Conditions générales d assurance (CGA)

hdi.global Assurance-accidents collective Conditions générales d assurance (CGA) hdi.global Assurance-accidents collective Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2015 Information client selon l art. 3 de la loi sur le contrat d assurance (LCA) La présente information renseigne

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

CGA. Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA)

CGA. Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA) CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2011 Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA) Type de prestations

Plus en détail

2. OBJET ET ETENDUE DES GARANTIES 2.1 Assurance obligatoire conformément à la loi du 10 avril 1971 sur les Accidents du travail (personnel rémunéré).

2. OBJET ET ETENDUE DES GARANTIES 2.1 Assurance obligatoire conformément à la loi du 10 avril 1971 sur les Accidents du travail (personnel rémunéré). - AD1074 1. GENERALITES 1.1 De quelles garanties se compose cette assurance Gens de maison? 1.1.1 Le personnel rémunéré (Article 2.1.). L assurance obligatoire Gens de maison (personnel salarié) garantit

Plus en détail

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale.

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale. Janvier 2015 Aide-mémoire relatif à l obligation de s acquitter de la taxe spéciale pour les requérants d asile, les personnes admises à titre provisoire et les personnes à protéger Le présent aide-mémoire

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Edition janvier 2012 Votre sécurité nous tient à cœur. 2 Règlement de prévoyance Sommaire I. Généralités

Plus en détail