GUIDE LES RECOURS EN MATIÈRE DE LISTE ÉLECTORALE (JANVIER 2014)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE LES RECOURS EN MATIÈRE DE LISTE ÉLECTORALE (JANVIER 2014)"

Transcription

1 GUIDE LES RECOURS EN MATIÈRE DE LISTE ÉLECTORALE (JANVIER 2014) 1

2 Table des matières Propos introductifs 3 PARTIE I. LE CONTENTIEUX DE LA LISTE ELECTORALE CONSULAIRE 5 I. Le recours formulé par le ministre des affaires étrangères 5 II. Le recours formulé au titre de l article L.25 du Code électoral 5 A. Le principe 5 B. Qui peut déposer un recours? 5 C. Forme du recours 6 D. Délais du recours 6 E. Forme de la Décision de justice 6 F. Cheminement dans ELECTIS 7 PARTIE II. INSCRIPTIONS OU RADIATION SUR LA LEC EN DEHORS DES PERIODES DE REVISION 8 I. Inscription volontaire sur le fondement de l article L.30 du Code électoral 8 A. Que prévoit l article L.30 du Code électoral? 8 B. Forme de la demande 9 C. Les délais 9 D. Cas particuliers 10 E. Décision de la commission électorale 10 II. Inscription sur le fondement de l article L.34 du Code électoral 10 A. Que prévoit l article L.34 du Code électoral? 10 B. Conditions du recours 11 C. Forme du recours 12 D. Délais du recours 12 E. Cheminement de la décision de justice 12 PARTIE III. LE JOUR DU SCRUTIN : TRAITEMENT DES RECOURS PAR LE BUREAU DE VOTE 13 I. L électeur n est pas inscrit sur une LEC 13 A. Le poste peut traiter le cas SI : Procédures à suivre 13 B. Le poste ne peut pas traiter le cas SI : 14 II. L électeur est inscrit sur une LEC 15 A. Le poste peut traiter le cas SI Procédure à suivre 15 B. Le poste ne peut pas traiter le cas SI : 16 Annexe 1 Demande d inscription sur la LEC, sur le fondement de l article L.30 du Code électoral 17 Annexe 2 Demande individuelle d inscription sur la LEC 19 Annexe 3 Attestation d erreur matérielle de l administration 20 Annexe 4 Recours de l électeur tiers 21 Annexe 5 Recours sur le fondement de l article L.25 du Code électoral 23 2

3 Propos introductifs Quelques rappels : Nul ne peut voter à l'étranger s'il n'est inscrit sur une liste électorale consulaire (LEC). (Article 2, al. 1, de la loi organique n du 31 janvier 1976) Selon l article 4 de la loi organique 76-97, est inscrit sur la LEC: - Tout Français établi dans la circonscription consulaire et qui en fait la demande ; - Tout Français inscrit au registre des Français établis hors de France de la circonscription consulaire, sauf opposition de sa part. Les jeunes inscrits au Registre et qui atteignent la majorité entre le 1 er mars N-1 et le 1 er mars de l année N représentent un cas particulier: ils sont inscrits d office, sauf avis contraire de leur part exprimé avant le 31 décembre au plus tard. Sauf cas particulier, l inscription sur les LEC se fait pendant «la période de révision», soit, pour la LEC de l année N, entre le 1 er janvier et le 31 décembre de l année N-1(18H00 heure légale locale). Les commissions administratives (CA), se prononcent avant le 10 janvier de l année N sur les demandes d inscription et de radiation, parvenues au poste au cours de l année N-1. Les projets de LEC validés par les CA sont soumis à la Commission électorale qui se réunit le dernier jour de février de l année N et arrête les LEC de l année N (article R16 du code électoral). Les LEC prennent effet au 10 mars et ne pourront être modifiées que pour décès, perte ou récupération de la capacité électorale, perte de la nationalité française ou décision consécutive à un recours (L25, L34 ou L30). Ce guide a pour but de rappeler la procédure à mettre en œuvre lorsqu un contentieux relatif à une liste électorale consulaire (LEC) intervient, suite à l affichage en mars des additions et retranchements sur les LEC ou à l occasion d un scrutin. 3

4

5 PARTIE I. LE CONTENTIEUX DE LA LISTE ELECTORALE CONSULAIRE Le Tribunal d Instance (TI) du 1 er arrondissement de Paris est compétent pour traiter les demandes de contestation des opérations ayant abouti à l établissement des listes électorales consulaires (LEC) par la commission électorale nationale et ceci en vertu des dispositions de la loi organique n du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l élection du Président de la République. I. Le recours formulé par le ministre des affaires étrangères Le ministre des affaires étrangères est compétent pour déférer les opérations des commissions administratives et de la commission électorale devant le TI de Paris s il estime que les «formalités et les délais prescrits n ont pas été observés» (lecture conjointe des articles L25 et R12 du code électoral et 9 de la LO n 76-97). Il doit pour cela, dans les deux jours suivant la réception du tableau et du procès-verbal constatant l accomplissement des formalités prescrites, déférer les opérations à contester. II. Le recours formulé au titre de l article L.25 du Code électoral A. Le principe L article 9 de la Loi organique du 31 janvier 1976 rend applicable l article L25 du Code électoral au vote des Français établis hors de France. Au titre de l article L.25 du Code électoral, «Les décisions de la commission administrative peuvent être contestées par les électeurs intéressés devant le tribunal d'instance. Dans les mêmes conditions, tout électeur inscrit sur la liste électorale de la commune peut réclamer l'inscription ou la radiation d'un électeur omis ou indûment inscrit. Le même droit appartient au préfet ou sous-préfet.» B. Qui peut déposer un recours? Le recours formulé au titre de l article L.25 du Code électoral n est donc ouvert qu à certaines personnes: Electeur directement intéressé : - Electeur radié, pour «départ non signalé» par exemple, après avoir été dûment averti par le poste et qui conteste sa radiation ; - Electeur se présentant après le 31 décembre de l année N-1 pour demander son inscription sur la LEC et insistant pour être inscrit sur la LEC de l année N ; 5

6 - Electeur estimant qu un changement d adresse postale sur https://monconsulat.diplomatie.gouv.fr aurait dû entraîner un changement de LEC. Tiers : - Electeur souhaitant réclamer l inscription d électeurs omis, ou à contrario, la radiation d électeurs selon lui, indûment inscrits (article 9 de la LO n 76-97) ; C. Forme du recours 1 ère étape : L électeur doit compléter le formulaire adapté à son cas 2 ème étape : L électeur doit enfin, par ses propres moyens, envoyer son recours au Tribunal d Instance de Paris 1 er arrondissement : Action de l électeur Tribunal d Instance de Paris 1 er 4, place du Louvre PARIS Télécopie : Courriel : Remarque : le décret du 29 décembre 2013 a supprimé le timbre fiscal de 35 euros qui avait été introduit en 2011 dans le cadre de la contribution à l aide juridique. D. Délais du recours Les recours au titre de l article L.25 du Code électoral doivent obligatoirement être effectués dans les dix jours suivant la publication de la LEC, soit entre le 10 et le 20 mars de chaque année (article R16 du code électoral). E. Forme de la Décision de justice Le TI de Paris adresse au requérant, au MAE et au Poste, un exemplaire de sa décision. Lorsque le poste consulaire reçoit la décision de justice du TI de Paris, il doit obligatoirement notifier celle-ci à l électeur (par voie postale, télécopie ou courrier électronique) et actualiser Electis. Au titre de l article L.27 du Code électoral «la décision du juge du tribunal d instance est en dernier ressort ; mais elle peut être déférée à la Cour de cassation. La Cour de cassation statue définitivement sur le pourvoi.» Le requérant dispose donc toujours de la possibilité de contester la décision de justice devant la Cour de cassation. 6

7 F. Cheminement dans ELECTIS 1 ère étape : - Aller dans «ELECTIS» - Cliquer sur «Tenue de la LEC» - Cliquer sur «Décisions de justice» 2 ème étape : - Sélectionner une LEC - Cliquer sur «Inscriptions sur décisions de justice» pour une inscription - Cliquer sur «Radiations sur décisions de justice» pour une radiation 3 ème étape: - Cliquer en haut à gauche sur le «+» - Ajouter un élément 4 ème étape: - Entrer le NUMIC/NUMEL de la personne - Sélectionner la personne correspondante 5 ème étape: - Entrer la DATE DE DECISION du TI - Valider 7

8 PARTIE II. INSCRIPTIONS OU RADIATION SUR LA LEC EN DEHORS DES PERIODES DE REVISION Principe Lorsqu un scrutin est organisé dans l année, une inscription ou une radiation de la liste électorale consulaire hors période de révision résulte nécessairement : - soit d une décision de la commission électorale saisie sur le fondement de l article L.30 du Code électoral, - soit d une décision du TI Paris saisi sur le fondement de l article L.34 du Code électoral. I. Inscription volontaire sur le fondement de l article L.30 du Code électoral A. Que prévoit l article L.30 du Code électoral? L article 9 de la Loi organique du 31 janvier 1976 rend applicable au vote des Français établis hors de France l article L.30 du Code électoral, lequel stipule : «Peuvent être inscrits sur les listes électorales en dehors des périodes de révision et lorsque les électeurs sont convoqués pour un scrutin : 1 Les fonctionnaires et agents des administrations publiques mutés ou admis à faire valoir leurs droits à la retraite après la clôture des délais d'inscription ainsi que les membres de leur famille domiciliés avec eux à la date de la mutation ou de la mise à la retraite ; 2 Les militaires renvoyés dans leurs foyers après avoir satisfait à leurs obligations légales d'activité, libérés d'un rappel de classe ou démobilisés après la clôture des délais d'inscription, ainsi que ceux ayant changé de domicile lors de leur retour à la vie civile ; 2 bis Les personnes qui établissent leur domicile dans une autre commune pour un motif professionnel autre que ceux visés aux 1 et 2 après la clôture des délais d'inscription, ainsi que les membres de leur famille domiciliés avec elles à la date du changement de domicile ; 3 Les Français et Françaises remplissant la condition d'âge exigée pour être électeur, après la clôture des délais d'inscription; 4 Les Français et Françaises qui ont acquis la nationalité française par déclaration ou manifestation expresse de volonté et été naturalisés après la clôture des délais d'inscription ; 5 Les Français et les Françaises ayant recouvré l'exercice du droit de vote dont ils avaient été privés par l'effet d'une décision de justice.» 8

9 B. Forme de la demande En application de l article L.31 du Code électoral, les demandes d inscription au titre de l article L.30 du Code électoral sont déposées à l ambassade ou au Consulat et doivent être accompagnées des justifications nécessaires. 1 ère étape : - L intéressé remplit et signe le formulaire L.30 ; - joint une photocopie de sa pièce d identité ; - et les documents justifiant de son droit à l application de l article L.30 du Code électoral. Action de l électeur (selon les cas, il pourra s agir d un document attestant de la qualité de fonctionnaire, d une mutation pour motif professionnel, de l âge, du lien de parenté, de l acquisition de la nationalité française ou du recouvrement de l exercice du droit de vote) 2 ème étape : L intéressé remet son dossier au poste consulaire. Remarque : les recours formés au titre de l article L.30 sont dispensés de droit de timbre. 3 ème étape : Le poste consulaire signale au département, par télégramme, le dépôt de demande ; 4 ème étape : puis adresse le dossier (le cas échéant par télécopie) au secrétariat de la Commission électorale. Action du poste Secrétariat de la Commission électorale Sous-direction de l administration des Français FAE/SFE/ADF Télécopie : Courriel : Depuis la loi du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d allègement des procédures, c est la Commission électorale qui a en effet compétence pour traiter les demandes au titre de l article L.30 du Code électoral. Cette compétence relevait précédemment du TI de Paris. C. Les délais Le dépôt : le recours formé au titre de l article L.30 du Code électoral peut intervenir à partir du 1 er janvier et jusqu au dixième jour précédant celui du scrutin (article L.31 du Code électoral). La réponse de la commission électorale : Elle doit intervenir au plus tard le 5ème jour précédant le scrutin (article L.32 du Code électoral). 9

10 D. Cas particuliers Jeunes majeurs : L article 9 de la loi organique du 31 janvier 1976 indique que «l article L. 30 du Code électoral ( ) s applique à tout Français qui atteint la condition d âge après la date à laquelle la liste électorale consulaire a été arrêtée». Il en résulte en principe que seuls les jeunes majeurs atteignant 18 ans après le 1 er mars devraient pouvoir demander à bénéficier des dispositions de l article L.30 du Code électoral. Cependant et même s il y a peu de risques que le cas se présente, les postes ne refuseront pas les dossiers déposés par de jeunes majeurs nés entre le 1 er janvier et le 28 février, laissant à la Commission électorale la responsabilité de la décision. La condition d âge s apprécie au jour du scrutin et non à la date de la demande. Un Français atteignant 18 ans la veille du scrutin peut ainsi déposer sa demande avant cette date. A noter, en tout état de cause, qu il doit la déposer avant le 10 ème jour précédant le scrutin. Déménagement : Depuis 2012, la Commission électorale considère que les déménagements pour motif professionnel ou liés à des études à l étranger peuvent justifier une demande au titre de l article L.30 du Code électoral. Acquisition de la nationalité française : La Commission électorale estime recevables les demandes émanant de personnes à qui l acquisition a été notifiée en décembre N-1, au motif qu elles ont disposé de trop peu de temps pour demander leur inscription sur la LEC. La date importante est donc celle de la notification et non la date légale d acquisition. E. Décision de la commission électorale Les décisions de la commission électorale sont transmises aux postes qui doivent ensuite obligatoirement les communiquer sans délais aux intéressés (l article L.33 du Code électoral prévoit leur notification dans les deux jours). Ces décisions peuvent être contestées par les intéressés, par tout électeur inscrit sur la LEC ou par le ministère des Affaires étrangères, devant le TI du 1er arrondissement de Paris, qui a compétence pour statuer jusqu au jour du scrutin (article L du Code électoral). II. Inscription sur le fondement de l article L.34 du Code électoral A. Que prévoit l article L.34 du Code électoral? «Le juge du tribunal d instance, directement saisi, a compétence pour statuer jusqu au jour du scrutin sur les réclamations des personnes qui prétendent avoir été omises sur les listes électorales par suite d une erreur purement matérielle ou avoir été radiées de ces listes sans observation des formalités prescrites par les articles L.23 et L.25.» 10

11 Cette disposition est applicable au vote des français établis hors de France au titre de l article 9 de la Loi organique du 31 janvier B. Conditions du recours Le recours formulé au titre de l article L.34 du Code électoral n est ouvert qu à certaines personnes et sous conditions: SITUATION JUSTIFICATION DE LA DEMANDE Personne inscrite au Registre, mais non inscrite sur la LEC. En l absence d opposition expresse de l intéressé à son inscription LEC, on est fondé à invoquer l erreur matérielle de l administration. Personne radiée pour présomption de départ alors qu elle est toujours dans la circonscription. Si le poste ne l a pas informé de sa radiation (article L.23),cette personne n a donc pas pu utiliser son droit de contestation devant le juge d instance prévu à l article L.25. C est un cas de figure où l on peut donner une interprétation «large» de l erreur matérielle. Personne dont la demande d inscription ou de radiation n a pas été traitée avant le 31 décembre 18H00. Même si cela est dû à un problème technique (panne informatique, électrique...), le recours au titre du L34 est possible. Personne ayant demandé son inscription, sa radiation ou un simple changement de situation (sur monconsulat.fr), mais dont la demande n a pas résulté. Il pouvait exister un doublon. Toutefois, il convient de rappeler qu en aucun cas, l article L.34 du Code électoral ne peut être utilisé dans la situation où un électeur estimerait qu un changement d adresse postale sur https://monconsulat.diplomatie.gouv.fr aurait dû entraîner un changement de LEC. Il n y a ici, aucune erreur de la part de l administration (l électeur devra donc formuler son recours au titre de l article L.25 du Code électoral). 11

12 C. Forme du recours Action de l électeur 1 ère étape : -Il complète et signe la partie supérieure du Formulaire L.34. -Il joint une copie de sa pièce d identité. 2 ème étape : Il dépose sa demande au poste consulaire pour qu elle soit complétée. 3 ème étape : L Ambassadeur ou le Chef de poste consulaire qui tient la LEC doit compléter et signer la partie inférieure (vaut «attestation d erreur matérielle»). Action du poste 4 ème étape : Le poste doit éditer une «copie écran» attestant de la situation électorale de l électeur (si envoi par le poste). Remarque : en règle générale, le TI de Paris ne demande pas de justificatif supplémentaire (réunion TI/FAE du 6/1/2012). 5 ème étape : Envoi au TI du «Formulaire L.34», par courrier, télécopie ou courriel. Dans ce dernier cas, le formulaire devra obligatoirement être scanné afin de permettre au TI de disposer des signatures nécessaires. Action demandeur ou poste Tribunal d Instance de Paris 1 er 4, place du Louvre PARIS Télécopie : Courriel : Rappel : L envoi peut donc être effectué, au choix, par le demandeur ou le Poste. Cependant, lorsque le jour du scrutin est proche et à fortiori si la demande est faite le jour du scrutin, c est le Poste qui doit transmettre la demande. D. Délais du recours Les personnes qui souhaitent formuler un recours au titre de l article L.34 du Code électoral ont la possibilité de le faire dès l affichage de la LEC et ce dans les dix jours qui suivent. En année électorale, les recours au titre de l article L.34 peuvent être formés jusqu au jour du scrutin. E. Cheminement de la décision de justice Le tribunal adresse copie de sa décision à l intéressé, au MAE et au Poste. Dès réception de la décision de justice, le poste doit notifier celle-ci à l électeur (par voie postale, télécopie ou courrier électronique) et actualiser Electis. 12

13 PARTIE III. LE JOUR DU SCRUTIN : TRAITEMENT DES RECOURS PAR LE BUREAU DE VOTE I. L électeur n est pas inscrit sur une LEC A. Le poste peut traiter le cas SI : L électeur a en main une décision du TI autorisant son inscription sur la LEC, L électeur est inscrit au Registre mais pas au bloc citoyen, L électeur a été radié de la LEC sans notification 1. Procédures à suivre i. Procédure à suivre : Décision du TI autorisant l électeur à s inscrire sur la LEC 1 ère étape : Le bureau de vote vérifie que la décision du TI de Paris (1 er arrondissement), demande bien l inscription du demandeur sur la LEC dont relève le bureau de vote. Action du poste 2 ème étape : L assesseur inscrit manuellement le nom de l électeur ainsi que toutes les informations prévues par la liste d émargement sur une feuille libre en laissant sur la droite un espace suffisant pour l émargement de l électeur. 3 ème étape : Le bureau de vote annexe la feuille d émargement à la liste d émargement et la décision du TI au procès-verbal (PV). 4 ème étape : Le bureau de vote informe la permanence du poste consulaire de l inscription de l électeur. Le poste consulaire répercute l information aux autres bureaux de vote de la LEC (par téléphone, courriel ou télécopie). 13

14 ii. Procédure à suivre : Demandeur inscrit au Registre mais pas au bloc citoyen (erreur matérielle) OU radié de la LEC sans notification Action du poste 1 ère étape : Vérifier la situation de l électeur sur Registre (signaler à l électeur quel sera son bureau de vote de rattachement une fois réceptionnée la décision du TI) Action de l électeur 2 ème étape : Remplir le formulaire de demande d inscription (L34) et joindre, le cas échéant, une attestation sur l honneur (destinée au poste) déclarant avoir fait sa demande de changement de situation. 3 ème étape : Remettre le formulaire à l agent présent dans le bureau de vote (ou à un membre du bureau de vote). 4 ème étape : L agent remplit le volet attestation d erreur matérielle. Action du poste 5 ème étape : L agent transmet le formulaire de demande d inscription avec le volet «attestation d erreur matérielle» par voie électronique au TI de Paris Il met en copie le pôle permanence de la DFAE. Remarque : Dans le cas des bureaux de vote déconcentrés et si aucun ordinateur n est disponible, le formulaire de demande d inscription, avec le volet «attestation d erreur matérielle» vierge, est transmis par fax au poste consulaire, qui le transmettra rempli par voie électronique au TI (mettre en copie le pôle permanence de la DFAE). B. Le poste ne peut pas traiter le cas SI : La demande d inscription sur la LEC a été faite après les délais légaux Aucune demande d inscription sur la LEC n a été faite Action de l électeur L électeur peut saisir directement le TI à titre individuel (ni le bureau de vote ni le poste n ont à participer à la transmission de cette demande). 14

15 II. L électeur est inscrit sur une LEC A. Le poste peut traiter le cas SI L électeur est inscrit sur la LEC du Poste pour l AFE uniquement mais a fait dans les temps une demande de changement de situation électorale L électeur a respecté les formalités de changement de situation électorale en demandant son inscription sur la LEC pendant la période de révision. Sa demande n a pas été traitée par l administration, il s agit d une erreur matérielle à laquelle il convient de remédier. L électeur est inscrit sur la LEC d une autre circonscription consulaire et a demandé son changement de situation avant le 31 décembre. L électeur a changé de circonscription consulaire et a effectué son changement de situation électorale. Sa demande n a pas été traitée par l administration, il s agit d une erreur matérielle à laquelle il convient de remédier. 1. Procédure à suivre i. Dans ces deux cas suivre la procédure suivante : Action du poste 1 ère étape : Vérifier la situation de l électeur sur Registre (signaler à l électeur quel sera son bureau de vote de rattachement si le TI rend une décision favorable à sa demande d inscription) Action de l électeur 2 ème étape : Remplir le formulaire de demande d inscription et joindre, le cas échéant, une attestation sur l honneur (destinée au poste) déclarant avoir fait sa demande de changement de situation. 3 ème étape : Remettre le formulaire à l agent présent dans le bureau de vote (ou à un membre du bureau de vote). 4 ème étape : L agent remplit le volet attestation d erreur matérielle. Action du poste 5 ème étape : L agent transmet le formulaire de demande d inscription avec le volet «attestation d erreur matérielle» par voie électronique au TI de Paris Il met en copie le pôle permanence de la DFAE. Remarque : Dans le cas des bureaux de vote déconcentrés et si aucun ordinateur n est disponible, le formulaire de demande d inscription, avec le volet «attestation d erreur matérielle» vierge, est transmis par fax au poste consulaire, qui le transmettra rempli par voie électronique au TI (mettre en copie le pôle permanence de la DFAE). 15

16 B. Le poste ne peut pas traiter le cas SI : L électeur est inscrit sur la LEC pour l AFE uniquement et n a fait aucune demande de changement de situation électorale L électeur est inscrit sur la LEC d un autre bureau de vote de la circonscription et a déménagé après le 31 décembre L électeur est inscrit sur la LEC d une autre circonscription consulaire et a déménagé après le 31 décembre Action de l électeur L électeur peut saisir le TI à titre individuel. Remarque : L électeur rentre dans les hypothèses de l article L.30 Compte tenu des dates limites de dépôt d un recours au titre de l article L30, cette procédure n est pas possible le jour du scrutin. En revanche le TI peut statuer jusqu'au jour du scrutin uniquement sur contestation d'une décision de rejet de la commission préalablement saisie. 16

17 Annexe 1 Demande d inscription sur la LEC, sur le fondement de l article L.30 du Code électoral Je, soussigné(e) : NOM DE FAMILLE : NOM D USAGE : Prénoms : Date de naissance : Lieu de naissance : Domicile : Certifie me situer dans l un des cas suivants prévus par l article L. 30 du code électoral : o Mutation ou départ à la retraite (pour les fonctionnaires et agents des administrations publiques) ; o Militaire ; o Déménagement pour motif professionnel ; o Français(e) atteignant la majorité ; o Acquisition de la nationalité française et naturalisation ; o Recouvrement de l'exercice du droit de vote. Demande, par conséquent, à être inscrit(e) sur la liste électorale consulaire de : Fait à., le.. Destinataire : Secrétariat de la commission électorale Ministère des Affaires étrangères Sous-direction de l administration des Français 27 rue de la Convention CS Paris Cedex 15 France Fax : Signature obligatoire du requérant A JOINDRE : - Copie de la pièce d identité du requérant - Justificatif de domicile - toute(s) pièce(s) prouvant son appartenance à l une des catégories visées par l article L.30 du Code électoral 17

18 Sources juridiques Article L. 30 du code électoral Peuvent être inscrits sur les listes électorales en dehors des périodes de révision et lorsque les électeurs sont convoqués pour un scrutin : 1 Les fonctionnaires et agents des administrations publiques mutés ou admis à faire valoir leurs droits à la retraite après la clôture des délais d'inscription ainsi que les membres de leur famille domiciliés avec eux à la date de la mutation ou de la mise à la retraite ; 2 Les militaires renvoyés dans leurs foyers après avoir satisfait à leurs obligations légales d'activité, libérés d'un rappel de classe ou démobilisés après la clôture des délais d'inscription, ainsi que ceux ayant changé de domicile lors de leur retour à la vie civile ; 2 bis Les personnes qui établissent leur domicile dans une autre commune pour un motif professionnel autre que ceux visés aux 1 et 2 après la clôture des délais d'inscription, ainsi que les membres de leur famille domiciliés avec elles à la date du changement de domicile ; 3 Les Français et Françaises remplissant la condition d'âge exigée pour être électeur, après la clôture des délais d'inscription ; 4 Les Français et Françaises qui ont acquis la nationalité française par déclaration ou manifestation expresse de volonté et été naturalisés après la clôture des délais d'inscription ; 5 Les Français et les Françaises ayant recouvré l'exercice du droit de vote dont ils avaient été privés par l'effet d'une décision de justice. Article L. 31 du code électoral Les demandes d'inscription visées à l'article précédent sont, accompagnées des justifications nécessaires, déposées à la mairie. Elles ne sont recevables que jusqu'au dixième jour précédant celui du scrutin. Article 9 de la loi organique n du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l'élection du Président de la république Sous réserve des dispositions de la présente loi organique, les dispositions de l'article L. 16, du premier alinéa de l'article L. 17, des articles L. 20, L. 23, L. 25, L. 27 à L. 29, ainsi que des articles L. 31 à L. 42 du code électoral sont applicables à l'établissement des listes électorales consulaires et au contrôle de leur régularité. L'article L. 30 du code électoral est également applicable ; le 3 dudit article s'applique à tout Français qui atteint la condition d'âge après la date à laquelle la liste électorale consulaire a été arrêtée. [ ] Les attributions conférées au préfet et au maire par les articles susmentionnés du code électoral sont exercées par le ministre des affaires étrangères ainsi que par les ambassadeurs et les chefs de poste consulaire [ ]. 18

19 Annexe 2 Demande individuelle d inscription sur la LEC DEMANDE INDIVIDUELLE D'INSCRIPTION Cadre réservé au requérant Je, soussigné(e) : - NOM DE FAMILLE :... - NOM D USAGE : :... - Prénoms : - Date de naissance :... - Lieu de naissance :... - Domicile : Demande à être inscrit sur la liste électorale consulaire de :... Date et signature de l électeur 19

20 Annexe 3 Attestation d erreur matérielle de l administration ATTESTATION D'ERREUR MATERIELLE DE L'ADMINISTRATION Cadre réservé au consulat général ou à l ambassade de France Je, soussigné(e) : ai l honneur de faire savoir au Tribunal d instance du 1 er arrondissement de Paris que suite à une erreur matérielle de l administration, cet électeur: a été indûment radié de la liste électorale consulaire de :... a été omis de la liste électorale consulaire de :... Date, signature et cachet A adresser, accompagné d une copie de la pièce d identité de l électeur, à : Tribunal d Instance de Paris 1 er 4 place du Louvre Paris 20

21 Annexe 4 Recours de l électeur tiers Je, soussigné(e) : NOM DE FAMILLE: NOM D USAGE : Prénoms : Date de naissance : Lieu de naissance : Domicile : Certifie être inscrit sur la liste électorale consulaire de, Demande, sur le fondement de l article 9 alinéa 5 de la loi organique du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l élection du Président de la République, que : NOM DE FAMILLE: NOM D USAGE : Prénoms : Date de naissance : Lieu de naissance : Domicile : Soit radié, en tant qu électeur(trice) indûment inscrit(e), de la liste électorale consulaire de : Soit inscrit, en tant qu électeur (trice) omis, sur la liste électorale consulaire de : Fait à.., le.. Destinataire : Tribunal d Instance de Paris 1er 4, place du Louvre Paris France Courriel : Fax : A JOINDRE : - Copie de la pièce d identité du requérant Signature obligatoire du requérant 21

22 Source juridique Article 9 de la loi organique n du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l'élection du Président de la république Sous réserve des dispositions de la présente loi organique, les dispositions de l'article L. 16, du premier alinéa de l'article L. 17, des articles L. 20, L. 23, L. 25, L. 27 à L. 29, ainsi que des articles L. 31 à L. 42 du code électoral sont applicables à l'établissement des listes électorales consulaires et au contrôle de leur régularité. L'article L. 30 du code électoral est également applicable ; le 3 dudit article s'applique à tout Français qui atteint la condition d'âge après la date à laquelle la liste électorale consulaire a été arrêtée. Le ministre des affaires étrangères peut déférer au tribunal administratif de Paris les opérations des commissions administratives et de la commission électorale s'il estime qu'elles sont irrégulières. L'électeur qui a fait l'objet d'une radiation d'office ou dont l'inscription a été refusée en est averti et peut présenter ses observations. Il peut contester cette décision devant le tribunal d'instance du premier arrondissement de Paris. Tout citoyen peut réclamer devant le même tribunal l'inscription ou la radiation d'électeurs omis ou indûment inscrits. La décision du juge du tribunal d'instance est en dernier ressort. Elle peut être déférée à la Cour de cassation qui statue définitivement sur le pourvoi. Le juge du tribunal précité a compétence pour statuer sur les demandes d'inscription sur les listes électorales consulaires après la clôture des délais d'inscription. Les attributions conférées au préfet et au maire par les articles susmentionnés du code électoral sont exercées par le ministre des affaires étrangères ainsi que par les ambassadeurs et les chefs de poste consulaire dans les conditions fixées par le décret prévu à l'article 19 de la présente loi organique. Ce décret peut fixer des délais de procédure spécifiques pour faciliter le contrôle des listes électorales consulaires tant par les intéressés que par les autorités administratives et par les tribunaux. 22

23 Annexe 5 Recours sur le fondement de l article L.25 du Code électoral Je, soussigné(e) : NOM DE FAMILLE: NOM D USAGE : Prénoms : Date de naissance : Lieu de naissance : Domicile : Conteste la décision de la commission électorale du 29 février 2012 me concernant, Demande, sur le fondement de l article L25 du code électoral, applicable aux listes électorales consulaires en vertu de l article 9 alinéa 1 de la loi organique du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l élection du Président de la République : o mon inscription sur la liste électorale consulaire de : o ma radiation de la liste électorale consulaire de : Au motif que : (Arguments en fait et en droit soulevés par la partie requérante justifiant sa demande). Fait à le. Destinataire : Tribunal d Instance de Paris 1er 4 place du Louvre Paris France Courriel : Télécopie : Signature obligatoire du requérant A JOINDRE : - Copie de la pièce d identité du requérant - avis de radiation (en cas de demande d inscription) - Justificatif de l inscription au Registre des Français établis hors de France - Copie de toutes pièces justificatives, quelle que soit leur date. 23

24 Source juridique Article L25 du code électoral Les décisions de la commission administrative peuvent être contestées par les électeurs intéressés devant le tribunal d'instance. Dans les mêmes conditions, tout électeur inscrit sur la liste électorale de la commune peut réclamer l'inscription ou la radiation d'un électeur omis ou indûment inscrit. Le même droit appartient au préfet ou sous-préfet. Article 9 de la loi organique n du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France pour l'élection du Président de la république Sous réserve des dispositions de la présente loi organique, les dispositions de l'article L. 16, du premier alinéa de l'article L. 17, des articles L. 20, L. 23, L. 25, L. 27 à L. 29, ainsi que des articles L. 31 à L. 42 du code électoral sont applicables à l'établissement des listes électorales consulaires et au contrôle de leur régularité. L'article L. 30 du code électoral est également applicable ; le 3 dudit article s'applique à tout Français qui atteint la condition d'âge après la date à laquelle la liste électorale consulaire a été arrêtée. Le ministre des affaires étrangères peut déférer au tribunal administratif de Paris les opérations des commissions administratives et de la commission électorale s'il estime qu'elles sont irrégulières. L'électeur qui a fait l'objet d'une radiation d'office ou dont l'inscription a été refusée en est averti et peut présenter ses observations. Il peut contester cette décision devant le tribunal d'instance du premier arrondissement de Paris. Tout citoyen peut réclamer devant le même tribunal l'inscription ou la radiation d'électeurs omis ou indûment inscrits. La décision du juge du tribunal d'instance est en dernier ressort. Elle peut être déférée à la Cour de cassation qui statue définitivement sur le pourvoi. Le juge du tribunal précité a compétence pour statuer sur les demandes d'inscription sur les listes électorales consulaires après la clôture des délais d'inscription. Les attributions conférées au préfet et au maire par les articles susmentionnés du code électoral sont exercées par le ministre des affaires étrangères ainsi que par les ambassadeurs et les chefs de poste consulaire dans les conditions fixées par le décret prévu à l'article 19 de la présente loi organique. Ce décret peut fixer des délais de procédure spécifiques pour faciliter le contrôle des listes électorales consulaires tant par les intéressés que par les autorités administratives et par les tribunaux. 24

NOR: MAEX0500293D. Vu la convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963 ;

NOR: MAEX0500293D. Vu la convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963 ; DECRET Décret n 2005-1613 du 22 décembre 2005 portant application de la loi organique n 76-97 du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE

ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE ELECTIONS MUNICIPALES 2014 LISTE ELECTORALE Un candidat vient demander copie de la liste électorale. Quelle liste électorale doit-on lui fournir : celle qui est arrêtée au 10 janvier ou la liste avec les

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 14 février 2014 relative aux élections municipales Etablissement des procurations. Inscription sur les listes électorales Permanences du casier judiciaire national et dans les tribunaux d

Plus en détail

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE PRÉFET DES ARDENNES Direction départementale des territoires Service Sécurité et bâtiment durable Accessibilité ddt-accessibilite@ardennes.gouv.fr NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS

Plus en détail

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris Le caractère exécutoire des décisions prises par le maire sur les demandes d autorisation d urbanisme, la transmission au préfet de ces décisions et le contrôle de légalité. Francis Polizzi, Sous-directeur

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 15 juillet 2014 fixant les modalités d élection et de désignation des représentants du personnel siégeant dans les comités techniques institués dans les services de la protection judiciaire de

Plus en détail

Plusieurs modifications de liste électorale (tableaux rectificatifs) vont se succéder :

Plusieurs modifications de liste électorale (tableaux rectificatifs) vont se succéder : Elections Année électorale 0 L année 0 est une année de scrutins : élections municipales les et 0 mars 0, élections européennes le mai 0. Plusieurs modifications de liste électorale (tableaux rectificatifs)

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE

VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE Le certificat de nationalité française (CNF) constitue le seul mode légal de preuve de votre nationalité française (article 31-2 du

Plus en détail

Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle ***************

Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle *************** Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle *************** 2 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 3 I PRESENTATION DE L OAPI... 4 II TERRITOIRE OAPI... 4 III - GENERALITES... 5 IV - DE LA CONSTITUTION

Plus en détail

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non.

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non. 04/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France concernant la conclusion d un PACS (Pacte civil de solidarité) - note d information rédigée en concertation avec

Plus en détail

Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle ***************

Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle *************** Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle *************** 2 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 3 I - PRESENTATION DE L OAPI :... 4 II - TERRITOIRE OAPI :... 4 III - GENERALITES :... 5 IV -

Plus en détail

QUÉBEC (Province du, Canada)

QUÉBEC (Province du, Canada) QUÉBEC (Province du, Canada) Dispositions relatives à la transmission des actes Cadre juridique : Convention de la Haye du 15 novembre 1965 relative à la signification et la notification à l'étranger des

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Créance civile Gage des stocks Gage sans dépossession Circulaire de la DSJ n 2007-24 du 30 mars 2007 relative aux modalités de mise en œuvre de la publicité des gages sans dépossession et des gages des

Plus en détail

Ministère de la Justice Ministère de l Intérieur Ministère des Affaires CIRCULAIRE CONJOINTE A MESSIEURS :

Ministère de la Justice Ministère de l Intérieur Ministère des Affaires CIRCULAIRE CONJOINTE A MESSIEURS : Royaume du Maroc Rabat, le 14 juin 2007 Ministère de la Justice Ministère de l Intérieur Ministère des Affaires 178 س 2 77 Etrangères et de la Coopération 11/ /08 CIRCULAIRE CONJOINTE A MESSIEURS : - Les

Plus en détail

TOUT DOSSIER INCOMPLET SERA REFUSE

TOUT DOSSIER INCOMPLET SERA REFUSE AMBASSADE DE FRANCE EN THAILANDE MARIAGE EN THAILANDE D UN RESSORTISSANT FRANÇAIS ET D UN RESSORTISSANT THAILANDAIS Les mariages entre ressortissants français et étranger sont célébrés par les autorités

Plus en détail

ELECTIONS DU PARLEMENT EUROPEEN, DE LA CHAMBRE ET DU PARLEMENT WALLON DU 25 MAI 2014. Procuration pour voter (*)

ELECTIONS DU PARLEMENT EUROPEEN, DE LA CHAMBRE ET DU PARLEMENT WALLON DU 25 MAI 2014. Procuration pour voter (*) 1/5 FORMULE ACE/12 Procuration pour voter (*) Annexe : un certificat Je soussigné(e),...(nom et prénoms) né(e) le..., résidant à............ rue... n... boîte... inscrit(e) comme électeur(rice) dans la

Plus en détail

Convention réglant les rapports judiciaires en matière civile et commerciale entre la Suisse et la Turquie

Convention réglant les rapports judiciaires en matière civile et commerciale entre la Suisse et la Turquie Texte original Convention réglant les rapports judiciaires en matière civile et commerciale entre la Suisse et la Turquie 0.274.187.631 Conclue le 1 er juin 1933 Approuvée par l Assemblée fédérale le 12

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-124 du 30 janvier 2012 relatif à la mise en œuvre

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Le congé de représentation

Le congé de représentation MINISTERE DE LA JUSTICE Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Le congé de représentation Guide du congé de représentation des fonctionnaires et des agents non titulaires de la direction

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 27 mars 2012 relative aux élections du Président de la République et aux élections législatives - Etablissement des procurations - Inscription sur les listes électorales NOR : JUSC1208997C

Plus en détail

DEMANDE DE CERTIFICAT DE NATIONALITÉ FRANÇAISE

DEMANDE DE CERTIFICAT DE NATIONALITÉ FRANÇAISE DEMANDE DE CERTIFICAT DE NATIONALITÉ FRANÇAISE À adresser directement par le requérant à : M. le Greffier en Chef du Service de la Nationalité des Français établis hors de France 30, rue du Château des

Plus en détail

Mairie : Etat civil et formalités

Mairie : Etat civil et formalités Mairie : Etat civil et formalités Autorisation de sortie du territoire : délivrée par la mairie du domicile L autorisation de sortie du territoire est nécessaire pour tout mineur sans passeport personnel

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

Dossier de Reconnaissance des Acquis de l Expérience Professionnelle (R.A.E.P)

Dossier de Reconnaissance des Acquis de l Expérience Professionnelle (R.A.E.P) Direction Générale de la Gendarmerie Nationale Photo d identité récente Direction des Personnels Militaires de la Gendarmerie Nationale Sous-direction des Compétences Bureau du recrutement, des concours

Plus en détail

Des formulaires-types de récépissés sont disponibles en suivant ce lien : http://www2.equipement.gouv.fr/formulaires/fic_pdf/13409pcpartie1.

Des formulaires-types de récépissés sont disponibles en suivant ce lien : http://www2.equipement.gouv.fr/formulaires/fic_pdf/13409pcpartie1. 1 / 04/2014 Département Ville Urbanisme et Habitat NF/JM 07.09.242 FORMALITES A ACCOMPLIR PAR LES COMMUNES EN QUALITE DE GUICHET UNIQUE DURANT LE PREMIER MOIS A COMPTER DE LA RECEPTION D UN DOSSIER DE

Plus en détail

Règlement de Consultation (RC)

Règlement de Consultation (RC) Internat d Excellence de Sourdun 100, rue de Paris BP 20001 Sourdun 77487 PROVINS cedex Objet du marché : Prestations concourant à la gestion du site de l Internat d Excellence à Sourdun : Gestion du nettoyage

Plus en détail

ANNEXES ACTES DE L ETAT CIVIL DECLARATION CONJOINTE DE CHOIX DE NOM EN MATIERE D ADOPTION PLENIERE

ANNEXES ACTES DE L ETAT CIVIL DECLARATION CONJOINTE DE CHOIX DE NOM EN MATIERE D ADOPTION PLENIERE 1 ANNEXES ACTES DE L ETAT CIVIL DECLARATION CONJOINTE DE CHOIX DE NOM EN MATIERE D ADOPTION PLENIERE DECLARATION DE DESACCORD D UN PARENT SUR LE NOM DE L ENFANT 1- Modèle d acte de mariage 2 L acte de

Plus en détail

Demande de prestation après séjours d enfants

Demande de prestation après séjours d enfants Demande de prestation après séjours d enfants Séjour linguistique (- de 13 ans) 7,29 par jour (taux au 1 er janvier 2015) ou Séjour linguistique (de 13 à 18 ans) 11,04 par jour (taux au 1 er janvier 2015)

Plus en détail

MARIAGE DEVANT LES AUTORITES LOCALES GABONAISES

MARIAGE DEVANT LES AUTORITES LOCALES GABONAISES Consulat Général de France à Libreville MARIAGE DEVANT LES AUTORITES LOCALES AISES 1. Principe Le mariage d un(e) Français(e) avec un(e) étranger(ère) ne peut être célébré que dans une mairie gabonaise.

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du compte épargne temps au ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche et des affaires rurales

Objet : Mise en œuvre du compte épargne temps au ministère de l agriculture, de l alimentation, de la pêche et des affaires rurales MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction générale de l administration Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau

Plus en détail

Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle ***************

Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle *************** Organisation africaine de la Propriété Intellectuelle *************** 2 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 3 I - PRESENTATION DE L'OAPI 4 II - TERRITOIRE O.A.P.I.4 III - GENERALITES :... 5 IV - DE LA CONSTITUTION

Plus en détail

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TCI, CNITAAT ET COUR DE CASSATION

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TCI, CNITAAT ET COUR DE CASSATION Guide pratique MDPH Partie 3 Fiche n IV-2 CNSA - DGAS Version 1 Décembre 2008 CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TCI, CNITAAT ET COUR DE CASSATION Plan : 1. Quelles sont les décisions concernées?...

Plus en détail

La simplification du dossier de candidature

La simplification du dossier de candidature FICHE 20 La simplification du dossier de candidature Pour de nombreux opérateurs économiques, la constitution des dossiers de candidature est trop complexe et coûteuse du fait du nombre des documents à

Plus en détail

DEMANDE DE CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANÇAISE

DEMANDE DE CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANÇAISE AMBASSADE DE FRANCE AU NIGERIA - S E C T I O N C O N S U L A I R E ----------------- 37, Udi Street, Off Aso Drive Maitama District Abuja (Nigéria) : (234) (0) 9.460.23.87. www.ambafrance-ng.org -----------------

Plus en détail

Requête en incident contentieux art. 530-2, 710 et 711 CPP

Requête en incident contentieux art. 530-2, 710 et 711 CPP JURIDICTION DE PROXIMITÉ DE [COMMUNE] STATUANT EN MATIÈRE PÉNALE [n ], [rue] - [code postal] [commune] Requête en incident contentieux art. 530-2, 710 et 711 CPP POUR : [nom du requérant] [nationalité

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI ORGANIQUE TEXTE ADOPTE n o 181 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2002-2003 24 juillet 2003 PROJET DE LOI ORGANIQUE relatif au référendum

Plus en détail

LE MINISTRE DE L INTERIEUR MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS. MONSIEUR LE PREFET DE POLICE Direction de la police générale

LE MINISTRE DE L INTERIEUR MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS. MONSIEUR LE PREFET DE POLICE Direction de la police générale DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DLPAJ / ECT/ 4 B/ SEJOUR N NOR : Paris, le LE MINISTRE DE L INTERIEUR A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE Direction

Plus en détail

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS)

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS) Préfecture Secrétariat général Direction de la Réglementation Et des Libertés Publiques Bureau de la Réglementation Et des Elections PREFET DE L OISE DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef

Parti libéral du Canada. Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef Parti libéral du Canada Procédures d enregistrement au Scrutin pour l élection d un chef Ces procédures sont établies par le Comité sur le scrutin pour l élection d un chef en vertu du paragraphe 63 (2)

Plus en détail

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Séjour en centre de vacances sans hébergement (journée complète) 5,26 par jour

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 18 décembre 2008 portant homologation de la charte d accessibilité pour renforcer l effectivité

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

CONTROLEUR DE CLASSE EXCEPTIONNELLE DES SERVICES TECHNIQUES

CONTROLEUR DE CLASSE EXCEPTIONNELLE DES SERVICES TECHNIQUES GUIDE D INSCRIPTION EXAMEN PROFESSIONNEL CONTROLEUR DE CLASSE EXCEPTIONNELLE DES SERVICES TECHNIQUES DU MINISTERE DE L INTERIEUR au titre de l année 2016 SG/DRH/SDRF/BRPP/IT 10.08.2015 SOMMAIRE INSCRIPTION

Plus en détail

(Accéder au dossier. de l aide sociale à l enfance et rechercher ses origines RECHERCHE ( ENFANCE ( INFORMATION MAIRIE DE PARIS

(Accéder au dossier. de l aide sociale à l enfance et rechercher ses origines RECHERCHE ( ENFANCE ( INFORMATION MAIRIE DE PARIS (Accéder au dossier de l aide sociale à l enfance et rechercher ses origines - Edition Décembre 2006 - Crédits Photos : Dominique Feix / Arnaud Terrier - 107.06.G.AF.PC.DA MAIRIE DE PARIS DIRECTION DE

Plus en détail

Suppression de l autorisation de sortie de territoire pour les mineurs

Suppression de l autorisation de sortie de territoire pour les mineurs Suppression de l autorisation de sortie de territoire pour les mineurs Mise à jour le 27/03/2013 C e document qui permettait à un enfant de circuler dans certains pays sans être accompagné de ses parents

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT REPUBLIQUE FRANÇAISE N 315441 M. S. Mme Delphine Hedary Rapporteur

CONSEIL D'ETAT REPUBLIQUE FRANÇAISE N 315441 M. S. Mme Delphine Hedary Rapporteur CONSEIL D'ETAT N 315441 REPUBLIQUE FRANÇAISE M. S. Mme Delphine Hedary Rapporteur M. Mattias Guyomar Commissaire du Gouvernement Le Conseil d'etat, (Section du contentieux, 6 ème et 1 ère sous-sections

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION A déposer au plus tard le 11 septembre 2015

DOSSIER D'INSCRIPTION A déposer au plus tard le 11 septembre 2015 DEPARTEMENT FORMATION CONTINUE CREAI/IRFFE 6, rue des Deux-Ponts - 80044 Amiens Cedex 1 - www.irffe.fr Formation Continue : 03 22 66 33 73 Fax : 03 22 52 61 99 DOSSIER D'INSCRIPTION A déposer au plus tard

Plus en détail

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines

Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Règlement d arbitrage des litiges relatifs aux noms de domaines Version

Plus en détail

Circulaire n 4959 du 25/08/2014

Circulaire n 4959 du 25/08/2014 Circulaire n 4959 du 25/08/2014 ACCIDENTS DU TRAVAIL - Rôle de la Direction des Accidents du Travail des personnels de l Enseignement en matière de consolidation pour des accidents du travail comportant

Plus en détail

3 ) d enjoindre au CNFPT d organiser de nouvelles élections, dans un délai de deux mois à compter de la notification du jugement à intervenir ;

3 ) d enjoindre au CNFPT d organiser de nouvelles élections, dans un délai de deux mois à compter de la notification du jugement à intervenir ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1431317, 1500865/5-1 Union Syndicale SUD des SDIS de France et des DOM-TOM M. Guiader Rapporteur M. Martin-Genier Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

Rapport du Directeur général des élections sur la mise en application de l article 490 de la Loi électorale. Élections générales.

Rapport du Directeur général des élections sur la mise en application de l article 490 de la Loi électorale. Élections générales. Rapport du Directeur général des élections sur la mise en application de l article 490 de la Loi électorale Élections générales du 8 décembre 2008 Directeur général des élections du Québec, 2008 Dépot

Plus en détail

Gabon. Code de la nationalité

Gabon. Code de la nationalité Code de la nationalité Loi n 37-1998 Art.1.- La présente loi, prise en application des dispositions de l article 47 de la Constitution, porte sur le Code de la nationalité aise. Art.2.- La nationalité

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE. à l usage des délégués de l administration. au sein des commissions administratives. chargées de réviser les listes électorales

AIDE-MEMOIRE. à l usage des délégués de l administration. au sein des commissions administratives. chargées de réviser les listes électorales AIDE-MEMOIRE à l usage des délégués de l administration au sein des commissions administratives chargées de réviser les listes électorales et les listes électorales complémentaires Mise à jour le 10 février

Plus en détail

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TRIBUNAL ADMINISTRATIF, COUR ADMINISTRATIVE D APPEL ET CONSEIL D ETAT

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TRIBUNAL ADMINISTRATIF, COUR ADMINISTRATIVE D APPEL ET CONSEIL D ETAT Guide pratique MDPH Partie 3 Fiche n IV-3 CNSA - DGAS Version 1 Décembre 2008 CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TRIBUNAL ADMINISTRATIF, COUR ADMINISTRATIVE D APPEL ET CONSEIL D ETAT Plan : 1. Quelles

Plus en détail

Règlement des mutations

Règlement des mutations GdB Règlement des mutations Règlement adoption : CD du 16/03/12 entrée en vigueur : 01/05/12 validité : permanente secteur : ADM remplace : Chapitre 2.3-2013/1 nombre de pages : 6 5 grammes de plumes,

Plus en détail

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie Suite à la Loi n 2008-776 du 4 août 2008 de Modernisation de l Economie (plus particulièrement ses articles 102 et 105) qui a modifié

Plus en détail

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012 014 Le droit au compte Les Mini-Guides Bancaires Mai 2012 2 Sommaire Introduction Une banque peut-elle refuser de m ouvrir un compte bancaire? Est-il utile de contacter plusieurs banques? En quoi consiste

Plus en détail

Procédure devant le conseil départemental / conciliation de l article L. 4123-2

Procédure devant le conseil départemental / conciliation de l article L. 4123-2 Procédure devant le conseil départemental / conciliation de l article L. 4123-2 I / Le plaignant est un organe de l Ordre : les parties n ont pas à être convoquées à une réunion de conciliation ; CE, 21

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

N 1201764 REPUBLIQUE FRANÇAISE

N 1201764 REPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LIMOGES if N 1201764 REPUBLIQUE FRANÇAISE M. S. C/ Ministre de la culture et de la communication et autre Mme Ozenne Rapporteur AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE

DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE - 1 - - 1 - - 1 - DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHÉSION SOCIALE DE LA DRÔME DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE Dossier à transmettre, avec les pièces jointes, par

Plus en détail

ANNEXE I INSTRUCTIONS AUX FONCTIONNAIRES DES GREFFES POUR LA GESTION ET LA MISE A EXECUTION DES DECISIONS PENALES CONDAMNANT A UNE PEINE D AMENDE

ANNEXE I INSTRUCTIONS AUX FONCTIONNAIRES DES GREFFES POUR LA GESTION ET LA MISE A EXECUTION DES DECISIONS PENALES CONDAMNANT A UNE PEINE D AMENDE ANNEXE I INSTRUCTIONS AUX FONCTIONNAIRES DES GREFFES POUR LA GESTION ET LA MISE A EXECUTION DES DECISIONS PENALES CONDAMNANT A UNE PEINE D AMENDE PRINCIPES GENERAUX Les dispositions du décret pris en application

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Décret n o 2015-215 du 25 février 2015 relatif aux conditions et modalités d agrément des groupements

Plus en détail

Déclaration d'un mandataire financier (personne physique)

Déclaration d'un mandataire financier (personne physique) Modèle de déclaration de mandataire financier pour les élections européennes des 24 et 25 mai 2014 Déclaration d'un mandataire financier (personne physique) (A remettre à la Préfecture du domicile du candidat

Plus en détail

Intitulé de l acte attendu : Arrêté portant attribution d une pension de réversion

Intitulé de l acte attendu : Arrêté portant attribution d une pension de réversion PROCEDURE N 123 PENSION DE REVERSION AUX AYANTS CAUSE D UN FONCTIONNAIRE DES CATEGORIES B,C ET D Intitulé de l acte attendu : Arrêté portant attribution d une pension de réversion Initiateur de la procédure

Plus en détail

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents

PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014. Avis aux élèves et à leurs parents PLANNING DE FIN D ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 Avis aux élèves et à leurs parents MAI 2014 Vendredi 23 mai 2014 : - Fin des activités parascolaires. Vendredi 30 mai 2014 : - Clôture des points de la 3 ème

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU RÉOLAIS (Département de la Gironde) Requête de l agent comptable de l Agence de services et de paiements (ASP)

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU RÉOLAIS (Département de la Gironde) Requête de l agent comptable de l Agence de services et de paiements (ASP) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU RÉOLAIS (Département de la Gironde) Requête de l agent comptable de l Agence de services et de paiements (ASP) Article L. 1612-15 du code général des collectivités territoriales

Plus en détail

CONCOURS DES MAÎTRES-ASSISTANTS DES ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES D'ARCHITECTURE

CONCOURS DES MAÎTRES-ASSISTANTS DES ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES D'ARCHITECTURE CONCOURS DES MAÎTRES-ASSISTANTS DES ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES D'ARCHITECTURE À LIRE ATTENTIVEMENT PRÉCISIONS SUR L'INSCRIPTION ET LE DÉROULEMENT D DES ORAUX POUR LA SESSION 2015 Pour la session 2015,

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Assemblée générale 2015

Assemblée générale 2015 Assemblée générale 2015 Guide des modalités de participation Jeudi 30 avril 2015 à 10h00 Novotel Tour Eiffel 61 quai de Grenelle - 75015 Paris 1 Sommaire 3. Introduction 4. Modalités de participation 8.

Plus en détail

Vu la loi n 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d amélioration des relations entre l administration et le public ;

Vu la loi n 78-753 du 17 juillet 1978 portant diverses mesures d amélioration des relations entre l administration et le public ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N o 1216457/6-2 SOCIETE D'EDITION DE MEDIAPART et Mme A. Mme David Rapporteur M. Jauffret Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE

FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE FICHE N 18 LE CASIER JUDICIAIRE Le casier judiciaire national automatisé est tenu sous l autorité du ministre de la Justice. Il recense les condamnations, décisions et jugements prononcées contre les personnes

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

NOMINATION DIRECTE EN QUALITÉ D AUDITEUR DE JUSTICE

NOMINATION DIRECTE EN QUALITÉ D AUDITEUR DE JUSTICE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES NOMINATION DIRECTE EN QUALITÉ D AUDITEUR DE JUSTICE 2015 - 2 - RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015/2016

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015/2016 DOSSIER DE CANDIDATURE 2015/2016 Date limite de dépôt fixée au 1 er juin 2015 (commission principale) adresse indiquée en bas de page N oubliez pas de vous reconnectez-vous sur CIELL pour consulter la

Plus en détail

MJPM EXERCANT A TITRE INDIVIDUEL PROCEDURE D AGREMENT

MJPM EXERCANT A TITRE INDIVIDUEL PROCEDURE D AGREMENT Février 2013 MJPM EXERCANT A TITRE INDIVIDUEL PROCEDURE D AGREMENT Toute personne souhaitant exercer à titre individuel des mesures de protection des majeurs ordonnées par l autorité judiciaire doit être

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public!

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public! CONSIGNES GENERALES : 1. c est gratuit (par lettre simple : coût d un timbre postal), sans avocat, et cela ne me causera aucun risque; 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F21. MA SÉCURITÉ AU SEIN DU CABINET MÉDICAL. Les suites d une plainte pour agression

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F21. MA SÉCURITÉ AU SEIN DU CABINET MÉDICAL. Les suites d une plainte pour agression Les suites d une plainte pour agression Etape 1. L avis à victime Suite à la plainte que vous avez déposée, le Procureur de la République vous transmet un «avis à victime» à votre domicile. Il vous informe

Plus en détail

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Ministre, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme, du Patrimoine

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République Fédérative du Brésil (Entrée en vigueur le 01-12-2014, publié au

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA02599 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président M. Dominique REINHORN, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM

NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM NOTICE RELATIVE AU CHANGEMENT DE NOM I- QUI PEUT DEMANDER À CHANGER DE NOM?...3 II - COMMENT CONSTITUER UN DOSSIER?...3 III - QUELS SONT LES MOTIFS JUSTIFIANT LE CHANGEMENT DE NOM?...7 IV - OÙ DÉPOSER

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

DEMANDE D'ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE à remplir en double exemplaire

DEMANDE D'ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE à remplir en double exemplaire PRÉFECTURE CONSULAT DE FRANCE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DEMANDE D'ACQUISITION DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE à remplir en double exemplaire NATURALISATION RÉINTÉGRATION (art. 21-15 et suivants du code civil) Je

Plus en détail

Cas n UNDT/GVA/2009/60 Jugement n UNDT/2009/031

Cas n UNDT/GVA/2009/60 Jugement n UNDT/2009/031 TRIBUNAL DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES Cas n : UNDT/GVA/2009/31 Jugement n : UNDT/2009/031 Date : 07 octobre 2009 Original : français Devant : Greffe : Greffier : Juge Jean-François Cousin

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA00702 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président Mme Elydia FERNANDEZ, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

OBJET : Organisation des élections cantonales et municipales partielles.

OBJET : Organisation des élections cantonales et municipales partielles. Secrétariat général DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE Sous-direction des affaires politiques et de la vie associative Bureau des élections et des études politiques CIRCULAIRE N

Plus en détail

Demande de visa national

Demande de visa national Demande de visa national PHOTO Ce formulaire est gratuit 1. Nom(s) de famille 1 PARTIE RESERVEE A L ADMINISTRATION 2. Nom(s) de naissance (nom(s) de famille antérieur(s)) 2 3. Prénom(s) 3 4. Date de naissance

Plus en détail

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15,

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15, Délibération n 54 rectifiée des 12 juillet 2007 et 18 octobre 2007 Portant modalités de transmission et de gestion des informations de localisation des sportifs faisant l objet de contrôles individualisés

Plus en détail

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats La solution La contestation d une candidature, quels qu en soient les motifs, se rattache à la régularité

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VOLET DOCTORAT

PROGRAMME EIFFEL VOLET DOCTORAT PROGRAMME EIFFEL VOLET DOCTORAT GUIDE PRATIQUE Nous vous remercions de participer à ce programme, et vous invitons à lire et imprimer ce guide pratique, afin de vous y référer quand vous remplirez le dossier

Plus en détail

PROGRAMME EIFFEL VOLET MASTER

PROGRAMME EIFFEL VOLET MASTER PROGRAMME EIFFEL VOLET MASTER GUIDE PRATIQUE Nous vous remercions de participer à ce programme, et vous invitons à lire et imprimer ce guide pratique, afin de vous y référer quand vous remplirez le dossier

Plus en détail