REVÊTEMENT ISOLANT RÉSIDENTIEL GUIDE D INSTALLATION. Revêtement isolant résidentiel Guide d installation. COMFORTBOARD IS de ROXUL

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVÊTEMENT ISOLANT RÉSIDENTIEL GUIDE D INSTALLATION. Revêtement isolant résidentiel Guide d installation. COMFORTBOARD IS de ROXUL"

Transcription

1 REVÊTEMENT ISOLANT RÉSIDENTIEL GUIDE D INSTALLATION Revêtement isolant résidentiel Guide d installation COMFORTBOARD IS de ROXUL

2 Table des matières Introduction Comment utiliser ce Guide d installation...1 Assemblage de murs à isolation divisée...2 Isolation...3 Valeurs R nominales et réelles pour les configurations de murs à isolation divisée...4 Fixation et support du bardage...5 Barrières critiques et couches de contrôle...9 Exemple de barrières critiques à l intérieur d un assemblage de mur type Surface d évacuation de l eau (WSS) et écran pare-pluie Barrière d étanchéité à l eau (WRB) Pare-vapeur Pare-air Isolation thermique Dessins d exécution et autres considérations Dessins d exécution d une maison unifamiliale Dessins d exécution séquentiels... 15

3 Introduction Comment utiliser ce Guide d installation Le présent Guide de construction de résidences unifamiliales couvre l utilisation de COMFORTBOARD IS de ROXUL dans un assemblage de mur à isolation extérieure ou à isolation divisée. L utilisation d assemblages de murs à isolation divisée (que l on nomme aussi «isolation continue») est de plus en plus courante dans l industrie de la construction résidentielle, étant donné les exigences plus rigoureuses du code de bâtiment et du code de l énergie en matière de performance thermique (valeur R réelle) des murs extérieurs. Les avantages de l assemblage de murs à isolation divisée en font un excellent choix pour le marché résidentiel. De récents développements en matière de conception d enveloppe du bâtiment ont démontré les avantages d inclure une cavité interne ventilée (écran pare-pluie) à l intérieur d un assemblage de murs, ainsi qu une membrane pare-air extérieure. Dans certaines régions, le code de bâtiment exige la pose d un écran pare-pluie dans les murs extérieurs. Des considérations particulières s appliquent lors de la conception des dessins d exécution de ce type d assemblage de murs, si l on veut maintenir : la continuité du pare-air, la continuité de la barrière d étanchéité à l eau (pare-humidité), la continuité thermique et la réduction des ponts thermiques, la fixation et la finition du bardage, et le drainage et la ventilation adéquates de la cavité interne. Le GUIDE D INSTALLATION DE COMFORBOARD IS de ROXUL REVÊTEMENT ISOLANT RÉSIDENTIEL a été conçu dans le but d offrir aux entrepreneurs et aux constructeurs de maisons des dessins d exécution clairs et précis sur la construction d un assemblage de murs à isolation divisée. Les considérations particulières mentionnées précédemment sont traitées clairement dans chaque dessin afin d assurer uniformité et performance. De plus, une brève introduction expliquant les fonctions des différents éléments de l assemblage de mur est présentée. Il importe également de souligner que l information présentée dans ce guide offre une méthode détaillant un assemblage de murs pare-air extérieurs, à isolation divisée; cependant, de légers changements peuvent être apportés aux zones d intersections afin d obtenir les mêmes résultats. Il faut donc examiner les exigences du code de bâtiment local afin de s assurer que tous les dessins d exécution de l assemblage des murs sont conformes de manière générale. Les dessins d exécution que nous fournissons dans le présent guide sont généralement conformes à la Partie 9 du Code national du bâtiment du Canada, bien qu ils puissent dépasser les exigences minimales établies par le code. 1

4 Assemblage de murs à isolation divisée L assemblage de murs à isolation divisée consiste en un isolant rigide ou semi-rigide posé sur l extérieur d un mur à ossature de bois conventionnelle de 2x4 ou de 2x6, au-dessus du niveau du sol. Dans certaines régions, ce type de mur peut aussi être appelé assemblage de murs extérieurs isolés, ou murs avec revêtement isolant. L isolant rigide COMFORTBOARD IS de ROXUL est posé sur la face extérieure de la membrane de revêtement et fixé à l aide de lattes verticales ou autre système de fixation, ce qui offre une surface de fixation pour le bardage et une cavité drainée et ventilée derrière le bardage. Il faut souligner ici un avantage important de l assemblage de murs à isolation divisée, à savoir ses valeurs R réelles élevées attribuables à l isolation continue à l extérieur de la structure, ce qui réduit les ponts thermiques au minimum. C est pourquoi l isolation extérieure continue offre une plus grande valeur R réelle pour l épaisseur posée que l isolation conventionnelle dans la cavité des montants. De plus, cette couche d isolant extérieur garde les éléments de bois à l intérieur de l assemblage plus chauds, ce qui réduit le risque de condensation de ces couches sensibles à l humidité. DE L EXTÉRIEUR VERS L INTÉRIEUR Bardage Cavité drainée/ventilée Lattes de bois, vissées à travers l isolant Isolation rigide COMFORTBOARD IS de ROXUL (épaisseur conforme aux exigences en matière de valeur R) Membrane de revêtement perméable à la vapeur (pare-air) Revêtement primaire (contreplaqué ou OSB) Ossature de bois de 2x4 ou de 2x6 avec isolant COMFORTBATT de ROXUL Pare-vapeur de polyéthylène (régions froides seulement) Panneau de gypse et fini intérieur 2

5 Isolation Il existe un grand nombre de combinaisons isolantes pour un assemblage de murs à isolation divisée; toutefois, le scénario le plus courant est l isolant en matelas posé dans la cavité des montants et l isolant rigide posé sur la face extérieure du revêtement primaire, ou en tant que revêtement primaire. L isolant COMFORTBATT de ROXUL est un choix idéal dans la cavité des montants, vu sa facilité d installation et sa compatibilité avec les assemblages de mur à isolation divisée. L isolant rigide extérieur COMFORTBOARD IS de ROXUL est le choix par excellence, étant donné sa facilité de pose, sa stabilité dimensionnelle, son incombustibilité, la rétention de sa valeur R à différentes températures et enfin, sa perméabilité à la vapeur élevée. Les simulations hygrothermiques et les expériences sur le terrain ont démontré que l utilisation de l isolant de laine minérale perméable à la vapeur offre une durabilité améliorée aux murs à ossature de bois dans toutes les zones climatiques. Les types d isolant extérieur, comme l isolant en mousse imperméable à la vapeur (PSX, PSE ou polyiso), peuvent faire augmenter le risque de piéger l humidité à l intérieur du revêtement primaire, advenant une infiltration de l humidité de l extérieur ou la présence d humidité causée par la construction. L utilisation de l isolant perméable à la vapeur COMFORTBOARD IS de ROXUL diminue ce problème. La quantité d isolant extérieur nécessaire dans l assemblage dépend en majeure partie de trois facteurs : la configuration de l ossature de montants (profondeur et espacement), le système de fixation du bardage et la valeur R exigée. Aux fins du présent guide, l assemblage de murs en élévation est bâti à partir des éléments suivants et offre une valeur R réelle de R-23,7; cet assemblage est facilement modifiable, de manière à obtenir une valeur R-30, R-40 ou davantage si l on utilise les mêmes dessins d exécution, selon les besoins du projet. montants en bois 2x6 posés à des entraxes de 16 po; l isolant COMFORTBATT de ROXUL (R-22) posé dans la cavité des montants; et l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL (R-6) de 38 mm (1,5 po) posé à l extérieur du revêtement primaire. Le tableau suivant présente les valeurs isolantes réelles des différentes configurations d assemblages de murs à isolation divisée utilisant les produits ROXUL. 3

6 Valeurs R nominales et réelles pour les configurations de murs à isolation divisée COMFORTBATT de ROXUL COMFORTBATT de ROXUL Entraxes de 406 mm (16 po) Entraxes de 610 mm (24 po) 89 mm (3,5 po) (2x4) 140 mm (5,5 po) (2x6) 89 mm (3,5 po) (2x4) 140 mm (5,5 po) (2x6) R-14 R-22 R-14 R-22 COMFORTBOARD IS de ROXUL 32 mm (1,25 po) R-5 R-23,0 RSI-4,04 R-18,2 RSI-3,2 R-31,0 RSI-5,45 R-23,4 RSI-4,13 R-23,0 RSI-4,04 R-18,6 RSI-3,28 R-31,0 RSI-5,45 R-24,1 RSI-4,25 Valeur R nominale Valeur R réelle COMFORTBOARD IS de ROXUL 38 mm (1,5 po) R-6 R-24,0 RSI-4,22 R-19,2 RSI-3,38 R-32,0 RSI-5,63 R-24,4 RSI-4,31 R-24,0 RSI-4,22 R-19,6 RSI-3,46 R-32,0 RSI-5,63 R-25,1 RSI-4,43 Valeur R nominale Valeur R réelle COMFORTBOARD IS de ROXUL 51 mm (2,0 po) R-8 R-26,0 RSI-4,57 R-21,2 RSI-3,73 R-34,0 RSI-5,98 R-26,4 RSI-4,66 R-26,0 RSI-4,57 R-21,6 RSI-3,81 R-34,0 RSI-5,98 R-27,1 RSI-4,78 Valeur R nominale Valeur R réelle COMFORTBOARD IS de ROXUL 76 mm (3,0 po) R-12 R-30,0 RSI-5,27 R-25,2 RSI-4,43 R-38,0 RSI-6,68 R-30,4 RSI-5,36 R-30,0 RSI-5,27 R-25,6 RSI-4,51 R-38,0 RSI-6,68 R-31,1 RSI-5,48 Valeur R nominale Valeur R réelle Le tableau ci-dessus prend en compte les éléments associés à l assemblage de murs. Les assemblages de murs diffèrent selon leur construction et il est essentiel de comprendre les éléments du mur et la façon dont ils contribuent à sa résistance thermique. Un assemblage de murs de base comportant les valeurs indiquées au tableau ci-dessus a été choisi, comprenant les éléments suivants : film d air extérieur avité ventilée de 19 mm (¾ po) bardage de bois léger de 19 mm (¾ po) revêtement de contreplaqué de 13 mm (½ po) gypse de 13 mm (½ po) film d air intérieur La valeur R ajoutée de l assemblage (autre que l isolation) est de R-4,0 (RSI-0,699). Les valeurs des différents assemblages peuvent être calculées à l aide des valeurs de conductance thermique indiquées aux tableaux de la Partie 9,36 du Code national du bâtiment du Canada. Il est important de souligner que l effet des fixations n est pas requis lors du calcul des valeurs R des assemblages de murs du Code national du bâtiment du Canada. 4

7 Fixation et support du bardage Tous les types de bardage peuvent être utilisés avec l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL dans l assemblage de murs à isolation divisée. La stratégie choisie dépend des exigences en matière de poids et de support du bardage. La plupart des bardages pour construction résidentielle se fixent directement aux lattes verticales, lesquelles sont fixées à la structure primaire à travers l isolant. Généralement, les lattes verticales consistent en du bois d œuvre de 1x3 ou 1x4 ou encore de bandes refendues de contreplaqué de 19 mm (¾ po). Du contreplaqué de 9,5 mm (3/8 po) est l épaisseur minimale exigée pour les murs écrans pare-pluie, bien qu elle puisse ne pas être suffisante comme base de clouage ou rigidité structurelle pour certains types de bardage. Certains constructeurs préfèrent utiliser du bois d œuvre de 2x3 ou 2x4 afin d obtenir plus de rigidité à la base d ancrage du bardage. Lors du choix du matériau et de l épaisseur des lattes, il faut porter une attention particulière aux exigences du code de bâtiment local en ce qui concerne l éventualité d une coupure de capillarité/ cavité ventilée et de la profondeur d espacement dans la région. Une cavité interne ventilée à l extérieur d un isolant rigide est recommandée pour toutes les zones climatiques. La cavité ventilée permet une circulation d air derrière le bardage sur la face extérieure de l isolant, ce qui empêche la transmission de la vapeur vers l intérieur, conformément aux exigences d un assemblage d écran pare-pluie. Les cavités internes ventilées sont fortement recommandées lorsque les isolants extérieurs ouverts à la vapeur sont utilisés conjointement avec des bardages absorbants comme la brique, ainsi que dans des climats plus chauds où le flux de vapeur prédominant s effectue vers l intérieur. Un autre avantage de la ventilation est la réduction de la température du bardage dans les climats chauds, ce qui aide à réduire le gain de chaleur. Les diagrammes qui suivent décrivent les couches d un assemblage de mur type pour trois types d assemblage : Bardage de poids léger (bardage à clin) Bardage de poids lourd (stuc) Bardage autoportant (parement de briques) 5

8 Assemblage de mur avec bardage de poids léger (bardage à clin) De l extérieur vers l intérieur : 1. Bardage de poids léger (WSS) 2. Lattes de bois (entraxes de 16 po ou de 24 po) 3. Isolant rigide COMFORTBOARD IS de ROXUL 4. Membrane de revêtement (AB/WRB) 5. Revêtement primaire (OSB ou contreplaqué) 6. Ossature de bois 2x6 avec isolant COMFORTBATT de ROXUL 7. Feuille de polyéthylène (lorsque nécessaire) 8. Panneau de gypse 6

9 Assemblage de mur avec bardage de poids lourd (stuc ou parement de pierre reconstituée) De l extérieur vers l intérieur : 1. Bardage de poids lourd (WSS) 2. Lattes de bois (entraxes de 16 po ou de 24 po) 3. Isolant rigide CAVITYROCK MD/DD de ROXUL 4. Support de fixation à rupture thermique 5. Membrane de revêtement (AB/WRB) 6. Revêtement primaire (OSB ou contreplaqué) 7. Ossature de bois 2x6 avec isolant COMFORTBATT de ROXUL 8. Feuille de polyéthylène (lorsque nécessaire) 9. Panneau de gypse 7

10 Assemblage de mur avec bardage autoportant (parement de briques) De l extérieur vers l intérieur : 1. Parement de briques (WSS) 2. Isolant rigide CAVITYROCK MD/DD de ROXUL avec goupille de fixation 3. Agrafe à brique 4. Membrane de revêtement (AB/WRB) 5. Revêtement primaire (OSB ou contreplaqué) 6. Ossature de bois 2x6 avec isolant COMFORTBATT de ROXUL 7. Feuille de polyéthylène (lorsque nécessaire) 8. Panneau de gypse 8

11 Barrières critiques et couches de contrôle L enveloppe de bâtiment est conçue pour gérer les charges environnementales de façon efficace. Les matériaux et les composants de l assemblage forment des barrières critiques qui servent à contrôler les charges d eau, d air, de chaleur, de vapeur d eau, de son, de lumière et de feu. Une barrière critique est une couche à l intérieur de l assemblage qui doit être essentiellement continue afin de remplir sa fonction de contrôle. Le pare-air est un système formé potentiellement d un grand nombre de composants et de matériaux, à savoir la membrane de revêtement, le ruban de jointement, le solin et la fenêtre. Le pare-air résiste au mouvement de l air (infiltration et exfiltration) à travers l assemblage. Les dessins d exécution de l interface entre les composants sont essentiels à la fonction du pare-air et du contrôle du mouvement de l air. Lorsque la barrière est discontinue, de l air non contrôlé s infiltre à travers l assemblage. Les codes de bâtiment et les calendriers d inspection ne font généralement référence qu au pare-air/vapeur à l intérieur de l enveloppe de bâtiment; or, d autres barrières sont également critiques. Ces barrières critiques sont particulièrement préoccupantes : la surface d évacuation de l eau (Water shedding surface, WSS), la barrière d étanchéité à l eau (Water resistive barrier, WSB) et l isolant thermique. La surface d évacuation de l eau (WSS), notion aussi appelée première couche de protection dans le code de bâtiment, est la couche de protection primaire contre les charges d eau massives. Cette couche consiste généralement en matériaux ou composants les plus extérieurs de l enveloppe du bâtiment (bardage, solin, etc.). La barrière d étanchéité à l eau (WRB) est la couche de protection secondaire contre le mouvement d eau massif, appelée aussi deuxième couche de protection dans le code de bâtiment. Cette couche peut aussi être considérée comme étant la couche la plus intérieure pouvant accommoder l eau de façon sécuritaire et permettre le drainage sans subir de dommage. Dans la construction résidentielle, la fonction d étanchéité à l eau (WRB) est généralement et principalement remplie par la membrane de revêtement. La WSS et la WRB doivent être essentiellement continues afin de résister au mouvement d eau massif; bien que la nature de leur fonction ne soit pas la même que celle d un pare-air, ces barrières doivent tenir compte des chevauchements et des joints. Il faut prêter une attention particulière à la conception et aux dessins d exécution de ces barrières critiques si l on veut s assurer que l enveloppe du bâtiment donne son plein rendement. L isolation thermique est l élément principal de résistance au flux de chaleur conducteur à travers l enveloppe du bâtiment. Cette barrière doit aussi être continue dans la mesure où l ossature et les autres composants environnants le permettent et où elle est requise dans une région. 9

12 Exemple de barrières critiques à l intérieur d un assemblage de mur type Assemblage de mur avec bardage de poids léger (bardage à clin) De l extérieur vers l intérieur : Bardage léger Lattes de bois traité 1x3 Isolant rigide COMFORTBOARD IS de ROXUL Support de fixation à rupture thermique Membrane de revêtement Revêtement primaire (OSB ou contreplaqué) Ossature de bois 2x6 avec isolant COMFORTBATT de ROXUL Feuille de polyéthylène (lorsque nécessaire) Panneau de gypse Surface d évacuation de l eau (WSS) Barrière thermique Barrière d étanchéité à l eau (WRB) et pare-air Pare-vapeur 10

13 Surface d évacuation de l eau (WSS) et écran pare-pluie Habituellement, la surface d évacuation de l eau (WSS) est la surface extérieure de l assemblage du mur et elle est conçue pour contrôler de grandes quantités d eau dans le système. La méthode d écran pare-pluie présume qu une certaine quantité d humidité est susceptible de pénétrer derrière la surface d évacuation de l eau (WSS) et qu elle doit pouvoir être drainée à travers la cavité de l écran pare-pluie vers l extérieur de l assemblage à l interface de la cavité et du solin. L eau qui s est infiltrée dans la cavité interne ventilée peut également se dissiper par évaporation, facilitée par la ventilation. Dans le cas de l assemblage du mur à isolation divisée dont il est question dans le présent guide, la surface d évacuation de l eau (WSS) est la couche la plus extérieure de l assemblage, comme le bardage à clin, le stuc ou le parement de briques. L isolant rigide extérieur sert de couche de drainage secondaire et non de barrière d étanchéité à l eau primaire. Dans un système d écran pare-pluie, l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL doit être posé de manière à fournir une cavité ouverte permettant le mouvement de l air et le drainage derrière le bardage. On obtient généralement une cavité interne ventilée à l aide de lattes posées à la verticale sur lesquelles on fixe le bardage. La présence d une cavité interne ventilée contribue au séchage du bardage absorbant l eau en offrant une surface de séchage à l envers du bardage et en réduisant le mouvement vers l intérieur de la vapeur provenant du rayonnement solaire. Barrière d étanchéité à l eau (WRB) La barrière d étanchéité à l eau (WRB) est la couche la plus interne qui puisse accommoder l eau et faciliter le drainage sans subir de dommages. Dans le cas d un assemblage de mur à isolation divisée, la membrane de revêtement perméable à la vapeur posée derrière l isolant extérieur sert de WRB. La membrane de revêtement doit être perméable à la vapeur pour qu une certaine migration de vapeur puisse être effectuée vers l extérieur et, par conséquent, réduire au minimum le risque de condensation à l intérieur de l assemblage du mur. Il y a sur le marché plusieurs membranes autoadhésives ou individuelles ainsi que liquides pouvant être utilisées. Puisque COMFORTBOARD IS de ROXUL se pose à l extérieur de la membrane de revêtement, elle crée une surface de drainage supplémentaire qui empêche que l eau pénètre plus avant dans l assemblage. La barrière d étanchéité à l eau (WRB) peut aussi servir de membrane pare-air dans un système de membrane pare-air extérieure. La membrane de revêtement doit être détaillée de manière à empêcher l humidité liquide, ainsi que l infiltration et l exfiltration d air, de pénétrer de l extérieur, tout en permettant à la diffusion de vapeur de sécher de l intérieur vers l extérieur. La membrane de revêtement est collée/scellée et prise en sandwich entre le revêtement primaire et l isolant extérieur dans le présent assemblage. 11

14 Pare-vapeur Dans la plupart des assemblages de murs à isolation divisée, la feuille de polyéthylène intérieure constitue la couche première de contrôle de la vapeur. Cependant, et de plus en plus, le polyéthylène est remplacé dans certaines zones nord-américaines par d autres méthodes. Il est essentiel que vous vous renseigniez sur les exigences de votre code de bâtiment local en matière de pare-vapeur. Dans la plupart des régions canadiennes où le climat est froid (zones 4 à 7), le pare-vapeur doit être posé à l intérieur des couches d isolation afin de limiter le mouvement de la vapeur vers l extérieur dans l assemblage de murs. L ajout d isolant à l extérieur du revêtement primaire aide à conserver plus au chaud le revêtement primaire sensible à l humidité et l ossature ainsi qu à réduire le risque de condensation provenant de l humidité intérieure, en plus de déplacer le point de rosée à l extérieur de la cavité des montants. Dans les régions plus chaudes, le pare-vapeur est généralement posé à l extérieur de l isolant. Pare-air L assemblage de murs à isolation divisée peut accommoder plusieurs stratégies de pare-air. La méthode la plus simple et la plus robuste est d utiliser la membrane de revêtement perméable à la vapeur (collée à l aide d un ruban de jointement et scellée) comme pareair primaire, quoique d autres matériaux peuvent aussi être utilisés. La membrane de revêtement est posée en sandwich entre le revêtement primaire et l isolant extérieur et est donc supportée adéquatement et relativement protégée de perforations provenant de dommages imprévus. Il est important de maintenir la continuité du pare-air, comme l indiquent les dessins d exécution dans le présent guide. Isolation thermique Bien qu elle ne soit pas généralement considérée comme étant une barrière critique, l isolation thermique joue un rôle de contrôle important qu il est utile d identifier. En effet, les matériaux à faible conductivité utilisés comme barrière thermique dans un assemblage de murs contribuent à réduire au minimum les espaces thermiques et les ponts thermiques. Dans un assemblage de murs à isolation divisée, la barrière thermique primaire est constituée de l isolant rigide COMFORTBOARD IS de ROXUL à l extérieur et de l isolant COMFORTBATT de ROXUL dans les cavités des montants. D autres éléments importants à rupture thermique sont les supports de bardage, les cadres de fenêtres et les portes et fenêtres. 12

15 Dessins d exécution et autres considérations Les assemblages de mur à isolation divisée utilisant COMFORTBOARD IS de ROXUL nécessitent que l on modifie certaines pratiques de construction à ossature de bois standard aux interfaces clés et aux pénétrations. Les dessins d exécution concernant l évacuation de l eau de pluie sont importants si l on veut limiter la quantité d eau pénétrant au-delà du bardage extérieur. Les solins recouvrant les cavités et les extrémités et offrant une pente adéquate constituent la composante la plus efficace pour évacuer l eau aux joints et aux interfaces du bardage extérieur. Utiliser une ossature continue là où l isolant requiert un support robuste, à condition que ni la performance thermique de l assemblage de mur ni le drainage et la ventilation de la cavité interne n en soient affectés de façon importante. Si l on utilise un bardage plus lourd qui ne peut être supporté par des lattes, des blocs de cisaillement doivent être utilisés à espaces intermittents; de plus, l effet d un bardage plus lourd sur la performance thermique du mur doit être inclus dans les calculs thermiques d ensemble. Le contrôle des insectes doit être pris en compte à toutes les terminaisons du bardage et de l isolant pour empêcher la vermine de pénétrer derrière le bardage dans la cavité interne ventilée et dans l isolant de laine minérale. Les dessins d exécution présentés dans le présent guide sont conçus pour offrir à l industrie de la construction des instructions simples concernant un assemblage de mur à isolation divisée avec pare-air externe qui contrôle efficacement la circulation de vapeur, d humidité et d air. Les isolants COMFORTBATT et COMFORTBOARD de ROXUL sont les matériaux par excellence pour la construction efficace et efficiente de ce type d assemblage de murs. Solutions de rechange Le présent guide a pour but d offrir à l industrie des directives de bonne pratique pour la conception et la construction des assemblages de murs à isolation divisée pour le marché résidentiel dans toutes les régions climatiques. Il faut noter toutefois qu il existe des solutions de rechange aussi valables que celles présentées dans les dessins d exécution du présent guide. Par «solutions valables», on entend des dessins d exécution appelant une conception et une fabrication axées sur la continuité d un pare-air/humidité de manière efficace et durable. Au Canada, un grand nombre de codes de bâtiment exigent que les assemblages de mur soient dotés d un écran pare-pluie. Dans les régions où un écran pare-pluie n est pas nécessaire, on peut omettre les lattes pour les assemblages de mur pourvus d isolant rigide extérieur de 38 mm (1,5 po) de largeur ou moins. Les assemblages de mur dont l isolant extérieur est de plus de 38 mm (1,5 po) de largeur doivent être dotés de lattes afin d offrir un support efficace au bardage. Les lattes traitées sous pression ne sont exigées que dans les régions où la pluie est abondante, bien qu elles soient recommandées dans toutes les régions. Il importe de se renseigner auprès du code du bâtiment de chaque région. 13

16 Dessins d exécution d une maison unifamiliale La section qui suit présente la liste des dessins d exécution importants que l on trouve généralement dans une maison unifamiliale. Ces dessins d exécution offrent des dessins séquentiels à trois dimensions pour la construction détaillant l assemblage de l enveloppe du bâtiment à différents endroits du bâtiment. Une attention particulière est accordée à bien détailler le pare-air extérieur, la barrière d étanchéité à l eau et la surface d évacuation des eaux. L emplacement des dessins d exécution est illustré sous forme graphique ci-dessous. Les dessins d exécution sont numérotés et correspondent au système de numérotation présenté sur l illustration de la maison unifamiliale ci-dessous; cette illustration peut donc servir de référence. De plus, le présent guide présente une liste des dessins d exécution permettant de les localiser facilement. 22. Toit en pente (cathédrale) à l intersection d un mur en élévation 24. Toit en pente à l intersection d un d un mur en élévation 21. Porte pivotante 16. Marquise extérieure 17. Intersection d un toit en pente (cathédrale) 18. Intersection d un toit en pente (entretoit) 14. Appareil d éclairage extérieur 19. Fenêtre montée sur bride 20. Fenêtre non montée sur bride 15. Pénétration de la rampe 9. Balcon soutenu 10. Balcon en porte-à-faux 4. Angle saillant 23. Toit en pente (entretoit) à l intersection du mur en élévation A. Mur simple (bardage léger) 11. Conduit d évacuation B. Bardage lourd 8. Plancher en porte-à-faux 6. Mur de garde 13. Prise électrique extérieure 5. Angle rentrant 12. Robinet d arrosage C. Bardage autoportant 7. Solive de rive 3. Mur de fondation à l intersection d un mur en élévation (sous-sol) 1. Dalle sur terre-plein à l intersection d un mur en élévation 2. Mur de fondation à l intersection de la semelle (sous-sol) 14

17 Dessins d exécution séquentiels Les dessins d exécution illustrés dans le présent guide sont présentés dans le tableau ci-dessous. Ces dessins d exécution offrent des dessins séquentiels à trois dimensions pour la construction détaillant les différents éléments et interfaces. Une attention particulière est accordée à l installation de l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL et aux dessins d exécution du pare-air extérieur, de la barrière d étanchéité à l eau et de la surface d évacuation des eaux. Construction du mur type Dessin A Bardage léger (bardage à clin)...16 Dessin B Bardage lourd (stuc)...18 Dessin C Bardage autoportant (brique)...20 Dessins d intersections et de composants Dessin 1 Dalle sur terre-plein à l intersection d un mur en élévation...22 Dessin 2 Mur de fondation à l intersection de la semelle (sous-sol)...24 Dessin 3 Mur de fondation à l intersection d un mur en élévation...26 Dessin 4 Mur en élévation à l intersection de l angle extérieur...28 Dessin 5 Mur en élévation à l intersection de l angle rentrant...30 Dessin 6 Mur de garde en élévation...32 Dessin 7 Mur en élévation à l intersection de la solive de rive...35 Dessin 8 Mur en élévation à l intersection d un plancher en porte-à-faux...37 Dessin 9 Mur en élévation à l intersection d un balcon soutenu...40 Dessin 10 Mur en élévation à l intersection d un balcon en porte-à faux...43 Dessin 11 Conduit d évacuation...46 Dessin 12 Robinet d arrosage...49 Dessin 13 Prise électrique extérieure...52 Dessin 14 Appareil d éclairage extérieur...54 Dessin 15 Pénétration de la rampe...56 Dessin 16 Marquise extérieure...58 Dessin 17 Toit en pente (cathédrale) à l intersection d un mur en élévation...61 Dessin 18 Toit en pente (entretoit) à l intersection d un mur en élévation...64 Dessin 19 Fenêtre montée sur bride...67 Dessin 20 Fenêtre non montée sur bride...71 Dessin 21 Porte pivotante...75 Dessin 22 Mur en élévation à l intersection d un toit en pente (cathédrale)...79 Dessin 23 Mur en élévation à l intersection d un toit en pente (entretoit)...82 Dessin 24 Toit en pente à l intersection d un mur en élévation

18 BARDAGE LÉGER (BARDAGE À CLIN) MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Bardage léger (bardage à clin) à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type de 2x6 avec l isolant COMFORTBATT de ROXUL posé dans la cavité des montants Poser le revêtement primaire. 3. Poser la membrane de revêtement. 16

19 BARDAGE LÉGER (BARDAGE À CLIN) MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL en le fixant avec des lattes. 5. Poser le bardage (bardage à clin). 17

20 BARDAGE LOURD (STUC) MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Bardage lourd (stuc) à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type de 2x6 avec l isolant COMFORTBATT de ROXUL posé dans la cavité des montants Poser le revêtement primaire. 3. Poser la membrane de revêtement. 18

21 Poser les supports de lattes à rupture thermique. 5. Poser l isolant CAVITYROCK MD/DD en le fixant avec des lattes Poser la planche d appui. 7. Poser le treillis de support métallique Poser le fini en stuc. 19

22 BARDAGE AUTOPORTANT (BRIQUE) MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Bardage autoportant (brique) à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type de 2x6 avec l isolant COMFORTBATT de ROXUL posé dans la cavité des montants Poser le revêtement primaire. 3. Poser la membrane de revêtement. 20

23 BARDAGE AUTOPORTANT (BRIQUE) MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL en le fixant avec des lattes. Poser des agrafes à brique aux endroits où de la résistance à la poussée latérale est nécessaire. 5. Poser la brique. 21

24 DALLE SUR TERRE-PLEIN À L INTERSECTION D UN MUR EN ÉLÉVATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Dalle sur terre-plein à l intersection d un mur en élévation à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type au point d installation du revêtement primaire. 2. Poser la membrane d étanchéité. S assurer qu elle chevauche d au moins 50,8 mm (2 po) sur le revêtement primaire Poser le solin métallique préfini et sceller le bord d attaque de la membrane d étanchéité sousjacente avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 4. Poser la membrane de revêtement et étancher le bord d attaque à l aide de ruban de jointement afin de compléter la continuité du système pare-air. Prévoir une ligne de vision de 19 mm (¾ po) à l arrière du solin. 22

25 DALLE SUR TERRE-PLEIN À L INTERSECTION D UN MUR EN ÉLÉVATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser le panneau isolant rigide ROXUL sur l étanchéisation de la fondation en l ajustant serré sous le solin. Faire adhérer l isolant au mur de fondation par points de fixation afin d éviter de perforer la membrane d étanchéité. 6. Poser le panneau de protection de béton par-dessus l isolant au-dessous du sol Installer le tuyau perforé et la toile filtrante à la base de la semelle. Recouvrir de granulat de drainage. 8. Remblayer contre le mur de fondation. S assurer que la hauteur du sol est à au moins 200 mm (8 po) au-dessous du sommet du mur de fondation et qu il est incliné dans le sens opposé du bâtiment Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL en utilisant des lattes pour le maintenir en place. Fixer les lattes au mur et poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes. 10. Poser le bardage. 23

26 MUR DE FONDATION À L INTERSECTION DE LA SEMELLE (SOUS-SOL) MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur de fondation à l intersection de la semelle (sous-sol) à visionner dès maintenant sur roxul.com Intersection du mur de fondation de béton à la semelle. 2. Poser la membrane d étanchéité au-dessous du sol. S assurer que la membrane enveloppe la semelle et se termine à la verticale Installer le tuyau perforé et la toile filtrante à la base de la semelle. Recouvrir de granulat de drainage. 4. Poser le panneau isolant rigide ROXUL contre le mur de fondation. Faire adhérer l isolant au mur de fondation par points de fixation afin d éviter de perforer la membrane d étanchéité. 24

27 MUR DE FONDATION À L INTERSECTION DE LA SEMELLE (SOUS-SOL) MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser le panneau isolant rigide ROXUL au niveau du sol. S assurer que l isolant est bien abouté au mur de fondation. 6. Poser du polyéthylène sur l isolant et sceller le bord d attaque au mur de fondation avec du mastic d isolation acoustique afin d assurer la continuité du système pareair. Sceller les chevauchements du polyéthylène à l aide de mastic d isolation acoustique et le bord d attaque à l aide de ruban de jointement Poser une bande de panneau isolant rigide ROXUL à la hauteur de la dalle le long de la base du mur de fondation. L isolant absorbe le mouvement différentiel entre la dalle et la fondation tout en servant de barrière thermique. 8. Poser le renforcement et couler le béton de la dalle sur terre-plein. 25

28 MUR DE FONDATION À L INTERSECTION D UN MUR EN ÉLÉVATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur de fondation à l intersection d un mur en élévation à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type au point d installation du revêtement primaire. 2. Poser la membrane d étanchéité au-dessous du sol. S assurer qu elle chevauche d au moins 50,8 mm (2 po) sur le revêtement primaire Poser le solin métallique préfini et sceller le bord d attaque de la membrane d étanchéité sousjacente avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 4. Poser la membrane de revêtement et sceller le bord d attaque avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. Prévoir une ligne de vision de 19 mm (¾ po) à l arrière du solin. 26

29 MUR DE FONDATION À L INTERSECTION D UN MUR EN ÉLÉVATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser le panneau isolant rigide ROXUL sur l étanchéisation de la fondation en l ajustant serré sous le solin. Faire adhérer l isolant au mur de fondation par points de fixation afin d éviter de perforer la membrane d étanchéité. 6. Poser le panneau de protection de béton par-dessus l isolant. Remblayer autour du mur de fondation Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL en utilisant des lattes pour le maintenir en place. Le fixer à l aide des attaches recommandées. Poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes. 8. Poser le bardage. 27

30 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION DE L ANGLE EXTÉRIEUR MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur en élévation à l intersection de l angle extérieur à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type au point d installation du revêtement primaire. 2. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL. Utiliser des lattes pour soutenir l isolant et fixer en place avec les attaches recommandées. Poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes Poser les lattes de manière à ce qu elles soutiennent les planches cornières et le bardage. Poser les planches cornières. 4. Les planches cornières doivent être clouées l une à l autre ainsi qu aux lattes pour former le coin. 28

31 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION DE L ANGLE EXTÉRIEUR MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL 5 5. Poser le bardage. 29

32 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION DE L ANGLE RENTRANT MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur en élévation à l intersection de l angle rentrant à visionner dès maintenant sur roxul.com Après avoir installé la membrane de revêtement, poser du ruban de jointement sur chaque côté du coin afin de le renforcer. 2. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL. Utiliser des lattes pour soutenir l isolant et fixer en place avec les attaches recommandées. Poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes Préparer les planches cornières en les clouant l une à l autre avant de les poser. 4. Poser les planches cornières. 30

33 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION DE L ANGLE RENTRANT MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL 5 5. Poser le bardage. 31

34 MUR DE GARDE EN ÉLÉVATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur de garde en élévation à visionner dès maintenant sur roxul.com 1 face arrière 2 1. Poser le premier montant du mur de garde. L asseoir dans du scellant puis appliquer du scellant sur chaque côté court afin de sceller le contreplaqué sur le mur de garde. 2. Bâtir le mur de garde ventilé et le glisser en place par-dessus le premier montant Poser la membrane d étanchéité sur le platelage en la faisant remonter d au moins 200 mm (8 po) le long des murs adjacents Poser la membrane de revêtement sur le mur audessus du niveau du sol. Sceller les bords d attaque de la membrane de platelage avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 32

35 MUR DE GARDE EN ÉLÉVATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser une membrane autoadhésive non bitumineuse sur le coin. Veiller à ce que le solin adhère au contreplaqué sur le mur de garde et à la membrane de revêtement adjacente afin d assurer la continuité du système pare-air. 6. Poser la membrane de revêtement sur le mur de garde. Faire une encoche au coin de la membrane de revêtement de manière à exposer une bande de 50 mm (2 po) du solin d angle autoadhésif. Cette étape est nécessaire afin de conserver la continuité du système pare-air dans les étapes qui suivent Sceller le bord d attaque de la membrane de revêtement avec du ruban de jointement. Ne pas sceller le bas de la membrane, car le rôle de celle-ci est de faire partie du système pare-humidité et non du système pare-air. 8. Poser la membrane autoadhésive sur le mur de garde en la prolongeant sur le mur adjacent en élévation (au moins 100 mm (4 po) vers le haut du mur et au moins 50 mm (2 po) sur les côtés) Poser des goussets taillés à même la membrane autoadhésive dans les coins du mur de garde à l intersection du mur en élévation. 10. Poser un solin d épaulement taillé à même la membrane autoadhésive afin d assurer la continuité du système pare-air. Prolonger le solin de 50 mm (2 po) sur le mur de garde et de 50 mm (2 po) vers le bas de la face du mur en élévation. 33

36 MUR DE GARDE EN ÉLÉVATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser la membrane de revêtement sur le mur en élévation. Entailler autour du mur de garde. S assurer que la membrane chevauche toutes les autres membranes. 12. Sceller le bord d attaque de la membrane de revêtement avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL en utilisant des lattes pour le maintenir en place. Poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes. 14. Poser un solin métallique préfini dans le haut du mur de garde. Fixer le solin des lattes Poser le bardage. Laisser un espace autour du solin pour le scellant. 16. Poser un cordon de retenue et appliquer du scellant dans l espace entre le solin et le bardage. 34

37 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION DE LA SOLIVE DE RIVE MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur en élévation à l intersection de la solive de rive à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type au point d installation du revêtement primaire. 2. Poser la membrane de revêtement et le solin Sceller le bord d attaque du solin avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 4. Poser la couche supérieure de la membrane de revêtement. Faire chevaucher la membrane sur le solin. 35

38 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION DE LA SOLIVE DE RIVE MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Sceller le bord d attaque du solin avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. Prévoir une ligne de vision de 19 mm (¾ po) à l arrière du solin. 6. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL. Utiliser des lattes pour soutenir l isolant et fixer en place avec les attaches recommandées. Poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes Poser le bardage. 8. Poser l isolant rigide à l intérieur de la solive de rive. Les isolants COMFORTBOARD IS et COMFORTBATT de ROXUL peuvent être utilisés afin de répondre aux exigences en matière de barrière thermique pour les mousses plastiques Appliquer de la mousse isolante sur le pourtour de la baie de solive pour sceller la sablière, les solives et le plancher brut à l isolant rigide, assurant ainsi l étanchéité à l air et la continuité de la barrière thermique. 36

39 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN PLANCHER EN PORTE-À-FAUX MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur en élévation à l intersection d un plancher en porte-à-faux à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type au point d installation du revêtement primaire. 2. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL dans les cavités des solives du plancher en porte-àfaux. S assurer de prolonger l isolant sur l intérieur de l assemblage du mur afin d assurer la continuité de la barrière thermique Poser la membrane de revêtement. La découper de manière à ce qu elle remonte de 200 mm (8 po) le long du mur près du plancher en porte-à-faux. 4. Poser la membrane de revêtement le long des solives du plancher en porte-à-faux. Sceller tous les bords d attaque avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. Plier les coins vers le haut et sceller le pli avec du ruban de jointement. 37

40 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN PLANCHER EN PORTE-À-FAUX MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser les goussets construits à partir du ruban de jointement de manière à recouvrir les piqûres aux angles rentrants. 6. Poser le solin métallique préfini autour de la base de la section en porte-à-faux Sceller le bord d attaque à l arrière du solin avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 8. Faire chevaucher la membrane de revêtement par-dessus le solin Sceller le bord d attaque de la membrane de revêtement avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 10. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL en utilisant des lattes pour le maintenir en place. Poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes. En option : poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL et les lattes sur la sous-face du plancher en porte-à-faux. 38

41 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN PLANCHER EN PORTE-À-FAUX MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser le bardage et le soffite microperforé. 39

42 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN BALCON SOUTENU MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur en élévation à l intersection d un balcon soutenu à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type au point d intersection d un balcon soutenu par étrier à solive et d un mur en élévation. 2. Appliquer un cordon de scellant le long du revêtement primaire directement au-dessous des solives du balcon afin d assurer la continuité du système pare-air Poser la membrane de revêtement et appliquer une pression afin d assurer l adhérence du cordon de scellant acoustique. 4. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL et les lattes, puis un pare-insectes, en laissant un espace de 19 mm (¾ po) afin d assurer la continuité du système pare-air à travers le revêtement primaire jusqu à l intersection de la solive de rive. Il est recommandé d utiliser une planche d espacement temporaire de 1x4 pour faire place à l isolant. 40

43 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN BALCON SOUTENU MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Retirer la planche d espacement et pulvériser de la mousse à alvéoles fermées de 2 lb, ou appliquer du scellant sur tous les joints de cavité des solives afin d assurer la continuité du système pare-air. 6. Poser une membrane d étanchéité en PVC sur le balcon et la faisant monter de 200 mm (8 po) le long du mur adjacent Poser la membrane de revêtement et sceller le bord d attaque à la membrane en PVC du balcon avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 8. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL et les lattes à l extérieur du mur. Poser un pareinsectes dans le haut et le bas des lattes Poser le bardage. 10. Poser l isolant COMFORTBATT de ROXUL à l intérieur de la cavité des montants. 41

44 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN BALCON SOUTENU MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser un isolant rigide de 76 mm (3 po) dans la cavité des solives. Les isolants COMFORTBOARD IS et COMFORTBATT de ROXUL peuvent être utilisés afin d être conforme aux exigences en matière de barrière thermique pour les mousses plastiques. 12. Pulvériser de la mousse à alvéoles fermées de 2 lb, ou appliquer du scellant sur le pourtour de l isolant rigide afin d assurer l étanchéité à l air et la continuité de la barrière thermique Poser le bardage et les panneaux de soffite microperforé sous le balcon. 42

45 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN BALCON EN PORTE-À-FAUX MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Mur en élévation à l intersection d un balcon en porte-à-faux à visionner dès maintenant sur roxul.com Charpente en bois type au point d intersection d un balcon soutenu par étrier à solive et d un mur en élévation. 2. Appliquer un cordon de scellant le long du revêtement primaire directement en dessous des solives du balcon afin d assurer la continuité du système pare-air Poser la membrane de revêtement et appliquer une pression afin d assurer l adhérence du cordon de scellant. 4. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL et les lattes, puis un pare-insectes, en laissant un espace de 19 mm (¾ po) entre l isolant et le haut du mur. Il est recommandé d utiliser une planche d espacement temporaire de 1x4 pour faire de la place à l isolant. 43

46 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN BALCON EN PORTE-À-FAUX MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Retirer la planche d espacement et pulvériser de la mousse à alvéoles fermées de 2 lb, ou appliquer du scellant sur tous les joints de cavité des solives afin d assurer la continuité du système pare-air. 6. Poser une membrane d étanchéité en PVC sur le balcon en la faisant monter de 200 mm (8 po) le long du mur adjacent Poser la membrane de revêtement et sceller le bord d attaque à la membrane en PVC du balcon avec du ruban de jointement afin d assurer la continuité du système pare-air. 8. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL et les lattes à l extérieur du mur. Poser un pareinsectes dans le haut et le bas des lattes Poser le bardage. 10. Poser l isolant COMFORTBATT de ROXUL à l intérieur de la cavité des montants. 44

47 MUR EN ÉLÉVATION À L INTERSECTION D UN BALCON EN PORTE-À-FAUX MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Poser un isolant rigide dans la cavité des solives. Les isolants COMFORTBOARD IS et COMFORTBATT de ROXUL peuvent être utilisés afin d être conforme aux exigences en matière de barrière thermique pour les mousses plastiques. 12. Pulvériser de la mousse à alvéoles fermées de 2 lb, ou appliquer du scellant sur le pourtour de l isolant rigide afin d assurer l étanchéité à l air et la continuité de la barrière thermique Poser le bardage et les panneaux de soffite microperforé sous le balcon. 45

48 CONDUIT D ÉVACUATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Conduit d évacuation à visionner dès maintenant sur roxul.com Installer le conduit d évacuation dans une pénétration de dimension appropriée pratiquée dans le revêtement primaire et la membrane de revêtement. S il est nécessaire de fixer le conduit en place, poser un support sur la face intérieure du mur. 2. Poser une pièce de membrane autoadhésive en forme de fer à cheval en dessous du conduit d évacuation Poser une pièce de membrane autoadhésive en forme de fer à cheval au-dessus du conduit d évacuation. Découper le haut de la membrane en biseau afin de faciliter le drainage de l eau. 4. Sceller le bord d attaque de la membrane renforcée d aluminium avec du mastic ou un autre scellant compatible. 46

49 CONDUIT D ÉVACUATION MEMBRANE PARE-AIR EXTÉRIEURE COMFORTBOARD IS DE ROXUL Appliquer du scellant entre le conduit d évacuation et la membrane autoadhésive afin d assurer la continuité du système pare-air. 6. Poser l isolant COMFORTBOARD IS de ROXUL et les lattes. Poser un pare-insectes dans le haut et le bas des lattes. Poser des lattes autour de la pénétration afin de servir de support à la bride d adaptateur Poser la bride d adaptateur en la fixant au support des lattes. 8. Poser le cordon de retenue et appliquer le scellant entre le conduit et la bride d adaptateur afin d éviter toute fuite d air dans la cavité interne Appliquer du scellant sur la face intérieure de la hotte de ventilation et la faire adhérer à la bride d adaptateur. 10. Poser du solin métallique préfini en-dessous de la hotte de ventilation. 47

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

Revêtement des murs extérieurs

Revêtement des murs extérieurs Canada R É S I D E N T I E L Revêtement des murs extérieurs Édition nouvelle construction Le mur performant et ses avantages procurés par l isolant CLADMATE Le concept de «mur performant» procure aux maisons

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE TABLE DES MATIÈRES Ce guide d installation présente, de façon détaillée, toute la marche à suivre pour réaliser vous-même vos projets. Nous vous invitons

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique De 2005 à 2010, a participé à un consortium de recherche formé d intervenants de l industrie de la mousse de polyuréthane pulvérisée (MPP) et de l Institut de recherche en construction du Conseil national

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

Enfin un mur Éco Écologique Économique

Enfin un mur Éco Écologique Économique En instance de brevet Enfin un mur Éco Écologique Économique Le mur HighTech 2 fabriqué par Ultratec apporte une amélioration considérable aux standards actuels de fabrication de l industrie. Excédant

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS DÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LES MURS PAR

Plus en détail

Poseuse de systèmes intérieurs

Poseuse de systèmes intérieurs Poseuse de systèmes intérieurs Le plan de formation des apprentissages (poseuse de systèmes intérieurs) Les tâches du métier de poseuse de systèmes intérieurs Tâche 1 : Tâche 2 : Tâche 3 : Tâche 4 :

Plus en détail

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile Muret Laurentien MC Classique et Versatile Le muret Laurentien par son look classique s agence à toutes nos gammes de pavé. Qualités et caractéristiques Intégration particulièrement harmonieuse du muret

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Recouvrement de façade non ventilé Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Ces instructions d application sont spécialement destinées à l application des panneaux

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Nettoyage de plancher 2 Cuisine 1,5 Appareil de cuisson au gaz 1

Nettoyage de plancher 2 Cuisine 1,5 Appareil de cuisson au gaz 1 Conseils techniques D hier à aujourd hui L évolution du problème des moisissures dans l habitation malgré l évolution des connaissances et des techniques de construction depuis quelques décennies, les

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations.

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Aménagement des sous-sols Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. BUANDERIE REC CH.C. juin 2009 2table des matières

Plus en détail

Drainage de maches anti-remontée à l humidité. Pour la pose de carreaux en céramique et de pierres naturelles/dalles sur des escaliers extérieurs.

Drainage de maches anti-remontée à l humidité. Pour la pose de carreaux en céramique et de pierres naturelles/dalles sur des escaliers extérieurs. Drainage de maches anti-remontée à l humidité Pour la pose de carreaux en céramique et de pierres naturelles/dalles sur des escaliers extérieurs. Goutte par goutte, le désastre prend forme. Comme ils ne

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT www.rehau.com Construction Automobile Industrie DÉCOUVREZ LE CONFORT Votre maison est un refuge où vous pouvez relaxer, bâtir des souvenirs

Plus en détail

A unique sol ution for yo ur i

A unique sol ution for yo ur i TM > Catalogue de produits L unique solution pour vos besoins en isolation A unique sol ution for yo ur i Des produits isolants pour l ensemble de la construction SECTION 07 01 > STYRO RAIL TM LA COMPAGNIE

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

L HUMIDITÉ DANS LES BÂTIMENTS

L HUMIDITÉ DANS LES BÂTIMENTS INFORMATIONS TECHNIQUES T 22 Mutuelle des Architectes Français assurances SEPTEMBRE 2011 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE T 22 DE NOVEMBRE 1996 L HUMIDITÉ DANS LES BÂTIMENTS Fiche élaborée par Clément Carpentier,

Plus en détail

MEL-ROL md BASSE TEMP Membrane imperméabilise autocollante en rouleaux

MEL-ROL md BASSE TEMP Membrane imperméabilise autocollante en rouleaux MEL-ROL md BASSE TEMP Membrane imperméabilise autocollante en rouleaux FICHE TECHNIQUE 7100-503 DESCRIPTION MEL-ROL BASSE TEMP est une membrane imperméabilisante flexible en rouleau idéale pour les applications

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665 CertainTeed SHAFTLINER Pour For Acloisons rea Separation de séparation Firewalls pare-feu SHAFTLINER Depuis 1665 Panneaux SHAFTLINER pour c Les panneaux GlasRoc Shaftliner sont des produits spécialement

Plus en détail

MAISONS MODULAIRES ESPAGNOLES Qualité Européenne

MAISONS MODULAIRES ESPAGNOLES Qualité Européenne MAISONS MODULAIRES ESPAGNOLES Qualité Européenne Les MAISONS PRÉFABRIQUÉES ADOSABLES sont basées sur une structure résistante qui intègre un forgé métallique à double pente et des piliers; fermeture à

Plus en détail

Applications de l isolation en polyuréthanne La solution d aujourd hui aux besoins de demain

Applications de l isolation en polyuréthanne La solution d aujourd hui aux besoins de demain Applications de l isolation en polyuréthanne La solution d aujourd hui aux besoins de demain Applications de l isolation en polyuréthanne La solution actuelle aux besoins de demain De quoi s agit-il?

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

TOITURE À MEMBRANE PROTÉGÉE L AVANTAGE FOAMULAR 350 ISOLANT DE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ RIGIDE HAUTE DENSITÉ

TOITURE À MEMBRANE PROTÉGÉE L AVANTAGE FOAMULAR 350 ISOLANT DE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ RIGIDE HAUTE DENSITÉ TOITURE À MEMBRANE PROTÉGÉE L AVANTAGE FOAMULAR 350 ISOLANT DE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ RIGIDE HAUTE DENSITÉ PROTÉGÉEFOAM CONSTRUCTION D UNE RÉDUCTION DES COÛTS À LONG TERME. FACILITÉ D INSTALLATION. SOUPLESSE

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE Evolution et phases de la réalisation d une habitation en ossature bois et en écoconstruction. Qu est-ce qu une maison passive?

Plus en détail

GLOSSAIRE DU BÉTON ARMÉ

GLOSSAIRE DU BÉTON ARMÉ GLOSSAIRE DU BÉTON ARMÉ Accessoires Articles, à l'exception des barres d'armature; par exemple, les supports de barre. Adhérence Force de liaison entre l'acier d'armature et le béton. Armature en cisaillement

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Vfoyers centraux chauffent

Vfoyers centraux chauffent Fiche technique - Série 9000 LES FOYERS isibles depuis tous les coins de la maison, nos Vfoyers centraux chauffent jusqu'à 1500 pi. car. sans besoin de ventilateurs électriques. Ils dégagent une douce

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Un leader dans la BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE

Un leader dans la BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE Un leader dans la technologie auto-adhésive! POLYVAP SA BARRIÈRE PARE VAPEUR BI-ADHÉSIVE feuille d aluminium POLYVAP SA est une membrane bitumineuse préfabriquée et bi-adhésive d excellente qualité. Elle

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido. Principe de fonctionnement de la façade active Lucido K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.doc 0. Préambule Le présent document est élaboré dans le but

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SITUÉE AU L Assomption, QC REQUÉRANT M. Youssef Alaoui Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel. 514-999-1630 info@inspectionmontreal.ca

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie Guide d installation d un escalier pour bricoleurs L escalier représente souvent

Plus en détail

Membranes et revêtements blancs réfléchissants

Membranes et revêtements blancs réfléchissants Membranes et revêtements blancs réfléchissants www.polyglass.com KOOL ROOF SOLUTIONS Membranes et revêtements blancs réfléchissants TABLE DES MATIÈRES Table des matières 3 Introduction 4 Technologie CURE

Plus en détail

INSCRIPTION, CLASSEMENT ET EMBALLAGE. Communication de l expert de l Afrique du Sud

INSCRIPTION, CLASSEMENT ET EMBALLAGE. Communication de l expert de l Afrique du Sud NATIONS UNIES ST Secrétariat Distr. GÉNÉRALE ST/SG/AC.10/C.3/2005/47 13 septembre 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ D EXPERTS DU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES ET DU SYSTÈME GÉNÉRAL HARMONISÉ

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

RENOLIT ALKORPLAN. Instructions de Pose

RENOLIT ALKORPLAN. Instructions de Pose RENOLIT ALKORPLAN Instructions de Pose Index Introduction... 3 Préparation du Chantier... 4 Chantier... 5 Membranes et accessoires... 6 Outils requis pour l installation de la membrane... 8 Équipements

Plus en détail

murs de soutènement et dalles patio

murs de soutènement et dalles patio murs de soutènement et dalles patio solide et esthétique Que ce soit pour votre jardin, votre entrée ou pour un projet de plus grande ampleur, choisir un design Pisa est l assurance d une solution gagnante

Plus en détail

Offre industrielle de maisons bois en kit. Fabricant structure bois

Offre industrielle de maisons bois en kit. Fabricant structure bois Offre industrielle de maisons bois en kit Fabricant structure bois Fabricant structure bois > Offre industrielle de maisons bois en kit RUSTICASA propose des composants industriels qui s adaptent à tous

Plus en détail

La Réserve de Remplacement

La Réserve de Remplacement La Réserve de Remplacement Guide d utilisation mai 2006 Services familiaux et communautaires Habitation et soutien du revenu Province du Nouveau Brunswick La réserve de remplacement GUIDE D UTILISATION

Plus en détail

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP Conception aux états limites LSL et LVL SolidStart LP Guide Technique Pour la Charpente de Mur 1730F b -1.35E, 2360F b -1.55E and 2500F b -1.75E LSL 2250F b -1.5E and 2900F b -2.0E LVL Veuillez vérifier

Plus en détail

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010 Repentigny, le 31 août 2010 Monsieur François Dussault, propriétaire 76 rue Vinet Repentigny, Qc. J6A 1K9 Objet : Infiltration dans la salle de bains au 76 Vinet Monsieur Dussault, C est avec plaisir que

Plus en détail

B Â T I M E N T S D A C I E R

B Â T I M E N T S D A C I E R BÂTIMENTS D ACIER EXPERTISE ET SOLUTIONS Chef de file dans la conception, la fabrication et l installation de bâtiments d acier, HONCO possède un savoir-faire qui résulte d une expertise cumulée depuis

Plus en détail

Ignes directrices concernant la réalisation de systèmes efficaces d ÉtanchéitÉ à l air

Ignes directrices concernant la réalisation de systèmes efficaces d ÉtanchéitÉ à l air L Ignes directrices concernant la réalisation de systèmes efficaces d ÉtanchéitÉ à l air Par Kevin D. Knight, Bryan J. Boyle RÉSUMÉ Les fuites d air par l enveloppe du bâtiment ont trois principales conséquences

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur Aide à la mise en œuvre Isolation des murs par l extérieur Protecteur Sain Ecologique 3 lettres synonymes de bien-être Telle pourrait être la définition du sigle PSE, mais ses atouts sont loin de se limiter

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉRÉCEPTION

RAPPORT D'INSPECTION PRÉRÉCEPTION RAPPORT D'INSPECTION PRÉRÉCEPTION PROPRIÉTÉ SITUÉE AU La Plaine (Terrebonne) (QC) REQUÉRANTS Mme. ALAOUI Youssef Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel. 514-999-1630 info@inspectionmontreal.ca

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles Les principales pièces des charpentes traditionnelles La charpente (fig. 5.1 et 5.2) : ensemble de pièces en bois qui portent la couverture. Les charpentes présentent diverses formes et différentes pentes

Plus en détail

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ Axiom Profilé est un système de garniture de périmètre sur mesure conçu pour les systèmes de suspension de panneaux acoustiques ou de mur sec d'armstrong. En tant

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SITUÉE AU Montréal REQUÉRANTE Mme. Alaoui Youssef Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel. 514-999-1630 info@inspectionmontreal.ca www.inspectionmontreal.ca

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 6. 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 6. et 0.

Plus en détail

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002 L e point en recherche Juillet 2002 Série technique 02-102 Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Dans le cadre d une charrette sur la conception

Plus en détail

Les bonnes pratiques de l isolation. Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés

Les bonnes pratiques de l isolation. Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés Les bonnes pratiques de l isolation Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés Une bonne Une bonne isolation La recherche de la performance énergétique du niveau de la basse consommation

Plus en détail

COLLECTION GUIDES PRATIQUES

COLLECTION GUIDES PRATIQUES ICTB COLLECTION GUIDES PRTIQUES vant-propos La collection Guides pratiques est destinée aux rédacteurs de devis spécialisés dans les matériaux de construction en tôle d acier. Le présent numéro traite

Plus en détail

Logiciel pavages drainants mode d emploi

Logiciel pavages drainants mode d emploi Logiciel pavages drainants mode d emploi FEBESTRAL a développé, en collaboration avec le Centre de Recherches Routières (CRR), un logiciel de calcul pour pavages drainants. Ce programme vous guide lors

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2950-2954, rue Duhaime Le Plateau Mont-Royal (Montréal), QC Préparé pour : M. Jacques Normand Date de l inspection : jeudi 22 novembre, 2012 Inspecté

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2015 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

Guide d Installation pour Plomberie de Piscine Hors Terre

Guide d Installation pour Plomberie de Piscine Hors Terre Guide d Installation pour Plomberie de Piscine Hors Terre Table des Matières Page 1... Pièces et Outils Requissent Page 2... Instruction de Remplissage Page 3... Installation de l Écumoire Page 4... Installation

Plus en détail