RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT"

Transcription

1 RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SITUÉE AU L Assomption, QC REQUÉRANT M. Youssef Alaoui Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel Laval, le 13 mai 2012

2 2 Rapport d inspection préachat Table des matières SOMMAIRE... 3 AVIS AU LECTEUR... 4 STRUCTURE... 6 EXTÉRIEUR... 8 TOITURE PLOMBERIE ÉLECTRICITÉ CHAUFFAGE INTÉRIEUR ISOLATION ET VENTILATION SÉCURITÉ DES PERSONNES CERTIFICAT... 28

3 3 Rapport d inspection préachat SOMMAIRE INFORMATIONS GÉNÉRALES Date de l inspection : samedi 12/05/12 de 9h à 12h (Durée : 3h) Conditions météo : 15 o C, temps ensoleillé, 52% HR, vent : 10 km/heure Intervenants présents : (Acheteur) / M. Youssef Alaoui (inspecteur) / Adresse : L Assomption, QC DESCRIPTION SOMMAIRE DE LA PROPRIÉTÉ Type de bâtiment: Maison à étages isolée de construction 2007 à toit incliné. La toiture est en bardeaux d asphalte. La fondation est en béton coulé. Le sous-sol n est pas fini. Le revêtement extérieur est en maçonnerie sur la façade avant et en clin de vinyle sur le reste du bâtiment. Ce dernier n a pas de garage intérieur. Il dispose par contre d un stationnement extérieur asphalté pour six voitures. Des détails additionnels sont fournis en annexe dans les fiches descriptives (MLS) Façade : Sud ouest Secteur : Urbain Services : Municipaux CONDITION GÉNÉRALE DE LA PROPRIÉTÉ (résumé) Nous avons observé plusieurs déficiences mineures sur cette propriété. Les détails de ces constatations sont mentionnés dans ce rapport. Il est important de corriger ces problèmes mineurs. Certains peuvent affecter grandement l intégrité du bâtiment s ils ne sont pas corrigés rapidement. Nous avons constaté aussi que la finition intérieure est de mauvaise qualité par endroits surtout au niveau des planchers en bois et des contours intérieurs des fenêtres. Si vous voulez corriger ce problème qui est plus d ordre esthétique, il faut faire une estimation liée à ces travaux qui peuvent être couteux. Dans l ensemble, la qualité de construction du bâtiment est moyenne. Cependant, il n y a pas de problèmes majeurs qui puissent dévaluer considérablement sa valeur. Par contre les problèmes de finition intérieure peuvent dévaluer légèrement sa valeur.

4 4 Rapport d inspection préachat AVIS AU LECTEUR Notre mandat consistait à fournir notre opinion sur l état général du bâtiment par une inspection visuelle servant à identifier les déficiences majeures visibles et accessibles au moment de l inspection. Cette inspection est faite selon la norme de pratique de l AIBQ. Vous trouverez ci-joint le rapport de cette inspection. Le but d une inspection est d aider à évaluer la condition générale d un bâtiment. Le rapport est basé sur l observation de la condition visible et apparente du bâtiment et de ses composantes visitées au moment de l inspection. Les résultats de cette inspection ne doivent pas être utilisés pour commenter les défauts cachés ou non apparents qui peuvent exister et aucune garantie n est exprimée ou supposée. S entend de défauts cachés ou non apparents tout défaut qu un examen visuel non approfondi des principales composantes d un immeuble sans déplacement de meubles, d objets ou tout autre obstacle ne permet pas de détecter ou de soupçonner. Également tout défaut découvert à la suite d'un dégât ultérieur à l inspection ou suite au déplacement, à l enlèvement de meubles, d objets, de neige ou tout autre obstacle est aussi un défaut non apparent. Certains indices ne révèlent pas toujours l'étendue et la gravité des lacunes ou des déficiences non visibles. Ce rapport n offre pas une assurance ni une garantie. La garantie reste la responsabilité du vendeur. Il est rédigé exclusivement à votre intention. L information contenue dans ce rapport d inspection demeure confidentielle et à l usage exclusif du client. Le rapport n est pas transférable à des tierces parties. Le rapport d'inspection n'a pas pour objectif d être une référence à la renégociation du prix du bâtiment. Par conséquent, son objectif n est pas de déterminer sa valeur marchande et n oblige pas le propriétaire de procéder aux correctifs des déficiences notées dans ce rapport. L inspecteur se base sur la bonne foi par toute personne présente lors de l inspection au sujet des informations qu elle fournit et présume que ces informations sont vraies sans les vérifier. Ce document complète notre inspection. Plusieurs informations vous ont été communiquées verbalement lors de l inspection. Nous vous prions de nous aviser immédiatement si vous notez des divergences entre le contenu de ce rapport et les informations que nous vous avons transmises pendant ou après l inspection. Nous vous remercions d avoir fait appel à nos services et demeurons à votre disposition pour toute information qui pourrait vous être utile. Comment lire le rapport Pour les orientations mentionnées dans ce rapport, nous allons considérer que vous êtes dans la rue, en face du bâtiment inspecté. Nous considérons que cette façade est l'avant, que les murs opposés qui délimitent le bâtiment représentent l arrière, le côté droit est à votre droite et le côté gauche est à votre gauche. Par conséquent, si vous vous placez à l'intérieur du bâtiment, votre côté droit reste toujours à votre droite quand vous faites dos à la façade. Le rapport est composé en sections et en sous-sections. Les sections traitent un domaine en particulier telles que la structure ou la plomberie par exemple. Dans les sous-sections nous trouvons en général les titres suivants : informations générales : comprends toutes sortes d informations communes aux bâtiments résidentiels et de ses composantes ainsi que leurs fonctionnements, la méthode d inspection ainsi que les limitations du mandat de l inspecteur.

5 5 Rapport d inspection préachat Description : comprends des informations sur l état actuel du bâtiment tel que vu et leurs descriptions ainsi que le fonctionnement actuel de ces principales composantes. Commentaires : comprend les anomalies, les correctifs à faire sur le bâtiment ainsi que des recommandations.

6 6 Rapport d inspection préachat STRUCTURE Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal. Description Fondations La fondation du bâtiment est en béton coulé. Nous ne l avons pas vu de l intérieur à cause de l isolation. De l extérieur, nous ne l avons pas vu directement puisqu elle est recouverte de crépi. Cette dernière paraît en bon état. Nous n avons pas vu des fissures sur les parties visibles de sa surface. Dalle de béton La dalle du sous-sol est en béton et elle est vue au sous-sol puisque ce dernier n est pas fini. Cette dernière paraît en bon état et nous n avons pas vu de fissures à sa surface. Planchers, poutres et colonnes La structure du plancher est constituée de solives, de poutre et de colonne. La poutre est en bois d ingénierie. La colonne est en bois et elle est protégée à sa base par une membrane en polyéthylène. Les solives sont des poutrelles ajourées (solives à triangulation métalliques et en bois). L ensemble de ces composantes semble en bon état. Murs porteurs Nous n avons pas pu identifier les murs porteurs à cause qu ils ne sont pas visibles. Structure de toit La structure du toit est constituée de fermes de toit préfabriquées recouvertes de pontage en contreplaqué. La structure du toit paraît en bon état. Cette dernière a été observée à partir de la trappe d accès de l entretoit. Commentaires Fondations Décollement du crépi en plaques Nous avons constaté le détachement du crépi par plaques à plusieurs endroits de la fondation. La cause la plus probable à cette situation est un problème d'adhérence lors de la pose de ce crépi. Consulter un spécialiste pour apporter les corrections appropriées.

7 7 Rapport d inspection préachat Planchers, poutres et colonnes Colonne mal fixée Nous avons constaté que la colonne supportant la poutre est fixée seulement par des clous d un côté. Nous vous recommandons de la fixer adéquatement avec des attaches métalliques pour assurer sa stabilité.

8 8 Rapport d inspection préachat EXTÉRIEUR Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal. Description Revêtements extérieurs et maçonnerie Le revêtement extérieur du bâtiment est en maçonnerie sur la façade avant et en clin de vinyle sur le reste du bâtiment. Il paraît en bon état dans l ensemble (voir commentaires). Solins et scellements Nous n avons pas vu les solins. Ces derniers ne sont pas visibles la plupart du temps. Voir l état des scellements dans la partie commentaires. Portes extérieures La porte principale et la porte secondaire latérale qui mène au sous-sol sont en acier. La porte de la galerie est coulissante et vitrée (double vitrage thermos) et son cadrage est en plastique PVC. Toutes ces portes paraissent en bon état. Fenêtres Dans ce bâtiment, les fenêtres sont à double vitrage (thermos) avec cadre en plastique PVC. Les fenêtres du sous-sol sont coulissantes et les autres sont battantes à manivelles. Ces dernières paraissent en bon état dans l ensemble (voir commentaires). Terrasses, balcons, Galeries et perrons La galerie et ses balustrades sont en bois et elle est située en arrière du bâtiment. Le perron est en béton, ses balustrades sont en plastique et il est situé sur le devant de la maison. Avant-toits, fascias et sous-faces Nous avons vu de l extérieur à partir du sol les avant-toits, les fascias et les soffites et nous avons constaté qu elles sont en bonne condition sur la partie visible. Les soffites sont en aluminium. Aménagement de terrain (voir commentaires) Drainage extérieur Nous n avons observé aucun drain extérieur sur ce bâtiment. Commentaires Revêtements extérieurs et maçonnerie Nous avons constaté au-dessus de la porte principale du bâtiment une ouverture sur le revêtement extérieur. Cet endroit est exposé à l intrusion des insectes. Nous vous recommandons de colmater cette ouverture.

9 9 Rapport d inspection préachat Revêtement extérieur manquant sur une composante interne du bâtiment Nous avons constaté à proximité de la galerie l absence de revêtement extérieur sur une composante en bois du bâtiment. Nous vous recommandons de prolonger le revêtement extérieur manquant à cet endroit pour protéger les composantes internes du bâtiment. Solins et scellements Le calfeutrage est absent, insuffisant ou en mauvais état à quelques endroits sur l extérieur du bâtiment. Nous vous recommandons de vérifier son état chaque année. Corriger la situation pour éviter l intrusion des insectes et les infiltrations d eau. Fenêtres Joint détérioré entre les allèges d une fenêtre Nous avons constaté un joint détérioré entre deux allèges de la fenêtre du salon. Cette situation est à risque d infiltration d eau. Corriger rapidement ce problème pour protéger les composantes internes du bâtiment contre les infiltrations d eau et l intrusion des insectes.

10 10 Rapport d inspection préachat Mauvaise finition sur les fenêtres (esthétique) Nous avons constaté un problème de finition sur plusieurs fenêtres. Ce problème est seulement d ordre esthétique et n oblige pas l acheteur de corriger cette situation. Par contre au niveau de la fenêtre de la cuisine (photo de droite), il est préférable de mettre un cadrage autour ou en moins appliquer un calfeutrant. Risque de chute par une fenêtre Nous avons remarqué l absence de garde-corps ou de mécanisme de blocage sur l ouverture des fenêtres de l étage (limitation à 100 mm). Cette situation comporte un risque de chute pour les occupants et surtout pour les enfants lorsque les fenêtres sont situées à moins de 900 mm du plancher à partir de l intérieur et de plus de 600 mm du sol à partir de l extérieur. Corriger ce problème pour une raison de sécurité Terrasses, balcons, Galeries et perrons Fissure sur le palier inférieur du perron Nous avons constaté la présence d une fissure importante (dépassant 1/8 po) sur le palier inférieur du perron. Malgré que cette situation n affecte pas la structure du perron qui paraît

11 11 Rapport d inspection préachat en bon état, nous vous recommandons de réparer ce palier ou en moins d appliquer un scellant pour garder son état stable. Empattement de la galerie sur un bloc de béton Nous avons constaté l empattement de la galerie sur des blocs de béton. Malgré que cette situation ne soit pas protégée contre le gel et le dégel, nous n avons constaté aucun problème. Nous vous recommandons de surveiller cette situation dans le temps et d apporter des corrections en cas de problème. Une des solutions courantes est l utilisation des pieux d acier vissés. Balustrade (espacement trop large des balustres) Nous avons constaté un espacement dépassant 100 mm (4 pouces) sur certains balustres de la galerie. Cette situation représente un danger pour les enfants. Corriger la situation pour une raison de sécurité. Balustrade de la galerie fragile Nous avons constaté que la balustrade en bois de la galerie n est pas assez solide en la manipulant avec nos mains. Cette dernière peut se détériorer avec le temps et peut représenter un risque de sécurité des personnes. Nous vous recommandons de corriger la situation pour une raison de sécurité.

12 12 Rapport d inspection préachat Avant-toits, fascias et sous-faces Ouverture au niveau du soffite Nous avons constaté une ouverture au niveau du soffite. Nous vous recommandons de colmater cette ouverture pour éviter l intrusion d insectes et pour une raison de sécurité (voir chapitre sur l électricité). Aménagement de terrain Drainage du terrain vers la maison observé à certains endroits Nous avons constaté dans certains endroits autour du bâtiment (arrière) que la pente du terrain ne favorise pas l écoulement adéquat de l eau en l éloignant des fondations. Cette situation peut causer des infiltrations d eau ou un excès d'humidité au sous-sol. Consulter un spécialiste en aménagement paysager pour corriger ce problème.

13 13 Rapport d inspection préachat TOITURE Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal Description Revêtements de toiture La toiture du bâtiment est à 4 versants sur une partie et à 2 versants sur une autre partie (côté avant gauche). Elle est recouverte de bardeaux d asphalte (2007 d origine) qui paraissent en bon état en les observant du sol et sur le bord du toit en utilisant une échelle. Systèmes d'évacuation des eaux : gouttières et descentes pluviales Les gouttières et leurs descentes pluviales sont en aluminium et paraissent en bon état. Solins Nous avons remarqué la présence de solins pour les émergences de toit (évent de plomberie, ventilateur de toit (maximum), mât électrique). Ces deniers paraissent en bon état sur la partie visible. Nous avons fait ces constatations à partir du sol et sur le bord du toit en utilisant une échelle. Commentaire Gouttières et descentes pluviales Descente pluviale mal fixée Nous avons constaté une fixation métallique détachée sur une descente pluviale. Corriger la situation pour maintenir cette descente bien fixée. Descentes pluviales à modifier Nous avons remarqué la proximité des déversoirs des descentes pluviales par rapport aux fondations. Cette situation sollicite habituellement le drainage près des fondations et peut favoriser des infiltrations d'eau et des excès d'humidité au sous-sol. S'assurer que les descentes pluviales éloignent l'eau de la maison en installant des rallonges ou des dalles de déflexion au besoin. Descente pluviale située sur le côté arrière gauche Descente pluviale connectée au drain français Nous avons remarqué une descente pluviale qui semble aboutir directement au drain français. Si c est le cas, cette situation sollicite inutilement le drainage des fondations et peut favoriser des infiltrations d'eau et des excès d'humidité au sous-sol. S'assurer que les descentes

14 14 Rapport d inspection préachat pluviales ne soient pas connectées au drain français et qu elles éloignent l'eau de la maison en installant des rallonges ou des dalles de déflexion au besoin. Descente pluviale située sur le côté avant droit Descente pluviale qui aboutit sur un toit Nous avons constaté une descente pluviale qui aboutit directement sur une partie de la toiture. Cette situation peut endommager les bardeaux d asphalte qui seront exposés à un excès d humidité. Nous vous recommandons de connecter directement cette descente pluviale sur le système de gouttières ou de la prolonger jusqu au sol.

15 15 Rapport d inspection préachat PLOMBERIE Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal Description Fonctionnement général de la plomberie : L approvisionnement d eau du bâtiment est fourni par le réseau public. La valve principale d entrée d eau est située au sous-sol à côté du chauffe-eau. L entrée d eau et la tuyauterie visible d alimentation en eau potable sont en cuivre. La partie de la tuyauterie visible d évacuation des eaux usées est, quant à elle, est en plastique ABS. Les appareils sanitaires fonctionnent bien. Lors d essais simultanés de la cuve de toilette, du bain et du lavabo, nous avons constaté que la pression et le débit demeuraient adéquats. Nous avons remarqué que chaque canalisation d alimentation telle qu une toilette, un lavabo, un évier de cuisine, etc. est pourvue d un robinet d arrêt. Autres composantes de la plomberie Nous avons constaté l existence d un évent de plomberie qui émerge à travers la toiture. Au sous-sol, nous n avons pas repéré le drain de plancher (avaloir de sol). Nous avons repéré au sous-sol la présence de regards de nettoyage. Nous avons repéré au sous-sol les systèmes anti-refoulement. Nous avons constaté la présence d une fosse de retenue au sous-sol munie d un couvercle adéquat. Cette dernière comprend des conduits d évacuation qui proviennent du drain français et un conduit d évacuation à l égout qui est muni d un clapet anti-retour. Système de production d eau chaude (chauffe-eau) Le chauffe-eau de ce bâtiment fonctionne à l électricité. Il est situé au sous-sol à côté du panneau électrique. D après sa fiche signalétique, il est de marque Giant. Sa fabrication date de l année 2007 et sa capacité est de 60 gallons. Il est équipé d une valve de sécurité de haute pression, mais n est pas muni d un tuyau de décharge. Le chauffe-eau est en bon état général sans aucune fuite d eau ni de trace de rouille. Commentaires Fonctionnement général de la plomberie Fuite de plomberie observée Nous avons constaté une fuite sur le conduit d évacuation du lavabo de la salle de bain du rezde-chaussée. Cette situation peut affecter les composantes du bâtiment et être à l origine de pourriture de bois et de moisissures. Nous vous recommandons de réparer cette fuite par un plombier compétent et nettoyer ou remplacer la partie affectée. Présence d'un évent automatique sur le système Nous avons remarqué la présence d un évent automatique sur le lavabo de la salle de bain du rez-de-chaussée. Ce dernier n est pas conforme aux normes actuelles, mais peut compenser la

16 16 Rapport d inspection préachat difficulté de raccordement à un évent de plomberie. S assurer de le remplacer selon les recommandations du fabricant. Pente inversée sur les conduits d évacuation de la plomberie Nous avons remarqué une pente inversée sur la tuyauterie d évacuation du lavabo de la salle de bain de l étage (photo de gauche) et de l évier de la cuisine (photo de droite). Cette situation peut obstruer le siphon et peut affecter l efficacité d évacuation de l eau. Nous vous recommandons de consulter un plombier pour corriger ce problème Manque de calfeutrage autour des appareils de plomberie Nous avons remarqué le manque de calfeutrage à plusieurs endroits de la salle de bain. Cette situation peut provoquer des infiltrations d eau et endommager le bois de la salle de bain ou de son voisinage. Nous vous recommandons de maintenir une étanchéité adéquate dans ces zones à risque d infiltration d eau. Autres composantes de la plomberie Drain de plancher non localisé au sous-sol

17 17 Rapport d inspection préachat Nous n avons pas réussi de localiser le drain de plancher. C est possible qu il soit inexistant ou qu il se trouve sous le matériel entreposé ou sous le plancher fini. Nous vous recommandons de le localiser et de vous assurer de son bon fonctionnement. Le propriétaire était absent lors de notre inspection pour nous informer. En cas de son absence, il faudrait consulter un maître plombier pour évaluer cette situation. Absence d un raccordement renversé en T Nous avons constaté dans le puisard l absence d un raccordement renversé en T sur le conduit d évacuation par gravité à l égout. Cette composante n est pas obligatoire, mais elle est pratique pour le nettoyage de ce conduit. Système de production d eau chaude (chauffe-eau) Installation déficiente de l'appareil Nous avons constaté sur le chauffe-eau que le tuyau de décharge est manquant sur la valve de sécurité de haute pression (photo de gauche). Nous vous recommandons de l installer pour une raison de sécurité. Chauffe-eau en contact avec le plancher en béton Nous avons remarqué que le chauffe-eau est en contact avec le plancher en béton (photo de droite). Malgré que ce dernier paraisse en bon état, il est préférable de les séparer par des cales en bois pour éviter que l humidité et la fraicheur du béton n affectent pas le chauffe-eau à long terme au niveau de la rouille et pour des économies d énergie. Nous vous conseillons de corriger ce problème.

18 18 Rapport d inspection préachat ÉLECTRICITÉ Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal Description L alimentation principale est de type aérien et elle se fait par la cour latérale. L emplacement de l interrupteur principal est situé à l intérieur du bâtiment au sous-sol sur le fond du mur droit du bâtiment. La capacité du courant est de 200 ampères et le voltage est de 120/240 volts. Le panneau de distribution est de type disjoncteur et le câblage est en cuivre sur les parties visibles. Nous avons localisé la mise à la terre du panneau électrique sur la valve d'eau principale. Les circuits sont bien identifiés sur le panneau électrique et l accès à l interrupteur principal est facile et sécuritaire. Nous avons utilisé un testeur de polarité sur certaines prises de courant, afin d'établir un échantillonnage représentatif. Les prises de courant que nous avons vérifiées avec un testeur de polarité étaient mises à la terre, sans aucune polarité inversée (échantillonnage représentatif) Nous avons aussi testé les prises de type DDFT (disjoncteur différentiel de fuite à la terre) et ces dernières étaient fonctionnelles dans l ensemble (échantillonnage représentatif). Commentaires Ouvertures non scellées dans le panneau électrique Nous avons constaté des ouvertures sur le panneau électrique. Sceller ces ouvertures par un électricien compétent pour la sécurité des occupants. Filage électrique non fixé Nous avons remarqué la présence de filage électrique au sous-sol non attaché correctement ou qui pende. Ce dernier peut s abîmer dans cette situation. Il peut affecter aussi la sécurité des occupants. Nous vous recommandons de corriger ce problème rapidement.

19 19 Rapport d inspection préachat Câblage électrique extérieur sans protection dans un conduit rigide Nous avons constaté la présence de câblage électrique à l extérieur du bâtiment sans protection (à proximité du compteur électrique). Ce dernier doit être de type extérieur et protégé par un conduit rigide. Corriger ce problème rapidement pour une raison de sécurité. Interrupteur ou prise électrique sans couvercle Nous avons remarqué l absence de couvercles sur plusieurs interrupteurs ou prises électriques à l intérieur et à l extérieur du bâtiment. La connexion électrique est apparente et cette situation peut représenter un risque de sécurité des personnes. Nous vous recommandons de corriger ce problème rapidement. Prise de courant localisée à moins de 5 pieds d'un appareil de plomberie Nous avons constaté que les prises de courant de la cuisine sont situées à moins de 5 pieds de l évier de la cuisine et qu elles ne sont pas de type DDFT (disjoncteur différentiel de fuite à la terre). Nous vous recommandons pour une raison de sécurité (risque d électrocution) de déplacer ces prises ou de les remplacer par d autres de type DDFT.

20 20 Rapport d inspection préachat Prises extérieures inadéquates Nous avons constaté la présence de prises électriques de type DDFT à l extérieur du bâtiment non conçues pour l extérieur. Nous vous recommandons de corriger ce problème pour une raison de sécurité. La prise extérieure située sur le mur latéral droit (photo de gauche) n est pas fonctionnelle. La remplacer pour pouvoir s en servir. Connexion électrique sans protection Nous avons constaté des connexions électriques apparentes sans protection. Ces connexions électriques doivent être réalisées à l'aide de marrettes et doivent être localisées dans une boîte de jonction avec couvercle. Nous vous recommandons de corriger ce problème rapidement pour une raison de sécurité. Calfeutrage manquant ou inadéquat autour des luminaires extérieurs Nous avons constaté l absence ou le manque de calfeutrage sur les luminaires de l extérieur du bâtiment. Corriger la situation pour éviter les risques d électrocution, l intrusion des insectes et les infiltrations d eau.

21 21 Rapport d inspection préachat

22 22 Rapport d inspection préachat CHAUFFAGE Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal. Description Le bâtiment est chauffé par un système à plinthes chauffantes électriques, contrôlées par des thermostats manuels et électroniques. Les plinthes électriques étaient dans l ensemble en bon état de fonctionnement lors de notre inspection. Chaque partie habitable du logement est munie d une plinthe chauffante électrique de capacité visiblement suffisante pour maintenir un confort adéquat. Commentaires Nous avons constaté que la majorité des thermostats étaient de type électronique. Par contre quelques-uns étaient de type manuel tel qu au sous-sol et dans d autres endroits du bâtiment. Les thermostats électroniques à réglage automatique ont la réputation de donner un meilleur rendement en termes d économie d énergie et de confort par rapport aux thermostats conventionnels (manuels). Nous vous conseillons de remplacer les thermostats manuels par des thermostats électroniques.

23 23 Rapport d inspection préachat INTÉRIEUR Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal. Description Les revêtements des planchers sont en bois et en céramique. La finition intérieure des murs et des plafonds est en gypse. Les portes intérieures, les escaliers et les balustrades sont en bois. Le plancher du sous-sol n est pas fini et la dalle en béton est visible à cet endroit. La finition des salles de bain et de la cuisine sont en bon état dans l ensemble (armoires, tiroirs, etc.). Les détecteurs de fumées sont présents dans ce bâtiment en quantité suffisante. Commentaires Fissures mineures sur les murs en gypse Nous avons noté la présence de fissures mineures sur les murs en gypse du bâtiment. Le séchage du bois, des problèmes de structure ou d autres problèmes peuvent être à l'origine de ces déficiences mineures. Apporter les corrections appropriées avant d'effectuer des travaux de peinture. Ouvertures dans les murs de gypse Nous avons remarqué quelques ouvertures dans le bâtiment sur les murs. Ces ouvertures semblent être destinées pour le câblage de téléphone, de télévision ou autre. S assurer d installer les prises pour ces câblages d une façon étanche pour réduire les fuites d air pouvant affecter l efficacité énergétique du bâtiment et le réchauffement de l entretoit. Absence de main courante sur l escalier du sous-sol

24 24 Rapport d inspection préachat Nous avons constaté l absence de main courante sur l escalier du sous-sol. Nous vous recommandons de corriger cette situation pour une raison de sécurité. Problème de finition générale Nous avons remarqué que la finition intérieure est mauvaise à plusieurs endroits en particulier au niveau des planchers en bois (rainures, égratignures, écaillement, etc.). Il est conseillé de faire un estimé des travaux liés à ce problème si l acheteur a l intention de faire ces rénovations puisque le coût associé peut être élevé.

25 25 Rapport d inspection préachat ISOLATION ET VENTILATION Informations générales Cette section est disponible seulement sur demande pour les clients d InspectionMontreal. Description Le bâtiment est isolé avec de la laine minérale en nattes dans la partie visible au sous-sol. Il est isolé avec de la laine minérale en vrac dans l entretoit. À cet endroit, la quantité d isolant utilisée semble relativement acceptable et bien répartie dans l ensemble. La fondation est isolée de l intérieur par un isolant rigide en polystyrène sur les parties visibles. La ventilation de ce bâtiment est faite par la ventilation naturelle qui est assurée par les portes et les fenêtres ainsi que par la ventilation mécanique qui est assurée par l extracteur de la hotte de la cuisinière et par l échangeur d air. La ventilation de la toiture se fait de la façon suivante : la prise d air est assurée par les soffites et la sortie d air est assurée par l aérateur de toit. Ce dernier est de type surélevé (maximum). Commentaires Absence de pare-vapeur au sous-sol par endroits Nous avons remarqué au sous-sol à plusieurs endroits l absence de pare-vapeur sur l isolation en laine minérale. Cette situation occasionne un transfert d humidité vers les composantes internes du bâtiment et peut occasionner leurs détériorations. Nous vous recommandons de corriger ce problème. Absence de protection ignifuge sur les murs du sous-sol Nous avons remarqué au sous-sol l absence d un revêtement ignifuge tel qu un revêtement en gypse dont le rôle est de retarder la progression des incendies et de protéger les occupants du bâtiment contre l isolant toxique. Nous vous recommandons de corriger ce problème.

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SITUÉE AU Montréal REQUÉRANTE Mme. Alaoui Youssef Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel. 514-999-1630 info@inspectionmontreal.ca www.inspectionmontreal.ca

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉRÉCEPTION

RAPPORT D'INSPECTION PRÉRÉCEPTION RAPPORT D'INSPECTION PRÉRÉCEPTION PROPRIÉTÉ SITUÉE AU La Plaine (Terrebonne) (QC) REQUÉRANTS Mme. ALAOUI Youssef Inspecteur en bâtiment 4018 de la Duchesse Laval (QC) H7C 2S2 Tel. 514-999-1630 info@inspectionmontreal.ca

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2950-2954, rue Duhaime Le Plateau Mont-Royal (Montréal), QC Préparé pour : M. Jacques Normand Date de l inspection : jeudi 22 novembre, 2012 Inspecté

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 3900, rue Richard Montréal, QC Préparé pour : Mme Cliente Satisfaite Date de l inspection : jeudi, 4 sept, 2010 Inspecté par : Robert Zbikowski, I.A.B.

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010 Repentigny, le 31 août 2010 Monsieur François Dussault, propriétaire 76 rue Vinet Repentigny, Qc. J6A 1K9 Objet : Infiltration dans la salle de bains au 76 Vinet Monsieur Dussault, C est avec plaisir que

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SISE AU Dossier # RÉQUÉRANT(S) DATE D INSPECTION RAPPORT RÉDIGÉ PAR Mme Georgina Chamoun Succursale Saint-Martin CP 142, Laval (Québec), H7V 3P4 MAISONSPEC SERVICES

Plus en détail

LAWADESSA INC. 26 Anselme-Lavigne, Dollard Des Ormeaux, Qc, H9A 1N4 Tel.: 514 813-8721 Fax: 514 421-9935 RAPPORT D INSPECTION

LAWADESSA INC. 26 Anselme-Lavigne, Dollard Des Ormeaux, Qc, H9A 1N4 Tel.: 514 813-8721 Fax: 514 421-9935 RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION TABLE DE MATIERES TABLE DE MATIERES... 2 CLIENT ET PROPRIETE... 3 LEXIQUE DES TERMES UTILISEES... 4 DESCRIPTION SOMMAIRE... 5 ORIENTATION... 6 DECLARATION DU PROPRIÉTAIRE... 6 L INSPECTION...

Plus en détail

Préparé exclusivement pour. Yvon L'acheter

Préparé exclusivement pour. Yvon L'acheter Rapport d'inspection PRÉ-ACHAT Préparé exclusivement pour Yvon L'acheter ADRESSE DU BÂTIMENT INSPECTÉ 1000, RUE DU BONHEUR, MONTJOIE, QC Préparé par: IMMXPERT INC. 25 Rue Vanier, Saint-Basile, Quebec,

Plus en détail

No. Démo rapport. 78 Vinet, Repentigny, Québec

No. Démo rapport. 78 Vinet, Repentigny, Québec Rapport d inspection pré réception No. Dossier No. Démo rapport Unité de copropriété sise au 78 Vinet, Repentigny, Québec François Dussault T.P. - 252 boul. Larochelle, Repentigny, Qc., J6A 1K9 514 923-2694

Plus en détail

Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels

Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels UNE PUBLICATION DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC L ORDRE DES ÉVALUATEURS AGRÉÉS DU QUÉBEC L ORDRE DES TECHNOLOGUES PROFESSIONNELS

Plus en détail

No. Démo rapport. 78 Vinet, Repentigny, Québec

No. Démo rapport. 78 Vinet, Repentigny, Québec Rapport d inspection pré achat No. Dossier No. Démo rapport Immeuble sis au 78 Vinet, Repentigny, Québec François Dussault T.P. - 252 boul. Larochelle, Repentigny, Qc., J6A 1K9 514 923-2694 Télécopieur

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION PRÉ-ACHAT

RAPPORT D INSPECTION PRÉ-ACHAT RAPPORT D INSPECTION PRÉ-ACHAT DE L UNITÉ DE COPROPRIÉTÉ SITUÉE AU : XXXX rue Cartier, Montréal (QC), Plateau-Mont-Royal 1 Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 2 OBJET DE L INSPECTION... 3 DESCRIPTION

Plus en détail

Fiabilité. Qualité. Modernité. Solidité. Design. Service. Projet ST-GEORGES. Un chez-vous sur mesure

Fiabilité. Qualité. Modernité. Solidité. Design. Service. Projet ST-GEORGES. Un chez-vous sur mesure Fiabilité Qualité Modernité Solidité Service Design Projet ST-GEORGES Un chez-vous sur mesure Quelques mots sur qui nous sommes. «Les Habitations Excellence» est une entreprise dynamique œuvrant dans le

Plus en détail

Rapport d'inspection préachat

Rapport d'inspection préachat DC inspection en Batiment 9144-0040 québec inc 212 De L'Évêque, St-Colomban, Qc 450-569-6076 Rapport d'inspection préachat Préparé exclusivement pour: Belle Humeur ADRESSE DU BÂTIMENT INSPECTÉ 1001 rue

Plus en détail

Tel. 514 578 8295 Fax. 514 761 0345 www.514-inspection.ca

Tel. 514 578 8295 Fax. 514 761 0345 www.514-inspection.ca Tel. 514 578 8295 Fax. 514 761 0345 www.514-inspection.ca RAPPORT D INSPECTION No: Dossier Année de construction 1951 Type du bâtiment Genre de propriété Jumelé Duplex, Maison à étages Nom de l acheteur

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Rapport sommaire à la page 44 Déclaration du vendeur déjà avec les clients

Rapport sommaire à la page 44 Déclaration du vendeur déjà avec les clients C.P. 227, Mansonville, Québec, J0E 1X0 (819) 580-0471 No d'inspection: Inspecteur: Date: Adresse d'inspection:. Noms des clients: Rapport sommaire à la page 44 Déclaration du vendeur déjà avec les clients

Plus en détail

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations.

Aménagement. des sous-sols. Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Aménagement des sous-sols Réglementation concernant l aménagement des sous-sols dans les habitations. BUANDERIE REC CH.C. juin 2009 2table des matières

Plus en détail

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 Les renseignements qui sont au dossier sont issus de documents appartenant au propriétaire vendeur. Le propriétaire vendeur atteste la conformité des données

Plus en détail

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR DÉCLARATIONS DU SUR L IMMEUBLE 1 / PAR 2 / PAR nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 1 nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 2 ci-dessous collectivement nommés «vendeur» Ce formulaire

Plus en détail

Devis technique pour cottage et bungalow projet Ste-Sophie

Devis technique pour cottage et bungalow projet Ste-Sophie Devis technique pour cottage et bungalow projet Ste-Sophie Légende : (S) Standard (O) Optionnel (N) Non inclus Aménagement extérieure / agrandissement (S) Terrain défriché 20 pieds en façade et sur les

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

809 rue Ontario Sherbrooke

809 rue Ontario Sherbrooke 809 rue Ontario Sherbrooke Strictement confidentiel Les renseignements qui sont au dossier sont issus de documents appartenant au propriétaire vendeur. Description du bâtiment : Données techniques; Description

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

DURÉE DE VIE ET COÛTS

DURÉE DE VIE ET COÛTS DURÉE DE VIE ET COÛTS Les coûts ci-joints sont fournis à titre indicatif seulement pour une maison unifamiliale standard avec trois (3) chambres à coucher. Les coûts sont énumérés pour les systèmes dans

Plus en détail

Norme de pratique de l inspection en bâtiment

Norme de pratique de l inspection en bâtiment DES INSPECTEUR ASSOCIATION NATIONALE DES INSPECTEURS ET EXPERTS EN BÂTIMENTS A.N.I.E.B Norme de pratique de l inspection en bâtiment Reconnue par l Organisme d autoréglementation du courtage immobilier

Plus en détail

Extérieur & terrassement

Extérieur & terrassement Conseils et informations générales Cette partie du rapport fait mention de conseils et d informations générales seulement. Cette section est un complément utile au rapport d inspection principal et fait

Plus en détail

Longueuil, 28 janvier 2014. Jean-François Nadeau 1160, Marmier, 4 Longueuil, (Québec) J4K 4S6

Longueuil, 28 janvier 2014. Jean-François Nadeau 1160, Marmier, 4 Longueuil, (Québec) J4K 4S6 Longueuil, 28 janvier 2014 Jean-François Nadeau 1160, Marmier, 4 Longueuil, (Québec) J4K 4S6 Tel que demandé, nous vous remettons le rapport d'inspection pour la propriété dont vous nous avez confié le

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau Tout connaître sur l assurance et les dommages causés par l eau Les dommages causés par l eau : première cause de réclamation en assurance habitation Les dommages causés par l eau représentent environ

Plus en détail

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation continue et du soutien 5211 Entretien général d immeubles Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau au sous-sol

Prévenir les dégâts d eau au sous-sol Prévenir les dégâts d eau au sous-sol Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois moins, mais toujours désolants et, la plupart

Plus en détail

La Réserve de Remplacement

La Réserve de Remplacement La Réserve de Remplacement Guide d utilisation mai 2006 Services familiaux et communautaires Habitation et soutien du revenu Province du Nouveau Brunswick La réserve de remplacement GUIDE D UTILISATION

Plus en détail

Les Terrasses Saint-Thomas

Les Terrasses Saint-Thomas Les Terrasses Saint-Thomas SIX CONDOMINIUMS 5 ET DEMI 1010 pc Les Terrasses Saint-Thomas est un magnifique projet d ensemble résidentiel homogène, composé de condominium et de logements de quatre et cinq

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION

RAPPORT D'INSPECTION LES INSPECTIONS JOE RODRIGUES INC. RAPPORT D'INSPECTION Préparé exclusivement pour: Client ADRESSE DU BÂTIMENT INSPECTÉ 1234 Rue Principale, Montréal Préparé par: Les Inspections Joe Rodrigues Inc. Suite

Plus en détail

St-Paul, 2012-09-19. Exemple Rapport d'inspection,, (QC) CA

St-Paul, 2012-09-19. Exemple Rapport d'inspection,, (QC) CA St-Paul, 2012-09-19 Exemple Rapport d'inspection,, (QC) CA Tel que demandé, nous vous remettons le rapport d'inspection pour la propriété dont vous nous avez confié le mandat d'inspection. Vous y trouverez

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SISE AU Adresse Rosemère (Québec) Dossier : 05091-2 REQUÉRANTS Prénom Nom Prénom Nom Adresse Rosemère (Québec) 66 Hillcrest Rosemère, Québec Téléphone : (50) 621-6006

Plus en détail

Rapport d'inspection confidentiel

Rapport d'inspection confidentiel pour un achat sans tracas Rapport d'inspection confidentiel Préparé exclusivement pour: Jean Voeux 1820 rue Untel, Montréal,Qc Préparer par: Habitat-Spec 21 rue de la rivière, St Philippe, Québec, J0L

Plus en détail

Notre-Dame-De-L'Iles-Perrot, 2013-08-28. Nom Client 20 chemin de l'acheteur, Ville de l'acheteur, (QC) CA

Notre-Dame-De-L'Iles-Perrot, 2013-08-28. Nom Client 20 chemin de l'acheteur, Ville de l'acheteur, (QC) CA Notre-Dame-De-L'Iles-Perrot, 2013-08-28 Nom Client 20 chemin de l'acheteur, Ville de l'acheteur, (QC) CA Tel que demandé, nous vous remettons le rapport d'inspection pour la propriété dont vous nous avez

Plus en détail

Rapport d'inspection Pré-Achat

Rapport d'inspection Pré-Achat Rapport d'inspection Pré-Achat Préparé exclusivement pour: Yvon Lacheté 1 rue du Bonheur, Love City, Grobec, G1R 1R9 Préparé par: Habitat-Spec 21 rue de la rivière, St Philippe, Québec, J0L 2K0 450-619-9322

Plus en détail

Grand Montréal / Notre-Dame-De-L'île Perrot, 9 mars 2015. Monsieur Le Client 12345, Rue de la vente Grand Montréal, (Québec)

Grand Montréal / Notre-Dame-De-L'île Perrot, 9 mars 2015. Monsieur Le Client 12345, Rue de la vente Grand Montréal, (Québec) Grand Montréal / Notre-Dame-De-L'île Perrot, 9 mars 2015 Monsieur Le Client 12345, Rue de la vente Grand Montréal, (Québec) Tel que demandé, nous vous remettons le rapport d'inspection pour la propriété

Plus en détail

Solution rapide d'habitation. habitaflex.com

Solution rapide d'habitation. habitaflex.com Solution rapide d'habitation habitaflex.com DÉPLIABLEHabitaflex Habitaflex, une filiale Laprise, chef de file et fabricant-phare de la maison en panneaux pré-usinés haute performance au Québec depuis 1989,

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

L AIR ET L HUMIDITÉ Un guide pour comprendre et régler les problèmes d humidité dans les habitations

L AIR ET L HUMIDITÉ Un guide pour comprendre et régler les problèmes d humidité dans les habitations L AIR ET L HUMIDITÉ Un guide pour comprendre et régler les problèmes d humidité dans les habitations AU CŒUR DE L HABITATION LA SCHL AU CŒUR DE L HABITATION La (SCHL) est l autorité en matière d habitation

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

MAISONS MODULAIRES ESPAGNOLES Qualité Européenne

MAISONS MODULAIRES ESPAGNOLES Qualité Européenne MAISONS MODULAIRES ESPAGNOLES Qualité Européenne Les MAISONS PRÉFABRIQUÉES ADOSABLES sont basées sur une structure résistante qui intègre un forgé métallique à double pente et des piliers; fermeture à

Plus en détail

Montréal, 31 décembre 2020. Madame untell, Monsieur Telquel 9999, quellerue Demoville, (Québec)

Montréal, 31 décembre 2020. Madame untell, Monsieur Telquel 9999, quellerue Demoville, (Québec) Montréal, 31 décembre 2020 Madame untell, Monsieur Telquel 9999, quellerue Demoville, (Québec) Tel que demandé, nous vous remettons le rapport d'inspection pour la propriété dont vous nous avez confié

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

Préface. Bon entretien! 3 e édition revisée le 06 juillet 2005 Tout droit réservé La garantie Qualité-Habitation

Préface. Bon entretien! 3 e édition revisée le 06 juillet 2005 Tout droit réservé La garantie Qualité-Habitation 1. Préface Choisir un entrepreneur accrédité aux plans de garantie Qualité-Habitation et ACQ vous assure d avoir opté pour la meilleure qualité de l industrie. Grâce à notre présence soutenue sur les chantiers

Plus en détail

Taxes (annuelles) Dépenses/Énergie (annuelles) Évaluation (municipale) Pièce(s) et Espace(s) additionnel(s) No Centris. 25411053 (En vigueur)

Taxes (annuelles) Dépenses/Énergie (annuelles) Évaluation (municipale) Pièce(s) et Espace(s) additionnel(s) No Centris. 25411053 (En vigueur) Luc Fournier, Courtier immobilier agréé GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 793, RUE MONT-ROYAL EST MONTREAL (QC) H2J 1W8 http://www.suttonquebec.com 514-529-1010 Télécopieur : 514-597-1032

Plus en détail

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT www.rehau.com Construction Automobile Industrie DÉCOUVREZ LE CONFORT Votre maison est un refuge où vous pouvez relaxer, bâtir des souvenirs

Plus en détail

244 900 $ Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles (Montréal) Quartier Rivière-des-Prairies

244 900 $ Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles (Montréal) Quartier Rivière-des-Prairies Fabio Fontana, Courtier immobilier agréé A-CHAT.CA Agence immobilière 1, pl Ville-Marie #2028 Montréal (QC) H3B 2C4 http://www.fabiofontana.com 514-249-9037 / 514-587-2609 Télécopieur : 514-587-2615 fabio@a-chat.ca

Plus en détail

Présenté par Stéphane Hurens

Présenté par Stéphane Hurens Présenté par Stéphane Hurens Le 7 octobre 2013 annonce du gouvernement du Québec Politique économique Priorité emploi avec 2 milliards de dollars en fonds publics : 43 000 nouveaux emplois d ici 2017.

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Calendrier d entretien pour la maison

Calendrier d entretien pour la maison CF 47 Un entretien régulier, voilà le secret Inspecter régulièrement sa maison et en faire un bon entretien, c est tout ce qu il faut pour protéger votre investissement. Peu importe que vous fassiez quelques

Plus en détail

Inutilisable pour. transaction. Compte tenu de l importance que revêtent les déclarations qui suivent, le vendeur doit transmettre les informations

Inutilisable pour. transaction. Compte tenu de l importance que revêtent les déclarations qui suivent, le vendeur doit transmettre les informations FORMULAIRE OBLIGATOIRE DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE (TERRAIN ET BÂTIMENTS, CIRCONSTANCES ET DÉPENDANCES) Inutilisable pour Formulaire élaboré en collaboration avec l Association des inspecteurs

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

EXEMPLE DE RAPPORT. La Prairie, 10 février 2014. Richard Massé 135, Camille Dorval, (Québec) J5C 2T2

EXEMPLE DE RAPPORT. La Prairie, 10 février 2014. Richard Massé 135, Camille Dorval, (Québec) J5C 2T2 La Prairie, 10 février 2014 Richard Massé 135, Camille Dorval, (Québec) J5C 2T2 Tel que demandé, nous vous remettons le rapport d'inspection pour la propriété dont vous nous avez confié le mandat d'inspection.

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

acceptée Cadastre 2651388 acceptée Zonage Nbre pièces 9 Nbre chambres 3+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 4+1

acceptée Cadastre 2651388 acceptée Zonage Nbre pièces 9 Nbre chambres 3+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 4+1 Luc Fournier, Courtier immobilier agréé GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 793, RUE MONT-ROYAL EST MONTREAL (QC) H2J 1W8 http://www.suttonquebec.com 514-529-1010 Télécopieur : 514-597-1032

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

Norme de pratique professionnelle pour l inspection visuelle de bâtiments principalement résidentiels

Norme de pratique professionnelle pour l inspection visuelle de bâtiments principalement résidentiels Norme de pratique professionnelle pour l inspection visuelle de bâtiments principalement résidentiels ASSOCIATION DES INSPECTEURS EN BÂTIMENTS DU QUÉBEC Une publication de l Association des inspecteurs

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Votre maison. Avant de rénover votre sous-sol problèmes d humidité. Figure 1 Problèmes d humidité à résoudre

Votre maison. Avant de rénover votre sous-sol problèmes d humidité. Figure 1 Problèmes d humidité à résoudre CF 28 c Avant de rénover votre sous-sol problèmes d humidité Moisissure et pourriture sur les solives de plancher et les lisses d'assise Air lourd, taux d'humidité élevé, mauvaise circulation de l'air

Plus en détail

Situé au cœur de Montréal dans l arrondissement Rosemont-La Petite Patrie, Le MASSON est un projet de condominiums, développé en collaboration avec

Situé au cœur de Montréal dans l arrondissement Rosemont-La Petite Patrie, Le MASSON est un projet de condominiums, développé en collaboration avec Situé au cœur de Montréal dans l arrondissement Rosemont-La Petite Patrie, Le MASSON est un projet de condominiums, développé en collaboration avec Ouellette Habitations Inc. Promoteur immobilier, présent

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE TABLE DES MATIÈRES Ce guide d installation présente, de façon détaillée, toute la marche à suivre pour réaliser vous-même vos projets. Nous vous invitons

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit

Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit 17/09/07 11:44 1 of 7 Les feuillets d information suivants sont de la série générale Votre maison. Avant de réparer ou remplacer le revêtement du toit Tout revêtement de toit doit à un moment ou à un autre

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

Qualité des environnements intérieurs. 5. Extraction localisée. 5.1 Extraction localisée de base Condition préalable

Qualité des environnements intérieurs. 5. Extraction localisée. 5.1 Extraction localisée de base Condition préalable Nombre minimal de point requis = 6; 1. Évacuation des gaz de combustion 1.1 Mesures de base pour évacuer les gaz de combustion Condition préalable Il n y a aucun appareil de combustion qui n est pas raccordé;

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

Norme de pratique professionnelle pour l inspection visuelle de bâtiments principalement résidentiels

Norme de pratique professionnelle pour l inspection visuelle de bâtiments principalement résidentiels Norme de pratique professionnelle pour l inspection visuelle de bâtiments principalement résidentiels ASSOCIATION DES INSPECTEURS EN BÂTIMENTS DU QUÉBEC Une publication de l Association des inspecteurs

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT

RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT RAPPORT D'INSPECTION PRÉACHAT PROPRIÉTÉ SISE AU 1187 Trait-Carré Québec (Québec) Dossier : 100517 REQUÉRANTS Mme Jocelyne Noël M. Jean-Jacques Grenier 487 Melèze Jonquière (Québec) Les inspections Denis

Plus en détail

Liste de vérification des mesures de sécurité

Liste de vérification des mesures de sécurité Préservez la sécurité de votre lieu de culte Protéger ce qui vous est cher et ce qui importe aux yeux de la communauté est une priorité. C est pourquoi il est important de vous tenir à l abri de sinistres

Plus en détail

5 555 $ (2015) 1 379 $ (2015)

5 555 $ (2015) 1 379 $ (2015) Sean Broady, Courtier immobilier ROYAL LEPAGE ELITE Agence immobilière 443, boul. Beaconsfield Beaconsfield (QC) H9W 5Y1 http://www.teambroady.ca 514-697-9181 Télécopieur : 514-697-9499 sbroady@royallepage.ca

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

OUTIL D AUTO-ÉVALUATIOn POUR LES RÉSERVES DE MUSÉE

OUTIL D AUTO-ÉVALUATIOn POUR LES RÉSERVES DE MUSÉE OUTIL D AUTO-ÉVALUATIOn POUR LES RÉSERVES DE MUSÉE À quoi sert cet outil? Les musées obtiennent une image instantanée de la situation actuelle de leur réserve et bénéficient d un diagnostic préliminaire.

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-24 VERSION REFONDUE

RÈGLEMENT 2012-24 VERSION REFONDUE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-24 VERSION REFONDUE Règlement concernant la salubrité et l entretien des habitations. PRÉAMBULE CONSIDÉRANT QUE la Loi sur l aménagement

Plus en détail

Manuel de l utilisateur Dispositif d utilisation hivernale DUH À utiliser uniquement avec le modèle GSWH-1

Manuel de l utilisateur Dispositif d utilisation hivernale DUH À utiliser uniquement avec le modèle GSWH-1 Manuel de l utilisateur Dispositif d utilisation hivernale DUH À utiliser uniquement avec le modèle GSWH-1 Aide à protéger le chauffe-eau GSWH-1 contre les dommages causes par les températures hivernales.

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND UNE REALISATION JEAN BASTARD-ROSSET PROMOTEUR CONSTRUCTEUR RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND Bâtiments A & B NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Octobre 2011 Notice descriptive sommaire p. 2 1 TERRASSEMENT GROS

Plus en détail

SYSTÈME DE CONTRÔLE SOLAIRE LX-220 Installation et mode d emploi

SYSTÈME DE CONTRÔLE SOLAIRE LX-220 Installation et mode d emploi SYSTÈME DE CONTRÔLE SOLAIRE LX-220 Installation et mode d emploi IMPORTANTES CONSIGNES DE SÉCURITÉ LISEZ ET OBSERVEZ TOUTES LES CONSIGNES CONSERVEZ CES CONSIGNES EN LIEU SÛR AVERTISSEMENT Avant d installer

Plus en détail

Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot, 2015-02-28. Nom Client ABC adresse Ville, (QC) Canada

Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot, 2015-02-28. Nom Client ABC adresse Ville, (QC) Canada Notre-Dame-de-l'Ile-Perrot, 2015-02-28 Nom Client ABC adresse Ville, (QC) Canada Tel que demandé, nous vous remettons le rapport d'inspection pour la propriété dont vous nous avez confié le mandat d'inspection.

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail